Vous êtes sur la page 1sur 3

Introduction générale

INTRODUCTION GENERALE

Le caractère mondial de la concurrence favorisé par la globalisation et les importantes


avancées technologiques font de l’environnement des entreprises un lieu très complexe où il
est difficile de se faire une place, mais encore plus de la garder, il les pousse ainsi à réduire
leurs coûts, à maîtriser les risques inhérents à leurs activités et à fournir une meilleure qualité
dans la gestion quotidienne de leurs affaires. Pour garantir leurs pérennités, ces entreprises
sont constamment confrontées à l’amélioration de leur performance.

Durant cette confrontation, les dirigeants de l’entreprise suivent et appliquent une ou


diverses stratégies dont le but d’améliorer le statut de leur organisation. Ils peuvent vérifier
par eux même que les stratégies annoncées se déroulent de manière appropriée, mais cela ne
s’applique pas lorsqu’il s’agit d’entreprise de grande taille, donc il faut que la direction mette
en place des dispositifs permettant de suppléer l’impossibilité d’appliquer la supervision
directe, cela va permettre de s’assurer que tous les efforts des divers acteurs convergent vers
la réalisation des objectifs de l’entreprise.

Pour être fiable et efficace, il est souhaitable de tester et d’évaluer le contrôle interne
ou au moins certains de ses aspects. On appelle « audit interne » le processus consistant à
étudier et à évaluer le contrôle interne. Il permet grâce à ses constats et ses diagnostics une
assurance sur le degré de maîtrise des opérations de l’entreprise, lui apporte ses conseils pour
les améliorer, et contribue ainsi à une meilleure efficacité et à l’accroissement de la
performance, car le défi de chaque entreprise de nos jours est d’être compétitive afin de
garantir sa pérennité et d’éviter son éviction du marché. L’audit couvre un domaine qui ne
cesse de se proliférer et d’évoluer, c’est un domaine dans lequel se côtoient les cabinets
indépendants et salariés (auditeurs internes) et tente d’intervenir de manière complémentaire.

De ce fait, l’apparition de l’audit interne est liée directement à l’accroissement en


volume des informations financières, et de cet accroissement découle des risques et de
fraudes. L’audit interne apporte sa contribution à l’ensemble des activités, fonctions ou
processus de l’organisation, il intervient historiquement dans tous les domaines : Comptabilité
générale, comptabilité analytique, trésorerie, crédit /comptabilité/recouvrement client, et aide
aux acquisitions et cessions.

1
Introduction générale

Avant, l’audit interne était perçu par les audités comme un signe de suspicion à leurs
égards, mais ce temps est révolu. Aujourd’hui, il est perçu plus comme un examen
avantageux, un peu comme une maintenance préventive sur les outils industriels par exemple,
une profession créatrice de valeur ajoutée qui aide à la maîtrise des objectifs de l’organisation
par conséquent un partenaire incontournable de la direction générale et du management.

Notre étude sera donc axée autour de l’audit interne, et de l’évaluation de l’audit
comptable au sein de l’entreprise BEJE EMBALLAGES SPA. La question que l’on pourrait
se poser de prime à bord est celle de s’avoir : Comment évalue-t-on la fonction comptable
au sein d’une entreprise et cela dans le souci d’améliorer les performances ?

Une analyse approfondie de notre problématique nous a mené à poser les questions
suivantes :

1. En quoi consiste l’activité d’audit interne ?

2. Comment l’audit comptable contribue-t-il à la performance de l’entreprise ?

3. Quelles sont les points forts et les points faibles ?

Au regard des questions que nous avons soulevées dans notre problématique, nous
avons provisoirement avancé que :

H1 : L’audit interne a pour rôle principal l’étude et l’évaluation du système de contrôle


interne

H2 : L’audit comptable permet à l’entreprise de garantir la qualité de l’information


comptable, permettant une meilleure appréhension des risques liés aux différents états
financiers et aidant les dirigeants dans le processus de gouvernance.

H3 : L’auditeur de BEJE EMBALLAGES consacre l’essentiel de son activité à


l’analyse des risques et des déficiences existants dans le but d’évaluer les points faibles et
points forts, de formuler des recommandations et de mettre en place des procédures.

Pour parvenir à notre objectif, nous avons opté pour une démarche méthodologique
qui porte sur une recherche bibliographique et un travail sur le terrain concrétisé par un stage
pratique au niveau de l’entreprise BEJE EMBALLAGES SPA. Ainsi notre travail sera
organisé autour de deux chapitres : Le premier chapitre vise à définir et à cerner les concepts

2
Introduction générale

de l’audit interne, ses principes et la façon de mener une mission d’audit ainsi que les
différents outils utilisés.

Le deuxième chapitre concerne notre cas pratique qui se déroulera au niveau de la


cellule d’audit interne de l’Entreprise BEJE EMBALLAGES SPA. Il traitera de la mission à
effectuer au sein du service finance et comptabilité, qui va nous permettre de mettre en
pratique nos connaissances théoriques où nous essayerons de faire ressortir l’apport de l’audit
interne à l’entreprise en conséquence à la performance de celle-ci.