Vous êtes sur la page 1sur 21

LYCÉE NAVAL 2015-2016 SUP MPSI / PCSI

MATHÉMATIQUES

Aux futurs étudiants de SUP du lycée naval.

Vous venez d’être admis au lycée naval en classe de SUP, PCSI ou MPSI, et nous vous en
félicitons.

Pour bien préparer votre rentrée, il est indispensable de faire des mathématiques pendant l’été,
surtout au mois d’août.

Vous trouverez ci-joint un formulaire concernant des notions vues au lycée. Pour chacun des
thèmes abordés il faut revoir les cours correspondants, puis mémoriser tous les résultats.

D’autre part, en guise de devoirs de vacances, nous proposons deux exercices concernant les
fonctions (exercice 1), et les nombres complexes (exercice 2).

Un test aura lieu à la rentrée pour évaluer votre niveau après ces révisions, il comportera en
particulier des questions sur le formulaire.
Vous trouverez ci-joint l’énoncé du test de la rentrée 2015.

Votre préparation aux concours commence cet été !

Les enseignants de mathématiques.


LYCÉE NAVAL 2015-2016 SUP MPSI / PCSI

MATHÉMATIQUES
Devoirs de vacances

EXERCICE 1

1
Soit f la fonction réelle telle que , pour x ∈ ℝ : f ( x ) = .
1 + x2
On appelle F la primitive de f qui s’annule en 0 . L’existence de F est admise.
On note Γ la courbe représentative de la fonction F .
1) Déterminer le sens de variation de F .
2) Montrer que F est impaire. On pourra dériver la fonction G : x ֏ F ( − x ) .
x
1
3) Pour x ∈ ℝ , justifier l’égalité : F ( x ) = ∫ dt .
0 1+ t2
1 1
4) a) Montrer que , pour t ∈ ℝ + : ≤ .
1+ t 1+ t2
b) En déduire que , pour x ∈ ℝ + : F ( x ) ≥ ln (1 + x ) .

c) Déterminer la limite de F en +∞ .
5) Soit H la fonction réelle telle que , pour x ∈ ℝ : H ( x ) = F ( x ) − x

a) Étudier les variations et le signe de H sur ℝ .


b) En déduire la position de la courbe Γ par rapport à sa tangente au point d’abscisse 0 ,
que l’on note ∆ .

(
6) Soit Φ la fonction réelle telle que , pour x ∈ ℝ : Φ ( x ) = ln x + 1 + x 2 . )
a) Justifier que Φ est dérivable sur ℝ .
b) Calculer Φ ' ( x ) pour x ∈ ℝ .

c) Établir que les fonctions F et Φ sont égales.


1  1 
7) a) Montrer que , pour x ∈ ℝ*+ : F ( x ) = ln ( 2 x ) + ln  1 + 1 + 2   .
 2  x  
b) Que peut-on en déduire quant à Γ et à la courbe ( C ) d’équation y = ln ( 2 ) + ln ( x ) ?

8) Représenter sur un même schéma les courbes Γ et ( C ) , ainsi que la droite ∆ .

9) Si l’intégration par partie a été vue en terminale :


calculer l’aire de la partie du plan limitée par Γ et les droites d’équations respectives
x = 0 , x = 1 et y = 0 .
LYCÉE NAVAL 2015-2016 SUP MPSI / PCSI

MATHÉMATIQUES
Devoirs de vacances

EXERCICE 2

Soit r un réel strictement positif et θ un réel avec θ ∉ { kπ , k ∈ ℤ } .

On définit la suite de nombres complexes ( vn )n∈ℕ en posant : v0 = 1 et , pour n ∈ ℕ :


vn +1 = reiθ vn .
1 π
1) Dans le cas où r = et θ = , donner les valeurs de v1 et v2 sous leur forme
2 4
trigonométrique , puis sous leur forme algébrique.
2) Dans le cas général , déterminer l’expression de vn en fonction de r , θ et n .

Le plan étant muni d’un repère orthonormal direct , on définit la suite de points ( M n )n∈ℕ de la
façon suivante : M 0 est le point d’affixe 0 et , pour n ∈ ℕ :
M n +1 est le point tel que le vecteur M n M n +1 a pour affixe vn .
1 π
3) Dans le cas où r = et θ = , placer sur un schéma clair les points M 1 M 2 et M 3 .
2 4
4) Dans le cas général , pour n ∈ ℕ , on note zn l’affixe du point M n .

a) Donner la relation liant zn , zn +1 et vn .

b) Établir que , pour n ∈ ℕ* : v0 + v1 + ⋯ + vn −1 = zn .

c) En déduire l’expression de zn en fonction de r , θ et n .


1 − α p +1
On rappelle que , pour α ∈ ℂ avec α ≠ 1 et p ∈ ℕ : 1 + α + α 2 + ⋯ + α p = .
1−α
1
5) On pose : a = , et on note A le point d’affixe a .
1 − reiθ
a) Exprimer en en fonction de r , θ et n l’affixe du vecteur AM n , que l’on note wn .

b) Montrer que : si r < 1 , alors : lim wn = 0 .


n →∞

c) Montrer que , pour n ∈ ℕ : wn +1 = reiθ wn


d) Donner une interprétation graphique des deux résultats précédents.
1 π
Vérifier sa validité dans le cas où r = et θ = en plaçant sur le schéma de la
2 4
question 3 le point A (on calculera a dans ce cas particulier) , puis les points M 4 et M 5 .
LYCÉE NAVAL SUP PCSI / MPSI

FORMULAIRE DE MATHÉMATIQUES

1. Factorielle – Coefficients binomiaux

Soit n et k deux entiers tels que 0 ≤ k ≤ n .


Pour n ≥ 1 , la factorielle de n est l’entier n ! = 1× 2 × ⋯ × n . On pose 0! = 1 .

 n  n × ( n − 1) ×⋯ × ( n − k + 1) n!
On pose d’autre part  = = .
k  k! ( n − k )!× k !
n n n  n   n   n   n + 1
On a   =   =1 ,  =  et  + =  .
0 n k  n−k   k   k + 1  k + 1

Le tableau ci-contre donne les valeurs des n↓ k → 0 1 2 3 4


n 0 1
entiers   pour 0 ≤ k ≤ n ≤ 4 .
k  1 1 1
2 1 2 1
3 1 3 3 1
4 1 4 6 4 1

2. Valeur absolue et racine carrée

Valeur absolue
Soit x un réel.
 x si x ≥ 0
On pose x = max {− x, x} . On a x = ( x est un réel positif ).
 − x si x ≤ 0
Pour x et y deux réels, on a
xy = x y et x − y ≤ x+ y ≤ x + y (inégalités dites triangulaires).
Pour x et A deux réels avec A positif, on a les équivalences
x ≤ A ⇔ − A ≤ x ≤ A ⇔ ( − x ≤ A et x ≤ A) et x ≥A ⇔ ( x ≤ − A ou x ≥ A) .

Racine carrée
Soit a un réel positif.
La racine carrée de a , notée a , est l’unique réel positif dont le carré est a .
On a donc, pour tout réel x
 x2 = a
x= a ⇔
 x≥0
et (
x 2 = a ⇔ x = a ou x = − a ) . De plus x2 = x .

1
LYCÉE NAVAL SUP PCSI / MPSI

3. Trigonométrie

Cosinus et sinus d’un réel


Le plan, orienté dans le sens usuel, est muni d’un repère orthonormal direct ℜ d’origine O .
A est le point de coordonnées (1, 0 ) ,
( C) le cercle de centre O et de rayon 1. l  AM ( x )  = x
 
Pour x un réel, on note M ( x ) le point de
( C) tel que la longueur algébrique de l’arc
AM ( x ) est x . Alors le cosinus et le sinus
de x , notés cos ( x ) et sin ( x ) , sont les
coordonnées de M ( x ) dans le repère ℜ .

cos ( x ) + sin ( x ) = 1 ; cos ( − x ) = cos ( x ) et sin ( − x ) = − sin ( x ) .


2 2
Pour tout réel x
En exploitant les propriétés des symétries par rapport aux axes ou aux « diagonales » du
repère ℜ , on montre que
π  π 
cos (π − x ) = − cos ( x ) , cos (π + x ) = − cos ( x ) , cos  − x  = sin ( x ) , cos  + x  = − sin ( x ) ,
2  2 
π  π 
sin (π − x ) = sin ( x ) , sin ( π + x ) = − sin x, sin  − x  = cos ( x ) , sin  + x  = cos ( x ) .
2  2 

Tangente d’un réel


π
Soit x un réel tel que x − n’est pas un multiple entier de π .
2
sin ( x ) 1
tan ( x ) = tan ( x ) + 1 =
2
La tangente de x est le réel . On a .
cos ( x ) cos ( x )
2

Valeurs particulières

π π π π
0
6 4 3 2
1 2 3
sin 0 1
2 2 2
3 2 1
cos 1 0
2 2 2

×
1
tan 0 1 3
3

2
LYCÉE NAVAL SUP PCSI / MPSI

4. Nombres complexes

L’ensemble ℂ des complexes est l’ensemble des nombres de la forme z = x + iy , où x et y


sont des réels et i un nombre ajouté à l’ensemble ℝ des réels.

Il est muni des opérations + et × telles que, pour z = x + i y et z ' = x '+ i y '
z + z ' = ( x + iy ) + ( x '+ i y ') = ( x + x ') + i ( y + y ') ,
. En particulier i 2 = −1 .
z z ' = ( x + iy )( x '+ i y ') = ( xx '− y y ') + i ( x y '+ x ' y ) .

Si z = x + iy où x et y sont des réels, ceux-ci sont uniques. On dit que ce sont respectivement
la partie réelle et la partie imaginaire de z . On note x = Re ( z ) et y = Im ( z ) .

Le conjugué du complexe z = x + iy est le complexe z = x − iy = Re ( z ) − i Im ( z ) .


1 1
On a donc Re ( z ) = ( z + z ) et Im ( z ) = ( z − z )
2 2i

Le module du complexe z = x + iy est le réel positif z = x 2 + y 2 = Re ( z ) + Im ( z )


2 2
.

z =zz .
2
On a

5. Égalités algébriques

Formule « du binôme »
Soit a et b deux complexes (les réels sont des complexes) et n un entier avec n ≥ 1 .
n n n  n  1 n −1  n  0 n
(a + b) =   a n b0 +   a n−1b + ⋯ +   a n − k b k + ⋯ +  a b + a b .
n
On a
0 1 k   n − 1 n
n
n
(a + b) = ∑   a n−k bk .
n
On écrit
k =0  k 

(a + b) = a 2 + 2ab + b 2 et ( a + b ) = a 3 + 3a 2b + 3ab 2 + b3 .
2 3
En particulier

Somme des premiers entiers, somme des premières puissances d’un complexe.
Soit n un entier avec n ≥ 1 .
n ( n + 1) n n
n ( n + 1)
On a 1+ 2 +⋯ + n =
2
. On écrit ∑k = ∑k =
k =0 k =1 2
.

3
LYCÉE NAVAL SUP PCSI / MPSI

Soit q un complexe avec q ≠ 1 .


1 − q n +1 n
1 − q n +1
On a 1 + q + q2 + ⋯ + qn =
1− q
. On écrit ∑ qk =
k =0 1− q
.

6. Forme canonique d’un polynôme de degré 2

Soit a, b, c trois complexes avec a ≠ 0 . Pour tout complexe z on pose P ( z ) = a z 2 + bz + c .


On écrit P sous sa « forme canonique » de la façon suivante :
 b 
2
b2 c   b   ∆
2

P ( z ) = a   z +  − 2 +  = a  z +  −  2   où ∆ = b − 4 ac .
2

 2a  4 a a   2a   4a  

7. Fonctions logarithme et exponentielle

La fonction logarithme népérien, notée ln , est définie sur ]0, +∞[ .


C’est la primitive de la fonction inverse sur cet intervalle qui prend la valeur 0 en 1.
Pour x dans ]0, +∞[ , le réel ln ( x ) est appelé logarithme népérien de x .
La fonction ln : x ֏ ln ( x ) est strictement croissante sur ]0, +∞[ .
On note e l’unique réel dont le logarithme népérien est 1. On a ln (1) = 0 et ln ( e ) = 1

Pour a et b dans ]0, +∞[ ln ( ab ) = ln ( a ) + ln ( b ) .

Si n est un entier positif ln ( a n ) = n ln ( a ) .

a  1
Si b ≠ 0 ln   = ln ( a ) − ln ( b ) . En particulier ln   = − ln ( x ) .
b  x

La fonction exponentielle, notée exp , est définie sur ℝ .


Pour x dans ℝ , le réel exp ( x ) est l’unique réel strictement positif dont le logarithme
népérien est x , il est appelé exponentielle de x .
La fonction exp : x ֏ exp ( x ) est strictement croissante sur ℝ .
En particulier exp ( 0 ) = 1 et exp (1) = e .

exp ( a )
Pour a et b dans ℝ exp ( a + b ) = exp ( a ) exp ( b ) , exp ( a − b ) = .
exp ( b )
1
En particulier exp ( − x ) = .
exp ( x )

4
LYCÉE NAVAL SUP PCSI / MPSI

Limites à connaitre
 ln ( x ) 
lim ln ( x )  = −∞ et lim  ln ( x )  = +∞ , lim   =1 ,
x →0 +  x →+∞ x →1 x − 1
x ≠1  

 exp ( x ) − 1 
lim exp ( x )  = 0 et lim  exp ( x )  = +∞ , lim   =1 .
x →−∞  x →+∞ x →0  x
x ≠0

8. Dérivation

Dérivation des fonctions usuelles

Intervalle I contenant x0 Fonction f Nombre dérivé de f en x0


ℝ x ֏ c où c est fixé 0
ℝ x֏x 1
ℝ x ֏ x n où n ≥ 1 nx0 n −1
1
]−∞, 0[ ou ]0,+∞[ x֏
1

x0 2
x
n
]−∞, 0[ ou ]0,+∞[ x֏
1
où n ≥ 1 −
x0 n +1
xn
1
]0, +∞[ x֏ x
2 x0
1
]0, +∞[ x → ln ( x )
x0

ℝ x ֏ exp ( x ) exp ( x0 )

ℝ x ֏ cos ( x ) − sin ( x0 )
ℝ x → sin ( x ) cos ( x0 )

Opérations et dérivation
Soit f et g deux fonctions définies sur un intervalle I de ℝ .
Pour x0 un réel tel que les égalités ci-dessous aient un sens, on a :

( f + g ) ' ( x0 ) = f ' ( x0 ) + g ' ( x0 ) , ( f g ) ' ( x0 ) = f ' ( x0 ) g ( x0 ) + f ( x0 ) g ' ( x0 ) ,

1' − f ' ( x0 )  f ' f ' ( x0 ) g ( x0 ) − f ( x0 ) g ' ( x0 )


  ( x0 ) = ,   ( x0 ) = .
 f ( x0 )   g ( x0 ) 
2 2
 f  g

5
LYCÉE NAVAL 2014/2015 SUP-CPES

Devoir de rentrée

MATHÉMATIQUES

EXERCICE 1

Toutes les réponses aux questions seront données dans les cadres prévus.

1. Soit x un réel. Compléter l’égalité.


2. Soit n et k deux entiers tels que 0 ≤ k ≤ n.
µ ¶
n
a. Définir l’entier
k
µ ¶ µ ¶ µ ¶
n n n +1
b. Donner et démontrer la relation entre , et .
k k +1 k +1
3. Soit A un réel positif et x un réel. Compléter à l’aide d’une condition.
4. a. Compléter les égalités.
b. Compléter les valeurs particulières de cos, sin et tan.
5. Exprimer la partie imaginaire d’un nombre complexe z en fonction de z et de son conjugué.
6. On suppose que a et b sont deux réels tels que a > 0 et b > 0.
Donner une relation liant trois des quatre nombres réels suivants : ln(a), ln(b), ln(a + b), ln(ab).
7. Résoudre l’équation d’inconnue x réelle :
exp(x) = 1

8. Compléter les limites.


1
9. Soit n un entier naturel tel que n > 1. On note f n la fonction définie par x 7→
xn
On suppose que f n est dérivable en a. Donner la valeur de f n0 (a).
10. Soit n un entier naturel tel que n > 1. Soit a et b deux nombres complexes.
Exprimer (a + b)n à l’aide du signe somme Σ.
11. Soit f , g et h trois fonctions définies et dérivables sur un intervalle I .
Soit a un élément de I , avec h(a) 6= 0. Préciser les résultats suivants :
12. Soit n un entier naturel non nul, et δ un nombre complexe tel que δ 6= 1.
a. Exprimer la somme 1 + 2 + . . . + n des n premiers entiers en fonction de n.
b. Exprimer la somme 1 + δ + δ2 + . . . + δn en fonction de δ et n.

1 Lycée Naval 2014/2015


LYCÉE NAVAL 2014/2015 SUP-CPES

EXERCICE 2

Toutes les réponses aux questions seront données dans les cadres prévus.

Pour tout entier naturel n, on considère la fonction f n définie sur R par :

e −nx
f n (x) =
1 + e −x

On note C n la courbe représentative de f n dans un repère orthonormé direct (O,~


i ,~
j ) du plan P .

Partie A

Dans cette partie, on étudie la fonction f 0 .


1. Pour x un réel, écrire l’expression de f 0 (x).
2. a. Déterminer les limites lim f 0 (x) et lim f 0 (x).
x→+∞ x→−∞
b. Préciser les équations des asymptotes à la courbe C 0 .
3. a. Pour x réel, calculer f 00 (x) où f 00 est la dérivée de f 0 .
b. Dresser la tableau de variations de f 0 .
c. Déterminer une équation de la tangente T I à la courbe C 0 au point I d’abscisse 0.
4. Tracer la courbe C 0 , ses asymptotes et la tangente T I .

Partie B

On considère la suite (u n )n∈N dont le terme général est donné par :


Z 1
un = f n (x) d x
0

1. a. Justifier que u 0 + u 1 = 1 en donnant le détail du calcul.


b. Calculer u 1 . (On donnera le détail du calcul).
2. a. Soit n un entier non nul. Calculer l’intégrale
Z 1
I= e −nx d x
0

(On donnera le détail du calcul).


b. Justifier que pour tout entier naturel non nul n, on a :

1 − e −n
u n+1 + u n =
n
3. a. Soit n un entier non nul et x un réel de [0, 1]. Quel est le signe de f n+1 (x) − f n (x) ? Justifier la réponse.
b. En déduire que la suite (u n )n∈N est décroissante.
4. Justifier que pour tout entier naturel n on a :
un ≥ 0

5. Justifier que la suite (u n )n∈N admet une limite finie.


6. On note l la limite de la suite (u n )n∈N .
1 − e −n
a. Calculer lim . Justifier le résultat.
n→+∞ n
b. En déduire l . Justifier le résultat.

2 Lycée Naval 2014/2015


LYCÉE NAVAL 2014/2015 SUP-CPES

EXERCICE 3

Toutes les réponses aux questions seront données dans les cadres prévus.
³ →− → − ´
Dans l’espace rapporté au repère orthonormé direct O, i , j , ~
k , on considère les points E et F de coordonnées :

E (2, 2, 0) et F (0, 2, 4)

et la droite ∆ définie par le système d’équations paramétriques :



 x = t +3
∆: y = −t − 1 , t ∈R
z =4

1. a. Donner les coordonnées d’un vecteur directeur ~


u de la droite ∆.
b. Justifier que le point E n’appartient pas à ∆.
c. Justifier que le point F appartient à ∆.
d. En déduire la position relative des droites (E F ) et ∆.
2. On considère le plan P contenant les deux droites (E F ) et ∆. Soit le vecteur ~
n de coordonnées (2, 2, 1).
−→
a. Donner les produits scalaires ~
n · E F et ~
n·~
u.
b. Que peut-on endéduire pour le vecteur ~
n?
c. Déterminer une équation cartésienne du plan P . Justifier la réponse.
3. On note H le projeté orthogonal du point E sur la droite ∆.
−−→
a. Donner la valeur du produit scalaire E H · ~
u.
b. Vérifier que les coordonnées (x H , y H , z H ) de H vérifient :

xH − yH = 0

c. Donner les coordonnées de H .


4. On note G le point de l’espace vérifiant :
−−→
F G = 2~
n
a. Donner les coordonnées de G.
b. Écrire un système d’équations paramétriques de la droite ∆0 parallèle à ∆ et passant par G.
c. Que dire précisément de la position relative des deux droites ∆0 et (E H ) ?

3 Lycée Naval 2014/2015


LYCÉE NAVAL 2014/2015 SUP-CPES

NOM et prénom

RÉPONSES À L’EXERCICE 1
p
1. x2 =

µ ¶
n
2.a. =
k

2.b.

3. |x| ≤ A ⇐⇒

cos(π + x) = sin(π − x) =
4.a.
π π
cos( − x) = sin( + x) =
2 2

π π
cos( ) = cos( ) =
3 4
π π
4.b sin( ) = sin( ) =
6 2
π
tan(0) = tan( ) =
6

5. Im(z) =

6.

7. exp(x) = 1 ⇐⇒

ln(x) sin(x)
8. lim = lim =
x→+∞ x x→0 x

1 Lycée Naval 2014/2015


LYCÉE NAVAL 2014/2015 SUP-CPES

9. f n0 (a) =

10. (a + b)n =

µ ¶0
1
11. ( f g )0 (a) = (a) =
h

12.a 1+2+...+n =

12.b 1 + δ + δ2 + . . . + δn =

RÉPONSES À L’EXERCICE 2
Partie A

1.

2.a. lim f 0 (x) = lim f 0 (x) =


x→+∞ x→−∞

2.b. Equations des asymptotes à C 0 :

3.a. f 00 (x) =

2 Lycée Naval 2014/2015


LYCÉE NAVAL 2014/2015 SUP-CPES

3.b.

3.c. Equation de T I :

4.

Partie B

1.a. u0 + u1 = car

1.b. Calcul de u 1 :

3 Lycée Naval 2014/2015


LYCÉE NAVAL 2014/2015 SUP-CPES

2.a. Calcul de I :

1 − e −n
2.b. u n+1 + u n = car
n

3.a.

3.b.

4.

5.

4 Lycée Naval 2014/2015


LYCÉE NAVAL 2014/2015 SUP-CPES

1 − e −n
6.a. lim = car
n→+∞ n

6.b. l= car

RÉPONSES À L’EXERCICE 3

1.a. ~
u ( , , )

1.b. E n’appartient pas à ∆ car

1.c. F ∈∆ car

1.d.

5 Lycée Naval 2014/2015


LYCÉE NAVAL 2014/2015 SUP-CPES

2.a.

2.b.

2.c. Équation de P :

car

3.a.

3.b. x H − y H = 0 car

3.c.

4.a.

6 Lycée Naval 2014/2015


LYCÉE NAVAL 2014/2015 SUP-CPES

4.b.

4.c.

7 Lycée Naval 2014/2015


Devoir de vacances entrée en sup :

Parties du programme de Terminale S à revoir :

Ondes, Mécanique, Transfert thermique d'énergie, transfert quantique d'énergie, dualité onde/
corpuscule ; Cinétique chimique, acides/bases, dosages.

1- Refaire ses devoirs surveillés de Terminale portant sur les parties précédemment citées (voir
aussi les sujets et corrigés de bac métropole et autres disponibles sur le site http://labolycee.org/, en
particulier le sujet de spécialité généralement sous forme de résolution de problème pour ceux qui
ont suivi la spécialité physique/chimie)

2-Livre d'exercices « passerelle pour la prépa » de Pierre Grécias et Jean Claude Martin « Maths
Physique Chimie » chez Lavoisier , tec et doc ISBN 978-2-7430-1494-0 qui donne la tonalité de la
prépa et sort du bachotage.

3-Livre concours fesic puissance11( maths phys chimie svt) collection « j'intègre les écoles
d'ingénieurs » chez Dunod ISBN 978-2-10-070009-7

4-Livre « l'intégrale concours geipi polytech( maths phys chimie) aux éditions aux-concours.com
isbn 978-2-919235-27-8

En ce qui concerne les livres 3 et 4, annales corrigées gratuites sur le site www.chimix.com

Le DS « de rentrée » sera du type concours fesic/geipi.


LYCÉE NAVAL de Brest Mai 2015

Classes préparatoires scientifiques (MP, PSI, MPSI, PCSI)

L’importance de l’épreuve de français–philosophie aux concours militaires que vous allez


affronter ne se dément pas. Une préparation ambitieuse s’impose qui doit commencer dès les vacances
d’été. Il est absurde de diminuer vos chances en ne profitant pas des mois d’été pour lire et prendre de
l’avance.

Voici le programme officiel ainsi que votre plan de travail pour vos vacances.

Programme de français – philosophie pour l’année scolaire 2015-2016

I. Thème : Le monde des passions

II. Textes :
- Racine, Andromaque (Édition avec dossier, GF n° 1555).

- Hume, Dissertation sur les passions, « Des Passions » (Édition avec dossier, GF n° 557)

- Balzac, La Cousine Bette (Édition avec dossier, GF n° 1556).

III. Travail à faire :

Vous devez impérativement avoir lu les 3 œuvres au programme et exploité les dossiers GF
qui les accompagnent avant la rentrée. Ne pas prendre d’avance quand on est étudiant en prépa, c’est
déjà accumuler du retard…
Il existe aussi de nombreuses publications destinées aux étudiants préparant ce programme.
Équipez-vous d’ouvrages qui vous permettront d’amorcer votre réflexion :
- un recueil de textes choisis et présentés par Mériam Korichi, Les passions (GF Corpus) ;
- un volume d’étude des œuvres et du thème, L’épreuve littéraire, prépas scientifiques – Le
monde des passions, (Bréal) ;
- un volume pour la dissertation, Les passions en 30 dissertations corrigées (Sedes).

IV. Contrôle des connaissances :

Notez qu’un contrôle de vos connaissances est programmé dès la rentrée. Il aura pour objectif
d’évaluer la qualité de votre lecture des textes au programme.

Sans travail, point de salut.


Aux futurs étudiants de SUP PCSI et MPSI.

Vous allez commencer un cycle de quatre semestres qui vous mènera à des concours difficiles où
l’anglais aura une place prépondérante. Afin que nous puissions commencer l’entraînement aux
exercices auxquels vous serez confrontés le plus efficacement possible dès la rentrée, nous
souhaitons que vous commenciez à vous y préparer.

Il serait judicieux que vous alliez consulter les annales des concours CCP et Centrale pour vous faire
une idée du type d’exercice qui vous attend. Vous verrez alors combien il est important de lire
régulièrement: The Economist, The Times, The Guardian, The Daily Telegraph, The International
Herald Tribune, Time ou Newsweek etc ... Commencez dès cet été, vous noterez que tous ces
journaux ou magazines sont accessibles sur internet et que tous offrent des vidéos que vous
écouterez avec profit. Le site de la BBC http://www.bbc.co.uk offre également une rubrique «
Learning English » qui vous sera très utile.

Outre cet entraînement qui, pour être efficace, devra être régulier, nous vous demandons de vous
procurer la grammaire anglaise au lycée de S.Berland- Delépine chez Ophrys et de travailler les
premiers chapitres : révisions des règles fondamentales (semaines 1 à 10) des exercices corrigés
vous y sont proposés. Vous devez tous être capables de les refaire à la rentrée.

D’autre part, nous vous demandons également de vous procurer Les fiches de civilisation américaine
et britannique de F.Michaux, A.Higgie, C.Loubignac, L.Martz chez Ellipse ainsi que Journal-
ease (vocabulaire) de J.Andreyev chez Bréal.

En outre, vous aurez besoin d’un MP3 afin que vous puissiez récupérer les documents de préparation
à l’oral.

Préparez-vous efficacement en saisissant toutes les occasions de lire, écouter de l’anglais mais aussi
de parler.

Bonnes vacances à tous,

Mme Sommier et Mr Piras.