Vous êtes sur la page 1sur 62

REPUBLIQUE DU SENEGAL

CODE

MINIER

LOI NO 2016-32 DU 08 NOVEMBRE 2016


EXPOSE DES MOTIFS

La loi n02003-36 du 24 novembre 2003 portant Code minier a été adoptée dans
un contexte de compétition internationale entre pays miniers émergents. Son
entrée en vigueur a eu pour effet de drainer vers le Sénégal des flux
massifs d’investissements miniers. Ce Code minier a permis d’insuffler au
secteur minier sénégalais un

dynamisme sans précédent avec l'attribution de Nusjeurs titres miniers


couvrant

diverses substances minérales et la mise en mines d'or, de

phosphate, de zircon et de règlementer l'exploitatbn artisan&

Cependant, en dépit de ces résultats appréciables, N*amment en termes

dans de nouveat.D( projets miniers Œzsification de la

production minérale, les retombées de ces faibles sur

l'économie nationale une par

renchérissement des cours mati&es prerni&es. En cnnre, ratntation incit*ive

du Code de 2003, marquée notamment par le champ étendu des n'a

pas favorisé une répartition équitable des revenus Etre IlmRstisseur et


(Etat.

Dans ce contexte, et tenant compte des limites du Code minier 2003, il est
apparu

nécessaire de procéder à un meilleur rééquilibrage de la gouvernance des


ressources

minérales du Sénégal, dans le but de maintenir l'attractivité du secteur

national et de garantir un certain équilibre, de manière à promouvoir un

rmniellement avantageux entre IEtat, llnvestisseur et les communautés


hôtes.

Le présent projet de Code minier tient compte de la loi n02012-31 du 31


décembre

2012 portant Code Général des Impôts (CGI) qui modifie diverses
dispositions

législatives relatives aux régimes fiscaux particuliers contenues dans le


Code minier
de 2003 et transfère certaines dispositions fiscales au Code Général des
Impôts

De plus, les réaménagements apportés vbent è harmoniser dispositions du

nouveau Code minier avec celles des autres législations Oli. ont

un impact sur le déroulement des activités minières mais aussi avec


cispositbns

ctmunautaires notamment de llJnion Economique et Monétaire 01-zt Africane

(UEMOA), de la Communauté Ecorwmk1tN2 des Etats de Inxst

(CEDEAO) et avec la Vision du Régjrne Mtruet de aa»tée en février 2009

par les chefs d' État et de gouvernement de IUnion Africaine (U.A).

Dans le de la promotion et de l'exploitation artisanale, il a paru

opportun d'apporter une Nus grande rabonalisatjon avec un Niuveau


dtspositif

réglernentaire relatif à t'actr.•ité à la définition et à la cMrritation

couloirs crœpaillage et d'ouverture et comv*0irs de

cornrrercialisation de métaux pr&ieux et de pierres pra:ieuses.

le bénéfice de ces considérations, le présent Code apporte les innovations

tîntrodtxtùl, à titre partage de à côté de

l'option du au permis ;

de réhat*itation des sites à partir de ia de

recherche pour les propts n'ayant pas abouti à l'expbitauon ;

. le du dispositif de contrôle et de l'actw•ité rninière ;

l'optimisatbn taux la rninière le d'un cispositif

rnodulaire sekn les substances minéraZ extraites niveau vabrisatjon ;

- la de l'assiette de de la redevary:e minière constituée

désormais par la valeur cyoduits Nace de la

au de ;

• la la $xopre à rexpbitaticn ;

la réintroamyt la taxe le

de superficie du dun permis ;

la créatjm
des p&irnètres à fort ;

ta possit*lité, le coûts

. le relèvenmt des droits fixes payés à l'occasion de rattribution, du

renwvellenwt. de la transmissiœi, de la ou de

l'amodation d'un tire ;

- la renforcerzt des sanctions ;

- le réarrü•egEnert des dispositms relatives à la confidentialité données


afn

de se confœnpr aux obligations trang»rence de la de nnitiative pour

la Transparence dans les Industries E»araajves (ITIE) ;

l'orientatbn du Social Minier d'appui

développernent bcal •
'institution d'un Fonds dappui au secteur minier ayant pour objet la 'Wise
en

charge des activités prormtion et ('investissenBits initiés pat lœtat.

Le présent Code comporte dix-sept (17) titres :

- le titre premier est relatif aux dispositions générales ;

- le titre II traite de la prospection ;

- le titre III porte sur la rechercfN2 minière ;

- le titre IV traite du titre rninier dexp/oitation ;

- le titre V est relatif au contrat de partage de prodtrtion ;

- titre VI sur la petie mine ;

- titre VII traite de minière ;

- le titre VIII porte sur minière artisanale ;

- le titre IX est relatif aux comptoirs Œachat de métaux pr&ieux et

- le titre X traite du régime des ;

- le titre XI est relatif à des des terrils et des rejets

crexp10itation ;

- le tire XII précise les dispositùts ;

- le trre XIII fixe les garanties ("abms à opérations

- le titre XIV porte sur les dig»sitkns ;

- titre XV porte sur les rnamwtmts aux les


- le titre WI précise les infractions et le la rescxnsat*té pénak ;

- le titre WTI fixe les d90sitk)ns

l'économie du présent proB de bi.

REPUBLIQUE DU SENEGAL

Un Peuple-Un But-Une Foi

Loin•2016-32

portant Code minier

L'Assemblée a adopté. en sa séance du dimanche 30 2016.

Le Présdent de la Répubbque promulgue la 101 dont la teneur suit .

TITRE PREMIER.- DISPOSITIONS GENERALES

Chapitre préliminaire. -Définitions

Article premier.- Au sens du présent Code minier. on entend par

I.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

administration des mines : service(S) de I'Etat. compris dans


l'organisation

du M•rustère chargé des mines pour ta mise en œuvre de la politique minière

notamment la p«ynotion, ta le suivi et contrôle des

opératk»ns minières ;

amodiation • acte par lequel le titulaire d'un titre minier transfère


l'exploitation

à une autre personne ,

cadastre minier • base de données et connectée à un

système d'information géographique qui permet à radministration des mines


de produire et de mettre à jour la mrésentatxn cartographique des

et titres miniers en Intégrant notarrvnerü Es nformat•ons sur

leurs situatims géographiques. leur nature, leurs titulaires ans' que durée

de valkiité .

carrière : gites de schstances minérales au régirne des

carrières. outre les tourbières, les gites de matériaux de construction.

d'ornementation. dempierrement et de viabilité. les gîtes de matériaux pour

l'industrie céramique. les gites de matériaux d'arnendement pour la culture

des terres. à l'exception des phosphates. nitrates. sels alcalins et autres


sels

associés dans les mêmes gisements. Les substances mtnérales classées en

régime de carrières sont dites substances de carrières ;

carrière privée : exploitation souterraine ou à ciel ouvert de substances

minérales soumises au régirne de carrières ouvertes et détenues par une

personne morale privée ;

carrière publique : exploitation souterraine ou à ciel ouvert de substances

minérales soumises au régime de carrières ouvertes au public par l'Etat .

collectivité territoriale : au sens du Code général des Collectivités


locales

contrat de services : contrat aux termes duquel l'Etat société

nationale confie à une personne morale qualifiée l'exerciœ des droits


exclusifs

dû recherche et y d'exnkùtatnn

1
9.

contrat de partage de production : rectvyche dexpionation

par lequel Ittat ou une sooété nationale confie au qui assume les

risques finarx:ement, rexercice droits exclusifs rtxtMdY2 et. sil y a

en vu' d'un partage de la prodwtm du périmètre

la zone objet du contrat de partage de prodwtion ;


10. coûts historiques : des coûts relatifs aux travaux

réalisés antérjeurernent à rattributm nouveau titre un

périmètre domé le compte de 'Etat d'tne qructure à

publique, ayant à la mise en év•iderve de gizTEt:s dirxsces

II. date de première production : date à Ia«elie atteirt

contiruR de cyoductioo soixante (60) à 70% capadté

telle dans de au

Miniqre chargé ou date expéditxn à fins

12. Etat du : la ;

13. exploitation : des travaux de transpŒt,

danalyse de traRenzt &nné pour transformer

les sub*arwes glou ;

14. exploitation industrielle : la capacité traRement

supérÉure à CE1ts (500) et sur la

mse au d'un

les fixes réaoératim,

règles de l'art. de ;

15. exploitation minière artisanale : dort les

à oar*re rniréraz et à

ryoduRs tngnt des rnanœls

16. minière suni-mécanisée : e*katjm dont la apacié

d9asse pas cim Œnts (500) tonnes de mirMai

à Odralre des et à

prodijts pour di90Z Liiligrt quelqLE

m&aniques dans la chaine op&atjons ;

17. fourniseur : limite à

t*ens au d'Ln titre un

cyoduction ou de zvÉes se ratadwt aux

ttulaire du titre ;

18. gisernent : gne natu•d de min&ales dans


ariditons rnotTW1t ;

2
19. gîte naturel : toute comzntration naturelle de dans zorv?

l'écorce terrestre ;

20. gites géothermiques : gites naturels classés à haute ou basse


température

selon les modalités étables dans la législation minière et dont il peut


être extrait

de l'énergie soUs forme thermique, par Iînternvgiaire des eaux

chaudes et vapeurs souterraines quils cmtiennent ;

21. haldes : matériaux des stériles dans le minerai qt.e ron petn
réutiliser à

d'autres fins (exemple des rognons de silex dans les minerais de


ptY)sphates) ;

22. immeubles : (Xire bâtiments, les les équipernents et

matériels fixes LRilisés pour rexploitation gisements ou pour le ou

le transpŒt produits ;

23. législation minière : par le présent code, les pris

application, ie na 18/2003/CM/tEMOA du 22 2003 patart

adoption du Code minier communautaire, la Directive C/DIR 3/05/09 du 27 nui

2009 de la CEDEAO gmant str Iharrnonisation des vxincipes directeurs et des

dans le totres d90sitims et

sur des de radivité minière nm couverts par les

disp(Wtions ;

24. liste minière : Ege t*ns déqtipalzt &abbe

conforrnément à la mayzndatwe du Tarif b&ieur Canrnun (TEC) au sein de

la CECMO, rw•rnalernent utilisS dans les adivités et lesquels les

droits et taxes à Ilmportation Sœlt sugxm.2s, exaü& ;

25. métaux ferreux et métaux non ferreux, non précieux : regrotoat

rnétaux de mtamrnert le plomb, zirr. l'alurniniun,

26. précieux : l'or, ainS qce

mtarnrnent rogtüJm, le rt»durn ruthéniurn, à tuat


brut ainsi ou qui cortient de tels ;

27. meubles : ot.Rre actions les irtér&s dans une société ou

sont mnSdér& meubles, les matières approvisionnernents

atfres obBs rmuuers ;

28. mine : minérales qij sœt pas dassés

cornme carrières. minérales dassées régime rnirz sont

de ;

29. mine de minerais radioactifs : mine d'où sont eWaits minerais

des radiomxféides de la farnille de *l'uranium ou du thorium

quantités ou sum%ntes pour eq la mise en valeur ou,

lorsqul's Y'œornpagnent dautres qnntités

mmentraüms imosant de les mesure; de ;

3
30. mine ou usine de préparation des minerais radioactifs : ttnne

d'extractm et de préparation minerais contenart radonuciékE ta

fami"e de l'uranium et du thorium ;

31. Ministre chargé des mines: le Ministre ayant à

l'exceptk*l des hydrocarbures liquides ou gazeux et eaux souterrairvs,

ses attritMions ;

32. Opération minière : toute activité de

dexputatbn: de traitertmt de transport de sub-qances rnin&ales, à

rexcg*ion hydrocarbures liqukf?s ou gazeux et des eaux ;

33. petite mine : exploitation de petite taille, permanente, possédant un

dinstallations fixes, utilisant dans les règles de l'art semi-

fondés st-r la en évœx:e préalatle d'un

La détermination cft la taüie aytain rwntxe de

paranüres : la rézves, le niveau

de mrnbre d'etnpkh'és, le chiffre

34. pierres précieuses : le gNiir, béryl, l'érneraude,

35. pierres semi-précieuses : *Y'res are en

at.Rres le zircon,
36. : des

A.rface de

des de ;

37. ionisant : tran»oct d'&EOe sous particuZ

Uedromagréti«z à

à 3 x 1015 tztz. powart

produire ms Mreaenzvt ;

38. minières : (toits, rdatifs aux

39. recherdte : travaw eéaRés en

a&gxytés pour Oblir la de

l'ed*erre d'un en les d'exNoRation ;

40. redevance minière : al la

la amnw•cialiBtjon des min&az ;

41. rejet d'exploitation : issus

ou l'e»qloitation de la ou. d. la carœe

de ;

14
42. société d'exploitation : personne rtwrale droa sérégalais de

l'exploitation dun gisernent situé sur territoire de la RégxNque du Sénégal


;

43. sous-traitant : tocRe personne physiqtr ex&utant un travau qui

sinscrit dans le des activités pnrEipaZ du ttulaire du titre Il

s'agit notamrnent :

travND( géologie, de 9éxNrwe et

pour la Inspection, la recherche ;

la des infraqnnures indiÂrieI€s,

(vc*es, txreaux, cités mni&es, q4)ermarchés.

établissenpnts gxjo-sanitaires salaires, (ft

d'approvisbnnement eau électricité) ;

minière, de trangxxt de

traRertM1t de ;
substances minérales : les

44.

qtR Ahstances

les gnes ;

de mines : tocRe (s) (s) expkitée (s)

45.

substances de carrières : (s) (s) (s) (s)

46.

terril ou ta•ri : tas à recevù les

47.

*érges de la de la tratBIEt.

ains matéiaux nuts-tErahs ;

territoire de la République du Sénégal : la ia

48.

du qt.e

• eaux plateau que bar la bi

en la Convention des -Unies sw le la

par ;

49. titre minier : permis traR à la prospectbn, à la

50. titulaire : ou au de laquelle

un titre minÙ &abü, aux du

code ;

51. tourb/ère: zone humde aractéris& par la

tourbe, un sol araaértsé par sa très forte mati&e

pal pas démmpo*

52. trait«nent minéralurgique evou abotnt à

dune min&ale œmmerdaligue

5
53. : mutation d'un titre minier par cessan, armaatim trangNssion ;

54. transformation : p«océdé wi la et la

nature minérale traitée et à en cyoduitS


semi-finis ;

55. valeur marchande : prix des produits vendus sur marcté cakué en

référerxe au marchand en viguetg au de transadk»

frais ;

56. zone promotionnelle : à de été

travaux pro»edion et dont lintér&

procédure de mise en corwurrence en vue de pronurvoir ;

57. zone de protection : rexNoitation et roccupatjm sont soumiz à

dzs à en préserver la qualité.

Chapitre Champ d'application

Article 2. De l'exécution des travaux de prospection, de recherche

d'exploitation

Sur ta la la

gtes rtinér— la la

le trùertzt. transport. la pos*ssjm, la la

à hid•ocxtxres cu

e" le COE

Artide 3.—Propriété des substances min&ales

Les qNarwes dans

territœiales '*ateau cmunettaf de Toutefoe,

de tires la

culs

Artide 4.—aassification des gites de substances minérales

Les de ou dass&, rdativa•rwt à

légal, en de en de

mines cm*iuent propri&é la prtviété du

Artide 5.—Changement de classes des gîtes de substanœs minérales

6e t'artde 4 du grésert Code, rut&êt g&éal

reoge, pewent dassés

l'usage atmei minérales quls dam

par arrêté anjoint Miri*re chargé du


chargé des finarEes.
6Article 6.—Condition de réalisation d'une opération minière

Nul ne peut entreprerwe ou coMuire une activité par la légtslatbn ninière


en

vigwur au BrtS au obtenu tRre dans

corulitions fixées par cette égisiation.

Article 7.—Titres miniers

Sur tO'ne ou partk% de du terntote dans par le

présent Code, Ittat octroyer à ou

morales le droit de coxiuire une ou plusieurs opérations

sur Jes substances mirérales dans le sd ns-SO/.

Les person«s rnorales doivent juMter (Es capacités techniques

requises telles fixées par

Les titres déivrés :

- le des rninéraZ petR étre

vertu autorisation Oe ;

- le cirrit de substances qtj peut être qu'm

vertu dim perrrüs ou autœisatim e.dusive ;

- le des substatEes de petR qu'en

d'un perrWs d'In rxoduam,

doqloitatjon de

d'une

— 6e arri&e pan

Artide 8.- Validité titres

La du ttre axrt à la date N*ification la

d'attrü»tjon. ta du tire rnirier fin par par

ou par e»çiratkn déai validité.

Artide 9.- Modification du périmètre géographique d'un titre minier

La du géoyaphique dun tire minier est autorisée,

réerve dans les

fix&s par
Artide 10.—

LZat ou du

à llnt&ieur des r&ùats suffisants

dont Ilnt&êt en Oe

ptanouvoir
Les permis rectBthe, les permis et contrats de services prévus

à l'article 7 du '*ésert Code sont (ms les zones survant

les règles mise en dont les rmdaltés smt O&re.

Artide II.—Refus de délivrance d'un titre minier

te refus total ou partiel de Ittat d'octroyer un titre minier à atx:une

Article 12.— Rôle de l'Etat

LEtat peut entreprendre pour son propre comgte, soit par

lintermédiaire ou de personnes ou nabonales

étranqères, .sz•t seuZ ou en asgxiatbn avec des tiers, m&atkns

Sous ci90$Rions du préœnt CocZ ittat peut

une étrar*e à réauser

par de 6e la proam)0.

Pour pernx*tre réaltz ses ("atlms contractuelles, le contradant 4grutüe

q.ivut cig»sRjons au cmt:rat le liant à

as d'une

Nusieurs p&inüre

Lttat se réserve droR tRLA*re cŒÜats vise au

2 du prézt artk:E rmdüés tttat

dans

Artide 13.—Dédaration de travaux

00 à ax (10)

mètres au 'Xéatüe oes travaux à la

tenitoriale à de à

infrymüns

TITRE II.-PROSPECTION

Article 14.— Délivranœ de l'autorisation de prospection


pat livrœ à de str

partie du de au

de 08M'ée de

des minŒ dans cmditms fixées par

p&iode pas Sx (6) rmis.

rerw.uvdable (I) dans fœms, le a

'.ob5gatims. pr09ed.on ou po(x

manquetTMt aux pré•vnB par le

8
te Ministre chargé mines peut, pour des axiifs dintérêt interdire par

arrêté, pour une durée déterrrinée, su ou partie du territoire, la

pt:xr minérales.

Article 15.- Droits conférés

L •atRorisation de prospectkn cmfère à titulaire un droit rm exdusif

prospectm valaNe Cibées sur totRe la

autorisée. l'atRœisation confère à tmjaire

drdt paroculü potr l'obtentbn de tout atRre titre minizr et ni un droit à

des fins commerciales des

de prospectkn un t*en meutle n'est ni

trangnissitle et ne peut faire robM gage, ri de nantissernent, ri de

gamtje qt.e ce

Artide 16.— Obligations attachées à l'autorisation de prospection

mrale tRtAaire d'ure autœisatbn de teme de

à rapport fœmatS

nunüiqte apprwiés indkuant de ses totR

reMermant des tne

la cyoscz:tée. ayrvnaire l'état Iritjal

de prog)ectm

TITRE rrr.-RECHERCHE

Artide 17.- Délivrance du permis de

Le pa•mis O&tvré n'excédart pas quatre (4) ans


arr&é chargé résave des artérieurs de tiers

p&fiüre sur porte. Il être d&enu par pegyvp rrw-ale.

La gti"ire fixés par as de

la criorté au qcj offre

garattZ

Pa.r mêrne pgsonne rmrale ne posséder

(2) czmis de

Artide 18.— Renouvellement du permis de redterdte

Le pa•mis de (2) fois, par du Ministre chargé

rnI'E pour périodes nexcédant pas trots (3) ans fots,

du reqn:i des obligatims prévues par le présent la

mini&e anpcée au perrnis de rectzttz

Lœs de chaqce du de

quart (1/4).

9
La zone de la surface à rendre est choisie par le tittiaire du perrws qui

dod toutefois la seul tenant.

Au cas où une de du permis

aux dispositions du ta validité pertnis eq

prœogée, de piein tant quil n'a pas été statué sur ladite aynaroe.

Article 19.- Droits conférés au titulaire de permis de recherche

Le permis de confère au titulaire, dans limites du

et indéfiniment en le droit exdusif des subsurwes

minérales pour il est

Tout titulaire d'un permis de recherche a droit, sil a satisfait à toutes


ses

contractueles et conforrrünent aux dispositms du prégt Code :

- au de rninérales à

travaux réz•ve à

des mines que travaux ne pas le

caractère travaux ;
- à permis minière, r&eve 0904tms

légiSatives SI a, la période v*ité

du permis de la d'un

- à pricyité pour l'octroi d'un utre de acRre

lée à tkre à du

de m.rs tillaire à

la dédaration la par au

dAai rnaxirnun d'In (I) ms.

i.e dun le à

as de

dans par $Yésent (hns

ce cas, tRulaire à ses ügüns travaw

#enz au titre de redÙdp.

TNte Œun giztmt ex*itaNe par le tNare d'un

czrnis un as de danande

d'oolokatim avant ce à t'oct•oi

mhi&e portant sur le ladte

Le tiUJlare du permis redwxhe pet* aupr& du durgé

rnirB, dans le as d'un comrtz•cial et

Ittat le UtiAaire, d'tne de r&ertjon qui

deux '(2) ns. A la de) cas mn-

o#ltation, ;jtutaire du de toés y

10
Le permis de est sous réserve de l'approbaticy•. préoiat*e du

Ministre chargé des Mines. Il constitue un droit mobilier, amaable ni

susceptibie de gage.

L@xisterwe d'un permis recherche en cours de validité nînterdt pas l'octroi


à une

autre personne morale, sur la rnêrne zom, d'un titre minier pour stNances
de

nature différente, d'une autorisation d'ouverture et d'exploitatkn mat&iaux


de
carrières. ftne autodsatim d'exploitation minière artisanaE à les

op&ations conduites sur le périrnètre du muveau titre minky ne faszt pas

au bon du programrne de travaux prévu sur

ledit site.

Artide 20.- Obligations attachées au permis de recherche

Le tnjaire d'un permis de redlerche aux

- pendant la période initiale et le cas &héant perxiant

de du permis de recherche, le programme de travaux

de apçxtxgvé par le chargé des Miœs ;

- le de travaux agréé, minimum

appaxtvé juM'er à mines ;

- travaux redMdp à du czrnis de

cms un ŒIai maxirnun (6) rtWs à partir de la date de

pernüs le durgé

dns

rnini&e ;

- travaux

r&ùats au durgé des trxne

de ;

- dans délai maxirnun d'ul (1) an, stivant déoo.•ete

de d'un giZTW1t éctywmiq1BIB1t

travaux d'évaluation &ablir, en as de besoin, sous

regntsaMité, le aract&e mmmerdal ou cornrnercial de

- roctroi permis d'eçloibtjon minière que d'œi

gisenzt émrwnÂcznent exflottüe ;

- tous Es ayant falt l'Objet de travaux de n'am

pas abouti à la dlrüices ou de giserrmt éconœnÂWTBt

- prerwe . toutes récesares la

la à

11
réaliser évaluatnn ;
scnmu*tre à t•awobatm du Ministre chargé des tous contrats,

accords, conventi(Y1s, protocoles ou autre par tequd il

à cmfier, céder, transrN2ttre, partiellement ou les droits

et otligations résultant du permis recherche.

Artide 21.- Renonciation au permis de recherche

La à r»rtie la sup«fide d'un permis de

atRœisée de plein à tt*R tituaire ayant satisfait à to.nes (*1Ûatms

d'un préavis (I) moe adressé au chargé des MirZ. Tcnlfis,

le titulaire du permis de recherche est tenu, :

- ryerxlre toutes les di90sitions pour la protection de

ta des confom*nmt à la

en ;

- fourrü au chargé des Mines, en trois (3) exemplaires œiginaux, un

travaux en

informations fa.rnies la 'Etat.

Le tm.jaire du de redz•ctE ayart usé dans les

condRbns prévl.es au prézt le

p&inüre

Artide 22.— Retrait du permis de recherdte

permis r&twche robB

des après de trùs (3)

rtx*s. Le rerait du dms le par la rwse

as vdatim disposams cyésent Code

par à notamnzt dans as :

adjvté de Nus (6) rnois

sans rmt.if de façon à t'intére gén&al ;

aüté gns rapport avec frwx:ier défini la

œnverün minière et ses &vztuels ;

de ayart dérnontré dun gizrzt

à t'int&ieur du ci-j
Bns Are stjvie d'Ine permis dans un délai

mudrnun de (6) mois la par ladite étiÀe de

œrnrnerdale de la ;

- tkxievaxes superficiaires ex6bies ;

- tmMüt atmdihtion pr

12
t-e retrait du permis de rccherche dans 'Yévtes au J*ésent

artick2 n'ouvre droit à dindemniBtion ou ta

part Ittat.

TITRE IV.-TITRE MINIER D'EXPLOITATION

Article 23. Nature du titre minier

Le tire d'exploitation visé au présent titre le

rninière. II un bien et être

soci&é comrnerdale de droit eq submée droRs du

titulaire du perrws rcx:herche c%nt il dérive. Le permis d'exploitatjm

Artide 24.— Délivrance du permis d'exploitation minière

Le pernus minière d&r«. rwrumurn

(5) ans n'excédart pas (20) ans, remuveiatle. ta valdité

pernüs fixée suivant réserves

en éviderx:e dans uie faisabilité

pour le dévekma•rmt

Le du perrnis mir*e vat.i d'LRRé publique

l'exécution tavaux.

La déivrarre du czmis d'exploütkn miNère rBmis

à du TmRfis.

antérÉur8TBt

redBttp jusw'à

En de perms en tire

fœxt;on cyogrurvne 6e

plan

LE du permis dexpldtabon rninière fixe par


Artide 75, Extension du permis d'exploitation minière

d'un croçk*tatjon nüli&e à d'atfres rtüüales

dans fœmes et les le vzrnis

d'e»qldt.aticn rnir*e iritial.

Artide 26.— Renouvellenent du permis d'exploitation miniè+e

Le par une ou

Nusieurs p&iocZ, dans formes, jusqtfà épuisertmt du gise•rwt.

En as d'aq*raUon d'un

ci, la transfér&s à

charges, y compris ses

13
Article 27.- Droits conférés par le permis d'exploitation minière

t.a &Yivrance d'un d'exploitation minière confère au titulaire ayant


satisfait à

ses obbgaticns drons suivants :

- le exclusif d'exploitation et libre dispŒitim des pour

d'exploitation a été octroyé, les du

pénmètre attribué et en ;

le au du titre dans les mêmes formes, à sa

aux du présent ;

le droit à l'extension droits obligations au permis dexpk)itation

minière aux autres liées à l'abattage au traitenwlt

pour ce titre minier d'exploitation a été octroyé. T«nefois,

le titulaire teru.J dans un délai de six (6) mes,

titre à ces sutMarwes ;

- un d'occupation terrains nécessaires à la réalisation opérations

droR réel immobilier la propri&é tel et

dfiypothèqe ;

- le amodier perrrts deq*itation mini&e,

de l'autortsatnn préalable du Mini*re Mirz et du

paiemert des droits fixes ;


le drùt de à ses Œdts, toti dim 'Y&vis

d'un (1) an la TCMfis,

lib&e pas le tm.Jtaire dans la

r&jtant des activités emagées par le titLAüe à

date dentrée en viBmr la ;

- de tranqwter, confomémat à la

ainsi ou poits

trakertwt d'en Œ»oœr sv

intérieur ;

- le à la mndRions fisales et douanières de l'expbitation,

aux de la convention miri&e.

Article 28.— Obligations attachées au permis d'exploitation minière

Le titulaire d'un permis mini&e :

- le gisenzt dœt a Œnontré l'existence les règles 4e l'art et

de mar*e à ne pas comprorneere la rapérauon des prouvées

probatles protéger I'ewiror;rETEt ;

- régulièrerrzt le chargé es Mines

résutats de

prouv&s IY0bües ains que de leurs caractért*mes.

i 14
Les rninières (ment étre engagées dans Œais et CONIÀtes

avec diligence par be tiulaire d'un permts minière.

Si. dans un délai d'un (1) an à crynrter de la date effective de nu•cation


du perrnis

d'exploitation minière, les dlnveqissement ne gnt pas

engagées, le tRulaire d'un permis minière s'expose à pénalité de

retard de cirmante milions (50 000 000) FCFA ms pour les (3)

rnois. Cette pénalité sera augrnentée de quinze pour cent (15%) par rmis
par

rapport au rrws précédent, à compter du quatrième mois ce, jugVau

douzièrne ms de retard.

Deux (2) ans à cornpter la date d'octroi d'un permis minière,


titulaire n'a pas dérnarré travaux de Œ.elomement aw

disposRims du p-ésert Code, Ittat réserve le drdt de procéder au retrait du

perrrùs rnt*e dans les ctnltjons à l'article 30 du pré*nt

Le des travaux défini par rengagenwnt des travaux

préparatoires, de conqrtnkn un rtwtant mhirnum

situant dix pour (10%) quirt& cert (1596) du nxyünt totN de

Article 29.— Renondation au permis d'exploitation minière

Le titulaire d'un d'excloRatm y à tout

üalité en d'un rxéavis (I) au MirMre

diargé des la

La à cwtie cmf&és

minière emporte la renoodatm, la Œdts qu

y sont

La rerwviatjm Ne tN*c le lib&e pas

la la

otligatms relatives à rerwirmrMtzt à la réhaNRathn dœ Stes

ainsi que des mtarnnwt dans le dans la

Œr•wentbn mini&e.

En cas de à pmis d'oçk)ibüon mini&e, la et

trangérées cmri&é à IEtat, libres de y

ses

Article 30.—Retrait du permis d'exploitation minière

Le rzrnls d'e»çloitation minière peti fal.•e It)bjet par après hise

. eh demewe du chargé des Minei suivie d'effet dans délai troc (3)

Le retrait après audition du

prévu pour ia mise en prcnorxé cas

15
violation des dispositions du présent Cod2 et de manquements par le
titulaire à ses

notamment dans les cas suivants :

inactivité persistante ;
suspension ou restriction grave de l'exploitation sans motif valable ;

des Obligations et engagements définis dans la convention minière

et ses avenants éventtels ;

manqtBTB1ts graves aux règles dhygiène, de santé, d'environnement

- rwn-respect Oe la législation en matière lutte contre le travail des


enfants, en

particulier ses pires forrnes ;

acquisitiœl frathA1se du titre ;

corruption ou tentative corruption brs de l'attribution du titre ;

non-paierrzt redevances mlnl&es exigibles ;

non-réalisation, sans valable, du travaux et des bucËets

de tent.R tente par le du titre

de ses crex*itation, de de façon régulière

cmforrnénmt aux établies par la régletTZ1tation en vigueur ;

transfert ou droits par le perrrüs crexploitation

gns l'approbation préalable du Mini*re chargé

Artide 31.— Participation de I'Etat

L'octroi d'un permis d'e»obitatim minière dœFie à à participatiœl

de dix pour cent (1096) au capitN de la crexploRation

la durée 6e vie de la rnltp. CRte partkipauon, libre de charges, ne ddt

connùre aucuœ ciltnon en as datOfiB1tation du (Z'*tal *3dal.

LEtat peut, en sa part gratuite au capital, pour lui evou le

privé national, à titre une parüdpatim supplénmtaire jusqu'à hatfteur de

pour cet (25%) au apital de la xxi&é dexgWtatbn, selon les modalR&

habituelles en en la rnatière.

Article 32.- Conflit dlntérêts

II est Interdit à tout de radrninistration rWrùe diredernent ou

indiredement intérêt dans de recherdle ou d'exploitation

substances min&ales sur toute l'étendue du perrbire.

16
TITRE v.-CONTRAT DE PARTAGE DE PRODUCTION
Article 33.• Contrat de partage de production

Conformément aux dispositions de I'artide 12 du présent Code, 'Etat peut


conclure

des contrats de partage groduction portant sur la recherche l'expk*tatim

minéraks.

Le contrat de production ne

promotiorwzlles, titulaire d'un titre minier portant sur un périmètre à

rextériew desaes de réaliser les opérations mir*es par contrats de

services, notamrnent de partage la prodcrtiœl.

Article 34.- Objet du contrat de partage de production

L'objet du antrat partage de production eg fixer rapports entre Ittat le

cxytractant pendant ttMe la axée des opérations minières. Il axme périodes

Le ccwtrat de fixe les ("atms l'Etat et du

Les cmditms rmdaIR& cf&atlissenzt du partage sœt

fixées par

Le contrat de partage décre.

35.- Redevance minièE2 et contrat de partage de production

Le d'un de de pas assuBti au paiuTEt

de la rnir*e à l'utide 77 axie.

TITRE VI.-PETITE MINE

Artide 36.- Petite mine

La pete mirv2 wx

afflet.rarts

Artide 37.- Périmètre de petite mine

Le périmètre objet de de petite forme arrée

de pas œit (500)

Artide 38.— Délivrance de l'autorisation d'exploitation de petite mine

d'exploitaUn Œtvr& du chargé

des Mirz, réserve droits ant&teurenwt à

rnine pow axée

pas ct•q (5) ans.


17
Un cahier des charges signé entre des et le

anrexé à toute autorisation d'exploitation de

Article 39.— Extension de l'autorisation d'exploitation de petite mine

Lorsque le bénéficiaire d'une autorisation dexpbitatjon de petite découvre


des

substances minérales autres que celles pour l'autorisation a été accorO&2,

il petR g*iter à ces subqances, à qu'dZ

ne fassent pas l'objet d'une autre dun

d'exploitation Glinière cours de validité.

Article 40.— Renouvellement de l'autorisation d'exploitation de petite

L'autœisatjm de petite mine eq dans les rnênps

des n'e»cédant pas (5) ms, ce Izqu'à ép-jservztt

réserves, le b&éfriùe a respecté les otligatbns, rernNi les engagernents


'*ts

dans de atlœtsatm déposé tne

dernarxie anforTTE

Article 41.- Droits conférés par l'autorisation d'exploitation de petite


mine

L'autorisatkn petite cmf&e

du p&irnètre oamé, occlusif de

pour Œivrée.

L'autorisation

œssble ni ne faire rot* gnrtE

Artide 42.- Obligations attachées à l'autorisation d'exploitation de petite

Le bén&iaire de

(2) mois suivant à la du périmètre au

moyen de repères un géomètre agr&

Ltxpiokant tenu, à vign.r, de au

l'environtWTZt de d'e#Ratim ; doit au

Uers ayant un

Le titulaire dexpbRatim de dérnarre les


d'exploitation dans (3) nws l'attritRRW1 de

des fat les l'art, de

rnanière op5male ratknndle, dans de *curité,

de préservatbn l'environrwnent.

En as de découvete substancŒ minérales qLe pour

l'attorisation d&vrée d'un hvœtart à

p&irnètre octro•é, le b&é6dalre de

c 18
tenu don raire la déclaration par écrit au Ministre chargé des dans un

maximum dun (l ) mois, peine retrait de

Article 43.- Modification de l'autorisation d'exploitation de petite mine

Après confirmation de rexistence d'un gisernent découvert par le titulaire


dune

autorisation d'excloitation de petite mine, le Ministre chargé Mines statue


sur les

conditions nouvelles dans lesquelles l'exploitation poursuivE

Le titulaire. d'une autorisation crexplOitatim de petite mine peut dans un

délai de deux (2) mois, à compter de la date de confirmation de l'existence


dun

gisement, la transformation de son titre minier en permis d'exploitation


rninière.

Artide 44.- Renonciation à l'autorisation d'exploitation de petite mine

Le bénéficiaire d@xplOitation de petite mine peut y renorrer

librernent, réserve d'un préavis d'un (I) rmiS adressé au chargé

remnciation à l'autœisatk)n d'exploitation de petite mine par le titulaire


peut

intervenir à tout moment. sans pénalité ni indetnnité, sous réserve du


respea par le

bénéfidaire des engagements et obligations prévus par la législation


minière La

renomatùi empœte en particulier remxiatjon aux da*ts y sont attachés, mais

elle ne libère pas ügatms applicables au titre du

En cas de renonciation à une crexNOitabm de petite mine, la petite mine

et ses transférées en à Ittat, libres de toutes


y ctxncyis

Artide 45.- Retrait de "autorisation d'exploitation de petite mine

Totke petite peti t'obB d'un

arrêté du Ministre chargé des awès en suivie

dans un déai de trois (3) rtWs.

Le retran ratRœisatbn le délai prévu pour la mise en

en as de violation cisposRions

rnanquerrzt par Je titulaire du titre à obligatjons au titre de la


Egisiatjon

TITRE VII.-EXPLOITATION MINIERE SEMI-MECANISEE

Artide 46.— Exploitation minière serni-méani'ée

minière zni-rnécanisée s'applique aux stNarzes de nüies grovenant

de gtes prirnaires ou affleurants ou sub-amewants.

19
Article 47.— Périmètre de l'autorisation d'exploitation minière semi-

mécanisée

Le obPt de rexploitation minière eq de fornw carrée ou

rectangulaire et superficie n'excédant pas cirmante (50)

Article 48.—Délivrance de l'autorisation d'exploitation minière semi-

L'autorisatkn crocpbitatjœi déEvrée par arrêté du

Ministre chargé Mirvs. sous réserve des droits à

persmne rrxBe. L'autœisation d'expk*tation minière acaxdée

pour une pas (3) ans et un bien

Article 49.- Renouvellernent de l'autorisation d'exploitation minière semi-

L'autorisatiœi mir*e remuvelatle dans

nünes des pérbdes pas trois (3) ans, ce,

épulsernent des réserves, si le b&'fttatre a respeaé rmNl les

engagern«ts pris dans le cadre ladite crexploitü)n

fois uœ

Article 50.- Droits conférés par l'autorisation d'exploitation minière


semi-
rninière cwfère au bénéficiaire,

lirnnes a.' nuxirnale de (15)

mètres, le

pour

mir*e œsSbk2 ri

Artide 51.- ObUgations à l'autorisation d'exploitation minière

Le béna:iaire de d'oqloitatjon minière dms

les deux (2) mois l'attritMbn de à la du périrrùre

au rnoym de de bornes rep&es agréé.

Le titulaire d'exp10Ratjm miNère ZW-mécanisée dérnarre ks

Œex*ütjon au plus tard dans les deux (2) ms qnvant l'attribution de

ladite

Le mir*e ne

attente aux acquis par le tttut*e d'un permis redierctz

cmformérnent à la de réhabliter

Ntes d'exploltatm ; il doR aux tiers ayart préjcqice.

L'exrIoltation sub*ancss fait dans l'art.

de de

de préservation de r«wdronnarzt.

20
En cas de découverte substarEes autres que pou lesquelles

a été "vrée. dun gis(YIMt importart à du

pénrnètre octroyé, le bénéficiaire de l'autœisatjon d'exNOitatiOn

est tenu d'en faire la déclaraticn par écrit au Ministre chargé Mines

dans un délai maximurn (01) mis sous de retrait de l'autorisation.

Artide 52.- Renonciation à l'autorisation d'exploitation minière semi-

mécanisée

Le d'une autorisatm d'exploitation minière y

renorny ; sous d'un préavis d'un (1) rmis au

chargé des Mines.

ta renmciatm en particulier aux droits qui y attx:hés,


rnaiS ne Ibère pas obligatms applicables au ttre du 'Yé*nt

En cas rMxmation à rninière zni-mécmbée,

t'exNoitatkn ses sont transférées en à ITtat. libres

t«tes charges, y corrvts ses "€5XIarwes

La rer»rwiün à petn

à sans Nnalité du par

et c"atims prévus par la mir*e.

Artide 53.- Retrait de l'autorisation d'exploitation minière semi-mécanisée

Tocne d'e»q10Ratbn nYr*e pal faire l'ObB de

bar arr&é du chargé mn

dans déai dun (I) mis.

Le mir*e

le délai prévu cn.J:r la :

- as des cyésent Code ryxanvtzt ck

par le titilare à au tRre de la législati:n mini&e ;

- as 6e cŒfi•rnation de giznent Nus dans

p&imètre as tNaire être par

TITRE VIII.-EXPLOITATION MINIERE ARTISANALE

Chapitre prunier. - Conditions

Article 54.— Exploitation minière artisanale

mini&e ahi:sanak au tRulaire dime

dexpldtatm mini&e artiBnale par arrêté du dur*

dg mine' u de la

rmdalités dans pr&nt Code.

21
Ele est délivrée à pergyvve physr;ue qu ne peut prétendre à exclusivité

Article SS.— Délivrance de l'autorisation d'exploitation minière artisanale

t.a prcxédure de délivrance et de retrait l'autorisation dexpk.Ytatbn


mini&e

artifi'nale est fixée par arrêté du Ministre Chargé Cette cyocédure


permettre la aise œuvre Slivi adrninjstratif rat"vité doit à rerüe

possible le cortrôie de proximité récessaire.

L'atRorisation crexN*tatjon rninière artisanak? valable à lintérieur la

cira»nscription la colkxtjvité où a

Article 56.— Durée de validité de l'autorisation d'exploitation minière

artisanale

minière pour de (5)

ans. la durée, du

du y

Article 57.— au registre spécial

Les autœisatms rninière artisanale enregistrées sur un

spéOal à par

Le chargé établit, chaqtr

Artide 58.— Droit fixe atuché à l'autorisation d'exploitation minière

Le tituWe drok fixe, au la

pcx•r roctrd mi*e Le

fixé à l'article 77 du

Les d'at.nxtsatim tmus

de a "ügation effecthztEt

d'o*itatim

Article 59.— Transfert de l'autorisation d'exploitation minière artisanale

d'expWtatim mini&e artignale petn être ni

• flutée, arméée, qce œ

Chapitre II.- Surveillance administrative et assistance technique

Article 60.— Surveillanœ administrative

Les agEts assernwtés de des haMités

faire, par titulaires

22
renvirmmynent qui sont définies dans les

régiernentaires en vigtnr.

Article 61.— Assistance technique


L'actnir*qratbn des mines charg&' de fournir aux titulaires d'at.norisation

d'exfloitatim rninère artis.naJe et aux collectivités locales rasSstarxe

techniqte que la formation en matière de et de

sécurité dhygène d'oc*Matim minière artisanak,

ains sur les à suivre l'üertjon

rnü*e artisanale.

hülit& à effexfuer totne opération visant à la cdleae inforrnations

une maitri*2 de l'adivité

TITRE IX.-COHPTOIRS D'ACHAT DE METAUX PRECIEUX ET PIERRES

Artide 62.-Comptoirs d'achat de métaux précieux et pierres précieuses

L'ouverture rtvqaux précieux

à rétat proe.s les

aux la régZTBtatim à effe en

du Les d'achat

fix&s 'nr des ctwgés et du

TITRE X.-REGIHE DES CARRIERES

Chapitre premier.-Dispositions

Artide 63.— Dispositions gélérales

ta sRuatW1 sur nüüalœ

sœt aux du

de Code. d'exploitation arri&e un metne. pett

être par male.

Les atRœt*tbns Cowea.re et d'exploitathn carrière

par le Mini*re chargé

de carrière

par

Artide 64.— Catégories de

des carrièrŒ dassée

et

23
privée pub5qlR

ou
tes carrières publiques et les carières privées peuvent étre tfY1waires si
la durée

de l'exploitation dépasse pas un (l) an, ou perrnarmtŒ la durée

d'exploitation dépasse un (I) an.

Les carrières peuvent être aussi t*en sur le pWiC qtR sur

ta carrière est dite artisanale la substance extraite par tous

mantels lou pas cœicasée.

La carrière ae irxlustrte»é si la par tcxjs

traditionnels, manuels et/(ÀJ mécanisés

Chapitre II.- Autorisation d'ouverture et d'exploitation de carrière

publique

Artide 65.- Autorisation d'ouverture de carrière publique

Le Mini*re chargé peti par arrêté I'cxwerture

le domaine d'une carrière ouverte au put*.

prise dans un délai de (7) *MS, après

des at.Rorités adrnini*ratives cornp&entes après avis

locaB

pour durée

n'exc&iant pas (5) ans,

la durée de pas un (1) an,

Œivrée

atRŒtés cmp&ertes ;

cgai à 2 du

Les à partir dine

fix&s

Article 66.- Obligations attadlées à l'exploitation de carrière publique

Ockre digxmms du d'ure atiortsation

de pc-Nqcn nms

légiSatives réglernataires partkulières régissant la de


ot*güns reativœ à rubanisrne, les clase

irmnrm&s et la du patrtmine

atapitre III.- Autorisation d'ouverture et d'exploitation de carrière


privée

Article 67.- Autorisation d'ouverture de carrière privée

Le Mini*re chargé par arrêté, l'ouvertwe t'expbRaticn

arri&e prtv& à toute pers'*'tœ rrwale.

24
L •autonsation d'ouverture et d'exploitation de carrière privée est Oébvrée
urv2

durée n'excédant pas (5) ans, remuvdüe.

un cahier des charges signé ertre l'administration des mines et


bénéficiaire est

arvmé à toute autorisati('l d'ouverture d'expk:itatbn de carrière

L'atnortsatjon d'ouverture et dexploitatk)n de carrière privée permarzte


cnnstitL*

un bien et est susceptiNc dans par

A ce effet. le de l'autrxisation

au Ministre chargé cf2:s Mines totR cortrat accœd d cmfie,

cède ou ou totalement, les droits c"aticns résultant

dudit titre rniner.

Lorsque ta durée de carrière privée ne #asse pas un (I) an,

I'autmsatjm d'ouverture carrière

par t'admirüst•atiœl

et des cdlectivités bales

L'atnorisation temporaire la la pendant

le prélèvement est fixe la quantRé de matériaux à oü•aire, redevances à

régler, terrains aw

préèvenzts activRés du

bén&iaire, la

d'ouverture de tBIV0œe un

n:eutle et pas transférab4e.

Artide 68.— Renouvellement de l'autorisation d'ouverture et


de carrière privée

de carri&e '*ivée être

dans fœrtz, ou pluSeur•s pour pério&

maxirnak (5) ans

d'ouvertwe privée pecR ere

seule gxxr (I) n.

Article 69.— Droits conférés par l'autorisation d'ouverture et


d'exploiution

de privée

L'atlorisatbn douvertwe et de conf&e à son

bénéficiaire un droit doccupabon d'une la Ebre digxstion

rnin&ales pour a

Article 70.— Obligations attachées à l'autorisation d'ouverture et

d'exploitation de carrière privée

' les du 'Yésent' Ode,

et ' sont n-•rriis aw

ô dispositions législatives

préservation de l'erwirmrzrwlt. les à t•trbarügne,

25
établissements classés 60tweux, insalubres incommcxles et la protectiCY1 du

patnn»ine forestier.

Artide 71.— Retrait de "autorisation d'ouverture et d'exploitation de

carrière privée

Totne autorisation d'ouverture d'exploitation de carrière prtvée permanente


peut

faire de retrait par arrêté du Mintqre chargé des après une mise en

mn sŒ.•ie dans un (Bai deux (2) mis. Le rerait, aryès le

prévu pour la mise en derneure. est prononcé en cas de "'dation

dispositions du présent marmenwt par le titulaire à ses ("atjons au

titre de la minière.

d'ouverture et carrière 'Xivée ternporaire


faire de par des mitB, après mise en derneure rm

dans un d'un (I) rtws. t-e après prévu pour la

en rx:taavtzt en as cigxEtjms du

présent Code rnamtBtmt par le titLAaire à au ttre la

légisiatm

Le retraR de de privée

dans prévtes au ntxwre à

de la c:wt de

TITRE XI.-EXPLOITATION DES HALDES, DES TERRILS ET DES REJETS

D'EXPLOITATION

Artide 72.— Exploitation des haldes, terras et rejets d'exploitation

ie traaerrmt ta en

par ta•rits, müB de

sowrüs à par arr&é du chargé

Article 73.— Régime juridique

Les de reBs d'ecploitabon de carri&es so«t

au minier au

26
TITRE xrr.-orsposm0NS FINANCIERES ET DOUANIERES

Chapitre premier.- Droits et redevances

Article 74.- Droits fixes d'entrée

L'attribution, le rextension, la prœogation, la ainsi

que le transfert ou l'amodiation des titres miniers de dexploitation

soumis au paiement de droits fixes d'entrée, acquittés en un setj tels qt.e

prévus ci-avxès :

Permis de

Permis

Autorisation d'exploitation permanente

Autorisation dexpk*tation carri&e

ALRorisation dexploitatim
AtRorisation d'exploitation rninière serni-nüznis&

minière

2 500 000 FCFA

10 000 000 FCFA

2 500 000 FCFA

1 000 000

2 500 000 FCFA

1 500 000

50 OOOfc-A

Les mdaütés de de recwvrarzt fixes

Atüde 75. — Redevance superficiaire

Le tnulaire d'un titre asqJBti au paiement d'une superfk:iaire

annudle cbnt le d&ermioé suit :

a) Permis à la déWrarxe et à renouvella•rmt :

- période de : 5000 ;

- pério& de : 6500 RFA/krn2/année ;

- Deuȟne p&iode de : 8000

b) Permis d'e»çloltation minière, à la détvrarce à chaque :

250.000 RFA,'Km2/année

cl, Autorisatim crexploibtion de püe mine : 50 000 la

délivrance et à chaque remuvelerrent ;

27
d)

e)

d'exploitation d.• permanente 000 HTA/tta/anruie à Id

ance et à (haque renouvelletnent ;

Autorisation d'exploitation mnuére (M) HTA!ha/année à la

délivrance et à chaque renouvellement.

Article 76.— Coûts historiques

La délivrance d'un titre minier de recherche et d'exp10itatjon ou la


conclusion d'un
contrat de partage production 'Rut être remboursen•mt

des coûts historiques à l'Etat ou à l'entité jundique nationale concernée.

Article 77.— Redevance minière

A l'exception des activités dexploitation faisant d'un contrat de partage

produdjon, tcxRe activité de qMances atRorisée

conforrnérnent aux dispositkYb du préseiit est au paietTM1t trirnestriel

de la redevance mini&e dont l'assiette la du produit

commercialisé localement ou ia vaiew FOB du produit exporté.

La valeur marchande du groduit concassé applicable pour la liquidation la

redevance minière trimestrielkz pour cNùe concassées la

moyenne arithmétique verte des trois (3) mois des purs

de sortie Llndice de de fixé par des

chargés des Mines du Cmvnerce

.Le taux de la redevatxe miière foé 'nr des titres

miniers concertés :

Phosphate alumino — calcique

Phosphate de chaux

Acide phosphorique

Ciment

Mirzai oonœntré

Miœrai destiné une transforrnation locale en

Métaux de base, substances radioacüves

Minerai destiné une transforrnauon locale en

raffinés

28
Raffirui à

Raffiné au

Zircon, ilménite et autres minéraux lourds

Diamants et autres gemmes

Taillés

Substances de carrière
corrassées

SIMarwes Offaites

eVou rarnassage

4% de la

du

au

sub*anœs

extmtes cx.J

cŒnt1Y2 :

SOO F/m3 pour

- 30W-/mS rxxr

Sels

alcalins

et

Les mdalRés de de de la rNrière sont

par décre.

La minière au préert article rp Ye robB

acorération et due pour sutHarve minérale du sd ou du sous-sd

tarttoire.

Chapitre II.- Avanuges particuliers pendant la phase de

Artide 78.— Exonérations douanières

A la (RS);

solidarité de I'UEMOA du

à1Rres taxes communat-üires à venir, titulaire permis de

29
substances minérales est exonéré de tous droits et taxes de douane, la taxe
sur la

ajoutée (WA) du prélèvernent Conseil SénégaWs

(COSEC) pour :

les matériels. matériaw, fournitures, machines, et équipements,

vM1icules utilitaires irwlus dans le ryogramrne agréé, ainsi que de


vroajts matières consœmmables rù ni fabrkltés au

S&égal, manière et ütrutive aux opérü»ns de

minière dont Ilmpœtaticn est à la du

de ;

- artxrants et uytflants alimentant les fixes,

forage, atRres équipernents (Minés aux opérations

le octroyé ;

- produRs à prodtire tRiUs& dans la réa—jon

du ;

aux équipenzts

reconnus de fagyl à la

agréé.

Les sodét& Oe taxes de

pour la

biens intrants qui

du régine au crésEt dms

liste par tNaire du tire à

mini&e charg& füwwes

racwt rmd*és fix&s

les au tran»œt

miniers Offaits ;

trwver

fatrÂt.é au ou à de walRé,

entre atires, égaZ à cdles des rtünes biens d'œigine ;

les rnetnants

Article 79.— Régirne de t'admission

Ample d'un de IΠmat&ids,

mat&taoç fournnwes, titn:atres

direaement auc op&ations de rectvche minière a/nsi qte

de chantier" powant ou
l'adrnlssion

30
En cas mise à la consornrnaticn par suite d'admtssôn temporaire, les droits
et

taxes ceux en vigtrur à la date dépôt de la en

mise à la cmsornmatjm, applicables à la valeur réelle produits à

même date.

aux dispostjons du Code Douanes des textes ry•iS pour son

applcation, durant les six (6) mois sui•at scn au Sérégal, le

pergjnr*'l étrarw empbyé par le titdaire d'un tire minier résUart au

de la franchise de droit de taxes grevant limpo«tation de leurs

obBs et effets

Article 80.— Traiternent des dépenses de redterche

les Jes salaires et les frais fiers relatifs au personnel

dans cadre des au

en dans la des dépenses de recherche :

du matériel effectivenpnt 1RiIiSé dans le cadre travaux de

la *iode à ;

les au S&égal ca&e travaux de

le tire y les frab à

rdüs à r&atltsztzt des travaux, es%is,

frais rdüs aux chargé

les frais mgagés au cadre

de travaux de ayé& ;

frais siège dans le cadre des

travaux agréés dans la Emne taw fixé par le Code

inpôts.

Le montant total tiUAùe du permis

rectMcfie acra au la soci&é

l'ex$IoRatbn toci du périrrùre du ra:tzctvz sera aca•alisé à

; aux en la matière
du Ministre chargé des

Chapitre III.- particuliers la phase

d'exploitation

Article 81.— Période de réalisation des investissements

pendant la de réalisation de dérnarrage de

d'une ou de le capadté dine

déjà à l'excqxm de la (RS), du

cyélèvernent 'cornmunatnaire de (XS), ' dû

autr& taxes à le tiLAaire panis

31
d'exploa-ation minière ou le d'auto.Fatim d'explOitatOti de petite mine,

ains que les travaillant pour son compte bénéficient de

tous droits et taxes de douane perçus à l'entrée-et du prélèvement COSEC


sur :

kzs matériels, matériau)Ç fournitures, machines. véhicules utilitaires


inclus dans

le programme agréé et équipements destinés directement et définitivement


aux

opérations minières ;

les carburants et lubrifiants alimentant infillatjons fixes, matériels et

forages, machines et autres &luipements destinés aux opérations minières ;

les produits pétroliers servant à produire de l'énergie uülisée dans la


réalisation

du programme crexploitation ;

les parties pièces détachées destinées aw machines et équipenzts

de façm sp&ifiqte aux opérations minières. ta valeur ci)it pas

dépasser trente pour cmt (30%) de la valeur CAF

globale des machines et importés.

La de réalisatiœl entre en vigceur à la date d'oaroi du

perrnis d'oç/oitation ou l'atrortsatjon d'exploitation petite mine pour

se termirB à la date de au d•argé de la date de

prernière cyodtxtiœl, à à titre Œesai.

expire au plus tard dans un Œai trois (3) ans cxyrnis d'exfloitation d'un
(1) an pour d'exNoitation petite

la *iode des d&narrage de la

IX0ductjon d'une ecpWtatkY1 ta capacRé p,rodt.xtbn

d'une ex$ldtation déjà rnatéids, madüz,

éqtipeflB1ts valicules ŒrectBTBt au

importés au S&égai par le titijai•e rzmis Œe»q10Ration minière

crautprisathn dexp10itatbn petite ains

travaNant pour son powant après

au droits

à Ilmportatjon COSEC.

En cas de à la ansœnrnatjon par suite d'une adrnission temporaire,

de I'artide 79 du présent C.ode fippliqt.mt plein droit.

mobiliers, rnüiels, équipenmts, intrants qui

bénéficimt du régirne douanier défini au artide énurn&és dans toute

li*e mini&e par le tNaire du ure annexée à la

minière ou au cahier charges. La minièreu approuvée par les Ministres

chargés du des Mines st.wart les rmdalités fixées décret.

32
TitRE XIII.-GARANTIES ET OBLIGATIONS ATTACHEES A L'EXERCICE DES

OPERATIONS MINIERES

Chapitre premier.- Garanties générales de I'Etat

Artide 82.— Réquisition et expropriation

Les installations et infrastructures bâties ou acquises dans le cadre


opérations

minières ne peuvBt faire l'objet déxpropriatjon ou r&luisitbn par IEtat as

de force maBre ou d'utilité $ÀJtIiwe.

Dans. ce cas, (Etat verse au titulaire du titre minier œie indemnité fixée

conformément à la législation

Artide 83.— Confidentialité des documents et

Les à caractère mhier,

de intdlecü.rlle auprès de unitaires de ttres


minÙs peuvent être communiqués au ptRIic ou aux que

écrite des titulaires, ou qu'en cas de ou du tire miNer.

ToutMOis, pewmt être les pœtant

la la santé humairz

agent de des minŒ a à Œrecternent

du

l'aaivRé tm.daires ("ü)ns de

Artide 84.— Non discrimination

garartit au tiliaire d'un titre à ses et aux

employées dans la réalisation de qulls

faire d'uœ dans de letrs

Artide 85.— Libre choix des partenaires, fournisseurs et

II garanti aw de titres miniers le chob( fournisœurs,

et des partenaires. Toutefois, titulaires de titres miniers élabœer

un plan de passation rnard•és.

Tous et ayant de confier,

transférer partielZnut ou btaIerTB1t droits obligatims du tire

sont à rawobation préalable du chargé des Mines.

Les titulaires de titres miniœs, leurs fournisseurs leurs ns-traltants


utNizt

autart que possible d'orWwdu dΠproajts

fabriqtés ou vendus au Sénégal dans la où ces

livraison.

33
Article 86.— Obligations des sous-traitants

Tout sous-traitant non ressortissant de la République du Sétv9al qui


fournit sur urK2

durée de plus d'un ( ) an prestatims services pour tixiaires de

titres miniers, tenu de créer urv? société, conforménuyt à la


réglementation en

vigueur au

La durée de ta nfi-traitance fait pas à l'exéa.non des


fiscales à la réglenmtation en vigueur avantages lui

au titre du présent Code.

Chapitre II.- Réglementation des changes

Artide 87.— Libre conversion et libre transfert

Les titulaires de titres miniers sont à la en

au

eq au étrarw réSdant au Sérégal, par tout titi.iaire

de titre la litre transfert partie de ses

X)us rézve de l'acquittement des impôts et

à la fixale.

Article 88.— de comptes bancaires en devises

de la tcxn

titulaire de perrnis à wvrir

compte étrarw en tranz•tms à la r&isatm des

op&atms

Artide 89.— Libre importation et libre exportation

la

le czmis :

gns matérid lui ;

impœter au zvkes à xtivités ;

- rnin&ales Odrates, legs dérivés

autre après avoir formalit&

cfexpœtatim de

Chapitre III.- Oœupation des terrains

Artide 90.— Droits d'oœupation

Sous reave du

applütles à diacun des as évoqués ci-après, la d'un perrnb

d'exploitatiœi rnÉ1i&e cmfère un d'occupation sw du

natmal. Ce droit à qu'à

du qui lui et attribué, :

34
occuper terrains nécessaires à l'exéctRjon des travaux Oe recherche et

à la réalisation des activités connexes ainsi qu'à ta conqn.rtion

des logernents du affecté au chantier ;

proc&ier ou faire procéder aux travaux dlnfrastructures nécessaires à la

réalisation, dans les conditions écommiques normales dans les règles

l'art, opérations liées à la à l'exploitation, au

transport des mrovisbnnernults, matériels, des équipenmts

produiE ;

- effectuer les et les travaux requis pour l'approvtsbnnernent en eau du

des travaux et des installations ;

— et extraire matériaux et dernpierrenzt ou de

viabilité aw ;

muper les bois nécesBires à ces travaux ;

utiliser travaux Jes chutes d'eau non ou réz•.'ées.

Les travaw énumérés ci-après considérés Œnrne faisant partie des travaux

la lavage, ta traRenmt chlrnqte

ragglomération,

arbmisation, la di*ilabon des ;

- le la en ;

(Mirées au à aw pa•smnd ;

t0(Res

anaux, a&tens, pŒS,

aémorts ;

délirTIRatim ;

Jigrz

réseau

Artide 91.— Dédaration d'utilité publique

dlrt*allatjm visés à l'article 90 du présent Code, néœssaires à la

réalisation op&atims de et de

minéraB être dédarés dutilité ptRIiq1E dans les oncftjms par


législatim aglkable la rnadère.

Article 92.— Autorisation d'oœupation

la dur& de reaapatim des à .la

et à 90 du pr&nt Code dépasse un (I)

an à l'extérieur p&imures du permis d'

par arrêté ayWnt chargés

35
des DomaitB, et recueillen égalenuy•.t toutes les acnres

éventuellement nécessaires.

Pour une occupatim d'une durée supérieure à (I) année. "autorisatbn est

ëx:cordée par décret.

Article 93.— Réparation des préjudices occasionnés

L'occupation terrains par le titulaire du permis d'exploitation minière, à


fittériet.r

comme à l'extérieur des périmètres qui lui smt attribués, aux

propriétaires des terrains aux occupants du sol à juste indemnigtion

tout préjudice matériel causé.

Le montant de lirxlernnité à verser est déterminé la législation en vigtnur

les conventions internationales auxquelles Sénégal partie.

Les frais, et. d'une manière *étale, toutes i&vant de

des dignsibons sur roccupation des terrains nécessaim

par titulaire du permis

Chapitre IV.- Obligations des de titres miniers

Artide 94.— et protection des droits humains

Tcx•t titLAaire tire a I'c"ation de bes

humains dans les zmes affeaées par (X)ératjms nüùes, à la

nationale aux onventicns

Sous du tib•e le traval irtera tmies

activités régies par le Ode.

Article 95.— Adhésion aux principes et exigences de la norme ITIE

Tout titulaire a l'obligatbn de reg»cter les


l'INtiattve la dans Edradives (ITTE), :

- d'effearz dédarations sur qtj l'obB par

les aynpétmtes la matière ;

de aux natmales de IITIE les inforrnations relatives à

ses à IEtat, y cœnpris les réaligtions écomrniques et 9da—

Artide 96. — Déclaration de revenus miniers

Tott titulaire de titre minier a l'otligatjon de revenus à

IEtat et perçus par Ittat, y: réalisations éOrwmiques sodalŒ

Artide 97.— Action conjoinh

Si 'lusieurs

minier, corWntenent un tire

36
solidai«ernent et ont de soumettre à du chargé des

Mines, tout accord condu entre elles en vue de la réalisation des


opérations minières

dans le périrnètre concerné.

Artide 98.— Comptabilité

Tout titulaire de titre rnjnjer doit tenir une comptabilité régulière de


ses opérations

selon la législation au %égal.

Article 99.— Rapports

Tout titulaire de titre minier tenu de communiquer, dans les conditions


fixées par

décret, les rapports et informations nécessaires à des

Artide 100.— Démarrage et fermeture de travaux

Toute décision démarrage de fermeture de travaux de recherdle ou

crexpioitatù-. substarres minérales être au préalable au

chargé

Article 101.— Indemnisation des tiers et de l'Etat

Le titulaire de titre tenu Ittat ou personne physiqe ou

les dynmages et matériels

Chapitre V.- Prote&ion de l'environnement


Artide 102.— Etude d'impact

Toti permis Œcxrvertwe

d'exN(Ytatbn carrü•e

préalaNement au Œnarrage de adi•.4tés, à frais, une

sw renvironrmzt la œuvre du de

au de renvirontMTHt aux arrêtés y afférents.

, la tranfirmation, le corxiitionryy•rzlt, le transport la

des rnirz•ais font l'objet de cmverüns

avE sebn un rmoue de type fb(é par Wie

ré*nentaire 'Yécisant de et

dédiets radioactifs apcliables à aff.4tés, ans que mesures de sécurité

l'emploi, le la des substances radoaajves,

conforrrürmt aux r*tmtaires aux

IRat la rnaüère.

Les adtvités de et lou dexpioitatjon des minerais sub*arEés radbadiÉ

sont autorisées sous réœrve par le titulaire du permis l'avS

favœable, cbnné par l'Autorité sénéoalaise de de Sûreté N"éaire

(ARSN) conœrnant les Nans et ixograrnnz de

radblogique em•lronnernentaux y aff

37
Article 103.— Réhabititetion des sites miniers et de carrières

Tout titiiaire titre minier procède à la

couverts par sm titre

Article 104.- Garantie de réhabilitation minière

Nonobstant déannant de l'article 103 du tyésent co&. tout titilaire

de permis d•atRortsatkn douverture et de

permarmte, d'atnœisatm d'exploitation de petie rrine, g.zms

minière et cœtrat de partage produdion, tenu d'ouvrir

compte fiduciaire auprès d'un établissement public spécialisé désigné par


'Etat.

Ce cornNe eq à la dim fonds couvrir les coûS de la


en (Alvre du plan environœnztal.

Les modalRés d'c»éraoon ct d'alimentation ce finis fixées

Artide 105.— minière en forêts dassées

Les tRres rninkys en de aglOtbn du présent Code

doivent cispositions du Code

TITRE XIV.-DISPOSITIONS SPECIALES

Chapitre premier.- Zones de prote&ion

—Artide 106.— Interdi&ion

mnes durgé

Mines, à llntéfiet-r la la

cyoteam des de d•art,

mis à pur travaux où dans

Chapitre II.-

Artide 107.— Ouvrages et installations

Pour des dlrt&êt gén&al, le chargé MirE, accœd avec

tm.laires de des de réalisation

instaladons nécesgires aux travaux à t'artide 90

du œde.

Les cmmunation de transport réseaux

créés par les titdairês

n'en pour la l'ex*itatÙi nwvaart

che rémunération, par sevÉe —s

' des qui le&nanœite

38
Chapitre III.-Hygièee et sécurité

Article 108.— De l'hygiène et à la sécurité dans les mines ou carrières

Toute réalisant des travaux prosp«tjcn. ou

d'exploitation de substames minérales en vertu des dispositions du présent


est

teme de les à ta législation en matière de

travail, de manière à garantir la sécurité et des biens.


Les règZ dhygièr*2 et de aux travaux

recherche d'exploitation, notamment dans les

laboratoires, ains que règles de sécurité relatives au trangwt, au stockage


à

l'utilisation des explosifs produits darpereux fixées décret.

Tout survenu lœs d'une opéraoon ainsi &ltifié

étre port& à la annaisgrwe du chargé

de l'autœité adrninistrative cornpétente, de travail ia

séa.rté du cyoareur de la

Tot tNÙe de titre se aux

cmipétente en matière sécurté publiqR, dtvygiène et de sécurité

des de nappes deau

des des

Chapitre IV.- Emploi du personnel et formation

Artide 109.Emploi et Formation

Les tNùes de tires leu•s :

- la à au ;

- de du

de sm dans ttxnes les

- l'égal&é charres à entre et les

Œns la ;

- atre les f&nirü1S à

qualifiation ;

- fœmer le

Des décrets pe'hz•t

Œnoçraphiques des tiulairœ de tirœ .

de Ils vtR du la

d'œuve interdire limiter de &rarws,

professbns catains niveaux

• 39
Les titulaires titres miniers cnvent contribuer, sur la base d'un protocole
daccord
corriu avec le Mirvstre chargé des Mines, à l'appui gnstittRknnel à la

formation cütinue du à la et au du

du

Chapitre V.- Surveillance et contrôle exercés par l'administration des

mines

Article 110.— Surveillance administrative

L'adminiqratbn des mines procède notarnrnent à la coll«te, à la conservatim


à la

diffusùl ta cbcurnentatkn sur le sol et le du territoire national.

Les agene assermentés l'administration des dûnmt mandatés

accès à tm•s travaux de pr09eaiœ1, de dog*Xatjon en

du présent Code, pour rdatives à

séa.rté, à les de réalisation opératms

Les tituiàres de titres terws fmrnir à ces tlX1te facilité

aux travaux. aux infœmatms,

des travaw crex1*Ytatjcn

Artide 111.— Contrôle

Dans le rexBOce op&atms

des rmes, hültée à faire y

cmvfes, in*anatms, Oe

titulüe de tire ta œs

prrx&lures internatkndaTEt fùe bcn

Chapitre VI.- Affectation des recettes minières

Artide 112.— Répartition des minières

Le ré)arti entre le txdget général de IEtat,

de les le Fonds d'appui au

Article 113.— Fonds d'appui et de péréquation

Vingt pow (20%) va"

dans dapwi de aux bales.

En as de partage produdion, c.ne partie de la part menant à IEtat alinwtera


Les d'op&aUn de de

fixées par décre

40
Article 114.— Fonds d'appui au Secteur Minier

pour cent (20%) des recettes provenant des opérations minières sont
affectés

à un Foruis d'appui au secteur ayant mur obH la en charge des

activités et investissements se rapportant à la promotion minière. la


compilation

données géologiques et minières, la cartographie et la cyospectjon


générale.

'Inventaire minéral, l'achat d'équipernents, la en frais liés aux

contrôles des actw•ités régies par le Code la formation contiNR du

technique du Minist&e chargé des Mines et les inqitutions

dans la formation en gédogie et mine.

En cas de de production, une partie la part revenant à (Etat alimentera le

Le b'-dget affecté au Fonds d'apwl au secteur mlnler est inscrit chaqce en

et en dans la de

Les modalités dairtB1tation, crq*ation et de foxtionnemert de ce sont

fixées par arrêté conj04nt des Ministres chargés des Mines des Finarwes.

Chapitre VII.- Appui au développement local

Article 115.- Fonds d'appui au développernent local

Les tnres partage de contrat

rwtkipert sw la base frWEiers à l'alirnentation

d'un Fonds d'appui au dévelomarent bd à au Œeeioppernent

bales sauées dans dlrtervatWi

des

Les actions à doivent Are définies dans 'lan bal

aNerx:e avec Nan natimal Wral exi*ant mocatatbn

les pqxNatms autœtés adrnini*ratives bales. Nan de

local les proHs Œautonomisation la Fatvne.

Pour les de antrat de de


ontat de le rncxtant arvuel

financia•s zéo virgule dm cent du fifre d'affaires hors tace

pour ks de titres miniers, de cortrat de partage de

Œntrat de. en de recherche phase de développernet,

de œs mandas dans

conventions

dalimentatjon et d'utilsation des du sont

dans Œnvent:som et ŒrEius entre ct les titulaires de titres

41
Chapitre VIII.- Dc la Convention minière

Article 116.- Objet de la convention minière

L'objet de la convention est de fixer les rapports entre I'Etat et le


titulaire du

permis de recherche ou du permis d'exploitation pendant toute la durée des

opérations minières.

La convention minière précise les droits et obligations de I'Etat et du


titulaire du

permis de recherche ou du permis d'exploitation.

Les conditions et modalités d'établissement de la convention minière sont


fixées

par décret.

La convention minière est résiliée avant terme en cas de retrait du titre


minier.

Article 117.- Durée de la convention minière

Les conditions de réalisation des opérations minières de recherche et

d'exploitation effectuées par une ou plusieurs personnes morales sont


précisées

au moyen d'une convention minière passée entre I'Etat représenté par le

Ministre chargé des Mines et les demandeurs de permis de recherche ou


permis

d'exploitation, après avis du Ministre chargé des Finances.

Cette convention minière définit les conditions applicables aux opérations

minières.
Toutefois, pour la phase d'exploitation sa première période de validité est
de

douze (12) ans, renouvelable par périodes de validité n'excédant pas dix
(10)

La convention minière, sous respect des dispositions du Code minier,


précise les

droits et obligations des parties et garantit au titulaire du titre minier


la stabilité

des conditions qui ont déterminé son engagement.

Après signature, la convention minière est publiée au Journal officiel de


la

République du Sénégal.

42
TITRE XV.-MANQUEMENTS AUX OBLIGATIONS ADMINISTRATIVES ET

SANCTIONS

Chapitre premier. - Manquements aux obligations administratives

Article 118.-Non paiement des droits superficiaires et non démarrage des

travaux dans le délai légal

Sont considérés manquements aux obligations rm-

paiement des droits superficiaires et le défaut de des

dans les délais légaux prévus.

Article 119.-Constat de non paiement des droits superficiaires et

instruaion des dossiers

L'admini*ratjon des rnines constate les cas de druts superficiaires

à 'a On du premier trimestre chaque

ElIe notifie au titulaire conœrné, dans un de winze (15) cnwrabZ acYès

la fin du le cmfit de non-paiement

Le ttutaire pett présenter tout docunzt moyen en sa défense

dans les (45) »urs suivent la les

paiernent ou d'ernp&fiernert pour fœce rnaBge recmrues

moya•ts défense.

L'irWuctiœ1 des dossias de dns délai maximum de trente

(30) purs à corncxer de la fin de la de


inflYTœ avis

celui-ci de

du titLdaire au chargé anfornürzt

du présent

Artide 120.-Consut de non démarrage des travaux dans les délais et

instruction des

Le d&narrage travaux dans délais par le chef du

régional mines corxrrné qui le croc&-verbal de constat à

l'admini*ratm mirz pour à l'intéressé dans un ogai dix (10)

jours ouvrües après la fin de la période laquelle les travaux auraient

Cha«E titulaire a la de sinforrner constat du

son proB Le le mn d&narrage des travaux a cœlRaté

peut 'Yésenter tout docunwt relatif à sa défense dans Es quarante-dr-q (45)


purs

qui suivent la date du constat. .%de la prewe dempêchement

ause de fœce rnaBre et valabk.

L'administ•ation mines in*ruit le dossier de la dans'cn délai trate

(30) jours à ŒrnNer de la fin du délai fixé à

au

43
Le d:yssjer y afférent ainsi que le projet du titulaire scy•t

transmis au Miniqre chargé des Mines, aux du présent

Chapitre n.- Constatation des manquements aux obligations

administratives

Article 121.— Constatation des manquements

Les aux administratives prévues par le présent Code smt

consütés par les agents de l'administration des dûment habilités et

asserrrmtés à œtte fin.

Les verbaux dressés à effet en vertu du wésent font foi jusqu'à

de faux pour les anstatims faites.

Ces procès- verbaw font foi jux7u'à prewe contraire des déclarations qtns
Ces agents prétent serrrzt le trbunal de

d'affedatjon dans les :

Je jure prtYN2ts t*en et rutv*r mes forxtms

tout les qu'elles mlmosent. Je jure révéler ou Lfiliser

de qui sera porté à rna connaissarre à t'occasü1 l'exercice

fonctms.

La de n'e* pas rena.ndée as 6e chameazt gade,

résUerxe

Chapitre des manquements aux obligations administratives

Artide 122.-

Les titulaires tires miNers drc*s dont titres sont annul&

ne peuvent obtenir de rnNeaux droits rninies qu'après un cinq (05) ans à

de la date de de l'acte au intéress& ou à llntéressé.

Article 123.-Suspension

1-0N1ue l'adivté minière déroule pouvart

générer une dégradatim de la santé

des populations, les opératins minières peuvat faire robjq d'une

La durée de la est fondim de la de h *tuatim et fix& par

règlementaire.

La suspension peut être levée lorsque

44
Articte 124.-Avertissement et astreinte

En cas tenue irrégulière, dûrnent des

par le présent Code, l'administration des mines adresse par écrit un au

titulaire du titre minier concerné.

Si la mise en demeure n'est pas suivie deffet à rexpiration du fixé, le


titulaire

est passible astreinte dont le rnontant de (25.000)

francs CFA par jour juqu'à la régularisation, chaque XN.jr cannuyx:é &ant
dô en

entier sans préjudice des sandions prévues à l'article 30 du présert Code.

Artlcfe 125.- Mise en demeure et astreinte


Tout tittlaire d'un titre minier qui ne communique pas les rapports
périodk:tues

obligatoires dans le fait l'objet dune mise en demeure de trente

(30) purs rnaxmnn.

A rotpiratjon de ce agai, à n»ins qu'it soit dans un cas fœce maWre,

titulaire défaillant pasSble dune astreinte Ont le monWt est équivalent à

cinquante mlle (50.000) frarx:s CFA par jour retard demis le dernÙ pur du

délai réglementaire Jusqtfà la communication ra'mrtS, d'aque Pur

dû en

Article 126.-P&taIités

Le rebrd dans le de la rnini&e, défati de ainS que

la minoration de la oon*ituert gnctjonnés par le

prézt Ode là d-après :

as dans le la la

d'une pénalRé dort le taux fixé à (7%) reard ;

cas de refus de paiement dûment la eg rmitifliée

par da.D( (2) ;

en de minoration de la dte, celle-ci mufti* après

(2).

Dans tous les as, fait application de la proc&ure de saiSe ccwormérrzt à la

fisale

TITRE XVI : INFRACTIONS ET REGIME DE LA RESPONSABILITE PENALE

Chapitre premier.- et peines

Article 127.- Adivités minières

Est puni d'un ernprtsonrmwt (1) an au rndns de (5) au Nus

dune de cim mi"bns (5.000 000) de fraxs CFA à

(125.000.000) de fraxs CFA. qui:mque se Wre, sans à travaux

ou carri&é du de

45
Code. tes subRances minérales extrates illicitement smt satsies et leur
coMi3tation
pronorEée par le tribunal compétent au profit IVtat ou du titulaire du
titre

d'exploitation des mines ou des carrières cmcernées.

Article 128.- Vol et recel de substances minérales

Est puni, sans dispositions particulières en tnatière des substarx:es

précieuses, d'un emprisonnement dun (1) an au moins et de cinq (5) ans au


plus et

dune amende de deux millions onq cent mille (2.500.000) de francs ŒA à Cix

millions (10.000.000) de francs CFA, quiconque se rend coupable de ou reœl

de substarwes minérales.

Artide 129.- Détournement de substances minérales

Est puni d'un emprisonnernent de cinq (5) ans au moins et de dix (10) ans
au plus et

d'une arne«ie de deux rnillions cinq cent mille (2.500.000) de francs CFA à
cert

millions ( 100 000.000) de frarws CFA, quiconque détourne mirérales.

Est puni d'un ernprisonnement de deux (2) ans au fiY)ins et de cinq (5) ans
au

et d'une de deux rnillkns cinq cent (2.500.000) de fratx:s CFA à cinq


millions

(5.000.000) de fraxs CFA, facilite le

Article 130.- Achat et vente illicite de substances min&ales

Est 'Rjni d'un d'un (I) an au mns (5) ans au et

d'une de cim rnillions (5000.000) de ŒA à quinze millbns

(15.000.000).de fratx:s CFA. adüe n"rales en

violauon des di90Sitjons

Les faisant rot* tranzü:ns

cmfisatiœl prorwnc& au $YOfit raat.

Artide 131.- Détention illicite de substances minérales

Est cn•ni d'un de deux (2) mois au d'un (I) an au et

d'une amende d'un (1.000.000) francs CFA à (10.000.000)

frarws CFA, de rune de détient

illégalement des rnin&a—


Article 132.- Transport illicite de substances

Est puni d'un emprisonrznent de deux (2) rnolS et d'un (1) an au plus et
d'une

d'un million (1.000.000) frarrs CFA au rrWns à dix rnillbns (10.000.000)

de fraxs -CFA au Nus, de de deux

tran»œte fatt 5•ansporter des rnirérales,

Article 133.- Violations des règles d'hygiène et de sécurité

Est puni aun emprisonrznent d'uri (1) mois au moins et d'tn (1) an au plés
et

de deux millbns cim cert mile (2.500.000) de CFA à d.-k

(5.000.000) de francs CFA, ou dé rune de deux

t 46
eura t contrevenu aux dispositions de li, législation minière concernant
l'hygiène ei la

sécurité publiques.

Article 134.- Outrages ou violences envers tes agents de "administration

des mines

Est puni d'un emprisonnement de Six (06) mois et d'une amende Cinq cent
mitk2

(500.000) frarws CFA à deux millions ci'A cent (2.500.000) frarv:s CFA ou

de ces deux seulement. quiconque faa outrage par faits, paroles. gestes,

écrits, menaces ou exerce des violences ou voies de fait sur un agent. de

l'administration des mines, dans l'exercice ou à l'occasion l'exercice de

fonctions et cela, sans préjudice d'autres dispositions prévues par le


droit commun.

Article 135.- Entraves à l'activité de t'administration des mines

FA puni dun emprisonnement six (6) mois et amende d'un million

(1.000.000) francs CFA à onq millions (5.000.000) de francs CFA. ou l'une


de ces

deux peines quiconque aura entravé l'exercice fondions

de l'administrati*l rnirw•s, des officiers pdice judiciaire et tout autre


agent

dûrnent habilité et asserrTMité à cet effet. Est puni des peines quiconque
fait

obstade à rex&tRion travaux autorisés par des


Artide 136.-Livraison d'informations inexactes

ESt punie d'un emprisonnement d'un (I) rtws à tms (3) d'une

cinquante rnile (50.000) à vingt-cirxl miliŒiS (25.000 000) frames CFA, de

l'une de ces peines toute Wre

informatbns irvzxades en vue un titre ou

de fausses déclaratms en vue de mir»rer la taxatle pmjuns

Ces peines fippiiqtBt égaiement à toute de ces

Article 137.-Peines accessoires

Les coupables des infractims au présent Code encourent également les

peines accessoires suivantes :

la confiscation des subsunces extraites de manière illicite ;

la confiscation des rmyens de transport, des choses ou objets qui ont à

ou destinés à cornmettre 'Infraction ou qui en ont été le

produit. En cas de saisie de moyens transport, de cmses ou dobjets

peuvent être conservés ou remis en rétat sans courir le risque de

détériœation, il est à vente aux enchères par les savices

compétents de l'Etat ;

'Interdiction, pendant une durée qui ne peut exc&er (5) ans, d'exercer

l'adivité professionnelle ou sodale dans l'exercice ou à l'occasicn de


l'exa•cice

de llnfraction a été commise •

finterdiction de séjour dans les corWtions de rartide 36 du pénal.

47
Chapitre II. -Responsabilité pénote et constatation des infractions

Article 138.-t-a responsabilité pénale des personnes morales

Les personnes morales autres que IT-tat, les collectivités locales, les

publics et les agences d'exécution et stnrtures assimilées sont pénalement

responsable; des infractions prévues par la présente loi, pour

par leurs organes ou représentants.

La respmsabilité des personnes rnorales n'exclut pas celle des

auteurs ou complices des mêmes faits.


tes par les personnes sont :

- ramende dont le taux maximum égal au quinü* celui '*évu pour

personnes physiques la loi qui réprime llnfraction ;

- définitive pour une de (S) ans au d'exercer

l'activRé professimnelle sociale dans l'exercice à

de Ilnfractùl a été ;

- la définitive ou une de (5) ans au l*us d'un ou de

Nusi•eurs établissernents de ayant zvi à les faits

• la cmfisation de la qui a servi à Œnrnettre à

llnfradion ; ou de la ct»se qui en le produk ;

- I'amchage la décision ou la difftAon par la

&rite par tout moyen de communicatk)n au publk par

Article 139.- Constatation des

Les infradions aux dispostims présent Code et aux règlerrzts pris pour son

appliation constatées par agents de l'administration mines dûrrpnt

habilités et assernztés, par les omciers de police judiciaire et par tout


autre agent

dûment habilité et assermenté à effet.

Les des mines rédigés par deux agents des les procès-

verbaux des infractms minièrs rédigés par deux agents asserrnent&

font foi jusqu'à faux des matérielles faites. Ils ne font foi

que juxlu'à preuve oontraire de de la sincérité aveux et

déclarations qulls rapportent

Les procès-verbaux des mines rédigés par un seul agent des mines, ou un
seul agert

assermenté font foi jusqu'à preuve Ontraire.

48
Les procès-verbaux des mines ainsi que les soumissions et transactions

lieu et tous autres exploits de ladministtation des mines sont dispensés


des

formalités de timbre et d'enregistrement,

TITRE XVII.- DISPOSITIONS FINALES


Article 140.- Règlement des différends

Sous réserve de dispositions particulières contenues dans une

ou dans un contrat de partage de production. tous les litiges relatifs à


rexécutjon et à

l'interprétation des dispositions du présent code relèvent des juridictions


nationales

de la République du Sérégal.

Article 141 Validité des titres antérieurs

Les titres miniers attribués avant la date d'entrée en vigueur du présent


restent

soumis. pour ta durée restant à courir et pour les substances pour as ont

été délivrés. à ta 10i et aux règlements qui sont applicables à ia date


d'entrée en

vigueur du présent code.

Ils peuvent néanmoins. sur demande de tautaire adresser au Ministre chargé


des

Mmes et dans les douze (12) mots sutvant la date de rentrée en vgueur du
présent

code. étre soumis aux dispositions cekÀ-ci.

Les titulaires de minéres liées à un titre antérieurement à la

date d'entrée en v•gueur du présent code restent S'XJtnis aux contenues

dans lesdites conventions pendant t'XJte la leur vaMté.

Article 142.- Dispositions abrogatives

Sont abrogées toutes dispositions contraires au présent code, la loi

n'2003-36 du 24 novernbre 2003 portant Code rntner

La présente sera exécutée cornme loi de l'Etat.

Par le Présdent de la République

Le Premier Ministre

Mahammed Boun Abdallah DIONNE

49

08 novembre 2016

Fait à Dakar. le

Macky SALL

Vous aimerez peut-être aussi