Vous êtes sur la page 1sur 4

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Année Universitaire 2014-2015

ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
………………………. LICENCE 3 ECONOMIE

UFR SCIENCES ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT

COMPOSITION PORTANT SUR LES BANQUES ET LES MARCHES FINANCIERS

Vous répondrez en 01 heure aux questions suivantes. 0,5 point pour une réponse juste, -0,5
point pour une réponse fausse et 0 pour une réponse non cochée. Toute rature entraine la
nullité de la réponse. Cette copie est à rendre

1- Une obligation est un titre de créance qui promet des paiements périodiques sur une durée
déterminée.
a) Vrai b) faux c) indifférent

2- Le terme titre est utilisé pour désigner


a) Un instrument financier à court terme
b) Un instrument financier à moyen terme
c) Un instrument financier à long terme
d) A la fois Un instrument financier à court terme et à long terme
e) A la fois un instrument financier à court moyen et long terme

3- Un titre représente un droit et surtout une obligation sur le revenu futur de son émetteur
ou sur ses objectifs
a) Vrai b) faux c) indifférent

4- Sur le marché financier, le taux d’intérêt est le coût d’un emprunt, c'est-à-dire le prix payé
pour la location de devises et est généralement exprimé en pourcentage d’une location de
100.
A) Vrai b) faux c) indifférent

5- Dans une économie, il existe un seul et unique taux d’intérêt qui est le taux du marché
monétaire auquel les banques prêtent entre elles à court moyen et long terme
a) Vrai b) faux c) indifférent

6- Une action ordinaire généralement simplement appelée une action représente une part du
capital de son acquéreur. C’est aussi un titre donnant un droit sur les revenus et les actifs
de l’entreprise ainsi que sur sa survenance.
A) Vrai b) faux c) indifférent

1/4
7- Le taux d’intérêt à court terme est caractéristique du marché des obligations pendant que
le taux d’intérêt à long terme est caractéristique du marché monétaire
a) Vrai b) faux c) indifférent

8- Les marchés financiers fonctionnent correctement grâce :


a) Aux institutions privées selon NURKSE b) aux banques et autres institutions
financiers c) à l’Etat

9- Un intermédiaire financier est rarement une institution financière du secteur privé qui
emprunte des fonds aux personnes qui ont épargné et qui prête à celles qui ont besoin
d’argent
a) Vrai b) faux c) indifférent

10- Des différents marchés suivants suivant quels sont ceux qui relèvent du marché financier
global ?
a) Le marché monétaire et le marché des obligations b) le marché des obligations et
le marché des changes c) le marché des changes et le marché des obligations d)
tous les trois marchés sus- évoqués

11- Le taux d’inflation est défini comme le taux de croissance du niveau général des prix.
Donc si le déflateur du PIB passe de 111 en 2014 à 113 en 2015, le taux d’inflation
calculé grace au déflateur du PIB est :
a) 5,6% b) 6,5% C) 1,8% D) 8,1%

12- Dans la finance directe et la finance indirecte prêteurs et emprunteurs se croisent grâce
aux intermédiaires financiers (banques et autres)
a) Vrai b) faux c) indifférent

13- Finance directe et finance indirecte permettent aux prêteurs de réaliser un investissement
rentable et aux emprunteurs de percevoir des intérêts avantageux
a) Vrai b) faux c) indifférent

14- L’existence du système financier n’est uniquement bénéfique que pour les emprunteurs
qui réalisent des investissements productifs
a) Vrai b) faux c) indifférent

15- Un système financier efficace n’améliore que souvent le bien être des investisseurs
a)Vrai b) faux c) indifférent

16- Une Euro-obligation est libellée dans une devise semblable à celle du pays où elle est
vendue
a) Vrai b) faux c) indifférent

17- Le véritable reproche fait aux marchés financiers réside dans le fait que ceux- ci
exacerbent les problèmes d’anti sélection et de risque rural entre prêteurs et emprunteurs
a) Vrai b) faux c) indifférent

2/4
18- Les intermédiaires financiers sont des institutions de dépôt, quelque fois des institutions
d’épargne collective et rarement des entreprises d’investissement
a) Vrai b) faux c) indifférent d) autre réponse à préciser

19- La règlementation des marchés financiers porte principalement sur l’encadrement des
taux d’intérêts pratiqués.
a) Vrai b) faux c) indifférent d) autre réponse à préciser

20- La monnaie ne peut être définie qu’à partir de ses fonctions dans une économie
a) Vrai b) faux c) indifférent

21) La fonction accessoire d’un système financier est de mobiliser l’épargne auprès des agents à
capacité de financement pour la mettre au profit des agents à besoin de financement

a) vrai b) faux c) indifférent

22) Les Etats règlementent les systèmes financiers pour améliorer leur

a) rendement marginal b) efficacité productive c) aucune bonne réponse

23) Le taux d’intérêt réel est défini comme la différence entre le taux d’intérêt actuariel et le taux
d’intérêt apparent

a) vrai b) faux c) indifférent

24) Les taux d’intérêt réels nets sont souvent supérieurs aux taux d’intérêt réels bruts

a) vrai b) faux c) indifférent

25) Plus le risque de défaut d’une obligation est élevé plus son taux d’intérêt est bas par rapport
aux autres obligations

a) vrai b) faux c) indifférent

26) Plus la liquidité d’une obligation est élevée plus son taux d’intérêt est élevé par rapport aux
autres obligations.

a) vrai b) faux c) indifférent

27) La relation entre les taux d’intérêt d’obligations ayant la même durée de vie s’appelle

a) la maturité b) la structure par terme c) la structure par risque

28) Le modèle de Gordon-Shapiro est une méthode simple pour calculer la valeur d’une action
sous l’hypothèse d’un taux de croissance des dividendes

a) variable à l’infini b) constant à l’infini c) rien des deux réponses précédentes

29) Sur le marché financier c’est rarement l’agent qui est prêt à payer le prix fort pour un titre
qui l’obtient

a) vrai b) faux c) indifférent

3/4
30) L’hypothèse d’efficience des marchés postule quelque fois que le prix actuel d’un actif
financier reflète l’intégralité l’information privée disponible

a) vrai b) faux c) indifférent

31) l’hypothèse d’efficience des marchés implique que les informations publiques et privées
disponibles ne permettent pas de battre le marché

a) vrai b) faux c) indifférent

32) L’existence d’un système financier est indispensable à l’efficacité de l’économie toujours et
partout

a) vrai b) faux c) indifférent

33) Qu’elle provienne des coûts ou de la demande l’inflation reste l’inflation

a) vrai c) faux c) indifférent

34) Une action est un titre de dette qui promet des paiements futurs sur une période de temps
déterminée

a) vrai b) faux c) indifférent

35) Les obligations ne sont uniquement émises que par les Etats dans le cadre de la mobilisation
de l’épargne

a) vrai b) faux c) indifférent

36) Sur les marchés financiers on ne rencontre pas de problèmes d’asymétrie d’information grâce
aux intermédiaires financiers

A vrai b) faux c) indifférent

37) La finance comportementale vient pour régler les difficultés de l’hypothèse d’efficience des
marchés

a) vrai c) faux c) indiffèrent

38) Contrairement à l’hypothèse d’efficience des marchés, la finance comportementale aide à


mieux comprendre les marchés financiers

a) vrai b) faux c) indifférent

39) La différence entre les banques et les autres institutions financières réside dans le fait que les
banques peuvent créer de la monnaie et les autres ne peuvent pas le faire

a) vrai b) faux c) indifférent

40) Une obligation coupon-zéro et une obligation classique ont les mêmes caractéristiques

a) vrai b) faux c) indifférent

4/4