Vous êtes sur la page 1sur 6

Covid-19 : Paris et les Bouches-du-Rhône passent en one de « circulation active du virus » https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/13/pic-de-contaminations-journalieres-en-fr...

France Inter @franceinter · 14 août 2020


En réponse à @franceinter
Jérôme Salomon : "Il faut faciliter l'accès aux masques, nous
sommes très attentifs à leur prix, aujourd'hui les productions sont
massives et le prix du masque va fortement baisser à la rentrée. Il
doit être disponible pour les plus précaires, les plus vulnérables."
#le69inter

France Inter
@franceinter

Jérôme Salomon : "On dit tout et son contraire parce qu'il


faut rester humble et modeste... Nous ne savions rien au
mois de janvier, nous avons appris mais il reste beaucoup
d'incertitudes. Au fur et à mesure que nous en savons plus,
nous adaptons notre dispositif." #le69inter

4 sur 9 14/08/2020 à 13:23


Covid-19 : Paris et les Bouches-du-Rhône passent en one de « circulation active du virus » https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/13/pic-de-contaminations-journalieres-en-fr...

« On peut freiner l’épidémie et mettre fin à des clusters à risque », a cependant souligné M. Salomon,
numéro 2 du ministère de la santé, en citant le cas de la Mayenne, un département où plusieurs foyers
de Covid-19 avaient été identifiés. « Les Mayennais se sont mobilisés, ont observé l’ensemble des gestes
barrières, ont accepté de se faire tester massivement : ça a marché ! », a-t-il précisé.

M. Salomon a rappelé qu’il était nécessaire de se faire tester « quand on a des symptômes, même
vraiment bénins, quand on a été exposé, quand on a un collègue, un ami qui est positif ». « A la rentrée,
le virus sera toujours là et nous devrons vivre avec, mais en appliquant le pacte prévention et les
mesures barrières : c’est le meilleur moyen de vivre bien avec le virus », a-t-il conclu.

• Hausse des admissions à l’hôpital et en réanimation

En réanimation, en prenant compte à la fois des entrées et des sorties, le nombre de patients atteints
d’une forme grave de la maladie recule, à 374 lits occupés, soit cinq de moins que la veille et un niveau
sensiblement équivalent à la situation au 31 juillet (on comptait alors 371 lits occupés dans les services
de réanimation des hôpitaux français). Mais ce sont les nouvelles admissions qui inquiètent : la
direction générale de la santé note en effet que ces dernières sont en hausse, à la fois à l’hôpital (201
en une journée) et en réanimation (25).

« Les indicateurs de suivi de l’épidémie sur le territoire national continuent de se dégrader. Le nombre de
nouveaux cas confirmés de Covid-19 augmente régulièrement de même que le nombre des admissions
hospitalières », souligne la DGS dans son point quotidien, appelant à redoubler d’efforts pour éviter
une reprise épidémique.

Si l’augmentation du nombre de cas concerne toutes les classes d’âge, « elle reste plus marquée chez
les 15-44 ans (+ 46 % en métropole), plus particulièrement les jeunes adultes de 25-35 ans », précise Santé
publique France, qui souligne toutefois qu’une hausse « est également observée chez les personnes
âgées de plus de 65 ans » : + 41 % chez les 65-74 ans et + 43 % chez les 75 ans et plus.

• Multiplication des clusters

Depuis juillet, le nombre de foyers épidémiques (clusters) détectés par semaine croît et cette hausse
s’accentue, observe par ailleurs SPF, avec 112 clusters signalés du 3 au 9 août. La DGS observe aussi que
49 % des 926 clusters, ou regroupements de cas, enregistrés se situent en milieu professionnel, contre

5 sur 9 14/08/2020 à 13:23


Covid-19 : Paris et les Bouches-du-Rhône passent en one de « circulation active du virus » https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/13/pic-de-contaminations-journalieres-en-fr...

28 % issus de rassemblements publics ou privés et notamment en milieu familial élargi.

Le gouvernement français, qui a déjà pris une série de mesures dont la promotion de la
généralisation du port du masque pour tenter d’éviter une reprise de l’épidémie, travaille également à
adapter les protocoles en vigueur dans les entreprises pour préparer la rentrée.

• Les appels se multiplient pour imposer le masque en entreprise

Vendredi et mardi, des réunions sont prévues rue de Grenelle avec les dirigeants syndicaux et
patronaux pour adapter ce protocole, selon une invitation dont l’Agence France-Presse a obtenu
copie. Le protocole actuel impose le port du masque uniquement quand la distanciation d’un mètre
n’est pas respectée. Le salarié doit aussi le porter lorsqu’il est amené à être en contact à moins d’un
mètre d’un groupe social constitué librement de personnes qui ne portent pas de masque.

Or, depuis quelques jours, tandis que de plus en plus de villes imposent le port du masque à
l’extérieur, le corps médical considère que c’est en entreprise qu’il doit surtout être généralisé.

« 50 % des clusters sont dans des entreprises, médicales ou non médicales. Les hôpitaux, c’est environ
10 % des clusters, les établissements médico-sociaux, les Ehpad, c’est 20 % et les entreprises privées 20 %.
Rendons le masque obligatoire dans tous les lieux clos, dont les entreprises privées ! », a insisté jeudi sur
Franceinfo Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Lire aussi | Le Royaume-Uni impose une quatorzaine aux personnes venant de France

A ce jour, selon l’agence régionale de santé francilienne, 69 foyers d’infection sont actifs en Ile-de-
France, dont 25 % provenant de milieux professionnels (privé-public). Selon des sources
concordantes, six cas avérés de Covid-19 ont été détectés et plusieurs ont été placés à l’isolement
parmi les salariés d’un magasin Fnac parisien, où le masque est obligatoire depuis le 11 mai pour tous
les salariés, prestataires et clients.

Si certains responsables syndicaux se montrent d’ores et déjà favorables à la mesure, mercredi, la


confédération des petites et moyennes entreprises s’est dite opposée à une généralisation, jugeant
que l’imposer de manière « systématique » serait « excessif ».

6 sur 9 14/08/2020 à 13:23


Covid-19 : Paris et les Bouches-du-Rhône passent en one de « circulation active du virus » https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/13/pic-de-contaminations-journalieres-en-fr...

Lire aussi | Coronavirus : face à la dégradation de la situation sanitaire, le gouvernement


appelle les Français à « se ressaisir »

7 sur 9 14/08/2020 à 13:23


Covid-19 : Paris et les Bouches-du-Rhône passent en one de « circulation active du virus » https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/13/pic-de-contaminations-journalieres-en-fr...

Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Retrouvez tous nos articles sur le coronavirus dans notre rubrique

Sur l’épidémie :

• Visualisez l’évolution de l’épidémie en France et dans le monde

• Asymptomatiques, résistance du virus... ce que la science ignore


encore du coronavirus

• D’où vient le coronavirus ? Comment s’en protéger ? Toutes nos


réponses à vos questions

• Le SARS-CoV-2 est-il sorti d’un laboratoire ? Le point en vidéo

Et aussi :

• Normes, prix, entretien, alternatives… ce qu’il faut savoir sur les


masques

• Pourquoi la crise économique due à l’épidémie est unique (vidéo)

• Gare aux mauvais conseils et aux fausses rumeurs : on vous aide


à faire le tri

8 sur 9 14/08/2020 à 13:23


Covid-19 : Paris et les Bouches-du-Rhône passent en one de « circulation active du virus » https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/13/pic-de-contaminations-journalieres-en-fr...

Le Monde avec Reuters

Services
ANNONCES IMMOBILIÈRES avec

Appartement 2 pièces 25 m²


BARCELONNETTE 04400

59 400 €

Voir l’offre

Appartement 4 pièces 77 m²


ÉLANCOURT 78990

260 000 €

Voir l’offre

Rechercher

9 sur 9 14/08/2020 à 13:23