Vous êtes sur la page 1sur 5

REPUBLIQUE DU BENIN

&&&
UNIVERSITE DE PARAKOU
&&&&&
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEURE ET DE LA FORMATION TECHNIQUE ET
PROFESTIONNELLE
&&&&&&&&&&&
FACULTE DES LETTRES, ARTS ET SCIENCES HUMAINS (FLASH)
&&&&&&&
DEPARTEMENT DE SOCIOLOGIE-ANTHROPOLOGIE (DS-A)
&&&&
LICENCE 1 (1er Semestre) Semestre : II
Matière : PRATIQUE DE TERRAIN DANS LA RECHERCHE EN SCIENCES
SOCIALES
SUJET DE RECHERCHE : LA PROLIFERATION DES DECHETS MENAGERE DANS
LE QUARTIER BANIKANNI A PARAKOU

Membres du groupe :

ANATO A. Auril
AFFEDJOU Omilta
DJANGBO Pascaline
KPOHO BOUKARY Farida
ZAKARI N. Naïmath
ENSEIGNANT :
Dr Saï Sotima TCHANTIPO

Année académique : 2018-2019

1
I. SUJET

LA PROLIFERATION DES DECHETS SOLIDES MENAGERE DANS LE QUATIER

BANIKANNI A PARAKOU

II. QUESTION DE RECHERCHE

QU’ES CE QUI EXPLIQUE LA PROLIFERATION DES DECHETS SOLIDES

MENAGERES DANS LE QUARTIER BANIKANNI A PARAKOU ?

III. CIBLE :

 Les habitants du quartier banikanni

 Les ménages

 ONG

 Autorité local

IV. GUIDE D’ENTRETIENT

1. Que faites-vous de vos déchets solides ?

2. Avez-vous une poubelle ? Si non ! Pourquoi ?

3. Avez-vous connaissance des ONG ramasseur de déchet solide ?

4. Avez-vous un abonnement au près des ONG ramasseurs de déchet solide ?

2
5. Avez-vous une fois faire une rencontre avec des organisations qui lutte contre

l’insalubrité ?

6. Que pensez-vous de la prolifération des déchets solide dans le quartier ?

7. Quel sollution apporteriez-vous a ce problème de prolifération de dechet solide dans le

quartier ?

V. RESTITUTIONS

1. PROFILS DES ENQUETES


Répartition par âge
Sur un total de 35 enquêtés les tranches d'âge les plus présentes sont :
Les 20-24 ans, 39%, soit 16 personnes ;
Les 25-39 ans à hauteur de 21%, soit 6 personnes ;
Les 40-54 ans représentent 10% des enquêtés, soit 3 personnes ;
Enfin les 15-19 ans à hauteur de 30%, avec 10 personnes interrogées.
Répartition par sexe
Les femmes sont un peu plus représentées dans notre échantillon avec 56%,
contre 44% d’hommes.
Répartition par situation matrimoniale
La majorité des personnes interrogées, soit un tiers (34%) sont en situation de
célibat. Le quart des enquêtés est marié, ils représentent 26% de l'échantillon
et 22% des personnes interrogées vivent maritalement.
2. SYNTHESE THEMATIQUE

La présente recherche avait pour but d’analyser le niveau des connaissances de


la population du quartier Banikanni sur la gestion des déchets ménagers. Elle a
été motivée par la manière dont la population considère les déchets lorsque ces
derniers présentent des conséquences énormes sur la santé des écosystèmes.
3
Pour y arriver, nous avons confectionné et faire répondre à un questionnaire
d’enquête dans les ménages du quartier Banikanni. Les données récoltées ont été
dépouillées et traitées par les membres du groupe.

Les résultats obtenus ont montré que les déchets ménagers solides sont mal
gérés dans le quartier Banikanni. En effet, ces déchets sont stockés dans les
poubelles. Ces poubelles sont placées à l’extérieur, près de la maison. Elles sont
vidées une fois par semaine ou deux fois par mois. Les familles qui ne disposent
pas de poubelles à domicile, jettent les déchets ménagers solides dans différents
endroits tel que la cour de la parcelle, les fosses, les caniveaux, etc...

Les dépotoirs publics n’existent pas dans le quartier Banikanni. Après le


stockage des déchets ménagers solides à domicile, les poubelles sont vidées
dans différents endroits du quartier. Par exemple, à Banikanni 3, les poubelles
sont vidées dans les champs. A Banikanni 2, les poubelles sont vidées dans les
champs, dans les caniveaux ou dans les espaces laissés libres dans le quartier.
Les dépotoirs identifiés dans le quartier Banikanni sont purement des décharges
sauvages, proche des habitations et irrégulièrement vidés. Lorsque le volume de
déchets dans les dépotoirs est considérable, la population s’en débarrasse en les
incinérant ou les laisse se décomposer sur le site même de décharge.

Les déchets ménagers solides, stockés dans des poubelles en sacs,


irrégulièrement vidés, pourraient présenter des conséquences néfastes sur
l’environnement et la santé de la population du quartier banikanni. En effet, la
décomposition des déchets dans les poubelles peut favoriser le développement
des microbes. Et les produits peuvent attirer les insectes vecteurs des maladies
qui pourraient se transmettre à l’homme à travers les aliments, l’eau et les
ustensiles dans la cuisine.

L’incinération est utilisée comme mode de vidage de dépotoirs sauvages. Ce


mode de traitement des déchets ménagers présenterait des conséquences sur la
biodiversité dans les écosystèmes de Banikanni. En effet, les Déchets Ménagers
4
brulés sont hétérogènes, ils pourraient émettre des fumées qui seraient
constituées par les gaz à effet de serre dont les conséquences sont multiples sur
la santé et l’environnement. Les dépotoirs du quartier sont quotidiennement
chargés des Déchets Ménagers par la population environnant. Les effluents qui
résultent des dépotoirs pourraient contenir des microorganismes résistants, etc...
En plus, les déchets qui se décomposent à l’air libre pourraient émettre des
mauvaises odeurs qui attirent les insectes vecteurs des maladies et rependent
l’insalubrité dans le quartier.

A partir des résultats obtenus, il a été constaté que la population du quartier


Banikanni et particulièrement n’a pas des connaissances suffisantes sur la
gestion des déchets ménagers.

Les résultats de cette recherche pourraient conscientiser les autorités de la ville


de Parakou à initier la campagne de sensibilisation de la population afin de
réduire la pollution et les risques liés à la pollution par les Déchets Ménagers
dans le quartier Banikanni.

3. PISTE A EXPLORER
 Faire des enquêtes du même genre dans d’autre quartier de la ville de parakou
 Comparer les nouveaux résultats aux anciens résultats
4. DIFFICULTES METHODOLOGIQUES/APPROCHE DE SOLUTION
 Difficulté à faire comprendre certaines questions aux enquêté
 Difficulté dans la prise de note
 Difficulté à couvrir tout le terrain de recherche