Vous êtes sur la page 1sur 4

TD Epuration de l’eau :

•Le traitement primaire constitue un processus


physique simple où l’eau usée (comprenant 99%
de déchets) est séparée des solides des dépôts et
des huiles et éléments flottants

Ces procédés sont bien adaptés à l’assainissement des petites


•Le traitement secondaire est un processus collectivités. Ils se composent de bassins successifs ressemblant
microbiologique. La partie liquide provenant de la à des étangs de faible profondeur pour permettre la pénétration
cuve de traitement primaire est transférée dans de la lumière. La dégradation de la matière organique est
un autre bac (bac de traitement secondaire où elle assurée par des bactéries, et l’oxygénation par photosynthèse
est aérée. algale ou dans le cas du lagunage aéré, par des aérateurs
Différents types de procédés sont utilisés: flottants
substances inorganiques tels que l’ammoniac et le
phosphate sont produites :
Matières organiques XO2 = NH3 +SO42- + PO43-
+ éléments trace
Désinfection

L’effluent issu du traitement primaire est aéré par injection


d’air et agitation dans la cuve de traitement secondaire . Des
µorganismes aérobies (bactéries principalement) se
multiplient en agrégats de colonies appelés flocs et dégradent
les MO présentes dans les eaux usées. Durant cette
croissance des flocons sains peuvent se former et sédimenter.
Au contraire, des flocons mal formés présentent des
enchevêtrements filamenteux (Sphaerotilus, Thiotrix) qui
retardent la décantation
Les boues activées représentent une masse active, c’est le
capital vivant de l’unité biologique. Elles sont donc
soigneusement récupérées au fond du décanteur secondaire
et ramenées « au travail » c’est-à-dire en tête du traitement
biologique par le circuit de recirculation.
L’étape suivante du traitement consiste à décanter les
particules de matières du bac de traitement secondaire dans
une autre cuve appelée le clarificateur secondaire. La partie
liquide contient alors des taux bien moins élevées en MO et
peut être rejetée dans un milieu d’eau naturelle. Cependant
après le rejet final, le liquide est chloré afin de tuer les micro-
organismes pathogènes susceptibles d’être présents.
Il y a également des boues produites par le clarificateur •Le processus anamox,(oxydation anaérobie par des bactéries
secondaire. Comme pour le décanteur primaire, ces boues chimiotrophes )
doivent aussi être traitées. Dans les systèmes de traitement
classique, les boues primaires et secondaires sont mélangées NH4+ + NO2- N2 + N2O
et traitées ensemble dans une cuve anaérobie de digestion
des boues. Cette cuve à grande capacité contient des
bactéries anaérobies qui réalisent les étapes finales de
dégradation anaérobie des MO. Ces cuves contiennent des
bactéries fermentaires qui produisent des acides organiques
des alcools, du CO2 et de l’H2. Les bactéries méthanogènes
utilisent pour leur croissance l’acide acétique, l’H2 et le CO2
contenus dans ces réacteurs pour produire du méthane. Ce
gaz peut être récupéré et utilisé comme source d’énergie pour -digesteur anaérobie
le chauffage de l’installation ou d’autres usages.
-déshydratation des boues : centrifugeuses, filtre presse etc…
La digestion anaérobie de boues est un processus lent qui ne
conduit pas à une transformation complète des boues en gaz. L’épaississeur est le passage obligé pour réduire à faible coût le
Les boues non digérées résiduelles après traitement sont volume des boues à triter. Il agit comme un décanteur et réduit
riches en nutriments et peuvent être utilisées pour fertiliser légèrement la teneur en eau. Son efficacité s’accroît s’il est
des cultures agricoles qui ne sont pas destinées à la précédé de l’injection de réactifs améliorant la décantation
consommation humaine en raison de la présence potentielle (polyélectrolytes)
de virus et d’autres micro-organismes ayant survécu aux
processus de traitement. La stabilisation réduit la MO des boues. Elle peut être chimique
•Le traitement tertiaire : (par injection de chaux ) ou biologique par séjour d’environ 1
Le traitement secondaire ne retire pas les produits mois dans un digesteur où la MO est soumise à l’action de
inorganiques résultant de l’activité microbienne. Comme bactéries anaérobies
l’indique la formule globale représentant le traitement, des
Questions TD :

• 1.Quelle est l’origine de la pollution de l’eau. Quels


éléments sont indicateurs d’une pollution de l’eau?
• 2 A l’aide d’un schéma résumer les différents
Mesure de la pollutionde l’eau : processus de l’épuration des eaux usées
Plusieurs approches possibles : • 3. Comparez l’épuration naturelle en rivière avec
COT: carbone organique total : dosage de tout le C celle effectuée en station d’épuration
utilisable ou non par les µorg (oxydation de la MO par du • 4. En quoi consiste le traitement tertiaire? Pourquoi
permanganate à haute T dans un courant d’O2 et mesure du CO2 est-ce nécessaire?
formé) • 5 Comment peut-on contrôler la qualité d’une eau?
DCO demande chimique en O2 (carbone chimiquement
oxydable) Mesure similaire au COT mais la lignine se rajoute car
elle n’est pas oxydé par le permanganate

DBO: demande biochimique en 02: mesure que la


fraction oxydable par les µorg

Illustrations
• https://www.youtube.com/watch?v=qTa2JTdq
xts: regarder à partir de 5 min
• https://www.youtube.com/watch?v=Ht_gFtw
oKGk: documentaire plus complet
Schéma général retraçant les différentes étapes d’épuration de l’eau :