Vous êtes sur la page 1sur 1

correspondrait à un nouveau besoin, pénétrer un nouveau marché, etc.

, ceci peut être


considéré comme un autre exemple de génération spontanée d'idée de projet.
On considère ces idées de projet comme générées spontanément parce qu'il n'y a eu, de la
part de l'organisation qui décide d'en faire la promotion, aucun effort, structuré ou non,
pour générer ces idées de projet.
3.3.2. Le résultat d'un processus structuré de recherche
Cette situation se produit le plus souvent quand l'organisation promotrice dispose d'une
fonction de recherche ou de développement assez bien structurée. Les chercheurs ou les
scientifiques qui travaillent au laboratoire de l'entreprise ou à son centre de recherche
trouvent de nouvelles idées dans le cadre des programmes de recherche de l'entreprise et
parfois, souvent même, à l'extérieur de ce cadre. Ou encore, ces chercheurs ou
scientifiques trouvent tout à coup, suite à des évènements fortuits, sans vraiment les avoir
cherchées, de nouvelles applications pour une technologie que maîtrise ou que développe
l'entreprise.

3.3.3. Les idées répondant à des besoins réels ou perçus


Dans ce cas, l'idée de projet résulte d'une activité à caractère commercial de la part de
l'organisation: le service marketing scrute le marché, analyse les besoins actuels et
prévisibles de la clientèle actuelle et potentielle et identifie des idées de produits qui
pourrait satisfaire ces besoins perçus ou latents. C'est la source fiable d'idée de projet
dans la majorité des organisations.
3.3.4. Les idées répondant à des contraintes extérieures
Dans ce cas, l'organisation est aux prises avec un problème important qu'elle doit
absolument résoudre, souvent dans des délais très courts. Le projet identifié est alors
l'idée qui semble la plus susceptible d'apporter une solution valable au problème, compte
tenu de l'urgence de le résoudre et des moyens disponibles à court terme.

3.4. LES PRINCIPES DECISIONNELS DANS LA SELECTION DES PROJETS


Il s'agit ici principalement des principes décisionnels dont s'inspireront les organisations
promotrices pour choisir parmi un grand nombre d'idées ou de propositions de projets,
celles qui seront élaborées.
Ces principes varieront selon le type d'organisation; on peut considérer, pour les fins de
cette analyse, trois types distincts d'organisations:
Les organismes gouvernementaux,
Les organismes sans but
lucratif, Et les entreprises
privées à but lucratif.