Vous êtes sur la page 1sur 5

Iraqi Airways (‫( )الخطوط الجوية العراقية‬code AITA : IA ; code OACI : IAW) est la

principale compagnie aérienne de l'Irak. C'est aussi l'une des plus anciennes
compagnies aériennes du Golfe. Cette compagnie est basée à Baghdad, Erbil, et
Bassora, elle effectue principalement des vols régionaux. Iraqi Airways est membre
de Arab Air Carriers Organization. Elle est sur la liste noire des compagnies
interdites en Europe1

Sommaire
1 Histoire
1.1 Les débuts
1.2 Renaissance
1.2.1 En 2009
1.2.2 En 2010
1.2.3 En 2011
2 Destinations
2.1 Historiques
2.2 Actuelles
3 Flotte
3.1 Historique
3.2 Actuelle
4 Notes et références
5 Liens externes
Histoire
Les débuts

Hawker Siddeley Trident 1E Iraqi Airways en 1974

Boeing 747-200 Iraqi Airways en 1979

Boeings stationnés à Tozeur depuis 1990 en raison de l'embargo


La compagnie est créée en 1945 avec des De Havilland Dragon Rapide, remplacés à
partir de 1955 par des Vickers Viscount. À partir des années 1960, la compagnie
utilise des Tupolev Tu-124 et des Hawker Siddeley Trident lui permettant d'étendre
son réseau au Moyen-Orient, à l'Afrique et à l'Europe. À la même époque, des avions
cargo tel que l'Iliouchine Il-76 Candid sont utilisés. Pendant les années 1970, la
compagnie utilise des Boeing 707, puis Boeing 747 pour des liaisons avec l'aéroport
international John-F.-Kennedy. Les sanctions d'embargo s'appliquant aussi pour le
transport aérien, Iraqi Airways n'eut aucun vol pendant cette période.

Renaissance
Après la guerre en Irak, le 30 mai 2003, Iraqi Airways a annoncé son intention de
reprendre les services internationaux. Une nouvelle société appelée Société
irakienne Airways est créée pour se protéger contre les problèmes juridiques liés
au régime de Saddam Hussein .

Le 3 octobre 2004 avec un vol entre Bagdad et Amman, Iraqi Airways signe son retour
sur le marché international. C’est le 4 juin 2005 qu'Iraqi Airways a exploité son
premier vol régulier intérieur depuis la chute de Saddam Hussein, ce vol fut assuré
par un Boeing 727-200, avec 100 passagers à son bord entre Bagdad et la ville de
Bassorah.

Le 6 novembre 2005, Iraqi Airways a effectué un vol en provenance de Bagdad vers


Téhéran, en Iran, pour la première fois en 25 années. L'avion, comme avec le reste
de la flotte, a été exploité en son nom par la compagnie Airlines Teebah.

En 2009
En mars 2009, Iraqi Airways a commencé ses premiers vols vers la Suède en presque
dix-neuf ans. Le vol parti de Bagdad fut une escale à Athènes pour rejoindre
Stockholm le vol fut effectué par un Boeing 737-300 loué à Seagle Air .

Un Boeing 727-200 de la compagnie détruit par les forces américaines lors de la


guerre.
Le 22 juin 2009, il a été révélé qu'Iraqi Airways a conclu un accord avec les
autorités de l'aviation britannique afin de reprendre directement les vols Bagdad-
Londres (Gatwick), ils étaient censés commencer le 8 août 2009 en utilisant un
Boeing 737-400 loué à Tor Air. Iraqi Airways a cependant des ambitions plus
importantes de liaisons aériennes sur le continent européen.

Le 3 septembre 2009, Iraqi Airways a repris ses vols à destination de Bahreïn avec
une cérémonie à l'aéroport international de Bahreïn2.

Le 11 septembre 2009, Iraqi Airways a repris ses vols vers Doha, au Qatar à partir
de Bagdad et Najaf après dix-huit ans d’arret3.

Iraqi Airways Boeing 737-200


Le 30 octobre 2009, Iraqi Airways informe qu’ils ont obtenu des droits de vol à
destination de Malmö, en Suède. Ils s'attendent à ce que les vols commencent sous
peu4 sans donner cependant plus d'indications.

Le 10 octobre 2009, Iraqi Airways a repris ses vols à Karachi, au Pakistan5. Le 30


octobre 2009, Iraqi Airways a commencé ses vols saisonniers à destination de Jeddah
(Hajj).

Au cours de novembre 2009, Blue Wings, une compagnie aérienne allemande, a commencé
à exploiter des vols vers Düsseldorf et Francfort, en Allemagne, au nom de Iraqi
Airways6. L'Allemagne est aujourd'hui la deuxième destination européenne, après la
Grèce (aujourd'hui suspendue) et la Suède desservies par Iraqi Airways depuis la
guerre en Irak.

Le 28 novembre 2009, Iraqi Airways a commencé les vols entre Bagdad et Malmö, en
Suède via Erbil7. À la fin de 2009, Iraqi Airways a relancé son nouveau site web.
Le nouveau site a une page où l’on découvre sa flotte, les horaires de vol, la
carte des destinations, une rubrique news, des informations pour les passagers. Le
site indique également qu'Iraqi Airways va relancer les vols à destination de
Londres Heathrow avec 3 vols hebdomadaires.

En 2010
Le 13 janvier 2010, Blue Wings a cessé ses activités à la suite de son dépôt de
bilan entraînant la fin de tous les vols Iraqi Airways exploités par celle-ci.

Le 25 avril 2010, Iraqi Airways a lancé des vols vers Londres Gatwick Airport via
Malmö, en Suède8. À la suite d’un différend avec le Koweït, une demande de saisie
de l’avion fut demandée, le directeur de la compagnie se vit confisquer son
passeport par les autorités britanniques, cependant l’avion ne put être saisi car
n'appartenant pas directement à la compagnie Iraqi Airways mais à une compagnie de
leasing9,10.

Le 26 mai 2010, Amer Abdul-Jabbar, ministre des Transports, de l'Irak, a déclaré


que le cabinet avait décidé de dissoudre la compagnie au cours des trois prochaines
années et de poursuivre les options privée pour éviter les réclamations de biens
faites par le Koweït au cours de leur guerre 1990-199111.

En 2011
Au début de mai 2011, le Middle East Economic Digest a signalé, qu'une source
irakienne "de très haut niveau" de chez Iraqi Airways confirmait la décision
d'arrêter la dissolution du CCI.

Destinations
Historiques
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la
bienvenue ! Comment faire ?
Actuelles
La compagnie dispose actuellement de 23 destinations à travers le monde.

Agence Iraqi Airways à Amman, Jordanie


Najaf, Bassorah, Mossoul,et Erbil, Irak.
Amman, Jordanie12.
Londres, Angleterre.
Bahrain, Bahrain.
Beirut, Liban.
Yerevan, Arménie.
Le Caire, Égypte12.
Damas, Syrie12.
Dubai, Émirats arabes unis12.
Frankfurt, Allemagne (cette ligne est saisonnière)13.
Karachi, Pakistan.
Stockholm et Malmö, Suède.
Téhéran, et Mashhad, Iran12.
Tunis,Tunisie
Istanbul et Antalya, Turquie12.
Oman, Oman.
Riyad et Jeddah (Hajj), Arabie saoudite.
Copenhague, Danemark.
Guangzhou, Chine
Flotte
Historique

Iraqi Airways Vickers Viscount 735

Iraqi Airways Antonov An-12BP

Iraqi Airways Boeing 747-SP


La flotte de Iraqi Airways était constituée d’avions du constructeur américain
Boeing commandés au cours des années 1970, ces avions ont été utilisés jusqu’en
1990 date à laquelle les sanctions de l’ONU à l’encontre de l’Irak sont entrées en
action. Jusqu’en 2003 ces avions ont été stockés en Tunisie, Jordanie et au Liban.
Après la réorganisation de 2004, plusieurs Boeing 727 et 737 ont été restaurés en
plus des avions loués a d’autres compagnies comme le Boeing 767. Au sein d’Iraqi
Airways une multitude de type d’avions ont été exploités :

Airbus A300B4 Avion exploité uniquement pour le gouvernement Irakien.


Airbus A300-600F
Antonov An-12
Antonov An-24
Boeing 707-300
Boeing 727-200
Boeing 737-200
Boeing 737-300
Boeing 737-400
Boeing 747-200C
Boeing 747SP
Boeing 767-200
De Havilland DH.104 Dove
Douglas DC-3/C-47
Hawker Siddeley Trident
Iliouchine Il-76
Lockheed JetStar
Tupolev Tu-124
Tupolev Tu-134
Vickers VC.1 Viking
Vickers Viscount
Certains de ces avions sont actuellement toujours exploités.

À l’époque des A300 avaient été commandés à l’avionneur européen Airbus, mais à
cause de l’embargo, ils ne furent jamais livrés. Airbus annonce avoir entrepris,
via son chef des ventes John Leahy, des discussions avec la compagnie à propos des
avions jamais livrés.

Actuelle

Boeing 747-400 de la compagnie.

Boeing 737-800 d'Iraqi Airways.

Airbus A321 de la compagnie.


La flotte d'Iraqi Airways se compose en janvier 2017 des avions suivants14 :

Flotte Iraqi Airways


Appareils En service Commandes Options Passagers Notes
C Y Total
Airbus A220-300 5 12 140 152 Livraisons prévues pour 2020
Airbus A320-200 3 — — — 180 180
Airbus A321-200 2 — — — 220 220
Airbus A330-200 1 — — 24 264 288
Boeing 737-700 2 — — 12 125 137
Boeing 737-800 13 — — 12 150 162 1 appareil supplémentaire
exploité par AirExplore pour les vols européens
1 — — 75 — 75 Opéré pour le gouvernement irakien
Boeing 747-400 2 — — 74 338 412 Un avion est exploité pour le
gouvernement irakien.
Boeing 767-300ER 1 — — 18 221 239
Boeing 777-200LR 1 — — 14 350 364 Rachat d'une commande de Air
Austral à Boeing. Il aurait dû être livré à Air Austral vers mars 2012.
Boeing 787-8 0 10 5 TBA Prévu pour 2019
1 exemplaire sera réservé aux déplacements des membres du gouvernement Irakien
Bombardier CRJ-900LR 6 — — 0 90 90
Airbus A220 0 5 — 12 140 152
Total 32 35 15
Le code client d'Iraqi Airways auprès de Boeing est 70, ce qui signifie que tous
les avions commandés par la compagnie à l’avionneur auront 70 en elle. Par exemple,
les 737-800 qui sont en commande seront des “Boeing 737-870”, ainsi de suite.

Notes et références
« Liste noire des 115 compagnies aériennes interdites en Europe » [archive], sur
linternaute.com, 3 décembre 2018 (consulté le 31 décembre 2018)
(en) « Iraq airline resumes Bahrain flights » [archive], sur
archives.gdnonline.com, 3 septembre 2009 (consulté le 27 novembre 2015)
« http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gdlNBVqagau2ad8fwxPmTG6lWyyQ
»(Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?)
« http://www.iq-airways.com/ »(Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que
faire ?)
« http://www.iraqupdates.com/p_articles.php/article/59112/refid/MR-CP-LM-15-10-2009
»(Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?)
(de) Heiner Siegmund, « Blue Wings fliegt direkt nach Bagdad », Welt Online, 19
novembre 2009 (lire en ligne [archive], consulté le 27 novembre 2015)
« http://www.aknews.com/en/aknews/2/84730/ »(Archive • Wikiwix • Archive.is •
Google • Que faire ?)
http://www.ifw-net.com/freightpubs/ifw/index/bumpy-landing-for-iraqs-first-
flight/20017772651.htm [archive]
http://www.canada.com/Iraqi+Airways+maiden+flight+London+turns+into+nightmare/29655
96/story.html [archive]
(en) Damien McElroy, « First flight from Baghdad to London in 20 years ends in
farce with plane impounded » [archive], sur Telegraph.co.uk, 1er mai 2010 (consulté
le 27 novembre 2015)
(en) « Iraq to dissolve Iraqi Airways » [archive], sur english.aljazeera.net, 26
mai 2010 (consulté le 27 novembre 2015)
« Iraqi Airways - Destination map » [archive], sur www.iraqiairways.co.uk (consulté
le 27 novembre 2015)
« http://www.iq-airways.com/AirqAirways/index.php »(Archive • Wikiwix • Archive.is
• Google • Que faire ?)
« Iraqi Airways Fleet Details » [archive], sur planespotters.net (consulté le 24
janvier 2017)
Liens externes
Sur les autres projets Wikimedia :

Iraqi Airways, sur Wikimedia Commons


(en) Site officiel [archive]
(en) Iraqi Airways [archive] sur Airliners.net