Vous êtes sur la page 1sur 6

Colle 11 E3B + E3C-Cours Le 13/12/17

Exercices de cours

Exercice 1 : Résonance d'un circuit (R, L, C) parallèle - Niveau 1/4


On considère le circuit suivant :

1. Donner l'expression complexe de la tension s aux bornes de l'association en parallèle R, L,


C.
2. Établir qu'il y a un phénomène de résonance pour la tension s. On précisera la pulsation à
laquelle ce phénomène se produit.
3. Donner l'expression du facteur de qualité.

Exercice 2 : Recherche d'un circuit résonant - Niveau 1/4


On dispose d'une inductance L = 40, 0 mH , d'une résistance R variable entre 1, 00 kV et 100 kV
et d'une capacité variable entre 10, 0 nF et 1, 00 µF . On veut réaliser un circuit résonant à la
fréquence f0 = 2, 00 kHz de gain 1 à cette fréquence. Pour cela, R est en série avec l'association
parallèle de L et C . La tension s est prise aux bornes de l'association parallèle.
1. Donner l'expression complexe de la tension s.
2. Déterminer l'expression de w0 qui permette d'avoir un gain de 1. En déduire C .
3. Déterminer l'expression de Q et en déduire la valeur de R.

1
Colle 11 E3B + E3C-Cours Le 13/12/17

Exercice 3 : Étude d'une résonance (1) - Niveau 1/4


On
√ considère le circuit ci-dessous alimenté par une source de tension sinusoïdale de f.e.m. e(t) =
E 2 cos(ωt).

1. Établir l'expression complexe de u en fonction de E , L, R, C et ω .


2. Donner le module de u et son argument en fonction de ω . Tracer qualitativement les courbes.

2
Colle 11 E3B + E3C-Cours Le 13/12/17

Exercices d'application

Exercice 1 : Étude d'un circuit en régime sinusoïdal - Niveau 3/4

1. On considère le dipôle constitué d'une résistance R en parallèle avec une capacité C . Déter-
miner la résistance R0 et la capacité C 0 qui, en série, ont la même impédance que ce dipôle
pour une pulsation ω donnée de la tension appliquée.
2. Tracer sur un même graphique les courbes représentatives de R/R0 et C/C 0 en fonction du
rapport ω/ω0 où ω0 = RC
1
.
3. On considère désormais le dispositif constitué de l'association en série des dipôles formés
d'une résistance R et d'une capacité C respectivement associées en série et en parallèle. On
alimente l'ensemble par une tension sinusoïdale e(t) d'amplitude E , de pulsation ω et de phase
initiale nulle. Déterminer le rapport ue où u(t) désigne la tension aux bornes de l'association
en parallèle de R et C . Même question pour v(t) la tension aux bornes de l'association en
série de R et C .
4. Exprimer l'amplitude de u.
5. Tracer et justier l'allure du rapport entre l'amplitude de u et celle de e en fonction de la
pulsation ω . On donnera toutes les valeurs particulières.
6. Déterminer l'intensité complexe circulant dans le générateur.

3
Colle 11 E3B + E3C-Cours Le 13/12/17

Exercice 2 : Reconstitution de l'équation diérentielle en régime quelconque - Niveau


4/4

1.
Pour démarrer : Déterminer le courant parcourant la résistance R. Vous pourrez utiliser ce
que vous avez appelé dans votre cours le potentiel d'un point à un noeud, que l'on appelle
aussi théorème de Millman. On se place en RSF.
2. Circuit RLC série
On note e la tension aux bornes de la source idéale de tension qui alimente unqcircuit RLC
série, et s la tension aux bornes du condensateur. On pose ω0 = √LC et Q = R CL .
1 1

(a) Le régime sinusoïdal forcé étant établi à la pulsation ω , donner la fonction de transfert
H = ES , S et E étant les amplitudes complexes des tensions s et e respectivement.
On pourra faire intervenir avec prot la quantité adimensionnelle x = ωω0 .
(b) Montrer que l'expression du quotient ES permet de reconstituer l'équation diérentielle
vériée par la tension s, pour un régime d'évolution quelconque du circuit.
3. Association de condensateurs et de résistances en régime libre

Le circuit ci-dessus oscille à une pulsation donnée ω , pulsation imposée au circuit.


(a) En utilisant la valeur du potentiel à un noeud (il sut de faire une loi des noeuds et
de passer aux tenions), établir deux relations entre S et E , amplitudes complexes des
tensions s et e respectivement. En déduire une équation algébrique d'ordre 2 associée à
la tension complexe S .
(b) En déduire l'équation diérentielle vériée par s en régime libre.

4
Colle 11 E3B + E3C-Cours Le 13/12/17

Exercice 3 : Étude de l'impédance d'entrée d'une cellule d'une ligne à retard - Niveau
3/4
Une ligne à retard est un composant utilisé dans les téléviseurs SECAM comme "mémoire analo-
gique". Il est nécessaire à la reproduction de couleurs. Elle doit retarder un signal électrique d'une
durée égale à celle du balayage d'une ligne. Dans tout le problÃme, on se place dans l'A.E.Q.S
et on suppose le RSF de pulsation ω établi. On considère le dipôle AB suivant constitué d'une
bobine et de deux condensateurs identiques :

1. On note Z 1 l'impédance du condensateur, et Z 2 l'impédance de la bobine. Exprimer Z AB en


fonction de Z 1 et Z 2 . En supposant condensateurs et bobines idéaux, en déduire l'expression
de Z AB en fonction de L, C et ω .
2. Montrer que Z AB s'annule pour une pulsation ω0 que l'on exprimera en fonction de L et C .
3. Montrer que pour des pulsations ω faibles devant ω0 , le dipôle AB est équivalent à un
condensateur dont on donnera la capacité. Retrouver ce résultat par une étude qualitative.
4. On souhaite caractériser expérimentalement l'impédance Z AB en fonction de ω . Proposer un
montage détaillé permettant de caractériser Z AB et expliquer le protocole expérimental des
mesures.
La courbe ci-dessous représente l'évolution correspondante de |Z AB | en fonction de la fréquance :

5. Commenter le graphe obtenu en comparant le comportement du dipôle pour quatre limites


particulières de la fréquence avec celui prévu par l'expression de Z AB obtenue précédemment.
6. Discuter la validité du modèle théorique.
7. Déduire des données la valeur de ω0 , L et C . Commenter

5
Colle 11 E3B + E3C-Cours Le 13/12/17

Exercice 4 (supplémentaire) : Résonance parallèle - Niveau 2/4

1. Écrire l'impédance Z d'un circuit composé de l'association en parallèle d'un condensateur de


capacité C et d'une bobine d'inductance L en série avec une résistance R.
2. Exprimer Z en fonction de Q = Lω0
R
, ω , ω0 , Z 0 - impédance du RLC série, C et R.
R 2 Q2
3. Montrer que pour Q >> 1, on peut écrire Z = Z0
.
4. Quelle est la valeur de Z lorsque la pulsation tend vers ω0 ? Que conclure ?