Vous êtes sur la page 1sur 4

Arithmétique binaire

Dans ce chapitre, nous présentons les principes de base qui nous permettent de comprendre
comment les machines numériques réalisent les opérations de base.

Représentation des nombres entiers signés

Les machines ayant des dimensions physiques finies, un nombre de bits maximum sera
admissible en fonction de la machine.

Le bit le plus a gauche représente le bit de signe, 0 pour un nombre positif et 1 pour un
nombre négatif. Le reste des bits représente la grandeur du nombre écrit en binaire pour les
nombres positifs et en complément à 2 pour les nombres négatifs.

Notation en complément à 2

Le complément à 2 d’un nombre binaire s’obtient en prenant le complément à 1 de ce nombre


et en lui ajoutant 1 au bit LSB.

Le complément à 1 revient à inverser tous les bits du nombre ; le 0 devient 1 et le 1 devient 0.

Exemple ;

011101 : est un nombre positif vu que son bit signe est 0 est donc on peut le lire directement
en binaire pur : 011101=+2510

111101 : est un nombre négatif vu que son bit signe est 1 est donc on ne peut pas le lire
directement en binaire pur. On doit d’abord lui faire une conversion en complément à 2.

On appliquant le complément à 1 au nombre 111101 on obtient 000010.

On rajoute ensuite 1 à ce nombre, on obtient :

0 0 0 0 1 0
+
0 0 0 0 0 1
0 0 0 0 1 1

000011=310 donc 111101=-310


Exercice

Donner l’équivalent en décimal des nombres suivants :

000010, 01101, 1000001, 110011, 11111, 10000.

Solution :
110011=-15
000010=+2
11111=-1
01101=+13
10000=-16
1000001=-63

Remarque :

0+0 =0

0+1=1

1+1=10 la somme 0 et la retenu 1

1+1+1=11 la somme 1 et la retenu 1

Operations arithmétiques

L’addition

L’adition binaire s’effectue de la même manière qu’en decimal. Si l’addition du dernier rang
(le bit signe) produit un repport, celui la ne sera pas pris en consideration.

Si le bit signe du resultat est 0 alors celui la est representer en binaire pur sinon il est
representer en complement a 2.

Exemple :

9+4, 9+(-4), (-9)+4, (-9)+(-4), (-9)+9, 9+8

9 0 1 0 0 1
+ +
4 0 0 1 0 0
13 0 1 1 0 1

1
9 0 1 0 0 1
+ +
-4 1 1 1 0 0
5 1 0 0 1 0 1
1
-9 1 0 1 1 1
+ +
4 0 0 1 0 0
-5 1 1 0 1 1

1 1
-9 1 0 1 1 1
+ +
-4 1 1 1 0 0
-13 1 1 0 0 1 1

1 1 1 1
-9 1 0 1 1 1
+ +
9 0 1 0 0 1
0 1 0 0 0 0 0

1
9 0 1 0 0 1
+ +
8 0 1 0 0 0
17 1 0 0 0 1 = -15 over flow car 17 s’écrit sur 6 bits 010001

Soustraction

L’opération de soustraction est une opération d’addition en prenant le diminuteur en


complément a 2 y compris son bit signe.

Exemple : 9-4=9+(-4)

Multiplication

On multiplie les nombres binaires de la même façon qu’on multiplie les nombres décimaux.
Les bits de signes ne sont pas multiplie, on multiplie uniquement les grandeurs (en binaire
pur) exemple : 9x(-2)

9 1 0 0 1
x *
2 1 0
18 0 0 0 0
1 0 0 1 .
1 0 0 1 0
Le bit signe est mis a la fin de l’opération. Si les deux nombres sont de même signe en rajoute
0 a gauche du résultat sinon en complémente a 2 le résultat et en rajoute 1 a gauche.
Donc le résultat de cette opération est : 101110

Division

La division d’un nombre binaire par un autre est identique a la division décimale.

La division tout comme la multiplication s’effectue sur les grandeurs des nombres (en binaire
pur), le bit signe est rajoute a la fin de l’opération.