Vous êtes sur la page 1sur 9

Contrôle de gestion sociale

Concept & implémentation

04/04/2020 Aurel GNEME/MBA in Auditing.Consultant.CIA in progress 1


Summary:

• Définition
• Contextualisation
• Objectifs & enjeux
• Principes & outils
• Le contrôle de gestion sociale & l’audit

Aurel GNEME/MBA in Auditing.Consultant.CIA in progress


04/04/2020 2
Définition:
C'est un système d'aide au pilotage social de l'organisation ayant pour objectif de
contribuer à la gestion des ressources humaines dans leurs performances et les coûts qu'ils
engendrent.

« Le contrôle de gestion sociale est le pilotage socio-économique d’une entreprise, c’est-à-


dire le pilotage social qui intéresse les ressources humaines, et le pilotage économique, qui
intéresse les contrôleurs et les financiers ».

Pour Martory (2003), le contrôle de gestion sociale est « un système d’aide au pilotage
social de l’organisation ».

Voici la définition que nous proposons, simpliste certes mais mieux imagée: le contrôle de
gestion sociale est une fonction de l’entreprise à mi-chemin entre la finance & les ressources
humaines.

Aurel GNEME/MBA in Auditing.Consultant.CIA in progress


04/04/2020 3
Contextualisation:
A partir des années 1980, la GRH devient une fonction stratégique et participe à la
création de valeur dans l'entreprise. Les salariés d'une entreprise constituent une
ressource stratégique clé, source d'avantages concurrentiels durables. Il convient
donc de gérer cette ressource afin qu'elle contribue à la réalisation des objectifs de
l'entreprise. Par conséquent, on assiste à une prise en compte croissante des
indicateurs sociaux dans les modèles de contrôle de gestion. De même, avec
l'émergence des concepts de responsabilité sociale de l'entreprise et de
développement durable, les entreprises sont aujourd'hui amenées à produire des
indicateurs sur leur gestion sociale.

le Contrôle de Gestion Sociale est née du besoin d’une meilleure communication et


dialogue social. Les Directions Générales attendent plus de clarté sur les activités et
les coûts des RH, sur l’emploi et les métiers. Dans ce cadre, le contrôle de gestion
sociale est une activité de veille sociale qui aide au pilotage social de l’organisation
ayant pour objectif de contribuer à la performance de la gestion des ressources
humaines et la maîtrise de ses coûts.

Aurel GNEME/MBA in Auditing.Consultant.CIA in progress


04/04/2020 4
Objectifs & enjeux:
« Le premier objectif du système de pilotage RH est d’orienter et contrôler la
contribution de valeur de la fonction aux résultats de l’entreprise » Les
entreprises performantes l'ont bien compris. On n'améliore que ce que l'on
mesure.
Le contrôle de gestion sociale sert évidemment avant tout les ressources
humaines qui par la mise en place d’outils d’audit et de contrôle vont veiller
à atteindre de manière optimale les objectifs qu’elles se sont fixés.
La notion d’optimisation des coûts implique trois directions importantes de
l’entreprise :
• La direction des opérations : elle recherche la performance opérationnelle
• La direction des ressources humaines : elle cherche à améliorer la
performance sociale
• La direction financière : elle recherche la performance économique qui
dépend de l’atteinte des objectifs des deux premiers départements
Aurel GNEME/MBA in Auditing.Consultant.CIA in progress
04/04/2020 5
On pourrait également envisager ses objectifs à travers ses champs
d’action:
• le contrôle de la masse salariale en termes d’effectif et de coût
• l’analyse des raisons de l’évolution de la masse salariale (effectif,
ancienneté, etc.)
• l’aide à la définition d’une politique d’augmentation
salariale cohérente
• la réalisation de prévisions de masse salariale à travers un budget de
fonctionnement des ressources humaines
• la mise en place et le suivi d’outil permettant de juger de l’efficacité
de la masse salariale et de son niveau de motivation
• l’analyse et la recherche de solution sur les dysfonctionnements en
matière de RH (turn-over, absentéisme important, etc.).
Aurel GNEME/MBA in Auditing.Consultant.CIA in progress
04/04/2020 6
Principes & outils:
Pour pouvoir analyser la performance, l’entreprise doit construire des
outils pour évaluer ses résultats. Dont les principaux sont:
• Le système d’information
• Les indicateurs sociaux (Les Indicateurs économiques et financiers,
Les indicateurs de structures, Les indicateurs recrutement, Les
indicateurs ‘’formation’’, Les indicateurs ‘’rémunération’’, Les
indicateurs de climat, …)
• Le tableau de bord social

Aurel GNEME/MBA in Auditing.Consultant.CIA in progress


04/04/2020 7
Le contrôle de gestion sociale & l’audit:
Il n’y a pas de lien direct entre le contrôle de gestion sociale et l’audit, si ce
n‘est l’audit social.
L’audit social diffère de l’audit classique parce qu’il s’opère dans un
environnement différent : les hommes, leurs activités, les rapports des
groupes, l’ensemble des relations établies autour de la production, les aléas
et les risques de la gestion sociale. Mais il a en commun avec tout audit de
chercher à améliorer l’efficacité de l’entreprise auditée.
« L'audit social est un instrument d'évaluation de compétitivité des
ressources humaines, acteurs des performances de l'entreprise et créatrices
de valeurs. Cet outil stratégique participe d'une part, à l'amélioration des
décisions stratégiques et opérationnelles; et d'autre part, à la conciliation de
l'économique, du social et de l'humain.»
Aurel GNEME/MBA in Auditing.Consultant.CIA in progress
04/04/2020 8
Eléments majeurs de divergence:
• le contrôle social relève d’une pratique courante de l’entreprise en
vue de préparer, coordonner et contrôler la décision sociale. Alors
que l’audit social vise à s’assurer de façon périodique, de la qualité du
pilotage social d’une organisation. Autrement dit, c’est le contrôle du
contrôle
• l’audit social peut être interne ou externe, le contrôle social, au
contraire, s’intègre naturellement à la gestion budgétaire permanente
dont il constitue un outil permanent et essentiel pour le pilotage de
l’organisation

Aurel GNEME/MBA in Auditing.Consultant.CIA in progress


04/04/2020 9