Vous êtes sur la page 1sur 16

Fiche d’intégration N°3 de SVTEEHB NIVEAU :3ème

Module II : Education à la santé


Enseignant : Mr AMEL MELI
PLEG SVTEEHB
THEME

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 1


SEQUENCE 6 - La réponse immunitaire

I – EVALUATION DES RESSOURCES


PARTIE A : Evaluation des savoirs
Exercice 1 : Questions à choix multiples.
1-La phagocytose est :
a-un moyen de défense spécifique b-se caractérise par la rougeur, la douleur, l’œdème et la chaleur
c-assurée par les lymphocytes B d-dirigée contre toute sorte d’antigène ou particules étrangères
2-la peau et les muqueuses constituent une barrière contre les microbes en s’opposant de façon:
a- physique uniquement b-chimique uniquement
c- physique et chimique car produit les anticorps d- physique et chimique disposent des deux mécanismes
3-le groupe sanguin d’un individu dépend des structures portées à la surface de ses globules rouges ou
hematies. ces structures sont appelées :
a-anticorps b- agglutinogènes c-agglutinines d-facteurs rhésus
4- la contamination se produit quand :
a- les microorganismes traversent la peau et les muqueuses
b- les microorganismes sont détruits par le système immunitaire
c- on commence à présenter les symptômes de la maladie
d- les microorganismes se multiplient dans le sang
5- Le système immunitaire spécifique d’une personne réagit :
a) par le mécanisme de l’inflammation et de la phagocytose ;
b) en faisant intervenir des lymphocytes B et des lymphocytes T ;
c) grâce à l’action des leucocytes et des hématies ;
d) en faisant intervenir une réaction caractérisée par la chaleur, la rougeur et la douleur.
6- La réponse à médiation cellulaire est une réaction immunitaire basée sur l’activité des
a)lymphocytes T b) macrophages c) lymphocytes B d) globules rouges
7- La réponse humorale est une réaction immunitaire basée sur l’activité des
a)lymphocytes T b) macrophages c) lymphocytes B d) globules rouges
8- Laquelle de ces cellules sanguines provient de la moelle osseuse et se transforme dans le
thymus.
a) des lymphocytes B b) des lymphocytes T c)des polynucléaires d. des plasmocytes
9- la phagocytose est :
a- une défense spécifique de l’organisme humain
b- l’action d’englober les microbes et les détruire en les digérant
c- réalisée par les leucocytes tels que les lymphocytes
d- une maladie infectieuse
10- Les phagocytes sont les :
a) Lymphocytes b) Macrophages c) Hématies d) Plasmocytes
11- Les éléments étrangers à l’organisme sont appelés :
a) Anticorps b) Greffons c) Antigènes d) Lymphocyte
Exercice 2 : QRO
1- Comment appel-t-on les cellules qui assurent la défense de l’organisme ?donner 2 exemples
2- Citer les deux types de réponse immunitaire spécifique et leurs acteurs respectifs
3- Associe une définition à chacun des mots suivant : Phagocytose, Antigène, Anticorps,
Réaction immunitaire
a) Substance produite par des lymphocytes (globules blancs spécifiques) en réponse à la présence d’un
élément étranger donne.
b) Réaction immunitaire immédiate qui se produit en permanence et sui permet la détection et
l’élimination de façon non spécifique des éléments étrangers.

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 2


c) Phénomène mettant en jeu le système immunitaire et permettant l’élimination d’élément étranger à
l’organisme.
d) Élément reconnu comme étranger par l’organisme dans lequel il se trouve et qui déclenche une
réaction immunitaire.
Partie B : Evaluation des savoir-faire et savoir-être / identification des cellules immunitaires intervenant dans
les différents mécanismes de défense de l’organisme
Exercice 1 : Identification des cellules immunitaires intervenant dans les différents mécanismes de
défense d’un organisme
1- Le document ci-dessous représente les cellules du système immunitaire de l’organisme et leur lieu de
formation.

Document
a- Définir système immunitaire.
b- Relever sur le document ci-dessus les différentes cellules immunitaires de l’organisme.
c- Relever sur le document le lieu de formation des cellules immunitaires de l’organisme.
2- Le document ci-dessous représente un moyen de défense que l’organisme utilise pour lutter contre
l’agression microbienne.

Document
a- De quel phénomène s’agit-il ?
b- Relever sur le document le nom des cellules qui réalisent ce phénomène.
c- En vous servant des lettres qui figurent sur le document, donner un titre à chaque schéma.
Exercice 2 : Le schéma ci-dessous présente dans le désordre un phénomène biologique employé par l’organisme au
cours de la réponse immunitaire permettant l’élimination d’un corps étranger.

1. De quel phénomène s’agit-il ?


2. Précisez le nom de la cellule immunitaire qui se charge de l’élimination du corps étranger ainsi présenté.
3. Identifiez et donnez un titre à chacune des trois figures représentées sur ce schéma.
4. Classez ces figures dans l’ordre de déroulement du phénomène considéré.
5. S’agit-il d’une réponse spécifique ou non spécifique ? Justifiez votre réponse.

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 3


Exercice 3 : Réponse immunitaire spécifique.
Lorsque la première ligne de défense de franchie, l’organisme élabore une réponse spécifique à l’antigène. Le
document ci-dessous représente les différentes réactions qui ont lieu et les cellules qui interviennent.
1- Identifier les deux types de réponses immunitaires spécifiques sur le document.
2- Relever deux cellules qui interviennent dans chaque cas.
3- Déterminer le rôle des anticorps dans cette réaction.
4- Pensez-vous que ce mécanisme se déclenche lors de l’infection par le VIH ? justifiez.

LT4

Plasmocytes
LT8

Exercice 4 : les acteurs de la réponse immunitaire spécifique


L’organisme reconnaît en permanence la présence d’éléments
étrangers grâce à son système immunitaire. Certains globules
blancs, les lymphocytes B, lorsqu’ils reconnaissent un micro-
organisme dangereux, vont être activés et se multiplier
rapidement dans les organes lymphoïdes en particulier dans les
ganglions lymphatiques. Ces lymphocytes activés vont
fabriquer des molécules appelées anticorps puis vont les
libérer dans le sang. Ces anticorps, spécifiques d’un micro-
organisme vont se fixer sur lui et le neutraliser. Le micro-
organisme pourra être plus facilement phagocyté par les autres
cellules du système immunitaire.
1- Identifier le type de réponse immunitaire dont il s’agit.
2- A partir du texte, remplacer les numéros (1, 2, 3, 4) du
schéma qui suit par les étapes suivantes
- Neutralisation du micro-organisme
-Reconnaissance
- Fabrication et libération des anticorps
- Multiplication des lymphocytes
Exercice 5 : les acteurs de la réponse immunitaire spécifique
Le document ci-dessous montre de façon humoristique quelques « acteurs » de la réponse immunitaire
spécifique.

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 4


1- Préciser les deux réponses immunitaires spécifiques illustrées sur ce document
2- Identifier les acteurs qui interviennent au cours de chaque réponse
3- Faire un schéma annoté montrant les étapes de la phagocytose
SEQUENCE 7- Les perturbations du système immunitaire : Le VIH/sida

I – EVALUATION DES RESSOURCES


PARTIE A : Evaluation des savoirs
Exercice 1 : Questions à choix multiples.
1- Un individu est déclaré séropositif lorsque :
a) le VIH a traversé sa barrière naturelle ; c) ses parents sont atteints par le VIH ;
b) son sang présente des anticorps anti-VIH ; d) cet individu est atteint de la tuberculose.
2- les virus :
a- sont saprophytes car ils vivent aux dépens d’autres êtres vivants ;
b- sont des parasites intracellulaires obligatoires ne pouvant pas vivre hors des cellules ;
c- sont autotrophes car ils peuvent réaliser la photosynthèse pour leur nutrition ;
d- ce sont des cellules formées d’une membrane, d’un cytoplasme et d’un noyau.
3- Le virus de l'immunodéficience humaine
a. est un rétrovirus c. peut infecter les érythrocytes
b. est un virus ADN enveloppé d. est un lentivirus
4- Une maladie opportuniste
a) Est une maladie inguérissable d. Est une maladie génétique
b) Est une maladie immunisante
c) Est une maladie qui profite de l’affaiblissent du système immunitaire pour se manifester
5- le VIH/SIDA ne se transmet pas :
a-de la mère à l’enfant b-en embrassant une personne séropositive
c-par les objets souillés par le sang infecté
d-directement d’une personne à l’autre car il faut d’abord être piqué par un moustique
Exercice 2 : Questions à réponses ouvertes
1- Définir : VIH ; SIDA ; Immunodéficience ; maladie opportuniste ;
2- à quel groupe de microbe appartient le VIH ?
3- Nommer les voies de contamination par le VIH chez l’homme
4- Donner les moyens de prévention du VIH
5- Expliquer pourquoi dit-on que le VIH est un rétrovirus.
6- Identifier et expliquer les phases d’évolution du VIH/SIDA

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 5


PARTIE B : Evaluation des savoir-faire
Exercice 1 :
La figure ci-contre représente le cycle du VIH.
1) Identifier la cellule cible du VIH présente dans
ce document
2) Relever l’élément cellulaire permettant au VIH
d’entrer dans la cellule
3) Relever et expliquer les étapes de
multiplication du VIH
4) Identifier les lieux de blocage de ce cycle par
les antirétroviraux
5) Quel est le devenir des nouveaux VIH
formés ?.

Exercice 2 : lutte contre le VIH/SIDA

1. Donner un titre à ce document


2. Observer les documents ci-dessus et donner un titre à chacune des voies de contamination présentée.
3. Identifier le moyen de prévention pour chacune des voies.

Exercice 3 : évolution du VIH/SIDA


1. Identifier les différentes phases d’évolution du
VIH/SIDA dans ce document.
2. Interpréter la coïncidence entre une chute des
effectifs de LT4 et la hausse de la charge virale
3. Analyser l’évolution des anticorps anti-VIH
durant la première phase. Préciser les cellules
impliquées dans cette évolution et le rôle des
anticorps
4. Citer quelques maladies opportunistes.

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 6


Exercice 4 : Des élèves de troisième demandent à leur professeur de SVT pourquoi on meurt du sida. Pour
répondre à ce problème le professeur leur donne un texte, un graphique et des questions pour les guider dans
la résolution du problème. Comme ces élèves, consultez les documents suivants, répondez aux questions
afin d’expliquer pourquoi on meurt du sida

Document 1
Question : Donner la réponse au problème des élèves « pourquoi meurt-on du sida, en l’absence de
traitement ?» en s’appuyant sur les documents ci-dessus.
II-EVALUATION DES COMPETENCES
Compétence visée 1 : Lutte contre le VIH/SIDA
Situation de vie : DOUADA est une jeune fille de 17 ans en classe de seconde dans un lycée de la ville. Elle
s’abstient des rapports sexuels mais utilise parfois les mêmes objets tranchants que ses amies.
Lors d’une campagne de lutte contre le VIH dans son établissement, les résultats du test de dépistage de
DOUADA révèlent qu’elle est séropositive. Elle affirme qu’elle est encore vierge et n’a jamais entretenu des
rapports sexuels.
La nouvelle se répand dans son établissement et ses camarades commencent à l’éviter de la toucher et de
causer même avec elle de peur d’être contaminé.
Soucieux de cette situation, le proviseur de son établissement a lancé une campagne pour sensibiliser les
élèves et tu es le représentant du club santé.
Consigne 1 : Rédiger un discours de 10 lignes maximum qui sera lu aux élèves et qui comporte :
Tâche 1 : 3 moyens de contamination du VIH ;
Tâche 2 : la procédure pour réaliser le test de dépistage du VIH et conclure qu’un individu est
séropositif.
Consigne 2 : Conçois une affiche qui présente trois moyens de prévention contre le VIH/SIDA en milieu
scolaire.
Consigne 3 : Conçois un slogan dénonçant la discrimination envers les personnes séropositives.

Compétence visée 2 : Lutte contre la propagation du VIH / SIDA


er
Situation de vie : Le 1 Décembre de chaque année est journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA. A cette
occasion, l’ONUSIDA, le Ministère de la santé publique, le CAMNAFAW, le Centre Pasteur et les hôpitaux
mettent en place plusieurs activités de sensibilisation, de dépistage et de distribution gratuite des préservatifs.
Toutes ces activités sont organisées dans chaque quartier de la ville et dans chaque établissement scolaire en
collaboration avec le club santé. Pour cet évènement, le président du club santé a invité le Sous-Préfet,
l’Inspecteur régional des SVTEEHB, le Maire, quelques Députés juniors, les parents et beaucoup d’autres
personnalités pour leur présenter les différentes stratégies de luttes entreprises par les élèves.
Consigne 1 : Le président du club Santé et son vice-président sont des élèves de la classe de Terminale et
leur enseignant a programmé une évaluation ce jour. Ils vous remettent alors leurs différents documents afin
qu’à partir de cela vous puissiez rapidement préparer un discours devant toutes ces personnalités invités.

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 7


VIH Multiplication du VIH et Différentes phases du SIDA
Destruction les LT4

Prévalence du SIDA au Cameroun Méthodes de Prévention


Pour cela vous devez (en 10 lignes) décrire le VIH, déterminer ses voies de contamination, son mécanime
d’action et les différentes phases du SIDA.
Consigne 2 : La plupart des élèves des classes de quatrième, troisième et seconde n’ont vraiment pas l’air
intéressés par tout ce que vous racontez depuis là. Vous demandez alors de l’aide à vos camarades du Club
environnent et du Club journal, pour la multiplication et à distribution des prospectus. Pour cela,
confectionner une maquette sur laquelle vous porterez des informations (textes et dessins / une page entière)
qui aideront à une meilleure sensibilisation sur les moyens de luttes contre la propagation du VIH/SIDA.
Consigne 3 : A la fin de votre brillant exposé, un parent vous demande de lui expliquer pourquoi la
jeunesse camerounaise est tellement exposé au VIH/SIDA et voudrais savoir quelles sont les
recommandations que vous adressez aux autorités pour éradiquer cette pandémie du siècle. (3 pts)
SEQUENCE 5 et 8- Lutte contre la contamination et L’aide au système immunitaire

I – EVALUATION DES RESSOURCES


PARTIE A : Evaluation des savoirs
Exercice 1 : Questions à choix multiples.
1. Les vaccins présentent une action :
a) curative ; c) rapide ;
b) préventive ; d) curative et préventive.
2. Un antibiotique
a. Est utilisé dans la destruction des virus
b. Peut être bactéricide ou bactériostatique
c. Contient les anticorps d. Contient les antigènes atténués
3. les méthodes suivantes sont des méthodes d’aseptie :
a- antibiotiques, b-préservatifs, c- les produits antiseptiques, d- les produits bactéricides.
4. un fongicide permet d’éliminer :
a- les protozoaires, b- les moisissures- les virus, d- les bactéries.
5. lors d’un travail manuel, lequel de ces actions est efficace pour limiter la contamination par les
microbes :

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 8


a- prendre des antibiotiques,
b- couvrir le nez avec ses mains,
c- le port de masque stérile couvrant le nez,
d- aucune des réponses proposées n’est juste.
6. l’antisepsie consiste à :
a- détruire les microbes présents dans nos plaies, en utilisant l’alcool ou l’eau oxygénée,
b- travailler dans un environnement stérile pour limiter les risques de contamination,
c- prévenir la contamination de notre organisme et de nos aliments par les microbes ;
d- c’est une méthode preventive et curative.
7. Parmi les quatre propositions ci-dessous, lesquelles sont les moyens d’asepsie ?
a- Se laver les mains avant de passer à table ;
b- Nettoyer une plaie ouverte ;
c- Avaler les comprimés d’antibiotique pour traiter une maladie ;
d- Injecter un antibiotique chez une personne à l’aide d’une séringue.
8. L’antisepsie est une méthode :
a) Curative b) Préventive c) Rare d) inexistante.
9. Le vaccin apporte à l’organisme :
a) Les anticorps b) Des toxines atténuées c) Des microbes virulents d) Des cellules phagocytes
10. Le sérum :
a) A une action préventive
b) A une action curative
c) Procure une immunité lente et active
d) Procure une immunité immédiate et passive
Exercice 2 : Questions à réponses ouvertes
1) Définir : antibiothérapie, vaccinothérapie, sérothérapie, antibiotique
2) Faire un tableau comparatif entre la vaccinothérapie et la sérothérapie,

PARTIE B : Evaluation des savoir-faire


Exercice 1 : Bonne pratique des mesures permettant de limiter les risques de contamination 3
points
Les documents ci-dessous présentent deux situations bien différentes :
La Situation 1 présente le travail d’emballage des jambons. La Situation 2 présente le soin donné à
l’infirmerie du lycée à un élève blessé au niveau du coude.

1- Re
lever
pour
chaque
situation les moyens utilisés pour éviter la contamination microbienne.
2- Dire pour chaque situation si les moyens utilisés correspondent à l’asepsie ou à l’antisepsie.
3- Comparer l’asepsie et l’antisepsie.
Exercice 2 : Aide au système immunitaire
Une personne n’ayant pas reçu de rappel de vaccination antitétanique depuis plus de 10 ans se blesse.
Craignant le déclenchement du tétanos, le médecin utilise la sérovaccination en réalisant 2 injections, l’une de
sérum antitétanique, l’autre de vaccin antitétanique. L’injection de vaccin suivie d’une 2 e puis d’une 3e injection.
Le graphique ci-dessous présente l’évolution du taux d’anticorps antitétaniques présents dans le sang en fonction
du temps.

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 9


1. Sachant que le tétanos apparaît en
général une semaine après la blessure, quelle
est l’injection qui permet de lutter contre
l’infection ?
2.
3. Dire si cette personne serait protégée si
elle se blesse de nouveau 7 semaines après la
première injection et justifier votre réponse.
4. Dire si elle serait protégée si le médecin
n’avait injecté que le sérum et justifier votre
réponse.
Document1
Exercice 3 : Aide au système immunitaire
Pour tester l’efficacité des antibiotiques contre une bactérie, on
réalise un antibiogramme. La bactérie se développe dans un milieu
nutritif. Les antibiotiques sont placés sur les emplacements numérotés
de 1 à 5.
1. Définir les mots soulignés dans le texte.
2. Indiquer le principe d’un antibiogramme.
Document 2 3. Indiquer l’antibiotique le plus efficace et justifier votre réponse.
II-EVALUATION DES COMPETENCES III
Compétence visée 1 : lutter contre la contamination de l’organisme par les microorganismes pathogènes.
Pendant la récréation l’élève DIWOUTA qui jouait au football a fait une chute et s’est écorché le genou. Il
n’a reçu aucun soin et est retourné en classe. Une fois à la maison il n’a pas informé ses parents de la
blessure. Le lendemain matin, il constate que le genou écorché a enflé, rougi, chauffe et est très douloureux.
Il a des difficultés à plier sa jambe et a des gonflements au niveau de l’aine. Face à cette situation, sa maman
décide de soigner ce genou. Vous en tant que élève en classe de 3e :
Consigne 1 : A la lumière de vos connaissances sur la réponse immunitaire, expliquez à travers un texte de
10 lignes maximum l’origine de la douleur et de la chaleur au niveau du genou du jeune garçon. 3pts
Consigne 2 : Proposer à la maman de DIWOUTA les mesures à prendre pour éviter l’infection de la
blessure en le soignant. 4pts
Consigne 3 : A l’hôpital, deux principales méthodes sont utilisées pour éviter la contamination par les
microbes : l’asepsie et l’antisepsie. Décris deux pratiques aseptiques et deux pratiques antiseptiques
utilisées dans les hôpitaux pour éviter la contamination par les microbes

Compétence ciblée 2: Limiter les risques de contamination


C’est la période des fêtes de fin d’année. L’ambiance est festive dans toutes les villes. Les jeunes se livrent à
quelques excès surtout la veille de Noël et du réveillon de la Saint-Sylvestre. TOTO, jeune garçon de la
localité de Bokito n’est pas en reste. Dans la soirée du 31 Décembre, il est sorti s’amuser avec ses copains.
A l’issue d’une soirée bien arrosée d’alcool et de drogues diverses, il a séduit une jeune fille avec qui il a
entretenu des rapports sexuels sans aucune protection. Quatre jours après, il ressent des démangeaisons dans
la verge, des sensations de brulures très douloureuses quand il urine et enfin il a un écoulement de pus par le
pénis. Inquiet de cette situation, il informa ses parents qui accusèrent directement leur voisin avec qui ils ont
des problèmes de terrain. Ils soupçonnent ce dernier d’avoir lancé un sort à leur fils pour qu’il marche en
pourrissant d’où l’écoulement du pus par son pénis.
Consigne 1 : dans le but de démontrer aux parents de TOTO que la maladie de leur fils n’est pas un sort,
rédige un texte de sept (07) lignes maximum dans lequel tu vas indiquer le type de maladie dont-il souffre,
sa cause et une précaution qu’il aurait dû prendre pour l’éviter.
Consigne 2 : en te basant sur le texte, détermine la voie par laquelle TOTO s’est contaminé et cite les autres
voies par lesquelles il peut avoir contamination microbienne.
Consigne 3 : dans le but de sensibiliser les jeunes sexuellement actifs pour se protéger lors des rapports
sexuels, conçoit une affiche leur indiquant comment utiliser convenablement un condom.

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 10


Compétence visée 3 : Lutter contre la contamination de l’organisme par les microorganismes pathogènes.
Un agriculteur vivant à Mendézé Mokolo s’est blessé avec sa houe en travaillant dans son champ de
haricot. Il se dirige rapidement vers le centre de santé le plus proche. L’infirmier présent lui fait des soins
appropriés pour éviter la contamination et le médecin lui prescrit une injection du sérum antitétanique
accompagnée d’une première vaccination antitétanique. On dose pendant 6 semaines le taux d’anticorps
dans le sang du blessé.
Consigne 1 : Identifier et formuler le problème posé dans le texte.
Consigne 2 : Identifier les différentes pratiques que l’infirmier a utilisé pour éviter la contamination.
Expliquer chacune d’elle.
Consigne 3 : Expliquer pourquoi il est indispensable d’injecter le vaccin et le sérum en même temps.
SEQUENCE 9- La circulation sanguine

I – EVALUATION DES RESSOURCES


PARTIE A : Evaluation des savoirs
Exercice 1 : Questions à choix multiples.
1. Les vaisseaux sanguins
a. Sont des artères si elles ramènent le sang vers le cœur
b. Sont des artères si elles transportent le sang vers les organes
c. Sont des veines si elles transportent le sang vers les organes
d. Ont tous la même structure
2. Le deuxième bruit du cœur correspond
a. A la fermeture des valvules auriculo-ventriculaires
b. A la fermeture des valvules sigmoïdes
c. Au repos total du cœur
d. A la contraction totale du cœur
3. L’anémie
a. Est une liée au dysfonctionnement de l’appareil circulatoire
b. Est une augmentation anormale du nombre de globules rouges dans le sang
c. Est une diminution anormale du nombre de globules rouges dans le sang
d. Est un symptôme observé chez les individus atteint de la fièvre Ebola
4. La circulation du sang au sein des cavités du coeur
a. se fait dans deux sens contraires, pour la partie droite et la partie gauche du coeur ;
b. se fait dans un seul sens : des ventricules vers les oreillettes ;
c. est déterminé par la position et le mouvement des valvules ;
d. est indépendante des valvules du coeur.
5. Les artères
a. ont une paroi plus épaisse que celle des veines
b. transportent le sang d’un organe vers le coeur
c. transportent toujours du sang riche en dioxygène
d. ont une paroi qui contient moins de fibres musculaires que celle des veines de même diamètre.
6. Le cœur refoule sang par :
a) Les veines, b) Les artères ; c) Les capillaires ; d) Toutes les réponses sont justes.
7. Un écoulement saccadé de sang rouge vif après un accident provient
a) De la veine cave ; b) De la veine fémorale ; c) De l’artère ; d) D’un gros vaisseau.
8. Le pouls d’une personne est perceptible sur :
a) La veine ; b) L’artère ; c) Le muscle ; d) Les poumons.
9. La pompe refoulante du cœur est :
a) Le ventricule ; b) L’oreillette ; c) La veine ; d) L’artère.
10. Les vaisseaux sanguins de la tête appartiennent :
a) A la grande circulation ; b) A la petite circulation ; c) A la circulation pulmonaire ;
d) A la grande circulation et à la petite circulation.
11. Lorsque la pression artérielle est supérieure à la normale, l’individu est :
a) Hypotendu b) Hypertendu ; c) Obèse ; d) Aucune réponse n’est juste
12. Le sang arrive au cœur par :
a) Les veines ; b) Les artères ; c) Les capillaires ; d) Toutes les réponses sont justes.
13. La révolution cardiaque est l’ensemble formé du :
Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 11
a) Systole auriculaire + systole ventriculaire
b) Systole auriculaire + systole ventriculaire + diastole
c) Systole auriculaire + diastole ; d) Systole ventriculaire + diastole.
14. Le sang oxygéné circule dans :
a) Le cœur gauche ; b) Le cœur droit ; c) Les veines ; d) Les artères.

Exercice 2 : Questions à réponses ouvertes


1- Définir : Pression artérielle, débit cardiaque, fréquence cardiaque, hypertension, AVC
2- Citer les trois types de vaisseaux sanguins.
3- Identifier le trajet de la grande circulation et la petite circulation sanguine.
4- Associer deux à deux les termes de chacune des deux listes suivantes
A. Anévrisme 1. Système de membranes empêchant le retour du sang
B. systole 2. Nombre de battements du coeur par unité de temps
C. fréquence cardiaque 3. Phase de contraction du myocarde
D. valvule 4. Distension totale et permanente de la paroi d’une artère
5- Répondre par vrai ou faux:
a) La valvule mitrale permet la communication auriculo-ventriculaire de la partie droite du cœur
b) Le cœur est un muscle involontaire
c) Les veines pulmonaires arrivent à l'oreillette droite
d) L'artère pulmonaire contient du sang riche en oxygène
e) Les veines transportent toujours du sang pauvre en oxygène
f) Les valvules sigmoïdes empêchent le reflux du sang dans les ventricules
g) Les artères sont les vaisseaux qui conduisent le sang pur
h) Les veines conduisent du sang impur, des cellules vers le cœur
i) La petite circulation est celle qui fait passer le sang dans la tête
6- Complétez le texte lacunaire suivant:
Ventricule gauche –veines pulmonaires - veines caves - deux ventricules - Cage thoracique - l'artère
pulmonaire - ventricule droit - deux oreillettes - l'oreillette gauche - poumons.
Le cœur est situé dans la .......1......... entre les ........2........ Il est composé de quatre cavités: les .........3.........
et les .........4.......... Le sang oxygéné part du ......5........... par l'aorte et le sang vicié revient à l'oreillette
droite par les .......6............., ensuite il passe dans le .........7.......... qu'il quitte par ........8........... Des poumons,
le sang revient à ........9.............. par les ........10..............

PARTIE B : Evaluation des savoir-faire


Exercice 1 : L’appareil circulatoire et son fonctionnement.
A l’aide des techniques de marquage aux traceurs radioactifs, il est possible de connaître le parcours du sang
dans l’organisme (document 1). On montre que le système à travers lequel le sang circule est clos. Le
document 2 présente un schéma très simplifié de ce système.
1- Reprendre ce schéma sur la feuille de composition et annoter 6 parties au choix.
2- Hachurez au crayon ordinaire les parties du schéma occupées par le sang rouge vif, puis au stylo bleu les
parties occupées par le sang rouge sombre.
9
8
7

A B
5 6
1
2
4 3

C D
10

Document 1 Document 2 Document 3


Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 12
Les schémas A, B, C, et D du document 3 représentent, dans le désordre, les phases d’une révolution cardiaque.
3- Classer les schémas dans l’ordre représentant le cœur à différents moments d’une révolution cardiaque
4- En déduire les principales phases d’une révolution cardiaque
A chaque systole ventriculaire, le cœur propulse 70 ml de sang.
5- Calculer, en ml/min, le débit cardiaque d’un sujet adulte au repos. Sa fréquence cardiaque au repos est de 70
battements par minute.
6- Calculer, en ml/min, le débit cardiaque du même sujet quand il pratique un sport modéré. On estime sa fréquence
cardiaque à 120 battements par minute au cours de cet effort.

Exercice 2 : le fonctionnement du cœur


Les figures du document 1 ci-dessous représentent (non pas dans l’ordre chronologique) les différentes phases ou
étapes de la révolution cardiaque encore appelée cycle cardiaque.

1. Déterminer en se servant des lettres A, B et C qui s’y trouvent, chaque phase du cycle cardiaque représentée
par chacune des figures ci – dessus. Vous vous appuierez sur le sens de la circulation du sang ici indiqué par le
sens des flèches apparaissant sur chaque figure ;
2. En déduire la définition de cycle cardiaque ;
3. Préciser la position (ouverte ou fermée) des valvules auriculo-ventriculaires en C.
Exercice 3 : Hygiène de la circulation sanguine.
L’appareil circulatoire peut subir des accidents qui perturbent la circulation sanguine
1- en tenant compte de la situation présenté au
niveau du document 4, donner un nom à cet
accident et les moyens de prise en charge
immédiate.
2- Afin de prévenir l’installation d’une
éventuelle maladie cardiovasculaire, il est
recommandé de mesurer constamment sa
pression artérielle (document 5). Donner le
nom de l’appareil servant à faire cette mesure et
déterminer la valeur normale de la pression
artérielle.
Document 4 Document 5
II– EVALUATION DES COMPETENCES
Compétence visée : Déterminer les causes et les moyens de luttes contre les maladies cardiovasculaires.
Situation contractualisée : étude de cas
De retour de l’école un soir, votre voisin vous informe que votre grand frère a été emmener d’urgence à
l’hôpital. En effet, depuis un certain temps, il se plaignait de douleurs atroces dans la poitrine et dans la tête et
avait d’énormes difficultés à marcher. Ces symptômes sont apparus depuis qu’il a découvert que son argent a
disparu à la banque, que les « AWARA » ont saisi sa marchandise, que sa moto a été volée et que l’enfant de sa
fiancée n’est pas le sien. Il a tenté en vain de noyer ses soucis dans l’alcool et la cigarette tout en négligeant son
hygiène et son alimentation.
Consigne 1 : A l’annonce de cette nouvelle, maman qui était au village est revenue précipitamment et est
très inquiète pensant que son fils a été attaqué par les sorciers. Expliquer lui brièvement, en 10 lignes, deux

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 13


maladies dont votre frère est susceptible d’en souffrir tout en insistant sur leurs origines et leurs
manifestations.
Consigne 2 : Votre père a été très attentif mais est très inquiet car lui-même se sent menacé par ces
maladies. Afin de l’aider à surmonter sa peur, proposez-lui un code de conduite préventive adapté à toutes
personnes et un slogan de sensibilisation afin qu’il prenne conscience du danger permanent.
Consigne 3 : Votre petit frère qui vous a accompagné à l’hôpital s’intéresse plutôt à une affiche qu’il a
aperçue dans la salle d’attente. Fière de la bravoure de son ainé, il vous demande de lui expliquer le
message qui y figure. Pour cela, vous lui ferez un exposé (10 lignes maximum) dans lequel vous allez
mentionner le nom de la maladie dont il est question, son mode de transmission et ses moyens de luttes.

SEQUENCE 10- Quelques exemples d’endémies : paludisme et EBOLA

I – EVALUATION DES RESSOURCES


PARTIE A : Evaluation des savoirs
Exercice 1 : Questions à choix multiples.
1- Les principaux symptômes du paludisme sont
a. Difficultés respiratoires, prise de poids et douleurs des yeux
b. Saignements réguliers, fièvre et éruptions cutanées
c. Démangeaisons génitales, nausées et abondance de secrétions génitales
d. Fièvre, courbature, frissons et anémie
2- Le paludisme est une :
a) Epidémie
b) Endémie
c) Endémo épidémie
d) Pandémie
3- Le microbe responsable du paludisme est :
a) Le bacille de Koch
b) L’anophèle femelle
c) Le plasmodium
d) Le bacille tétanique
4- Pour prévenir le paludisme, il faut :
a) Une alimentation saine et équilibrée
b) Prendre les antibiotiques
c) Faire une sérothérapie
d) Pratiquer la lutte anti-vectorielle.

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 14


5- La contamination par la fièvre Ebola peut se faire
a) Par piqure d’un moustique
b) Par consommation d’une eau souillée par des bactéries diverses
c) Par contact direct aves les animaux ou personnes susceptibles d’être infectés par un filovirus
d) Par une consommation exagéré s’alcool et de stupéfiants
Exercice 2 : Questions à réponses ouvertes
1. Définir : endémie, épidémie, vecteur;
2. Nommer le foyer naturel de la fièvre Ebola
3. Expliquez pourquoi la fièvre Ebola est qualifiée de fièvre hémorragique
4. Recopier et compléter le tableau ci-dessous relatif au paludisme et de la fièvre Ebola.
Paludisme Fièvre Ebola
Agent pathogène
Mode de transmission
Manifestations
Moyens de lutte

PARTIE B : Evaluation des savoir-faire


Exercice 1 :
Un enfant malade présente les symptômes suivants:
-une forte fièvre (de l'ordre de 40°C), mais intermittente;
-des sensations de froid;
-des maux de tête.
Sa mère décide de le présenter au médecin. Celui-ci constate en plus que le foie et la rate de l'enfant sont
gonflés.
1. De quelle maladie souffre cet enfant?
2. Quel examen médical doit-on faire subir à cet enfant pour s'assurer de sa maladie? Décrivez brièvement
ce que cet examen doit révéler.
3. Donnez les noms de l'agent vecteur et de l'agent causal de cette maladie.
4. Comment soigne-t-on cette maladie?

Exercice 2 :
A l’aide du document ci-dessous et de vos propres connaissances, répondez aux questions ci-dessous.
Document

a) Indiquez comment une personne peut-être contaminée par la listéria (réponse en 3 mots seulement).
b) Nommez la barrière naturelle qui a été franchie lors de cette contamination.
c) Expliquez pourquoi la personne a des douleurs dans tout le corps.
d) Expliquez pourquoi un traitement par antibiotiques permet de soigner la personne.

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 15


I- EVALUATION DES COMPETENCES
/
Compétence visée 1 : Lutter contre la contamination de l’organisme par les microorganismes pathogènes.

Un agriculteur vivant à Mendézé Mokolo s’est blessé avec sa houe en travaillant dans son champ de
haricot. Il se dirige rapidement vers le centre de santé le plus proche. L’infirmier présent lui fait des soins
appropriés pour éviter la contamination et le médecin lui prescrit une injection du sérum antitétanique
accompagnée d’une première vaccination antitétanique. On dose pendant 6 semaines le taux d’anticorps
dans le sang du blessé.

Consigne 1 : Identifier et formuler le problème posé dans le texte.


Consigne 2 : Identifier les différentes pratiques que l’infirmier a utilisé pour éviter la contamination.
Expliquer chacune d’elle.
Consigne 3 : Expliquer pourquoi il est indispensable d’injecter le vaccin et le sérum en même temps.

ENGAGEMENT – TRAVAIL – SUCCES

« L’échec est un choix,


le succès un mérite. il
faut semer
dès maintenant ce qu’on
voudra récolter demain »

Fiche d’intégration proposée par M. AMEL MELI (PLEG SVT) Page 16