Vous êtes sur la page 1sur 2

Histoire

 du  monde  arabe  et  du  Moyen-­‐Orient           Inalco,  S1,  2015-­‐2016  


 
 
STRUCTURATION  DES  MOUVEMENTS  NATIONALISTES  
DANS  LE  MAGHREB  DE  L’ENTRE-­‐DEUX-­‐GUERRES    
Plan  du  cours  11  
 
 
I.  Dans  les  années  1920,  des  mouvements  politiques  modérés  confrontés  à  de  multiples  blocages    
1. Les  premiers  mouvements  
-­‐ Des  mouvement  réformateurs  et  légalistes  :  les  Jeunes  Algériens  et  le  Destour  
-­‐ La  Confédération  générale  tunisienne  du  travail  (CGTT)  
-­‐ L’Étoile  nord-­‐africaine  (ENA)  ou  un  premier  nationalisme  de  rupture  
2. Les  blocages  de  l’administration  coloniale  
3. Les  offensives  militaires  et  juridiques  au  Maroc  
-­‐ La  guerre  du  Rif    
-­‐ Le  dahir  berbère    
 
II.  À  partir  des  années  1930  :  radicalisation  et  déceptions  des  mouvements  nationalistes  
1. La  radicalisation  des  mouvements  nationalistes  
-­‐ Le  Comité  d’Action  marocain,  1933  
-­‐ Algérie  :  élus,  oulémas  et  Etoile  Nord  Africaine  
-­‐ En  Tunisie,  le  Néo-­‐Destour  (1934)    
2. Dès  1936,  espoirs  et  désillusions  du  Front  populaire  
 
III.  Pendant  la  Seconde  Guerre  mondiale  :  regroupement  et  revendication  d’indépendance  
1. Les  manifestes    
2. Les  réponses  insuffisantes  des  autorités  coloniales  
 
 
 
À  connaître  
Naturalisation  ;  assimilation  ;  protectorat/colonisation  ;  syndicat  ;  mouvement  nationaliste  ;    
Exposition  coloniale  (1930,  Vincennes)  
 
Algérie  :   Jeunes-­‐Algériens  ;   Ferhat   Abbas  ;   émir   Khâlid  ;   Étoile   nord-­‐africaine   (1926)  ;   Messali   Hadj  ;  
Centenaire   de   la   conquête   (1930)  ;   Fédération   des   élus   (1927)  ;   Association   des   oulémas   (1931)  ;  
‘Abd  al-­‐Hamîd  ibn  Bâdîs  ;  Parti  du  Peuple  algérien  (PPA)  ;  PCA  ;  congrès  musulman  (juin  1936)  ;  Projet  
Blum-­‐Viollette  (1937)  ;  manifeste  du  peuple  algérien  (fév.  1943)  ;  Amis  du  Manifeste  et  de  la  Liberté  ;  
ordonnance  du  7  mars  1944  ;  massacres  du  Constantinois  (8  mai  1945)  
 
Tunisie  :  Destour  (1920)  ;  CGTT  (1924)  ;  «  décrets  scélérats  »  ;  Néo-­‐Destour  (1934);  Habib  Bourguiba  ;  
Zaytouna    
 
Maroc  :   Abd   al-­‐Krîm  ;   guerre   du   Rif  ;   victoire   d’Anoual   (1921)  ;   République   des   tribus   confédérées   du  
Rif   (1922)  ;   reddition   d’Abd   al-­‐Krîm  (1926)  ;   dahir   berbère   (mai   1930)  ;   Comité   d’Action   marocain  
(1933)  ;  Mohammad  al-­‐Ouâzzani  ;  ‘Allâl  al-­‐Fassi  ;  Hizb  al-­‐Istiqlâl  (1943)  
   
Histoire  du  monde  arabe  et  du  Moyen-­‐Orient           Inalco,  S1,  2015-­‐2016  
 
 
Les  mouvements  nationalistes  au  Maghreb  
 
 
ALGÉRIE   TUNISIE   MAROC  
 
Jeunes  Tunisiens    
Jeunes  Algériens  
Précurseur

e
Fin  XIX -­‐début  XXe  s.  
Début  XXe  s.  
s  

 ‘Ali  Bach  Hamba  /  Bechir  Sfar  


Emir  Khaled  
Le  Tunisien,  1907  

 
Etoile  nord-­‐africaine  
Destour  
1926  
1920  
Messali  Hadj  
Années  1920  

 
Interdit  (1929)  puis  reformé  (1933)  
Umma  (1935)  
 
CGTT  :  Confédération  générale  
Fédération  des  élus  
tunisienne  du  travail  
1927  
1922  
Benjelloul,  Ferhat  Abbas  
M’hamed  Ali  
     
Association  des  oulémas     Comité  d’Action  marocain  
1931     1933  
‘Abd  al-­‐Hamîd  ibn  Bâdîs     A.  Belafredj,  A.  al-­‐Fassi  
  Néo-­‐Destour    
Années  1930  

1934   Scission  en  1937  :  


Parti  communiste  algérien  (PCA)    
Habib  Bourguiba   -­‐ Parti  national  pour  la  
Autonome  en  1936  
réalisation  des  réformes  
Amar  Ouzzegane  
(Allal  al-­‐Fassi)  
-­‐ Mouvement  populaire  
Parti  du  peuple  algérien  (PPA),  
(Mohammed  al-­‐
1937  (interdit  dès  1939)  
Ouâzzani)  
Messali  Hadj  
 
 
Manifeste  du  peuple  algérien   Hizb  al-­‐Istiqlâl,  1943  
 GM  

Manifeste  «  du  Front  tunisien  »  


février  1943   Manifeste,  1944  
1945  
nde

Amis  du  Manifeste  et  de  la  Liberté  


 
2

     
Mouvement  pour  le  Triomphe  des   Union  générale  des  travailleurs   Nouvelle  scission  en  1946  :  
Libertés  Démocratiques  (MTLD)   tunisiens    
1946   1945   -­‐  Istiqlâl  
Messali  Hadj   Ferhat  Hached   100  000  adhérents  en  1950  
Vers  l’indépendance  

    al-­‐‘Alâm  
  -­‐  Parti  démocratique  de  
Front  de  libération  nationale  (FLN)  
…  Néo-­‐Destour  …   l’indépendance  (El-­‐Ouazzani)  
1954  
 
 
Mouvement  national  algérien  
(MNA),  1954  
Messali  Hadj  
   
Guerre  (1954-­‐1962)  
Indépendance,  le  20  mars  1956   Indépendance,  le  2  mars  1956  
 
Indépendance,  5  juillet  1962