Vous êtes sur la page 1sur 156

écoles 36

qui
Chantent
APPROCHANTS

3 CD audio
livret numérique
22 chants en français
10 adaptations en allemand

Répertoire de chants
De la maternelle à l’élémentaire 2015/2016
Editorial
Une 36ème édition originale !
Comme chaque année, le répertoire des ECOLES QUI CHANTENT d’Approchants présente un
ensemble de chansons très variées.
Elles s’adressent aux plus jeunes, comme aux chœurs confirmés. Quelques thèmes reposent sur
l’actualité du moment :
la préservation de l’environnement avec RECYCLE C’EST MAGIQUE et C’ETAIT UNE PETITE PLANETE
l’éducation morale et civique avec une édition originale de LA MARSEILLAISE et de L’HYMNE
EUROPEEN, ainsi que le célèbre ECOUTE DANS LE VENT.

Approchants se veut résolument proche des attentes du terrain !


Dans ce sens, nous vous proposons davantage de titres à destination du Cycle 1.
Votre livret change de forme, en passant à un format numérique. Ce nouveau support facilitera un
usage titre par titre. En plus des CD audio habituels, un CD de données enrichit les exploitations
pédagogiques. Vous pourrez également trouver des fichiers complémentaires pour construire des
activités d’écoute, des jeux rythmiques, initier vos élèves aux créations sonores,… à partir des
chants.

Chanter en 2015-2016, sera possible en français et en allemand !


10 titres communs, adaptés par Yves Rudio, auteur de nombreuses chansons dans le répertoire ES
SINGEN DIE SCHULEN, permettront à nos jeunes chanteurs de passer d’une langue à l’autre. Le
développement de l’allemand extensif étant une priorité réaffirmée de notre Académie, l’équipe
d’Approchants, par son dynamisme et son engagement, a donné naissance à cet outil original.
Nous remercions Christine Maire de nous avoir lancé sur ce projet ! Un grand merci à Yves pour
son talent et sa disponibilité !
Je remercie la DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES DE L’EDUCATION NATIONALE du Bas-Rhin
pour son soutien. Sans cet appui institutionnel, ce répertoire ne pourrait pas voir le jour.
Nos partenaires du monde professionnel, Ligne à Suivre, Lagoona, sont également de fidèles appuis
à notre action.
J’aimerais adresser un hommage à l’ensemble de l’équipe d’Approchants pour son investissement.
Nous recevons de nombreux témoignages sur la qualité musicale de cet outil. Un grand bravo
donc aux musiciens, aux arrangeurs… en particulier à notre directeur artistique Alain Christophe
et à notre ingénieur du son Denis Fenninger : leur compétence et leur investissement sans failles
nous permettent d’atteindre ce niveau.
Les premiers bénéficiaires en sont les élèves…
Je me réjouis d’avance pour les belles rencontres chantantes en perspective…

Tania Grimaldi-De Lima


Présidente d’Approchants
SOMMAIRE

1 Bonjour p. 5
1 Hallo p. 7
2 Les bisous volants p. 11
3 L’orchestre Tralala p. 14
2 Im Orchester Drum und dran p. 15
4 Si tu veux devenir musicien p. 20
3 Komm wir spielen Musik p. 22
5 Fais-moi une chanson p. 27
6 Des couleurs plein la tête p. 35
7 La neige p. 39
4 Der Schnee p. 41
8 C’était une petite planète p. 46
9 Recycle c’est magique p. 53
5 Recyceln ist in p. 55
10 Les pompiers p. 61
11 Accrochez les wagons p. 66
6 Spannt die Wagen an p. 67
12 J’aime le petit train p. 71
13 Mon âne p. 73
7 Mein Esel p. 76
14 A l’école de Mme Nicole p. 82
8 In der Schule von Frau Nicole p. 84
15 La java des poux p. 89
16 Chez le coiffeur p. 93
17 Enroulez le fil p. 97
9 Spinne den Faden p. 98
18 Maison citrouille p. 101
10 Das Kürbishaus p. 103
19 Epo e tai tai p. 110
20 Blowin’ in the wind (Ecoute dans le vent) p. 114
21 Hymne européen p. 119
22 La Marseillaise p. 123

3 niveaux de difficulté
Annexes
Fiches pédagogiques complémentaires

QUELQUES CONSEILS POUR LA PRATIQUE DU CHANT A L'ECOLE

JEUX VOCAUX, EDUCATION A LA VOIX

CONSTRUIRE UN ECHAUFFEMENT VOCAL

RALLYE D’ECOUTE SUR LE THEME DE L’HIVER

CREATIONS SONORES A PARTIR D’OBJETS RECYCLES

Jeu : SI JE VEUX DEVENIR MUSICIEN !

Jeu : KOMM WIR MACHEN MUSIK !

Ressources images
Bonjour
Paroles et musique : Philippe ALBOR
AGORILA - www.agorila.com

1. En se croisant un beau matin


Inconnu ou premier voisin
Au coin d’la rue ou dans la cour,
Si on s’disait un p’tit bonjour.
Bonjour… Bonjour… Bonjour !

2. Ça ne coûterait vraiment rien,


Un sourire, une poignée de main,
Un simple geste sans discours,
Juste se faire un p’tit bonjour…
Bonjour… Bonjour… Bonjour !

3. Ne pas détourner le regard,


Ne pas choisir l’autre trottoir,
Ne pas avoir peur comme toujours,
Mais se donner un p’tit bonjour…
Bonjour… Bonjour… Bonjour !

Pont
4. Mais peut-êt’ bien qu’un beau matin,
Après cette poignée de main,
On veuille faire demi-tour,
Aller plus loin qu’un p’tit bonjour.
Bonjour… Bonjour… Bonjour !

+ BONJOUR dans toutes les langues

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 5


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Bonjour
Intro (2 mesures) strophe 1
strophe 2 strophe 3 pont
= 82 strophe 4 fin « bonjour… »
Chanter swing

Paroles et musique : Philippe ALBOR


AGORILA - www.agorilla.com

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 6


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Hallo
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre
BONJOUR - Paroles et musique : Philippe ALBOR
AGORILA - www.agorilla.com

1. Wenn wir uns kreuzen an dem Tor,


Ist jeder doch schon wirklich froh,
Wenn man grüßt in dem Pausenhof
Und man ihm dann schenkt ein Hallo…
Hallo… Hallo… Hallo !

2. Man kann es zahlen nie genug,


Durch lächeln und mit Händedruck,
Mit ‘ner Geste, ganz einfach so,
Kann man sagen ganz schlicht Hallo…
Hallo… Hallo… Hallo !

3. Denn der Blick wird nicht abgewandt,


Versteckt sich auch nicht mit ‘ner Wand,
Auch kein’ Angst und auch kein Verbot :
So einfach sagt man kurz Hallo…
Hallo… Hallo… Hallo !

Bridge
4. Vielleicht kommt dann doch eines Tag,
Dass du noch weiter gehen magst,
Dass für dich nach dem Händedruck
Mehr ist als nur Hallo am Zug !
Hallo… Hallo… Hallo !

Hallo…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 7


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Hallo
Einleitung (2 Takt) Strophe 1
Strophe 2 Strophe 3 Bridge
= 82 Strophe 4 Schluss « hallo… »

Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre


BONJOUR - Paroles et musique : Philippe ALBOR
AGORILA - www.agorilla.com

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 8


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Bonjour

Présentation du chant
En quelques mots
D’origine basque, Philippe Albor, partage son temps entre des interventions d’éveil musical dans les écoles et la scène en
"one-man show" ou avec différents artistes. Engagé dans des projets d’écriture de chansons avec des classes, il anime avec
Marcela Muñoz (psychologue), des séances de contes-chansons-débats philosophiques. Cette très belle chanson, ouvre le
répertoire 2015-16 par une réflexion. Qui est l’autre ? Vaut-il la peine de le rencontrer ?
Yves Rudio propose une version allemande inédite de ce chant, avec l’aimable autorisation de l’auteur : HALLO, que vous
retrouverez sur le CD allemand de ce répertoire. Professeur des écoles en classe bilingue à Haguenau, il participe
régulièrement à la création et l’adaptation de chants (les ALSA’COMPTINES, ES SINGEN DIE SCHULEN - Approchants,…).

Structure
Intro Pont final
2 mes En se Ça ne Ne pas Mais Bonjour
croisant… coûterait… détourner… peut-êt’ dans
bien… toutes les
langues
Wenn wir Man kann Denn der Vielleicht
uns es Blick wird… kommt
kreuzen… zahlen… dann…

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Penser à respecter la ponctuation en faisant une petite césure (petite coupure) à chacune des virgules du texte. Il ne s’agit
pas tant là de privilégier la reprise du souffle, que de permettre une meilleure accroche du son pour la justesse. Comme
cette césure est forcément de très courte durée, elle nécessite de chanter avec légèreté et souplesse, je dirais même avec
élasticité.
Avant chaque bonjour, penser à inspirer et imaginer que l’on prend le son "par le haut" (théâtraliser en mimant par
exemple une manière exagérée de tendre la main).

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Le texte très imagé se prête facilement à la mémorisation.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 9


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin en éducation musicale
Explorer différentes façons de se dire bonjour avec la voix parlée :
Chercher différentes intonations en s’appuyant sur des attitudes de la vie de tous les jours : comment dit-on bonjour
quand on est : gai, énergique, triste, calme, excité, grognon, quand on veut dire bonjour à quelqu’un de l’autre côté de la
rue, quand maman vient nous réveiller en susurrant un bonjour à l’oreille…
Certains bonjours seront très "chantants" comme dans la mélodie de Philippe Albor, d’autres seront plus neutres, graves,
aigus, glissants du grave vers l’aigu, forts, chuchotés…
On peut s’appuyer sur les paramètres de son pour trier ces façons de dire bonjour (timbre, intensité, hauteur, durée).
On peut réaliser des enregistrements pour garder une trace et faciliter les comparaisons. Il est aussi intéressant et
amusant de se cacher derrière un paravent pour reconnaître le timbre de la voix de celui ou celle qui dit « Bonjour ! »
Cette collecte d’intonations permet ensuite de dire « Bonjour » dans plusieurs langues, de différentes manières.

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Education morale et civique
Dire « bonjour » n’est pas aussi anodin que l’on pourrait le croire. C’est un geste fondamental qui fait partie des règles de
civilité et de politesse de nombreuses sociétés. C’est aussi la première prise de contact, l’expression d’un intérêt. Saluer est
une des clés qui permet de s’ouvrir à l’autre. D’ailleurs, « bonjour » n’est-il pas le premier mot que l’on apprend lorsque l’on
voyage à l’étranger ?

En hébreu SHALOM En swahili Congo JAMBO [dj]

En turc GÜNAYDIN En allemand GUTEN TAG

En hindi NAMASTE En anglais GOOD MORNING

En alsacien SALUT BISSOME En espagnol BUENOS DIAS

En italien BUON GIORNO En grec KALIMERA

SALAM (enregistré
En japonais KONNISHI WA En arabe
SALAMALEKOUM)

En chinois NI HAO

Faire une "collection" de tous les bonjours utilisés par les élèves de la classe…
Ecouter l’hymne national de chaque pays représenté, échangez autour des spécialités culinaires, des spécificités
culturelles…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 10


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Les bisous volants
Benoit VIQUESNEL
CD : 2 mains, 10 doigts – MANDARINE
http://assomandarine.fr

Dans ma main grande ouverte Dans ta main grande ouverte


Je dépose un bisou Tu déposes un bisou
Main fermée pour le garder Main fermée pour le garder
Main ouverte pour le donner Main ouverte pour le donner
Je souffle mon bisou Tu souffles ton bisou.
Il s’envole et se pose… sur ta joue ! Il s’envole et se pose…
A toi Où est-ce qu’il s’est posé ?
Sur mon nez ? Ça chatouille…
A moi

Dans ma main grande ouverte…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 11


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Les bisous volants


Présentation du chant
En quelques mots
Parolier et musicien, Benoît Viquesnel est membre de l’association Mandarine créée en 1983 pour promouvoir, soutenir et
favoriser les activités d’expression (notamment musicales et chorégraphiques) auprès du jeune public. Vous pourrez
retrouver cette comptine interprétée sur le CD, 2 MAINS 10 DOIGTS (L’Autre Distribution).

Structure
Comptine parlée

Conseils pour l’apprentissage


Aide à l’apprentissage et à la mémorisation
Quelques idées pour apprendre à interpréter et pour donner du relief à cette comptine :

Jeu de question / réponse :


Jouer en groupe : enseignant « je dépose un bisou » / groupe d’enfants « tu déposes un bisou »…
Faire dire une phrase par un seul enfant puis la répéter avec tout le groupe.
Jouer à deux : enseignant / un seul enfant
un premier enfant / un deuxième enfant
A moi / à toi invite à recommencer plusieurs fois. Faire varier les modalités.

Pour aller plus loin en éducation musicale


Jouer avec sa voix et connaître les paramètres du son
Dire le texte de différentes manières :
Intensité : dire plus ou moins fort
Hauteur : parler avec une voix aiguë, grave,…
Rythme : dire lentement/vite, passer de l’un à l’autre, répéter un même rythme inventé, rythmer le texte, le dire
"comme un robot" (de manière plus saccadée)
Timbre : changer de voix, parler avec une main/un papier devant la bouche, en se bouchant le nez, chuchoter,
parler dans un entonnoir, un trou de serrure, en se tenant les joues… De manière générale, essayer des jeux de
hauteur de voix et des intonations différentes : moduler le son de sa voix, avoir une voix qui "chante".
On jouera sur différents paramètres du son en donnant par exemple une consigne en lien avec des émotions ou des
sentiments : dire la comptine d’une voix triste (plus lente, moins forte), joyeuse, en colère, qui donne des ordres, qui pleure, qui
chouine…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 12


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Répéter cette même phrase sur un instrument
Remplacer certaines paroles par des frappés corporels ou sur un instrument
Chercher à chanter le texte de la comptine sur deux notes, sur trois notes
Jeux de doigts / jeux de mains pour accompagner les mots

Chansons et comptines en lien


LA CHANSON DES PETITES MAINS, (Ecoles qui chantent - Maternelle - APPROCHANTS)
Comptines sur le thème du vent…
Soufflez monsieur le vent
Emportez les papiers
Et le chapeau du jardinier

Ouvrages à consulter
JEUX DE DOIGTS, RONDES ET JEUX DANSES, tome 1, Solange Sanchis (RETZ)

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Littérature de jeunesse
Retrouver notamment des bisous volants dans deux albums de littérature jeunesse :
LES BISOUS DE CAMILLOU, Jeanne Taboni Misérazzi (L’Elan vert) : une histoire pour les petits où les bisous légers de
Camillou cherchent des joues pour se poser et s’envolent…
LES BAISERS DE CORNELIUS, Agnès de Lestrade (Balivernes Editions) : une histoire pour petits et plus grands… tout
change dans la vie de Cornélius le jour où il invente une machine à fabriquer des baisers !

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 13


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
L'orchestre TRALALA
populaire

À l'orchestre Tralala
Chacun joue ce qu'il voudra.
À toi, musicien
Montre-nous si tu joues bien !
Improvisation instrumentale par un enfant
Bravo ! C'est très bien,
Saluons ce musicien !

Intro (6 mesures) « A l’orchestre… »


plage d’improvisation (12 mesures) « Bravo
musicien… » rythme (4 mesures)
= 125

populaire

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 14


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Im Orchester Drum und dran
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre
L’ORCHESTRE TRALALA - populaire

Im Orchester Drum und dran


Fangen wir zu spielen an :
Musizieren wir,
es geht los, ich zähl’ bis vier !
Improvisation (4 mesures)
Bravo, das ist gut,
Zieht den Musikern den Hut !

Einleitung (6 Takt) « im Orchester… »


Improvisation (12 mesures) « Bravo das ist
gut… » Rhythmus (4 Takt)
= 125

Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre


L’ORCHESTRE TRALALA - populaire

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 15


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

L'orchestre TRALALA
Présentation du chant
En quelques mots
Ce chant populaire a été édité dans l’ouvrage de référence Musique au quotidien (disponible au catalogue CANOPE). Il
permet de proposer de nombreux jeux et formulettes à reprendre à différents moments de la journée de classe (moment
de transition, retour au calme…). Selon les moments, l’enseignant pourra l’entonner avec accompagnement ou a
cappella. Il permet de découvrir les petits instruments à percussion à disposition dans l’école et d’explorer les gestes pour
les faire sonner.
Yves Rudio propose une version allemande inédite de ce chant, avec l’aimable autorisation de l’auteur : IM ORCHESTER
DRUM UND DRAN, que vous retrouverez sur le CD allemand de ce répertoire. Professeur des écoles en classe bilingue à
Haguenau, il participe régulièrement à la création et l’adaptation de chants (les ALSA’COMPTINES, ES SINGEN DIE SCHULEN -
Approchants,…).
voir en ANNEXES

Le jeu SI JE VEUX DEVENIR MUSICIEN

CREATIONS SONORES A PARTIR D’OBJETS RECYCLES

Structure
Intro Improvisation Rythme frappé
instrumentale
6 mesures « A l’orchestre 12 mesures « Bravo… » « Bravo c’est très
Tralala… » (repère : 4 dernières bien »
mesures =
percussions)
Le tout répété 5 fois

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Pour éviter de tomber dans le travers du chanté/crié, demander aux enfants de ne pas chanter comme "s’ils appelaient les
copains en récréation". Le caractère répétitif de ce chant peut vite le rendre "gnangnan". Pour faciliter l’émission des
intervalles sur « à toi musicien » et « bravo musicien », proposer aux enfants d’accompagner d’un geste ample avec élan.
Cela créera une bonne dynamique et évitera la production d’aigus serrés et désagréables à entendre. A chanter
absolument avec le sourire !

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 16


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Aide à l’apprentissage et à la mémorisation
Ce chant se décompose en trois parties :
une partie chantée
une partie improvisée
une partie rythmée

Partie chantée
Technique d’apprentissage par imitation ("Ping pong", question/réponse) : l’enseignant entonne la phrase, les enfants
répètent aussitôt. Le tout s’enchaîne progressivement, sans s’arrêter entre chaque phrase.
Au préalable, l’enseignant a défini les gestes de direction simples pour que l’exercice fonctionne :
Se désigner pour symboliser le moment où il chante seul.
Geste d’ouverture vers les enfants pour donner le départ.
Il chantera dans la bonne tonalité (reprendre la note de départ sur un instrument comme un métallophone).

L’apprentissage pourra se faire en allemand de la même façon.


PING (enseignant) PONG (élève)
A l’orchestre Tralala A l’orchestre Tralala
Im Orchester Drum und dran Im Orchester Drum und dran
Chacun joue ce qu’il voudra Chacun joue ce qu’il voudra
Fangen wir zu spielen an Fangen wir zu spielen an
Reprendre toute la phrase pour fixer l’apprentissage
A l’orchestre Tralala chacun joue ce qu’il voudra A l’orchestre Tralala chacun joue ce qu’il voudra
Im Orchester Drum und dran fangen wir zu spielen an Im Orchester Drum und dran fangen wir zu spielen an
Etc…
A toi A toi
Mu-si Mu-si
(lors de l’apprentissage, veiller à la justesse de l’intervalle. On peut accompagner avec un geste du bras qui dessine
"une petite montagne pointue" pour attraper la deuxième syllabe)
A toi musicien A toi musicien
Musizieren wir Musizieren wir
Montre-nous si tu joues bien Montre-nous si tu joues bien
Es geht los, ich zähl’ bis vier ! Es geht los, ich zähl’ bis vier !

Partie d’improvisation
Une fois que la première partie chantée est maîtrisée, continuer l’apprentissage de la chanson.
Pour que ce moment d’improvisation soit riche, les enfants auront déjà vécu des situations préalables d’exploration
sonore avec les paramètres du son (annexe le jeu SI JE VEUX DEVENIR MUSICIEN).

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 17


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Partie rythmique
Bravo, c’est très bien Bravo, c’est très bien
Saluons ce musicien ! Saluons ce musicien !
Bravo, das ist gut Bravo, das ist gut
Zieht den Musikern den Hut ! Zieht den Musikern den Hut !
Cette phrase est répétée deux fois : une première fois chantée puis une deuxième fois, elle est frappée en respectant le
rythme syllabique.

Travailler le rythme syllabique sur « Bravo ! C’est très bien, saluons ce musicien ! »
Chuchoter les mots en frappant sur différentes parties du corps (cuisses, mains, poitrine….)
Reproduire le rythme en faisant semblant de dire les mots
Essayer de ne plus bouger les lèvres tout en frappant le rythme
Ce jeu syllabique peut être repris à différents moments de la journée, notamment lors de moments de transition.

Pour aller plus loin en éducation musicale

Compétences rythmiques travaillées


Frapper le rythme syllabique
Etre capable d’improvisations de plus en plus riches en jouant sur les différents paramètres du son : durée pour
l’aspect rythmique, intensité, hauteur (sur les instruments à hauteur déterminée comme les carillons)

Compétences musicales travaillées en termes de pratique collective


Comprendre la structure de la comptine et respecter la forme proposée ci-dessous.
Jouer au bon moment de son instrument.
Respecter un départ et un arrêt.

Forme finale choisie pour l’interprétation de la comptine


Le jeu peut se faire aussi a cappella.

On utilise les petites percussions pour former l’orchestre. Sur chaque tapis est
posé un instrument : maracas, claves, tambours, carillon…
Dans le cerceau "magique" du meneur, il y a un instrument de chaque catégorie.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 18


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
A l’orchestre Tralala Les élèves marchent autour des instruments posés sur les tapis
et chantent en frappant dans les mains.
Chacun joue ce qu’il voudra,
A la fin de la phrase chantée, chacun s’assoit devant un instrument.
A toi, musicien L’enfant qui se trouve devant le cerceau magique, choisit un instrument avec
lequel il va improviser
Montre-nous si tu joues bien !
Improvisation L’enfant meneur improvise avec son instrument. Il joue avec les rythmes qu’il
connaît et les différents paramètres du son dont il peut disposer.
Du soliste
Improvisation collective Les enfants qui ont le même instrument improvisent à leur tour.

Bravo ! c’est très bien, Tout le monde chante la phrase puis frappe le rythme syllabique de la dernière
phrase sur son instrument.
Saluons ce musicien !
On reprend la chanson du début.
Tous les enfants se lèvent et recommencent à tourner autour des instruments posés au sol.
A l’orchestre Tralala Etc…
Chacun joue ce qu’il voudra,…
Le chant SI TU VEUX DEVENIR MUSICIEN est à découvrir en parallèle avec les élèves : il permet de compléter le travail autour
des gestes instrumentaux, de la découverte des petits instruments et du lexique associé.

On se reportera au jeu SI JE VEUX DEVENIR MUSICIEN dans la fiche complémentaire.

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Explorer le monde… des objets
Utiliser, fabriquer, manipuler des objets sonores :
Fabriquer des petits instruments de percussion (maracas, guiro…) en utilisant des matériaux de récupération dans une
logique de développement durable. Bouteille d’eau, capsule métallique…

Allemand
On peut introduire des "Klanggeschichten" dans lesquelles l’enseignant raconte une histoire que :
Soit les enfants illustrent avec des onomatopées, des instruments de percussion, voire des mots qui se rapportent
aux événements et aux personnages que l’enseignant décrit,
Soit les enfants bougent dans la salle et illustrent l’histoire avec des onomatopées ou des instruments de
percussion.
Ces illustrations sonores peuvent être libres ou imposées par l’enseignant ou faire suite à une réflexion et un travail de
recherche par tout le groupe-classe.
On pourra à cette occasion étudier les différences entre les onomatopées françaises et les onomatopées allemandes pour
les mêmes objets (par exemple, une porte grincera « iiiiiiiiih » en français et « quiiiiiiietsch » en allemand) ou animaux (par
exemple un coq chantera « cocorico » en français et « kikeriki » en allemand).
Exemples d’onomatopées :
(ZUG) (RÄDER) (LOKOMOTIVE)
tlactlac ii ii guiiii cuhrrrrr cuhrrrrr guhrrrrr fufufufufufu
fafafafafafa
trrrrrrrtrrrrr
zazazazaza
tatatatôo-tatatatôo
tzatzatzatza

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 19


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Si tu veux devenir musicien
Paroles et musique : Patrick ATIDE
extrait de S I TU « VŒUX » DEVENIR MUSICIEN

1. Si tu veux devenir musicien


Frappe, frappe, frappe, frappe,
Si tu veux devenir musicien
Frappe, frappe ton tambourin.
2. Si tu veux devenir musicien
Secoue, secoue, secoue, secoue,
Si tu veux devenir musicien
Secoue, secoue tes maracas.
3. Si tu veux devenir musicien
Sonne, sonne, sonne, sonne,
Si tu veux devenir musicien
Sonne, sonne ton triangle.
4. Si tu veux devenir musicien
Souffle, souffle, souffle, souffle,
Si tu veux devenir musicien
Souffle, souffle dans ta flûte.

5. Si tu veux devenir musicien


Frotte, frotte, frotte, frotte,
Si tu veux devenir musicien
Frotte, frotte sur ton guiro.
6. Si tu veux devenir musicien
Cogne, cogne, cogne, cogne,
Si tu veux devenir musicien
Cogne, cogne sur tes claves.
7. Si tu veux devenir musicien
Claque, claque, claque, claque,
Si tu veux devenir musicien
Claque, claque ton djembé.
© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 20
– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Si tu veux devenir musicien
Intro (8 mesures)
= 75 Strophe 1 interlude (4 mesures) strophe 2
interlude strophe 3 interlude strophe 4
interlude strophe 5 interlude strophe 6

extrait de S I T U « V Œ U X » D E V E N I R MU S I CI E N
Paroles et musique : Patrick ATIDE

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 21


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Komm wir spielen Musik
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre
SI TU VEUX DEVENIR MUSICIEN - Paroles et musique : Patrick ATIDE
extrait de S I TU « VŒUX » DEVENIR MUSICIEN

1. Komm, zusammen spielen wir Musik,


Schlage, schlage, schlage hin !
Komm, zusammen spielen wir Musik,
Schlage auf dein Tamburin.
2. Komm, zusammen spielen wir Musik,
Rüttel, rüttel, rüttel das !
Komm, zusammen spielen wir Musik,
Rüttel deine Maracas.
3. Komm, zusammen spielen wir Musik,
Läute, läute, läute, es !
Komm, zusammen spielen wir Musik,
Läute dein Triangel fest.
4. Komm, zusammen spielen wir Musik,
Blase, blase, blase drein !
Komm, zusammen spielen wir Musik,
Blase in die Flöte rein.
5. Komm, zusammen spielen wir Musik,
Reibe, reibe, reibe rasch !
Komm, zusammen spielen wir Musik,
Reibe den Güiro, ratsch.
6. Komm, zusammen spielen wir Musik,
Haue, haue, haue zu !
Komm, zusammen spielen wir Musik,
Hau auf deine Stäbe nun.
7. Komm, zusammen spielen wir Musik,
Klatsche, klatsche, klatsche drauf !
Komm, zusammen spielen wir Musik,
Klatsche auf die Djembé laut.
© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 22
– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Komm wir spielen Musik Einleitung (8 Takt)

= 75 Strophe 1 Zwischenmusik (4 Takt) strophe


2 Zwischenmusik strophe 3
Zwischenmusik strophe 4 Zwischenmusik
strophe 5 Zwischenmusik strophe 6

SI TU VEUX DEVENIR MUSICIEN - Paroles et musique : Patrick ATIDE


Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre

extrait de « S I T U « V Œ U X » D E V E N I R MU S I CI E N

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 23


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Si tu veux devenir musicien


Présentation du chant
En quelques mots
Patrick Atide est un musicien compositeur, originaire de l’île de la Réunion. Il est guitariste et joue dans le groupe
Ousanousava. Ce chant est extrait d’un livre d’éveil musical éponyme SI TU VEUX DEVENIR MUSICIEN (Patati musik) dédié à la
jeunesse. Il y propose des chansons vivantes, qui éveillent la curiosité des plus jeunes et donnent envie de faire résonner des
instruments divers et variés…
Yves Rudio propose une version allemande inédite de ce chant, avec l’aimable autorisation de l’auteur : KOMM WIR SPIELEN
MUSIK, que vous retrouverez sur le CD allemand de ce répertoire. Professeur des écoles en classe bilingue à Haguenau, il
participe régulièrement à la création et l’adaptation de chants (les ALSA’COMPTINES, ES SINGEN DIE SCHULEN -
Approchants,…)

Structure
Refrain

Refrain

Refrain

Refrain

Refrain

Refrain
Intro

final
8 mes FRAPPE SECOUE SONNE SOUFFLE FROTTE COGNE CLAQUE

ton tes ton dans ta sur ton sur tes


ton djembé
tambourin maracas triangle flûte guiro claves

SCHLAGE RÜTTEL LÄUTE BLASE REIBE HAUE KLATSCHE

auf
auf dein deine dein in die den auf die
deine
Tamburin Maracas Triangel Flöte Güiro Djembé
Stäbe

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Toute la difficulté réside dans les mots du titre « Si tu veux devenir musicien ». Les enfants auront tendance à avancer le
menton en galoche (= en avant) en chantant bouche serrée/fermée, ce qui ne manquera pas de produire des sons
aigrelets.
Antidote : s’entraîner à avancer un peu les lèvres pour faire une "bouche bisou", ne pas coincer les mandibules et ne pas
trop fermer la bouche. Un petit truc qui fonctionne bien : chanter en imaginant un bonbon resté collé au palais ! Cela
"marche" toujours bien, surtout quand c’est du vécu !…

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Mimer les gestes proposés : frapper, cogner, claquer…
Imiter les positions des instrumentistes : dans quelle position joue un flûtiste ? un joueur de djembé ?

Apparier la photo de l’instrument avec le verbe d’action correspondant (annexe jeu : SI JE VEUX DEVENIR
MUSICIEN)

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 24


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin en éducation musicale
Nous vous proposons les photos des instruments, les pictogrammes des verbes d’action dans la fiche SI JE VEUX
DEVENIR MUSICIEN ! Elle comprend un jeu de cartes à jouer, les règles du jeu, un modèle de dé à fabriquer pour faire
évoluer la situation de jeu initiale.

Vous trouverez le jeu en français mais également en allemand en annexe KOMM ICH SPIELE MUSIK !

RECHERCHE SONORE ET COMPARAISON


Etablir des critères de comparaison, formuler des choix
Dans ces activités de recherches, laisser les enfants tâtonner, essayer et confronter leurs propositions. Les amener à
justifier leur choix.

Utiliser de vrais instruments puis introduire les photos d’instruments et pictogrammes disponibles dans la fiche SI JE
VEUX DEVENIR MUSICIEN !

Etape 1 : explorer les gestes instrumentaux qui permettent de mettre en vibration les matières
Une proposition de catégorisation par geste :
frapper : triangle, claves, djembé, tambourin (sonner, cogner, claquer sont des variantes permettant de frapper
différemment sur l’instrument)
souffler : flûte
frotter : guiro
secouer : maracas

Etape 2 : catégoriser les instruments en fonction de leur matière


Une proposition de catégorisation à partir des matières mises en vibration :
le métal : le triangle
le bois : le guiro, les claves, les maracas, la flûte à bec
la peau : le tambourin et le djembé
le plastique ou autre : au cas où un des instruments montré serait fabriqué dans une autre matière…

Etape 3 : catégoriser les instruments en fonction de grandes familles d’instruments (les cordes, les vents, les
percussions)
la famille des vents : la flûte
la famille des percussions : le triangle, le guiro, les claves, les maracas, le tambourin, le djembé
Rappel pour l’enseignant : le cas de la flûte
Dans la nomenclature officielle, la flûte fait partie de la famille des « instruments à vent », dans la sous-catégorie des
« bois » (et non pas des « cuivres »…)
Elle fait partie des instruments à vent :
Pour faire vibrer l’instrument, je dois souffler dedans (que la flûte soit en bois, en plastique ou en métal). C’est l’air qui
fait résonner l’instrument en frappant sur le biseau (trou biseauté aussi bien sur la flûte à bec que sur la flûte
traversière). La façon de souffler sur le biseau n’est pas la même : c’est pourquoi, à l’oreille, on peut faire la différence
entre le timbre d’une flûte à bec, d’une flûte traversière ou d’une flûte de pan.
Dans la catégorie des « bois » :
A l’origine, les flûtes pouvaient être fabriquées en bois ou même en os. La flûte à bec et la flûte de pan peuvent être
en bois ou en plastique ; la flûte traversière peut être en bois ou en métal… et même en cristal ! Le timbre de la
flûte, « sa carte d’identité sonore» est alors reconnaissable, quelle que soit la matière utilisée pour la fabriquer.

Jeu rythmique
Jouer ensemble des formules rythmiques (à mettre en lien avec L’ORCHESTRE TRALALA et le jeu de la fiche SI JE VEUX
DEVENIR MUSICIEN!)

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 25


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Chants et comptines en lien
MES PETITES MAINS TAPENT (ECOLES QUI CHANTENT – Maternelle - Approchants) : taper, frotter, tourner
LES ANIMAUX MUSICIENS (ECOLES QUI CHANTENT – Maternelle - Approchants)
L’ORCHESTRE TRALALA ((ECOLES QUI CHANTENT 2015/16 - Approchants)

QUE FAIT MA MAIN ?


Ma petite main caresse, doux doux doux (une main caresse l’autre main)
Ma petite main pince, ouille ouille ouille (une main pince l’autre main)
Elle chatouille, guili guili guili (une main chatouille l’autre main)
Elle gratte, gre gre gre (une main gratte l’autre main)
Elle frappe, pan pan pan (une main frappe l’autre main)
Elle danse, hop hop hop (la main tourne en l’air)
Et puis… elle s’en va ! (cacher les mains derrière son dos)

PINCE-MINCE-DOUX-MOU-GRATTE, (ECOLES QUI CHANTENT – MATERNELLE – Approchants)


Qu’est-ce que j’ai dans ma poche ?
Quelque chose qui pince aïe !
Quelque chose de mince
Quelque chose de doux
Quelque chose de mou
Quelque chose qui me gratte
Une pince-mince-doux-mou-gratte

Ouvrages à consulter
MUSIQUE AU QUOTIDIEN, Annie Bachelard, Daniel Coulon, et Jean-Paul Loisy (Sceren, réed. 2010).
PROMENONS NOTRE OREILLE CHEZ LES MUSICIENS (Fuzeau).
Le coffret contient :
80 cartes plastifiées : 64 instruments / 16 cartes représentant les familles et gestes sonores
2 CD audio (41' et 36')
1 livret pédagogique 32 pages (format 17 x 22 cm)

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Arts plastiques
Représenter les verbes d’action de la comptine QUE FAIT MA MAIN ? en favorisant des expériences tactiles grâce à différents
moyens (craie, peinture, encre, pigments…)

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 26


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Fais-moi une chanson
Paroles : Richard GOTAINER / Musique : Alvin CAMBRIAN
GATKESS Productions

Refrain
Fais-moi, oh oui, fais-moi
Sois sympa, fais-moi une chanson

1. Sur un vieux fond de guitare acoustique


Dessine-moi des trucs à l'électrique
Quelque chose qui ferait "dang dong ding"
Ou bien "ding dang doung dang doung dang doung dang"
Quelque chose qui ferait "dang dong ding"
Ou bien "ding dang doung dang doung dang"

2. Tu t'imagines une basse en tutu


Qui fait des bulles avec un son joufflu
Peut-être bien d'une paire de maracas
Qui sautille en faisant du surplace
Quelque chose qui fait "tchic tchiki tchic"
"Tchic tchiki tchic tchik"

Refrain (bis)

3. Comme une imperturbable mécanique


Toms et tams-tams se donneraient la réplique
Quelque chose qui ferait "boum tchiki boum"
Ou bien "boum tchiki tchak boum boum tchiki boum"
Quelque chose qui ferait… !

pont 4. Et puis, tu sais, à un moment donné


Cette chanson-là serait la chanson On f’rait comme si tout était terminé
Qui, en gros dirait, "fais-moi une chanson"

Et grosso modo, l'air que nous chantons
Et juste après on recommencerait
Serait l'air de la chanson en question !
Et la guitare du début reprendrait
Refrain (bis) Quelque chose qui ferait "ding dang dong"
Ou bien "ding dang doung dang doung dang
Refrain (ad. Lib)

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 27


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Fais-moi une chanson
Intro (2 mesures) refrain couplet 1
= 86 couplet 2 refrain couplet 3 pont
refrain (bis) couplet 4 refrain (ad lib)

Paroles : Richard GOTAINER / Musique : Alvin CAMBRIAN


GATKESS Productions

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 28


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Fais-moi une chanson

Paroles : Richard GOTAINER / Musique : Alvin CAMBRIAN


GATKESS Productions

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 29


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Fais-moi une chanson

Paroles : Richard GOTAINER / Musique : Alvin CAMBRIAN


GATKESS Productions

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 30


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Fais-moi une chanson

Paroles : Richard GOTAINER / Musique : Alvin CAMBRIAN


GATKESS Productions

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 31


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Fais-moi une chanson

Paroles : Richard GOTAINER / Musique : Alvin CAMBRIAN


GATKESS Productions

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 32


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Fais-moi une chanson


Présentation du chant
En quelques mots
D’abord connu par la publicité, Richard Gotainer est devenu célèbre dans l’univers de la variété, dans les années 1980. Ses
textes déjantés, au débit rapide, aux sonorités marquées (allitérations, assonances) ont été imprimés dans les mémoires.
LE SAMPA (ECOLES QUI CHANTENT 2012/13 - Approchant) est un exemple de ce succès.
FAIS-MOI UNE CHANSON, tirée de l’album LE FORGEUR DE TEMPO, est "une recette de cuisine" pour faire une chanson, à coup
d’instruments, d’onomatopées, de consonnes sonnantes et trébuchantes…Le résultat : la chanson elle-même !

Structure
Intro Refrain Refrain Pont Refrain Refrain
Cette Ad lib…
2 mes chanson avec 2ème voix
là… en écho

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Bien corporaliser cette chanson, encourager les enfants à bouger et à bien vivre le rythme et le tempo.
Les sons diphtongués des "ding, dang, doung, dong" permettront "d’accrocher" les aigus.
Veiller cependant à bien ouvrir la bouche en amont des aigus de la dernière ligne du couplet 1, ouverture de préférence
"verticale" et étroite, plutôt qu’horizontale.
Tous les passages mélodiques sur des onomatopées ("ding", "dang"… "tchiki, tchik", "boum", etc) feront de bons exercices
de mise en voix pour ce chant comme pour d’autres.

Conseils d’interprétation
Un passage de ce chant est difficile à chanter, aux mesures 15 et 74 : voix tendue vers les aigus, sur des onomatopées. Il
serait judicieux de ne confier ce passage qu’à quelques élèves capables de monter facilement.

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Le texte, au débit rapide, aux difficultés d’articulation inhérentes, doit être mis en bouche patiemment : lentement, de plus
en plus vite, avec un stylo en bouche s’il le faut pour réussir à bien émettre les consonnes en voix parlée

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 33


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin en éducation musicale
Ecrire une chanson !
Nous vous invitons évidemment, à prendre votre plume pour écrire collectivement une chanson.
La démarche pédagogique, depuis des déclencheurs simples jusqu’à l’écriture d’une chanson "à texte", est explicitée dans
le dossier pédagogique du répertoire ECOLES QUI CHANTENT n°34 – 2013/14 (Approchants).
Vous pourrez même y trouver une chanson "incomplète", POURQUOI, PARCE QUE… dont il faudra écrire et composer les
couplets. Un guide vous accompagnera pas à pas dans cette aventure. La bande-son vous permettra d’interpréter votre
chanson dans son intégralité.

Polyphonie
Réaliser une polyphonie sur le dernier refrain.

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Usage du numérique : recherche documentaire
Richard Gotainer
Préparer un exposé sur Richard Gotainer en cherchant sur le web (documents, textes, archives sonores ou vidéo).
Le travail des auteurs-compositeurs
Découvrir le travail des auteurs-compositeurs-interprètes avec l’opération nationale LA FABRIQUE A CHANSONS : conçue en
partenariat avec la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) et le réseau Canopé, LA FABRIQUE
A CHANSONS propose à des auteurs-compositeurs d'intervenir dans les écoles et de partager avec les élèves leur
quotidien d'artistes afin de créer une chanson.
Pour en savoir plus : http://eduscol.education.fr/cid88038/-la-fabrique-a-chansons.html
Le droit d’auteur
Un petit ouvrage évoque les questions du droit d’auteur et pourra faire l’objet d’un débat passionnant en classe :
LA VIE D’ARTISTE, 4 histoires du droit d’auteur, Franck Médioni (Editions A dos d’âne).
Le droit d’auteur expliqué en bande-dessinée :
LE DROIT D’AUTEUR (OMPI : organisation mondiale de la propriété intellectuelle) :
http://www.wipo.int/edocs/pubdocs/fr/copyright/484/wipo_pub_484.pdf

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 34


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Des couleurs plein la tête
Paroles et musique : Philippe ALBOR
AGORILA - www.agorila.com

Refrain :
J’ai des couleurs plein la tête
Qui me donnent envie de danser
Des couleurs qui font la fête
Pour se mélanger bis

1. Noir, blanc,
Remue, remue bien
Noir, blanc,
Gris, c’est réussi !

Refrain
2. Jaune, bleu,
Remue, remue bien
Jaune, bleu,
Vert, facile à faire !

Refrain
3. Rouge, blanc,
Remue, remue bien
Rouge, blanc,
Rose, l’apothéose !

Refrain
Coda :
Pour se mélanger !
Pour se mélanger !

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 35


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Des couleurs plein la tête
Intro (4 mesures) refrain couplet
= 94 1 refrain couplet 2 refrain
couplet 3 refrain CODA

Paroles et musique : Philippe ALBOR


AGORILA - www.agorila.com

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 36


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Des couleurs plein la tête


Présentation du chant
En quelques mots
D’origine basque, Philippe Albor, partage son temps entre des interventions d’éveil musical dans les écoles et la scène, en
one-man show ou avec différents artistes. Engagé dans des projets d’écriture de chansons avec des classes, il anime avec
Marcela Muñoz (psychologue), des séances de contes-chansons-débats philosophiques. Comme pour la chanson
BONJOUR, la chanson J’AI DES COULEURS PLEIN LA TETE pourrait déboucher sur un moment d’échange dans le cadre de
l’éducation morale et civique : en quoi le mélange apporte-t-il une richesse supplémentaire ? Le fait d’avoir évoqué le noir
et le blanc dans le premier couplet, n’est sans doute pas anodin…

Structure
Intro Refrain Refrain Refrain Refrain coda
4 mes

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Refrain : pas le temps de respirer entre la ligne 2 et la ligne 3, bien enchaîner «… envie de danser / des couleurs… » avec
une accentuation de « des » pour garder la dynamique du chant.
Chanter "tête", "fête", "danser", "mélanger" sans ouvrir trop largement la bouche, à essayer en chantant dans le "moule"
(=forme de la bouche) du "oeu" de œuf, cœur.
Couplets : un bon truc pour s’entraîner à ne pas faire de tenues laborieuses sur les fins de chaque couplet en "i" (réussi),
en "aire" (facile à faire), "ose" (apothéose): s’accompagner des mains qui s’écartent l’une vers le haut et l’autre vers le bas,
ouvrir progressivement la bouche tout le long de la tenue. Le fait de s’y concentrer évite de "fixer" la bouche et de créer
une crispation qui fait immanquablement perdre en justesse en faisant s’aggraver le son.
A essayer vraiment, ce n’est pas compliqué, et cela évite de se fatiguer en forçant la voix.

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Arts visuels
Le chant est à mettre en lien direct avec un travail sur les couleurs en arts visuels. Le lexique des couleurs (monochrome,
polychrome, les noms des différentes nuances de rouge, de bleu, de vert, les notions de couleurs primaires,
complémentaires, couleurs rabattues, couleurs dégradées…) sera abordé au cours de réalisations plastiques.
De nombreux dossiers pédagogiques existent sur ce sujet, en lien avec des expositions. A titre d’exemple, le dossier
pédagogique réalisé par le Service éducatif des Abattoirs (institution située dans les anciens abattoirs de Toulouse, classée
« Musée de France ») traite particulièrement bien ce sujet.
http://www.lesabattoirs.org/enseignants/dossiers/2011/horslesmurs/couleur.pdf
Voir aussi le site des Conseillers Pédagogiques en Arts Visuels du 67 : lexique des couleurs, rubrique DES MOTS POUR DIRE
http://cpd67.site.ac-strasbourg.fr/arts_visuels/?page_id=42

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 37


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Littérature de jeunesse
Quelques classiques sur le thème des couleurs et des mélanges.

Cycle 1
TOUTES LES COULEURS, Alex Sanders (L’Ecole des loisirs) : les couleurs
PETIT-BLEU ET PETIT-JAUNE, Leo Lionni (L’Ecole des loisirs) : le mélange
BEBE LEZARD, BEBE BIZARRE, Hy-Sook Kang (Rue du Monde) : les couleurs
SI LA NEIGE ETAIT ROUGE, Eric Battut (Milan) : les couleurs
LA REINE DES COULEURS, Jutta Bauer (Autrement) : les couleurs / le mélange

Cycle 2 et cycle 3
UN BLEU SI BLEU, Jean-François Dumont (Père Castor – Flammarion) : les nuances d’une couleur
LE MAGICIEN DES COULEURS, Arnold Lobel (L’Ecole des Loisirs) : les mélanges de couleurs
LE PETIT LIVRE DES COULEURS, Michel Pastoureau (Seuil) : la symbolique des couleurs
LE PIANO DES COULEURS, Massin (Gallimard Jeunesse) : l’histoire d’un garçon qui entend les couleurs

Education morale et civique


Quelques titres sur le thème du métissage
QUELLE EST MA COULEUR, Antoine Guillopé (La joie de lire)
JINJU MA SUPER COPINE, Lim Yeong-hee (Chan Ok)
AMOS ET LE PAYS NOIR, Anne Cortey (Autrement jeunesse)
MIRIAM MAFOU METISSE, Marie Sellier (Paris Musée)
LES ENFANTS DE LA LUNE ET DU SOLEIL, François David (Motus)

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 38


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
La neige
Paroles : Madeleine SCHALLER / musique : Lionel DIENY / arr : Charly ROQUET
CD : Battements de Chœur

Refrain
Vole, vole, tourbillonne
Danse et danse joli flocon.
Vole, vole, tourbillonne
Danse et danse et viens te poser.

1. La neige est tombée sur le village


De son manteau blanc a tout recouvert
La neige est tombée sur le village
Le vent a soufflé, apportant l’hiver.

2. La neige est tombée sur le village


Et de son silence a tout env’loppé
La neige est tombée sur le village
Couvrant les frontières, apportant la paix.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 39


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
La neige
Intro (8 mes) refrain couplet 1 interlude (8
= 100 mes) refrain interlude (3 mes) couplet 2
interlude (8 mes) refrain refrain fin
Enregistré en Mi bémol mineur
(mettre CAPO 1)

Paroles : Madeleine SCHALLER / musique : Lionel DIENY / arr : Charly ROQUET


CD : Battements de Chœur

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 40


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Der Schnee
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre LA NEIGE -
paroles : Madeleine SCHALLER / musique : Lionel DIENY / arr : Charly ROQUET -
CD : Battements de Chœur

Refrain
Flieg und flieg und durch die Lüfte wirble,
Tanz und tanz, liebe Flocke hier.
Flieg und flieg und durch die Lüfte wirble,
Tanz und tanz, leg dich ab bei mir.

1. Heute ist der Schnee auf das Dorf gefallen,


Mit dem weißen Mantel hat er’s bedeckt.
Heute ist der Schnee auf das Dorf gefallen
Und der Winter wurde vom Wind geweckt.

2. Heute ist der Schnee auf das Dorf gefallen,


Wir sind in die Ruhe still eingehüllt.
Heute ist der Schnee auf das Dorf gefallen
Und hat uns mit Frieden ganz neu erfüllt.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 41


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Der Schnee
Einleitung (8 Takt) Refrain Strophe 1

= 100 Zwischenspiel (8 Takt) Refrain Zwischenspiel (3


Takt) Strophe 2 Zwischenspiel (8 Takt)

Enregistré en Mi bémol mineur Refrain Refrain Schluss

(mettre CAPO 1)

Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre LA NEIGE - paroles : Madeleine SCHALLER /
musique : Lionel DIENY / arr : Charly ROQUET - CD : Battements de Chœur

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 42


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

La neige
Présentation du chant
En quelques mots
Cette chanson originale a été créée dans le cadre d’un projet entre les élèves du SISES de l’AAPEI de Strasbourg et des
élèves de la classe musicale du Conservatoire de Strasbourg. Composée par Lionel Dieny, écrite par Madeleine Schaller
et arrangée par Charly Roquet, elle figure sur le CD BATTEMENT DE CHŒUR, CHANSONS ORIGINALES POUR ENFANTS PAS
BANALS, projet réunissant autour du chant des enfants porteurs d’un handicap mental et des élèves des classes musique de
l’école du Neufeld.
Yves Rudio propose une version allemande inédite de ce chant, avec l’aimable autorisation de l’auteur : DER SCHNEE, que
vous retrouverez sur le CD allemand de ce répertoire. Professeur des écoles en classe bilingue à Haguenau, il participe
régulièrement à la création et l’adaptation de chants (les ALSA’COMPTINES, ES SINGEN DIE SCHULEN - Approchants,…)

Structure
Intro Refrain Interlude Interlude Refrain Interlude Interlude Refrain Final
Piano Piano
8 mes 3 mes 3 mes X2
8 mes 8 mes

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Principales difficultés de ce chant : la descente mélodique sur « tourbillonne » et la gestion des aigus dans les couplets.
L’idéal serait de commencer le travail proposé ci-dessous sans avoir au préalable fait entendre le chant aux enfants, de
manière à ce qu’ils aient encore "des oreilles toutes neuves".
Refrain : travailler d’abord tout le refrain sans chanter, en travaillant la prosodie (rythme naturel des mots parlés), en
visant la légèreté des flocons. Chanter ensuite le texte "recto tono" (= sur une seule note) en retrouvant cette même
légèreté. Changer plusieurs fois de note de référence.
Passer ensuite à la mélodie en s’aidant du geste : le flocon vole en tourbillonnant (progressivement tout le long du refrain)
vers le haut, jamais vers le bas. Cela devrait permettre de contourner l’écueil d’un appui exagéré des notes graves, plus
particulièrement celle de « tourbillonne ». Ne pas chercher à viser ce grave, privilégier le principe de la syllabe muette.
Couplet : l’attitude commune est en général de baisser le menton pour accompagner les sons graves et de lever le nez à
la pêche aux aigus…. C’est tout faux ! Il faut que la tête reste dans l’axe vertical même si la mélodie est ascendante.
Penser à bien faire articuler mais sans ouvrir trop la bouche en largeur (resserrer un peu "l’éventail" des voyelles. A faire
déjà pendant la mise en voix).
Une fois encore, c’est en accompagnant du geste que l’on permettra aux enfants d’aborder plus facilement les notes
aigues. Rappeler le principe de l’ascenseur ! C’est le contrepoids qui permet à la cabine de s’élever. En l’occurrence, et pour
rester dans la thématique du chant, faire un geste ample du bras et de la main représentant l’étendue neigeuse "en bas",
sur le sol. Le faire quatre fois en changeant de bras et en insistant sur la fluidité du geste (ne pas aller plus vite ni plus
lentement que la musique). Cela favorisera également le legato (=lié) du chant.
La neige est tombée sur le village
De son manteau blanc a tout recouvert
La neige est tombée sur le village
Le vent a soufflé, apportant l’hiver.
Le geste peut être abandonné une fois le principe bien compris.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 43


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Echauffement vocal
… Concevoir un échauffement vocal sur le thème de l’hiver

Cf annexe CONSTRUIRE UN ECHAUFFEMENT VOCAL

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


S’appuyer sur le travail des structures
Comme les couplets ont une forme régulière, mémoriser les paroles en reconstituant des étiquettes.

Par exemple, pour apprendre le couplet 1 en français et en allemand :


La neige est tombée sur le village Heute ist der Schnee auf das Dorf gefallen

De son manteau blanc a tout recouvert Mit dem weißen Mantel hat er’s bedeckt

La neige est tombée sur le village Heute ist der Schnee auf das Dorf gefallen

Le vent a soufflé apportant l’hiver Und der Winter wurde vom Wind geweckt
Pour le texte allemand, dire le texte en rythme afin de bien mettre en bouche les différents enchaînements, notamment
quand il y a des croches.

Pour aller plus loin en éducation musicale

Jeu d’écoute active : la forme rondo (structure couplet / refrain)


Reconnaître un refrain et traduire cette reconnaissance par une réponse corporelle précise.

Exemple de propositions pour les cycles 1 et 2 :

quand je reconnais le REFRAIN : quand je reconnais le COUPLET :


proposition 1 Jeu de main (doigts qui papillonnent) Tapoter délicatement son bras (ou l’ensemble de son corps)
avec son index
proposition 2 Tourner sur soi-même comme les flocons Une partie de la classe s’immobilise (= maisons du village).
L’autre partie agite des foulards blancs et virevolte dans le
village (= flocons)
proposition 3 Marcher S’arrêter

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 44


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Histoire des arts / arts du son

Ecoutes en lien (cf annexe RALLYE D’ECOUTE SUR LE THEME DE L’HIVER)


PAS DANS LA NEIGE, Claude Debussy
1er mouvement de L’HIVER – LES QUATRE SAISONS, Vivaldi (1678-1741)
Acte 3, Roi Arthur de Purcell : L’AIR DU GENIE DU FROID (1659-1695) Haute-contre
Autres écoutes
FINLANDIA, Jean Sibélius
Symphonie n°1, REVES D’HIVER de Tchaikovsky (1840-1893)
WINTERREISE, Lied de Schubert
Valse LES PATINEURS, Emile Waldteufel
Chant de Laponie du peuple Saami : LE JOIK (prononcer "yoïk"). Les chœurs inspirés de ce chant traditionnel sont
évoqués dans la REINE DES NEIGES de Disney et sont écrits en vieux norrois :
https://www.youtube.com/watch?v=LTNQAL4nV5A
Chants de gorge inuit

Chants à interpréter en lien


L’HIVER EST TOUT BLANC, Musique au quotidien, SCEREN
CHANSON POUR LES ENFANTS L’HIVER, Jacques Prévert (Ecoles qui chantent 2000/01 - Approchants)
LA NEIGE, W. Lemit (Ecoles qui chantent 1990/91 - Approchants)
FLOCON, PAPILLON, Anne Sylvestre
UN PETIT FLOCON DE NEIGE, Pierre Chêne
FLOCONS DE NOËL, Anny Versini (Ecoles qui chantent-Noël Tome 2 - Approchants)
SCHNEEFLÖCKCHEN, WEISSRÖCKCHEN (Ecoles qui chantent-Noël Tome 1 - Approchants)
KOMM ZUE MIR IM SCHNEE, René Egles/Weckmann (Ecoles qui chantent 1993/94 - Approchants)

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Littérature de jeunesse
BLANC, BONHOMME DE NEIGE, Magdalena (Père Castor Flammarion)
LA MOUFLE, Bernard Villiot (L’élan vert)
DEVINE QUI FAIT QUOI : UNE PROMENADE INVISIBLE, Gerda Muller (l’Ecole des loisirs, coll. Archimède, 1999)
SI LA NEIGE ETAIT ROUGE, Eric Battut (Milan)
JOUR DE NEIGE, Delphine Chedru (Autrement Jeunesse)
IL A NEIGE CE MATIN, Steffie Brocoli (Mango Jeunesse) : Chaque trace de pas est gaufrée, sur un papier immaculé.
LE BONNET ROUGE, Brigitte Weninger (Minedition) – en allemand : DIE ZWERGENMÜTZE

Histoire des arts / arts du visuel


Film : LE BONHOMME DE NEIGE de Dianne Jackson (1982) : se référer au site ECOLE ET CINEMA pour avoir l’ensemble
des informations : www.enfants-de-cinema.com
Découvrir un extrait du film NANOUK L’ESQUIMAU, Robert Flaherty (1922).

Découvrir de grandes œuvres du patrimoine :


Peinture : PAYSAGE D'HIVER AVEC PATINEURS ET TRAPPE AUX OISEAUX, 1565, Pieter Brueghel l’Ancien (1528-1569 /
Anvers Musée des Beaux-Arts) ou encore CHASSEURS DANS LA NEIGE
Peinture : ENVIRONS DE HONFLEUR. NEIGE, Claude Monet (1840-1926 / Paris, Musée du Louvre)
Photographie : MOSCOU SOUS LA NEIGE, Marc Riboud (né en 1923 / Paris, musée national d’Art moderne-centre
Georges Pompidou).

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 45


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
C'était une petite planète
Paroles et musique : Pierre CHÊNE
CD : Chansons pour rêver - distribution VICTORIE MUSIC

1. On l'avait jetée du ciel


Elle mourait comme un oiseau
A deux pas d'une poubelle
Dans la boue d'un caniveau
On aurait dit un ballon
Elle était vraiment très sale
Ce fut un petit garçon
Qui trouva la pauvre balle

Refrain 1
C’était une petite planète 3. Alors le petit garçon

Une planète de rien du tout A recueilli la planète,

Elle n'était vraiment pas nette Il acheta du savon

Sous son manteau de gadoue Bis Lui fit un brin de toilette ;


Puis il a pris ses crayons
2. Elle avait des océans
Et sa boîte d'aquarelles,
Tout barbouillés de goudron,
Pour repeindre les poissons
Et ses forêts en brûlant
Les pigeons et les gazelles.
Se recouvraient de charbon.
Ses ruisseaux et ses rivières Refrain 1

N’étaient plus que des égouts, 4. Avec tout plein de couleurs,


Partout c'était le désert Il a repeint la forêt,
Y’avait plus que des cailloux. Les océans et les fleurs,
Et même les maisons plus gaies ;
Refrain 1
Et pour sa petite sœur,
Endormie dans son berceau
Il a posé en douceur
Le plus joli des cadeaux.

Refrain 2
C’était une petite planète
Une planète de rien du tout
Il l'a mise près de sa tête,
L’a posée contre sa joue. Bis

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 46


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
= 150
Intro : F#°
C A-
C’était une petite planète

D-
G
C

Paroles et musique : Pierre CHÊNE


CD : Chansons pour rêver - distribution VICTORIE MUSIC
C’était une petite planète
Intro (2 mesures) Couplet 1 refrain 1
interlude (2 mes) couplet 2 refrain 1
interlude (2 mes) couplet 3 refrain 1
interlude (2 mes) couplet 4 refrain 2 final

CD : Chansons pour rêver - distribution VICTORIE MUSIC


Interlude : C° C A- D- G C Paroles et musique : Pierre CHÊNE

Coda : F Ab C

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 48


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

C’était une petite planète


Présentation du chant
En quelques mots
Tirée de l’album DESSINE-MOI UN SOURIRE (1995) de Pierre Chêne et repris dans CHANSONS POUR REVER (2006) et JE NE
SERAI JAMAIS POETE (2010), cette très belle chanson aborde avec poésie la question de l’engagement personnel pour la
sauvegarde de l’environnement.

Structure
Refrain Refrain Refrain Refrain
Intro Final
1 1 1 2
2 mes 2 mes 2 mes 2 mes

Conseils pour l’apprentissage


Préparation vocale
Jouer avec les 5 notes : do= 1 ré= 2 mi= 3 fa=4 sol=5 pour faciliter l’intonation des intervalles.
Chaque doigt de la main représente une note. On lève les doigts l’un après l’autre de 1 à 5 en chantant la gamme. Même
chose en descendant.
Chanter ensuite 1-2 / 2-1 1-3 / 3-1 1-4 / 4-1 1-5 / 5-1

Conseils techniques d’une chanteuse


Pour faciliter le chant des couplets : faire prendre aux enfants ce qui s’appelle la "voix de tête" en technique vocale.
Trouver cette couleur vocale en faisant un joli "glissando" sur des "wouaouh !… " tout en légèreté et en modulant
beaucoup la voix entre le grave et l’aigu. Cela permet de changer de registre de voix sans effort et de passer facilement
d’un extrême à l’autre sans rupture de la ligne mélodique. Une fois cet effet trouvé, faire dire le texte sans chanter sur le
même principe, puis passer au chant en essayant de garder cette façon douce et délicate de chanter. La jeune interprète
de l’enregistrement le fait très bien.

Conseils d’interprétation
Les couplets demandent une très bonne articulation. Veillez cependant à ce que les attaques de début de vers ne soient
pas trop brutales…

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Lorsqu’un chant comporte plusieurs couplets, le travail de mémorisation est particulièrement important. Il permet de
mettre le texte "en bouche", de s’approprier le rythme syllabique, et de soigner l’articulation. Ne cédons pas à la "paresse"
de donner les paroles aux enfants. Ils les assimileront à une vitesse qui vous étonnera !
Pour ce faire, quelques pistes de travail, qui pourront être transposées à d’autres chants.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 49


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Première étape
L’adulte lance le début, les élèves continuent : ceci en respectant le rythme syllabique, qui est parfaitement régulier sur ce
chant. Cet exercice est exécuté un vers sur deux.

1er couplet Adulte Enfant


On l’avait jetée du ciel Elle mourait comme un oiseau
A deux pas d’une poubelle Dans la boue d’un caniveau
On aurait dit un ballon Elle était vraiment très sale
Ce fut un petit garçon Qui trouva la pauvre balle.
Penser à varier les manières de dire le texte : jouer sur le timbre, sur le caractère de la voix, sur les nuances, sur le tempo.
Exemple : quand le texte commence à être assimilé, on peut le dire de la manière suivante :
adulte/lent enfants/rapide
A force de répéter, l’ensemble du texte commence à être retenu.

Deuxième étape
Il s’agit ensuite de mémoriser l’amorce des phrases, ce qui pose toujours problème.
Pour aider les élèves, on représente le début par un pictogramme faisant écho à un mot, une situation évoquée dans le
texte.
Cette fois, l’échange se passe dans le sens inverse.
L’adulte fait respirer le groupe pour que l’attaque soit simultanée (comme quand on chante).
Il maintient une pulsation régulière.

1er couplet : Enfant Adulte


On… Elle mourait comme un oiseau

A… Dans la boue d’un caniveau

On… Elle était vraiment très sale

Ce fut… Qui trouva la pauvre balle.

On commence par le premier couplet. On entretient ce travail sur plusieurs jours, lors de moments de rupture.
On mémorise le second couplet, de la même manière, lorsque le premier est parfaitement assimilé.
Les images vous sont fournies en annexe RESSOURCES IMAGES.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 50


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
2ème couplet : Enfant Adulte
Elle… Tout barbouillés de goudron

Et… Se recouvraient de charbon

Ses… N’étaient plus que des égouts

Partout… Y’avait plus que des cailloux

3ème couplet : Enfant Adulte


Alors… A recueilli la planète

Il…. Lui fit un brin de toilette

Puis… Et sa boîte d’aquarelles

Pour… Les pigeons et les gazelles

4ème couplet : Enfant Adulte


Avec… Il a repeint la forêt

Les…. Et même les maisons plus gaies

Et…. Endormie dans son berceau

Il… Le plus joli des cadeaux

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 51


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Dans une étape suivante, on enlève les mots d’attaque et on ne garde plus que les dessins.
Ensuite, on enlève toute aide.
Suggestion !
Pour les couplets 3 et 4, les élèves "s’apprennent" mutuellement le texte en se servant des aides. Ils prennent tour à tour le
rôle du maître et de l’élève.
Ceci peut également s’effectuer dans un moment de rupture ! Les élèves seront fiers d’être capables d’apprendre sans
nous…

Pour aller plus loin en éducation musicale

Le refrain se prête bien à un "snap" sur le contretemps (claquements de doigt).

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Littérature de jeunesse
Le CRDP de l’académie de Créteil propose sur son site une importante bibliographie de livres de jeunesse dédiés aux
problèmes de l’environnement.
http://www.cndp.fr/crdp-creteil/telemaque/comite/environnement-bibli.htm
Vous y trouverez divers albums dans la rubrique POLLUTION (DE L'EAU, DE L'AIR, SONORE).

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 52


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Recycle c'est magique
Paroles : Dominique DIMEY / musique : Pierre BLUTEAU
VICTORIE MUSIC

Refrain
Recycle c’est magique
C’est le cycle de la vie
Recycle c’est magique
Faut pas que tu l’oublies ! Bis
Interlude sifflé

1. Mon vieux jean tout abimé


Je l’ai trié, je l’ai jeté
Avec ses fils on a refait
Un nouveau pull à col… en v
Les vieux journaux qui tachent les doigts
Qui racontent ce qui ne va pas
Sont revenus lavés liftés
En papier blanc, pour s’es…suyer !

Refrain
Interlude sifflé

2. Les bouts d’plastique qui nous emballent


Qui nous étouffent, nous font du mal
D’viendront de beaux oreillers
Sur lesquels on pourra… rêver !
Les cannettes en aluminium
Qui prennent la tête de tous les hommes
Se transform’ront en radiateurs
Pour nous donner de la… chaleur

Refrain (ad Lib)

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 53


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Recycle c'est magique Intro (4 mesures) refrain
interlude sifflé (2 mes) couplet 1
= 88
refrain interlude sifflé (2 mes)
couplet 2 refrain (ad lib)

Paroles : Dominique DIMEY / musique : Pierre BLUTEAU


VICTORIE MUSIC

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 54


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Recyceln ist in
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre
RECYCLE C’EST MAGIQUE - Paroles : Dominique DIMEY / musique : Pierre BLUTEAU
VICTORIE MUSIC

Refrain
Recyceln ist in,
Das gehört nun mal zur Welt !
Recyceln ist in,
Das kostet kein Geld ! Bis
Zwischenmusik
1. Alte Kleider wieder benutzen, Meine Jeans, kaputt und alt,
So kalt ! Ich habe sie gerettet halt,
Mit ihren Fäden macht man bald
‘nen Pulli für wenn’s ist so kalt !
Zeitung, Hefte, Werbung, Gelesen wird die Zeitung hier,
Da gibt’s viel zu viel ! Von Attentaten hören wir,
Wenn sie ganz neu gewaschen wird,
Erhalten wir damit Papier.
Refrain

Zwischenmusik
2. Plastik Taschen, Flaschen, recyceln Plastiktaschen liegen dort
Sofort ! Erwürgen uns stets ohne Wort,
Als Kissen dienen sie sofort
Und tragen uns in Träumen fort !
Alu, Eisen, Kupfer, verwenden Und Aludosen werden heut
Erneut ! Probleme für die guten Leut,
Als Heizung werden sie erneut
Benutzt, so dass es uns erfreut !
Refrain (ad lib)

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 55


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Recyceln ist in Einleitung (4 Takt) Refrain
gepfiffenes Zwischenspiel (2 Takt)
= 88
Strophe 1 Refrain gepfiffenes
Zwischenspiel (2 Takt) Strophe 2
Refrain (ad lib)

Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre RECYCLE C’EST MAGIQUE - Paroles : Dominique DIMEY /
musique : Pierre BLUTEAU / VICTORIE MUSIC

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 56


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Recyceln ist in

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 57


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Recycle c'est magique


Présentation du chant
En quelques mots
Dominique Dimey est un auteur compositeur qui a produit de nombreux spectacles et disques destinés au jeune public.
Dès sa plus tendre enfance, elle a développé une sensibilité particulière à la nature. Cette jolie chanson accompagnera les
enfants dans leur découverte du développement durable et de l’environnement.
L’association Approchants avec le concours d’Yves Rudio propose une version allemande inédite de ce chant, avec
l’aimable autorisation de l’auteur : RECYCELN IST IN que vous retrouverez sur le CD allemand de ce répertoire. Professeur
des écoles en classe bilingue à Haguenau, il participe régulièrement à la création et l’adaptation de chants (LES
ALSA’COMPTINES, ES SINGEN DIE SCHULEN-Approchants,…).
Le texte a été adapté librement par Yves Rudio pour vous permettre une interprétation en allemand.
La version simplifiée du couplet a été proposée sur une idée originale de Tania Grimaldi.

Structure
Intro Refrain Interlude Refrain Interlude refrain
4 mes Sifflé : 2 mes Sifflé : 2 mes Ad lib…

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Un truc pour faciliter la "vélocité" du texte rapide des couplets : chanter avec les lèvres un peu en avant (bouche "bisou"
ou ‟poisson rouge”), sans exagération bien sûr car il faut garder une expression naturelle.
Le fait d’avancer légèrement les lèvres recentre le son, permet de faciliter l’articulation avec des lèvres plus facilement
mobilisables. Autre avantage, éviter de tomber dans l’écueil d’une prononciation (acide/citron) de tous les sons "é", et il y
en a beaucoup dans ce chant….
Faire une coupure pour respirer avant les finales des phrases mélodiques de chaque couplet, avec une interprétation libre
(avant : "en « v » ", "en- rêve", "s’es-suyer", "chaleur").

Conseils d’interprétation
Les couplets demandent une très bonne articulation.

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Scander le texte du couplet par morceaux de deux mesures pour faciliter la mémorisation.
Varier le tempo, dire à la manière d’un rappeur.
Sur l’enregistrement, certains mots ont été accentués, sur le 1er et le 3ème temps de chaque mesure :
Mon vieux jean tout abimé
Je l’ai trié, je l’ai jeté
Avec ses fils on a refait
Un nouveau pull à col en V

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 58


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin en éducation musicale
Créations sonores à partir d’objets recyclés
Inventer une pièce musicale
C’est le moment de donner une seconde vie à des objets inutiles en proposant l’invention d’une musique créée
collectivement : LA P’TITE SYMPHONIE DES OBJETS DELAISSES, MUSIQUE DE PLASTIQUE ET DE PAPIER, ROCK EN CUISINE…, autant de
titres pour vous inspirer….

La démarche pour une création collective est explicitée en annexe CREATIONS SONORES A PARTIR D’OBJETS RECYCLES.
Elle pourra servir sur bien d’autres thèmes.

Réaliser des machines sonores, à partir d’objets collectés.

Ouvrages à consulter
LE SON DES CHOSES (ARIA - Musique et culture 68) : Des idées de fabrication et des musiques à écouter réalisées
à partir d’instruments fabriqués ou d’objets.
LES CHERCHEURS DE SON, Gérard Nicollet - illustrations de Vincent Brunot
LUTHERIE SAUVAGE, Max Vandervorst (Ed Fuzeau) : Instruments de musique à inventer, à partir d’objets du
quotidien
NOUVELLE LUTHERIE SAUVAGE, Max Vandervorst
Une démarche pédagogique pour la construction d’une machine sonore sur le site LA MAIN A LA PATE
http://www.fondation-lamap.org/fr/page/11437/construire-des-machines-sonores
Découvrir l’univers sonore et visuel de la compagnie STOMP
(spectacles dans lesquels les musiciens s’appuient sur des objets du quotidien et mettent en scène des chorégraphies
rythmées). Parmi les extraits vidéos les plus connus : le balai brosse, le ballon de basket, l’univers des sons de la cuisine
dans un restaurant…

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Littérature de jeunesse
Le CRDP de l’académie de Créteil propose sur son site une importante bibliographie classée par thème, notamment des
livres de jeunesse dédiés aux problèmes de l’environnement.
Pour cette chanson vous trouverez des albums sur les thèmes : les déchets, le recyclage, le gaspillage, l'énergie, la
consommation…
http://www.cndp.fr/crdp-creteil/telemaque/comite/environnement-bibli.htm

Histoire des arts


Partir à la recherche d’artistes, qui utilisent des objets du quotidien pour réaliser des œuvres d’art.
Le plasticien François Klein dans les Vosges, a réalisé des METAMACHINES, machines sonores.
L’illustrateur Christian Voltz réalise toutes ses illustrations à partir d’objets.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 59


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Allemand
Pourquoi ne pas « slamer » en allemand ?
Vous réussirez à apprendre le refrain en allemand, à condition de ralentir le débit et de vous efforcer à bien articuler les
mots.
Une partie chantée, très rapide reprend la version originale de Dominique Dimey. Elle servira juste de "trame" à
votre slam !
Une partie scandée simplifiée "résume" le contenu de chaque couplet. Le rythme simple, la ponctuation du
premier temps de chaque mesure facilite la mise en bouche tu texte. C’est ce que vous superposerez à la voix
chantée sur le Play Back !

Lustre d’opéra fabriqué par Christine JAMIN pour les rencontres chantantes 2015,
en capsules recyclées , ruban cadeau et vieille roue de vélo.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 60


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Les pompiers
Paroles et musique : Daniel COULON

Pin pon pin pon pin pon !


Pin pon pin pon pin pon !
Dans un beau camion rouge,
Avec une grande échelle
Pin pon pin pon pin pon !
Pin pon pin pon pin pon !
Ils déroulent des tuyaux
Pour projeter de l’eau,
Pschhhhh !

Les pompiers dans les rues


Tout l’monde les a vus,
Ils éteignent l’incendie
Qui ravage la maison,
Ils éteignent l’incendie
Et puis après ils s ‘en vont,
Pin pon pin pon pin pon !
Et pin pon !

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 61


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Les pompiers
Intro (sirènes et bruitages + 8 mesures)
= 110 chant fin (8 mesures)

Paroles et musique : Daniel COULON

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 62


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Les pompiers
Présentation du chant
En quelques mots
Daniel Coulon a composé cette chanson enfantine. Il a été conseiller pédagogique en éducation musicale en Bourgogne et
a notamment co-écrit Musique au quotidien. L’arrangement proposé ici permet de découvrir un des instruments de
l’orchestre d’harmonie : le tuba.

Structure
Intro Final
Pin pon
Sirènes et bruitages pin pon Pschh ! Les pompiers dans les rues Sirènes et bruitages
pin pon

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Pour éviter ce que j’appelle l’effet "pigeon" en scandant les « pin-pon-pin-pon » de la tête, comme le fait cet oiseau en se
déplaçant, demander aux enfants de mobiliser davantage les lèvres, sans bouger la tête.

Conseils d’interprétation
Pour travailler la justesse du « pin pon », utiliser deux lames de métallophone :
pour chanter le PIN, prendre une lame avec la note SI
pour chanter le PON, prendre une lame avec la note SOL

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Commencer par apprendre à repérer les éléments marquants de la chanson « pin pon » et « pschhhh ! ».
Créer un imagier avec les mots importants de la chanson.
le camion la grande
les tuyaux l’eau les pompiers éteindre l’incendie
rouge échelle

Et/ou faire illustrer ces mots par les dessins des enfants eux-mêmes.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 63


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin en éducation musicale
Les éléments mélodiques
Découvrir l’échelle des notes qui montent et qui descendent : MI - SI, d’abord à la voix.
Découvrir la descente sur instrument :
sur des lames métalliques, sur des cloches ou avec des boomwhakers (tubes en plastique résonnant).

Pour chanter avec l’enregistrement :


SI
LA LA
SOL SOL
FA dièse FA dièse
MI MI
On peut imaginer de jouer avec ces cinq hauteurs de note afin de dessiner d’autres petites « montagnes ».

Reproduire les motifs mélodiques suivants sur les lames :


« pin pon » : SI-SOL
« Dans un beau camion rouge » : MI-MI-FA #-SOL-FA#-MI
« qui ravage la maison » : SOL-LA-SI-LA-SOL-FA#-MI

DEVINETTE (Jeu de reconnaissance mélodique) : faire deviner quelle phrase je joue sur le métallophone.

Un cuivre à l’honneur : le tuba !


Le tuba est un instrument de la famille des cuivres. Il joue dans le registre
grave.
Découvrir un tubiste connu (par exemple Thomas Leleu) ou encore prendre
contact avec un orchestre d’harmonie, l’école de musique proche…

Ecouter et reproduire des sons :


Ecouter et comparer les sirènes des véhicules prioritaires : pompier, police, ambulance, gendarmerie.
Créer un jeu de kim ou un loto sonore des différents sons de véhicules.
www.fondation-lamap.org

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 64


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Autres comptines et jeux de doigts
Au feu les pompiers !
Au feu les pompiers, la maison qui brûle !
Au feu les pompiers, la maison brûlée !

Le capitaine des pompiers


Bonjour !
Nous sommes les capitaines des pompiers ! (pouces dressés)
Attention ! En avant ! (pouces dressés, avancer les bras en avant)
Attention ! En arrière ! (pouces dressés, ramener les bras vers soi)
En avant ! En arrière ! (idem)
Partez ! Pin pon pin pon ! (faire tourner les pouces vers la gauche, vers la droite)

Ouvrages et sites à consulter


On peut trouver des banques de sons sur des CD en médiathèque et sur internet des MP3 par thèmes sur des
sites dédiés : www.lasonotheque.org
Loto sonore des bruits familiers (Nathan)
Dossier complet L’OUÏE ET LE SON : sur le site de LA MAIN A LA PATE, consulter une séquence complète pour des
sections de petits et de moyens à l’école maternelle (lotos sonores et de mémory sonores en ligne) :
www.fondation-lamap.org

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Littérature de jeunesse
COCO ET LES POMPIERS (Gallimard jeunesse) : album+CD
La collection COCO LE OUISTITI propose un album et un CD racontant les aventures de ce petit singe malicieux pour
les plus petits.
AU FEU LES POMPIERS ! Elodie Nouhen (Didier jeunesse, Coll. Pirouette)

Maîtrise des langages


Visiter une caserne de pompier (projets en lien avec le langage oral et écrit) et en profiter pour expliquer le moment de
l’exercice d’évacuation incendie, dont la sirène assourdissante impressionne les plus petits…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 65


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Accrochez les wagons
populaire

Accrochez les wagons,


Derrière la locomotive.
Accrochez les wagons,
Pour que le train soit plus long.

Comptine parlée – 2x Comptine chantée


populaire

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 66


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Spannt die Wagen an
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre
ACCROCHEZ LES WAGONS - populaire

Wagen eins, Wagen zwei,


Hinter der Lokomotive,
Spannt sie nun alle an :
Der Zug fängt zu fahren an !

Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre

Comptine parlée – 2x Comptine chantée


ACCROCHEZ LES WAGONS - populaire

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 67


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Accrochez les wagons


Présentation du chant
En quelques mots
Cette comptine appartient au répertoire populaire ; elle est fréquemment utilisée en école maternelle. Les enfants
peuvent l’interpréter à loisir : chanter sur une mélodie simple mais également parler en rythme, en jouant avec sa
voix.
Yves Rudio propose une version allemande inédite de cette comptine : SPANNT DIE WAGEN AN que vous retrouverez
sur le CD allemand de ce répertoire. Professeur des écoles en classe bilingue à Haguenau, il participe régulièrement
à la création et l’adaptation de chants (les ALSA’COMPTINES, ES SINGEN DIE SCHULEN - Approchants,…)

Structure
Comptine parlée Comptine parlée Comptine chantée

Conseils pour l’apprentissage


Conseils d’interprétation
Pour travailler la justesse
Bien matérialiser les 4 hauteurs (des 4 notes) et jouer la mélodie avec des lames métalliques, des cloches (fa, sol, la, sib)…

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Pour la version allemande : « Wagen eins, Wagen zwei » à la reprise, on pourra continuer la comptine numérique :
« Wagen drei, Wagen vier » etc.
Exercice pour prononcer le mot « Lokomotive » :
le prononcer comme un train à vapeur qui part (de plus en plus vite).

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 68


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin en éducation musicale
Les éléments mélodiques
Découvrir l’échelle des notes qui montent et qui descendent :
FA - SI BEMOL d’abord à la voix.
Découvrir la descente sur instrument : sur des lames métalliques, des cloches ou avec des boomwhakers (tubes en
plastique résonant).
Pour chanter avec l’enregistrement :

SI bémol
LA LA
SOL SOL
FA FA
On peut imaginer de jouer avec ces quatre hauteurs de note afin de dessiner d’autres petites « montagnes »

Les éléments rythmiques


Travailler le rythme syllabique du chant :
Remplacer les syllabes par des consonnes qui chuintent ou qui sifflent : « ch », « s », « f »…
Le rythme caractéristique du train à vapeur est ici reconnaissable grâce à ce rythme :

Diviser la classe en deux groupes :


Un groupe chante la comptine.
Un groupe imite la locomotive à vapeur et accompagne de façon rythmique : reprendre en boucle le rythme sur
« ch ».

Vers une farandole.


Jouer avec le tempo en accélérant ou en ralentissant le train. L’enseignant peut frapper la pulsation sur un tambourin et
ainsi faire varier le tempo du chant. Former plusieurs trains. Quelques enfants jouent le rôle des locomotives, d’autres des
wagons. Les wagons peuvent s’accrocher les uns aux autres par les épaules, par la taille, se tenir les mains…

Découvrir l’univers sonore de la gare


Découvrir un moyen de transport, le train et les sons caractéristiques de la gare.
Garder une trace sonore de cet univers grâce à l’enregistrement.
Aller « chasser les sons » sur le terrain
Partir du réel en rendant dans une gare à proximité de l’école ou aller filmer le départ et l’arrivée d’un train. Enregistrer
les sons caractéristiques : les gens qui courent pour monter dans le train, le crissement du train qui freine pour entrer en
gare, le sifflet du chef de gare pour donner le départ, la voix enregistrée annonçant les départs et arrivées, le jingle de la
SNCF, etc…
Puis écouter des bruitages et éléments enregistrés sur le thème du train : découvrir les moyens de transports grâce à des
imagiers sonores.
Avec les sons collectés : créer un loto sonore, un jeu de Kim sonore ou encore créer un imagier sonore.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 69


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Chants en lien
Retrouvez d’autres chants autour du thème des transports dans les répertoires consacrés à l’école maternelle :
LE PETIT TRAIN, Jean Marie Friedrich (ECOLES QUI CHANTENT : MATERNELLE -Approchants)
BONNE NUIT MON PETIT TRAIN, TCHOU TCHOU, BOOGIE TRAIN, TRAIN DE NUIT…Anny et Jean-Marc Versini, alias
« les marmottes »
Mais aussi parmi les plus connus : Roulez roulez,…

Ouvrages à consulter
On peut trouver des banques de sons sur des CD en médiathèque et sur internet des MP3 par thèmes sur des
sites dédiés
www.lasonotheque.org
LOTO SONORE DES BRUITS FAMILIERS (Nathan)
Dossier complet L’OUÏE ET LE SON : sur le site de La main à la pâte, consulter une séquence complète pour des
sections de petits et de moyens à l’école maternelle (adresses de lotos sonores et de mémory sonores en ligne)
www.fondation-lamap.org

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Littérature de jeunesse
PADDINGTON, L’HISTOIRE DE L’OURS QUI VENAIT DU PEROU, Michael Bond (Michel Lafon) : alors qu’ils sont à la gare
de Paddington, M. et Mme Brown trouvent un ours abandonné sur le quai…
THOMAS DIE KLEINE LOKOMOTIVE, Wilbert Vere Awdry
BOREAL-EXPRESS, Chris Van Allsburg (Ecole des loisirs, coll. Lutin poche) : en maternelle, uniquement pour
l’iconographie.
Existe en version allemande : DER POLAR-EXPRESS.

Histoire des arts / arts visuels


L’ARRIVEE D’UN TRAIN EN GARE DE LA CIOTAT, Louis Lumière (1895) Film durant 50 secondes
Le documentaire allemand SENDUNG MIT DER MAUS : DIE EISENBAHN
La Cité du train de Mulhouse propose des dossiers pédagogiques permettant de préparer une visite.
www.citedutrain.com

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 70


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
J'aime le petit train
populaire

J’aime le petit train


Qui va, qui va, qui vient,
Il fume et se tortille,
Tout comme une chenille !

Comptine chantée
populaire

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 71


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

J'aime le petit train


Présentation du chant
En quelques mots
Cette comptine appartient au répertoire populaire, fréquemment utilisée en école maternelle. Les enfants peuvent
l’interpréter à loisir : chanter sur une mélodie simple mais également parler en rythme, en jouant avec sa voix.

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Bien articuler les finales de « tortille » et « chenille » afin de rester bien calé sur la mélodie.
Essayer d’enchaîner « il fume et se tortille tout comme une chenille » sans respirer.

Conseils d’interprétation
Travailler la justesse en utilisant 4 lames de métallophone (sol, la, si, ré)
Commencer par l’apprendre en voix parlée, en chuchotant

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Lors de l’apprentissage de la chanson, accompagner l’apprentissage de la mélodie avec les gestes des mains qui montent
et qui descendent :

J’aime le petit train Qui va, qui va, qui vient Il fume et se tortille Tout comme une chenille

Pour aller plus loin en éducation musicale


Découvrir l’échelle des notes qui montent et qui descendent :
La mélodie monte : SOL-LA-SI
La mélodie descend : SI-LA-SOL-FA #-MI-RE ou juste SI-LA-SOL
Découvrir la descente sur instrument : sur des lames métalliques, sur la flûte à bec…
Jouer sur le tempo : le train peut accélérer et ralentir

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Consulter l’exploitation pédagogique du chant ACCROCHEZ LES WAGONS pour avoir d’autres pistes sur le thème du train,
des transports, de la gare…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 72


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Mon âne
traditionnel

1. Mon âne, mon âne a bien mal à la tête,


Madame lui fait faire un bonnet pour sa fête…
Un bonnet pour sa fête, récapitulation
Et des souliers lilas, la, la,
Et des souliers lilas.

2. Mon âne, mon âne a bien mal aux oreilles,


Madame lui fait faire de belles boucles d'oreille…
De belles boucles d'oreille,
Un bonnet pour sa fête, récapitulation
Et des souliers lilas, la, la,
Et des souliers lilas.

3. Mon âne, mon âne a bien mal à ses yeux,


Madame lui fait faire une paire de lunettes bleues…
Une paire de lunettes bleues,
De belles boucles d'oreille,
Un bonnet pour sa fête, récapitulation
Et des souliers lilas, la, la,
Et des souliers lilas.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 73


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Mon âne

4. Mon âne, mon âne a bien mal à son nez,


Madame lui fait faire un joli cache-nez…
Un joli cache-nez,
Une paire de lunettes bleues,
De belles boucles d'oreille,
Un bonnet pour sa fête, récapitulation
Et des souliers lilas, la, la,
Et des souliers lilas.

5. Mon âne, mon âne a bien mal à ses dents,


Madame lui fait faire un râtelier d’argent…
Un râtelier d’argent
Un joli cache-nez,
Une paire de lunettes bleues,
De belles boucles d'oreille,
Un bonnet pour sa fête, récapitulation
Et des souliers lilas, la, la,
Et des souliers lilas.

6. Mon âne, mon âne a mal à l'estomac,


Madame lui fait faire une tasse de chocolat…
Une tasse de chocolat,
Un râtelier d’argent
Un joli cache-nez,
Une paire de lunettes bleues,
De belles boucles d'oreille,
Un bonnet pour sa fête, récapitulation
Et des souliers lilas, la, la,
Et des souliers lilas.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 74


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Mon âne Intro (2 mesures) couplet 1 interlude (2 mes)
couplet 2 interlude (2 mes) couplet 3
= 94
interlude (2 mes) couplet 4 interlude (2 mes)
couplet 5 interlude (2 mes) couplet 6

récapitulation

traditionnel

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 75


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Mein Esel
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre
MON ÂNE - traditionnel

1. Dem Esel, dem Esel, dem schmerzt der Kopf seit jetzt.
Sein Frauchen holt für ihn dann ‘ne Mütze für das Fest…
‘ne Mütze für das Fest. Wiederholung
Und Schuhe lila, la, la, la
Und Schuhe lila, la !

2. Dem Esel, dem Esel, dem schmerzt das Ohr ganz toll.
Sein Frauchen holt für ihn dann zwei Ringe ganz aus Gold…
Zwei Ringe ganz aus Gold,
‘ne Mütze für das Fest. Wiederholung
Und Schuhe lila, la, la, la
Und Schuhe lila, la !

3. Dem Esel, dem Esel, dem schmerzt das Auge, ach !


Sein Frauchen holt für ihn dann ein blaues Brillenglas…
Ein blaues Brillenglas,
Zwei Ringe ganz aus Gold,
‘ne Mütze für das Fest. Wiederholung
Und Schuhe lila, la, la, la
Und Schuhe lila, la !

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 76


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Mein Esel

4. Dem Esel, dem Esel, dem schmerzt die Nase nun.


Sein Frauchen holt für ihn dann ein wunderschönes Tuch…
Ein wunderschönes Tuch,
Ein blaues Brillenglas,
Zwei Ringe ganz aus Gold,
‘ne Mütze für das Fest. Wiederholung
Und Schuhe lila, la, la, la
Und Schuhe lila, la !

5. Dem Esel, dem Esel, dem schmerzt der Zahn gewiss.


Sein Frauchen holt für ihn dann aus Silber ein Gebiss…
Aus Silber ein Gebiss
Ein wunderschönes Tuch,
Ein blaues Brillenglas,
Zwei Ringe ganz aus Gold,
‘ne Mütze für das Fest. Wiederholung
Und Schuhe lila, la, la, la
Und Schuhe lila, la !

6. Dem Esel, dem Esel, dem schmerzt der Bauch ganz wild.
Sein Frauchen holt für ihn dann ‘ne Tasse warme Milch.…
‘ne Tasse warme Milch,
Aus Silber ein Gebiss
Ein wunderschönes Tuch,
Ein blaues Brillenglas,
Zwei Ringe ganz aus Gold,
‘ne Mütze für das Fest. Wiederholung
Und Schuhe lila, la, la, la
Und Schuhe lila, la !

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 77


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Mein Esel Einleitung (2 Takt) Strophe 1 Zwischenspiel (2 Takt)
Strophe 2 Zwischenspiel (2 Takt) Strophe 3
= 94
Zwischenspiel (2 Takt) Strophe 4 Zwischenspiel (2
Takt) Strophe 5 Zwischenspiel (2 Takt) Strophe 6

Wiederholung

Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre


MON ÂNE - traditionnel

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 78


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Mon âne
Présentation du chant
En quelques mots
La chanson MON ANE appartient au répertoire des chansons traditionnelles enfantines et a la particularité de récapituler
l’ensemble des accessoires que « Madame lui fait faire… » Il en existe de nombreuses versions, qui ont évolué au fil des
transmissions orales. Nous avons donc choisi de publier cette version qui permet aux petits de pouvoir s’approprier avec
plus de facilité la mélodie.
Yves Rudio propose une version allemande inédite de ce chant : MEIN ESEL que vous retrouverez sur le CD allemand de
ce répertoire. Professeur des écoles en classe bilingue à Haguenau, il participe régulièrement à la création et l’adaptation
de chants (les ALSA’COMPTINES, ES SINGEN DIE SCHULEN - Approchants,…).

Structure
Ritournelle

Ritournelle

Ritournelle

Ritournelle

Ritournelle
La tête Les Les yeux Le nez Les L’estoma
oreilles dents c

Un Des De Des Une Des Un joli Des Un Des Une


bonnet souliers belles souliers paire de souliers cache- souliers râtelier souliers tasse de
lilas boucles lilas lunettes lilas nez lilas d’argent lilas chocolat
d’oreille bleues

Der Das Ohr Das Die Der Der


Kopf Auge Nase Zahn Bauch

Eine Und lila Zwei Und lila Ein Und lila Ein Und lila Aus Und lila Eine
Mütze Schuhe Ringe Schuhe blaues Schuhe wunder- Schuhe Silber ein Schuhe Tasse
Brillen- schönes Gebiss warme
glas Tuch Milch

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 79


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Conseils pour l’apprentissage
Conseils techniques d’une chanteuse
Un petit truc pour contourner la difficulté d’un saut d’octave ou d’un grand intervalle descendant : certes, il participe dans
ce chant à l’effet "braiement" recherché, mais il n’est pas aisé à réaliser. L’attitude commune est en général de baisser le
menton pour accompagner les sons graves et de lever le nez à la pêche aux aigus… Il faut garder la tête dans un axe
vertical.
S’entraîner avec le passage « un bonnet pour sa tête ». A faire très lentement dans un premier temps en se tenant bien
droit (posture correcte de chanteur) ; commencer à relever très légèrement ("trois fois rien") le menton de « un » à
« bonnet « et rester ainsi jusqu’à « tête ». S’entraîner ensuite avec les autres paroles du même passage. C’est important
de le travailler, voire de le systématiser lors de la mise en voix avant chaque reprise avec les élèves. A appliquer ensuite à
chaque intervalle de même type rencontré dans ce chant.

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Phase d’imprégnation : Réaliser le jeu d’écoute active (ci-après) en salle de jeu.
Au moyen des différents accessoires et des photos, faire vivre la chanson et jouer à :
Se déguiser avec les accessoires
Mimer les parties du corps

Pour aller plus loin en éducation musicale


Jeu d’écoute active
Ce jeu d’écoute permettra une assimilation progressive des mots, aussi bien pour la version française que pour la version
allemande.
Les sept accessoires sont éparpillés dans la salle de jeu, de façon aléatoire :
1 Lors d’une première écoute, les enfants de la classe sont assis de façon à voir l’ensemble des objets. Demander au
groupe par exemple de pointer du doigt chaque accessoire au fil de la chanson. Les enfants gardent la bouche
fermée mais ont les yeux grands ouverts.
2 Dans un deuxième temps d’écoute active, toujours sans chanter, placer un groupe d’enfant autour de chaque
objet. Dès que le groupe entend le nom de leur objet, définir avec eux un geste à faire (lever la main puis la
baisser, se mettre debout puis s’accroupir, ouvrir les yeux puis les refermer immédiatement…)
3 Distribuer les accessoires à sept enfants et leur demander de se placer dans l’ordre de la chanson. Prévoir 2 ou 3
séries d’accessoires. Il est intéressant qu’un groupe d’enfants observe et fasse fonctionner sa mémoire proposant
une chronologie avec les photos ou les images en grand format par exemple. Tâtonner / essayer / observer /
comparer puis vérifier en écoutant une nouvelle fois l’enregistrement.
4 A partir de cette étape, les enfants peuvent chantonner en même temps.
5 Au fur et à mesure de l’imprégnation des mots et du texte, cacher les accessoires ou les photos au moyen d’un
paravent ou de foulards et les dévoiler au fur et à mesure.
Une fois que la chanson est assimilée dans une langue, on peut pratiquer ce jeu.
6 Au final, habiller un cheval à bascule et accumuler sur lui les différents accessoires… et le prendre en photo sous
toutes ses coutures !
Ecouter la chanson dans la deuxième langue et reprendre le 1 er jeu de pointage (pour voir si on comprend, pour
réviser des mots déjà entendus…) si on souhaite l’apprendre.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 80


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Des souliers lilas Un bonnet De belles Une paire de Un joli Un râtelier Une tasse de
boucles d’oreille lunettes bleues cache-nez d’argent chocolat

Die lila Schuhe Eine Mütze Zwei Ringe ganz Ein blaues Ein Aus Silber ein Eine Tasse
aus Gold Brillenglas wunderschönes Gebiss warme Milch
Tuch

Autres chants
Les comptines à récapitulation :
ALOUETTE, traditionnel (Ecoles qui chantent 2014/15 – Approchants)
JEAN PETIT QUI DANSE, traditionnel
Les chansons en lien avec les parties du corps en allemand:
KOPF, SCHULTER, KNIE UND FUß
PUNKT, PUNKT, KOMMA STRICH (Es singen die Schulen – Approchants)
BRÜDERCHEN KOMM TANZ MIT MIR (Es singen die Schulen – Approchants)
En alsacien :
LEWIE SCHWESTER, TRADITIONNEL (Ringele ringele hopsasa)

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Questionner le monde
Se situer dans le temps :
replacer les événements dans la chronologie, l’exercice nécessite de récapituler tous les éléments au fur et à mesure de la
chanson : favoriser l’imprégnation et la mémorisation en variant les supports (chronologie avec les enfants déguisés et les
vrais accessoires en salle de jeu, chronologie avec les photos, avec des dessins…).

Allemand
Selon le niveau de la classe, faire découvrir la chanson dans ses deux versions et comparer le sens des paroles. On peut
aussi apprendre une strophe en allemand. Arriverez-vous à trouver les quelques différences culturelles ?

Se reporter au jeu d’écoute active pour les plus petites classes pour favoriser la mémorisation.
Pour les parties du corps ou du visage, d’autres chants sont possibles :
Kopf, Schulter, Knie und Fuß
PUNKT, PUNKT, KOMMA STRICH (Es singen die Schulen – Approchants)
BRÜDERCHEN KOMM TANZ MIT MIR (Es singen die Schulen – Approchants)

Arts Plastiques
A quoi pourrait bien ressembler cet âne à la fin de la chanson ?
Collage, dessin de représentation, photo

Créer des marionnettes à doigts :


dessiner un accessoire sur chaque petite marionnette.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 81


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
A l'école de Mme Nicole
Paroles et musique : Christiane ORIOL
contact : chris.oriol@gmail.com - 06.86.68.23.43

Refrain
À l'école, à l'école de Madame Nicole,
À l'école, à l'école, on s'amuse bien ! bis
1. Ma table est en chocolat,
Ma chaise en barbe à papa,
Et celle d'Emmanuel
Est en caramel.
C'est pas vrai !
Si ! C’est vrai !
T'as le nez qui bouge,
Tu deviens tout rouge !
Refrain
2. J'ai près de moi mon cartable, 5. Si tu sais bien ta leçon,
Il connaît toutes les tables, On te donne des bonbons
Il sait bien que trois fois deux, Et si tu ne la sais pas,
Ça fait trente-deux. Tu as du nougat.
C'est pas vrai !… C'est pas vrai !…
Refrain Refrain
3. On a beaucoup de copains : 6. On apprend beaucoup de choses :
Des kangourous, des requins, Que les éléphants sont roses
Et même un rhinocéros Et que les œufs des cochons
Pas du tout féroce. Sont en saucisson.
C'est pas vrai !… C'est pas vrai !…
Refrain Refrain
4. La maîtresse est très gentille 7. Dans la cour on joue au foot
Pour les garçons et les filles : Et chaque fois que l’on shoote
Quand on joue dans les couloirs, En plein milieu d’un carreau,
Elle fait nos devoirs ! On gagne un gâteau !
C'est pas vrai !… C'est pas vrai !…
Refrain Refrain bis
© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 82
– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
A l'école de Mme Nicole Intro (4 mesures) refrain couplet 1 refrain

= 100 couplet 2 refrain couplet 3 refrain couplet


4 refrain couplet 5 refrain couplet 6
refrain couplet 7 refrain final

contact : chris.oriol@gmail.com – 06.86.68.23.13


Paroles et musique : Christiane ORIOL

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 83


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
In der Schule von Frau Nicole
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre
A l’ECOLE DE MME NICOLE - Paroles et musique : Christiane ORIOL
contact : chris.oriol@gmail.com – 06.86.68.23.13

Refrain
Schreiben wir, rechnen wir, ja, die Schule ist toll !
Singen wir, lachen wir, bei der Frau Nicole ! bis
1. Ich hab’ einen Schokotisch,
Mein Stuhl, der ist zuckerig,
Und der von Emmanuel
Ist aus Karamell.
Ist nicht wahr !
Ist doch wahr !
Deine Nas’ wird lang,
Du lügst uns nur an !
Refrain 5. Wenn du ein Gedicht aufsagst
2. Und mein Ranzen liegt doch da, Dann bekommst du, was du magst
Er kennt alle Reihen gar, Und wenn du’s nicht so gut weißt,
Er weiß wohl, dass zwei mal zwei Dann bekommst du Eis.
Sind so viel wie drei. Ist nicht wahr !…
Ist nicht wahr !… Refrain
Refrain 6. In der Schule lernen wir,
3. Freunde haben wir so viel, Elefanten spiel’n Klavier,
Känguru und auch Delfin Schweine legen Eier auch,
Und ein Nashorn ist dabei Da kommt die Wurst raus.
Und ein Papagei. Ist nicht wahr !…
Ist nicht wahr !… Refrain
Refrain 7. Wer bei einem Fußballspiel
4. Frau Nicole ist superlieb Den Ball kickt nicht in das Ziel,
Denn sie singt ein schönes Lied, Sondern in ein Fernster rein,
Wenn wir nicht mehr schreiben woll’n, Bleibt in dem Verein.
Tanzt sie Rock’n’Roll. Ist nicht wahr !…
Ist nicht wahr !… Refrain bis

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 84


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
In der Schule von Frau Nicole

= 100 Einleitung (4 Takt) Refrain Strophe 1 Refrain


Strophe 2 Refrain Strophe 3 Refrain
Strophe 4 Refrain Strophe 5 Refrain Strophe
6 Refrain Strophe 7 Refrain Schluss

A l’ECOLE DE MME NICOLE - Paroles et musique : Christiane ORIOL


Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre

contact : chris.oriol@gmail.com – 06.86.68.23.13

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 85


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

A l’école de Mme Nicole


Présentation du chant
Ce chant de Christine Oriol, au cœur des préoccupations des élèves de cycle 2 (surtout des CP), les amusera beaucoup.
Christine Oriol écrit et chante pour les enfants (mais pas seulement !). Son talent a été salué par de nombreux prix, dont
le Grand Prix du disque de l’Académie Charles-Cros et le Diplôme Loisirs-jeunes de meilleur disque pour enfants pour son
album L’ÉCOLE DE MADAME NICOLE.
MAISON CITROUILLE, éditée dans ce répertoire, fait depuis longtemps partie des tubes des cours de récréation.
Yves Rudio propose une version allemande inédite de ce chant : IN DER SCHULE VON FRAU NICOLE que vous retrouverez sur
le CD allemand de ce répertoire. Professeur des écoles en classe bilingue à Haguenau, il participe régulièrement à la
création et l’adaptation de chants (les ALSA’COMPTINES, ES SINGEN DIE SCHULEN - Approchants,…).

Structure
Refrain

Refrain

Refrain

Refrain

Refrain

Refrain

Refrain

Refrain
Intro

Final
4
cacophonie
mes

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Pour éviter un effet "pompier" et criard dans le refrain, essayer de respecter les groupes de souffle constitués par la
ponctuation en place. Penser à chanter avec un effet "crescendo" (= croître en intensité, en volume).
Couplets : à chanter également en installant un crescendo progressif : démarrer "piano" (= tout doux) et augmenter
l’intensité du son jusqu’à « C’est pas vrai, si c’est vrai !… »
Théâtraliser la petite joute verbale en faisant se répondre énergiquement deux groupes, ou un soliste/groupe. Attention :
chanter fort n’est jamais crier…
Remarque générale : veiller à demander aux enfants de ne pas chanter "bébé", de manière criarde avec des voyelles trop
larges et trop marquées (plus particulièrement le son "a" et toutes les variantes du son "è" : « Emmanuel », « caramel »…),
surtout pour une mélodie aussi "carrée" que celle-ci. Quand on le leur demande, ils arrivent plutôt facilement à trouver
une couleur plus agréable à l’oreille :
chanter sans "crier comme quand on appelle un copain dans la cour de récréation",
chanter avec les lèvres un peu en avant : bouche "bisou" ou "poisson rouge", sans exagération bien sûr, il faut
garder une expression naturelle. Le fait d’avancer légèrement les lèvres recentre le son, permet de faciliter
l’articulation avec des lèvres plus facilement mobilisables.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 86


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Conseils d’interprétation
Garder l’idée d’une alternance entre deux groupes pour mettre du relief dans
« C’est pas vrai » / « si c’est vrai, t’as le nez qui bouge tu deviens tout rouge »
Répartir les couplets pour que l’interprétation ne soit pas ennuyeuse :
Exemple :
Tutti : couplets 1 à 3
Solo : couplet 4
Petit groupe : couplet 5
Tutti : couplets 6 et 7

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Ce chant comporte 7 couplets. Il faudra bien s’imprégner de l’ordre des thèmes. Lorsque l’amorce de chaque couplet est
faite, le contenu, très imagé coule de source. Les rimes sont aussi un support pour la mémorisation.

Couplet Thème Accroche


1 Ma table Ma table…
2 Mon cartable J’ai près de moi….
3 Les copains On a beaucoup…
4 La maîtresse La maîtresse…
5 Apprendre ses leçons / les récompenses Si tu sais bien
6 Apprendre des choses folles On apprend…
7 La cour / Les bêtises Dans la cour…

Pour aller plus loin dans les autres domaines


L’école à travers la littérature de jeunesse
De nombreux albums traitent de ce sujet sous différents angles : la peur de l’école, la rentrée, une école différente,
l’intégration…
Pour rester en lien avec cette chanson, on pourra cibler quelques thématiques.
Maîtresses et maîtres…
LA NOUVELLE MAITRESSE, Dominique Demers et Tony Ross (Folio Cadet 2003) : Mademoiselle Charlotte est une
maîtresse très spéciale, mais les enfants l’adorent.
MON MAITRE EST UN SORCIER, Michel Piquemal (Milan 2000) : l’histoire d’un remplaçant un peu étrange…
LA MAITRESSE EST FOLDINGUE, Sylvie de Mathuisieulx (Milan 2000) : la maîtresse n’est pas devenue folle, elle est
amoureuse…
Des écoles décalées :
DEBOUT LES PARESSEUX, Helen Lester (L'Ecole des loisirs 2003) : une drôle d’école où on passe son temps à
dormir…
Et bien d’autres avec des maîtresses sorcières, ogresses…Les règles à l’école
A L’ECOLE IL Y A DES REGLES !, Laurence Salaün, Emmanuelle Cueff (Actes Sud Junior) : une manière humoristique
d’entrer dans les règles de vie de l’école
Des écoles différentes
MA SUPER ECOLE - DES ENFANTS DU MONDE ENTIER RACONTENT LEUR ECOLE, collectif d’auteurs (Gallimard Jeunesse
2007) : un documentaire sur l’école dans différents pays

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 87


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Produire un écrit
Imaginer individuellement ou collectivement notre école idéale, en reprenant les grands thèmes de la chanson : espaces et
mobilier, enseignant, leçons, récréations, jeux…

Allemand
Ecouter la version IN DER SCHULE VON FRAU NICOLE.
Repérer les mots que l’on connaît déjà…
Faire une liste des mots qui se rapportent au thème de l’école…
Apprendre le refrain et l’un ou l’autre couplet.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 88


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
La java des poux
Paroles : Jean-Louis FONTENEAU / Musique : Claude JARDIN

1. Ah maman qu’est-ce que c’est chouette


J’ai des p’tites bêtes plein la tête
Elles m’descendent dans le cou
Ça me fait des guilis partout

J’les ai prises à mon p’tit frère


J’en donne un peu à grand-mère
J’en offre à mes fiancées,
Les poux aiment bien voyager
Refrain
Ah ! Les poux ! Les poux !
Qui sautent partout,
Je les aime, je les aime !
Si vous promettez
D’me les rapporter
Je veux bien vous en prêter.
2. Mes p’tits poux sont bien dressés,
Ils savent lire et compter
Ils apprennent mes leçons Refrain
Avec beaucoup d’attention. Pont
Et le soir sur l’oreiller 3. Je connais des gens jaloux
Ils me font tout réviser Qui racontent que les poux
A l’école je suis champion, Sont des monstres épouvantables
Grâce à mes poux polissons. Ah ! Quel mensonge abominable !

Les miens sont gentils et doux


Ils ont l’œil tendre et surtout
Le dos roux, dodu, rayé,
Que j’aime bien caresser !

Refrain (bis)

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 89


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
La java des poux Intro (2 mesures) couplet 1 refrain
couplet 2 refrain pont (20 mes)
= 152
Intro : A- G F E couplet 3 refrain (bis)

Paroles : Jean-Louis FONTENEAU / Musique : Claude JARDIN

Interlude : A- G F E A- reprise du dernier refrain avec une variante

mélodique.
© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 90
– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

La java des poux


Présentation du chant
En quelques mots
Vous connaissez certainement la célèbre chanson TROIS P’TITS CHATS, du logiciel ADIBOU. Elle a été écrite par Claude
Jardin. Ce compositeur et interprète était instituteur dans une première vie. Il connaît mieux que personne, l’univers des
enfants. Quelle école entre septembre et novembre n’a pas affiché un jour ou l’autre la fameuse "Alerte aux poux" ? Le
texte de Jean Fonteneau dédramatise avec beaucoup d’humour ce grand sujet de préoccupation… voire de psychose
collective…
Ensemble, Claude Jardin et Jean Fonteneau ont édité 6 albums. La chanson LA JAVA DES POUX est tirée de l’album EN
FAMILLE ! (éd. Les trois p’tits chats – 2008).

Structure
Intro Refrain Interlude Refrain Interlude Pont refrain
16 mes
8 mes 4 mes 4 mes bis
clarinette

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Ce chant permet d’aborder le contraste entre le "piqué" des couplets et le "lié" du refrain.
Piqué (pizzicato) : chanter de manière sautillante, et exagérer les finales de certains mots, afin de respecter le style de la
java : couplet 1 : « chouette », « tête »; couplet 2 : « frère », « grand-mère » ; couplet 3 : « jaloux », « les poux ».
Autre accent important pour structurer le refrain dans le respect du genre musical : accentuer fortement chaque fois le
pronom "je" du refrain. Cela paraît "sportif" dans un premier temps, mais une fois en place, c’est très agréable à réaliser.
Lié (legato) : chanter de manière très fluide, "coulante", en exagérant l’attaque du refrain par une grande exclamation
(comme dans l’enregistrement) sur le "Ah" du début. Ne pas hésiter à chanter avec "gouaille", caractéristique propre aux
chanteurs réalistes du début du XXème siècle.
Remarque : théâtraliser particulièrement le couplet 3 en marquant bien le contraste entre un lyrisme dramatique exagéré
de la première partie (jusqu’à «… abominable ») et une douceur espiègle pour la suite à partir de « Les miens sont… ».
Bien marquer le contraste entre les deux parties.

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Le texte très imagé se prête facilement à la mémorisation.
Strophe 1 : Les poux partagés en famille
Strophe 2 : Les poux, une aide à l’école
Strophe 3 : Les poux, animaux domestiques
Faire d’une pierre deux coups : dire le texte en parlé-rythmé. Ceci permettra une exécution très précise des triolets, tout
en soignant la mémorisation.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 91


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Conseils d’interprétation
Pour donner du relief aux couplets, frapper le premier et le second temps des mesures 2 et 4, puis des mesures 10 et 12.
NB : Les frappés correspondent à « chouet-te » et à « tê-te » dans le premier couplet, mais pas dans les autres où le
second frappé ne tombe pas sur une syllabe.
Strophe 2 Strophe 3
………….…. dres-sés ………….…. ja-loux
X X X X
………….…. comp-ter ………….…. poux
X X X X
………….…. l’oreil-ler ………….…. doux
X X X X
………….…. révi-ser ………….…. sur-tout
X X X X

Pour aller plus loin en éducation musicale


Histoire des arts
Qu’est-ce que la java ?
La java est une danse à trois temps, qui est venue concurrencer la valse dans les bals populaires parisiens des années
1930.
Elle se danse à petits pas rapprochés, le couple est plus serré que dans la valse, et les danseurs font un mouvement du
bassin caractéristique. Vous trouverez de nombreuses vidéos, et même des cours de java sur la toile !

Ecouter des chansons françaises


la célèbre chanson LE JAZZ ET LA JAVA, Claude Nougaro
LA JAVA DES BOMBES ATOMIQUES, Boris Vian

Découvrir la java
musique de prédilection pour l’accordéon à travers des écoutes du répertoire d’Astor Piazolla, de Richard Galliano…

Découvrir d’autres chansons fameuses sur les poux :


COPAIN D’ECOLE, Alain Schneider
LE BLUES DES POUX, Mannick et Jo Akepsimas

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Littérature de jeunesse
Parmi les classiques :
RENDEZ-MOI MES POUX, Pef (Gallimard jeunesse – 2001)
MAXENCE LE POU, Marie Signoret (Fleur de Ville – 2013)
COMME UN POU, d’Eric Battut (Gulf Stream Editeur – 2011)
TETE A POUX, Béatrice Rouer (Nathan – 1996)
LES POUX DE LA MAITRESSE, Christine Naumann-Villemin (Hachette Jeunesse, coll. 1, 2, 3 Soleil !)

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 92


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Chez le coiffeur
Paroles et musique : Daniel BONNET

Ostinato (en parlé-rythmé)


Groupe 2
Tchic, tchac, font les ciseaux,
Flic, floc, flic, floc, fait le blaireau
Zing, zong, fait le rasoir
Pff, Pff, Pff, Pfff, fait le séchoir

Strophes chantées - Groupe 1


1. En allant chez le coiffeur
J’ai passé un sale quart d’heure
Il m’a pris trois francs six sous
Pour me raser le caillou !
Plus aucun ch’veu sur la tête
Ah ! Mon dieu c’que j’ai l’air bête !
Je n’suis plus sorti d’chez moi
Pendant un an et trois mois.

2. En allant chez le barbier


L’enfer a recommencé
Il a sorti une hache
Pour me tailler la moustache.
Je voulais me faire friser
Les trois poils que j’ai sous l’nez
Mais il a coupé tout ça
Adieu moustaches à papa !

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 93


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Chez le coiffeur
Intro (8 mesures) groupe 2 : ostinato (1 fois seul)
= 105 puis avec groupe 1 : chant final (16 mesures)

Paroles et musique : Daniel BONNET

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 94


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Chez le coiffeur
Présentation du chant
En quelques mots
Nous avons découvert CHEZ LE COIFFEUR de Daniel Bonnet dans POLYPHONIE AU QUOTIDIEN édité par le CRDP de
Bourgogne. Cet excellent ouvrage propose une série de titres destinés à apprendre à chanter à plusieurs voix. Son
originalité : offrir une progression en fonction des difficultés de mise en place de la polyphonie. La chanson CHEZ LE
COIFFEUR, figure parmi les premiers titres. Il invite à superposer la voix chantée et la voix parlée, une première étape vers
l’acquisition de l’oreille polyphonique.
Daniel Bonnet est très connu dans le monde du chant-choral. Il a adapté et composé de nombreux chants pour chœurs,
notamment pour la collection CANTADOR.

Structure
Intro Final
groupe 1 : groupe 1 :
1. En allant chez le 2. En allant chez le
coiffeur… barbier…
8 mes 16 mes (tuba)
groupe 2 : ostinato groupe 2 : ostinato groupe 2 : ostinato
Tchic, tchac, font les Tchic, tchac, font les Tchic, tchac, font les
ciseaux… ciseaux… ciseaux…

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Difficulté de compréhension du texte dès que la mélodie part dans les aigus. Penser à rappeler de prendre une bonne
inspiration avant d’aborder une phrase "par le haut", ouvrir la bouche bien ouverte mais verticalement ("resserrer un peu
l’éventail" pour ne pas chanter trop large). Exagérer l’articulation, s’entraîner d’abord en disant le texte sans chanter, en
travaillant bien la prosodie (= rythme naturel des mots). Exagérer, car une bonne partie de l’effort d’articulation s’amortit
et se perd en chantant. Il est donc toujours important "d’en faire plus" en chantant pour compenser cette perte au plan de
l’intelligibilité du texte.

Conseils d’interprétation
Exagérer l’articulation des consonnes, en particulier de la partie en voix parlée « Tchic, tchac, font les ciseaux… ». Elles
doivent donner l’impression d’outils en action.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 95


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin en éducation musicale
Aborder la polyphonie
Ce chant permet de travailler l’un des prérequis indispensables à toute construction polyphonique : "sentir" la pulsation et
en maintenir le tempo de manière efficace et consciente.
1. Petits jeux pour ressentir la pulsation et maintenir le tempo

Ressentir corporellement la pulsation


Utiliser le play back de la chanson…
Dire le texte de chaque voix séparément en se laissant "pénétrer" par la rythmique de la batterie.
voix 1 : « En allant chez le coiffeur…. »
voix 2 : « Tchic, tchac… »
Se balancer au rythme de la pulsation.
Frapper en même temps le rythme syllabique.
Intérioriser le texte et ne frapper que le rythme syllabique légèrement (avec deux doigts sur la paume de la
main).
S’adapter à un changement de tempo.
Réaliser le même exercice sur un métronome, dont vous ferez varier le tempo.
Vous pourrez en trouver sur le web : par exemple www.metronomeonline.com

L’horloge interne
Avec le texte de la voix 2 « Tchic, tchac… » :
On se met en cercle et on se transmet la pulsation de "main en main".
Chaque membre de la chaîne énonce le morceau de texte qui correspond à la pulsation reçue.
Obtenir la chaîne la plus régulière possible. S’enregistrer. Vérifier avec le métronome.
2. Mise en place de la polyphonie
Diviser la classe en deux groupes : groupe 1 / voix 1 … groupe 2 / voix 2

Superposer voix 1 et 2 en voix parlée seulement. Faire ressortir l’une par rapport à l’autre :
Exemple : voix 1 à dire sur un ton geignard / voix 2 en voix chuchotée.
Tout en énonçant son texte, essayer de garder une attention à l’autre voix, pour percevoir la polyphonie.
Même chose avec la variation de tempo
Associer : percussion corporelle / voix chantée
« Tchic, tchac, tchic, tchac » on frappe alternativement des pieds par terre
« font les ciseaux » on frappe dans ses mains
« flic floc flic floc » on frappe d’une main sur la poitrine
« fait le blaireau » on frappe dans ses mains
Superposer cet ostinato rythmique avec la voix 1 chantée
Faire varier le tempo

Interpréter à deux voix : voix 1 chantée / voix 2 parlée

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 96


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Enroulez le fil
populaire

Enroulez le fil
Et déroulez le fil
Et tire
Et tire
Et tape, tape, tape.
La, la, la,…

Intro (2 mesures)
Chant 3x en fa majeur
1x en sol majeur
= 62
populaire

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 97


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Spinne den Faden
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre
ENROULEZ LE FIL - populaire

Spinne auf den Faden,


Spinne ab den Faden,
Zieh
Und zieh
Und klatsche, klatsch.
Tra, la, la,…

Intro (2 mesures)
Chant 3x en fa majeur
1x en sol majeur
= 62
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre
ENROULEZ LE FIL - populaire

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 98


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Enroulez le fil
Présentation du chant
En quelques mots
La chanson ENROULEZ LE FIL appartient au répertoire des chansons traditionnelles. Il en existe de nombreuses
versions, qui ont évoluées au fil des transmissions orales. Il nous a donc fallu faire un choix mélodique, qui permet aux
petits de pouvoir s’approprier avec plus de facilité la mélodie.
Yves Rudio propose une version allemande inédite de ce chant : SPINNE DEN FADEN que vous retrouverez sur le CD
allemand de ce répertoire. Professeur des écoles en classe bilingue à Haguenau, il participe régulièrement à la
création et l’adaptation de chants (les ALSA’COMPTINES, ES SINGEN DIE SCHULEN - Approchants,…).

Structure
Intro 3 x en Fa majeur 1 x en Sol majeur
Guitare 2 mes Enroulez le fil… Enroulez le fil…

Spinne den Faden… Spinne den Faden…

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Le refrain sur "La,la,la…" est délicat à mettre en œuvre au plan de la gestion de la respiration, surtout pour des petits. Le
tempo (= vitesse du débit) est rapide, et laisse peu de temps pour une grande inspiration. Dans un premier temps, il est
important d’entraîner les enfants lentement, afin qu’ils puissent repérer la place des inspirations à mettre en place (en
écoutant l’enregistrement, les voix proposent deux manières de faire avec 3 ou 4 inspirations). Quel que soit le choix, il est
nécessaire de progresser lentement et d’augmenter progressivement jusqu’au tempo visé.
Nécessité de ne pas chanter des [a] trop larges : "resserrer l’éventail" et avancer très légèrement les lèvres comme un
pavillon de clarinette, sans exagérer pour ne pas déformer la voyelle "a" et la garder claire. La bouche "bisou" ou "poisson
rouge" qui en résulte facilite la fluidité du débit.
Ce refrain est une très bonne occasion d’apprendre que l’on peut avoir une action volontaire sur la gestion de son souffle,
et qu’il ne résulte pas uniquement d’une action réflexe.
Cette phrase mélodique peut faire un bon support de mise en voix.

Conseils d’interprétation
Proposer une version chantée : les enfants écoutent et font les gestes correspondants au sens des paroles.
Travailler la justesse.
« Tire et tire et tape tape tape » : respecter le rythme syllabique de la chanson et frapper tous ensemble.
Accompagner le refrain de gestes.
Accélérer à la fin de la chanson.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 99


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Aide à l’apprentissage et à la mémorisation
Proposer à la classe un jeu de main :
enroulez le fil déroulez le fil tire tape « la la la »
Spinne auf den Spinne ab den Faden zieh klatsche « tra la la »
Faden
Faire des moulinets
Faire des moulinets Faire des moulinets Faire semblant de Frapper dans
dans un sens
dans un sens dans l’autre sens tirer sur un fil les mains 3 fois
puis dans l’autre.

Pour aller plus loin en éducation musicale


Jouer sur le tempo
Enrouler le fil de plus en plus vite (à la manière de MEUNIER TU DORS) : répéter la chanson et accélérer progressivement
jusqu’à ce que la machine s’emballe…
Certaines versions ont une suite qui peut évoquer certains métiers : un cordonnier, une couturière,…
Chanter la chanson face à face et taper dans les mains l’un de l’autre.

Chansons et comptines en lien


LA LAINE DES MOUTONS (traditionnel)
Comptine : J’ENROULE, J’ENROULE
J’enroule, j’enroule
Le fil sur la bobine
J’enroule, j’enroule la soie et la laine fine
Roule, roule, roule vite
Roule, roule, roule bien
Déroule, déroule
Le fil de la bobine
Déroule, déroule la soie et la laine fine
Tourne, tourne, tourne vite
Tourne, tourne, tourne bien
(A faire soit avec une vraie bobine, soit en mimant avec les mains, en tournant dans un sens puis dans l’autre.)

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Littérature de jeunesse
Lien avec le PRINTEMPS DE L’ECRITURE :
UN FIL ROUGE POUR LE PERE NOEL, Joëlle Ecormier (éditions Océan Jeunesse)
JEAN FIL A FIL, Roger Mello (éditions MeMo)
MOI J’ATTENDS, Davide Cali (éditions Sarbacane)

Arts plastiques
Fil de laine, fil de fer, ficelle, tableaux de fil, ficelle tirée… sont autant de matières ou techniques à exploiter.
Christian Voltz, auteur et illustrateur d’albums jeunesse, crée des personnages avec du fil de fer.

Découvrir une technique : la peinture au fil


Matériel : un annuaire ou un gros catalogue, du fil, de la peinture, deux feuilles blanches
Ouvrir l’annuaire / poser une feuille blanche dessus / tremper le fil de laine dans la peinture / poser le fil imbibé en le
tortillant sur la feuille blanche / poser par-dessus la deuxième feuille blanche / refermer le tout comme un sandwich /
presser bien fort et tirer le fil.
Ouvrir et apprécier le résultat, les deux feuilles étant symétriques, en regard l’une et l’autre.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 100


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Maison citrouille
Paroles et musique : Christiane ORIOL
chris.oriol@gmail.com – 06.86.68.23.13

1. J’habite une maison citrouille


Rapeti peton le soleil est rond bis
J’aime les grenouilles
3. J’habite une maison chaussette
Et la pluie qui mouille
Rapeti peti tous les chats sont gris bis
Et l’omelette aux hannetons bis
J’aime les noisettes
Refrain : Et les cacahuètes
Tape tes genoux Et je tire la queue des souris bis
Frappe tes mains
Refrain
Claque tes doigts et x x x bis
4. J’habite une maison chaussure
2. J’habite une maison baignoire
Rapeti petou le renard est roux bis
Rapeti peto dansent les crapauds bis
Je peins les voitures
J’aime les histoires
À la confiture
Les pommes et les poires
J’les fais lécher par les matous bis
Et le bon gigot d’asticot bis
Refrain
Refrain
5. J’habite une maison patate
Rapeti peta vive mon papa bis
J’ai une cravate
Et du poil aux pattes
Ça me tient chaud quand il fait froid bis

Refrain bis

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 101


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Maison citrouille
Intro (4 mesures) couplet 1
refrain couplet 2 refrain couplet

= 66 3 refrain couplet 4 refrain


couplet 5 refrain 2x final

Paroles et musique : Christiane ORIOL


chris.or iol@gmail.com – 06.86.68.23.13
= 120

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 102


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Das Kürbishaus
Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre
MAISON CITROUILLE - Paroles et musique : Christiane ORIOL
chris.oriol@gmail.com – 06.86.68.23.13

1. Ich bin zuhaus’ in einem Kürbis,


Rumpel dumpel dund, ist die Sonne rund ! bis
Ich mag Frösche so sehr, 3. Ich bin zuhaus’ in einer Socke,
Regenwasser noch mehr Rumpel dumpel drau, sind die Katzen grau ! bis
Und gute Käferomeletts ! bis Ich mag alle Nüsse,
Leckere und süße,
Refrain :
Schlag auf’s Knie, Den Mäuschen ziehe ich den Schwanz ! bis
Händeklatsch, Refrain
Fingerschnalzen, x x x bis 4. Ich bin zuhaus’ in einem Hausschuh,
2. Ich bin zuhaus’ in einer Wanne, Rumpel dumpel dot, schau, der Fuchs ist rot ! bis
Rumpel dumpel drass, tanzen Kröten krass ! bis Ich male die Wagen
Ich mag die Geschichten, An mit Marmelade,
Apfel-Birngerichte Das lecken alle Kater ab ! bis
Und liebe Madenbraten sehr ! bis Refrain
Refrain
5. Ich bin zuhaus’ in ‘ner Kartoffel,
Rumpel dumpel da, lebe wohl, Papa ! bis
Ich hab’ ‘ne Krawatte,
Bin faul wie ‘ne Ratte,
Das hält mich warm, wenn es ist kalt ! bis
Refrain bis

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 103


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Das Kürbishaus
Einleitung (4 Takt) Strophe 1

= 66 Refrain Strophe 2 Refrain Strophe


3 Refrain Strophe 4 Refrain
Strophe 5 Refrain 2x Schluss

MAISON CITROUILLE - Paroles et musique : Christiane ORIOL


Adaptation allemande par Yves RUDIO, sur le titre

chris.or iol@gmail.com – 06.86.68.23.13


= 120

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 104


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Maison citrouille
Présentation du chant
En quelques mots
La MAISON CITROUILLE a été entonnée par des générations d’élèves. Peut-être connaissez-vous la version originale de
Christiane Oriol ? Peut-être avez-vous appris celle de Pierre Chêne ?
Nous vous proposons dans ce répertoire la version originale composée par Christiane Oriol… En effet, cette chanson
circule dans 2 versions tantôt attribuées à Christiane Oriol, tantôt à Pierre Chêne. A l’origine, il s’agit bien d’une chanson
de Christiane Oriol. Son ami Pierre Chêne l’a empruntée (et légèrement modifiée) avec son accord, pour l’enregistrer sur
son disque L’OISEAU ET LA BULLE paru en 1978. Depuis, les 2 versions circulent sous l’un ou l’autre nom, Pierre Chêne étant
parfois cité à tort comme auteur-compositeur de la chanson.
D’où l’importance du respect du droit d’auteur,… le droit d’auteur expliqué en bande-dessinée :
Le droit d’auteur (OMPI : organisation mondiale de la propriété intellectuelle) :
http://www.wipo.int/edocs/pubdocs/fr/copyright/484/wipo_pub_484.pdf
Yves Rudio propose une version allemande inédite de ce chant, avec l’aimable autorisation de l’auteur : DAS KÜRBISHAUS
que vous retrouverez sur le CD allemand de ce répertoire. Professeur des écoles en classe bilingue à Haguenau, il participe
régulièrement à la création et l’adaptation de chants (les ALSA’COMPTINES, ES SINGEN DIE SCHULEN - Approchants,…)

Structure,
Refrain

Refrain

Refrain

Refrain

Refrain
Intro

Final
J’habite
J’habite une J’habite une J’habite une J’habite une
une
4 mes maison maison maison maison Bis
maison
citrouille… baignoire chaussure patate
chaussette

Ich bin
Ich bin Ich bin Ich bin Ich bin
zuhaus’ in
zuhaus’ in zuhaus’ in zuhaus’ in zuhaus’ in
einem
einem einer einer einer
Hausschuh
Kürbis… Wanne… Socke… Kartoffel…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 105


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Conseils pour l’apprentissage
Conseils techniques d’une chanteuse
Il sera important de n’accentuer aucun «… et… » dans ce chant. Cela alourdit et ralentit le chant. C’est le défaut basique
du chanteur amateur de tout âge de toujours s’appuyer sur ce vocable en amorçant une nouvelle phrase.
S’entraîner en s’aidant du geste suivant : poser une main sur un avant-bras, et la faire glisser en appuyant progressivement,
comme pour éliminer des poussières.
Un petit crescendo (="croissance" du volume, de l’intensité) s’installera naturellement jusqu’au mot à accentuer. Exemple :
« et la pluie qui mouille », « et l’omelette aux hannetons ».
Remarques à propos de dernière phrase de chaque couplet :
Bien lier tous les mots : « et l’omelette… », « et le bon gigot… », etc…
Bien veiller à la justesse dans le passage en "zig-zag" (mesure 9) : penser à continuer à ouvrir la bouche un peu plus à
chaque mot de ce passage aide beaucoup.

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Jouer avec les mots, l’articulation, les rimes :
Commencer par exemple un jeu de mémorisation en voix parlée
« Rapetipeton le soleil est rond »
« Rapetipeto dansent les crapauds… »
L’enseignant peut faire un jeu de question réponse en « ping pong » :
Groupe « PING » Groupe « PONG »
Rapetipeton… …le soleil est rond
J’aime les grenouilles… …et la pluie qui mouille
Rumpel dumpel dund… …ist die Sonne rund !
Ich mag Frösche so sehr… …Regenwasser noch mehr
Les phrases seront de plus en plus longues,
Pratiquer je jeu en français ou en allemand…

Jouer à 3 groupes
Groupe « PING » Groupe « PANG » Groupe « PONG »
J’habite une maison citrouille… …rapetipeton… …le soleil est rond
J’aime les grenouilles… …et la pluie qui mouille… …et l’omelette aux hannetons… (x2)

Les illustrations correspondantes


Pour le refrain
Tape tes genoux Frappe tes mains Claque tes doigts

Schlag auf’s Knie Händeklatsch Fingerschnalzen

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 106


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour les couplets

J’habite une maison J’habite une maison J’habite une maison J’habite une maison J’habite une maison
citrouille baignoire chaussette chaussure patate

Ich bin zuhaus’ in Ich bin zuhaus’ in Ich bin zuhaus’ in Ich bin zuhaus’ in Ich bin zuhaus’ in
einem Kürbis einer Wanne einer Socke einem Hausschuh einer Kartoffel

Pour aller plus loin en éducation musicale


Jouer avec le rythme du refrain :
Frapper le rythme du refrain en percussion corporelle en cherchant des sonorités différentes.
On peut alors réécrire le refrain. La version de Pierre Chêne propose d’autres percussions corporelles : Tape du pied à la
place de Tape tes genoux.

Utiliser trois instruments de petite percussion pour reprendre trois hauteurs différentes
Genoux tambourin
Main claves
Doigts cymbalette ou couronne de cymbalette

Jeu d’écoute active : la forme rondo (structure couplet / refrain)


Reconnaître un refrain et traduire cette reconnaissance par une réponse corporelle précise.
Commencer par apprendre le refrain, ce qui va permettre de l’identifier clairement. Proposer aux élèves une « écoute
active » sur la version vocale puis sur la version instrumentale, par exemple :
Toute la classe marche sur le refrain, on s’arrête pour écouter les couplets.
Un 1er groupe marche pendant les refrains, le 2ème marche pendant les couplets
Lever la main sur le refrain, inventer un geste silencieux sur les couplets (faire semblant de pianoter, mimer la
pluie qui tombe)
L’audition est facilitée par la différence de tempo : le couplet est d’un tempo lent, le refrain est d’un tempo rapide.
Se reporter au dossier « Le travail autour des structures de chant » dans le répertoire 2014-15 ainsi qu’aux illustrations
des strophes pour avoir d’autres idées.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 107


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Histoire des arts
Découvrir les caractéristiques de la musique d’Europe centrale et de l’Est : la musique klezmer
Les deux caractéristiques que l’on retrouve dans cet enregistrement sont : les changements de tempo, l’utilisation
d’instruments caractéristiques (clarinette, cymbalum).
A écouter :
Découvrir des groupes qui jouent des musiques traditionnelles d’Europe centrale et d’Europe de l’est : 17 Hippies,
Amsterdam Klezmer Band…
Découvrir du répertoire traditionnel : par exemple les DANSES HONGROISES de Brahms (la n°5 est une des plus
connues), les DANSES ROUMAINES de Bartók ou des musiques de Kodály.
Chants en lien avec une alternance de tempo lent / rapide :
AU TEXAS (Musique au quotidien, SCEREN).
MEUNIER TU DORS, traditionnel

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Maîtrise de la langue : travailler les sons de la langue
Pour commencer un travail sur les voyelles, se reporter à la chanson VIVE LES VOYELLES, Gérard Dalton (ECOLES QUI
CHANTENT 2013/14 - Approchants) et aux exploitations pédagogiques à la fin du répertoire.

Maîtrise de la langue : écrire un nouveau couplet


Comprendre l’organisation de chaque couplet : comparer et identifier des ressemblances et des différences
Jeu du "Pareil / pas pareil"
Comparer les deux versions de la MAISON CITROUILLE : version originale de Christiane Oriol puis la version de Pierre
Chêne.
Il est intéressant de noter les différences et les ressemblances entre les deux versions à partir de la même mélodie
(différences dans l’ordre des strophes, le choix de rimes, le choix des mots du refrain mais ressemblances pour le rythme
syllabique, la mélodie, certaines strophes).
Version de Christiane Oriol Version de Pierre Chêne
J’habite une maison citrouille J'habite une maison citrouille
Rapetipeton le soleil est rond Rapetipeton le soleil est rond
J'aime les grenouilles J'aime les grenouilles
Et la pluie qui mouille Et la pluie qui mouille
Et l'omelette aux hannetons. (bis) Et l'omelette aux hannetons. (bis)
Refrain Refrain
Tape tes genoux Tape du pied
Frappe tes mains Frappe des mains
Claque tes doigts Claque des doigts
Et clac, clac, clac… Et clac, clac, clac…
J'habite une maison baignoire J'habite une maison patate
Rapetipeto dansent les crapauds Rapetipetou chante le coucou
J'aime les histoires J'ai du poil aux pattes
Les pommes et les poires J'aime les tomates
Et le bon gigot d'asticots. (bis) Et tirez la queue du hibou. (bis)
J'habite une maison chaussette J'habite une maison baignoire
Rapetipeti tous les chats sont gris Rapetipeto dansent les crapauds
J’aime les noisettes J'aime les histoires
Et les cacahouètes Les pommes et les poires
Et je tire la queue des souris. (bis) Et le bon gigot d'asticots. (bis)

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 108


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
J'habite une maison chaussure J'habite une maison chaussure
Rapetipetou le renard est roux Rapetipetou le renard est roux
Je peins les voitures Je peins les voitures
A la confiture A la confiture
J'les fais lécher par les matous. (bis) J'les fais lécher par les matous. (bis)
J'habite une maison patate
Rapetipeta vive mon papa
Je mets une cravate
J'ai du poil aux pattes
Ça me tient chaud quand il fait froid. (bis)

Observer les régularités


Rimes,
Compter le nombre de syllabes pour savoir combien il y a de pieds
Construire un gabarit d’écriture avec les syllabes à compléter

Projet : petit jeu d’écriture


Au cycle 2, on garde le refrain tel qu’il est écrit et on invente des couplets, en respectant le rythme syllabique et les rimes.

J’habite une maison citrouille J’habite une maison ___ ___ (8 pieds)
Rapetipeton le soleil est rond Rapetipet ___ , ___ ___ ___ ___ ___ (10 pieds)
J’aime les grenouilles J’aime les ___ ___ (5 pieds)
Et la pluie qui mouille ___ ___ ___ ___ ___ (5 pieds)
Et l’omelette aux hannetons ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ (8 pieds)

Allemand
Comme la chanson comprend cinq couplets (et si le chant en allemand paraît trop complexe) :
interpréter au choix une partie de la chanson en français et l’autre en allemand
un groupe chante en français, un autre lui répond en allemand par exemple…
Le CD play-back vous permettra d’accompagner cet échange franco-allemand !

Histoire des arts / arts de l’espace


Découvrir des maisons originales (architecture, maison troglodytes…) : avis aux curieux… il existe effectivement des
« maisons chaussure »…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 109


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Epo i tai tai - polyphonie

traditionnel

E po e tai tai e !
E po e tai tai e !
E po e tai tai, tai se prononce : taï
tuki se prononce : touki
E po e tukituki !
e se prononce : é
E po e tukituki e !

Intro (bruitages + 8
Gestes :
mesures)
E po = taper les mains à plat sur les cuisses
E tai = frapper des mains Voix 1 interlude (8
E ! = bras croisés, mains aux épaules mes) voix 1 & 3
Tuki = mains sur la tête interlude (8 mes)
voix 1, 2, 3 fin

traditionnel

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 110


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Epo i tai tai


Présentation du chant
En quelques mots
Ce chant traditionnel en langue Maori, est originaire de la Nouvelle-Zélande, sous le titre de HE PURU TAITAMA E.
IL a été composé au début du XXème siècle par un jeune homme qui voulait s’attirer les bonnes grâces d’une demoiselle.
Le texte original vante la virilité masculine… Il a été rendu populaire dans les années 1930 par sa diffusion sur un disque du
groupe jazzy THE TAHITIWIS, puis par d’autres ensembles.
Durant la seconde guerre mondiale, il a été exporté en Italie par des troupes d’infanterie maorie dans une version
édulcorée EPO E TAI TAI. Sa mélodie entraînante l’a rapidement fait glisser dans le répertoire de la chanson pour enfants.
Aux Etats-Unis, il a été propagé en tant que "chanson indienne" avec la traduction « Nous ne serons pas tristes, nous
serons seulement heureux ». Joli message quand l’humeur n’est pas au beau fixe…mais qui ne correspond pas à l’original
(pas du tout pour les enfants…).
Il fait maintenant partie du répertoire touristique chanté dans toute la Polynésie et jusqu’à Hawaï. Il a également intégré le
répertoire de la chanson enfantine traditionnelle française…

Structure
Intro Voix 1 Interlude Voix 1 Interlude Voix 1 final
Echo
Voix 3 Voix 3

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Chant très rapidement investi par les enfants.
Une bonne habitude à prendre dès le début de l’apprentissage de ce chant :
les faire systématiquement respirer avant chaque « Epo », tout d’abord pour leur éviter d’arriver hors d’haleine à la fin du
chant, mais également pour faciliter la justesse des passages plus aigus « e tuki tuki… ».

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 111


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin en éducation musicale
Construire une polyphonie
Ce chant peut se réaliser à trois voix :
voix 1 : la mélodie
voix 3 : la voix d’alto (grave) qu’on entend en second
voix 2 : la voix intermédiaire, qui fait un écho

Vous trouverez les voix sous la forme de fichiers séparés au format mp3 dans les ANNEXES.
Version simple
Apprendre la voix 2 à la moitié de la classe. Une petite superposition se produit.
Version à trois voix
Apprendre la voix grave. Elle se distingue bien de la mélodie. Veiller à ce qu’elle soit bien posée. Certains élèves chanteront
naturellement plus aisément dans le grave : ils gardent une belle sonorité, timbrée, avec du volume. Il faut essayer de les
détecter. Attention ! Les bourdons ont souvent tendance à vouloir s’emparer de cette voix qui leur paraît plus facile. Or
c’est bien le contraire !
Pour réaliser l’alto il faut une très bonne oreille, chanter juste.
Il faudra donc un petit groupe très fiable.

Découvrir un instrument de musique


Le Ukulele (Prononcer youkoulélé) est une
petite guitare à quatre cordes, emblématique
des Iles Hawaï. Il est proche du cavaquinho joué
au Brésil. Son nom « Uku »/ « lélé », désignerait
les actions de gratter et frapper. D’origine
récente (fin du XIXème siècle), il a été popularisé
par le jazz. Sa présence apporte une touche
"exotique" à la musique. Il a récemment été mis
sur le devant de la scène entre les mains de
l’artiste Julien Doré.
Vous pourrez facilement trouver des musiques à
écouter sur le web, des liens vers des cours, des
festivals…
A noter, un album édité en 2 volumes en 2015 :
les grands tubes des Beatles adaptés pour
Ukulélé et classés par période : FIRST WS64
ALBUM, FAB FOUR (Beatles for Solo Ukulele).

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Utilisation du numérique : recherche documentaire
Faire des recherches sur la Polynésie :
Tahiti, par exemple est la plus grande et la plus peuplée des îles de la Polynésie française.
La Nouvelle-Zélande (connue des enfants par le rugby)
Rassembler quelques images, établir une carte d’identité du pays : drapeau, langue, monnaie, capitale, reliefs…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 112


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Théma : éducation morale
et civique en chansons

Les événements de Charlie Hebdo en janvier dernier, ont fortement secoué


l’ensemble des citoyens de notre pays.
Face au mépris de l’humain, le gouvernement a engagé une Grande mobilisation de
l’Ecole pour les valeurs de la République (22 janvier 2015).
L’une des 11 mesures, rappelle la nécessité de transmettre « la compréhension et la
célébration des rites républicains et des symboles de la République », dont l’étude
de l’Hymne national. Les écoles sont souvent sollicitées pour prendre part
activement aux commémorations des armistices. Or, il n’est pas simple de chanter a
capella, de trouver des accompagnements dans la bonne tessiture, ni d’effectuer un
choix parmi les 7 couplets…
Approchants apporte son modeste soutien à ces actions par l’édition de trois
chants :

La Marseillaise
strophe 1, 6 et une strophe tirée de la version de Maurice Renard de 1915

L’hymne européen
librement adapté par Jacques Serres

Blowin’ in the wind / Ecoute dans le vent


chanson universelle pour la fraternité de Bob Dylan

A ces chants, on peut associer le BONJOUR de Philippe Albor, qui ouvre ce


répertoire en nous encourageant à « ne pas détourner le regard », « ne pas choisir
l’autre trottoir », « ne pas avoir peur comme toujours, mais se donner un p’tit
bonjour…. »
Un beau point de départ pour réfléchir ensemble…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 113


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Blowin’ in the wind
Ecoute dans le vent
Words and Music by Bob Dylan
Copyright © 1962 Warner Bros. Inc. / Copyright Renewed 1990 Special Rider Music. / This
Arrangement © Copyright 2015 Special Rider Music.
International Copyright Secured. All Rights Reserved / Used by Permission of Music Sales Limited.

1. Combien de routes un garçon peut-il faire


Avant qu'un homme il ne soit ?
Combien l'oiseau doit-il franchir de mers
Avant de s'éloigner du froid ?
Combien de morts un canon peut-il faire
Avant que l'on oublie sa voix ?
Refrain
Écoute mon ami,
Écoute dans le vent,
Écoute la réponse dans le vent.
2. Combien de fois doit-on lever les yeux
Avant que de voir le soleil ?
Combien d'oreilles faut-il aux malheureux
Avant d'écouter leurs pareils ?
Combien de pleurs faut-il à l'homme heureux
Avant que son cœur ne s'éveille ?
Refrain
3. Combien d'années faudra-t-il à l'esclave
Avant d'avoir sa liberté ?
Combien de temps un soldat est-il brave
Avant de mourir oublié ?
Combien de mers franchira la colombe
Avant que nous vivions en paix ?
Coda :
Et bien mon ami
Écoute dans le vent
Écoute la réponse dans le vent
Écoute la réponse est dans le vent

Adapted in French by Pierre DORSEY


© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 114
– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Blowin’ in the wind
Intro (8 mesures) couplet 1
Ecoute dans le vent refrain couplet 2 refrain
couplet 3 coda
= 78

Copyright © 1962 Warner Bros. Inc. / Copyright Renewed 1990 Special Rider Music. / Th is Arrangement © Copyright 2015

International Copyright Secured. All Rights Reserved / Used by Permission of Music Sales Limited.
Words and Music by Bob Dylan

Special Rider Music.

Adapted in French by Pierre DORSEY

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 115


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Blowin’ in the wind


Ecoute dans le vent
Présentation du chant
En quelques mots
Cette chanson porteuse de paix, est devenue un symbole aux Etats-Unis. Ecrite par Bob Dylan sous le titre BLOWING IN
THE WIND en 1962, elle a été reprise par de nombreux artistes. Elle a été adaptée en français sous le titre ECOUTE DANS LE
VENT par Pierre Dorsey et chantée par Richard Anthony en 1964.

Structure
Intro Refrain Refrain Coda Final
8 mes

Conseils pour l’apprentissage


Conseils techniques d’une chanteuse
Penser à bien se tenir grand (aussi bien assis que debout) pour ce chant, et à se grandir comme "une fleur qui pousse" le
temps de chaque "groupe de souffle" (= texte chanté jusqu’à l’inspiration suivante). Cela permet de rester tonique durant
tout ce chant dont le caractère mélancolique pourrait amener une certaine mollesse préjudiciable à la qualité vocale.
Pour tous les sons tenus (= notes longues) à la fin de chaque mot précédant un point d’exclamation je conseille pour
s’entraîner à ne pas faire de tenues laborieuses : s’accompagner des mains s’écartant l’une vers le haut et l’autre vers le
bas, en ouvrant progressivement la bouche tout le long de la tenue. Le fait de s’y concentrer évite de "fixer" la bouche et
de créer une crispation qui fait immanquablement perdre en justesse en faisant s’aggraver le son.
A essayer vraiment, ce n’est pas compliqué, et cela empêche de se fatiguer en forçant la voix.
Abandonner le geste bien évidemment une fois l’intention vocale comprise.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 116


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin en éducation musicale
Ecouter et comparer
BLOWING IN THE WIND, par le message qu’elle porte, est une chanson qui a été très souvent reprise par d’autres artistes. Il
est intéressant de comparer différentes versions, pour observer comment chaque interprète, chaque arrangeur revisite le
titre.
Comparer les extraits 2 à 2. Ce travail d’écoute peut terminer chaque moment consacré à l’apprentissage du chant. Le
tableau sera complété progressivement.

La chanson originale de Bob Dylan donnée à la télévision en 1963


Bob Dylan est alors âgé de 22 ans.
https://www.youtube.com/watch?v=vWwgrjjIMXA

Version des Bee Gees 1963


https://www.youtube.com/watch?v=AjbVNNXjOzk

La version de Joan Baez


https://www.youtube.com/watch?v=QLUDJlx5jEc

La version de Stevie Wonder en 1980


https://www.youtube.com/watch?v=WZnv6qLWPy4

La version de Vanessa Paradis et Suzanne Vega en 2007 pour l’émission TARATATA


https://www.youtube.com/watch?v=aXQnCWcJd1c

Version Voix Particularité de la voix Instrumentation et style

originale homme Guitare et harmonica

… des Bee Gees 3 voix masculines Mélodie souvent harmonisée à trois Guitare électrique, batterie
voix
… de Joan Baez femme et homme Interprétation polyphonique sur Guitare folk
l’ensemble de la chanson. La voix de
femme fait la mélodie, la voix
d’homme l’harmonie.
… de Stevie Wonder homme Improvisations sur la mélodie à Piano, clavier (orgue), batterie,
chaque fin de phrase guitare basse, improvisation à
l’harmonica.
Soul
…de Vanessa Paradis 2 voix de femmes Alternance des voix sur les couplets,
interprétation polyphonique sur les
et Suzanne Vega
refrains

Découvrir également

La version en français ECOUTE DANS LE VENT par Richard Anthony


https://www.youtube.com/watch?v=GqJaXdJxRNo

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 117


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin dans les autres domaines
Utilisation du numérique : recherche documentaire
Apprendre à connaître ces grandes figures de la chanson.
Rechercher des détails sur leur vie artistique, leurs grands tubes, ce qu’ils ont apporté à la musique.

Bob Dylan
Né en 1941 sous le nom de Robert Allan Zimmerman, dit "Zim", Bob Dylan auteur-compositeur, poète américain a
démarré sa carrière dans les années 1960. Engagé, au côté de sa compagne de l’époque Joan Baez, il évoque dans ses
chants les problèmes sociaux de son temps et lutte contre la guerre. BLOWING IN THE WIND, est devenu le symbole de
l’anti-guerre du Vietnam aux Etats-Unis, et au-delà, de l’opposition universelle à la guerre (bien malgré l’auteur lui-même,
qui se sentait plus musicien que militant). Véritable légende de la musique américaine, il a exercé une grande influence sur
la musique pop. Il continue à parcourir les grandes scènes mondiales, dont une tournée en France en 2015 (au Palais des
Sports de Paris en octobre 2015).
Les Bee Gees
Groupe vocal et instrumental australo-britannique formé par les 3 frères Gibbs.
Ils ont connu un grand succès entre les années 1970 et 1990. Ils sont un des groupes ayant vendu le plus de disques au
monde avec 220 000 millions de disques. Barry Gibbs est le dernier membre du groupe encore en vie.

Joan Baez
Chanteuse américaine surnommée "la reine du folk", née en 1941. Comme Bob Dylan, elle s’est engagée pour la paix, la
lutte contre le racisme, fidèle soutien de Martin Luther King.
Richard Anthony
Chanteur français, né le 13 janvier 1938 au Caire (Égypte) et mort le 19 avril 2015 (à 77 ans) à Pégomas (Alpes-
Maritimes). Pionnier du twist en France, celui qu'on appelle "le père tranquille du twist" compte plus de 600 titres
enregistrés et plus de 50 millions de disques vendus…
Son premier énorme succès est ARANJUEZ MON AMOUR - 1967 (5 millions de disques vendus).
ET J’ENTENDS SIFFLER LE TRAIN (1962) est également un titre resté dans les mémoires.
La version en français ECOUTE DANS LE VENT par Richard Anthony a remporté un immense succès.

Hugues Aufray
Il a également chanté ECOUTE DANS LE VENT. Il a plus récemment écrit une nouvelle version en français, DANS LE SOUFFLE
DU VENT, plus proche du sens du texte original.

Education morale et civique


Les artistes ont de tout temps écrit des textes engagés pour parler de la société dans laquelle ils vivent.
Vous trouverez une liste très complète de chansons sur le thème GUERRE ET PAIX DANS LA MUSIQUE à l’adresse suivante :
http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-71868.html
Le dossier est accompagné de liens vers des clips vidéo. Les images ajoutent souvent une charge émotionnelle aux
chansons. Ex : MANHATTAN KABOUL, Axelle Red et Renaud (2003).
L’écoute et la lecture du texte d’une chanson peuvent offrir un excellent point de départ à une séance d’EMC.
Vous trouverez à cet effet quelques chants sur le thème PAIX, RESPECT ET TOLERANCE dans le répertoire des ECOLES QUI
CHANTENT 2003/04 (Approchants), dont DEMOCRATIE écrite par Alain Christophe avec une classe de CM2 de l’école
élémentaire de Weitbruch.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 118


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Hymne européen
Musique : Ludwig van Beethoven (9 e symphonie),
pour le texte original de Friedrich von Schiller
adaptation des paroles : Jacques SERRES (2011)

1. Chantons pour la paix nouvelle


De notre Europe unifiée,
Quand l’Histoire nous rappelle
Les massacres du passé.

Quand nos peuples dans la tourmente


Vivaient dans la haine et le sang,
Oh ! Quelle joie nous enchante bis
Plus de guerre pour nos enfants !

2. Sans que les frontières anciennes


N’entravent leurs destinées,
Nos filles seront sereines
Et nos fils épris de paix.

Quand ensemble ils sauront dire


En toutes langues « Bienvenue »
Et pourront enfin construire bis
Ce monde tant attendu.

3. Démocratie notre rêve


De plus haute antiquité,
Pour toi notre chant s’élève
Europe et fraternité.

Nous chanterons pour que progressent


Les idées de l’humanité,
Et pour que jamais ne cessent bis
La joie et la liberté.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 119


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Hymne européen
Intro (4 mesures) couplet 1 couplet 2 couplet 3
= 100

Musique : Ludwig van Beethoven (9 e symphonie),

adaptation des paroles : Jacques SERRES (2011)


pour le texte original de Friedrich von Schiller

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 120


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

Hymne européen
Présentation du chant
En quelques mots
La mélodie de ce chant est née au moment où Ludwig Van Beethoven décida d’insérer une « surprise » dans le 4ème
mouvement de sa SYMPHONIE N° 9 EN RE MINEUR. Le compositeur, en effet, introduisit dans cette forme musicale purement
instrumentale à cette époque, une partie chantée par un chœur, pour un final éclatant. Pour ce faire, il a mis en musique
une partie de L’ODE A LA JOIE (AN DIE FREUDE) écrit par Friedrich von Schiller en 1785.
Devenu L’HYMNE A LA JOIE, ce chœur a frappé les esprits par sa vigueur, son appel à la fraternité. Il finit par être adopté
quelques 160 ans plus tard, le 29 mai 1986 en tant qu’Hymne officiel de l’Union européenne. Le manuscrit original de la
9ème Symphonie est d’ailleurs devenu propriété de l’UNESCO.
L’Hymne européen a été adopté sans paroles, pour qu’il reste universel.
De nombreuses traductions et adaptations ont été proposées.
Extrait du poème de Schiller en allemand Traduction
Freude, schöner Götterfunken Joie, belle étincelle des dieux
Tochter aus Elysium! Fille de l’Elysée
Wir betreten feuertrunken, Nous entrons, l’âme enivrée
Himmlische, Dein Heiligtum. Dans ton temple glorieux
Deine Zauber binden wieder, Tes charmes lient à nouveau
Was die Mode streng geteilt, Ce que la mode en vain détruit ;
Alle Menschen werden Brüder, Tous les hommes deviennent frères
Wo Dein sanfter Flügel weilt. Là où tes douces ailes reposent
Une première adaptation en français avait été faite par Jean Ruault pour les écoles :
1.
Que la joie qui nous appelle nous accueille en sa clarté
Que s’éveille sous son aile l’allégresse et la beauté ;
Plus de haine sur la terre, que renaisse le bonheur !
Tous les hommes sont des frères quand la joie unit les cœurs.

2.
Peuples des cités lointaines qui rayonnent chaque soir
Sentez-vous vos âmes pleines d’un ardent et noble espoir ?
Luttez-vous pour la justice ? Êtes-vous déjà vainqueurs ?
Ah ! Qu’un hymne retentisse à vos cœurs mêlant nos cœurs.

3.
Si l’esprit nous illumine, parlez-nous à votre tour ;
Dites-nous que tout chemine vers la paix et vers l’amour.
Dites-nous que la nature ne sera que joie et fleurs
Et que la cité future oubliera le temps des pleurs.

Nous avons préféré vous proposer ici l’adaptation plus récente de Jacques Serres, faite en 2011 pour un enregistrement de
chœurs d’enfants accompagnés par l’orchestre de Radio France.

Structure
Intro
4 mesures

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 121


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Conseils pour l’apprentissage
Conseils techniques d’une chanteuse
Penser à bien se tenir grand (aussi bien assis que debout) pour ce chant, et à se grandir comme ‟une fleur qui pousse” le
temps de chaque ‟groupe de souffle” (= texte chanté jusqu’à l’inspiration suivante).
Pour favoriser encore le rendu ‟legato” de cet hymne et éviter de tomber dans la scansion (= martelage) des mots, je
propose la gestuelle suivante : lever lentement et progressivement le bras et la main en ‟portant le son” de manière
imaginaire le temps de deux lignes (indépendamment de l’inspiration à la fin de chaque ligne). Veiller à bien gérer le
temps de cette montée, ne pas arriver en haut trop tard ou trop tôt. Changer ensuite de bras/main pour les deux lignes
suivantes, et ainsi de suite jusqu’à la fin de l’hymne.
Cet exercice permet de théâtraliser ce chant, en ajoutant une touche d’élégance à son caractère solennel.

Pour aller plus loin en éducation musicale


Histoire des Arts
Découvrir l’extrait de la Symphonie n° 9
Le télécharger au format mp3, ainsi que la fiche pédagogique sur le site MUSIQUE PRIM :
http://www.reseau-canope.fr/musique-prim/accueil.html
Pour s’ inscrire, c’est simple : se munir de son adresse mail professionnelle et de votre RNE (code chiffré de votre école) et
suivez le guide.

Travailler sur la notion de symphonie


C’est une forme musicale destinée à l’orchestre symphonique (cordes, vents, percussions).
Au départ, c’est une pièce orchestrale qui sert d’ouverture à un opéra. Vivaldi et Albinoni lui donnent le statut de pièce
d’orchestre réservée au concert.
Même évolution en France où elle se développe dans le cadre du Concert spirituel (Philidor 1725).
Les musiciens allemands la font évoluer vers 4 mouvements. Elle se compose ainsi :
1er mouvement vif allegro
2ème mouvement lent andante
3ème mouvement vif menuet
ème
4 mouvement vif presto
Ecouter le début de chaque mouvement de la SYMPHONIE N°9. Comparer le tempo, le ressenti.

Pratique rythmique collective


Alain Christophe a écrit une pièce pour percussions L’EUROPE ENSEMBLE. Elle comporte des parties chorégraphiées et
termine par un court extrait en français et en allemand de l’HYMNE EUROPEEN. Elle sera prochainement éditée par
Approchants dans un ouvrage spécifiquement consacré à la pratique rythmique. Parution prévue en 2016.

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Education morale et civique
Travailler sur les différents textes et traductions, en lien avec les questions géographiques et historiques concernant
l’Europe aux XXème et XXIème siècles.
Découvrir d'autres hymnes (voir le dossier sur LA MARSEILLAISE dans ce même livret).

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 122


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
La Marseillaise
Paroles et musique : Claude ROUGET DE L’ISLE
3ème couplet tiré de la version de Maurice RENARD - 1915

1. Allons enfants de la Patrie,


Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie,
L’étendard sanglant est levé ! bis
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils et vos compagnes !
Refrain
Aux armes, citoyens !
Formez vos bataillons !
Marchons, marchons !
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons !
2. Amour sacré de la Patrie,
Conduis, soutiens nos bras vengeurs.
Liberté, Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs ! bis
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents,
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !
Refrain
3. La Marseillaise est tricolore,
C’est un drapeau que nous chantons.
Saluons ce drapeau sonore
Et pour lui, Français, combattons ! bis
Nous voulons dans l’Europe entière
Etablir la fraternité,
La liberté, l’égalité,
Notre devise calme et fière.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 123


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
La Marseillaise

= 110

3ème couplet tiré de la version de Maurice RENARD - 1915


Paroles et musique : Claude ROUGET DE L’ISLE

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 124


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
La Marseillaise Intro (3 mesures)
Couplet 1 refrain interlude (3 mes)
couplet 2 refrain interlude (3 mes)
couplet 3 refrain

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 125


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
pistes d’exploitations pédagogiques du chant

La Marseillaise
Présentation du chant
En quelques mots
LA MARSEILLAISE est entonnée lors des manifestations officielles.
Tour à tour chant de guerre révolutionnaire, symbole de la République française puis, dépassant les frontières de
l’hexagone, ce chant est devenu au cours du XXème siècle un hymne à la liberté.
L’hymne national de la France, ce chant solennel en l’honneur de la patrie et de ses défenseurs a connu de nombreux
rebondissements.
Le destin de La Marseillaise est singulier. Il est déclaré chant national le 14 juillet 1795 puis interdit à partir de 1804 (sous
l’Empire et la Restauration). En 1879, il devient l’hymne officiel de la France, réaffirmé dans les constitutions de 1946 et 1958.
Les paroles ont été écrites en 1792 par un officier français, en poste à Strasbourg : Rouget de Lisle. Son titre original était
«CHANT DE GUERRE POUR L’ARMEE DU RHIN et faisait suite à la déclaration de guerre de la France à l’Autriche. La musique
est d’un auteur inconnu.
Il n’existait pas de version unique de la Marseillaise, ce qui pouvait provoquer de grands désordres musicaux lorsque
plusieurs formations se réunissaient. En 1830, Hector Berlioz en élabore une orchestration qu’il dédie à Rouget de Lisle. En
1887, une commission s’est réunie pour déterminer une version officielle, qui a été réadaptée depuis.
La Marseillaise fut un symbole républicain très fort pendant la première guerre mondiale : on demanda que les cendres de
Rouget de Lisle soient transférées au Panthéon. Comme la procédure institutionnelle aurait été trop longue, c’est aux
Invalides qu’elles reposent maintenant. La cérémonie du transfert eu lieu le 14 juillet 1915 ; le discours du Président
Raymond Poincaré et l’interprétation de LA MARSEILLAISE par la soprano Marthe Chenal marquèrent les esprits.
Avec l’association Approchants, nous avons choisi d’enregistrer le couplet 1 (« Allons enfants… »), le couplet 6 (« Amour
sacré… ») et l’un des couplets de l’écrivain Maurice Renard (« La Marseillaise est tricolore… »), datant de 1915.
Vous trouverez l’enregistrement complet de LA MARSEILLAISE sur MUSIQUE PRIM (CD diffusé dans les écoles en 2008 et sur le
site internet).

Structure
Intro Refrain Interlude Refrain Interlude Refrain
3 mesures 3 mesures
3 mesures
trompettes trompettes

Conseils pour l’apprentissage


Préparation vocale
La version originale a été transposée dans la tonalité de Fa majeur qui est adaptée aux voix des enfants.

Aide à l’apprentissage et à la mémorisation


Chanter le refrain avec l’écho : un groupe répète « citoyens » et « bataillons ».

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 126


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Conseils techniques d’une chanteuse
Refrain : corporaliser et théâtraliser absolument pour éviter mollesse et/ou fausseté et criailleries au moins pour
l’apprentissage.
Dans l’esprit "révolutionnaire", comme LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE du tableau de DELACROIX, faire lancer le bras
vigoureusement en avant sur « Aux armes… », de même sur « Formez vos… », de manière à attaquer le son de façon
synchrone tout aussi énergiquement, à pleine voix. Bien ouvrir la bouche, mais dans la verticalité, pas trop large, chanter
fort sans crier bien sûr…
Marcher vraiment sur place pour « Marchons, marchons ». Cela permet de caler très rapidement le rythme et d’éviter les
départs anticipés. Continuer la marche énergiquement jusqu’au bout du refrain.
Justesse de la dernière ligne : éviter de lier «… sang impur… », faire une brève césure (=coupure) entre ces deux mots en
ouvrant un peu plus la bouche pour « impur ». Et relancer à nouveau énergiquement du geste « Abreuve… » pour
faciliter l’attaque du mot dans les aigus.

Pour aller plus loin en éducation musicale


Activités d’écoute / Histoire des arts
Mettre en parallèle différents styles musicaux comportant ce même thème.
Repérer l’intervalle de quarte (DO-FA) quand on commence à chanter LA MARSEILLAISE : « Allons enfants »

Nous vous invitons à consulter l’ouvrage édité par le CNDP LA MARSEILLAISE (livre-CD) et diffusé dans toutes les écoles en
2002 dans lequel vous pourrez retrouver et écouter :
Les différentes orchestrations de l’hymne
François-Joseph Gossec (plage 2)
Hector Berlioz (plage 1)
Les arrangements de La Marseillaise
Igor Stravinski
AUX ARMES ET CÆTERA, Serge Gainsbourg (plage 9)
LA MARSEILLAISE, Henri Agnel (plage 11), déclinaison de La Marseillaise version arabe

Les œuvres dans lesquelles La Marseillaise est citée :


DIE BEIDEN GRENADIERE, Robert Schumann (plage 4)
HYMNEN, Stockhausen (plage 8)
ALL YOU NEED IS LOVE, The Beatles

Les œuvres composées à partir de La Marseillaise :


ECHOS OF FRANCE, Django Reinhardt
LA MARSEILLAISE, Jacky Terrasson (plage 12), un hymne adouci par le jazz

Travail autour du rythme : la notion de marche


Ecouter le rythme appuyé des marches (militaire, funèbre, à danser)
D’autres liens et ressources sur Musique Prim
https://www.reseau-canope.fr/musique-prim/accueil.html
Les sept couplets de la version officielle

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 127


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Les paroles complètes
Elles sont disponibles sur le site de l’Elysée.

1er couplet 4
Allons enfants de la Patrie, Tremblez, tyrans et vous perfides
Le jour de gloire est arrivé ! L'opprobre de tous les partis,
Contre nous de la tyrannie, Tremblez ! vos projets parricides
L'étendard sanglant est levé, (bis) Vont enfin recevoir leurs prix ! (bis)
Entendez-vous dans les campagnes Tout est soldat pour vous combattre,
Mugir ces féroces soldats ? S'ils tombent, nos jeunes héros,
Ils viennent jusque dans vos bras La terre en produit de nouveaux,
Egorger vos fils, vos compagnes ! Contre vous tout prêts à se battre !
5
Refrain Français, en guerriers magnanimes,
Aux armes, citoyens, Portez ou retenez vos coups !
Formez vos bataillons, Epargnez ces tristes victimes,
Marchons, marchons ! A regret s'armant contre nous. (bis)
Qu'un sang impur Mais ces despotes sanguinaires,
Abreuve nos sillons ! Mais ces complices de Bouillé,
Tous ces tigres qui, sans pitié,
2 Déchirent le sein de leur mère !
Que veut cette horde d'esclaves, 6
De traîtres, de rois conjurés ? Amour sacré de la Patrie,
Pour qui ces ignobles entraves, Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Ces fers dès longtemps préparés ? (bis) Liberté, Liberté chérie,
Français, pour nous, ah ! quel outrage Combats avec tes défenseurs ! (bis)
Quels transports il doit exciter ! Sous nos drapeaux que la victoire
C'est nous qu'on ose méditer Accoure à tes mâles accents,
De rendre à l'antique esclavage ! Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !
3 7
Quoi ! des cohortes étrangères Nous entrerons dans la carrière
Feraient la loi dans nos foyers ! Quand nos aînés n'y seront plus,
Quoi ! ces phalanges mercenaires Nous y trouverons leur poussière,
Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis) Et la trace de leurs vertus (bis),
Grand Dieu ! par des mains enchaînées Bien moins jaloux de leur survivre,
Nos fronts sous le joug se ploieraient Que de partager leur cercueil,
De vils despotes deviendraient Nous aurons le sublime orgueil,
Les maîtres de nos destinées ! De les venger ou de les suivre

NB: le septième couplet, dont l'auteur reste à ce jour inconnu, a été ajouté en 1792.

Pour aller plus loin dans les autres domaines


Education morale et civique
Connaître et comprendre les principaux symboles de la République. (mesure 2 de la « Grande mobilisation de l’Ecole pour
les valeurs de la République ». 22 janvier 2015.
Nous vous invitons à découvrir le merveilleux nouvel opus des Enfantastiques : ELLE ME PLAIT BIEN
COMME ÇA LA FRANCE. Il comprend 16 titres tous porteurs en éducation morale et civique. Inclus : LA
MARSEILLAISE ENFANTASTIQUE : une réécriture en similitude phonétique de LA MARSEILLAISE, mais avec
un texte profondément pacifique.
https://www.youtube.com/watch?v=ZIl9l5Spm2c

Découvrir d’autres hymnes nationaux


Hymne européen : HYMNE A LA JOIE extrait de la Neuvième symphonie de Beethoven
Hymne allemand : DAS LIED DER DEUTSCHEN sur une musique de Haydn
Hymne britannique : GOD SAVE THE QUEEN
© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 128
– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Les couplets de Maurice Renard (1915), durant la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle il sert comme
officier de cavalerie de 1914 à début 1919)
1. 4.
Idem couplet officiel La Marseillaise est tricolore,
C’est un drapeau que nous chantons
2. Saluons ce drapeau sonore
Aux accents de la Marseillaise, Et pour lui Français combattons ! (bis)
Ce cri de guerre et ce vivat, Nous voulons dans l’Europe entière
Pour l’indépendance française Etablir la fraternité,
Nos aïeux marchaient au combat (bis) La liberté, l’égalité,
Notre tâche non moins féconde Notre devise calme et fière
Poursuit un triomphe plus grand
Ecraser un peuple tyran, 5.
Pour l’indépendance du monde. Soldats Français, Russes et Serbes,
Anglais, Nippons, Belges, Roumains
3. A vos héroïsmes superbes
Soldats de nos vieilles victoires, Préparez de beaux lendemains ! (bis)
Soldats de Fleurus, de Valmy, Aujourd’hui c’est le sacrifice,
Ressuscitez dans nos mémoires, La mort le martyre fatal
Suivez-nous contre l’ennemi ! (bis) Mais demain, sera sans égal
Notre besogne est difficile, Car demain sera la justice
Mais nous vaincrons si dans nos cœurs
Toujours vivent ces deux vainqueurs : 6.
Kellermann et Rouget de l’Isle ! Demain l’Alsace et la Lorraine
Seront françaises comme avant,
Et cet hymne qui nous entraîne
De Strasbourg montera fervent (bis)
Alors enfants de la Patrie ;
Pour avoir séché tant de pleurs
A vous les lauriers et les fleurs
De la France enfin refleurie !

Histoire
Vous pourrez retrouver des compléments d’information sur l’historique du chant ainsi que l’intégralité des sept couplets sur
le site de l’Elysée : http://www.elysee.fr/la-presidence/la-marseillaise-de-rouget-de-lisle/

Se rendre place Broglie à Strasbourg et retrouver la


plaque commémorative sur la façade de l’actuelle
Banque de France.

« Ici s’élevait l’hôtel où retentit pour la première fois LA


MARSEILLAISE chantée par Rouget de l’Isle chez le maire
Dietrich le 26 avril 1792 »

Français
Projet de réécriture de paroles en conservant la mélodie (même travail que Robert Schumann dans le lied DIE BEIDEN
GRENADIERE) ; il existe le texte écrit par les suffragettes en 1848 LA MARSEILLAISE DES COTILLONS ; de nombreuses parodies
durant toute la période révolutionnaire.

Arts visuels
LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE de Delacroix (1830)
LA MARSEILLAISE de Rude exécutée entre 1832 et 1835 pour l’Arc de Triomphe

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr 129


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Quelques conseils pour
la pratique du chant à l'école
Le lieu :
Dans une salle :
Chanter de préférence debout, quitte à s’asseoir pour des temps de pause.
En classe :
De préférence debout derrière la chaise poussée contre la table, apprendre aux enfants a bien se tenir sans
s’appuyer devant ni derrière (ils sont souvent peu toniques dans leur attitude, peu endurants, prévoir des temps de
détente).

Le moment :
Pourquoi ne pas privilégier le début de la journée ou de l’après-midi, plutôt que risquer de devoir sacrifier la
séance à cause des décalages de l’emploi du temps ?… Et 10 mn tous les matins sont préférables à 1h tous les 15
jours…

La mobilisation :
De l’attention
Jeu du miroir : faire de très petits mouvements à reproduire en alternant cote droit ou gauche, les enfants se
prennent très vite au jeu et se calment en se concentrant.

Corporelle
Rupture avec l’activité précédente, étirements ou mouvements dynamiques, cela dépendra de votre perception de
l’humeur générale… Mais toujours finir par du calme.

Vocale
Bailler de manière sonore, faire des "sirènes " vers l’aigu ou le grave, travailler l’expressivité par des exclamations,
les textes des chants déclamés sans les chanter dans des intentions différentes (gai, triste, ensommeillé, etc…)

Optimisation de l’apprentissage :
Exiger une véritable écoute du module ou de la phrase chantée (ne pas laisser les enfants embrayer sur le
modèle chante ou diffuse en marmonnant, les stopper aussi souvent que nécessaire en reprenant le modèle
jusqu’à ce que la consigne soit intégrée). Un bon truc : écouter yeux et bouche fermes, les oreilles "marchent"
mieux… Viser la justesse.
Savoir démarrer et s’arrêter ensemble : Apprendre aux enfants à respecter trois consignes de direction :
© Claudine MORGENTHALER

La main gauche posée sur votre thorax : le maitre chante seul la section du chant à apprendre, la main
droite marque le tempo.
Votre main gauche désigne les enfants : c’est à leur tour de chanter sur invitation de la main droite.
Un signe à convenir avec eux pour signifier l’arrêt du chant.
Pour les enseignants moins familiarises avec la pratique du chant ou non-chanteurs, utiliser le support enregistre,
et travailler extrait par extrait, plutôt que passer à chaque fois la chanson en entier.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Jeux vocaux, éducation à la voix

La pratique du chant exige au départ une bonne posture.


Elle demande une décontraction au niveau de tout le corps (cou, épaules, figure, bras, ventre) et se base sur une
excellente respiration (abdominale).
On travaillera ensuite la voix elle-même par des exercices d'articulation, d'expression sonore et d'intonation.
La culture vocale est à la pratique du chant ce que l'échauffement est à l'activité sportive.
Par ailleurs, on trouve évident qu'il ne peut y avoir de performance sportive sans entraînement régulier : pour la qualité
du chant, il en est de même.
La conclusion s'impose d'elle-même : la pratique du chant doit être régulière et chaque séance doit être introduite par
des exercices de culture vocale.

Les exercices et jeux vocaux, à faire dans l'ordre, correspondent aux 4 chapitres suivants :
posture
décontraction
souffle
voix
Ils se veulent concrets, souvent imagés, car destinés aux enfants. Pour ne pas trop allonger la séance de préparation,
effectuer un choix parmi les nombreux exercices proposés, les varier lors des différentes séances en gardant à l'esprit
les 4 chapitres.

Posture
Debout, derrière la chaise, en-dehors du banc ou dans un espace réservé, bien campé sur les pieds : les deux
pieds s'enfoncent dans le sol. On peut comparer à un arbre solidement enraciné.
Jambes légèrement écartées, pointes des pieds légèrement tournées vers l'extérieur.
On se tient droit, les bras le long du corps. Le maître est le modèle qu'on imite !
(Il est possible de chanter assis : le dos est droit, les deux pieds sont au sol)
balançons-nous d'avant en arrière pour trouver notre équilibre
sautillons sur place pour bien nous "placer"
imaginons qu'on soit suspendu par un fil, sans décoller les pieds

Décontraction
Mettons-nous à l'aise :
on s'étire (on imagine une pomme haut placée qu'on essaie d'atteindre)
on bâille
on s'étire dans tous les sens
on fait la révérence en tirant la langue et en faisant "bêêê"
© Maurice LANOIX – CPD Musique

on est branché (contracté) puis débranché (décontracté)


on tourne lentement la tête dans un sens, puis dans l'autre
on suit des yeux la main du maître en déplaçant seulement la tête
Mettons-nous par deux, massons les épaules de notre partenaire
"roulons des mécaniques" : effectuons des rotations avec les épaules, en avant, en arrière
haussons les épaules (les deux puis l'une après l'autre) et laissons-les retomber
Effectuons des mouvements de la mâchoire inférieure : latéralement, puis de haut en bas sur "va va va, ba
ba ba"…
Faisons semblant de mâcher un chewing-gum
Imitons les poissons en ouvrant et fermant la bouche

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
jeux vocaux, éducation à la voix

Avec les lèvres et la voix, imitons le bruit des "accélérations des motos" en faisant "brrr" en montant et en
descendant
on a froid : "brrrr"
faisons le cheval qui s'ébroue en secouant la tête
expulsons le souffle sur "p p p"
faisons des sourires
faisons des grimaces
envoyons-nous des bisous
Tirons la langue, rentrons-la
roulons les "r"
faisons "la la la", "bla bla bla"
Frottons-nous les oreilles (flux d'énergie à tout le corps)
Massons-nous les ailes du nez
inspirons et expirons par une narine
inspirons par une narine, expirons par l'autre
Massons-nous les joues
tapotons les joues
pinçons les joues, faisons le canard
Massons-nous la gorge, de part et d'autre (cordes vocales)
Faisons la danse du ventre (concerne le diaphragme)
faisons du "hoola hoop" en bougeant les hanches
rions
toussons
éternuons
disons "sst psst kss"
disons "hop la! Coucou! Hallo!
Imitons le petit train à vapeur : "tsch tsch tsch"
Frappons-nous la cage thoracique
Faisons le moulin à vent avec nos bras
Laissons tomber nos bras, remontons-les ensuite lentement
Essuyons-nous le dos avec une serviette
Secouons nos mains mouillées
jetons notre fatigue (laissons retomber les mains sur les cuisses)
tournons les mains, secouons les poignets ("ainsi font font font")
caressons nos doigts

Respiration
On inspire par le nez, on expire par la bouche
Rappel des temps de respiration :
A/ expirer - repos
B/ inspiration lente et longue - blocage suspension
© Maurice LANOIX – CPD Musique

C/ déblocage et expirations diverses :


relax
dynamique
imaginer qu'on se trouve derrière un rideau, puis faire son entrée en tant qu'acteur : "Haaa !" sourire et expirer
en écartant les bras
marcher : inspirer (sur 2 pas) expirer (sur 4 pas)
j'ai un arc, j'inspire en bandant l'arc, j'expire en lâchant la flèche
je rabote, je suis menuisier (inspirer, expirer)
à genoux, mains au sol : inspirer, dos à plat, expirer, dos rond et tête rentrée
© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr
– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
jeux vocaux, éducation à la voix

jeu des balles de ping pong :


souffler sur sa balle lors d'une course vers une ligne de but commune (se joue à plusieurs)
souffler sur une balle, lui faire passer la ligne de camp de l'adversaire (se joue à
deux)
gonfler un pneu, ça devient de plus en plus dur, on ne trouve plus la valve, ça se dégonfle.
poser la main sur un grand ballon de baudruche, devant soi. Gonfler le ballon (inspirer, la main monte). Attendre.
Dégonfler le ballon (expirer, la main descend). Attendre. Changer ensuite de main.
respirer longuement le parfum d'une belle fleur puis la "caresser" en expirant lentement
inspirer, puis souffler d'un coup sur une fleur de pissenlit, pour faire s'envoler les "parachutes"
idem, mais plusieurs expirations brèves pour faire s'envoler un parachute après l'autre
éteindre des bougies autour de soi en marchant
soutenir grâce au souffle une feuille morte qui tourbillonne, la suivre dans l'espace
imiter le train à vapeur : "tsch tsch tsch…" la vapeur s'échappe ensuite : "tschhhhhh…"
souffler d'un seul coup 5, 10, 20 bougies sur un gâteau
souffler 3, 5, 10 bougies l'une après l'autre
la fleur :
se ferme : expiration bloquée en baissant les bras
s'ouvre : inspiration normale
s'épanouit : inspiration forcée en levant lres bras
siffler
imiter les serpents
dire ou chanter une comptine ou un autre texte : s'arrêter après chaque phrase ou membre de phrase,
prolonger légèrement la dernière syllabe, souffler et inspirer correctement
se pencher en avant pour expirer - attendre - se redresser en inspirant - attendre
monter les bras latéralement en inspirant - attendre - expirer en baissant les bras – attendre

Voix (jeux vocaux)


Résonance - travail sur le timbre
imiter des cris d'animaux notamment :
certaines histoires en contiennent (ex. "Couic couic et Ratatam" diffusé par "L'école des loisirs"
d'autres se prêtent particulièrement bien à une exploitation vocale comme "Justin le petit lapin" de Pierre
Chêne
on peut inventer soi-même une histoire : ex. il fait nuit, il fait chaud (on bâille, on soupire) dehors, des
chats miaulent, des moustiques nous passent sous le nez. Nous les suivons en changeant de registre et de
rythme selon qu'ils s'éloignent ou se posent. Avec une bombe insecticide nous les chassons ("pschhh
pschhh")
© Maurice LANOIX – CPD Musique

appeler quelqu'un au loin : Hô ho ! ou bien He ho ! Popaul ! Annie !


avec le maître, s'étonner, être choqué, admirer, être déçu, se moquer…
admirer une fleur : Oooh ! elle sent bon : Mmmmm !
imiter l'abeille : bzzz ! nnn ! mmmm !
imiter le bourdon : plus grave (2 groupes interchangeables peuvent travailler)
imiter la fusée qui décolle et qui atterrit (associer le geste)
imiter les sirènes des pompiers
imiter les sirènes de la police américaine
© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr
– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
jeux vocaux, éducation à la voix

imiter les cloches (aigües : ding / graves : dong)


imiter la brise puis la tempête
imiter des jets d'eau, des feux d'artifice
chacun fait avec sa voix quelque chose qui fait peur
imiter un marécage (bulles d'air, gargouillements, bruits inquiétants, crapauds…)
imiter une nuit étoilée
imiter une maison hantée
"clusters" : chacun pense une note - hauteur libre - le phonème peut être libre ou imposé : "ou" par exemple. Au
signal, chacun chante le son prévu sans aller jusqu'à l'essoufflement
variantes :
seulement des notes graves / aigües (hauteur)
doux / fort (intensité)
sons clairs / sombres (timbre)
accord libre mais on change de hauteur à chaque respiration
on introduit des glissandi (sirènes)
à partir d'un accord libre, retrouver une même note
à partir d'une même note, s'en éloigner et réaliser un accord libre
dire avec affectation : "oiseau, Waterloo, we want whisky"…
la "manif": crier un slogan, rapidement, puis lentement
le marché : vendre sa marchandise, attirer les badauds
crier : "au secours ! à l'aide !"
entrer dans un magasin vide, crier : "oho ! ya quelqu'un ? "

Dire une comptine ou une chanson en la rythmant


Et ton phoque et ton coq
Et ton sac et ton lac
Et ton pic et ton tic
Et ton oeuf et ton bœuf
Dire ce texte
sous forme de dialogue
sur différents registres
avec différentes intonations
avec une voix de plus en plus aigüe
varier l'intensité : le chuchoter, opposition F/p, crescendo / decrescendo
varier le tempo : accélérer, ralentir

Travail sur les voyelles


© Maurice LANOIX – CPD Musique

a
é eu o
i u ou

voyelles + consonnes
nasales : nammm némmm nimmm nommm nummm (remplacer n par m)
labiales : la la la, va, ba, fa
dentales : sa, da, si, sé
explosives : p, t, k

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
jeux vocaux, éducation à la voix

articulation
alterner bd, pt, kg.
dire plusieurs fois : "papa, baba" "titi, didi" "pépé, bébé" "tata, dada".
dire rapidement plusieurs fois : "panier piano" ou "un chasseur sachant chasser."

nasalité française
dire : "mien tien sien
songe, mange, plonge"
avec pincement du nez : "Sur le pont d'Avignon"
chanter un chant en exagérant les nasales
Intonation
pour étendre le registre, chanter des chansons connues et les monter par demi-tons : legato (lier) ou staccato (notes
piquées)
Ex. Sur le pont d'Avignon - Au clair de la lune - J'ai du bon tabac - Ma doudou m'a dit (au lieu de la la la, choisir de
préférence "lou lou lou, ou don don don, non non non, doum, mam, mim, mém…)

Exercices mélodiques, vocalises


à débuter dans un registre moyen et à monter d'un demi-ton progressivement :

1
8

2
9

3
10

11

5
© Maurice LANOIX – CPD Musique

12
6

13
7

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
14 16

15
17

Quelques conseils :
L'enfant doit se sentir à l'aise, décontracté, heureux de s'exprimer.
La tessiture des enfants va en gros du si grave au ré aigu (avec son noyau au sol2) .
Il faut donc veiller à ne pas chanter trop grave (avoir une référence : instrument, lame, diapason… Les chants
sont écrits pour les enfants, en respectant leur ambitus : regarder les partitions, écouter les CD.
Evitons de nous racler la gorge.
Il est préférable, lors d'exercices de respiration, de commencer par l'expiration afin d'éviter l'inspiration forcée,
souvent accompagnée de haussement d'épaules qui sont inutiles et inadaptés.
Pour les enfants qui bourdonnent :
multiplier les exercices d'écoute de toutes sortes (surtout ceux concernant la hauteur du son)
exiger l'acte juste : accepter l'approximation est préjudiciable à tous
qu'il chante moins fort et écoute les autres
l'entourer de chanteurs solides
lui demander de temps en temps de chanter une note ou le premier intervalle d'un chant
partir de sa hauteur et essayer avec lui de monter petit à petit : gagner en amplitude vocale
encourager ses réussites

© Maurice LANOIX – CPD Musique

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Construire un échauffement vocal
(CF JEUX VOCAUX)

1. POSTURE
Je saute à pieds joints dans la neige : mes deux pieds sont enfoncés. Il y a mes
traces de pas.
Je reste à un endroit
Se balancer d’avant en arrière pour trouver son équilibre
Sautiller sur place pour bien se placer
S’étirer, se grandir (le fil qui étire le corps)

2. DECONTRACTION
Je sors, il fait froid :
Faire « Brrrr » avec les lèvres
Se masser, se frictionner les bras, les joues, les ailes du nez, les épaules, les
oreilles : seul ou à deux
Tirer la langue et la rentrer comme pour attraper un flocon de neige sur sa
langue

3. RESPIRATION
Les flocons virevoltent.

C O N S T R U I R E U N E CH A U F F E M E N T V O CA L © Magaly Jungbluth, CPEM 67


Souffler délicatement sur le flocon pour le faire avancer
Inspirer puis souffler avec la bouche d’un coup sur le flocon pour le faire
s’envoler
Imiter le vent d’hiver en jouant avec les nuances et les durées : le vent froid
qui siffle dans les volets, les bourrasques « chchch… chchch… »
Il fait trop froid, je rentre dans la maison
Respirer longuement le parfum (cacao chaud, cannelle…) puis le caresser en
expirant doucement.

4. EMISSION DU SON
Par la fenêtre, je regarde le paysage
Etre étonné (de plus en plus de flocons, il neige) : Ohhh, Ohhhhh
Je vois un animal dans la neige :
Thème : une chouette blanche : Hou hou
un renardeau/ours qui marche : criss, criss (varier l’intensité en fonction de la
taille de l’animal choisi)
L’hiver Dire une phrase de la chanson en la rythmant et en jouant de sa voix
(changer le timbre de voix : sorcière, ours…
Terminer en chuchotant la phrase puis en l’articulant juste avec les lèvres.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Construire un échauffement vocal
(CF JEUX VOCAUX)

1. POSTURE

2. DECONTRACTION

3. RESPIRATION

C O N S T R U I R E U N E CH A U F F E ME N T V O CA L © Magaly Jungbluth, CPEM 67

4. EMISSION DU SON

Thème :
________

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Rallye d’écoute
sur le thème de l’hiver
J’apprends à
Découvrir différentes formes d’expression pour décrire une saison
Découvrir trois grandes œuvres du répertoire savant
DES PAS SUR LA NEIGE, sixième pièce pour piano tirée des PRELUDES de Claude Debussy (1910)
L’AIR DU GENIE DU FROID, Aria écrite pour voix de basse, tirée de l’opéra LE ROI ARTHUR de Henry Purcell
(1689)
Le premier mouvement de L’HIVER tiré des QUATRE SAISONS de Vivaldi (1720)

Découvrir quelques éléments du langage musical :


Musique instrumentale / musique vocale
Instrument soliste (piano) – L’orchestre symphonique – La voix soliste : notion d’Air
Le caractère d’une mélodie, en lien avec le ressenti
La répétition, l’ostinato, l’homorythmie

Apprendre à écouter, comparer, exprimer un jugement

Où trouver les œuvres ?


Vous trouverez facilement ces œuvres célèbres en médiathèque ou sur le web. L’avantage du web est de pouvoir
visualiser les musiciens. L’homorythmie de l’orchestre dans les extraits 2 et 3 (tout le monde joue ensemble au même
rythme) est certainement plus frappante pour les élèves à l’écran qu’à l’audition. Le son (formats allégés) est cependant
souvent de piètre qualité. Compléter cette approche visuelle, par une audition à partir d’un véritable support audio !

R A L L Y E E CO U T E S U R L E T H E ME D E L ’ H I V E R © Tania Grimaldi – CPEM 67


Versions recommandées sur You tube
Extrait 1 : « Des pas sur la neige »
Version du pianiste Michelangeli
https://www.youtube.com/watch?v=jFKfuanIfdU
Extrait 2 : « Air du Génie du froid »
Version du Deller Consort, version de 2009 du Concert Spirituel (plus rapide)
https://www.youtube.com/watch?v=KFBdWdnUjFg
Version interprétée par Klaus Nomi en 1982
https://www.youtube.com/watch?v=wQrqgSK8-XU
Extrait 3 : « Hiver » 1er mouvement
Interprétations des violonistes Mari Silje Samuelsen( norvégienne)
https://www.youtube.com/watch?v=eKlyiaD8A4A
et Julia Fischer (allemande)
https://www.youtube.com/watch?v=p1qNOfdMyGA

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Cartes d’identité des œuvres
Extrait n°1
Titre : Des pas sur la neige (VI)

Œuvre : PRELUDES - LIVRE I


Compositeur : Claude Debussy

Date : 1910

Période : XXème siècle

Durée : 3’50 à 4’

Genre : musique instrumentale

Tonalité : ré mineur

Contexte : Debussy est très influencé par les peintres impressionnistes tels que Monet, Sisley. Sa musique veut nous
plonger dans une atmosphère hivernale.
Formation : Instrument soliste : le piano

Caractéristiques : Mode mineur, répétitions, dissonances, lenteur du tempo. Les séries de 2 notes jouées par la main
gauche figurent la marche dans la neige.

Extrait n°2 Extrait n°3


Titre : AIR DU GENIE DU FROID Titre : HIVER : 1er mouvement
ACTE III scène 2 Allegro non molto
Œuvre : LE ROI ARTHUR Œuvre : LES QUATRE SAISONS
Compositeur : Henry Purcell Compositeur : Antonio Vivaldi
Date : 1689 Date : 1720
Période : Baroque Période : Baroque
Durée : 4’ Durée : 3’40 (selon les versions)

R A L L Y E E CO U T E S U R L E T H E ME D E L ’ H I V E R © Tania Grimaldi – CPEM 67


Genre : théâtre chanté / opéra Genre : concerto
Tonalité : do mineur Tonalité : fa mineur
Contexte : Le roi Arthur part en quête de la Contexte : Vivaldi a écrit beaucoup de concertos pour
princesse Emmeline, enlevée par le roi Oswald. mettre les instruments en valeur. C’est une forme
« moderne » à cette époque. Les Quatre Saisons sont
Dans cette scène, Cupidon, déesse de l’Amour,
en fait une succession de 4 concertos pour violon.
réveille le Génie du Froid et lui demande de faire
revenir le Printemps. Cet extrait a été utilisé par la Formation : violon soliste + orchestre baroque
réalisatrice Ariane Mnouchkine pour illustrer la mort
Caractéristiques : mode mineur. Basse continue.
de Molière. L’AIR DU GENIE DU FROID a été rendu
Clavecin. Ostinato.
célèbre par le chanteur allemand Klaus Nomi
(contre-ténor) en 1982 sous le titre « Cold Song ». La musique est descriptive, composée à partir d’un
sonnet.
Formation : Voix soliste : basse + orchestre baroque
Trembler violemment dans la neige étincelante,
Caractéristiques : modes mineur/majeur entremêlés. Au souffle rude d'un vent terrible,
Voix avec staccato, trémolos. Basse continue à Courir, taper des pieds à tout moment
l’orchestre, ostinato, homorythmie. Et, dans l'excessive froidure, claquer des dents ;
Découvrir la version de LET IT GO (LA REINE DES NEIGE)
revisitée par le quintett « The Piano Guys » en 2014.
Certaines parties reprennent L’HIVER de Vivaldi.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
SITUATION D’ECOUTE 1
Je découvre l’atmosphère de la musique
Projeter aux élèves les images suivantes.
Elles sont libres de droit. Vous pourrez les télécharger directement sur les sites des musées. du Metropolitan Museum of
Art de New York aux pages indiquées :

RUE EUGENE MOUSSOIR A MORET :


WINTER
Alfred Sisley (origine anglaise)
1891
Huile

Metropolitan Museum of Art


de New York
http://www.metmuseum.or
g/collection/the-collection-
online/search/437686

R A L L Y E E CO U T E S U R L E T H E ME D E L ’ H I V E R © Tania Grimaldi – CPEM 67


PAYSAGE D’HIVER
Hendrick Avercamp
(Pays-Bas)
1608
Huile

Rijksmusem d’Amsterdam
https://www.rijksmuseum.nl/nl/ontdek-de-collectie/onderwerpen/bedelaars/objecten#/SK-A-1718,2

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
SNOW LANDSCAPE
Hashimoto Gahō (Japon)
1885-89
Encre sur soie

Metropolitan Museum of Art de


New York
http://www.metmuse
um.org/collection/the
-collection-
online/search/54646

LE CERF
Gustave Courbet (France)

R A L L Y E E CO U T E S U R L E T H E ME D E L ’ H I V E R © Tania Grimaldi – CPEM 67


1865
Huile

Metropolitan Museum of Art de New York


http://www.metmuseum.org/collection/the-collection-online/search/436011

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Découverte de l’extrait 1
DES PAS SUR LA NEIGE de Debussy (arrêter à 2’30 : la pièce est très longue)
Consigne d’écoute 1 : vers le ressenti
Pendant la musique, tu vas découvrir quatre tableaux.
Laquelle de ces images choisirais-tu pour aller avec la musique et pourquoi ?
Cette consigne permettra de soutenir l’attention des élèves pendant la durée de l’écoute et facilitera la mise en mots
de leurs ressentis.
Mise en commun
La mise en commun donnera lieu à un recensement de mots qui décrivent l’atmosphère dans laquelle le compositeur a
voulu nous plonger. Le tableau PAYSAGE D’HIVER d’Avercamp, sera très certainement écarté : le jeu des patineurs sur la
glace et le nombre de personnages donnent une impression de vie bouillonnante, ce qui n’est pas du tout le cas de
cette musique dépouillée.
Mots en lien avec la musique :
Triste – lente – froide – simple – répétitive – hypnotique – austère – dépouillée – douce – suave – morne – lancinante
– monotone…
Il est important ici que l’adulte enrichisse le réservoir de mots des élèves.
Points d’appui pour le choix de l’image :
Couleurs sombres – absence de mouvement – solitude (cerf qui essaie de survivre dans la nature, arbre qui semble
résister seul à la rigueur de l’hiver – progression lente des personnages). Toutes les propositions des élèves doivent être
justifiées par l’évocation précise des liens entre images et musique.

La deuxième consigne, va mener à la compréhension du titre de l’œuvre.


Seconde écoute : on reprend le début de l’extrait.
Consigne d’écoute 2 vers l’analyse
Essaie de trouver quelque chose que tu peux chanter en même temps que la musique. Chante dans ta tête
d’abord, puis murmure ta mélodie.
Cet exercice permet de se concentrer sur la mélodie. On peut aisément chanter après plusieurs auditions, des groupes
de 2 croches, dans le registre médium, qui sont répétées. On sent un léger appui sur la première de ces croches. Il
semble qu’elles figurent la marche pénible dans la neige, d’où le titre DES PAS SUR LA NEIGE.

R A L L Y E E CO U T E S U R L E T H E ME D E L ’ H I V E R © Tania Grimaldi – CPEM 67


SITUATION D’ECOUTE 2 :
Je découvre le piano
Consigne d’écoute vers l’analyse
Tu vas voir une vidéo de l’interprétation de cette œuvre. (You tube)
Peux-tu repérer quelle main fait la mélodie que tu as réussi à chanter la fois précédente ?
Quelles remarques peux-tu faire sur l’attitude de l’interprète ? La manière dont on joue du piano ?
Cette nouvelle écoute nous amène à confirmer ce que nous avons entendu : la main gauche du pianiste réalise les
notes groupées par 2.
Si ce n’est pas déjà fait, c’est l’occasion de parler du piano, instrument soliste ici. Sa facture, sa famille, ses
particularités…
Lexique abordé :
Pianiste - soliste – interprète - interprétation – main gauche - main droite – piano à queue - instrument à clavier –
instrument à cordes frappées - tabouret…

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
SITUATION D’ECOUTE 3 :
Je compare des musiques qui parlent de l’hiver
Ecouter et comparer l’extrait 2 AIR DU GENIE DU FROID et l’extrait 3 HIVER - 1er mouvement
On écoutera 1 minute seulement de chacun des extraits.
Consigne d’écoute
Pendant l’écoute, note ce qui pour toi est pareil dans les deux musiques ; ce qui est différent…

Extrait Points communs Différences


Ce que je ressens Impression de marche, musique saccadée L’extrait 2 est plus sombre, il fait peur

Les instruments que Orchestre à cordes Extrait 2 : une voix grave


j’entends Clavecin
Extrait 3 : un violon soliste

Les particularités de Au début tous les musiciens jouent au même Le tempo est différent d’un extrait à l’autre
la musique rythme. Ce rythme est inlassablement répété (dépend des versions utilisées). On trouve des
(ostinato) Impression de pulsation. versions très lentes de L’AIR DU GENIE DU
FROID.
Les deux mélodies sont tristes

Mise en commun
La mise en commun permettra de ranger ces extraits dans deux grandes catégories, la présence de la voix étant la
différence la plus marquante :
La musique instrumentale
La musique vocale
Les similitudes dans le domaine des instruments, la manière de les utiliser, la présence du clavecin, sont bien des
signatures d’une même période de composition : la période baroque.

R A L L Y E E CO U T E S U R L E T H E ME D E L ’ H I V E R © Tania Grimaldi – CPEM 67

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Pour aller plus loin : approfondir la découverte des extraits 2 et 3

Découvrir le texte (traduit de l’anglais)

L’AIR DU GENIE « Quelle puissance es-tu, toi qui, du tréfonds,


M'as fait lever à regret et lentement
DU FROID
Du lit des neiges éternelles ?
Ne vois-tu pas combien, raidi par les ans,
Trop engourdi pour supporter le froid mordant,
Je puis à peine bouger ou exhaler mon haleine ?
Laisse-moi être transi,
Laisse-moi mourir à nouveau de froid ! »

Découvrir le traitement de la voix


Dans la version originale, la voix Découvrir plusieurs versions de cet air
est utilisée tantôt en staccato,
tantôt avec des trémolos pour Notamment la version de Klaus Nomi de 1982, qui chante avec une voix
suggérer les claquements de dents de contre-ténor (la voix masculine la plus aiguë).
et les tremblements. On peut découvrir des versions à des tempi plus ou moins rapides. Il est
Essayer ces différents procédés sur intéressant de se rendre compte des différences que ces changements
un chant connu… procurent au niveau du ressenti.

1er Faire le lien entre la musique et le texte

R A L L Y E E CO U T E S U R L E T H E ME D E L ’ H I V E R © Tania Grimaldi – CPEM 67


Trembler violemment dans la neige étincelante,
Mouvement Du début jusqu’à l’entrée du soliste.
de l’HIVER
Au souffle rude d'un vent terrible,
Violon solo, mouvement mélodique
descendant, notes rapides.

Courir, taper des pieds à tout moment


Environ à 1’ d’écoute selon les versions :
notes rapides de l’orchestre
sur un nouveau thème mélodique.

Découvrir la forme concerto Et, dans l'excessive froidure, claquer des dents.
Repérer dans les 2’30 les parties où Trémolos du soliste dans une nuance piano
le violon soliste intervient. vers 2’30.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Créations sonores
à partir d’objets recyclés
Objectifs d’apprentissage
Découvrir les propriétés sonores d’un objet
Découvrir les paramètres du son (timbre-intensité-hauteur-durée)
Faire des propositions sonores en réponse à une consigne donnée
Elaborer une pièce musicale structurée
Savoir encoder/décoder (des signes, une partition…)
Savoir interpréter en adaptant son geste pour réussir une exécution collective esthétique
Savoir donner son avis, accepter un échange, argumenter un choix
NB : Ces objectifs seront adaptés en terme de lexique, de complexité des tâches au niveau des élèves

La démarche de création

Etape 1 : On rassemble le matériau sonore


Phase d’expérimentation
Chacun apporte un ou deux objets destinés à être jetés. Ces objets doivent être, si possibles, de matières différentes.
Par petits groupes :
On manipule les objets, afin de produire les sons les plus variés possibles. On fait une sélection de sonorités
intéressantes (par le timbre produit, par les possibilités de variation de hauteur, d’intensité). Garder une trace sous
forme de « fiche d’identité sonore » de l’objet.

C R E A T I O N S S O N O R E S A P A R T I R D ’ O B J E T S R E CY CL E S © Tania Gr imaldi – CPEM 67

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
La fiche J’EXPLORE LE SON est disponible (vierge) sur le CD du livret numérique, dans les ANNEXES.
Au Cycle 1
L’adulte conduira l’exploration des objets.
Il est indispensable dans cette phase de faire un premier choix parmi les objets apportés et la manière dont on va s’en
servir comme objet sonore. Toutes les propositions n’auront pas la même "valeur" en tant que "matière première
musicale". Ce travail par petits groupes permet une appropriation individualisée du son, des échanges entre pairs. Il
offre également une situation de débat. Qu’est-ce qu’on va retenir pour notre création commune ?
Au Cycle 2 - Cycle 3
La fiche peut même guider l’expérimentation, sans présence de l’adulte, en autonomie.
Phase de mise en commun
On cherche différentes manières de classer les objets sonores, sélectionnés par les différents groupes.
par matériau (métaux casseroles, couvercles, couverts, moulinette…)
par verbes d’action (frapper le saladier en verre, frotter la râpe, secouer la bouteille avec les grains de riz…)
en fonction de la durée du son : sons longs (certains verres, couvercles de métal)/sons courts (plastiques, bois)
en fonction de la hauteur du son : faire l’inventaire des sons les plus graves à notre disposition, faire
l’inventaire des sons les plus aigus.
Le classement donnera déjà des idées de structure pour la pièce :
On fait entendre une famille après l’autre, on fait évoluer les verbes d’action, on fera résonner certains objets, pendant
que d’autres interviendront de façon ponctuelle…

Etape 2 : On structure une pièce musicale


La musique est un ensemble de sons organisés. Comment créer un ensemble cohérent ?
Quelques procédés pour trouver une organisation simple
La succession d’événements
Cycle 1 : très souvent, les éléments sonores sont organisés successivement, selon un ordre proposé par les élèves.
L’utilisation d’un codage élaboré ensemble permet de fixer une interprétation à laquelle on peut revenir à tout

C R E A T I O N S S O N O R E S A P A R T I R D ’ O B J E T S R E CY CL E S © Tania Gr imaldi – CPEM 67


moment.

Le chef d’orchestre
Le jeu du chef d’orchestre offre la possibilité de recréer la pièce à chaque fois.
Le chef désigne le groupe d’instruments qui doit jouer (mains ouvertes) ou arrêter (mains fermées).
Ce procédé permet des superpositions de sons. : tant que le chef n’a pas arrêté un groupe, ce dernier continue à jouer.
Elément de complexité : on pourra introduire des changements d’intensité.
Les mains du chef vont vers le haut (crescendo), elles descendent (decrescendo).
C’est le procédé utilisé dans le cadre du Soundpainting.
La narration comme support
On imagine une petite histoire. Par exemple, les objets se rencontrent, se présentent les uns aux autres. Une dispute
éclate entre deux, puis trois familles. Un objet prend le rôle de conciliateur (un timbre particulier, qui accrochera
l’oreille de l’auditeur). Il se mêle à la dispute, fait un discours qui apaisera tout le monde.

Une pièce musicale intégrant des éléments rythmiques


L’enseignant présente une trame structurée.
Les élèves devront faire des propositions pour chacune des parties. Leurs inventions s’enrichissent au fur et à mesure.
Les réalisations les plus intéressantes sont retenues par l’ensemble du groupe. Il faut enregistrer à chaque nouvelle
étape pour réussir à reproduire les différents éléments ultérieurement.
Penser toujours à l’esthétique de l’ensemble. Une formule rythmique peut être agréable lorsqu’elle est réalisée par une
certaine famille d’instruments, et pas par une autre. Le tâtonnement, la répétition, le débat argumenté sont
nécessaires.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Exemple Cycle 3 : « Du rythme à la cuisine »
Une introduction sans pulsation Intervention aléatoire d’une famille d’instruments
(les couverts)
Nuance piano
Ecoute mutuelle
Introduction d’une pulsation Un instrument, puis plusieurs
Effet « tic tac »
Annonce 1ère formule rythmique Les objets en bois : 1 soliste

Annonce 1ère formule rythmique Rythme repris par tout le groupe des bois

Annonce 2ème formule rythmique Les objets en métal : 1 soliste

Annonce 2ème formule rythmique Rythme repris par tout le groupe des métaux

Superposition des rythmes L’ensemble des instruments


Crescendo-decrescendo
Final Faire résonner un couvercle

Imaginer ensuite une mise en espace de la pièce.

C R E A T I O N S S O N O R E S A P A R T I R D ’ O B J E T S R E CY CL E S © Tania Gr imaldi – CPEM 67

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
SI JE VEUX
DEVENIR MUSICIEN !
Je joue avec… … en… … comment ?

QUELLE ACTION SUR DE QUELLE FACON ?


L’INSTRUMENT ?
QUEL INSTRUMENT ?
Paramètre du son
Verbe d’action Modalité de jeu

Le tambourin… … en frappant… … fort

Règle du jeu

Objectifs d’apprentissage :
Découvrir les propriétés sonores d’un objet, d’un instrument de musique
Connaître le lexique : nommer les instruments de musique, les verbes d’action
Découvrir les paramètres du son (timbre-intensité-hauteur-durée)
Faire des propositions sonores en réponse à une consigne donnée

S I J E V E U X D E V E N I R M U S I CI E N © Magaly Jungbluth – CPEM 67


Savoir encoder/décoder (signes, pictogrammes…)
Savoir interpréter en adaptant son geste pour réussir une exécution collective esthétique
Savoir donner son avis, accepter un échange, argumenter un choix
NB : Ces objectifs seront adaptés en termes de lexique, de complexité des tâches au niveau des élèves

Ce jeu est à mettre en relation avec la fiche complémentaire CREATIONS SONORES A PARTIR D’OBJETS RECYCLES.

Matériel :
Le plateau de jeu plastifié, au format A3 ou plus grand
Les cartes de jeu imprimées sur du papier de couleur pastel pour mieux les différencier
Les cartes vertes : instruments (liste non exhaustive, à compléter au choix des projets de classe)
Les cartes roses : verbes d’action
Les cartes bleues : paramètres du son (cf rappel) et modalités de jeu (tutti, solo, en groupe)
Des dés fabriqués dans les couleurs identiques aux cartes pour faire évoluer le jeu.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Rappel sur les paramètres du son :
Le timbre : chaque instrument a un timbre différent que l’on reconnaît immédiatement, un peu comme
une "carte d’identité sonore"
L’intensité : fort, faible, du plus faible au plus fort (crescendo), du plus fort au plus faible (decrescendo)
La hauteur : aigu, médium, grave, qui monte, qui descend,…
La durée : son court, son long (dépend de la résonance des instruments), silence, rythme,…

Jeu n°1 : partir du chant « Si tu veux devenir musicien »


Associer chaque instrument du chant à chaque verbe d’action correspondant, comme dans la chanson.
Utiliser le jeu comme support à des activités de classement : classer les instruments par geste, par matière, par famille
d’instrument (cf exploitation pédagogique SI TU VEUX DEVENIR MUSICIEN)
Dans un premier temps, ne sélectionner que les cartes vertes (instruments) et les cartes roses (verbe d’action).
Introduire progressivement les cartes bleues (paramètres du son et organisation).
Les enfants peuvent mimer les actions ou les exercer sur les vrais instruments.

Jeu n°2 : explorer les matières sonores :


tirer le plus de sons différents de son instrument ou de son objet sonore.
Exploration libre à partir des cartes roses (verbe d’action). Le but est d’explorer des sonorités diverses.
On peut proposer une exploration sonore sur différents supports : les instruments, des objets, son propre corps à faire
résonner (pour aller vers des percussions corporelles). Les enfants procèdent par tâtonnement, essaient différents
gestes et verbes d’actions.
Le rôle de l’enseignant est d’observer et de stimuler ces recherches. On écoute, on peut enregistrer, on compare ce
qui est très sonore, ce que l’on n’entend pas du tout, ce que l’on entend très faiblement, etc…
Par ex. : souffler dans un maracas, frotter une cymbale
Ce jeu peut être placé dans un coin de manipulation dans la classe, pour une exploration en autonomie après la
phase de découverte en groupe. Adapter les instruments et objets en fonction de l’emplacement (cymbale, maracas
sonore, etc… si le coin musique est un peu à l’écart, feuille de papier, coquille de noix, grelot, etc… si le coin musique
jouxte d’autres activités).
A la fin de cette activité, les élèves auront une palette sonore très large à leur disposition.
La manière d’utiliser l’instrument ou l’objet sonore pourra directement être mise en lien avec l’effet qu’on souhaite
obtenir :
Exemple : utilisation du tambourin

S I J E V E U X D E V E N I R M U S I CI E N © Magaly Jungbluth – CPEM 67


Orchestrer une chanson : il faut que le son soit bien présent : on préfèrera « frapper »
Produire une trame sonore, en arrière-plan d’un texte dit : on préfèrera « frotter »

Jeu n°3 : le chef d’orchestre est devenu fou…


Obtenir des combinaisons aléatoires : tirer au sort les cartes (ou faire rouler les dés). Le chef d’orchestre associe au
choix :
VERT - BLEU : classique, les cartes instruments vont de pair avec une carte paramètre
VERT - ROSE : le chef d’orchestre devient fou… souffler dans un tambourin
VERT – ROSE - BLEU : le chef d’orchestre est devenu fou…
A ce stade, écoutez la fin de la chanson L’ECOLE DE MME NICOLE qui termine en joyeuse cacophonie…

??? … … ???

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Jeu n°4 : devine
Cacher les instruments derrière un paravent. Un enfant fait une proposition sonore, plus ou moins farfelue, plus ou
moins facile, en fonction de ce qui a été vu auparavant.
L’enfant en face doit pouvoir compléter le tableau : en associant les 2 ou 3 cartes :
Sur quel instrument je joue ? En utilisant quelle action ? Avec quel paramètre ?

A partir de cette exploration sonore, enrichir la partie d’improvisation du morceau L’ORCHESTRE TRALALA en jouant
avec les différents instruments de petite percussion et les paramètres du son.

POUR ALLER PLUS LOIN :


Se reporter à l’ouvrage MUSIQUE AU QUOTIDIEN, qui propose des séances riches, s’articulant entre elles sur les petites
percussions et autres objets sonores pour :
Créer un « sac à sons » et le faire évoluer tout au long de l’année
Connaître les petits instruments de percussion et trouver les bons gestes instrumentaux
Coder/décoder un message musical lors de parcours sonores avec des instruments de petites percussions
Utiliser des petits instruments en imitation
Utiliser des petits instruments en improvisation

S I J E V E U X D E V E N I R M U S I CI E N © Magaly Jungbluth – CPEM 67

Retrouvez l’ensemble des cartes et le plateau de jeu à imprimer sur le CD

livret numérique, en annexe , en français et en allemand.

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Lexique français - allemand

Un tambourin Ein Tamburin Frapper Schlagen auf


Des maracas Die Maracas Secouer Rütteln
Un triangle Ein Triangel Sonner Läuten
Une flûte Eine Flöte Souffler Blasen
Un guiro Ein Güiro Frotter Reiben
Un djembé Eine Djembe Claquer Klatschen
Un carillon Ein Glockenspiel Pincer Zupfen
Un deux-tons Ein Doppel-Tonblock Caresser Streichen
Un sistre Ein Sistrum Entrechoquer Gegeneinanderschlagen
Une lame Ein Holzstab Gratter Kratzen
(si c'est en bois, sinon
ein Metallstab)
Une guitare Eine Gitarre Râcler Schleifen
Un xylophone Ein Xylophon Tourner Drehen
Une boîte à tonnerre Ein Thunder Tube
(c'est le mot anglais)
Des baguettes Die Stäbe Hauteur : aigu Tonhöhe: hohe Töne
Des claves Die Klangstäbe Hauteur : medium Tonhöhe: mittlere Töne
Des cloches de table Die Tischglocken Hauteur : grave Tonhöhe: tiefe Töne
Un octoblock Ein Octoblock Durée : long Tondauer: lang
Un kazoo Ein Kazoo Durée : court Tondauer: kurz
Durée : rapide Tondauer: schnell
Durée : lent Tondauer: langsam
Durée : accélérer Tondauer: das Tempo
beschleunigen

Si je veux devenir musicien © Magaly Jungbluth – CPEM 67


Durée : ralentir Tondauer: das Tempo
verlangsamen
Intensité : fort Lautstärke: Laut

Intensité : faible Lautstärke: leise


Intensité : du plus Lautstärke: vom lautesten zum
fort au plus faible leisesten

Intensité : du plus faible Lautstärke: vom leisesten zum


au plus fort lautesten
Solo Solo
Hauteur : en montant Aufsteigend Tutti Alle
Hauteur : en Absteigend En groupes Gruppenweise
descendant
Les filles Die Mädchen Groupe 1 Gruppe 1
Les garçons Die Jungen Groupe 2 Gruppe 2

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Le contenu du CD LIVRET NUMERIQUE

Livret ECOLES QUI CHANTENT n 36 2015-2016

ANNEXES

ressources IMAGES

voix séparées

ANNEXES

Conseils pour la pratique du chant à l’école

Construire un échauffement vocal

Créations sonores à partir d’objets recyclés

FICHE – J’explore le son (vierge)

Jeu – KOMM WIR SPIELEN MUSIK

Jeu – SI JE VEUX DEVENIR MUSICIEN

Jeux vocaux

Rallye d’écoute – l’hiver

ressources IMAGES

couplets – C’ETAIT UNE PETITE PLANETE

couplets – LES POMPIERS

couplets - MAISON CITROUILLE

couplets - MON ANE

symboles – SI JE VEUX DEVENIR MUSCIEN

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Les participants
Le répertoire
Conception
le Conseil d'Administration d'Approchants : Luc CHAUDEUR, Alain CHRISTOPHE, Nathalie DOUMY, Maud FOUCHÉ, Jean-Claude GONON
(Président d'Honneur), Didier GOSSÉ (Vice-Président), Tania GRIMALDI-DE LIMA (Présidente & CPEM), Marianne HAREUX, Janine JAMIN,
Magaly JUNGBLUTH (Vice-Présidente & CPEM), Daniel KOCH, Christine MAIRE, Claudine MORGENTHALER, Martial MULLER, Bruno RHIM,
Frédérique ROBINIUS, Georges SCHULER

Direction artistique
Alain CHRISTOPHE

Coordination
Christine JAMIN (Chargée de mission) Tania GRIMALDI - DE LIMA

Le C.D.
Arrangeurs
Alain CHRISTOPHE (n°7, 14, 16) chants co-arrangés par Luc CHAUDEUR et Alain CHRISTOPHE (n°1, 9, 15, 18, 19) Jean-François GION (n°8,
13, 17) Michel OTT (n°3, 4, 5, 6, 10, 21, 22)

Les Musiciens
Enseignants réunis lors du stage (n°1, 9, 15, 18, 19) : Stéphanie BEBON (voix témoin), Luc CHAUDEUR (Guitare acoustique, guitare électrique,
guitare lap steel, mandoline, banjo ténor, ukulele soprano et baryton), Alain CHRISTOPHE (piano, synthé, programmation , guitare), Didier
GOSSÉ (voix témoin) Stéphanie MEYER (clarinette) Claudine MORGENTHALER (voix témoin)
Aidés de : Magaly JUNGBLUTH (flûte traversière), Martial MULLER (batterie), Christophe ZEHNER (basse, contrebasse)
Mais aussi : Jean-François GION (banjo 5 cordes, guitare, basse, mandoline, dobro, dulcimer, synthé – n°8, 13, 17)
Michel OTT (piano, claviers, programmation – n°3, 4, 5, 6, 10, 21, 22), Christian OTT (guitare électrique ou accoustique – n°3, 4, 5, 6, 10, 21,
22) Matthieu ZIRN (batterie et percussions – n°3, 4, 5, 6, 10, 21, 22)

Les Chanteurs… en français


Ecole élémentaire St Nicolas de Haguenau (n° 1, 15) : Jeanne DELLA CHIARA, Clémence DENYS, Mandy FETTER, Emma FLAMENT, Lina GODARD,
Océane KNECHT, Aurore MARTZOLFF, Romane OGET, Lucille SCHNEIDER, Karen THOMAS, Lise-Marie TWAHIRWA-FUCHS, Ambre ZELL -
préparés par Stéphanie Bebon
Ecole élémentaire de Niedermodern (n° 6, 8) : Naomi ADICEAM, Mona BOUAFIF, Vanessa BOUKRIA, Ethan FINCK, Marion HAETTEL, Tony
L'HOSTIS, Léonie LAEUFER, Lucas SCHERER - préparés par Stéphanie MEYER
Ecole élémentaire Sainte Madeleine de Strasbourg (n° 4, 9) : Noah BOUREZ, Sarah DERRAGUI-PETRI, Riad HAMOUDA, Félix LIENHARD, Maxime
MASTELLI, Margot MINEUR, Colin OSTER, Evah POLESI, Claire RUGRAFF, Salma TAIBI - préparés par Luc CHAUDEUR
Ecole élémentaire de Schweighouse sur Moder (n° 2, 3, 12, 17, 19) : Justine BOUHR, Anatole FAVRE, Anna MISCHEL, Suria VENDITTI – préparés
par Sylvie BALZER et Claudine MORGENTHALER
Ecole élémentaire de Wangenbourg (n° 13, 14, 22) : Flore ACKERMANN, Chloé BERNHARDT, Elise BRUNNER, Simon CARDOSO, Stella DAUCHEZ,
Manon DUGAT, Nicolas EICHENLAUB, Perrine FUCHS, Victor GRANDGIRARD, Claire KASTLER, Louise METTLING, Mathilde RUFFENACH, Mélodie
STENGER - préparés par Hervé DONTENWILL
Ecole élémentaire de Weitbruch (n° 7, 16, 21, 22) : Diane ARGENCE, Louane DORIATH, Eva FAULLIMMEL, Laure FAULLIMMEL, Rose FILBING,
Solène HOERNEL, Lise LEVEAUX, Clara LEVEAUX, Elise LUX, Aurel NEU, Lou Délia NEU, Alexia RAOULT, Marlie TAMARINDI, Caroline VOIGT,
Hélène VOIGT, Léa WERNER - préparés par Alain CHRISTOPHE
Jeunes Chanteurs de Weiterswiller (n° 5, 18) : Laure ARON, Justine BRUA, Anaëlle CHAPALAIN, Miriam DEL, Charlotte DICHTEL, Julie
EICHHOLTZER, Nadine EBERLIN, Julie FALIPOU, Eva Ines GARCIA-BLOCH, Line HERRMANN, Vivien HERRMANN, Maxime LUDWIG, Amélie
MISCHNICK, Lucile MISCHNICK, Hester ROGER, Camille ROSER, Léa WEBER - préparés par Annalisa POIREL et Gaston ARNOLD

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
Mais aussi : Lucas WALTER-BEBON (n° 11), Louise DE LIMA (n° 14)

… en allemand
solistes : Caroline et Hélène VOIGT ( n° 2, 3, 4, 6, 7, 9) Stéphanie BEBON ( n° 1, 5, 8, 10)

Enregistrements et mixages
Alain CHRISTOPHE (n°1-2-7-9-11-12-14-15-16-18-19-20) Jean-François GION, mixés par Alain CHRISTOPHE (n°8, 13, 17) Michel OTT (n°3, 4,
5, 6, 10, 21, 22)
Voix : Alain CHRISTOPHE (n°2, 3, 7, 11, 12, 14, 16, 17, 20, 21, 22) Michel OTT (n°1, 4, 5, 6, 8, 9, 10, 13, 14, 15, 18, 21, 22)
Mixage final : Denis FENNINGER
Mastering : Denis FENNINGER, association Micro-Sillon

Le livret numérique
Saisie des textes et partitions : Didier GOSSÉ Christine JAMIN
Illustrations : Jack (couverture et chants) Magaly JUNGBLUTH et Christine JAMIN (symboles et illustrations des couplets) Tania GRIMALDI -
DE LIMA, Louise DE LIMA et Roc (photos des gestes et instruments)
Exploitations pédagogiques : Tania GRIMALDI - DE LIMA : Présidente & CPEM 67 Magaly JUNGBLUTH : Vice-Présidente & CPEM 67
Claudine MORGENTHALER : enseignante et chanteuse lyrique (Les conseils techniques d’une chanteuse & Conseils pour la pratique du chant à
l’école) Maurice LANOIX : CPEM 67 retraité (jeux vocaux)
Mise en page : Christine JAMIN (livret numérique) Ligne à Suivre (jaquette CD)
Relectures et corrections : les membres du Conseil d’Administration Janine JAMIN Clarisse GRIMALDI Corinne PETERSEN
Et en allemand : Laurence GABRIEL Ute ROESSER Yves RUDIO

Remerciements
à la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale du Bas-Rhin pour la disponibilité des enseignants-musiciens durant le
stage d'enregistrement
à tous les participants pour leur engagement à nos côtés, et à tous ceux qui - de près ou de loin - ont permis la réalisation de cet ouvrage et
soutiennent notre association
et à tous nos partenaires

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -
ÉCOLES QUI CHANTENT - N°36 - 2015/2016

ISBN : 978-2-84512-067-9

Édité par

APPROCHANTS
Association pour la promotion du chant scolaire
6 rue du Patronage / 67610 La Wantzenau
03.88.96.37.41
association.approchants@wanadoo.fr
www.approchants.fr

Tous droits réservés


Dépôt légal : novembre 2015
- 3500 exemplaires -

© APPROCHANTS – 6 rue du Patronage – 67610 LA WANTZENAU – 03.88.96.37.41 – association.approchants@wanadoo.fr


– Ecoles qui Chantent n°36 – 2015/2016 – document soumis aux règles de reproduction graphique -

Vous aimerez peut-être aussi