Vous êtes sur la page 1sur 12

Sommaire

Chapitre 4 : Cycle de Turbine à gaz ...................................................................... 26


4.1 Turbomoteur ou turbopropulseur.............................................................................. 26
4.1.1 Cycle réversible de Brayton .................................................................................... 26
4.1.2 Cycle ouvert irréversible de Brayton ...................................................................... 27
4.1.3 Amélioration du cycle - Valorisation de l’énergie .................................................. 29
4.2 Turboréacteurs ............................................................................................................. 31
4.2.1 Généralités............................................................................................................... 31
4.2.2 Cycle de Turboréacteur simple au point fixe .......................................................... 32
4.2.3 Cycle du turboréacteur simple en vol...................................................................... 33
4.2.4 Cycle du turboréacteur double débit ou double flux ............................................... 33
4.2.5 Turboréacteur double flux, double corps ................................................................ 34
4.2.6 Turboréacteur double flux, simple corps................................................................ 34
4.2.7 Exemples de réalisations industrielles.................................................................... 35
Chapitre 4 : Cycles de Turbines à gaz

Les turbines à gaz sont séparées en deux catégories selon la nature de la puissance
récupérée du fluide en sortie de la turbine :

• Les turbomoteurs et turbopropulseurs :


La turbine à gaz génère de la puissance mécanique extraite d’un arbre. Cet arbre peut
entraîner un rotor d’hélicoptère, une hélice d’avion (turbopropulseur), un alternateur (groupe
électrogène).

Fig. 4.2 : Principe du turboréacteur


Fig. 4.1 : Principe du turbomoteur ou
turbopropulseur

• Les turboréacteurs
La turbine à gaz génère de l’énergie cinétique sous forme d’un jet à haute vitesse qui sert à la
propulsion des avions.

Le cycle thermodynamique qui représente les transformations des turbines à gaz est le cycle
de Brayton.

4.1 Turbomoteur ou turbopropulseur


4.1.1 Cycle réversible de Brayton

Le cycle réversible de Brayton est composé de quatre transformations :


- une compression isentropique
- un apport de chaleur ou combustion isobare
- une détente isentropique
- un retrait de chaleur isobare
On défini deux rapports :
γ −1
P2 γ
ƒ Le rapport thermique de compression : λ = ( )
P1

Y.Timoumi –ENIM - 09 26
T3
ƒ Le rapport des températures : τ =
T1

Fig. 4.3 : Cycle théorique de Brayton

Les travaux et chaleurs échangés pendant les transformations élémentaires sont donnés:
ƒ Travail de compression : WisC = C P T1 (λ − 1)
⎛ τ⎞
ƒ Travail de détente : WisD = C P T1 ⎜τ − ⎟
⎝ λ⎠
ƒ L’apport de chaleur : Qch = C P (τ − λ )
⎛τ ⎞
ƒ Retrait de chaleur : Q fr = C P T1 ⎜ − 1⎟
⎝λ ⎠
⎛ 1⎞
ƒ Le travail utile est : Wu = WisD − WisC = C P T1 (τ − λ )⎜1 − ⎟
⎝ λ⎠
W λ −1
ƒ Le rendement thermique est : η th = u =
Qch λ
η th (λ − 1) / λ
ƒ Le rendement exergétique est : η ex = =
η Carnot (τ − 1) / τ

Le rendement thermique croit avec le rapport des pressions : λ

4.1.2 Cycle ouvert irréversible de Brayton

Y.Timoumi –ENIM - 09 27
Fig. 4.4 : Cycle ouvert de Brayton

Le cycle ouvert irréversible de Brayton est composé de trois transformations :


• Une compression adiabatique, de rendement isentropique de compression :η isC
.
L’air est assimilé à un gaz parfait, le débit d’air entrant dans la machine est : m air
• Un apport de chaleur isobare (combustion)
.
Le débit de combustible brûlé lors de la combustion est : m comb .
En fin de combustion, l’air et les fumées de combustion sont assimilés à un gaz parfait de
propriétés : Cpg et γ g
• Une détente adiabatique, de rendement isentropique de compression η isD

On introduit trois rapports : deux rapports thermiques de compression et un rapport des


températures :
γ −1 γg
−1
⎛P ⎞ γ T ⎛P ⎞ γg T3 T3
λ = ⎜⎜ 2 ⎟⎟ = 2is λ = ⎜⎜ 3 ⎟⎟ = , r= ,
⎝ P1 ⎠ T1 ⎝ P4 ⎠ T4is T1

Les travaux et chaleurs échangés pendant les transformations élémentaires sont:

⎛ λ −1⎞
Travail de compression : W C = C p (T2 − T1 ) avec T2 = T1 ⎜⎜1 + C ⎟⎟
⎝ η is ⎠
Apport de chaleur : Qcomb ≅ C p (T3 − T2 ) ou ≅ C pg T3 − C p T2
⎡ ⎛ 1 ⎞⎤
Travail de détente : WisD = C pg (T3 − T4 ) avec T4 = T3 ⎢1 − η isD ⎜1 − ⎟⎥
⎢⎣ ⎜ λ ⎟⎥
⎝ g ⎠⎦

Le bilan du cycle (en supposant que le fluide est toujours de l’air) est donné ci-dessous. On
remarque que le rendement thermique augmente avec le rapport des températures τ . La valeur
usuelle du rendement est de : 25%-30%.

Y.Timoumi –ENIM - 09 28
. λ −1 ⎡ D λ ⎤
⎢τη is − C ⎥
La puissance utile est : Putilt = m air C p T1
λ ⎣ η is ⎦
λ −1 ⎡ D λ ⎤
⎢τ η − ⎥
λ ⎣ is η isC ⎦
L’expression du rendement thermique est : η th =
λ −1
τ −1− C
η is

4.1.3 Amélioration du cycle - Valorisation de l’énergie

Il existe plusieurs voies d’améliorations du cycle de Brayton.

1.0.0.0 Fractionnement de la compression et de la détente

Il consiste à introduire un refroidissement (resp. réchauffement) intermédiaire entre plusieurs


compressions (resp. détentes) adiabatiques de taux de compression (resp. détente) moindre.

Fig. 4.5 : Amélioration du cycle de Brayton par Fractionnement

2.0.0.0 Régénération

Il consiste à récupérer la chaleur des gaz chauds en sortie turbine, par l’intermédiaire d’un
échangeur interne, pour chauffer les gaz après la compression et avant la combustion.
Ceci est possible si la température T4 > T2 soit λ < τ T4

Y.Timoumi –ENIM - 09 29
Fig. 4.6 : Amélioration du cycle de Brayton par régénération

4.1.3.3 Valorisation de l’énergie : cogénération


cycle combiné

ƒ Génération combinée d’électricité


Récupération de la chaleur des gaz chaud en sortie turbine pour alimenter un cycle à vapeur.

Fig. 4.7 : Principe du cycle combiné

ƒ Génération combinée d’électricité et de chaleur (rendement proche de 60 %)


Récupération de la chaleur des gaz chaud en sortie turbine pour alimenter un échangeur
externe à eau pour la production d’eau chaude.

Y.Timoumi –ENIM - 09 30
Fig. 4.8 : Amélioration du cycle par cogénération

4.2 Turboréacteurs
4.2.1 Généralités
Un turboréacteur à pour objectif de générer un jet à haute vitesse servant à la
propulsion à réaction.
Le bilan propulsif est donné ci-dessous :
. .
ƒ Poussée en vol : F = m(Vsortie − Ventrée ) = m(Vsortie − Vvol )

F Vsortie − Vvol
ƒ Poussée intrinsèque est : P= .
=
m C p T0 C p T0

Fig. 4.9 : Volume de contrôle pour la détermination


de la poussée d’un Turboréacteur

⎛ Vsortie
2 . Vvol2 ⎞
ƒ ⎜
Puissance utile ou puissance exercée sur l’écoulement est : P = m⎜ − ⎟
2 2 ⎟
⎝ ⎠

.
ƒ Puissance de propulsion est : Pprop = F .Vvol = m(Vsortie − Vvol )Vvol

Y.Timoumi –ENIM - 09 31
Putile
ƒ Rendement thermique : η th =
Pcomb

Pprop 2Vvol
ƒ Rendement propulsif : η prop = =
Putile Vsortie + Vvol

Pprop
ƒ Rendement thermopropulsif : η thprop = = η th xη prop
Pcomb

.
m x 3600
ƒ Consommation spécifique (en kg/daN.h): C s = comb
F
.
m x 3600
ƒ Consommation spécifique en (en kg/kWh): C s = comb
Putile

4.2.2 Cycle de Turboréacteur simple au point fixe

Fig. 4.10 : Cycle théorique de Turboréacteur

Les puissances échangées pendant les transformations élémentaires sont :

. ⎛ λ −1⎞
Puissance de compression : Pcompression = m C p (T2 − T1 ) avec T2 = T1 ⎜⎜1 + C ⎟⎟
⎝ η is ⎠

Puissance de combustion : Pcomb ≅ m(C pg T3 − C p T2 )


.

Cp
Puissance turbine : Pturbine = Pcompresseur d ' ou T4 = T3 − (T2 − T1 )
C pg
. V32
.
Puissance tuyère : Putile = m C pg (T4 − T3 ) = m d ' où la vitesse V3 = 2C pg (T4 − T3 )
2
Putile h5 − h4
Rendement : =
Pcomb h3 − h2

Y.Timoumi –ENIM - 09 32
4.2.3 Cycle du turboréacteur simple en vol

Il consiste à ajouter un diffuseur en amont pour ralentir l’air entrant dans le


turboréacteur.

Fig. 4.11 : Turboréacteur simple vol

4.2.4 Cycle du turboréacteur double débit ou double flux

Il consiste à diminuer la vitesse de sortie des gaz et augmenter le débit d’air, pour améliorer le
rendement thermopropulsif, baisser la consommation de carburant et diminuer le bruit de jet
qui dépend de (Vsortie − Vvol)3).

Fig. 4.12 : Evolution du rendement propulsif en fonction de la vitesse de vol

.
On introduit le débit chaud : m ch , qui passe dans la chambre de combustion.
.
- m fr : est le débit ”froid” ou débit dérivé.
.
m ch
- Td : est le taux de dilution : Td = .
m fr
Deux types de turboréacteurs double flux :
• Double flux, double corps : avec deux tuyères distincts

Y.Timoumi –ENIM - 09 33
• Double flux, simple corps : mélange des deux débits (dilution)

1.0.0 Turboréacteur double flux, double corps

Fig. 4.12’ : Coupe du Turbocompresseur compound à double flux


Poussée : 1350 daN au point fixe
Longueur 1180 mm, Diamètre max : 602 mm, Masse : 290 kg

Fig. 4.13 : Cycle de turboréacteur double flux

.
Cycle froid : A-B-C, le débit d’air froid est : m fr
.
Cycle chaud : 1-2-3-4-5, le débit d’air est : m ch

4.2.6 Turboréacteur double flux, simple corps

Y.Timoumi –ENIM - 09 34
.
Cycle froid : A-B-M, le débit d’air froid est : m fr
.
Cycle chaud : 1-2-3-4-M, le débit d’air est : m ch

Les deux débits se mélangent en M, circulent dans la tuyère et sortent en 5.

Fig. 4.14 : Cycle de Turboréacteur double flux simple corps

Fig 4.14’ : Coupe de Turboréacteur double flux avec réchauffe


Poussée : de 5396 – 9000 daN
Longueur : 4850 mm, diamètre : 1040 mm, Poids :1360 kg

Le travail développé par la turbine est juste suffisant pour entraîner le compresseur. La
pression d’échappement de la turbine est légèrement supérieure à la pression atmosphérique.
Les gaz sortent alors avec une vitesse élevée, le changement de quantité de mouvement qu’ils
subissent résulte en une poussée sur l’avion dans lequel le moteur est installé.

1.0.0 Exemples de réalisations industrielles

Y.Timoumi –ENIM - 09 35
Exemple de rotor

Y.Timoumi –ENIM - 09 36