Vous êtes sur la page 1sur 44

Objectifs du cours

 Prendre connaissance des différents métiers et types d’audit ;


 S’approprier les concepts et les meilleurs pratiques en matière de
Contrôle interne, audit interne et externe ;
 S’approprier les différentes étapes d’une mission d’audit financier;
 Identifier les objectifs d’audit (y compris les objectifs d’audit critiques)
en fonction des risques de l’activité auditée – Stratégie d’audit
 Maîtriser les différentes approches en matière de CI;
 Savoir utiliser les techniques d’audit des comptes;
 Evaluer la qualité des informations permettant de répondre aux
objectifs d’audit;
 Assurer la traçabilité des travaux de la mission.
Audit

L'audit:
–Activité de contrôle et de conseil;
–Outil d'amélioration continue
Les différents types d’audit
Positionnement
 Audit financier
Normes
– Vérifier la fiabilité de la comptabilité et des comptes annuels qui en
Contrôle interne
découlent
 Audit de conformité « Compliance audit »
Méthodologie
– Vise à vérifier le respect des lois, règlements, politiques et procédures
Constats et
rapport
 Audit opérationnel
– Comporte la vérification de la qualité et du caractère adéquat des
Dossier d’audit
systèmes et procédures, l’analyse critique des structures d’organisation et
l’appréciation de l’adéquation des méthodes et moyens utilisés par
rapport aux objectifs fixés
 Audit de management
– Apprécier la qualité de la fonction de management dans le cadre de
l’objectif de l’établissement
 Audit de stratégie
– Confrontation de l’ensemble des politiques et stratégie de l’Ese avec le
milieu dans lequel elles se situent pour en vérifier la cohérence globale
Audit Interne / Audit Externe
AUDIT INTERNE AUDIT EXTERNE
Statut Personnel de l’entreprise Prestataire de service (honoraires)
Positionnement
Bénéficiaires de Travaille pour le bénéficie des responsables de Certifie les comptes à l’attention de ceux qui
Normes l’audit l’entreprise (managers, DG, Comité d’Audit) en ont besoin : actionnaires, banquiers,
autorités de tutelle, clients et fournisseurs, etc.
Contrôle interne
Objectifs de Apprécier la bonne maîtrise des activités de Certifier la régularité, la sincérité et l’image
Méthodologie l’audit l’entreprise et de recommander les actions fidèle des comptes, résultats et états
correctrices financiers.
Constats et Le CI est un objectif pour l’AI Le CI apparaît comme un moyen.
rapport Champ Le champ d’application couvre toutes les Englobe tout ce qui concourt à la
d’application de fonctions de l’entreprise mais également dans détermination des résultats, à l’élaboration
Dossier d’audit l’audit toutes leurs dimensions. des états financiers.(les fonctions qui
alimentent le système comptable)

Prévention des Une fraude touchant par ex la confidentialité Est intéressé par toute fraude, dés qu’elle est
fraudes des dossiers personnels concerne l’audit susceptible d’avoir une incidence sur les
interne et non l’audit externe résultats
L’indépendance Salarié Juridique et statutaire (profession libérale)

Périodicité de Travail en permanence dans l’Ese sur des Réalisation de missions de façon intermittente
l’audit missions planifiées, en fonction du risque

Normes IIA « International Internal Auditors » Normes de l’IFAC « International Fédération


Accountants »
Normes de l’Audit Interne
Positionnement

Normes  Normes publiées par l’IIA « Institute of Internal Auditors »


Contrôle interne  Utilité: le respect des normes est essentiel pour que les auditeurs
internes puissent s’acquitter de leurs responsabilité
Méthodologie
 Ces normes se composent de
Constats et
rapport – Normes de qualification (série 1000): caractéristiques des services d’audit
interne et des personnes qui en font partie
Dossier d’audit
– Normes de fonctionnement (série 2000): décrivent les activités d’audit
interne et définissent les critères de qualité
– Le Code de déontologie
Normes de l’Audit Externe
Positionnement
Normes publiées par l’IFAC: International
Normes
Fédération of Accountants
Contrôle interne
Utilité: le respect des normes est essentiel pour
Méthodologie
que les auditeurs externes puissent s’acquitter de
Constats et
rapport leurs responsabilité
Dossier d’audit
Ces normes ISA se composent de
–Les principes fondamentaux
–Les modalités d’application
Présentation de la ligne méthodologique

 Programme :

Introduction : Qu’est ce que l’ Audit financier ?

Étapes d’une mission d’audit / Commissariat aux comptes:

Chapitre I : Prise de connaissance et planification de la mission

Chapitre II : Évaluation/appréciation du contrôle interne

Chapitre III :Travaux de révision/ référentiel de travail (Applications) : Contrôle des comptes

Chapitre IV :Vérifications spécifiques

Chapitre V : Finalisation de la mission (Rapports)


INTRODUCTION

I-Qu’est ce que l’Audit Financier?


I-Qu’est ce que l’Audit financier ?

«Une mission d'audit des états de synthèse a pour objectif de


permettre à l’auditeur d'exprimer une opinion selon laquelle les états
de synthèse ont été établis, dans tous leurs aspects significatifs,
conformément à un référentiel comptable identifié et qu’ils donnent
une image fidèle du patrimoine, de la situation financière de la
société, du résultat de ses opérations et de l’évolution de ses flux de
trésorerie.

Pour ce faire, l'auditeur met en œuvre un référentiel de travail à


même de lui permettre de rassembler des éléments probants
nécessaires pour tirer des conclusions sur lesquelles se fonde son
opinion »
I-Qu’est ce que l’Audit financier?

Notions clés :

 L’auditeur financier doit être compétent et indépendant de


l’entreprise audité.
 L’auditeur s’exprime sur l’image fidèle que donnent, ou ne donnent
pas les états financiers dans leurs aspects significatifs
 L’auditeur apprécie la qualité des comptes par rapport à un
référentiel comptable déterminé en mettant en œuvre un référentiel
de travail « référentiel d’audit »
 L’auditeur financier exprime une opinion motivée dans un rapport
écrit
INTRODUCTION

II-Types de missions
Audit légal VS Audit contractuel

 Audit légal :

Commissariat aux comptes, commissariat aux apports, commissariat à la fusion….

Commissariat aux comptes :


- Nomination obligatoire pour toutes les S.A
- Nomination obligatoire pour SNC, SARL, SCS, SCA si CA T.T.C > 50 MDH

- Sont tenues de nommer au moins 2 CAC : Stés faisant appel public à l’épargne; Stés
de banques et de crédit; Stés d’investissement; Stés d’assurance, de capitalisation et
d’épargne

- Le commissaire aux comptes doit obligatoirement être inscrit à l’Ordre des Experts
Comptables (Art 160 de la loi 17/95)

- La durée du mandat d’un CAC est de 3 exercices; ou un seul si la société est en


constitution
Audit légal VS Audit contractuel

 Audit Contractuel :

L’intervention d’un auditeur financier externe peut être souhaitée par une
entreprise en dehors de toute obligation légale (exemple : audit
d’acquisition…)
Obligations et Responsabilités de l’auditeur

 Obligations de l’auditeur:

- Obligation de moyens et non de résultat

- Secret professionnel

- Non immixion dans la gestion (en cas de CAC)


Obligations et Responsabilités de l’auditeur

 Responsabilités de l’auditeur:

- Responsabilité civile : responsabilité contractuelle qui a pour


fondement une obligation générale de diligence

- Responsabilité pénale : recherchée si l’auditeur enfreint des


dispositions du droit des affaires ou la législation fiscale comme
auteur ou complice

- Responsabilité disciplinaire: engagée devant l’Ordre des Experts


Comptables, les peines encourues sont l’avertissement,le blâme, la
suspension, et la radiation.
Grands cabinets d'audit

On appelle Big Four ou Fat Four (les « quatre grosses entreprises ») les quatre groupes
d'audit, les plus importants au niveau mondial.

Cabinet CA 2008 (milliards de $)

PricewaterhouseCoopers 21,9

Deloitte 19,1

Ernst & Young 18,3

KPMG 16,9
Acceptation de la mission

 Procéder à une prise de connaissance globale de l’entreprise;

 Procéder à une appréciation de l’indépendance et de l’absence d’incompatibilités;

 Procéder à un examen de la compétence disponible pour le type de d’entreprise


concernée;

 Contacter éventuellement le CAC précédent;

 Prendre la décision d’acceptation ou de refus de la mission.


Orientation et planification

 Principales étapes de la planification :

– Organiser une réunion de planification

– Prise de connaissance de la société

– Effectuer une revue analytique préliminaire

– Évaluer l’environnement de contrôle

– Identifier les risques

– Déterminer le seuil de signification

– Préparer le calendrier d’intervention, la répartition des tâches,et le budget.


Etapes d’une mission de commissariat aux comptes

 Prise de connaissance de la société et de son environnement

 Evaluation / Appréciation du contrôle interne

 Contrôle des comptes.

 Vérification spécifiques

 Emission des rapports de CAC.


Orientation et planification

 Organiser une réunion de planifications d’Audit

– Activité du client;

– Prise de connaissance des risques majeurs liés à l’activité des clients ;

– Relecture des rapports de l’exercice N-1 et discussion des points relevés et des
réserves;

– Transmission des connaissances entre les membres de l’équipe ( anciens aux


nouveaux)

– Nouveautés de l’exercice N;

– Lecture des instructions d’Audit en cas de Job référé.


Orientation et planification

 Prise de connaissance générale :


- Évaluation du risque professionnel ;
- Définition de la mission ;
- Appartenance à un Groupe ;
- Composition du capital social;
- Compréhension de l’activité du client;
- Objectifs de l’entreprise
- Son exploitation;
- Principes et méthodes comptables;
- Personnel clé
- Financement
- …
Orientation et planification

 Prise de connaissance générale : (Suite)


Documents demandés par l’Auditeur/CAC:

- Bref historique de l'entreprise ( Création, actionnariat, …);

- Descriptif de l'activité

- Organigramme général de la société (départements, divisions, directions opérationnelles et


fonctionnelles, etc. )

- Descriptif des dirigeants et du personnel, de la politique salariale et de la gestion du personnel.

- Détail du financement à long, moyen et court terme

-Rapports des commissaires aux comptes et auditeurs des trois derniers exercices

-Lettres de recommandations des commissaires aux comptes et auditeurs des trois derniers exercices
Orientation et planification

 Effectuer une revue analytique préliminaire :

Il s’agit d’un ensemble de techniques visant à :

- Faire des comparaisons entre les données figurant dans les états de synthèse et des données
antérieurs et prévisionnels de l’entreprise;

- Faire des comparaisons entre les états de synthèse de l’entité et des données d’entreprises
similaires;

- Étudier et analyser les variations et les éléments ressortant de ces comparaisons.

La revue analytique constitue un moyen qui permet l’orientation de la


mission et l’approche par les risques.
Orientation et planification

Evaluer l’environnement de contrôle


– L’environnement de contrôle est un élément très important de la culture
d’une entreprise, puisqu’il détermine le niveau de sensibilisation du
personnel aux besoins de contrôles.

– Les facteurs ayant un impact sur l’environnement de contrôle comprennent


notamment :
– L’intégrité;
– L’éthique et la compétence du personnel;
– La philosophie des dirigeants et le style de management;
– La politique de délégation des responsabilités, d’organisation, et de formation.
Orientation et planification

 Identifier les risques

– Risque inhérent: défini compte étant le risque qu’un compte ou qu’une catégorie
d’opérations comportent des anomalies significatives isolés ou cumulées avec des
anomalies dans d’autres soldes ou catégories d’opérations avant de prendre en
compte l’efficacité des contrôles internes existants; il pourra s’agir des risques liés à
l’activité du client.

– Risque de contrôle : défini comme étant le risque de non détéction d’une anomalie
dans un compte ou une catégorie d’opérations malgré les systèmes comptables et de
contrôle interne mises en place dans l’ entité.

– Risque de non détection: défini comme étant le risque que les travaux d’audit mises en
œuvre ne parviennent pas à détecter les erreurs non les comptes.
Orientation et planification

Déterminer le seuil de signification

C’est le montant à partir duquel des omissions ou inexactitudes isolés ou cumulées


auraient pour effet, compte tenu des circonstances, de modifier ou influencer le jugement
d’une personne raisonnable se fiant aux états de synthèse.

EXP :
– 5 à 10% du résultat net avant impôts
– 0,5 à 1% des ventes
– 1 à 2% de la marge brute
– 0,5 à 2% du total bilan
– 1 à 5% des capitaux propres
Orientation et planification

Préparer le calendrier d’intervention, la répartition


des tâches, et le budget.

Le calendrier d’intervention

Planification / intérim / préfinal / Final

La répartition des tâches

Répartir les travaux d’audit entre les membres de l’équipe.

Le budget.

Quantification des travaux en heures en comparaison avec le budget de l’O.E.C.


Le Contrôle Interne

Comment peut-on définir le


contrôle interne?
Définition du contrôle interne

Le contrôle interne est un processus mis en œuvre par le personnel de tout niveau
destiné à fournir une assurance raisonnable quant à la réalisation des objectifs:

– optimisation des opérations,


– fiabilité des informations financières,
– conformité aux lois et aux réglementations en vigueur
– sécurité des actifs

amélioration des performances


 Optimisation des opérations
protection des ressources / actifs

- Rapports annuels et annexes


 Information financière
- Rapports trimestriels
- Rapports semestriels
Objectifs du contrôle interne

 Les objectifs du dispositif de contrôle interne d’une entreprise

– Assurer la protection du patrimoine

– Assurer la qualité et la fiabilité de l'information financière

– Assurer l’amélioration des résultats


Différentes sources d’informations du contrôle interne

Données
Données Estimations
non
répétitives comptables
répétitives
(DR) (EC)
(DNR)

Exemples : Exemples : Exemples :


-Ventes à un client -Inventaire physique -Provisions clients
-Achat d’un fournisseur - Préparation de la -Provision stocks
balance âgée
-Règlement d’un -Provision R&C
salaire… - Calcul de l’IS…
Contrôle interne

 Les étapes de l’évaluation du contrôle interne :

– 1- Identification des cycles et des opérations significatives;

– 2- Compréhension des flux des opérations significatives;

– 3- Identification des endroits où des erreurs pourraient se produire;

– 4- Identification et compréhension des contrôles pertinents;

– 5-Evaluation de l’efficacité des contrôles et évaluation des risques;


Contrôle interne

 1- Identification des cycles et des opérations significatives

Cycles significatifs :

Ce sont les cycles qui traitent des sonnées ayant une incidence sur les états de synthèse
à savoir :

- Ventes / clients ;
- Achats / Fournisseurs ;
- Trésorerie;
- Stocks et encours;
- Paie-Personnel;
- Immobilisations;
- Comptabilité Générale.
Contrôle interne

– 2- Compréhension des flux des opérations significatives :

Il s’agit de la compréhension des flux des opérations qui s’acquiert par un ensemble de moyens:
- Enquêtes réalisés auprès du personnel approprié du client;
- Observation des méthodes de traitement et des procédures utilisés;
- Examen du manuel de procédures du client et des autres insturctions écrites
- Tests de cheminement
Contrôle interne

– Compréhension des flux des opérations significatives;

Recueil de l’existant :
Techniques de description des procédures :
- Flow- chart: Diagramme de circulation des documents.

- Visualise les différentes étapes de circulation des documents et des informations;


- Interaction entre les différentes personnes intervenant dans la procédure.
- Simple

- Narratif/ Descriptif

- Nécessaire quand il est difficile de faire un flowchart


- Compréhensible de tout
Contrôle interne

3- Identification des endroits où des erreurs pourraient se produire;

Il s’agit des procédures manuelles ou informatiques:

- Empêchant les erreurs;


- Ou permettant de détecter les erreurs;
- Fournissant l’assurance raisonnable pour que le traitement et la comptabilisation des
opérations soient effectués comme prévu;
- Couvrant les quatre objectifs de contrôles.
Contrôle interne

 Exemples de risques associés au cycle achat/ fournisseur :


– Acceptation de marchandises non-conformes;
– Enregistrement de factures ou d’avoirs ne concernant pas l’entreprise;
– Quantités facturées différentes des quantités reçues;
– Montant facturé par le fournisseur ne correspondant pas au prix convenu;
– Montant des avoirs reçus ne correspondant pas aux demandes d’avoirs
– Commande de marchandises et services sans objet pour l’entreprise
– Commandes de marchandise et des services à des conditions défavorables
– Solde fournisseur débiteur irrégulièrement analysés
– ….
Contrôle interne

 4- Identification et compréhension des contrôles pertinents;

Les quatre objectifs de contrôle sont :


- Exhaustivité des enregistrements ( Completeness)
- Exactitude des enregistrements ( Accuracy)
- Validité des enregistrements (Validity)
- Accès restreint aux actifs et aux enregistrements ( Restricted access)
Contrôle interne

5- Evaluation de l’efficacité des contrôles et évaluation des risques;

Eléments à prendre en considération pour cette évaluation :

- Risque inhérent et caractéristique du compte;

- Efficacité de l’environnement du contrôle;

- Conception du contrôle ( Efficacité, utilité, ..)

- Insuffisance dans la séparation des tâches;

- Le risque d’erreurs importantes pour l’audit est faible, moyen, ou élévé.


Contrôle interne

 Limites du contrôle interne:

– Dysfonctionnement dus à des erreurs ou défaillances humaines;

– Connivence entre deux ou plusieurs personnes;

– Dirigeants qui négligent ou ignorent le système de contrôle interne;

– Rapport coût / Bénéfice.


Contrôle interne

 Conséquences de l’évaluation du contrôle interne :

Détermination de l’étendue des travaux sur le contrôle des comptes et orientation des tests vers
les risques identifiés.
 Mission de contrôle interne d’un Auditeur /
Commissaire aux comptes au sein d’une
entreprise opérant dans le secteur
industriel
 Mission de contrôle interne d’un Auditeur /
Commissaire aux comptes au sein d’une
entreprise opérant dans le secteur
industriel
Objectifs du contrôle interne

 Questionnaire de contrôle interne


– Définition de l’interlocuteur
– Prendre rendez vous
– Préparation de l’interview (Questions à poser)
– Elaboration ou actualisation de la procédure
– Évaluer le Design
– Décider des tests à faire

Vous aimerez peut-être aussi