Vous êtes sur la page 1sur 6

Réalisé Par : B ouseba B adreddine – G02

Compte Rendu
TP1 : Préparation d’un savon

1- Quel est le rôle du montage à reflux pour la synthèse du savon ?

Chauffer à température d’ébullition du mélange afin d’augmenter la cinétique (vitesse) de la réaction


tout en évitant de perdre les espèces chimiques présentes dans le ballon : les vapeurs produites sont
condensées et retournent dans le ballon à l’état liquide grâce au réfrigérant à bulles.

2- Pourquoi nous avons ajouté de l’éthanol ?

L'éthanol permet d'obtenir 1 seule phase qui contient tous les réactifs.

L’ajout d'éthanol ne change rien au début car il est encore moins dense que l'huile et donc flotte au-
dessus. Cependant, c'est grâce à l'éthanol que les deux phases peuvent se mélanger plus facilement :
l'éthanol est bien soluble dans l'eau (en toutes proportions) et va servir de tensioactif, c'est-à-dire de
lien entre les molécules d'huile et la solution de NaOH. La réaction s'en trouve alors accélérée.
L'agitation est dans ce cas assurée par l'ébullition douce du mélange en présence de pierre ponce.

Les deux réactifs (soude et huile) sont tous les deux solubles dans l’éthanol, donc l’éthanol permet
aux réactifs d’être en contact dans la solution pour homogénéiser le mélange.

3- A quoi sert la pierre ponce ?

La pierre ponce permet de réguler l’ébullition en évitant la formation aléatoire et incontrôlée de


grosses bulles de vapeur.

4 – Expliquer pourquoi le savon devient solide et surnage sur la solution d’eau salée et pourquoi
refroidir encore ?

Le savon (qui est un solide) ne se dissout pas dans l'eau salée. Il reste donc sous forme de solide. La
densité du savon formé est inférieure à celle de l'eau salée. Celui-ci va se situer à la surface de l'eau.
On dit qu'il surnage.
On refroidit encore pour accélérer la précipitation du savon dans la solution d’eau salée.

5 – Déterminer la masse maximale de savon sec que l’on pourrait obtenir .

Calculs des quantités de matière des réactifs : ( NaOH et l’huile )


n (NaOH) = C.V = 10 . 20 . 10-3 = 0,2 mol
n (Huile) = m / M = ρ . V / M = ( 0,9 . 103 . 15 . 10-3 ) / 884 = 0.0152 mol

C57 H104 O6 + 3(Na+,OH-) ------- > 3( NaC17 H33 COO ) + C3 H8 O3


0,015 0,2 0 0
0,015 –x 0,2-3x 3x x
0,015 –xmax 0,2-3xmax 3xmax xmax

= > xmax = 0,015 mol


= > L’huile est le réactif limitant
= > n ( Savon ) = 3.xmax = > mmax ( Savon ) = n.M = 3 . 0,015 . 304 = 13.68 g

6- Peut-on utiliser ce savon ? Justifier .

D’après le test de moussage , on trouve que : pH=14 ( on peut mesurer approximativement le pH de


l’eau de rinçage pour contrôler la pureté du savon ) .
Donc il est déconseillé d’utiliser le savon obtenu pour se laver. En effet , il contient beaucoup de
soude. Il est donc caustique . (Le savon contient encore de la soude versée en excès au départ )

Question + : Quel traitement faut il lui faire ?


Il faut « laver » le savon à l’eau salée pour diluer au maximum la soude sans dissoudre le savon

7- Quelle est la différence entre : acide gras et corps gras ?

Acide gras : c’est un acide carboxylique à chaîne linéaire , saturé ou non , possédant en général un
nombre pair d’atomes de carbone entre 4 et 22 .
Corps Gras : C’est un triester d’acide gras et du glycérol , les corps gras sont encore appelés
triglycéride
Compte Rendu
TP2 : Extraction de I2 d’une solution de CuSO4 par le cyclohexane

Résumé :
- Le sulfate de cuivre et le diiode sont en solution dans l’eau qui est le solvant initial .
- L’espèce à extraire est le diiode. Pour cela, on va utiliser un autre solvant : le cyclohexane .
- L’eau et le cyclohexane ne se mélangent pas, ils se séparent et forment deux phases distinctes :
ils sont non miscibles.
- La position relative des deux liquides non miscibles ne dépend pas des volumes utilisés.
- Le critère pertinent est celui de la mass volumique : Le liquide dont la masse volumique est la plus
petite est celui qui sera au dessus. Ici ρ cyclohexane < ρ sulfate de cuivre donc le cyclohexane est au dessus.
- Le sulfate de cuivre est plus soluble dans l’eau que dans le cyclohexane. Ceci se traduit par la
donnée suivante : s (solubilité) de CuSO4 dans eau > s (solubilité) de CuSO4 dans cyclohexane.
- Expérience ( exemple ) : Dans une ampoule à décanter, on verse ... mL (à l’aide de l’éprouvette) de
solution d’eau iodée (diiode dans l’eau), puis … mL de cyclohexane. On agiter avec soin, on dégaze
puis on laisse reposer. Cette étape de repos s’appelle la décantation.

- Sachant que la solubilité du diiode dans l’eau est 0,34 g.L-1 et dans le cyclohexane 28 g.L-1, on peut
dire que le diiode « préfère » le cyclohexane à l’eau. Lorsqu’on mélange et que l’on met en contact le
diiode avec les deux solvants que sont le cyclohexane et l’eau, une partie du diiode (car l’eau ne
devient pas incolore) passe dans le cyclohexane.
On a extrait le diiode de l’eau grâce au cyclohexane dans lequel le diiode est plus soluble.
Conclusion :
On peut faire passer une espèce chimique d’un solvant à un autre en jouant sur la solubilité de cette
espèce dans ces solvants : c’est l’extraction.
1- Dans quel solvant le diiode est plus soluble ? justifier .

Le diiode est plus soluble dans le cyclohexane ( solvant organique ) .


Justification : Dans le tube (2) on remarque un mélange ( violet ) homogène tandis que dans le tube
(1) on distingue clairement les deux phases.
{ Plus un composé est apolaire , plus il sera insoluble dans les solvants polaires , et plus il sera soluble
dans les solvants apolaire }
{ Plus un solvant est apolaire, moins il possède un pouvoir dissociant ( pas de séparation des charges )
Les espèces chargées forment une paire d’ions intimes ( associée ) }
- Le diiode est apolaire / Le cyclohexane est apolaire / L’eau est polaire

2- Dans quel solvant le sulfate de cuivre est plus solubles ? justifier .

Le sulfate de cuivre est plus soluble dans l’eau .


Justification : Dans le tube (3) nous avons un mélange homogène ( bleu ciel ) tandis que dans le tube
(4) nous remarquons la précipitation du sulfate du cuivre .
{ Plus un composé est polaire , plus il sera insoluble dans les solvant apolaires , et plus il sera soluble
dans les solvants polaire }
{ Plus un solvant est polaire, plus il possède un pouvoir dissociant . En solvant Les espèces chargées il
conduit à une séparation des charges ( paire d’ions séparés) }

- Le CuSO4 est polaire / Le cyclohexane est apolaire / L’eau est polaire

3- Donner les deux propriétés que doit posséder le solvant extracteur .

- Il doit être non miscible avec le solvant de la solution initiale .


- Il doit être un très bon solvant pour l’espèce chimique à extraire .

4- La couleur d’une espèce chimique dépond-elle du solvant utilisé ? justifier

Oui, la couleur de l’espèce chimie dépend du solvant . Puisque le sulfate de cuivre a gardé sa couleur
dans l’eau tandis que le diiode a visé vers le violet dans le cyclohexane

5- Expliquer comment on a éliminé le cuivre de la solution aqueuse après extraction .

Nous avons éliminé le cuivre de la solution aqueuse extraite par la méthode de filtration .
On a posé du papier filtre sur ( dans ) un bécher pour filtrer le cuivre ( il reste sur le papier filtre ) et
laisser passer la solution ou plutôt le reste de la solution aqueuse c'est-à-dire l’eau et le sulfate.

6- Comment peut-on récupérer le diiode dans le cyclohexane ?

On peut le récupérer par la méthode de distillation.


Nous avons besoin que les deux espèces aient un point d’ébullition différent tels que l’une d’elle
reste ( en phase solide ) dans la bulle et l’autre s’évapore dans le réfrigérant pour se condenser afin
qu’on puisse le récupérer ( en phase liquide ) .
Ici , c’est le cyclohexane qu’en récupère en liquide et le diiode en solide .

Vous aimerez peut-être aussi