Vous êtes sur la page 1sur 2

Chapitre 4 : Incitations fiscales accordées aux

activités de soutien
I - Définition des activités de soutien:
Les activités de soutien sont groupées en 7 catégories

1. Éducation et enseignement.

2. Formation professionnelle de base.

3. Recherche scientifique.

4. Établissements sanitaires et hospitaliers :

- hôpitaux,

- cliniques pluri-disciplinaires,

- cliniques mono-disciplinaires.

5. Activités de production et d’industries culturelles :

- production cinématographique et théâtrale,

- restauration et animation des monuments archéologiques et historiques,

- création de musées,

- création de bibliothèques,

- arts graphiques,

- centres de musique et danse,

- arts plastiques,

- design,

- galeries d’expositions culturelles,

- centres culturels,

- archivage sur micro-films,

- édition du livre,

- production des supports multi-média à contenu culturel,

- numérisation et catalogage du fonds audio-visuel.


6. Animation des jeunes, loisirs, encadrement de l’enfance et protection des personnes
âgées :

- crèches et jardins d’enfants,

- centres de loisirs pour l’enfant et la famille,

- centres de camping et de résidence,

- centres sportifs,

- centres de médicine sportive,

- centres d’éducation et de culture physique,

- parcs de loisirs,

- centres de protection des personnes âgées.

7. Hébergement universitaire privé.

II - Incitations
Ces entreprises bénéficient des avantages suivants

- Réduction de l’impôt sur les sociétés à 10% ou déduction des 2/3 de l’assiette
imposable pour les personnes physiques avec un minimum d’impôt de 0,1% du
chiffre d’affaires ou des recettes

- Le taux de la retenue à la source de 1,5% est réduit à 0,5% sous conductions pour les
personnes physiques dont les revenus bénéficient de la déduction des deux tiers ainsi
que les personnes morales dont les bénéfices sont soumises à l’IS au taux de 10%.

- Exonération des droits de douane et suspension de la TVA et du droit de


consommation pour les équipements importés

- Suspension de la TVA et du droit de consommation pour les équipements fabriqués


localement

- Accord d’une déduction supplémentaire de 30% au titre des amortissements du


matériels et équipements nécessaires à l’exploitation à l’exception des voitures de
tourisme autre que celle constituant l’objet principal acquis ou fabriqué dans le cadre
d’opérations d’extension , de l’assiette de L’IRPP ou de L’IS au titre de la première
année à partir de la date d’acquisition, de fabrication ou du commencement de
l’utilisation selon le cas .
Remarque :
La TFP de 2% des salaires bruts ainsi que le FOPROLOS de 1% des salaires bruts
demeurent applicables.

Vous aimerez peut-être aussi