Vous êtes sur la page 1sur 2

Les camps de concentrations pendant la seconde guerre mondiale

En 1939, de nombreux déportés arrivent des pays occupés. Puis durant la


Seconde Guerre M ondiale de nouveaux cam ps sont construits, notam m ent
ceux de Auschwitz-Birkenau, N atzwiller, N euengamme, Gross-Rosen,
Stutthof, M ajdanek, H inzert, D ora, Bergen -Belsen, et les anciens camps
sont agrandis. Le 3 septem bre 1941, au camp d'Auschwitz-Birkenau, en
Pologne, 4 chambres à gaz souterraines pouvant chacune contenir plus de 1
000 personnes com m encent à fonctionner. En 1942, les cam ps deviennent des
camps de travaux forcés. Les détenus travaillent dans des unités de
production industrielle, notamment dans les usines de l'I. G. Farben(qui
sera dém antelée à la fin de la guerre), ou H einkel et les usines de
fabrication de V2. C'est le bureau central de l'économie et de
l'administration SS(W irtschafts-Verwaltungshauptamt, ou W VH A) qui
administre les camps.
Les détenus sont rasés, portent un uniforme rayé et un insigne qui désigne
leur "crime". Ils vivent dans des baraques non chauffées: les blocks, entourés
de barbelés électrifiés et surveillés par des miradors. Ils travaillent 16
heures par jour et ne reçoivent com m e nourriture qu'un bol de bouillon et un
peu de pain.

D e plus des expériences médicales inhumaines sont menées sur les détenus
par les Allemands(comme le docteur Joseph M engele qui effectua des
expériences sur les détenus d'Auschwitz). Les maladies, la faim, la soif, les
privations, le manque d'hygiène, les brutalités, le travail épuisant, les
tortures physiques et morales conduisent à la "mort lente", on appellera
d'ailleurs les camps de concentration les "camps de la mort lente". Les
cadavres sont brûlés dans les fours crématoires.

D ans les camps il existe une hiérarchie. Les kapos, généralement des
prisonniers de droit commun, ont tous les droits sur les détenus. Les taux de
mortalité varient entre 30 et 60%.

Après la conquête de la Pologne et l'invasion de l'U RSS, les Juifs Polonais


sont regroupés et enferm és dans des ghettos. D es responsables Juifs des
ghettos sont alors nomm és. Ils sont forcés de collaborer : ce sont les
Judenrate. En 1943, le ghetto de Varsovie se révolte. L'insurrection est
écrasée par les Allemands. En U RSS, après l'invasion allemande les cadres,
les communistes et les Juifs sont fusillés par les Einsatzgruppen(groupes
d'intervention). Les 29 et 30 Septembre 1941, à Babi-Yar, près de Kiev,
33771 Juifs sont exécutés. A l'automne 1941, 600 000 Juifs Soviétiques ont
été assassinés.

En juillet 1941, Goering demande à H eydrich de préparer la "solution


finale" du problème Juif. Le 20 janvier 1942, lors de la conférence de
W annsee, près de Berlin, les nazis décident d'exterminer les Juifs et les
Tsiganes. Au début, les Juifs sont enfermés dans des camions et asphyxiés
par les gaz d'échappement qui sont dirigés vers l'intérieur. Puis, en
novembre 1941, on construit à Belzec et à Chelmno les premières chambres à
gaz.