Vous êtes sur la page 1sur 12

INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

ISSN 0335-3931

NF S 61-938
Juillet 1991

Systèmes de Sécurité Incendie (S.S.I.)


Dispositifs de Commande Manuelle (D.C.M.) -
Dispositifs de Commandes Manuelles
Regroupées (D.C.M.R.) - Dispositifs de
Commande avec Signalisation (D.C.S.) -
Dispositifs Adaptateurs de Commande (D.A.C.)

E : Fire Safety Systems (F.S.S.) - Manual Control Device (M.C.D.) - Manual


Centralized Control Device (M.C.C.D.) - Control with Indicating Device
(C.I.D.) - Command Adapter Device (C.A.D.)
D : Brandschutzsysteme - Handbetätigte Kontrolleinrichtungen -
Handbetätigte zentrale Kontrollein -richtungen - Kontrolleinrichtungen
mit Anzeigen- Anschlußeinrichtungen

Norme française homologuée par décision du Directeur Général de l´afnor


le 28 juin 1991 pour prendre effet le 28 juillet 1991.

correspondance À la date de publication de la présente norme il n´y a pas de travaux internatio-


naux sur le sujet.

analyse La présente norme fait partie d´un ensemble de normes visant à assurer l´apti-
tude à la fonction des équipements techniques constitutifs d´un système
concourant à la sécurité contre les risques d´incendie et de panique. Elle
concerne plus particulièrement les dispositifs de commande.

descripteurs Thésaurus International Technique : sécurité incendie, bâtiment, dispositif de


sécurité, dispositif de commande, dispositif de signalisation, commande
manuelle, définition, caractéristique de fonctionnement, aptitude à la fonction.

modifications

corrections

éditée et diffusée par l´association française de normalisation (afnor), tour europe cedex 7 92049 paris la défense - tél. : (1) 42 91 55 55

afnor 1991 © afnor 1991 1er tirage 91-07


INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

Systèmes de Sécurité Incendie AFNOR S61I

Membres de la commission de normalisation

Président : M DELORME

Secrétariat : LCPP

M ALQUIER CITE DES SCIENCES ET M LANEN APSAD


DE L´INDUSTRIE M LAVIGNAC MADICOB
LT CL ALVAREZ BSPP M LEMOINE CLOPSI (SOCOTEC)
M BLANC CEP M LEVY CLOPSI (APAVE)
M DE BREBISSON COMTRA M MONA LANDIS ET GIR
M BREMOND ATSE M MORET NGS
M BRIONNAUD LEGRAND M MOUCHET
M BRUILLOT MERLIN GERIN M NOLLEAU GUSI, EDF-GDF
M BUCHIN UTE M NUGIER NUGELEC
M CAVELIUS CTICM M PEINTURIER COSTIC
M CHOPINEAU MERLIN GERIN MME PINEAU AFNOR
M CLUZEL ITBTP M RAZIMBEAU LEGRAND PYRENEES
M DAILLOUX FIEE MME REISS LCPP
M DAUMAIN CEF-ALLIGATOR M RICETTI LCPP
M DELORME LCPP M RICHARD DSC
M DETRAZ DSC - MINISTERE M ROSSI CNPP
DE L´INTERIEUR
M ROTHGANGL JOFO FRANCE
MME DEWAGENAERE GISEL
M ROUX DEF
LT CL DIRMER DSC
M ROUX GIF, GAMMA INDUSTRIES
M DUBOYS CERBERUS GUINARD
M SANS CNPP-LABORATOIRES
M DUCAT FNSP
M SERPAGLI SAFT
M DUDOGNON-PECQUEUR CARADEAU
M SERVEAU DEF
M EMOND SERETE
M SIMON CETIAT
M FRANSES GIF
M TALON FNEE
LT CL GERENTE BSPP
M THALER GCGE
M HOGNON CSTB
M TOURNEUR RATP
M ISNARD SYCABEL
M VANDEPUTTE VERGER DELPORTE INDUSTRIE
M JACQUET OPPI
M VARNET GIGREL
M JAMBON CLOPSI (SOCOTEC)
M VILLIERS SPS PROTEG

AVANT-PROPOS

La présente norme s´inscrit dans le cadre des textes relatifs aux Systèmes de Sécurité Incendie (S.S.I.)
équipant les bâtiments ou les établissements, tels que présentés dans la norme NF S 61- 931.
INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

-3- NF S 61-938

SOMMAIRE

Page

1 OBJET ET DOMAINE D´APPLICATION 3

2 DÉFINITIONS 3
3 CARACTÉRISTIQUES GENERALES 5

4 CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES CONSTITUANTS 6


5 CARACTÉRISTIQUES DES SORTIES DE TÉLÉCOMMANDE 7

6 CARACTÉRISTIQUES DE L´ENTRÉE D´ALIMENTATION 8


7 D.C.S. : CARACTÉRISTIQUES COMPLÉMENTAIRES 9
8 D.A.C. : CARACTÉRISTIQUES COMPLÉMENTAIRES 9

9 MODALITÉS D´EXAMENS ET ESSAIS 11

10 BIBLIOGRAPHIE 11
ANNEXE A (normative) 12

1 OBJET ET DOMAINE D´APPLICATION

La présente norme a pour objet de fixer les conditions générales de fonctionnement et les caractéristi-
ques particulières d´aptitude à la fonction des dispositifs visés par son titre et entrant dans la constitu-
tion d´un Système de Sécurité Incendie (S.S.I.). Elle ne se substitue pas aux règles de construction
pouvant faire l´objet, par ailleurs, de normes ou textes propres à chaque matériel, mais vient éventuelle-
ment compléter celles-ci.
Aux termes de la norme NF S 61-931, les Dispositifs de Commande avec Signalisation (D.C.S.), les
Dispositifs de Commandes Manuelles Regroupées (D.C.M.R.) et les Dispositifs de Commande Manuelle
(D.C.M.) sont destinés à équiper respectivement les S.S.I. de catégories C, D et E. Les Dispositifs
Adaptateurs de Commande (D.A.C.) peuvent équiper les S.S.I. de toutes catégories.
La présente norme ne concerne pas les commandes manuelles intégrées aux Dispositifs Actionnés de
Sécurité (exemple : poignées de porte).

2 DÉFINITIONS

Dans la présente norme, le terme «Dispositif de Commande» employé seul désigne indifféremment l´un
ou l´autre des quatre dispositifs visés par le titre.

2.1 Dispositif de Commande Manuelle (D.C.M.) : appareil qui émet un ordre de commande de mise en
sécurité à destination d´un (ou plusieurs) Dispositif(s) Actionné(s) de Sécurité (D.A.S.), à partir d´une
action manuelle appliquée à son organe de sécurité à manipuler tel que défini ci-après.

2.2 Dispositif de Commandes Manuelles Regroupées (D.C.M.R.) : appareil équivalent à la juxtaposition


de plusieurs D.C.M. dans un même boîtier et regroupant toutes les commandes des D.A.S. du Système
de Mise en Sécurité Incendie (S.M.S.I.) qui restent actionnables individuellement.
INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

NF S 61-938 -4-

2.3 Dispositif de Commande avec Signalisation (D.C.S.) : D.C.M.R. équipé d´une Unité de Signalisation
(U.S.) et présentant une entrée de commande exclusivement réservée au déclenchement d´un (ou
plusieurs) D.A.S. du Système de Mise en Sécurité Incendie (S.M.S.I.) par l´Équipement d´Alarme (E.A.).

2.4 Dispositif Adaptateur de Commande (D.A.C.) : dispositif qui reçoit un ordre de commande de
sécurité et qui se borne à le transmettre aux D.A.S. télécommandés, sous une forme adaptée à leurs
caractéristiques d´entrée.

2.5 Organe de sécurité à manipuler : organe de manœuvre intégré au Dispositif de Commande,


destiné à émettre un ordre de commande de sécurité au niveau d´accès 0 ou l, choisi parmi les
dispositifs suivants :
- poignée pour «tirez-lâchez»,
- levier à manipuler avec les doigts,
- dispositif à «coup de poing»,
- bouton-poussoir,
- vanne à quart de tour.

2.6 Surveillance : ensemble de dispositions permettant la détection automatique des dérangements


susceptibles de nuire au bon fonctionnement d´un système. Dans la présente norme, cette définition
concerne uniquement les D.C.S.

2.7 Contrôle : ensemble de dispositions permettant de vérifier que chaque dispositif visé est bien
dans l´état assigné. Dans la présente norme, cette définition concerne uniquement les D.C.S.

2.8 Énergies de sécurité


Énergie de sortie de télécommande : elle correspond à l´émission, par le Dispositif de Commande, de
l´ordre de passage en position de sécurité à destination du (ou des) D.A.S. télécommandé(s).
Énergie d´entrée de télécommande d´un D.A.C. : elle correspond à la transmission au D.A.C. de l´ordre
de mise en sécurité.
Énergie manuelle : énergie que l´opérateur doit fournir à un organe de sécurité à manipuler pour
provoquer l´émission de l´ordre de télécommande de sécurité par le Dispositif de Commande.
Énergie de fonctionnement d´un Dispositif de Commande : énergie, autre que l´énergie manuelle,
éventuellement nécessaire pour assurer l´émission de l´ordre de commande de sécurité par le Dispositif
de Commande.
Énergie de contrôle : énergie nécessaire à la transmission des informations de contrôle, en vue de la
signalisation des positions des D.A.S. Dans la présente norme, cette définition concerne uniquement les
D.C.S.

2.9 Modes de fonctionnement


Dispositif de Commande alimenté : Dispositif de Commande nécessitant une énergie de fonctionnement
extérieure pour émettre l´ordre de commande de sécurité.
Dispositif de Commande autonome : Dispositif de Commande dont l´énergie de fonctionnement est
délivrée par une alimentation de sécurité incorporée.
Dispositif de Commande à énergie manuelle : Dispositif de Commande ne nécessitant que de l´énergie
manuelle pour émettre l´ordre de commande de sécurité (exemple : bouton-poussoir électrique à
sécurité positive, poignée pour «tirez-lâchez»).
INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

-5- NF S 61-938

3 CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

3.1 L´émission d´ordres de passage en position de sécurité à destination d´un (ou plusieurs) D.A.S.
constitue la fonction prioritaire d´un Dispositif de Commande. Toute fonction supplémentaire ne doit
pas avoir pour effet de la perturber.

3.2 L´organe de sécurité à manipuler ne doit pas avoir d´autre fonction que l´émission de l´ordre de
commande de sécurité. En particulier, la fonction de réarmement à distance des D.A.S. doit être
assurée au moyen d´un (ou plusieurs) autre(s) organe(s) à manipuler.

3.3 Un Dispositif de Commande ne doit pas pouvoir émettre un ordre de télécommande de sécurité
sans qu´il y ait :
- soit action sur un organe de sécurité à manipuler,
- soit, pour un D.C.S. ou un D.A.C., réception d´un ordre par une entrée de télécommande.

3.4 L´énergie manuelle du dispositif de Commande ne doit pas être utilisée comme tout ou partie de
l´énergie de fonctionnement d´un D.A.S.

3.5 La durée qui s´écoule entre la réception de l´ordre (action manuelle ou télécommande selon le
cas) et le début de l´émission de l´ordre en sortie de télécommande doit être inférieure à une seconde.

3.6 Tout organe à manipuler, susceptible d´équiper le Dispositif de Commande, dont la mise en
action a pour effet de réarmer le (ou les) D.A.S. commandé(s) après une mise en sécurité, doit
présenter un niveau d´accès différent du niveau 0.

3.7 L´organe de sécurité à manipuler, ou son enveloppe éventuelle, doit être de couleur rouge.
L´indication de l´opération à effectuer pour obtenir l´émission de l´ordre de télécommande de sécurité
doit être portée sur le Dispositif de Commande.

3.8 Dans le cas où l´organe de sécurité à manipuler est à fonction non maintenue (bouton-poussoir
monostable, par exemple), toute action, même fugitive, doit entraîner l´émission de l´ordre de
télécommande.

3.9 Lorsque le Dispositif de Commande présente un organe de sécurité à manipuler de niveau


d´accès 0, il est admis que l´opération nécessite, préalablement ou simultanément, le bris d´une glace
ou la destruction d´un plombage. Dans ce cas, le Dispositif de Commande doit présenter le moyen
nécessaire pour permettre que l´opération s´effectue facilement et sans qu´il y ait risque de blesser
l´opérateur.

3.10 Lors du déclenchement, le Dispositif de Commande ne doit pas présenter de pièces en


mouvement susceptibles d´être à l´origine de blessures à l´encontre de l´opérateur ou de toute autre
personne (exemple : manivelle de réarmement à distance en rotation rapide).
INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

NF S 61-938 -6-

4 CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES CONSTITUANTS

Les constituants du Dispositif de Commande doivent être traités de façon durable contre la corrosion.
En particulier, les parties métalliques qui ne nécessitent pas une lubrification doivent être protégées
selon les dispositions de la norme en vigueur applicable à l´appareil. En l´absence de telles dispositions,
il y a lieu d´appliquer celles de la norme en vigueur pour les menuiseries métalliques (NF P 24-351).

4.1 Mécanismes
4.1.1 Les pièces nécessitant une lubrification doivent être protégées de la poussière.
4.1.2 Le simple desserrage d´une vis ou d´un écrou ne doit pas affecter la transmission d´une force ou
d´un couple.
4.1.3 Les forces ou les couples que l´opérateur doit appliquer à l´organe de sécurité à manipuler pour
obtenir le fonctionnement doivent être inférieurs, dans chaque cas, à la valeur indiquée ci-après :
- poignée pour «tirez-lâchez» : 10 daN
- levier à manipuler avec les doigts : 5 daN
- dispositif à «coup de poing» : 5 daN
- bouton-poussoir : 3 daN
- vanne à quart de tour : 0,2 daN.m

4.2 Matériels électriques


4.2.1 Les sorties de télécommande électrique d´un Dispositif de Commande ainsi que l´entrée de
télécommande d´un D.A.C. doivent se faire sous une Très Basse Tension de Sécurité (T.B.T.S.) ou une
Très Basse Tension de Protection (T.B.T.P.). Le matériel correspondant doit satisfaire aux dispositions
prévues pour la classe III (au sens de la norme NF C 20-030).

4.2.2 Entre les parties actives en T.B.T.S. ou T.B.T.P. du Dispositif de Commande et celles de tout autre
équipement électrique, des dispositions de construction doivent être prises pour assurer une séparation
équivalente à celle existant entre les circuits primaire et secondaire d´un transformateur de sécurité.

4.2.3 Les matériels électriques du Dispositif de Commande doivent posséder au minimum l´indice de
protection IP 42 (au sens de la norme NF C 20-010) ou être placés dans une enveloppe assurant une
protection équivalente.

4.2.4 Les sorties de télécommande du Dispositif de Commande (et les entrées de signalisation
intéressant la sécurité, pour un D.C.S.) doivent être regroupées et repérées.

4.2.5 Les connecteurs supportant une T.B.T.S. ou une T.B.T.P. doivent être spécifiques à celle-ci,
séparés et repérés.

4.2.6 Un dispositif d´arrêt de traction permettant d´éviter toute traction sur les conducteurs doit être
prévu à proximité de chaque dispositif de connexion d´entrée ou de sortie du Dispositif de commande.

4.2.7 En application du paragraphe 3.1. de la présente norme, les matériels électriques nécessaires à
l´émission de l´ordre de télécommande de sécurité doivent être physiquement séparés des autres
matériels électriques Basse Tension (B.T.) de puissance éventuels par un écran de protection contre les
projections d´éclats ou de métal en fusion.
INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

-7- NF S 61-938

4.3 Matériels pneumatiques


4.3.1 Les canalisations pneumatiques nécessaires à l´émission de l´ordre de commande de mise en
sécurité doivent être en cuivre ou en acier inoxydable. Les raccords doivent être du type à étanchéité
métal contre métal.

4.3.2 Les matériels pneumatiques d´un Dispositif de Commande prévu pour pouvoir fonctionner à
partir d´une cartouche de gaz inerte comprimé doivent être conformes aux dispositions de la norme
NF S 61-939 (1).

4.4 Composants
L´annexe B de la norme NF S 61-937 précise les prescriptions particulières applicables à certains
composants susceptibles d´équiper le Dispositif de Commande.

5 CARACTÉRISTIQUES DES SORTIES DE TÉLÉCOMMANDE

5.1 Sortie de télécommande par câble d´acier


5.1.1 Dans le cas où la télécommande du D.A.S. est obtenue par traction sur un câble d´acier
(«tirez-lâchez»), la sortie de télécommande du Dispositif de Commande est caractérisée par :
- la force de traction obtenue en sortie de câble lorsqu´on applique à l´organe de sécurité à manipuler
la force maximale indiquée au paragraphe 4.1.3 de la présente norme. Cette force doit être
supérieure à 15 daN,
- la course minimale du câble obtenue dans les mêmes conditions, qui doit être supérieure à 40 mm.
Ces deux valeurs assignées doivent être déclarées par le constructeur du Dispositif de Commande.

5.1.2 Dans le cas où il est fait appel à l´énergie intrinsèque du D.A.S. pour entraîner le câble d´acier de
la ligne de télécommande (commande par relâchement du câble), la sortie de télécommande du
Dispositif de Commande est caractérisée par :
- le maximum et le minimum de la force de traction que peut exercer le câble sans compromettre le
déclenchement,
- la course du câble correspondant au passage de la position d´attente à la position de sécurité.
Ces trois valeurs assignées doivent être déclarées par le constructeur du Dispositif de Commande.

5.1.3 La sortie de télécommande du Dispositif de Commande ainsi que l´attache-câble doivent pouvoir
supporter une force de traction d´une valeur minimale de 300 daN exercée par le câble.

5.2 Sortie de télécommande électrique


5.2.1 Une sortie de télécommande électrique d´un Dispositif de Commande est caractérisée par :
- la tension de télécommande Uc, de 24 V ou 48 V en courant continu,
- la puissance maximale Pc disponible en régime établi sous la tension Uc.
Ces deux valeurs assignées doivent être déclarées par le constructeur du Dispositif de Commande.

(1) En préparation.
INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

NF S 61-938 -8-

5.2.2 Les critères permettant de qualifier le début, la durée et la fin d´un ordre émis par une sortie de
télécommande électrique sont les suivants :
- pour une télécommande par émission de courant, l´ordre est présent lorsque la tension est
supérieure ou égale à Uc,
- pour une télécommande par rupture de courant, l´ordre est présent lorsque la tension est inférieure
à 0,1 Uc.

5.2.3 La tension de sortie de télécommande en régime établi doit être comprise entre Uc et
(Uc + 0,2 Uc), quelle que soit la puissance délivrée inférieure ou égale à Pc.

5.2.4 Un ordre de télécommande de type impulsionnel, réalisé par émission ou par rupture de courant,
doit correspondre au maintien des caractéristiques définies en 5.2.2 et 5.2.3 ci-dessus en sortie du
Dispositif de Commande durant 2 s au minimum. Cet ordre doit être réitéré automatiquement toutes les
10 s au maximum, pendant 2 min au minimum (voir également en 7.3 ci-après).

5.2.5 Un ordre de télécommande de type permanent, réalisé par émission de courant, doit
correspondre au maintien des caractéristiques définies en 5.2.2 et 5.2.3 ci-dessus en sortie du Dispositif
de Commande durant 2 min au minimum.

5.3 Sortie de télécommande pneumatique


Les caractéristiques d´une sortie de télécommande pneumatique doivent être compatibles avec les
caractéristiques d´entrée des D.A.S. ou des D.A.C. commandés, compte tenu de celles présentées par
les lignes de télécommande.

6 CARACTÉRISTIQUES DE L´ENTRÉE D´ALIMENTATION

Ces caractéristiques s´appliquent à l´entrée d´alimentation du Dispositif de Commande lorsqu´il est du


type alimenté.
L´entrée d´alimentation doit être prévue pour être raccordée à une alimentation de sécurité du type
permanent, telle que définie dans les normes NF S 61-939 (Alimentations Pneumatiques de Sécurité)
et NF S 61-940 (Alimentations Électriques de Sécurité), de façon que l´énergie de fonctionnement soit
toujours disponible sur cette entrée (1).

6.1 Entrée d´alimentation électrique


6.1.1 L´entrée d´alimentation électrique est caractérisée par :
- la tension d´alimentation Ua, choisie parmi les tensions qui sont définies pour les Alimentations
Électriques de Sécurité (A.E.S.),
- la puissance maximale absorbée Pa en fonctionnement sous la tension Ua.
Ces deux valeurs assignées doivent être déclarées par le constructeur du Dispositif de Commande.

6.1.2 L´entrée d´alimentation électrique doit pouvoir accepter des tensions comprises entre (Ua - 0,15 Ua)
et (Ua + 0,2 Ua), sans que le fonctionnement du Dispositif de Commande en soit affecté.

(1) Ces deux normes sont en préparation.


INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

-9- NF S 61-938

6.2 Entrée d´alimentation pneumatique


Les caractéristiques de l´entrée d´alimentation pneumatique doivent être compatibles avec les
caractéristiques de sortie de l´Alimentation Pneumatique de Sécurité (A.P.S.) qui la dessert. Elles
doivent être définies par le constructeur du Dispositif de Commande.

7 D.C.S. : CARACTÉRISTIQUES COMPLÉMENTAIRES

7.1 L´Unité de Signalisation (U.S.) d´un D.C.S. doit être conforme aux dispositions de la norme
NF S 61-935.

7.2 La télécommande d´un D.C.S. par l´Équipement d´Alarme (E.A., visé par la norme NF S 61-936)
doit être obtenue par l´ouverture d´un contact électrique prévu dans l´E.A. et laissé libre de tout
potentiel par celui-ci. Le circuit correspondant doit être réservé à ce seul usage et l´énergie électrique
nécessaire doit être délivrée à partir du D.C.S.

7.3 En complément du paragraphe 5.2.4 ci-dessus, la réitération d´un ordre de télécommande de type
impulsionnel, réalisé par émission ou par rupture de courant peut être suspendue dès que l´Unité de
Signalisation (U.S.) signale que tous les D.A.S. télécommandés sont en position de sécurité.

8 D.A.C. : CARACTÉRISTIQUES COMPLÉMENTAIRES

8.1 Un D.A.C. peut être pourvu de plusieurs entrées et de plusieurs sorties. Toutefois, seuls sont
admis les couples d´entrée-sortie suivants :
- entrée électrique de type impulsionnel, à émission ou à rupture de tension avec sortie électrique de
type permanent, pneumatique ou mécanique à relâchement de câble d´acier,
- entrée pneumatique avec sortie pneumatique ou mécanique à relâchement de câble d´acier.

8.2 Dans les limites fixées par la norme NF S 61-931 (paragraphe 3.2.) et dans le cas des S.S.I.
des catégories B à E, un D.A.C. peut être utilisé pour assurer la transmission aux D.A.S.
commandés d´un ordre en provenance d´un Détecteur Autonome Déclencheur (D.A.D. conforme à la
norme NF S 61-961). Dans ce cas, le D.A.C. n´est pas considéré comme un «organe asservi» au
sens de la norme NF S 61-961 ; seuls les D.A.S. sont considérés comme tels.
L´annexe A de la présente norme propose les schémas de S.S.I. faisant apparaître cette option pour
chaque catégorie visée.

8.3 Un ordre reçu sur une entrée du D.A.C. doit être transmis à toutes ses sorties.

8.4 Aucune signalisation concernant le contrôle de la position des D.A.S. ne doit être exploitée ou
transmise par le D.A.C.

8.5 La surveillance des lignes de télécommande situées en aval du D.A.C. peut transiter par celui-ci.
Cette surveillance peut être également assurée par le D.A.C. Dans ce cas, il est admis que les
informations correspondantes soient synthétisées avant report à une Unité de Signalisation (U.S.) telle
que visée par la norme NF S 61-935.
INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

NF S 61-938 - 10 -

8.6 Le passage d´une position d´attente à la position de sécurité des D.A.S. et leur maintien dans
cette position constituent les fonctions prioritaires du D.A.C., toute fonction supplémentaire ne doit pas
avoir pour effet de les perturber.
En particulier, tout ordre présenté à une entrée de télécommande du D.A.C. doit entraîner l´émission de
l´ordre de passage à la position de sécurité des D.A.S. commandés, quel que soit l´état appliqué sur une
autre entrée.

8.7 Il est admis d´utiliser le même servo-moteur électrique ou pneumatique pour assurer le
fonctionnement et le réarmement du D.A.C.

8.8 L´énergie nécessaire au réarmement du D.A.C. doit être fournie par une source extérieure à
celui-ci. Lorsque le réarmement s´effectue par télécommande, l´ordre correspondant ne doit être pris
en compte par le D.A.C. que si la fourniture d´énergie nécessaire au réarmement précédent a été
interrompue.

8.9 Dans tous les cas, l´entrée de télécommande d´un D.A.C. doit être capable de supporter pendant
une durée illimitée la tension électrique ou la pression pneumatique de télécommande assignée telles
que définies ci-après.

8.10 La défaillance du composant récepteur de l´entrée de télécommande du D.A.C. ne doit pas avoir
pour effet d´empêcher l´émission de l´ordre de mise en sécurité à partir de l´organe à manipuler de
sécurité éventuel.

8.11 Entrée de télécommande électrique


8.11.1 Une entrée de télécommande électrique est caractérisée par :
- la tension de télécommande Uc´, de 24 V ou 48 V en courant continu,
- la puissance Pc´ absorbée sous la tension Uc´ en régime établi.
Ces deux valeurs assignées doivent être déclarées par le constructeur du D.A.C.

8.11.2 Une entrée de télécommande du D.A.C. doit pouvoir accepter des tensions comprises entre
(Uc´ - 0,15 Uc´) et (Uc´ + 0,2 Uc´) en régime établi, sans que le fonctionnement en soit affecté.

8.11.3 Les critères permettant de qualifier le début, la durée et la fin d´un ordre qui se présente à
l´entrée de télécommande électrique d´un D.A.C. sont les suivants :
- pour une télécommande par émission de courant, l´ordre est présent lorsque la tension est
supérieure à 0,85 Uc,
- pour une télécommande par rupture de courant, l´ordre est présent lorsque la tension est inférieure
à 0,1 Uc.

8.11.4 Une entrée de télécommande électrique de type impulsionnel équipant un D.A.C. fonctionnant
sur émission ou sur rupture de courant doit être capable de prendre en compte une impulsion dont la
durée n´excède pas 1 s, quelle que soit la tension continue entrant dans les limites définies au
paragraphe 8.11.2 ci-dessus.
INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

- 11 - NF S 61-938

8.12 Entrée de télécommandé pneumatique


Une entrée de télécommande pneumatique est caractérisée par :
- la pression minimale pc´ nécessaire pour assurer le fonctionnement du D.A.C.,
- le volume Vc´ de gaz nécessaire pour assurer le fonctionnement du D.A.C., ramené aux conditions
normales de pression et de température (exprimé en Normo-litres (1), par exemple).
Ces deux valeurs assignées doivent être déclarées par le constructeur du D.A.C..

9 MODALITÉS D´EXAMENS ET ESSAIS

Le présent article a pour objet de préciser la méthodologie de l´examen ou de l´essai lorsque celle-ci ne
découle pas implicitement de la prescription énoncée dans le texte de base.
Chaque repère placé entre parenthèses utilisé ci-après se rapporte à la prescription correspondante de
la présente norme.
Sauf indications particulières précisées dans le texte, les essais ont lieu à une température de 20 °C ± 10 °C
et l´appareil est desservi sur la base des valeurs assignées des caractéristiques d´entrée et de sortie.

9.1 (4.1.2) On entend par «simple desserrage» un desserrage correspondant à un tour complet de vis
ou d´écrou.

9.2 (4.2.3) Pour l´application du deuxième chiffre de l´indice, le dispositif sera placé dans la (ou les)
position(s) seule(s) autorisée(s) par le constructeur.

9.3 (5.2.1) L´essai consiste à vérifier que, toutes les sorties étant en charge, aucune d´elles ne délivre
une puissance inférieure à la puissance assignée déclarée correspondante.

9.4 (5.3) L´appareil émetteur d´ordres et l´appareil récepteur doivent, dans ce cas, être présentés
ensemble aux examens et essais.

10 BIBLIOGRAPHIE

En plus des normes citées dans la norme NF S 61-930 «Systèmes concourant à la sécurité contre les ris-
ques d´incendie et de panique», le présent texte se réfère aux normes suivantes :
NF C 20-010 Règles communes aux matériels électriques - Classification des degrés de protection
procurés par les enveloppes.

NF C 20-030 Matériel électrique à basse tension - Protection contre les chocs électriques -
Règles de sécurité.
NF P 24-351 Menuiserie métallique - Protection contre la corrosion et préservation des états de
surface des fenêtres et portes-fenêtres métalliques.

(1) Unité qui n´est pas normalisée dans le Système International (SI) mais qui est utilisée par la
profession.
INTRANORMES pour : CEGELEC - 05/05/2008

NF S 61-938 - 12 -

ANNEXE A
(normative)