Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre 2 : La gestion budgétaire de la production

Le budget de production découle du budget des ventes (voir le schéma de l’architecture du


système budgétaire). Il doit être établit en cherchant à optimiser l’utilisation des facteurs de
production en vue de produire à moindre prix.
L’objectif du budget de production est de rechercher le programme de production optimal c’est à
dire celui qui permet d’obtenir les coûts de production les plus faibles et un profit le plus élevé
possible, tout en respectant les contraintes de capacité de fabrication des différents ateliers.
Pour harmoniser l’optimum des ventes et l’optimum de la production il faut donc :
· déterminer un niveau de production correspondant au niveau optimal des ventes,
· définir les capacités de production.

NB : dans la mesure où la variation des quantités fabriquées n’a pas d’impact sur les charges fixes,
maximiser le résultat de l’entreprise revient à maximiser sa MSCV.

1. Contraintes de la production :
Les principales contraintes de production peuvent être classées en trois rubriques :
- Main d'œuvre : il s'agit des moyens humains disponibles, personnel ayant la qualification
requise et personnel intérimaire.
- Moyens matériels : il s'agit des moyens actuellement en place, augmentés éventuellement
des moyens supplémentaires prévue ou possibles.
- Matières première : il s'agit des matières premières nécessaires pour la production.

1. Détermination d’un programme de production :


La détermination d’un programme de production est plus ou moins complexe, selon le nombre de
produits concernés et selon les contraintes à prendre en considération.
Déterminer le programme optimal de production, c’est combiner au mieux tous les facteurs de
production en vu de maximiser la rentabilité de l’entreprise. Des méthodes mathématiques, telles
que la programmation linéaire, aident à déterminer le programme optimal.
Exemple :
Entreprise AMINE fabrique 2 produits X et Y nécessitant des travaux dans deux ateliers I et II.
Le temps en heure machine par unité et par atelier sont données dans le tableau suivant, ainsi que la
capacité de production :
Atelier I Atelier II

Produit X 03 H 04 H
Produit Y 05 H 03 H

Capacités journalière 1500 Heures 1200 Heures


On suppose que pour des raisons commerciales, la production de X ne peut dépasser 200 unités par
jour. Les marges sur coût variable unitaire sont de 1000 DA pour X et 500 DA pour Y.
Travail à faire : Déterminer la meilleure combinaison de production pour l’entreprise.
Solution
Contraintes de non-négativité :
X 0
Y 0
Contraintes techniques :
Elles sont représentées par la capacité de production de chaque atelier :
- Atelier I : 3X + 5Y 1500 heures
- Atelier II : 4X + 3Y 1200 heures
Contrainte commerciale : X 200
La Fonction économique à maximiser : 1000X + 500Y

Résolution graphique :
La zone d’acceptabilité
Les contraintes de production sont tracées sur un plan. Pour chaque contrainte, la partie du plan qui
ne la respecte pas est hachurée.
Y

400

ATELIER I
A
300
B

133 C ATELIER II

o D X

200 300 500

Le polygone OABCD représente les programmes de production réalisables des produits x et y.


La recherche de la meilleure solution
L’objectif est de maximiser la marge sur coût variable. Deux méthodes vont permettre de déterminer
la meilleure solution :
- la méthode énumérative (ou méthode de recensement des sommets) : les coordonnées des
sommets OABCD se lisent sur le graphique.
Sommet X Y Fonction économique :1000X + 500Y
O 0 0 0
A 0 300 150 000
B 136 218 245 000
C 200 133 266 500
D 200 0 200 000

La marge sur coût variable est maximale pour une production de 200 produits X et 133 produits Y.
- la méthode graphique : il s’agit de tracer la droite de la fonction économique et de la déplacer
parallèlement. Le dernier point de la zone d’acceptabilité correspond à la meilleure solution. Sur le
graphique, cela correspond au point C. La résolution graphique dégage la combinaison la plus
rentable pour l’entreprise composée de 200 produits X et 133 produits Y.
Une entreprise fabrique et vend deux produits A et B sur lesquels elle réalise respectivement une
marge unitaire de 75 et 100 DA. Elle utilise deux machines M1 et M2 pour fabriquer ces produits, la
fabrication d'une unité de A nécessite une heure de machine M1 et une heure de machine M2, la
fabrication d'une unité de B nécessite deux heures de machine M1 et une heure de machine M2.
L'atelier est équipé de 5 machines de type M1 et de 3 machines de type M2 pouvant fonctionner
chaque jour 8 heures.
Travail demandé : présentez le programme linéaire et faites la programmation de la production
quotidienne pour cette entreprise.

Produits Nombres de Capacités


Solution machines productives
A B

Machines M1 1 2 5 8

M2 1 1 3 8

Marges 75 100

X1 , X2 O Contraintes de non-négativité

X1 + 2X2 40
Contraintes économiques
X1 + X2 24

MAX Z = 75X1 + 100 X2 fonction économique