Vous êtes sur la page 1sur 24

MARDI 18 AOÛT 2020

« Elisabeth II, une reine « Elon Musk, l’homme qui veut séries
dans son siècle » Episode 12 // P. 9 changer le monde » Episode 2 // P. 8
d’été
Ryanair anticipe le
Face au virus, retour de l’épidémie

l’Europe se
referme dans
la cacophonie Les avions de Ryanair sont restés cloués au sol jusqu’en juin
du fait du confinement. Photo Jason Cairnduff/Reuters

AÉRIEN La compagnie low cost Continent. Le premier transpor-


irlandaise a annoncé qu’elle allait teur aérien européen a subi une
ramener de 70 % à 50 % ses capa- perte nette de 185 millions d’euros
cités de vol en septembre et en entre avril et juin, le nombre de
octobre, craignant une nouvelle passagers ayant été quasiment
baisse de la demande provoquée réduit à néant. Le trafic transman-
par la recrudescence de cas de che (aérien, ferries et Eurostar) est
Covid-19 en Europe et des restric- quant à lui déjà très affecté par la
tions de circulation imposées par quatorzaine imposée par le
de plus en plus de pays sur le Vieux Royaume-Uni. // PAGE 13

Camaïeu : 2.600
emplois sauvés
H A B I L L E M E N T L’offre de
l’homme d’affaires Michel
Ohayon, via son holding Finan-
l Les pays d’Europe cière Immobilière Bordelaise,
a été retenue par le tribunal
multiplient les mises de commerce de Lille pour la
reprise de Camaïeu. L’actuelle
en quarantaine direction était également sur
de voyageurs revenant les rangs. Le projet prévoit de
reprendre plus des trois quarts
de zones fortement des effectifs, soit 2.659 salariés
sur les 3.100 de l’enseigne, et
exposées au virus.
The Sun/News Licensing/ABC/Andia.fr

de conserver 511 boutiques

l Des mesures parfois sur 634. Discret, Michel


Ohayon est devenu en deux ans

Les Britanniques ont fui


incohérentes, décidées une figure du secteur de la dis-
tribution. Son holding a déjà
la France dès le 14 août sans concertation repris 22 grands magasins
pour éviter les mesures Galeries Lafayette de province
de quatorzaine. entre Etats. 511 boutiques sur 634 et La Grande Récré. // PAGE 12
// PAGES 4 ET 11 doivent être conservées. ET L’ÉDITORIAL DE JULIE
Photo Romuald Meigneux/Sipa CHAUVEAU PAGE 10

Grâce à Tencent, Donald Trump


la start-up affiche
SUR française Voodoo un patrimoine
accède au rang de 1,7 milliard
de licorne de dollars
JEU VIDÉO Le géant chinois entre ÉTATS-UNIS Le patrimoine du
DANIEL FORTIN
ÉDITO ÉCO À 7H15 au capital de la jeune pousse trico- président américain pour l’année
DANS LE 6H30-9H DE SÉBASTIEN KREBS lore pour une valorisation de 2019 est évalué en moyenne à
1,4 milliard de dollars. Cette prise 1,7 milliard de dollars et jusqu’à
de participation minoritaire vise à 2 milliards pour son estimation
pénétrer le marché asiatique et à la plus haute. Il est essentiellement
attaquer une nouvelle catégorie de composé d’investissements dans
jeux sur mobile. Juqu’à présent, l’immobilier, notamment dans
Voodoo excellait dans l’édition et la des golfs. Sa dette est inférieure à
distribution de titres simples à 500 millions de dollars. Les place-
jouer et à la durée de vie très courte. ments financiers représentent une
La société cumule 3,7 milliards de très faible part de son patrimoine
téléchargements pour 1 milliard de global. Ils sont principalement
ISSN0153.4831 113e ANNÉE
NUMÉRO 23264 24PAGES joueurs. La start-up créée il y a sept composés d’actifs américains et
Antilles Réunion 4,10 €. Belgique 3,50 €. ans va désormais s’attaquer à des sont confiés à des grandes sociétés
Espagne 4,40 €. Grande-Bretagne 3£80. créations plus complexes où de gestion de Wall Street. En cas
Grèce 4,20 €. Italie 4,40 €. Luxembourg règnent des hits comme Candy d’échec à l’élection de 2020, Donald
3,80 €. Maroc 31 DH. Suisse 5,90 FS. Tunisie
5,00 TND. Zone CFA 3100 CFA. Crush, et recruter 125 personnes. Trump pourrait retourner aux
// PAGE 16 affaires. // PAGE 20
FRANCE Mardi 18 août 2020 Les Echos

Masques en entreprise : le patronat


s’alarme pour la reprise de l’activité
l Le gouvernement va proposer
ce mardi aux partenaires sociaux
des évolutions des règles sanitaires
en entreprise.
l Les organisations d’employeurs
craignent que trop de contraintes
n’instillent une psychose parmi
les salariés et ne tuent la reprise.

tion dans les endroits listés aurait le


ÉPIDÉMIE mérite de la simplicité, mais pose la
question du contrôle et de la prise en
Alain Ruello charge des masques par l’employeur
@AlainRuello (ce que refuse le patronat).
Pas question en tout cas de revenir
Le protocole de déconfinement est à la règle des 4 mètres carrés par
mort. Vive le protocole sanitaire de salariés, abandonnée fin juin au pro-
protection face au Covid. Convaincu fit du mètre de distance minimum.
que l’épidémie ne va pas s’arrêter de Ni d’imposer un chapelet de règles
sitôt, le gouvernement va présenter homogènes valables pour tous. En
ce mardi aux partenaires sociaux de filigrane, il s’agit donc de renforcer
nouvelles règles de protection en les précautions là où c’est nécessaire,
entreprise, qu’il souhaite voir appli- dans les espaces froids et humides
quer fin août, sur le port du masque par exemple, d’appeler au télétravail
notamment, pour juguler l’augmen- dans les zones rouges, mais sans ris-
tation des clusters en milieu profes- quer un arrêt de l’activité.
sionnel. Face aux syndicats qui « Le gouvernement marche sur des
réclament un renforcement de la œufs. D’un côté il doit communiquer,
protection des salariés, le patronat de l’autre il ne faut pas gripper la
oppose un autre discours : des ajus- machine », analyse François Asselin,
tements, oui, mais au cas par cas, de le président de la CPME, qui ne
peur de freiner le retour au travail, et demande que des mesures « de bon
donc la reprise. sens pour les cas particuliers » de Le port du masque pourrait être rendu obligatoire dans les salles de réunion sans aération naturelle, les espaces de circulation,
Une première concertation entre lieux dans les entreprises (espace voire les espaces sans séparations (open spaces). Photo Bardos Florent/ABACA via Reuters
les partenaires sociaux et le minis- café, par exemple) ou de territoires.
tère du Travail a eu lieu vendredi. Le tout couplé à une bonne dose de
Elle a permis de planter le décor : sur
les 926 clusters recensés entre le
rappel des près de 90 guides de bon-
nes pratiques sectoriels. Le gouvernement en quête du juste équilibre
face au rebond de l’épidémie
9 mai et le 12 août, un sur cinq s’est
déclaré en milieu professionnel.
Signe que les choses s’accélèrent : le Il s’agit de renforcer
13 août, c’était le cas de la moitié des les précautions là
nouveaux foyers de contamination où c’est nécessaire, L’équipe gouvernementale Une semaine avant le Conseil des La semaine dernière, un Conseil mentaires) pour contrôler le port
identifiés dans les vingt-quatre heu- doit lutter contre ministres de rentrée – le 25 août – et de défense s’est tenu sur la question du masque.
res précédentes (14 sur 30).
d’appeler la recrudescence des cas la présentation du plan de relance du rebond de l’épidémie. Depuis, De nouvelles mesures au niveau
au télétravail de contamination, tout économique, la détérioration de la les données ne se sont pas amélio- national ne sont pas à l’ordre du
Pas de règles homogènes dans les zones rouges, en prenant en compte situation sanitaire l’oblige à évoluer rées et l’exécutif adopte un ton de jour, mais « tout peut aller très vite »,
Dimanche dans le « Journal du
mais sans risquer la reprise économique et la sur une ligne de crête. Entre une plus en plus ferme pour faire res- assure-t-on au sein de l’exécutif.
dimanche », la ministre du Travail rentrée des classes, prévue impérative limitation de la propa- pecter les gestes barrières. Mardi Face à un rebond de l’épidémie qui
Elizabeth Borne, qui animera la réu- un arrêt de l’activité. dans deux semaines. gation du virus et un nécessaire dernier, à Montpellier, Jean Castex n’est pas homogène et qui n’a pas
nion de ce mardi avec son secrétaire retour à la vie normale. a appelé à une réaction vigoureuse remis sous tension les hôpitaux,
d’Etat en charge de la Santé au tra- Laurent Munerot, son alter ego de Grégoire Poussielgue Le rebond de l’épidémie vient en des Français. Le ministre de la l’exécutif mise sur des réponses ter-
vail, Laurent Pietraszewski, a l’U2P, la confédération des entrepri- @Poussielgue effet heurter de plein fouet la Santé, Olivier Véran, a enchaîné sur ritorialisées en faisant fonctionner
dévoilé quelques-unes des évolu- ses de proximité, appelle lui aussi à reprise dans les entreprises après le même ton le lendemain sur à plein le couple « préfet-maire »,
tions envisagées. Le port du masque, éviter toute stigmatisation des entre- Les yeux sont rivés sur les indica- la trêve estivale. Attendues ce France 2. au cœur de la nouvelle réponse.
notamment, pourrait être rendu prises qui laisserait penser qu’elles teurs sanitaires, comme au plus mardi, les propositions du gouver- L’obligation du port du masque
obligatoire dans les salles de réu- constituent les seuls lieux de propa- fort de la crise du coronavirus, au nement pour renforcer les règles Le port du masque devient de plus en plus fréquente et
nion sans aération naturelle, les gation du virus. « Ce serait envoyer printemps dernier. Alors que le sanitaires suscitent déjà les réser- davantage contrôlé des rassemblements, comme la
espaces de circulation, voire – après un mauvais message », pointe-t-il, seuil de 3.000 nouveaux cas quoti- ves du patronat. Prévue dans deux En visite lundi à Marseille, dans un foire agricole de Châlons-en-
avis scientifique – les espaces sans soulignant que la grande majorité diens a été de nouveau franchi semaines, la rentrée scolaire pro- des deux départements (avec Paris) Champagne, ont été annulés. Les
séparations (open spaces). des entreprises a adopté des mesu- dimanche, pour le second jour voque de son côté l’appréhension les plus touchés par la recrudes- critiques affluent aussi quand
Le protocole actuel ne l’envisage res « à la hauteur de l’enjeu ». « A trop consécutif (avant de retomber sous chez les enseignants et les parents cence du nombre de cas de d’autres événements, comme le
qu’en dernier ressort, quand la dis- rigidifier, on risque de réactiver les les 500 lundi), et que la situation est d’élèves. Ancien « Monsieur Covid-19, Gabriel Attal, le porte-pa- spectacle du Puy du Fou le week-
tance entre salariés n’est pas respec- inquiétudes des salariés à l’idée de jugée « préoccupante » par Santé Déconfinement », Jean Castex role du gouvernement, était lui end dernier, ont été autorisés à
tée, sans spécifier d’endroits particu- revenir sur leurs lieux de travail », publique France, le gouvernement connaît là sa première épreuve de aussi sur une ligne ferme. Il a dépasser la jauge des 5.000 person-
liers. Reste à connaître la force de abonde-t-on au Medef, qui prône de voit le retour de l’épidémie en invité vérité, un mois et demi après son annoncé un renforcement des nes. La bataille sera aussi celle de la
contrainte de la mesure. Une obliga- laisser faire les entreprises. n surprise de sa rentrée. arrivée à Matignon. moyens policiers (130 CRS supplé- cohérence. n

L’encadrement des indemnités prud’homales n’a pas fait


chuter le nombre de recours
des salariés licenciés sans cause miers effets du dispositif. Principal bien modifier leur nature. « Le mation sur la nature du contentieux l’entreprise), pour « évaluer dans
SOCIAL réelle et sérieuse. Le montant de cel- enseignement : la réforme n’a pas barème peut être une incitation éven- n’étant disponible dans la base de don- quelle mesure les juges d’un même
le-ci, qui varie selon la taille de fait reculer le nombre de recours. tuelle, pour les salariés, à soulever des nées judiciaires que depuis 2019 », il CPH ont pu faire évoluer leurs critè-
France Stratégie vient l’entreprise et dépend de l’ancien- Ceux-ci avaient beaucoup diminué causes de nullité (notamment la dis- n’est pas possible d’en mesurer les res de fixation du niveau de l’indem-
de publier un rapport neté, s’exprime en mois de salaire dans la foulée de la loi Macron de crimination), permettant au juge de effets à ce stade. nité à verser ».
intermédiaire sur brut. Cette barémisation a pour 2015. Mais la tendance est à une rela- s’extraire de ce référentiel », note Une étape cruciale reste à venir, Alors qu’en février 2019, un rap-
l’évaluation du disposi- objectif affiché de rendre plus prévi- tive stabilité, souligne ce think tank France Stratégie. qui permettra de mesurer l’effet de port révélait que, dans 59 % des cas
tif entré en vigueur sible le coût des licenciements pour rattaché à Matignon. Si les recours l’ordonnance sur le montant des étudiés, les indemnités versées
en septembre 2017. les entreprises et favoriser les avaient encore diminué de 5 % en Des interrogations restent indemnités et sur la nature de la avant 2017 étaient supérieures à cel-
embauches. Mais elle a suscité de 2018 par rapport à 2017, la baisse à expertiser réparation. Pour ce faire, France les que le barème aurait indiquées,
nombreuses contestations juridi- n’était plus que de 1 % en 2019 par Alors que l’ordonnance a limité la Stratégie étudiera, d’une part, un France Stratégie aura également
C’était l’une des mesures emblémati- ques : plusieurs conseils des rapport à 2018. Dit autrement, le possibilité donnée au juge d’appré- échantillon de décisions « pour sai- pour mission d’étudier l’impact réel
ques de la réforme du Code du tra- prud’hommes (CPH) s’en sont écar- barème n’a pas dissuadé les salariés cier la situation spécifique de cha- sir la manière dont les juges détermi- du dispositif sur la prévisibilité du
vail du début du quinquennat. tés et une décision sur le fond de la pensant avoir été licenciés abusive- que cas, celui-ci peut s’y soustraire nent le montant, avant et après licenciement, pour déterminer s’il
Depuis septembre 2017, les juges Cour de cassation est attendue. ment de saisir les prud’hommes. en cas de violation d’une liberté fon- réforme », et, d’autre part, des cas répond ou non à l’objectif de baisse
prud’homaux doivent se référer à Trois ans après l’ordonnance, Si la réforme n’affecte pas le nom- damentale, de harcèlement ou de types sélectionnés selon un critère de variabilité des indemnités.
une grille pour fixer l’indemnisation France Stratégie a étudié les pre- bre de contentieux, elle pourrait discrimination. Mais « cette infor- précis (sexe, ancienneté, taille de — Ma. G.
Les Echos Mardi 18 août 2020 FRANCE // 03

Inquiètes, les ETI rabotent Forte hausse


du coût de la vie
investissements et emplois étudiante
en moyenne de 2,41 %, rapporte
ENSEIGNEMENT
l Selon une étude du Meti et du cabinet Mawenzi Partners, la crise a amené SUPÉRIEUR
l’Unef. Une progression qui
atteint même 3,26 % en région,
79 % des entreprises de taille intermédiaire à revoir leurs dépenses à la baisse. Le coût de la vie
contre 1,37 % en Ile-de-France.
Côté transports, les dépenses
l Une ETI sur deux anticipe des pertes cette année et, pour un tiers d’entre étudiante progresse augmenten t de 0,45 % en
elles, celles-ci devraient être supérieures à 5 % du chiffre d’affaires. de 3,69 % cette
année, selon les
moyenne. Les situations diffè-
rent nettement selon les villes.
calculs du syndicat Ainsi, les prix grimpent à Brest
la confiance semble plus forte. En toute logique, l’emploi s’en ger, car de nombreuses mises en Unef publiés lundi. (+8 %), Bordeaux (+3,55 %),
CONJONCTURE Début juillet, les ETI s’attendaient à ressent fortement. Une autre redressement judiciaire, ou cessions Lille (+1,59 %) ou encore Lyon
une baisse de leur chiffre d’affaires enquête, menée par la société Tren- rendues plus difficiles par le contexte, (+1,56 %). Au total, les frais de la
Guillaume de Calignon de 18 % en moyenne en 2020. Une deo pour le Meti, estime qu’au ont également été annoncées, sans
Principal poste de vie courante accusent une
@gcalignon ETI sur deux anticipait des pertes 12 juillet, le cumul des annonces impact immédiat pour l’emploi ». dépenses, les prix hausse de 5,1 % d’après la Fage.
cette année et, pour un tiers d’entre de suppressions d’emplois dans les Le spécialiste du tricot Phildar, le des logements sont A ces postes s’en ajoute un
Les grosses PME françaises sont elles, la perte devrait être supé- PME et les ETI depuis le 1er janvier fabricant de meubles Demeyère en augmentation. nouveau, lié directement à la
inquiètes. Pour elles-mêmes, mais rieure à 5 % du chiffre d’affaires. était en hausse de 36 % en 2020, par ou encore l’équipementier automo- pandémie de coronavirus : celui
aussi pour le tissu économique et Des chiffres qui donnent une idée rapport à la même période de 2019. bile Novarès sont en redressement des masques. Au total, l’Unef
leur écosystème. C’est ce qui ressort de la violence de la crise en cours. judiciaire, et d’autres comme les Colette Aubert évalue à 240 euros par an cette
d’une étude réalisée par le Mou- restaurants Courtepaille ou le dis- et Tifenn Clinkemaillie dépense supplémentaire, soit
vement des entreprises de taille Une rentrée très difficile Au 12 juillet, le cumul tributeur Parashop ont du mal à @tifenn_clkm 31,75 euros mensuels d’après la
intermédiaire (Meti) et le cabinet Conséquence, 79 % des ETI ont revu des créations trouver des repreneurs. Fage. « C’est une dépense qui va
Mawenzi Partners auprès de 3.000 leurs investissements à la baisse en La rentrée risque donc d’être Déjà particulièrement affectés peser lourd », insiste Orlane
de ces sociétés, entre les PME et les raison de la pandémie de Covid-19,
d’emplois par les PME très difficile. C’est pourquoi le Meti financièrement par la crise de François. Selon la fédération,
grands groupes, qui emploient et plus de 50 % d’entre elles envisa- et ETI était inférieur met l’accent sur la nécessité de coronavirus, les étudiants vont ces frais supplémentaires ris-
entre 250 et 5.000 salariés et dont gent une nouvelle baisse l’an pro- de 32 % à la période baisser les impôts de production devoir affronter une rentrée quent d’obliger certains étu-
le chiffre d’affaires ne dépasse pas chain. Dans l’industrie, elles sont équivalente de 2019. encore plus fortement que ce que nettement plus coûteuse. Dans diants à porter le même masque
1,5 milliard d’euros. même 85 % à prévoir une réduction veut faire le gouvernement. Le son étude annuelle, parue lundi, plusieurs jours consécutifs en
Six ETI sur dix s’inquiètent de « la de leurs investissements cette lobby des ETI estime à 35 milliards le syndicat Unef chiffre à 3,69 % cours, limitant l’efficacité de la
solidité des entreprises de leur chaîne année. Globalement, près d’une ETI De la même façon, les créations d’euros l’effort annuel nécessaire la hausse du coût de la vie pour protection. La Fage a demandé
économique », c’est-à-dire l’ensem- sur deux entend baisser d’au moins d’emplois sont en baisse. Au alors que l’exécutif envisage une les étudiants en 2020, alors que à l’Etat d’augmenter le budget
ble des sous-traitants, fournisseurs, 20 % ses investissements en 2020. 12 juillet, le cumul des créations baisse de 10 milliards d’euros l’inflation est tombée à 0,8 % sur des universités, afin que des
prestataires et clients. La crainte est Et une ETI sur trois est prête à aban- d’emplois par les PME et ETI était annuels. Sans redressement de la un an en juillet. Et dans son masques puissent être distri-
particulièrement importante dans donner un projet de création ou inférieur de 32 % à la période équi- compétitivité du site France, le Meti baromètre publié aussi lundi, la bués gratuitement dès la
le secteur du tourisme et du com- d’extension de site commercial ou valente de 2019. Et, pour Trendeo, affirme que la désindustrialisation Fage, première fédération étu- rentrée.
merce. Dans les autres services, industriel en 2020 et 2021. « les difficultés devraient se prolon- du pays est appelée à s’accélérer. n diante, estime le coût moyen de
la rentrée pour un étudiant en Plan d’urgence
licence à 2.361 euros, soit Par ailleurs, la situation finan-
76 euros de plus que l’année pas- cière des étudiants s’est dégra-
sée. En Ile-de-France, le chiffre dée en raison d’une « hausse des
s’établit à 2.546 euros, soit une dépenses du fait de la fermeture
hausse de 2,5 % par rapport à de la restauration universitaire »,
2019. En région, la hausse pendant le confinement notam-
atteint les 3 %, avec un coût ment. Le coût de la facture de
moyen estimé à 2.284 euros. téléphone grimpe aussi de 2 %.
« En plus du stress habituel de L’Unef pointe, par ailleurs,
la rentrée, il faut ajouter le stress « une baisse des ressources du fait
et le coût financier de l’épidé- de nombreuses pertes d’emploi,
mie », souligne l’Unef. Dans « Le de stage, d’activité rémunérée
Parisien », la présidente de la parfois non déclarée (comme le
Fage, Orlane François, pointe baby-sitting) ». Un sondage
du doigt des augmentations qui Ipsos-Fage, publié en juin,
toucheront particulièrement révèle que 72 % des 18-25 ans ont
« le public à la frontière d’obten- subi une réduction d’activité
tion des bourses ». voire un arrêt total de celle-ci
Principale cause de cette entre mars et juin. Selon l’Unef,
dégradation : la hausse des « l’absence de filet de sécurité face
loyers. Une dépense qui repré- à tout cela a aggravé une préca-
sente 69 % du budget mensuel rité déjà très forte ». Le syndicat
d’un étudiant. En 2020, le prix réclame la mise en place d’un
d’un logement progresse ainsi plan d’urgence.
Les mesures prises par le

2.361
gouvernement, dont une aide
de 200 euros pour certains étu-
diants ou le prolongement des
bourses pendant un mois,
« n’ont pas suffi à compenser ces

« Les impôts de production fonctionnent EUROS


Le coût moyen de la rentrée
pour un étudiant
difficultés », selon l’Unef, qui
réclame une revalorisation de
20 % des bourses et l’ouverture

comme des droits de douane à l’envers » en licence, soit 76 euros


de plus qu’en 2019.
du système d’aides à 100.000
étudiants supplémentaires. n

en bref
Propos recueillis par G. C. conditions concurrentielles que Le gouvernement prévoit déjà
PHILIPPE D’ORNANO

L
les autres entreprises européennes. 10 milliards d’euros de baisse
e coprésident du Mouvement Président du groupe Il ne s’agit pas d’un quelconque des impôts de production…
des entreprises de taille inter- Sisley et co- cadeau, mais de réaligner la fisca- Oui, mais le plan de relance repré-
médiaire estime qu’il faudrait président du Meti lité française sur la moyenne sente 100 milliards d’euros, alors que
réduire les impôts de production de européenne. la baisse prévue des taxes sur la pro-
35 milliards d’euros par an pour Les ETI vont-elles avoir besoin duction est de 10 milliards. Or il n’y
« retrouver un environnement rai- de l’Etat ? aura pas de réindustrialisation du
sonnablement compétitif ». Dans un premier temps, les pou- Il a dit pays sans retrouver un environne-
voirs publics ont très bien répondu à ment raisonnablement compétitif.
Comment les ETI françaises la crise, en mettant en place le chô- Et aujourd’hui, les impôts de pro-
passent-elles la crise ? mage partiel, les prêts garantis par duction fonctionnent comme des
Historiquement, les ETI sont plutôt l’Etat et en renforçant le dispositif droits de douane à l’envers. La pro-
Bertrand Guay/AFP

résilientes en période de crise. Sur d’assurance-crédit. Cela a permis de duction hors de France est moins
les quatre années qui avaient suivi la limiter les dégâts immédiats. Mais taxée que la production en France.
crise de 2008, elles avaient été la maintenant, cette crise intervient Concrètement, pour revenir au
seule catégorie d’entreprises à créer sur un terrain particulier en France. niveau de la moyenne européenne, il
des emplois en France. Cela s’expli- Le poids des prélèvements obligatoi- faudrait réduire les impôts de pro-
que par le fait qu’elles sont présentes res sur les entreprises est particuliè- duction de moitié, c’est-à-dire de
sur tout le territoire français, qu’elles rement élevé dans notre pays. 35 milliards d’euros par an. Et si l’on Référendum sur la cause animale :
sont très industrielles et surtout que L’impôt sur les sociétés reste supé- veut rattraper l’Allemagne, cela sup- le cap des 500.000 signatures franchi
70 % d’entre elles sont familiales ou rieur à la moyenne européenne et les pose de les baisser de 60 milliards
personnelles. Elles sont donc gérées taxes qui pèsent sur la production « 500.000 emplois d’euros par an. C’est ce qui explique POLITIQUE Un mois et demi après son lancement, la campagne en
de façon plus prudente et sont
moins endettées que les autres types
sont deux fois plus lourdes que dans
le reste de l’Union européenne.
industriels en partie la désindustrialisation et la
difficulté à moderniser notre outil de
vue d’organiser un référendum d’initiative partagée (RIP) contre la
maltraitance animale a franchi lundi le cap des 500.000 signatures.
d’entreprise. Avoir un tissu impor- Si le gouvernement ne s’attaque risquent production. Si l’Etat engage cette Le compteur des parlementaires avance beaucoup moins vite, en
tant d’ETI, c’est une sorte d’airbag pas à ce problème, 500.000 emplois de disparaître baisse, il peut avoir un retour sur revanche. Cent vingt-neuf d’entre eux – sur 185 – ont toutefois
pour l’économie du pays. Cela dit, la
situation aujourd’hui reste inquié-
industriels risquent de disparaître
en France dans les prochaines
en France dans investissement. La France, qui
compte 5.000 ETI, soit deux fois
apporté leur soutien à l’initiative, selon le site Referendumpourlesa-
nimaux.fr. Le RIP permet de soumettre une proposition de loi au
les prochaines
Bruno Lévy

tante, puisque le PIB pourrait recu- années. Nous demandons aux pou- moins que l’Allemagne et l’Italie, a référendum si elle est soutenue par au moins un cinquième des
ler de plus de 10 % cette année et que voirs publics de mettre les entrepri- années. » le potentiel pour en avoir 10.000 membres du Parlement et 10 % des personnes inscrites sur les listes
l’épidémie ne semble pas être finie. ses françaises dans les mêmes à 12.000. n électorales (soit 4,7 millions de citoyens).
MONDE Mardi 18 août 2020 Les Echos

L’Europe se referme en ordre dispersé


l Un nombre croissant de pays
européens imposent un isolement
de deux semaines aux voyageurs
en provenance de régions fortement
exposées au Covid-19.
l Des mesures qui bloquent,
de facto, une grande part des voyages
transfrontaliers.

premier demande aux voyageurs


EUROPE venant de France et d’une quin-
zaine de pays européens de s’auto-
Yves Bourdillon confiner à leur arrivée. Les seconds
@yvesbourdillon imposent une quarantaine à prati-
avec T. W. quement tous les pays d’Europe.

C’est une véritable cascade de qua- La Belgique, championne


rantaines qui s’abat sur l’Europe d’Europe de la complexité
depuis quelques jours, dans une Mais c’est la Belgique qui s’impose
certaine confusion. Au vu du comme la championne d’Europe
r e b o n d d e s n o u ve a u x c a s d e de… la complexité. Elle tient à jour
Covid-19, nombre de pays euro- une liste minutieuse de territoires
péens imposent des « quatorzai- à risque, visant non pas des pays
nes » aux voyageurs en provenance mais des régions bulgares, espa-
de certaines régions. gnoles, roumaines et britanniques.
La plus spectaculaire a été celle Des mesures difficiles à appliquer,
imposée par le Royaume-Uni, puisqu’il est aisé pour un voyageur
samedi, avec un préavis de quel- de cacher de quelle région il vient.
ques heures seulement, aux voya- Les Catalans peuvent se consoler
geurs arrivant de France, des Pays- en se disant qu’ils sont bienvenus
Bas et de Malte. Des centaines de en Slovénie alors que les Belges doi-
milliers d’entre eux se sont rués vent s’y confiner…
vendredi sur les dernières places La Belgique se contente pour
disponibles de trains, d’avions ou l’instant de « recommander » deux
de ferries. Londres avait déjà pris semaines d’isolement aux voya-
une telle mesure, sans prévenir, geurs de quasiment tous les pays
envers l’Espagne, fin juillet, et a d’Europe, dont la France. Elle a sus-
recommandé d’éviter « tout voyage
non essentiel » vers la France. Paris
a décidé aussitôt, « à titre de réci-
pendu, deux semaines après l’avoir
imposé, l’interdiction des voya-
geurs en provenance de Mayenne
Berlin armé pour une deuxième vague
procité », un isolement de deux ou de Genève.
semaines aux Britanniques, mais Face à la recrudescence gne, la France, ou encore la Nami- et des douches pour les soignants : Pankow. Il pilote les équipes médi-
sur une base volontaire. du nombre de cas de bie et la Turquie. « Ce partage tout est prêt pour faire face à un cales pour Vivantes, groupe hospi-
L’ensemble Covid, Berlin se tient prêt. d’expérience sera important car éventuel engorgement de la tren- talier chargé du projet.
Les Etats baltes des mesures Un hôpital de réserve nous apprenons en permanence taine d’hôpitaux berlinois. Sa mise en route a été orchestrée
sont les plus stricts de « quatorzaine » de 12.000 mètres carrés, pour nous adapter et nous préparer Pour l’instant, les capacités par Albrecht Boemmer, l’ancien
Même si cela ne s’apparente pas monté de toutes pièces au mieux », a déclaré l’édile. d’accueil de malades du coronavi- p r é s i d e n t d u Te c h n i s c h e s
encore à la fermeture totale des dessine en mai, peut être à tout rus des établissements berlinois ne Hilfswerk, agence fédérale chargée
frontières instaurée presque par- un puzzle européen moment utilisé. Faire face à un éventuel sont utilisées qu’à 15 % environ. Le d’affronter les situations de catas-
tout en Europe mi-mars, ces mesu- quelque peu effarant engorgement nouvel établissement reste donc trophes nationales ou internatio-
res bloquent, de facto, une grande Ninon Renaud Berlin a mobilisé 50 millions vide et les installations protégées nales. L’homme qui avait monté en
part des voyages transfrontaliers :
de régions suspectes, @NinonRenaud d’euros pour construire et doter de par un film plastique, mais il six mois un camp de réfugiés pour
rares sont ceux à vouloir prendre le soumises — Correspondante à Berlin tout l’équipement médical néces- accueille chaque semaine de nou- 140.000 personnes en plein désert
risque d’être immobilisés deux à quatorzaines, saire à l’accueil de 800 malades le veaux volontaires afin de les prépa- en Jordanie est reparti d’une page
semaines au motif qu’ils viennent Face à la recrudescence du nom- bâtiment de 12.000 mètres carrés, rer à toute éventualité. Médecins, blanche pour concevoir en l’espace
d’une région classée rouge.
et d’autres bre de cas de Covid, Berlin se tient constitué de quelque 2.500 conte- internes, soignants, pompiers… de quatre jours cet hôpital. « Il fal-
L’ensemble dessine un puzzle soupçonneuses, prêt. Michaël Müller, le maire de la neurs. Pas moins de 15 millions Deux cents personnes ont déjà été lait imaginer un établissement hos-
européen quelque peu effarant de c’est à-dire capitale, accueillait vendredi une sont prévus en sus pour ajouter formées et un test du dispositif en pitalier qui n’en soit pas un », souli-
régions suspectes, soumises à qui en imposent. bonne douzaine de conseillers 300 lits si nécessaire. Station conditions réelles est prévu en sep- gne-t-il. Le plus grand succès pour
quatorzaines, et d’autres soup- diplomatiques venus de tous hori- d’accueil, section destinée aux tembre. « Nous pouvons être opéra- ce spécialiste des interventions
çonneuses, c’est-à-dire qui en zons, des Etats-Unis au Japon, en malades légers, une autre pour les tionnels en cinq ou six jours maxi- humanitaires serait que son
imposent. Certaines régions En sus d’être fluctuantes, ces passant par l’Argentine, l’Espa- cas plus graves, une zone de repos mum », précise le docteur Wulf œuvre reste en sommeil. n
appartiennent même aux deux mesures sont parfois incohérentes,
catégories à la fois, comme la Rou- voire arbitraires. Certains Etats,
manie, dont les résidents sont
indésirables dans la majorité des
pays d’Europe, voire interdits de
notamment la Belgique, imposent
des quatorzaines à des voyageurs
provenant de régions où la préva-
L’Italie impose le port du masque dans
séjour en Finlande, mais qui
impose deux semaines d’isole-
ment aux Espagnols.
lence du Covid est en fait inférieure
à celle observée dans certaines de
leurs propres régions, par exemple
les lieux publics et ferme les discothèques
Ceux-ci sont aussi soumis à qua- Anvers.
torzaine en Allemagne depuis ce En outre, la majorité des pays Les autorités pointent res, le gouvernement a pris des qui refusent de jouer les boucs La sécurité sanitaire de la
week-end, sauf s’ils viennent des désignent les régions à risque en se du doigt une jeunesse mesures restrictives. Un décret, émissaires. D’après leur syndicat, péninsule Italique n’est pas sim-
îles Canaries ou disposent d’un fondant sur l’incidence, c’est-à-dire insouciante et les vacan- en vigueur depuis lundi, seulement 10% des 3.500 établisse- plement menacée par une jeu-
test PCR négatif. Ce test doit aussi le nombre de nouveaux cas qui y ciers italiens de retour ordonne le port du masque de ments en activité dans la Botte ont nesse insouciante, mais aussi par
être présenté à l’entrée en Autri- sont détectés en l’espace d’une chez eux après un séjour 18 heures à 6 heures dans les pu rouvrir et ils estiment que les les Italiens qui rentrent de vacan-
che pour les voyageurs provenant semaine pour 100.000 habitants. à l’étranger. lieux publics où survient la « for- pertes pour un secteur qui emploie ces depuis des pays à risques. Les
d’Espagne et de Suède. Il est obli- L’inconvénient est que cet indica- mation de groupes ». près de 50.000 personnes seront contrôles se multiplient dans les
gatoire pour les touristes voulant teur est révélateur de la dynamique Olivier Tosseri d’environ 4 milliards d’euros. Le aéroports. Rome en a interdit
entrer en Bulgarie, avec le risque de l’épidémie dans une région, @oliviertosseri Des régions en ordre ministre du Développement éco- l’accès aux voyageurs provenant
pour eux d’être carrément refou- mais pas de la probabilité qu’un — Correspondant à Rome dispersé nomique leur promet une aide de d’une vingtaine de pays, notam-
lés à l’arrivée. voyageur qui en provient soit con- Il impose en outre la fermeture tout juste 100 millions d’euros. ment asiatiques et sud-améri-
La Finlande et les Etats baltes taminé… au demeurant très diffi- « Nous avons les meilleurs chiffres des discothèques et des night- cains. Ceux arrivant de Bulgarie et
sont les plus stricts du continent : le cile à évaluer. n du monde concernant la pandémie clubs en plein air ou dans les de Roumanie sont soumis à une
de Covid-19, s’est félicité le ministre hôtels. La vie nocturne et la jeu-
« Les contagions quatorzaine et à un suivi médical.
italien de la Santé, Roberto Spe- nesse, « laxiste » lorsqu’il s’agit de ont doublé au Mais d’après le Conseil supé-
ranza, mais les jeunes doivent nous respecter la distance sociale, sont cours du week-end rieur de la santé, les vacanciers
aider. Lançons un signal au pays stigmatisées comme l’un des italiens de retour à la maison ont
pour que son attention ne retombe principaux risques de reprise de
du 15 août. Nous causé, selon les différents nou-
pas. Notre priorité demeure la réou- l’épidémie. Cela n’a pas empêché sommes prêts veaux foyers de la maladie, entre
verture des écoles en septembre. » un bras de fer entre les régions. à de nouvelles 25 et 40 % des contagions. « Pour
SUR Bien que la diffusion du virus soit Si la Calabre a ordonné, avant restrictions l’instant, nous sommes privilégiés
sous contrôle dans la péninsule même la signature du décret, la fer- comparés à nos voisins, explique
Italique, le nombre de contagions a meture des discothèques, la Sar- si la situation son président Franco Locatelli.
RETROUVEZ DOMINIQUE SEUX connu une nouvelle hausse inquié- daigne voulait les laisser ouvertes. devait empirer. » Mais les contagions ont doublé au
tante le week-end dernier, avec La Vénétie et l’Emilie-Romagne, cours du week-end du 15 août.
DANS « L’ÉDITO ECO » plus de 600 cas en une journée. quant à elles, ont renforcé les ins-
FRANCO LOCATELLI
Président du Conseil supérieur Nous sommes prêts à de nouvelles
À 7H45 Après des semaines d’appel au pections. La fermeté adoptée par le de la santé restrictions si la situation devait
DU LUNDI AU VENDREDI sens des responsabilités concer- gouvernement a provoqué la empirer. Ne rendons pas vains les
nant le respect des gestes barriè- colère des gérants de night-clubs efforts de ces derniers mois ! » n
Les Echos Mardi 18 août 2020 MONDE // 05

L’Inde franchit la barre des 50.000 morts,


mais annonce trois vaccins à l’essai
l Le coronavirus a coûté la vie
à 50.921 personnes en Inde depuis
le début de la pandémie.
l Trois vaccins sont actuellement
à l’essai dans le pays, qui se tient prêt
à démarrer une production de masse.

l’Inde n’est pas parvenue à stopper


ASIE la maladie. Au mois de juin, elle a
progressivement assoupli son
Carole Dieterich confinement – l’un des plus sévères
@caroledieterich au monde – dans l’espoir de relan-
— Correspondante à New Delhi cer l’économie, durement frappée
par la mise à l’arrêt de l’activité.
C’est un funeste record. Avec De nombreuses restrictions
941 décès enregistrés en 24 heures, demeurent néanmoins en place
l’Inde a passé, lundi, la barre des dans de larges parties du pays, tout
50.000 morts dus au coronavirus. comme des mesures de quarantaine
Le pays se classe en quatrième posi- entre les différents Etats indiens. Le
tion des nations où l’épidémie a fait Fonds monétaire international table
le plus de victimes, derrière les ainsi sur une contraction de la crois- Du fait de la fermeture des écoles, les familles indiennes se font aider de leurs enfants, sans tenir compte de la loi qui interdit le travail
Etats-Unis, le Brésil et le Mexique. Si sance de 4,5 % en 2020. des moins de 14 ans. Ici, le marché Chandni Chowk à New Delhi. Photo Mayank Makhija/NurPhoto/AFP
ces chiffres paraissent vertigineux,
le ministère de la Santé indien rap-

La pandémie menace une génération


pelle régulièrement que le taux de Au mois de juin, l’Inde
mortalité dans ce pays de 1,3 mil- a progressivement
liard d’habitants est l’un des plus assoupli son
faibles au monde. Lundi, il s’établis-
sait ainsi à 1,92 %.
« L’Inde est un pays gigantesque et
confinement dans
l’espoir de relancer
d’enfants poussés au travail
même si l’on considère que les chif- l’économie.
fres officiels sont sous-estimés, le La crise économique chaos, les plus grands pèsent, maison », confirme Rahul Suresh Andolan. L’organisation, fondée
taux de mortalité reste faible, et cela et humanitaire provoquée emballent et rendent la monnaie Sapkal, maître de conférences à par le prix Nobel de la Paix, Kailash
pourrait en partie s’expliquer par Mais à l’occasion de l’anniver- par le coronavirus fait aux clients. « Alman m’aide tous les l’institut Tata pour les sciences Satyarthi, affirme avoir sauvé
notre démographie », confirme Rijo saire de l’indépendance du pays, craindre une augmenta- jours pendant trois heures », lance sociales, à Bombay. Lorsque les 591 enfants de l’esclavage et du tra-
John, économiste de la santé, affilié samedi 15 août, le Premier ministre, tion du travail des enfants Abdul, très fier de la débrouillar- cours reprendront, certaines vail forcé depuis le mois de mars.
au Centre de recherche sur les poli- Narendra Modi, a laissé entrevoir issus des familles dise de son fils, en classe de 5e. familles risquent malheureuse- « Nous devons agir avec urgence
tiques publiques, basé à Cochin. En une lueur d’espoir. « Actuellement, les plus vulnérables. En Inde, la loi interdit le travail ment de ne plus avoir les moyens et compassion, sinon nous risquons
effet, environ 50 % de la population trois vaccins sont à l’essai […] dans le des enfants de moins de 14 ans, de les envoyer à l’école. de perdre toute une génération
a moins de 25 ans et 8 % seulement pays », a-t-il lancé lors de son tradi- « Ici, les patates sont bon marché ! » même si elle leur permet de partici- d’enfants », a lancé le prix Nobel de
plus de 60 ans. tionnel discours à la nation. « Lors- s’égosille un gamin pas plus haut per à certaines tâches dans les entre- la Paix sur Twitter. Car le pire pour-
que les scientifiques nous donneront que trois pommes derrière un étal prises familiales. En dépit de la légis- Plus de 10 millions rait être à venir. Lorsque l’activité
Contraction de la croissance le feu vert, nous lancerons la produc- de légumes. A New Delhi, sur le lation, plus de 10 millions d’enfants d’enfants reprendra normalement, « les pro-
Dans le sinistre classement de la tion de masse […] pour le rendre dis- marché populaire de Barapullah, travaillaient dans le pays en 2011, travaillaient dans priétaires d’usines chercheront à
maladie, l’Inde se place également ponible à tous dans les plus brefs coincé entre la gare ferroviaire de selon les derniers chiffres officiels. couvrir leur perte financière en
en troisième position des pays les délais », a-t-il ajouté. Nizamuddin et un canal d’évacua- La pandémie de coronavirus ris-
le pays en 2011. employant de la main-d’œuvre bon
plus touchés en matière de conta- Les sociétés indiennes Zydus tion des eaux, les enfants et les ado- que d’aggraver ce fléau. Pour la pre- marché. Le nombre d’enfants des
mination : plus de 2,6 millions de Cadila et Bharat Biotech Internatio- lescents venus prêter main-forte à mière fois en vingt ans, le travail des Le strict confinement, imposé rues poussés à la mendicité augmen-
cas de coronavirus y ont été recen- nal sont dans la course. Tout leurs parents se sont multipliés ces enfants pourrait gagner du terrain dès le 25 mars, a provoqué une véri- tera également », avertit Bachpan
sés depuis le début de la pandémie. comme le Serum Institute of India, derniers mois. à travers le monde, selon une étude table crise humanitaire et mis l’éco- Bachao Andolan, mettant aussi en
« Les données indiquent que le virus le plus grand fabricant de vaccins Ils s’appellent Prince, Parkima de l’Organisation internationale du nomie indienne à genoux. « Les tra- garde contre le trafic du sexe.
se propage désormais au-delà des au monde. Ce dernier a commencé, ou encore Alman, ils ont entre 5 et travail (OIT) et de l’Unicef. fiquants profitent de la situation et Sur le marché de Barapullah ce
grandes villes dans des plus petits dis- avant même la fin des essais clini- 12 ans. En raison de la progression « Les écoles étant fermées, le tra- rôdent à l’affût des familles à court jour-là, Alman continuera de ven-
tricts, ce qui signifie qu’il se propage ques, la production du vaccin déve- du coronavirus qui a contaminé vail des enfants a augmenté dans d’argent, ils tentent de les convaincre dre des légumes jusqu’à la nuit
partout », précise Rijo John. loppé par AstraZeneca et l’univer- plus de 2 millions de personnes en tous les secteurs en Inde, notam- de faire travailler leurs enfants », tombée. Mais son père s’est fait une
En dépit du très strict confine- sité d’Oxford. Un pari risqué mais Inde, leur école demeure fermée. ment car les parents les emmènent raconte Sampurna Behura, direc- promesse : « Dès que l’école repren-
ment imposé depuis la fin mars, qui pourrait rapporter gros. n Si les petits rêvassent au milieu du avec eux plutôt que de les laisser à la trice de l’ONG Bachpan Bachao dra, le petit y retournera. » — C. Di.

Le PIB du Japon chute à nouveau


au deuxième trimestre LE 6/9
ASIE
l’autre, le PIB a diminué de 7,8 % au
deuxième trimestre.
Si les économistes s’attendent à
sévères » mais a souligné des élé-
ments positifs comme une reprise
récente de la consommation.
DE L’ÉTÉ
CARINE BÉCARD
L’activité économique un rebond au troisième trimestre Le Japon a déployé des mesures
du pays subit au avec la levée des mesures de confi- massives de relance budgétaire et
deuxième trimestre le nement, ils tablent sur un redresse- monétaire pour amortir l’impact de
double effet du déclin ment modeste en raison de la la pandémie, qui a frappé une écono- DU LUNDI AU JEUDI
de la consommation hausse de nouveaux cas de conta- mie déjà sous le choc d’une augmen-
et des exportations. minations qui freine la reprise de la tation de la taxe sur les ventes l’année
consommation des ménages. dernière et de la guerre commer-
ciale entre les Etats-Unis et la Chine.
Michel De Grandi Relance budgétaire La production industrielle au
@MdeGrandi et monétaire Japon a par ailleurs rebondi de
« La forte baisse du PIB peut s’expli- 1,9 % en juin sur un mois, a annoncé
Et de trois. Le Japon vient d’enregis- quer par le recul de la consommation le gouvernement. Les expéditions
trer un troisième trimestre consé- et des exportations », a déclaré de produits manufacturés japo-
Crédit photo : Christophe Abramowitz

cutif de contraction de son PIB. Takeshi Minami, économiste en chef nais ont elles aussi été revues en
Hasard du calendrier : au moment à l’Institut de recherche Norinchu- hausse moins forte que prévue
où tombaient les chiffres de la kin. Le redémarrage n’est pas (+4,8 % sur un mois au lieu de
croissance, le chef du gouverne- loin : « Je m’attends à ce que la crois- +5,2 %), selon des données du
ment, âgé de 65 ans, a été admis sance devienne positive au cours du ministère de l’Economie, du Com-
dans un hôpital de la capitale. Offi- trimestre juillet-septembre. Mais glo- merce et de l’Industrie (Meti).
ciellement, il s’agit d’un examen de balement, le rebond est lent, partout Ce retour à la croissance de la
routine. C’est Taro Aso, le vice-Pre- sauf en Chine. » La consommation a production industrielle met fin à
mier ministre et ministre des connu un plongeon record de 8,2 % quatre mois de déclin entre février
Finances, qui assure l’interim. Il a au deuxième trimestre, là où le con- et mai, la plus longue série négative
fort à faire pour relancer la sensus tablait seulement sur –1,6 %. dans l’Archipel depuis 2012. En
machine .
Le PIB a chuté au deuxième tri-
Les exportations ont, quant à elles,
chuté de 18,5 %, le secteur automobile
avril, la production industrielle nip-
ponne avait connu sa pire chute
ABONNEZ-VOUS AU PODCAST
mestre de 27,8 % en rythme annua- ayant été particulièrement affecté. (–9,8 %) depuis la triple catastrophe DE L’ÉMISSION
lisé, marquant la plus forte baisse Le ministre de l’Economie, du séisme, tsunami et accident
depuis le début du suivi de la statis- Yasutoshi Nishimura, a reconnu n u c l é a i r e d e Fu k u s h i m a e n
tique en 1980. D’un trimestre sur que les chiffres du PIB étaient « assez mars 2011. n
06 // Mardi 18 août 2020 Les Echos

idées&débats

Quatorzième dans le classement

Gilles Rolle/RÉA
de Shanghai, Paris-Saclay regroupe
des grandes écoles, des organismes
de recherche et une université (Paris-Sud).

Le retour gagnant de l’université française


P rès de vingt ans après la
création du classement dit
« de Shanghai », les univer-
sités françaises y apparaissent
enfin sous un jour positif : l’univer-
saluons la bonne nouvelle. Que
signifie-t-elle exactement ? Quel
miracle s’est produit ? Aucun en
réalité. Les laboratoires de recher-
che français ne sont pas d’un coup
faits et qui a amené de façon posi-
tive les universités au premier rang
de l’agenda politique, même si
beaucoup reste encore à faire. Il y a
eu la possibilité d’expérimenter,
écoles qui le composent qu’il valait
mieux se ranger sous la bannière
d’un nouvel établissement portant
le nom d’université plutôt que de
s’arc-bouter à des appellations de
les (Centrale Supélec, Normale sup
Cachan, AgroParisTech, Institut
d’optique), des organismes de
recherche (CNRS, CEA, Inra) et une
université (Paris-Sud). Elle s’est
sité Paris-Saclay est au 14e rang, devenus plus performants, la visibi- accordée par ordonnance, des for- grandes écoles, peut-être flatteuses organisée en distinguant claire-
l’université Paris Sciences et Lettres lité internationale des formations mes nouvelles d’organisation uni- en France, mais peu lisibles ailleurs ment les missions de service public
(PSL) au 36e, la Sorbonne au 39e et françaises ne s’est pas brutalement versitaire voulue par le président et conduisant à un éparpillement de formation et d’accueil des étu-
des gains significatifs pour plu- accrue, et, si ma mémoire est Macron. Depuis 2007, les Français des efforts. diants en premier cycle (création
sieurs autres universités (Grenoble bonne, les chercheurs français LE POINT ont commencé à entendre parler d’un collège de premier cycle non
et Côte d’Azur, notamment). Une n’ont pas récemment récolté une DE VUE positivement des universités fran- sélectif) et les missions de service
déception, l’Institut polytechnique moisson massive de médailles çaises, et à se rendre compte qu’elles L’édition 2020 public de recherche (création en
de Paris, construit autour de l’Ecole Fields, de prix Nobel et autres
de Bernard Belloc n’étaient pas seulement destinées à du classement son sein d’une université de recher-
polytechnique, classé assez loin récompenses internationales. accueillir dans des premiers cycles che avec premier cycle sélectif).
malgré les efforts de son président. En réalité, il y a eu, d’abord et pléthoriques et improbables une
de Shanghai place C’est ce type de modèle qui devrait
L’institut paye cher le conserva- enfin, un effort conjugué, tant des jeunesse pour laquelle le pays ne en tête des désormais inspirer la rénovation
tisme de sa tutelle et surtout des universités concernées que du sait toujours pas organiser des établissements du système français d’enseigne-
grands corps qui, de fait, le contrô- ministère de l’Enseignement supé- filières professionnalisantes cour- français qui ont ment supérieur et de recherche.
lent et défendent des positions rieur et de la Recherche, pour expli- tes avec des capacités d’accueil Au-delà du classement lui-même,
dépassées. quer aux protagonistes du classe- convenables. surmonté des tabous c’est ce coup de projecteur sur une
On connaît les faiblesses métho- ment la réalité des réformes qui Le point important est que l’édi- bloquants. réelle innovation organisation-
dologiques maintes fois dénoncées sont intervenues depuis 2007. tion 2020 du classement de Shan- nelle, si rare dans le paysage acadé-
du classement de Shanghai. Sa La loi LRU, tout d’abord, voulue ghai place en tête des établisse- mique français qu’il faut saluer.
médiatisation est tout à fait dispro- par le président Sarkozy, qui a enfin ments français qui ont surmonté L’université Paris-Saclay, pre-
portionnée en France, comparée à donné aux universités l’autonomie des tabous bloquants. L’université mier établissement français désor- Bernard Belloc est président
la plupart des autres pays. Mais ne qu’aucun gouvernement ne leur PSL, le second établissement fran- mais, a su marier au sein d’une honoraire de l’université Toulouse
boudons pas notre plaisir, et avait jusqu’alors concédée dans les çais, a su convaincre les grandes même université des grandes éco- Capitole.

DANS LA PRESSE
ÉTRANGÈRE

Trump-Biden : deux candidats inégaux


face au virus

•candidature
Alors que la convention démocrate officialisant la
de Joe Biden se tenait hier, lundi, de façon
note le « Financial Times », qui analyse les attitudes
respectives des deux protagonistes.
Donald Trump, souligne au contraire la volonté « de
mettre en avant le président Trump le plus possible en
au contraire les règles sanitaires élémentaires
conseillées pour enrayer la progression du virus.
virtuelle – Covid-19 oblige – Donald Trump, lui, décidait A l’évidence, Donald Trump a choisi de se servir de multipliant les déplacements ». Une posture qui, pour l’heure, lui sert plutôt dans les
de faire campagne le même jour en chair et en os dans le l’extrême prudence affichée par Joe Biden, le plus De son côté, Joe Biden, qui s’efforce de transformer sondages.
Minnesota, une semaine avant une convention républi- souvent confiné dans son domicile du Delaware, pour cette campagne en référendum anti-Trump sur la Dans la dernière ligne droite qui précède l’élection,
caine qui se tiendra, elle, en format réduit. souligner à l’envi la « faiblesse » supposée d’un candi- façon catastrophique dont l’hôte de la Maison-Blanche le 3 novembre prochain, le coronavirus sera bel et bien
« Ces deux approches très différentes illustrent le défi dat âgé de soixante-dix-sept ans. Cité dans l’article, a géré la pandémie, souhaite capitaliser sur sa rareté un enjeu de communication central.
qui consiste à faire campagne en temps de pandémie », Jason Miller, l’un des stratégistes de campagne de « présentielle » pour souligner comment, lui, respecte — Daniel Fortin
Les Echos Mardi 18 août 2020 IDEES & DEBATS // 07

art&culture
RENTRÉE LITTÉRAIRE

LE POINT
DE VUE Il faut réhabiliter Terre de désespoir
de Matthieu Locci
les certificats Philippe Chevilley
@pchevilley
ROMAN FRANÇAIS
Nature humaine
grandes villes. Alexandre,
lui, est condamné à repren-

d’économie d’énergie Les lecteurs friands de


« romans mondes » repro-
de Serge Joncour
Flammarion
398 pages, 21 euros
dre le flambeau. Pourtant,
il n’est pas coupé du monde.
Il verse même un temps
chent parfois à la littérature dans l’activisme, pour s’atti-
française contemporaine de ne pas savoir rer les bonnes grâces de la belle Constanze,
aborder de front notre actualité ou notre une Allemande de l’Est, colocataire de sa
passé brûlant. Avec « Nature humaine », sœur aînée à Toulouse…
Serge Joncour signe un éloquent contre-

L
exemple. Son épopée rurale, qui mêle les Lourd pour un seul homme
es certificats d’économie d’éner- Surtout, le gouvernement a pris la situation de précarité énergétique, ou grands événements et l’intime, décrypte Autour de la ferme, c’est l’ébullition perma-
gie, les CEE, constituent mesure des différentes dérives. La loi sur le déploiement de certains équipe- avec brio notre histoire récente, cette folle nente : après les affrontements du Larzac,
aujourd’hui la pièce maîtresse énergie-climat a mis en place un arse- ments à faible impact carbone. Cette mécanique du progrès qui compromet des la contestation fait rage contre le centrale
du plan de relance qui s’appuie sur nal visant à renforcer et accélérer les action ciblée a permis le remplacement territoires et des hommes. nucléaire de Golfech, puis contre le projet
l’accélération de la transition énergéti- contrôles. La loi Naegelen interdit de plus de 360.000 chaudières indivi- « Nature humaine » est un roman « fin de d’autoroute et de viaduc… Giscard, Mit-
que du pays. Pourtant, de ce dispositif depuis le 25 juillet le démarchage télé- duelles depuis 2019, ce qui représente siècle », qui couvre les années 1976 à 1999. terrand, Chirac : les présidents passent,
essentiel pour réussir à diviser par deux phonique sur les travaux de rénovation une économie annuelle de 230 millions Un roman de terroir : son héros, Alexandre, sans changer fondamentalement la donne,
la consommation de leur pays et être énergétique. Les conditions d’obtention d’euros sur les factures d’énergie des est un jeune paysan du Lot, confronté aux tandis que la planète part en vrille : guerres,
enfin au rendez-vous des enjeux climat, du label RGE (reconnu garant de l’envi- ménages concernés. crises qui secouent l’agriculture et aux catastrophes (Tchernobyl), vache folle…
les Français ne savent presque rien. ronnement) vont être durcies. Sur la période 2011-2017, le dispositif grands projets qui menacent les exploita- quand ce n’est pas la nature elle-même qui
Pis, il est souvent caricaturé comme a aussi permis d’isoler les combles de tions de la région. A travers sa vie et celle de se rebiffe, en cette veille de l’an 2000 où une
un outil pour quelques rares escrocs de 620.000 logements, de remplacer plus ses proches (ses parents et grands-parents terrible tempête se prépare.
l’isolation des combles à 1 euro, ou pour Depuis quatorze ans de 2 millions de fenêtres, et ou encore taiseux, ses trois sœurs en rupture de ban, Ses parents vieillis, ses sœurs parties,
des fraudeurs masqués de la taxe car- le système s’est d’installer 6 millions de lampes LED ! son vieux voisin rebelle), l’auteur de Alexandre se retrouve bien isolé à la ferme.
bone. Or, les CEE et ce qu’ils ont permis largement perfectionné. Pour mieux visualiser ce que permet- « Chien-loup » nous fait revivre un demi- Tout un monde qui s’effondre à porter sur
méritent mieux, bien mieux. Malgré ses tent d’accomplir les CEE, nos experts siècle de vie politique et sociale, vue sous ses épaules, c’est lourd pour un seul
carences passées et ses retards, ce dispo- ont mené une étude sur un panel d’une l’angle de la désertification rurale et des homme… Où l’entraînera son désespoir ?
sitif permet à notre pays de devenir cha-
Il a permis d’isoler cinquantaine de nos clients. Des TPE- luttes écologiques. L’amour si intense qu’il porte à la jeune alle-
que jour plus efficient, à ses logements et les combles PME que nous accompagnons dans Au gré d’allers et retours dans le temps, mande vagabonde l’empêchera-t-il de com-
à ses industries de se réinventer pour de 620.000 logements leur stratégie de transition énergétique. le lecteur voit l’exploitation évoluer : diver- mettre l’irréparable ? Serge Joncour aus-
s’adapter au défi du réchauffement cli- L’économie d’énergie réalisée par sifiée à l’origine, elle se tourne vers l’élevage culte la nature humaine dans toute sa
matique – concrètement et loin des seuls
entre 2011 et 2017. l’échantillon grâce au dispositif CEE est intensif de bovins pour répondre à la complexité, sans fioriture. La poésie de la
discours. N’est-ce pas là l’essentiel ? de 220 GWh/an, soit la consommation demande pressante des grandes surfaces… nature, la profondeur des sentiments cou-
Ne pas vouloir admettre que depuis Face à « l’opacité » dénoncée du sys- électrique résidentielle d’une ville Le mode de vie traditionnel est chamboulé, lent de source dans ce roman terrien de rai-
quatorze ans le système s’est largement tème, de sérieux progrès ont été faits en comme Poitiers. Au niveau de tous les les villages se meurent et, pour les jeunes, son et de colère, candidat naturel aux
perfectionné ne peut que sembler sus- matière de transparence. L’Ademe a intervenants sur le marché les écono- il ne peut y avoir de vie sociale que dans les grands prix d’automne. n
pect. Pour preuve, la quatrième période publié début 2020 une évaluation du mies sont donc très importantes… con-
des CEE, qui a démarré en 2018, est mar- dispositif CEE et la Direction générale crètes et en constante amélioration.
quée par une forte volonté du gouverne- de l’énergie et du climat (DGEC) mène Mis au fait de l’utilité des CEE, la Con-
ment d’éradiquer les dernières potentiel- actuellement une vraie concertation vention citoyenne pour le climat ne s’y
les fraudes, d’améliorer la transparence, avec tous les acteurs afin de dessiner les est pas trompée. Ces Françaises et ces
l’agilité et l’efficacité du dispositif CEE. contours de la 5e période des CEE, qui Français sélectionnés pour représenter
Certes, une montée des enchères sur débutera en 2022. les préoccupations du pays ont adoubé
les prix des CEE a permis un temps à Ce dispositif permet désormais aux le dispositif et prôné son extension,
quelques acteurs peu scrupuleux de pouvoirs publics d’effectuer un pilotage conscients que seules des actions qui
profiter du dispositif. Abondamment ciblé de la politique énergétique fran- fonctionnent doivent être désormais
commentée, cette fraude est pourtant çaise, en ayant recours à différents sys- encouragées.
estimée à quelques millions d’euros, tèmes de bonification, comme le
sans commune mesure avec les 1,7 mil- « Coup de pouce CEE ». Les efforts peu- Matthieu Locci est senior manager
liard d’euros de la fraude à la TVA sur la vent être concentrés sur des objectifs énergie et développement durable
taxe carbone… précis comme l’aide aux ménages en chez Leyton

LE POINT
DE VUE Vivre avec le Covid-19
de Serge Delwasse
Serge Joncour ausculte la nature humaine dans toute sa complexité,
sans fioriture. Photo Jean-Philippe Baltel/Flammarion

N ous sommes à nouveau nom-


breux à porter des masques.
Certains voyaient pourtant
déjà le bout du tunnel : le déconfine-
ment, la reprise des activités « norma-
le mode de transmission, sur la façon de
se protéger… Et puis plus rien. Enfin,
rien qui marquât le grand public. Pas de
vaccin, pas de médicament qui gué-
risse. Et pourtant, si le sida n’est pas
bles. On en réalisera adaptés au visage
des enfants…
Mais le sida a surtout été maîtrisé
parce que, entre autres, les séropositifs
savaient qu’ils étaient séropositifs. La
Une légende indienne
Isabelle Lesniak ROMAN AMÉRICAIN gne que lui organise son
les », la réouverture des restaurants… vaincu, la pandémie est maîtrisée. Ceci plupart des êtres humains ont une @IsabelleLesniak Betty père, les sujets en bois qu’il
D’autres étaient circonspects : que se sans atteindre le fameux seuil d’immu- morale raisonnablement développée. de Tiffany McDaniel lui sculpte et les contes
passera-t-il après, le virus ne risque-t-il nité collective qui, dans le cas du sida, Lorsqu’ils savent qu’ils sont contagieux, Voici l’histoire, sombre et Traduit par François d’aigles et de faucons qu’il
pas de profiter du déconfinement ? aurait signifié la mort de centaines de ils prennent des précautions. Nous lumineuse, d’une petite Happe, Gallmeister lui raconte. Derrière les
Tous, enfin, attendaient : quand un vac- millions de gens. Nous avons appris à avons appris à nous faire tester à une Indienne qui n’a rien de 720 pages, 26,40 euros jeux et les rêves des petits
cin sera-t-il prêt ? Quand aurons-nous vivre avec. Des progrès importants ont fréquence fonction du profil de risque commun avec cette Poca- Carpenter, la maison recèle
un traitement qui fasse consensus ? été faits, qu’il s’agisse des traitements, de chacun. Nous avons appris à faire des hontas à laquelle on la compare souvent des secrets abominables que Betty va
Certes, notre connaissance dudit moins lourds et plus efficaces, ou des tests réciproques avant d’avoir des rap- avec méchanceté à Breathed, petite ville fic- découvrir au fil des années et surmonter
virus a énormément progressé. Des préservatifs dont l’industrie s’est déve- ports sexuels non protégés. tionnelle du Sud de l’Ohio où sa famille vient grâce à l’écriture. Cette douleur qu’elle ne
centaines d’équipes dans le monde se loppée en améliorant fortement ses Bien sûr, le Covid-19 n’est pas le VIH. de s’installer. Betty Carpenter, sixième peut partager avec personne, elle la confie
sont attaquées, qui à l’étude de son ARN, produits. Nous avons redéveloppé une Bien sûr la maladie qu’il cause n’est pas d’une lignée de 8 enfants, a la peau plus à des pages qu’elle enfouit sous terre.
ou à la recherche d’un remède, à celle sexualité « avec préservatifs », nous le sida. Mais, toutes choses égales par sombre que sa fratrie et l’imagination plus L’exercice se révèle aussi éprouvant que
d’un vaccin, quand d’autres se tour- l’avons enseignée à nos enfants. ailleurs, le parallélisme s’impose. La vive grâce aux histoires magiques avec les- libérateur.
naient vers les aspects épidémiologi- maîtrise de la pandémie passe par une quelles son père cherokee réenchante le
ques, la compréhension des flux, des vaste politique de généralisation des monde, bien plus cruel que le laisse suppo- Héros universels
modes de transmission… Dans deux, trois tests. Au travail, si nous sommes en ser la luxuriante nature environnante. L’auteure, dont la mère a inspiré son
Et pourtant, le constat est inquiétant : ou quatre ans, nous contact avec le public. Avant d’aller voir Dans les contreforts des Appalaches, héroïne, a elle-même mis dix-sept ans à
le virus recommence à se propager et nous serons habitués. une personne âgée en Ehpad. Avant de dans les années 1930 comme dans les coucher par écrit ces bouleversants souve-
nous n’avons pas de réelle stratégie con- partir pour un pays qui exigera un tel années 1960, pas facile d’avoir « la peau pas nirs familiaux. En résulte un long roman
tre ce virus qui est décidément bien
Et le virus ne fera test. Nous testerons également nos noire comme celle des Nègres mais pas blan- surpuissant, d’une tristesse et d’une beauté
malin ! Certes, nous avons des masques, plus peur. enfants avant la rentrée scolaire… Ceux che non plus ». « Squaw », « sale métisse aux infinies, que l’auteure a voulu « à la fois
masques qui, généralisés dans les espa- qui seront positifs s’isoleront autant cheveux raides » : Betty subit le racisme danse, chant et éclat de lune » à la manière
ces clos, nous sont maintenant imposés Il semble qu’il nous faille apprendre à qu’ils le peuvent, et quand ils ne le pour- ordinaire de ses camarades de classe et des légendes amérindiennes qui ont bercé
en extérieur, dans les espaces denses. vivre avec le Covid-19 comme nous ront pas, ils seront attentifs à ne pas con- tente de se couler dans le rôle que l’Améri- son enfance. Jusqu’à son enterrement,
Mais il nous manque les tests. avons appris à vivre avec le sida. Nous taminer ceux qu’ils croisent. que rurale lui concède. Pas question pour Landon, le père de Betty, a eu le sentiment
Je vous propose de vous replonger apprenons à porter les masques : dans Dans deux, trois ou quatre ans, nous elle de se transformer en princesse le temps d’être un bouche-trou dont le passage sur
près de trente-cinq ans en arrière, au les transports en commun, à l’opéra, en nous serons habitués. Et le virus ne fera d’un défilé d’Halloween. Sa propre mère, Terre n’avait en rien marqué l’évolution
début de l’épidémie de sida. Après quel- faisant nos courses. Les masques pro- plus peur. Nous aurons ainsi appris à aux inquiétantes tendances suicidaires, la du monde. Les mots tendres et poétiques
ques balbutiements, les premiers pro- gresseront. Ils deviendront un acces- (re)vivre avec le Covid-19. force à jouer les sorcières pour ne pas bous- de Tiffany McDaniel l’érigent, comme les
grès furent spectaculaires, le profes- soire fashion. On en fera des transpa- culer les codes d’une société rétrograde. autres membres de sa famille, en de magni-
seur Montagnier isola le virus, on mit rents, qui laissent voir les expressions Serge Delwasse est chef Le foyer familial n’est pas davantage un fiques héros universels qu’on n’est pas près
au point des tests, on communiqua sur du visage… on en distribuera des jeta- d’entreprise. havre de paix, malgré les parties de campa- d’oublier. n
08 // SÉRIE D’ÉTÉ Mardi 18 août 2020 Les Echos

SÉRIE D’ÉTÉ
2/5
ELON MUSK, L’ENTREPRENEUR DU SIÈCLE

La naissance d’un
prochaine cible, poussé par la volonté de
« disrupter » une industrie inefficace, un leit-
motiv qui le guidera aussi dans la création de
SpaceX et Tesla quatre ans plus tard. Il jette son

serial entrepreneur
dévolu sur la finance après avoir repensé à son
stage chez Bank of Nova Scotia. Le PDG de la
banque canadienne avait rejeté sa solution
pour réduire la dette des pays pauvres et Elon
Musk en avait conclu que les banquiers étaient
« riches et stupides ».
Avec des anciens de Bank of Nova Scotia et des
ingénieurs de Zip2, il se lance dans la création
Il a bouleversé le marché des paiements avec PayPal, révolutionné d’une banque en ligne. X.com permet d’ouvrir
un compte courant numérique et de choisir
l’industrie automobile avec Tesla, pris le contrôle de l’espace avec SpaceX. entre trois fonds de placement. Mais c’est sa
Visionnaire et mégalomane, admiré mais aussi décrié, Elon Musk est fonctionnalité de paiement en quelques clics
entre utilisateurs grâce à un simple e-mail qui
l’un des plus audacieux entrepreneurs du moment. séduit 200.000 personnes en moins d’un an.
« C’était très ambitieux car à l’époque tout le
monde pensait qu’Internet était un canular, que
les gens sur le Web étaient tous des criminels et que
personne ne donnerait jamais son numéro de
carte bancaire en ligne », se remémore Harris
Fricker, un ancien de Bank of Novia Scotia qui
cofonde X.com avec lui.
« Si Zip2 avait été une bonne idée utile, X.com
tenait la promesse de faire naître une révolution
majeure. Pour la première fois, Musk confronte-
rait tête baissée une industrie aux poches profon-
des et profondément enracinée, avec l’espoir de
renverser tous ceux en place. L’entrée sur un mar-
ché ultra-complexe sans laisser sa faible connais-
sance des nuances de cette industrie l’embarrasser
ne serait-ce qu’un chouïa deviendra sa signature »,
écrit Ashlee Vance.

A vingt-sept ans, Elon Musk


se retrouve avec 15 millions
de dollars sur son compte en
banque, une somme coquette
juste avant l’explosion
de la bulle des « dot coms ».

Cette fois-ci, Elon Musk s’assure d’être le patron


et de le montrer. Il achète un bel appartement de
160 m2 et une McLaren F1 et fait de la livraison de
la voiture de sport une opportunité médiatique.
« Elle coûte un million, c’est décadent », s’exclame
Justine, sa future femme, devant les caméras de
CNN. « Il y a 62 McLaren dans le monde et j’en pos-
sède une », se vante Elon Musk.

La naissance de PayPal
En 1999, X.com se met à sous-louer un petit
espace dans ses locaux de Palo Alto à Confinity,
une entreprise créée par Max Levchin et Peter
Thiel. Le duo a créé une solution pour que les
détenteurs de PalmPilot, un terminal de poche
précurseur des smartphones, transfèrent de
l’argent via les ports infrarouges de leurs appa-
reils. Mais ils finissent par se concentrer sur Pay-
Pal, un service de paiement peer to peer très pro-
che de celui de X.com. Une bataille à coups de
milliers de dollars pour attirer les utilisateurs de
l’un et de l’autre démarre alors entre les deux jeu-

C
Peter Thiel (à gauche) et Elon Musk en octobre 2000 dans leurs locaux de Palo Alto. Photo Paul Sakuma/AP/Sipa nes pousses. « C’était la version Internet d’une
pluie de billets dans un strip club », racontera
e mois d’août 1994, la température Toronto pendant ses années d’études au Canada, deadlines toujours trop optimistes. Il est agressif Jeremy Stoppelman, ingénieur chez X.com et
dépasse les 50 degrés dans le il crée Zip2, un équivalent numérique des Pages quand il est contredit. Il adopte un rythme de tra- futur PDG de Yelp.
désert du Mojave, à trois heures de Jaunes, superposant les cartes et données de vail intense, dormant régulièrement sous son Confinity marque des points en passant un
route de Los Angeles. Quand Elon navigation aux informations sur les commerces. bureau, et exige que toute son équipe en fasse partenariat avec eBay, qui fait de PayPal son
et Kimbal Musk ne supportent « Une sorte de jeune Yelp », expliquera Elon Musk autant que lui. « Quand Elon disait qu’une tâche moyen de paiement par défaut. Chez X.com, Elon
plus la chaleur de leur vieille BMW, ils s’arrêtent des années plus tard sur Twitter. prendrait une heure, cela prenait un jour, et un jour Musk perd à nouveau le contrôle de sa société :
dans l’un des fast-foods de la chaîne Carl’s Jr pour L’idée séduit le fonds de capital-risque Mohr des semaines. Je prenais ses estimations et les multi- les investisseurs le poussent vers la sortie en
profiter de l’air conditionné. Les deux frères se Davidow Ventures, qui investit 3 millions de dol- pliais par dix », raconte Jim Ambras. décembre 1999 et embauchent Bill Harris, ancien
sont lancés dans un grand road-trip californien. lars dans la start-up en 1996. En échange, les PDG d’Intuit, à sa place. Quatre mois plus tard,
Elon Musk, alors étudiant en licence de physique associés exigent qu’Elon Musk, âgé de seule- Un logiciel pour les médias l’entreprise fusionne finalement avec Confinity.
et d’économie à l’University of Pennsylvania, ment vingt-trois ans, ne soit pas directeur géné- Les tensions avec Rich Sorkin enflent quand Elon Musk devient le plus gros actionnaire du
vient de finir deux stages dans la Silicon Valley. ral mais directeur technologique. Ils débau- celui-ci décide de faire pivoter l’entreprise vers le nouvel ensemble et redevient PDG. Mais les ten-
Chez Pinnacle Research Institute, il a travaillé chent Rich Sorkin, un dirigeant plus âgé qui B to B, avec un logiciel permettant aux médias de sions se multiplient autour du nom de marque et
sur un projet de supercondensateur qui l’a pas- quitte son poste chez le fabricant de matériel concevoir des guides en ligne – sorties culturel- de l’infrastructure – Max Levchin plaide pour
sionné et éveillé son intérêt pour les véhicules audio Creative Labs après avoir rencontré Elon les, concessions automobiles… Le « New York l’open source, Elon Musk pour Microsoft.
électriques. Chez Rocket Science Games le soir, il Musk. « C’est un talent comme on en voit une fois Times », Knight Ridder et Hearst Corporation, Des employés se rassemblent pour proposer
a planché sur des jeux vidéo sur disquette. par génération avec une combinaison unique : une tous à la tête d’une vingtaine de journaux à l’épo- au conseil d’administration de remplacer Elon
L’expérience l’a convaincu que son avenir était vue d’ensemble avec une capacité à digérer des que, se convertissent à Zip2 et mènent un tour de Musk par Peter Thiel alors que le premier est
ici : « Musk trouva dans la Silicon Valley la informations très vite, une précision dans la pen- table de 50 millions de dollars dans la start-up dans un avion en direction de l’Australie pour sa
richesse d’opportunités qu’il cherchait et un sée combinée à une grande passion et une tolé- pour combattre la concurrence de nouveaux lune de miel. Quand il atterrit à Sydney, Elon
endroit à la hauteur de ses ambitions », raconte le rance extrêmement élevée pour le risque », acteurs comme AOL et Craigslist sur le créneau Musk apprend que le changement a été voté. Il
journaliste de Bloomberg Ashlee Vance dans sa raconte celui qui est désormais à la tête d’un des petites annonces. continue cependant d’augmenter sa participa-
biographie « Elon Musk, Tesla, PayPal, SpaceX : cabinet de prédiction des risques liés aux chan- Mais la compétition grandit et après une tion… comme s’il se doutait que la fin allait être
l’entrepreneur qui va changer le monde » (édi- gements climatiques. fusion avortée avec son concurrent CitySearch, réussie : en juillet 2002, eBay rachète la société,
tions Eyrolles, 2016). Leurs relations se détériorent cependant rapi- Zip2 est finalement racheté par Compaq Com- renommée PayPal, pour 1,5 milliard de dollars.
L’année suivante, le jeune geek quitte la côte dement : « Parfois, nous étions d’accord sur la stra- puters en février 1999 pour 307 millions de dol- Elon Musk récupère 180 millions de dollars
Est pour commencer un doctorat en science des tégie mais pas sur la tactique. Musk est devenu de lars en cash. A vingt-sept ans, Elon Musk se après impôts, une somme qui va lui permettre
matériaux et physique à Stanford. Mais deux plus en plus résistant et difficile à manager, se retrouve avec 15 millions de dollars sur son de se lancer dans les deux aventures les plus
jours après le début des cours, il abandonne la remémore l’ancien directeur général. Elon Musk compte en banque, une somme coquette juste importantes de sa vie : SpaceX et Tesla.
prestigieuse université pour créer sa société avec voulait être DG. Il voulait être sur le devant de la avant l’explosion de la bulle des « dot coms ». Il — A. M. (à San Francisco)
son frère. Alors que le moteur de recherche scène, être l’image publique de la société », explique garde cependant un goût amer de l’expérience et
Yahoo! et le navigateur Netscape bouleversent Jim Ambras, ancien vice-président chargé du en tire une leçon : ne jamais plus perdre le con-
l’accès à l‘information, Elon Musk ne veut pas business development de Zip2. Elon Musk adopte trôle sur ses sociétés.
6
rater la révolution Internet. Avec Kimbal Musk des méthodes de travail peu traditionnelles qui Le jeune inventeur, peu friand de vacances, Et demain : SpaceX, première entre-
et Greg Khouri, un homme d’affaires rencontré à deviendront sa marque de fabrique. Il fixe des se remet directement en selle en cherchant sa prise aux ambitions extra-planétaires

par Anaïs Moutot et Paul Molga


Les Echos Mardi 18 août 2020 SÉRIE D’ÉTÉ // 09

Elisabeth II, une reine dans son siècle


SÉRIE D’ÉTÉ 12/20

Dans l’intimité des Windsor


En 1969, les Windsor ouvrent leurs portes à la télévision. Le résultat : un documentaire de 105 minutes sur la vie quotidienne
de la famille royale britannique. Un exercice de communication non dépourvu de risques…

P hilip est enthousiasmé. Dans les pre-


miers jours du printemps 1968, son
oncle « Dickie » Mountbatten,
l’ancien vice-roi des Indes devenu chef
d’état-major des armées du Royaume-Uni,
sort ou des enfants du couple royal. Le docu-
mentaire, au total, suscite une incontestable
vague de sympathie envers Elisabeth II et sa
famille. De ce point de vue, « Famille
Royale » est un succès.
lui a soufflé une idée comme le prince con- Mais les critiques ne tardent pas. Les plus
sort les aime : réaliser un documentaire télé- sérieuses concernent l’image de l’institution
visé sur la vie quotidienne de la famille monarchique. En dévoilant des pans entiers
royale. Ce n’est d’ailleurs pas Lord Mount- de sa vie privée, la famille royale a pris le ris-
batten qui a eu le premier cette idée mais son que de démythifier la monarchie, une « ins-
gendre, Lord Brabourne, pair du Royaume- titution qui dépend de la mystique tribale et
Uni et producteur de télévision. A son beau- qui risque de se désintégrer si un membre de la
père, il a vanté les effets qu’un tel documen- tribu voit l’intérieur de la hutte », affirme ainsi
taire pourrait avoir sur l’image de la famille un expert de la BBC. Plus prosaïque, la reine
royale en général et sur celle des Mountbat- mère estime que le documentaire expose la
ten en particulier. Toujours soucieux de sa famille royale aux assauts des paparazzis,
réputation et familier de ce type d’exercice comme c’est précisément le cas chez les Gri-
– il a commandité un peu plus tôt un docu- maldi. D’autres critiques, plus féroces, por-
mentaire à sa gloire, « La Vie et les grands tent sur le ton du commentaire qui
moments de Lord Mountbatten » –, accompagne le documentaire, très élo-
« Dickie » en a aussitôt parlé à son gieux, sur les tenues vestimentaires
neveu. « ringardes » que portent Philip et Char-
Le duc d’Edimbourg n’a pas hésité les ou sur le décalage complet qui existe
une seconde : depuis son mariage entre la vie d’Elisabeth II et celle de
avec Elisabeth II, en 1947, Philip l’immense majorité de ses sujets. On se
estime que l’image de la monarchie moque également de cette séquence
est vieillotte. Il a d’ailleurs fait de la où le nouvel ambassadeur des Etats-
modernisation de l’institution l’une Unis présente ses lettres de créance à la
de ses « marques de fabrique ». C’est reine dans un style confus et mala-
lui notamment qui, en 1953, a con- droit. Renseignements pris, il s’avère
vaincu Elisabeth II, au départ réti- qu’il est légèrement bègue…
cente, de retransmettre en direct à la Certaines scènes font l’objet de com-
télévision la cérémonie du couronne- mentaires acerbes, comme celle où l’on
ment. Un événement suivi par des mil- voit Elisabeth II entrer dans une pâtisse-
lions de personnes dans le monde et une rie et acheter elle-même, avec de la menue
première dans l’histoire de la monarchie. monnaie, des gâteaux à ses enfants. Risible
Un rien rebelle, Philip stigmatise réguliè- quand on sait que la reine n’a jamais
rement les rites surannés en vigueur chez d’argent sur elle et que la moindre de ses
les Windsor, les discours trop classiques de dépenses est prise en charge par son entou-
la reine – qui a pourtant fait beaucoup rage… Une autre scène réjouit les éditorialis-
d’efforts en la matière – et les conseillers, tes : on y voit la reine s’entretenir avec le
plein de morgue et de suffisance à ses yeux, président des Etats-Unis, Richard Nixon, et
qui l’assistent au quotidien. Comme le Pre- lui demander, sur un ton très sérieux : « Ne
mier ministre Harold Wilson, il sait, ou plu- trouvez-vous pas que le monde est très com-
tôt il sent, que l’image de la reine dans l’opi- plexe ? » La légèreté de la remarque, à
nion est en train de se fissurer. Si Elisabeth II laquelle le président des Etats-Unis s’efforce
s’est plutôt bien rétablie de ses maladresses de répondre du mieux qu’il le peut, suscite
de communication lors de la catastrophe un torrent de sarcasmes.
d’Aberfan, survenue en 1966, de plus en plus enfants. La reine Le documentaire
d’Anglais la jugent ennuyeuse et s’interro- mère – la mère d’Elisa- montre également
gent sur la réalité de ses activités. Que fait- beth – est, de son côté, fran- Charles circuler à bicyclette « Les Windsor ne sont
elle vraiment ? A quoi sert-elle ? Et surtout, chement opposée à cette idée dans les rues de Londres, pêcher pas les Grimaldi ! »
combien coûte-t-elle au pays ? Depuis quel- qu’elle juge farfelue. « Les Windsor ne ou faire du ski nautique. Les séquences LA REINE MÈRE
que temps en effet, une petite musique court sont pas les Grimaldi », lance-t-elle à Philip consacrées au repas sont mémorables. La
au Royaume-Uni : elle concerne les sommes en référence à la famille princière de caméra suit ainsi longuement le chariot
allouées chaque année par le gouvernement Monaco, habituée depuis quelque temps Un peu mal à l’aise au départ, Elisabeth II d’argent contenant le déjeuner de la reine en D’autres scènes encore heurtent les
britannique à la famille royale. Des sommes déjà à se mettre en scène dans les pages des s’accommode rapidement de la présence train de parcourir les longs couloirs de Buc- Anglais, comme la dernière séquence du
que certains jugent trop élevées au regard magazines people. A ses yeux, la monarchie des caméras. kingham avant de monter deux étages en documentaire : à l’occasion d’un déjeuner
du rôle effectivement joué par la reine. n’a rien à gagner à supprimer la frontière Il y a un peu de tout dans le documentaire. ascenseur pour aller des cuisines à la salle à familial, Philip se moque de son beau-père,
entre vie publique et vie privée et à abolir la La vie privée de la famille royale se mêle, au manger privée de la souveraine. Une scène feu le très populaire roi George VI, racontant
Donner un coup de jeune distance symbolique qui la sépare du reste gré des séquences, à la vie publique de la de petit-déjeuner au palais montre de son comment il l’a découvert un jour, dans son
à l’institution de la population. « Je pense que les notions de reine, le tout dans une ambiance tour à tour côté toute la famille réunie autour de la jardin, hurlant comme un damné parce qu’il
Philip en est convaincu : un documentaire distance et de majesté sont absurdes. Si les sérieuse et bon enfant. On y voit la reine dans table. La bonne humeur est générale et la n’arrivait pas à couper des rhododendrons,
sur la famille royale serait une formidable gens perçoivent quelque chef de l’Etat que ce son château écossais de Balmoral, condui- reine se moque gentiment des « bras avant de conclure qu’il avait toujours
occasion de donner un nouveau coup de soit comme un individu, comme une per- sant elle-même sa Land Rover – une rareté ; immenses » d’un important personnage pensé « qu’il était un peu fou ». Une remar-
jeune à l’institution monarchique ! Grâce à sonne, je pense qu’il est alors plus facile pour on la voit préparer son discours de Noël, pas- qu’elle a reçu quelques jours plus tôt… que qui, manifestement, déplaît à la reine…
la télévision, un médium en plein essor en eux d’accepter le système et de s’en sentir par- ser en revue des troupes à cheval, préparer Elisabeth II en est rapidement convain-
ces années de prospérité générale, il pour- tie prenante », argumente le prince consort. son agenda avec ses conseillers, recevoir 400 millions de téléspectateurs cue : si « Famille Royale » n’est pas à propre-
rait être suivi par des millions de personnes. Elisabeth II se laisse finalement convain- d’un air aimable près de 9.000 personnes et une vague de sympathie ment parler un échec – c’est plutôt le con-
Ce serait une première dans l’histoire de la cre. « Faisons-le, on verra bien le résultat », lors d’une traditionnelle garden-party, se « Famille Royale » est diffusé à la télévision le traire –, il a ouvert une boîte de Pandore
monarchie, au même titre que la cérémonie dit-elle à Lord Brabourne… rendre en visite officielle au Brésil et au Chili 21 juin 1969 en début de soirée. En termes qu’elle est décidée à refermer au plus vite.
du couronnement. Cela permettrait, en Le tournage débute le 8 juin 1968. Déci- ou encore s’entretenir d’un air sérieux avec d’audience, c’est un triomphe : le documen- Son intuition première – la sienne comme
dévoilant un peu de leur intimité, d’humani- sion a été prise de diffuser le documentaire à des « grands » de ce monde ; on la voit aussi, taire est suivi par 400 millions de personnes celle de la reine mère – était la bonne : au pré-
ser les Windsor, de mettre en avant les la télévision un an plus tard, au mois de en famille, au château de Windsor ou à Buc- dans le monde, dont 40 millions au Royau- texte d’humaniser les Windsor, le documen-
valeurs de simplicité et de modestie qui sont juin 1969, un peu avant l’intronisation de kingham Palace, à bord de son yacht « Bri- me-Uni. 68 % des adultes du pays sont taire en a en effet trop dit sur la vie quoti-
les leurs et que partagent des millions Charles comme prince de Galles, prévue le tannia » – elle porte alors des pantalons, du devant leur téléviseur ce soir-là. Les téléspec- dienne de la reine et de sa famille. Il a
d’Anglais mais aussi de montrer le quoti- 1er juillet 1969. La réalisation du documen- jamais-vu là encore ! – de son train person- tateurs sont si nombreux que, lors de l’inter- caricaturé le rôle officiel de la souveraine,
Photo Joan Williams/CamaraPress/Gamma

dien de la reine et de lever le voile sur son taire a été confiée à Richard Cawston, un nel – qui compte dix wagons, trois bureaux, mède de quelques minutes qui sépare la dif- exposé les enfants aux critiques, ouvert la
rôle de souveraine, d’épouse et de mère. Ce producteur réputé de la BBC. C’est l’acteur trois salles à manger, trois cuisines et cinq fusion des deux parties du documentaire, le porte aux paparazzis… Pour Elisabeth, la
serait aussi, a glissé Lord Mountbatten, une Michael Flanders qui se chargera des salles de bains – ou dans son avion ; on y voit système d’évacuation des eaux de Londres se cause est entendue : l’expérience ne doit plus
bonne occasion de faire connaître le prince commentaires. Philip s’implique d’emblée également Philip piloter lui-même un petit trouve momentanément saturé. Les Anglais jamais être renouvelée. La communication
Charles, l’héritier du trône, âgé de vingt ans dans le projet : il préside un « comité de con- avion, se dévouer pour des institutions cari- découvrent, stupéfaits, la réalité quoti- est un exercice à hauts risques. Sitôt sa diffu-
et qui, en juillet 1969, doit être intronisé seil » qui doit donner son avis sur les thèmes tatives ou se livrer à l’une de ses activités dienne de la famille royale, une réalité dont sion achevée, le documentaire est remisé
prince de Galles. et la manière de les filmer. Le documentaire, favorite, la peinture. Les scènes de chasse du la plupart ignorent tout. Ils pénètrent avec la dans les archives du palais sur ordre direct
En ce printemps 1968, le clan Mountbat- en clair, est sous contrôle… Malgré les réti- couple royal n’ont en revanche pas été fil- famille royale dans des lieux majestueux et d’Elisabeth II. Toutes les demandes de diffu-
ten est à la manœuvre. Sûr de son fait, Philip cences de Richard Cawston, le prince mées pour éviter de choquer… imposants qu’aucun d’eux ou presque n’a sion seront par la suite refusées. « Famille
a rapidement convaincu William Heseltine, consort exigera d’ailleurs – et obtiendra – de Une séquence s’attarde longuement sur jamais vus. Ils découvrent également une Royale » disparaît littéralement des écrans.
le très talentueux responsable des relations valider le montage final. Durant 75 jours de une journée ordinaire à Balmoral. Tandis reine plus utile que certains ne le pensent, On n’en entendra plus jamais parler… n
publiques de la reine. Elisabeth II, en revan- tournage cumulés, les caméras suivent ainsi que le prince consort fait griller des saucis- appliquée à ses devoirs, consciencieuse et
che, est plus réservée. Cette plongée dans la reine et sa famille dans 172 lieux différents ses au barbecue avec l’aide de sa fille Anne, la travailleuse, capable de mener de front ses
l’intimité de la famille royale ne lui dit rien – au Royaume-Uni et dans le monde. Qua- reine, très détendue, prépare la sauce pour obligations de reine, d’épouse et de mère. La
6
qui vaille. Elle en craint les effets pervers, rante-trois heures de rushes au total dont la salade. « Trop d’huile », juge-t-elle après majorité des Anglais entend également, Et demain L’affaire Margaret,
pour elle, pour ce qu’elle incarne et pour ses 105 minutes seulement seront conservées. avoir goûté la vinaigrette du bout des doigts. pour la première fois, la voix du prince con- le premier scandale
par Tristan Gaston-Breton
« Le bel été », Andrea Mongia pour « Les Echos ».

DERNIÈRE HEURE

Poussée de violence La fac de médecine En Biélorussie, Israël : le président


L’ÉDITORIAL dans deux quartiers de Montpellier la pression monte invite le souverain
DES « ÉCHOS » de Reims célèbre ses 800 ans contre Loukachenko des Emirats

' ' ' '


SÉCURITÉ – Treize voitures UNIVERSITÉ – La faculté EUROPE – Le président PROCHE-ORIENT – Le prési-
Aller ou ne pas aller incendiées, onze dégradées
à coups de pied ou de battes
de médecine de Montpellier
a célébré lundi ses 800 ans
biélorusse, Alexandre
Loukachenko, s’est dit prêt
dent israélien, Reuven
Rivlin, a annoncé, lundi,
en boutique de base-ball, des policiers et des
pompiers reçus avec des tirs de
lors d’une cérémonie rappelant
l’attribution par le légat aposto-
lundi à quitter le pouvoir après la
tenue d’un référendum constitu-
avoir invité le cheik Mohammed
ben Zayed à se rendre à Jérusalem
mortier : deux quartiers sensibles lique du pape, le 17 août 1220, des tionnel et d’un nouveau scrutin après l’annonce d’un accord de
Symbole en son temps du succès de la mode à la de Reims ont été secoués par des premiers statuts de « l’universitas présidentiel, pour mettre fin aux paix censé conduire à une norma-
française, destinée à offrir aux femmes une gamme violences dans la nuit de diman- medicorum », marquant la nais- manifestations qui ont suivi sa lisation complète des relations
de vêtements la plus large possible, avec des boutiques che à lundi. Pour Xavier Albertini, sance officielle de l’une des plus réélection contestée, le 9 août. Le diplomatiques entre les deux pays
aux quatre coins de l’Hexagone, Camaïeu vient d’être adjoint en charge de la sécurité à anciennes universités du monde. chef de l’Etat, qui s’exprimait au du Moyen-Orient. Négocié sous
repris à la barre du tribunal de commerce. En difficulté la mairie, cela « pourrait avoir un Les célébrations du 8e centenaire lendemain d’une manifestation l’égide de Donald Trump, l’accord
depuis des années, l’enseigne a formellement été lien avec des interpellations diffici- ont été affectées par la pandémie monstre à Minsk a toutefois exclu prévoit, notamment, qu’Israël
emportée par le coronavirus. Mais comme ses petites les qui se sont faites 48 heures mondiale de Covid-19, comme de le faire sous la pression de suspende l’application de sa
sœurs (La Halle, Orchestra pour les enfants, ou même avant ces incidents, qui ressemblent l’avaient été celles du 7e centenaire la rue. Svetlana Tikhanoskaïa, souveraineté sur plusieurs zones
Alinéa pour la décoration), elle n’a pas été en mesure de fort à un guet-apens pour se venger par… la pandémie grippale dite la cheffe de file de l’opposition s’est de Cisjordanie dont il évoquait
faire face au rouleau compresseur de l’e-commerce. Il des forces de police ». « grippe espagnole » en 1920. déclarée prête à diriger le pays. l’annexion.
suffit d’avoir cliqué une fois sur le site du chinois Wish,
pour recevoir un e-mail, chaque jour, proposant des
offres mirifiques de ce super bazar virtuel. Avec plus de LA PHOTO DU JOUR
12 millions de visiteurs par mois la place de marché des
commerçants textiles de Chine est classée… devant Oui
SNCF. Plombée par sa dette, Camaïeu, elle, n’avait pas
su concevoir de réponse alléchante pour conserver ses
clientes. Mais il ne faut pas se tromper, le sujet n’est pas
binaire et ne se résume pas à aller ou ne pas aller en
boutique. Pour redonner envie,
le modèle français de
distribution doit entamer une
mue profonde face à une société
que les sociologues décrivent
comme profondément divisée.
D’un côté, les consommateurs
des villes, attachés à l’éthique et
Par Julie au glamour. De l’autre les clients
Chauveau des champs à la recherche
de petits prix. Deux profils ne
Le chemin parvenant plus à communier
dans les allées des centres
va être long commerciaux. Dans les faits,
pour faire l’e-commerce devient tellement
revenir omniprésent qu’il envisage de
les clients s’implanter directement… dans
ces mêmes centres. En France
effrayés par on voit déjà, à la sortie
le Covid-19 immédiate des hypermarchés,
et fascinés les grandes boîtes aux lettres
jaunes d’Amazon permettant
par l’offre aux acheteurs de venir
en ligne. récupérer leurs colis après
les courses de la semaine.
Outre-Atlantique, on parle
maintenant de négociations entre ce même Amazon et
les propriétaires des grands malls en difficulté pour y
installer des entrepôts. Comment peuvent-ils accepter
de faire une place « au grand méchant loup » qui ne
ferait qu’empirer le cercle vicieux : moins d’offres,
moins de surface de vente signifiant automatiquement
moins de visiteurs ? Les acteurs traditionnels ont
proposé trop peu d’innovations pour transformer le
commerce physique en lieu d’expérience et de service.
Handicapées par leurs dettes, les chaînes n’ont pas
équipé assez vite leurs vendeurs de tablettes et autres
miroirs 3D. Ralph Lauren commence à faire de la place
dans ses rayons pour des produits d’occasion. Mais
c’est à petits pas. Et le « fashion pact », effort commun PRÈS DE 55 DEGRÉS DANS LA VALLÉE DE LA MORT En plein après-midi dimanche, à 15 h 41 locales, le thermomètre a enregistré 130 degrés Fahrenheit,
des grandes marques en matière d’éthique signé soit 54,4 degrés Celsius. Il s’agit, si elle est vérifiée, de la température la plus chaude depuis 1913. Photo Reuters/Steve Marcus
il y a tout juste un an, ne s’est pas encore traduit par
des mesures concrètes. Le temps presse.

( Lire nos informations


Page 12
23
23

24
17/22
20/31
MERCREDI
16/24
22/31
JEUDI
19/25
22/31
VENDREDI
20/24
21/31
SAMEDI
18/21
23/32
24 25 17/24 20/23 18/25 17/28 20/33 22/24
24
15/23 16/26 20/27 20/26 17/23
22 26 17/23 16/27
23 MERCREDI 29/39 29/43 30/41 30/43 31/42
25 22 17/27
26 18/25 17/27 20/31 23/33 20/24
25 27/32 27/28 27/31 27/32 27/32

RÉAGIR
25 21 21/26 20/27 20/25 21/27 20/28
25 24 20/33 22/30
26 17/24 16/19 17/22 18/22 16/21
26 18/30 19/32 17/32 18/31 18/31
19/28 21/30 21/30 21/31 22/32 23/33
FACE À UNE CRISE 23
26
27
17/23 20/32
12/21 12/21 12/21 11/21 14/24
20/28 20/25 19/27 20/28 22/29

AGIR
26 27 JEUDI
27 19/30 21/30 21/33 21/23 19/21 18/20
17/21 16/20 15/19 16/21 15/18
31 28/35 28/35 28/35 27/34 28/35
21/33 23/29
28 25/32 26/30 25/32 25/32 26/32
POUR PRÉPARER L’APRÈS 28 27 30 11/19 12/19 12/18 11/16 10/16
19/25 28/33 27/35 27/35 27/36 27/35
28 31 16/22 13/23 15/25 17/28 20/28
28
Reprenez un temps d’avance avec Les Echos. 17/22 23/32
16/22 15/25 15/30 17/31 20/23
VENDREDI
abonnement.lesechos.fr 28 20/25

21/28 23/31
J n J J J
CAC 40 DOW JONES EURO/DOLLAR ONCE D’OR PÉTROLE (BRENT) Mardi 18 août 2020
4.971,94 points 27.856,72 points 1,1865 $ 1.972,85 $ 44,97 $ www.lesechos.fr
0,1815 % -0,266 % 5,1116 % 1,4449 % 0,0445 %

DEVISES EUR/GBP 0,9056 EUR/JPY 125,79 EUR/CHF 1,0751 GBP/USD 1,3102 USD/JPY 106,008 USD/CHF 0,9059 TAUX EONIA -0,467 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,482 OAT 10 ANS -0,1941 T-BONDS 10 ANS 0,639

Le trafic transmanche à nouveau Les Etats-Unis


accentuent
pénalisé par la quarantaine britannique un peu plus
la pression
sur Huawei
TRANSPORTS

Denis Fainsilber
ÉLECTRONIQUE
dfainsilber@lesechos.fr
Raphaël Balenieri
Alors que bon an mal an, quelque 10 à 12 mil- @RBalenieri
lions de Britanniques font un séjour touristi-
que en France, leur deuxième destination Opération colmatage à Washington.
préférée après l’Espagne, ils seront assuré- Les Etats-Unis ont resserré davantage
ment beaucoup moins cette année. Après l’étau sur Huawei en plaçant lundi
une parenthèse de seulement cinq semaines 38 filiales du groupe chinois dans
d’activité proches de la normale, l’ensemble 21 pays sur la désormais célèbre « liste
des transporteurs présents sur le trafic noire » du département américain du
transmanche (compagnies de ferries, com- Commerce. Il s’agit du troisième paquet
pagnies aériennes, Eurotunnel et exploi- de mesures en un peu plus d’un an.
tants de ferries) ont été pris de court par la Cette fois, ces nouvelles sanctions
nouvelle mise en « quarantaine » imposée ciblent surtout les activités du géant
par Londres à tous les voyageurs venant de chinois des télécoms dans le cloud.
France, qui a pris effet samedi à l’aube. A ce Mais aussi les « open lab » de Huawei,
moment-là, 160.000 vacanciers anglais se des centres de recherche dédiés à la
trouvaient en France, selon le ministre bri- « co-innovation » avec ses partenaires
tannique des Transports, Grant Shapps. comme PSA en France sur la voiture
autonome. Dans l’Hexagone, Huawei
Rush très ponctuel Cloud France et son Open Lab à Paris
Au-delà du rush très ponctuel de vendredi sont visés et auraient donc des difficul-
dernier, mobilisant des Britanniques cher- tés à s’approvisionner en puces améri-
chant à rentrer au plus vite avant l’heure caines. Les sanctions touchent aussi le
fatidique du début de la quatorzaine obliga- nouveau centre de R & D du groupe au
toire, le plus souvent au prix fort, s’ouvre Royaume-Uni.
donc une nouvelle période de vaches mai- De cette façon, les Etats-Unis « bou-
gres et de profonde incertitude pour les pro- chent » les trous de la raquette. En 2019,
fessionnels du voyage et du tourisme. Sans Washington avait déjà placé Huawei
être aussi drastique qu’une interdiction Deux ferries se croisent dans le port de Douvres, alors que Londres vient d’annoncer de nouvelles mesures sur cette même liste noire pour le cou-
complète de voyager à l’étranger, cette qua- de quarantaine pour les passagers venant de France. Photo Peter Cziborra/Reuters per de ses fournisseurs américains. Le
rantaine s’avère très dissuasive pour les groupe s’était alors tourné vers les fabri-
salariés anglais ne pouvant pas se placer en L’exploitant du tunnel sous la Manche a rétablissant à bord une partie des sièges programmées vendredi, surpris par la déci- cants asiatiques ou européens comme
télétravail à leur retour au Royaume-Uni. néanmoins réussi dans l’urgence à aug- condamnés pour raisons sanitaires. Le sion anglaise. STMicroelectronics. Puis, en mai cette
Pour tous les transporteurs, le début du menter de 30 % ses capacités vendredi, rush aura été de courte durée. « Vendredi Chez Eurostar, qui exploite les TGV Paris- année, le département du Commerce
week-end a été d’autant plus difficile à gérer transportant plus de 30.000 passagers pen- dernier, il y eut un gros appel d’air avec 10.000 Londres et Bruxelles-Londres, on se refuse lui a interdit d’acheter des puces dès lors
que le 15 août était déjà une date chargée en dant cette pointe imprévue. passagers, mais depuis, c’est le retour au à détailler le volume de passagers, mais on que ces composants ont été fabriqués
termes de réservations. Chez Eurotunnel, calme plat, avec un trafic de l’ordre de 30 % de relève déjà un tassement de la demande. ou conçus avec des technologies ou des
quelque 12.000 passagers ont cherché à « La saison est terminée » celui de l’été dernier. La saison est terminée », Traduction : l’offre, qui était encore ven- logiciels américains, et cela même lors-
réserver une place dans les navettes porte- Du côté des ferries, P & O et DFDS, les deux déplore Jean-Claude Charlo, directeur dredi de huit trains Paris-Londres dans cha- qu’ils ont été assemblés de facto hors
voitures, uniquement dans l’heure suivant acteurs présents sur la ligne Calais-Dou- général France de DFDS Seaways. que sens (pour un prix minimum de des Etats-Unis.
l’annonce par Londres de ses nouvelles vres, ont ajouté quatre départs vendredi et Britanny Ferries, qui opère beaucoup 241 euros l’aller simple !), est passée lundi à Mais selon le département du Com-
mesures isolationnistes, contre quelques ont fait leur possible pour accueillir le plus plus à l’ouest sur le transmanche, n’a pu ali- six TGV quotidiens, dont certains avec cor- merce, qui avance toutefois aucune
centaines de demandes en temps normal ! possible de voitures et camping-cars, en gner davantage que ses sept rotations déjà respondance à Lille. n preuve, Huawei aurait réussi à contour-
ner cette deuxième interdiction en pas-
sant par ses filiales. Huawei est présent
dans 170 pays et les puces électroniques
= LES ENTREPRISES
CITÉES
l’essentiel Arnaud Lagardère renforce sa sont indispensables tant pour les
smartphones que pour les équipe-

Alinéa 12 20 24
En Allemagne, le solaire bénéficie
position à la tête de son groupe ments télécoms qu’il vend aux opéra-
teurs du monde entier.
American Funds EnBW 14 Ping An 19
20 Halle 12 Principia d’un anticyclone favorable Croisade tous azimuts
Bank of China Histovery 15 Biopharma 13 La baisse drastique des coûts de production demande officielle pour convoquer une contre la tech chinoise
19 ICBC 19 Rio Tinto 20 des modules solaires et le volontarisme des MÉDIAS AG, n’a donc pas attendu longtemps « Huawei et ses filiales ont utilisé des par-
Baoshang Bank JP Morgan 20 Ryanair 13 autorités allemandes ont redonné des cou- pour répliquer. Reste à savoir quel tenaires-tiers pour exploiter la technolo-
19 JPMorgan Cha- Sanofi 13
leurs au secteur, qui repart à l’offensive. Nicolas Madelaine impact peut avoir ce renouvellement sur gie américaine, ce qui met en danger la
Beaumanoir 12 se 19 Sy International
BHP 20 Ladder Capital 12 // P. 14 @NLMadelaine la stratégie de Vivendi et d’Amber de sécurité nationale des Etats-Unis et nos
BlackRock 20 Finance 20 TikTok 15 faire entrer de nouveaux membres au intérêts de politique étrangère, dénonce
Camaïeu 1, 12 Lufax 19 Trina Solar 14 Télévision : un plan pour Arnaud Lagardère consolide sa position conseil. le secrétaire américain au commerce,
Capital One 20 Morgan Stanley Unibail- que la France dépende moins à la tête de son groupe. Le conseil de sur- Wilbur Ross, dans un communiqué.
China Construc-
tion Bank 19
19
Neuberger 20
Rodamco-
Westfield 24
des formats étrangers veillance de l’entreprise contrôlant Opportunités dans l’édition Cette action multi-volets montre notre
Citigroup 19 Orchestra 12 Vale 20
Philippe Chazal, de la Fabrique des formats, Hachette, une activité de commerce Le conseil de surveillance aurait voté à la engagement continu pour freiner
Deutsche Bank Pernod Ricard Voodoo 16 a présenté un plan pour développer les pro- dans les lieux de transports et divers quasi-unanimité (sans voix contre) pour Huawei dans cette tâche. » Contacté,
grammes de télévision susceptibles d’être titres de médias, dont Europe 1, a décidé le renouvellement par anticipation du Huawei, pour sa part, n’a pas encore
exportés. // P. 17 lundi de renouveler par anticipation son mandat d’Arnaud Lagardère. Nicolas réagi officiellement.
mandat d’associé-commandité et gérant Sarkozy s’est prononcé pour. Ce durcissement inter vient au
Les banques chinoises sont pour quatre ans à compter de ce jour. Selon nos informations, Lagardère moment où Donald Trump mène une
durement frappées par la crise Il y a moins d’une semaine, Vivendi et annonce par ailleurs la création d’un croisade tous azimuts contre la tech
Le régulateur bancaire chinois a alerté Amber, les ex-rivaux de l’assemblée nouveau conseil de gérance dans le chinoise, à moins de 3 mois des élec-
sur la santé des banques, confrontées à générale (AG) du 5 mai, annonçaient cadre d’une feuille de route pour répon- tions présidentielles. Longtemps centré
A LA UNE DE L’ECO une explosion des créances douteuses.
La banque centrale a autorisé la banque
leur alliance pour renouveler ce même
conseil de surveillance en convoquant
dre à la crise. Y figureront les patrons des
deux branches, Dag Rasmussen, pour le
sur Huawei, le président américain
cible désormais tous les champions chi-
DU LUNDI AU VENDREDI régionale Baoshang à déposer le bilan, une AG avec l’idée de pouvoir menacer « travel retail », et Arnaud Nourry, pour nois du secteur. Donald Trump vient
6H50 une première depuis près de le renouvellement l’édition, avec le comité exécutif du ainsi de donner 90 jours à TikTok, une
vingt ans. // P. 19 d’Arnaud Lagardère, nor- groupe. application de vidéos virales apparte-
Retrouvez le fait économique du jour malement prévu en mars. Dans le « travel retail », le groupe veut nant au groupe chinois ByteDance,
en partenariat avec Pourquoi les marques Lagardère est un groupe faire évoluer le modèle avec les commer- pour liquider sa filiale aux Etats-Unis en
s’intéressent à TikTok avec une structure en com- çants afin d’économiser du cash-flow en la vendant à un groupe américain.
Le réseau social chinois a réussi à mandite qui verrouille son période de crise. Dans l’édition, le groupe Microsoft est sur les rangs.
attirer un large public en seule- contrôle. confirme vouloir saisir les opportunités La Maison-Blanche a également tou-
À réécouter également sur ment quatre ans. Les grands grou- L e c a m p d ’A r n a u d de consolidation comme Simon & ché WeChat, l’application la plus
RTL.fr pes y voient une opportunité pour Lagardère, qui précise ne Schuster, l’éditeur américain mis en importante en Chine avec plus d’un mil-
DR

cibler un public plus jeune. // P. 15 pas encore avoir reçu de vente par sa maison-mère ViacomCBS. n liard d’utilisateurs. n
ENTREPRISES Mardi 18 août 2020 Les Echos

La reprise de Camaïeu sauvegarde


les trois quarts des emplois
l Le tribunal de commerce de Lille Michel Ohayon,
a privilégié l’offre du fonds l’homme
d’investissement de l’homme qui croit
d’affaires Michel Ohayon.
l Ce dernier reprend 80 %
au commerce
des effectifs, soit 2.659 emplois, physique
et 511 boutiques sur 634. L’homme d’affaires
bordelais grimpe une
marche de plus dans
cale CFDT-CGT-FO étaient, eux, la construction d’un petit
MODE favorables à la FIB. Jugeant que c’est empire du commerce avec
le management actuel qui a conduit la reprise de Camaïeu.
Dominique Chapuis au redressement judiciaire, les
dchapui@lesechos.fr représentants des salariés voyaient Philippe Bertrand
d’un mauvais œil le fait de lui con- @Bertra1Philippe
C’est finalement l’offre de l’homme fier de nouveau les rênes de l’entre-
d’affaires Michel Ohayon, avec la prise. L’avocat de l’intersyndicale, Difficile de dessiner le portrait d’un
Financière immobilière bordelaise Stéphane Ducrocq, avait d’ailleurs homme qui cultive la discrétion.
(FIB), qui a été retenue par le tribu- dénoncé l’ordonnance du 20 mai Mich el Ohayon est p ourtant
nal de commerce de Lille pour la dernier, liée au Covid, qui autorise devenu en deux ans une figure du
reprise de Camaïeu. Et pas celle de un patron à reprendre son entre- secteur de la distribution. Son hol-
l’actuelle direction, également sur prise après un dépôt de bilan. ding, la Financière immobilière
les rangs. Le projet prévoit de « Comment soutenir une équipe diri- bordelaise, a repris 22 Galeries
reprendre plus de 80 % des effectifs, geante qui coule la boîte, la met en Lafayette de Province, le leader du
soit 2.659 salariés sur les 3.100 de redressement, bénéficie des aides de jouet, La Grande Récré, et la chaîne
l’enseigne textile, et de conserver l’Etat, voit l’ardoise effacée et en pro- d’habillement féminin Camaïeu.
511 boutiques sur 634. fite pour fermer des magasins et Les précédents investissements
Les magistrats ont toutefois indi- licencier », a renchéri Omar Rahni, de l’homme d’affaires bordelais
qué, dans le jugement rendu lundi, représentant CGT au CSE. auraient déjà suffi à le mettre en
regretter « amèrement la faiblesse Reste que l’équipe de direction lumière. Le Grand Hôtel de Bor-
des prix de reprise, particulièrement était en place seulement depuis sep- deaux, le Trianon Palace de Ver-
celle de FIB, qui a été qualifiée d’indé- tembre. Le PDG, Joannes Soënen, sailles et le Waldorf Astoria de
cente lors des débats. » « Néanmoins, avait été nommé pour engager un Jérulsalem sont des marques pres-
l’intérêt de l’entreprise reste sa péren- énième plan de relance, mais le tigieuses.
nité, qui apparaît meilleure dans le Covid est passé par là. La fermeture Son avocat pour le rachat de
projet FIB », souligne le tribunal. du réseau pendant deux mois a blo- Camaïeu le qualifie de « grand tra-
« C’est une belle victoire du droit et qué le projet et a fait plonger les ven- vailleur ». « Quand Camaïeu s’est
un nouveau souffle pour cette grande tes. Pour l’exercice achevé fin mars, trouvé à la recherche d’un repreneur,
entreprise », a souligné de son côté le chiffre d’affaires était en recul de il m’a appelé à 7 h 30 du matin », se
maître Olivier Pardo. Concernant le 10 %, à 570 millions d’euros. souvient Olivier Pardo. Ce n’était
prix de cession (non communiqué), Toutefois, les difficultés de sûrement pas un samedi, car le jour
l’avocat de la FIB estime « qu’il doit Camaïeu, placé en redressement du shabbat est le seul durant lequel
être analysé dans le cadre de l’offre judiciaire le 26 mai, remontent à ce Juif observant laisse retomber la
globale, avec l’ensemble des coûts beaucoup plus loin. Etranglée par Romuald Meigneux/Sipa pression des affaires.
identifiés, ceux qui risquent de venir une dette de 1 milliard d’euros,
sur la marque, et les investissements à l’enseigne de mode à petit prix fon- A contre-cycle
réaliser ». dée en 1984, longtemps leader en Michel Ohayaon a débuté à Bor-
France, avait vu ses créanciers deaux avec une concession Daniel
Des salariés divisés monter au capital en 2016. La moi- Hechter. Si ses bureaux sont
Le débat est monté ces dernières tié de cette dette avait été alors con- aujourd’hui à Paris, il reste attaché à
semaines autour de la seconde vertie en capital. En 2018, au terme 500 salariés seront licenciés pour motif économique dans le cadre d’un PSE. la capitale aquitaine où il a côtoyé
offre. Portée par l’actuel PDG de d’un long bras de fer, ce sont finale- Alain Juppé, financé l’auditorium et
l’entreprise, Joannes Soënen, et ment les créanciers qui l’ont ment spécialisé dans l’immobilier pour assurer la saison automne-hi- entrepreneur qui a convaincu le tri- racheté le château… Trianon, un
trois fonds actionnaires (Golden- emporté, après une procédure de commercial de l’homme d’affaires ver 2020-2021, a précisé aux bunal de commerce. Michel saint-émilion grand cru qui fait
Tree, CVC et Farallon), elle était sauvegarde, face aux actionnaires Michel Ohayon a également décidé « Echos » maître Olivier Pardo. La Ohayon a repris il y a deux ans La écho au Trianon Palace. « Sa chance,
moins disante, prévoyant de con- historiques. Les équipes mises en de garder le contrat logistique avec FIB n’a pas obtenu le prêt garanti par Grande Récré, spécialiste du jouet, raconte Olivier Pardo, est d’avoir eu
server 2.520 salariés et 446 maga- place depuis avaient pour priorité le prestataire Dispéo et le siège à l’Etat (PGE) pour financer son pro- qui est plutôt bien repartie. Il a égale- peur de ne pas pouvoir payer les
sins, les plus rentables. Surtout, elle de développer les ventes en ligne, de Roubaix (Nord). « La véritable étape jet, alors que l’ancienne direction ment acquis, en 2018, 22 franchises loyers de ses premiers magasins et
était soutenue uniquement par le rénover le réseau et de revoir l’offre. sera dans les prochains jours le verse- avait, elle, décroché ce sésame. « Ce Galeries Lafayette en province. d’en avoir acheté les murs pour se ras-
syndicat maison (38 % des voix aux ment de 20 millions d’euros par les qui a été accordé aux anciens proprié- surer. » L’angoisse a fait sa fortune.
dernières élections professionnel-
les), tandis que le comité social et
économique (CSE) et l’intersyndi-
Refus de PGE
Un travail qu’aura désormais en
charge la FIB. Le fonds d’investisse-
repreneurs », indique une source
proche du dossier. Un montant des-
tiné à racheter les nouveaux stocks
taires de Camaïeu ne devrait pas nous
être désormais refusé », a estimé
l’avocat. Selon lui, c’est le projet d’un
( Lire l’éditorial
de Julie Chauveau
Page 10
Michel Ohayon investit
aujourd’hui cette dernière à contre-
cycle. Les observateurs ne jurent
que par l’e-commerce, il achète des
magasins « en dur », persuadé que

L’été de tous les dangers pour les marques de mode les ventes en ligne ne seront jamais
qu’un complément et que les clients
resteront fidèles aux boutiques
pour peu qu’elles soient attractives
Camaïeu, Naf Naf
ou André : les reprises
Michel Ohayon, avec Financière
Immobilière Bordelaise. Passage
repris d’autres points de vente,
portant le nombre d’emplois
• ANDRÉ
André voit, lui, le retour de l’un de
Othaim, qui était un actionnaire
minoritaire d’Orchestra. NewOrch
et animées. « C’est un entrepreneur
qui croit dans la revitalisation des
après placement en revue des opérations de l’été. préservés à environ 3.600. ses anciens patrons qui l’a dirigé conserve 3.769 emplois sur 4.520 centres-villes de taille moyenne, dans
en redressement judiciaire de 2005 à 2013, François Feijoo. ainsi que 430 magasins sur 514. le commerce physique et dans le pou-
se multiplient
dans le monde du textile,
• LA HALLE
Pour La Halle, qui était dans le
• NAF NAF
Autre ancien fleuron de Vivarte,
Il menait la seule offre de reprise
du spécialiste de la chaussure qui
Cette décision de mi-juin est ren-
due possible par une ordonnance
voir des marques reconnues. Il est
audacieux et n’a pas peur prendre
de la chaussure giron de Vivarte, c’est à un poids qui l’avait cédé en 2018 au groupe a obtenu le feu vert le 28 juillet. du 20 mai assouplissant les condi- des risques », dit de lui Nicolas
et de la décoration. lourd du prêt-à-porter – le groupe chinois Shanghai La Chapelle Spartoo, qui détenait la marque, tions de reprise de sa propre entre- Houzé, le directeur général du
Avec un maintien breton Beaumanoir – que le tribu- Fashion, Naf Naf a, à nouveau, avait jeté l’éponge. prise par un dirigeant. Et ouvre la groupe Galeries Lafayette.
des emplois nal de commerce de Paris a confié changé d’actionnaire après avoir 55 magasins sur 180 en France voie à d’autres jugements du Un entrepreneur qui sait s’entou-
allant de 50 à 80 %. l’enseigne le 8 juillet. Le nombre été placé mi-mai en redressement et 13 affiliés continuent avec lui même type. rer. Pour diriger Camaïeu, il a
d’entreprises ayant fait des propo- judiciaire. L’enseigne, qui s’était leur activité, soit mieux que l’offre recruté Wilhelm Hubner, l’ancien
Clotilde Briard
@ClotildeBriard
sitions était monté jusqu’à 25.
Le propriétaire de Cache Cache,
illustrée par l’impertinence de ses
campagnes publicitaires, a rejoint
initiale. Côté emplois, 221 sont
maintenus tandis que 188 licencie-
• ALINÉA
C’est sur cette même ordonnance
directeur général d’Auchan, indi-
que Olivier Pardo. Pour l’approvi-
Bonobo ou Morgan s’est engagé à le groupe turc Sy International via ments sont prévus. que compte Alexis Mulliez, l’actuel sionnement textile, il s’appuie sur
Les annonces de mise en redresse- reprendre la quasi-totalité de l’acti- sa filiale française qui avait déjà dirigeant d’Alinéa. Si le tribunal de l’acheteur réputé, Samuel Alimi.
ment judiciaire s’enchaînent dans
tous les secteurs. Avec, à la clé, des
vité mode de l’enseigne de chaus-
sures et vêtements. Au total, il con-
repris en 2019 l’enseigne de textile
Sinequanone. Il était en lice face
• 0RCHESTRA
Dans le dossier Orchestra, en
commerce de Marseille a retenu
six offres, la sienne est la seule à
Olivier Pardo, son avocat, a lui-
même été magistrat et, surtout,
schémas de reprise très différents, serve 2.520 emplois, soit près de la à Beaumanoir. redressement judiciaire à partir concerner l’entreprise et la mar- membre du cabinet Méhaignerie,
permettant un maintien de moitié des effectifs. Et le groupe Le tribunal de commerce de de fin avril, le repreneur est tout que. Les autres ne portent que sur qui a réformé le droit des faillites.
l’emploi plus ou moins important. garde 366 magasins sur 530. Bobigny a opté fin juin pour celui sauf un inconnu pour la chaîne de des magasins de l’enseigne de Utile quand on fait ses emplettes à la
Mais dans l’univers du textile, Avec un plan de relance pré- qui était déjà l’un des fournisseurs mode enfantine et d’articles de meubles et de décoration, dont barre du tribunal.
de la chaussure et de la décoration, voyant un investissement de de Naf Naf et faisait une offre socia- puériculture. Les juges du tribunal l’actionnaire majoritaire est l’Asso- Défenseur du vieux monde du
le mouvement est particulière- 60 millions d’euros, son objectif est lement mieux-disante. L’entre- de commerce de Montpellier ont ciation familiale Mulliez. commerce, Michel Ohayon n’en
ment prégnant autour de marques de créer un pôle de mode familiale prise de l’homme d’affaires franco- en effet retenu l’offre de Pierre Seuls 9 points de vente sur 26 resterait pas moins, selon ses pro-
bien connues du public. A l’instar à petits prix alors qu’il était plutôt turc Selçuk Yilmaz reprend 125 des Mestre, son fondateur, déposée feraient partie de la nouvelle vie de ches, « ouvert aux idées nouvelles ».
de Camaïeu pour lequel le tribunal axé jusque-là sur les marques pour 160 boutiques ainsi que 75 maga- au travers d’une nouvelle entité la chaîne. Les quelque 2.000 sala- De fait, investir dans le marché
de commerce de Lille vient de choi- femmes. En complément, Chaus- sins affiliés. Cela doit préserver baptisée «NewOrch». Ils l’ont pré- riés ne seront fixés sur leur sort sinistré de la mode devient presque,
sir l’offre de l’homme d’affaires sea et Superchauss34 ont aussi 944 emplois sur 1.170. férée à celle du groupe saoudien Al qu’à la fin du mois d’août. n de nos jours, une nouveauté… n
Les Echos Mardi 18 août 2020 ENTREPRISES // 13

Face à l’épidémie,
Ryanair va réduire
la voilure
à la rentrée
Le coronavirus commence
AÉRIEN à coûter très cher à Ryanair.
L a c o m p a g n i e l ow c o s t a
La compagnie annoncé, il y a deux semaines,
irlandaise a annoncé, avoir subi une perte nette de
lundi, ramener 185 millions d’euros entre
de 70 à 50 % avril et juin – le premier tri-
ses capacités de vols mestre de son exercice décalé
en septembre – en raison de la paralysie du
et en octobre. trafic aérien provoqué par la
pandémie de Covid-19. Le
transporteur irlandais avait
Léa Sirot évoqué, dans un communi-
@LeaSirot qué, le trimestre le plus « diffi-
cile » de ses trente-cinq ans
En raison d’une baisse des d’histoire.
réservations liée à la hausse de
cas de coronavirus en Europe,
Ryanair a décidé de réduire la La compagnie
voilure en septembre et en low cost a annoncé,
Pour Sanofi, cette opération va permettre le « renforcement des principaux domaines de R&D dans les maladies octobre. La compagnie irlan- il y a deux
auto-immunes et allergiques ». Photo Charles Platiau/Reuters daise, qui avait prévu de tour-
ner à 70 % de ses capacités en
semaines,
septembre, s’est vue contrainte avoir subi

Sanofi accélère dans la lutte


de les ramener à 50 % du fait de une perte nette de
l’incertitude planant autour
des hausses de cas de Covid-19
185 millions d’euros
en Europe. Une réduction des entre avril et juin.

contre la sclérose en plaques


fréquences plutôt qu’une sup-
pression de lignes affectera Au premier trimestre, le
principalement les vols vers nombre de passagers est
l’Espagne, la France et la tombé pratiquement à néant,
Suède, a précisé le premier à 0,5 million, contre 42 mil-
transporteur aérien européen. lions un an plus tôt, Ryanair
nait jusqu’alors accès à une licence En février dernier, Sanofi avait loppement de ces handicaps chez ces « Nous pensons que les restric- dégageant alors un bénéfice
PHARMACIE exclusive mondiale pour le déve- annoncé des résultats positifs con- personnes. Qu’il leur permet de res- tions vont fortement réduire la net de 243 millions d’euros. Le
loppement et la commercialisation cernant l’essai clinique de phase II ter actifs et de travailler », ajoutait-il. demande de voyages de la fin de confinement et la fermeture
Le groupe pharmaceu- de l’inhibiteur BTK ’168, une petite de son inhibiteur BTK ’168, avec un L’offre publique d’achat de Sanofi l’été et affecter le sentiment des des frontières en Europe ont
tique s’offre la biotech molécule apte à bloquer les phéno- an d’avance sur ses concurrents. En devrait commencer au plus tard ce consommateurs pour toutes les mis un coup d’arrêt brutal au
américaine Principia mènes d’inflammation dans le trai- juin, le laboratoire incluait le pre- mois-ci, pour être finalisée au qua- compagnies aériennes euro- trafic aérien à partir de la mi-
Biopharma pour tement de la sclérose en plaques. mier patient pour la phase III, la trième trimestre 2020. L’opération, péennes de courte distance », a mars, si bien que, jusqu’à juin,
3,7 milliards de dollars. C’est une des six molécules dont dernière avant commercialisation. qui aboutira à l’acquisition de la expliqué Mark Manduca, ana- les avions de Ryanair sont res-
Paul Hudson a fait sa priorité, en totalité des actions de Principia en lyste chez Citigroup, dans une tés cloués au sol.
Sanofi travaille avec décembre 2019. Médicaments « first-in-class » circulation « au prix de 100 dollars note à ses clients. Après une reprise des vols
En prenant le « contrôle inté- De quoi satisfaire Paul Hudson dont début juillet, la compagnie
celle-ci depuis 2017
gral » de cette molécule, Sanofi l’un des mantras est de se focaliser Un nouveau coup dur irlandaise a annoncé avoir
pour développer s’évite de payer des royalties en cas sur les médicaments « first-in- Avec l’inhibiteur La France et les Pays-Bas ont transporté 4,4 millions de
et commercialiser de succès. « Nous supprimons les class », totalement innovants. Jus- BTK ’168, Sanofi été ajoutés à la liste de quaran- passagers le mois dernier, à
l’une des six molécules complexités de ce programme de qu’à présent, le géant pharmaceuti- entend développer taines du Royaume-Uni la 40 % de ses capacités et un
clés du géant français. développement prioritaire et sim- que avait l’habitude d’être présent semaine dernière, et les com- taux de remplissage moyen de
plifions la future commercialisa- dans de nombreux domaines théra-
le premier traitement pagnies aériennes craignent 72 %. Avec 1.882 vols program-
Enrique Moreira tion de ce produit », souligne Paul peutiques. Quitte à être seulement oral contre la sclérose que de nouvelles restrictions més début août, Ryanair reste
@EnriqueMoreira Hudson, dans le communiqué. Par quatrième ou cinquième, expli- en plaques. soient réimposées à la Grèce et la plus active des compagnies
ailleurs, Sanofi ajoute à son porte- quait le dirigeant aux « Echos », au à la Turquie, en raison de aériennes dans le ciel euro-
Paul Hudson avait fixé un cap et le feuille « l’inhibiteur BTK par voie début de l’été. l’augmentation du nombre de péen, devant sa rivale britan-
navire Sanofi n’en dévie pas. Lors- orale rilzabrutinib, au stade de Avec l’inhibiteur BTK ’168, Sanofi l’action », sera entièrement financée cas, selon des informations nique easyJet, qui avait repris
qu’il présente sa stratégie aux ana- développement avancé », et ren- entend développer le premier trai- avec sa trésorerie disponible. Le labo- communiquées à l’agence ses vols en juin, et très loin
lystes, en décembre 2019, le tout force ainsi sa R&D dans les mala- tement oral contre la sclérose en ratoire pourra compter sur le pro- Bloomberg. devant Air France. n
nouveau directeur du géant fran- dies auto-immunes et allergiques. plaques. Un marché évalué à pas duit de la vente de sa participation
çais a un leitmotiv : « Nous misons Un pari sur l’avenir, donc, mais un moins de 20 milliards d’euros. « La dans le capital de Regeneron, annon-
sur les points forts du laboratoire. » pari jugé mesuré. Tant le BTK ’168 maladie touche des personnes assez cée fin mai. L’opération pourrait rap-

à suivre
L’acquisition de la biotech améri- que le rilzabrutinib ont le potentiel jeunes, en moyenne 30 ans », préci- porter quelque 13 milliards de dollars
caine Principia Biopharma, annon- de devenir des produits à multiples sait Erik Wallström, responsable au géant français. De quoi financer
cée lundi, pour 3,68 milliards de indications, affirme Sanofi. Le du développement pour la neurolo- de nouvelles acquisitions stratégi-
dollars (3,10 milliards d’euros) s’ins- laboratoire dit ainsi avoir hâte de gie, lors de l’annonce des résultats ques dans les douze mois à venir.
crit pleinement dans cette lignée. révéler l’intégralité de leurs bénéfi- de la phase II. « Le BTK ’168 aura un
Sanofi collabore avec la biotech
depuis 2017. Ce partenariat lui don-
ces thérapeutiques dans un vaste
éventail d’indications.
gros potentiel si nous pouvons mon-
trer qu’il permet de prévenir le déve- ( Lire « Crible »
Page 24

Covid-19 : la biotech française OSE


développe un vaccin innovant
iStock

phocytes T à mémoires, NDLR] vert en 2012 », précise le directeur taines sont même communes avec
SANTÉ contre les cellules infectées par le général d’OSE, Alexis Peyroles. Plu- le premier SRAS et le MERS. Très modeste progression
OSE Immuno-
Covid-19 », explique aux « Echos » sieurs études ont montré que « On s’inscrit clairement sur un des prix des carburants en France
le directeur scientifique de la bio- onze ans après l’infection par le vaccin de type deuxième génération »,
therapeutics a annoncé, tech, Nicolas Poirier. SRAS, les patients présentaient estime Alexis Peyroles qui ne croit ÉNERGIE Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-
lundi, des résultats Le candidat vaccin se veut « inno- ainsi une mémoire immunitaire pas qu’un seul vaccin sera utilisé service en France ont très faiblement progressé dans l’ensem-
précliniques positifs vant et différencié » à plus d’un titre. des lymphocytes T. dans le monde. Le directeur général ble, la semaine dernière. Le gazole, carburant le plus vendu
concernant son vaccin Les laboratoires les plus en pointes d’OSE envisage « un démarrage de dans le pays, valait 1,2367 euro par litre en moyenne, en minus-
contre le Covid-19. dans la course au vaccin (Moderna, 46.000 séquençages l’essai clinique de phase I et II, dès fin cule progression par rapport à la semaine précédente
Sanofi, AstraZeneca…) misent La biotech implantée à Nantes (Loi- 2020 ou début 2021 ». La biotech pré- (1,2364 euro), selon les données du ministère de la Transition
généralement sur l’induction d’une re-Atlantique) reconnaît avoir pris parera en parallèle un essai clinique écologique. L’essence super sans plomb 95 s’est vendue à
Les premiers vaccins contre le réponse d’anticorps neutralisants. plus de temps pour se lancer dans la de phase III afin de « démontrer son 1,3316 euro, en petite hausse de 0,36 centime.
Covid-19 ne sont pas encore dispo- Or, des études ont montré que cette course. Une force, selon Nicolas efficacité sur un grand nombre de
nibles que, déjà, certains planchent réponse pouvait être de courte Poirier. « Nous avons pu analyser patients ». Encore faut-il pouvoir
sur la deuxième génération. C’est le durée. plus de 46.000 séquençages du financer cette partie très coûteuse ? Annulation de la Foire agricole
choix fait par OSE Immunothera- La biotech entend pour sa part génome du virus », note le directeur La biotech française espère attirer de Châlons-en-Champagne
peutics, et cela semble payer. La bio- « éduquer les lymphocytes T à scientifique. De quoi observer ses des fonds publics, « comme ont pu en
tech nantaise a annoncé lundi des mémoires », apportant ainsi une mutations, quand les laboratoires bénéficier d’autres laboratoires » SALONS La 74e Foire agricole de Châlons-en-Champagne a été
résultats précliniques positifs pour réponse immunitaire sur un plus les plus en pointe se basent sur le pour lutter contre le coronavirus, annulée lundi après le refus du préfet de la Marne d’accorder une
son CoVepiT. long terme. « Nous nous sommes premier séquençage réalisé à explique Alexis Peyroles. Ou des dérogation de plus de 5.000 participants par jour en raison de
Ce candidat vaccin utilise la basés sur ce que l’on sait des précé- Wuhan, où le Covid-19 est apparu. partenariats avec des gros laboratoi- l’épidémie de Covid-19. Deuxième foire agricole de France après
même technologie développée par dents syndromes respiratoires aigus OSE a ainsi pu déterminer plu- res, comme elle en a déjà signés. Ils le Salon de l’agriculture, poumon économique en Champagne-
OSE en oncologie, dans le cancer sévères [SRAS], comme celui de 2002, sieurs zones cibles à la surface du sont les seuls à pouvoir supporter les Ardenne, elle devait se tenir du 4 au 14 septembre, avec près de
du poumon. L’objectif est « d’armer ou le syndrome respiratoire du virus n’ayant pas muté entre les dif- coûts engendrés par de tels essais. 750 exposants. L’édition 2019 de la Foire de Châlons avait attiré
les défenses immunitaires [les lym- Moyen-Orient [MERS-CoV], décou- férentes souches séquencées. Cer- — E. M. plus de 250.000 personnes en dix jours, selon les organisateurs.
14 // ENTREPRISES Mardi 18 août 2020 Les Echos

En Allemagne, l’énergie solaire


bénéficie d’un anticyclone favorable
l La baisse drastique des coûts de production des modules solaires et le volontarisme des autorités allemandes
ont redonné des couleurs au secteur, qui repart à l’offensive.
l Le manque d’ensoleillement en hiver limitera cependant sa contribution future aux besoins énergétiques du pays.

ÉNERGIE

Ninon Renaud
@NinonRenaud
— Correspondante à Berlin

Après des années de vaches mai-


gres liées à la baisse des subven-
tions publiques, le secteur de
l’industrie solaire reprend du poil
de la bête en Allemagne. Selon
l’Agence fédérale des réseaux, le
pays a construit au premier semes-
tre une capacité de 2,4 gigawatts,
soit le double de ce qu’il avait ins-
tallé en 2014, au creux de la vague.
Selon les estimations du groupe
d’experts de BloombergNEF, entre
4,2 et 4,4 gigawatts devraient être
ajoutés sur l’ensemble de 2020, soit
une augmentation de plus de 11 %
sur un an.

Une longue marche


Au total, les capacités installées
se rapprocheront de celles de
l’éolien, qui devraient atteindre
60 gigawatts, contre 54 pour le
solaire. Selon BloombergNEF, les
deux prochaines années devraient
connaître le même rythme de
construction alors même que l’ins-
tallation d’éoliennes se heurte à
l’opposition croissante de rive-
rains. L’écart de capacités cumu-
lées entre les deux sources d’éner-
gies vertes devrait ainsi se réduire
encore : en 2022, il devrait être
réduit à moins de 2 gigawatts.
Le solaire représente déjà 8 % de en 2000 par le gouvernement de tion. Le prix des modules est en effet 2019. Il vise dans ce cadre une capa- retrouver les sommets d’il y a vingt solaire ne produit qu’à hauteur de
l’électricité consommée outre- coalition sociaux-démocrates et passé de 4,20 dollars par watt cité photovoltaïque installée de ans, quand les nouvelles capacités 11 % de sa capacité théorique instal-
Rhin, contre 2 % en France. C’est le Verts de Gerhard Schröder, dési- en 2008 à environ 0,19 dollar 98 gigawatts d’ici à 2030. installées dépassaient 7 voire lée en Allemagne, contre plus de
fruit d’une longue marche, lancée reux de promouvoir les énergies aujourd’hui, grâce aux économies Les conditions de subvention de 8 gigawatts chaque année. 25 % pour l’éolien terrestre et plus
renouvelables. La nouvelle dyna- d’échelle et aux améliorations tech- la modernisation des systèmes de « Ce n’est pas parce que c’est l’éner- de 30 % pour celui en mer. Outre le

8%
mique devrait permettre de dou- nologiques. chauffage ont ainsi été améliorées gie la moins chère à produire qu’il problème de place, la surproduc-
bler cette part d’ici à quinze ans, début 2020, Berlin prenant en faut en installer beaucoup », pré- tion qui résulterait en été d’un trop
selon l’Agence fédérale des réseaux. Un obstacle de poids charge 45 % des coûts de l’installa- vient Jenny Chase, analyste chez grand nombre d’installations ne
Cette progression tient à la chute Le gouvernement allemand est tion de panneaux solaires sur les BloombergNEF. Une telle évolution ferait que cannibaliser les offres des
des coûts de production de l’électri- aussi à l’offensive pour tenir son bâtiments. Certaines régions ne résoudra en effet pas selon elle acteurs en présence. L’avenir du
LA PART DU SOLAIRE cité photovoltaïque qui pousse les engagement d’atteindre une part de comme le Bade-Wurtemberg ont un problème de poids : le manque solaire se situe davantage en Espa-
dans l’électricité grands acteurs comme EnBW à 65 % d’énergies renouvelables dans même imposé de tels équipements de soleil en hiver outre-Rhin. gne, qui a pris l’an dernier au sein de
consommée outre-Rhin, investir dans des parcs solaires la consommation brute d’électricité sur les nouveaux bâtiments. Il ne C’est la raison pour laquelle, faute l’UE la tête du secteur photovoltaï-
contre 2 % en France désormais rentables sans subven- à l’horizon de 2030, contre 43 % en faut cependant pas s’attendre à de pouvoir stocker cette énergie, le que, passant devant l’Allemagne. n

Le plus grand parc photovoltaïque


allemand voit le jour
L’énergéticien EnBW
PRIVATE EQUITY M&A LBO
vice complète permettra à l’énergéti- plus petits projets, EnBW se dotera
s’apprête à injecter les cien allemand de produire de deux autres fermes photovoltaï-
premiers kilowattheures 180 gigawattheures par an, soit ques, au moins, dans le Brande-

LES TENDANCES DU
d’un parc photovoltaïque l ’é q u i v a l e n t d e s b e s o i n s d e bourg l’an prochain.
de 164 hectares, installé au 50.000 ménages. Si l’on ne prend pas L’activisme d’EnBW a aussi une
nord-est de Berlin. en compte le transport des modules composante économique : seuls les

MARCHÉ DÉCRYPTÉES Malgré les températures élevées en


chinois, EnBW précise que cette
électricité verte économisera envi-
projets d’une puissance de moins de
10 mégawatts peuvent bénéficier de

3pourmois
ce mois d’août à Werneuchen, dans ron 129.000 tonnes de CO2 par an. subventions, ce qui explique que les
le nord-est du Brandebourg, près de parcs photovoltaïques ne représen-
150 personnes s’activent pour met- Un projet rentable tent que 26 % des capacités instal-
tre la dernière main à la première sans subventions lées outre-Rhin. Mais la chute des
tranche de l’installation du plus Le coronavirus pourrait compliquer prix de production des modules
seulement grand parc solaire allemand. Une la tâche d’EnBW, car l’envergure du solaires et les économies d’échelle

300 €
rangée de bungalows préfabriqués projet l’a obligé à contracter avec de permises par les fermes photovoltaï-
dédiés à la quarantaine d’entreprises nombreuses entreprises étrangè- ques les rendent désormais renta-
mobilisées sur le projet permet de res : ses fournisseurs viennent aussi bles sans aides publiques.
venir se rafraîchir. Début septem- bien de Turquie, pour les vis, que de EnBW précise que l’électricité
bre, l’énergéticien EnBW, proprié- Croatie, pour les câbles, ou encore produite sera fournie à des clients
taire du site qui pourrait accueillir de la Sarre, pour l’acier, tandis que distributeurs ou vendue sur le mar-
225 terrains de football, compte nombre d’ouvriers sont espagnols. ché, ou dans le cadre de contrats
injecter dans le réseau les premiers « La coordination de la logistique sur d’achat à long terme. A 51,80 euros
kilowattheures que produiront les un tel chantier est déjà un défi en soi, par mégawattheure en moyenne,
135.000 modules initiaux – le parc mais l’approvisionnement a égale- contre 61,40 euros pour l’éolien,
devrait en compter 465.000 d’ici à la ment été très complexe pendant la « l’électricité venant du solaire est la
fin de l’année. crise sanitaire », raconte Stefan moins chère du marché », souligne
Par rangées hautes de 6 pan- Lederer, chef de projet chez EnBW. Thorsten Jörss, directeur des projets
neaux et larges de 26, inclinés à Ce projet, dont la réalisation photovoltaïques chez EnBW. La
20 degrés vers le sud, ils représen- représente un investissement de fixation d’un prix minimum du CO2
tent un quart environ du parc de 100 millions d’euros environ, est à 25 euros par tonne à partir du
Abonnez-vous à un tarif exclusif ! 164 hectares dont la construction
doit s’achever à la fin de l’année, au fil
néanmoins clé pour l’énergéticien,
qui s’est donné pour objectif d’attein-
1er janvier 2021, puis son augmenta-
tion progressive jusqu’à 55 euros en

boutique.capitalfinance.eu/3MOIS de la livraison quotidienne par


camions, venant du port de Ham-
bourg, des modules fournis par le
dre 50 % de renouvelable dans son
mix énergétique en 2025 – contre
32 % actuellement, selon l’associa-
2025, promet d’accroître encore
l’attractivité du solaire outre-Rhin.
— N. R. (à Weesow-Willmersdorf,
chinois Trina Solar. La mise en ser- tion SolarPower Europe. En sus de dans le Brandebourg)
Les Echos Mardi 18 août 2020 ENTREPRISES // 15

La réalité
augmentée explore
de nouveaux
territoires
d’une expansion domestique.
CULTURE Alors que l’HistoPad a été plé-
biscité dans les 15 lieux français
L’HistoPad, qui en sont équipés (2 millions
la tablette de visite de touristes l’ont utilisé l’an
en réalité augmentée dernier) et que la fréquentation
d’Histovery, a augmenté de plus de 10 % au
sort des frontières. château de Chambord et au
palais des Papes d’Avignon, le
La start-up tricolore Centre des monuments natio-
naux, la plus grosse installa-
séduit outre-Atlanti-
tion au monde de réalité aug-
que et en Allemagne. mentée, n’a équipé qu’un seul
des sites, sur les 104 monu-
Myriam Chauvot ments majeurs qu’il gère, la
mchauvot@lesechos.fr Conciergerie à Paris.
H i s t o ve r y e x p l o r e , p a r
La crise sanitaire, en entravant ailleurs, le potentiel de sa
les déplacements, pourrait bien tablette en itinérance. Sa ver-
accélérer le déploiement de la sion HistoTour a réalisé une TikTok recense 2,5 milliards de téléchargements, d’après les statistiques de SensorTower, et compte aujourd’hui près de 805 millions
jeune pousse française Histo- nouvelle première mondiale. d’utilisateurs dans le monde. Photo Drew Angerer/Getty Images/AFP
very pour des visites culturelles Elle a été lancée en janvier à
en mode hors site. Son Histo- Paris pour le circuit touristi-

Pourquoi les marques


Pad, une tablette de réalité aug- que de la capitale, en car, de
mentée pour la visite des châ- Paris City Vision. Autre décli-
teaux et musées, vient ainsi de naison, plus radicale, l’Expo-
franchir les frontières de Pad n’augmente plus la réalité

s’intéressent à TikTok ?
l’Hexagone. Les autorités de la de ce que l’on voit sur place, car
Saxe (Allemagne) l’ont inauguré il n’y a plus de site, elle passe à
le 3 août à Albrechtsburg, le la réalité virtuelle. Elle a fait ses
plus ancien château allemand. débuts commerciaux en 2019
La tablette fait revivre non aux Etats-Unis pour une expo-
seulement les lieux, mais l’his- sition de six mois sur le D-Day
toire de la porcelaine en de 1944 au musée national de jeunes. Une cible difficile à attein- TikTok s’avère aussi un outil de La marque encourage les utilisa-
Europe. Car c’est là qu’elle a été l’US Air Force, dans l’Ohio. RÉSEAUX SOCIAUX dre, car constamment sollicitée sur veille précieux pour les publicitaires teurs de la plateforme à revoir son
fabriquée pour la première fois les réseaux sociaux, avec de très et les marques. « On s’en sert pour logo mondialement connu à leur
hors de Chine, sa recette ayant Exporter le patrimoine Le réseau social chinois, nombreuses publicités intégrées faire de la veille sur les tendances, avoir manière. La campagne a généré
été découverte en 1708 par un français propriété de ByteDance, dans des centaines de milliers de un œil sur les pratiques en termes de 850 millions de visionnages, avec
alchimiste du duc de Saxe qui Des bornes de géolocalisations a réussi à attirer contenus mis en ligne chaque jour. montage, sur les challenges… », indi- plus de 185.000 vidéos créées par
choisit ce château déjà désert à déclenchaient les contenus thé- un large public en D’où leur tendance à vite passer la que Perrine Bon, « Creative Influence quelque 73.000 participants.
l’époque pour mieux garder le matiques de l’ExpoPad, avec seulement quatre ans. pub, à être moins réceptif devant le & Amplification manager » chez Les marques peuvent aussi ache-
secret de sa fabrication. De là, reconstitutions de scènes et de flot continu d’images. Les ados et Publicis. De quoi « nous donner de ter d’autres formats publicitaires. Le
la porcelaine dite « de Saxe » a lieux, images d’époque, simula- Face à ce succès, jeunes adultes regardent, en l’inspiration, nous donner l’idée d’une ticket d’entrée est de 10.000 euros.
été exportée dans toute tions et manipulations en 3D. Le moyenne, moins longtemps les vidéo qui surferait sur les tendances, Cela va de la vidéo avec un onglet qui
les grands groupes y
l’Europe jusqu’au XIXe siècle, contenu a été repris de l’Histo- publicités que les tranches d’âge pour nos clients », poursuit-elle. ramène sur des sites externes, à la
l’HistoPad en retrace l’épopée. Pad existant au musée du
voient une opportunité plus élevées. Avec TikTok, plate- page de pub qui surgit sur l’écran lors
« Le partenaire est l’orga-
nisme d’Etat du Land de Saxe,
Débarquement de Sainte-Mè-
re-l’Eglise. L’ExpoPad D-Day
pour cibler un public
plus jeune.
forme très ancrée dans la pop cul-
ture, les marques apprennent à
• QUELS FORMATS
POUR LES CAMPAGNES ?
de l’ouverture de l’application, en pas-
sant par la vidéo publicitaire placée
gestionnaire de 25 châteaux et devait être réinstallé en juin à comprendre les usages des jeunes TikTok est connu pour être le entre deux vidéos, au placement de
jardins, et ce premier projet se Pensacola en Floride, au musée Léa Sirot âgés de 15 à 25 ans. réseau social « des gamines qui produit reconnaissable par le hash-
passe tellement bien qu’il est en de l’aéronavale (1 million de visi- @LeaSirot dansent », mais il est bien plus que tag collaboration, ou sponsorisé.
train de devenir un accord-ca-
dre, avec la perspective d’un
teurs par an) et un troisième
musée américain voulait l’ache- Impossible de passer à côté du phé-
•DECOMMENT LES AGENCES
PUB S’ADAPTENT AUX
cela. Dessins, vlogs, tutos, mode,
gags… il y en a pour tous les goûts. • COMMENT CONTOURNER
deuxième HistoPad au château ter. Le Covid a tout reporté, mais nomène chinois. Entre les polémi- CODES DE LA PLATEFORME ? Une autre force de TikTok est son LES DIFFICULTÉS ?
de Mauritzburg », se félicite le ce succès valide l’idée d’échan- ques autour de la protection des La publicité sur TikTok est moins ciblage : à force d’interagir avec du Les difficultés premières rencon-
cofondateur d’Histover y, ges et de synergies entre les données, des soupçons d’espion- intrusive que sur les autres réseaux contenu, l’utilisateur se crée un flot trées par les annonceurs sont de
Bruno de Sa Moreira. musées partenaires d’Histovery nage pour le gouvernement chinois sociaux. Les marques font assaut de de contenu personnalisé corres- créer du contenu qui corresponde à
sur les contenus des 16 HistoPad et son succès planétaire, TikTok a créativité pour que leurs messages pondant à ses passions ou centres la plateforme. Il y a une attente de
Versions itinérante en activité, pour de futures fait parler de lui cet été. Avec un ressemblent aux vidéos des utilisa- d’intérêt. Un atout majeur pour les création différente, plus exigeante
et hors site expositions « hors site ». nombre croissant d’utilisateurs, teurs. Elles travaillent leur image marques, qui utilise ce ciblage pour de la part des usagers de TikTok. Les
Ses premiers pas réussis à « Avoir vendu une exposition soit 805 millions actifs en juin der- auprès des différentes communau- toucher la communauté qui leur 15-25 sont constamment sollicités
l’étranger ouvrent des perspec- clés en main aux Etats-Unis, puis nier, et une part importante de jeu- tés ciblées. L’utilisation d’un outil de correspond. Celle du Do It Yourself, par les publicités. C’est une généra-
tives pour la start-up. Car la l’avoir revendue deux fois prouve nes consommateurs, avec 57 % de montage intégré, des effets de tran- par exemple, regroupe plus de tion qui a été biberonnée par le pla-
France, qui l’utilise comme que le patrimoine français peut 13-24 ans, l’application de partage sition, des filtres et des musiques 40 milliards de vues. De nombreux cement de produit, les arnaques en
vitrine du savoir-faire tricolore s’exporter, s’enthousiasme de vidéos attire les marques et leurs suggérées jouent un rôle important utilisateurs, fans de mode et de fri- ligne… et qui ne laissent rien passer.
dans les Salons internatio- Bruno de Sa Moreira. Pourquoi agences de publicité. dans la popularité de la vidéo. Les pes, mettent en scène le processus L’actuel conflit entre la Chine et les
naux, semble lui fermer la voie pas, demain, vendre une exposi- marques doivent s’adapter aux de customisation de vêtements et Etats-Unis autour de TikTok pose
tion sur le Palais des papes au
musée du Vatican ? » L’ExpoPad
•VISENT
POURQUOI LES MARQUES
LES 15-25 ANS ?
codes de la plateforme si elles veu-
lent réussir leurs campagnes.
s’échangent des conseils.
Le format phare de TikTok, Chal-
aussi un problème pour les groupes
voulant se lancer sur la plateforme.
« Avoir vendu suscite aussi déjà aux Etats- TikTok est en passe de devenir un « La plateforme donne l’opportu- lenge, est l’un des plus prisés par les Mi-juillet, le président américain
une exposition Unis la demande d’acteurs cul- canal de diffusion incontournable nité aux marques de se montrer plus marques. Ce type de vidéos virales Donald Trump avait affirmé qu’il
turels différents, pour des expo- pour de nombreuses marques. La créatives, et de toucher des audiences s’appuient souvent sur les talents de étudiait la possibilité de bannir
clés en main sitions au contenu nouveau. forte croissance du réseau social et plus jeunes », explique le responsa- TikTok à lancer un « défi », qui sera l’application, en raison de soupçons
aux Etats-Unis, L’épidémie de Covid-19 a tou- la puissance de ses communautés ble médias d’Ogilvy Social. Lab, repris par les utilisateurs afin de d’espionnage pour le compte du
puis l’avoir tefois aussi durement touché attirent les marques souhaitant Mathieu Gillain. La logique qui les toucher ainsi un grand nombre de gouvernement chinois. Pour certai-
revendue deux l’HistoPad. « 2019 avait été toucher les moins de 25 ans. La anime est de comprendre com- personnes. Le constructeur Merce- nes marques de mode, beauté et de
exceptionnelle, nous étions volonté première des marques en ment cibler une communauté sans des Benz, par exemple, l’a utilisé produits de grandes consomma-
fois prouve que devenus bénéficiaires pour la allant sur TikTok est de toucher les trahir l’ADN de la plateforme. sous le hashtag #MBStarChallenge. tions, c’est un sujet tabou n
le patrimoine première fois depuis notre créa-
français peut tion en 2013, le chiffre d’affaires
avait doublé à 3 millions d’euros
s’exporter. »
à suivre
et le 15 mars 2020, tout s’est
BRUNO DE SA MOREIRA arrêté », résume le cofondateur
Cofondateur d’Histovery d’Histovery, qui estime que « le
coronavirus va nous faire perdre
un, voire deux ans ». n

L’« Amazon chinois » ADP a perdu les trois Uber se joint à Lyft
fait mieux que prévu quarts de son trafic contre la Californie
E - C O M M E R C E JD.com, la en juillet TRANSPORTS Uber a décidé de se
deuxième plateforme d’e-com- AÉRIEN En juillet 2020, le trafic joindre à l’action en appel de son
merce chinoise derrière Alibaba, total de Groupe ADP est en baisse concurrent Lyft pour obtenir la
a réalisé un chiffre d’affaires de de 77,3 % par rapport au mois de révision d’un jugement rendu le
29 milliards de dollars au deuxième juillet 2019, avec 6 millions de pas- 10 août par un juge de San Francisco
Découvrez notre marketplace trimestre de son exercice 2020 sagers accueillis, a indiqué lundi le enjoignant aux plateformes de VTC
d’avril à juin, en hausse de 34 % sur gestionnaire aéroportuaire dans de donner le statut de salarié à leurs
BtoB, Les Echos Solutions
Stéphane de Sakutin/AFP

un an, au-dessus des prévisions. un communiqué. Pour Paris Aéro- chauffeurs à compter du 20 août.
Celui que l’on surnomme l’« Ama- port seul, le trafic est en baisse de Lyft a d’ores et déjà annoncé qu’il se
zon chinois », car son modèle est 77,1 % sur un an, avec 2,4 millions verrait contraint de stopper ses opé-
proche du géant américain, va rece- de passagers. A Paris-Charles-de- rations en Californie dès le 21 août si
annonces.lesechosleparisien.fr voir plus de 830 millions de la Gaulle, seuls les terminaux 2E, 2F ce jugement était maintenu,
01 87 39 70 08 société d’investissement Hillhouse et 2AC sont ouverts afin d’accueillir arguant du coût en milliards de dol-
pour sa division santé. le trafic commercial de passagers. lars d’un changement de statut.
HIGH-TECH&MEDIAS Mardi 18 août 2020 Les Echos

Voodoo ouvre son capital à Tencent


et devient la nouvelle licorne tricolore
l Le géant chinois entre au capital de la pépite spécialisée dans le jeu vidéo pour une valorisation de 1,4 milliard de dollars.
l Cette prise de participation minoritaire vise à pénétrer le marché asiatique et à attaquer une nouvelle catégorie de jeux.

JEUX VIDÉO
Guillaume Bregeras
@gbregeras

Un temps, elle a été le secret le


mieux gardé de la French Tech.
Malgré un chiffre d’affaires en
hypercroissance ces quatre derniè-
res années (de 1,13 million en 2016 à
360 en 2019) et une levée de fonds à
172 millions d’euros auprès de Gold-
man Sachs en 2018, Voodoo reste le
plus discret des espoirs tricolores.
Un positionnement qui risque de ne
plus tenir bien longtemps puis-
qu’elle vient de boucler une nou-
velle opération de financement
auprès du géant chinois Tencent
pour une valorisation de 1,4 mil-
liard de dollars, lui permettant au
passage de devenir la neuvième
licorne de l’Hexagone.
Le montant de la levée n’est pas
connu, mais Alexandre Yazdi,
cofondateur avec Laurent Ritter, et
le management préservent le con-
trôle de la société. Cette levée va leur
permettre de s’étendre en Asie,
seule région où la start-up n’est pas
encore solidement implantée.
« L’Asie représente la moitié du mar-
ché mondial, donc le potentiel de
croissance pour nous est énorme.
Nous avions besoin d’un partenaire
pour nous développer sur ce marché
particulier, explique le PDG. Ils vont
nous apporter leur connaissance et
nous permettre d’y accroître forte-
ment notre distribution. » Avec cette nouvelle opération financière, Voodoo devient la neuvième licorne française. Elle compte 11 bureaux dans le monde avec un 12e à venir en Chine. DR

Aider des créateurs


Pour concrétiser cette nouvelle
ambition, Voodoo va devoir adap-
Sur la planète du jeu vidéo, Voo-
doo fait figure d’ovni. Quasiment
veut également profiter de ce nouvel
apport financier pour s’attaquer à la
125 personnes lors des douze pro-
chains mois, pointe Alexandre L’« hypercasual » un
ter ses hits, leur environnement,
mais aussi le modèle économique,
principalement basé sur la publi-
inconnue il y a quatre ans, la
start-up parisienne a pourtant
enregistré plus de téléchargements
catégorie supérieure, le « casual
gaming » où règne le hit planétaire
Candy Crush. La taille de ce marché
Yazdi : « Beaucoup de nouveaux
acteurs se sont créés sur le créneau de
l’hyper casual, explique-t-il. C’est un
succès rapide et pas cher
cité à ce jour. Autre source de reve- que tous ses rivaux en 2019, y com- serait comprise entre 10 et 20 mil- marché qui bouge sans cesse, très
nus actuelle, la distribution de jeux pris Tencent, lui-même éditeur… liards de dollars annuels, soit dix fois rapidement, et il faut constamment Le confinement n’a fait Clans, les jeux « hypercasual »
en provenance d’autres studios. Nintendo, ou encore Gameloft qui supérieurs à celle de l’hyper casual. innover et imposer les tendances que confirmer l’engoue- proposent des parties dont la
L’entreprise tricolore aide de nom- était numéro un sur ce créneau en Pour s’imposer sur ce créneau, pour rester leader. Pour réaliser cela, ment pour des jeux vidéo durée n’excède pas les deux minu-
breux créateurs à propulser leurs France il y a encore deux ans. La Voodoo compte créer de nouveaux la culture de l’entreprise est clé, c’est très simples mais dont le tes. Il s’agit de combler les courts
jeux vers le grand public et le PDG pépite revendique 3,7 milliards de jeux, mais aussi s’appuyer sur ses un état d’esprit à entretenir. » succès, quand il survient, moments d’ennuis du quotidien
compte bien continuer sur sa lan- téléchargements, dont les hits hits en « hyper casual » en rendant est très rentable. de tout un chacun. Les déve-
cée, y compris en Chine : « Nous les
accompagnons sur le produit, les
Paper.io et Helix Jump, ce qui repré-
senterait un milliard de joueurs.
la jouabilité plus longue et plus
complexe. Cette nouvelle activité 4
À NOTER
Cela s’appelle sentir le bon filon.
loppeurs n’ont par ailleurs aucune
prétention de construire un uni-
idées, le développement en coproduc- entraîne également de nouveaux Quatre ans après la sortie de son vers propre à leur jeu ou de dérou-
tion, voire en finançant certains S’attaquer à Candy Crush investissements technologiques Voodoo compte déjà quelques premier hit Paper.io, l’éditeur pari- ler un scénario.
d’entre eux, puis nous les publions Leader mondial sur « l’hyper casual pour faire face à l’exigence d’une jeux qui fonctionnent bien sien du jeu vidéo mobile Voodoo
partout dans le monde. Nous mène- gaming », à savoir les jeux pour infrastructure plus pointue (usage à en Chine, notamment Scribble vient de franchir la barre du mil- Une semaine de production
rons également probablement quel- mobiles simples à prendre en main grande échelle, temps réel, data Rider qui pourrait être liard d’euros de capitalisation Pour se rémunérer, ces jeux gra-
ques acquisitions », dit-il. et à la durée de vie courte, Voodoo science…), et le recrutement de l’un des hits mondiaux de 2020. boursière et de certifier ainsi son tuits misent sur l’affichage de
statut de licorne. Une réussite qui publicité au cours du jeu quand les
doit beaucoup au succès du genre jeux « casual » entendent convain-

Les jeux vidéo tirent les revenus des applications sur lequel s’est positionnée la
start-up française : l’« hyperca-
cre le joueur de payer pour pro-
gresser plus vite. Même si les jeux

mobiles vers des niveaux record


sual ». Sur un marché du jeu vidéo « core gaming » comme Fortnite
mobile déjà en très forte crois- ou Brawl Star, plus proches de ce
sance dans le monde, ce type de que le secteur propose sur conso-
jeu gratuit mais parfois très renta- les et PC, réunissent une audience
Apple, Android et nier, après et avant des mois d’avril Annie, actant une nouvelle fois le fait Pour le reste, les mobinautes ont ble surperforme les autres catégo- de plus en plus importante et plus
les éditeurs d’application et de juin tous deux au-dessus des que le smartphone est devenu le pre- notamment dépensé sur des appli- ries. Les titres de Voodoo et de ses dépensière, les jeux « casual » et
se sont partagé 6 milliards. De quoi nourrir encore mier écran des internautes. Dans le cations d’e-commerce, de livraison concurrents (Ketchapp, Tastypill, « hypercasual » sont encore les
6,8 milliards de dollars les récriminations de Spotify, Epic monde entier, ces derniers ont de repas et de fitness. Les applica- Playgendary) occupent le haut des plus populaires sur mobile. Ils sont
de chiffre d’affaires dans Games et d’autres applications très essayé de nouvelles applications. tions de travail à distance, de ren- classements des applis de jeu aussi plus rentables en proportion
le monde au mois de mai populaires contre les commissions Sur les six premiers mois de l’année, contre en ligne et de services de vidéo les plus demandées avec de l’investissement initial. Pour
dernier. Le jeu vidéo a capté prélevées par Apple et Google sur App Annie comptabilise 64 mil- paiement (PayPal) ont aussi fait le Woodturning, 2048 ou encore concevoir un jeu « hypercasual »,
l’essentiel de cette somme. leur chiffre d’affaires. liards de téléchargements (+25 % plein de nouveaux utilisateurs. Sur Line Color. « Depuis le deuxième les studios ne mobilisent bien sou-
Ce pic de dépenses trouve son ori- par rapport au deuxième trimestre les applications gratuites dans ces semestre 2017, la part de l’“hyperca- vent pas plus de trois développeurs
Florian Dèbes gine dans l’augmentation du temps 2019), dont un milliard en France. catégories, les revenus tirés de la sual” parmi les jeux téléchargés sur pendant une semaine. Par compa-
@FL_Debes passé sur des applications, soit publicité ont permis aux éditeurs les magasins d’applications de Goo- raison, un jeu mobile traditionnel
parce que de nouveaux besoins sont Les jeux : 70 % des dépenses d’engranger de nouvelles recettes, à gle et Apple ne fait que progresser », peut solliciter le travail d’une quin-
Privés de sorties et de lèche-vitrines apparus (livraison en ligne) soit des mobinautes rebours de l’ensemble du marché confiait il y a quelques mois le zaine de personnes pendant plu-
pendant le confinement lié à l’épi- parce qu’il fallait bien occuper le Le confinement n’a en revanche pas de la pub. patron d’une société historique du sieurs mois, voire plus chez cer-
démie de Covid-19 au printemps temps libre (jeu vidéo, streaming). changé la façon dont est générée la Reste à savoir si ces usages ont jeu mobile qui n’a pas saisi la tains éditeurs comme Gameloft,
dernier, les consommateurs du Par exemple, les utilisateurs manne de l’économie du mobile. perduré sur la période actuelle où vague et fait face aujourd’hui à un l’autre français du jeu mobile.
monde entier n’ont en revanche d’Android en France ont ainsi passé Comme avant, les applications de les consommateurs ont retrouvé la raz-de-marée. D’après Sensor En raison d’une telle producti-
jamais autant dépensé d’argent… 2,7 heures par jour sur leurs télépho- jeux vidéo – du jeu basique comme liberté de sortir de chez eux. L’expé- Tower, 79 % des jeux téléchargés vité, le marché est inondé de nou-
sur leurs smartphones. nes, soit une augmentation de les titres hypercasual de la licorne rience du marché chinois, touché sur mobile sont désormais des veaux titres « hypercasual » cha-
D’après le cabinet d’étude de 23 minutes en moyenne. « Les gens française Voodoo au jeu plus plus tôt par des mesures de confine- jeux « hypercasual ». Le confine- que semaine. Pour se démarquer,
marché App Annie, la somme des ont davantage utilisé leurs ordina- sophistiqué comme Brawl Star ou ment, est de bon augure pour le sec- ment n’a fait que confirmer la ten- la compétition est rude. Mais les
transactions depuis des appareils teurs parce qu’ils étaient chez eux Clash Of Clans – sont à l’origine de teur. « Nous avions observé en Chine dance, montre un récent rapport rares jeux qui arrivent à percer
iOS (Apple) et Android (Google) au mais cela ne les a pas empêchés d’utili- 70 % des dépenses des mobinautes une hausse des usages mobiles en d’App Annie, un autre cabinet peuvent ensuite monnayer à très
profit des deux géants et des édi- ser aussi davantage leurs mobiles car dans le monde. En France, la février, c’est redescendu mais c’est d’études de marché. bon prix leur audience constituée
teurs d’applications s’est élevé mon- c’est plus simple et plus facile même période du confinement a permis néanmoins resté à des niveaux plus Contrairement aux jeux vidéo de milliers voire de millions de
dialement au niveau record de quand on ne se déplace pas », relève au jeu israélien Coin Master de haut qu’avant le confinement », mobiles dits seulement « casual », joueurs. Un art dans lequel Voo-
6,8 milliards de dollars en mai der- Lexi Sydow, analyste pour App booster sa popularité. assure Lexi Sidow. n comme Candy Crush ou Clash of doo est passé maître. — Fl. D.
Les Echos Mardi 18 août 2020 HIGH-TECH & MEDIAS // 17

en pixels
Télévision : un plan pour que la France
dépende moins des formats étrangers Xavier Niel
renonce à
« La Marseillaise »
PRESSE Une seule offre de
reprise du quotidien « La
MÉDIAS Marseillaise », portée par le
media Maritima, a finale-
Philippe Chazal, ment été déposée, le journal
de la Fabrique concurrent « La Provence » et
des Formats, Xavier Niel ayant renoncé à se
a présenté un plan porter candidat, a-t-on appris
pour développer auprès du Tribunal de com-
les programmes merce de Marseille. Journal
de télévision historique de la deuxième
susceptibles ville de France, « La Mar-
d’être exportés. seillaise », fondée en 1943 par
le Parti communiste, a été pla-
cée en liquidation judiciaire
Marina Alcaraz le 13 juillet. L’offre potentielle
@marina_alcaraz de « La Provence », associée
au fondateur d’Iliad (Free)
« The Voice », « Qui veut gagner des Xavier Niel, avait suscité la
millions », « Loft Story » ou encore colère des salariés du journal
« Got Talent ». Si ces émissions ont et une manifestation devant
marqué le public français, aucune le siège jeudi.
n’est made in France. Ce sont des
adaptations de formats de pro-
grammes étrangers.
Alors que l’Hexagone est en Shenzhen devient
retard en la matière, une mission la première ville
avait été confiée, il y a un an quasi-
ment jour pour jour, à Philippe Cha-
chinoise couverte
zal, directeur général de la Fabrique en 5G
des Formats, un fonds accélérateur
de projets de ce type qui est aussi un TÉLÉCOMS La mégalopole
organisme de veille. de 13 millions d’habitants, fief
Ce dernier a rendu ses conclu- de Huawei et Tencent, est la
sions au ministère de la Culture, première ville chinoise à être

Christophe Chevalin /TF1


juste avant l’arrivée de Roselyne 100 % couverte en 5G, a
Bachelot. « Mais le dossier est tou- annoncé lundi le maire de la
jours d’actualité malgré le change- ville, Chen Rugui. La munici-
ment de ministre, d’autant que le palité du sud de la Chine a ins-
sujet est interministériel et entre tallé plus de 46.000 antennes
plus largement dans les états géné- 5G, soit davantage que l’objec-
raux des industries culturelles et L’émission « Mask Singer », une compétition de chant de type télé-crochet diffusée sur TF1, a été adaptée d’un format sud-coréen. tif (45.000) fixé en 2019. En
créatives, lancé par le gouvernement Bourse, les principales
en fin d’année dernière », assure veaux formats (en flux et fiction) lan- duction de formats française – comme un crédit d’impôt pour la valeurs de la tech chinoise ont
Philippe Chazal. « On a bien senti cés par des diffuseurs traditionnels constitué de start-up comme de Plusieurs raisons recherche et développement de for- flambé à la suite de l’annonce.
que la notion de format français est et des plateformes, 16 sont des créa- grandes entreprises – devienne mats de flux. Une proposition qui Au global, la Chine compte
revenue sur le devant de la scène tions, 2 des dérivés de programmes une filière stratégique, avec un
expliquent le retard coûterait environ 200.000 euros plus de 100 millions d’abon-
dans les auditions pour la prési- existants et 19 des adaptations comité stratégique de filière label- de l’Hexagone, par an. Parallèlement, Salto, la nés au nouveau standard de
dence de France Télévisions », rap- d’émissions venant de l’étranger. lisé, comme peuvent l’être des sec- notamment une future plateforme de vidéo à la téléphonie mobile.
pelle Vincent Gisbert, délégué teurs plus traditionnels. « Il faut demande lancée par France Télévi-
général du Spect (Syndicat des pro- Créer une filière stratégique que les formats soient considérés
certaine aversion sions, TF1 et M6, pourrait permet-
ducteurs créateurs de program- Plusieurs raisons expliquent le comme un véritable secteur indus- au risque des chaînes. tre de faire tester en avant-pre- TikTok interdit
mes audiovisuels). retard de l’Hexagone, notamment triel à l’intérieur d’une filière straté- mière des programmes sur des par la télévision
L’enjeu est important : « par rap- une certaine aversion au risque des gique des industries culturelles et Philippe Chazal imagine la mise publics ciblés.
port à la taille de notre pays, il y a peu chaînes, qui préfèrent mettre à créatives. Derrière l’appellation, en place d’un pôle d’excellence avec Les formats français feraient aussi
publique suédoise
de formats de stock [fiction, etc. l’antenne des programmes qui ont cela permet d’accéder à des disposi- un organisme interprofessionnel l’objet d’une comptabilisation boni- RÉSEAUX La télévision publi-
NDLR] comme de flux [divertisse- bien marché ailleurs. Le fait que le tifs de financement spécifiques de pour animer la filière et flécher les fiée dans les conventions des chaînes que suédoise SVT interdit
ment, jeux etc.] en comparaison avec flux ne soit pas soutenu par le CNC l’Etat et des organismes publics et investissements vers les sociétés de de télévision ou le contrat d’objectifs désormais à son personnel
d’autres marchés. La France importe (Centre national du cinéma et de d’être plus visible, explique-t-il. Il production. Il permettrait aussi de et de moyens de France Télévisions. d’utiliser l’application chi-
beaucoup, surtout du Royaume-Uni, l’image animée) peut aussi jouer. faut à la fois un financement du labelliser des formations spécifiques. Enfin, un festival des formats met- noise de vidéos TikTok sur
des Etats-Unis et d’Allemagne », Pour le spécialiste, l’une des contenu et des structures qui sont Il imagine aussi plusieurs mesu- tant en avant la créativité nationale son téléphone de fonction
explique-t-il. En 2019, sur les 37 nou- priorités est que la filière de pro- souvent petites. » res pour booster les formats est également envisagé. n pour des questions de sécu-
rité, a-t-elle annoncé lundi,
emboîtant le pas à la radio
publique nationale. « Le

Google contre-attaque face à la presse australienne département de sécurité infor-


matique de SVT a estimé que
l’application TikTok livre plus
d’informations [au groupe
chinois Bytedance, proprié-
presse en leur permettant d’accéder à « Ces déséquilibres créés par cette publicité en ligne en Australie, évalué bataille et leur a précisé : « Nous taire de la plateforme, ndlr]
GAFA des informations qui les aiderait à loi pourraient potentiellement affec- à six milliards d’euros. vous dirons dans les prochains que (...) nécessaire », a expli-
améliorer artificiellement leur réfé- ter tous les créateurs australiens, Pour sa part, Google compte jours comment vous pouvez vous qué la chaîne dans un article
Dans deux lettres rencement, même quand d’autres bien au-delà de ceux qui se concen- engager les youtubeurs dans cette impliquer. » n publié sur son site.
ouvertes, l’entreprise apportent de meilleurs résultats », trent sur les actualités », détaille
californienne fait explique Mel Silva, la directrice géné- Gautam Anand, à la tête de You-
planer le risque rale de Google Australia, dans une Tube dans la zone Asie-Pacifique.
d’une perte de revenus « lettre ouverte aux Australiens ». Réservé aux lecteurs du quotidien
pour les youtubeurs Reprenant les mêmes argu- De la « désinformation »
et celui du partage non ments dans un post également Le code de conduite élaboré par la
VENTE PRIVÉE
sécurisé des données publié lundi, Google Australia Commission de la concurrence
de ses utilisateurs. explique à la communauté des australienne (ACCC) impose aux
youtubeurs que « la priorité donnée
aux entreprises de presse vis-à-vis
Gafa de prévenir au moins 28 jours
à l’avance les éditeurs de presse de LES 4 VENTES PRIVÉES
Grégory Plesse
— Correspondant à Sydney
des petits créateurs de contenu […]
signifierait moins de vues et moins
toute modification de leur algo-
rithme qui altérerait le référence- DE VOTRE ÉTÉ
de revenus ». ment de leurs contenus. C’est sur ce Magnums, Champagnes, Vins Biologiques,..
Quand le gouvernement australien point que se base la communica-
a annoncé, il y a quinze jours, son tion de Google ce lundi.
intention de contraindre les Gafa à De la « désinformation », selon
payer les éditeurs de presse, trop peu
« Les déséquilibres Rod Sims, le président de l’ACCC. L E S 4 V E N T E S P R I V É E S D E L’ É T É
rémunérés pour les contenus qu’ils créés par cette loi « Google ne sera pas obligé de faire
produisent, Facebook avait choisi pourraient payer les Australiens pour l’utilisation
d’employer la menace. Celle de ne de ses services gratuits, ni de partager
plus diffuser le moindre contenu
potentiellement davantage de données sur ses utilisa-
créé par des médias australiens. affecter tous les teurs avec les médias australiens
Google vient, pour sa part, de créateurs [qu’actuellement, NDLR], à moins
décider d’employer la peur pour australiens, bien qu’il choisisse de le faire lui-même. »
mobiliser les internautes dans son Il rappelle également que le code
camp. Celle d’offrir des services de au-delà de ceux qui de conduite, qui ne doit prendre force
moindre qualité, qui ne seront peut- se concentrent sur de loi qu’au début du mois de septem-
être plus gratuits, et de voir les don- les actualités bre, vise à « rétablir l’équilibre entre les
nées de ses clients australiens par- entreprises de presse australiennes et
tagées avec des entreprises tierces,
GAUTAM ANAND les Gafa » et à permettre « aux médias
Reponsable de YouTube
en l’occurrence les médias de l’île- pour la zone Asie- Pacifique de négocier un paiement juste pour le
continent. travail de leurs journalistes ». A
RETROUVEZ TOUTES LES OFFRES SUR www.venteprivee-lesechos.fr
« La loi nous forcerait à donner un l’heure actuelle, Google et Facebook
Commande par téléphone : 0 810 505 015 Prix appel local (Lundi-Vendredi / 9h-18h)
avantage injuste aux entreprises de captent plus de 70 % du marché de la
18 // PME & REGIONS Mardi 18 août 2020 Les Echos

2/10
SÉRIE D’ÉTÉ
LES REPRISES D’ENTREPRISES IMPROBABLES

Tony Parker reprend la station de Villard-de-Lans


L’ancienne star française du basket-ball du Hollywood », résume Ruben
Jolly. « Tony Parker s’est imprégné
a racheté l’an dernier la société de du territoire, a beaucoup ques-
remontées mécaniques de Villard-de- tionné, car le milieu de la montagne
lui était jusque-là étranger. Son but
Lans et Corrençon-en-Vercors. Il reste dans le Vercors est de créer quelque
encore discret sur ses projets dans ces chose qui n’existe pas, la montagne
des quatre saisons. Il nous faut trou-
stations de ski de moyenne montagne, ver des activités inédites pour que
un univers qui lui était étranger. tout fonctionne toute l’année, qu’il y
ait de la neige ou pas », ajoute le vice-
champion d’Europe de biathlon
Gabrielle Serraz Depuis, rien ou presque n’a Loïs Habert, qui participe au projet

C
— Correspondante à Grenoble changé sur ce domaine, sauf à la et a créé Zecamp, une structure
marge avec, par exemple, des tarifs alliant restauration, remise en
’est une question spéciaux pour les étudiants, des forme, « ressourcement » ou
d’opportunité. Ce n’est « mountain karts » qui dévalent entraînement sous la houlette
p a s t o u s l e s j o u rs une piste cet été et une entrée sur le d’anciens sportifs de haut niveau.
qu’une station est à site qui « fait un peu moins car- Situé à guère plus de 1.000 m d’alti-
vendre ! » Ce 13 mai rière », selon un des nouveaux ges- tude, Villard-de-Lans, un gros vil-
2019, Tony Parker, tout juste tionnaires. En dépit de la pandémie lage de 4.200 habitants, et Corren-
revenu d’Aspen, la station huppée et des élections municipales qui ont çon, constatent déjà les effets du
du Colorado où sa famille a « adoré vu les équipes changer à Villard-de- réchauffement climatique sur
le ski », est à Villard-de-Lans (Isère), Lans, les nouveaux propriétaires leurs 125 kilomètres de pistes, qui
dans le massif du Vercors, à un peu de la station ont continué à tra- grimpent jusqu’à 2.050 mètres.
plus de 30 kilomètres de Grenoble. vailler sur leur projet, qu’ils vont
A ses côtés, tout sourire, les deux finaliser le 19 août et rendre Des appels du monde entier
frères Huillier, Daniel et public à l’automne. « Pour L’arrivée de Tony Parker se ferait en
Victor, quatre-vingt- que la station ressemble Situé à guère plus de 1.000 m d’altitude, Villard-de-Lans – dont Tony Parker vient de reprendre tout cas déjà sentir sur le plateau du
onze et quatre-vingt- à ce que je souhaite, il la station – est un gros village de 4.200 habitants. Photo PQR/Le Dauphiné/MAXPPP Vercors. « C’était juste providen-
neuf ans, résistants faudra six ou sept tiel », s’exclame Danielle Fantin,
de la première ans », avait expli- vité golf et aquatique l’été, on s’est dit Antonio. Ce dernier dit banco : tion, avec 500 lits à Villard-de-Lans directrice de l’office de tourisme de
heure et aux com- qué Tony Parker au qu’il y avait moyen de ramener un « C’est une aventure humaine, on est et autant à Corrençon. Mais tous les Corrençon-en-Vercors. Du jour au
mandes depuis moment du rachat, peu de clientèle et d’activité écono- tombé amoureux de cet endroit », partenaires veulent rassurer sur les lendemain, comme son homolo-
1951 de la SEVLC, la sans donner de mique », raconte ce jeune trente- a-t-il raconté. desseins de Tony Parker : « Ce ne gue de Villard-de-Lans, elle a été
Société d’équipe- détails. Plutôt naire, désormais président de la sera pas une mégastation. » « On ne submergée d’appels du monde
ment de Villard-de- « dix ans », selon SEVLC. Avec Ruben Jolly, prési- « La montagne vient pas dans le Vercors pour faire entier. Les deux stations font face à
Lans - Corrençon. L’ex- Guillaume Ruel, le dent du groupe immobilier Fede- des quatre saisons » un assaut inédit de demandes nou-
star française du basket est « freerider » par qui tout est raly, ils avaient monté un projet qui Mais chez Tony Parker – qui a velles pour s’installer ou cons-
venue dans les Alpes signer le arrivé ou presque. visait à construire des résidences cumulé 163 millions de dollars de
« Pour que la truire. Tony Parker envisage lui
rachat de leur société de remontées de tourisme et à racheter les salaires lors de ses dix-huit années station ressemble aussi de se faire bâtir un chalet dans
mécaniques, qui, en 2018, a réalisé Un investisseur de poids remontées mécaniques, que les jouées en NBA, la grande ligue à ce que je le Vercors et de profiter des joies du
un chiffre d’affaires de 7,43 mil- Tout a commencé quand il était frères Huilier souhaitaient vendre nord-américaine – le businessman ski, un sport qu’il n’avait pas le droit
lions d’euros, pour un bénéfice de encore adjoint au maire de Corren- depuis 2016. Mais il leur manquait n’est jamais très loin. Lui qui par-
souhaite, il faudra de pratiquer pendant sa carrière
752.000 euros. Montant de la tran- çon-en-Vercors sous la mandature un investisseur de poids pour fina- tage son temps entre sa résidence six ou sept ans. » pour des raisons d’assurance. n
saction, réalisée via sa compagnie précédente. Il cherchait alors à liser leur tour de table. Sponsor du du Texas et la France rappelle qu’il TONY PARKER 6
Infinity Nine Mountain avec cinq développer la zone d’entrée du club féminin de l’Asvel apparte- a « toujours une vision dans ses Ex-joueur des Spurs
autres associés : un peu moins de domaine, qui manquait d’habita- nant à Tony Parker, Ruben Jolly investissements ». de San Antonio Et demain Comment
10 millions d’euros pour près de tions et de commerces. « Avec plus décide de tenter sa chance auprès Un programme immobilier de la charentaise a raté
80 % des parts. de magasins, en y développant l’acti- de l’ancien joueur des Spurs de San 1.000 lits est en cours d’autorisa- son redémarrage

Vélo de course : Chaize décolle avec des montgolfières


Origine Cycles accélère plus volumineuses et originales
dans le haut de gamme
l’engouement récent des Français
HAUTS-DE- pour le vélo qui devrait faire NOUVELLE-
FRANCE encore progresser l’activité de la AQUITAINE
PME de 55 % cette année, mais
Seule société bien sa notoriété. « Nous avons mis L’unique fabricant
en France à faire à sept ans à nous faire un nom, via les français de montgolfiè-
la fois la conception, réseaux sociaux, les blogueurs mais res vient de lancer
la fabrication et la aussi les testeurs des magazines dans les airs son pre-
distribution de vélo spécialisés. Le bouche-à-oreille a fait mier ballon à forme.
haut de gamme sur le reste », explique Pierre-Henri
Morel ex-DG de JouéClub. Il a créé
mesure, la PME Il attend la certifica-
la société avec Yves Amiel, ancien
va presque doubler dirigeant d’un fabricant de vélo,
tion de gros modèles
son chiffre d’affaires fermé pour cause de difficultés de transport
entre 2019 et 2020 économiques, et Rémy Lefevre. de passagers.
et vise les 25 millions, Les deux premiers ont un peu plus
soit trois fois plus, de 40 % des parts chacun et le troi-
d’ici quatre ans. sième un peu moins de 20 %. Léa Delpont
La société vise les 25 millions — Correspondante à Lyon
d’euros en 2024 et des effectifs « Lulu », 161 kg, 2.200 m3 d’air chaud plus 800 d’appendices, a fait son premier vol en mai. Photo Chaize
Nicole Buyse entre 40 et 50 salariés, grâce à un Une licorne, ça n’existe pas, mais ça
nicolebuyse déploiement à l’international. Sa vole. Ballons Chaize, le seul fabri- pour attirer du public », explique le Cloud Surfer, galbée) et de ceux de volante mais aussi avec des mon-
gamme de vélos de route com- cant français de montgolfières, a président Benjamin Cleyet-Marrel, ses prédécesseurs Jacquemot et tgolfières de grosse capacité, pou-
Le fabricant de vélo haut de prend aussi un VTT et un gravel. obtenu la certification de la Direc- qui a ainsi démontré les capacités Serge Zuin (les Zephyr Joyrider, vant transporter jusqu’à une ving-
gamme made in France Origine Des vélos haut de gamme coû- tion générale de l’aviation civile techniques des Ballons Chaize, fon- plus effilés). taine de passagers. Ballons Chaize a
Cycles a la particularité de les tant de 1.000 à 10.000 euros. Ses pour son premier modèle à forme, dés par son grand-père en 1970. déjà prévendu deux modèles de Sky
concevoir, les assembler, mais vélos ont surtout la particularité avec des excroissances gonflables. Wanderer (près de 50.000 euros la
aussi de les distribuer lui-même d’être faits sur mesure, grâce au « Lulu », 161 kg, 2.200 m3 d’air chaud Voiles de bateau La TPE ardéchoise toile brute, sans brûleur ni nacelle),
par Internet, sans aucun reven- configurateur en ligne qui per- plus 800 d’appendices, a fait son A l’époque, Maurice Chaize était veut se donner encore en cours de certification.
deur. Implantée à Somain près de met au client de choisir son premier vol début mai. Une mon- fabricant de voiles de bateau à plus de visibilité La TPE cherche un nouveau
Douai (Nord), la société créée en cadre, sa peinture et toutes les ture ailée à manier avec précaution : Saint-Etienne. C’est en dépannant modèle économique en travaillant
2012 s’est développée lentement. pièces, cela en fonction de ses descentes rapides déconseillées. un aérostier anglais qui avait
en rejoignant les moins avec des clubs et des ama-
En 2019, son chiffre d’affaires a besoins et de sa taille. « C’est uni- Le ballon à pattes et à corne, qui déchiré sa toile qu’il avait entamé autres constructeurs teurs, et plus avec des profession-
atteint 4,5 millions d’euros, bon- que en France et notre force est ne passe pas inaperçu dans le ciel une reconversion. L’entreprise, européens nels ayant un usage intensif de leur
dissant de 69 % et table sur 7,5 à d’adosser cette offre à une organi- d’Annonay, la ville natale des frères revendue plusieurs fois par la suite, aérostat, sachant que la durée de vie
8 millions cette année, avec sation industrielle », ajoute Pier- Montgolfier où est installée la avait déposé le bilan en 2009, avant
sur le marché d’un ballon est de 600 à 700 heures
28 salariés, cyclistes et passionnés re-Henri Morel. En 2021 la PME société Chaize, a demandé deux ans que Benjamin Cleyet-Marrel décide des ballons à forme. de vol. Benjamin Cleyet-Marrel et sa
de vélo. Elle recrute encore 5 per- sortira un vélo électrique. et demi de travail d’ingénierie pour de la remonter en 2013, grâce à des compagne (une descendante de la
sonnes en ce moment. Si les cadres – comme certains assembler tous les morceaux sans archives récupérées chez les L’entreprise a atteint un chiffre famille Montgolfier !) fabriquent
A la sortie du confinement les autres composants – viennent fragiliser la résistance. La TPE ardé- anciens actionnaires. d’affaires de 400.000 euros en déve- aussi des nacelles, tressées main
commandes ont fortement aug- d’Asie, ils sont conçus à Somain au choise veut se donner plus de visibi- Ballons Chaize emploie 8 person- loppant des modèles de compéti- dans du rotin. Ils ont également
menté, mais pour Origine Cycles il sein du bureau d’étude intégré lité en rejoignant les autres cons- nes et construit une douzaine de tion dynamiques appréciés dans le créé une société de vol au Laos,
s’agissait juste d’un rattrapage avec trois ingénieurs et un gra- tructeurs européens sur le marché ballons par an, plutôt de petites milieu (les racers Dawn Chaser). pour faire leur communication
après un mois d’attentisme de la phiste. Les roues, quant à elles, des ballons à forme, « très demandés tailles, de 800 à 4.000 m3, sur la base Elle souhaite maintenant décoller dans la perspective de développer
part des clients. Ce n’est pas viennent de France et d’Italie. n dans les meetings internationaux des plans de son aïeul (gamme dans l’événementiel, avec sa licorne les ventes en Asie. n
FINANCE&MARCHES
Les Echos Mardi 18 août 2020

Les banques chinoises sont durement


frappées par la crise
l Le régulateur bancaire chinois a alerté sur la santé des banques, confrontées à une explosion des créances douteuses.
l La banque centrale a autorisé la banque régionale Baoshang à déposer le bilan, une première depuis près de vingt ans.

BANQUE
teur souffle le chaud et le froid.
Depuis le déclenchement de la pan- 100 milliards
Thibaut Madelin
démie de Covid-19, il a poussé les
établissements publics à prêter d’impayés sur
@ThibautMadelin massivement au secteur privé, qui
avait déjà bénéficié d’un large accès les plateformes
Alors que les banques chinoises
font face à de sérieuses difficultés, le
au crédit ces dernières années.
Désormais, il redoute une envolée de crédit entre
régulateur bancaire chinois a criti-
qué la domination du dollar et averti
des créances douteuses. Selon la
commission de régulation, le particuliers
sur les risques de crise financière montant total de ces prêts non per-
globale. « Dans un système moné- formants dans l’ensemble du sec- Le nombre de sociétés
taire international dominé par le dol- teur bancaire chinois – le deuxième spécialisées dans le crédit
lar américain, la politique d’assou- au monde – s’élèverait déjà à entre particuliers a été
plissement quantitatif sans 3.400 milliards de yuans (413,3 mil- divisé par 200 en Chine,
précédent et illimité des Etats-Unis liards d’euros) cette année, contre après plusieurs scandales
érode en fait la solvabilité du dollar et 2.300 milliards de yuans fin 2019 et un durcissement
les fondements de la stabilité finan- (279,7 milliards d’euros). de la réglementation.
cière mondiale, a averti dimanche
Guo Shuqing, président de la Romain Gueugneau
Commission de régulation bancaire Si les grandes @romaingueugneau
chinoise dans le magazine du parti banques n’appliquent
communiste « Qiushi ». Le monde pas les sanctions La purge se poursuit en Chine dans
peut à nouveau être poussé au bord les plateformes de crédit entre par-
d’une crise financière mondiale. »
imposées par ticuliers. Selon un décompte du
Washington, elles régulateur bancaire chinois, seules
413 milliards d’euros risquent de perdre 29 sociétés spécialisées dans le
de prêts non performants leur accès au dollar. transfert d’argent entre particuliers
Son avertissement intervient alors via des sites Internet subsistent à ce
que les banques chinoises se trou- jour. Il y a trois ans, on en dénom-
vent contraintes d’appliquer les « Comme de nombreux prêts sont brait plus de 6.000 !
sanctions américaines contre plu- reconduits [en 2020], certains pro- Cet effondrement est le résultat
sieurs représentants officiels chi- blèmes n’apparaîtront que l’année de la reprise en main du secteur par
nois après la nouvelle loi sur la prochaine », a déclaré Guo, ajoutant Pékin depuis 2017. Soucieux de
sécurité nationale imposée par qu’un rebond des créances douteu- s’attaquer aux acteurs non bancai-
Pékin à Hong Kong. Selon Bloom- ses est « inévitable » puisque le choc res du crédit, le gouvernement chi-
berg, les quatre plus grandes ban- de coronavirus a affecté de nois a durci la réglementation sur
ques chinoises affichaient des nombreuses entreprises. De quoi ce marché jadis florissant, et qui
financements totaux de 1.100 mil- fragiliser davantage un secteur échappait à toute surveillance.
liards de dollars fin 2019. Si elles bancaire chinois déjà affaibli, dans
n’appliquent pas les sanctions lequel la banque centrale a réinjecté Explosion du secteur
imposées par Washington – à l’ins- lundi 700 milliards de yuans Le rythme soutenu de la croissance
tar des autres banques internatio- (85 milliards d’euros) de liquidité. chinoise avait permis l’explosion de
nales –, elles risquent de perdre L’injection s’est avérée plus élevée ce secteur au début de la décennie
leur accès au billet vert. que prévu, selon les analystes de 2010, avec la création de très nom-
Guo Shuqing, dont la parole Citigroup. breux sites spécialisés. Ils offraient
publique est rare, s’est également des solutions de financement rapi-
montré inquiet pour le secteur ban- La faillite de Baoschang des pour les individus mais aussi les
caire chinois, qu’il supervise. Bank PME, grâce à l’afflux d’épargne des
« Après le cygne noir de la pandémie, Cette opération devrait en tout cas particuliers. Ceux-ci bénéficiaient
la qualité de ses actifs se détériorera aider les établissements les plus fra- en retour de juteux rendements. Le
inévitablement », car les classifica- giles, dont certains connaissent de volume de transactions pouvait
tions actuelles des prêts ne reflètent sérieuses difficultés. Ces derniers représenter jusqu’à 250 milliards de
pas leur véritable qualité et les mois, plusieurs banques régionales yuans par mois (30 milliards
bénéfices des banques sur papier ont ainsi été victimes de « bank d’euros). Le ralentissement de l’éco-
sont gonflés, a-t-il prévenu. Pour- runs », leurs clients craignant de nomie chinoise a néanmoins
tant, les résultats des banques souf- voir leur épargne disparaître. Ce fut grippé le système, et quelques cas
frent déjà, comme l’ont montré les le cas pour Baoshang Bank. Après de faillites retentissantes d’acteurs
résultats au deuxième trimestre sur l’échec d’une tentative de sauvetage, spécialisés ont incité l’Etat chinois à
fond d’explosion des provisions l’année dernière, la banque centrale faire le ménage dans le secteur, tout
pour risque d’impayés. Les grandes chinoise a déclaré début août en appelant les épargnants à plus de
banques publiques (ICBC, China qu’elle autoriserait cet établisse- prudence. Le durcissement des
Construction Bank, Agricultural ment de Mongolie intérieure à règles qui s’en est suivi a précipité la
Bank of China et Bank of China) ont déposer son bilan et liquiderait tous disparition de très nombreux sites.
ainsi vu leurs profits chuter de près les actifs restants. Il s’agit de la Cette purge n’est pas sans consé-
de 28 %, à 224,5 milliards de yuans première liquidation d’une banque Les grandes banques publiques (ICBC, China Construction Bank, Agricultural Bank of China quence pour les épargnants et les
(27,3 milliards d’euros). Le régula- chinoise depuis 2001. n et Bank of China) ont vu leurs profits chuter de près de 28 %. Photo Seokyong Lee/Penta Press/Sipa investisseurs. A ce jour, la commis-
sion de régulation bancaire chi-
noise estime à 800 milliards de

Morgan Stanley limite le télétravail pour ses stagiaires en Chine yuans (97 milliards d’euros) le mon-
tant des impayés liés aux faillites.
Les autorités ont promis d’aider les
prêteurs à retrouver leur mise.
En raison de risques accrus mes virtuels, comme c’est le cas ques sur le partage de données des l’option d’une formation des sta- En 2018 et 2019, des milliers d’épar-
de cyberattaques, la banque dans d’autres grandes banques « Nous avons pu clients au-delà des frontières giaires aux règles complexes de la gnants n’avaient pas hésité à des-
américaine préfère étrangères à cause de l’épidémie de chinoises. Chine en matière de cybersécurité, cendre dans la rue pour demander
accueillir les stagiaires Covid-19.
offrir cette année ce qui aurait permis leur accès des comptes à ces sociétés.
chinois dans ses locaux. une expérience Un risque inutile plus sûr au réseau virtuel de la Parmi les survivants figure la
Une décision unique Cybersécurité nationale en présentiel Un avocat cité par le quotidien banque. « Nous avons pu offrir société Lufax. Cette fintech, filiale
au sein des grandes banques La banque américaine a préféré ne à nos stagiaires britannique insiste sur les risques cette année une expérience en pré- du géant de l’assurance Ping An,
étrangères présentes prendre aucun risque à l’égard du que présentent des stagiaires tra- sentiel à nos stagiaires d’été en valorisée 38 milliards de dollars fin
en Chine, liée à la législation régime juridique chinois en d’été en Chine vaillant à distance et sans supervi- Chine grâce à la situation stabilisée 2018, a longtemps dominé le mar-
en matière de cybersécurité. matière de cybersécurité. « Il existe grâce à la situation sion. Alors que les banques sont res- du Covid-19 », a déclaré le porte-pa- ché, pesant à elle seule jusqu’à 20 %
des règles de cybersécurité très stric- stabilisée ponsables de toute infraction role de Morgan Stanley au « Finan- des crédits entre particuliers en
C’est un choix qui a un certain reten- tes avec des sanctions potentielle- commise par un utilisateur de leur cial Times », refusant toutefois de Chine. Elle a progressivement
tissement dans le contexte actuel de ment sévères et les banques consti-
du Covid-19. » système, il paraissait inutile pour commenter d’éventuels facteurs réduit son exposition à ce marché,
tensions sino-américaines. Le tuent des cibles évidentes pour leur PORTE-PAROLE Morgan Stanley de courir un tel ris- juridiques et technologiques dans pour se réorienter vers une activité
géant de Wall Street Morgan Stan- application », explique au « Finan- DE MORGAN STANLEY que sur des contrats de seulement la décision prise. de prêts plus classique et de la ges-
ley a pris la décision de ne pas auto- cial Times » Carly Ramsey, spécia- deux mois. La banque américaine Au total, Morgan Stanley tion de fortune. Elle vient de remplir
riser la connexion de ses stagiaires liste de la réglementation au sein du est particulièrement soucieuse de demeure une exception en Chine. son prospectus d’introduction à
chinois à son réseau virtuel cet été. cabinet Control Risks. La loi sur la la vulnérabilité de ses systèmes D’autres grandes banques américai- Wall Street, où elle espère lever
Ces derniers travaillent ainsi cybersécurité, en date de 2017, est technologiques en Chine, d’autant nes comme Citigroup ou JPMorgan 3 milliards de dollars, avant un pos-
dans les locaux de la banque améri- régulièrement renforcée par le gou- plus que la crise du coronavirus a Chase ont proposé des stages vir- sible durcissement des conditions
caine en Chine. Si 80 % des effectifs vernement chinois à travers de nou- occasionné une recrudescence des tuels avec un accès à distance pour d’accès aux marchés financiers
de Morgan Stanley ont repris le che- velles réglementations. Depuis cyberattaques contre les banques. maintenir leurs contrats estivaux, américains, sur fond de tensions
min des bureaux, les stagiaires cette année, les banques sont sou- Carly Ramsey estime que Mor- traditionnellement immersifs. commerciales entre les deux gran-
étaient censés suivre des program- mises à de nouvelles règles spécifi- gan Stanley pourrait avoir écarté — T. T. des puissances. n
20 // FINANCE & MARCHES Mardi 18 août 2020 Les Echos

Le patron de Rio Tinto sous pression


après la destruction d’un site aborigène
l Le géant du minerai de fer a détruit des grottes archéologiques d’une valeur inestimable en Australie.
l Des représentants d’actionnaires appellent à la démission du directeur général.
fonds de pension du pays, Austra-
MATIÈRES lianSuper (94 milliards de dollars
PREMIÈRES sous gestion) juge le comportement
de la société « totalement inaccepta-
Etienne Goetz ble » et envisage de retirer le groupe
@etiennegoetz de ses fonds labellisés ESG.
Tous les groupes miniers doivent
Dans l’Ouest australien, la région de revoir « leurs relations existantes et
Pilbara est connue pour la multi- futures avec les communautés loca-
tude des sites aborigènes. Cette les », avertit Adam Matthews, res-
terre rouge chargée d’histoire est ponsable éthique et engagement
aussi riche en minerai de fer. pour le fonds de l’Eglise d’Angleterre.
Exploitée par les plus grandes « Nous voulons que tout le monde
sociétés, Rio Tinto et BHP, elle est fasse confiance aux sociétés minières
une manne pour l’Australie, qui tire dans lesquelles nous investissons »,
des exportations de fer près de détaille Nick Stansbury, responsable
70 milliards de dollars par an. Tant de la recherche en matières premiè-
bien que mal, les Australiens ont res pour Legal & General IM.
réussi à composer entre la nécessité
de préserver leur patrimoine et les Toute l’industrie concernée
impératifs économiques. L’ensemble de l’industrie minière
Tout a basculé le 24 mai dernier risque de payer le prix de cet inci-
quand une explosion retentit à Juu- dent. La décision de Rio Tinto est
kan. Ce jour-là, le numéro 2 mon- parfaitement légale, puisque le
dial du fer, Rio Tinto, libère un gise- groupe avait reçu en 2013 l’autorisa-
ment d’une valeur de 135 millions tion du gouvernement dans le
de dollars pour agrandir une mine cadre de la loi sur la préservation du
et ravage au passage un site ances- patrimoine aborigène. Prévenus à
tral aborigène. Ce n’est pas la pre- la dernière minute, les « propriétai-
mière fois que ce genre d’événe- res traditionnels » du site ont
ments se produit, mais cette fois il demandé à Rio de revoir ses plans ;
vise des grottes, où ont été retrou- le groupe a répondu que les charges
vées des traces de vie humaine avaient déjà été installées et qu’il ne
datant de plus de 40.000 ans, dont pouvait pas revenir en arrière.
un os taillé en forme d’outil, des res-
tes de kangourou... Bref, une mine
d’or pour les archéologues. Un rapport
Dans la foulée de la détonation, les commandé par
représentants du site ont fait savoir le groupe lui-même
haut et fort leur colère, déclenchant
une vive polémique sur fond de
et rendu en 2018
manifestations. Malgré toutes les précise que le site
excuses formulées par le groupe, le est de « la plus haute
directeur général Jean-Sébastien
Jacques et d’autres dirigeants ont été
convoqués devant les parlementai-
valeur archéologique
en Australie ».
Les cours du fer s’envolent au-delà des 100 dollars
res pour s’expliquer. Pas vraiment
convaincus, les élus ont vivement cri- Les dirigeants Le minerai de fer est porté La Chine produit environ la moi- Le géant brésilien Vale, qui a
tiqué la direction, qui n’a pas reconnu n’ont toutefois pas par la reprise en Chine tié de l’acier mondial, mais englou- « En dépit d’une tout intérêt à voir les prix grim-
à temps l’importance culturelle de et les difficultés du côté de tit à elle seule 75 % du minerai de per, estime lui aussi que les cours
ces grottes. L’erreur est d’autant lu le document. la production, notamment fer transporté par voie maritime.
demande robuste, ne resteront pas aussi hauts. La
moins pardonnable qu’un rapport au Brésil. Malgré les mesures de confine- nous pensons que demande globale reste faible et le
commandé par le groupe lui-même « Cela pose la question de ce qui est ment et la mise sous cloche de la forte hausse groupe a pu monter en puissance
et rendu en 2018 précise que le site est légal et juste », constate Danielle Il n’y a pas que l’or qui profite de la l’économie mondiale, l’ex-empire dans l’extraction de minerai pour
de « la plus haute valeur archéologi- Welsh-Rose, directrice de l’inves- crise de coronavirus. Après avoir du Milieu est en passe d’enregistrer
de ces derniers atteindre ses objectifs annuels.
que en Australie ». Les dirigeants, tissement ESG chez Aberdeen résisté durant le confinement, les un record historique de produc- mois est excessive. La capacité à maintenir sa pro-
dont Jean-Sébastien Jacques, n’ont Standard Investment. A la suite de cours du minerai de fer ne cessent tion d’acier. Les craintes duction pendant la pandémie
toutefois pas lu le document, a expli- cet accident et sous la pression de de grimper depuis le mois de mai. A Cette hausse est-elle tenable ? concernant devrait mettre les cours sous
qué le groupe anglo-australien aux l’opinion publique, le législateur Singapour, la tonne de fer s’échange Non, répondent les observateurs. pression.
parlementaires. n’aura d’autres choix que de renfor- à près de 120 dollars, au plus haut « En dépit d’une demande robuste, le Brésil ne se sont La dernière fois que les cours
cer la réglementation et donner un depuis un an. Dans la ville chinoise nous pensons que la forte hausse de toujours pas avaient dépassé les 120 dollars,
Les investisseurs montent droit de veto aux aborigènes, antici- de Dalian, il faut 130 dollars pour ces derniers mois est excessive », écrit matérialisées. » c’était à l’été 2019, dans le sillage de
au créneau pent les analystes du secteur. Et, à obtenir une tonne de ce minerai. Daniel Briesemann, de Commerz- la rupture d’un barrage minier au
DANIEL BRIESEMANN
Après cette audition, la pression est long terme, c’est toute l’industrie Pour expliquer cette envolée, les bank. « Les craintes concernant le Brésil ayant entraîné la mort de
Expert en matières premières
montée d’un cran. Le groupe de minière en Australie qui pourrait opérateurs de marché avancent Brésil ne se sont toujours pas maté- chez Commerzbank 270 personnes. Après la catas-
défense des actionnaires, l’Austra- rencontrer des difficultés pour la d’une part un redémarrage de l’acti- rialisées », poursuit l’expert. Même trophe, le groupe Vale avait été
lian Centre for Corporate Respon- mise en œuvre de ses projets vité en Chine plus solide que prévu son de cloche du côté d’UBS où les contraint de revoir la sécurité de
sability, a appelé à la démission du d’extraction. Rio Tinto est d’autant et d’autre part les craintes de pertur- équipes de recherche jugent ces toutes ses installations, des mesu-
directeur général. Les investisseurs plus exposé que selon Goldman bations du côté de l’offre, notam- niveaux de prix « non durables », res qui ont bousculé la production
commencent, eux aussi, à deman- Sachs, le groupe doit remplacer ment au Brésil frappé de plein fouet malgré un marché plus tendu du numéro 1 mondial du fer.
der des comptes. Le plus important huit mines de fer d’ici à 2026. n par la pandémie de Covid-19. qu’anticipé. — E. Go.

Donald Trump déclare un patrimoine de 1,7 milliard de dollars


Government Ethics fin juillet. valorisé entre 1 et 5 millions de estimée entre 315 et 500 millions investis dans des actifs financiers
PLACEMENTS Tous les hauts dirigeants de dollars. En 2019, plus de dollars. Elle a été notamment américains (fonds investis sur les
l’administration et des principa- L’essentiel du patrimoine global de 50 millions contractée auprès de la Deutsche actions de l’indice Standard &
Le patrimoine de
Donald Trump pour
les agences gouvernementales, du président américain est investi de dollars de cessions Bank et de Ladder Capital Poor’s 500 et fonds obligataires).
comme la Réserve fédérale, doi- en immobilier résidentiel et com- Finance. Les taux d’intérêt Ils ont été confiés à des sociétés de
l’année 2019 est estimé vent fournir ces informations mercial. En 2019, plus de 50 mil-
ont été réalisés varient entre 3,25 % et 5,5 %. gestion américaines comme
à 1,7 milliard de chaque année. lions de dollars de cessions ont été à Beverly Hills Blackstone, BlackRock, JP Mor-
dollars, selon sa Ce document de 73 pages livre réalisées à Beverly Hills (Califor- (Californie), « America First » gan, Neuberger et American
déclaration officielle. des fourchettes de valorisations nie), Las Vegas et New York. Sa rési-
Las Vegas Ses placements financiers dans Funds. Moins de 150.000 dollars
pour l’ensemble de ses actifs dence de Mar-a-Lago, en Floride, des fonds représentent une infime sont investis dans des fonds
(immobilier commercial et rési- est estimée à plus de 50 millions de et New York. partie de son patrimoine, moins d’actions internatio nales et
Il est essentiellement
dentiel, golfs, hôtels, entreprises, dollars. de 1 %, soit quelques millions de aucun placement n’a été effectué
investi en immobilier placements financiers…). Son Sa résidence dollars. En 2015, ils étaient de sur les titres europ éens. S es
résidentiel et commer- Droits d’auteur
cial, et aux Etats-Unis.
patrimoine est ainsi estimé entre de Mar-a-Lago, l’ordre de 120 millions de dollars. liquidités sont placées dans plu-
1,4 et 2 milliards de dollars. La De la volumineuse production Ils sont gérés de manière indé- sieurs banques mais surtout chez
valeur de celui-ci fait l’objet de « littéraire » du républicain (plus en Floride, est pendante par la banque JP Mor- Capital One. Moins de
Nessim Aït-Kacimi passes d’armes récurrentes avec de 100 ouvrages écrits seul ou en estimée à plus gan au sein de trois entités juridi- 250.000 dollars ont été investis
@NessimAitKacimi les médias américains. Le prési- collaboration), seul « The Art of de 50 millions ques patrimoniales, des fiducies en or.
dent les accuse de minimiser the Deal » (« L’Art de la négocia- familiales. En cas d’échec aux prochaines
Le patrimoine de Donald Trump volontairement sa richesse. Le tion ») a généré des droits
de dollars. Ses placements sont de taille élections, le républicain reviendrait
est estimé à 1,7 milliard de dollars seul actif d’une valeur significa- d’auteur significatifs en 2019 modeste, inférieurs à 50.000 dol- dans l’arène du marché immobilier
pour l’année 2019, selon sa décla- tive au nom de Melania Trump (plus de 100.000 dollars). La dette lars et diversifiés sur une quaran- et des affaires pour faire fructifier sa
ration au United States Office of est un appartement à New York, du magnat de l’immobilier est taine de supports. Ils sont surtout fortune. n
RÉAGIR
FACE À UNE CRISE

AGIR
POUR PRÉPARER L’APRÈS

0,59 € *

par jour

• Le site et l’appli
en illimité
• Le journal numérique
en avant-première
• Les newsletters
réservées
aux abonnés
*dans le cadre d’un abonnement digital à 18€ par mois au lieu de 36€ par mois, soit 50% de réduction

Reprenez un temps d’avance avec Les Echos.


abonnement.lesechos.fr
22 // FINANCE & MARCHES Mardi 18 août 2020 Les Echos

euronext
SÉANCE DU 17 - 08 - 2020 A : Indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : Bénfice par action. PER : Price Earning Ratio. Les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
CAC 40 : 4971,94 (0,18 %) NEXT 20 : 10647,96 (-0,22 %) civile. Les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres A pour les capitalisations
CAC LARGE 60 : 5501,86 (0,14 %) supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et C pour les capitalisations inférieures
CAC ALL-TRADABLE : 3858,5 (0,18 %) à 150 millions d’euros. L : Valeurs de l’indice CACNext20. R : Valeurs de l’indice CACLarge60. G : Valeurs de l’indice CACMid60. g : Valeurs de l’indice
DATE DE PROROGATION : 26 AOÛT CACSmall. Les bénéfices par action : source FacSet JCF Estimates.

CAC 40 SRD Suite VALEURS FRANÇAISES SRD Suite VALEURS FRANÇAISES


VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT
ACCOR (AC) R A 24,17 23,31 - 3,72 - 44,17 MICHELIN (ML) R A 96 95,84 - 0,48 - 12,15 GENSIGHT (SIGHT) g C 3,03 3,04 + 0,66 + 22,33 ROTHSCHILD & CO (ROTH) G A 21,6 22,05 - 2,86 - 13,87
1476529 24,44 - 3,68 42,24 224337 96,46 + 1,96 112,8 56758 3,04 + 0,33 4,88 8569 22,9 + 1,61 26
FR0000120404 10/05/19 1,05 261.355.688 23,31 - 38,46 20,15 FR0000121261 01/07/20 2 178.641.341 95,34 + 3,23 68 2,09 FR0013183985 32.827.362 2,98 +106,8 1,36 FR0000031684 20/05/19 0,79 77.617.512 21,3 - 11,09 14,62
AIR LIQUIDE (AI) R A 140 140,5 + 0,39 + 11,33 ORANGE (ORA) R A 9,91 9,844 - 0,63 - 24,97 GETLINK (GET) LR A 13,2 13 - 1,59 - 16,18
462560 141,25 + 1,22 143,7 4390302 9,966 -10,55 13,545 RUBIS (RUI) G A 39,78 40,4 + 1,61 - 26,21
532395 13,24 - 2,99 17,04 DIV 2 28/07/17 120375 40,4 +1 57,45
FR0000120073 11/05/20 2,7 473.509.961 140 + 25,45 94,86 1,92 FR0000133308 02/06/20 0,2 2.660.056.599 9,782 - 26,86 8,84 2,03 FR0010533075 23/05/19 0,36 550.000.000 12,99 + 4,42 8,615
AIRBUS GROUP (AIR) R A 72 71,44 - 0,93 - 45,25 3,4 PERNOD-RICARD (RI) R A 145 147,55 + 3,29 - 7,43 FR0013269123 17/06/20 1,75 103.554.889 39,42 - 21,93 31,6 4,33
GL EVENTS (GLO) g B 11,1 10,56 - 4,69 - 56,09
1244566 72,54 + 8,41 139,4 21,04 445195 147,55 + 6,04 171,1 10465 11,1 -14,15 24,45 SARTORIUS STED. BIO. (DIM) G A 286 294,4 + 3,15 + 99,32
NL0000235190 15/04/19 1,4 784.064.748 70,56 - 41,93 48,12 2,31 FR0000120693 08/07/20 1,18 261.876.560 144,6 - 7,26 112,25 0,8 FR0000066672 01/07/19 0,65 29.982.787 10,54 - 56,45 10,02 DIV 6 10/05/16 45030 295,8 + 8,55 295,8
ARCELORMITTAL (MT) R A 10,062 10,132 + 0,7 - 35,23 PEUGEOT (UG) R A 15,07 15,02 - 0,5 - 29,48 GROUPE CRIT (CEN) g B 50,3 50,5 + 1 - 31,39 FR0013154002 29/06/20 0,34 92.180.190 283,8 +119,05 133,9 0,12
3332493 10,236 - 0,43 16,85 1855331 15,29 + 2,39 22,01
LU1598757687 16/05/19 0,15 1.102.809.772 10,048 - 13,98 5,98 FR0000121501 02/05/19 0,78 904.828.213 14,93 - 20,97 8,878 522 50,8 + 0,8 74,4 SAVENCIA (BH) B 52,6 52,8 - 14,01
FR0000036675 26/06/19 1 11.250.000 49,75 - 20,22 36,15 1,98 197 52,8 + 2,72 64,8
ATOS SE (ATO) R A 71,56 71,22 - 0,75 - 4,17 PUBLICIS GROUPE (PUB) R A 29,5 29,12 - 1,39 - 27,85
430196 72,4 - 7,24 82,46 660470 29,76 + 5,85 43,7 GROUPE GORGÉ (GOE) g B 12,42 12,2 - 0,65 - 28,4 FR0000120107 13/05/19 1 14.032.930 52,4 - 20 45,1
FR0000051732 03/05/19 1,7 109.993.166 71,12 + 7,94 43,26 FR0000130577 25/06/19 2,12 240.712.988 28,91 - 31,17 20,94 7,28 1480 12,42 - 8,82 19 SCOR (SCR) LR A 21,94 21,54 - 1,82 - 42,44
FR0000062671 01/07/20 0,32 13.502.843 12,2 - 4,69 8,59 2,62
AXA (CS) R A 17,532 17,348 - 1,16 - 30,91 RENAULT (RNO) R A 24,355 24,285 - 0,63 - 42,43 333144 22,1 -12,65 39,12
4249347 17,658 - 5,56 25,615 875857 24,655 + 1,76 43,365 GTT (GTT) G A 81,8 82,05 + 0,43 - 3,92 FR0010411983 30/04/19 1,75 186.674.276 21,5 - 40,92 15,88
FR0000120628 07/07/20 0,73 2.417.706.674 17,312 - 19,41 11,844 4,21 FR0000131906 18/06/19 3,55 295.722.284 23,865 - 49,77 12,77 24634 82,75 + 8,32 102,7
FR0011726835 08/06/20 1,75 37.078.357 80,55 + 1,48 48,76 2,13 SEB (SK) G A 145,7 148,6 + 2,34 + 12,24
BNP PARIBAS (BNP) R A 36,635 36,295 - 1 - 31,3 SAFRAN (SAF) R A 101,7 101,1 - 0,39 - 26,55
2314950 37,045 - 4,42 54,22 487878 102,5 + 8,57 152,3 GUERBET (GBT) g B 28,8 29,4 + 1,38 - 28,81 46670 148,6 + 3,27 150,6
FR0000131104 29/05/19 3,02 1.249.798.561 36,23 - 10,63 24,505 FR0000073272 27/05/19 1,82 427.235.939 100,3 - 19,95 51,1 1569 29,4 -12,37 44,1 FR0000121709 22/05/20 1,43 50.307.064 145 + 11,14 86,35 0,96
BOUYGUES (EN) R A 32,6 32,99 + 0,76 - 12,91 SAINT-GOBAIN (SGO) R A 33,72 33,93 + 0,33 - 7,04 FR0000032526 30/06/20 0,7 12.599.674 28,8 - 42,13 26 2,38 SES-IMAGOTAG (SESL) Gg B 25,6 25,3 - 1,17 - 20,19
539000 33,02 + 1,66 41,32 581710 34 + 4,18 37,255 HAULOTTE GROUP (PIG) g B 4,75 4,8 - 9,43 1511 25,65 +13,96 37,5
FR0000120503 30/04/19 1,7 380.062.741 32,42 + 3,16 22,27 FR0000125007 10/06/19 1,33 544.683.717 33,52 + 6,35 16,408 1706 4,8 - 1,03 5,78 FR0010282822 25/06/12 0,5 15.758.108 25,3 - 17,18 19,5
CAP-GEMINI (CAP) R A 111,1 111,95 + 0,54 + 2,8 SANOFI (SAN) R A 85,41 86,51 + 1,23 - 3,47 FR0000066755 15/07/20 0,22 31.371.274 4,725 - 26,72 3,27 4,58
190138 112,85 + 4,72 120,9 1460804 86,57 - 7,2 95,82 SHOWROOMPRIVÉ (SRP) g C 0,612 0,64 + 2,4 - 3,2
HEXAOM (HEXA) g B 31,5 31,5 + 0,32 - 14,4 255684 0,65 +11,2 0,87
FR0000125338 03/06/20 1,35 169.449.699 111 + 6,32 51,78 1,21 FR0000120578 04/05/20 3,15 1.258.936.943 85,16 + 13,84 67,65 3,64 355 31,5 - 1,56 39,8
CARREFOUR (CA) R A 13,73 13,68 - 0,51 - 8,49 SCHNEIDER ELECTRIC (SU) R A 102,6 103,7 + 1,12 + 13,33 FR0013006558 51.201.284 0,612 + 15,7 0,243
FR0004159473 11/06/19 1,5 6.937.593 31,4 - 6,53 21,7
1257885 13,82 - 0,94 16,915 683362 104,2 + 2,72 105,55 HIGH CO (HCO) g C 4,31 4,36 + 1,16 - 28,29 SOITEC (SOI) G A 106,2 108,3 + 1,88 + 15,58
FR0000120172 08/06/20 0,23 817.623.840 13,62 - 11,37 12,095 1,68 FR0000121972 05/05/20 2,55 567.068.555 102,45 + 42,76 61,72 2,46 EX-DS 13/05/16 REGR.1P20 69945 109,2 + 5,97 110
2278 4,36 +14,44 6,32
CREDIT AGRICOLE (ACA) R A 8,764 8,692 - 1,09 - 32,75 SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (GLE) R A 14,03 13,996 - 0,5 - 54,87 FR0000054231 24/05/19 0,16 22.421.332 4,31 - 19,56 2,95 FR0013227113 33.180.921 106,1 + 25,93 48,86
3581039 8,864 - 4,63 13,8 5130330 14,164 -10,88 32,23
FR0000045072 24/05/19 0,69 2.884.688.712 8,662 - 15,03 5,7 FR0000130809 27/05/19 2,2 853.371.494 13,79 - 36,58 11,346 ICADE (ICAD) G A 56,4 55,25 - 2,3 - 43,07 SOLOCAL GPE (LOCAL) g B 0,088 0,084 - 4,76 - 84,78
45059 56,85 - 4,49 106 REGR. 5575003 0,088 -30 0,583
DANONE (BN) R A 56,2 56,48 + 0,64 - 23,57 STMICROELETRONICS (STM) R A 24,73 25,12 + 1,58 + 4,8 0,23 FR0000035081 06/07/20 1,6 74.535.741 55 - 29,35 53,8
1048684 56,66 - 6,02 75,16 2176301 25,4 - 4,05 29,44 110,54 FR0012938884 627.041.466 0,083 - 88,1 0,083
FR0000120644 14/07/20 2,1 686.629.600 55,8 - 29,49 50,26 3,72 NL0000226223 22/06/20 0,04 911.204.420 24,72 + 58,89 13,73 0,17 ID LOGISTIC (IDL) g A 194 196,2 + 1,45 + 8,76 SOLUTIONS 30 (ALS30) A 13,38 13,66 + 2,25 + 37,15
DASSAULT SYSTEMES (DSY) R A 150,4 152,4 + 1,1 + 3,99 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 259 262 + 0,85 + 20,52 1420 196,4 + 6,86 196,4 200822 13,7 + 7,31 15,16
159928 152,85 - 1,55 164,15 197903 262,6 +13,13 266,6 FR0010929125 5.649.427 193,6 + 15,68 115
FR0013379484 107.127.984 13,21 + 66,08 5,3
FR0000130650 28/05/20 0,7 264.749.037 150,4 + 19,53 105 0,46 FR0000051807 02/07/20 2,4 58.730.600 259 + 38,99 150,3 0,92 IMERYS (NK) G A 34,42 34,44 - 0,35 - 8,6
53298 34,76 +11,46 43,54 SOMFY (SO) A 107,8 107,2 - 0,37 + 22,51
ENGIE (ENGI) R A 11,715 11,645 - 0,89 - 19,13 1,21 THALES (HO) R A 69,3 68,54 - 1,1 - 25,92 1553 107,8 +19,78 107,8
2656529 11,82 + 4,49 16,795 9,66 203501 69,6 - 0,95 99,96 FR0000120859 15/05/20 1,72 85.015.055 34,26 - 3,85 20,68 4,99
FR0010208488 21/05/19 0,8 2.435.285.011 11,59 - 13,52 8,626 FR0000121329 03/12/19 0,6 213.340.377 68,24 - 32,61 52,5 INGENICO GROUP (ING) LR A 134,85 137,95 + 2,3 + 42,51 FR0013199916 30/06/20 1,25 37.000.000 105 + 40,5 63,6 1,17
ESSILORLUXOTTICA (EI) R A 109,5 111,05 + 1 - 18,23 TOTAL (FP) R A 33,59 33,29 - 0,63 - 32,34 73866 137,95 + 0,4 147,9 SOPRA STERIA GP (SOP) G A 134 135,9 + 2,1 - 5,3
337690 111,4 - 5,93 145 2634942 33,86 - 1,58 50,93 FR0000125346 17/06/19 1,1 63.713.047 134,7 + 58,13 64,46 32475 136,5 +16,15 162
FR0000121667 21/05/19 2,04 437.564.431 109,2 - 12,73 86,76 FR0000120271 29/06/20 0,68 2.653.124.025 33,255 - 23 21,12 2,04 INNATE PHARMA (IPH) g B 5,18 5,395+ 4,15 - 9,48 FR0000050809 02/07/19 1,85 20.547.701 133 + 17,56 78,15
HERMES INTL (RMS) R A 701,8 701,2 - 0,11 + 5,25 UNIBAIL-R/WFD (URW) R A 42 40,81 - 4,89 - 70,98 190314 5,44 - 2,44 7,48 SMCP (SMCP) g B 4,05 3,948 - 1,35 - 58,22
39699 707 - 6,61 788,2 2585035 42,91 -19,35 142,05 FR0010331421 78.898.264 5,13 - 3,4 2,9
FR0000052292 28/04/20 3,05 105.569.412 696,4 + 15,75 516 0,44 FR0013326246 24/03/20 5,4 138.472.385 40,73 - 66,09 40,64 68320 4,052 +4 10,08
INTERPARFUMS (ITP) g A 40,3 41,3 + 2,86 + 11,62 FR0013214145 74.117.760 3,936 - 68,72 2,945
KERING (KER) R A 496,05 499,15 + 0,51 - 14,7 VEOLIA ENV. (VIE) R A 19,94 19,76 - 1,18 - 16,66 14627 41,4 + 4,69 42,85
70604 502 - 3,15 614,9 1359445 20,1 + 2,12 29,09 FR0004024222 02/05/19 0,71 47.262.190 40,1 + 4,69 26,05 SPIE (SPIE) G A 14,35 14,08 - 1,4 - 22,47
FR0000121485 23/06/20 4,5 126.279.322 495,6 + 15,46 348,55 0,9 FR0000124141 12/05/20 0,5 567.266.539 19,67 - 9,9 16,015 2,53 205346 14,4 + 5,86 19,58
IPSEN (IPN) G A 86,5 89,5 + 3,59 + 13,29
L.V.M.H. (MC) R A 388,45 387,75 + 0,44 - 6,39 VINCI (DG) R A 80,12 80,46 + 0,1 - 18,73 90695 89,5 +12,65 89,5 FR0012757854 24/09/19 0,17 157.698.124 14,01 - 12,16 7,805
298975 391,1 - 5,48 439,05 588084 80,92 - 2,43 107,35 FR0010259150 03/06/20 1 83.814.526 85,7 - 4,23 34,2 1,12 SQLI (SQI) g C 21 21,7 + 5,34 - 11,43
FR0000121014 07/07/20 2,6 504.757.339 385,25 + 11,28 278,7 0,67 FR0000125486 23/06/20 1,25 612.405.455 79,46 - 15,73 54,76 1,55
IPSOS (IPS) G A 21,85 21,8 - 1,13 - 24,7 8565 22 + 8,5 24,5
LEGRAND (LR) R A 69,66 70,08 + 0,26 - 3,52 VIVENDI (VIV) R A 23,94 23,87 - 0,29 - 7,55 76604 22 - 7,23 32,1 FR0011289040 21/07/17 0,88 4.613.975 20,9 + 7,16 13,42
215595 70,16 + 0,09 77,94 846213 23,98 + 0,76 26,42 FR0000073298 01/07/20 0,45 44.436.235 21,6 - 8,4 15,82 2,06
FR0010307819 01/06/20 1,34 267.447.746 69,54 + 14,21 45,91 1,91 FR0000127771 21/04/20 0,6 1.185.525.292 23,75 - 6,28 16,6 2,51 STEF (STF) g B 67,6 67,7 + 0,45 - 15,8
L'ORÉAL (OR) R A 279,6 278,9 + 0,14 + 5,64 WORLDLINE (WLN) G A 71,8 73,48 + 1,72 + 16,36 JACQUET METAL SERVICE (JCQ) g B 11 10,9 - 0,91 - 29,31 482 67,7 + 1,5 85,1
240834 279,9 - 3,93 297,2 321344 73,56 - 0,7 80,48 1812 11 - 4,22 15,86 FR0000064271 03/05/19 2,5 13.000.000 67,4 - 14,3 57,2
FR0000120321 03/07/20 3,85 559.298.180 276,2 + 19,55 196 1,38 FR0011981968 183.390.254 71,76 + 19 36,36 FR0000033904 01/07/20 0,2 23.461.313 10,88 - 30,66 7,6 1,84
JCDECAUX (DEC) G A 15,62 15,62 - 0,51 - 43,16 SUEZ (SEV) LR A 11,745 11,725 - 0,21 - 13,05
199250 15,81 + 4,69 27,74 955366 11,805 +12,36 16,035
FR0000077919 21/05/19 0,58 212.902.810 15,44 - 37,97 13,58 FR0010613471 18/05/20 0,45 628.362.580 11,59 - 12,86 8,046 3,84
KAUFMAN & BROAD (KOF) g B 35,2 34,85 - 0,14 - 5,81 SWORD GROUP (SWP) g B 34 34,5 + 3,76 + 1,17
14782 35,2 + 1,16 41,86 6258 34,5 +17,55 37,15
SRD VALEURS FRANÇAISES FR0004007813
KLEPIERRE (LI) LR
08/06/20 1,75 22.088.023
A 15,23
34,8
14,48
- 1,05 19,4
- 5,24 - 57,22
5,02 FR0004180578
SYNERGIE (SDG) g
07/05/19 1,02 9.544.965
B 20,65
33,65
20,5
+ 12,38 20,45
- 0,73 - 29,79
3,48

1325725 15,46 -11,41 34,66 2093 20,7 - 2,84 31,4


FR0000121964 07/07/20 1,1 299.939.198 14,435 - 46,55 12,625 FR0000032658 19/06/19 0,8 24.362.000 20,45 - 27,3 13
VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA KORIAN (KORI) G A 33,22 33,38 + 1,09 - 20,37
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER 79715 33,38 + 3,02 45,66 TARKETT (TKTT) G B 11,2 11,32 + 1,25 - 21,39
ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT 36129 11,36 +12,19 16,56
FR0010386334 11/06/19 0,6 82.920.740 32,72 - 4,9 25,16
A.S.T. GROUPE (ASP) g C 2,57 2,55 - 0,39 - 28,97 CATANA GROUP (CATG) g C 2,25 2,24 + 1,36 - 48,27 LAGARDÈRE (MMB) G A 15,67 15,63 - 0,38 - 19,56 FR0004188670 12/06/19 0,6 65.550.281 11,01 - 15,46 7,53
2623 2,65 - 5,9 4,05 46050 2,265 4,49 132409 15,68 +11,48 19,76 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 259 262 + 0,85 + 20,52
FR0000076887 19/06/19 0,25 12.903.011 2,55 - 34,7 1,82 FR0010193052 30.514.178 2,21 - 14,18 1,7 FR0000130213 14/05/19 1,3 131.133.286 15,32 - 19,35 8,14 197903 262,6 +13,13 266,6
AB SCIENCE (AB) g B 8,64 8,56 - 0,23 + 59,11 CGG (CGG) G A 0,822 0,815 - 2 - 71,85 LDC (LOUP) A 103 102 - 0,49 - 2,39 FR0000051807 02/07/20 2,4 58.730.600 259 + 38,99 150,3 0,92
12616 8,64 - 1,27 11 7372619 0,844 -13,08 3,121 409 103 + 0,49 110,5
FR0010557264 41.597.243 8,53 +108,53 4,81 FR0013181864 711.323.839 0,806 - 50,23 0,704 TF1 (TFI) G A 5,205 5,22 - 0,48 - 29,46
FR0013204336 27/08/19 1,6 17.134.471 102 - 7,69 74,2 1,57 250233 5,275 + 7,1 7,805
ABC ARBITRAGE (ABCA) g B7 7,03 - 0,14 + 4,93 CHARGEURS (CRI) g C 14,36 14,4 + 0,84 - 16,67 LE BÉLIER (BELI) g C 37,8 37,9 + 4,12
17469 7,05 - 1,68 7,27 35204 14,5 - 1,77 24,1 FR0000054900 29/04/19 0,4 210.397.574 5,15 - 39,65 4,062 7,66
5238 37,9 + 1,88 38
FR0004040608 07/07/20 0,03 58.512.053 7 + 11,23 5,05 0,43 FR0000130692 04/05/20 0,2 24.003.377 14,24 - 8,05 7,9 1,39 FR0000072399 21/05/19 1,18 6.582.120 37,8 + 51,6 26,15 TFF GROUP (TFF) B 28,6 29 - 1,7 - 20,98
ABIVAX (ABVX) g B 19,22 19,16 - 0,42 - 15,03 CHRISTIAN DIOR (CDI) A 349,6 355,6 + 1,89 - 22,15 1870 29 - 3,01 38,2
LNA SANTÉ (LNA) g B 51 50,5 - 1,17 + 1,92
8526 19,52 -17,06 25 EX D OP 08/06/17 6142 356,6 - 8,68 479,8 3206 51 + 2,75 53 FR0013295789 06/11/19 0,35 21.680.000 28,5 - 19,22 22 1,21
FR0012333284 12.228.269 19,02 +137,13 10,4 FR0000130403 07/07/20 2,6 180.507.516 347,2 - 18,59 252,4 0,73 FR0004170017 08/07/20 0,45 9.705.937 50,1 + 9,54 31,75 0,89 THERMADOR GROUPE (THEP) B 56 56 + 1,45 + 5,66
ACTIA GROUP (ATI) g C 2,29 2,27 + 0,44 - 47,33 CNP ASSURANCES (CNP) G A 11,42 11,28 - 1,23 - 36,38 LECTRA (LSS) g B 18,98 18,86 - 0,63 - 15,62 233 56 + 0,36 58,8
8250 2,35 + 3,65 4,625 279607 11,57 + 2,08 18,17 5713 19,04 +10,04 24,85 FR0013333432 09/04/20 1,8 9.200.849 55,6 - 2,1 35,7 3,21
FR0000076655 12/06/19 0,1 20.099.941 2,27 - 44,23 1,8 4,41 FR0000120222 26/04/19 0,89 686.618.477 11,25 - 32,66 5,3 FR0000065484 06/05/20 0,4 32.251.200 18,68 + 7,65 12,2 2,12 TIKEHAU CAPITAL (TKO) g A 22,7 22,9 + 0,44 + 4,09
ADOCIA (ADOC) g B 8,1 8,2 + 0,24 - 17,17 COFACE (COFA) G A 6,8 6,76 - 0,44 - 38,38 LINEDATA SVICES (LIN) g B 24,9 24,5 - 8,24 EX D S 03/07/17 6669 22,9 26,4
1523 8,2 + 1,36 16,18 98939 6,85 + 5,79 12,51 10743 25,4 - 2,78 30,9
FR0011184241 6.976.454 8,05 - 59,71 5,6 FR0010667147 22/05/19 0,79 152.031.949 6,66 - 36,05 4,448 FR0013230612 22/05/20 0,5 136.802.970 22,7 + 28,65 15,45 2,18
FR0004156297 06/07/20 0,95 6.625.726 24,4 - 15,81 18 3,88
AÉROPORTS DE PARIS (ADP) G A 88,25 84,15 - 4,38 - 52,21 COLAS (RE) A 117,5 117,5 + 1,29 - 16,55 TRANSGÈNE (TNG) g B 1,48 1,462 - 0,27 - 5,68
LISI (FII) g A 19,3 19,2 - 0,93 - 36,11
81116 88,45 - 8,03 179,2 439 118 + 3,07 143 7796 19,44 + 8,72 32,7 90083 1,48 + 2,24 2,08
FR0010340141 06/12/19 0,7 98.960.602 84 - 45,04 70,7 FR0000121634 29/04/19 5,55 32.654.499 116 - 14,48 90 FR0000050353 30/04/19 0,44 54.114.317 19 - 25,15 12,5 FR0005175080 83.841.334 1,432 - 12,98 0,81
AIR FRANCE-KLM (AF) LR A 3,781 3,68 - 3,56 - 62,92 COVIVIO (COV) G A 62,6 62 - 0,72 - 38,74 LUMIBIRD (LBIRD) g C 11,98 11,88 - 0,67 - 21,33 TRIGANO (TRI) G A 105 106,8 + 1,52 + 13,5
3686284 3,81 -10,96 10,27 88830 62,95 - 2,97 112,2 4262 12,16 - 1,16 15,499 16435 107 +15,52 108,8
FR0000031122 14/07/08 0,58 428.634.035 3,643 - 63,89 3,26 FR0000064578 27/04/20 4,8 94.488.052 61,1 - 33,65 38,84 FR0000038242 22.466.882 11,88 - 23,45 5,365 FR0005691656 14/01/20 2 19.336.269 104,9 + 27,9 41,76 1,87
AKKA TECHNOLOGIES (AKA) Gg B 16,86 16,76 - 0,24 - 71,85 COVIVIO HOTELS (COVH) A 15,05 15,05 - 47,19 M6-MÉTROPOLE TV (MMT) G A 10,8 10,56 - 1,86 - 37,07 UBISOFT ENTERTAINMENT (UBI) LRA 69 68,94 - 0,2 + 11,95
52267 17,12 -32,56 62,273 639 15,2 - 6,81 30 88962 10,8 + 6,67 17,07
FR0004180537 28/06/19 0,49 20.291.990 16,48 - 68,96 15,88 4,18 FR0000060303 13/05/20 1,55 132.547.616 14,8 - 42,56 14,55 244864 69,24 + 1,35 80,8
FR0000053225 15/05/19 1 126.414.248 10,52 - 33,88 8,55 FR0000054470 122.239.704 68,3 - 3,96 51,16
AKWEL (AKW) g B 14,5 14,7 - 27,23 DASSAULT AV. (AM) G A 800 799 + 0,25 - 31,71 MAISONS DU MONDE (MDM) G B 13,85 13,89 + 0,65 + 7,09
2846 14,7 + 9,21 20,8 3834 801 - 2,02 1192 60955 14,15 +20,47 14,17 VALEO (FR) LR A 25,24 25,62 + 1,27 - 18,43
FR0000053027 08/06/20 0,2 26.741.040 14,24 - 7,08 8,8 1,33 FR0000121725 22/05/19 21,2 8.348.703 784,5 - 33,36 624 FR0013153541 02/07/19 0,47 45.241.894 13,8 - 13,02 5,35 706681 25,73 + 6,79 33
ALBIOMA (ABIO) Gg B 39,05 40,4 + 3,59 + 55,38 DBV TECHNOLOGIES (DBV) G B 4,052 4,1 + 0,59 - 79,11 FR0013176526 29/06/20 0,2 241.036.743 25,06 + 4,06 10,51 0,78
MANITOU (MTU) g B 15,9 15,94 - 0,99 - 25,69
66851 40,6 + 5,07 41,1 236047 4,15 -47,97 25,44 5342 16,06 - 2,33 22,3 VALLOUREC REG (VK) G A 29,9 29,62 - 0,64 - 73,67
FR0000060402 11/06/20 0,35 31.601.983 39 + 66,6 22,85 0,87 FR0010417345 54.927.187 4 - 74,61 3,5 FR0000038606 17/06/19 0,78 39.668.399 15,8 - 10,25 11,36 42306 30,075 - 9,28 114,68
ALD (ALD) G A 9,09 9,02 - 34,83 DERICHEBOURG (DBG) g B 2,518 2,464 - 1,2 - 32,49 MARIE BRIZARD W & S (MBWS) g C 1,21 1,22 + 3,39 - 23,85 FR0013506730 11.449.694 29,12 - 68,37 25,35
40303 9,09 + 1,92 14,2 129441 2,54 - 0,08 3,784 43851 1,232 - 7,58 1,7 VALNEVA (VLA) g B 5,35 5,5 + 3,58 +114,01
FR0013258662 29/05/20 0,63 404.103.640 8,93 - 31,04 6,29 6,98 FR0000053381 07/02/20 0,11 159.397.489 2,454 - 21,13 2,07 4,46 FR0000060873 27/09/07 0,5 44.698.754 1,16 - 38,38 0,651 315180 5,6 +24,29 5,99
ALPES (CIE DES ) (CDA) g B 15,6 15,46 - 0,52 - 48,21 DEVOTEAM (DVT) g C 97,1 97,3 + 0,1 + 2,96 MAUNA KEA (MKEA) g C 1,27 1,246 - 8,78 FR0004056851 90.951.812 5,23 + 85,81 1,784
13088 15,64 - 8,84 30,95 5338 97,5 - 0,21 99,1 11013 1,27 - 4,59 2
FR0000053324 10/03/20 0,7 24.510.101 15,06 - 34,77 13,2 4,53 FR0000073793 03/07/19 1 8.332.407 97,1 - 3,28 47,25 FR0010609263 30.558.480 1,238 - 16,26 0,566 VERALLIA (VRLA) g A 26,65 26,5 + 0,38 - 12,43
ALSTOM (ALO) LR A 47,7 48,2 + 1,05 + 14,14 EDENRED (EDEN) LR A 43,32 43,04 - 0,69 - 6,64 21489 26,75 + 2,91 36,01
MEDIAWAN (MDW) g B 11,96 11,94 + 14,37
322699 48,55 - 2,17 50,64 431440 43,47 + 0,58 51,56 3238 11,96 12 FR0013447729 15/06/20 0,85 123.272.819 26,25 - 1,85 19,26 3,21
FR0010220475 15/07/19 5,5 226.867.161 47,62 + 25,88 29,73 FR0010908533 13/05/20 0,7 246.583.351 42,74 - 1,44 29,74 1,63 FR0013247137 32.147.961 11,94 + 17,52 5,02 VERIMATRIX (VMX) g B 2,69 2,635 - 0,57 + 33,08
ALTAREA (ALTA) A 127,2 128 + 2,73 - 36,79 EDF (EDF) LR A 8,876 8,83 - 0,81 - 11,06 MERCIALYS (MERY) G A 6,16 5,95 - 4,26 - 51,74 142515 2,7 +13,09 2,7
7864 130,8 + 8,29 210 EX-DS 7/03/17 1433507 8,938 - 9,08 13,61 395484 6,225 -13,27 12,64 FR0010291245 84.927.567 2,615 + 40,31 1,138
FR0000033219 06/07/20 4,5 17.275.839 125,8 - 29,44 103,2 FR0010242511 26/11/19 0,15 3.103.621.086 8,744 - 16,22 5,978 FR0010241638 27/04/20 0,48 92.049.169 5,905 - 42,51 5,7 VICAT (VCT) g A 30,95 30,65 - 0,65 - 24,04
ALTEN (ATE) G A 68,4 69,5 + 2,13 - 38,22 EIFFAGE (FGR) LR A 79,2 78,74 - 0,61 - 22,8 MERSEN (MRN) g B 24,75 24,35 - 2,21 - 28,7 12742 31,15 +10,65 41,65
53150 70 + 3,19 119 183583 79,56 - 1,5 111,75 12906 24,9 +12,47 35,3 FR0000031775 20/04/20 1,5 44.900.000 30,65 - 23,38 22,5 4,89
FR0000071946 20/06/19 1 34.196.917 67,7 - 34,5 54,5 FR0000130452 21/05/19 2,4 99.601.884 78,22 - 11,41 44,65 FR0000039620 03/07/19 0,95 20.856.460 24,35 - 16,32 12,38
AMUNDI (AMUN) G A 65 65,7 + 1 - 6,01 EKINOPS (EKI) g C 5,85 5,8 - 0,69 - 12,25 VILMORIN & CIE (RIN) g A 50,3 50,1 - 0,4 + 3,83
METABOLIC EXPLORER (METEX) g C 1,82 1,845 + 19,81 1848 50,4 +10,6 52,4
EX-DS 15/03/17 90817 65,8 - 7,85 78,55 41253 5,85 + 0,69 6,8 20013 1,845 + 0,27 2,04
FR0004125920 24/05/19 2,9 202.163.305 64,85 + 20,44 43,82 FR0011466069 24.628.580 5,67 + 84,71 3,67 FR0004177046 27.813.800 1,79+ 33,12 0,921 FR0000052516 11/12/19 1,35 22.917.292 49,65 + 3,09 34,25 2,7
ARCHOS (JXR) g C 0,042 0,041 - 0,24 - 61,4 ELIOR (ELIOR) G A 5,1 5,045 - 1,56 - 61,49 NANOBIOTIX (NANO) g B 7,04 7,21 + 3,44 - 12,92 VIRBAC (VIRP) G A 197 198,8 + 0,71 - 15,94
463886 0,042 + 4,29 0,115 335316 5,145 - 2,13 13,83 36312 7,23 + 1,84 9,56 1216 199,4 + 1,64 244,5
FR0000182479 145.183.473 0,041 - 71,9 0,031 FR0011950732 07/04/20 0,29 174.125.268 5 - 54,87 4,072 5,75 FR0011341205 13/05/19 26.031.122 6,94 - 10,66 3,54 FR0000031577 26/06/15 1,9 8.458.000 195,8 + 21,37 132,2
ARGAN (ARG) A 86 86,8 + 1,4 + 11,86 ELIS (ELIS) G A 11,17 11,22 + 0,54 - 39,35 NATIXIS (KN) G A 2,472 2,463 - 0,69 - 37,77 WAVESTONE (WAVE) g B 20 20 - 23,08
1120 86,8 + 5,85 93 266064 11,27 + 6,55 19 6250979 2,498 - 2,65 4,411 496 20,15 - 0,5 29
FR0010481960 26/03/20 1,9 22.309.227 85 + 40 54 FR0012435121 27/05/19 0,37 221.793.981 11,04 - 27,75 5,375 FR0000120685 31/05/19 0,78 3.155.951.502 2,419 - 29,43 1,471 FR0013357621 19/09/19 0,23 20.196.492 20 - 23,08 15,5
ARKEMA (AKE) LR A 92,24 93,22 + 0,41 - 1,56 EOS IMAGING (EOSI) g C 1,43 1,4 - 1,82 - 36,79 NEOEN (NEOEN) G A 41,7 42,6 + 1,43 + 37,86
113005 93,5 + 4,27 95,66 127543 1,43 + 1,16 2,9 WENDEL (MF) G A 85 85 + 0,35 - 28,27
45784 42,7 +10,79 43,2
FR0010313833 25/05/20 2,2 76.736.476 92,24 + 25,36 42,5 2,36 FR0011191766 26.569.946 1,388 + 44,93 1,18 FR0011675362 85.242.638 41,5 + 79,37 25,3 49083 85,5 + 2,1 127,5
ARTMARKET.COM (PRC) g C 7,58 7,72 - 18,82 ERAMET (ERA) G A 27,17 27,88 + 2,65 - 39,18 FR0000121204 07/07/20 2,8 44.682.308 84 - 30,04 54,8 3,29
NEXANS (NEX) G A 48 47,7 - 0,96 + 9,68
3229 7,72 - 4,22 10,1 34039 28 - 5,14 47,18 35738 48,4 + 8,41 50,8 WORLDLINE (WLN) G A 71,8 73,48 + 1,72 + 16,36
FR0000074783 6.651.515 7,52 - 23,56 5,01 FR0000131757 29/05/19 0,6 26.636.003 27,09 - 28,37 18,665 FR0000044448 17/05/19 0,3 43.606.320 47,66 + 70,54 21,55 321344 73,56 - 0,7 80,48
ASSYSTEM (ASY) B 22,15 22,15 - 0,67 - 31,42 ERYTECH PHARMA (ERYP) g B 6,32 6,1 - 1,61 - 8,96 NEXITY (NXI) G A 28,7 29,08 + 1,61 - 35,06 FR0011981968 183.390.254 71,76 + 19 36,36
OPA 24/11/17 673 22,15 - 0,67 34,65 18157 6,32 -12,86 11,46 89563 29,12 + 3,71 46,2 XPO LOGISTICS (XPO) A - 2,5 - 10
FR0000074148 08/07/20 1 15.668.216 21,95 - 41,71 16,58 4,52 FR0011471135 18.081.843 6,09 + 18,91 2,8 FR0010112524 25/05/20 2 56.129.724 28,34 - 30 23,3 6,88 - 0,85 280
ATARI (ATA) g C 0,29 0,285 - 1,56 - 13,68 ESI GROUP (ESI) g C 38 38 + 16,92 NICOX (COX) g B 4,03 4,03 - 0,74 - 7,46 FR0000052870 20/06/19 0,6 9.836.241 - 23,53 214
900177 0,295 + 6,95 0,36 1306 38 + 2,7 41 26967 4,09 - 0,74 5,23
FR0010478248 267.782.050 0,281 - 17,96 0,17 FR0004110310 6.023.892 37,5 + 24,59 24,6 FR0013018124 33.491.370 4 - 7,57 2,53
AUBAY (AUB) g C 32,6
4308
33
33,2
+ 2,17 - 1,35
+14,58 34,75
EURAZEO (RF) G A 43,94
82663
43,78
44,62
- 0,64 - 28,23
- 6,37 67,05
NRJ GROUP (NRG) B6
1309
5,98
6 + 1,01
- 10,75
6,88
AUTRES VALEURS DE LA ZONE EURO
FR0000063737 15/05/20 0,27 13.208.296 32,4 + 4,6 15,32 0,82 FR0000121121 08/05/19 1,25 78.645.486 43,64 - 25,86 35,6 FR0000121691 03/06/19 0,17 78.107.621 5,98 - 8,84 4,5 EURONEXT (ENX) G A 98,2 100 + 1,68 + 37,65
AVENIR TELECOM (AVT) g C 0,013 0,013 + 3,18 + 6,56 EUROFINS SCIENTIFIC (ERF) LR A 654,8 667,8 + 1,92 + 35,13 ONXEO (ONXEO) g B 0,69 0,687 + 1,03 + 23,78 104606 100,3 + 9,65 100,3
8248515 0,014 + 9,24 0,029 22908 670,2 +19,46 689 31262 0,69 - 2,97 0,979
FR0000066052 21/10/11 0,05 848.797.338 0,013 - 54,06 0,005 FR0000038259 03/07/19 2,45 18.941.892 650,6 + 77,14 393 0,43 NL0006294274 20/05/20 1,35 70.000.000 98,15 + 43,27 52,9 1,59
FR0010095596 78.317.810 0,675 + 1,78 0,3
AXWAY SOFTWARE (AXW) g B 19,9 19,85 + 0,25 + 60,08 EUROPCAR GROUPE (EUCAR) g B 1,393 1,356 - 3,49 - 68,71 ORPÉA (ORP) LR A 107,35 107,8 + 0,51 - 5,69 NOKIA (NOKIA) R A 4,21 4,249 + 1,06 + 28,47 0,3
153 19,9 + 1,79 21,2 1033167 1,4 -32,2 4,688 58330 107,8 + 7,75 129 290414 4,272 +10,06 4,352 14,35
FR0011040500 02/07/19 0,4 21.308.766 19,45 + 71,12 10,55 FR0012789949 21/05/19 0,26 163.884.278 1,353 - 75,26 1,22 FR0000184798 12/07/19 1,2 64.615.837 106,05 - 1,1 69,1 FI0009000681 29/07/19 0,02 5.653.886.159 4,21 - 8,06 2,083 1,18
BAINS MER MONACO (BAIN) B 55,8 55,8 - 0,36 - 2,79 EUTELSAT COM. (ETL) G A 8,842 8,77 - 0,52 - 39,48 PHARMAGEST INT. (PHA) g B 82,9 83,8 + 1,09 + 38,28 SES (SESG) LR 6,26 6,104 - 2,77 - 51,17
2330 56,4 + 1,09 67,6 897023 8,936 + 3,98 14,825 2441 83,9 + 1,95 85 1224012 6,264 - 3,6 14,165
MC0000031187 26/09/14 0,01 24.516.661 54,4 - 0,36 44 FR0010221234 21/11/19 1,27 230.544.995 8,716 - 44,21 7,984 14,48 FR0012882389 01/07/20 0,9 15.174.125 82 + 56,05 41,25 1,07 LU0088087324 21/04/20 0,34 370.693.490 6,082 - 57,19 4,87 6,55
BÉNÉTEAU (BEN) g B 6,95 6,85 + 0,37 - 36,75 EXEL INDUSTRIES (EXE) B 36,4 35,9 - 1,37 - 22,96 PIERRE & VACANCES (VAC) g B 14,35 14,55 + 1,75 - 27,97 X-FAB SILICON (XFAB) g A 3,14 3,4 + 6,92 - 18,47
83030 6,95 +23,42 10,9 91 36,4 - 5,53 47,8 10084 14,95 - 9,06 33,9 656447 3,425 +11,29 6,08
FR0000035164 12/02/20 0,23 82.789.840 6,71 - 18,74 4,9 3,36 FR0004527638 13/02/19 1,14 6.787.900 35,9 - 18,41 31 FR0000073041 19/03/12 0,7 9.891.447 14 - 9,74 9,9 BE0974310428 130.781.669 3,14 - 5,16 1,868
BIC (BB) G A 49,72 49,98 + 0,52 - 19,39 FAURECIA (EO) LR A 36,73 36,65 - 0,76 - 23,69 PLASTIC OMNIUM (POM) G A 18,93 18,95 - 0,58 - 23,9
37882 50,5 + 1,63 66,05 203855 37,28 + 5,56 49,49 62614 19,08 - 0,21 26,41
FR0000120966 01/06/20 2,45 45.532.240 49,6 - 13 41,86 4,9 FR0000121147 31/05/19 1,25 138.035.801 36,49 + 2,2 20,58
BIGBEN INT. (BIG) g C 13,2 13,44 + 2,28 - 16,21 FDJ (FDJ) G A 30,77 30,86 + 0,23 + 29,53
FR0000124570
PLASTIVALOIRE (PVL) g
29/04/20 0,49 148.566.107
B 3,9
18,75
3,83
- 4,89 12,01
- 0,26 - 44,65
2,59
VALEURS ZONE INTERNATIONALE
16993 13,68 +10,34 17,1 114103 30,98 +13,71 32,18 DIV 8 02/05/17 7427 3,9 + 3,23 7,48
FR0000074072 24/07/19 0,2 19.718.503 13,1 + 20,43 8,1 FR0013451333 26/06/20 0,45 191.000.000 30,41 + 58,26 18,3 1,46 FR0013252186 18/04/19 0,2 22.125.600 3,765 - 33,62 2,79 GENERAL ELECTRIC (GNE) 5,659 5,455 - 2,85 - 44,61 1,29
3954 5,659 -11,77 12,1
BIOMÉRIEUX (BIM) G A 137,7 141,5 + 2,54 + 78,32 FFP (FFP) g A 68 69,5 + 1,46 - 33,17 PROLOGUE (PROL) g C 0,24 0,241 - 0,82 - 29,53
89786 141,7 + 6,79 143,2 7407 69,9 + 4,51 105,6 US3696041033 USD 26/06/20 0,01 8.753.289.000 5,455 - 29,91 5,052
4228 0,241 + 1,69 0,387
FR0013280286 14/07/20 0,19 118.361.220 136,2 + 91,35 75 0,13 FR0000064784 22/05/20 2,15 24.922.589 67,1 - 17,46 42,15 3,09 FR0010380626 46.585.630 0,233 - 51,12 0,15 HSBC (HSB) 3,791 3,75 - 1,12 - 46,55 52,19
BOIRON (BOI) g A 34,1 33,9 - 0,44 - 6,87 FIGEAC AERO (FGA) g B 3,49 3,43 - 0,29 - 63,12 QUADIENT (QDT) g B 12,31 12,12 - 1,3 - 43,84 11411 3,815 -11,43 7,121
4260 34,1 + 0,15 41,65 5528 3,49 -10,21 9,69 44363 12,37 - 6,12 24,3 GB0005405286 USD 27/02/20 0,21 20.366.093.154 3,75 - 42,49 3,575
FR0000061129 02/06/20 1,05 17.545.408 33,25 - 9,24 26,75 3,1 FR0011665280 31.839.473 3,42 - 69,54 2,48 FR0000120560 02/08/19 0,53 34.562.912 12,1 - 29,08 10,67 4,37 LAFARGEHOLCIM LTD (LHN) A 41,4 40,52 - 0,34 - 17,22 4
BOLLORÉ (BOL) G A 3,106 3,12 + 0,32 - 19,79 FIN. ODET (ODET) A 684 680 - 0,59 - 13,04 RALLYE (RAL) A 5,92 5,94 + 0,68 - 41,3 8190 41,4 - 0,73 49,79
1361021 3,132 + 6,7 3,996 232 690 + 1,8 810 34928 5,95 -11,34 10,3 CH0012214059 CHF 15/05/20 2 615.929.059 40,46 - 4,48 26,89
FR0000039299 04/06/20 0,04 2.946.208.874 3,054 - 18,41 2,01 1,28 FR0000062234 04/06/20 1 6.585.990 680 - 11,92 497 0,15 FR0000060618 20/05/19 1 52.373.235 5,75 + 47,03 3,87
SCHLUMBERGER (SLB) A 16,8 16,8 + 1,51 - 53,2 3,45
BONDUELLE (BON) g B 20,35 20 - 1,24 - 14,16 FNAC DARTY (FNAC) G A 35,86 35,66 - 0,89 - 32,46 RAMSAY GDS (GDS) A 16,9 16,9 - 2,31 + 0,6 9026 17,05 + 2,13 36,9
32644 20,35 - 4,76 23,9 23779 36,22 - 3,73 53,85 1086 17,7 - 3,98 21,8
FR0000063935 06/01/20 0,5 32.538.340 19,74 - 14,35 16,58 2,5 FR0011476928 26.608.571 35,5 - 37,98 16,29 FR0000044471 02/12/14 1,4 110.389.690 16,85 - 7,14 15,2 AN8068571086 USD 02/06/20 0,13 1.385.122.304 16,8 - 42,27 11,05
BUREAU VERITAS (BVI) LR A 19,15 19,075 - 0,52 - 17,99 FONCIÈRE LYONNAISE (FLY) A 68 67,8 - 0,29 - 8,13 RECYLEX SA (RX) g C /130520 - 45,57
438550 19,265 - 6,54 26,01 154 68 + 1,5 83,4 3,66
FR0006174348 20/05/19 0,56 452.204.032 19,03 - 8,43 15,165 FR0000033409 21/04/20 2,65 46.528.974 67 58 FR0000120388 04/07/90 0,61 25.886.482 - 48,45 1,3
BURELLE SA (BUR) A 510 510 + 0,79 - 37,65 GECI INTERNATIONAL (GECP) g C 0,028 0,028 - 0,72 - 15,85 RÉMY COINTREAU (RCO) G A 134,1 135,8 + 1,34 + 24,02
75 510 - 3,77 842 81558 0,028 -16,11 0,07 46086 135,8 - 1,81 141,3
FR0000061137 03/06/20 15 1.757.623 504 - 37,04 407 2,94 FR0000079634 01/10/01 0,1 224.582.624 0,027 - 57,47 0,018 FR0000130395 28/07/20 1 50.149.787 133,4 + 3,98 79,2 0,74
CARMILA (CARM) g C 9,25 8,92 - 3,15 - 55,4 GECINA (GFC) LR A 115,5 112,7 - 1,49 - 29,39 REXEL (RXL) G A 10,8 10,975 + 1,39 - 7,34
60491 9,25 -15,05 20 91997 115,7 + 8,05 183,6 534274 10,995 + 1,67 13,415
FR0010828137 03/07/20 1 142.357.425 8,9 - 41,01 8,69 FR0010040865 01/07/20 2,5 76.411.605 112,7 - 19,61 88,5 FR0010451203 02/07/20 0,48 304.425.106 10,7 + 26,21 4,921
CASINO (CO) G A 24,28 24,38 + 0,12 - 41,53 GENFIT (GNFT) G B 4,384 4,414 + 1,47 - 74,99 ROBERTET (RBT) G B 903 903 - 0,77 - 2,17
153422 24,48 -14,19 42,85 350727 4,588 - 5,28 20,96 230 908 - 2,69 1068
FR0000125585 09/05/19 1,56 108.426.230 24 - 30,1 21,58 6,4 FR0004163111 38.858.617 4,314 - 69,56 3,854 FR0000039091 02/07/20 5 2.172.551 903 + 37,03 662 0,55
Les Echos Mardi 18 août 2020 FINANCE & MARCHES // 23

euronext//taux&changes
ACTIONS ACTIONS ACTIONS
EURONEXT HORS SRD FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES CHANGES COURS AU COMPTANT
VAR. VAR.
17-08-2020 COURS VEILLE ANNÉE
ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL 1 EURO EN DEVISE BCE EN % EN %
FR0013341781 2CRSI g C 3,43 3,47 3,38 3,385 - 2,59 18185 FR0012650166 ENGIE EPS g C 10,4 10,75 10,1 10,55 + 1,44 20256 FR0000077570 MICROPOLE g C 1,1 1,12 1,065 1,08 - 1,37 36306 DOLLAR US 1,1865 0,23 5,74
FR0013185857 ABEO g C 7,1 7,18 7 7,1 + 3,8 3518 FR0000120669 ESSO g B 13,4 13,65 13,35 13,35 + 0,38 2157 FR0013482791 NACON SAS B 6,05 6,17 6,05 6,12 + 0,49 15359 LIVRE STERLING 0,9056 0,18 6,98
FR0012616852 ABIONYX PHARMA g B 0,95 0,971 0,895 0,904 - 3 128842 FR0000054678 EURO RESSOURCES C 3,45 3,46 3,38 3,46 + 0,29 4880 FR0013018041 NAVYA g B 2,15 2,21 2,125 2,145 + 0,94 167322 FRANC SUISSE 1,0751 -0,13 -0,96
COURONNE DANOISE 7,4448 -0,03 -0,38
FR0000064602 ACANTHE DEV. C 0,424 0,424 0,424 0,424+ 0,24 1153 FR0000075343 EUROMEDIS GROUPE C 9,7 10,1 9,7 9,8 + 2,08 3350 FR0004154060 NETGEM g C 1,095 1,12 1,08 1,1 + 0,46 37554
COURONNE NORV. 10,5203 -0,11 6,51
FR0000076861 ACTEOS g C 1,595 1,635 1,59 1,6 + 0,63 2305 FR0010490920 EUROPACORP g C 0,788 0,788 0,763 0,77 - 0,52 22133 FR0004050250 NEURONES B 24,9 25,6 24,7 25,6 + 4,49 5996 KUNA CROATE 7,5269 0,02 1,09
FR0012821890 ADUX g C 1,44 1,44 1,44 1,44 + 1,77 851 FR0000062341 F.I.E.B.M. C 5,15 5,15 5,15 5,15 - 1,91 370 FR0000052680 OENEO g B 11,48 11,48 11,4 11,4 1358 COURONNE SUEDOISE 10,3181 0,29 -1,69
FR0004152874 ADVENIS g C 1,05 1,05 1,04 1,04 + 1,96 1077 FR0000038184 F.I.P.P. C 0,218 0,234 0,218 0,234+ 1,74 25909 FR0010428771 OL GROUPE g C 2,32 2,36 2,25 2,31 + 5,48 70134 DOLLAR CANADIEN 1,5667 -0,21 7,53
YEN JAPONAIS 125,79 -0,36 3,14
FR0013296746 ADVICENNE g C 7,12 7,24 7,1 7,2 + 1,41 577 FR0011271600 FERMENTALG g C 1,7 1,708 1,642 1,658 - 1,43 50205 FR0000075392 ORAPI g C 5,2 5,2 5,12 5,16 - 0,77 3554
DOLLAR AUSTRALIEN 1,6456 -0,32 2,90
FR0000053837 ALTAMIR B 15,644 15,9 15,644 15,678 + 0,22 1758 FR0000060824 FINANCIERE MARJOS C 0,214 0,214 0,214 0,214+ 9,74 971 FR0010609206 OREGE C 0,99 1 0,98 0,994 - 1,58 29310 ROUBLE RUSSE 87,2135 1,09 25,56
FR0011051598 AMOEBA g C 2,72 2,79 2,71 2,775+ 0,91 117308 FR0010341032 FONCIERE INEA B 38,4 38,4 38,2 38,2 - 0,52 286 FR0012127173 OSE IMMUNO g C 6,9 7 6 6 + 5,26 306687 ROUPIE INDIENNE 88,702 0,09 10,86
FR0012789667 AMPLITUDE g C 2,12 2,13 2,11 2,11 - 0,47 91607 FR0013030152 FRANCAISE ENERGIE g C 15,7 15,7 15,65 15,65 1872 FR0010263202 PAREF C 69 69 66 66 - 4,35 572 DOLLAR NEO-ZELANDAIS 1,8128 0,28 8,64
COURONNE TCHEQUE 26,1545 0,23 2,93
FR0013258589 ANTALIS INTL g B 0,748 0,752 0,738 0,738 5262 FR0000053035 GEA g C 95,5 100 95,5 100 + 4,17 1434 FR0004038263 PARROT B 3,09 3,22 3,09 3,09 - 2,22 14240
FORINT HONGROIS 348,645 0,71 5,30
FR0011992700 ATEME g C 16,16 16,32 16,04 16,28 - 0,12 6889 FR0010501692 GENERIX g C 7,2 7,22 7,1 7,1 - 1,93 1933 FR0000038465 PASSAT g C 4,66 4,8 4,66 4,8 + 3,9 1788 ZLOTY POLONAIS 4,4 0,05 3,09
FR0000039232 AUREA g C 4,66 4,75 4,66 4,75 + 1,71 582 FR0013399474 GENKYOTEX g C 2,9 2,92 2,85 2,9 - 1,02 73444 FR0011027135 PATRIMOINE ET COMM B 14,35 14,35 14,15 14,35 - 0,35 445 LEV BULGARE 1,9574 0,08 0,06
FR0011800218 AWOX g C 0,88 0,918 0,872 0,89 + 1,14 17410 FR0011799907 GENOMIC VISION g C 0,388 0,399 0,377 0,38 - 1,04 1210255 FR0000053514 PCAS B 10,9 10,9 10,5 10,5 1285 DOLLAR HONG-KONG 9,1964 0,22 5,27
FR0013258399 BALYO g C 1,26 1,26 1,22 1,23 - 1,6 43677 FR0000061459 GERARD PERRIER B 60,4 62 60,4 62 + 2,65 313 FR0012432516 POXEL g C 6,81 7 6,74 6,92 + 3,28 129258 WON SUD COREEN 1405,3142 0,00 8,46
PESO MEXICAIN 26,1478 0,54 23,09
FR0004023208 BASSAC B 48,4 48,4 48 48,4 253 FR0000065971 GRAINES VOLTZ C 62 62,5 62 62,5 + 0,81 413 FR0012613610 PRODWAYS GROUP g C 1,785 1,825 1,77 1,77 - 0,56 6299
REAL 6,495 1,17 44,10
FR0000035370 BASTIDE CONF.MED. g C 40,9 41,4 40,9 41,2 + 0,49 4908 FR0004050300 GROUPE OPEN g C 14,72 14,8 14,7 14,8 3027 FR0000075954 RIBER g C 1,51 1,595 1,485 1,595+ 5,63 62452 DOLLAR SINGAPOUR 1,6233 -0,03 7,55
FR0011814938 BOOSTHEAT C 5,1 5,1 5,04 5,06 - 0,78 512 FR0012612646 GROUPE PARTOUCHE B 20,8 20,8 19,9 20,2 - 0,98 1203 FR0013344173 ROCHE BOBOIS SA B 15,25 15,85 15,25 15,4 + 0,33 1682 RAND SUD-AFRICAIN 20,7304 0,74 31,95
FR0000074254 BOURSE DIRECT C 1,7 1,7 1,66 1,66 - 2,35 16475 FR0010214064 GROUPE PIZZORNO C 20 20 20 20 + 0,5 311 FR0000054199 S.T. DUPONT C 0,083 0,086 0,083 0,086- 0,23 300 LIVRE TURQUE 8,7696 0,54 31,38
RENMIBI YUAN 8,2273 -0,02 5,37
FR0012969095 CAPELLI g C 25,6 25,6 25,1 25,2 + 0,4 545 FR0004155000 GROUPE SFPI g C 1,085 1,22 1,07 1,18 + 10,28 134149 FR0000060071 SAMSE B 132 133 132 133 + 0,76 178
RUPIAH 17556,4878 -0,47 12,70
FR0000064446 CATERING INTL SCESg B 10,75 10,75 10,5 10,5 5463 FR0000066722 GUILLEMOT g C 5,32 5,78 5,28 5,74 + 8,71 195418 FR0006239109 SCBSM g C 7,1 7,1 6,9 6,9 - 1,43 3548 PESO PHILIPPIN 57,6925 0,04 1,56
FR0010193979 CBO TERRITORIA C 3,23 3,28 3,23 3,25 25093 FR0012821916 HIPAY GROUP g C 3,24 3,27 3,15 3,21 - 0,62 976 FR0000039109 SECHE ENVIRONNEM. g B 32,6 32,8 32,1 32,8 + 1,24 1727 RINGGIT MALAIS 4,9748 0,19 8,32
FR0000053506 CEGEDIM B 27,6 27,6 27,4 27,6 + 0,73 1524 FR0000065278 HOPSCOTCH GROUPE g C 4,93 4,93 4,77 4,78 - 3,04 638 FR0011950682 SERGEFERRARI GP g C 5,56 5,56 5,48 5,52 - 0,36 1678 BATH THALANDAIS 36,9734 0,35 10,93
FR0000054322 CIBOX INTERACTIVE g C 0,173 0,177 0,171 0,177 20136 FR0000051393 IDI B 41,6 41,6 40 40,2 - 3,13 822 FR0000060790 SIGNAUX GIROD g C 10,1 10,5 10,1 10,5 + 3,96 224
FR0013426004 CLARANOVA g B 6,33 6,4 6,03 6,29 - 0,4 283324 FR0000071797 INFOTEL g C 38,1 38,1 36,1 37,4 - 2,09 3813 FR0000074122 SII g C 20,1 20,9 20,1 20,5 + 2,76 2245 TAUX MARCHÉS MONÉTAIRES ET EURODEVISES
FR0000053399 CNIM GROUP C 14,5 14,8 14,25 14,6 + 0,69 270 FR0000064297 INNELEC MULTIMEDIAg C 5,6 5,6 5,2 5,34 - 4,64 14807 FR0004016699 SMTPC g B 17,9 17,9 17,65 17,8 415 MARCHÉS MONÉTAIRES
17-08-2020 JOUR 1 MOIS 3 MOIS 6 MOIS 1 AN
FR0004031763 COHERIS g C 1,92 1,92 1,92 1,92 - 3,76 420 FR0013233012 INVENTIVA g B 9,94 10,3 9,94 10,14 + 1,81 46253 FR0000078321 SODITECH C 0,56 0,56 0,56 0,56 + 15,23 6134 ZONE EURO -0,43/-0,73 -0,37/-0,67 -0,31/-0,61 -0,33/-0,63 -0,29/-0,59
FR0010483768 CRCAM BRIE PIC. CC B 21,69 21,69 21,5 21,5 1878 FR0004026151 ITESOFT g C 3,32 3,36 3 3,16 - 4,82 4369 FR0000065864 SOGECLAIR g C 14,4 14,4 14,1 14,1 - 1,74 499
ECARTS DE TAUX AVEC L’ALLEMAGNE
FR0000185514 CRCAM NORD FR. B 19,95 20,6 19,25 19,25 - 0,52 3369 FR0012872141 JACQUES BOGART g C 8,56 8,56 8,56 8,56 + 0,71 482 FR0000131732 SPIR COMMUNIC. g C 5 5 4,88 4,9 -2 3755 17-08-2020 6 MOIS 2 ANS 5 ANS 7 ANS 10 ANS
FR0000045528 CRCAM PARIS IDF B 72,53 72,53 72,12 72,12 - 0,57 706 FR0004029411 KEYRUS g C 2,09 2,12 2,09 2,12 + 0,95 501 FR0010918292 TECHNICOLOR g B 2,68 2,69 2,59 2,642 - 0,94 60865 ALLEMAGNE 100,27 -0,63 -0,66 -0,61 -0,45
FR0000045346 CRCAM SUD RHONE B 150,12 153 149,3 153 + 1,93 227 FR0000032278 LATECOERE g C 1,818 1,818 1,802 1,804 - 0,77 4023 FR0000033003 TOUAX g C 6,66 6,74 6,4 6,74 + 0,9 14207 PORTUGAL 0 5,51 0,37 0,47 0,63
FR0007317813 CS GROUP g C 3,56 3,59 3,54 3,59 + 3,46 1950 FR0013233475 LYSOGENE g C 2,45 2,48 2,41 2,44 - 0,41 16410 FR0000036816 TOUR EIFFEL g B 29,9 29,9 29 29,6 -1 1254 FRANCE -0,03 0,03 0,15 0,15 0,26
ESPAGNE -0,05 0,18 0,40 0,54 0,70
FR0011026749 DALET g C 10,1 10,2 10 10 - 0,99 1016 FR0000060196 M.R.M. C 0,955 0,955 0,95 0,95 7776 FR0000034548 UNION FIN.FRANCE g B 16,65 17,4 16,65 17,3 + 4,22 5677
ITALIE -0,12 0,45 0,32 1,21 1,41
FR0013283108 DELTA PLUS g B 51,4 52,6 51,4 52 - 0,38 940 FR0000032302 MANUTAN INTER. B 55 55 53,8 55 261 FR0000074197 UNION TECH.INFOR. g C 0,51 0,53 0,51 0,52 5453
FR0012202497 DIAGNOSTIC MEDICALg C 1,58 1,58 1,56 1,565 + 1,62 10485 FR0000051070 MAUREL ET PROM g B 1,774 1,796 1,77 1,788 - 0,11 54050 FR0004186856 VETOQUINOL B 72,8 73 72 73 + 0,28 1090
FR0010099515 ECA g B 23,6 23,6 23 23 - 2,54 1976 FR0011742329 MCPHY ENERGY g C 21,1 21,15 19,82 20,25 - 6,03 210437 FR0004183960 VOLUNTIS g C 1,4 1,458 1,4 1,458 + 2,82 13695 CERTIFICAT/FONDS INVESTIR 10
FR0000072373 EGIDE g C 0,73 0,76 0,73 0,75 5685 FR0004065605 MEDINCELL C 7,38 7,48 7,26 7,48 + 0,54 2767 FR0000062796 VRANKEN - POMMERY B 13,6 13,6 13,25 13,5 759 INVESTIR 10 GRANDES VALEURS I10GS - FR0011630474 118,45 0,25
FR0000031023 ELECT.STRASBOURG B 113 113 112 113 + 0,89 1725 FR0010298620 MEMSCAP g C 0,95 0,95 0,922 0,922 - 2,95 6804 FR0004034072 XILAM ANIMATION g C 45,75 45,75 45,15 45,35 - 0,11 320 INVESTIR PEA PALATINE FR0013284114 98,85 0,06

SICAV/FCP
VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER
CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION
DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET
CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS**
MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE

Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Mirabaud Asset Management Tél. 04 72 07 31 50
Tél. +41 058 200 60 01
www.mirabaud.com bcgef.fr/fonds
marketing@mirabaud-am.com
SYNCHRONY (LU)
A la recherche d’une LU2004923152 SWISS ALL CAPS (EUR) 114,05 14/08
LU0704154292 RAM (L) SF EM MKT EQ 186,2 14/08 LU0705071701 RAM (L) SF L/S EUROPEAN EQ 136,53 14/08
gestion active de conviction ? LU1626130063 SWISS SMALL & MID CAPS (CHF) 113,41 14/08
LU0375629556 RAM (L) SF EUROPEAN EQ 431,3 14/08 LU0375630729 RAM (L) SF NORTH AM EQ 325,78 14/08 LU1626130816 SILK ROAD ZONE STOCKS (USD) 94,63 14/08
LU0851564038 BALANCED (EUR) 125,25 14/08
Tous les details de nos LU1048876350 RAM (L) SF GB STB INCOME EQ 119,53 14/08 LU0419186167 RAM (L) TF GB BD TOT RET 154,64 14/08
LU0851564384 DYNAMIC (EUR) 144,03 14/08
solutions d’investissement LU0705072691 RAM (L) SF L/S EM MKT EQ 105 14/08 LU0935723782 RAM (L) TF II ASIA BD TOT RET 154,42 14/08 LU1626130220 HIGH DIV. EUROPE STOCKS (EUR) 87,97 14/08
à disposition ici : www.mirabaud-am.com LU0851564541 WORLD EQUITY (EUR) 164,58 14/08

Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembour-
geoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DÉSIGNATION DES VALEURS».

carnet
fr

ENTREPRISES des opérations d’Envision Digital


France.
FORSEE POWER
Mathieu Darne
depuis 1992. Durant son par-
cours, il a occupé différents
gestionnaire de clientèle patri-
moniale à la Caisse d’Epargne de +
CRÉDIT MUTUEL
Olivier Oger Xavier Becuwe, 35 ans, ancien
assure la direction financière.
A ce titre, il siège au comité
p ostes da ns le dép art ement
grands comptes de Verspieren à
Midi-Pyrénées pendant plus de
six ans. En 2018, il a rejoint Linxea
Ils sont nés
est élu président élève de Centrale Paris, est titu- exécutif. Wasquehal avant d’en prendre en tant que responsable du pôle un 18 août
du Crédit Mutuel Nord Europe. laire d’un magistère physique la direction en 2011. immobilier.
fondamentale de l’université de Mathieu Darne, 48 ans, est
Olivier Oger, 68 ans, titulaire
d’un DES d’économie politique
Paris-XI et d’un master en ges-
tion des ressources naturelles à
diplômé de l’Essec. Durant vingt
ans, il a assumé diverses fonc-
Hervé Duquesnoy, 54 ans, est
t i t u l a i r e d ’u n e m a î t r i s e e n
•91Hugues
ans.
Aufray, chanteur,
MUSÉE
de l’université de Lille -I, est
sociétaire du Crédit Mutuel de
Cranfield University (Royaume-
Uni). Il b énéfic ie de plus de
tions au sein de Faurecia où il fut
contrôleur financier de sites
commerce international. Il fut
directeur du développement au MUSÉE NATIONAL DE LA MARINE
•directrice
Nathalie Berriat,
de « Gobelins, l’école
longue date. Après avoir 13 ans d’expérience en techno- industriels, directeur de la trans- sein de la direction des services David Liot de l’image », 59 ans.
débuté comme professeur
d ’é c o n o m i e , i l a d i r i g é , d è s
logies intelligentes. Il est spécia-
lisé dans les domaines des
formation et directeur financier
de division régionale en Asie. Par
aux entreprises de Verspieren à
Wasquehal. Par la suite, il a
est désormais directeur-adjoint. •comédienne,
Carole Bouquet,
63 ans.
1980, le Conseil et recherche en
économie agricole et agroali-
réseaux électriques intelligents
e t d e l ’é l e c t r o m o b i l i t é , d u
ailleurs, il a supervisé des mis-
sions d’audit financier de filiales
assumé la fonction de directeur
du département PME de
David Liot, 60 ans, diplômé de
l’Ecole du Louvre et de l’Institut
•préfète
Josiane Chevalier,
du Bas-Rhin, 63 ans.
mentaire (CREA). Entre 1988
et 2018, il a assuré la direction
développement d’innovations
ainsi qu’en création de capacités
de groupes français et étrangers
pour PwC.
Wasquehal. national du patrimoine, est con-
servateur général du patrimoine.
•ancien
Just Fontaine,
footballeur, 87 ans.
générale de l’Edhec Business
School.
e t d ’a p p r o v i s i o n n e m e n t d e
solutions. VERSPIEREN
LINXEA
Pierre Garin
D’abord conservateur du patri-
moine au Centre de recherche et
•journaliste,
Daniela Lumbroso,
59 ans.
Gaetan Lamblin est promu directeur du pôle de restauration des musées de • Luc
Mika, chanteur, 37 ans.
ENVISION DIGITAL
Xavier Becuwe
M a r c C h e vè n e m e n t , 4 3 a n s ,
diplômé de l’ESCP Europe, est
Hervé Duquesnoy
sont respectivement nommés
immobilier. France, il a pris, en 1999, la direc-
tion du musée des Beaux-Arts de
•prix Nobel
Montagnier,
de médecine,
Marc Chevènement ingénieur des Mines d’Alès. Il directeur grandes entreprises Pierre Garin, 34 ans, est titulaire Reims. En 2015, il est devenu 88 ans.
deviennent respectivement
responsable du centre
possède une expérience dans les
activités industrielles et la trans-
et directeur moyennes
entreprises.
d’une licence banque-assurance-
finance du CFA d’Albi. Il a com-
directeur des musées et du patri-
moine de Dijon.
•51Edward
ans.
Norton, acteur,

d’excellence mondial
en réseau électrique
formation numérique. Ainsi, il a
occupé différents postes au sein Gaëtan Lamblin, 49 ans, est titu-
mencé sa carrière, en 2008,
comme chargé de clientèle chez
•réalisateur,
Roman Polanski,
87 ans.
numérique et en V2G
(Véhicule to Grid) et directeur
de sociétés comme PSA, Accen-
ture et Allianz.
laire d’un BTS assurances. Il
officie au sein de Verspieren
Harmonie Mutuelle. Il a ensuite
été gestionnaire de clientèle, puis , Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
•acteur,
Robert Redford,
84 ans.

Les Echos est une publication du ÉDITRICE Marie Van de Voorde-Leclerq Elsa Conesa (Finance et Marchés) DIRECTRICE ARTISTIQUE LES ECHOS WEEK-END DIRECTEUR DE LA DIFFUSION ET DU MARKETING CLIENTS
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH) ÉDITRICE ADJOINTE Clémence Callies Daniel Fortin (Magazine, Opinions et Innovation) Marion Moulin DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Etienne Porteaux
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs EDITORIALISTES Henri Gibier DIRECTEUR STRATÉGIE ET COMMUNICATION Fabrice Février
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Henri Gibier et opérations spéciales) Cécile Cornudet, Jacques Hubert-Rodier, RÉDACTEURS EN CHEF Laura Berny, Karl
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve DIRECTEUR DES RÉDACTIONS Nicolas Barré Etienne Lefebvre (France et international) Eric Le Boucher, Jean-Francis Pécresse, De Meyer et Mariana Reali PUBLICITÉ Les Echos Le Parisien Médias
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DE LA RÉDACTION Clémence Lemaistre (Information digitale) Jean-Marc Vittori, Sabine Delanglade, DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud Tél. : 01 87 39 78 00.
& PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette Dominique Seux et François Vidal Lucie Robequain (France, International et Enquête) Laurent Flallo, Sylvie Ramadier SÉRIE LIMITÉE PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437 RÉDACTEURS EN CHEF Marie-Christine Sonkin (Patrimoine) (Le Crible) RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet DIRECTEUR GÉNÉRAL Philippe Pignol
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 David Barroux (Entreprises) DIRECTEUR DE CRÉATION LES ECHOS EXECUTIVES DIRECTRICE ARTISTIQUE DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE Céline Vandromme
Tél. : 01 87 39 70 00. www.lessechos.fr Julie Chauveau (Entreprises) Fabien Laborde RÉDACTRICE EN CHEF Muriel Jasor Clarice Fensterseifer DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE Emmanuelle Denis

SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 4, rue de Mouchy 60438 Noailles Cedex. Tél. : 01 70 37 61 36 du lundi au vendredi de 9h à 18h. IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi Libre (Montpellier). TIRAGE DU 17 AOÛT 2020 : 58.207 exemplaires. Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 56%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.01kg/tonne de papier Membre de membre ACPM OJD CPPAP : 0421 c 83015. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)

Ce numéro comporte un 3e cahier de 10 pages « Les Echos Sociétés »


24 // Mardi 18 août 2020 Les Echos

= Les chiffres de l’économie

// Budget de l’Etat 2020 : 399,2 milliards d’euros // PIB 2019 :2.479,4 milliards d’euros courants
// Plafond Sécurité sociale :3.428 euros/mois à partir du 01-01-2020 // SMIC horaire :10,15 euros à partir du 01-01-2020
// Capitalisation boursière de Paris :1.827,78 milliards d’euros (au 06-01-2020)
// Indice des prix (base 100 en 2015) :103,55 en décembre 2020 // Taux de chômage (BIT) :8,6 % au 3etrimestre 2019
// Dette publique :2.415,1 milliards d’euros au 3etrimestre 2019

crible

EN VUE
Immunité renforcée
Thomas Tuchel Sanofi déroule sa feuille de route dans la croissance externe.

Dire ce qu’on fait et faire ce qu’on dit est l’un des préceptes de
management aussi usité qu’il est transgressé. Il faut reconnaître
à Paul Hudson, le patron de Sanofi depuis bientôt un an, une
discipline de fer pour inverser la proportion comme en témoigne sa
frugalité dans la croissance externe qui n’a d’égale que la pertinence
de ses emplettes dans les biotechnologies. Ses actionnaires ne se
plaindront pas qu’après 2,5 milliards de dollars misés dans l’immuno-
oncologie fin 2019 (Synthorx), les 3,68 milliards maintenant investis
dans l’acquisition d’une petite biotech de San Francisco, Principia
Biopharma, confirment que, comme il l’a promis, le fan de Manches-
ter United a du mal à signer des chèques trop conséquents, bien loin
des 20 à 25 milliards qu’il pourrait mettre sur la table en s’endettant
raisonnablement, selon le courtier Jefferies. Il ne faudrait pas pour
autant minimiser sa prise de risque. Si le géant français connaît bien
sa cible avec qui il collabore depuis trois ans, la prime d’environ 60 %
sur son cours de Bourse de mi-juillet, avant les rumeurs d’OPA
(réduite à 10 % sur celui de vendredi dernier), ne sera rentabilisée que
si son principal produit, un traitement de la sclérose en plaques
à peine entré en dernière phase d’essais cliniques, est effectivement
lancé. Le profil de l’acquisition, ajoutant des molécules pouvant
potentiellement disposer de multiples débouchés, montre également
une volonté rassurante de réduire la dépendance au seul Dupixent. De
quoi renforcer l’immunité boursière d’un titre désormais mieux

R
valorisé que Novartis et GlaxoSmithkLine à un horizon de deux ans.
emonté contre les Verts, Tuchel pousse un coup de
gueule », titrait le site Maxifoot en juillet.
L’entraîneur du PSG aurait-il mal supporté le
score des municipales ? Il ne s’agissait pas de cela. Tho-
mas Tuchel se plaignait de l’agressivité stéphanoise
Battement d’ailes à Tokyo
après la victoire des Parisiens contre l’AS Saint-Etienne
(1-0) en finale de la Coupe de France. Il a raison, il faut se Le projet avorté d’un mariage Honda-Nissan
méfier des Verts. Demandez aux organisateurs du Tour est un rappel des tentations protectionnistes.
de France sidérés d’avoir vu les « écolos » refuser que le
Tour passe par Rennes. Les Verts contre le vélo, c’est « Je ne planifie plus les choses, je préfère les découvrir », assure James
confirmé, la France marche sur la tête. Tuchel, lui, Yorke, l’un des pères de la théorie du chaos popularisée par la formule
espère que son équipe marche vers la victoire. Le Bava- de « l’effet papillon ». La tentation planificatrice demeurant
rois a pour cela un excellent CV. Une blessure à l’âge de néanmoins universellement partagée, il reste à voir si la découverte
24 ans avait coupé court à une carrière de footballeur d’un battement d’ailes dans le gouvernement de Shinzo Abe autour
international, mais il a développé un grand sens péda- de la constitution, à côté de Toyota et de ses protégés (Mazda, Suzuki,
gogique, tous louent son intelligence. Les clubs de Subaru, Daihatsu), d’un deuxième champion national dans
Mayence et du Borussia Dortmund lui doivent une l’automobile, par le rapprochement de Nissan, en perdition,
grande reconnaissance. Comme celle de Gérald Dar- et de Honda, capitalistiquement moins bien défendu, sera susceptible
manin, sa mère était femme de ménage. Grâce à lui, le de provoquer d’ici quelques mois un nouvel ouragan dans les
PSG a déjà balayé quelques obstacles. Depuis mai 2018, relations au sein de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors.
entre eux, c’est la lune de miel. Thomas Tuchel a « senti » L’ex-Régie, actionnaire à 43,4 % du constructeur tombé au troisième
l’équipe, l’a réveillée, a redynamisé ses « stars ». « Le rang nippon, ne reste-t-elle pas la dernière épine étrangère dans
Paris-SG est une équipe qui est enfin arrivée à l’heure », le pied des sumos de l’auto qui ont glorieusement repoussé les assauts
écrit « L’Equipe » à la veille de la première demi-finale américains et allemands ? L’idée, poussée par les conseillers du
parisienne de Ligue des champions depuis vingt-cinq Premier ministre japonais, eût-elle franchi les portes des conseils
ans. L’ironie veut que ce soit sous la houlette d’un entraî- d’administration – ce qui n’a pas été le cas selon le « Financial
neur allemand contre une équipe allemande, en l’occur- Times » – qu’elle aurait provoqué dans l’Archipel l’ire d’actionnaires
rence le RB Leipzig. Tuchel, devenu riche, est à 46 ans pourtant réputés pour leur passivité. Camoufler les pertes
resté modeste. On le surnomme « le professeur ». Sa opérationnelles de Nissan, estimées à 4,2 % du chiffre d’affaires
femme s’appelle Sissi. Voilà Thomas face à son destin. en 2020-2021, sous les 14 % de marge de Honda dans les deux-roues,
dont il tire près de la moitié de son bénéfice, ne serait pas la meilleure
dot d’une union sereine. Heureusement, le papillon est éphémère.

La Bourse de Paris sans conviction

CHAQUE MOIS,
CONNAISSANCE DES ARTS
FAIT DE VOUS UN EXPERT
•la La Bourse de Paris a commencé
semaine avec une séance hési-
crédit à l’intention des institutions
financières du pays.
tante, le CAC 40 grapillant 0,18 %, à Du côté des valeurs, Pernod
4.971,94 points, après avoir avancé R i c a r d (+3,29 %) a profité de
de 1,5 % la semaine dernière. l’appréciation de la recommanda-
D ’u n c ô t é , l e v i r u s c i r c u l e tion à « surpondérer » des analystes
toujours et les restrictions de cir- de Barclays.
culation se multiplient – notam- A l’inverse, Unibail-Rodamco-
ment en Espagne lundi – ce qui fait Westfield a chuté de 4,89 %, réa-
craindre une nouvelle dégradation gissant à « des rumeurs de marché »
de la situation économique. De sur « une éventuelle augmentation de EN KIOSQUE DÈS AUJOURD’HUI
l’autre, les investisseurs sont portés capital », en affirmant qu’aucune
par l’espoir d’un vaccin et le soutien décision n’a encore été prise sur des
des banques centrales. La Banque « options supplémentaires de réduc-
populaire de Chine a ainsi tion de l’endettement », en plus de
prolongé lundi une facilité de cessions d’actifs.