Vous êtes sur la page 1sur 6

Chapitre 2 : REPRESENTATION DE L’ENTREPRISE

INTRODUCTION

L’entreprise est une organization autonome qui rassemble des hommes moyens ( financiere
,informationnels, technologique , matériels…) envue de produire des biens et service destine a la vente.

Derriere cette définition se couche une grande diversite de situation qui peut être observe par reference a
de nombreux criteres et donne lieu a l’etablissement de classification et de technologie utile pour la
connaissance de la pratique des affaires.

I. Typologie des entreprises

Bienque chaque entreprise constitue une entité originale, on peut les regroupees en categories homogene
un fonction d’un ou plusieurs critère d’analyse dimension, domaine d’activité forme juridique.

Cette classification permette de mieux apprehender le monde des entreprises.

1) Classification en comptabilite nationale

Suivant les principes de la comptabilite nationale , les entreprise sont classes en 4 secteur
institutionnelles.

 Les sociétés et quasi-societe non financiere ( SQSNF ) dont la fonction princiale est la
production des biens et service marchand et non financiers.
 Les institutions de credits qui ont pour role le financement de l’économie par la collecte , la
transformation , la repartition des disponiblite monétaire et financier.
 Les entreprise d’aassurance qui assurent les agent économique par la garantie d’un paiement en
cas de réalisation d’un sinustre .
 Les entreprisse individuel assimiles au secteurs des ménages qui produisant des biens et service
marchant non financier.

Au travers de cette même classification de la comptabilite nationale sont entierement tenu compte a
la nature de l’activité , a la forme juste ou a la taille des entreprises.

2) Classification en fonction de l’activité


a) Le secteur d’activité

Un secteur d’activité regroupe les entreprise qui ont la même activité principale. La division des activités
économique proposes par l’economiste COLIN CLARK conduit a la repartition des entreprise en trois
secteurs:

 Secteur primaire correspond aux activités production et de transformations.


 Secteur secondaire regroupe les activités productrices des services ( commerce , transport ,
tourisme , restauration, assurance …)

M. BAKHOUM Economie d’entreprise Page 1


Nb : au sein du demande des service on isole parfois un secteur quaternaire rassemblent des
entreprises qui offrent des services aux autres entreprise : informatique , securite , conseil, consultant
…) Ce secteur connait un forte developpement .

b) Le domaine d’activité

Le domaine d’activité classe les entreprise selon les activités realise in distingue sur domaine d’activités.

 Entreprise agricole : opération liee a l’agriculture a l’elevage et la peche ( secteur primaire )


 Entreprise industrielle ( secteur secondaire )
 Entreprise ou societe prestataire de service (secteur tertiaire )
 Entreprise commerciale ( secteur tertiare )
 Societe d’assurance ( secteur tertiare )
 Societe d’etablisement de credit service bancaire ( secteur tertiare )
c) La branche d’activité

C’est ensemble des entreprise qui fabriquent les même produits. L’entreprise qui fabrique plusieurs
produits sera classe dans plusieurs branches. Ex : secteur et branche d’activité.

d) La filiere d’activité

Une filiere est une chaine d’activité qui se completent liées entre elle par des opération d’achats et de
vente. En effet elle regroupe toutes les entreprises , toutes les branches qui participent a l’elaboration du
produit final. C’est donc l’ensemble des entreprises qui mettent un produit a la disposition d’une
consommation finale grace a une succesion d’opération realises par des entreprises différents qui se
completent.

3. Classification selon la forme juridique ou le critère juridique

Le fait d’entreprendre est aujourd’hui encadre par un reglementation complexe. La plupart des entreprises
fonctionnent dans uncadre tres determine par la loi.

Les types d’entreprise reconnues au senegal sont regie par les actes uniformes du traite de l’organisation
pour l’harmonisation en afrique du droit des affaires ( OHADA )en vigueur depuis le 01 janvier 1998.

On distingue au senegal deux formes juridiques d’entreprises a savoir l’entreprise individuel ou


etablissement et la societe.

3.1) L’entreprise individuel ( EI)

Communement appele etablissement ,l’entreprise individuel est caracterise par :

 L’exercice de l’activité par l’entrepreneur de façon independante et estconsiste par une seul
personne physique.
 La non distinction du patrimoine de l’entreprise et des biens propres de l’entrepreneur.
 L’avantage de l’entreprise individuel est que le promoteur exploite ses affaires pour son propres
compte et n’a pas de capital a constitue.

M. BAKHOUM Economie d’entreprise Page 2


 Inconvenient est que le patrimoine personnel de l’entrepreneur est engage du fait que tout perte
ou faille est impute ou enleve a ses bien propres ou famillies .
3.2) La societe

Une societe est un ensemble d’individué qui rouent ( entretour ) toute sorte de relation ( politique ,
économique , social , culturel).

Au senegal une societe peut être constitue par une personne physique ou morale par plusieurs personnes
physique ou morale.

On distingue generalement les sociétés de personnes et les sociétés de capitaux .

a. Les sociétés de personnes

Nous pouvons retenir principalement des sociétés en nom collectif ( SNC ) et les societess en commandite
simple ( SCS )

Les sociétés en nom collectifs (SNC )

Elles regroupent un petit nombre d’associes ( au moins deux ) qui se connaissent et font mutuellement
confiance.

Le capital sociale est divise en part egale de même valeur nominale tous les associes sont obligatoirement
des commercants et sont soumis personnellement a l’impot sur le revenu

La societe en commandites simple ( SCS )

Elle reunit deux sortes d’associes ; les une devant repondre les dettes de la societe denommes « associes
commendites » et les autres n’etant responsable des dettes que dans la limite de leur apports denommes
associes commenditaire ou associes commendites.

Cette societe est genee par tout associes commandites sauf stipulation.

b. Les sociétés de capitaux


La societe anonume ( SA)

C’est le type de la societe des capitaux que l’on constitut en fonction des capitaux reunissent et non des
personnes qui le creent .

Selon l’acte uniforme sur les sociétés commerciales , le capitaux minimale requit pour la construction
d’une societe anonyme est de 10000000 fcfa , divise en action dont le montant ne peut être inferieur a
10000000 fcfa

La societe a responsabilite limite (SARL)

Il est un type mix entre la societe de personne et la societe des capitaux et dont le capital social
minimal est égal a 1 million de fcfa et entierement libere a la constitution et divise en part social ne
pouvont être inferieur a 5million de fcfa. Les associes d’une ( SARL) ne sont pas forcement des
commercants et leurs responsabilite est limite a leurs apports.

M. BAKHOUM Economie d’entreprise Page 3


Nb : il convient de souligne que , pour les sociétés de capitaux nous pouvons en avoir des sociétés en
commendite simple par action.

Remarque :

La classification juridique ou le critère juridique ne rend pas toujours compte des clients financiers
qui existent entre les entreprises hors de plus en plus d’entreprises appartient a un même groupe.

Un grosse est économie d’entreprise est l’ensemble des sociétés ayant des relation économique et/ou
financieres et controles soit par des sociétés mere ou societe de porte feuille ou holding .

Titre : schema d’un groupe

M. BAKHOUM Economie d’entreprise Page 4


Remarque : la firme multinational est l’entreprise qui possède des unites de production implentees
dans plusieurs pays et generes selon une stratégie monétaire.

4. Classification selon la dimension


4.1) L’effectif

Au senegal il y a plusieurs façon de caracterise a une entreprise par son effectif. On distingue deux
categories d’entreprise selon leurs effectifs : les petits ou moyenne entreprise et les grands entreprises
(GE).

Les PME ou PMI

Les PME l’avantage est que tout les travailleurs se connaissent et se cotoient et developpent un blocage
qui renforce la symbiose en inter comme en externe la charte des PME du senegal defini la petite
entreprise comme toute personne physique ou morale productrice de bien ou de service.

les PE
- regroupe les moyens et les tres petites entreprises repondant tous critères et seuls suivant.

Effectifs compris entre un et vingt employes .

- chiffres d’affaire hors taxe n’atteingnant pas les limites suivants definit dans le cadre de l’impot
synthetique.
- 50M de francs pour les entreprise qui effectuent des operations des livraisions de biens
- 25M de francs pour les effectuent des operations de prestation de service.
Les GE

Les GE presente les facettes d’une organisation qui se caracterise par une certaines stabilites et en un
grand effectifs plus de 250 employes. Dans ces organisations plus ou moins forte et dependent le plus
s’ouvers du a l’augmentation. Y convient de distingue le style autour.

L’accent sur la tache ( le travail) du style democratique qui permet une certain liberte d’expression et qui
est plus conformeaux aspirations des travailleurs. La densite des relations de travail est a analyse dans ces
styles de direction.

4.2) Autres criters de classification de taille

Ces criteres sont generalement :

- Le nombre de salaries , le capital investi qui représente les facteurs de production mise en œuvre.
- Le niveau de l’activité chiffre d’affaires
- La rentabilite : la valeur ajoutee et benefice realise.

Remarque

Il convient de souligner que , c’est le critère effectif qui est le plus souvent utilise.

En fait au senegal la loi 77-90 du 10 Aout 1977 defini les domaines industrielles et fixent un plafon de 10
salaries pour caracterise le PAL.

M. BAKHOUM Economie d’entreprise Page 5


II. Comment le senegal s’installe dans le système de production

Selon l’expose des petites et moyens entreprise ( c’est l’expose des motifs de la charte de PME ) la base
du tissu économique senegalais est constitue essentiellement les PME. A l’image de bcp de pays d’afrique
, les PME sont non seulement les moteurs de la croissance économique mais aussi un puissance levier du
secteur prive.

Les PME representent 90% environ des entreprises au Senegal mais seulement 30% des emplois , 25%
du chiffre d’’affaire et 20% de la valeur ajoute nationale.

Les petites et moyennes entreprises au senegal sont essentiellement commerciales. Ce qui est
caracteristique d’ensemble de l’activité majeurs notamment en matiere de contribution a l’integration
économique sous regionale et leur capacitea consiste a sa sous traitance et de partenariat avec les grande
entreprises.

- Positionnement du senegal dans le cadre de la mondialisation et axes majeurs d’orientation et de


mise en œuvre des objectifs poursuivis par le NEPAD
- Participer a la cohesion sociale
- Création de richerche , d’emplois et de formation de main d’œuvre

Par ailleur le tissu indistriel Senegalais est concentre sur 8 secteurs d’activités a savoir :

L’eau et energie
Le textile – habillement
Le bois – papiers
Les materiaux de construction
L’extraction
Les industries chimiques
L’agro-alimentaire
Le metallurgie

Le secteur industriel ne renferme que 471 entreprise dont les 90% sont concentrees a dakar

Il convient de souligner que l’industrie agro-alimentaire realise 40% de la valeur ajoute du secteur
industriel survi de l’industrie chimique pour 22% et de l’eau et energie pour 21%. L’industrie agro-
alimentaire posedent le plus fort indice de production industriel avec 4,3% devant le textile 1,9% et
l’extraction 1,7% les autres industries cumulent un indice egale a 2,1%. Ces indices montrent un certain
desequilibre dans l’activité au senegal qu’il convient de corriger dans le cadre de la politique économique
de l’Etat mais surtout par le dynamisme des entreprises.

Pour cela, la création et le developpement d’entreprises mais aussi une bonne maitrise des sciences de
gestion est nécessaire.

M. BAKHOUM Economie d’entreprise Page 6

Vous aimerez peut-être aussi