Vous êtes sur la page 1sur 21

+

Société par Actions au Capital de 908.000.000 DA


DIRECTION REGIONALE DE CONSTANTINE
Zone Industrielle du "24 Février 1956 " CONSTANTINE
Tel :( 031) 66-82-50 à 52 B P 441 Fax : (031) 66-81-18

ANTENNE DE JIJEL
CAMP CHEVALIER BT B
034.49.83.60

CLIENT :

MESURE DE
RESISTIVITES
PROJET
CENTRALE TURBINE A GAZ DE
300MW A TELAGHEMAT
(W.LAGHOUAT)

DOSSIER :40 /2012 DATE : OCTOBRE . 2012


LABORATOIRE DES TRAVAUX PUBLICS DE L’EST
ANTENNE DE JIJEL

CLIENT /

ETUDE / MESURE DE RESISTIVITES


CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW
A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT)

DOSIER : 40/2012 DATE : OCTOBRE .2012


I. INTRODUCTION

II. RECONNAISSANCE PAR LA METHODE ELECTRIQUE


1. Introduction

2. Résistivité du sol

3. Equivalent et dispositif de mesure


a. Equipement de mesure
b. Dispositif utilisé

4. Moyens humains

5. Programme d’intervention

III. RESULTATS DE L’INVESTIGATION

IV. INTERPRETATION DES RESULTATS


CLIENT : L.T.P.Sud
* * ** * ** * * * * * * * * *
ETUDE : MESURE DE RESISTIVITES
*******************************
PROJET : CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW
A TELAGHEMAT (W.LAGHOUAT)
* * ** * * * ** * ** * * * * * * * * * * * * **

I). INTRODUCTION

Suite a la demande de L.T.P.Sud des mesures de resistivites ont été réalisés dans le
cadre de l’étude d’une centrale turbine a gaz de 300MW A TELGHEMT (W. DE
LAGHOUAT). .
Le but de l’etude est la recherche d’un horizon servant d’ancrage du circuit de terre
assurant une resistance de prise de terre minimale ne depassant pas un(1 ) ohm. La
resistance de prise de terre est une donnee fondamentale pour optimiser la securite
des equipements.Elle est fonction de la resistivite du sol.

II. RECONNAISSANCE PAR LA METHODE ELECTRIQUE

1. Introduction
Les méthodes électriques sont fondées sur l’étude de la distribution du potentiel
électrique dans le sol. Parmi ces méthodes on distingue la méthode de résistivité qui
consiste à mesurer la résistivité du sol par envoi, dans celui-ci, un courant électrique
continu ou alternatif.

2. Résistivité du sol
La résistivité d’un sol est fonction de sa teneur en eau et de la minéralisation de cette
eau (sauf pour les sols argileux au sens granulométrique du terme (< 2µ), la nature de la
matrice solide est prise en compte).

Le tableau ci-après reporte les limites à l'intérieur desquelles peut varier la résistivité par
rapport aux caractéristiques géologiques

.LT.P.E JIJEL

ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 1/18


OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
Caractéristiques géologiques et d'humidité Résistivité en m à 20°C

Graphites 0,0001
Minerais conducteurs 0,01-01
Schistes graphitiques mouillés 0,5-1
Schistes graphitiques secs 3,5
Eau saumâtre 2-6
Argiles ferreuses-Marnes mouillées-Argiles mouillées 4-10
Argiles écailleuses 3-20
Argiles sèches-Marnes sèches-Tufs-Eaux douces 10-60
Sable argileux mouîllé-Gypses humides 50
Sable+ argile en couches alternées 20-100
Humus sec-Schistes argileux 20-100
Sable+gravier mouillé 100-150
Argiles mélangées à du sable sec 80-200
Tourbes sèches 150-300
Sable humide 200-500
Laves antiques-Pouzzolanes-Formations cristallines 30-500
Calcaires miocènes 80-1000
Gypses secs-Gravier sec-sable sec 1000
Calcaires mésozoïques 150-1500
Granite mouillé 2000
Calcaires quartzifères 102 -104
Roches mères-Basaltes-Diabases-Laves basaltiques 104
Charbon-Syénites-Diorites-Gneiss dioritriques 105
Granite compact-Gneiss secs-Pétrole-Sel gemme 10 - 107
5

Le tableau ci-dessous montre la variation de la résistivité d'un terrain "argilo-sablonneux"


avec un taux d'humidité de 15%, à la température de 20°C, en fonction de la teneur en
sels.

Teneur en sels % Résistivité en m à 20°C et


à 15% d'humidité
0° 100
0.1 17
1.0 4.5
5.0 1.8
10.0 1.2
20.0 1.0

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 218
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
Le tableau ci-après montre la variation de la résistivité d'un terrain "argileux -sablonneux"
en fonction de la variation du taux d'humidité à la température de 20°C.

% en eau Résistivité en m à 20°C

2.5 1500
5.0 430
10.0 180
15.0 100
20.0 60
30.0 40

Dans un terrain homogène, la résistivité mesurée est celle du terrain


Dans un terrain hétérogène, la valeur de la résistivité mesurée ne sera plus celle du
terrain mais une résistivité apparente qu’on peut définir comme la résistivité d’un terrain
homogène qui pour une confirmation d’électrode et pour un même courant injecté donnerait
la même V aux électrodes de mesure.
La résistivité apparente d’un terrain hétérogène est fonction de la résistivité et de la
géométrie des éléments constitutifs (des diverses couches) et de la disposition des
électrodes

3. Equipement et dispositif de mesure


a. Equipement de mesure

L’appareillage utilisé est le suivant :

 Appareil metraterr II à potentiel contrôlé


 Quatre électrodes impolarisables
 Des câbles.

Cet appareillage permet la lecture directe de la résistance du sol. Ces lectures


sont transformées en résistivité apparente en tenant compte du dispositif utilisé par
la formule suivante:
a = 2 . a . R.

Avec :
 a : Résistivité apparente (.m)
 a : Espacement des électrodes (m)
 R : Lecture de l’appareil

b. Dispositif utilisé
Le dispositif utilisé est celui dit de Wenner, sa longueur est de 45 m

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 3/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
4. Moyens humains
L’équipe chargée des mesures de résistivité est composée de:
 Un ingénieur géophysicien
 Un ingénieur géotechnicien
 Un opérateur

5. Programme d’intervention
Le programme d’intervention préétabli par le client était le suivant:
 NEUF (09) SEV suivant plan d’implantation. La position des SEV est sur plan en
annexe .
Les travaux sur site ont été réalisés suivant la norme ASTM G57-95a

III. RESULTATS DE L’INVESTIGATION


Les résultats de mesures de résistivité sont présentés ci-dessous
Profondeur (m) Résistivité (m)
SEV 1(X= 31S0533884 Y=3667007)
0 / 1.2 ρ 1 = 310
1.2 / 7.6 ρ 2 = 242
7.6 / 15 ρ 3 = 8136
SEV2 (X= 31S0533935 Y=3667040)
0 / 1.2 ρ 1 = 528
1.2 / 3 Ρ 2 = 830
3 / 7.5 ρ 3 = 100
7.5 / 15 Ρ4= 18005
SEV3 ( X= 31S0533999 Y=3667079)
0 / 1.2 ρ 1 = 128.4
1.2 / 3 Ρ 2 = 908.2
3 / 7.5 ρ 3 = 70.63
7.5 / 15 Ρ4= 13074
SEV4 ( X= 31S0534110 Y=3667027)
0 / 2.149 ρ 1 = 248.6
2.149 / 6.894 Ρ 2 = 125.7
6.894 / 15 ρ 3 = 48865

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 4/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
Profondeur (m) Résistivité (m)
SEV5 ( X= 31S0534116 Y=3666933)
0 / 1.42 ρ 1 = 854
1.42 / 5.99 Ρ 2 = 205
5.99 / 15 ρ 3 = 50936
SEV6 ( X= 31S0534110 Y=3666895)
0 / 1.95 ρ 1 = 397
1.95 / 4.12 Ρ 2 = 218
4.12 / 15 ρ 3 = 1416
SEV 7( X= 31S0534078 Y=3666930)
0 / 2.31 ρ 1 = 613
2.31 / 3.79 Ρ 2 = 436
3.79 / 15 ρ 3 = 1657
SEV8 ( X= 31S0534021 Y=3666961)
0 / 2.68 ρ 1 = 360
2.68 / 6.05 Ρ 2 = 227
6.05 / 15 ρ 3 = 11266
SEV9 ( X= 31S0534065 Y=3666981)
0 / 1.2 ρ 1 = 1250
1.2 / 3 Ρ 2 = 219
3 / 7.5 ρ 3 = 413
7.5 / 15 Ρ4= 1053

IV. INTERPRETATION DES RESULTATS


De ce fait les sondages électriques verticaux en correlation avec les sondages realises
montrent ce qui suit. LES PROFONDEURS DONNEES SONT A PARTIR DU TERRAIN
NATUREL.

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 5/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
Profondeur (m) Résistivité (m) Observation (lithologie)
SEV 1 (X= 31S0533884 Y=3667007)
0 / 1.2 ρ 1 = 310 CALCAIRE FRACTURE
1.2 / 7.6 ρ 2 = 242 ENCROUTEMENT CALCAIRE
7.6 / 15 ρ 3 = 8136 CALCAIRE TRES DUR
SEV2 (X= 31S0533935 Y=3667040)
0 / 1.2 ρ 1 = 528 GALETS
1.2 / 3 Ρ 2 = 830 GALETS
3 / 7.5 ρ 3 = 100 CALCAIRE FRIABLE +SABLE
7.5 / 15 Ρ4= 18005 GALETS +CALCAIRE TRES DUR
SEV3 ( X= 31S0533999 Y=3667079)
0 / 1.2 ρ 1 = 128.4 SABLE GRAVELEUX
1.2 / 3 Ρ 2 = 908.2 GALETS
3 / 7.5 ρ 3 = 70.63 CALCAIRE FRIABLE +SABLE
7.5 / 15 Ρ4= 13074 GALETS +CALCAIRE TRES DUR
SEV4 ( X= 31S0534110 Y=3667027)

0 / 2.149 ρ 1 = 248.6 ENCROUTEMENT CALCAIRE


2.149 / 6.894 Ρ 2 = 125.7 CALCAIRE
6.894 / 15 ρ 3 = 48865 CALCAIRE TRES DUR
SEV5 ( X= 31S0534116 Y=3666933)
0 / 1.42 ρ 1 = 854 ENCROUTEMENT CALCAIRE
1.42 / 5.99 Ρ 2 = 205 CALCAIRE
5.99 / 15 ρ 3 = 50936 CALCAIRE TRES DUR
SEV6 ( X= 31S0534110 Y=3666895)
0 / 1.95 ρ 1 = 397 ENCROUTEMENT CALCAIRE
1.95 / 4.12 Ρ 2 = 218 CALCAIRE
4.12 / 15 ρ 3 = 1416 CALCAIRE TRES DUR
SEV7 ( X= 31S0534078 Y=3666930)
0 / 2.31 ρ 1 = 613 ENCROUTEMENT CALCAIRE
2.31 / 3.79 Ρ 2 = 436 CALCAIRE
3.79 / 15 ρ 3 = 1657 CALCAIRE TRES DUR
SEV8 ( X= 31S0534021 Y=3666961)
0 / 2.68 ρ 1 = 360 ENCROUTEMENT CALCAIRE
2.68 / 6.05 Ρ 2 = 227 CALCAIRE
6.05 / 15 ρ 3 = 11266 CALCAIRE TRES DUR
SEV9 ( X= 31S0534065 Y=3666981)
0 / 1.2 ρ 1 = 1250 ENCROUTEMENT CALAIRE DUR
1.2 / 3 Ρ 2 = 219 ENCROUTEMENT CALCAIRE
3 / 7.5 ρ 3 = 413 CALCAIRE
7.5 / 15 Ρ4= 1053 CALCAIRE TRES DUR
.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 6/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
I. AVIS DU LABORATOIRE

1. Avertissement

Le L.T.P.EST n’est pas habilité par ses statuts à jouer le rôle de bureau d’études.
C’est à dire à interpréter et à utiliser les résultats de ses reconnaissances et essais en
vue de déterminer lui même la nature et les dimensions des ouvrages à construire. Par
conséquent, le présent avis n’est donné qu’à titre de conseil et de recommandation.

2. Calcul de la résistance de propagation du réseau terre

a. Résistance du réseau maillé


La résistance de propagation du réseau maillé est calculé par la formule de
Sverak’s.

Rm = ρ 1 1 1 + 1 + 1
+
L 20A L 1 + h (20/A)

Avec :
- ρ : résistivité du terrain = 523 .m
- L : Longueur de cable de terre = 1500 m
- h : profondeur de pose du réseau de terre = 1,00 m
- A : surface du reseau de terre = 10.000 m2

Notons que L et A sont des approximations définies par le L.T.P.EST.

1 1 1
Rm = 523  1
1500 20 X 10.000 1  (20 / 10.000)

Rm = 1,42 

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 7/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
b. Résistance des électrodes de terre

ρ 8L
Rp = 2L Ln -1
d

Avec :
- ρ : résistivité du sol à la profondeur du piquet de terre = 100 .m
- d : diametre du piquet de terre = 0,025 m
- L : profondeur du piquet de terre = 7,50 m

100  8 x7,5 
Rp = 2 x 7,5 Ln  1
 0,025 

Rp = 14,44 

c. Résistance équivalente
Nous considérons 10 résistances en parallèles (09 électrodes  le réseau maillé)
1 1 h
 
Rg Rm Rp

Rg= 0,75 

La valeur de Rg rentre dans les normes internationales à savoir Rg  1 

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 8/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
CONCLUSION

Les essais de résistivités réalisés montrent que le site presente une certaine hétérogénité
stratigraphique .
En effet formations en place sont essentiellement des encroutements calcaires,des
calcaires plus ou moins saints et parfois des galets.Leur resistivite est tres variable.
Le dimentionnement du reseau de terre doit etre bien concu en tenant compte des
resistivites du sol .

NB La résistance de prise de terre dépend de sa forme, ses dimensions et de


la résistivité du terrain dans lequel elle est établie.
La résistance de mise à la terre doit être la plus faible possible.
Notons que la sécheresse augmente la résistivité des terrains et son
effet peut se faire sentir jusqu’à 2 mètres de profondeur.

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 9/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 10/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 11/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
SEV 1 (X= 31S0533884 Y=3667007)

SEV2 (X= 31S0533935 Y=3667040)

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 12/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
SEV3 ( X= 31S0533999 Y=3667079)

SEV4 ( X= 31S0534110 Y=3667027)

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 13/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
SEV5 ( X= 31S0534116 Y=3666933)

SEV6 ( X= 31S0534110 Y=3666895)

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 14/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
SEV7 ( X= 31S0534078 Y=3666930)

SEV8 ( X= 31S0534021 Y=3666961)

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 15/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
SEV9 ( X= 31S0534065 Y=3666981)

.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 16/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 17/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES
.LT.P.E JIJEL
ETABLI LE : PAR/ R.NACER CENTRALE TURBINE A GAZ DE 300MW MESURES DE 18/18
OCTOBRE .2012 A TELAGHEMAT (W. DE LAGHOUAT) RESISTIVITES

Vous aimerez peut-être aussi