Vous êtes sur la page 1sur 7

Restauration

Temporisation avec
des résines bis-acryl
Procédures cliniques
La temporisation immédiate, réalisée directement en bouche, reste
© Initiatives Santé, 2018

une étape coronaire indirecte indispensable des traitements


restaurateurs. Les matériaux en résine bis-acryl représentent de Margaux HINET
bons candidats, en particulier pour des traitements adhésifs AHU Université Paris Descartes
Exercice libéral
largement développés aujourd’hui. Protection des tissus, maintien Paris
de l’équilibre fonctionnel, représentation du résultat esthétique,
leur rôle est multiple. Pour le clinicien, leurs mises en œuvre Arnaud NISKY
doivent répondre aux objectifs de manière sûre et efficace. Exercice libéral
Paris

L
Les prothèses transitoires jouent un rôle
essentiel dans les thérapeutiques de ré-
habilitation. Elles accompagnent les
étapes du traitement depuis les pre-
mières interventions jusqu’à la représen-
tation du projet final des restaurations.
La réalité clinique confère aux restau-
rations transitoires des fonctions essen-
Les résines bis-acryl ont vu leurs indi-
cations se développer ces dernières an-
nées. En effet, les restaurations par-
tielles indirectes, les traitements sur
dents vitales, les procédures d’évalua-
tion des paramètres du sourire, la ges-
tion des pertes de volume par érosion
chimique et, plus généralement, nom-
Composition
Chaque matériau présente des carac-
téristiques spécifiques dues aux élé-
ments chimiques qui le composent. Ces
résines ont été développées pour
contourner les défauts majeurs des
résines méthacrylates, c’est-à-dire la
rétraction et l’exothermie de prise.
tielles dans le contrôle et la gestion des bre de situations faisant appel aux pro- Elles sont un mélange de deux com-
paramètres dentaires, parodontaux, cédures adhésives sont autant de cas posants (monomère et matrice) à prise
fonctionnels et esthétiques. où ce matériau est utile et pratique. chimique ou duale. Les monomères de
Les matériaux et les techniques utilisés L’objectif de cet article est de rappeler base possèdent au moins deux
doivent alors répondre à ces impératifs les caractéristiques spécifiques des ré- groupes méthacryliques (diméthacry-
et s’adapter à nos contraintes cliniques, sines bis-acryl, d’expliquer leur mode lates) ou plus (méthacrylates poly-
Clinic 2018 ; 39 : 419-425

voire les faciliter. d’utilisation et leurs indications ma- fonctionnels), d’où leur nom bis-acryl.
Il existe deux familles de résine qui cor- jeures et de donner leurs avantages et La matrice contient souvent du bis-
respondent à ce cahier des charges : leurs limites, notamment par rapport GMA et des charges radio-opaque
les résines méthacrylate et les résines aux résines méthacrylate (PMMA). inorganiques, ce qui donne un maté-
bis-acryl. Les auteurs s’accordent à dire Plusieurs cas cliniques sont présentés riau de traitement intermédiaire, simi-
qu’il n’existe pas de matériau idéal. Ces pour illustrer leur mode d’utilisation et laire aux matériaux de restauration
deux produits ont donc des domaines donner quelques gestes cliniques pour composite.
d’utilité différents et complémentaires. faciliter la manipulation.

419
Restauration

Conditionnement plastique pendant laquelle l’élimination des princi-


Toutes les résines bis-acryl sont disponibles avec paux excès est facilement réalisable avec un instru-
un système de distribution d'auto-mélange similaire ment rigide (fig. 2).
à celui des matériaux d'impression en polyvinylsi- Dans cet état intermédiaire, le matériau a acquis sa
loxane et le pistolet de distribution est en général stabilité dimensionnelle mais pas encore ses carac-
identique. Cela les rend rapides et faciles à utiliser téristiques mécaniques. Il peut être délicatement
mais leur coût est plus élevé (fig. 1). retiré ou travaillé par découpe manuelle (ciseaux,
CK6, bistouri…).
Après 5 à 6 minutes, la prise est complète et le ma-
Réaction de prise tériau est dur (fig. 3 et 4).
Ces matériaux utilisent une variété de monomères La résine a atteint ses propriétés mécaniques et les
de résine acrylique multifonctionnels qui produisent retouches nécessitent le recours à l’usinage.
des réticulations à haute densité pendant la poly- Cliniquement, une des clés de la facilité de mani-
mérisation. pulation de cette résine est donc dépendante de la
Elles ont entre 30 et 45 s de temps de travail pen- cinétique de prise. Les très faibles valeurs de ré-
dant lequel le matériau est dans une phase vis- traction de prise et d’exothermie permettent au
queuse : le mélange présente une viscosité assez praticien de laisser en place le matériau sans devoir
fluide, parfaitement adaptée au remplissage de réaliser des mouvements d’insertion et de désin-
coque, de gouttière ou de moule. Ensuite, pendant sertion au cours de la prise.
1 à 2 minutes, le matériau se trouve dans sa phase
© Initiatives Santé, 2018

Clinic 2018 ; 39 : 419-425

1 Conditionnement des résines bis-acryl.


2 Élimination des excès pendant la phase plastique.
3 Élimination des excès avec un CK6.
4 Élimination des excès avec un bistouri lame 12.

420
L’oxygène inhibe la polymérisation des résines bis- Il y a peu de compression lors de la mise en place
acryl en surface, ce qui laisse une couche très et les risques de bulles et de non-enregistrement
grasse. Celle-ci peut être éliminée en plongeant la des limites de préparations s’en retrouvent aug-
restauration provisoire dans l’alcool. mentés. Il est alors impératif d’injecter le matériau
La polymérisation est le plus généralement à prise en excès.
auto, mais il existe sur le marché certaines résines Le principal inconvénient est la difficulté de répa-
dont la prise est duale. ration, de rebasage et de modification [11]. Les fa-
bricants assurent que le rebasage est possible avant
l’élimination de la couche grasse mais les résultats
Caractéristique du matériau final restent très aléatoires.
et validité dans le temps Sa résistance à la fracture dépend du taux de
Le matériau obtenu après prise complète offre une charges de la résine : plus elle est élevée, plus elle
dureté de surface et une résistance à l’usure satis- sera résistante. Cependant, cette forte rigidité ab-
faisantes pour une restauration transitoire (tableau 1). sorbe moins bien les contraintes et les restaurations
Néanmoins, on observe des phénomènes de frac- plurales sont souvent moins résistantes dans la du-
ture et une diminution significative de l’étanchéité rée [9].
au-delà de 3 semaines de port.
La stabilité de la teinte est également jugée insuffi- Tableau 1. Moyenne des différentes résines bis-acryl présentes
sante. En effet, au-delà de 2 semaines d’utilisation, on dans le commerce [8].
note l’apparition d’un jaunissement de la surface et
© Initiatives Santé, 2018

d’infiltrations colorées au niveau du joint résine/dent. 1h 24 h > 7 jours

Module
Manipulations et intérêts élastique (GPa)
1,32 2,55 NC

cliniques Résistance
Les intérêts à manipuler ces résines en comparaison à la flexion 50 82 NC
aux PMMA sont nombreux. (MPa)
En effet, grâce à leur faible exothermie de prise et Résistance
à leur absence de cytotoxicité pour les fibroblastes à la fracture 4,53 4,90 NC
gingivaux et pour le complexe dentino-pulpaire, (KJ/m2)
leur utilisation sur dents vivantes est sûre. De plus, Étanchéité Bonne Bonne Moyenne
le praticien peut s’affranchir des mouvements d’in-
sertion/désinsertion que leur accorde leur faible va- Stabilité Très bonne Très bonne Moyenne
riation de prise [5, 11, 12]. de la teinte
Les finitions et le polissage sont faciles à mettre en
œuvre. Ils font appel aux séquences de finitions uti-
lisées pour les composites (fraises bague rouges
montées sur contre-angle rouge puis cupules sili-
cone composite sur contre-angle bleu).
L’état de surface ainsi obtenu est de qualité. Il ga-
rantit une cicatrisation optimale des tissus paro-
dontaux, le cas échéant, et offre un confort de
contact pour le patient (fig. 5).
Ces résines sont radio-opaques et proposent un
choix de teinte varié mais leur stabilité dans le temps
est relative. Ces qualités optiques leur donnent un
grand intérêt esthétique pour le traitement provi-
Clinic 2018 ; 39 : 419-425

soire des dents du sourire.

Limites
La qualité d’adaptation marginale et de reproduc-
tion des contours est satisfaisante à condition
5 Polissage avec cupules pour composite sur contre-angle bleu.
d’avoir une mouillabilité régulière et sans bulle lors
de l’injection du matériau sur les surfaces dentaires.

421
Restauration

Elles sont enfin plus onéreuses que les résines de Domaine d’application
type PMMA [11]. Ces résines sont utilisables pour les restaurations
transitoires périphériques ou partielles, antérieures
ou postérieures, unitaires ou éventuellement plurales.
Les différentes résines bis-acryl Du fait de leur facilité d’utilisation et de leurs pro-
dans le commerce priétés esthétiques augmentées par rapport aux
Il existe aujourd’hui de nombreuses résines bis-acryl résines de type PMMA, elles occupent une place de
commercialisées qui présentent des caractéris- choix lors de restaurations antérieures.
tiques similaires. Le choix du praticien se fera prin- Ce sont également les matériaux de référence pour
cipalement par le temps de travail qui diffère selon la réalisation de moke-up, qui précède les traite-
les fabricants. ments par facettes et qui consiste à transposer cli-
Le tableau 2 regroupe les différentes résines pré- niquement un projet de transformation anatomique
sentes sur le marché et leurs caractéristiques [3]. et d’assurer la fonction et l’esthétique durant toute
la phase de temporisation.
Les résines bis-acryl sont aussi beaucoup em-
Tableau 2. Les différentes résines bys-acryl dans le commerce.
ployées dans les protocoles des techniques de res-
taurations des lésions érosives (three-step techni-
Polyméri- Temps de Temps de Temps de que [16]). En effet, ces procédés compilent plusieurs
Fabricant Produit sation travail prise en durcisse-
bouche ment final aspects : dents vitales, restaurations multiples, adhé-
Coltène Cool Temp Autopoly- Non com- sion et dents antérieures.
© Initiatives Santé, 2018

30-45 sec 4 min 30 s


Whaledent Natural mérisable muniqué
Luxatemp Autopoly-
DMG 45 sec 2 min 30 6-7 min
Plus mérisable
Autopoly-
DREVE FixTemp 1 min 3-5 min 5-6 min
mérisable
Photopoly-
GC Revotek LC 20 sec/face
mérisable
Autopoly-
Ivoclar Telio C&B 1 min 1-2 min 4-5 min
mérisable
Autopoly-
Kerr Temphase NC 4min NC
mérisable
Autopoly-
Voco Structure 2 30 sec 1 min 30 s 4 min
mérisable
Autopoly-
3M ESPE Protemp 4 40 sec 2 min 30 s 5 min
mérisable
Clinic 2018 ; 39 : 419-425

6 Injection en excès du matériau dans l’isomoulage.


7 Dents transitoires obtenues.
8 Utilisation du kit polissage avant adaptation aux limites (composite Komet®).

422
Mise en œuvre et protocoles La mise en œuvre y est semblable à celle décrite
La mise en œuvre de ces résines est relativement précédemment avec cependant quelques subtilités.
simple et s’assimile à celle des résines de type Dans ces cas, la résine va servir de guide pour pré-
PMMA pour des restaurations postérieures péri- parer les dents a minima puis, dans un deuxième
phériques unitaires ou plurales. temps, servira comme restauration transitoire.
La clé est réalisée au cabinet à partir du wax-up
Restaurations postérieures unitaires avec un silicone lourd puis un silicone light. Elle doit
ou plurales être la plus enveloppante possible et s’appuyer sur
L’élaboration de la restauration transitoire est réa- les rebords alvéolaires et le palais afin de disposer
lisée grâce à l’injection de la résine dans une clé au d’une butée d’enfoncement lors de son insertion
niveau de la ou des dents concernées et reposition- en bouche. Des évents sont créés en regard de
née en bouche. Il est recommandé d’injecter le ma- toutes les dents à restaurer pour faciliter le clivage
tériau en excès. des excès au niveau cervical (fig. 9).
Celle-ci est obtenue avant préparation si l’anatomie Pour l’élaboration des restaurations transitoires, la
de la dent est satisfaisante ou d’après un wax-up résine y est injectée en excès pour réduire au maxi-
(fig. 6). mum le risque de manque de matériau. La prise ter-
Un échantillon de résine témoin est déposé sur le minée, la clé est retirée et les excès sont éliminés à
plateau. Dès lors que la consistance commence à l’aide d’une curette CK6 pour dégager les embra-
être caoutchouteuse, la clé est désinsérée et les sures et d’un bistouri arciforme lame 12.
premiers excès sont éliminés. Lors de ces réhabilitations prothétiques en cas
© Initiatives Santé, 2018

Cela permet au praticien un gain de temps lors de d’usure et d’érosion, les préparations et par consé-
l’adaptation aux limites de la restauration et l’élimi- quent les restaurations transitoires peuvent pré-
nation des excès est d’autant plus aisée grâce à la senter des épaisseurs très réduites. Il est donc im-
consistance encore peu rigide de la résine à ce portant de les solidariser entre elles.
stade. L’isomoulage est repositionné en bouche Afin d’éviter la fracture de ces dernières lors du re-
jusqu’à la prise complète du matériau. trait pour la mise en place du scellement provisoire,
Une fois la prise terminée, la restauration provisoire il est préférable d’appliquer préalablement sur les
est retirée de la clé en silicone. préparations séchées de l’adhésif avec ou sans mor-
Par un fraisage à faible vitesse (< 15 000 Tr/min), dançage en fonction de la nature amélaire ou den-
sur contre-angle bague rouge avec des fraises de tinaire des préparations [17]. Des adhésifs fortement
finition pour des composites (Kit Komet®) ou avec chargés sont préconisés (Optibond FL®, Kerr)
une pièce à main en utilisant le kit polissage fraises (fig. 10).
résines (Komet®), le praticien adapte la restauration Une fois en place, les transitoires ne sont plus dés-
aux limites cervicales préalablement dessinées au insérées. Le praticien peut alors procéder, directe-
critérium (fig. 7 et 8). ment en bouche, aux finitions des limites à l’aide
L’adaptation marginale et occlusale ainsi que la qua- d’une fraise flamme de faible granulométrie sur
lité des points de contact sont vérifiées. contre-angle bague rouge. Le polissage est quant
C’est à ce stade que le praticien juge d’éventuelles re- à lui assuré par des cupules et/ou des disques à
touches nécessaires. La prothèse est polie à l’aide de polir les composites (fig. 11).
fraises de cupules à polir et/ou de disques Sof-Lex
pop-on (3M®) montées sur contre-angle bague bleue. Rebasage et réparation
Les restaurations transitoires sont assemblées par Une des principales problématiques des résines bis-
un ciment provisoire (Temp Bond NE®, Kerr). acryl réside dans leur capacité de réparation et de
Il est important de souligner que la consistance de rebasage.
la résine avant la prise ne permet pas l’élaboration Les fabricants assurent que le rebasage est possible
d’une restauration transitoire sans clé ou isomou- avant l’élimination de la couche grasse en reposi-
lage conçu au préalable. tionnant la ou les dents dans la clé en silicone et en
Clinic 2018 ; 39 : 419-425

injectant de nouveau du matériau avant le reposi-


Préparations et restaurations antérieures tionnement en bouche. Mais la réalité clinique est
guidées par la technique des masques quelque peu différente et le rebasage se solde sou-
Ces résines se révèlent particulièrement indispen- vent par un échec (absence ou mauvaise coapta-
sables dans des cas d’augmentation de DVO en cas tion du matériau ajouté).
d’usure et d’érosion (three-step technique) [16] et Lorsque l’adjonction est volumineuse, il est donc
dans les cas de réhabilitation esthétique du secteur recommandé de recommencer. En effet, les études
antérieur maxillaire. notent une diminution de la résistance mécanique

423
Restauration
© Initiatives Santé, 2018

9 Clé en silicone lourd avec évents.


10 Application du gel de mordançage.
11 Application de l’adhésif.
12 Finitions à l’aide d’un disque Pop-on Sof Lex®.

supérieure à 50 % après réparation [14, 15]. d’un adhésif photopolymérisé. Le composite est
Néanmoins, si le manque de matériau est de faible apposé par la suite ;
volume, le rebasage peut être envisagé. Diverses • il est aussi possible d’envisager une réparation à
méthodes sont décrites : l’aide de résine PMMA. En effet, après réactivation
• avant l’élimination de la couche grasse, l’utilisation des bords de la surface à réparer par du mono-
d’un composite de restauration nanohybride fluide mère, l’adjonction d’une résine à consistance re-
ou compact sans adhésif permet des résultats lativement fluide se fait à l’aide d’un pinceau. Les
convenables [2]. Dans ce cas, la résistance méca- résultats sont plutôt convaincants et le coût de la
Clinic 2018 ; 39 : 419-425

nique de la restauration transitoire en résine bis- réparation est alors diminué par rapport à une ré-
acryl apparaît similaire à celle d’une restauration paration par du composite.
en PMMA [10] ; Même si la résistance mécanique semble moins im-
• quand il est nécessaire de réparer plus tard, et par portante après réparation, peu d’études existent à
conséquent que la couche non polymérisée n’est ce jour et seuls les résultats cliniques nous permet-
plus présente, la réparation peut se faire grâce à tent de juger de la fiabilité des procédés de répa-
un traitement de surface de la pièce prothétique ration de ces résines.
par un sablage (alumine 50 µm) et l’application

424
Conclusion sence d’exothermie de prise ainsi que leur dureté de
Les résines bis-acryl sont des matériaux qui pré- surface et leur résistance à l’usure satisfaisantes en
sentent des propriétés intéressantes permettant font un matériau de choix. Cependant, malgré leurs
de s’affranchir des principaux défauts des résines nombreuses qualités, les fractures des restaurations
méthacrylates pour la réalisation des prothèses transitoires sont relativement courantes après
transitoires. Disponibles chez de nombreux fabri- quelques semaines d’utilisation. De plus, la possibilité
cants principalement sous forme de systèmes de de rebasage reste controversée et le coût élevé.
distributions d'auto-mélanges prêts à l’emploi et Enfin, les nombreuses possibilités offertes par ces
existantes dans un large choix de teintes, elles se résines, leur confort d’utilisation, la rapidité et la
révèlent être de manipulation aisée. Néanmoins, simplicité de mise en œuvre, les propriétés phy-
elles nécessitent un apprentissage de leur mise en siques satisfaisantes ainsi que les résultats esthé-
œuvre, en particulier concernant leur cinétique de tiques obtenus sont autant de facteurs qui nous
prise différente de celle des résines méthacrylates. poussent à devoir aujourd’hui considérer ces résines
Particulièrement utiles dans des situations de res- comme des matériaux indispensables dans le cadre

dentaire. 
taurations transitoires multiples, elles s’avèrent de notre pratique clinique quotidienne au cabinet
indispensables dans des cas d’augmentation de
DVO en présence d’usures et d’érosions et dans des
problématiques de réhabilitation esthétique du sec- Remerciements : les photos des cas cliniques pro-
teur antérieur. Leur stabilité dimensionnelle, leur ab- viennent de Franck Decup
© Initiatives Santé, 2018

Bibliographie
[1] Blasi A, Alnassar T, G. Chiche G. [5] Comisi JC. Provisional mate- thoughness of bis-acryl interim re- [14] Wang RL, Moore BK, Good-
Injectable technique for direct rials: advances lead to extensive op- sin materials. J Prosthet Dent care CJ, Swartz ML, Andres CJ. A
provisional restoration. Esthet tions for clinicians. Compend 2011;106:118-125. comparison of resins for fabrica-
Restor Dent 2017 Sep 20. Contin Educ Dent 2015;36:54,56-9. ting povisionnal fixed restorations.
[10] Lee J, Lee S. Evaluation of Int J Prostodont 1989;2:173-184.
[2] Bohnenkamp DM, Garcia LT. [6] Elagra MI, Rayyan MR, Alho- add-on methods for bis-acryl
Repair of bis-acryl provisional res- maidhi MM, Alanaziy AA, Alnefaie composite resin interim restora- [15] Koumijan JH, Nimmo A. Eva-
torations using flowable compo- MO. Color stability and marginal tions. J Prosthet Dent 2015;114: luation of fracture resistance of re-
site resin. J Prosthet Dent 2004; integrity of interim crowns: An in 594-601. sins used for provisional restora-
92:500-502. vitro study. Eur J Dent [serial on- tions. J Prosthet Dent 1990;64:
line] 2017;11:330-334. [11] Perry RD, Magnuson B. Provi- 654-657.
[3] Bulidon M, Derbanne M. Les sional materials: key components
résines bis-acryl. Biomat Dent [7] Goncalves FP, Alves G, Guima- of interim fixed restorations. Com- [16] Vailati F, Belser U. Classifica-
Clin2016;1. raes Jr VO, Gallito MA, Oliveira F, pend Contin Educ Dent 2012;33: tion and treatment of anterior
Scelza MZ. Cytotoxicity evaluation 59-60,62. maxillary dentition affected by
[4] Burns DR, Beck DA, Nelson of two bis-acryl composite resins dental erosion: the ACE classifi-
SK. A review of selected dental using human gingival fibroblasts. [12] Strassler EH. Fixed prostho- cation. Int J Periodontics Resto-
literature on contemporary provi- Braz Dent J 2016;27:492-496. dontics provisional materials: ma- rative Dent 2010;30:559-571.
sional fixed prosthodontic treat- king the right selection. Compend
ment: Report of the Committee [8] Kerby RE, Knobloch LA, Shar- Contin Educ Dent 2013;34:22-24, [17] Koubi S, Gürel G, Margossian P,
on Research in Fixed Prosthodon- ples S, Peregrina A. Mechanical 26 [quiz:28,30]. Massihi R, Tassery H. Préparations
tics of the Academy of Fixed properties of urethane and bis- postérieures a minima guidées
Prosthodontics. J Prosthet Dent acryl interim resin materials. [13] Young HM, Smith CT, Morton par la technique des masques, en
Clinic 2018 ; 39 : 419-425

2003;90:474-497. J Prosthet Dent 2013;110:21-28. D. Comparative in vitro evaluation présence d’usure dentaire. Rev
of two provisional restorative ma- Odonto Stomat 2014;41:1-19.
[9] Knobloch LA, Kerby RE, Pu- terials. J Prosthet Dent. 2001;85:
lido T, Johnston WM. Relative 129-132.

425