Vous êtes sur la page 1sur 35

Méca 2 – Mastech1

Cours de moulage
F. Mzali, 2019

Contenu
Chapitre 1 : Introduction à la fonderie– Conception de modèle
Chapitre 2 : techniques de moulage
Chapitre 3 : métallurgie du moulage – défauts
Chapitre 4 : Etude de l’alimentation
Chapitre 5 : Etude du remplissage
Chapitre 6 : Règles de Tracé des pièces moulés

1
Méca 2
Cours de moulage

Chapitre 1 : Introduction à la
Fonderie – Conception de modèle
F. Mzali, 2018

2
CONTENU

1. Introduction à la Fonderie, phénomènes mis en


jeux
2. Types et possibilités de moulage
3. Illustration du remplissage et du refroidissement
d’un moule
4. Etapes durant le moulage non permanent
5. Eléments d’un moule non permanent
6. Méthodologie de la Conception
7. Exercices

3
LA FONDERIE

• La Fonderie est l'ensemble des techniques de fabrication de produits


moulés par coulée d'un alliage métallique à l’état liquide dans une
empreinte réalisée dans un moule.

• Les produits obtenus après coulée et solidification sont appelés bruts de


fonderie et nécessitent parfois un usinage de finition.

4
LA FONDERIE

• Les pièces fabriquées en fonderie sont conçues à partir de cahiers des


charges comportant des dimensions, des états de surface, des
contraintes mécaniques...

• Les alliages métalliques utilisés sont des mélanges homogènes, à


l'échelle cellulaire, d'un métal (> 50 % en masse) et d'éléments
d'addition.

5
FONDERIE : Phénomènes mis en œuvre

• En fonderie, le métal passe par les étapes suivantes :


1. Elaboration par fusion → dissolution de gaz
2. Coulée / refroidissement à l’état liquide → retrait à l’état liquide
3. Solidification → contraction de solidification
4. Refroidissement à l’état solide → retrait à l’état solide

1 2 3 4
• Durant ce processus de double changement d’état, nombreux phénomènes
(chimiques, physiques, thermiques, thermo-mécaniques) interviennent et
conditionnent les moyens de mise en œuvre.
6
Types de moulage
On distingue deux types de moulage :
• Moulage en moule non permanent : le moule est détruit après
solidification du métal et ne peut servir qu’une seule fois.

• Moulage en moule permanent : le moule est réutilisable après


éjection de la pièce.

7
Possibilités du moulage

Possibilités et avantages:
• Permet de réaliser des pièces de formes complexes
• Permet de réaliser des formes intérieures et extérieures
• Suivant les procédés de moulage on peut obtenir des pièces dont les
dimensions sont plus ou moins proches de la pièce finie
• On peut réaliser des pièces de très grande dimension
• Certains procédés de moulage permettent une production en très grandes
séries
Les inconvénients:
Les inconvénients dépendent des procédés de moulage
• Limitation des propriétés mécaniques des pièces (matériau)
• Faible précision dimensionnelle et mauvais état des surfaces pour certains
procédés (ex : moulage en sable)
• Procédés dangereux du fait de la manipulation de métaux en fusion
• Problèmes environnementaux (fumées…) 8
Illustration du remplissage du moule

Châssis supérieur Creuset


Contenant le
Demi- Moule supérieur (sable) métal en fusion
Empreinte
Descente
Noyau de coulée
(sable)
Plan de joint

Demi-moule inférieur (sable)

Châssis inférieur

9
Illustration du remplissage du moule

…/…
10
Illustration du remplissage
du moule

Creuset

11
Illustration du remplissage
du moule

12
Illustration du remplissage
du moule
Gaz emprisonné
La pièce n’est pas conforme
aux exigences!

13
Illustration du remplissage
du moule
Evacuation des gaz

Ces canaux s'appellent des évents.

14
Illustration du
refroidissement en moule

15
Illustration du
refroidissement en moule

16
Illustration du
refroidissement en moule

17
Retassure: Cavité se formant à l’intérieur des pièces durant la phase de
solidification. Elle est due à l’effet de « rétraction » du métal lors de son
refroidissement.

Crique: fissure se produisant en cours de solidification due au retrait linéaire


de la matière
18
Introduire les masselottes pour éviter les retassures:
Ce sont des réserves de métal, aménagées dans les moules, destinées à
céder du métal à la pièce pendant sa solidification, et à reporter le
dernier point de fusion du métal

19
Etapes durant le moulage non permanent

20
Etapes durant le moulage non permanent

21
Eléments d’un moule non permanent
→ procédés
Les principaux éléments favorisants le moulage en
sable sont :
• Les poches de coulée :

• Le châssis : C’est un cadre rigide devant contenir et


maintenir le sable qui constitue le moule. Les
matériaux constitutifs sont : l’acier moulé, la fonte,
l’acier profilé ou soudé, un alliage d’aluminium.

22
Eléments d’un moule non permanent

Le brut de moulage : /Le modèle est une représentation sous forme d'une pièce ou
ensemble de pièces de l'objet à fabriquer et permettant la confection de l'empreinte du
moule en sable. Il est exécuté en bois ou en métal.
Lors de la réalisation du modèle on doit tenir compte de :
•Surépaisseurs d’usinage (de 2 à 3 mm). Elle dépend de la nature du métal à couler, des
dimensions de la pièce et de la position de ses surfaces pendant la coulée.
•Le retrait : Son existence oblige le modeleur à prévoir sur le modèle des dimensions
supérieures à celles de la pièce (exemple: de 1 % pour la fonte et de 2 % pour l'acier).
•La dépouille : (pente de 3 à 10%) donnée aux parois du modèle obliquement par rapport
au sens de démoulage, permettant son extraction du sable sans dégradation du moule.

dépouille
Forme en contre
dépouille

23
Eléments d’un moule non permanent
•Les congés : Arrondis permettant d’éviter les tensions internes et de faciliter le
démoulage.
•Les portées de noyau : Parties rapportées au positif sur les modèles avec noyau
pour maintenir, soutenir et positionner ces derniers.
•Le noyau : donne les formes intérieures (ou extérieures en contre dépouille) de la
pièce. Il est réalisé dans des boites à noyaux. Sa stabilité est assurée par des portées
dans le modèle.

Un noyau extérieur permettant


une dépouille nulle →
24
choix des dépouilles et jeux de portées

25
Méthodologie de conception d’un modèle

1. Détermination du brut
• Choix du Plan de joint,
• Tracé de la pièce
• Choix et ajout des surépaisseurs, congés et arrondis
• Réalisation des dépouilles (choisir 2%)
2. Dimensions du modèle
• Dimensions avec prise en compte des retraits
• Ajout des portées de noyau
3. Détermination du noyau
• Dimensions avec prise en compte des retraits
• Détermination des portées de noyau
26
Méthodologie de conception d’un modèle

27
Exemple 1 de moulage en sable

Travail demandé :
• Comprendre les étapes de confection du
moule
• Représenter l’empreinte et le noyau
avec les dimensions, les portées, les
dépouilles et les jeux nécessaires
• Données: ϕ1 = 50; ϕ2 = 20; ϕ3 = 80;
H1=30; H2=50
• Même travail pour l’exemple 2

28
Exemple 1 de moulage en sable

29
Exemple 1 de moulage en sable

30
Exemple 1 de moulage en sable

31
Exemple 1 de moulage en sable

32
Exemple 1 de moulage en sable

33
Exemple 2 de moulage en sable
Pièce brute à réaliser Confection de la partie
inférieure du moule

Confection de la deuxième Démoulage


partie du moule

Structure désagrégée

Remoulage Coulée décochage

34
FIN

35