Vous êtes sur la page 1sur 11

Avis Technique 16/05-501

Révision de l’Avis Technique 16/02-443

Procédé de drainage sous


dallage SOMTUBE FTB
Titulaire : AFITEX
13-15 rue Louis Blériot
F-28300 CHAMPHOL
Tél. : 02 37 18 51 01
Fax : 02 37 18 01 60
Email : afitex@afitex.com

Usine : AFITEX
13-15 rue Louis Blériot
F-28300 CHAMPHOL
Tél. : 02 37 18 51 01
Fax : 02 37 18 01.60
Email : afitex@afitex.com

Distributeur : AFITEX
13-15 rue Louis Blériot
F-28300 CHAMPHOL
Tél. : 02 37 18 51 01
Fax : 02 37 18 01 60
Email : afitex@afitex.com

Commission chargée de formuler des Avis Techniques


(arrêté du 2 décembre 1969)
Groupe Spécialisé n° 16
Produits et procédés spéciaux pour la maçonnerie

Vu pour enregistrement le 10 avril 2006

Secrétariat de la commission des Avis Techniques


CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, F-77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01 64 68 82 82 - Fax : 01 60 05 70 37 - Internet : www.cstb.fr

Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site Internet du CSTB (http://www.cstb.fr)
© CSTB 2006
Le Groupe Spécialisé N° 16 de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques a
examiné le 7 décembre 2005, le procédé spécial de drainage sous dallage "SOMTUBE
FTB" présenté par la Société AFITEX. Il a formulé, sur ce procédé, l'Avis Technique ci-
après. Cet Avis annule et remplace l’Avis Technique 16/02-443. Cet Avis a été formulé pour
les utilisations en France Européenne.

En raison de la difficulté à réaliser des essais représentatifs d’une part


1. Définition succincte du colmatage à long terme de la couche drainante, et d’autre part du
tassement par fluage de cette dernière, il est difficile de quantifier avec
précision la réduction éventuelle de l’efficacité du système de drainage
1.1 Description succincte à long terme. On estime toutefois que le coefficient de sécurité indiqué
Le procédé SOMTUBE FTB est constitué d’un complexe géocomposite dans le Dossier Technique permet de couvrir cette incertitude de
constitué du bas vers le haut : manière prudente.
• d’une nappe filtrante non tissée et aiguilletée par voie sèche ; Par ailleurs, un risque d’endommagement du système de drainage par
• de mini-drains annelés régulièrement perforés selon deux axes le développement de racines au cours du temps n’est pas à exclure.
alternés à 90 degrés (2 perforations par gorge). Les dispositions indiquées au § 2.33 ci-après sur la préparation du sol
support sont de nature à limiter ce risque.
• d’une nappe drainante non tissée aiguilletée par voie sèche ;
• d’un film polyéthylène évitant le pré-colmatage de la nappe par la 2.23 Fabrication et Mise en œuvre
laitance du ciment lors de la phase de bétonnage. Le processus de fabrication des nappes drainante et filtrante est iden-
L’ensemble des différents composants sont associés entre eux en tique à celui classiquement adopté pour la confection des revêtements
usine par aiguilletage. de sol textiles de type moquette aiguilletée. L’assemblage des nappes
Le procédé est utilisé pour le drainage du fond de forme sous dallage SOMTUBE FTB, effectué par le Titulaire de l’Avis dans son usine de
béton, limitant les sous-pressions hydrostatiques à des valeurs rési- Champhol spécialement prévue à cet effet, ne présente pas de diffi-
duelles. culté particulière.
Les eaux collectées par les mini-drains s’écoulent ensuite par un La mise en œuvre requiert la préparation du fond de forme dont la
réseau de tranchées drainantes sécantes à ces derniers. Les tran- planéité doit être conforme aux spécifications fixées par les règles
chées drainantes débouchent sur un dispositif de recueil et professionnelles « travaux de dallage » de mars-avril 1990, ainsi que le
d’évacuation des eaux, dimensionné sur la base du débit de sortie respect des indications données dans le Dossier Technique établi par
maximum indiqué dans la note de calcul fournie par le bureau d’études le demandeur, notamment en ce qui concerne le traitement des points
agréé par la Société AFITEX. singuliers (cf. § 5.4 du Dossier Technique).

1.2 Identification des produits 2.3 Cahier des prescriptions techniques


Les nappes sont conditionnées en rouleaux de 50 mètres de longueur, 2.31 Prescriptions de Conception
en largeur de 2 à 4 mètres, sur tube carton. Les rouleaux sont proté-
gés extérieurement par un film polyéthylène opaque incorporant une • La conception et le dimensionnement du dispositif de drainage sous
étiquette sur laquelle figurent les informations suivantes : dallage SOMTUBE FTB doit systématiquement faire l’objet d’une
étude préalable par un bureau d’études indépendant et agréé par la
- numéro de rouleau ; Société AFITEX.
- longueur, largeur, poids ; • Cette étude devra vérifier que les capacités drainantes du système,
-coordonnées de la Société AFITEX. à déterminer à l’aide du logiciel de calcul visé au chapitre 6 du Dos-
sier Technique établi par le Demandeur en fonction des divers pa-
ramètres intervenant dans le calcul (pente d’écoulement, longueur
2. AVIS d’écoulement, capacité de débit dans le plan en fonction de la pres-
sion appliquée, distance entre tranchées drainantes) sont, compte
2.1 Domaine d’emploi accepté tenu du coefficient de sécurité de 10 défini dans ce Dossier Techni-
Le procédé est destiné au drainage, sous dallage en béton désolidari- que, supérieures ou égales au débit d’eau susceptible de venir en
sé de la structure, de parkings, bâtiments de stockage, locaux indus- sous-face.
triels ou commerciaux, en remplacement des dispositifs classiques en • La vérification de la résistance du dallage vis-à-vis des actions
matériaux granulaires drainants. Le niveau de la nappe phréatique combinées des charges permanentes et des charges d’exploitation
peut se situer temporairement ou en permanence au-dessus du niveau relève du Bureau d’Etudes de Structures.
de la nappe drainante.
• La hauteur de la nappe phréatique à prendre en compte pour le
Le présent Avis ne vise ni le système de relevage des eaux auquel le calcul de ce débit d’eau est celle correspondant au niveau des plus
procédé SOMTUBE FTB devra être raccordé dans ce cas, ni l’ouvrage hautes eaux connues ou prévisibles au sens de la norme NF P 11-
de dallage proprement dit dont les travaux relèvent actuellement des 221-1 « travaux de cuvelage », noté « EE » dans ce document. Il
règles professionnelles publiées dans les Annales de l’ITBTP n°482 de importe que ce niveau, ainsi que le caractère inondable éventuel des
mars-avril 1990. locaux, soient clairement portés à la connaissance des utilisateurs.
2.2 Appréciation sur le procédé • Ce débit d’eau dépendant également de la perméabilité du sol sous-
jacent, une reconnaissance géotechnique permettant de déterminer
2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur la nature et la géométrie des couches de sol ainsi que leurs régimes
hydrauliques respectifs (perméabilités) est à prévoir systématique-
et autres qualités d'aptitude à l'emploi ment pour chaque opération.
ETANCHEITE DES PAROIS • Le réseau de drainage destiné à recueillir les eaux provenant de la
Les fonctions conférées au procédé de drainage sous dallage nappe drainante SOMTUBE FTB est à concevoir et à réaliser
SOMTUBE FTB ne sont en aucun cas assimilables à celles de procé- conformément aux dispositions de l’annexe de la partie 2 « règles de
dés d’étanchéité de parois enterrées relevant de la norme NF P 11- calcul et dispositions constructives minimales » du DTU 20.1. Ces
221-1. dispositions permettent en outre d’éviter un affouillement du fond de
forme par les eaux drainées.
2.22 Durabilité - Entretien • Le débit pouvant être évacué par le système de drainage doit dans
Les matériaux constitutifs du procédé en œuvre ne posent pas de tous les cas être compatible avec la capacité du réseau aval. Cette
problème de durabilité intrinsèque, étant entendu que le film polyéthy- compatibilité doit être vérifiée au cas par cas par le maître d’œuvre
lène disposé en partie supérieure du composite SOMTUBE FTB sera sur la base du débit maximal fourni sous la responsabilité de la So-
protégé des rayonnements ultra-violets dès coulage du dallage. Il est ciété AFITEX .
d’ailleurs recommandé de ce point de vue de respecter un délai maxi-
mal d’attente de un mois du SOMTUBE FTB déroulé sur fond de forme
avant coulage du béton.

2 16/05-501
2.32 Prescriptions de Fabrication.
Celles indiquées dans le Dossier Technique établi par le demandeur.

2.33 Prescriptions de mise en œuvre


La mise en œuvre doit être exécutée conformément aux indications du
Dossier Technique, notamment en ce qui concerne la préparation des
fonds de forme, la résistance de ce dernier étant à réceptionner dans
les conditions définies dans les règles professionnelles relatives aux
travaux de dallage.
Dans les zones boisées, tout défrichage ou abattage de végétation est
à accompagner d’un décapage de toute terre végétale, suivi d’un
remaniement et d’un compactage. Pour les plantations situées au
voisinage du dallage, il paraît prudent de tenir compte de la zone
d’action des racines.
Des précautions particulières sont en outre à prendre pour éviter toute
perforation accidentelle du film polyéthylène situé en face supérieure
par la chute d’objets lourds ou lors de la mise en place des treillis
soudés.

Conclusions
Appréciation globale
L'utilisation du procédé dans le domaine d'emploi accepté est ap-
préciée favorablement.

Validité
Jusqu’au 31 décembre 2010

Pour le Groupe Spécialisé n° 16


Le Président

E. DURAND

3. Remarques complémentaires
du Groupe Spécialisé
Il est précisé que seul l’emploi sous dallage est visé ici, à l’exclusion
d’une utilisation sous massif de fondation ou sous radier, et que
l’efficacité d’un tel système est fortement conditionnée par la perméabi-
lité à l’eau du terrain sous-jacent, dont la valeur doit par conséquent
faire l’objet d’une détermination expérimentale avant chaque applica-
tion.
Les abaques donnant la capacité drainante du système en fonction
des différents paramètres intervenant dans les calculs sont donnés
dans le dossier technique à titre indicatif, et ne dispensent en aucune
manière de la réalisation, au cas pas cas, d’une étude approfondie par
un bureau d’études spécialisé agréé par le titulaire.
Il est également rappelé que le débit pouvant être évacué par le sys-
tème de drainage doit dans tous les cas être compatible avec la capa-
cité du réseau aval. Cette compatibilité doit être vérifiée au cas par cas
par le maître d’œuvre sur la base du débit maximal fourni sous la
responsabilité de la Société AFITEX .
Cette compatibilité doit être justifiée pour chaque chantier par une note
de calcul établie sous la responsabilité de la Société AFITEX.
En outre, le système de drainage et d’évacuation doit être en mesure
de fonctionner en permanence, et il importe d’en vérifier le bon fonc-
tionnement comme dans le cas d’un système de drainage traditionnel,
par des contrôles visuels réguliers bi-annuels ainsi qu’après des pério-
des de forte pluie.

Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n° 16

Ménad CHENAF

16/05-501 3
Dossier Technique
établi par le demandeur

A. Description
1. Description du SOMTUBE FTB
Le Géocomposite de drainage SOMTUBE FTB se compose de bas en
haut :
• d’une nappe filtrante non tissée et aiguilletée par voie sèche ;
• de mini-drains annelés régulièrement perforés selon deux axes
alternés à 90°. Le nombre de perforations par gorges est deux. Le
nombre de mini-drains par mètre de largeur est variable (1, 2 ou 4
mini-drains/ml)
• d’une nappe drainante non tissée aiguilletée par voie sèche ;
• d’un film polyéthylène (PE).
L’ensemble des différents composants sont associés entre eux en
usine par aiguilletage.

Le SOMTUBE FTB dans cette application de drainage sous dallage


limite les sous pressions à des valeurs prédéterminées, sans dom-
mage pour l’ouvrage. Il remplace le dispositif traditionnel en matériau
granulaire drainant constitué de bas en haut par :
• un géotextile filtrant anti-contaminant entre le sol support et le maté-
riau granulaire,
Espacement entre mini-drains du SOMTUBE FTB • un massif granulaire de granulométrie calibrée à forte perméabilté
(grave type 20/40) de quelques dizaines de cm,
• SOMTUBE FTB 4
• un réseau de collecteurs drains, disposés en épis, raccordés au
4 tubes/ml – Ecartement entre mini-drain : 0,25 m réseau général de drainage,
• SOMTUBE FTB 2 • un film polyéthylène déployé sur le massif granulaire drainant pour
2 tubes/ml – Ecartement entre mini-drain : 0,50 m éviter l’interpénétration du béton frais dans les interstices du massif
granulaire.
• SOMTUBE FTB 1
1 tube/ml – Ecartement entre mini-drain : 1,00 m
3. Domaines d’emplois du SOMTUBE FTB
Le SOMTUBE FTB s’applique au drainage des eaux de fond de forme
sous dallage en béton désolidarisé de la structure porteuse du bâti-
ment. Les locaux concernés par ce procédé sont :
• parkings,
• locaux de stockage,
• locaux commerciaux,
• locaux industriels,
• maisons individuelles.
Quel que soit le type d’immeuble, le procédé SOMTUBE FTB sous
dallage est applicable, à ceux enterrés, lorsque le niveau du dallage
est inférieur à celui de la nappe phréatique , de manière temporaire ou
permanente. Dans ce cas, le réseau général de collecteurs drains,
disposés en tranchées drainantes et qui collectent les eaux transmises
par le SOMTUBE FTB, doit être raccordé à une fosse de relevage
équipée d’au moins deux pompes fonctionnant en alternance avec
dispositif d’alerte en cas de panne de l’une des pompes.
2. Fonctionnement du SOMTUBE FTB
Le procédé SOMTUBE FTB est utilisé pour le drainage superficiel du 3. Matériaux et éléments constitutifs
fond de forme, sous dallage en béton. Le SOMTUBE FTB collecte les
eaux issues du fond de forme, tout en retenant les particules fines du
sol . Cette fonction filtration est assurée par la nappe filtrante du
3.1 Géocomposite SOMTUBE FTB
SOMTUBE FTB.
3.11 Nappe filtrante
Les eaux sont ensuite dérivées dans le plan de la nappe drainante
vers les mini-drains où elles s’écoulent vers les exutoires constitués Non tissée, aiguilletée par voie sèche
par des tranchées drainantes sécantes aux mini-drains et largement • Composition : fibres 100% polypropylène de 6,8 à 8 dtex
espacées. 2
• Masse surfacique : 200 g/m ± 20 g/m
2

Le film polyéthylène , associé par aiguilletage à la face supérieure de


• Epaisseur sous 2 kPa : 1,5 mm
la nappe drainante, évite son précolmatage par la laitance du ciment
lors de la phase du bétonnage. • Porosité : 85%

4 16/05-501
3.12 Nappe drainante Capacité de débit dans le plan du composite hors mini-drains (NF EN
Non tissé aiguilleté, par voie sèche ISO 12958)

• Composition : fibres multicolores polypropylène titre 17 à 140 dtex Pression Capacité de débit dans le Limite de la PRV 95%
[kPa] plan [m²/s]
• Masse surfacique : 700 g/m2 ± 70 g/m2
[m²/s]
• Epaisseur sous 2 kPa : 7 mm 20 2,1 10
-5
≥ 1,57 10
-5

• Porosité : 89% 100 8,0 10


-6
≥ 6,0 10
-6

• Porométrie : 200 m 200 2,3 10


-6
≥ 1,72 10
-6

3.13 Film polyéthylène Les caractéristiques hydrauliques des mini-drains sont résumées dans
le tableau ci-dessous
Film obtenu par extrusion
• Composition : polyéthylène Gradient hydraulique i Débit Q (l/h)
• Masse surfacique : 110 g/m2 ± 10 g/m2 0.01 32.8
• Epaisseur : 120 µm 0.02 84.1
• Couleur : noire 0.03 126.3
3.14 Mini-drains 0.06 199
Tubes polypropylène annelés et régulièrement perforés (2 perforations 0.2 359
par gorges). Le diamètre des trous est de 1,5 mm. Diamètre intérieur 0.38 498.2
des mini-drains : 14mm ; diamètre extérieur des mini-drains :20 mm.
0.58 619
0.8 723
0.95 795.6

La transmissivité équivalente du SOMTUBE FTB est comprise entre


-2 -3
10 et 10 m²/s selon les cas. Celle ci est fonction de l’épaisseur du
dallage et des surcharges d’exploitation, des longueurs d’écoulement,
de la pente d’écoulement, le nombre de mini-drains par mètre, du
Ces tubes de couleur jaune sont conditionnés en rouleaux de 50 mè- régime d’écoulement dans les mini-drains, etc.
tres. Marquage « AFITEX »

3.15 Géocomposite SOMTUBE FTB 4. Fabrication et contrôles


Le composite SOMTUBE FTB résulte de l’assemblage par aiguilletage
en usine du film polyéthylène, de la nappe drainante, des mini-drains
4.1 Lieu de fabrication
et du filtre
Le composite SOMTUBE FTB est assemblé à l’usine située 13-15 rue
• Masse surfacique nominale (selon norme NF EN 965): 1028 g/m2 ± Louis Blériot à Champhol 28300
102,8 g/m2 (± 10%)
• épaisseur totale en fonction de la pression statique appliquée, selon
4.2 Process de fabrication
la norme NF EN 964-1 (± 20%) Couche filtrante non tissé aiguilletée 100% polypropylène, fabriquée
indépendamment et qui doit répondre à des caractéristiques définies
Pression Epaisseur Tolérance par un cahier des charges
[kPa] [mm] [mm]
Nappe drainante associée à son film protecteur en polyéthylène
2 8 ± 1,63
Les fibres de polypropylène composant le mélange, constituent les
50 6,50 ± 1,34 matières premières. Elles subissent successivement les transforma-
100 5,50 ± 0,82 tions suivantes :
200 4,40 ±0,88 • Pré-ouverture à l’état de flocons,
• Mélange en case,
3.2 Caractéristiques mécaniques du composite • Ensimage,
hors mini-drains • Cardage,
Traction (NF EN ISO 10319) (- 13%)
• Nappage,
− Sens longueur : 17 kN (≥ 14,8 kN)
− Sens transversal : 21 kN (≥ 18,2 kN) • Aiguilletage.
Allongement (NF EN ISO 10319) (- 23%) Au niveau du dernier aiguilletage sur chaîne de fabrication, le film
− Sens longueur : 110 % (≥ 84,7 %) polyéthylène noir de 120 µm d’épaisseur est associé à la nappe drai-
− Sens transversal : 50 % (≥ 38,5 %) nante.
Résistance au poinçonnement pyramidal (NF G 38.019) L’assemblage
− Coté film : 2,6 kN (≥1,8 kN) • Filtre ⎬
− Coté filtre : 3,5 kN (≥ 2,5 kN) • Mini-drains ⎬ constitue le SOMTUBE FTB
Perforation dynamique (NF EN 918) • Nappe drainante + film PE ⎬
Diamètre du trou : 0 mm (0) Cette opération finale s’effectue selon le principe de l’aiguilletage, par
Les mini-drains résistent à une compression de 700 kPa entre deux passage simultané des différents composants dans une machine
plaques rigides. spécialement aménagée.
Les mini-drains sont inclus dans des goussets régulièrement espacés.
3.3 Caractéristiques hydrauliques
L’affranchissement des lisières, la visite, l’enroulage du SOMTUBE
Ouverture de filtration Of (NF EN ISO 12956) FTB et son emballage sont effectués en continu, à la sortie de cette
• Nappe filtrante : 80 µm (± 30%) chaîne de fabrication.
• Nappe drainante : 200 µm (± 30%) 4.3 Contrôles
Perméabilité normale au plan (NF EN ISO 11058) : 50l/s/m² (-30%) La fabrication du SOMTUBE FTB fait l’objet d’un Plan Assurance
Qualité. Deux contrôles sont systématiquement effectués.

16/05-501 5
Contrôle réception Les rouleaux de SOMTUBE FTB seront stockés à plat sur un ensem-
Les matières premières (nappe drainante, nappe filtrante et mini- ble de palettes disposées cote à cote, pour éviter le contact des rou-
drains) répondent à un cahier des charges défini par AFITEX. La leaux de SOMTUBE FTB avec le sol. Les rouleaux peuvent être
nappe drainante et la nappe filtrante font l’objet de deux contrôles : superposés sur 3 lits au maximum et l’ensemble sera protégé des
intempéries par une bâche dont la bordure sera attachée aux palettes
Le contrôle non destructif qui porte sur la quantité, les références, support.
l’aspect, l’étiquetage, la largeur, la longueur et le poids des rouleaux.
Ce contrôle s’effectue sur chaque réception.
Le contrôle destructif est réalisé au laboratoire et il porte sur : 5. Mise en œuvre
• Les caractéristiques d’identification (masse surfacique et épaisseur)
5.1 Généralités
• Les caractéristiques mécaniques (traction et allongement à l’effort
Le géocomposite SOMTUBE FTB se présente sous forme de rouleaux
maximal)
de 2 m de large
Contrôle sur produit fini
Le contrôle sur produit fini est réalisé au laboratoire selon les normes 5.2 Préparation des supports
en vigueurs et concerne : Le fond de forme, en sol naturel, ou éventuellement avec apport d’une
• la masse surfacique couche de forme en sable, doit être soigneusement réglé et compacté
au niveau et selon les pentes prévues. La planéité du fond de forme
• l’épaisseur sous 2 kPa, 20 kPa et 200 kPa est appréciée sous la règle de 2 m qui ne doit pas révéler d’irrégularité
• traction – allongement à l’effort maximal. supérieure à plus ou moins 1,5 cm (cf. Règles Professionnelles des
Ces essais sont pratiqué à chaque fabrication ou tous les 5000 m² travaux de dallage, annales de l’ITBTP).
• la résistance au poinçonnement pyramidal, La portance du fond de forme doit également être conforme aux spéci-
fications décrites au chapitre A2 de ces mêmes règles.
• la perforation dynamique
les deux essais sus-cités sont effectués pour chaque production ou 5.3 Mise en œuvre en partie courante
tous les 20000 m² . Le géocomposite SOMTUBE FTB se présente sous forme de rouleaux
• la résistance au poinçonnement CBR. Cet essai est pratiqué à la de 2 m de large. Il est mis en œuvre sur un fond de forme préalable-
demande du client ment réglé et compacté. Il est déroulé perpendiculairement aux tran-
chées collectrices
• la capacité de débit dans le plan. L’essai est réalisé tous les 50 000

4.4 Identification - conditionnement
En rouleau, sur tube carton avec protection externe par film polyéthy-
lène opaque incorporant l’étiquette d’identification et comportant les
informations suivantes :
• Numéro de code du produit
• Longueur
• Largeur
• Poids brut
• Numéro de rouleau
• Numéro de série
Le film d ‘emballage est fermé par adhésif selon génératrice avec
embouts plastiques aux extrémités.
Rouleau standard :
• Longueur…………………………50 m
• Largeur utile……………………..2 m
• Largeur hors tout………………..2,10 m
• Surface utile……………………..100 m²
• Poids brut………………………..127 kg
• Diamètre du rouleau……………0,80 m
3
• Volume d’un rouleau……………1,1 m
• ∅ intérieur mandrin……………..100 mm
• ∅ extérieur mandrin…………….110 mm
NB : Des rouleaux de SOMTUBE FTB de longueur hors standard
peuvent coexister avec les rouleaux standards de 50 ml, sans pour
autant entraîner de dépréciation.

4.5 stockage
En magasin
A plat, sur 4 niveaux maximum
Sur chantier
Les rouleaux de SOMTUBE FTB en 2 ou 4 m de largeur sont condi- Joint longitudinaux (cote à cote)
tionnés sous film polyéthylène opaque pour assurer la protection du Il sont réalisés par simple recouvrement sur une largeur de 5 à 10 cm.
matériau contre la pluie et le rayonnement Ultra Violet (UV). Par
Pour éviter tout déplacement des lès de SOMTUBE FTB les uns par
Conséquent, les rouleaux doivent être stockés sur chantier avec leur
rapport aux autres, lors des opérations ultérieures de pose des armatu-
emballage d’origine qui comporte également les étiquettes
res métalliques, des coffrages pour réserves et du bétonnage propre-
d’identifications du matériau.
ment dit, le recouvrement est fixé par des points espacés au maximum
de 2 m par soudure à chaud, au chalumeau à flamme ou au pistolet à
air chaud. En effet le polypropylène qui compose le SOMTUBE FTB a
la propriété de fondre à basse température (150°C) environ avec un
grand pouvoir collant.

6 16/05-501
5.4 Traitement des points singuliers

5.41 Traitement au droit des poteaux


Dans le cas de poteau large, le SOMTUBE FTB est découpé au droit
des poteaux. Le ou les mini-drains interrompus sont coupés en amont
du poteau à environ 5 cm. Un mini-drain est alors placé perpendiculai-
rement entre la nappe drainante et le filtre blanc de manière à rejoindre
les 2 mini-drains les plus proches.

Joint transversaux (bout à bout)

Les joints transversaux doivent être effectués en assurant la continuité


de l’écoulement de l’eau dans les mini-drains. Pour ce faire, il suffit de
dépecer sur 20 cm le filtre de la nappe drainante : les tubes apparais-
sent. L’extrêmité du lé suivant est introduite à l’intérieur de l’ouverture
ainsi pratiquée en veillant à ce que les mini-drains soient bien cote à
cote sur la longueur découverte (supérieure ou égale à 20 cm). Pour
s’assurer d’une bonne jonction, il suffit de faire pénétrer les tubes en
correspondances dans le même gousset. Les nappes drainantes,
équipées de leur film polyéthylène se recouvrent et sont soudées l’une
à l’autre de façon continue à chaud, au chalumeau à flamme ou au
pistolet à air chaud

Dans le cas de poteau de faible largeur, en pratique inférieur ou égale


à 30 cm, par rapport au sens de l’écoulement dans le SOMTUBE FTB,
il suffit de dévier le mini-drain le long du poteau, et d’assurer ainsi la
continuité de l’écoulement dans le mini-drain.

16/05-501 7
5.44 Tranchée drainante de reprise
Les tranchées drainantes collectrices doivent être réceptionnées avant
la mise en œuvre du SOMTUBE FTB.

5.42 Traitement au droit des murs de refend


Le passage des murs de refend qui interrompent les mini-drains doit
faire l’objet des dispositions suivantes : 6. Méthode de dimensionnement
• création de massifs constitués de matériaux granulaires à forte
Un logiciel de calcul, résultant d’une convention de recherche entre le
perméabilité (type cailloux 20/40) ;
Laboratoire Régional des Ponts et Chaussées (LRPC) de Nancy, le
• isolement de ce massif du fond de forme par un filtre géotextile de Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche Impliquant la Géologie et la
part et d’autre du mur de refend ; Mécanique (LIRIGM) de Grenoble et AFITEX (la version en vigueur de
• relier les deux massifs par des barbacanes de 30 mm de diamètre ce logiciel est incorporée au dossier remis au CSTB) permet de déter-
au minimum et espacés de 1,00 m au maximum. miner un dimensionnement du type de SOMTUBE FTB
Les conditions de flux considérées sont les suivantes :
• alimentation avec flux homogène perpendiculaire au produit drai-
nant,
• alimentation en eau avec une charge hydraulique constante à une
certaine distance dans le sol.
Capacité drainante du SOMTUBE FTB en situation dans le bâtiment
considéré
Le logiciel SOMTUBE intègre les divers modes d’écoulements à
l’intérieur du composite, ce qui permet la détermination, au cas par
cas, des capacités drainantes du SOMTUBE FTB dans les conditions
d’installation.
Par conditions d’installation, nous entendons :
• La présentation d’un plan général de la disposition des lés du
SOMTUBE FTB tracé sur la base du plan de fondations du bâtiment.
5.43 Traitement au droit des longrines Ce plan doit également comporter le réseau de tranchées drainantes
Des barbacanes constituées de tubes en PVC rigide de diamètre de reprises avec mention indicative des pentes et diamètres de col-
supérieur à 20 mm, raccordent par emboîtement d’au moins 50 mm, lecteurs.
tous les mini-drains, face à face, interrompus par l’emprise de la lon- • L’évacuation gravitaire vers un égout ou vers une fosse de relevage
grine. doit être positionnée. Les regards permettant d’assurer le contrôle et
Le bétonnage qui suit inclus les barbacanes. le curage des collecteurs drains, doivent être symbolisés à tout
changement de direction.
• Les dispositions particulières pour par exemple :
Les passages de murs sécants au SOMTUBE FTB, les contourne-
ments, les fosses d’ascenseurs …, doivent apparaître clairement.
• Les pentes de fond de forme et leurs limites seront mentionnées
ainsi que les différents niveaux NGF
• Enfin l’épaisseur du dallage sera précisée.
Les Paramètres d’installation à prendre en compte sont :
• La pente du fond de forme. Elle s’exprime en ° ou en %. Lorsqu’elle
est affectée du signe +, l’écoulement se produit dans le sens de la
pente et inversement, lorsque précédée du signe -. Lorsque le fond
de forme est horizontal, la pente est nulle.
• Les longueurs d’écoulement dans les mini-drains du SOMTUBE
FTB. Cette caractéristique, exprimée en mètres, est la longueur des
mini-drains du SOMTUBE FTB en situation, entre l’amont et l’aval,
précisemment situé au droit d’une tranchée drainante, dite de re-
prise. C’est par exemple la distance qui sépare un mur périphérique
de la tranchée drainante de reprise, la plus proche. Dans le cas de
tranchées drainantes parallèles, espacées de la distance D, sur un
fond de forme horizontal, la longueur d’écoulement est D/2.

8 16/05-501
Pressions maximum sur le géocomposite SOMTUBE FTB.
Les paramètres précédents fixés, la pression maximum entre mini-
C. Références
drains, varie en fonction du flux à drainer. A la pression hydraulique qui Plus d’un million de mètres carrés de drainage SOMTUBE FTB ont été
équilibre la charge statique du dallage seul, sans surcharge, corres- mis en œuvre à ce jour.
pond un « flux extrême ». celui-ci peut être déterminé en introduisant le Depuis l’examen de l’Avis Technique 16/02-443, la quantité mise en
paramètre « Pression Maximale » exprimée en hauteur d’eau = épais- œuvre avoisine les 350 000 m2.
seur du dallage (m) × densité du béton armature acier incluse.
Le flux contractuel maximum à drainer est
Parmi les réalisations antérieures à l’AT 16/02-443, on peut citer :
flux extrême • Aéroport de Paris Orly (94), Entreprise GTM. ; Contrôle : VERITAS,

10 19 000 m2
pour respecter un coefficient de sécurité >=10. • Euralille Triangle des Gares Lille (59), Entre-
prise :NORPAC ;Contrôle : SOCOTEC, 58 000 m2
Dans tous les cas, le flux contractuel à drainer, doit faire l’objet d’une • France Télévision Paris XVème ; Entreprise : PETIT ; contrôle :
note de calcul établie par un bureau d’étude agréé en tenant compte VERITAS, 11 000 m2
de tous les paramètres du projet (épaisseur du dallage, longueur
d’écoulement, perméabilité des sols en place, etc.) • Médiathèque de Limoges ; Entreprise : SOCAE ; Contrôle :
SOCOTEC, 6 000 m2
Cette note de calcul devra faire ressortir :
• UGC centre commercial Rosny II; Entreprise SAVOIE ; Contrôle :
• la capacité à drainer le flux venant du sol ;
SOCOTEC, 7 000 m2
• la pression hydraulique ∆h correspondante, exprimée en hauteur
• Logements à Pontault-Combault (77) ; Entreprise BOUYGUES;
d’eau, sous le dallage béton.
Contrôle : VERITAS, 3500 m2
Dans le cas de fortes perméabilité du sol, la pression hydraulique
• Parking de la Place d’Armes à Toulouse, Entreprise SOGEA;
admissible pour les dallages de 0.12 à 0.15m doit être inférieure ou
Contrôle : CEP, 4000 m2
égale à 30 mm.
Pour permettre au Maître d’œuvre d’apprécier rapidement et globale- • Métro de Rennes (35), Entreprise SPIE-CITRA, Maître d’œuvre :
ment les capacités drainantes du SOMTUBE FTB dans les cas cou- SYSTRA/SOFRETU, 2000 m2
rants d’application sous dallage, deux abaques issues de l’utilisation • ZAC Pirelli Saint Maurice (94),Entreprises JAF- MAGOUT Canalisa-
du logiciel SOMTUBE sont données ci-après. tions, Contrôle SOCOTEC, 65000 m2
• Parking du 8 mai 1945 à Aubagne(13), Entreprise GTM ; 3500 m2
7. Exploitation du procédé et assistance • Hôtel du Département des Bouches du Rhône à Marseille (13),
technique Entreprises MCB-MALET, BET : OTH Méditerranée ; contrôle
VERITAS ; 4100 m2
Une assistance technique de la Société AFITEX est systématiquement
• Château Gruau-Larose Pauillac (33) ; Entreprise GTBA, Maître
proposée à l’entreprise chargée de mettre en œuvre le procédé, no-
d’Ouvrage : Château Gruau-Larose ; 2000 m2
tamment lors du premier chantier.
• Parking ZAC de la Cathédrale à Amiens(80), Entreprise QUILLE ;
En outre, un dimensionnement du dispositif de drainage sous dallage
contrôle VERITAS, 4000 m2
est systématiquement réalisé pour chaque opération par le bureau
d’études AFITEX ou par tout autre bureau agréé par la Société AFI- • Quartier de la Gare à Creil (60), Entreprise QUILLE, contrôle
TEX. SOCOTEC ; 2300 m2
• Immeuble d’habitation à Levallois-Perret (92) ; Entreprise DUMEZ ;
Contrôle SOCOTEC ; 1500 m2
B. Résultats expérimentaux • Stations du métro de Toulouse (31), ; Entreprises GTM / SOGEA /
Rapport d’essais CEMAGREF n° 02.022/01 du 27 juin 2002 EI / DEMATHIEU et BARD / DUMEZ / RAZEL ; Maître d’œuvre
SOFRETU/ TTE
• mesure de la capacité de débit dans le plan :
2 • Espace Saint-Dizier à Nancy (54) Entreprise SAEE RAMELLI ;
20 kPa : 1.1E-3 m /s
2
Contrôle SOCOTEC ; 1500 m2
100 kPa : 9.8E-4 m /s
2
• Hôpital de La Pitié-Salpétrière (75), Entreprise BOUYGUES,
200 kPa : 7.8E-4 m /s Contrôle VERITAS ; 6200 m2
• Perméabilité à l’eau perpendiculaire au plan: • Résidence Villa Aurea (78) ; Entreprise FOUGEROLLE ; contrôle
vitesse pour une perte de charge de 50 mm : 0,044 m/s AFITEST ; 1900 m2
• ouverture de filtration caractéristique : 87µm • HLM La Couronne (16) ; Entreprise GARRAUD ; Contrôle
SOCOTEC ; 1800 m2
Rapport d’essais CER ROUEN n° 020623103E du 01 juillet 2002
• Airbus Industrie (31) ; Entreprise RAZEL DUCLERC ; Maître
• épaisseur
d’œuvre SERETE ; Contrôle CEP ; 4500 m2
sous 2 kPa : 8.17 mm
• Quai de Seine Ilots 4.3a-4.3b à Levallois-Perret (92) ; Entreprises
sous 20 kPa : 6.70 mm BATEG-OLIN LANCTUIT ; 10000 m2
sous 200 kPa :4.14 mm • Université des Sciences de Rouen (76) ; Entreprise SOGEA Nord-
Rapport d’essais CER ROUEN n° 020623103P du 01 juillet 2002 Ouest – QUILLE ; Maître d’œuvre : ATAUB ; Contrôle VERITAS ;
• résistance au poinçonnement : 3,5 kN ; 9000 m2
Rapport d’essais CER ROUEN n° 020623103M du 01 juillet 2002 • EMGP Paris (75) ; Entreprise Léon GROSSE ; Contrôle SOCOTEC ;
8500 m2
• masse surfacique : 1028 g/m2
Parmi les principales nouvelles références, on peut citer :
Rapport d’essais CER ROUEN n° 020623103U du 01 juillet 2002
• 41 logements à Vaujours (77), Maître d’Ouvrage : INVEST
• perforation dynamique : 0 mm IMMO ; Entreprise SARI Aulnay sous Bois, 2000 m2
Rapport d’essais CER ROUEN n° 020623103T du 01 juillet 2002 • ZAC des Chênes à Suresnes (92) ; Maître d’Ouvrage : OPAC de
• résistance à la traction Suresnes ; Entreprise SRM Gennevilliers (92) ; 1300 m2
sens longueur : 23,2 kN • Immeuble CODEFIM à Boulogne (92) ; Maître d’Ouvrage :
sens production : 46,9 kN CODEFIM, Entreprise : STPB Montreuil ; 1376 m2
• allongement à l’effort maximal • Gymnase Maurice Thorez à Tremblay en France ; Maître
sens longueur : 126 % d’Ouvrage : Ville de Tremblay en France ; Entreprise TVMS ;
sens production : 103 % 3000 m2
• ZAC Hunebelle à Clamart (92) ; Maître d’ouvrage : OPHLM de
Clamart ; Entreprise Bouygues Bâtiment ; 1700 m2

16/05-501 9
• Les Toscanes à Bussy Saint Georges (77) ; Maître d’Ouvrage :
SCI l’Orée du Parc ; Entreprise STPB à Montreuil ; 2615 m2
• Logements et commerces à Saint Denis (93) ; Maître d’Ouvrage :
Kaufman et Broad ; Entreprise Brezillon ; 1919 m2
• PSA à Poissy (78) ; Maître d’ouvrage : Meunier Promotion ; En-
treprise SOGEA ; 3300 m2
• Le Patio Domitien à Montpellier (34) ; Maître d’Ouvrage : SCI Le
Patio Domitien ; Entreprise Fondeville ; 2400 m2
• ZAC du Vieux Pays à Villeparisis (77) ; Maître d’Ouvrage : Ex-
pansiel Promotion ; Entreprise Léon Grosse ; 5200 m2
• ZAC Paris Est à Emerainville ; Maître d’Ouvrage : Constructa
Promotion ; Entreprise Supae Picardie ; 2300 m2

10 16/05-501
PRE-DIMENSIONNEMENT DE LA DISTANCE
ENTRE TRANCHEES DRAINANTES AVEC LE SOMTUBE FTB
Hypothèses : SOMTUBE FTB 4 (4 mini-drains par mètre), pente
= 0 %, e = épaisseur du dallage
100

90
épaisseur du dallage , e = 0,20 m
80
épaisseur du dallage, e = 0,15 m
Débit à drainer (l/h/m²)*

70 épaisseur du dallage, e = 0,12 m


60

50
40

30

20
10

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22
Demi distance entre tranchées drainantes (m)
*coefficient de sécurité de 10 inclus

Hypothèses : SOMTUBE FTB 2 (2 mini-drains par mètre),


pente = 0 %, e = épaisseur du dallage

45

40
épaisseur du dallage, e = 0,20 m
35 épaisseur du dallage, e = 0,15 m
Débit à drainer (l/h/m²)*

30 épaisseur du dallage, e = 0,12 m

25

20

15

10

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22
Demi distance entre tranchées drainantes (m)
*coefficient de sécurité de 10 inclus

16/05-501 11

Vous aimerez peut-être aussi