Vous êtes sur la page 1sur 9

CENTRE HOSPITALIER TREVOUX Installations de désenfumage mécanique

Sommaire
1 Objet du présent document.............................................................................................................. 2
2 Réglementation applicable .............................................................................................................. 2
3 Repérage de l'installation................................................................................................................... 2
4 Etendue du diagnostic ....................................................................................................................... 2
5 Etat des lieux ......................................................................................................................................... 3
5.1 Constitution de l'installation ...................................................................................................... 3
5.2 Relevé de mesure ....................................................................................................................... 3
5.3 Analyse des valeurs mesurées .................................................................................................. 3
5.3.1 Zone 8.1..................................................................................................................................... 3
5.3.2 Zone 9.2..................................................................................................................................... 4
5.3.3 Zone 9.1..................................................................................................................................... 4
5.3.4 Zone 9.3..................................................................................................................................... 4
5.3.5 Zone 11.2 .................................................................................................................................. 4
5.3.6 Zone 11.3 .................................................................................................................................. 4
5.3.7 Zone 11.1 .................................................................................................................................. 5
5.3.8 Zone 12...................................................................................................................................... 5
6 Faisabilité ............................................................................................................................................... 5
7 Coût des travaux.................................................................................................................................. 6
8 Remarques ............................................................................................................................................ 6
9 Annexes ................................................................................................................................................. 7
9.1 Courbe aéraulique extracteurs n°1, 2, 3, 5 et 6 .................................................................... 7
9.2 Courbe aéraulique extracteurs n°7 et 8 ................................................................................. 8

DIAGNOSTIC Etabli par CARRÉ INGÉNIERIE SARL Page 1 / 8


CENTRE HOSPITALIER TREVOUX Installations de désenfumage mécanique

1 OBJET DU PRESENT DOCUMENT


Le présent document est un diagnostic des installations de désenfumage mécanique des
circulations du Centre Hospitalier de TRÉVOUX, site de Montpensier, situé 20, rue de l'Hôpital –
01480 Trévoux.

2 REGLEMENTATION APPLICABLE
L'hôpital est un Etablissement Recevant du Public de type U de 3ème catégorie.
La réglementation applicable pour l'installation de désenfumage est le Règlement de
Sécurité des Etablissements Recevant du Public. Les dispositions particulières sont précisées
dans l'Instruction Technique IT 246.

3 REPERAGE DE L'INSTALLATION
Plan de repérage des installations de désenfumage :

4 ETENDUE DU DIAGNOSTIC
Le rapport de vérification de l'installation de désenfumage établi par DEKRA ne relève pas de
problème de débit sur les zones ZF 8.2 et ZF 11.3.
Les installations sur ces deux zones n'ont pas été relevées.

DIAGNOSTIC Etabli par CARRÉ INGÉNIERIE SARL Page 2 / 8


CENTRE HOSPITALIER TREVOUX Installations de désenfumage mécanique

5 ETAT DES LIEUX


5.1 Constitution de l'installation
L'admission d'air neuf ou ventilation basse (VB) est naturelle. Elle est assurée par des trappes
ou volets installés directement en façade extérieure du bâtiment ou sur des conduits
verticaux débouchant en toiture.
L'extraction des fumées (VH) est réalisée sur des trappes placées en parties hautes des
circulations et raccordées sur des conduits de désenfumage.
Les trappes et volets VB et VH sont de marque FRANCE AIR type BTDRM. Le déclanchement
piloté par le CMSI est assurée par des bobines électromagnétiques.
Les conduits d'admission d'air ou de désenfumage sont bâtis en panneaux incombustibles
assemblés entre eux et construits à base de sulfate de calcium, de fibres minérales et
d'adjuvants de marque EXTHA type EXTHAMAT (ou ISOFIRE).
L'extraction des fumées est mécanique et assurée par des caissons moto-ventilateur
400°C/2H de marque FRANCE AIR type DEFUMAIR pilotés par le CMSI via des coffrets de
relayage.
Les ventilateurs de désenfumage sont installés en combles dans des locaux techniques
coupe-feu.
Le rejet des fumées est effectué directement en toiture sur des souches de rejet ou sur des
grilles pare-pluie placées en façade du bâtiment.

5.2 Relevé de mesure


Les mesures ont été effectuées

5.3 Analyse des valeurs mesurées


5.3.1 Zone 8.1
La mesure de pression "volets fermés" permet d'apprécier la perméabilité du réseau
d'extraction ce qui correspond aux fuites du réseau (conduits + trappes). La pression au
refoulement est très faible, les fuites sur le réseau considéré le sont également.
La mesure de vitesse sur le volet de désenfumage permet de déterminer, en fonction des
caractéristiques du volet (section libre de passage), le débit extrait.

DIAGNOSTIC Etabli par CARRÉ INGÉNIERIE SARL Page 3 / 8


CENTRE HOSPITALIER TREVOUX Installations de désenfumage mécanique

Selon la vitesse mesurée, le débit de désenfumage est de 10000 m³/h. Ce débit est inférieur
de 7.5% au débit nominal à assurer.
Dans la NF S61-933 qui traite des règles d'exploitation et de maintenance des Systèmes de
Sécurité Incendie, il est précisé dans son annexe H3 relative aux essais fonctionnels des
systèmes de désenfumage mécanique : "il est d'usage de considérer qu'un écart constaté
de 20% pour les débits doit conduire à une action corrective".
En conséquence et compte tenu de l'écart de 7,5 % avec le débit nominal, le débit extrait
par le ventilateur est acceptable et ne nécessite pas de correction à ce jour.
5.3.2 Zone 9.2
La mesure de pression "volets fermés" au refoulement est faible, les fuites sur le réseau
considéré le sont également.
Selon la mesure de vitesse sur le volet de désenfumage, le débit de désenfumage est de
9360 m³/h. Ce débit est inférieur de 13.5 % au débit nominal à assurer.
Selon la NF S61-933, l'écart de débit est acceptable et ne nécessite pas de correction
impérative.
5.3.3 Zone 9.1
La mesure de pression "volets fermés" au refoulement est faible, les fuites sur le réseau
considéré le sont également.
Selon la mesure de vitesse sur le volet de désenfumage, le débit de désenfumage est de
9360 m³/h. Ce débit est inférieur de 11.5 % au débit nominal à assurer.
Selon la NF S61-933, l'écart de débit est acceptable et ne nécessite pas de correction
impérative.
5.3.4 Zone 9.3
La mesure de pression "volets fermés" au refoulement est faible, les fuites sur le réseau
considéré le sont également.
Selon la mesure de vitesse sur le volet de désenfumage, le débit de désenfumage est de
5400 m³/h. Ce débit est conforme au débit nominal à assurer.
Le débit extrait par le ventilateur est correct et l'installation ne nécessite pas de correction.
5.3.5 Zone 11.2
La mesure de pression "volets fermés" au refoulement est faible, les fuites sur le réseau
considéré le sont également.
Selon la mesure de vitesse sur le volet de désenfumage, le débit de désenfumage est de
5900 m³/h. Ce débit est supérieur au débit nominal à assurer.
Le débit extrait par le ventilateur est correct et l'installation ne nécessite pas de correction.
5.3.6 Zone 11.3
La mesure de pression "volets fermés" au refoulement est importante, les fuites sur le réseau
considéré le sont également.
Selon la mesure de vitesse sur le volet de désenfumage, le débit de désenfumage est de
9300 m³/h. Ce débit est inférieur de 14 % au débit nominal à assurer.
Selon la NF S61-933, l'écart de débit est acceptable et ne nécessite pas de correction
impérative.
A noter que le refoulement de cette ZF est réalisé sur la même grille que le refoulement de la
ZF11.1. Selon l'instruction technique IT 246, plusieurs circulations ou tronçons de circulation ne
peuvent être desservis par le même réseau.

DIAGNOSTIC Etabli par CARRÉ INGÉNIERIE SARL Page 4 / 8


CENTRE HOSPITALIER TREVOUX Installations de désenfumage mécanique

5.3.7 Zone 11.1


La mesure de pression "volets fermés" au refoulement est importante, les fuites sur le réseau
considéré le sont également.
Selon la mesure de vitesse sur le volet de désenfumage, le débit de désenfumage est de
7500 m³/h. Ce débit est inférieur de 30,5% au débit nominal à assurer.
Le débit extrait par le ventilateur n'est pas acceptable et l'installation nécessite une
correction impérative.
A noter que le refoulement de cette ZF est réalisé sur la même grille que le refoulement de la
ZF11.3, voir remarque paragraphe précédent.
5.3.8 Zone 12
La zone 12 n'a pas été intégrée dans la campagne de mesure. Cependant, cette zone a
depuis son origine été dimensionnée pour 5400 m³/h (trappes, conduit et extracteur) et ne
pourra jamais extraire 10800 m³/h au rez de chaussée sans reprise complète de l'installation.

6 FAISABILITE
Seule l'installation de la zone 11.1 nécessite une correction impérative pour retrouver un débit
d'extraction suffisant.
Le volet de désenfumage BTDR 500 x 565 présente une perte de charge de 145 Pa au débit
actuel mesuré.
Constat sur le réseau vertical : le tracé est rectiligne, les vitesses de circulation de l'ordre de 7
m/s sont correctes.
Par contre, le tracé horizontal est sinueux et peu aéraulique en particulier en local technique
sur la partie du rejet.

Rejet Zone 11.1

Rejet Zone 11.1

Rejet Zone 11.3

Rejet Zone 11.3

La perte de charge du coude double en sortie de caisson est estimée à 200 Pa, au débit
actuel.
Le rejet en façade est très problématique puisque deux ventilateurs se partagent la grille
extérieure de dimensions 700 x 700 mm. Compte-tenu de la position des conduits contre la
grille, seulement la moitié de la grille est disponible pour le débit considéré. La perte de
charge à 7395 m³/h est estimée à au moins 300 Pa (en dehors des abaques de sélection du
constructeur !).

DIAGNOSTIC Etabli par CARRÉ INGÉNIERIE SARL Page 5 / 8


CENTRE HOSPITALIER TREVOUX Installations de désenfumage mécanique

Ces deux "accidents" représentent plus d'un tiers de la pression disponible sur l'extracteur.
Sans modifier le réseau actuel et pour obtenir le débit théorique de 10800 m³/h, il faudrait
régler la pression statique du caisson de désenfumage à 2250 Pa. Pour se faire, une
augmentation de la vitesse de rotation du ventilateur à 1780 tr/min serait requise. Une telle
vitesse n'est pas réglementaire pour un extracteur F400, sans parler de la puissance électrique
du moteur qui serait nécessaire d'installer.
Ceci veut aussi dire qu'avec le ventilateur actuel et même en refoulement libre, le débit de
10800 m³/h ne sera jamais atteint.
Il est donc indispensable de corriger le rejet pour en diminuer les pertes de charges à un
maximum de 150 Pa et ainsi obtenir un débit d'extraction de 9700 m³/h avec le ventilateur en
place, soit à la moitié de la tolérance de 20% précisée sur la NF S61-933.
D'une part la sortie sur l'extérieur doit-être redimensionnée avec une section libre d'au moins
1,30 m² soit une grille type ALDES AG638 de 1200 x 1200 mm ou fabrication techniquement
équivalente. Ce rejet sera spécifique à la zone 11.1, il pourra être placé soit sur le mur
extérieur parallèle à la ligne de désenfumage, soit sur un édicule de rejet en toiture. Le
refoulement de l'extracteur sera particulièrement travaillé avec une augmentation
progressive de la section et l'intégration d'aubes directionnelles. La découpe d'un voile béton
de façade pour la mise en place de la grille sera impérativement validée par un ingénieur
structure.
La séparation des rejets avec la zone 11.3 aura aussi pour effet de libérer la moitié de la grille
de rejet et ainsi de remonter le débit de cette zone qui, bien qu'acceptable, est limite.
Les conduits de rejet des zones 11.1 et 11.3 seront repris et adapté aux nouvelles grilles. Ces
conduits pourront être réalisés en tôle, ce qui améliorera l'aéraulique du tronçon.
Les conduits situés entre la colonne et l'extracteur seront resuivis et étanchés avec de la colle
adaptée aux panneaux EXTHAMAT.

7 COUT DES TRAVAUX


Les travaux de réfection des rejets des désenfumages des zones 11.1 et 11.3 décrits ci-dessus
avec la solution d'une grille de rejet placée sur un voile béton, sont estimés à 15 000 €HT, hors
prestations d'ingénierie.

8 REMARQUES
Il a été constaté lors de l'état des lieux que, lors des travaux d'isolation des combles par
projection de laine de roche, les portes des locaux techniques, dans lesquels se trouvent les
caissons de désenfumage, ont été découpées en partie basse pour permettre le passage du
platelage. Le coupe-feu des parois n'est de ce fait plus assuré. Cette disposition devra être
corrigée.

DIAGNOSTIC Etabli par CARRÉ INGÉNIERIE SARL Page 6 / 8


CENTRE HOSPITALIER TREVOUX Installations de désenfumage mécanique

9 ANNEXES
9.1 Courbe aéraulique extracteurs n°1, 2, 3, 5 et 6

EXT 1 – ZF8.1

EXT 2 – ZF9.2

EXT 3 – ZF9.1

EXT 6 – ZF11.2

EXT 5 – ZF9.3

DIAGNOSTIC Etabli par CARRÉ INGÉNIERIE SARL Page 7 / 8


CENTRE HOSPITALIER TREVOUX Installations de désenfumage mécanique

9.2 Courbe aéraulique extracteurs n°7 et 8

EXT 7 – ZF11.3

EXT 8 – ZF11.1

DIAGNOSTIC Etabli par CARRÉ INGÉNIERIE SARL Page 8 / 8

Vous aimerez peut-être aussi