Vous êtes sur la page 1sur 13

FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

Etude du radier général:


Un radier est une fondation qui couvre une aire entière sous une superstructure, sur laquelle les murs et
poteaux prennent appuis.

VIII.1.3.1) Pré dimensionnement du radier :


Le radier fonctionne comme un plancher renversé, dont les appuis sont constitués par les
poteaux et les voiles de l’ossature, soumis à la réaction du sol agissant du bas vers le haut
d’une manière uniforme (radier supposé infiniment rigide), son épaisseur doit satisfaire les
conditions suivantes :

 Condition forfaitaire.
 Condition de rigidité.
 Condition de non cisaillement.
 Condition de non poinçonnement.

 Condition forfaitaire :
L
h≥ Lmax = 530 cm h1 ≥ 53 cm
10

La valeur de l’épaisseur du radier à adopter est :


On prend : h= 60 cm

 Condition de rigidité:

On utilise un radier rigide => L  L ……………..(1)
2 e

4 E  I
Le : longueur élastique donnée par : L  4 …………(2)
e K b

K : coefficient de rigidité du sol =40MN/m² ; [HENRY THONIER ; Conception et

calcul des structures de bâtiment ; tableau de page 305)

E : Module de déformation=3,2 x 104 MN/m² ;


b  h3
I : Inertie du radier : I = …………(3)
12
b =largeur du radier.
Introduisons les expressions (2) et (3) dans (1).Il en résulte
3× K 2 × L 4
h ≥3
E π
FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

Donc h2 47.69cm

 Condition de non cisaillement:


Pour le panneau le plus défavorable
On a : Lx= 4,60 m Ly= 5,30 m

On sait que:
 u   u  0.07 fc 28 /  b  1,16 MPa (Fissuration préjudiciable)

Tumax
u =
bd
T
T=max(T(x) ; T(y) ) ; h3 
0,9  b   u
L
x  4,60 = 0, 87  Le panneau travail suivant deux directions
L 5.30
y
L L L
x y
 Ty = q ; Tx= q x
2 L  L 3
y x
Tx=q *1.53m
Ty=q*1.60m
q = q1+q 2
q1= 12248,9KN: Poids de la superstructure ;
q2=698,625KN : Poids du mur périphérique.
q= 12947,525KN.
Surcharge d’exploitation (voitures leger) : 5 KN/m²
Q = 5×303,31 = 1516,55 KN/m²
qu= 1,35 (q1+q 2 ) + 1,5Q= 1,35 x (12947,525) + 1,5x 1516,55 = 19753,98 KN
qser = (q1+q 2) +Q= 12947,525 + 1516,55 = 14464,075 KN

Avec ;
Q : Surcharge d’exploitation.
Pour le panneau considéré on a :
q
q= u = 65,12KN
S

Tx= 99,63 KN  h’’=0,95m


Ty= 104,19KN  h’= 0,99m
h3=max (h’; h’’) = 0,99 m
FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

 Vérification au non poinçonnement :


Sous l’action des forces localisées, il y a lieu de vérifier la résistance du radier au
poinçonnement par l’effort tranchant.
Cette vérification s’effectue comme suit :
Nu 0,045x Uc x h x fc 28
Nu : la charge de calcul vis a vis de l’état limite ultime du poteau le plus sollicité
Nu=908KN
a ah
c : périmètre du conteur cisaillé, c  2 (a 1  b 2 ) ⇒  1
b1  b  h
Avec a=35 cm et b=35m
 c=2(a+b+2h)  c =2(0,4+0,4+2h)  c = 1,6+4h

Nu  0.045. c. h. fc28


 Nu  0,045 (1,6+4h) .h .25

4,5h 2  1,8 h - 908 ≥0.


Donc : h4  1 m

Conclusion :
Pour satisfaire les conditions précédentes, on prendra une hauteur du radier égale à100cm
Le radier est un plancher renversé qui comporte un système en poutre (nervures).Avec une hauteur
L L
égale à et une dalle pleine d’épaisseur égal
10 20
Où : L : la plus grande portée entre axes des poteaux.

Hauteur de nervure :
L 530
h  = 53cm
10 10
0,6m

On prendra une épaisseur h = 60 cm


0.3h  b0  0.4h  =30cm
1m

 L  b0 L 
b1  min  ;   250;53  53cm
 2 10 
b  2  b1  b0  136
FigVIII-1: Schémas du Radier
Lx  460cm; Ly  530cm

Epaisseur de la dalle :
L 530
e = = 26,50cm
20 20
On adoptera une épaisseur e = 40 cm.
FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

 Détermination des sollicitations :


i) Caractéristiques du radier :


ht = 100 cm avec d (débord) = 50cm

Surface du radier : S = 303,31m2

Surcharge d’exploitation : 5 KN/m2

Inertie : Ixx = 5272,74 m4 ; Iyy = 26360,44 m4
Centre de Gravité du radier : Vx= 14,50 m ; Vy= 6,49 m
 Calcul du poids du radier :
 Poids du radier sans poutres : G = S  e  b = 303,31×0,4×25= 3033,1KN.
 Poids des poutres principales : Pp= Lh  h0   b0   b =17,40,30 25 = 130,5 KN
 Poids des poutres secondaires: Ps= Lh  h0 b0   b = 7,78  0,30  25 = 257 KN
Donc :
 Le poids total du radier : Pr = 3420,6 KN.
 Surcharge d’exploitation du radier : Q = P  S = 5  303,31 = 1516,55KN.

ii) Sollicitations :

ELUR:

La combinaison : (1,35 G + 1,5P) + (1,35 Pr + 1,5 Q)


1 2
N u N u

Nu = N1u + N 2u

N 1u = 908 KN et N u2 = 1,35  3420,6 + 1,5  1516,55 = 6892,635 KN.


Nu = 7800,64 KN.
Mx = 4,21 KN.m
My = 0,32 KN.m
Mx , My : la somme de tous les moments dans la direction considérée.

ELS:

La combinaison (G + P) + (Pr + Q)

Nser = 659 + (3420,6 +1516,55)= 5596,15 KN.

Mx = 3,069 KN.m

My = 0,232 KN.m
FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

Situation accidentelle:

Sous les charges horizontales (forces sismiques) il y’a naissance d’un moment de
renversement. Les extrémités du radier doivent être vérifiées dans les deux sens transversal et
longitudinal sous les combinaisons suivantes :

o (G+Q+E) pour les contraintes maximales de compression.


o (0,8G-E) pour vérifier le non soulèvement des fondations.

Les combinaisons:

(G  Q  E)  (Pr Qr)


Nacc = 1761,03 + (3420,6 +1516,55)= 6698,18 KN

Mx = -0,258 KN.m

My = 192 KN.m

(0,8G  E)  0,8 Pr


Nacc = 1671,95 + 0,8 x (3420,6 +1516,55)= 5123,45KN

Mx = -0,213 KN.m

My = 194 KN.m

iii) Vérification des contraintes sous radier:

ELUR:

Nu Muy Nu Mux 3 σ1 + σ2
12x =  × vy ; 12y =  × vx ; m =
S Iy S Ix 4

Sens x–x :

1 = 25,72 KN/m2
2 = 25,72KN/m2
m = 25,72KN/m2
Max (1, 2 , m) = 25,72KN/m2 < σs = 87 KN/m ….CV
2

Sens y–y :

1 = 25,72 KN/m2
2 = 25,72 KN/m2
m =25,72 KN/m2
Max (1, 2 , m) = 25,72 KN/m2 < σs = 87 KN/m ….CV
2
FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

ELS:

Sens x–x:

1 = 18,45 KN/m2
2 = 18,45 KN/m2
m = 18,45 KN/m2
Max (1, 2 , m) = 18,08 KN/m2 < σs = 1,5  0,87 = 3 bars=174 KN/m ….CV.
2

Sens y–y :

1 = 18,45 KN/m2
2 = 18,45 KN/m2
m = 18,45 KN/m2
Max (1, 2 , m) = 18,45 KN/m2 < σs = 1,5  0,87 = 3 bars=174 KN/m ….CV.
2

Situation accidentelle :
 Vérification au non soulèvement des fondations (G+Q+E) :
Sens x–x :

1 = 22,08 KN/m2.
2 = 22,08 KN/m2.
m = 22,08 KN/m2.

D’après l’article (10.1.4.1) de “RPA99” la contrainte admissible du sol sera :

σs = σs  1,5 pour le calcul de la situation accidentelle.


Donc : Max (1, 2, m) = 22,08 < s = 1,5  0,87 = 3 bars=131 KN/m2….CV.

Sens y–y :

1 = 22,08 KN/m2.
2 = 22,08 KN/m2.
m= 22,08 KN/m2.

D’après l’article (10.1.4.1) de “RPA99” la contrainte admissible du sol sera :

σs = σs  1,5 pour le calcul de la situation accidentelle.


Donc : Max (1, 2 , m) = 22,08 < s = 1,5  0,87 = 3 bars=131 KN/m2….CV.
FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

 Vérification de la compression (0,8G±E):


Sens x–x:

1 = 16,89 KN/m2.
2 = 16,89 KN/m2.
m = 16,89 KN/m2.

D’après l’article (10.1.4.1) de “RPA99” la contrainte admissible du sol sera :

s =s  1,5 pour le calcul de la situation accidentelle.

Donc : Max (1, 2 , m) = 16,89 < s = 1,5  0,87 = 3 bars=131 KN/m2….CV.

sens y–y :

1 = 16,89 KN/m2.
2 = 16,89 KN/m2.
m = 16,89 KN/m2.
Donc : Max (1, 2 , m) = 16,89 < s = 1,5  0,87 = 3 bars=131 KN/m2….CV.

Vérification du renversement:

Pour vérification du renversement la structure doit répondre a la condition suivant :

< 1,5 Tel que : Ms : Moment stabilisante. Mr : Moment renversent.

Ms = Wt x Ig Tel que : Wt : poids du batiment a la base. Ig = min(Vx ;Vy).

Mr = Tel que : Vi : effort tranchant a la base du l’étage. hi = hauteur d’étage.

Ms = 50626,1536 KN.m.

Mr = (1359,68 x 3,4) + (1283,93 x 6,8) + (1120,06 x 10,2) + (888,67 x 13,6) + (548,78 x 17)

Mr = 46193,42 KN.m.

= 1,10 < 1,5  Condition vérifié.


FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

iiii) Vérification de l’effet de sous pression :

La vérification de non soulèvement du bâtiment sous l’effet de la pression hydrostatique est


donnée par la formule suivante :
P  1,5  S    Z
P : poids du bâtiment Structure
S : Surface du radier Z = 2,50 m
Z : ancrage du bâtiment dans le sol
 : Poids volumique de l’eau
FigVIII-2 : Encrage de la structure
1,5  S    Z = 1,5  303,31  10  2,50 = 11374,125 KN

P = 12249,33 > 11374,125  Condition vérifiée

Donc : la structure ne se soulève pas sous l’effet de la pression hydrostatique.

 Calcul du débord du radier :


Le débord du radier est assimilé à une console courte de longueur L = 50 cm, le
calcul de ferraillage se fera pour une bande de largeur de 1 mètre en fissuration
préjudiciable.
B = 1 m ; h = 50 cm ; d = 0.9h = 0,45 m

VIII.1.3.2) Ferraillage du radier :


Le radier fonctionne comme un plancher renversé dont les appuis sont constitués par les
poteaux et les poutres qui sont soumises à une pression uniforme provenant du poids propre
de l’ouvrage et des surcharges.
Donc on peut se rapporter aux méthodes données par le BAEL 91

i) METHODE DE CALCUL :

Notre radier comporte des panneaux de dalle appuyés sur 4 cotés soumis à une charge
uniformément répartie. Les moments dans les dalles se calculent pour une bande de largeur
unité (1ml) et ont pour valeurs :
-Dans le sens de la petite portée : Mx= µx.q.lx2
-Dans le sens de la grande portée : My= µy .Mx
Tel que :
µx ; µy : sont des coefficients fonction de α =lx/ly
et (ν prend 0 à l’ELS, 0,2 à l’ELU) (cours béton arme BAEL 91).
Pour le calcul, on suppose que les panneaux sont partiellement encastrés aux niveaux des
appuis, d’où on déduit les moments en travée et les moments sur appuis.
FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

 Moment en travée :(Mtx=0,75.Mx ;Mty=0,75.My)


 Moment sur appuis :(Max=0,5.Mx ;May=0,5.My) 0,5
4,6

Le radier est calculé comme une dalle pleine renversée


Donc on considère le panneau le plus défavorable suivant : 5,30 0,75
Lx = 8,00 m ; Ly = 8,15m
Lx 4,60
e=  = 0,87 > 0,4
Ly 5,30 0,5 0,
0,5

 La dalle porte dans deux directions. 0,75


55
Pour une bonde de 1 m on a : FigVIII-3 diagramme
ii) EVALUATION DES CHARGES ET SURCHARGES : des moments
Les valeurs des charges ultimes.
ELUR:
 L
q  m   1 m
4

m
kN/m²
Q= 33,40 KN/m

ELS:
L
q   m
   1m
4

= = 18,45 KN/m2

= 23,96 KN/m

 Détermination des sollicitations :


Lx= 4,60m; Ly=5,30 cm ; e=Lx/Ly =0,87
ELUR:
λ=0
  0,0401 
 = 0,87 ⇒  x  <Réf 1>
  y  0,9092 

M ox   x .q.l x2 = 38,26 KN .m
M oy   y .M ox  34,78 KN .m
FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

M tx  0,75 .M ox  28,695 KN .m
M ty  0,75 .M oy  26,085 KN .m
M ax  0,5 .M ox  19,13 KN .m
M ay  0,5 .M oy  17,39 KN .m
.
ELS :
λ = 0,2
q ser  23,96 KN / ml
 x  0,0401
 = 0,87 ⇒  
 y  0,9092
Mox = μ x .q.l 2x = 24,03 KN.m
M oy   y .M ox  22,55 KN .m
M tx  0,75.M ox  18,02 KN .m
M ty  0,75.M oy  16,91 KN .m
M ax  0,5.M ox  12,02 KN .m
M ay  0,5.M oy  11,28 KN .m
.
iii) Ferraillage :
Le calcule se fait en flexion simple (fissuration préjudiciable) avec une section de calcul
de (100×40) cm², avec un espacement de St = 15 cm.

Amin = = 0,23×100×35× = 4,23cm.

SENS X-X SENS Y-Y

appui travée appui travée


Mu 19,13 28,70 17,39 26,09

Mser 12,02 18,02 11,28 16,91

A(Elu) 0,76 1,54 0,76 1,54

A(Min) 4,23 4,23 4,23 4,23

A(Max) 12,16 12,16 12,16 12,16


FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

A(choix) 6T16 6T16 6T16 6T20

A(adoptée) 12,06 12,06 12,06 12,06

Tableau (VIII-1) : Sollicitation du radier

iiii) Ferraillage des poutres apparentes nervures :


On a deux types de poutres :
-poutres principales : supportent les charges trapézoïdales.
-poutres secondaires : supportent les charges triangulaires

 Pré dimensionnement :
b= 2b1+b0
L - b0 L - b0 L b0
b1= = min( ; )
2 2 10
o poutre principale :
h =100cm
h0 =40cm h b1
b0=30cm
b1 =53cm
b =136cm h0
o poutre secondaire : b
h = 100cm
h0 = 50cm Fig VIII.4 : Dimensionnement de la poutre
b0= 30cm
b1=53cm
b =136cm
 charge équivalente :
: La charge équivalente appliquée en ELU et ELS.
= =25,21 kn/m…………….ELU
= =18,08 kn/m……………ELS
Poutre principale :

q= =
ELUR: qu = 86,95 KN/ml
ELS: qser = 62,36 KN/ml
Poutre secondaire :

q= =
ELUR: qu = 33,32 KN/ml
ELS: qser = 23,90 KN/ml
FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

 Ferraillage de la poutre:
 condition de non fragilité :
Selon RPA → Amin = 0,5% h.b = 0,005 .100. 30= 15 cm2

Selon BAEL → Amin = 0,23ft28 b.d /fe = =16 cm2


Armatures max selon RPA :
Amax = 4% h.b =12 cm2
Amax = 6% h.b =18 cm2

Moment (kN.m) A min


A cal (cm²) A Ferraillage A
ELU ELS (cm²) choisi /ml adopt
RPA BAEL (cm²) (cm²)

Poutre appui 388,1 287,5 13,2 15 16 18,10 9T16 18,10


Principal travée
218,3 161,7 7,77 15 16 12,06 6T16 12,06

Poutre appui 112 83 3,64 17,50 10,70 6,03 3T16 6,03


secondaire

travée
63 47 2,23 17,50 10,70 6,03 3T16 6,03
Tableau (VIII-2) : Sollicitation des nervures

 Vérification de l'effort tranchant :


 Poutre au sens principale :
Tu 236000
u    0,241MPa
b  d 100  97  100

 u  min 0.15  f c 28 / 1.5;4MPa   2MPa

 u  0,241MPa   u  Condition vérifiée

Les armatures transversales sont perpendiculaires à la ligne moyenne de la poutre.

 Poutre aux sens secondaire:

Tu 90320
u    0,093MPa
b  d 100  93  100
FONDATIONS POUR STRUCTURE R+4

 u  min 0.15  f c 28 / 1.5;4MPa   2MPa

 u  0,093MPa   u  Condition vérifiée

Les armatures transversales sont perpendiculaires à la ligne moyenne de la poutre.

iiiii) Feraillage du débord :


Le débordement est de 50 cm de chaque coté

 Etat limite ultime (E L U) :


 m = 25,21 KN/m2

-Pour une bonde de 1m de largeur

qu  25,21 1  25,21 KN ml

l2
M u  q u   3,15KN .m
2

 Etat limite de service (E L S) :


 m = 18,08 KN/m2

qs  18,08  1  18,08 KN ml

l2
M s  q s   2,26 KN .m
2

A = 0,11 cm²

 Condition de non fragilité :


f t 28 2,1
Amin  0,23  b0  d   0,23  100  93   11,22 cm 2 ml
fe 400

At  max( Acal ; Amin )  11,22 cm 2 ml

 Choix des armatures:

6T16 A = 12,06 cm2/ml (T12 e = 15cm)

Vous aimerez peut-être aussi