Vous êtes sur la page 1sur 4

e dimensionnement du réseau d'alimentation

La conception du réseau d’alimentation obéit à des règles précises en matière de vitesses


d’écoulement, de pression, et – selon nature et le nombre d’appareils sanitaires sur une même
canalisation – de débits et de diamètres.

1 Les règles de conception


 Les vitesses d’écoulement à respecter sont de :
- 2 m/s pour les canalisations en sous-sol, vides-sanitaires ou locaux techniques ;
- 1,5 m/s pour les colonnes montantes.
La vitesse obtenue doit être inférieure à 2 m/s, majorée de 10 %.

 La pression statique doit être à inférieure 4 bars au point de puisage. Le cas échéant,
il faut prévoir un réducteur de pression. A noter que certains équipements demandent
une pression d’alimentation inférieure ou supérieure aux exigences : des chaudières
individuelles gaz pour la production d’eau chaude ou des mitigeurs thermostatiques,
par exemple. Il faut se reporter aux préconisations des fabricants.

 Les diamètres des tuyauteries d'alimentation en eau chaude et en eau froide sanitaires
se choisissent en fonction :
-    du débit délivré aux points d'utilisation ;
-    de la longueur de ces tuyauteries ;
-    de la hauteur de distribution ;
-    de la pression minimale au sol dont on dispose.

A savoir : il y a une perte de charge sur les colonnes verticales. Plus la section de la colonne
est grande, plus la perte de charge est importante. Il s’agit donc de trouver un juste équilibre
entre l’utilisation simultanée des appareils et le diamètre à utiliser.

2 Les débits et les diamètres réglementaires


Voici les débits et les diamètres intérieurs minimaux des canalisations par appareil.
Appareils Débits Ø intérieurs mini
Evier 0,20 l/s 12 mm
Lavabo 0,20 l/s 10 mm
Bidet 0,20 l/s 10 mm
Baignoire 0,33 l/s 13 mm
Douche 0,20 l/s 12 mm
Poste d'eau robinet 1/2 0,33 l/s 12 mm
Poste d'eau robinet 3/4 0,42 l/s 13 mm
W.C avec réservoir de chasse 0,12 l/s 10 mm
W.C avec robinet de chasse 1,50 l/s Au moins le Ø du robinet
Urinoir avec robinet individuel 0,15 l/s 10 mm
Urinoir à action siphonique 0,50 l/s Au moins le Ø du robinet
Lave-mains 0,10 l/s 10 mm
Bac à laver 0,33 l/s 13 mm
Lave-linge 0,20 l/s 10 mm
Lave-vaisselle 0,10 l/s 10 mm
Machine industrielle ou autre appareil Se conformer à l'instruction du fabricant
Cabines multijets et appareils à brassage Se conformer à l'instruction du fabricant
Dans le cas de plusieurs appareils, chaque appareil individuel est affecté d'un coefficient
suivant le tableau ci-dessous. La somme des coefficients (voir graphique ci-dessous) permet
de déterminer le diamètre minimal d'alimentation du groupe d'appareils, à partir de deux
appareils.
Appareils Coefficients
W.C, lave-mains, urinoirs 0,5
Bidet, W.C à usage collectif, lave-linge, lave-
1
vaisselle
Lavabo ou meuble de salle de bains, simple
1,5
vasque
Douche ou poste d'eau 2
Evier 2,5
Baignoire < 150 litres 3
3 + 0,1 par tranche de 10 litres
Baignoire > 150 litres
supplémentaires
Diamètre intérieur minimal d'alimentation en fonction du nombre d'appareils.

Exemple de calcul
Pour une maison individuelle disposant des appareils sanitaires suivants (les coefficients
figurent entre parenthèses) :

 Eau froide : 1 évier (2,5) + 1 lave-vaisselle (1) + 1 lavabo (1,5) + 1 baignoire 150 litres
(3) + 1 W.-C. (0,5) + 1 lave-linge (1) = 9,5 de coefficient. Le graphique ci-dessus
indique que le diamètre intérieur requis pour l'alimentation générale est de 18 mm.
Ensuite, les diamètres intérieurs se réduisent par tronçons.

 Eau chaude : 1 évier (2,5) + 1 lavabo (1,5) + 1 baignoire 150 litres (3) = 7 de
coefficient. Le graphique ci-dessus nous indique que le diamètre intérieur requis pour
l'alimentation générale est de 16,5 mm, soit 16 mm. De la même façon, les diamètres
intérieurs se réduisent par tronçons.
3 Les diamètres des tuyaux, mode d’emploi

Pour assurer un bon débit d’eau, un réseau se calcule avec les dimensions intérieures des
tuyaux.
Les canalisations ont des épaisseurs de tube différentes selon les matériaux (cuivre,
multicouche, PER). Les diamètres intérieurs correspondent à des chiffres pairs.

Un tube multicouche, de PER ou de cuivre est défini par son diamètre extérieur et son
épaisseur. Exemple : 16-1,5 correspond à un diamètre intérieur de 13 mm (16-1,5 x 2 = 13).
Pour un même diamètre extérieur, l’épaisseur – et donc le diamètre intérieur – peut varier
selon les fabricants. Il est conseillé de s’approvisionner chez le même fournisseur pour éviter
des incompatibilités entre tubes et raccords.

A savoir : l’ancienne dénomination pour le cuivre est 10/12, par exemple. Le chiffre 10
correspond au diamètre intérieur ; le chiffre 12 au diamètre extérieur.