Vous êtes sur la page 1sur 2

USTHB- FGMGP L3 : GE-GPH-GAl-FC Catalyse et chimie des surfaces

Série N° 3 : Tension superficielle et tensioactivité

Exercice 1 :
Le tableau suivant donne la valeur de la tension superficielle de l’eau pure en fonction de la
température :
T (°C) 10 15 20 25 30 40 50
𝛾(mJ/m )
2
74,22 73,49 72,75 71,97 71,18 69,56 67,91
On admettra que : γ = a + b. T n , Déterminez :
1- La valeur de chaque constante, que représente (-a/b) ?
2- La valeur de la tension superficielle de l’eau à 0 C.
3- La température critique de l’eau.
Exercice 2 :
La tension superficielle γ (mJ/m2) d’une solution aqueuse diluée d’un composé de
concentration C (mol/l), à la température T, est donnée par la relation :
γo = γsol + log⁡(1 + 20C)
γo étant la tension superficielle du solvant pur.
- Donner l’expression de la concentration superficielle en fonction de la concentration C
du soluté. En déduire l’expression de⁡Γmax .
Exercice 3 :
On étudie la variation de la tension superficielle de l’eau en fonction du pourcentage du phénol
ajouté. Les résultats de l’expérience effectuée à 30°C sont donnés dans le tableau suivant :
% poids du phénol 0,024 0,047 0,118 0,475
𝛾(dyne/cm) 72,6 72,2 71,3 66,5

1- Calculer Γ à partir de l’équation de l’isotherme de Gibbs pour une solution à 0,1 % de


phénol.
2- Quelle serait la concentration qui donnerait un abaissement de 20 dyne/cm
On donne : γo = 73,2 dyne/cm à 30°C.
Exercice 4 :
Le tableau suivant donne la concentration superficielle en valeur absolue Γ en fonction de la
concentration C de l’hexadécanol (CH3)3(CH2)15OH en solution aqueuse à 25°C :
C (mol/l) 0,01 0,05 0,10 0,20 0,40 0,60 0,80 1,00 1,20
Γ⁡1010(mol/cm2) 2,34 3,20 3,34 3,42 3,46 3,48 3,49 3,49 3,49

1- Tracer la courbe Γ =f(C). En déduire la valeur de la concentration superficielle


maximale Γmax , est-il possible de la déterminer par la méthode non graphique.

1
USTHB- FGMGP L3 : GE-GPH-GAl-FC Catalyse et chimie des surfaces

2- Calculer l’aire d’encombrement superficiel ⁡"𝜎" de la molécule de l’hexadécanol.


3- Déduire alors l’orientation de la molécule de l’hexadécanol à la surface de la solution
sachant que les aires des sections transversale et longitudinale de la molécule sont
respectivement égales à 0,35 nm2 et 1,22 nm2.
Exercice 5:
Cassel et Neugebauer ont mesuré l’abaissement de la tension superficielle du mercure par le
Xénon adsorbé à 0°C.
1- Calculer le nombre d’atomes par cm2 de Xénon pour une pression de 278 mm Hg.
2- Déterminer la fraction de surface de Hg recouverte par le Xénon.

Données : σXénon = 11,35 A°2


P (mm Hg) 69 93 146 227 278
(γo − 𝛾)⁡(dyne/cm) 0,80 1,10 1,75 2,75 3,35

Exercice 6:
Pour la tension superficielle en fonction de la concentration des solutions aqueuses des acides
gras, B. Szyskowski a établi la relation suivante à 18°C :
γH2O − γsolution = a⁡log⁡(1 + bC)

C en mol/l, a et b sont des constantes dépendant de la substance dissoute :


 Acide propionique : a = 29,8 dyne/cm, b = 6,017 l/mol
 Acide butirique : a = 29,8 dyne/cm, b = 19,64 l/mol
 Acide carbonique : a = 29,8 dyne/cm, b = 232,7l/mol

1- Déterminer pour les concentrations : 0,01 ; 0,1 ; 0,2 ; 0,4 ; 0,6 et 0,8 mol/l, la
concentration superficielle⁡Γ.
2- Déterminer la valeur de Γmax pour les différentes solutions.
3- Déterminer l’aire moléculaire de chaque substance.