Vous êtes sur la page 1sur 1

Variateur de vitesse

Description

Actuellement, La régulation de débit est opérée manuellement , moyennant une vanne en


aval du group motopompe, et les armoires sont à démarrage statorique, avec démarrage
par résistances statoriques, ce qui n’assure pas une efficacité énergétique du
fonctionnement du groupe motopompe concerné.
Il est proposé alors de faire une régulation par variateur de fréquence. Cette technologie
adéjà fait ses preuves dans certaines stations de la SONEDE.
Un armoire équipée par variateur de vitesse de type convertisseur de fréquence destiné à la
commande des moteurs asynchrones triphasés à cage, il doit être configurable pour
l’application de pompage à couple quadratique cas des pompes centrifuges.

Le variateur sera muni de tous les accessoires lui garantissant un fonctionnement dans des
conditions idéales : filtres, refroidissement, protection, etc.

Le variateur de vitesse doit assurer le démarrage et l’arrêt progressif du moteur sans danger
pour toute l’installation et en particulier :
- Limiter le courant de démarrage du moteur électrique (Id) et le courant absorbé par le
variateur lors du démarrage du groupe ;
- Limiter les régimes transitoires hydrauliques.
Il sera muni d'un terminal graphique d'exploitation multi langues (y compris la langue
française) permettant la visualisation des grandeurs d'exploitation et des défauts, la reprise
des réglages et de la configuration et la sélection de la commande locale.
Les variateurs de vitesses devront pouvoir fonctionner dans des températures ambiantes
maximales de +50°C.

Mode de refroidissement forcé : Il devra y avoir une ventilation correcte de l’armoire dans
laquelle le variateur de vitesse sera installé.

Un logiciel de programmation sera fournie et installée pour permettre le pilotage de la pompe


en fonction de la fréquence et vis vers ça.
Economie

30 %

Investissement