Vous êtes sur la page 1sur 10

S OMMAIRE

Remerciement

Introduction …………………………………………………………………………………………………………………3

PREMIERE PARTIE  : OUED DFALI ……………………………………………………..……………….………….4

Station 1  : Oued Dfali………………………………………………………….……………………………………….5

1- Description ………..………………………………………………………………………………………………..5
2- Affleurement ……………………………………………………………………………………………………….5
3- Datation ………………..………………………………………………………………………..………………….5
4- Interprétation ………………….………………………………………………………………………………....6

DEUXIEME PARTIE  : AMANE SIRNINE……………………………………………………………….…………7

Station 2  : Amane Sirnine 1 ……………………………………………………………………………………...8

Station 3  : Amane Sirnine 2 ………………………………………………………………………….……..……9

TROISIEME PARTIE  : Jbel Hebri ……………………………………………………………………..…………10

Station 4  : Jbel Hebri……………………………………………………………………………………………..…11

Conclusion…………………………………………………………………………………………………..……..……12
Introduction
Le terme de Moyen Atlas désigne le vaste ensemble montagneux encadré au nord par le
couloir Sud-Rifain (vallée de l'Inaouène, plaine de Fès-Meknès), au sud par le Haut Atlas et la
vallée de la Haute Moulouya, à l'est par la vallée de la Moyenne Moulouya et à l'ouest par la
Méséta marocaine.
La structure géologique du Moyen Atlas permet de le subdiviser dans ses grandes lignes en
deux parties selon une ligne N-S :
-Le Causse moyen-atlasique ou Moyen Atlas tabulaire à l'W,
-Le Moyen Atlas proprement dit ou Moyen Atlas plissé à l'E.
Le Causse moyen-atlasique est compris entre les latitudes nord 32° 55' et34° Au sud.

Carte 1 : MOYEN ATLAS


3
6
Station 2  : Amane Sirnine 1
Amane Sirnine se situant à quelque mètre d’Oued Dfali. Amane Sirnine est un nom d’origine
amazighe voulant dire l’eau douce.

Photo 2 : Amane Sirnine 1

Source : Enquête (2015)

Dans l’image ci-dessous on a une discontinuité des couches dont les deux strates datent de
temps différents ce qui implique l’existence d’une faille oblique et puisque le pendage de la
faille est vers les couches les plus récentes alors c’est une faille normale.
1er temps : le dépôt du Carbonifère.
2ème temps : l’intervention d’une force de divergence qui donnera naissance à une faille
normale.
3ème temps : le dépôt du Trias supérieur et puis Lias inférieur et moyen à cause d’une
transgression de la mer.

N.B. : les failles sont considérées comme des zones de faiblesses qui sont donc facilement
creusées par l’eau ou les 1ers à être attaquer par l’altération.
8
Station 3  : Amane Sirnine 2

Photo  3  : Amane Sirnine 2

Source  : Enquête (2015)

On remarque une alternance de deux types de roches :

- De couleur beige, rugueuse, détritique correspond aux dépôts du sable (grès qui présente les
arénites) à cause d’une énergie forte.
- De couleur noire, fiable, brillante correspond aux dépôts d’argile (qui présente les lutites) à
cause d’une énergie faible.
Donc on est devant un dépôt de flysch (caractérise les glacis) qui explique l’alternance
d’énergie faible (milieu marin calme  décantation d’argiles) et d’énergie forte (milieu
turbulent : courants d’eau marin; les vagues)  dépôts du sable.

On a ainsi constaté des crochons qui caractérisent les failles et montre la direction de
mouvement des roches.
En ce qui concerne le pli déversé on peut distinguer le flanc normal du flanc inverse par les
plis secondaires sous forme (Z ou S) ; en ce qui concerne la base de la roche plissée elle est
caractérisée par des flutes casts.

9
Station 4: Jbel Hebri
Photo aérienne: Jbel Hebri

Jbel Hebri est une montagne située dans le vrai moyen atlas, entre Azrou et Timhdit ; elle est
issue d’une activité volcanique intense (ce n’est as une montagne orogenèse), c’étaient une
centaine de volcans actifs durant le pliocène jusqu’au quaternaire (le volcan le plus récent est
daté de 800 Ma) qui sont actuellement éteints.

Ce sont des volcans explosifs (formation des pyroclastes : cendre, bombe,…) dans le magma
est déversée et en refroidissant donne un basalte volcanique intracontinentale de type alcalin.

Ces cônes volcaniques apparaissent stratifié à cause d’une alternation entre la mise en place
de la lave refroidit et le dépôt des cendres et autres.

On distingue la formation de l’olivine en profondeur. Quand le magma rencontre de l’eau


(nappe phréatique), une évaporation est donc produite ce qui va entrainer la formation des gaz
et en effet l’augmentation de la pression ce qui causera une explosion. Cette dernière enlève
avec elle les enclaves de péridotite.
11

Conclusion :

Cette sortie a été très enrichissante pour nous car elle nous a permis
à mieux comprendre nos cours de géologies et à visualiser les
différents phénomènes géologiques qui ont intervenu dans l’histoire
de la terre.
Cette sortie nous a donné l’occasion d’observer et d’interpréter des
structures dans la nature.
Fort de cette expérience, nous aimerons beaucoup par la suite
essayer de nous orienter via une prochaine sortie.
12

Vous aimerez peut-être aussi