Vous êtes sur la page 1sur 254

COGNOS(R) Business Intelligence Series 7

(R)
C o g n o s Pow e r P l a y po u r
Wi ndow s

GUIDE DE L'UTILISATEUR DE
POWERPLAY

Saisissez le texte pour l'entrée HTML TOC


Saisissez le texte pour l'entrée HTML TOC
Saisissez le texte pour l'entrée HTML TOC
Guide de l'utilisateur de PowerPlay

GUIDE DE L'UTILISATEUR DE POWERPLAY

TM
THE NEXT LEVEL OF PERFORMANCE
Renseignements sur le produit
(R)
Ce document s'applique à Cognos PowerPlay Version 7.4 et peut s'appliquer aux versions subséquentes de ce produit. Pour vérifier s'il
existe une version plus récente du document, visitez le site Web Cognos Global Customer Services (http://support.cognos.com).

Copyright
Copyright (C) 2006 Cognos Incorporated.
Portions of Cognos(R) software products are protected by one or more of the following U.S. Patents: 6,609,123 B1; 6,611,838 B1; 6,662,188
B1; 6,728,697 B2; 6,741,982 B2; 6,763,520 B1; 6,768,995 B2; 6,782,378 B2; 6,847,973 B2; 6,907,428 B2; 6,853,375 B2; 7,062,479 B2;
7,072,822 B2.
Cognos et le logo Cognos sont des marques de Cognos Incorporated aux États-Unis et dans d'autres pays. Tous les autres noms de pro-
duits sont des marques, déposées ou non, de leurs sociétés respectives.
Bien que tout ait été mis en oeuvre pour assurer le caractère exact et complet des informations contenues dans le présent document, il est
possible que des erreurs typographiques ou des inexactitudes techniques subsistent. Cognos Incorporated ne peut être tenu pour responsa-
ble des dommages ou pertes, quels qu'ils soient, pouvant découler de l'exploitation de ces informations.
La date de publication figure ci-après. Cognos Incorporated se réserve le droit de modifier le contenu du présent document sans préavis.
Toute amélioration ou autre modification apportée au logiciel ou au document sera consignée dans les éditions ultérieures.
Disposition supplémentaire à l'intention du gouvernement des États-Unis. Le gouvernement des États-Unis jouit de droits restrictifs à l'égard
de l'exploitation du logiciel et de la documentation qui l'accompagne : leur utilisation, duplication et divulgation sont soumises aux termes des
alinéas (C)(1)(ii) de la clause 252.227-7013, dite Rights in Technical Data and Computer Software, du Defense Federal Acquisition Regula-
tion Supplement (DFARS), ou aux alinéas (C) (1) et (2) de la clause 48CFR52.227-19, dite Commercial Computer Software – Restricted
Rights, du Code of Federal Regulations, le cas échéant. Le contractant est Cognos Corporation, sis au 15 Wayside Road, Burlington, MA
01803 (États-Unis).
Les informations figurant dans le présent document et le logiciel auquel il se rapporte sont la propriété exclusive de Cognos Incorporated.
Tous droits réservés. Il est interdit de décompiler le logiciel à des fins de rétroingénierie. De plus, aucune partie du logiciel ou de la documen-
tation ne peut être copiée, photocopiée ou reproduite de quelque autre façon, enregistrée dans un système de stockage de données, trans-
mise sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, ou traduite, sans l'autorisation écrite préalable de Cognos Incorporated.
Table des matières

Introduction 9
Chapitre 1 : Introduction 11
Introduction : aperçu 11
Création d'une connexion à distance 13
Création d'un rapport à l'aide d'un cube distant 14
Création d'un rapport à l'aide d'un cube local 14
Ouverture d'un cube distant 15
Ouverture d'un cube local 16
Ouverture d'un rapport local 16
Ajout de catégories à un rapport 17
Utilisation de tableaux imbriqués 18
Ajout de catégories imbriquées à un rapport 19
Sélection de catégories imbriquées 22
Échange de catégories imbriquées 23
Ajout de catégories combinées à un rapport de type Reporter 23
Ajout d'une couche 24
Duplication d'un rapport 25
Copie d'informations entre les rapports 25
Masquage de catégories 25
Affichage de catégories récapitulatives 26
Personnalisation du contenu des rapports 27
Suppression des informations inutiles 28
Élimination des informations superflues 29
Observations sur la conception de rapports accessibles 30
Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard 33
Mise à jour de rapports standard : aperçu 33
Partage de la ligne des dimensions 33
Création d'un modèle de rapport 34
Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local 35
Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant 36
Mise à jour des rapports 36
Création de rapports standard 37
Création d'une définition de sous-ensemble 38
Création d'une définition de sous-ensemble d'une catégorie 38
Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube 39
Chaînes génériques 41
Création d'une définition de sous-ensemble évolué 42
Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie mère 44
Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par des-
cription (Recherche) 45
Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur 46
Ouverture d'une définition de sous-ensemble 47
Modification d'une définition de sous-ensemble 47
Suppression d'une définition de sous-ensemble 48
Mise en évidence des sous-ensembles 48
Calculs de sous-ensembles 49
Subdivision d'un sous-ensemble 50

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 3


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay 51
Intégration de PowerPlay : aperçu 51
Liaison et incorporation 51
Liaison d'objets 52
Modification d'un objet lié 53
Mise à jour d'une liaison 53
Modification d'une source liée 54
Rupture d'une liaison 55
Incorporation d'objets 55
Modification d'un objet incorporé 56
Exportation d'un rapport 57
Chapitre 4 : Exploration des dimensions 61
Exploration des dimensions : aperçu 61
Passage au niveau inférieur 61
Passage au niveau supérieur 63
Passage au niveau supérieur ou inférieur dans des catégories imbriquées 64
Filtrage des données 66
Suppression des filtres 67
Recherche de données dans les rapports 67
Chapitre 5 : Exploration des mesures 69
Exploration des mesures : aperçu 69
Modification de la mesure 70
Affichage de plusieurs mesures sous forme de lignes, de colonnes ou de couches 70
Modification de la mise en forme d'une mesure 71
Conversion des valeurs monétaires 72
Chapitre 6 : Accès au détail 75
Accès au détail : aperçu 75
Accès au détail par PowerPlay 75
Accès au détail par Impromptu 78
Accès au détail par une macro 79
Chapitre 7 : Classement et tri des données dans des rapports 81
Classement et tri des données dans des rapports : aperçu 81
Pourquoi classer et trier des données ? 81
Automatique ou manuel 82
Classement de données 83
Classement de valeurs identiques 84
Classement de données imbriquées 85
Tri des données 85
Tri des données imbriquées 86
Chapitre 8 : Mise en évidence des exceptions 89
Mise en évidence des exceptions : aperçu 89
Création d'une définition d'exception personnalisée 89
Création d'une définition d'exception personnalisée partagée 91
Application d'une définition d'exception personnalisée 92
Mise en évidence des exceptions automatiques 93
Exécution d'une macro pour mettre en évidence les définitions d'exceptions
personnalisées 94
Chapitre 9 : Exécution de calculs 97
Exécution de calculs : aperçu 97
Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance 99
Calcul du pourcentage d'un total 100
Calcul d'une moyenne 101
Calcul d'un total cumulatif 103
Calcul d'un ratio financier 104

4 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Calcul d'une marge contributive 106
Calcul d'une marge bénéficiaire 107
Calcul du seuil de rentabilité 109
Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu 111
Calcul de la part de marché 112
Calcul de la valeur capitalisée 114
Calcul d'une prévision 115
Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories 119
Ajout de catégories calculées à un rapport 121
Calculs groupés 122
Calculs de sommaire 123
Priorité de calcul 124
Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques 127
Rapports sous forme de graphiques : aperçu 127
Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances 128
Comparaison de deux mesures 128
Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées 129
Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées 130
Affichage de plusieurs types de graphiques 131
Affichage simultané de plusieurs graphiques 132
Visualisation de grandes quantités de données 133
Changement du type de graphique 134
Affichage des valeurs dans un graphique 135
Ajout de courbes statistiques à un graphique 136
Échange des lignes, des colonnes et des couches 137
Chapitre 11 : Mise en forme des rapports 139
Mise en forme des rapports : aperçu 139
Sélection d'une mise en page pour un tableau 139
Affichage des noms longs et abrégés des dimensions 141
Création d'un style et application à des données 141
Application d'un motif et d'une couleur de fond à l'ensemble d'un rapport 142
Ajout d'un titre, d'un en-tête et d'un pied de page 143
Insertion d'une image 145
Chapitre 12 : Mise en forme des libellés et des valeurs 147
Mise en forme des libellés et des valeurs : aperçu 147
Mise en forme des libellés et des valeurs dans des tableaux 147
Mise en forme des libellés dans des graphiques 149
Mise en retrait des libellés de récapitulatifs 149
Modification des libellés de récapitulatifs 150
Affichage des données sous forme de pourcentages ou de valeurs numériques 151
Affichage des valeurs sous forme de cellules en blanc 152
Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques 153
Mise en forme des graphiques : aperçu 153
Modification des motifs et des couleurs dans un graphique 154
Application d'un fond à un graphique 154
Disposition des graphiques 155
Modification de l'angle d'un graphique 156
Rotation d'un graphique 157
Modification des marques dans un graphique 158
Insertion de lignes et de colonnes en blanc 158
Déplacement d'une ligne ou d'une colonne 159
Modification de l'aspect des graphiques circulaires 160
Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples 161

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 5


Masquer les grilles dans un rapport 162
Mise à l'échelle d'un axe 163
Barres transparentes dans un graphique à barres 3D 165
Chapitre 14 : Diffusion de rapports 167
Diffusion de rapports : aperçu 167
Enregistrement de rapports transférables 167
Enregistrement en tant que fichier PDF 167
Publication dans Upfront 168
Publication de rapports HTML 169
Consultation de rapports HTML 170
Impression de rapports contenant une grande quantité de données 171
Joindre un rapport à un courrier électronique 172
Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay 173
Personnalisation de PowerPlay : aperçu 173
Définition de vos préférences 174
Personnalisation des menus 175
Configuration d'une commande de menu de lancement 176
Personnalisation des barres d’outils et des boutons 176
Affichage ou masquage des barres d'outils 176
Création d’une barre d'outils personnalisée 177
Personnalisation des boutons d'une barre d'outils 177
Configuration d'un bouton de lancement 178
Diffusion des menus personnalisés et des barres d'outils 178
Personnalisation de la boîte à outils de la fenêtre des dimensions 179
Exploitation en mode autonome: aperçu 181
Désactivation de la mise à jour des sous-cubes 181
Enregistrement d'un sous-cube 182
Configuration d'un rapport pour l'utilisation d'un sous-cube 183
Mise à jour automatique d'un sous-cube 183
Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay 185
Pourquoi ne puis-je pas publier de rapports dans Upfront ? 185
Comment installer la présentation rapide ? 185
Comment obtenir les dernières informations au sujet de PowerPlay ? 185
Pourquoi mon rapport semble-t-il différent dans PowerPlay pour Excel ? 185
Comment imprimer les parties sélectionnées d'un rapport ? 185
Pourquoi ne puis-je imprimer que la première page d'un rapport de plusieurs
pages ? 185
Pourquoi ne puis-je pas démarrer PowerPlay ? 186
Que faire si je n'arrive pas à me connecter à un cube distant ? 186
Pourquoi ne puis-je pas afficher la fenêtre des dimensions ? 186
Dois-je utiliser un rapport de type Explorer ou un rapport de type Reporter ? 186
Pourquoi un message d'avertissement apparaît-il lorsque je passe d'un rapport de type
Reporter à un rapport de type Explorer ? 186
Est-il possible d'utiliser des rapports existants après la mise à jour du cube ? 186
Pourquoi le format de mon rapport change-t-il lorsque j'utilise un fichier .cub comme
source de données ? 187
Comment savoir quel manuel en ligne consulter ? 187
Comment arrêter un processus avant qu'il ne soit terminé ? 187
Comment identifier les données que je consulte ? 187
Comment désactiver le message d'avertissement de subdivision d'un
sous-ensemble ? 188
Pourquoi ne suis-je pas en mesure de modifier un sous-ensemble personnalisé ? 188
Pourquoi la restriction de valeur de mon sous-ensemble évolué n'est-elle pas
disponible ? 188

6 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Pourquoi la fonction de mise en évidence automatique des exceptions n'est-elle pas
disponible ? 189
Pourquoi certaines catégories n'apparaissent-elles pas dans mon rapport de type
Explorer ? 189
À quoi sert le bouton Intersection de la boîte à outils ? 189
Pourquoi les valeurs récapitulatives ne correspondent-elles pas au contenu des
cellules ? 190
Pourquoi le format des données de mon rapport est-il différent de celui des données des
versions antérieures de PowerPlay ? 190
Pourquoi ne puis-je pas créer de calcul ? 190
Pourquoi les calculs apparaissent-ils dans un format différent ? 190
Comment afficher les valeurs sous forme de pourcentage d'une catégorie ? 190
Pourquoi aucune courbe de régression logarithmique n'apparaît dans mon
graphique ? 191
Comment les courbes de régression sont-elles calculées ? 191
Pourquoi mes nombres sont-ils incohérents ? 191
Pourquoi tous les nombres s'affichent-ils sous forme de valeurs nulles ? 191
Pourquoi le mot « erreur » apparaît-il dans les cellules ? 192
Pourquoi les valeurs apparaissent-elles sous forme d'une série de dièses (###) ? 192
Pourquoi les valeurs apparaissent-elles sous forme d'une série de points d'interrogation
(???) ? 192
Pourquoi des mesures ne possèdent-elles pas de valeurs dans certaines dimensions ? 192
Est-il possible d'avoir une année de 13 mois ? 192
Pourquoi ne puis-je pas modifier un objet OLE dans mon rapport ? 193
Pourquoi ne puis-je pas visualiser les objets OLE dans mon rapport ? 193
Pourquoi ne puis-je pas annuler ou rétablir une opération ? 193
Comment annuler des modifications ou remonter dans un rapport ? 193
Pourquoi suis-je incapable d'accéder au détail de mon cube ou rapport d'accès au détail
cible ? 193
Pourquoi mon rapport semble-t-il différent une fois enregistré ? 193
Pourquoi ne puis-je pas enregistrer mes exceptions personnalisées et mes styles ? 194
Puis-je appliquer des motifs de fond à certaines parties de mon rapport ? 194
Pourquoi ne puis-je pas déplacer une colonne ou une ligne ? 194
Pourquoi ne puis-je pas ouvrir les boîtes de dialogue Mise en page et Impression ? 194
Comment puis-je faire tenir mon rapport sur une seule page ? 194
Puis-je imprimer plusieurs rapports sans les ouvrir tous ? 195
Quelle est la signification des chiffres qui apparaissent en mode Aperçu avant
impression ? 195
Pourquoi est-il impossible d'imprimer des couleurs en tant que motifs ? 195
Pourquoi est-il impossible d'imprimer du blanc sur du noir ? 195
Pourquoi le texte s'imprime-t-il sur les graphiques ? 195
Comment restaurer les menus implicites ? 195
Est-il possible de déplacer des rapports et des cubes sans les recréer ? 196
Comment améliorer les performances de mes rapports ? 196
Pourquoi ne puis-je pas envoyer mon rapport ? 196
Que signifie le message suivant « Le cube n'est pas disponible, ou il n'est pas
activé » ? 197
Que signifie le message suivant « Cette opération dépassera les limites des ressources
disponibles. » ? 197
Annexe A : Options de la ligne de commande 199
Pourquoi utiliser les options de la ligne de commande ? 199
Écran de titre invisible 199
Rapport de type Explorer 200
Rapport de type Reporter 200
Nom de cube 200
Nom de cube distant 200

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 7


Nom de rapport 201
Annexe B : Obtention des cubes dont vous avez besoin 203
Modification des mesures d'un cube 203
Ventilation des mesures 203
Définition de calculs en tant que mesures 204
Obtention de mesures comptant les enregistrements 204
Modification de catégories d'un cube 205
Utilisation de périodes de temps différentes 205
Modification de la structure des données 206
Définition d'une catégorie en tant que fraction d'une autre catégorie 206
Configuration des catégories spéciales 206
Branches secondaires de niveaux 207
Ajout de détails supplémentaires 207
Accès au détail du niveau des transactions 207
Obtention d'une description des données 208
Ajout d'une autre monnaie 208
Annexe C : Spécifications 209
Annexe D : Formules de calcul des prévisions 211
Formule de calcul des prévisions de tendance 211
Formule de calcul des prévisions de croissance 211
Formule de calcul des prévisions d'auto-régression 212
Glossaire 213
Index 239

8 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Introduction

Contenu de ce document
Le guide de l'utilisateur PowerPlay de Cognos décrit les procédures à exécuter pour effectuer cer-
taines tâches déterminées. Utilisez ce document pour :
• en savoir davantage sur les types de rapport que vous créez,
• créer des rapports,
• explorer et mettre en forme les données contenues dans vos rapports,
• diffuser vos rapports,
• personnaliser PowerPlay,
• référencer des informations sur les options de ligne de commande, les cubes et les spécifica-
tions.

Ce que vous devez savoir pour une utilisation efficace de ce produit


Si vous débutez dans PowerPlay, nous vous conseillons de prendre connaissance du didacticiel en
ligne Présentation rapide de PowerPlay, puis de lire le manuel À la découverte de PowerPlay pour
apprendre à créer et à utiliser des rapports.

Informations supplémentaires
Notre documentation comprend des guides, des didacticiels, des documents de référence, ainsi que
d'autres composants susceptibles de répondre aux besoins d'un public varié.
Toutes les informations sont disponibles dans l'aide en ligne. Pour y accéder, cliquez sur le bouton
d'aide d'un navigateur Web, ou encore sur le menu ? (Aide) ou le bouton ? (Aide) des produits
Windows.
Les informations contenues dans chaque système d'aide en ligne sont disponibles dans les manuels
en ligne au format PDF. Toutefois, les informations contenues dans un système d'aide donné peu-
vent être réparties sur plusieurs manuels en ligne. Utilisez les manuels en ligne pour obtenir une
version imprimée d'un document ou pour rechercher des données dans tout le document. Vous
pouvez imprimer des pages que vous sélectionnez, une section ou l'intégralité du manuel. Cognos
vous attribue une licence non exclusive, non transférable pour l'utilisation, la copie et la reproduc-
tion des éléments protégés par la législation sur les droits d'auteur, au format imprimé ou électro-
nique, uniquement pour permettre une formation interne, l'utilisation et la maintenance des
logiciels de Cognos.
Les produits Windows contiennent des manuels en ligne accessibles à partir du menu Démarrer
(Cognos) de Windows et du menu ? (Aide) du produit (Manuels à imprimer). Dans un navigateur
Web, les manuels en ligne peuvent être disponibles à partir de la section Bienvenue du système
d'aide ou du portail Web de Cognos (Upfront). Vous pouvez consulter les fichiers lisezmoi et les
guides d'installation du produit directement à partir du CD-ROM du produit Cognos.
Seuls les guides d'installation sont disponibles sous forme imprimée.
Une liste d'autres documents, la documentation de PowerPlay, est disponible à partir du menu
Démarrer de Windows ou du menu ? (Aide) de PowerPlay.
Consultez les mises à jour de la documentation sur le site Web Global Customer Services de
Cognos pour connaître les ajouts et changements apportés à la documentation de Cognos.

Questions ou commentaires ?
Pour obtenir des informations techniques supplémentaires sur l'utilisation de PowerPlay, visitez le
site Web Global Customer Services de Cognos (http://support.cognos.com).

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 9


Introduction

10 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

Introduction : aperçu
Sélection d'un rapport
Pour débuter dans PowerPlay, sélectionnez un type de rapport (Explorer ou Reporter) et un cube.
Pour en savoir davantage sur les différences entre les rapports de type Explorer et Reporter, repor-
tez-vous au chapitre 2 du manuel en ligne À la découverte de PowerPlay.
Dans PowerPlay, vous pouvez sélectionner l'un des deux formats de rapport : PowerPlay Report
(*.ppr) or PowerPlay Portable Report (*.ppx) Utilisez le format de rapport *.ppx pour diffuser le
rapport à d'autres clients de PowerPlay, tels que PowerPlay pour Excel et PowerPlay Web. Pour en
savoir davantage sur les rapports transférables, reportez-vous à la section « Enregistrement de
rapports transférables » (p. 167).

Accès aux cubes protégés


Si vous tentez d'ouvrir un cube auquel l'accès est limité à une certaine classe d'utilisateurs, vous
êtes invité à saisir vos informations d'authentification. Si le message d'erreur « Accès refusé »
s'affiche, configurez la source d'authentification (exemple de fichier .lae) en procédant comme
suit :
1. Dans le menu Démarrer, cliquez sur Programmes, nom_version, Outils, Configuration Mana-
ger.
2. Cliquez sur Ouvrir la configuration actuelle.
3. Dans la fenêtre de l'Explorateur, développez le composant Services, puis Access Manager -
Runtime.Authentication Source.
4. Cliquez sur LAE pour ouvrir la fenêtre LAE - Propriétés (volet de droite).
5. Cliquez sur un endroit quelconque de la zone Valeur correspondant à la propriété Fichier, cli-
quez sur le bouton représentant trois points de suspension, recherchez et sélectionnez le fichier
sécuritéva.lae, puis cliquez sur Ouvrir.
6. Cliquez sur la zone Valeur correspondant à la propriété Espace-noms implicites afin qu'elle
puisse être modifiée, puis entrez espace-nomsva comme source d'authentification LAE.
Remarque : Vous pouvez restaurer votre configuration Directory Server par défaut à tout
moment, en procédant de la même manière. Vérifiez simplement que la propriété Ordinateur
contient l'emplacement correct de votre serveur d'annuaire, en particulier si vous configurez
un serveur d'annuaire distant.
7. Dans la fenêtre de l'Explorateur, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Access Manager
- Exécution, puis cliquez sur Appliquer la sélection.
8. Cliquez sur Oui pour confirmer l'opération, puis sur OK pour prendre connaissance du mes-
sage d'information.
9. Fermez Configuration Manager.
À présent, le fichier sécuritéva.lae est votre source d'authentification par défaut. Pour en savoir
davantage, contactez l'administrateur.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 11


Chapitre 1 : Introduction

Connexion aux cubes OLAP


Dans PowerPlay, vous ne pouvez pas ouvrir directement un cube OLAP tiers. Avant d'accéder aux
données de la base de données du serveur OLAP, vous devez définir un fichier de connexion à
l'aide de l'outil Connecteur de PowerPlay. Ce module vous permet de créer ou de modifier un
fichier pointeur .mdc (ou fichier de connexion) qui enregistre les données relatives aux connexions
aux serveurs et aux bases de données. Vous pouvez sélectionner un fichier pointeur .mdc dans
PowerPlay (menu Fichier, commande Ouvrir) pour ouvrir le cube correspondant dans la base de
données ou le serveur OLAP tiers. Si plusieurs utilisateurs doivent se connecter à la base de don-
nées, vous pouvez stocker le fichier pointeur .mdc dans un dossier partagé LAN.
Pour en savoir davantage, reportez-vous au manuel en ligne Guide de connexion aux serveurs
OLAP.

Remplacement ou ajout de catégories dans des rapports


Un rapport de type Explorer affiche les catégories des deux premiers dossiers de dimension au
niveau de la ligne des dimensions dans les lignes et les colonnes du rapport. Le rapport reflète les
données en fonction de la première mesure du cube. Dans un rapport de type Explorer, vous choi-
sissez les catégories que vous souhaitez explorer.
En revanche, un rapport de type Reporter est vide. Vous devez y ajouter des catégories.
Lorsque vous créez un rapport, vous pouvez ajouter les éléments suivants :
• catégories
• catégories imbriquées,
• catégories combinées,
• couches.

Duplication d'un rapport ou copie d'informations d'un rapport à l'autre


Pour mettre à jour un rapport ou profiter des fonctionnalités offertes par un type de rapport autre
que celui que vous utilisez sans en modifier le type, vous pouvez dupliquer le rapport en question
et copier également des informations d'un rapport à l'autre à condition qu’ils utilisent le même
cube.

Masquage des catégories


En masquant des catégories vous vous concentrez plus facilement sur les données importantes.
Vous pouvez choisir de masquer les catégories que vous sélectionnez ou celles que vous ne sélec-
tionnez pas. Il est possible de masquer des catégories à la fois dans des rapports de type Explorer
et de type Reporter. Dans les rapports de type Reporter, vous pouvez masquer les catégories de
classement et supprimer les catégories masquées.

Affichage de catégories récapitulatives


Dans les rapports de type Explorer, vous pouvez masquer ou afficher les catégories récapitulatives
d'un tableau imbriqué.

Personnalisation du contenu des rapports


En tant qu'auteur du rapport, vous pouvez enregistrer un rapport en y incluant des invites qui
apparaîtront lorsque l'utilisateur l'ouvrira dans Upfront. L'utilisateur personnalise alors le rapport
dans Upfront en décidant des options qu'il souhaite voir apparaître. Vous pouvez également limi-
ter les données du rapport visibles par l'utilisateur à l'aide des paramètres Options PDF.

Suppression des informations inutiles


Pour épurer votre rapport, vous pouvez supprimer les informations non nécessaires et sans intérêt.

Élimination des informations superflues


Vous pouvez supprimer les informations non nécessaires des rapports de type Reporter.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories imbriquées à un rapport » (p. 19)

12 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

• « Ajout de catégories à un rapport » (p. 17)


• « Création d'une connexion à distance » (p. 13)
• « Copie d'informations entre les rapports » (p. 25)
• « Création d'un rapport à l'aide d'un cube local » (p. 14)
• « Création d'un rapport à l'aide d'un cube distant » (p. 14)
• « Duplication d'un rapport » (p. 25)
• « Ajout de catégories combinées à un rapport de type Reporter » (p. 23)
• « Ouverture d'un cube local » (p. 16)
• « Ouverture d'un rapport local » (p. 16)
• « Ouverture d'un cube distant » (p. 15)
• « Personnalisation du contenu des rapports » (p. 27)
• « Masquage de catégories » (p. 25)
• « Élimination des informations superflues » (p. 29)
• « Affichage de catégories récapitulatives » (p. 26)
• « Suppression des informations inutiles » (p. 28)

Création d'une connexion à distance


Procédure
1. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Nouveau.
Si vous avez ouvert un cube local lors de la session précédente de PowerPlay, la boîte de dialo-
gue Sélection d'un cube local apparaît.
2. Dans la zone Accès, sélectionnez Distant.
La boîte de dialogue Sélection d'un cube distant s'affiche.
3. Cliquez sur le bouton Connexions.
La boîte de dialogue Connexions s'affiche.
4. Cliquez sur Ajouter.
La boîte de dialogue Ajouter une connexion s'affiche.
5. Dans la zone Connexion, saisissez le nom de la connexion.
6. Dans la zone Serveur, saisissez le nom du serveur.
7. Cliquez sur le bouton Avancé pour modifier les propriétés de type de serveur, de numéro de
port et de délai d'attente du réseau, puis cliquez sur OK.
8. Cliquez sur le bouton OK.
La nouvelle connexion à distance s'affiche dans la zone Connexion de la boîte de dialogue
Sélection d'un cube distant.

Remarque
• Les clients de PowerPlay (PowerPlay et PowerPlay pour Excel) partagent les informations de
connexion. Lorsque vous créez, modifiez ou supprimez une connexion, tous les clients de
PowerPlay sont concernés.
• Selon la rapidité de votre connexion au réseau, il peut s'avérer utile de changer le délai
d'attente.

Conseil
• Pour supprimer une connexion dans la boîte de dialogue Connexions, sélectionnez la con-
nexion en question, puis cliquez sur le bouton Supprimer.
• Pour modifier un profil de connexion dans la boîte de dialogue Connexions, sélectionnez la
connexion en question, puis cliquez sur le bouton Propriétés. La boîte de dialogue Modifica-
tion d'une connexion s'affiche lorsque vous pouvez modifier les noms de connexion et de ser-
veur.
• Pour modifier les propriétés de type de serveur, de numéro de port et de délai d'attente du
réseau dans la boîte de dialogue Modification d'une connexion, cliquez sur le bouton Avancé.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 13


Chapitre 1 : Introduction

Documentation complémentaire
• « Création d'un rapport à l'aide d'un cube local » (p. 14)
• « Création d'un rapport à l'aide d'un cube distant » (p. 14)
• « Introduction : aperçu » (p. 11)
• « Ouverture d'un cube local » (p. 16)
• « Ouverture d'un rapport local » (p. 16)
• « Ouverture d'un cube distant » (p. 15)

Création d'un rapport à l'aide d'un cube distant


Procédure
1. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Nouveau.
Si vous avez ouvert un cube local lors de la session précédente de PowerPlay, la boîte de dialo-
gue Sélection d'un cube local apparaît.
2. Dans la zone Accès, sélectionnez Distant.
3. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour accéder à une connexion existante, sélectionnez son nom dans la zone Connexion.
• Pour créer une nouvelle connexion, cliquez sur le bouton Connexions.
• Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « Création d'une connexion à
distance » (p. 13).
4. Sélectionnez le cube.
5. Cliquez sur l'option Ouvrir.
Vous pouvez être invité à saisir vos informations d'authentification.

Remarque
• Implicitement, le nouveau rapport créé est de type Explorer. Pour créer un rapport de type
Reporter, désactivez la case à cocher Créer un rapport Explorer implicitement de l'onglet
Démarrage (boîte de dialogue Préférences, menu Fichier).
• Implicitement, PowerPlay utilise un tableau. Vous pouvez changer le graphique implicite dans
l'onglet Affichage (boîte de dialogue Préférences, menu Fichier).
• La zone Connexion affiche uniquement les connexions valides pour le serveur spécifié dans la
zone Type de serveur.
• Si vous n'arrivez pas à accéder à un cube distant, vérifiez que le profil de connexion est valide.
Contactez l'administrateur pour en savoir davantage sur la création d'une connexion.
• Si vous recevez un message indiquant que le cube ou le serveur n'est pas disponible, réessayez
ultérieurement ou contactez l'administrateur.

Documentation complémentaire
• « Création d'une connexion à distance » (p. 13)
• « Création d'un rapport à l'aide d'un cube local » (p. 14)
• « Introduction : aperçu » (p. 11)
• « Ouverture d'un cube local » (p. 16)
• « Ouverture d'un rapport local » (p. 16)
• « Ouverture d'un cube distant » (p. 15)

Création d'un rapport à l'aide d'un cube local


Procédure
1. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Nouveau.
Si vous avez ouvert un cube distant lors de la session précédente de PowerPlay, la boîte de dia-
logue Sélection d'un cube distant apparaît.
2. Dans la zone Accès, sélectionnez Local.

14 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

Il est impératif d'installer la version utilisateur de PowerPlay ou PowerPlay Transformer (ver-


sion Windows ou UNIX) pour pouvoir accéder à un cube local.
3. Dans la zone Type, sélectionnez l'un des types suivants :
Cube PowerPlay (*.mdc)
Cube local Microsoft (*.cub)
Pour qu'un fichier .cub soit disponible, le pilote Services d'analyse de Microsoft SQL Server
ODBO, anciennement appelé Microsoft SQL Server OLAP Services (MS SSOS) ODBO, doit
être installé.
4. Recherchez un cube local et sélectionnez-le.
5. Cliquez sur l'option Ouvrir.

Remarque
• Implicitement, le nouveau rapport créé est de type Explorer. Pour créer un rapport de type
Reporter, désactivez la case à cocher Créer un rapport Explorer implicitement de l'onglet
Démarrage (boîte de dialogue Préférences).
• Implicitement, PowerPlay utilise un tableau. Vous pouvez changer le graphique implicite dans
l'onglet Affichage (boîte de dialogue Préférences, menu Fichier).

Conseil
• Pour modifier les paramètres implicites de préférence, tels que l'emplacement implicite des
cubes locaux, utilisez l'onglet Répertoires (boîte de dialogue Préférences, menu Fichier).

Documentation complémentaire
• « Introduction : aperçu » (p. 11)
• « Ouverture d'un cube local » (p. 16)
• « Ouverture d'un rapport local » (p. 16)
• « Ouverture d'un cube distant » (p. 15)

Ouverture d'un cube distant


Procédure
1. Dans le menu Fichier, sélectionnez la commande Ouvrir.
2. Dans la zone Type, sélectionnez Cubes de PowerPlay (*.mdc).
3. Dans la zone Accès, sélectionnez Distant.
4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour accéder à une connexion existante, choisissez-en une dans la zone Connexion.
• Pour créer une nouvelle connexion, cliquez sur le bouton Connexions.
• Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « Création d'une connexion à
distance » (p. 13).
5. Sélectionnez le cube.
6. Cliquez sur l'option Ouvrir.
Vous pouvez être invité à saisir vos informations d'authentification.

Remarque
• La zone Connexion affiche uniquement les connexions valides pour le serveur spécifié dans la
zone Type de serveur.
• Implicitement, PowerPlay utilise un tableau. Vous pouvez changer le graphique implicite dans
l'onglet Affichage (boîte de dialogue Préférences, menu Fichier).

Documentation complémentaire
• « Création d'une connexion à distance » (p. 13)
• « Création d'un rapport à l'aide d'un cube local » (p. 14)
• « Création d'un rapport à l'aide d'un cube distant » (p. 14)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 15


Chapitre 1 : Introduction

• « Introduction : aperçu » (p. 11)


• « Ouverture d'un cube local » (p. 16)
• « Ouverture d'un rapport local » (p. 16)

Ouverture d'un cube local


Procédure
1. Dans le menu Fichier, sélectionnez la commande Ouvrir.
2. Dans la zone Type, sélectionnez l'un des types suivants :
Cube PowerPlay (*.mdc)
Cube local Microsoft (*.cub)
Pour qu'un fichier .cub soit disponible, le pilote Services d'analyse de Microsoft SQL Server
ODBO, anciennement appelé Microsoft SQL Server OLAP Services (MS SSOS) ODBO, doit
être installé.
3. Recherchez un cube local et sélectionnez-le.
Il est impératif d'installer la version utilisateur de PowerPlay ou PowerPlay Transformer (ver-
sion Windows ou UNIX) pour pouvoir accéder à un cube local.
4. Cliquez sur l'option Ouvrir.
Vous pouvez être invité à saisir vos informations d'authentification.

Conseil
• Pour définir les emplacements implicites des rapports et cubes locaux, utilisez l'onglet Réper-
toires (boîte de dialogue Préférences, menu Fichier).
• Pour changer le type de graphique implicite, utilisez l'onglet Affichage (boîte de dialogue Pré-
férences, menu Fichier).

Documentation complémentaire
• « Création d'un rapport à l'aide d'un cube local » (p. 14)
• « Création d'un rapport à l'aide d'un cube distant » (p. 14)
• « Introduction : aperçu » (p. 11)
• « Ouverture d'un rapport local » (p. 16)
• « Ouverture d'un cube distant » (p. 15)

Ouverture d'un rapport local


Procédure
1. Dans le menu Fichier, sélectionnez la commande Ouvrir.
2. Dans la zone Type, sélectionnez Rapports PowerPlay (*.ppr, *.ppx).
3. Recherchez un rapport local et sélectionnez-le.
4. Cliquez sur l'option Ouvrir.

Conseil
• Pour associer le rapport à un cube local ou distant différent, sélectionnez l'option Rechercher
le cube de la boîte de dialogue Choix d'un rapport.
• Pour mettre à jour les rapports basés sur des sous-cubes, sélectionnez l'option Mettre à jour
les sous-cubes de l'onglet Options (boîte de dialogue Préférences).
• Pour définir les paramètres implicites pour un rapport, tels que l'emplacement implicite des
cubes et rapports, utilisez l'onglet Répertoires (boîte de dialogue Préférences).

Documentation complémentaire
• « Introduction : aperçu » (p. 11)
• « Ouverture d'un cube local » (p. 16)

16 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

• « Ouverture d'un cube distant » (p. 15)

Ajout de catégories à un rapport


Description

Dans les rapports de type Explorer


Les rapports de type Explorer nouvellement créés affichent les catégories des deux premiers dos-
siers de dimension au niveau de la ligne des dimensions dans les lignes et les colonnes du rapport.
Le rapport reflète les données en fonction de la première mesure du cube. Lorsque vous ajoutez
une catégorie, ses catégories filles remplacent les catégories du rapport et la catégorie mère devient
la ligne récapitulative.

Exemple
Si vous faites glisser le dossier de dimension Réseaux sur les lignes existantes, ses catégories filles
(Indépendant, Chaîne de sport, Chaîne de camping, Grand magasin, Détaillant VA) remplacent
alors les catégories existantes (1996, 1997) sur les lignes. Réseaux remplace Années en tant que
colonne récapitulative.

Dans les rapports de type Reporter


Les nouveaux rapports de type Reporter sont vides. Vous pouvez ajouter des informations prove-
nant de diverses dimensions ou de divers niveaux de la même dimension.

Exemple
Vous pouvez ajouter des lignes pour les trimestres de 1996 et les mois du premier trimestre 1997.
Ces catégories proviennent de la dimension Années, mais de différents niveaux. Vous pouvez éga-
lement ajouter des mesures telles que Quantité vendue à côté des catégories dans les colonnes.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 17


Chapitre 1 : Introduction

Procédure
1. Cliquez sur la commande Fenêtre des dimensions du menu Affichage.
2. Dans la fenêtre des dimensions, sélectionnez la catégorie que vous souhaitez ajouter à votre
rapport.
Dans un rapport de type Explorer, sélectionnez la catégorie mère des catégories à ajouter.
3. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Dans les rapports de type Explorer, cliquez sur le bouton Remplacer les lignes ou le bou-
ton Remplacer les colonnes.
• Dans les rapports de type Reporter, cliquez sur le bouton Ajouter en tant que lignes ou sur
le bouton Ajouter en tant que colonnes.

Remarque
• Vous pouvez également faire glisser des catégories vers un rapport à partir de la fenêtre des
dimensions ou de la ligne des dimensions.
• Si vous travaillez dans un rapport de type Reporter et que vous souhaitez sélectionner le
niveau de détail des catégories, cliquez sur le bouton Descendants de niveau suivant dans la
boîte à outils pour ajouter les catégories filles de la catégorie sélectionnée ou sur le bouton
Descendants de niveau le plus fin pour ajouter les sous-catégories de niveau le plus fin de la
catégorie sélectionnée, puis faites glisser la catégorie sur votre rapport. Cette opération est
plus rapide que de passer au niveau le plus fin et d'ajouter toutes les catégories à ce niveau.

Conseil
• Pour remplacer des catégories existantes dans un rapport de type Explorer, faites glisser une
catégorie de la ligne des dimensions ou de la fenêtre des dimensions sur un libellé de ligne ou
de colonne.
• Pour basculer entre la version longue et la version courte du nom des catégories définies par
l'administrateur, sélectionnez une catégorie dans la fenêtre des dimensions et cliquez sur le
bouton Noms abrégés ou longs.
• Pour basculer entre la version longue et la version courte du nom des catégories pour une
dimension particulière, cliquez sur le dossier de dimension à l'aide du bouton droit de la sou-
ris et activez ou désactivez la commande Noms longs.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories imbriquées à un rapport » (p. 19)
• « Introduction : aperçu » (p. 11)

Utilisation de tableaux imbriqués


Votre cube contient des dimensions constituées d'un ou de plusieurs niveaux de catégories. Par
exemple, la dimension Années du cube Vacances et aventure contient quatre niveaux.

18 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

Un tableau imbriqué permet de visualiser plusieurs niveaux simultanément. En mode Explorer ou


en mode Reporter, les niveaux imbriqués peuvent être :
• des niveaux multiples provenant d'une dimension,
• des niveaux provenant de diverses dimensions,
• des niveaux provenant d'une dimension imbriquée dans plusieurs mesures.
Dans les rapports de type Reporter, les niveaux imbriqués peuvent également être créés à partir de
branches secondaires de niveaux de la même dimension.
Dans les rapports de type Explorer, les niveaux combinés d'une même dimension doivent être
imbriqués de manière à ce que les catégories filles apparaissent directement en dessous des catégo-
ries mères.

Ajout de catégories imbriquées à un rapport


Description
Vous pouvez ajouter des catégories imbriquées à un rapport afin de voir un autre niveau d'infor-
mations relatives à votre entreprise. Les catégories peuvent être imbriquées dans la même dimen-
sion ou dans une dimension différente (auquel cas les catégories sont combinées).

Dans les rapports de type Explorer


Lorsque vous faites glisser une catégorie sur une catégorie imbriquée, les catégories filles de la
catégorie déplacée remplacent la catégorie imbriquée et ses catégories soeurs.

Exemple
Si vous faites glisser la catégorie Lieux sur le rapport, ses catégories filles (Europe, Australo-Asie,
Amériques) apparaissent alors en tant que catégories imbriquées.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 19


Chapitre 1 : Introduction

Dans les rapports de type Reporter


Lorsque vous faites glisser une catégorie sur une catégorie imbriquée, la catégorie déplacée est
ajoutée au rapport.

Procédure
1. Cliquez sur la commande Fenêtre des dimensions du menu Affichage.
2. Dans la fenêtre des dimensions, sélectionnez la catégorie à ajouter.
Dans un rapport de type Explorer, sélectionnez la catégorie mère des catégories à ajouter.
3. Faites glisser cette catégorie sur votre rapport.
Une ligne noire verticale ou horizontale indique un emplacement d'insertion valide.
Deux points d'insertion régissent la manière dont les catégories sont imbriquées. L'un est délimité
par une barre courte et l'autre, par une barre longue.
Les points d'insertion longs sont disponibles à la fois dans les rapports de type Explorer et dans les
rapports de type Reporter. Vous pouvez utiliser ces points d'insertion pour ajouter des catégories à
toutes les lignes ou à toutes les colonnes en tant que niveau supérieur ou inférieur.
Par exemple, dans un rapport de type Explorer, les colonnes contiennent la dimension Lieux et les
lignes contiennent la dimension Années. Vous pouvez, à l'aide du point d'insertion long, ajouter
les descendants de la dimension Années en tant que catégories imbriquées dans toutes les lignes du
rapport.

Dans le rapport qui en résulte, les descendants de la dimension Années sont imbriqués dans toutes
les lignes.

20 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

Les points d'insertion courts n'apparaissent que dans les rapports de type Reporter. Vous pouvez
utiliser ces points d'insertion pour ajouter des catégories à certaines lignes ou à certaines colonnes
en tant que niveaux inférieurs.
Par exemple, dans un rapport de type Reporter, les colonnes contiennent la dimension Lieux et les
lignes contiennent la dimension Années. Vous pouvez, à l'aide du point d'insertion court, ajouter
les descendants de la dimension 1996 en tant que catégories imbriquées dans la ligne 1996 du rap-
port.

Dans le rapport qui en résulte, les descendants de 1996 ne sont imbriqués qu'à côté de cette ligne.

Procédure
• Sélectionnez les catégories que vous souhaitez ajouter et faites-les glisser sur le rapport.
Les catégories peuvent être déplacées à partir :
• la fenêtre des dimensions,
• de la ligne des dimensions,
• des lignes, colonnes ou couches du rapport,
• d'un autre rapport.

Remarque
• Pour supprimer un niveau entier d'un rapport imbriqué, cliquez sur une catégorie à l'aide du
bouton droit de la souris, sur l'option Supprimer, puis sur Niveau.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 21


Chapitre 1 : Introduction

Conseil
• Afin de préserver la relation parent-descendants des niveaux d'une dimension avant d'ajouter
ceux-ci à un rapport de type Reporter, sélectionnez les niveaux en question et cliquez sur le
bouton Créer des niveaux imbriqués.
• Pour copier une catégorie se trouvant déjà dans votre rapport de type Reporter, appuyez sur la
touche [Ctrl] avant de déposer la catégorie à son nouvel emplacement.
• Pour supprimer un niveau entier d'un rapport imbriqué, cliquez sur une catégorie du niveau à
l'aide du bouton droit de la souris, puis cliquez sur Supprimer et enfin sur Niveau.

Sélection de catégories imbriquées


Si vous ajoutez une catégorie imbriquée à toutes les lignes ou à toutes les colonnes d'un niveau (à
l'aide des points d'insertion longs), toutes les modifications apportées à la catégorie s'appliquent à
toutes les occurrences de cette catégorie.
Par exemple, si vous ajoutez les descendants de Lieux en tant que catégories imbriquées pour tous
les produits, le fait de sélectionner une des catégories Lieux a pour effet de mettre en évidence tou-
tes les occurrences de cette zone géographique.

Comme toutes les occurrences de la catégorie sont sélectionnées, toute action exécutée sur une des
occurrences de la catégorie (déplacement, suppression, mise en forme, etc.) s'applique à toutes les
occurrences de cette catégorie.
Si vous ajoutez une catégorie imbriquée à une seule des lignes ou des colonnes d'un niveau (à
l'aide des points d'insertion courts), toutes les modifications apportées à la catégorie s'appliquent
uniquement à cette occurrence de la catégorie, même si la catégorie est à nouveau ajoutée ultérieu-
rement.
Si, par exemple, vous ajoutez Australo-Asie, Europe et Amériques en tant que catégories imbri-
quées dans Produits de plein-air et que vous ajoutez alors ces mêmes catégories à la gamme Ligne
de sport VA, le fait de sélectionner une des catégories (Australo-Asie) a pour effet de ne mettre en
évidence que cette occurrence.

22 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

Échange de catégories imbriquées


Vous pouvez échanger les tableaux imbriqués de deux manières : par catégorie entière ou par caté-
gorie partielle.
Vous pouvez échanger toutes les lignes et toutes les colonnes d'un tableau imbriqué en procédant à
une permutation intégrale de catégorie. Pour cela, vous devez utiliser la commande Échanger
(menu Exploration).
Vous pouvez procéder à un échange partiel de catégorie pour permuter les niveaux imbriqués pro-
venant de diverses dimensions d'un tableau de type Explorer en faisant glisser une catégorie d'un
niveau à un autre.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories à un rapport » (p. 17)
• « Introduction : aperçu » (p. 11)

Ajout de catégories combinées à un rapport de type Reporter


Description
Dans les rapports de type Reporter, vous pouvez ajouter de nouvelles catégories combinées. Cel-
les-ci apparaissent sous forme d'une catégorie unique unifiée et non sous forme des catégories qui
les composent. Les catégories unifiées sont compatibles avec les versions antérieures à PowerPlay
6.0. Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « À quoi sert le bouton Intersection de la
boîte à outils ? » (p. 189).
En combinant des catégories avec des mesures ou des catégories de date, vous pouvez créer des
catégories combinées identifiant des informations vitales sur votre entreprise.

Procédure
1. Cliquez sur la commande Fenêtre des dimensions du menu Affichage.
2. Dans la fenêtre des dimensions, cliquez sur deux catégories ou plus à combiner tout en main-
tenant la touche [Ctrl] enfoncée.
Les catégories doivent provenir de dimensions différentes. Si vous sélectionnez des catégories
de la même dimension, PowerPlay les ajoute sous forme de catégories individuelles.
3. Cliquez sur le bouton Intersection de la boîte de dialogue.
4. Cliquez sur le bouton Ajouter en tant que lignes ou sur le bouton Ajouter en tant que colonnes
de la boîte à outils pour ajouter la nouvelle catégorie à votre rapport.

Remarque
• Vous pouvez combiner des catégories en créant des catégories imbriquées. Pour en savoir
davantage, reportez-vous à la section « Ajout de catégories à un rapport » (p. 17).

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories imbriquées à un rapport » (p. 19)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 23


Chapitre 1 : Introduction

• « Ajout de catégories à un rapport » (p. 17)


• « Exploration des dimensions : aperçu » (p. 61)
• « Introduction : aperçu » (p. 11)

Ajout d'une couche


Description
Vous pouvez ajouter une couche dans un graphique afin d'afficher les détails d'une autre dimen-
sion.

Exemple
Un rapport affiche le nombre de produits vendus par trimestre. En ajoutant la dimension Lieux
sous forme d'une couche, vous pouvez connaître les quantités de produits vendues aux Amériques,
en Europe et en Australo-Asie.

Procédure
• Faites glisser un dossier de dimension ou un dossier de la fenêtre des dimensions vers la cou-
che cible sur la ligne des dimensions.
Dans un rapport de type Explorer, une couche récapitulative ainsi que ses catégories filles sont
ajoutées en tant que couches, tandis que dans un rapport de type Reporter, seule la catégorie
sélectionnée est ajoutée en tant que couche. Vous pouvez ajouter les catégories de niveau infé-
rieur à la couche.

Conseil
• Pour modifier le contenu d'une couche dans les rapports de type Reporter, faites glisser un
dossier de dimension différent vers la couche cible. Pour modifier le contenu d'une couche
dans les rapports de type Reporter, supprimez la couche et faites glisser un dossier de dimen-
sion différent vers la couche cible.
• Pour modifier le nom d'un libellé, sélectionnez une couche et utilisez la commande Renommer
le libellé (menu Édition) ou cliquez avec le bouton droit de la souris sur le nom du libellé, puis
sur Renommer le libellé. Pour rétablir le nom de libellé implicite, sélectionnez la ligne, la
colonne ou la couche, ouvrez la boîte de dialogue Renommer le libellé, puis cliquez sur le bou-
ton Réinitialiser.
• Pour passer d'une couche à une autre, cliquez sur l'une des flèches de la couche. La flèche
orientée vers le bas permet de passer aux couches inférieures et la flèche orientée vers le haut
permet de revenir en arrière.

• Pour accéder directement à une couche spécifique, cliquez avec le bouton droit de la souris sur
le libellé de couche, puis cliquez sur l'option Aller à la couche. Cliquez sur la couche à laquelle
vous voulez accéder, puis sur OK.
• Pour passer à un niveau de couche supérieur ou inférieur, cliquez avec le bouton droit de la
souris sur le libellé et cliquez ensuite sur la commande Niveau supérieur ou Niveau inférieur.
• Pour supprimer une couche d'un rapport de type Reporter, sélectionnez une couche, puis
appuyez sur [Suppr] ou cliquez sur la couche à l'aide du bouton droit de la souris et cliquez
sur l'option Supprimer la couche active.
• Pour supprimer toutes les couches d'un rapport, cliquez sur la couche avec le bouton droit de
la souris, puis sur l'option Supprimer toutes les couches.

Documentation complémentaire
• « Introduction : aperçu » (p. 11)

24 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

Duplication d'un rapport


Procédure

Duplication en rapport de type Reporter


• Dans le rapport de type Explorer, cliquez sur la commande Reproduire sous, puis sur Nou-
veau rapport de type Reporter (menu Fichier).

Duplication en rapport de type Explorer


• Dans le rapport de type Reporter, cliquez sur la commande Reproduire sous, puis sur Nou-
veau rapport de type Explorer (menu Fichier).

Remarque
• Implicitement, les rapports dupliqués possèdent une ligne des dimensions partagée. Vous pou-
vez désactiver cette fonction avec l'option Dimensions partagées (menu Fichier).
• Si vous utilisez le pourcentage d'un total ou d'un sous-total pour la commande Afficher les
valeurs sous forme de (menu Exploration), et que vous dupliquez un rapport de type Explorer
en rapport de type Reporter, PowerPlay affiche les valeurs sous forme de nombres (et non de
pourcentages) et place la ligne et la colonne récapitulatives dans le corps du rapport.
• Lorsque vous basculez d'un rapport de type Reporter vers un rapport de type Explorer, un
message signale que certaines informations risquent d'être perdues. Par exemple, les calculs et
les catégories de classement sont perdus lorsque vous basculez d'un rapport de type Reporter
vers un rapport de type Explorer.

Conseil
• Pour changer de type de rapport, cliquez sur la commande <Passer à Explorer ou Passer à
Reporter> (menu Exploration).

Documentation complémentaire
• « Copie d'informations entre les rapports » (p. 25)
• « Introduction : aperçu » (p. 11)

Copie d'informations entre les rapports


Étapes
1. Ouvrez les rapports entre lesquels vous souhaitez copier les informations.
2. Dans le menu Fenêtre, cliquez sur l'une des commandes d'affichage en mosaïque.
3. Sélectionnez les catégories à copier.
4. Faites-les glisser d'un rapport à un autre.

Remarque
• Lorsque vous copiez des catégories entre les rapports, tout formatage appliqué à une catégorie
dans un des rapports n'est pas appliqué à l'autre rapport.

Documentation complémentaire
• « Duplication d'un rapport » (p. 25)
• « Introduction : aperçu » (p. 11)

Masquage de catégories
Procédure
1. Pour masquer des catégories, sélectionnez une ou plusieurs catégories dans votre rapport.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Masquer, puis sur la commande Catégories
sélectionnées.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 25


Chapitre 1 : Introduction

Remarque
• Vous ne pouvez pas masquer des couches. Vous devez les supprimer du rapport.
• Lorsque vous montrez des catégories, certaines restent cachées :
• les catégories qui ont été cachées par l'application d'une définition d'exception personnalisée.
Par exemple, si vous appliquez une définition d'exception personnalisée qui masque les don-
nées, la commande Montrer n'a aucun effet sur ces catégories.
• les catégories masquées à cause du classement. Par exemple, si vous classez le rapport afin
d'afficher les dix produits les plus vendus du mois écoulé, lorsque vous utilisez la commande
Montrer, les autres produits ne sont pas visibles.
• les catégories masquées par la suppression de valeurs. Par exemple, si vous spécifiez que les
valeurs manquantes ne doivent pas être affichées, l'utilisation de la commande Montrer ne
permet pas d'afficher les valeurs manquantes.

Conseil
• Pour afficher les catégories, cliquez sur la commande Montrer (menu Format).
• Pour masquer rapidement des catégories non sélectionnées, cliquez sur la commande Mas-
quer, puis sur la commande Catégories non sélectionnées (menu Format).
• Pour masquer rapidement une catégorie dans les tableaux des rapports de type Explorer,
réduisez sa largeur (dans le cas d'une colonne) ou sa hauteur (dans le cas d'une ligne) à zéro.
• Pour masquer la catégorie de classement pour le graphique actif, cochez la case Masquer les
catégories de classement de l'onglet Affichage (menu Format, boîte de dialogue Options d'affi-
chage). Cette option n'est pas disponible pour les tableaux ou si vous avez sélectionné Graphi-
ques imbriqués (menu Exploration). Les catégories classées sont implicitement masquées dans
les graphiques à nuage de points.

Que faire si...


• les données masquées s'affichent ?
Si vous utilisez l'une des commandes Masquer (menu Format), les données sont masquées
temporairement. Par exemple, si vous examinez les ventes de 1997 pour les catégories Europe,
Amériques et Australo-Asie, vous pouvez sélectionner la catégorie Amériques et choisir la
commande Masquer puis Catégories non sélectionnées (menu Format). Lorsque vous passez
au niveau inférieur, seules les données pour les Amériques sont affichées. Si vous passez au
niveau supérieur maximal, les données pour l'Europe, les Amériques et l'Australo-Asie réap-
paraissent.
Pour masquer complètement les catégories, appliquez la commande Style masqué à l'aide de la
commande Styles (menu Format) ou supprimez les catégories si un rapport de type Reporter
est actif.

Documentation complémentaire
• « Élimination des informations superflues » (p. 29)
• « Affichage de catégories récapitulatives » (p. 26)

Affichage de catégories récapitulatives


Dans les rapports de type Explorer, vous pouvez masquer ou afficher les catégories récapitulatives
d'un rapport de tableaux imbriqués.

Exemple
Vous avez préparé un rapport PowerPlay comparant par type les performances sur un an des
investissements à capital variable de votre entreprise. Comme vous n'utilisez pas les récapitulatifs
pour comparer les performances, vous avez décidé de masquer les catégories récapitulatives.
Néanmoins, la portée de votre analyse a changé et vous avez maintenant besoin de voir les catégo-
ries récapitulatives.

Procédure
1. Ouvrez votre rapport de type Explorer et cliquez sur le tableau à modifier.

26 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage, puis sélectionnez l'onglet
Options générales.
3. Dans la zone Récapitulatifs, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Sélectionnez l'option Afficher les lignes récapitulatives afin d'inclure les lignes récapitula-
tives dans le tableau.
• Sélectionnez l'option Afficher les colonnes récapitulatives afin d'inclure les colonnes réca-
pitulatives dans le tableau.
• Sélectionnez l'option Afficher les récapitulatifs imbriqués afin d'inclure le détail des lignes
récapitulatives extérieures.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour supprimer les récapitulatifs à un niveau spécifique des données, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur une catégorie de ligne ou de colonne, puis cliquez sur la commande Mas-
quer les récapitulatifs de ce niveau.

Documentation complémentaire
• « Masquage de catégories » (p. 25)
• « Élimination des informations superflues » (p. 29)

Personnalisation du contenu des rapports


Description
Dans PowerPlay, vous pouvez personnaliser le contenu d'un rapport en utilisant la fonction d'invi-
tes de la boîte de dialogue Options de déploiement (menu Fichier). Vous pouvez sélectionner les
éléments pour lesquels une invite apparaîtra lorsque l'utilisateur ouvrira le rapport au format PDF
dans PowerPlay Web Viewer.
Les rapports sont implicitement diffusés sans invite. Vous pouvez modifier les propriétés d'invite
implicites dans l'assistant de publication dans Upfront avant de publier ou de republier un rapport
dans Upfront. Pour en savoir davantage sur la publication dans Upfront, reportez-vous à la sec-
tion « Publication dans Upfront » (p. 168).
Remarque : Les options de déploiement sont enregistrées avec le rapport aux formats .ppr et .ppx.

Procédure
1. Ouvrez le rapport que vous souhaitez publier dans Upfront.
Vous pouvez uniquement publier dans Upfront des rapport créés dans des cubes distants.
2. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Options de déploiement.
3. Dans la zone Inviter l'usager de rapports à sélectionner les options suivantes (onglet Deman-
des), indiquez les options d'invite dont dispose l'utilisateur lorsqu'il ouvre le rapport publié.
4. Cliquez dans l'onglet Options PDF.
5. Dans la zone Enregistrer, spécifiez la partie du rapport visible pour l'utilisateur lorsqu'il ouvre
le rapport publié.
6. Dans la zone Options d'enregistrement des graphiques sélectionnés, spécifiez les propriétés du
rapport que vous souhaitez enregistrer avec le rapport publié.
7. Selon l'option que vous avez sélectionnée dans la zone Enregistrer, certains éléments ne sont
pas disponibles.
8. Cliquez sur le bouton OK.

Documentation complémentaire
• « Introduction : aperçu » (p. 11)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 27


Chapitre 1 : Introduction

Suppression des informations inutiles


Description

Suppression des zéros


Vous pouvez supprimer les données inutiles, telles que les zéros, les valeurs manquantes apparais-
sant sous forme « nd » ou de zéros et le résultat des divisions par zéro. Par exemple, si une ligne ne
contient que des zéros, vous pouvez la supprimer.
Lorsque vous classez des données, la catégorie de classement n'a aucun effet sur la suppression de
valeurs. Par exemple, vous ajoutez une catégorie de classement et souhaitez supprimer les valeurs
nulles. Une ligne ne contient que des zéros, sauf la dernière cellule qui contient la valeur de la caté-
gorie de classement. PowerPlay ignore la catégorie de classement et supprime la ligne de zéros.
Lorsque vous appliquez la suppression des zéros à un graphique prenant en charge plusieurs mesu-
res, elle n'est appliquée qu'à la première mesure. Vous ne pouvez pas appliquer de suppression à
une seconde mesure, telle que la ligne d'un graphique de corrélation, ou à des conditions lorsque
les deux mesures sont égales à zéro.
Dans les rapports Explorer, la suppression des zéros s'exécute sur les données visibles sans tenir
compte des lignes ou des colonnes masquées. Cela inclut l'état de la catégorie récapitulative. Par
exemple, une ligne contient tous les zéros sauf ceux de la catégorie récapitulative. Vous masquez la
catégorie récapitulative. La suppression des zéros entraîne la suppression de la ligne, même si la
catégorie récapitulative masquée possède une valeur.
Vous pouvez contrôler le mode de suppression des zéros dans les rapports. Pour obtenir de
meilleurs performances, supprimez uniquement les valeurs nulles, et non les zéros résultant de cal-
culs (cumuls ou calculs dont le résultat est zéro). Cliquez sur l'option Valeurs nulles de l'onglet
Suppression (commande Préférences du menu Fichier) et effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour supprimer uniquement les valeurs nulles, saisissez l'entrée suivante dans votre fichier
Cern.ini, où le numéro de version n s'affiche dans le chemin d'installation : DisableMaxZero-
Suppress=1.
• Pour supprimer les zéros résultant de calculs et les valeurs nulles (paramètre implicite), saisis-
sez l'entrée suivante dans votre fichier Cern.ini, où le numéro de version n s'affiche dans le
chemin d'installation : DisableMaxZeroSuppress=0. Vous pouvez également supprimer
l'entrée DisableMaxZeroSuppress de votre fichier Cern.ini.
Pour en savoir davantage sur la suppression des zéros dans les bases de données OLAP tierces,
reportez-vous au manuel en ligne Guide de connexion aux serveurs OLAP.

Filtre 80/20
Le filtre 80/20 vous permet de supprimer les lignes et les colonnes dont les valeurs ne sont pas très
significatives pour votre rapport de type Explorer. Les valeurs sont classées par ordre décroissant.
Les valeurs qui contribuent à plus de 80 % du total sont considérées comme significatives et appa-
raissent dans le rapport. Les autres valeurs, celles qui ne sont pas nécessaires pour atteindre 80 %
du total, sont supprimées et sont regroupées dans la catégorie « Autre ». Le libellé de la catégorie
« Autre » apparaît en italique.
Dans les rapports imbriqués, chaque valeur est comparée au récapitulatif total. Plusieurs catégo-
ries « Autre » peuvent donc apparaître à différents niveaux.
Vous ne pouvez pas appliquer le filtre 80/20 sur les lignes, les colonnes ou les couches qui com-
prennent deux mesures ou plus.
Si vous échangez des lignes et des colonnes après avoir sélectionné une option de filtre 80/20, la
suppression s'effectue sur l'option sélectionnée. Par exemple, les colonnes de votre tableau repré-
sentent les Produits et les lignes représentent les Années. Vous appliquez un filtre 80/20 sur les
colonnes, puis vous échangez les lignes et les colonnes. Le filtre 80/20 s'applique toujours sur les
colonnes.
Remarque : Dans les cubes des services d'analyse de Microsoft SQL Server, si la création de la
catégorie « Autre » comprend une catégorie qui fait également l'objet d'un filtre dans le cadre de
la suppression 80/20, il en résulte un conflit et PowerPlay renvoie la valeur S/O au lieu de la caté-
gorie « Autre ».

28 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

Procédure

Suppression des zéros


1. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Préférences, puis dans l'onglet Suppression.
2. Dans la zone Options de suppression, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour supprimer une ligne ou une colonne comprenant toutes les valeurs nulles, cliquez sur
l'option Valeurs nulles.
• Pour supprimer une ligne ou une colonne dont les valeurs de toutes les cellules sont le
résultat d'une division par zéro, cliquez sur l'option Division par zéro.
• Pour supprimer une ligne ou une colonne dont toutes les cellules comprennent des valeurs
manquantes, cliquez sur l'option Valeurs manquantes.
• Pour supprimer une ligne ou une colonne dont toutes les cellules contiennent des valeurs
supérieures à la limite autorisée par le type de données des mesures, cliquez sur l'option
Valeurs de débordement.
3. Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Suppression, sur Zéros, puis sur l'option
Lignes et colonnes, Lignes seulement ou Colonnes seulement.

Suppression de valeurs non significatives via la règle 80/20


• Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Suppression, En fonction de la règle
80/20, puis sur l'option Lignes et colonnes, Lignes seulement ou Colonnes seulement.

Remarque
• Vous pouvez modifier les paramètres implicites de suppression des valeurs dans l'onglet Sup-
pression (boîte de dialogue Préférences). La zone Options de suppression de l'onglet Suppres-
sion détermine les valeurs supprimées dans les nouveaux rapports. Ces options n'ont aucun
effet si la commande Suppression des zéros (menu Exploration) est désactivée.
• Toutes les catégories « Autre » qui se trouvent le long d'un axe (c'est-à-dire le long des lignes,
des colonnes ou des couches) partagent les caractéristiques de format, de nom et de fonction
de masquage. Par exemple, vous avez deux niveaux d'imbrication dans des lignes et trois caté-
gories « Autre » apparaissent le long des lignes. Si vous définissez la couleur de police à rouge
pour l'une des catégories « Autre », toutes les catégories « Autre » des lignes deviennent rou-
ges.
• Vous ne pouvez pas renommer la catégorie « Autre », ni même effectuer des calculs ou un
classement sur cette catégorie.
• Vous pouvez utiliser le curseur pour passer au niveau inférieur dans la catégorie « Autre » si
l'une des deux catégories de l'intersection peut être parcourue. Cependant, vous ne pouvez pas
procéder à cette opération à partir du menu contextuel. En effet, vous ne pouvez pas parcourir
ces types de catégories.
• Si vous sélectionnez l'option de filtre 80/20, puis que vous passez au mode Reporter et enre-
gistrez le rapport, le filtre 80/20 n'est pas enregistré avec le rapport.

Conseil
• Pour afficher les catégories regroupées dans la catégorie « Autre », ouvrez la boîte de dialogue
Explication.

Documentation complémentaire
• « Masquage de catégories » (p. 25)
• « Élimination des informations superflues » (p. 29)
• « Affichage de catégories récapitulatives » (p. 26)

Élimination des informations superflues


Procédure

Suppression d'une catégorie ou d'un niveau dans des rapports de type Reporter
1. Sélectionnez la catégorie ou le niveau que vous voulez supprimer.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 29


Chapitre 1 : Introduction

2. Dans le menu Édition, cliquez sur la commande Supprimer, puis sur l'option Catégories ou
Niveau.

Suppression de catégories masquées dans des rapports de type Reporter


1. Dans le menu Édition, cliquez sur la commande Supprimer, puis sur l'option Catégories mas-
quées.
2. Dans la boîte de dialogue Suppression des catégories masquées, cochez une ou plusieurs cases
qui correspondent aux catégories masquées que vous voulez supprimer.
3. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Dans un tableau, vous pouvez supprimer tout niveau à tout moment, sans supprimer les des-
cendants du niveau supprimé. Par exemple, un tableau possède trois niveaux d'imbrication
basés sur les Années, les Trimestres et les Mois. Si vous supprimez le niveau Trimestres, le rap-
port affichera deux niveaux d'imbrication : Années et Mois. La suppression du niveau inter-
médiaire (Trimestres) n'entraîne pas la suppression du niveau le plus fin (Mois).
• Si vous masquez des catégories en classant celles-ci à partir du début ou de la fin du rapport
(par exemple les dix premières) par l'application d'une définition d'exception personnalisée
ou la suppression des zéros, vous pouvez supprimer ces catégories masquées afin d'améliorer
les performances de PowerPlay. Les catégories masquées font toujours partie du rapport et uti-
lisent la mémoire disponible. Lorsque vous supprimez des catégories masquées, PowerPlay
fonctionne plus rapidement.
• Vous ne pouvez pas supprimer des catégories masquées lorsque des couches se trouvent dans
le rapport car les critères de classement ou de suppression des valeurs pour une couche ne
s'appliquent pas forcément aux autres.

Conseil
• Pour masquer temporairement une catégorie, utilisez l'une des commandes de l'option Mas-
quer (menu Format) ou redimensionnez la catégorie pour lui donner une hauteur ou une lar-
geur égale à zéro.
• Pour supprimer plusieurs mesures que vous avez ajoutées à un rapport de type Explorer, sélec-
tionnez ces mesures, puis cliquez sur la commande Supprimer.

Que faire si...


• vous voulez supprimer une catégorie alors que vous vous trouvez dans un rapport de type
Explorer ?
Vous pouvez uniquement supprimer les catégories calculées ou de classement à partir d'un
rapport de type Explorer. Vous pouvez cependant masquer les autres catégories en utilisant
l'une des commandes Masquer (menu Format).

Documentation complémentaire
• « Masquage de catégories » (p. 25)
• « Affichage de catégories récapitulatives » (p. 26)

Observations sur la conception de rapports accessibles


Cognos accorde énormément d'importance à aider les personnes handicapées et produit des solu-
tions permettant de rendre accessibles les lieux de travail et les technologies. Par exemple, Cognos
Series 7 offre une solution d'accès à la lecture des rapports Cette solution est actuellement disponi-
ble en anglais. Outre la solution d'accès à la lecture des rapports en anglais, le thème Upfront
accessible peut être lu en anglais et en français.
Lorsque l'option d'accessibilité est activée dans PowerPlay Enterprise - Administration des ser-
veurs et que les rapports PowerPlay sont au format PDF, ces derniers sont publiés avec des balises
pouvant être interprétées par les lecteurs d'écran.
Lorsque vous créez des rapports accessibles à des handicapés visuels, vous devez prendre en
compte les points suivants :

30 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 1 : Introduction

• Évitez d'utiliser des signes visuels tels que du texte en gras ou en couleur pour communiquer
des informations importantes.
• Évitez d'utiliser des images ou des objets OLE dans des documents au format .pdf.
Ces objets sont balisés en tant qu'artefacts et sont ignorés par les lecteurs d'écran.
• Évitez d'utiliser une mise en forme conditionnelle pour communiquer des informations impor-
tantes.
• Si vous utilisez un graphique, assurez-vous qu'un tableau est également présent et qu'il con-
tient les mêmes informations que ce graphique.
En plus de ces instructions, considérez les caractéristiques de création de rapports qui ne sont pas
prises en charge pour les rapports accessibles dans votre produit.
Les fonctions de création de rapports PowerPlay suivantes ne sont pas prises en charge en cas de
rapports accessibles :
• mise en évidence des exceptions,
• verbalisation d'images,
• verbalisation des fonctionnalités des barres de défilement horizontale et verticale,
• verbalisation de cadres multiples (par exemple, un tableau et un graphique circulaire sur une
même page).
En outre, la Table des matières de PowerPlay Web n'est pas prise en charge et l'accessibilité à des
tableaux complexes demeure restreinte vu les limites actuelles de la technologie d'aide.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 31


Chapitre 1 : Introduction

32 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Mise à jour de rapports standard : aperçu


Comme les données sont constamment modifiées dans votre cube, il est important de mettre à jour
les rapports. Ainsi, vous gagnez du temps et améliorez vos possibilités de génération de rapports.
Vous pouvez
• partager la ligne des dimensions entre deux rapports,
• définir et utiliser des rapports comme modèles,
• mettre automatiquement à jour les informations. À chaque ouverture d'un rapport existant ou
à chaque changement de niveau, les informations sont mises à jour.
• mettre à jour les informations manuellement. Si vous travaillez dans un cube de grande taille,
les mises à jour peuvent être longues. Si vous effectuez une mise à jour manuelle, vous pouvez
mettre en forme les lignes, les colonnes et les couches, passer aux niveaux d'informations sou-
haités et ajouter ensuite à votre guise les données les plus récentes.
• créer des rapports standard en utilisant des sous-ensembles dynamiques mis à jour à chaque
changement dans le cube affectant les catégories du sous-ensemble.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)

Partage de la ligne des dimensions


Des rapports peuvent partager une ligne des dimensions s'ils utilisent le même cube. Une ligne des
dimensions partagée sert à afficher simultanément des informations sur différentes catégories.
Quand deux rapports partagent une ligne des dimensions, toute modification apportée aux dimen-
sions (autres que les mesures) dans un rapport se répercute automatiquement dans l'autre.
Implicitement, les rapports créés à partir du même cube partagent la ligne des dimensions. Si vous
voulez passer aux niveaux inférieurs et filtrer un rapport sans modifier les autres rapports ouverts,
désélectionnez la case Partager la ligne des dimensions, dans l'onglet Dimensions de la boîte de
dialogue Préférences.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 33


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Exemple
Vous êtes responsable régional des ventes d'une société commercialisant du matériel de camping.
Vous avez créé deux rapports pour l'analyse des performances de vente de votre gamme de pro-
duits. Ces rapports partagent une ligne des dimensions : un rapport affiche les tendances des ven-
tes de produits au cours des deux dernières années et l'autre indique les revenus par type de
consommateur et par zone géographique.
Vous souhaitez examiner les performances des tentes VA sur les deux dernières années et savoir
quel type de consommateurs et quelles zones géographiques génèrent le plus de bénéfices. Cepen-
dant, vous ne voulez pas que ce filtre apparaisse dans le deuxième rapport et vous désactivez donc
la ligne des dimensions partagée.

Procédure
• Cliquez sur la commande Dimensions partagées du menu Fichier.

Conseil
• Pour visualiser directement les modifications apportées aux rapports partageant une ligne des
dimensions, disposez les rapports en mosaïque. Lorsque vous passez aux niveaux inférieurs
dans un rapport, vous voyez automatiquement les effets dans les autres rapports.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)
• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

Création d'un modèle de rapport


Configurer des modèles de rapport peut vous faire gagner du temps et rendre service aux nou-
veaux utilisateurs de PowerPlay.
Vous pouvez définir un rapport à utiliser comme modèle avec un même cube, c'est-à-dire un cube
comportant les mêmes dimensions de niveau le plus élevé. Dans le doute sur la similitude de deux
cubes, consultez votre administrateur.

Exemple
Vous êtes directeur des ressources humaines d'une société d'envergure nationale commercialisant
du matériel de camping. Vous disposez de trois groupes principaux de produits (Ligne environne-
mentale, Ligne de sport VA et Produits de plein-air) qui opèrent en tant qu'unités commerciales
stratégiques indépendantes. Pour l'analyse, chaque unité utilise un cube différent. Vous créez un
modèle de rapport pour que chaque directeur présente les données de la même manière.

Procédure
1. Définissez les informations devant apparaître dans le rapport. Par exemple, ajoutez des caté-
gories, passez aux niveaux inférieurs ou filtrez les informations.

34 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

2. Attribuez une mise en forme au rapport. Par exemple, ajoutez un titre, redimensionnez des
lignes et des colonnes et modifiez la police et le style des libellés et des valeurs.
3. Enregistrez le rapport.
Définissez votre modèle de rapport en lecture seule de façon à ce que les utilisateurs ne le rem-
placent pas lorsqu'ils enregistrent leurs nouveaux rapports.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)
• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local


Procédure
1. Dans le menu Fichier, sélectionnez la commande Ouvrir.
2. Cochez la case Rechercher le cube.
3. Dans la zone Type, sélectionnez Rapports PowerPlay (*.ppx).
4. Recherchez le rapport et sélectionnez-le.
5. Cliquez sur l'option Ouvrir.
6. Dans la zone Accès, sélectionnez Local.
Il est impératif d'installer la version utilisateur de PowerPlay ou PowerPlay Transformer (ver-
sion Windows ou UNIX) pour pouvoir accéder à un cube local.
7. Recherchez le cube et sélectionnez-le.
8. Cliquez sur l'option Ouvrir.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 35


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)


• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant


Procédure
1. Dans le menu Fichier, sélectionnez la commande Ouvrir.
2. Cochez la case Rechercher le cube.
3. Dans la zone Type, sélectionnez Rapports PowerPlay (*.ppx).
4. Recherchez le rapport et sélectionnez-le.
5. Cliquez sur le bouton OK.
6. Dans la zone Accès, sélectionnez Distant.
Si vous n'avez installé ni la version utilisateur de PowerPlay ni PowerPlay Transformer (ver-
sion Windows ou UNIX), l'option Distant est le seul choix possible et est automatiquement
sélectionnée.
7. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour accéder à une connexion existante, choisissez-en une dans la zone Connexion.
• Pour créer une nouvelle connexion, cliquez sur le bouton Connexions.
• Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « Création d'une connexion à
distance » (p. 13).
8. Sélectionnez le cube.
9. Cliquez sur le bouton OK.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

Mise à jour des rapports


Implicitement, PowerPlay met automatiquement à jour les rapports pour que les catégories de
votre rapport contiennent les valeurs les plus récentes.
Si vous voulez afficher les informations les plus récentes uniquement lorsque vous en avez besoin,
procédez à des mises à jour manuelles. Ceci est très utile si vous voulez mettre à jour vos rapports
uniquement lorsque vous en avez le temps.

36 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Exemple
Vous êtes responsable de la gestion des informations dans une société commercialisant du matériel
de camping. Étant donné que vous travaillez avec de grands cubes, la mise à jour des rapports
prend beaucoup de temps. Vous décidez de mettre les rapports à jour manuellement tous les soirs
pour qu'ils soient prêts pour le lendemain matin.

Procédure pour désactiver la fonction de mise à jour automatique


• Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Obtenir les données, puis sur l'option
Automatiquement.

Procédure de mise à jour manuelle des rapports


• Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Obtenir les données, puis sur l'option
Maintenant.

Remarque
• Un point d'interrogation (?) apparaît dans les cellules du rapport jusqu'à la mise à jour des
données.
• Si l'administrateur supprime une dimension, vous ne pouvez pas ouvrir le rapport.
• Si l'administrateur supprime une ou plusieurs catégories, votre rapport affiche le mot erreur
au lieu de la place de la catégorie supprimée.

Conseil
• Pour activer la fonction de mise à jour automatique pour tous les nouveaux rapports, activez
la case Obtenir automatiquement les données dans l'onglet Options, de la boîte de dialogue
Préférences.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)
• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

Création de rapports standard


Un rapport standard est un rapport de type Reporter contenant au moins un sous-ensemble. Les
sous-ensembles sont dynamiques et sont mis à jour chaque fois que des modifications qui ont une
incidence sur les catégories du sous-ensemble sont apportées au cube. Vous pouvez par exemple
créer un sous-ensemble contenant le nom de tous les représentants de commerce d'une certaine
région. Chaque fois que vous ouvrez le rapport contenant le sous-ensemble, les données sont mises
à jour et la liste la plus récente des noms des représentants apparaît, et non pas uniquement les
noms qui étaient affichés lors de la création du rapport.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 37


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Les rapports standard sont très utiles lorsque les catégories du cube changent continuellement.
Même si vous pouvez utiliser des mises à jour automatiques ou manuelles pour afficher les valeurs
des nouveaux rapports, le rapport standard reste le seul à montrer les catégories ajoutées, suppri-
mées ou modifiées.

Création d'une définition de sous-ensemble


Une définition de sous-ensemble est une requête qui définit un nouvel ensemble de catégories basé
sur des critères spécifiques.
Une définition de sous-ensemble peut être créée grâce à :
• la boîte de dialogue Sous-ensembles d'une catégorie,
• la boîte de dialogue Recherche dans un cube,
• la boîte de dialogue Sous-ensemble évolué.
Une fois que vous avez créé une définition de sous-ensemble, celle-ci est affichée dans la fenêtre
des sous-ensembles du rapport jusqu'à sa suppression.

Création d'une définition de sous-ensemble d'une catégorie


Vous pouvez créer des sous-ensembles de catégories à l'aide de la boîte de dialogue Sous-ensembles
d'une catégorie, à partir de laquelle vous pouvez générer une définition de sous-ensemble basée sur
au moins un niveau d'une dimension.

Exemple
Vous êtes l'un des directeurs régionaux d'une société commercialisant du matériel de camping
dans le monde entier. Chaque année, vous devez présenter un rapport qui comprend le revenu des
ventes généré sur les deux dernières années pour tous les commerciaux aux Amériques. Vous créez
une définition de sous-ensemble de catégorie qui inclut les descendants de niveau le plus fin pour
les Amériques.

Procédure
1. Créez ou ouvrez un rapport de type Reporter.
2. À l'aide de la fenêtre des dimensions, cliquez sur le dossier des dimensions à utiliser pour créer
la définition.
3. Cliquez sur le bouton Créer une définition de sous-ensemble d'une catégorie dans la boîte à
outils.

38 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

4. Dans la zone Définition du sous-ensemble de la boîte de dialogue Sous-ensembles d'une caté-


gorie, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour utiliser les descendants du niveau sélectionné, cliquez sur l'option Descendants de
niveau suivant.
• Pour utiliser les descendants du niveau sélectionné et les descendants de ces catégories, cli-
quez sur l'option Descendants des deux niveaux suivants.
• Pour utiliser les descendants de niveau le plus fin de la dimension, sélectionnez l'option
Descendants de niveau le plus fin.
5. Cliquez sur l'option Enreg. le sous-ens. pour créer la définition de sous-ensemble dans la fenê-
tre des sous-ensembles.
6. Cliquez sur Fermer pour fermer la boîte de dialogue Sous-ensembles d'une catégorie.

Remarque
• Si vous cliquez sur l'option Descendants des deux niveaux suivants, le niveau inférieur est
imbriqué dans le niveau supérieur du rapport.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)
• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube


Vous créez une définition de sous-ensemble à l'aide de la boîte de dialogue Recherche dans un
cube. Utilisez cet outil pour rechercher toutes les catégories du cube correspondant aux critères
spécifiés dans le libellé de la catégorie.

Exemple
Vous travaillez pour le service de marketing d'une société commercialisant divers produits de cam-
ping. Vous devez présenter un rapport mensuel sur tous les produits finissant par les lettres VA.
Vous créez une définition de sous-ensemble de recherche dans le cube qui établit une liste de toutes
les catégories du cube finissant par ces lettres.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 39


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Procédure
1. Ouvrez un nouveau rapport ou un rapport existant.
2. Dans la boîte à outils de la fenêtre des dimensions, cliquez sur le bouton Créer une définition
de sous-ensemble de recherche dans un cube.
3. Dans la zone Objet à rechercher de la boîte de dialogue Recherche dans un cube, saisissez la
chaîne à rechercher.
4. Pour effectuer une recherche simple, dans la zone Motifs simples, effectuez l'une des opéra-
tions suivantes :
• Pour rechercher la chaîne où que ce soit dans le libellé de catégorie, cliquez sur l'option
Contient.
• Pour faire correspondre la chaîne avec le début du libellé de catégorie, cliquez sur l'option
Commence par.
• Pour faire correspondre la chaîne avec la fin du libellé de catégorie, cliquez sur l'option Se
termine par.
5. Pour effectuer une recherche évoluée, sélectionnez Options et effectuez l'une des opérations
suivantes :
• Pour effectuer une recherche faisant correspondre les caractères majuscules et minuscules
de la chaîne saisie dans la zone Objet à rechercher, sélectionnez l'option Respecter la
casse.
• Pour rechercher l'intégralité de la chaîne saisie dans la zone Objet à rechercher, sélection-
nez l'option Faire correspondre toute la catégorie.
• Pour utiliser des chaînes génériques dans la zone Objet à rechercher, sélectionnez l'option
Utiliser des chaînes génériques. Pour obtenir une liste de chaînes génériques, repor-
tez-vous à la section « Chaînes génériques » (p. 41).
6. Dans l'onglet Cube, effectuez l'une des opérations suivantes :
• dans la zone Dimension(s), sélectionnez la dimension à rechercher,
• dans la zone Nom, sélectionnez l'option de recherche par nom abrégé, par nom long ou
par description des catégories.
7. Cliquez sur le bouton Rechercher tout.
8. Cliquez sur l'option Enreg. le sous-ens., puis sélectionnez Fermer.

40 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Chaînes génériques

Caractère Recherche Exemple


^ Le début d'une chaîne. « ^inter » trouve « interprète » et
« interfère », mais ne trouve pas
« teinter ».

$ La fin d'une chaîne. « in$ » trouve « lin » et « matin », mais


ne trouve pas « interfère ».

? Tout caractère unique (sauf les « si? » trouve « six » et « sic », mais ne
caractères d'interligne). trouve pas « si ».

~ Aucune ou une occurrence du « attaches~ » trouve « attache » et


caractère précédent (ou de « attaches », mais ne trouve pas
l'expression secondaire). « attachement ».

* Zéro ou plus d'occurrences de tout « franc* » trouve « franc » et


caractère (sauf les caractères « franche ».
d'interligne).

# Aucune ou plusieurs occurrences « fichierx# » trouve « fichier » et


du caractère précédent (ou de « fichierxxx ».
l'expression secondaire).

@ Au moins une occurrence du « fichierx@ » trouve « fichierx » et


caractère précédent (ou de « fichierxxx », mais ne trouve pas
l'expression secondaire). « fichier ».

| Soit le caractère précédent (ou « actualis|té » trouve soit « actualisé »


expression secondaire), soit le soit « actualité ».
caractère suivant.

[] Tout caractère entre crochets. Des « p[oi]re » trouve « pore » et « pire ».


intervalles de caractères peuvent
être spécifiés en utilisant un tiret
(commencer par un tiret implique
une recherche sur celui-ci). Un
point d'exclamation placé au début
implique une inversion d'un
ensemble de caractères ; par
exemple [!a-m] recherche toutes les
possibilités sauf de a à m.

() Expressions secondaires, pour que « ab(cd)#e » trouve « ab » suivi


les caractères des chaînes d'aucune ou de plusieurs combinaisons
génériques secondaires et de « cd » suivi de « e ».
remplacement soient appliqués.

\ Littéralement le caractère suivant. « Comment \? » trouve « comment ? ».


Permet aux caractères de chaînes
génériques d'être considérés
comme des caractères normaux.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 41


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)


• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)
• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

Création d'une définition de sous-ensemble évolué


Vous créez une définition de sous-ensemble évolué à l'aide de la boîte de dialogue Sous-ensemble
évolué. Vous pouvez utiliser cet outil pour définir un sous-ensemble répondant à certains critères.
Vous pouvez par exemple définir un sous-ensemble contenant uniquement les articles de sport
vendus au Canada et aux États-Unis. Ces sous-ensembles (comme tous les sous-ensembles) étant
enregistrés avec le rapport, vous pouvez les réutiliser même si le cube est modifié.
Pour créer une définition de sous-ensemble évolué vous devez d'abord déterminer la dimension
que vous souhaitez utiliser. Si vous souhaitez par exemple que votre sous-ensemble se concentre
sur les succursales générant les ventes les plus élevées par revenu, vous devez sélectionner la
dimension Lieux car les succursales de ventes (qui sont l'objet de vos critères) sont incluses dans la
dimension Lieux. Si vous voulez également inclure le niveau Pays dans votre définition, vous pou-
vez faire apparaître plusieurs niveaux en les sélectionnant. (Il peut être nécessaire de sélectionner
une branche secondaire de niveaux si les niveaux qui vous intéressent ne se trouvent pas dans la
branche principale de niveaux.)
Les définitions de sous-ensemble évolué sont toujours limitées à une seule dimension car vous pou-
vez vous concentrer sur un seul type d'objet à la fois. Ceci signifie qu'il n'est pas possible de créer
une définition de sous-ensemble évolué comprenant plusieurs dimensions (par exemple la dimen-
sion Lieux et la dimension Produits).
Vous pouvez ensuite préciser encore plus la définition en incluant ou en excluant des restrictions
par catégorie mère, par nom ou par description (à l’aide d’une définition de recherche) ou par
valeur. Une définition de sous-ensemble peut renfermer les trois types de restrictions, ou un seul.
Remarque : Lorsque vous triez des catégories dans un sous-ensemble évolué, les catégories avec
des valeurs manquantes apparaissent à la fin de la liste, quel que soit l'ordre de tri.

Exemple
Vous êtes responsable du service financier d'une société commercialisant du matériel de camping.
Tous les mois, vous devez présenter un rapport sur les revenus générés par l'un des réseaux de
votre société. Vous ne voulez voir apparaître que les produits vendus au Canada et aux États-Unis,
et faisant partie de la catégorie Ligne de sport ; par conséquent, vous créez une définition de
sous-ensemble évolué ne comprenant que ces catégories.

42 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Procédure
1. Créez ou ouvrez un rapport de type Reporter.
2. Dans la boîte à outils de la fenêtre des dimensions, cliquez sur le bouton Créer une définition
de sous-ensemble évolué.
3. Dans la zone Nom de la boîte de dialogue Sous-ensemble évolué, saisissez le nom de la défini-
tion de sous-ensemble.
4. Dans la zone Dimension, sélectionnez la dimension à utiliser.
Vous pouvez utiliser des mesures en tant que dimension uniquement si la mesure sélectionnée
contient plusieurs niveaux.
5. Dans la zone Branche de niveaux, sélectionnez la branche de niveaux comprenant les catégo-
ries de votre choix.
S'il n'existe aucune branche secondaire de niveaux, vous devez choisir l'option Principale.
6. Dans la zone Niveaux, sélectionnez le niveau à inclure.
Si vous sélectionnez plusieurs niveaux, votre sous-ensemble apparaît sous forme de niveaux
imbriqués.
7. Si vous ne voulez pas fixer de limite au nombre de catégories dans les niveaux sélectionnés, cli-
quez sur le bouton Enreg. le sous-ens.
Si vous souhaitez limiter ces catégories, reportez-vous aux sections suivantes :
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par des-
cription (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la
valeur » (p. 46)
Une définition de sous-ensemble peut comporter une seule des limitations ci-dessus ou la tota-
lité d'entre elles.

Remarque
• Si une branche secondaire de niveaux contient d’autres branches secondaires, tout niveau en
dessous du deuxième ne figure pas dans la zone Niveau, même s’il se trouve le long d'un che-
min de sommaire de la branche secondaire de niveaux.
• Le fait de modifier la dimension, la branche de niveaux ou un ou plusieurs niveaux de la
dimension efface les restrictions de la boîte de dialogue Sous-ensemble évolué.
• Si vous créez un sous-ensemble évolué avec la dimension Mesures, vous ne pouvez pas créer
de définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur.
• Si vous incluez un niveau dans la définition du sous-ensemble qui est ensuite supprimée du
cube, les résultats peuvent être incorrects.

Conseil
• Pour supprimer une restriction de la zone Restrictions sélectionnées, cliquez sur celle-ci puis
sélectionnez la commande Supprimer.
• Pour consulter une liste des catégories incluses dans un niveau de la zone Niveau, cliquez avec
le bouton droit de la souris sur le libellé de niveau, puis sélectionnez l'option Exemples de
catégories.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 43


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)
• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par


catégorie mère
Le fait de restreindre par catégorie mère une définition de sous-ensemble évolué vous permet
d’inclure dans le sous-ensemble, ou d’exclure de celui-ci, des niveaux spécifiques.

Exemple
Vous êtes l'un des directeurs régionaux d'une société commercialisant du matériel de camping
dans le monde entier. Tous les ans, vous devez présenter un rapport qui contient les revenus des
deux dernières années de tous les représentants des ventes au Canada et aux États-Unis ; cepen-
dant la catégorie Amériques inclut aussi le Mexique. Vous créez donc une définition de
sous-ensemble d’une catégorie qui ne contient que les descendants de niveau le plus fin du Canada
et des États-Unis, et qui exclut ceux du Mexique.

Procédure
1. Créez une définition de sous-ensemble évolué.
Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « Création d'une définition de
sous-ensemble évolué » (p. 42).
2. Cliquez dans l'onglet Parent.
3. Dans la zone Branche de niveaux, cliquez sur la branche de niveaux comportant les restric-
tions que vous souhaitez utiliser.
Vous pouvez restreindre une définition de sous-ensemble en utilisant des restrictions prove-
nant de la branche principale de niveaux et des branches secondaires de niveaux. S'il n'existe
aucune branche secondaire de niveaux, vous devez choisir l'option Principale.
4. Dans la zone Restreindre par catégorie mère, indiquez les catégories devant figurer dans le
sous-ensemble.
• Pour inclure une catégorie, sélectionnez celle-ci, puis cliquez sur le bouton Inclure.
• Pour exclure une catégorie, sélectionnez celle-ci puis cliquez sur le bouton Exclure.
5. Cliquez sur le bouton Enreg. le sous-ens. puis sur Fermer.

Remarque
• Bien qu'une catégorie doive satisfaire à toutes les restrictions pour être incluse aux résultats
d'une définition de sous-ensemble évolué, il suffit que les résultats satisfassent à une seule des
restrictions dans le cas où vous incluez deux restrictions provenant de la même catégorie mère.
Par exemple, si vous incluez le Canada et les États-Unis dans la dimension appelée Amériques,
les catégories résultantes peuvent provenir du Canada ou des États-Unis.

Conseil
• Si vous voulez inclure la majorité des catégories dans le sous-ensemble, il est plus simple
d’exclure les quelques catégories dont vous n’avez pas besoin.

Documentation complémentaire
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)

44 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou


par description (Recherche)
Le fait de restreindre par nom ou par description une définition de sous-ensemble évolué vous per-
met d'inclure dans le sous-ensemble des niveaux qui contiennent une chaîne de caractères spécifi-
que.

Exemple
Vous travaillez pour le service de marketing d'une société commercialisant divers produits de cam-
ping. Vous devez présenter un rapport mensuel sur toutes les gammes de produits qui contiennent
les lettres VA. Vous créez donc une définition de sous-ensemble qui renvoie toutes les catégories de
gamme de produits qui contiennent ce mot.

Procédure
1. Créez une définition de sous-ensemble évolué.
Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « Création d'une définition de
sous-ensemble évolué » (p. 42).
2. Cliquez dans l'onglet Chercher.
La zone Restreindre par définition de recherche ne contient que les définitions déjà définies
s'appliquant à la dimension sélectionnée dans la zone Dimension.
3. Cliquez sur Nouveau.
4. Dans la zone Objet à rechercher de la boîte de dialogue Recherche dans un cube, saisissez la
chaîne à rechercher.
5. Pour effectuer une recherche simple, dans la zone Motifs simples, effectuez l'une des opéra-
tions suivantes :
• Pour rechercher la chaîne où que ce soit dans le libellé de catégorie, sélectionnez l'option
Contient.
• Pour faire correspondre la chaîne avec le début du libellé de catégorie, sélectionnez
l'option Commence par.
• Pour faire correspondre la chaîne avec la fin du libellé de catégorie, sélectionnez l'option
Se termine par.
6. Pour effectuer une recherche évoluée, cliquez sur Options et effectuez l'une (ou plusieurs) des
opérations suivantes :
• Pour effectuer une recherche faisant correspondre les caractères majuscules et minuscules
de la chaîne saisie dans la zone Objet à rechercher, sélectionnez l'option Respecter la
casse.
• Pour rechercher l'intégralité de la chaîne saisie dans la zone Objet à rechercher, sélection-
nez l'option Faire correspondre toute la catégorie.
• Pour utiliser des chaînes génériques dans la zone Objet à rechercher, sélectionnez l'option
Utiliser des chaînes génériques.
7. Dans la zone Nom, sélectionnez l'option de recherche par nom abrégé, par nom long ou par
description des catégories.
La dimension affichée dans la zone Rechercher dans la dimension a déjà été définie dans la
boîte de dialogue Sous-ensemble évolué.
8. Dans la boîte de dialogue Recherche dans un cube, cliquez sur le bouton Enreg. le sous-ens.
puis sur Fermer.
9. Dans la boîte de dialogue Sous-ensemble évolué, cliquez sur le bouton Enreg. le sous-ens. puis
sur Fermer.

Documentation complémentaire
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 45


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la


valeur
Le fait de restreindre par valeur une définition de sous-ensemble évolué vous permet d'inclure
dans le sous-ensemble les catégories qui représentent les plus grandes ou les plus petites valeurs,
ou les valeurs dans un niveau qui sont plus grandes ou plus petites qu’une valeur donnée, ou entre
deux valeurs données.
Remarque : Si vous sélectionnez Mesures en tant que dimension, vous ne pouvez pas créer de défi-
nition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur.

Exemple
Vous êtes responsable du service financier d'une société commercialisant du matériel de camping.
Tous les mois, vous devez présenter un rapport sur les dix produits les plus vendus par l'un des
réseaux de votre société. Le rapport ne doit contenir que les produits vendus par la chaîne de cam-
ping. Vous créez donc une définition de sous-ensemble évolué qui contient seulement ces catégo-
ries.

Procédure
1. Créez une définition de sous-ensemble évolué.
Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « Création d'une définition de
sous-ensemble évolué » (p. 42).
2. Cliquez dans l'onglet Valeur.
Vous pouvez aussi choisir une définition existante de sous-ensemble avec restriction par valeur
dans la zone Restrictions selon les valeurs.
3. Cliquez sur Nouveau.
4. Dans la zone Utilisez des valeurs de la mesure, choisissez la mesure à utiliser dans la zone de
restriction selon les valeurs.
La dimension dans la zone Sélectionnez des catégories de la dimension est déjà sélectionnée
dans la boîte de dialogue Sous-ensemble évolué.
5. Dans la zone Restrictions, sélectionnez l'une des options suivantes :
• un nombre de valeurs. Saisissez un nombre de valeurs, puis sélectionnez plus grandes ou
plus petites. La restriction implicite est la suivante : Les 10 plus grandes valeurs.
• des valeurs par taille. Choisissez une restriction de taille, puis saisissez la valeur dans la
zone. Implicitement, la valeur limite est la suivante : Valeurs supérieures à 1000.
Si vous sélectionnez l’option entre pour définir la limite, vous devez indiquer une valeur mini-
male et une valeur maximale. Si vous utilisez des valeurs provenant de mesures établies en
fonction d'un pourcentage, vous devez utiliser le format décimal. Par exemple, si vous limitez
un sous-ensemble évolué aux marges bénéficiaires supérieures à 20 pour cent, saisissez 0,20.
6. Pour spécifier une catégorie de dimension autre que celles implicites du rapport, choisissez une
dimension dans la zone En fonction du paramètre de dimension puis cliquez sur le bouton
Modifier. Choisissez ensuite une catégorie dans la boîte de dialogue Configuration de la
dimension et cliquez sur OK.
Le changement de catégorie d'une dimension s'applique uniquement au sous-ensemble et
n'affecte aucunement les paramètres de la ligne des dimensions du rapport. Il est possible de
changer uniquement les catégories des dimensions qui n'ont pas encore été définies. Par exem-
ple, les dimensions sélectionnées au cours des étapes précédentes ne sont pas disponibles pas
dans la zone En fonction du paramètre de dimension.
7. Dans la zone Restrictions selon les valeurs, cliquez sur OK.
8. Dans la boîte de dialogue Sous-ensemble évolué, cliquez sur le bouton Enreg. le sous-ens. puis
sur Fermer.

Documentation complémentaire
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)

46 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie


mère » (p. 44)

Ouverture d'une définition de sous-ensemble


Vous pouvez créer une définition de sous-ensemble à partir d'une définition de sous-ensemble évo-
lué, de catégorie ou de recherche dans un cube. Vous visualisez les résultats de la définition de
sous-ensemble en l'ouvrant dans la fenêtre des sous-ensembles.

Procédure
• Dans la fenêtre des sous-ensembles, cliquez sur le bouton de développement situé à côté de la
définition de sous-ensemble.

Remarque
• Si la définition de sous-ensemble s'ouvre trop lentement, cliquez sur le bouton Annuler pour
interrompre l'ouverture. Aucun résultat n'apparaît.
• Si la définition de sous-ensemble n'extrait aucune catégorie résultante, le bouton de dévelop-
pement disparaît.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)
• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

Modification d'une définition de sous-ensemble


Vous pouvez modifier toute définition de sous-ensemble apparaissant dans la fenêtre des
sous-ensembles. Lorsque vous modifiez une définition de sous-ensemble déjà ajoutée à un rapport,
ses catégories sont mises à jour pour correspondre aux nouveaux résultats de la définition.

Procédure
1. Dans la fenêtre des sous-ensembles, cliquez avec le bouton droit de la souris sur la définition
de sous-ensemble que vous souhaitez modifier, puis sélectionnez l'option Modifier.
2. Dans la boîte de dialogue utilisée pour créer la définition de sous-ensemble, modifiez la défini-
tion et enregistrez-la.

Conseil
• Pour visualiser les détails d'une définition de sous-ensemble, cliquez sur celle-ci avec le bouton
droit de la souris, puis sélectionnez l'option Expliquer.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 47


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

• Pour renommer une définition de sous-ensemble, cliquez sur celle-ci avec le bouton droit de la
souris, puis sélectionnez l'option Renommer.

Suppression d'une définition de sous-ensemble


Lorsque vous n'avez plus besoin d'une définition de sous-ensemble, vous pouvez la supprimer en
cliquant avec le bouton droit de la souris sur la définition de sous-ensemble dans la fenêtre des
sous-ensembles puis en sélectionnant l'option Supprimer. Si la définition de sous-ensemble est uti-
lisée dans votre rapport, vous pouvez décider de :
• subdiviser le sous-ensemble, ce qui conserve les catégories dans votre rapport, mais ne les met
pas à jour,
• supprimer le sous-ensemble, ce qui supprime également les catégories du rapport.

Documentation complémentaire
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)
• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

Mise en évidence des sous-ensembles


Si vous voulez consulter les catégories appartenant à un sous-ensemble du rapport, vous pouvez
ajouter un motif de fond à l'aide de la commande Mise en évidence des sous-ensembles. Pour met-
tre un sous-ensemble en évidence, vous devez afficher le rapport sous forme de tableau.

48 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Procédure de mise en évidence des sous-ensembles dans un rapport


1. Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Changer le graphique, puis sur l'option
Tableau.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
3. Dans l'onglet Options générales, cliquez sur l'option Mettre en évidence les sous-ensembles.
4. Pour changer le motif de fond, cliquez sur l'option Motifs des sous-ensembles et sélectionnez
un motif différent dans la zone Motif (boîte de dialogue Motifs de sous-ensemble). Cliquez sur
le bouton OK.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Vous pouvez mettre en évidence les sous-ensembles en sélectionnant l'option Mise en évidence
des sous-ensembles du menu Affichage. Cette commande utilise le motif de fond implicite qui
peut être changé grâce à l'onglet Affichage, dans la boîte de dialogue Préférences.

Calculs de sous-ensembles
Pour effectuer un calcul de sous-ensemble, vous ne devez sélectionner qu'un sous-ensemble dans
son intégralité. Vous pouvez effectuer les calculs suivants sur un sous-ensemble :
• addition,
• multiplication,
• maximal
• minimal
• moyenne
• sommaire,
Un calcul de sous-ensemble s'affiche toujours directement après le sous-ensemble. Bien qu'un cal-
cul de sous-ensemble ne soit pas mis en évidence avec le reste du sous-ensemble, il est recalculé si
le sous-ensemble est modifié.
Vous pouvez également exécuter des calculs sur des catégories individuelles d'un sous-ensemble ;
cependant le nouveau calcul ne devient jamais membre du sous-ensemble et n'est pas mis à jour si
le sous-ensemble est modifié.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 49


Chapitre 2 : Mise à jour de rapports standard

Subdivision d'un sous-ensemble


Vous pouvez diviser un sous-ensemble si vous ne souhaitez plus que ses catégories soient mises à
jour. Par exemple, si vous préparez un rapport à présenter à la fin du trimestre, vous ne souhaitez
pas qu'il soit mis à jour une fois le trimestre terminé.
Vous pouvez subdiviser un sous-ensemble en cliquant avec le bouton droit de la souris sur celui-ci
et en sélectionnant l'option Subdiviser un sous-ensemble.
Les autres événements provoquant la subdivision d'un sous-ensemble sont :
• une catégorie individuelle supprimée dans le sous-ensemble,
• l'ajout d'au moins une catégorie entre deux catégories du sous-ensemble,
• l'ajout d'une catégorie imbriquée à une seule catégorie du sous-ensemble (à l'aide de points
d'insertion courts),
• le passage aux niveaux inférieurs d'une catégorie dans un sous-ensemble,
• le classement ou le tri d'un rapport entraînant la suppression ou l'insertion de catégories dans
les catégories d'un sous-ensemble.
Lorsque vous subdivisez un sous-ensemble selon l'une des méthodes ci-dessus, le système émet un
message d'avertissement vous demandant de confirmer la subdivision du sous-ensemble. Vous
pouvez choisir d'afficher ce message à chaque subdivision d'un sous-ensemble ou vous pouvez
désactiver cette fonction.
Lorsque vous enregistrez un rapport dans lequel un sous-ensemble est subdivisé, une liste des
sous-ensembles subdivisés apparaît. Si vous enregistrez un rapport comportant des sous-ensembles
subdivisés, les catégories faisant partie du sous-ensemble subdivisé ne sont pas mises à jour ;
cependant la définition de sous-ensemble continue d'apparaître dans la fenêtre des sous-ensem-
bles.
Lorsque vous voulez supprimer un sous-ensemble dans un rapport, cliquez avec le bouton droit de
la souris sur une catégorie du sous-ensemble, sélectionnez la commande Supprimer, puis cliquez
sur l'option Sous-ensemble.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 39)
• « Création de rapports standard » (p. 37)
• « Création d'un modèle de rapport » (p. 34)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué » (p. 42)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par nom ou par descrip-
tion (Recherche) » (p. 45)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction par catégorie
mère » (p. 44)
• « Création d'une définition de sous-ensemble évolué avec restriction selon la valeur » (p. 46)
• « Ouverture d'une définition de sous-ensemble » (p. 47)
• « Partage de la ligne des dimensions » (p. 33)
• « Mise à jour des rapports » (p. 36)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube local » (p. 35)
• « Utilisation d'un modèle de rapport pour un cube distant » (p. 36)
• « Mise à jour de rapports standard : aperçu » (p. 33)

50 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay

Intégration de PowerPlay : aperçu


En liant et en incorporant des objets, vous pouvez tirer parti des fonctionnalités de plusieurs appli-
cations ou ajouter les fonctionnalités de PowerPlay à d'autres applications.
La liaison et l'incorporation de nouveaux objets ou d'objets existants aux rapports PowerPlay
permet :
• d'afficher les relations entre un rapport PowerPlay et un rapport de tableur,
• d'ajouter des graphiques pour un impact visuel maximal, notamment en incorporant le logo
de votre entreprise dans vos rapports,
• d'ajouter des fonctions multimédia ou des macros,
• de combiner les fonctionnalités de PowerPlay avec celles d'autres applications. Vous pouvez
par exemple inclure votre rapport PowerPlay dans une présentation.
Si vous ne souhaitez pas utiliser l'objet dans sa totalité, vous pouvez n'en lier ou n'en incorporer
qu'une partie.

Liaison et incorporation
Les différences majeures entre la liaison et l'incorporation résident dans l'emplacement auquel
l'objet est stocké et dans la prise en compte ou non des modifications apportées.
Un objet OLE incorporé est une copie des informations stockées dans PowerPlay. Un objet OLE
lié est un pointeur de PowerPlay faisant référence à des informations d'une autre application.
Comme les objets incorporés ne sont qu'une copie des informations stockées dans un rapport
PowerPlay, les modifications apportées à l'objet d'origine ne sont pas prises en compte. Si vous
voulez que votre rapport reflète les modifications apportées à des objets OLE, vous devez créer des
objets liés. L'application source doit néanmoins être installée sur votre ordinateur pour que vous
puissiez modifier des objets liés.

Conseil
• Lorsque vous liez ou incorporez un rapport, le rapport apparaît à sa taille lors de son dernier
enregistrement. Si vous agrandissez le rapport PowerPlay, le liez puis redimensionnez ultérieu-
rement la fenêtre de l'application, la taille du rapport PowerPlay change afin de correspondre
à la nouvelle taille de la fenêtre de l'application. Si vous souhaitez que la taille du rapport ne
soit pas modifiée, ne l'agrandissez pas. Vous pouvez néanmoins le redimensionner manuelle-
ment puis le lier ou l'incorporer.
• Vous pouvez copier les informations de PowerPlay dans le Presse-papiers, puis coller celles-ci
dans d'autres applications. Si vous copiez régulièrement des objets de rapports dans d'autres
applications, vous pouvez définir un bouton de lancement dans la barre d'outils. Lorsque vous
cliquez sur ce bouton de lancement, copie automatiquement les informations du rapport actif
dans le Presse-papiers avant de lancer l'application tierce.

Documentation complémentaire
• « Rupture d'une liaison » (p. 55)
• « Modification d'une source liée » (p. 54)
• « Modification d'un objet lié » (p. 53)
• « Modification d'un objet incorporé » (p. 56)
• « Incorporation d'objets » (p. 55)
• « Exportation d'un rapport » (p. 57)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 51


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay

• « Liaison d'objets » (p. 52)


• « Mise à jour d'une liaison » (p. 53)

Liaison d'objets
Vous pouvez lier un objet ou une partie d'un objet à un rapport afin que les modifications appor-
tées à l'objet soient répercutées dans le rapport. Lorsque vous liez un objet, les données sont stoc-
kées dans le fichier source. Vous pouvez ouvrir, éditer et modifier le fichier source. Lorsque le
fichier source est modifié, l'objet lié prend en compte les modifications. Si vous ne souhaitez pas
que les modifications soient prises en compte, vous pouvez choisir à la place d'incorporer l'objet.

Exemple
Vous êtes le directeur de la conception, responsable d'une équipe de développeurs ayant mis au
point un concept révolutionnaire en matière de commutation téléphonique. Vous travaillez sur un
rapport PowerPlay permettant d'évaluer les avantages potentiels de ce nouveau système. Un autre
membre de l'équipe est chargé de développer les graphiques apparaissant dans votre rapport. Vous
souhaitez lier les graphiques afin que leurs diverses mises à jour soient prises en compte dans le
rapport.

Étapes

Lier un fichier existant


1. Dans le menu Affichage, sélectionnez la commande Largeur de page.
2. Dans le menu Insertion, cliquez sur la commande Objet.
3. Sélectionnez l'option Créer à partir du fichier.
4. Sélectionnez l'option Lier.
5. Recherchez le fichier ou saisissez le nom du fichier dans la zone Fichier.
6. Cliquez sur le bouton OK.

Lier une partie d'un objet


1. Sélectionnez les informations souhaitées dans l'application source et cliquez sur la commande
Copier du menu Édition.
2. Ouvrez le rapport PowerPlay et cliquez sur l'emplacement où vous souhaitez voir apparaître
les informations.
3. Dans le menu Édition, cliquez sur l'option Collage spécial.
4. Cliquez sur l'option Collet avec liaison.
5. Dans la zone En tant que, cliquez sur le format de collage, puis sur OK.

Conseil
• Pour afficher le fichier lié sous forme d'icône, sélectionnez l'option Afficher en icône dans la
boîte de dialogue Collage spécial. Si vous souhaitez modifier l'icône ou le nom de celle-ci, cli-
quez sur l'option Changer d'icône.

Documentation complémentaire
• « Rupture d'une liaison » (p. 55)
• « Modification d'une source liée » (p. 54)
• « Modification d'un objet lié » (p. 53)
• « Modification d'un objet incorporé » (p. 56)
• « Incorporation d'objets » (p. 55)
• « Exportation d'un rapport » (p. 57)
• « Mise à jour d'une liaison » (p. 53)
• « Intégration de PowerPlay : aperçu » (p. 51)

52 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay

Modification d'un objet lié


Vous pouvez modifier un objet lié si l'application source est disponible. Dans le cas d'objets liés,
vous pouvez corriger les erreurs ou modifier le contenu de la source dans l'application source
qu'ouvre PowerPlay. Il n'est pas nécessaire de localiser la source.

Exemple
Vous avez récemment présenté un rapport PowerPlay sur un système de commutation téléphoni-
que à certains des cadres de votre société. Votre rapport comportait un certain nombre d'objets
liés. Les cadres de votre société souhaiteraient que vous présentiez vos conclusions lors de l'assem-
blée générale annuelle des actionnaires. Vous devez d'abord néanmoins modifier certaines des
informations confidentielles contenues dans les objets liés.

Étapes
1. Dans le menu Affichage, sélectionnez la commande Largeur de page.
2. Cliquez sur l'objet lié dans votre rapport.
3. Dans le menu Édition, sélectionnez la commande Liaisons.
Si vous travaillez en mode Normal, vous êtes invité à passer en mode Largeur de page.
4. Dans la boîte de dialogue Liaisons, sélectionnez l'objet lié et cliquez sur le bouton Ouvrir
source.
5. Dans l'application source, effectuez les modifications nécessaires puis enregistrez la source et
fermez l'application source.
Si l'option Mise à jour de la boîte de dialogue Liaisons est définie à Automatique, l'objet lié
est automatiquement mis à jour.

Remarque
• Vous ne pouvez pas modifier un objet dont la liaison est rompue.
• Vous pouvez utiliser le sous-menu Lié(s) <description de l'objet> pour ouvrir ou modifier la
source d'un objet lié. La <description de l'objet> dans la commande dépend de l'objet lié sélec-
tionné.

Conseil
• Vous pouvez également modifier un objet lié en cliquant deux fois sur celui-ci dans le rapport.

Documentation complémentaire
• « Rupture d'une liaison » (p. 55)
• « Modification d'une source liée » (p. 54)
• « Modification d'un objet incorporé » (p. 56)
• « Incorporation d'objets » (p. 55)
• « Exportation d'un rapport » (p. 57)
• « Liaison d'objets » (p. 52)
• « Mise à jour d'une liaison » (p. 53)
• « Intégration de PowerPlay : aperçu » (p. 51)

Mise à jour d'une liaison


Implicitement, PowerPlay crée des liaisons qui sont automatiquement mises à jour lorsque la
source est modifiée. Dans certains cas, vous pouvez souhaiter que les modifications apportées à la
source ne soient pas prises en compte dans vos rapports PowerPlay. Vous pouvez désactiver la
fonction de mise à jour automatique, de sorte que les modifications apportées au fichier source
n'apparaissent pas dans PowerPlay.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 53


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay

Exemple
Le logo de votre entreprise est en cours de révision. Le graphique représentant le logo est automa-
tiquement lié à votre rapport PowerPlay. Comme vous ne souhaitez pas que les modifications
apportées au logo soient prises en compte tant qu'elles n'ont pas été approuvées, vous décidez de
désactiver la fonction de mise à jour automatique. Une fois que le logo est prêt, vous mettez alors
manuellement à jour les objets.

Étapes
1. Dans le menu Affichage, sélectionnez la commande Largeur de page.
2. Dans le menu Édition, sélectionnez la commande Liaisons.
3. Sélectionnez le fichier dont vous souhaitez mettre à jour la liaison, puis cliquez sur le bouton
Mettre à jour maintenant.
4. Cliquez sur le bouton Fermer.

Conseil
• Pour changer une liaison manuelle en liaison automatique, sélectionnez la case d'option Auto-
matique dans la boîte de dialogue Liaisons.

Documentation complémentaire
• « Rupture d'une liaison » (p. 55)
• « Modification d'une source liée » (p. 54)
• « Modification d'un objet lié » (p. 53)
• « Modification d'un objet incorporé » (p. 56)
• « Incorporation d'objets » (p. 55)
• « Exportation d'un rapport » (p. 57)
• « Liaison d'objets » (p. 52)
• « Intégration de PowerPlay : aperçu » (p. 51)

Modification d'une source liée


Vous pouvez modifier la source à laquelle un objet est lié, si la source active n'est plus valide.

Exemple
Votre supérieur hiérarchique souhaite que vous incluiez le logo d'un nouveau produit dans tous les
rapports PowerPlay existants. L'ancien logo est lié aux rapports PowerPlay. Vous pouvez adopter
le nouveau logo en sélectionnant le fichier source contenant le nouveau logo comme source de
données.

Étapes
1. Dans le menu Affichage, sélectionnez la commande Largeur de page.
2. Dans le menu Édition, sélectionnez la commande Liaisons.
3. Dans la zone Liaisons, cliquez sur le fichier que vous souhaitez modifier, puis sur le bouton
Changer la source.
4. Dans la boîte de dialogue Changer la source, recherchez le nouveau fichier source et sélection-
nez-le, puis cliquez sur OK.
5. Cliquez sur le bouton Fermer.

Conseil
• Pour ajouter un nom d'élément, cliquez sur le nouveau nom dans la zone Nom (boîte de dialo-
gue Changer la source).

Documentation complémentaire
• « Rupture d'une liaison » (p. 55)
• « Modification d'un objet lié » (p. 53)
• « Modification d'un objet incorporé » (p. 56)

54 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay

• « Incorporation d'objets » (p. 55)


• « Exportation d'un rapport » (p. 57)
• « Liaison d'objets » (p. 52)
• « Mise à jour d'une liaison » (p. 53)
• « Intégration de PowerPlay : aperçu » (p. 51)

Rupture d'une liaison


Vous pouvez rompre la liaison entre un objet et sa source lorsqu'il n'est plus nécessaire de changer
l'objet ou lorsque vous ne pouvez pas accéder à la source. Lorsque vous rompez une source liée,
l'objet demeure dans le rapport. Vous ne pouvez néanmoins plus modifier la source ou rétablir la
liaison. Assurez-vous d'avoir apporté toutes les modifications nécessaires à la source avant de
rompre une liaison.

Exemple
Lorsque vous travaillez sur un rapport, vous devez lier les objets inclus à leur source sur le réseau
local. Néanmoins, lorsque le rapport sera terminé, vous devrez le présenter lors d'une réunion
hors site et votre ordinateur portable ne peut pas accéder aux fichiers source. Vous pouvez rompre
les liaisons pour n'extraire que le rapport.

Étapes
1. Dans le menu Affichage, sélectionnez la commande Largeur de page.
2. Dans le menu Édition, sélectionnez la commande Liaisons.
3. Sélectionnez le fichier contenant la liaison que vous souhaitez rompre, puis cliquez sur Rom-
pre la liaisons.
4. Cliquez sur Oui.
5. Cliquez sur le bouton Fermer.

Documentation complémentaire
• « Modification d'une source liée » (p. 54)
• « Modification d'un objet lié » (p. 53)
• « Modification d'un objet incorporé » (p. 56)
• « Incorporation d'objets » (p. 55)
• « Exportation d'un rapport » (p. 57)
• « Liaison d'objets » (p. 52)
• « Mise à jour d'une liaison » (p. 53)
• « Intégration de PowerPlay : aperçu » (p. 51)

Incorporation d'objets
Lorsque vous incorporez un objet, les données sont stockées dans le fichier de rapport et devien-
nent partie intégrante du rapport. Lorsque le fichier source change, l'objet incorporé ne prend pas
en compte les modifications. Vous pouvez modifier l'objet dans le rapport, mais les changements
n'apparaissent pas dans le fichier source car les données sont stockées dans PowerPlay.

Exemple
Tous les mois, vous présentez un rapport PowerPlay contenant une feuille de calcul Excel qui vous
est envoyée par votre succursale régionale. Comme cette feuille de calcul est constamment modi-
fiée, vous souhaitez l'incorporer dans votre rapport avant chaque présentation.

Étapes

Incorporer un fichier existant


1. Dans le menu Affichage, sélectionnez la commande Largeur de page.
2. Dans le menu Insertion, cliquez sur la commande Objet.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 55


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay

3. Sélectionnez l'option Créer à partir du fichier.


4. Recherchez le fichier ou saisissez le nom du fichier dans la zone Fichier.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Incorporer un nouvel objet


1. Dans le menu Affichage, sélectionnez la commande Largeur de page.
2. Dans le menu Insertion, cliquez sur la commande Objet.
3. Sélectionnez l'option Créer nouveau.
4. Dans la zone Type d'objet, sélectionnez le type d'objet que vous souhaitez incorporer et cli-
quez sur OK.
Les menus et les barres d'outils de l'application source remplacent les menus et les barres
d'outils de PowerPlay.
5. Créez le nouvel objet.
6. Cliquez à l'extérieur de la zone de l'objet lorsque vous avez terminé.

Incorporer une partie d'un objet


1. Sélectionnez les informations souhaitées dans l'application source et cliquez sur la commande
Copier du menu Édition.
2. Ouvrez le rapport PowerPlay et cliquez sur l'emplacement auquel vous souhaitez voir apparaî-
tre les informations.
3. Dans le menu Édition, cliquez sur l'option Collage spécial.
4. Cliquez sur l'option Coller.
5. Dans la zone En tant que, cliquez sur le format de collage, puis sur OK.

Conseil
• Pour afficher le fichier incorporé sous forme d'icône, sélectionnez l'option Afficher en icône
dans la boîte de dialogue Insérer objet ou Collage spécial. Si vous souhaitez modifier l'icône
ou le nom de celle-ci, cliquez sur l'option Changer d'icône.

Documentation complémentaire
• « Rupture d'une liaison » (p. 55)
• « Modification d'une source liée » (p. 54)
• « Modification d'un objet lié » (p. 53)
• « Modification d'un objet incorporé » (p. 56)
• « Exportation d'un rapport » (p. 57)
• « Liaison d'objets » (p. 52)
• « Mise à jour d'une liaison » (p. 53)
• « Intégration de PowerPlay : aperçu » (p. 51)

Modification d'un objet incorporé


Vous pouvez modifier un objet incorporé à partir de PowerPlay si l'application dans laquelle
l'objet a été créé est installée sur votre système. Vous pouvez par exemple incorporer un objet du
tableur Excel. Puis, afin d'économiser de l'espace disque, supprimer Excel de votre ordinateur.
Pour pouvoir modifier la feuille de calcul, vous devez réinstaller Excel.
Dans le cas d'objets incorporés, vous pouvez directement effectuer des modifications. Lorsque
vous effectuez des modifications directes, les menus et les barres d'outils de l'application source
remplacent les menus et les barres d'outils de PowerPlay. Lorsque vous modifiez un objet incor-
poré, les modifications ne sont pas prises en compte dans le fichier source.

56 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay

Exemple
Vous avez récemment présenté un rapport PowerPlay comprenant une feuille de calcul Excel
incorporée. Vous devez mettre à jour le contenu de la feuille de calcul avant de présenter votre rap-
port à votre succursale à l'étranger. Vous pouvez modifier la feuille de calcul directement à partir
du rapport PowerPlay.

Étapes
1. Dans le menu Affichage, sélectionnez la commande Largeur de page.
2. Cliquez deux fois sur l'objet incorporé pour y apporter directement des modifications.
Les menus et les barres d'outils de l'application source remplacent les menus et les barres
d'outils de PowerPlay.
3. Modifiez l'objet.
4. Cliquez à l'extérieur de la zone de l'objet lorsque vous avez terminé.

Documentation complémentaire
• « Rupture d'une liaison » (p. 55)
• « Modification d'une source liée » (p. 54)
• « Modification d'un objet lié » (p. 53)
• « Incorporation d'objets » (p. 55)
• « Exportation d'un rapport » (p. 57)
• « Liaison d'objets » (p. 52)
• « Mise à jour d'une liaison » (p. 53)
• « Intégration de PowerPlay : aperçu » (p. 51)

Exportation d'un rapport


Vous pouvez également intégrer PowerPlay dans d'autres environnements applicatifs, afin
d'exporter vos rapports PowerPlay vers d'autres formats. Vous pouvez exporter un rapport
PowerPlay vers :
• un rapport transférable PowerPlay (*.ppx),
• un fichier texte ASCII délimité (.asc), (p. 58)
• un Classeur Microsoft Excel (.xls) version 4.0 et versions ultérieures,
• un fichier PDF (*.pdf).
Lorsque vous exportez un rapport vers le format ASCII délimité ou Excel, vous ne pouvez expor-
ter que le niveau de données visibles dans le rapport.

Exemple
Vous êtes directeur régional des ventes pour une entreprise développant et fabriquant des systèmes
de commutation téléphonique. Vous disposez d'un rapport PowerPlay comprenant les divers types
de systèmes ainsi que leur prix au détail. Un membre de votre équipe des ventes a besoin de con-
sulter ces informations, mais n'a pas accès à PowerPlay. Comme cette personne dispose de Micro-
soft Excel, vous pouvez exporter le rapport vers le format Excel.

Étapes
1. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Enregistrer sous.
2. Sélectionnez le dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer le fichier.
3. Dans la zone Nom de fichier, saisissez le nom du fichier.
4. Dans la zone Type, cliquez sur le format de fichier souhaité, puis cliquez sur OK.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 57


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay

Remarque
• Lorsque vous exportez un rapport vers le format ASCII délimité ou Excel, le début du fichier
de texte ou les premières lignes de la feuille de calcul Excel affichent la date et l'heure de
l'exportation, le nom du fichier de rapport, le nom du cube associé ainsi que le type de rap-
port (Explorer ou Reporter). Le nom des dossiers de la ligne des dimensions et les données
apparaissent au-dessous de ces informations.
• Si votre rapport PowerPlay comprend plusieurs couches, une feuille de calcul Excel distincte
est créée pour chaque couche.
• L'application Excel doit être installée pour que vous puissiez enregistrer au format .xls.

Documentation complémentaire
• « Rupture d'une liaison » (p. 55)
• « Modification d'une source liée » (p. 54)
• « Modification d'un objet lié » (p. 53)
• « Modification d'un objet incorporé » (p. 56)
• « Incorporation d'objets » (p. 55)
• « Liaison d'objets » (p. 52)
• « Mise à jour d'une liaison » (p. 53)
• « Intégration de PowerPlay : aperçu » (p. 51)

Fichiers de texte ASCII à zones délimitées


Vous pouvez exporter des données sous forme de texte délimité dans de nombreux produits de
Cognos. Dans PowerPlay, vous pouvez exporter des données sous forme de fichier de texte ASCII
délimité (.asc). Dans PowerPlay Web, Cognos Query, Impromptu et Impromptu Web Reports,
vous pouvez exporter des données sous forme de fichier de valeurs séparées par des virgules (.csv).
Le format de texte délimité est l'un des formats d'exportation les plus utilisés puisque le fichier
obtenu peut être utilisé en tant que source d'importation par de nombreuses applications. Le for-
mat de texte délimité mis à jour utilisé dans Series 7 vous assure un degré élevé de compatibilité
dans des environnements multilingues et une une grande fiabilité lors de l'importation dans des
applications tierces telles que Microsoft Excel.
Tous les produits de Cognos exportent les données au format de texte délimité de la même
manière, décrite dans le tableau suivant.

Séparateur de Le séparateur de liste spécifie le caractère qui sépare les éléments d'une liste.
liste Sa valeur implicite est dérivée des paramètres régionaux. Le séparateur de
liste sélectionné n'est conservé ni entre les sessions, ni entre les utilisations de
l'option Enregistrer sous.
Remarque : Dans Impromptu, vous pouvez éventuellement modifier ce
caractère.

Exportation de Le symbole décimal du paramètre régional est utilisé, même si le format ou le


données motif du nombre contient un symbole décimal explicite différent.
numériques
Le symbole de groupement des nombres (symbole utilisé pour regrouper de
grands nombres tels que les milliers dans le paramètre régional des
États-Unis) n'est pas utilisé dans l'exportation CSV.
Le signe moins est utilisé mais pas le format du paramètre régional. Ce
symbole peut également être différent du format explicite utilisé pour ce
nombre. Le signe moins est toujours placé avant le nombre.
Par exemple, pour le paramètre régional allemand DE_DE, un nombre au
format "(765 000.45)" est exporté au format CSV sous la forme suivante :
"-765000,45".

58 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay

Exportation de Les règles qui s'appliquent aux valeurs monétaires sont identiques à celles qui
données s'appliquent aux nombres. Le symbole monétaire n'est pas exporté.
monétaires
Par exemple, si le paramètre régional est EN_US et que le format numérique
dans un rapport PowerPlay est « $123,456.00 », PowerPlay exporte
« 123456.00 ».

Exportation de Dans certains produits, vous pouvez éventuellement autoriser que le texte soit
caractères placé entre guillemets. Cette méthode permet de s'assurer qu'un champ de
texte contenant un séparateur de liste (une virgule, par exemple) n'est pas
interprété comme des champs multiples dans le fichier exporté.

Exportation de Les dates sont exportées au format ISO, AAAA-MM-JJ.


données de date
Les heures sont exportées au format ISO, hh:mm:ss.. La valeur correspondant
et d'heure à l'heure (hh) utilise une horloge de 24 heures.
Remarque : Dans PowerPlay, la date est définie dans le modèle de
Transformer et est exportée au format texte.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 59


Chapitre 3 : Intégration de PowerPlay

60 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 4 : Exploration des dimensions

Exploration des dimensions : aperçu


Que sont les dimensions ?
L'administrateur qui crée le cube organise les différents aspects de votre activité en dimensions. À
chaque dimension correspond un dossier propre dans la ligne des dimensions. Par exemple, le
cube Vacances et aventure contient les dimensions Années, Lieux, Produits et Réseaux.
PowerPlay permet d'explorer les dimensions par la division en secteurs. Vous pouvez
• passer au niveau inférieur ou supérieur,
• filtrer les informations
• rechercher des informations,
• modifier les informations apparaissant dans les lignes, dans les colonnes ou dans les couches.

Dimensions de scénario
Une dimension de scénario est une dimension dans laquelle certaines catégories d'une dimension
peuvent être utilisées pour représenter différents scénarios ou versions des données.
Les dimensions de scénario ne comprennent pas de catégorie racine unique, car cette valeur ne
serait pas utile.
Les dimensions de scénario sont utiles lorsque vous analisez des données financières. Au lieu de
restreindre votre analyse à un ensemble de valeurs, vous pouvez analyser plusieurs ensembles de
données. Chaque ensemble de valeurs présente un scénario. Chaque scénario est basé sur des
hypothèses différentes, telles que des valeurs prévues ou réelles ou des valeurs de type meilleur scé-
nario ou pire scénario.
Les dimensions de scénario sont définies dans Transformer. Si des catégories implicites sont défi-
nies pour la dimension, lorsque vous ouvrirez le cube dans PowerPlay pour Windows, la vue ini-
tiale est filtrée sur la catégorie implicite.
Dans un cube ou un rapport qui contient une dimension de scénario, vous pouvez distinguer cette
dernière des autres dimensions grâce son icône de dimension de scénario. Si le modeleur de cube a
identifié une catégorie implicite pour la dimension de scénario, la catégorie implicite est affichée
comme filtre implicite dans la ligne des dimensions.

Documentation complémentaire
• « Passage au niveau inférieur » (p. 61)
• « Passage au niveau supérieur » (p. 63)
• « Filtrage des données » (p. 66)
• « Suppression des filtres » (p. 67)
• « Recherche de données dans les rapports » (p. 67)

Passage au niveau inférieur


Description
Vous pouvez passer au niveau inférieur d'une catégorie mère afin de visualiser ses catégories filles,
ce qui permet d'accéder à plus de détails sur une catégorie. Les résultats obtenus sont différents
dans les rapports de type Explorer et les rapports de type Reporter.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 61


Chapitre 4 : Exploration des dimensions

Dans les rapports de type Explorer


Lorsque vous passez au niveau inférieur dans les rapports de type Explorer, vous remplacez une
catégorie mère par ses catégories filles dans le rapport. Lorsque vous passez au niveau inférieur à
partir d'un niveau imbriqué, le nombre de niveaux est maintenu jusqu'à ce que vous atteigniez le
bas de la hiérarchie.

Exemple
Dans les rapports de type Explorer, si vous passez de la catégorie mère Lieux à sa catégorie fille
Amériques, le dossier de dimension associé s'ouvre et le mot Amériques apparaît sur celui-ci.

Dans les rapports de type Explorer, vous pouvez passer au niveau inférieur d'un classement ou
d'un calcul. Vous ne pouvez pas passer au niveau inférieur sur la catégorie « Autre » (Filtre
80/20).

Dans les rapports de type Reporter


Lorsque vous passez au niveau inférieur dans les rapports de type Reporter, vous ajoutez toutes les
catégories filles d'une catégorie mère au rapport. La catégorie mère ne disparaît pas du rapport.

Exemple
Dans les rapports de type Reporter, si vous passez au niveau inférieur à partir de la catégorie mère
Lieux, cette catégorie ainsi que ses catégories filles (Australo-Asie, Europe et Amériques) apparais-
sent dans le rapport. Le dossier de dimension associé reste fermé et se nomme toujours Lieux.

Branches secondaires de niveaux


Vous pouvez passer à des branches secondaires de niveaux à la fois dans les rapports de type
Explorer et dans les rapports de type Reporter à condition que l'administrateur les ait définies.
Une branche secondaire de niveaux est une autre branche de la même dimension qui mène aux
mêmes catégories. Par exemple, deux branches sont disponibles dans la dimension Réseaux : la
branche principale, Réseaux, et la branche secondaire, Par région. Si vous passez au niveau infé-
rieur de la branche principale de niveaux, vous passez du type de réseau au client. Si vous passez
au niveau inférieur de la branche secondaire de niveaux, vous passez de la région au client.

Étapes
• Lorsque le pointeur se présente sous forme d'une croix (+), cliquez deux fois sur
• un libellé pour passer au niveau inférieur ou supérieur sur la ligne ou dans la colonne uni-
quement,
• une valeur pour passer au niveau inférieur ou supérieur à la fois sur la ligne et dans la
colonne.
Lorsque le pointeur prend la forme d'une croix accompagnée d'un caret ou d'une flèche orien-
tée vers le haut, cliquez deux fois sur la catégorie pour passer au niveau supérieur.

62 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 4 : Exploration des dimensions

Remarque
• Si vous cliquez deux fois sur la catégorie récapitulative dans un rapport de type Explorer, vous
passez au niveau supérieur des catégories et non au niveau inférieur.
• Dans un rapport de type Explorer, lorsque vous passez au niveau inférieur d'une catégorie
imbriquée, le nombre de niveaux est maintenu (jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de descendants). À
ce stade, le niveau père est temporairement supprimé jusqu'à ce que vous repassiez au niveau
supérieur.
• Les branches secondaires de niveaux et les catégories spéciales s'affichent en italique dans le
menu des dimensions (ligne des dimensions). Les branches secondaires de niveaux et les caté-
gories spéciales apparaissent sous forme d'un dossier surmonté d'une flèche double dans la
fenêtre des dimensions.

Conseil
• Pour passer au niveau supérieur ou inférieur d'une dimension, vous pouvez également utiliser
la ligne des dimensions.
• Il est aussi possible de passer au niveau inférieur en cliquant sur une catégorie à l'aide du bou-
ton droit de la souris, puis sur l'option Niveau inférieur.
• Pour réinitialiser toutes les dimensions au niveau le plus élevé, cliquez sur la commande Réini-
tialiser les dimensions (menu Exploration).
Dans les rapports de type Explorer, la commande Réinitialiser les dimensions réinitialise la
ligne des dimensions au niveau le plus élevé pour les catégories actives et supprime les filtres.
(Elle ne supprime pas les catégories imbriquées.)
Dans les rapports de type Reporter, la commande Réinitialiser les dimensions réinitialise la
ligne des dimensions au niveau le plus élevé pour les catégories actives et supprime les filtres.
Le rapport contient toujours toutes les catégories que vous lui avez ajoutées.

Documentation complémentaire
• « Exploration des dimensions : aperçu » (p. 61)
• « Passage au niveau supérieur » (p. 63)
• « Filtrage des données » (p. 66)
• « Suppression des filtres » (p. 67)
• « Recherche de données dans les rapports » (p. 67)

Passage au niveau supérieur


Description
Vous pouvez passer au niveau supérieur de n'importe quelle hiérarchie dans laquelle vous êtes des-
cendu. Vous pouvez, par exemple, remonter au niveau Lieux à partir de sa catégorie fille Améri-
ques. Passer au niveau supérieur permet de prendre du recul par rapport aux dimensions.
Il est possible de remonter vers des branches secondaires de niveaux si l'administrateur les a défi-
nies.

Étapes
• Lorsque le pointeur prend la forme d'une croix accompagnée d'un caret ou d'une flèche orien-
tée vers le haut, cliquez deux fois sur la catégorie, le libellé ou la valeur.
Si vous cliquez deux fois sur un libellé, vous ne changez de niveau que sur la ligne ou dans la
colonne. Si vous cliquez deux fois sur une valeur, vous changez de niveau à la fois sur la ligne et
dans la colonne.

Remarque
• Lorsque le sommet de la hiérarchie est atteint dans un rapport, le pointeur prend la forme
d'une croix (+).
• Dans un rapport de type Explorer, vous pouvez passer au niveau supérieur à partir de la caté-
gorie récapitulative.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 63


Chapitre 4 : Exploration des dimensions

• Lorsque vous passez au niveau inférieur d'une colonne dans un rapport de type Reporter,
PowerPlay ajoute ses catégories filles sur le côté droit. Si vous cliquez à nouveau deux fois sur
la colonne, vous passez au niveau supérieur et les catégories filles disparaissent. Néanmoins, si
vous déplacez la colonne après être passé à son niveau inférieur, cliquer deux fois ne permet
plus de remonter dans la hiérarchie. Ceci s'applique également lorsque vous passez au niveau
inférieur sur une ligne.

Conseil
• Pour passer au niveau supérieur ou inférieur d'une dimension, vous pouvez également utiliser
la ligne des dimensions.
• Il est également possible de passer au niveau supérieur en cliquant sur une catégorie à l'aide du
bouton droit de la souris, puis sur l'option Niveau supérieur. Vous passez alors au niveau
supérieur de la branche de niveaux pour laquelle vous êtes passé au niveau inférieur. Pour pas-
ser au niveau supérieur d'une branche secondaire de niveaux, cliquez sur la flèche et sélection-
nez un parent secondaire.
• Pour réinitialiser toutes les dimensions au niveau le plus élevé, cliquez sur la commande Réini-
tialiser les dimensions (menu Exploration).
Dans les rapports de type Explorer, la commande Réinitialiser les dimensions réinitialise la
ligne des dimensions, supprime les filtres et transforme les catégories du rapport en catégories
du niveau le plus élevé dans les dimensions actives. (Elle ne supprime pas les catégories imbri-
quées.)
Dans les rapports de type Reporter, la commande Réinitialiser les dimensions réinitialise la
ligne des dimensions au niveau le plus élevé pour les catégories actives et supprime les filtres.
Le rapport contient toujours toutes les catégories que vous lui avez ajoutées.

Passage au niveau supérieur ou inférieur dans des catégories imbriquées


Les règles régissant le passage aux niveaux inférieurs ou aux niveaux supérieurs s'appliquent aux
tableaux, simples ou imbriqués. Lors de tout passage aux niveaux inférieurs d'une catégorie dans
un rapport imbriqué de type Explorer, le niveau de catégorie de branche est remplacé par les caté-
gories filles. Lors de tout passage aux niveaux inférieurs d'une catégorie dans un rapport imbriqué
de type Reporter, les catégories filles de cette catégorie sont ajoutées en tant que nouvelles catégo-
ries du même niveau.
En mode Explorer, vous pouvez passer aux niveaux inférieurs d'un classement ou d'un calcul.
Vous ne pouvez pas passer aux niveaux inférieurs d'une catégorie de type « Autre » (filtre 80/20).
Prenons le cas d'un rapport dans lequel la dimension Années est imbriquée dans la dimension
Lieux.

Si vous passez aux niveaux inférieurs de 1996 dans une version Explorer de ce rapport, les catégo-
ries Tr. 1 1996, Tr. 2 1996, Tr. 3 1996 et Tr. 4 1996 remplacent 1996, 1997 et Années.

64 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 4 : Exploration des dimensions

Si vous passez aux niveaux inférieurs de 1996 dans une version Reporter de ce rapport, les catégo-
ries Tr. 1 1996, Tr. 2 1996, Tr. 3 1996 et Tr. 4 1996 sont ajoutées sous la catégorie 1996.

Documentation complémentaire
• « Exploration des dimensions : aperçu » (p. 61)
• « Passage au niveau inférieur » (p. 61)
• « Filtrage des données » (p. 66)
• « Suppression des filtres » (p. 67)
• « Recherche de données dans les rapports » (p. 67)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 65


Chapitre 4 : Exploration des dimensions

Filtrage des données


Description
Grâce au filtrage, vous pouvez éliminer les informations inutiles, de sorte que seules les informa-
tions nécessaires apparaissent dans le rapport.
Utilisez le menu des dimensions pour explorer et filtrer rapidement les données. Lorsque vous cli-
quez sur un dossier de dimension, le menu des dimensions apparaît.

La catégorie de filtrage active s'affiche en gras et est séparée de sa catégorie mère et de ses catégo-
ries filles par des lignes horizontales. Une flèche orientée vers le bas identifie la catégorie mère de
la catégorie de filtrage active. Lorsque vous positionnez le pointeur sur une catégorie mère, ses
catégories sœurs apparaissent.
Lorsque vous effectuez un filtrage, la ligne des dimensions change de manière à prendre en compte
les catégories filtrées.

Étapes
1. Cliquez sur le dossier de dimension correspondant à la catégorie que vous voulez filtrer.
2. Cliquez sur la catégorie que vous voulez filtrer.
Positionnez le pointeur sur la catégorie mère pour faire apparaître ses catégories soeurs.

Remarque
• Lorsque vous effectuez un filtrage, il peut arriver que des lignes, des colonnes ou des couches
entières affichent des séries de zéros car vous avez éliminé par filtrage les données de ces caté-
gories. Vous pouvez supprimer les zéros du rapport à l'aide de la commande Suppression des
zéros (menu Exploration).
• Si une dimension contient plus de dix catégories, des barres de défilement apparaissent au-des-
sus et en dessous du menu des dimensions.
• Vous pouvez filtrer une catégorie ne faisant pas partie du rapport mais faisant partie du cube.
Dans un rapport de type Explorer, si vous filtrez une catégorie contenue dans le rapport, les
résultats seront les mêmes que si vous étiez passé au niveau inférieur dans cette catégorie.

Conseil
• Si vous souhaitez effectuer un filtrage lors de la sélection de catégories dans la fenêtre des
dimensions, sélectionnez la catégorie de filtrage, puis cliquez sur le bouton Filtre.
• Pour effectuer simultanément un filtrage sur plusieurs niveaux, utilisez la fenêtre des dimen-
sions au lieu de la ligne des dimensions.

Documentation complémentaire
• « Exploration des dimensions : aperçu » (p. 61)
• « Passage au niveau inférieur » (p. 61)
• « Passage au niveau supérieur » (p. 63)
• « Suppression des filtres » (p. 67)
• « Recherche de données dans les rapports » (p. 67)

66 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 4 : Exploration des dimensions

Suppression des filtres


Description
Vous pouvez supprimer tous les filtres d'un rapport ou seulement un filtre. Lorsque vous suppri-
mez un filtre, la ligne des dimensions se modifie.

Étapes

Suppression de tous les filtres


• Cliquez sur la commande Réinitialiser les dimensions (menu Exploration).

Suppression d'un seul filtre


1. Dans la fenêtre des dimensions, sélectionnez la dimension à laquelle appartient la catégorie de
filtrage.
Par exemple, si vous avez effectué un filtrage pour que seules les données relatives à l'année
1996 s'affichent, sélectionnez la dimension Années puisque 1996 fait partie des Années.
2. Cliquez sur le bouton Filtre de la boîte à outils.
PowerPlay enlève le filtre de la catégorie.

Suppression des filtres niveau par niveau


1. Sur la ligne des dimensions, cliquez sur le dossier de dimension à laquelle appartient la catégo-
rie de filtrage.
Un menu des dimensions apparaît. Une flèche orientée vers le bas identifie la catégorie mère
de la catégorie de filtrage active.

2. Sélectionnez la catégorie située immédiatement au-dessus de la catégorie de filtrage active.

Documentation complémentaire
• « Exploration des dimensions : aperçu » (p. 61)
• « Passage au niveau inférieur » (p. 61)
• « Passage au niveau supérieur » (p. 63)
• « Filtrage des données » (p. 66)
• « Recherche de données dans les rapports » (p. 67)

Recherche de données dans les rapports


Description
Vous pouvez rechercher un libellé de catégorie particulier dans des rapports.

Exemple
Vous êtes responsable des ventes pour une entreprise qui fabrique du matériel de camping. Vous
avez préparé un rapport PowerPlay contenant les chiffres des ventes de tous vos produits pour le
mois en cours. Vous souhaitez voir la liste de toutes les tentes. Vous recherchez donc tous les pro-
duits contenant le mot tente. S'il existe plusieurs occurrences de cette catégorie, vous devez affiner
la recherche jusqu'à ce que vous ayez trouvé la catégorie recherchée.

Étapes
1. Dans le menu Édition, cliquez sur la commande Rechercher.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 67


Chapitre 4 : Exploration des dimensions

La boîte de dialogue Recherche dans un rapport apparaît.


2. Dans la zone Objet à rechercher, saisissez la chaîne que vous souhaitez trouver.
3. Dans la zone Mots simples, sélectionnez un motif de recherche.
4. Dans la zone Direction, sélectionnez une direction de recherche.
5. Sélectionnez un niveau de recherche :
• Pour effectuer une recherche simple, cliquez sur l'option Suivant jusqu'à ce que vous trou-
viez les données recherchées.
• Pour réaliser une recherche évoluée, cliquez sur Options, spécifiez les critères de recherche
évoluée, puis cliquez sur l'option Suivant jusqu'à ce que vous trouviez les données recher-
chées.
6. Cliquez sur le bouton Fermer.

Remarque
• La fonction de recherche porte sur le nom actuel des libellés. Cette fonction ne permet pas
d'effectuer une recherche sur le nom d'origine d'un libellé si celui-ci a été modifié.
• Pour obtenir une liste de chaînes génériques, reportez-vous à la section « Chaînes
génériques » (p. 41).
• Pour rechercher des données dans un cube, cliquez sur le bouton Options (boîte de dialogue
Rechercher dans un rapport), puis dans l'onglet Cube. La boîte de dialogue Recherche dans
un cube s'ouvre et vous pouvez rechercher des données dans votre cube. Pour en savoir davan-
tage, reportez-vous à la section « Création d'une définition de sous-ensemble de recherche
dans un cube » (p. 39).

Documentation complémentaire
• « Exploration des dimensions : aperçu » (p. 61)
• « Passage au niveau inférieur » (p. 61)
• « Passage au niveau supérieur » (p. 63)
• « Filtrage des données » (p. 66)
• « Suppression des filtres » (p. 67)

68 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 5 : Exploration des mesures

Exploration des mesures : aperçu


Qu'est-ce qu'une mesure ?
Une mesure sert à déterminer les performances d'une entreprise. Il peut s'agir :
• d'un simple récapitulatif des informations disponibles (par exemple, le nombre d'unités expé-
diées, les recettes, les dépenses, les niveaux des stocks ou les quotas),
• d'une valeur calculée (par exemple, la différence entre les recettes prévues et les recettes réelles
qui indique l'écart entre la réalité et les prévisions).
Implicitement, un rapport utilise la première mesure de la liste des mesures. Pour sélectionner une
autre mesure que la mesure implicite, utilisez le menu des dimensions.

Mesures à différents niveaux


Les mesures s'appliquent généralement à toutes les dimensions ; il arrive néanmoins que toutes les
mesures ne concernent pas toutes les parties du cube. Selon la manière dont l'administrateur a
défini le cube, certaines d'entre elles peuvent ne pas s'appliquer à toutes les dimensions ou à tous
les niveaux d'une dimension.
Par exemple, un cube peut comprendre des mesures pour le revenu, les stocks et le personnel. Le
revenu et les stocks s'appliquent à toutes les dimensions, tandis que le décompte des employés ne
s'applique qu'aux années et aux zones géographiques. Dans la dimension Lieux, la mesure pour le
personnel est récapitulée uniquement au niveau des succursales.
Si vous tentez d'utiliser la mesure dans une zone géographique où elle ne s'applique pas, nd s'affi-
che dans le rapport. La présentation de valeurs nulles ou de valeurs constantes reflète parfois la
façon dont une mesure a été ventilée lors de la création du cube.
Remarque : L'administrateur peut avoir défini l'affichage des valeurs manquantes sous forme de
zéros.
Vous pouvez
• modifier une mesure,
• afficher plusieurs mesures sous forme de lignes, de colonnes ou de couches,
• mettre en forme une mesure,
• convertir des valeurs dans d'autres monnaies.

Documentation complémentaire
• « Modification de la mesure » (p. 70)
• « Conversion des valeurs monétaires » (p. 72)
• « Modification de la mise en forme d'une mesure » (p. 71)
• « Affichage de plusieurs mesures sous forme de lignes, de colonnes ou de couches » (p. 70)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 69


Chapitre 5 : Exploration des mesures

• « Masquage de catégories » (p. 25)


• « Élimination des informations superflues » (p. 29)
• « Affichage de catégories récapitulatives » (p. 26)

Modification de la mesure
Étapes
1. Sur la ligne des dimensions, cliquez sur le dossier Mesures pour afficher la liste des mesures.
2. Sélectionnez une mesure dans la liste.

Remarque
• Si le dossier Mesures contient plus de 10 mesures, des barres de défilement apparaissent
au-dessus et en dessous du menu.

Conseil
• Pour modifier la mesure à partir de la fenêtre des dimensions, sélectionnez la mesure et cliquez
sur le bouton Filtre.

Documentation complémentaire
• « Conversion des valeurs monétaires » (p. 72)
• « Modification de la mise en forme d'une mesure » (p. 71)
• « Exploration des mesures : aperçu » (p. 69)
• « Affichage de plusieurs mesures sous forme de lignes, de colonnes ou de couches » (p. 70)

Affichage de plusieurs mesures sous forme de lignes, de colonnes ou de


couches
Description
Vous pouvez afficher des mesures sous forme de lignes, de colonnes ou de couches. L'ajout d'une
mesure au rapport est similaire à l'ajout d'une catégorie.
Vous pouvez également créer des mesures imbriquées lorsqu'il est nécessaire de voir plusieurs
mesures pour chaque dimension. Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « Ajout de
catégories imbriquées à un rapport » (p. 19).

Exemple
Vous pouvez créer un rapport qui indique le coût, la quantité vendue et le revenu sous forme de
mesures imbriquées pour chaque catégorie de la Produits. Ce type de rapport permet de suivre
aisément divers aspects des performances de chaque produit au fil du temps. Pour en savoir
davantage sur les catégories imbriquées, reportez-vous à la section « Ajout de catégories imbri-
quées à un rapport » (p. 19).

70 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 5 : Exploration des mesures

Étapes
• Faites glisser le dossier Mesures de la ligne des dimensions à la zone des lignes, des colonnes
ou des couches du rapport.
Dans les rapports de type Explorer, les catégories du dossier Mesures remplacent toutes les
catégories existantes.
Dans les rapports de type Reporter, le dossier Mesures est ajouté au rapport à côté ou en des-
sous des catégories existantes. Passez aux niveaux inférieurs pour ajouter les catégories de ce
dossier au rapport.

Remarque
• Vous pouvez également afficher plusieurs mesures en faisant glisser le dossier Mesures à partir
de la fenêtre des dimensions.

Conseil
• Pour afficher une seule mesure, faites glisser uniquement la mesure souhaitée à partir de la
ligne des dimensions.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories à un rapport » (p. 17)
• « Modification de la mesure » (p. 70)
• « Conversion des valeurs monétaires » (p. 72)
• « Modification de la mise en forme d'une mesure » (p. 71)
• « Ajout de catégories combinées à un rapport de type Reporter » (p. 23)
• « Exploration des mesures : aperçu » (p. 69)

Modification de la mise en forme d'une mesure


Étapes
1. Dans la fenêtre des dimensions, cliquez sur la croix (+) située à côté de la catégorie Mesures.
2. Sélectionnez une mesure.
3. Dans la boîte à outils de la fenêtre des dimensions, cliquez sur le bouton Mise en forme d'une
mesure.
4. Dans la boîte de dialogue Format des nombres, sélectionnez le format souhaité, puis cliquez
sur OK.

Remarque
• Vous pouvez spécifier une mise en forme implicite pour vos mesures à l'aide de l'onglet For-
mat de la boîte de dialogue Préférences (menu Fichier).
• Si l'administrateur a défini un format spécifique pour les valeurs, celui-ci remplace le format
que vous sélectionnez dans la boîte de dialogue Préférences.

Conseil
• Pour changer le format des valeurs uniquement dans des lignes ou colonnes déterminées,
sélectionnez ces dernières et utilisez l'onglet Format de la boîte de dialogue Mise en forme des
catégories.
• Pour afficher les valeurs nulles sous forme de blancs, reportez-vous à la section « Affichage
des valeurs sous forme de cellules en blanc » (p. 152).

Documentation complémentaire
• « Modification de la mesure » (p. 70)
• « Conversion des valeurs monétaires » (p. 72)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)
• « Exploration des mesures : aperçu » (p. 69)
• « Affichage de plusieurs mesures sous forme de lignes, de colonnes ou de couches » (p. 70)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 71


Chapitre 5 : Exploration des mesures

Conversion des valeurs monétaires


Description
Vous pouvez convertir des mesures monétaires dans toute autre monnaie représentée dans le cube.
Vous pouvez également appliquer un format monétaire à une mesure sélectionnée.

Exemple
Vous avez préparé un rapport PowerPlay comparant les performances des divers investissements à
capital variable de votre entreprise. Vous souhaitez envoyer ce rapport à un client en GrandeBreta-
gne, mais vous devez pour cela d'abord convertir les données en euros.

Étapes
1. Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Convertir les monnaies.
2. Dans la zone Mesures, sélectionnez les mesures à convertir.
3. Dans la zone Monnaie, sélectionnez la monnaie cible.
4. Cliquer sur le bouton Appliquer.
5. Pour choisir le format de la monnaie, cliquez sur le bouton Format. Dans la boîte de dialogue
Format des nombres, spécifiez le format souhaité, puis cliquez sur OK.
6. Pour fermer la boîte de dialogue Conversion des monnaies, cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• La conversion de monnaies est définie dans le module Transformer. Si vous avez besoin d'une
monnaie non disponible, adressez-vous à l'administrateur.
• Le symbole monétaire est fonction des paramètres de pays définis dans le cube. Si plusieurs
symboles monétaires sont définis pour un pays, le symbole monétaire utilisé pour ce pays est
déterminé par la langue spécifiée dans les Paramètres régionaux de l'utilisateur (Panneau de
configuration de Windows).
Lorsque la langue spécifiée sur le poste de l'utilisateur ne correspond pas au pays défini dans
le cube, le symbole monétaire utilisé est celui servant à la première occurrence de ce pays. En
Belgique, par exemple, le symbole monétaire BF est fourni pour les utilisateurs néerlandais et
le symbole monétaire FB pour les utilisateurs français. Si le pays défini dans le cube est Belgi-
que, mais que le système de l'utilisateur est configuré pour la langue anglaise et non pour le
français ou le néerlandais, le symbole monétaire implicite pour la Belgique est celui utilisé
pour la première occurrence de Belgique. Dans l'exemple, ce symbole serait BF.
• Si une monnaie spécifique n'est pas définie dans le cube et que vous appliquez un format
monétaire aux données de votre rapport PowerPlay, le symbole monétaire utilisé est celui
défini dans les paramètres régionaux de Microsoft Windows. Cependant, si les valeurs du
cube sont basées sur une monnaie différente, les résultats peuvent ne pas être fiables. Pour
vous assurer que votre rapport utilise la monnaie correcte, définissez une monnaie spécifique
dans Transformer ou vérifiez que les paramètres régionaux pour chaque utilisateur de Power-
Play correspondent aux données stockées dans votre cube.
• Si vous avez sélectionné plusieurs mesures dans la boîte de dialogue Conversion des monnaies
qui utilisent actuellement des monnaies différentes, l'option de mise en forme n'est pas acti-
vée.
• Pour les mesures de type monétaire, le symbole utilisé est celui défini par l'administrateur
pour le cube. Pour confirmer la monnaie de la mesure que vous consultez, ouvrez la boîte de
dialogue Conversion des monnaies à l'aide de la commande Convertir les monnaies (menu
Exploration).

Conseil
• Pour rétablir le paramètre monétaire d'origine d'une mesure, sélectionnez cette mesure dans la
zone Mesures, cliquez sur l'option Implicite, puis sur le bouton Appliquer.

Documentation complémentaire
• « Modification de la mise en forme d'une mesure » (p. 71)
• « Exploration des mesures : aperçu » (p. 69)

72 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 5 : Exploration des mesures

• « Affichage de plusieurs mesures sous forme de lignes, de colonnes ou de couches » (p. 70)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 73


Chapitre 5 : Exploration des mesures

74 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 6 : Accès au détail

Accès au détail : aperçu


Qu'est-ce que l'accès au détail ?
À partir d'un rapport PowerPlay, vous pouvez accéder au détail de tout type de rapport, cube ou
fichier de travail. Il est possible d'accéder au détail dans :
• PowerPlay, pour visualiser et explorer les informations dont vous avez besoin.
Par exemple, un cube contient des informations relatives aux recettes générées par tous les
produits vendus aux Amériques et un autre cube contient des informations relatives aux recet-
tes de tous les produits vendus en Europe. En tant que chef de produit pour l'Europe, vous uti-
lisez plus fréquemment le cube européen. Lorsque vous avez besoin de comparer les recettes
en Amérique et en Europe, vous accédez au détail d'un cube à partir d'un autre cube.
• Impromptu, afin d'accéder aux détails relatifs au niveau de transaction dans un rapport
Impromptu.
Prenons l'exemple d'un rapport PowerPlay indiquant que 80 sacs à dos ont été vendus en
Amérique du Nord et du Sud au cours du dernier trimestre 1997. Accédez au détail par
Impromptu si vous souhaitez visualiser les quantités réelles pour chaque commande de sacs à
dos, y compris les retours client qui ne sont peut-être pas inclus dans le cube PowerPlay.
• une autre application, à l'aide d'une macro.
• un fichier associé, tel un fichier Word, une feuille de calcul Excel ou une présentation de dia-
positives PowerPoint (à condition que l'application en question soit installée sur votre ordina-
teur).
Remarque : Pour en savoir davantage, contactez l'administrateur.

Qui configure l'accès au détail ?


L'administrateur définit l'accès au détail pour les cubes dans le module Transformer. Il crée égale-
ment des cubes et rapports PowerPlay, des rapports Impromptu, ainsi que des fichiers associés et
des macros qui permettent d'accéder au détail. À l'aide de PowerPlay, l'administrateur peut égale-
ment définir l'accès au détail lors de la connexion à des serveurs OLAP tiers tels que Services
d'analyse de Microsoft SQL Server, anciennement appelé Microsoft SQL Server OLAP Services
(MS SSOS), avec l'utilitaire Connecteur de PowerPlay.
Pour en savoir davantage sur l'accès aux serveurs OLAP tiers, reportez-vous au Guide de con-
nexion aux serveurs OLAP de PowerPlay.

Documentation complémentaire
• « Accès au détail par une macro » (p. 79)
• « Accès au détail par Impromptu » (p. 78)
• « Accès au détail par PowerPlay » (p. 75)

Accès au détail par PowerPlay


Description
Lorsque vous souhaitez explorer les informations d'un autre cube, vous avez le choix entre accé-
der au détail dans un autre rapport de type Explorer ou de type Reporter qui fait appel à un cube
différent, ou accéder au détail dans un autre cube que celui utilisé dans votre rapport.
Accédez au détail dans un autre rapport PowerPlay (au format *.ppr ou *.ppx) lorsque :

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 75


Chapitre 6 : Accès au détail

• celui-ci contient des données d'un autre cube que vous souhaitez analyser et comparer à celles
contenues dans le rapport ouvert,
• vous souhaitez lier les rapports dans la session active de PowerPlay afin d'explorer les données
dans un rapport et de visualiser les effets produits dans un autre rapport,
Remarque : Lorsque vous modifiez la ligne des dimensions dans un rapport, cliquez sur le
bouton Accès au détail pour modifier la ligne des dimensions et les données dans le rapport
d'accès au détail.
• vous ne connaissez pas la structure des données dans l'autre cube,
Remarque : Puisque l'administrateur a configuré le rapport à votre place, vous n'avez pas
besoin de repartir de zéro avec des données que vous ne connaissez pas.
• l'administrateur a effectué des calculs.
Accédez au détail dans un cube lorsque :
• vous souhaitez explorer les données de ce cube sans utiliser de mode de visualisation des don-
nées prédéfini par l'administrateur,
• l'administrateur n'a pas défini de rapport pour l'accès au détail, mais seulement des cubes.
Accédez au détail dans un cube découpé en partitions de temps lorsque :
• vous voulez explorer des données à partir de plusieurs cubes découpés en partitions de temps.
Remarque : Les cubes découpés en partitions de temps sont définis par l'administrateur et
portent la même extension de fichier .mdc que les cubes.

Exemple
Un cube contient les informations récapitulatives des ventes pour toutes les régions. En tant que
vice-président des ventes, vous explorez et analysez les informations de haut niveau de ce cube. Les
autres cubes contiennent des informations détaillées sur chaque région. Les directeurs régionaux
travaillent avec ces cubes. Vous pouvez, à partir des informations récapitulatives des ventes, accé-
der au détail et visualiser les activités d'une région, afin de vérifier, par exemple, si l'arrivée d'un
nouveau responsable a un effet positif.

Étapes
1. Si vous accédez au détail dans un rapport ou un cube associé à une mesure, passez à cette
mesure.
Vous pouvez modifier la mesure utilisée dans le rapport ou l'ajouter sous forme de ligne, de
colonne ou de couche. Si vous l'ajoutez sous forme de ligne, de colonne ou de couche, le cur-
seur doit se trouver sur la mesure à partir de laquelle vous souhaitez accéder au détail. Sinon,
PowerPlay utilise la mesure affichée dans le dossier des mesures.
2. Sélectionnez la cellule ou le libellé de catégorie qui servira de point de départ pour l'accès au
détail.
PowerPlay utilise la cellule ou le libellé sélectionné comme base du rapport ou du cube dont
vous accédez au détail. Si, par exemple, votre rapport affiche 1995, 1996 et 1997 sur les lignes
et que le curseur reste placé sur la cellule 1997, PowerPlay filtre le rapport d'accès au détail
pour n'afficher que les données de 1997.
3. Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Accès au détail.
Si plusieurs rapports ou cubes sont disponibles, la boîte de dialogue Accès au détail s'affiche.
Utilisez cette boîte de dialogue pour sélectionner le rapport ou le cube.
4. Dans la boîte de dialogue Accès au détail, cliquez deux fois sur le rapport ou le cube de votre
choix.
• Si vous sélectionnez un rapport, PowerPlay ouvre le rapport de type Explorer ou de type
Reporter filtré afin de correspondre autant que possible à la position du curseur et à la
ligne des dimensions du premier rapport.
• PowerPlay ignore toutes les dimensions du rapport récemment ouvert qui ne correspon-
dent pas. Si aucune catégorie ne correspond, les catégories de la ligne des dimensions
apparaissent comme elles étaient lors du dernier enregistrement du rapport.
• Si vous sélectionnez un cube, PowerPlay crée, à l'aide de ce cube, un rapport de type
Explorer filtré afin de correspondre autant que possible à la position du curseur et à la
ligne des dimensions du premier rapport.

76 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 6 : Accès au détail

• PowerPlay ignore toutes les dimensions du rapport récemment créé qui ne correspondent
pas. Si aucune catégorie ne correspond, le rapport affiche les catégories des deux premiè-
res dimensions et utilise la première mesure dans le cube.
5. Pour mettre à jour le rapport nouvellement créé ou ouvert après modification de la ligne des
dimensions dans le premier rapport (par filtrage, par exemple), veillez à ce que le premier rap-
port soit actif. Veillez également à utiliser la même mesure que celle utilisée lors de votre pre-
mier accès au détail, puis cliquez sur le bouton Accès au détail.
PowerPlay associe le rapport d'accès au détail à la mesure active, afin de mémoriser le rapport
dans lequel vous avez accédé au détail. C'est pourquoi vous devez utiliser la même mesure que
celle ayant servi lors de votre premier accès au détail.
PowerPlay met à jour les données dans le rapport nouvellement créé ou ouvert dans l'ordre
suivant : la ligne des dimensions, les couches, les colonnes, puis les lignes.

Remarque
• Seules la puissance de votre ordinateur et la configuration définie par l'administrateur limitent
le nombre de cubes et de rapports dans lesquels vous pouvez accéder au détail.
• Si vous ouvrez un rapport à l'aide de la commande Ouvrir et que vous accédez ultérieurement
au détail de ce rapport à partir d'un autre rapport, vous obtenez deux copies du même rap-
port. Cependant, seule la copie du rapport dans lequel vous avez accédé au détail sera liée.
Par exemple, vous ouvrez un rapport appelé Ventes quatrième trimestre et un rapport appelé
Ventes 1997 et accédez au détail des ventes du quatrième trimestre à partir des ventes de
1997. Deux copies du rapport Ventes quatrième trimestre sont maintenant ouvertes. Seule la
copie ouverte par accès au détail depuis le rapport des ventes de 1997 est liée à Ventes 1997.
Lorsque vous modifiez la ligne des dimensions dans le rapport Ventes 1997 et que vous cli-
quez sur le bouton Accès au détail, seule la copie de Ventes quatrième trimestre dans laquelle
vous avez accédé au détail est mise à jour, à moins que l'option Dimensions partagées soit acti-
vée.
• Le rapport dans lequel vous accédez au détail doit comporter au moins une ligne et une
colonne.
• Lorsque vous déplacez une colonne dans un rapport de type Reporter faisant partie d'une
branche de niveaux, le lien qui existait entre la colonne déplacée et les colonnes qui se trou-
vaient à sa droite est perdu. Vous ne pouvez plus passer au niveau supérieur via la même bran-
che de niveaux. Ceci s'applique également au passage à un niveau inférieur dans une ligne ou
une couche.
• Si vous accédez une fois au détail dans un rapport, PowerPlay ouvre automatiquement le
même rapport quand vous cliquez à nouveau sur le bouton Accès au détail. Pour accéder au
détail d'un autre rapport, maintenez la touche [Ctrl] enfoncée et cliquez sur le bouton Accès
au détail ou sélectionnez la commande Accès au détail (menu Exploration).
• Si vous accédez au détail d'un cube partitionné temporel contenant des données de catégories
différentes au sein des cubes composant le cube partitionné, il se peut que l'affichage des don-
nées reçues soit incorrect.
Par exemple, vous accédez au détail d'un cube partitionné temporel contenant des données
relatives aux dix meilleurs personnels de vente de Paris en 1997. Le total des ventes du repré-
sentant Dave Mustaine à Paris s'élève à 60 000 $ en 1997. Lorsque vous accédez à plus de
détails pour isoler Dave Mustaine sans contexte régional, vous obtenez un total des ventes
s'élevant à 72 000 $ en 1997. Cette valeur n'est pas conforme au total des ventes initialement
rapporté. En effet, David Muraigne a intégré la succursale de vente d'Églantiers pendant deux
mois en 1997 mais le total de ses ventes durant cette période, 12 000 $, n'apparaît pas dans la
vue d'origine dans laquelle son nom apparaît pour Lyon uniquement. Lorsque vous isolez
Dave Mustaine sans contexte régional (ni Paris, ni Lyon), les données des deux régions sont
retournées pour 1997.

Conseil
• Pour changer l'emplacement du rapport ou du cube dans lequel vous souhaitez accéder au
détail, utilisez l'onglet Interrogation de la boîte de dialogue Préférences. Cette modification
dans l'onglet Interrogation affecte tous les rapports et cubes dans lesquels vous accédez au
détail. Veillez à déplacer tous les rapports et les cubes vers l'emplacement défini dans cet
onglet.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 77


Chapitre 6 : Accès au détail

Que faire si...


• le rapport ou le cube dont vous avez besoin n'apparaît pas dans la boîte de dialogue Accès au
détail ?
Il peut être associé à une mesure que vous n'avez pas incluse à votre rapport. Définissez cor-
rectement cette mesure dans votre rapport et essayez à nouveau. Si le rapport ou le cube
n'apparaît toujours pas, consultez l'administrateur. Il se peut que le nom du rapport ou du
cube ait été modifié.
• vous avez accédé au détail dans PowerPlay et modifié la mesure dans le premier rapport, mais
que cette modification n'est pas répercutée dans le rapport d'accès au détail lorsque vous cli-
quez sur le bouton Accès au détail ?
Si vous modifiez la mesure dans le premier rapport, vous ne verrez pas apparaître cette modi-
fication dans le rapport d'accès au détail. En revanche, la boîte de dialogue Accès au détail
apparaît lorsque vous cliquez sur le bouton Accès au détail, car PowerPlay considère que vous
souhaitez accéder au détail d'un autre rapport.
• vous accédez au détail par PowerPlay mais que les dimensions ne sont pas filtrées ?
Les dimensions du rapport ou du cube dans lequel vous avez accédé au détail peuvent être
incompatibles avec les dimensions du rapport via lequel vous venez d'accéder au détail. Con-
sultez l'administrateur pour en savoir davantage sur les différences entre les dimensions et les
catégories.

Documentation complémentaire
• « Modification de la mesure » (p. 70)
• « Accès au détail par une macro » (p. 79)
• « Accès au détail par Impromptu » (p. 78)
• « Accès au détail : aperçu » (p. 75)
• « Affichage de plusieurs mesures sous forme de lignes, de colonnes ou de couches » (p. 70)

Accès au détail par Impromptu


Description
Vous pouvez accéder au détail du niveau de transaction dans un rapport Impromptu à partir de
toute cellule ou de tout libellé de catégorie d'un rapport PowerPlay. Un ou plusieurs rapports
Impromptu doivent être associés à une ou plusieurs mesures. PowerPlay vérifie si la ligne ou la
colonne utilisée pour l'accès au détail correspond à une mesure, puis recherche le rapport lié à
cette mesure. S'il ne s'agit pas de mesures, PowerPlay utilise le rapport associé à la mesure de la
ligne des dimensions.
Si vous accédez au détail à partir de plusieurs mesures, chaque mesure est généralement associée à
un rapport Impromptu différent. Par exemple, la mesure de PowerPlay représentant la quantité
vendue peut être associée à un rapport des stocks dans Impromptu ; la mesure représentant le
revenu peut être associée à un rapport indiquant le détail des commandes et ainsi de suite.
Lorsque vous ouvrez le rapport Impromptu, les informations de filtre du rapport PowerPlay
s'appliquent aux données du rapport Impromptu. Par exemple, si un rapport PowerPlay indique le
nombre de sacs à dos vendus en décembre 1997, le rapport Impromptu s'affiche avec le filtre
suivant : produit = sacs à dos et année = décembre 97.
Les données d'accès au détail sont appliquées au rapport Impromptu associé lorsque cela est pos-
sible. Par exemple, si les données élémentaires du rapport associé ne comprennent pas le produit et
l'année, il est impossible d'appliquer le filtre et toutes les données du rapport apparaissent donc
dans le rapport Impromptu.

Exemple
Un rapport PowerPlay affiche les recettes des ventes de tentes en 1997. Accédez au détail par
Impromptu pour connaître les adresses des clients qui ont acheté des tentes.

Étapes
1. Passez à la mesure associée à un rapport Impromptu.

78 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 6 : Accès au détail

Vous pouvez modifier la mesure utilisée dans le rapport ou l'ajouter sous forme de ligne, de
colonne ou de couche.
2. Sélectionnez la cellule ou le libellé de catégorie qui servira de point de départ pour l'accès au
détail.
3. Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Accès au détail.
Si plusieurs rapports sont associés à la mesure, la boîte de dialogue Accès au détail s'affiche.
Utilisez cette boîte de dialogue pour sélectionner le rapport à ouvrir.
4. Dans la boîte de dialogue Accès au détail, cliquez deux fois sur le rapport de votre choix.
Impromptu est lancé et ouvre le rapport filtré au niveau que vous avez défini dans PowerPlay.

Remarque
• L'accès au détail par Impromptu est disponible uniquement si la version 4 d'Impromptu ou
une version ultérieure est installée sur votre ordinateur et si le cube est lié à vos rapports
Impromptu.
• Le rapport PowerPlay doit comporter au moins une ligne et une colonne.
• L'accès au détail est impossible dans le cas de valeurs incorrectes telles que le mot « erreur ».
• L'accès au détail est impossible pour la catégorie de classement ou pour des mesures comple-
xes, telles qu'une mesure calculée.

Conseil
• Pour changer l'emplacement des rapports Impromptu, utilisez l'onglet Interrogation (boîte de
dialogue Préférences). La modification de l'emplacement dans l'onglet Interrogation a une
incidence sur tous les rapports dans lesquels vous accédez au détail. Veillez à déplacer tous les
rapports vers l'emplacement défini dans cet onglet.

Documentation complémentaire
• « Modification de la mesure » (p. 70)
• « Accès au détail par une macro » (p. 79)
• « Accès au détail par PowerPlay » (p. 75)
• « Accès au détail : aperçu » (p. 75)
• « Affichage de plusieurs mesures sous forme de lignes, de colonnes ou de couches » (p. 70)

Accès au détail par une macro


Description
Vous pouvez accéder au détail afin d'exécuter une macro pour une application autre qu'un pro-
duit de Cognos à partir de toute cellule ou tout libellé de catégorie d'un rapport PowerPlay. La
macro, créée par l'administrateur, doit être constituée uniquement du corps de la macro et ne doit
pas comporter les mots réservés identifiant le début et la fin de la macro.

Étapes
1. Sélectionnez la cellule ou le libellé de catégorie qui servira de point de départ pour l'accès au
détail.
2. Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Accès au détail.
Si plusieurs macros sont associées au rapport PowerPlay, la boîte de dialogue Accès au détail
s'affiche. Utilisez cette boîte de dialogue pour sélectionner la macro à exécuter.
3. Dans la boîte de dialogue Accès au détail, cliquez deux fois sur la macro de votre choix.
PowerPlay exécute la macro.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 79


Chapitre 6 : Accès au détail

Remarque
• Le traitement effectué selon la méthode d'automatisation de l'accès au détail doit être terminé
dans les 5 secondes. Lorsque la méthode d'automatisation doit prendre plus de 5 secondes, il
est nécessaire de démarrer le traitement de manière asynchrone afin que PowerPlay reprenne
le contrôle dans le délai imparti. Si l'accès au détail prend plus de 5 secondes, il est probable
qu'une erreur de dépassement du temps imparti se produise et que l'opération d'accès au
détail échoue.
• Le rapport PowerPlay doit comporter au moins une ligne et une colonne.
• L'accès au détail est impossible dans le cas de valeurs incorrectes telles que le mot « erreur ».

Conseil
• Pour configurer PowerPlay afin d'accéder au détail par une macro ou pour modifier l'empla-
cement où PowerPlay doit rechercher la macro, utilisez l'onglet Interrogation dans la boîte de
dialogue Préférences. Le changement d'emplacement dans l'onglet Interrogation a une inci-
dence sur toutes les macros par lesquelles vous accédez au détail. Veillez à déplacer toutes les
macros vers l'emplacement défini dans cet onglet.

Documentation complémentaire
• « Modification de la mesure » (p. 70)
• « Accès au détail par Impromptu » (p. 78)
• « Accès au détail par PowerPlay » (p. 75)
• « Application d'une définition d'exception personnalisée » (p. 92)
• « Mise en évidence des exceptions automatiques » (p. 93)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée » (p. 89)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée partagée » (p. 91)
• « Exécution d'une macro pour mettre en évidence les définitions d'exceptions
personnalisées » (p. 94)
• « Mise en évidence des exceptions : aperçu » (p. 89)

80 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 7 : Classement et tri des données dans
des rapports

Classement et tri des données dans des rapports : aperçu


Classement
Effectuer un classement a pour effet d'ajouter une catégorie de classement indiquant des rangs de
classement dans votre rapport. Les catégories sont classées en fonction de leur valeur dans une
ligne ou une colonne spécifique. Les résultats du classement peuvent ne pas être triés, ce qui signi-
fie qu'ils ne sont pas ordonnés de manière numérique, ou peuvent être triés par ordre croissant ou
décroissant. Par exemple, lorsque vous classez les produits par valeur dans la catégorie Revenu,
PowerPlay ajoute une colonne de classement au rapport qui indique la place de chaque produit. Si
vous souhaitez afficher les produits générant les dix revenus les plus élevés, vous devez trier la
catégorie de classement de sorte qu'elle soit ordonnée de manière numérique.
Dans les rapports de type Explorer, le libellé et les valeurs de la catégorie de classement apparais-
sent en italique. Les italiques disparaissent lorsque vous passez à un rapport de type Reporter.
Lors du classement, vous pouvez déterminer si la valeur la plus élevée ou la moins élevée se voit
associer le rang 1. Vous pouvez également déterminer le nombre de résultats à afficher à partir du
début ou de la fin de la liste et reclasser automatiquement les catégories dès qu'un rapport est
modifié.
Si vous sélectionnez la commande Graphiques imbriqués (menu Exploration), les catégories de
classement n'apparaissent pas dans le graphique.
Vous ne pouvez pas classer la catégorie « Autre » (Filtre 80/20).

Tri
La fonction de tri permet d'organiser des catégories par ordre croissant ou décroissant. Vous pou-
vez utiliser la fonction de tri pour :
• classer une ligne, une colonne ou une couche par ordre alphabétique,
• classer une ligne ou une colonne par ordre numérique,
• classer une catégorie de classement par ordre numérique.
Les catégories sont automatiquement retriées lors de chaque modification du rapport.

Documentation complémentaire
• « Pourquoi classer et trier des données ? » (p. 81)
• « Tri des données » (p. 85)

Pourquoi classer et trier des données ?


Le classement ajoute des rangs à un rapport pour que vous puissiez comparer les catégories entre
elles. Par exemple, vous disposez d'un rapport indiquant les revenus générés par tous vos produits.
Vous pouvez classer ce rapport pour consulter les produits générant les revenus les plus élevés.
Vous pouvez utiliser le tri pour ranger vos catégories par ordre alphabétique ou numérique. Par
exemple, un de vos rapports comporte le nom de tous vos vendeurs. Vous pouvez trier ce rapport
pour que le nom de ces derniers apparaisse par ordre alphabétique.
Remarque : Les catégories masquées ne sont ni triées ni classées.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 81


Chapitre 7 : Classement et tri des données dans des rapports

Automatique ou manuel
Implicitement, les catégories de classement et les ordres de tri sont automatiquement régénérés à
chaque modification des données du rapport. Si vous ne voulez pas que les catégories de classe-
ment et les ordres de tri soient régénérés, désactivez la fonction de classement ou de tri automati-
que.
Si vous avez désactivé la fonction de reclassement automatique, vous pouvez effectuer un reclasse-
ment manuellement en :
• cliquant avec le bouton droit de la souris sur la catégorie de classement et en sélectionnant
l'option Reclasser,
• cliquant sur le libellé de la catégorie de classement et en sélectionnant la commande Classe-
ment du menu Exploration.
Vous pouvez retrier manuellement à l'aide de la commande Retrier du menu Exploration.

Pourquoi classer et trier manuellement ?


Procédez à un classement manuel lorsque vous voulez conserver les rangs de classement d'origine
après avoir modifié les catégories d'un rapport.
Par exemple, dans votre rapport de type Reporter, vous classez les descendants de toutes les gam-
mes de produits (Produits de plein-air, Ligne environnementale et Ligne de sport VA) et passez aux
niveaux inférieurs pour ajouter les catégories de produits individuelles au rapport. À l'aide du
classement manuel, vous pouvez conserver les rangs de classement les plus élevés.

Procédez à un tri manuel lorsque vous voulez conserver l'ordre d'origine des catégories après avoir
modifié les catégories du rapport. Par exemple, dans votre rapport de type Reporter, vous triez les
catégories filles de la catégorie (Europe, Australo-Asie et Amériques) par libellé et par ordre
décroissant.

82 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 7 : Classement et tri des données dans des rapports

Vous ajoutez ensuite les catégories individuelles de lieux au rapport en passant aux niveaux infé-
rieurs. Étant donné que vous avez procédé à un tri manuel, l'ordre de tri est conservé pour les caté-
gories mères.

Classement de données
Vous pouvez classer les catégories dans les lignes et dans les colonnes d'un rapport. Lorsque vous
classez les lignes ou les colonnes d'un rapport, un rang est attribué à chaque valeur et affiche ses
performances par rapport aux autres. Les rangs de classement apparaissent dans une nouvelle
ligne ou une nouvelle colonne que vous pouvez trier. Dans les rapports de type Explorer, le libellé
et les valeurs de la catégorie de classement apparaissent en italiques. Les italiques disparaissent
lorsque vous passez à un rapport de type Reporter.
Vous choisissez quelle valeur se voit attribuer le rang de classement 1 (la plus élevée ou la plus
basse d'une catégorie) et combien de résultats à partir du haut ou du bas de la liste peuvent être
visualisés. Par exemple, vous pouvez faire apparaître le nom des cinq meilleurs vendeurs de votre
société et attribuer le rang 1 à celui qui a réalisé le plus gros chiffre d'affaires.

Exemple
Vous êtes adjoint au directeur des ventes d'une usine automobile. Vous créez un rapport indiquant
les revenus générés par chaque vendeur dans chaque région. Vous voulez classer ce rapport pour
qu'il indique les dix meilleurs vendeurs en Europe.

Procédure
1. Dans le menu Exploration, cliquez sur Classer.
2. Dans la zone Classement, choisissez si vous souhaitez classer des lignes ou des colonnes.
Le contenu de cette zone change en fonction du type de graphique.
3. Cliquez sur les trois points, puis sur la ligne ou la colonne de classement.
4. Dans la zone Afficher les rangs, cliquez sur le nombre de catégories classées à afficher.
Vous pouvez afficher toutes les catégories classées ou saisir le nombre de rangs à afficher en
partant du haut ou du bas de la liste.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 83


Chapitre 7 : Classement et tri des données dans des rapports

5. Cliquez sur la case d'option La plus petite ou La plus grande pour attribuer à l'une de ces
deux valeurs le rang 1.
6. Dans la zone Classer les rangs, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour classer les rangs sans en changer l'ordre, cliquez sur l'option Aucun.
• Pour classer les rangs par ordre croissant (par exemple de 1 à 10), cliquez sur l'option
Croissant.
• Pour classer les rangs par ordre décroissant (par exemple de 10 à 1), cliquez sur Décrois-
sant.
Les valeurs récapitulatives n'ont pas de rang de classement dans les rapports de type
Explorer.
7. Sélectionnez l'option Reclasser automatiquement pour utiliser le mode de classement automa-
tique.
8. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour supprimer un classement d'un rapport, sélectionnez le libellé de catégorie de classement
et supprimez-le. Si la catégorie de classement est masquée, affichez-la d'abord.
• Pour masquer la catégorie de classement du graphique actif, sélectionnez la case à cocher
Masquer les catégories de classement de l'onglet Affichage, dans la boîte de dialogue Options
d'affichage du menu Format. Cette option n'est pas disponible pour les tableaux ou si vous
sélectionnez la commande Graphiques imbriqués (menu Exploration). Implicitement, les caté-
gories de classement sont masquées dans les graphiques à nuage de points.
• Pour classer les données dans un rapport selon les paramètres implicites de classement, sélec-
tionnez la ligne ou la colonne à classer et cliquez sur le bouton Classement de la barre d'outils.
Si vous avez sélectionné plus d'une ligne ou d'une colonne, ou aucune ligne ou colonne lors-
que vous avez cliqué sur le bouton Classement, la boîte de dialogue Classement apparaît.
Remarque : Pour modifier les paramètres implicites du bouton Classement, sélectionnez la
commande Préférences, dans le menu Fichier, puis cliquez dans l'onglet Classement.

Documentation complémentaire
• « Tri des données » (p. 85)
• « Classement et tri des données dans des rapports : aperçu » (p. 81)

Classement de valeurs identiques


Lorsque vous classez les données d'un rapport, les données ayant la même valeur se voient attri-
buer le même rang de classement. Par exemple, dans le rapport suivant, les tentes de petite et de
grande taille ont généré le même revenu et se voient donc attribuer le rang de classement 2.

Étant donné que les valeurs liées se voient attribuer le même rang de classement, le fait de spécifier
le numéro de rang le plus haut ou le plus bas à afficher dans un rapport permet d'afficher tous les
rangs liés pour un nombre spécifié. Par exemple, si vous avez modifié les paramètres de classement
du rapport mentionné ci-dessus pour afficher les deux rangs les plus élevés uniquement, vous
voyez en fait trois catégories sur les lignes puisque deux catégories affichent le rang 2.

84 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 7 : Classement et tri des données dans des rapports

Classement de données imbriquées


Vous pouvez classer les catégories de niveau le plus fin des rapports imbriqués. Si vous ajoutez un
niveau inférieur de catégories imbriquées aux lignes ou aux colonnes dans lesquelles apparaît une
catégorie de classement, la catégorie de classement est supprimée.
Par exemple, dans le rapport suivant, vous pouvez classer les colonnes selon les gammes de pro-
duit (Produits de plein-air, Ligne environnementale ou Ligne de sport VA) :

Si vous sélectionnez Produits de plein-air, le tableau qui en résulte comprend une catégorie de clas-
sement insérée entre Produits de plein-air et Ligne environnementale.

Pour en savoir davantage sur les catégories imbriquées, reportez-vous à la section « Utilisation de
tableaux imbriqués » (p. 18).

Tri des données


Lorsque vous triez les lignes ou les colonnes, celles-ci sont rangées par ordre croissant ou décrois-
sant. Vous pouvez trier :
• les lignes, les colonnes ou les couches par ordre alphabétique,
• les lignes ou les colonnes par ordre numérique.

Exemple
Vous avez préparé un rapport contenant le nom de tous les vendeurs des succursales européennes
de votre société. Vous voulez trier le rapport de manière à ce que le nom de ces vendeurs appa-
raisse par ordre alphabétique.

Procédure
1. Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Trier.
2. Dans les zones Lignes, Colonnes, et Couches, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour ne pas trier les catégories, cliquez sur l'option Aucun.
• Pour trier les catégories par ordre alphabétique, cliquez sur l'option Selon les libellés.
• Pour trier les catégories par ordre numérique, cliquez sur l'option Selon les valeurs.
3. Dans la zone Ordre du classement, cliquez sur l'option Croissant ou sur l'option Décroissant.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 85


Chapitre 7 : Classement et tri des données dans des rapports

4. Si vous souhaitez que les catégories soient retriées lorsque votre rapport est modifié, sélection-
nez l'option Retrier automatiquement.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour trier les données d'un rapport en fonction des paramètres implicites de tri, sélectionnez la
ligne ou la colonne de tri ou de classement et cliquez sur le bouton Tri de la barre d'outils. Si
vous avez sélectionné plus d'une ligne ou d'une colonne, ou aucune ligne ou colonne avant de
cliquer sur le bouton Tri, la boîte de dialogue Tri apparaît.
Remarque : Pour modifier les paramètres implicites du bouton Tri, sélectionnez la commande
Préférences, dans le menu Fichier, puis cliquez dans l'onglet Tri.

Tri des données imbriquées


Vous pouvez trier des lignes ou des colonnes imbriquées par libellé uniquement. Par exemple, vous
souhaitez trier les colonnes du tableau suivant pour que les libellés apparaissent par ordre alpha-
bétique.

Dans le tableau qui en résulte, les catégories de chaque niveau sont rangées par ordre alphabéti-
que.

86 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 7 : Classement et tri des données dans des rapports

Documentation complémentaire
• « Pourquoi classer et trier des données ? » (p. 81)
• « Classement et tri des données dans des rapports : aperçu » (p. 81)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 87


Chapitre 7 : Classement et tri des données dans des rapports

88 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 8 : Mise en évidence des exceptions

Mise en évidence des exceptions : aperçu


Vous pouvez utiliser la fonction de mise en évidence des exceptions automatiques pour visualiser
rapidement les valeurs anormalement élevées ou faibles dans vos rapports de type Explorer. Cette
fonction permet de déceler immédiatement les informations devant faire l'objet d'une exploration
plus détaillée.
Si vous souhaitez mettre en évidence un intervalle de données spécifique, vous pouvez utiliser la
fonction de mise en évidence personnalisée des exceptions. Cette fonction permet de créer une ou
plusieurs définitions d'exceptions personnalisées pouvant être appliquées à des rapports ou diffu-
sées à d'autres personnes. Vous pouvez également utiliser une macro pour appliquer une définition
d'exception personnalisée.
Pour en savoir davantage sur la manière de créer une macro afin de mettre en évidence les excep-
tions, reportez-vous à l'aide en ligne sur les macros de PowerPlay. Dans l'onglet Index, saisissez
Mise en évidence des exceptions

Documentation complémentaire
• « Application d'une définition d'exception personnalisée » (p. 92)
• « Mise en évidence des exceptions automatiques » (p. 93)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée » (p. 89)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée partagée » (p. 91)
• « Exécution d'une macro pour mettre en évidence les définitions d'exceptions
personnalisées » (p. 94)

Création d'une définition d'exception personnalisée


Description
Créez une définition d'exception personnalisée pour mettre en évidence les données comprises
dans l'intervalle de valeurs que vous spécifiez. Vous pouvez définir jusqu'à cinq intervalles de
valeurs dans une définition d'exception personnalisée et attribuer un style de format à chaque
intervalle. PowerPlay applique des styles de format correspondant à toutes les données comprises
dans les intervalles définis.
Lorsque vous appliquez une exception personnalisée sur Tous, Toutes les lignes ou Toutes les
colonnes, PowerPlay met en évidence toute nouvelle donnée ajoutée lors de la mise à jour du cube.
Cela est particulièrement utile pour identifier les sous-ensembles et les nouvelles catégories qui
sont ajoutés au cube lors de la mise à jour des données.

Exemple
Vous pouvez ajouter différents styles à différentes informations. Dans l'exemple qui suit, les ventes
sont affichées pour la gamme de produits Ligne environnementale. Seule une gamme de produits,
Produits recyclés, affiche des résultats médiocres.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 89


Chapitre 8 : Mise en évidence des exceptions

Procédure
1. Sélectionnez un rapport.
2. Cliquez sur la commande Exceptions personnalisées du menu Exploration.
3. Dans la zone Nom de l'exception, saisissez le nom de la définition d'exception personnalisée.
4. Dans la zone Intervalles de style ou de valeur, procédez de la manière suivante :
• Dans la zone De, spécifiez la valeur la plus faible délimitant l'intervalle.
• Dans la zone À, spécifiez la valeur la plus élevée délimitant l'intervalle.
• Sélectionnez un style pour chaque intervalle ou cliquez sur le bouton Styles pour créer ou
modifier un style.
5. Cochez la case Partagée pour enregistrer la définition d'exception personnalisée afin de pou-
voir l'utiliser dans d'autres rapports.
PowerPlay stocke les définitions d'exceptions personnalisées partagées dans le fichier Ppex-
cept.ini et les affichera dans la liste la prochaine fois que vous ouvrirez la boîte de dialogue
Exceptions personnalisées.
6. Cliquez sur le bouton Ajouter pour ajouter une définition d'exception personnalisée à la liste.
7. Cliquez sur le bouton Fermer.

Remarque
• Si vous créez une définition d'exception personnalisée et que vous lui attribuez le même nom
que celui d'une définition d'exception partagée, la nouvelle définition d'exception du rapport
écrase la définition d'exception partagée enregistrée dans le fichier Ppexcept.ini et ce, pour ce
rapport uniquement. Si vous créez un nouveau rapport, la définition d'exception personnali-
sée partagée est utilisée.
• Lorsqu'un cube est recréé avec de nouvelles données, l'exception personnalisée met en évi-
dence les exceptions contenues dans ces nouvelles données, ainsi que celles déjà mises en évi-
dence dans les données précédentes.

Conseil
• Pour supprimer une définition d'exception personnalisée, sélectionnez une définition d'excep-
tion existante (boîte de dialogue Exceptions personnalisées), puis cliquez sur le bouton Sup-
primer. Il est impossible de récupérer une définition d'exception personnalisée.
• Pour effacer la mise en évidence d'exception sans supprimer la définition d'exception person-
nalisée, cliquez sur le bouton Effacer (boîte de dialogue Exceptions personnalisées). Si vous
supprimez la mise en évidence d'exception, celle-ci est supprimée à tous les niveaux du rap-
port.
• Pour modifier une définition d'exception personnalisée existante, sélectionnez la définition
d'exception personnalisée dans la zone Nom de l'exception, apportez les modifications sou-
haitées et cliquez sur le bouton Ajouter.

Documentation complémentaire
• « Application d'une définition d'exception personnalisée » (p. 92)
• « Mise en évidence des exceptions automatiques » (p. 93)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée partagée » (p. 91)
• « Exécution d'une macro pour mettre en évidence les définitions d'exceptions
personnalisées » (p. 94)

90 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 8 : Mise en évidence des exceptions

• « Mise en évidence des exceptions : aperçu » (p. 89)

Création d'une définition d'exception personnalisée partagée


Description
Afin de permettre à tous les utilisateurs de PowerPlay de mettre en évidence les exceptions de la
même manière, vous pouvez partager une définition d'exception personnalisée avec eux. Vous
n'avez besoin de créer la définition d'exception personnalisée qu'une seule fois.
Lorsque vous créez des définitions d'exceptions personnalisées partagées, des informations sur les
exceptions personnalisées et les styles sont enregistrées dans les fichiers Ppexcept.ini et Ppstyles.ini
stockés dans le dossier emplacement d'installation\Cognos\cern\bin. Le numéro de version n s'affi-
che dans le chemin d'installation. Pour enregistrer des exceptions personnalisées et des styles, vous
devez disposer de droits en écriture pour le dossier emplacement d'installation\Cognos\cern\bin.

Exemple
Vous créez une définition d'exception personnalisée appelée Fin d'année indiquant les pertes en
rouge (en utilisant un style nommé Mauvais) et les bénéfices en vert (en utilisant un style nommé
Bon).
La direction apprécie votre idée et vous demande de la partager avec les autres personnes de votre
service. Les définitions d'exceptions personnalisées sont stockées dans le fichier Ppexcept.ini et les
styles sont stockés dans le fichier Ppstyles.ini. Vos collègues peuvent utiliser des copies de vos
fichiers ou copier et coller les lignes appropriées dans leur version des fichiers s'ils ont déjà créé
des styles et des exceptions qu'ils souhaitent conserver.
Une définition d'exception personnalisée se présente de la manière suivante dans le fichier
Ppexcept.ini :
Exception3=Fin d'année, 0, 3, 0, 0,\,
Exception3Intervalle1=Mauvais,0,,Minimum
Exception3Intervalle2=Bon,Maximum,20000.
Exception3Intervalle3=,0,,0.
Exception3Intervalle4=,0,,0.
Exception3Intervalle5=,0,,0.
Une définition de style se présente de la manière suivante dans le fichier Ppstyles.ini :
[Style -Bon]
numformat=9,0
numformattext=$1,000,000
font=Arial, 700, 1, 10, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 128, 0
pattern=0, 0, 0, 0, 255, 255, 255
alignment=0, 1, 2

Procédure
1. Sélectionnez un rapport.
2. Créez un style.
3. Créez une définition d'exception personnalisée.
4. Assurez-vous que la case Partagée (boîte de dialogue Exceptions personnalisées) est cochée,
puis cliquez sur le bouton Ajouter.
La nouvelle définition est alors ajoutée au fichier Ppexcept.ini.
5. Diffusez les fichiers Ppexcept.ini et Ppstyles.ini aux autres utilisateurs.
Les autres utilisateurs peuvent copier et coller les lignes appropriées dans leurs fichiers *.ini
s'ils ont déjà créé des styles et des exceptions qu'ils souhaitent conserver.

Conseil
• Pour transférer une définition d'un fichier à l'autre, copiez l'intégralité de l'exception ou du
style dans le Presse-papiers et collez-le dans le nouveau fichier.

Documentation complémentaire
• « Création d'un style et application à des données » (p. 141)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 91


Chapitre 8 : Mise en évidence des exceptions

• « Application d'une définition d'exception personnalisée » (p. 92)


• « Mise en évidence des exceptions automatiques » (p. 93)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée » (p. 89)
• « Exécution d'une macro pour mettre en évidence les définitions d'exceptions
personnalisées » (p. 94)
• « Mise en évidence des exceptions : aperçu » (p. 89)

Application d'une définition d'exception personnalisée


Description
Vous pouvez appliquer une définition d'exception personnalisée pour mettre en évidence :
• les valeurs exceptionnelles d'un rapport.
PowerPlay compare chaque valeur contenue dans le rapport à l'intervalle de valeurs de la défi-
nition d'exception personnalisée. Si une valeur du rapport est comprise dans cet intervalle, elle
est mise en évidence.
• des lignes ou des colonnes entières contenant des valeurs exceptionnelles.
PowerPlay compare les valeurs contenues dans une catégorie de base à l'intervalle de valeurs
de la définition d'exception personnalisée. Si une valeur contenue dans la catégorie de base est
comprise dans l'intervalle spécifié, l'intégralité de la ligne ou de la colonne contenant cette
valeur est mise en évidence.
• uniquement les valeurs sur les lignes et dans les colonnes que vous avez sélectionnées.
PowerPlay compare les valeurs contenues sur les lignes et dans les colonnes sélectionnées à
l'intervalle de valeurs de la définition d'exception personnalisée. Si une valeur des lignes et des
colonnes sélectionnées est comprise dans cet intervalle, elle est mise en évidence.

Exemple
Vous créez un rapport sur les recettes et placez les produits sur les lignes et les mois dans les colon-
nes. Vous pouvez mettre en évidence toutes les valeurs négatives en leur appliquant la couleur
rouge, afin de savoir quels produits ont généré des pertes financières au cours de quels mois.
Comme le mois de mars est d'importance cruciale pour la vente de sacs à dos, vous sélectionnez la
colonne mars comme catégorie de base. Si un produit a généré des pertes financières, l'intégralité
de la ligne correspondant au produit est signalée en rouge.

Procédure
1. Sélectionnez le rapport, les lignes, les colonnes ou les informations du rapport auxquels vous
souhaitez appliquer la définition d'exception personnalisée.
2. Cliquez sur la commande Exceptions personnalisées du menu Exploration.
3. Dans la zone Nom de l'exception, sélectionnez une définition d'exception personnalisée.
4. Dans la zone Appliquer à, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour appliquer la définition à toutes les valeurs contenues dans le rapport, sélectionnez
l'option Tout, puis cliquez sur le bouton Appliquer.
• Pour appliquer la définition aux lignes ou aux colonnes, sélectionnez l'option Toutes les
lignes ou Toutes les colonnes.
• Pour appliquer la définition aux informations sélectionnées, cliquez sur l'option Sélection.
Si vous sélectionnez l'option Toutes les lignes ou Toutes les colonnes, vous pouvez choisir une
catégorie de base dans la zone Catégorie de base et cliquer sur le bouton Appliquer. Si vous
appliquez la définition d'exception personnalisée à des lignes, la catégorie de base est une
colonne, tandis que si vous l'appliquez à des colonnes, la catégorie de base est une ligne.
5. Cliquez sur le bouton Fermer.

Remarque
• Lorsque vous sélectionnez l'option Toutes les lignes ou Toutes les colonnes et spécifiez une
catégorie de base, PowerPlay met en évidence l'intégralité de la ligne ou de la colonne conte-
nant les données exceptionnelles.

92 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 8 : Mise en évidence des exceptions

• Vous pouvez cliquer sur une valeur pour sélectionner à la fois une ligne et une colonne. Cli-
quez sur un libellé pour sélectionner une ligne ou une colonne.
• Une seule définition d'exception personnalisée peut être utilisée à la fois. Celle qui a été appli-
quée au rapport en dernier lieu constitue la définition d'exception personnalisée active.
• Les définitions d'exceptions personnalisées sont basées sur la mesure en cours d'utilisation. Si
vous avez appliqué une mise en évidence d'exception personnalisée, puis modifié la mesure,
cette mise en évidence n'est pas visible. Néanmoins, si vous redéfinissez la mesure à sa valeur
lorsqu'elle était utilisée avec la définition d'exception personnalisée, la mise en évidence
d'exception personnalisée est à nouveau visible.

Que faire si...


• rien ne se passe lorsque vous appliquez la définition d'exception personnalisée ?
Aucune des données du rapport ne répond aux critères spécifiés dans la définition d'exception
personnalisée.
• vous passez au niveau inférieur après l'application de la définition d'exception personnalisée ?
Les données comprises dans les intervalles spécifiés sont mises en évidence à chaque change-
ment de niveau (inférieur ou supérieur).
• la catégorie de base dans votre définition d'exception personnalisée n'apparaît pas dans le
rapport de type Explorer ?
Si, dans un rapport de type Reporter vous avez créé une définition d'exception personnalisée
établie sur une catégorie particulière qui ne s'applique pas à un rapport de type Explorer, cette
catégorie n'apparaît alors pas dans une définition d'exception personnalisée de rapport de
type Explorer.
Par exemple, si vous établissez une définition d'exception sur Toutes les années, puis passez à
un rapport de type Explorer, la catégorie mère Toutes les années n'existe pas dans la définition
d'exception personnalisée.

Documentation complémentaire
• « Mise en évidence des exceptions automatiques » (p. 93)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée » (p. 89)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée partagée » (p. 91)
• « Exécution d'une macro pour mettre en évidence les définitions d'exceptions
personnalisées » (p. 94)
• « Mise en évidence des exceptions : aperçu » (p. 89)

Mise en évidence des exceptions automatiques


Description
Vous pouvez mettre automatiquement en évidence les exceptions dans les rapports de type Explo-
rer. Lorsque vous activez cette fonction, les valeurs exceptionnellement basses apparaissent en
rouge et en gras, tandis que les valeurs exceptionnellement élevées apparaissent en vert et en gras.
Les valeurs exceptionnelles peuvent constituer le point de départ d'investigations plus poussées.

Procédure
• Dans un rapport de type Explorer, cliquez sur la commande Exceptions automatiques (menu
Exploration), puis sur Mettre en évidence.

Conseil
• Pour modifier la sensibilité de mise en évidence des exceptions automatiques dans votre rap-
port actif, cliquez sur la commande Exceptions automatiques (menu Exploration), puis sur
l'option Régler la sensibilité. Spécifiez les caractéristiques d'exception des valeurs donnant lieu
à une mise en évidence par PowerPlay dans la boîte de dialogue Sensibilité pour la détection
des exceptions automatiques. Le paramètre Faible désactive la fonction de mise en évidence
automatique et le paramètre Grande a pour effet de mettre en évidence toutes les valeurs du
rapport.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 93


Chapitre 8 : Mise en évidence des exceptions

• Pour modifier la sensibilité implicite pour la mise en évidence des exceptions automatiques,
cliquez dans l'onglet Options (boîte de dialogue Préférences).
• Pour ajouter le bouton Exceptions automatiques à la barre d'outils, reportez-vous à la section
« Personnalisation de PowerPlay » (p. 173).
• Pour modifier les styles d'exceptions automatiques, cliquez sur la commande Styles du menu
Format puis modifiez les styles Exceptions autom. élevées et Exceptions autom. basses.

Documentation complémentaire
• « Application d'une définition d'exception personnalisée » (p. 92)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée » (p. 89)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée partagée » (p. 91)
• « Exécution d'une macro pour mettre en évidence les définitions d'exceptions
personnalisées » (p. 94)
• « Mise en évidence des exceptions : aperçu » (p. 89)

Exécution d'une macro pour mettre en évidence les définitions d'exceptions


personnalisées
Description
Vous pouvez exécuter une macro qui définit les critères en vue de l'application de définitions
d'exceptions personnalisées aux informations. Vous pouvez créer des macros qui contiennent tou-
tes les informations nécessaires à la mise en évidence des informations spécifiques. La macro peut
spécifier des intervalles et lancer une autre application, comme le courrier électronique, pour
envoyer un message automatique.

Exemple
Un rapport affiche les recettes générées par les vendeurs à travers le pays. Une macro peut appli-
quer une définition d'exception personnalisée aux valeurs supérieures aux recettes moyennes et
envoyer automatiquement les résultats par courrier électronique à tous les vendeurs, pour qu'ils
puissent prendre connaissance des ventes de chacun.

Procédure
1. Cliquez sur la commande Exceptions personnalisées du menu Exploration.
2. Dans la zone Nom de l'exception, sélectionnez la définition d'exception personnalisée ou sai-
sissez un nom pour une nouvelle définition d'exception personnalisée.
3. Dans la zone Appliquer à, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour appliquer la définition à toutes les valeurs contenues dans le rapport, sélectionnez
l'option Tout.
• Pour appliquer la définition aux lignes ou aux colonnes, sélectionnez l'option Toutes les
lignes ou Toutes les colonnes.
• Pour appliquer la définition aux informations sélectionnées, cliquez sur l'option Sélection.
• Si vous sélectionnez l'option Toutes les lignes ou Toutes les colonnes, vous pouvez choisir
une catégorie de base dans la zone Catégorie de base.
4. Dans la zone Macro, sélectionnez une macro et un style à lui attribuer.
Lorsque la macro est en cours d'exécution, elle peut mettre en évidence des données ou lancer
automatiquement une autre application, en fonction de son contenu.
Pour que la macro soit disponible dans cette zone, elle doit être stockée dans le dossier impli-
cite des macros, que vous spécifiez dans l'onglet Répertoires (boîte de dialogue Préférences).
5. Cliquez sur le bouton Appliquer, puis sur le bouton Fermer.

Remarque
• Si une définition d'exception personnalisée a déjà été appliquée aux informations comprises
dans l'intervalle de la macro, le style attribué à celle-ci écrase le style précédemment appliqué.

94 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 8 : Mise en évidence des exceptions

• Pour en savoir davantage sur la syntaxe à utiliser, reportez-vous à l'aide en ligne sur les
macros de PowerPlay. Dans l'onglet Index, saisissez Mise en évidence des exceptions

Documentation complémentaire
• « Application d'une définition d'exception personnalisée » (p. 92)
• « Mise en évidence des exceptions automatiques » (p. 93)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée » (p. 89)
• « Création d'une définition d'exception personnalisée partagée » (p. 91)
• « Mise en évidence des exceptions : aperçu » (p. 89)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 95


Chapitre 8 : Mise en évidence des exceptions

96 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Exécution de calculs : aperçu


Dans PowerPlay, vous pouvez effectuer toute sorte de calculs dans les rapports de type Reporter
mais pas de prévisions. Dans les rapports de type Explorer, vous pouvez effectuer toute sorte de
calculs sauf : minimum, maximum et moyenne.
Dans les rapports de type Reporter, vous pouvez également :
• effectuer des calculs groupés lorsque vous voulez répéter le même calcul pour un nombre
important de catégories,
• désigner quels calculs doivent avoir la priorité.
Lorsque vous ajoutez un calcul à un rapport de type Reporter, le calcul est ajouté après la position
du pointeur. Vous pouvez supprimer ou déplacer des catégories faisant partie du calcul sans affec-
ter ce dernier.
Lorsque vous ajoutez un calcul à un rapport de type Explorer, la position du calcul est automati-
quement définie en fonction des opérandes. Dans les rapports de type Explorer, le libellé et les
valeurs du calcul apparaissent en italique. Les italiques disparaissent lorsque vous passez à un rap-
port de type Reporter.
Vous ne pouvez pas effectuer de calculs sur la catégorie « Autre » (Filtre 80/20).
Dans un rapport de type Explorer, une seule catégorie apparaît lorsque vous passez au niveau le
plus fin. Vous ne pouvez pas effectuer de calculs sur cette catégorie.
Vous pouvez également utiliser des calculs prédéfinis à la fois dans les rapports de type Explorer et
de type Reporter. Il s'agit de calculs que l'administrateur ajoute au cube et qui apparaissent dans la
fenêtre des dimensions.
Les restrictions de taille suivantes s'appliquent aux valeurs dans les boîtes de dialogue de calcul :
• maximum 1,7976931348623158e + 308
• minimum 2,2250738585072014e - 308

Exécution de calculs sur des catégories imbriquées


Lorsque vous exécutez un calcul sur des catégories imbriquées, le nouveau calcul est ajouté au
niveau auquel se trouve la dernière catégorie sélectionnée.
Prenons l'exemple d'un rapport dans lequel les catégories Produits sont imbriquées en dessous de
1996.

Si vous additionnez les catégories Produits de plein-air et Ligne environnementale en sélectionnant


uniquement ces colonnes, le nouveau calcul apparaît au même niveau.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 97


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Si vous sélectionnez 1996 après avoir sélectionné Produits de plein-air et Ligne environnementale,
le nouveau calcul apparaît au niveau le plus élevé.

Lorsque vous effectuez des calculs sur des catégories imbriquées qui ont été ajoutées à l'aide d'un
point d'insertion court, vous devez respecter deux règles qui vous éviteront d'obtenir des résultats
incorrects.
1. Vous devez sélectionner le parent de la catégorie que vous souhaitez utiliser pour le calcul. Si
vous utilisez des catégories qui sont imbriquées dans deux parents différents, sélectionnez les
deux parents.
2. Si la dernière catégorie que vous avez sélectionnée est une catégorie mère, les calculs apparaî-
tront au même niveau. Inversement, si la dernière catégorie que vous avez sélectionnée est une
catégorie fille, les calculs se trouveront à côté de celle-ci.

Remarque
• Si vous déplacez un calcul vers un niveau différent du rapport, le calcul est effectué à nouveau.

Conseil
• Pour savoir comment un calcul a été créé, cliquez sur celui-ci avec le bouton droit de la souris,
puis sur Expliquer.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)

98 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)


• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)

Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance


Description
L'écart est la différence entre deux catégories ou mesures, telles que celle des valeurs prévues et
celle des valeurs réelles. Si l'administrateur n'a pas défini de mesure pour l'écart, vous pouvez le
calculer vous-même.
Le pourcentage de croissance est la différence en pourcentage entre deux catégories ou mesures.

Procédure

Calcul de l'écart
1. Sélectionnez les deux lignes ou colonnes que vous voulez comparer.
2. Cliquez sur la commande Soustraction du menu Calcul.
3. Dans la zone Ordre (boîte de dialogue Soustraction), sélectionnez l'ordre du calcul.
4. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Calcul du pourcentage de croissance


1. Sélectionnez les deux lignes ou colonnes pour lesquelles vous voulez connaître le pourcentage
de croissance.
2. Cliquez sur la commande Croissance exprimée en % du menu Calcul.
3. Dans la zone Ordre (boîte de dialogue Croissance exprimée en %), sélectionnez l'ordre du cal-
cul.
4. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégorie sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme /0 ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme /0, ceci signifie que vous avez effectué une division
par 0.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 99


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Calcul du pourcentage d'un total


Description
Vous pouvez convertir des valeurs en un pourcentage du total pour analyser les comptes de pertes
et profits ainsi que d'autres bilans financiers.

Exemple
Ce rapport indique les recettes totales générées par tous les produits pour le deuxième et troisième
trimestre sous forme de valeurs et de pourcentages du total des ventes pour cette période. Le fait
d'inclure le pourcentage d'un total dans un rapport facilite l'analyse des données.

Procédure
1. Sélectionnez les catégories à convertir en pourcentage d'un total.
2. Cliquez sur la commande Pourcentage de la base du menu Calcul.
3. Dans la zone Sélectionnez une valeur de base (boîte de dialogue Pourcentage de la base), sélec-
tionnez le total sur lequel doit être basé le pourcentage.
Si vous sélectionnez une ligne du rapport, toutes les colonnes sont répertoriées dans cette
zone ; si vous sélectionnez une colonne, toutes les lignes sont alors répertoriées.
4. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Vous ne pouvez pas effectuer un calcul de pourcentage de la base sur une catégorie de classe-
ment.

100 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Conseil
• Pour ajouter des catégories filles s'affichant sous forme d'un pourcentage de leur catégorie
mère, cliquez sur le bouton Fraction de de la boîte à outils de la fenêtre des dimensions (mode
Reporter).
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• votre rapport ne présente pas de total ?
Sélectionnez les catégories à additionner, puis cliquez sur la commande Addition (menu
Calcul) ; vous pouvez également cliquer sur le bouton Somme de dans la boîte à outils de la
fenêtre des dimensions (en mode Reporter) lorsque vous ajoutez ces catégories au rapport.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Calcul d'une moyenne


Description
Vous pouvez calculer une moyenne en vue de faciliter la prévision d'événements futurs ou actuels.
Vous pouvez, par exemple, calculer une moyenne pour une période, telle que le revenu moyen
pour le premier trimestre de l'année ou la marge bénéficiaire moyenne pour tous les produits, afin
de déterminer si un produit se situe au-dessus ou en dessous de la moyenne.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 101


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Exemple
Ce rapport effectue un suivi des performances d'une gamme de produits : tentes. Il vous permet de
comparer le revenu moyen au cours du premier trimestre de l'année 1996 (Tr. 1 1996) et du pre-
mier trimestre de l'année 1997 (Tr. 1 1997).

Procédure
1. Dans un rapport de type Reporter, sélectionnez une ou plusieurs catégories.
2. Cliquez sur la commande Moyenne du menu Calcul.
3. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour effectuer simultanément plusieurs calculs du même type, cochez la case Groupe, puis
sélectionnez une catégorie dans la zone Opérande.
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)

102 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)


• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Calcul d'un total cumulatif


Description
Vous pouvez inclure dans votre rapport une ligne ou une colonne indiquant un total cumulatif. La
somme cumulative peut être exprimée en pourcentage ou en valeur numérique. Dans les rapports
de type Reporter, vous pouvez calculer une somme cumulative pour plusieurs catégories.

Exemple
Ce rapport indique le revenu au cours de chacun des quatre derniers trimestres. Si vous calculez un
total cumulatif, vous pouvez voir le revenu total à la fin de chaque trimestre. Si vous ajoutez un
total cumulatif sous forme de pourcentage du total vendu, vous pouvez voir le pourcentage des
ventes de l'année complète réalisées à la fin du trimestre.

Procédure

Calcul d'un total cumulatif en tant que valeur numérique


1. Sélectionnez une ou plusieurs catégories.
2. Cliquez sur la commande Cumul du menu Calcul.

Calcul d'un total cumulatif en tant que pourcentage


1. Sélectionnez une ou plusieurs catégories.
2. Cliquez sur la commande Pourcentage cumulatif de la base du menu Calcul.
3. Dans la zone Sélectionnez une valeur de base (boîte de dialogue Pourcentage cumulatif de la
base), sélectionnez le total sur lequel vous voulez baser le pourcentage.
Si vous sélectionnez une ligne du rapport, toutes les colonnes sont répertoriées dans cette
zone ; si vous sélectionnez une colonne, toutes les lignes sont alors répertoriées.
4. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• En mode Explorer, vous pouvez sélectionner une seule catégorie sur laquelle effectuer un cal-
cul de pourcentage cumulatif de la base ou un cumul.
• En mode Reporter, un calcul de pourcentage cumulatif de la base ou un cumul inclut tout total
et sous-total.
• Vous pouvez supprimer la catégorie représentant la valeur de base dans le rapport après avoir
créé le pourcentage cumulatif de la base.
• Vous ne pouvez pas effectuer un calcul de pourcentage cumulatif de la base sur une catégorie
de classement.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 103


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Conseil
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Calcul d'un ratio financier


Description
Vous pouvez calculer divers types de ratios financiers tels que les ratios de liquidité, d'endettement
et de rentabilité, pour déterminer les performances d'une entreprise. Vous pouvez, par exemple,
inclure les ratios financiers suivants.

Ratios de liquidité
• Ratio de liquidité générale (actif à court terme / dettes à court terme)
• Période moyenne de recouvrement ((créances * nombre de jours dans l'année) / ventes annuel-
les à crédit)
• Mouvement des comptes clients (ventes nettes / créances moyennes)
• Liquidité des stocks (coût des marchandises vendues / stock moyen)

104 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Ratios d'endettement
• Endettement/capitaux propres (endettement total / total des capitaux propres)

Ratios de rentabilité
• Pourcentage de marge bénéficiaire brute ((ventes - coût des marchandises vendues) / ventes)
• Pourcentage de marge bénéficiaire nette (revenu net / ventes)
• Pourcentage de marge avant impôts (revenu avant impôts / ventes)
• Pourcentage de rentabilité des capitaux investis ((revenu net - dividendes prioritaires) /
moyenne des capitaux investis par la totalité des actionnaires ordinaires)
• Bénéfices par action ((revenu net - dividendes prioritaires) / nombre d'actions ordinaires en
circulation)

Autres ratios
• Revenu par salarié (total des ventes / total du nombre de salariés)
• Revenu moyen par vendeur (total des ventes / nombre de vendeurs)
• Bénéfices moyens par vendeur (bénéfice / nombre de vendeurs)

Exemple
Ce rapport indique le coût des produits, la moyenne des stocks de chacun des produits et la liqui-
dité de chaque stock.

Procédure
1. Sélectionnez les catégories pour le calcul.
2. Cliquez sur la commande Division du menu Calcul.
3. Dans la zone Ordre (boîte de dialogue Division), sélectionnez l'ordre du calcul.
4. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 105


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Calcul d'une marge contributive


Description
La marge contributive est la différence entre le revenu et le coût. Elle sert à gérer l'ensemble des
ventes de produits de sorte à accroître la rentabilité.

Exemple
Sur ce rapport figurent le revenu, le coût et la marge contributive de chaque produit. Vous consta-
terez que Ligne environnementale génère le revenu le plus important. Ceci peut vous amener à cen-
trer davantage votre entreprise sur cette gamme de produits ou à rechercher les raisons de la faible
rentabilité des autres gammes de produits.

Procédure
1. Sélectionnez les catégories pour le calcul.
2. Cliquez sur la commande Soustraction du menu Calcul.
3. Dans la zone Ordre (boîte de dialogue Soustraction), sélectionnez l'ordre du calcul.
4. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?

106 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Calcul d'une marge bénéficiaire


Description
Vous pouvez calculer à la fois la marge bénéficiaire brute et la marge bénéficiaire nette. La marge
bénéficiaire brute est une mesure de la rentabilité de l'entreprise avant la prise en compte des frais
d'exploitation. La marge bénéficiaire nette est une mesure de la rentabilité de l'entreprise après
déduction des impôts et des frais d'exploitation.

Exemple
Sur ce rapport figurent le revenu des ventes et tous les coûts pour chaque produit. Lors du calcul
de la marge bénéficiaire brute pour chaque gamme de produits, vous constatez la Ligne environne-
mentale est la plus rentable de toutes.

Procédure
1. Sélectionnez les catégories pour le calcul.
2. Cliquez sur la commande Soustraction du menu Calcul.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 107


Chapitre 9 : Exécution de calculs

3. Dans la zone Ordre (boîte de dialogue Soustraction), sélectionnez l'ordre du calcul, puis cli-
quez sur OK.
4. Sélectionnez le nouveau calcul et la catégorie qui représente les recettes.
5. Cliquez sur la commande Division du menu Calcul.
6. Dans la zone Ordre (boîte de dialogue Division), sélectionnez l'ordre du calcul.
7. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
8. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

108 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Calcul du seuil de rentabilité


Description
Vous pouvez calculer le seuil qui marque l'égalité des recettes et des coûts (seuil de rentabilité). Ce
seuil peut vous aider à planifier le niveau de ventes requis pour parvenir au niveau de rentabilité
souhaité.
La formule standard de calcul du seuil de rentabilité est la suivante :
(Prix * quantité) = (coût variable * quantité) + coûts fixes
Vous pouvez calculer le seuil de rentabilité de différentes manières :
• En termes d'unités :
Combien d'unités faut-il vendre pour atteindre le seuil de rentabilité ?
• En termes de revenu des ventes :
En dollars, quel est le niveau de recettes des ventes nécessaire pour couvrir les coûts fixes et
variables d'un nouveau produit ?
• En termes de recettes des ventes avec un niveau de bénéfice escompté :
En dollars, quel est le niveau de revenu des ventes nécessaire pour couvrir les coûts fixes et
variables et atteindre un niveau de bénéfice escompté pour un produit existant ?

Exemples

Seuil de rentabilité en unités


Si vous calculez le seuil de rentabilité en unités, vous pouvez alors analyser les niveaux de volume
prévu ou effectif. Ce rapport montre que vos ventes doivent s'élever à 15 161 unités dans la
gamme Produits de plein-air pour que le seuil de rentabilité soit atteint.

Seuil de rentabilité en dollars


Si vous calculez le seuil de rentabilité en dollars, vous pouvez visualiser la somme du revenu
requise pour couvrir tous les coûts. Ce rapport montre que les recettes doivent atteindre
1 585 970 $ dans la gamme Produits de plein air pour que le seuil de rentabilité soit atteint.

Seuil de rentabilité avec un niveau de bénéfice escompté


Si vous calculez le seuil de rentabilité avec un niveau de bénéfice escompté, vous traitez le bénéfice
comme une autre catégorie de coût. Vous faites la somme de tous les coûts fixes et variables et du
bénéfice escompté. Ce rapport montre que les recettes doivent atteindre 1 943 179 $ dans la
gamme Produits de plein-air pour que le seuil de rentabilité soit atteint.

Procédure

Calcul du seuil de rentabilité en unités


Utilisez la formule suivante :
Seuil de rentabilité en unités = total des coûts fixes/(prix-coûts variables)
1. Cliquez sur la commande Fenêtre des dimensions du menu Affichage.
2. Dans la fenêtre des dimensions, sélectionnez les mesures pour le prix et le coût variable, puis
faites-les glisser sur votre rapport.
3. Sélectionnez les mesures de prix et de coût variable.
4. Cliquez sur la commande Soustraction du menu Calcul.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 109


Chapitre 9 : Exécution de calculs

5. Dans la zone Ordre (boîte de dialogue Soustraction), sélectionnez l'ordre du calcul, puis cli-
quez sur OK.
6. Sélectionnez le nouveau calcul et la catégorie qui représente le total des coûts fixes.
S'il n'existe pas de catégorie représentant actuellement le total des coûts fixes, additionnez
toutes les catégories individuelles pour les coûts fixes.
7. Cliquez sur la commande Division du menu Calcul.
8. Dans la zone Ordre (boîte de dialogue Division), sélectionnez l'ordre du calcul.
9. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
10. Cliquez sur le bouton OK.

Calcul du seuil de rentabilité en dollars


Utilisez la formule suivante :
Seuil de rentabilité en dollars = (Seuil de rentabilité en unités * prix)
1. Calculez le seuil de rentabilité en unités
2. Cliquez sur la commande Fenêtre des dimensions du menu Affichage.
3. Dans la fenêtre des dimensions, sélectionnez la mesure pour le prix, puis faites-la glisser sur
votre rapport.
4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Sélectionnez la catégorie indiquant le seuil de rentabilité en unités.
• Sélectionnez la mesure de prix.
5. Cliquez sur la commande Multiplication du menu Calcul.
6. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
7. Cliquez sur le bouton OK.

Calcul du seuil de rentabilité avec un niveau de bénéfice escompté


Utilisez la formule suivante :
Seuil de rentabilité = (coût variable * unités) + coûts fixes + (bénéfice escompté * unités)
1. Cliquez sur la commande Fenêtre des dimensions du menu Affichage.
2. Dans la fenêtre des dimensions, sélectionnez les mesures pour le coût variable et pour les uni-
tés, puis faites-les glisser sur votre rapport.
3. Dans le menu Calcul, cliquez sur la commande Multiplication, puis sur OK.
4. Dans la fenêtre des dimensions, sélectionnez les mesures pour le bénéfice escompté et les uni-
tés, puis faites-les glisser sur votre rapport.
5. Dans le menu Calcul, cliquez sur la commande Multiplication, puis sur OK.
6. Sélectionnez dans votre rapport les deux nouveaux calculs que vous venez de créer et la
mesure pour les coûts fixes.
7. Cliquez sur la commande Addition du menu Calcul.
8. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
9. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour indiquer le bénéfice sous forme d'un pourcentage d'une valeur (par exemple, le coût
d'immobilisation), utilisez la commande Pourcentage de la base (menu Calcul) dans les rap-
ports de type Reporter.
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?

110 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu


Description
Vous pouvez identifier le produit, le service ou le vendeur qui produit le revenu le plus élevé ou le
moins élevé de votre entreprise.

Exemple
Ce rapport affiche la somme des revenus générés par chaque succursale pour chaque gamme de
produits. Lorsque vous mettez en évidence les montants maximum et minimum, vous constatez
que les recettes les plus faibles pour Ligne de sport VA s'élevaient à 2 720 $, et les recettes les plus
fortes à 29 912 $.

Procédure
1. Dans un rapport de type Reporter, sélectionnez plusieurs catégories.
2. Cliquez sur la commande Maximum ou Minimum du menu Calcul.
3. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 111


Chapitre 9 : Exécution de calculs

4. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Calcul de la part de marché


Description
Vous pouvez calculer votre part de marché.

Exemple
Sur ce rapport figurent le revenu et le nombre d'unités vendues pour tous vos produits de matériel
de camping, ainsi que votre part pour l'intégralité du marché du matériel de camping.

112 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Procédure
1. Sélectionnez les catégories qui représentent vos produits et le marché.
2. Cliquez sur la commande Pourcentage du menu Calcul.
3. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 113


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Calcul de la valeur capitalisée


Description
Lors de la planification des investissements, vous pouvez calculer la valeur capitalisée d'un inves-
tissement afin de faciliter la prise de décision.

Exemple
Vous investissez 100 000 $ dans un organisme financier qui rapporte 10 % l'an. Vous souhaitez
connaître la valeur de votre investissement dans cinq ans.
La formule d'obtention de la valeur capitalisée est la suivante :
((Taux d'intérêt annuel + 1)^années)*montant de l'investissement
Si le taux d'intérêt est de 10 % ou 0,10, que le nombre d'années est 5 et que le montant de l'inves-
tissement est de 100 000 $, la valeur capitalisée est égale à ((1+0,10)^5)*100 000). La valeur de
l'investissement après cinq années s'élèverait à 161 051 $.

Procédure
1. Dans le dossier Mesures, sélectionnez la catégorie Taux d'intérêt annuel.
L'administrateur doit avoir défini le taux d'intérêt annuel en tant que mesure dans votre cube.
Cette procédure suppose que vous calculez la valeur capitalisée sur plusieurs années. Pour cal-
culer la valeur capitalisée sur plusieurs mois, vous devez d'abord diviser la valeur de la catégo-
rie Taux d'intérêt annuel par 12. Utilisez pour cela la commande Division (menu Calcul).
2. Cliquez sur la commande Addition du menu Calcul.
3. Dans la zone Opérande, sélectionnez l'option Nombre, saisissez et cliquez sur OK.
4. Sélectionnez le nouveau calcul.
5. Cliquez sur la commande Exponentiation du menu Calcul.
6. Dans la boîte de dialogue Ordre, sélectionnez l'ordre valide du calcul.
7. Dans la zone Nombre, saisissez un nombre correspondant à la période de temps et cliquez sur
OK.
8. Sélectionnez le nouveau calcul et la catégorie du montant de l'investissement.
9. Cliquez sur la commande Multiplication du menu Calcul.
10. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
11. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

114 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Calcul d'une prévision


Description
Vous pouvez effectuer des prévisions sur les performances futures de votre entreprise en fonction
des données historiques à l'aide de l'une des trois méthodes de prévision en série chronologique
suivantes : Tendance, Croissance ou Autorégression.

TERMES ET CONDITIONS
Les méthodes utilisées par la fonction Prévision se basent sur l'analyse statistique des informations
historiques provenant de sources de données sous-jacentes. L'exactitude des valeurs prévues
dépend de plusieurs variables, telles que l'exactitude des données d'origine et événements externes
sous-jacents qui, dans le cadre de prévisions, peuvent affecter la validité de ces données d'origine.
La fonction Prévision sert uniquement de support d'approximation des valeurs à venir relatives
aux mesures en cours de prévision et ne doit en aucun cas servir d'élément de décision commer-
ciale et financière complexe.
Cognos ne certifie pas l'exactitude des valeurs réelles à venir et ne garantit aucun résultat en parti-
culier. Les données générées par la fonction Prévision sont de votre ressort. La fonction Prévision
peut contenir des erreurs et générer des calculs inexacts. Vous acceptez la fonction Prévision et la
documentation « en l'état ». COGNOS N'EST EN AUCUN CAS RESPONSABLE DES DOM-
MAGES DE TOUT TYPE INCLUANT, SANS LIMITATION, LES DOMMAGES DIRECTS,
INDIRECTS, ACCESSOIRES OU EXEMPLAIRES RÉSULTANT DE L'UTILISATION DE LA
FONCTION PRÉVISION OU DE L'INTERPRÉTATION DES DONNÉES OBTENUES.
Pour en savoir davantage sur la formule de chaque méthode de prévision, reportez-vous à la sec-
tion « Formules de calcul des prévisions » (p. 211).

Tendance (linéaire ou ligne droite)


La méthode de prévision de tendance est basée sur la technique de régression linéaire de prévision
sur des périodes. Cette méthode fournit les prévisions les plus fiables lorsque les facteurs de fonc-
tionnement de votre entreprise affectent vos mesures de manière linéaire. Par exemple, lorsque vos
revenus augmentent ou diminuent selon un taux constant, l'effet observé est linéaire.
Pour une plus grande précision, un tracé à courbes multiples de données historiques doit être
représenté de manière linéaire. Par exemple, si les recettes prévues pour les deux prochains trimes-
tres sont basées sur les recettes des quatre derniers, et si le tracé à courbes multiples des recettes du
dernier trimestre est linéaire, alors la méthode de prévision de tendance vous offre la meilleure pré-
cision de prévision.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 115


Chapitre 9 : Exécution de calculs

La méthode de prévision Tendance est à utiliser lorsque, par exemple, vous avez uniquement deux
valeurs de données représentant deux périodes de temps dans vos données historiques.

Croissance (courbée ou ligne courbe)


La méthode de prévision d'une croissance se base sur la technique de régression exponentielle de
prévision sur des périodes de temps. Cette méthode fournit les prévisions les plus fiables lorsque
les facteurs de fonctionnement de votre entreprise affectent vos mesures de manière exponentielle.
Par exemple, lorsque vos revenus augmentent ou diminuent selon un taux de plus en plus élevé,
l'effet observé est exponentiel.
Un tracé à courbes multiples de données historiques représenté de manière exponentielle offre une
plus grande exactitude. Par exemple, si vos revenus augmentent de manière exponentielle grâce au
lancement d'un produit à succès, la méthode de prévision de croissance fournit des prévisions plus
fiables que celles obtenues avec la méthode Tendance.

Autorégression (saisonnier)
La méthode de prévision d'autorégression est basée sur une approche auto-corrélationnelle de la
prévision sur des périodes. La méthode de prévision d'autorégression détecte les fluctuations
linéaires, non linéaires et saisonnières au sein des données historiques et projette ces tendances
dans le futur. L'autorégression est la méthode de prévision la plus fiable lorsque les facteurs de
fonctionnement de votre entreprise sont affectés par des fluctuations saisonnières.
Un tracé à courbes multiples combinant périodes et recettes représentera des fluctuations pouvant
prendre en compte des variations saisonnières. Par exemple, si vos revenus augmentent de manière
exponentielle grâce au lancement d'un produit à succès, mais que les ventes de ce produit varient
en fonction des saisons, la méthode de prévision d'autorégression fournit des résultats plus fiables
que ceux obtenus avec la méthode de croissance.
Utilisez la méthode Autorégression lorsque vos données historiques représentent un nombre
important de périodes (par exemple, plus de 24 périodes de un mois) et que des variations saison-
nières se produisent au cours de ces périodes.

Exemples
tendances
Vous êtes directeur des ventes au sein de votre entreprise. Vous souhaitez observer la tendance des
recettes globales pour les deux prochaines années sur toutes les gammes de produits.
Ce rapport affiche une tendance à la baisse pour la gamme Articles de protection sur les deux pro-
chaines années.

116 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

croissance
Vous avez embauché deux nouveaux représentants pour votre société. Afin d'allouer efficacement
vos ressources, vous souhaitez savoir quelle est la ligne de produits qui offre le potentiel de crois-
sance le plus important.
Ce rapport vous indique que la gamme Matériel de camping est la mieux adaptée pour vos nou-
veaux employés, avec le meilleur potentiel de croissance.

Autorégression
Les prévisions sur les deux prochaines années pour la gamme Articles de protection vous inquiè-
tent. Vous souhaitez connaître les revenus prévus, ajustés en fonction des fluctuations saisonniè-
res, pour chacun des quatre trimestres à venir.
Ce rapport affiche une tendance à la baisse pour la gamme Articles de protection, ajustée aux fluc-
tuations saisonnières, pour les premier et quatrième trimestres.

Procédure
1. Dans le menu Calcul, cliquez sur la commande Prévisions.
2. Dans la zone Choisissez la méthode de prévision (boîte de dialogue Prévisions), sélectionnez la
méthode de prévision nécessaire.
3. Dans la zone Saisissez l'horizon de prévision, saisissez le nombre de périodes à prévoir.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 117


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Le nombre de périodes à prévoir ne doit pas être supérieur au nombre de périodes au sein de
vos données.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• La période doit être affichée sous forme de lignes ou de colonnes dans votre tableau pour créer
des prévisions.
• Si votre tableau comprend des niveaux imbriqués de périodes, PowerPlay crée des prévisions
uniquement au niveau le plus élevé.
Par exemple, si vous imbriquez les recettes de différents trimestres au sein de plusieurs années
et choisissez ensuite Prévisions dans le menu Calcul, PowerPlay génère les prévisions unique-
ment au niveau des années.

Pour effectuer une prévision au niveau des trimestres, supprimez d'abord le niveau des années.

• Si vous effectuez un classement dans le tableau, PowerPlay procède à la création de la prévi-


sion demandée mais les prévisions ne sont pas comprises dans le classement.

118 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

• Si vous convertissez la monnaie dans votre tableau, PowerPlay effectue la prévision sur la base
des valeurs monétaires converties.

Conseil
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur Renommer le libellé
(menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul des prévisions ?
Assurez-vous d'être en mode Explorer et que votre dimension de date apparaît sous forme de
lignes ou de colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) .
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si la valeur nd est affichée, cela
signifie que PowerPlay ne contient pas les valeurs nécessaires pour calculer une prévision. Si
elles apparaissent en notation scientifique, cela signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories


Description
Dans les rapports de type Reporter, si vous savez que vous voulez effectuer certains calculs sur cer-
taines données, vous pouvez faire en sorte que PowerPlay génère ces calculs lorsque vous ajoutez
des catégories au rapport. PowerPlay ajoute les calculs sous forme de nouvelles catégories.
Vous pouvez afficher :
• la catégorie sélectionnée individuellement ainsi que le calcul,
• la somme des catégories sélectionnées,
• la moyenne des catégories sélectionnées,

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 119


Chapitre 9 : Exécution de calculs

• les catégories sélectionnées sous forme d'un pourcentage de leurs catégories mères.

Procédure
1. Ouvrez un rapport de type Reporter.
2. Dans la fenêtre des dimensions, sélectionnez deux catégories ou plus.
3. Dans la boîte à outils de la fenêtre des dimensions, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour afficher les catégories sélectionnées de manière individuelle en plus du calcul, cliquez
sur le bouton Chaque.
• Pour afficher la somme des catégories sélectionnées en tant que nouvelle catégorie, cliquez
sur le bouton Somme de.
• Pour afficher la moyenne des catégories sélectionnées en tant que nouvelle catégorie, cli-
quez sur le bouton Moyenne.
• Pour afficher les catégories sélectionnées sous forme d'un pourcentage de leurs catégories
mères, cliquez sur le bouton Fraction de.
4. Cliquez sur le bouton Ajouter en tant que lignes, Ajouter en tant que colonnes ou Ajouter en
tant que couches de la boîte à outils pour ajouter les catégories à votre rapport.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégorie sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou changez la police utilisée pour les libellés de catégo-
rie.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégo-
rie comprenant une valeur nulle. Si elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que
le résultat est un nombre de plus de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

120 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Ajout de catégories calculées à un rapport


Description
L'administrateur peut avoir déjà ajouté des calculs prédéfinis au cube. Ces calculs apparaissent
sous forme de catégories dans la fenêtre des dimensions et sont identifiés par l'icône suivante :
Vous pouvez ajouter les catégories calculées aux rapports de type Explorer ou Reporter.

Exemple
Vous voulez visualiser la croissance du revenu entre le trimestre en cours de 1997 et le même tri-
mestre de 1996 pour chacun des produits. Vous devez créer un rapport de type Explorer compre-
nant Trimestre à ce jour (TAJ) dans les lignes et Produits dans les colonnes. La croissance de
Trimestre à ce jour constitue une catégorie calculée comprise dans le cube Vacances et aventure.
La croissance de Trimestre à ce jour apparaît dans le rapport lorsque vous sélectionnez la com-
mande Catégories calculées (menu Affichage).

Procédure
1. Sélectionnez une catégorie calculée dans la fenêtre des dimensions.
2. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Dans un rapport de type Reporter, cliquez sur le bouton Ajouter en tant que lignes, Ajou-
ter en tant que colonnes ou Ajouter en tant que couches.
• Dans un rapport de type Explorer, cliquez sur le bouton Remplacer les lignes, Remplacer
les colonnes ou Remplacer les couches.

Conseil
• Pour modifier le libellé d'une catégorie calculée, sélectionnez-la et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).
• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.
• Pour masquer des catégories calculées dans la fenêtre des dimensions, cliquez sur la com-
mande Catégories calculées du menu Affichage. Pour afficher à nouveau les catégories calcu-
lées, répétez l'opération. Dans un rapport de type Explorer, la catégorie calculée est supprimée
du rapport.
• Dans un rapport de type Explorer, si vous souhaitez voir apparaître des catégories calculées
sur les lignes ou dans les colonnes uniquement, vous devez masquer les catégories calculées
que vous ne voulez pas voir apparaître à l'aide de la commande Masquer (menu Format).

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 121


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Calculs groupés
Description
Dans les rapports de type Reporter, vous pouvez effectuer des calculs groupés lorsque vous voulez
répéter le même calcul pour un nombre important de catégories. Les calculs groupés peuvent utili-
ser les opérations suivantes : addition, soustraction, multiplication, division, pourcentages, valeur
maximale ou minimale, moyenne et exponentiation.
Vous pouvez également effectuer des calculs groupés sur des sous-ensembles. Pour en savoir
davantage sur les sous- ensembles, reportez-vous à la section « Création de rapports
standard » (p. 37).

Procédure
1. Dans un rapport de type Reporter, sélectionnez les catégories que vous voulez inclure dans le
calcul.
2. Dans le menu Calcul, sélectionnez une opération.
3. Cochez la case Groupe.
4. Au besoin, effectuez l'une des opérations suivantes :
• dans la zone Ordre, sélectionnez l'ordre du calcul,
• dans la zone Nombre, saisissez une valeur à utiliser dans le calcul groupé,
• dans la zone Catégorie, sélectionnez la catégorie à utiliser dans le calcul groupé.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour modifier le libellé d'un calcul, sélectionnez la catégorie et cliquez sur la commande
Renommer le libellé (menu Édition).

122 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

• Pour visualiser la formule ou les catégories utilisées pour un calcul, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur toute cellule du calcul, puis cliquez sur l'option Expliquer.

Que faire si...


• il est impossible de créer un calcul ?
Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.
• les libellés de catégories sont tronqués ?
Redimensionnez le libellé de catégorie ou diminuez la taille de la police.
• les valeurs calculées apparaissent sous la forme ###, nd ou en notation scientifique (par exem-
ple, 1,7976931348623158e+308) ?
Si les valeurs apparaissent sous la forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large.
Pour afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule. Si les valeurs apparaissent sous
forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie comprenant une valeur nulle. Si
elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus
de 15 chiffres.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Calculs de sommaire
Description
Les calculs de sommaire permettent d'analyser facilement des groupes de catégories au sein d'une
même dimension. Lorsque vous appliquez la fonction de sommaire, vous créez un nouveau calcul
qui applique cette fonction (Addition, Minimum, Maximum ou Moyenne pondérée) définie pour
la mesure utilisée par les catégories sélectionnées.
Lorsque vous passez au niveau inférieur ou supérieur de l'une des catégories sélectionnées incluses
dans le calcul de sommaire, le calcul est effectué à nouveau.
Vous pouvez effectuer des calculs de sommaire sur des sous-ensembles. Pour en savoir davantage
sur les sous-ensembles, reportez-vous à la section « Création de rapports standard » (p. 37).

Procédure
1. Sélectionnez les catégories à inclure dans le calcul de sommaire.
Les catégories sélectionnées doivent faire partie d'une même dimension et doivent toutes utili-
ser le même type d'affichage (c'est-à-dire, lignes uniquement, colonnes uniquement ou cou-
ches uniquement).

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 123


Chapitre 9 : Exécution de calculs

2. Cliquez sur la commande Sommaire du menu Calcul.


3. Dans la zone Libellé, donnez un nom à la catégorie.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Si les catégories sélectionnées comprennent plusieurs mesures, la fonction définie pour la pre-
mière mesure est utilisée lors du calcul de sommaire.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Priorité de calcul » (p. 124)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Priorité de calcul
Description
Lorsque les calculs des lignes et des colonnes d'un rapport s'entrecroisent, PowerPlay effectue les
calculs selon l'ordre de priorité suivant :
• fonctions de gestion (cumul, pourcentage de la base et pourcentage cumulatif de la base),
• fonctions de base (pourcentage, moyenne, minimum, maximum),
• division ou multiplication,
• addition ou soustraction.
Si deux calculs ont la même priorité (s'il s'agit par exemple de deux fonctions de gestion), le calcul
de la ligne a la priorité.
Vous pouvez modifier l'ordre des priorités. Vous pouvez par exemple effectuer les additions avant
les multiplications.

Exemple
Dans ce rapport, la valeur à laquelle les calculs Minimum et Moyenne s'entrecroisent est 321 554,
qui est la valeur minimum de la colonne Moyenne. Ces deux calculs sont des fonctions, mais le
calcul de la ligne a la priorité.

124 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 9 : Exécution de calculs

Vous pouvez accorder la priorité à la colonne Moyenne, de sorte que la valeur à laquelle les calculs
s'entrecroisent soit 311 397, qui est la valeur moyenne de la ligne Minimum.

Procédure
1. Dans un rapport de type Reporter, cliquez à l'aide du bouton droit de la souris sur le calcul
sélectionné auquel vous souhaitez accorder la priorité.
2. Cliquez sur l'option Supplanter les priorités.

Remarque
• Lorsque vous cliquez sur une fonction de gestion qui s'entrecroise avec un autre calcul, la
commande Supplanter les priorités est désactivée. Les fonctions de gestion ont la priorité sur
tous les autres calculs.

Documentation complémentaire
• « Ajout de catégories calculées à un rapport » (p. 121)
• « Calcul d'une marge contributive » (p. 106)
• « Calcul d'un ratio financier » (p. 104)
• « Calcul d'une prévision » (p. 115)
• « Calcul d'une marge bénéficiaire » (p. 107)
• « Calcul d'un total cumulatif » (p. 103)
• « Calcul d'une moyenne » (p. 101)
• « Calcul du seuil de rentabilité » (p. 109)
• « Calcul de la valeur capitalisée » (p. 114)
• « Calcul de la part de marché » (p. 112)
• « Calcul du pourcentage d'un total » (p. 100)
• « Calcul de l'écart et du pourcentage de croissance » (p. 99)
• « Identification du plus grand ou du plus petit contributeur au revenu » (p. 111)
• « Exécution de calculs lorsque vous ajoutez des catégories » (p. 119)
• « Calculs groupés » (p. 122)
• « Calculs de sommaire » (p. 123)
• « Exécution de calculs : aperçu » (p. 97)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 125


Chapitre 9 : Exécution de calculs

126 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

Rapports sous forme de graphiques : aperçu


Utilisation de différents graphiques
Les graphiques permettent d'établir des comparaisons, des relations et des tendances. Ils mettent
en évidence et clarifient des valeurs numériques. La première étape dans le choix du type de gra-
phique approprié consiste à définir l'objectif du rapport et à identifier ensuite le graphique le
mieux adapté à cet objectif. Vous pouvez essayer plusieurs graphiques et les modifier pour trouver
celui qui correspond le mieux à vos besoins. Par exemple, vous pouvez utiliser un graphique à
courbes multiples pour visualiser des tendances.
En modifiant les graphiques, vous pouvez :
• comparer des variables, afficher un écart et suivre des performances.
• comparer deux mesures ou plus,
• afficher l'ensemble des informations,
• identifier une tendance,
Pour une présentation optimale des données, vous pouvez :
• afficher plusieurs types de graphiques,
• afficher simultanément plusieurs graphiques,
• afficher des valeurs et des courbes statistiques,
• permuter des données.

Visualisation de grandes quantités de données


Lorsqu'un tableau contient une grande quantité de données que vous souhaitez représenter de
manière graphique, à l'aide d'un graphique à barres simples, par exemple, vous pouvez à tout
moment déterminer le nombre de barres à afficher.
Vous pouvez définir et visualiser :
• les portions du graphique à examiner,
• le mode d'affichage des données (sur une ou plusieurs pages),
• le nombre de colonnes visibles,
• le nombre de colonnes imprimées par page,
• le mode d'affichage de la catégorie récapitulative (visible en permanence ou uniquement à la
fin du graphique).

Documentation complémentaire
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Affichage simultané de plusieurs graphiques » (p. 132)
• « Affichage des valeurs dans un graphique » (p. 135)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 127


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

• « Ajout de courbes statistiques à un graphique » (p. 136)


• « Échange des lignes, des colonnes et des couches » (p. 137)

Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances


Description
Vous pouvez comparer des variables, afficher un écart ou suivre des performances à l'aide d'un
graphique à barres simples, à barres superposées ou à barres 3D. Vous pouvez utiliser :
• un graphique à barres simples pour indiquer les changements sur une période de temps spéci-
fique et pour comparer et contraster deux variables ou plus sur une période,
• un graphique à barres superposées pour afficher les parties contribuant au total et comparer
les changements au cours du temps,
• un graphique à barres 3D pour afficher les relations existant entre plusieurs variables et analy-
ser de grandes quantités d'informations difficiles à interpréter autrement.

Étapes
• Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Changer le graphique, puis sélectionnez
l'un des types de graphiques suivants : barres simples, barres superposées ou barres 3D.
Dans un graphique à barres simples, une zone Graphique apparaît dans la partie inférieure de
la fenêtre du rapport. Elle répertorie les noms de toutes les lignes disponibles pour l'affichage.
Utilisez-la pour sélectionner une autre ligne à analyser.

Documentation complémentaire
• « Visualisation de grandes quantités de données » (p. 133)
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)
• « Ajout de courbes statistiques à un graphique » (p. 136)
• « Échange des lignes, des colonnes et des couches » (p. 137)
• « Affichage des valeurs dans un graphique » (p. 135)

Comparaison de deux mesures


Description
Vous pouvez comparer deux mesures en utilisant un graphique de corrélation ou un graphique à
nuage de points. Le cube doit contenir au moins deux mesures. Implicitement, PowerPlay utilise
les deux premières mesures du cube pour le graphique. Il vous est possible de modifier les mesures
à comparer. Vous pouvez utiliser :
• un graphique de corrélation pour afficher la première mesure du cube sous forme de barres et
la deuxième sous forme de courbes,
• un graphique à nuage de points pour afficher la première mesure sur l'axe des Y et la
deuxième sur l'axe des X.

Étapes
• Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Changer le graphique, puis sélectionnez
l'un des types de graphiques suivants : corrélation ou nuage de points.
Une zone Graphique apparaît dans la partie inférieure de la fenêtre du rapport. Elle répertorie
les noms de toutes les lignes disponibles pour l'affichage. Utilisez-la pour sélectionner une
autre ligne à analyser.

128 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

Remarque
• Il n'est pas nécessaire que les mesures correspondent aux mesures imbriquées de votre tableau.
Si vous modifiez les mesures de corrélation et de nuage de points, les mesures de votre tableau
seront touchées.
• Si le cube que vous utilisez ne comporte qu'une seule mesure, les boutons pour un graphique
de corrélation et pour un graphique à nuage de points n'apparaissent pas, étant donné que ces
types de graphiques exigent au moins deux mesures dans le cube.

Conseil
• Pour comparer deux mesures ou plus, ajoutez-les au tableau en tant que catégories imbri-
quées. Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « Ajout de catégories imbriquées à
un rapport » (p. 19).
• Sélectionnez les mesures à comparer dans le menu des dimensions Mesures. Deux dossiers de
mesures sont disponibles car le graphique de corrélation et le graphique à nuage de points uti-
lisent deux mesures.

Documentation complémentaire
• « Visualisation de grandes quantités de données » (p. 133)
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)
• « Ajout de courbes statistiques à un graphique » (p. 136)
• « Échange des lignes, des colonnes et des couches » (p. 137)
• « Affichage des valeurs dans un graphique » (p. 135)

Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres


groupées
Description
Vous pouvez utiliser :
• un graphique circulaire pour représenter la relation des parties au tout par la traduction des
pourcentages en sections proportionnelles,
• un graphique à barres groupées pour regrouper des informations connexes et comparer les
groupes sur une certaine période.

Étapes
1. Cliquez sur la commande Changer le graphique du menu Exploration.
2. Cliquez sur le bouton représentant un graphique circulaire ou sur celui représentant un gra-
phique à barres groupées.
Dans un graphique circulaire, une zone Graphique apparaît dans la partie inférieure de la
fenêtre du rapport. Elle répertorie les noms de toutes les lignes disponibles pour l'affichage.
Utilisez-la pour sélectionner une autre ligne à analyser.

Conseil
• Pour modifier un graphique, vous pouvez également utiliser un bouton de la barre d'outils.
• Utilisez l'option Afficher les valeurs sous forme de (menu Exploration) dans votre rapport de
type Explorer pour afficher les secteurs du graphique circulaire sous forme de pourcentages
plutôt que de valeurs.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 129


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

• Pour visualiser deux graphiques circulaires affichant différents ensembles d'informations,


créez deux rapports et affichez les fenêtres des rapports en mosaïque.
Un même rapport ne peut pas contenir deux graphiques circulaires affichant des ensembles
d'informations différents.

Documentation complémentaire
• « Visualisation de grandes quantités de données » (p. 133)
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)
• « Ajout de courbes statistiques à un graphique » (p. 136)
• « Échange des lignes, des colonnes et des couches » (p. 137)
• « Affichage des valeurs dans un graphique » (p. 135)

Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres


groupées
Description
Vous pouvez utiliser :
• un graphique à courbe simple pour montrer l'évolution d'une variable sur une certaine
période,
• un graphique à courbes multiples pour analyser des cycles, comparer des tendances et des
cycles et étudier les relations entre les variables,
• un graphique à barres superposées pour afficher les parties contribuant au total et comparer
les modifications au cours du temps.

Étapes
• Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Changer le graphique, puis sur le bouton
représentant un graphique à courbe simple, un graphique à courbes multiples ou un graphique
à barres superposées.
Dans un graphique à courbe simple, une zone Graphique apparaît dans la partie inférieure de
la fenêtre du rapport. Elle répertorie les noms de toutes les lignes disponibles pour l'affichage.
Utilisez-la pour sélectionner une autre ligne à analyser.

Documentation complémentaire
• « Visualisation de grandes quantités de données » (p. 133)
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)
• « Ajout de courbes statistiques à un graphique » (p. 136)
• « Échange des lignes, des colonnes et des couches » (p. 137)
• « Affichage des valeurs dans un graphique » (p. 135)

130 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

Affichage de plusieurs types de graphiques


Description
Grâce à l'affichage de plusieurs graphiques, vous pouvez représenter les informations de diverses
façons dans un même rapport.
Lorsque vous sélectionnez une catégorie dans un graphique, cette catégorie est également sélec-
tionnée dans les autres graphiques. Par exemple, vous pouvez visualiser les effets dans les autres
graphiques lorsque vous sélectionnez une catégorie dans un tableau.
Lorsque vous passez à des niveaux inférieurs d'informations dans un graphique, ces niveaux
d'informations apparaissent également dans les autres graphiques.

Exemple
Pour effectuer un suivi des ventes de produits les uns par rapport aux autres et par rapport à
l'année précédente, utilisez un graphique circulaire pour comparer les ventes des différents pro-
duits en 1997 et un graphique à barres groupées pour comparer les ventes de 1997 à celles de
1996.

Étapes
• Dans le menu Insertion, cliquez sur la commande Graphique et sélectionnez le graphique à
ajouter.
La fenêtre du rapport affiche les deux graphiques.

Conseil
• Pour supprimer un graphique, cliquez sur celui-ci avec le bouton droit de la souris et sélection-
nez l'option Supprimer, puis Graphique.
• Pour ajouter rapidement un autre graphique, cliquez sur le bouton de la barre d'outils corres-
pondant à ce graphique tout en maintenant la touche [Ctrl] enfoncée. Par exemple, pour ajou-
ter un graphique de type circulaire, cliquez sur le bouton représentant un graphique circulaire
tout en maintenant la touche [Ctrl] enfoncée.
• Pour disposer les graphiques en vue d'une impression, utilisez la commande Largeur de page
(menu Affichage) ou la commande Page entière (menu Affichage).
• Pour agrandir un graphique, redimensionnez-le en utilisant les vues Largeur de page ou Page
entière.
• Dans un rapport unique comprenant des graphiques à courbes multiples et des tableaux, vous
pouvez utiliser un graphique à courbes multiples pour effectuer un suivi des tendances au
cours du temps et faire apparaître simultanément les colonnes récapitulatives dans le tableau.
Affichez les deux graphiques et cliquez sur le graphique à courbes multiples. Dans le menu
Format, cliquez sur la commande Options d'affichage. Dans l'onglet Affichage, désactivez la
case Afficher les colonnes récapitulatives et cliquez sur OK.

Documentation complémentaire
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)
• « Affichage simultané de plusieurs graphiques » (p. 132)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 131


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

Affichage simultané de plusieurs graphiques


Description
Dans les rapports de type Explorer, vous pouvez afficher des données imbriquées dans une série de
graphiques uniques ou passer en mode de graphiques imbriqués et visualiser toutes les données
imbriquées dans un graphique contenant plusieurs graphiques.
Les graphiques imbriqués sont des graphiques basés sur des lignes récapitulatives. Si une mesure
constitue la catégorie de niveau le plus fin dans une ligne, les résultats de la première mesure sont
affichés lorsque vous sélectionnez des graphiques imbriqués dans un graphique à barres simples
verticales, à courbe simple ou dans un graphique de corrélation. La légende des lignes affiche tous
les libellés de mesure.
La commande Graphiques imbriqués du menu Exploration n'est pas disponible pour les graphi-
ques à barres simples horizontales ou les graphiques à nuage de points.
Si vous passez du mode Explorer au mode Reporter, les graphiques imbriqués passent en mode de
graphique unique.
Si vous sélectionnez des graphiques imbriqués et que vous passez au mode Reporter et enregistrez
le rapport, les graphiques imbriqués ne sont pas enregistrés avec le rapport.

Exemple de données imbriquées dans un graphique contenant un graphique unique


Le graphique à barres simples verticales suivant affiche des lignes imbriquées dans un mode de
graphique unique. PowerPlay génère un graphique à barres pour chaque ligne de données. Dans la
barre d'état, Graphique 1 sur 11 indique que vous pouvez faire défiler les lignes afin d'afficher les
11 graphiques.

Exemple de données imbriquées dans un graphique contenant plusieurs graphiques


Le graphique à barres simples verticales suivant affiche des lignes imbriquées dans un mode de
graphique imbriqué. PowerPlay génère deux graphiques pour les lignes récapitulatives (1996,
1997) qui sont superposées.

132 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

Étapes
1. Sélectionnez un graphique dans un rapport de type Explorer.
2. Cliquez sur la commande Graphiques imbriqués du menu Exploration.
La fenêtre du rapport affiche plusieurs graphiques.

Documentation complémentaire
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)
• « Modification de l'aspect des graphiques circulaires » (p. 160)

Visualisation de grandes quantités de données


Description
Lorsque vous travaillez avec de grandes quantités de données, il peut s'avérer difficile de visualiser
l'ensemble des données dans un seul graphique. Un nombre trop élevé de colonnes risque de sur-
charger le graphique et de fausser les résultats de toute interprétation. Pour remédier à ce pro-
blème, une barre de défilement apparaît implicitement dans tout graphique comportant plus de
huit colonnes. Vous pouvez modifier ce paramètre implicite à tout moment.

Exemple
Vous avez préparé un rapport PowerPlay en utilisant un graphique à barres simples incluant tou-
tes les tentes de votre gamme de produits. Étant donné qu'il y a plusieurs tentes, votre affichage est
groupé. Vous souhaitez donc ajuster le nombre de colonnes apparaissant sur chaque page, afin de
faciliter l'interprétation des données contenues dans les colonnes.

Étapes
1. Sélectionnez le graphique à modifier.
Ne sélectionnez pas un graphique circulaire, un graphique à barres 3D ou un graphique à
nuage de points.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage, puis dans l'onglet Défile-
ment.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 133


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

3. Dans la zone Options de défilement, cochez la case Afficher le barre de défilement si néces-
siare.
4. Dans la zone Nbre max. de colonnes affichées, spécifiez le nombre de colonnes qui doivent
apparaître dans le graphique.
5. Dans la zone Nbre max. de colonnes imprimées, spécifiez le nombre de colonnes que vous
souhaitez imprimer.
6. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Vous pouvez afficher entre 5 et 52 colonnes sur une page d'un graphique.
• Si vous atteignez le nombre maximal de barres pouvant être prises en charge par PowerPlay
(500 lignes ou colonnes) et que vous n'avez pas coché la case Afficher la barre de défilement si
nécessaire, un message d'erreur vous avertit que les données seront tronquées.
• Si vous souhaitez visualiser toutes les données dans un seul graphique, désactivez la case Affi-
cher la barre de défilement si nécessaire dans l'onglet Défilement (boîte de dialogue Options
d'affichage).

Documentation complémentaire
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)
• « Affichage des valeurs dans un graphique » (p. 135)
• « Ajout de courbes statistiques à un graphique » (p. 136)
• « Échange des lignes, des colonnes et des couches » (p. 137)

Changement du type de graphique


Étapes
• Dans le menu Exploration, sélectionnez la commande Changer le graphique et sélectionnez le
graphique à utiliser.

Conseil
• Pour changer le type de graphique implicite pour les nouveaux rapports, utilisez l'onglet Affi-
chage (boîte de dialogue Préférences).

Documentation complémentaire
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)

134 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

Affichage des valeurs dans un graphique


Description
Vous pouvez afficher les valeurs sur ou au-dessus des barres dans le cas de graphiques à barres
simples ou de graphiques à barres groupées, et au-dessus des marques dans le cas de graphiques à
courbe simple. Vous pouvez également afficher les valeurs sur les barres des graphiques de corréla-
tion, au dessus de celles-ci ou à côté des secteurs d'un graphique circulaire.

Étapes

Affichage des valeurs dans des graphiques à barres simples ou à barres groupées
1. Sélectionnez un graphique à barres simples ou à barres groupées.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
3. Dans la zone Valeurs des barres (onglet Affichage), cochez la case Afficher.
4. Dans la zone Position, effectuez l'une des opérations suivantes :
• cliquez sur l'option Centré pour positionner le libellé des valeurs au centre des barres,
• cliquez sur l'option Externe pour positionner le libellé des valeurs au-dessus des barres.
5. Cochez la case Ajuster automatiquement les libellés pour que la taille des libellés s'adapte à la
largeur de la barre.
6. Cliquez sur le bouton OK.

Affichage des valeurs dans des graphiques à courbe simple


1. Sélectionnez le graphique à courbe simple.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
3. Dans la zoneValeurs au-dessus des marques (onglet Affichage), cochez la case Afficher.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour afficher implicitement les valeurs sur les barres ou au-dessus de celles-ci ou au-dessus des
marques dans de nouveaux rapports, utilisez l'onglet Affichage (boîte de dialogue Préférences
du menu Fichier).
• Pour afficher des valeurs sur les graphiques sans fermer la boîte de dialogue Options d'affi-
chage, cliquez sur le bouton Appliquer.
• Pour spécifier des attributs de police pour le libellé de valeur, cliquez sur Police.

Que faire si...


• les barres d'un graphique apparaissent sous forme de valeurs nulles ?

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 135


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

Assurez-vous que le facteur d'échelle de la grille est valide. Par exemple, si la valeur la plus
grande du rapport est de 37 millions et que la valeur maximale de l'échelle manuelle de l'axe
principal est définie à 1 milliard, alors le facteur d'échelle écrase les valeurs réelles et affiche
les barres sous forme de valeurs nulles.

Documentation complémentaire
• « Visualisation de grandes quantités de données » (p. 133)
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)
• « Ajout de courbes statistiques à un graphique » (p. 136)
• « Échange des lignes, des colonnes et des couches » (p. 137)

Ajout de courbes statistiques à un graphique


Description
Un maximum de trois courbes statistiques peut être ajouté aux graphiques autres que les graphi-
ques circulaires, les graphiques à barres 3D et les graphiques à barres superposées. Les courbes
statistiques peuvent indiquer un écart-type, minimum, maximum, moyen, ainsi que des valeurs de
régressions logarithmique et linéaire. Vous pouvez également ajouter des courbes statistiques per-
sonnalisées à un graphique.
Lorsque vous ajoutez des courbes statistiques à un graphique, seules les courbes statistiques de la
ligne sélectionnée s'affichent.

Dans le rapport suivant, les courbes statistiques indiquent les valeurs d'écart standard et moyen.

Étapes
1. Sélectionnez le graphique auquel vous souhaitez ajouter des courbes statistiques.
Ne sélectionnez pas un graphique circulaire, un graphique à barres 3D ou un graphique à bar-
res superposées.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage, puis dans l'onglet Statis-
tiques.
3. Dans la zone Courbe, sélectionnez les courbes à afficher.
4. Dans la zone paramètres, modifiez le format des courbes à ajouter.
5. Cliquez sur le bouton OK.

136 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

Remarque
• La ligne de régression est utile pour ajuster une courbe à un ensemble de données avec une
relation logarithmique. Dans ce cas, il n'est pas tenu compte des nombres négatifs. Pour en
savoir davantage, reportez-vous à la section « Pourquoi aucune courbe de régression logarith-
mique n'apparaît dans mon graphique ? » (p. 191).

Conseil
• Pour ajouter des courbes statistiques sans fermer la boîte de dialogue Options d'affichage, cli-
quez sur le bouton Appliquer plutôt que sur le bouton OK.
• Pour afficher les courbes statistiques d'une ligne spécifique, sélectionnez cette ligne dans la
zone Légende.

Documentation complémentaire
• « Visualisation de grandes quantités de données » (p. 133)
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)
• « Échange des lignes, des colonnes et des couches » (p. 137)
• « Affichage des valeurs dans un graphique » (p. 135)

Échange des lignes, des colonnes et des couches


Description
Vous pouvez échanger (ou permuter) des lignes et des colonnes, des lignes et des couches, ou des
colonnes et des couches pour analyser différemment vos données. Par exemple, si les lignes com-
portent les trimestres de l'exercice financier et les colonnes comportent les produits, vous pouvez
les permuter de manière à ce que les produits se trouvent sur les lignes et les trimestres dans les
colonnes. Ainsi, vous pouvez suivre plus facilement les tendances sur une période, en particulier
dans le cadre de graphiques à courbe simple ou de graphiques à courbes multiples.

Exemple
Un rapport présentant les produits sur les lignes, les trimestres dans les colonnes et les zones géo-
graphiques dans les couches permet de comparer les performances par région. Si vous échangez les
lignes et les couches, vous pouvez visualiser les performances des ventes de chaque produit. En
revanche, si vous échangez les colonnes et les couches, vous pouvez comparer les chiffres des ven-
tes par trimestre.

Étapes
• Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Échanger puis sur l'option Lignes et
colonnes, Lignes et couches ou Colonnes et couches.
Le nom des éléments disponibles dans la commande Échanger diffère selon le type de graphi-
que sélectionné.

Remarque
• Le nom des commandes du sous-menu Échanger dépend du type de graphique. Par exemple,
dans le cas d'un graphique circulaire, la commande Lignes et colonnes porte le nom de com-
mande Graphiques et secteurs et la commande Lignes et couches porte le nom de commande
Graphiques et couches.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 137


Chapitre 10 : Rapports sous forme de graphiques

Conseil
• Afin d'échanger les lignes et les colonnes dans les rapports de type Explorer, vous pouvez les
faire glisser et les déposer à l'aide de la souris. Par exemple, pour échanger une ligne et une
colonne, sélectionnez n'importe quelle catégorie de ligne et déposez-la dans la zone des colon-
nes.

Documentation complémentaire
• « Visualisation de grandes quantités de données » (p. 133)
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)
• « Rapports sous forme de graphiques : aperçu » (p. 127)
• « Affichage des valeurs dans un graphique » (p. 135)
• « Ajout de courbes statistiques à un graphique » (p. 136)

138 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 11 : Mise en forme des rapports

Mise en forme des rapports : aperçu


Pourquoi attribuer un format au rapport ?
Attribuer un format à un rapport permet d'améliorer sa présentation générale et facilite sa lecture.
Pour mettre en forme vos rapports, vous pouvez :
• sélectionner la mise en page d'un rapport,
• créer et appliquer un style,
• appliquer des couleurs, des motifs et des fonds,
• ajouter et attribuer un format aux titres, en-têtes et pieds de page,
• insérer des images,
• afficher les noms longs et abrégés des dimensions
• attribuer un format aux libellés et aux valeurs,
• afficher des données sous forme de pourcentages ou de valeurs,
• afficher des valeurs nulles sous forme de valeurs en blanc.
• réorganiser et mettre en forme les graphiques,
• faire pivoter les graphiques,
• déplacer des lignes et des colonnes,
• insérer des lignes et des colonnes en blanc,

Documentation complémentaire
• « Création d'un style et application à des données » (p. 141)
• « Application d'un motif et d'une couleur de fond à l'ensemble d'un rapport » (p. 142)
• « Sélection d'une mise en page pour un tableau » (p. 139)
• « Affichage des noms longs et abrégés des dimensions » (p. 141)
• « Ajout d'un titre, d'un en-tête et d'un pied de page » (p. 143)
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)

Sélection d'une mise en page pour un tableau


Vous pouvez sélectionner l'une des mises en page suivantes pour les tableaux imbriqués :
• Présentation Standard. Les niveaux imbriqués apparaissent côte à côte au niveau des lignes et
les uns en dessous des autres au niveau des colonnes.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 139


Chapitre 11 : Mise en forme des rapports

• Mise en page Retraits 1. Les lignes imbriquées sont indiquées par une mise en retrait. S'il
existe des catégories récapitulatives, celles-ci apparaissent au niveau de la première ligne et
leurs libellés apparaissent en gras.

• Mise en page Retraits 2. Les lignes imbriquées sont indiquées par une mise en retrait. Les libel-
lés récapitulatifs apparaissent en gras et le niveau le plus fin est souligné.

Exemple
Vous avez préparé un rapport pour indiquer la rentabilité à long terme des investissements à capi-
tal variable de votre entreprise. Avant de rendre votre rapport disponible sur votre site Web, vous
souhaitez en modifier la mise en page.

140 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 11 : Mise en forme des rapports

Procédure
• Dans le menu Format, cliquez sur la commande Tableaux et cliquez sur un type de mise en
page pour le sélectionner.
Remarque : La mise en page Retraits 2 est disponible uniquement dans les rapports de type
Explorer.

Conseil
• La commande Tableaux est également disponible dans le menu dynamique qui apparaît lors-
que vous cliquez avec le bouton droit de la souris. Pour faire apparaître ce menu, cliquez avec
le bouton droit de la souris sur n'importe quel endroit de la fenêtre du rapport.

Documentation complémentaire
• « Création d'un style et application à des données » (p. 141)
• « Ajout d'un titre, d'un en-tête et d'un pied de page » (p. 143)
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)

Affichage des noms longs et abrégés des dimensions


Description
Si le modeleur de cube a défini les formes longue et abrégées des noms de dimensions dans le cube,
vous pouvez choisir la forme que vous désirez afficher sur la ligne de dimension et dans la fenêtre
de dimensions de votre rapport PowerPlay.

Exemple
Une dimension a Produits 2004 comme nom long et Produits 04 comme nom abrégé. Vous pouvez
afficher la forme longue ou abrégée dans votre rapport.

Procédure
• Avec le bouton droit de la souris, cliquez sur la dimension dans la ligne de dimension, puis cli-
quez sur Noms longs ou Noms abrégés.

Remarque
• Dans PowerPlay pour Windows, les noms longs et abrégés peuvent être définis pour chaque
dimension.
• Pour afficher les noms abrégés à l'ouverture du rapport dans PowerPlay Web, vous devez défi-
nir toutes les dimensions pour afficher les noms abrégés avant la publication du rapport.

Création d'un style et application à des données


Description
Vous avez la possibilité de créer des styles et de les appliquer aux informations clés afin de mettre
ces dernières en valeur. Ces styles peuvent également être utiles pour une définition des exceptions
personnalisée.

Exemple
Vous souhaitez créer des styles différents et les appliquer aux valeurs des ventes les plus élevées et
à celles des ventes les plus faibles. Créez un style pour afficher les valeurs les plus élevées en vert et
un second pour afficher les valeurs les plus faibles en rouge.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 141


Chapitre 11 : Mise en forme des rapports

Procédure

Création d'un style


1. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Styles.
2. Dans la zone Nom du style, entrez le nom du nouveau style.
3. Cliquez sur Ajouter.
4. Dans la boîte de dialogue Mise en forme des catégories, sélectionnez les paramètres de police,
de format, d'alignement et de motif.
5. Cliquez sur le bouton OK.
6. Si vous souhaitez que le nouveau style soit mis à la disposition des autres utilisateurs, cochez
la case Partagé.
Le style est enregistré dans le fichier Ppstyles.ini et apparaîtra dans la zone Nom du style la
prochaine fois que vous ouvrirez la boîte de dialogue Styles.
7. Cliquez sur le bouton OK.

Application d'un style


1. Sélectionnez les données à mettre en forme.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Styles.
3. Dans la zone Nom du style, sélectionnez le style et cliquez sur OK.

Remarque
• La case à cocher Partagé n'est pas disponible pour les styles implicites Style masqué et Style
implicite.

Conseil
• Pour modifier un style existant, ouvrez la boîte de dialogue Styles, sélectionnez le nom du style
dans la liste et cliquez sur Modifier. Vous pouvez alors apporter des modifications au style
sélectionné et les enregistrer.
• Pour supprimer un style existant, ouvrez la boîte de dialogue Styles, sélectionnez le nom du
style dans la liste et cliquez sur Supprimer.

Documentation complémentaire
• « Application d'un motif et d'une couleur de fond à l'ensemble d'un rapport » (p. 142)
• « Sélection d'une mise en page pour un tableau » (p. 139)
• « Ajout d'un titre, d'un en-tête et d'un pied de page » (p. 143)
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)

Application d'un motif et d'une couleur de fond à l'ensemble d'un rapport


Description
Ajouter des motifs, des couleurs et des images à un rapport permet d'améliorer sa présentation et
de le rendre plus clair. Vous pouvez appliquer :
• un motif et une couleur de fond à l'ensemble du rapport,
• des motifs, des couleurs ou des images au fond d'un graphique particulier.
Par exemple, vous pouvez insérer le logo de votre entreprise dans un rapport destiné à vos clients
actuels ou potentiels. Il est également possible d'appliquer un motif et une couleur de fond à
l'ensemble d'un rapport.

142 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 11 : Mise en forme des rapports

Procédure
1. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Fond de l'écran.
2. Sélectionnez les couleurs du premier plan et du fond, ainsi que le motif à utiliser.
Pour définir le motif et la couleur de fond en tant que valeurs implicites dans le rapport actif,
cliquez sur l'option Définir comme valeur implicite.
3. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Le motif s'affiche dans tous les types de graphiques du document actif.

Que faire si...


• vous souhaitez appliquer un fond à un graphique particulier ?
Il est possible d'appliquer un fond à un seul graphique, à l'exception des tableaux et des gra-
phiques circulaires, à l'aide de l'onglet Fond (boîte de dialogue Options d'affichage). Pour en
savoir davantage, reportez-vous à la section « Application d'un fond à un
graphique » (p. 154).

Documentation complémentaire
• « Création d'un style et application à des données » (p. 141)
• « Ajout d'un titre, d'un en-tête et d'un pied de page » (p. 143)
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)

Ajout d'un titre, d'un en-tête et d'un pied de page


Description
Vos rapports seront plus clairs si vous y ajoutez des titres, des en-têtes et des pieds de page descrip-
tifs. À ces éléments, il est possible d'inclure du texte, des images et des variables. Ajouter
• des titres qui décrivent le contenu du rapport,
• des en-têtes et des pieds de page qui contiennent les informations importantes telles que le
nom et le chemin du cube, le nom du rapport, les noms des dimensions et les numéros de page.
Vous pouvez également rédiger des rapports standardisés en ajoutant des titres, des en-têtes et des
pieds de page implicites qui s'adaptent à tous vos nouveaux rapports.

Exemple
Vous créez un en-tête standard qui contient la date de création et le nombre total de pages du rap-
port, puis un pied de page standard qui inclut le nom de fichier du rapport et le nom de fichier du
cube.
Vous pouvez également ajouter le nom du rapport, le logo de la société et le libellé de ligne actif ou
le titre du rapport. Le texte d'un titre qui affiche le libellé de ligne actif change en fonction des élé-
ments sélectionnés dans le rapport.

Procédure
1. Dans le menu Format, sélectionnez la commande Titre, en-tête et pied de page puis cliquez sur
Titre, En-tête ou Pied de page.
2. À l'aide de la barre d'outils située en haut de la boîte de dialogue, sélectionnez la police, la
taille, la couleur, le style et la position.
3. Dans la zone de texte, saisissez le titre, l'en-tête ou le pied de page.
4. Si vous souhaitez insérer une variable, cliquez sur le bouton Insérer et effectuez l'une des opé-
rations suivantes :

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 143


Chapitre 11 : Mise en forme des rapports

• Pour insérer le nom, la date ou l'heure du fichier de rapport, sélectionnez Rapport.


• Pour insérer le nom du cube, la date, l'heure ou la description, sélectionnez MDC.
• Pour insérer une variable, sélectionnez-la.
• La plupart des variables sont dynamiques et changent en fonction de l'état du rapport
actif.
• Pour insérer les numéros de page, le nombre actuel et le nombre total de graphiques pour
la couche active ou le nombre actuel et le nombre total de couches pour le rapport actif,
sélectionnez Nombres.
• Pour insérer un nom de dimension particulier ou les noms sur la ligne des dimensions,
sélectionnez l'option Dimensions.
• Pour insérer une image, cliquez sur Insérer et sélectionnez l'option Image. Dans la boîte de
dialogue Sélectionnez un fichier d'image, sélectionnez l'image à insérer, cliquez sur Ouvrir,
puis déplacez et redimensionnez l'image à votre guise.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Les titres, en-têtes et pieds de page sont imprimés sur chaque page.
• Lorsque vous insérez le nom de fichier du cube, le chemin et le répertoire de ce cube sont éga-
lement insérés.
• Lorsque vous insérez la variable Date/Heure, la boîte de dialogue Date et heure s'affiche. Uti-
lisez cette variable pour sélectionner un format de date et d'heure dans le titre.
• Les titres, en-têtes et pieds de page peuvent inclure du texte, des images et des variables.
• Un en-tête s'affiche au-dessus du titre du rapport.
• Si vous utilisez des scripts HTML incorporés dans le titre du rapport, lorsque le rapport est
publié dans PowerPlay Enterprise Server ou Upfront et ouvert dans PowerPlay Web Explorer,
les scripts HTML peuvent avoir été convertis en texte standard. Pour éviter cette situation,
n'utilisez pas de script HTML dans les titres de rapport PowerPlay ou contactez votre admi-
nistrateur PowerPlay pour obtenir de l'aide au moment de définir les paramètres HTML de
PowerPlay Enterprise Server.

Conseil
• Pour modifier un titre existant, cliquez deux fois sur ce titre.

Que faire si...


• vous ne pouvez visualiser ni l'en-tête, ni le pied de page ?
Basculez vers une autre vue à l'aide de la commande Page entière (menu Affichage) ou de la
commande Largeur de page (menu Affichage). Si l'en-tête et le pied de page n'apparaissent
toujours pas, cliquez sur la commande Ajustement optimal (menu Format, option Mosaïque
de graphiques).

Documentation complémentaire
• « Création d'un style et application à des données » (p. 141)
• « Application d'un motif et d'une couleur de fond à l'ensemble d'un rapport » (p. 142)
• « Sélection d'une mise en page pour un tableau » (p. 139)
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)

144 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 11 : Mise en forme des rapports

Insertion d'une image


Description
Vous pouvez insérer une image sous forme d'un objet OLE et la placer n'importe où dans votre
rapport. Elle peut apparaître en haut du graphique ou être ajoutée au titre, à l'en-tête ou au pied
de page.

Exemple
Vous souhaitez que le logo de l'entreprise apparaisse sur toutes les pages d'un rapport. Vous pou-
vez insérer une image du logo, la redimensionner et la faire glisser jusqu'à l’angle supérieur droit
de l'en-tête.

Procédure
1. Dans le menu Insertion, cliquez sur la commande Objet.
2. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour créer une image, cliquez sur Créer Nouveau, puis sélectionnez un type d'objet dans
la zone Type d'objet.
• Pour utiliser une image existante, cliquez sur Créer à partir d'un fichier, puis localisez le
nom du fichier.
3. Sélectionnez l'option Lien pour conserver une liaison entre l'image dans son application
source et l'image dans le rapport.
Lorsque l'image est susceptible d’être modifiée à la source, il vous est recommandé d'établir
un lien pour la mise à jour automatique de l'image dans votre rapport.
4. Sélectionnez l'option Afficher en icône pour afficher l'image sous forme d'icône.
Cette option vous permet de gagner du temps si l'image est recréée chaque fois que vous
rafraîchissez l'écran.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Il est impossible d'imprimer des images insérées sur chaque page d'un rapport à pages multi-
ples. Lorsque vous imprimez un rapport contenant des images insérées, vous devez imprimer
la page active qui s'affiche dans les vues Largeur de page et Page entière uniquement. Si vous
souhaitez imprimer toutes les pages du rapport, il faut exclure les objets insérés du rapport.
Pour en savoir davantage sur la définition des options d'impression, reportez-vous à la section
« Impression de rapports contenant une grande quantité de données » (p. 171).
• Si un objet OLE se trouve complètement à l'intérieur des limites du cadre d'un rapport et que
chacune des pages du rapport est imprimée, l'objet OLE est lui aussi imprimé sur chaque
page.
• Vous pouvez également insérer une image au titre à l'aide de la boîte de dialogue Titres. Des
images insérées de cette manière peuvent être imprimées sur chaque page d'un rapport à pages
multiples. Nous vous recommandons d'utiliser cette méthode pour les images statiques.

Documentation complémentaire
• « Création d'un style et application à des données » (p. 141)
• « Diffusion de rapports » (p. 167)
• « Application d'un motif et d'une couleur de fond à l'ensemble d'un rapport » (p. 142)
• « Sélection d'une mise en page pour un tableau » (p. 139)
• « Ajout d'un titre, d'un en-tête et d'un pied de page » (p. 143)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 145


Chapitre 11 : Mise en forme des rapports

146 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 12 : Mise en forme des libellés et des
valeurs

Mise en forme des libellés et des valeurs : aperçu


Attribuer un format aux libellés et aux valeurs du rapport permet d'en simplifier la lecture. Vous
pouvez
• attribuer un format aux libellés et aux valeurs des tableaux,
• attribuer un format aux libellés dans des graphiques,
• mettre en retrait les valeurs récapitulatives,
• modifier les libellés récapitulatifs,
• afficher des données sous forme de pourcentages ou de valeurs,
• afficher des valeurs nulles sous forme de valeurs en blanc.

Documentation complémentaire
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Modification des libellés de récapitulatifs » (p. 150)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs dans des tableaux » (p. 147)
• « Mise en forme des libellés dans des graphiques » (p. 149)
• « Mise en retrait des libellés de récapitulatifs » (p. 149)
• « Affichage des valeurs sous forme de cellules en blanc » (p. 152)
• « Affichage des données sous forme de pourcentages ou de valeurs numériques » (p. 151)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Mise en forme des libellés et des valeurs dans des tableaux


Description
Attribuer un format aux libellés et aux valeurs d'un tableau permet d'en simplifier la compréhen-
sion. Vous pouvez déterminer la police, l'alignement et le motif de fond des valeurs et des libellés.
Plusieurs formats de valeurs prédéfinis sont à votre disposition, intégrant entre autres les signes
monétaires, les virgules et les signes de pourcentage.
Il existe plusieurs règles permettant de déterminer le format des nombres appliqué à une cellule de
tableau croisé. Il n'est pas possible de mettre en forme les cellules d'un tableau croisé de manière
individuelle. Vous pouvez, cependant, attribuer un format à une colonne ou une ligne entière,
voire aux deux. Vous pouvez sélectionner toutes les lignes ou toutes les colonnes ou seulement un
sous-ensemble.
Généralement, le dernier format appliqué remplace le format précédent. Toutefois, tel n'est pas
toujours le cas. Si vous attribuez un format à une colonne et qu'une cellule de cette colonne con-
tient un format de ligne dans lequel le nombre de décimales est supérieur à celui du nouveau for-
mat de colonne, le nouveau format des nombres ne sera pas appliqué. La même règle s'applique
lorsque vous mettez en forme une ligne déjà dotée d'un format de colonne. Une exception à cette
règle existe toutefois lorsque vous appliquez un format sous forme de pourcentage. Générale-
ment, les formats exprimés en pourcentage sont prioritaires.
Il est possible d'appliquer des formats aux libellés uniquement, aux valeurs uniquement ou aux
deux. Vous pouvez également sélectionner les paramètres implicites de votre rapport.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 147


Chapitre 12 : Mise en forme des libellés et des valeurs

Étapes
1. Sélectionnez les lignes et les colonnes auxquelles vous souhaitez attribuer un format.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Catégories, puis effectuez l'une des opérations
suivantes :
• Pour attribuer un format aux libellés dans votre sélection, cliquez sur Libellés seulement.
• Pour attribuer un format aux valeurs dans votre sélection, cliquez sur Valeurs seulement.
• Pour attribuer un format à la sélection entière, cliquez sur Libellés et valeurs.
• Pour sélectionner les paramètres implicites dans votre rapport, cliquez sur Format impli-
cite.
Ceci ne s'applique pas aux catégories auxquelles un format a déjà été attribué.
3. Dans la boîte de dialogue Mise en forme des catégories, sélectionnez les paramètres de police,
de format, d'alignement et de motif.
L'onglet Format n'apparaît pas lorsque vous sélectionnez l'option Libellés seulement.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Si vous augmentez la taille d'une police dans un tableau ou optez pour une police de taille plus
importante que celle que vous utilisez, PowerPlay ajuste automatiquement la largeur et la hau-
teur de la cellule selon la nouvelle taille de la police. Cependant, si vous appliquez une défini-
tion des exceptions qui augmente la taille de la police ou utilise une police de taille plus
importante, PowerPlay ne s'adapte pas automatiquement à la nouvelle taille.

Conseil
• Pour définir la police, le format, l'alignement et les motifs implicites dans tous les rapports,
utilisez la boîte de dialogue Préférences (menu Fichier).
• Pour modifier le nom du libellé, sélectionnez une ligne, une colonne ou une couche, puis utili-
sez la commande Renommer le libellé (menu Édition) ou cliquez avec le bouton droit de la
souris sur le libellé et sélectionnez Renommer le libellé. Pour rétablir le nom de libellé impli-
cite, sélectionnez le libellé de ligne, de colonne ou de couche, appelez la boîte de dialogue
Renommer le libellé, puis cliquez sur le bouton Réinitialiser.
• Pour mettre en forme les sommaires de lignes et de colonnes dans des tableaux imbriqués,
appelez la boîte de dialogue Options d'affichage (menu Format).
• Le renvoi à la ligne automatique est toujours activé dans les libellés de colonne. Néanmoins, si
la cellule du libellé de ligne est trop petite, le libellé est coupé. Pour permettre le renvoi à la
ligne des mots dans les libellés de ligne, utilisez l'option Renvoi à la ligne automatique de la
boîte de dialogue Options d'affichage (menu Format). Commencez par augmenter la hauteur
de la ou des cellules de libellé de ligne de manière à ce qu'elles puissent contenir plusieurs
lignes, cliquez sur Présentation standard ou Présentation avec retraits dans la zone Renvoi à la
ligne automatique, puis sur OK. PowerPlay répartit les libellés de ligne sur une ou plusieurs
lignes de manière à ce que la totalité du libellé apparaisse. Vous pouvez appliquer le renvoi à
la ligne automatique indépendamment aux tableaux Standard et aux tableaux avec retraits.

Que faire si...


• vous souhaitez placer des parenthèses autour des valeurs négatives ?
Sous Windows, définissez le format des valeurs négatives à l'aide de l'option Paramètres régio-
naux (menu Panneau de configuration).
• vous ne pouvez pas visualiser le soulignement après l'avoir ajouté ?
Il peut être nécessaire d'agrandir la taille de la ligne ou de la colonne pour rendre le souligne-
ment visible.

Documentation complémentaire
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Modification des libellés de récapitulatifs » (p. 150)
• « Mise en forme des libellés dans des graphiques » (p. 149)
• « Mise en retrait des libellés de récapitulatifs » (p. 149)

148 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 12 : Mise en forme des libellés et des valeurs

• « Affichage des valeurs sous forme de cellules en blanc » (p. 152)


• « Affichage des données sous forme de pourcentages ou de valeurs numériques » (p. 151)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Mise en forme des libellés dans des graphiques


Étapes
1. Sélectionnez un graphique.
Vous devez sélectionner un graphique autre qu'un graphique circulaire ou un tableau.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
3. Cliquez dans l'onglet Titres.
Selon le type de graphique, vous pouvez modifier les libellés des axes des lignes, des colonnes
et un ou deux axes des mesures.
4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour définir la présentation des libellés, sélectionnez le bouton de l'option approprié dans
la zone Libellés des barres.
• Le nom de la zone change selon le type d'affichage.
• Cochez la case Ajuster automatiquement les libellés pour que la taille des libellés s'adapte
automatiquement à la largeur de la barre.
• Saisissez un nom dans la zone appropriée pour attribuer un nom de groupe aux libellés.
• Cliquez sur l'option Police pour modifier la police, le style, la taille, les effets et la couleur.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour définir les libellés implicites des axes dans les nouveaux rapports, utilisez l'onglet Affi-
chage (boîte de dialogue Préférences).

Que faire si...


• l'onglet Format n'apparaît pas dans la boîte de dialogue Options d'affichage ?
Vous tentez d'attribuer un format aux libellés dans un tableau ou dans un graphique circu-
laire. Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « Mise en forme des libellés et des
valeurs dans des tableaux » (p. 147).

Documentation complémentaire
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Modification des libellés de récapitulatifs » (p. 150)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs dans des tableaux » (p. 147)
• « Mise en retrait des libellés de récapitulatifs » (p. 149)
• « Affichage des valeurs sous forme de cellules en blanc » (p. 152)
• « Affichage des données sous forme de pourcentages ou de valeurs numériques » (p. 151)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Mise en retrait des libellés de récapitulatifs


Lorsque vous utilisez la mise en page Retraits 2 dans les rapports de type Explorer, vous pouvez
aligner les libellés de récapitulatifs d'un tableau imbriqué sur
• le niveau en cours,
• le niveau précédent,
• le bord droit de la zone de libellé.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 149


Chapitre 12 : Mise en forme des libellés et des valeurs

Exemple
Vous avez préparé un rapport PowerPlay mettant en évidence les gains d'un des investissements à
capital variable de votre entreprise. Vous décidez de mettre en retrait le récapitulatif de l'année
pour le faire ressortir.

Étapes
1. Ouvrez votre rapport de type Explorer et cliquez sur le tableau à modifier.
Vous devez utiliser le format de mise en page Retraits 2.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage, puis sélectionnez l'onglet
Totaux.
3. Dans la zone Aligner les totaux, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour aligner le libellé du récapitulatif sur le niveau le plus fin des catégories imbriquées,
sélectionnez l'option Sur le niveau en cours.
• Pour aligner le libellé du récapitulatif sur le deuxième niveau le plus fin des catégories
imbriquées, sélectionnez l'option Sur le niveau précédent.
• Pour aligner le libellé du récapitulatif sur le bord droit de la zone du libellé, sélectionnez
l'option À droite.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Conseil
• Pour aligner automatiquement les libellés des lignes du niveau le plus fin dans un tableau non
imbriqué de type Reporter, cliquez sur l'option Retraits automatiques dans l'onglet Options
générales (boîte de dialogue Options d'affichage).

Documentation complémentaire
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Modification des libellés de récapitulatifs » (p. 150)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs dans des tableaux » (p. 147)
• « Mise en forme des libellés dans des graphiques » (p. 149)
• « Affichage des valeurs sous forme de cellules en blanc » (p. 152)
• « Affichage des données sous forme de pourcentages ou de valeurs numériques » (p. 151)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Modification des libellés de récapitulatifs


Vous pouvez modifier le texte et la police des libellés des lignes ou des colonnes récapitulatives
dans les tableaux imbriqués.

Exemple
Vous avez préparé des rapports PowerPlay comprenant les gains générés à ce jour par chacun des
divers investissements à capital variable de votre entreprise. Vous souhaitez ajouter le nom de
l'investissement au libellé du récapitulatif.

Étapes
1. Ouvrez votre rapport de type Explorer et cliquez sur le tableau à modifier.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage, puis sélectionnez l'onglet
Totaux.
3. Si vous souhaitez modifier les libellés de récapitulatifs de ligne et de colonne, sélectionnez les
options suivantes :
• Cochez la case Utiliser le libellé du récapitulatif des colonnes ou la case Utiliser le libellé
du récapitulatif des lignes pour saisir un nouveau libellé, ou cochez les deux cases s'il y a
lieu.
• Cliquez sur l'option Police pour modifier la police, le style de la police, la taille et les
effets.
4. Cliquez sur le bouton OK.

150 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 12 : Mise en forme des libellés et des valeurs

Conseil
• Vous pouvez modifier les libellés récapitulatifs en cliquant sur le libellé de catégorie avec le
bouton droit de la souris et en sélectionnant l'option Renommer le libellé.

Documentation complémentaire
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs dans des tableaux » (p. 147)
• « Mise en forme des libellés dans des graphiques » (p. 149)
• « Mise en retrait des libellés de récapitulatifs » (p. 149)
• « Affichage des valeurs sous forme de cellules en blanc » (p. 152)
• « Affichage des données sous forme de pourcentages ou de valeurs numériques » (p. 151)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Affichage des données sous forme de pourcentages ou de valeurs numériques


Étapes
1. Dans un rapport de type Explorer, cliquez sur la commande Afficher les valeurs sous forme de
(menu Exploration).
2. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Sélectionnez l'option Valeur pour afficher les nombres réels.
• Sélectionnez l'option % du récapitulatif des lignes pour connaître la part de chaque valeur
dans le récapitulatif de la ligne.
• Sélectionnez l'option % du sous-total des lignes pour connaître la part de chaque valeur
dans le récapitulatif de la ligne.
• Pour afficher les valeurs sous forme de pourcentage du sous-total de ligne, le rapport doit
comporter des colonnes imbriquées.
• Sélectionnez l'option % du récapitulatif des colonnes pour connaître la part de chaque
valeur dans le récapitulatif de la colonne.
• Sélectionnez l'option % du sous-total des colonnes pour connaître la part de chaque
valeur dans le sous-total de la colonne.
• Pour afficher les valeurs sous forme de pourcentage du sous-total de colonne, le rapport
doit comporter des lignes imbriquées.
• Sélectionnez l'option % du récapitulatif des couches pour connaître la part de chaque
valeur dans le récapitulatif de la couche.
• Sélectionnez l'option % du récapitulatif total pour connaître la part de chaque valeur
dans le récapitulatif total du rapport.
• Pour afficher les valeurs sous forme de pourcentage du récapitulatif total, le rapport doit
comporter des couches.

Remarque
• Les appellations % du récapitulatif des lignes, % du sous-total des lignes, % du récapitulatif
des colonnes et % du sous-total des colonnes varient en fonction du type de graphique. Par
exemple, lorsqu'il s'agit d'un graphique circulaire, la commande % du sous-total des colonnes
se nomme % des sous-totaux des secteurs.

Conseil
• Cliquez sur la commande Pourcentage de la base (menu Calcul) pour afficher les données sous
forme de pourcentage du récapitulatif total dans un rapport de type Reporter.

Documentation complémentaire
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Modification des libellés de récapitulatifs » (p. 150)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs dans des tableaux » (p. 147)
• « Mise en forme des libellés dans des graphiques » (p. 149)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 151


Chapitre 12 : Mise en forme des libellés et des valeurs

• « Mise en retrait des libellés de récapitulatifs » (p. 149)


• « Affichage des valeurs sous forme de cellules en blanc » (p. 152)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Affichage des valeurs sous forme de cellules en blanc


Vous pouvez mettre en forme les mesures contenues dans votre rapport de sorte à afficher des cel-
lules en blanc au lieu de valeurs nulles. Vous pouvez afficher les éléments suivants sous forme de
cellules en blanc :
• valeurs nulles
• les divisions par zéro,
• les valeurs manquantes,

Exemple
Vous avez préparé un rapport PowerPlay mettant en évidence la rentabilité sur cinq ans de tous
vos investissements à capital variable. Certains de ces investissements n'ayant que trois ans d'exis-
tence, aucune donnée n'est dans ce cas disponible pour les deux premières années. Les données
manquantes apparaissent sous forme de valeurs nulles, ce qui sous-entend faussement que ces
investissements n'ont généré aucun profit. Vous devez donc transformer ces valeurs nulles en cellu-
les en blanc.

Étapes
1. Dans la fenêtre des dimensions, sélectionnez les mesures auxquelles vous souhaitez attribuer
un format.
2. Dans la boîte à outils, cliquez sur le bouton Mise en forme d'une mesure, puis cliquez dans
l'onglet Affichage en blanc (boîte de dialogue Format des nombres).
3. Dans la zone Afficher en blanc, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour afficher toutes les valeurs nulles sous forme de valeurs en blanc, sélectionnez l'option
Valeurs nulles.
• Pour afficher sous forme de valeurs en blanc tous les calculs renfermant des divisions par
zéro, sélectionnez l'option Division par zéro.
• Pour afficher toutes les valeurs manquantes sous forme de valeurs en blanc, sélectionnez
l'option Valeurs manquantes.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Les valeurs nulles et les valeurs manquantes apparaissent sous forme de valeurs en blanc dans
les tableaux uniquement. Dans tous les autres types de graphiques, les valeurs nulles apparais-
sent sous forme n/d, à moins que votre administrateur en ait décidé autrement.

Documentation complémentaire
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Modification des libellés de récapitulatifs » (p. 150)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs dans des tableaux » (p. 147)
• « Mise en forme des libellés dans des graphiques » (p. 149)
• « Mise en retrait des libellés de récapitulatifs » (p. 149)
• « Affichage des données sous forme de pourcentages ou de valeurs numériques » (p. 151)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

152 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

Mise en forme des graphiques : aperçu


Attribuer un format à un rapport permet d'améliorer sa présentation générale et d’en faciliter la
lecture. Vous pouvez :
• modifier les motifs et les couleurs d'un graphique,
• appliquer un fond,
• réorganiser les graphiques,
• modifier l'angle des graphiques circulaires, des graphiques à barres 3D et des graphiques à
barres simples,
• modifier la rotation des graphiques circulaires et des graphiques à barres 3D,
• modifier ou supprimer des marques dans des graphiques à courbe simple, à courbes multiples,
de corrélation et à nuage de points,
• insérer des lignes et des colonnes en blanc,
• déplacer ou redimensionner des lignes et des colonnes,
• modifier l'aspect des graphiques circulaires,
• afficher une courbe en gras dans des graphiques à courbes multiples,
• masquer les grilles des rapports,
• mettre chaque mesure à l'échelle dans les graphiques de corrélation et les graphiques à nuage
de points,
• redimensionner les axes des graphiques,
• rendre transparentes les barres des graphiques 3D.

Documentation complémentaire
• « Disposition des graphiques » (p. 155)
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)
• « Modification de l'aspect des graphiques circulaires » (p. 160)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 153


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

Modification des motifs et des couleurs dans un graphique


Étapes
1. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Palette.
2. Pour modifier les couleurs ou les motifs, effectuez une ou plusieurs des opérations suivantes :
• Pour modifier l'ordre des couleurs, échangez les couleurs en faisant glisser une couleur sur
une autre.
• Pour modifier l'ordre des motifs, échangez les motifs en faisant glisser un motif sur un
autre.
• Pour créer une couleur personnalisée, sélectionnez la couleur et cliquez sur l'option Per-
sonnaliser les couleurs.
• Pour afficher les couleurs sous forme de motifs, cochez la case Remplacer les couleurs par
les motifs.
• La case Remplacer les couleurs par les motifs de la boîte de dialogue Impression est auto-
matiquement cochée.
• Pour remplacer une couleur ou un motif, appuyez sur la touche [Ctrl] et faites glisser la
couleur ou le motif sur la couleur ou le motif à remplacer.
3. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Vous pouvez utiliser des motifs au lieu de couleurs, ce qui peut s'avérer utile lors d'une
impression en noir et blanc.

Conseil
• Vous pouvez définir les couleurs et les motifs implicites des graphiques dans les nouveaux rap-
ports à l'aide de l'onglet Palette (boîte de dialogue Préférences).
• Pour restaurer les 16 couleurs ou motifs implicites, cliquez sur le bouton Restaurer les motifs
implicites ou le bouton Restaurer les couleurs implicites.

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Application d'un fond à un graphique


Description
Pour appliquer un fond à tout type de graphique, à l'exception des tableaux et des graphiques cir-
culaires, vous pouvez utiliser :
• des images (un logo d'entreprise, par exemple),
• des couleurs et des motifs,

154 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

• des options de fusion pour obtenir un dégradé de couleur de fond du début à la fin du docu-
ment.

Étapes
1. Sélectionnez un graphique.
Vous devez sélectionner un graphique autre qu'un graphique circulaire ou un tableau.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
3. Cliquez dans l'onglet Fond.
4. Pour modifier le fond du graphique actif, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour utiliser une image sur un fond, cliquez sur l'option Image.
Saisissez le nom du fichier d'image .bmp ou .wmf, ou utilisez le bouton Parcourir pour le
localiser.
Ajustez l'image en sélectionnant l'une des options de la zone Échelle de l'image.
• Pour utiliser un motif sur un fond, cliquez sur Motif.
Sélectionnez les couleurs du premier plan et du fond, ainsi que le motif à utiliser.
Les couleurs que vous sélectionnez en premier plan et en fond déterminent celles du motif.
• Pour utiliser un mélange de couleurs en fond, cliquez sur la case d'option Options de
fusion des couleurs.
Sélectionnez les couleurs de début et de fin, puis spécifiez le sens de la fusion.
Le fond obtenu consiste en un dégradé de la couleur de début à la couleur de fin, dans le
sens que vous avez spécifié.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• L'emplacement et le nom de fichier de l'image utilisée en fond sont limités à 126 caractères (y
compris les barres obliques inverses et les traits de soulignement).
• Les modifications des options d'affichage ne concernent que le graphique actif et ne s'appli-
quent pas lorsque vous changez de type de graphique.

Conseil
• Pour appliquer un fond à l'ensemble du rapport, utilisez la commande Fond de l'écran (menu
Format). Pour en savoir davantage, reportez-vous à la section « Application d'un motif et
d'une couleur de fond à l'ensemble d'un rapport » (p. 142).

Documentation complémentaire
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Disposition des graphiques


Étapes
1. Dans le menu Affichage, cliquez sur la commande Largeur de page ou Page entière.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 155


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

2. Pour réorganiser des graphiques dans un même rapport, cliquez sur la commande Mosaïque
de graphiques (menu Format) et sélectionnez une option.
3. Pour modifier l'ordre des graphiques dans un même rapport, sélectionnez le graphique à
déplacer, cliquez sur la commande Réorganisation des graphiques (menu Format), puis sélec-
tionnez une option.

Remarque
• Implicitement, les graphiques sont disposés en mosaïque pour obtenir un ajustement optimal.

Conseil
• Pour déplacer un graphique, cliquez dessus afin de le sélectionner, puis saisissez la bordure
délimitée par des dièses.
• Pour juxtaposer des rapports séparés, utilisez les commandes Mosaïque (menu Fenêtre).

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Modification de l'angle d'un graphique


Étapes

Modification de l'angle d'un graphique circulaire


1. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
2. Cochez la case Afficher.
3. Dans la zone Angle, saisissez le degré d'inclinaison.
4. Dans la zone Épaisseur, sélectionnez l'épaisseur du graphique circulaire et cliquez sur OK.

Inclinaison d'un graphique à barres simples à 90 degrés


1. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
2. Cliquez dans l'onglet Affichage.
3. Cochez la case Orientation horizontale et cliquez sur OK.

Conseil
• Pour modifier l'angle implicite des nouveaux rapports, utilisez l'onglet Affichage (boîte de dia-
logue Préférences).
• Dans le cas de graphiques à barres simples, vous pouvez également modifier l'angle et l'épais-
seur de l'ombrage.

156 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Rotation d'un graphique


Étapes
Rotation d'un graphique circulaire
1. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
2. Cochez la case Sens horaire.
3. Dans la zone Angle, saisissez un nombre de départ pour le premier secteur circulaire et cliquez
sur OK.

Rotation d'un graphique à barres 3D


1. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
2. Cliquez dans l'onglet Affichage.
3. Cliquez sur l'option Outil de vue 3D.
4. Cliquez sur les flèches de la zone Outil de vue 3D jusqu'à ce que le graphique apparaisse selon
l'angle d'inclinaison souhaité, puis cliquez sur le bouton Fermer.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Pour modifier la rotation implicite des graphiques circulaires ou des graphiques à barres 3D
dans les nouveaux rapports, utilisez l'onglet Affichage (boîte de dialogue Préférences).

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 157


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)


• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Modification des marques dans un graphique


Étapes
1. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
2. Cliquez dans l'onglet Affichage.
3. Cochez la case Afficher dans la zone Valeur des barres.
Cette étape ne s'applique pas aux graphiques à nuage de points.
4. Sélectionnez une forme à utiliser en tant que marque.
5. Pour définir la taille de la marque, saisissez un nombre dans la zone Taille.
6. Cliquez sur le bouton OK.

Remarque
• Les marques apparaissent toujours dans les graphiques à nuage de points.

Conseil
• Pour définir l'affichage implicite de marques particulières dans les nouveaux rapports, utilisez
l'onglet Affichage (boîte de dialogue Préférences). Cette option n'est disponible que pour les
graphiques à courbe simple, les graphiques à courbes multiples, les graphiques à nuage de
points et les graphiques de corrélation.

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Insertion de lignes et de colonnes en blanc


Vous pouvez ajouter des lignes ou des colonnes en blanc dans un tableau de type Reporter. Vous
pouvez également mettre en forme et redimensionner les lignes et les colonnes en blanc après les
avoir ajoutées.

158 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

Exemple
Vous avez préparé un rapport PowerPlay mettant en évidence les types d'investissements à capital
variable que propose votre entreprise. Vous souhaitez établir une distinction entre les investisse-
ments individuels et le récapitulatif des investissements. Pour ce faire, vous ajoutez une ligne et une
colonne en blanc avant les récapitulatifs.

Étapes
1. Dans votre rapport de type Reporter, cliquez au-dessus de la ligne ou à gauche de la colonne
près de laquelle vous souhaitez faire apparaître une ligne ou une colonne en blanc.
2. Dans le menu Insertion, cliquez sur la commande Blancs.

Remarque
• Les lignes et les colonnes en blanc n'apparaissent que dans les tableaux.
• Il est impossible d'avoir des couches en blanc. Si vous échangez des lignes ou des colonnes
avec des couches, les lignes ou les colonnes en blanc n'apparaissent pas.
• Il ne peut y avoir de ligne ou de colonne en blanc en début de niveau.

Conseil
• Pour ajouter un motif de fond à une ligne ou une colonne en blanc, sélectionnez la ligne ou la
colonne en blanc et cliquez sur l'option Catégories dans le menu Format, puis sur l'option
Libellés et valeurs.

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Déplacement d'une ligne ou d'une colonne


Description
Dans les rapports de type Reporter, vous pouvez déplacer des lignes ou des colonnes afin de modi-
fier leur ordre d'affichage. Vous pouvez également déplacer une ligne vers la zone des colonnes ou
une colonne vers la zone des lignes.

Étapes
1. Sélectionnez le libellé de ligne ou de colonne souhaité.
2. Faites glisser le libellé de ligne ou de colonne vers le nouvel emplacement.
Le pointeur se modifie et une ligne noire épaisse signale l'emplacement sur lequel vous pouvez
faire glisser la ligne ou la colonne.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 159


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

Remarque
• Il est impossible de déplacer une colonne vers la zone de ligne ou une ligne vers la zone de
colonne dans un rapport de type Explorer sans échanger les lignes et les colonnes. Pour en
savoir davantage, reportez-vous à la section « Échange des lignes, des colonnes et des
couches » (p. 137).

Conseil
• Pour conserver la disposition d’origine d'une catégorie ou d'un groupe de catégories dans un
tableau imbriqué, appuyez sur la touche [Maj] lorsque vous les déplacez.
• Afin que les libellés de ligne apparaissent au milieu du rapport, faites glisser les colonnes à
gauche de ces libellés.

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Modification de l'aspect des graphiques circulaires


Description
Vous pouvez modifier les libellés et la légende des graphiques circulaires. Les libellés des secteurs
des graphiques circulaires peuvent être des valeurs ou des noms de catégories. Si vous utilisez des
valeurs, la légende comportera uniquement des noms de catégories. Si vous utilisez des noms de
catégories, la légende comportera les noms de catégories et les valeurs.
Dans un graphique circulaire, vous pouvez également ajouter des lignes reliant chaque secteur aux
valeurs ou aux noms de catégories qui s'affichent autour du graphique. Ces lignes sont appelées
traits connecteurs.

160 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

Étapes

Modification des libellés d'un graphique circulaire


1. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
2. Dans la zone Afficher, cochez la case Libellés de secteurs.
3. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour utiliser des valeurs comme libellés des secteurs du graphique circulaire, cliquez sur
Sous forme de valeurs.
• Pour utiliser des noms de catégories comme libellés des secteurs du graphique circulaire,
cliquez sur Sous forme de noms.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Affichage des traits connecteurs dans un graphique circulaire


1. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
2. Dans la zone Afficher, cochez la case Traits connecteurs, puis cliquez sur OK.

Remarque
• Dans les graphiques imbriqués, la même couleur peut représenter différentes catégories dans
différents graphiques. Dans ces mêmes graphiques, aucune légende n'apparaît pour les graphi-
ques circulaires et les libellés des secteurs ne peuvent être que des noms de catégories.

Conseil
• Pour masquer les libellés et les traits connecteurs d'un graphique circulaire, désactivez la case
à cocher Libellés de secteurs de l'onglet Affichage (boîte de dialogue Options d'affichage).

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples


Description
Vous pouvez mettre en évidence une ou plusieurs courbes dans un graphique à courbes multiples
en les affichant en caractères gras. Dans l'exemple ci-dessous, la ligne en gras représente la catégo-
rie Années.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 161


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

La courbe épaisse est en gras.

Étapes
1. Sélectionnez la courbe souhaitée.
2. Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Changer le graphique, puis sur le
tableau.
3. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Catégories, puis sur l'option Libellés et
valeurs.
4. Cliquez dans l'onglet Police.
5. Dans la zone Style, sélectionnez l'option Gras, puis cliquez sur OK.
6. Dans le menu Exploration, cliquez sur la commande Changer le graphique, puis sélectionnez
le graphique à courbes multiples.

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Masquer les grilles dans un rapport


Vous pouvez masquer ou afficher toutes les lignes de quadrillage d'un tableau ou seulement certai-
nes.

162 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

Étapes
1. Si votre rapport contient plusieurs tableaux, sélectionnez celui que vous souhaitez modifier.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage, puis sélectionnez l'onglet
Options générales.
3. Dans la zone Grilles, sélectionnez l'une des options suivantes :
• L'option Afficher les grilles des libellés pour afficher les bordures des libellés.
• L'option Afficher les grilles des données pour afficher les bordures des libellés et des cellu-
les.
• L'option Afficher les grilles du détail des lignes pour afficher les bordures autour des
valeurs et des libellés pour le niveau le plus fin du détail des lignes.
• L'option Afficher les grilles du détail des colonnes pour afficher les bordures autour des
valeurs et des libellés au niveau le plus fin du détail des colonnes.
Pour utiliser les options Afficher les grilles du détail des lignes et Afficher les grilles du
détail des colonnes, le rapport doit comporter des catégories imbriquées.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Mise à l'échelle d'un axe


Description
Vous pouvez mettre à l'échelle l'axe de tout type de graphique (à l'exception d'un tableau et d'un
graphique circulaire) en définissant la valeur maximale et la valeur minimale de l'axe.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 163


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

Étapes
1. Sélectionnez un graphique.
2. Dans le menu Format, cliquez sur la commande Options d'affichage.
3. Cliquez dans l'onglet Axe principal pour mettre à l'échelle le premier axe.
Cet onglet n'est pas disponible pour les tableaux et les graphiques circulaires.
4. Cochez la case Manuelle.
5. Dans les zones Valeur maximale et Valeur minimale, définissez la valeur maximale et la valeur
minimale de l'axe.
6. Dans la zone Nombre de graduations, définissez le nombre de lignes pour le fond (appelées
graduations).
7. Effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour accepter ces paramètres, cliquez sur OK.
• Pour mettre à l'échelle le second axe, cliquez dans l'onglet Axe secondaire et répétez les
étapes 4 à 7.
Seuls les graphiques de corrélation et à nuage de points disposent des onglets Axe principal et
Axe secondaire.

Remarque
• Si le rapport contient uniquement des nombres positifs, l'échelle débute à zéro et s'achève au
nombre maximal ou après.
• Si le rapport contient uniquement des nombres négatifs, l'échelle débute au nombre négatif
minimal (ou avant) et s'achève à zéro.
• Si le rapport contient des nombres positifs et des nombres négatifs, l'échelle débute au nombre
négatif minimal (ou avant) et s'achève au nombre positif maximal (ou après).
• Si vous modifiez les paramètres de l'axe, il est possible que certaines données ou courbes sta-
tistiques n'apparaissent pas.

Conseil
• Pour mettre à l'échelle l'axe secondaire à l'aide des paramètres de l'axe principal, cochez la
case Utilise les options de l'axe principal (boîte de dialogue Options d'affichage).
• Pour définir implicitement une échelle pour l'axe des nouveaux rapports, utilisez l'onglet Affi-
chage (boîte de dialogue Préférences).
• Pour mettre l'axe à l'échelle automatiquement, désactivez la case Manuelle.
• Dans un graphique à nuage de points, l'affichage des graduations pour les deux mesures peut
vous aider à localiser les informations plus facilement.
• Dans les graphiques à nuage de points, vous pouvez spécifier le point d'intersection des deux
axes en ajoutant des lignes au fond pour les deux mesures.

Documentation complémentaire
• « Application d'un fond à un graphique » (p. 154)
• « Modification des motifs et des couleurs dans un graphique » (p. 154)
• « Insertion d'une image » (p. 145)
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)

164 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)


• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Barres transparentes dans un graphique à barres 3D » (p. 165)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des libellés et des valeurs » (p. 147)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)
• « Changement du type de graphique » (p. 134)
• « Comparaison de deux mesures » (p. 128)
• « Comparaison des variables, affichage d'un écart ou suivi des performances » (p. 128)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 130)
• « Affichage de plusieurs types de graphiques » (p. 131)
• « Affichage de l'ensemble des données dans un graphique circulaire ou à barres
groupées » (p. 129)

Barres transparentes dans un graphique à barres 3D


Étapes
1. Choisissez les barres qui devront être transparentes.
2. Dans le menu dynamique qui apparaît lorsque vous cliquez avec le bouton droit de la souris,
choisissez Transparence, puis cliquez sur Barres transparentes.

Conseil
• Pour supprimer la transparence des barres sélectionnées, cliquez sur barres opaques.
• Pour supprimer la transparence de toutes les barres, cliquez sur Aucune transparence.

Documentation complémentaire
• « Modification des marques dans un graphique » (p. 158)
• « Modification de l'angle d'un graphique » (p. 156)
• « Masquer les grilles dans un rapport » (p. 162)
• « Insertion de lignes et de colonnes en blanc » (p. 158)
• « Déplacement d'une ligne ou d'une colonne » (p. 159)
• « Rotation d'un graphique » (p. 157)
• « Mise à l'échelle d'un axe » (p. 163)
• « Affichage d'une courbe en gras dans un graphique à courbes multiples » (p. 161)
• « Mise en forme des graphiques » (p. 153)
• « Mise en forme des rapports : aperçu » (p. 139)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 165


Chapitre 13 : Mise en forme des graphiques

166 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 14 : Diffusion de rapports

Diffusion de rapports : aperçu


Une fois un rapport créé, il est possible de le diffuser à d'autres utilisateurs. Vous pouvez
• enregistrer le rapport dans un format transférable,
• publier le rapport dans Upfront,
• publier le rapport en tant que document HTML,
• imprimer le rapport,
• joindre le rapport à un courrier électronique.

Documentation complémentaire
• « Publication de rapports HTML » (p. 169)
• « Consultation de rapports HTML » (p. 170)
• « Joindre un rapport à un courrier électronique » (p. 172)
• « Impression de rapports contenant une grande quantité de données » (p. 171)
• « Enregistrement de rapports transférables » (p. 167)
• « Publication dans Upfront » (p. 168)

Enregistrement de rapports transférables


Lorsque vous enregistrer un rapport dans PowerPlay pour Windows, le rapport est enregistré par
défaut comme fichier de rapport transférable PowerPlay (.ppx). Avec ce type de rapport, le rap-
port n'est pas destiné uniquement à un seul client ; vous pouvez le diffuser à d'autres clients de
PowerPlay. Par exemple, vous pouvez envoyer le fichier .ppx à vos collègues afin qu'ils modifient
le rapport dans PowerPlay pour Excel, puis le publier sur le Web.
Outre le format de rapport transférable PowerPlay (.ppx), vous pouvez enregistrer et ouvrir un
rapport en tant que fichier de rapport PowerPlay (.ppr). Vous pouvez lire les fichiers de rapports
PowerPlay (.ppr) dans PowerPlay pour Windows seulement.

Enregistrement en tant que fichier PDF


Dans PowerPlay pour Windows, vous pouvez également enregistrer les rapports au format PDF.
Un fichier .pdf est utile pour la diffusion de rapports standard à l'aide d'Adobe Acrobat et fournit
une sortie multipage de qualité. Les fichiers PDF sont compressés, transférables et peuvent être
créés sur toute plate-forme. Vous pouvez ainsi retrouver la présentation d'origine d'un document
(y compris toutes les polices, images, graphiques et mises en forme du fichier d'application), quel
que soit le client dans lequel le fichier a été créé.
Pour vous assurer que vos rapports PowerPlay s'affichent correctement dans
Adobe Acrobat Reader, utilisez des polices disponibles pour les usagers de rapports.

Étapes
1. Ouvrez le rapport.
2. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Enregistrer sous.
3. Dans la zone Nom de fichier, saisissez le nom du fichier.
4. Dans la zone Type de fichier, sélectionnez l'option Fichier .pdf (*.pdf).
5. Dans la zone Enregistrer dans, sélectionnez le dossier dans lequel vous voulez enregistrer le
fichier .pdf.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 167


Chapitre 14 : Diffusion de rapports

6. Cliquez sur Options.


La boîte de dialogue Options d'enregistrement en format PDF apparaît.
7. Dans la zone Enregistrer (onglet Enregistrer), spécifiez la partie du rapport que vous souhaitez
enregistrer.
8. Dans la zone Options d'enregistrement des graphiques sélectionnés, spécifiez les propriétés du
rapport que vous voulez enregistrer.
Selon l'option que vous avez sélectionnée dans la zone Enregistrer, certains éléments ne sont
pas disponibles.
9. Si vous avez sélectionné l'option Page entière ou Graphiques sélectionnés dans la zone Enre-
gistrer, cliquez dans l'onglet Lignes et couches, puis spécifiez les lignes et les couches que vous
voulez enregistrer avec le rapport.
Les lignes et les couches supprimées ou masquées n'apparaissent pas dans les zones Lignes et
Couches, et ne peuvent pas être sélectionnées pour l'enregistrement avec le fichier .pdf.
10. Cliquez sur OK, puis cliquez sur Enregistrer.

Documentation complémentaire
• « Publication de rapports HTML » (p. 169)
• « Consultation de rapports HTML » (p. 170)
• « Joindre un rapport à un courrier électronique » (p. 172)
• « Impression de rapports contenant une grande quantité de données » (p. 171)
• « Diffusion de rapports » (p. 167)
• « Publication dans Upfront » (p. 168)

Publication dans Upfront


Description
Upfront est l'interface Web frontale des applications de Cognos Enterprise et des autres données
du Web. Vous pouvez enregistrer vos rapports PowerPlay pour Windows dans les Classeurs
Upfront pour donner aux abonnés l'accès aux données multidimensionnelles.
Vous pouvez publier des rapports créés dans des cubes distants individuellement à l'aide de l'assis-
tant de publication dans Upfront. La publication consiste à enregistrer des rapports en tant qu'Élé-
ment dans un classeur Upfront. L'assistant vous guide dans le processus de publication dans
Upfront. Les abonnés à un classeur spécifique peuvent cliquer sur un élément pour accéder aux
rapports PowerPlay. Le rapport est accessible en tant que fichier PDF ou peut être ouvert directe-
ment dans PowerPlay pour Windows.

Étapes
1. Ouvrez un cube distant.
2. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Publication dans Upfront.
L'assistant de publication dans Upfront apparaît.
Vous pouvez être invité à saisir vos informations d'authentification.
3. Dans la page Bienvenue, spécifiez le nom de l'élément et sa description.
Vous pouvez cliquer sur l'option Terminer de la page Bienvenue pour mettre à jour un élément
existant publié auparavant dans Upfront.
4. Dans la page Classeurs, veuillez effectuer l'une des opérations suivantes :
• Sélectionnez le Classeur dans lequel vous voulez enregistrer l'Élément.
• Cliquez sur Créer un classeur pour créer un classeur pour l'élément. Dans la boîte de dia-
logue Création d'un classeur, saisissez un nom et une description pour le nouveau classeur
et cliquez sur OK.
5. Cliquez sur Suivant.
6. Dans la page Demandes de rapports, spécifiez les propriétés d'invites pour l'usager de rap-
ports.

168 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 14 : Diffusion de rapports

Pour en savoir davantage sur la définition des invites, reportez-vous à la section


« Personnalisation du contenu des rapports » (p. 27).
7. Dans la page Options PDF, spécifiez le contenu du rapport .pdf.
Pour en savoir davantage sur la définition des options PDF, reportez-vous à la section
« Personnalisation du contenu des rapports » (p. 27).
8. Cliquez sur Terminer pour publier ou mettre à jour un élément dans Upfront.

Documentation complémentaire
• « Publication de rapports HTML » (p. 169)
• « Consultation de rapports HTML » (p. 170)
• « Joindre un rapport à un courrier électronique » (p. 172)
• « Impression de rapports contenant une grande quantité de données » (p. 171)
• « Diffusion de rapports » (p. 167)
• « Enregistrement de rapports transférables » (p. 167)
• « Pourquoi ne puis-je pas publier de rapports dans Upfront ? » (p. 185)

Publication de rapports HTML


Vous pouvez mettre un rapport HTML à la disposition des utilisateurs via Internet, un intranet,
un réseau ou par courrier électronique, pour qu'ils puissent visualiser les rapports sans installer
PowerPlay.
La commande Publication HTML saisit les éléments visibles sur votre écran en mode normal. Si
votre rapport contient une grande quantité de données, utilisez la case d'option Table HTML,
dans la boîte de dialogue Publication HTML, pour vous assurer que toutes les données sont visi-
bles. Bien que la mise en page du rapport ne soit pas conservée dans la table HTML, toutes les
lignes et toutes les colonnes sont représentées.

Exemple
Vous êtes directeur financier d'une chaîne de boulangeries. Vous avez utilisé PowerPlay pour met-
tre en forme votre rapport annuel et vous souhaitez maintenant le publier sur le site Web de votre
société.

Étapes
1. Ouvrez le rapport.
2. Dans le menu Fichier, sélectionnez la commande Publication HTML.
3. Dans la zone Enregistrer dans, sélectionnez le dossier dans lequel vous voulez enregistrer les
fichiers HTML.
4. Dans la zone Préfixe, saisissez le nom à utiliser en tant que préfixe pour tous les fichiers au
format HTML créés pour ce rapport.
Les seuls caractères valides sont les lettres, les chiffres et le trait de soulignement (_).
5. Si votre rapport contient des couches, effectuez l'une des opérations suivantes dans la zone
Couches :
• Pour publier toutes les couches de votre rapport et inclure un cadre d'exploration pour les
couches en question, cliquez sur l'option Toutes.
• Pour publier la couche active de votre rapport, cliquez sur l'option Couche active.
6. Dans la zone Format du rapport, effectuez l'une des opérations suivantes :
• Pour publier le rapport sous forme de graphique, cliquez sur l'option Images.
• Pour publier le rapport sous forme de tableau, cliquez sur l'option Table HTML.
7. Cliquez sur le bouton OK.
Les fichiers HTML sont créés à l'emplacement et dans le dossier que vous avez spécifiés.
8. Pour consulter le rapport HTML, cliquez deux fois sur le fichier portant le préfixe que vous
avez spécifié et l'extension .htm dans l'Explorateur Windows.
Le navigateur Web démarre et vous pouvez consulter le rapport. Assurez-vous qu'il apparaît
sous forme voulue et qu'il contient les options de navigation appropriées.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 169


Chapitre 14 : Diffusion de rapports

Conseil
• Pour réduire la taille des fichiers HTML que vous avez créés, cliquez sur l'option Pas de fond
dans l'onglet Fond de la boîte de dialogue Options d'affichage. Ceci réduit la taille du fichier
.jpg de l'image.
• N'utilisez pas des couleurs de texte pouvant servir de couleurs de fond sur le Web, comme le
gris ou le blanc, car votre texte pourrait alors se confondre avec le fond et être invisible aux
utilisateurs.

Documentation complémentaire
• « Consultation de rapports HTML » (p. 170)
• « Joindre un rapport à un courrier électronique » (p. 172)
• « Impression de rapports contenant une grande quantité de données » (p. 171)
• « Diffusion de rapports » (p. 167)
• « Enregistrement de rapports transférables » (p. 167)
• « Publication dans Upfront » (p. 168)

Consultation de rapports HTML


Description
Tout utilisateur disposant d’un navigateur Web peut consulter un rapport publié au format
HTML. Il n'est pas nécessaire d'installer PowerPlay pour Windows sur votre PC.
Une fois un rapport HTML publié, l'étape suivante consiste à le rendre disponible à la consulta-
tion pour les autres utilisateurs. Vous pouvez diffuser des rapports HTML en :
• liant les fichiers à une page Web sur Internet ou dans un intranet,
• rendant les fichiers accessibles sur un réseau,
• envoyant les fichiers à des utilisateurs spécifiques par un courrier électronique.

Exemple
Votre rapport au format HTML est prêt à être diffusé aux membres de votre entreprise, mais vous
devez tout d'abord vous assurer que la présentation de votre rapport est efficace.

Étapes
• Cliquez deux fois sur le fichier HTML principal pour ouvrir le rapport.
• Si le rapport HTML est disponible sur une page Web Internet ou Intranet, cliquez deux
fois sur l'icône du rapport pour ouvrir ce dernier.
• Si les fichiers du rapport HTML sont envoyés par courrier électronique ou s'ils se trou-
vent dans un dossier sur réseau, cliquez deux fois sur le fichier portant le préfixe que vous
avez attribué et l'extension .htm. Par exemple, le fichier Ventes.htm.
Contrairement à un rapport PowerPlay Report (*.ppr), qui n'est constitué que d'un seul fichier, un
rapport HTML se compose de nombreux fichiers. Selon la mise en forme et les graphiques inclus
dans votre rapport, tous ces fichiers peuvent être nécessaires à la diffusion du rapport.

Fichier Description
En-tête (.htm) Titre du rapport. Son nom se compose du préfixe que vous
avez spécifié, des lettres « dh » et d'un numéro séquentiel.
Exemple : Ventesdh001.htm

Image (.jpg) Image. Son nom se compose du préfixe que vous avez
spécifié et d'un numéro séquentiel.
Exemple : Ventes0.jpg

Couche (.htm) Page basée sur un cadre définissant l'en-tête et les pages du
corps de texte pour une couche. Son nom se compose du
Exemple : Ventesdi001.htm
préfixe que vous avez spécifié, des lettres « di » et d'un
numéro séquentiel.

170 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 14 : Diffusion de rapports

Fichier Description
Principal (.htm) Fichier principal utilisé pour lancer le rapport HTML. Il
contient le préfixe que vous spécifiez.
Exemple : Ventes.htm

Corps (.htm) Toutes les pages du corps du rapport. Le nom de chaque


page se compose du préfixe que vous avez spécifié, des
Exemple : Ventesdb1.htm
lettres « db » et d'un numéro séquentiel.

Barre de défilement (.gif) Fichier image utilisé pour créer les flèches de défilement vers
la droite ou vers la gauche pour parcourir les couches de
Exemple : Gauche.gif
votre graphique.

Table des matières (.htm) Liste de toutes les pages du corps du rapport. Son nom se
compose du préfixe que vous avez spécifié et des lettres
Exemple : Ventestoc.htm
« toc ».

Documentation complémentaire
• « Publication de rapports HTML » (p. 169)
• « Joindre un rapport à un courrier électronique » (p. 172)
• « Impression de rapports contenant une grande quantité de données » (p. 171)
• « Diffusion de rapports » (p. 167)
• « Enregistrement de rapports transférables » (p. 167)
• « Publication dans Upfront » (p. 168)

Impression de rapports contenant une grande quantité de données


Lorsqu'un rapport contient de grandes quantités de données, vous pouvez choisir de n'imprimer
que certaines parties de celui-ci.

Exemple
Vous êtes propriétaire d'une grande chaîne de boulangeries implantée dans plus de 500 endroits.
Un cube enregistre les informations sur les réclamations des clients, telles que le type de réclama-
tion, la date, l'heure et le lieu. À l'aide de ces dimensions, vous êtes à même d'analyser la fréquence
des réclamations pour chaque boulangerie. Au lieu d'envoyer le rapport dans son intégralité aux
500 gérants, vous imprimez uniquement les réclamations concernant leur boulangerie.

Étapes
1. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Imprimer.
2. Dans la boîte de dialogue Impression, procédez de la manière suivante :
• pour afficher les couleurs sous forme de motifs lorsque vous imprimez en noir et blanc,
sélectionnez l'option Remplacer les couleurs par les motifs.
• pour afficher un rapport sur une seule page, sélectionnez l'option Ajuster à la page.
• pour spécifier un nombre de pages maximum à imprimer, entrez un nombre dans la zone
Nombre maximal de pages.
3. Cliquez sur Options.
4. Dans la zone Impression (onglet Impression), spécifiez la partie du rapport que vous voulez
imprimer.
5. Dans la zone Options d'impression des graphiques sélectionnés, spécifiez les propriétés du
rapport que vous voulez imprimer.
Selon l'option que vous avez sélectionnée dans la zone Impression, certains éléments ne sont
pas disponibles.
6. Si vous avez sélectionné l'option Page entière ou Graphiques sélectionnés dans la zone Impres-
sion, cliquez dans l'onglet Lignes et couches, puis spécifiez les lignes et les couches que vous
voulez imprimer.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 171


Chapitre 14 : Diffusion de rapports

Les lignes et les couches supprimées ou masquées n'apparaissent pas dans les zones Lignes et
Couches, et ne peuvent pas être sélectionnées pour l'impression.
7. Cliquez à deux reprises sur OK.

Conseils
• Pour définir un nombre de pages maximum à imprimer, entrez un nombre dans la zone Nom-
bre maximal de pages de la boîte de dialogue Impression.
• Pour déplacer la légende de manière à ce qu'elle ne cache pas vos données, passez en mode
Page entière et positionnez celle-ci avant de lancer l'impression.
• Pour ajuster votre rapport sur une seule page imprimée, cliquez sur l'option Ajuster à la page
dans la boîte de dialogue Impression. La case d'option Graphiques sélectionnés doit avoir été
sélectionnée dans la boîte de dialogue Options d'impression pour pouvoir être utilisée.

Documentation complémentaire
• « Publication de rapports HTML » (p. 169)
• « Consultation de rapports HTML » (p. 170)
• « Joindre un rapport à un courrier électronique » (p. 172)
• « Diffusion de rapports » (p. 167)
• « Enregistrement de rapports transférables » (p. 167)
• « Publication dans Upfront » (p. 168)

Joindre un rapport à un courrier électronique


Si vous utilisez Microsoft Mail, Microsoft Exchange ou Microsoft Outlook, vous pouvez envoyer
un rapport sous forme de fichier joint à un courrier électronique aux utilisateurs ayant accès au
cube sur lequel le rapport est basé.

Étapes
• Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Envoyer.
Le rapport apparaît en tant que document joint à un nouveau message Microsoft Mail,
Microsoft Exchange ou Microsoft Outlook.

Documentation complémentaire
• « Publication de rapports HTML » (p. 169)
• « Consultation de rapports HTML » (p. 170)
• « Impression de rapports contenant une grande quantité de données » (p. 171)
• « Diffusion de rapports » (p. 167)
• « Enregistrement de rapports transférables » (p. 167)
• « Publication dans Upfront » (p. 168)

172 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

Personnalisation de PowerPlay : aperçu


En personnalisant l'application PowerPlay pour qu'elle réponde à vos besoins quotidiens en terme
de génération de rapports, vous gagnez un temps précieux et faites gagner du temps à vos collabo-
rateurs.

Définition de vos préférences


Vous pouvez définir de nombreuses options à l'aide de la boîte de dialogue Préférences. Vous pou-
vez par exemple définir le type de rapport, Reporter ou Explorer, à ouvrir implicitement chaque
fois que vous créez un rapport.

Personnalisation des menus


Vous pouvez ajouter ou supprimer des menus et des sous-menus. Vous pouvez également ajouter
ou enlever des commandes, des lignes séparatrices et des macros à partir des menus.

Personnalisation des barres d’outils et des boutons


Vous pouvez masquer ou afficher les barres d’outils. Vous pouvez aussi créer et supprimer des bar-
res d'outils personnalisées ou rendre à toutes les barres d'outils leurs paramètres d'origine. Vous
pouvez ajouter ou supprimer des boutons et des espaces d'une barre d'outils. Par exemple, vous
pouvez créer une barre d'outils ne comportant que les boutons que vous utilisez. Vous pouvez
alors la faire glisser à l'emplacement désiré sur l'écran.

Définition des boutons de lancement et des commandes de menu de lancement


Vous pouvez ajouter des boutons de lancement ou des commandes de menu de lancement à un
menu. Vous pouvez ensuite démarrer une autre application ou exécuter une macro dans Power-
Play, Impromptu et Transformer. Par exemple, vous pouvez définir un bouton ou un élément de
menu qui lance automatiquement Microsoft Excel.

Diffusion des menus personnalisés et des barres d'outils


Vous pouvez diffuser des menus et des barres d'outils personnalisés à d'autres utilisateurs. Par
exemple, vous pouvez charger les menus ne contenant que les commandes utilisées dans votre ser-
vice.

Personnalisation de la boîte à outils de la fenêtre des dimensions


Vous pouvez sélectionner les boutons devant apparaître dans la boîte à outils de la fenêtre des
dimensions. Par exemple, vous pouvez n'afficher que les trois boutons que vous utilisez le plus
souvent.
Vous pouvez également choisir l'emplacement de la boîte à outils. Par exemple, vous pouvez la
faire toujours apparaître sur le côté droit de la fenêtre des dimensions.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 173


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

Définition de vos préférences


Vous pouvez personnaliser votre environnement PowerPlay de nombreuses manières. La boîte de
dialogue Préférences contient des onglets à l'aide desquels vous pouvez personnaliser les paramè-
tres de tous les nouveaux rapports.

Onglet Pour
Alignement Définir le libellé de ligne et de colonne ainsi que l'alignement des
nombres.

Dimensions Afficher ou masquer la ligne des dimensions, partager la ligne des


dimensions, afficher ou masquer le premier ou le dernier bouton,
définir le nombre de dimensions ainsi que l'emplacement de la
ligne des dimensions.

Répertoires Définir les emplacements des cubes, des rapports, des macros et
des menus.

Affichage Définir le type de graphique, les options d'affichage, la police


implicite de la légende, afficher ou masquer la légende et la
fenêtre d'aperçu dans la boîte de dialogue Options d'affichage.

Police Définir la police, le style, la taille, le surlignement ou le


soulignement, la couleur et les effets implicites.

Format Sélectionner un format dans une liste de formats prédéfinis et


définir le nombre de décimales à utiliser (de 0 à 9).

Options Activer ou désactiver la fonction d'extraction des données,


combiner des catégories, afficher la barre d'outils Modes
d'affichage, définir le nombre d'entrées à afficher dans la dernière
liste utilisée, spécifier le nombre maximal d'actions d'annulation
autorisées et définir la sensibilité implicite des exceptions
automatiques.

Paramètres implicites de page Définir la police, la taille, la couleur et le contenu d'un titre, d'un
en-tête ou d'un pied de page implicites.

Palette Définir les couleurs d'affichage et les motifs, personnaliser les


couleurs, afficher les couleurs sous forme de motifs et restaurer
les couleurs et les motifs implicites.

Motif Sélectionner un motif, ainsi qu'une couleur de premier plan et de


fond.

Interrogation Définir l'emplacement d'un rapport Impromptu ou de toute autre


application aux données desquels vous accédez par un rapport
PowerPlay.

Classement Déterminer les paramètres du bouton Classement de la barre


d'outils. Vous pouvez définir le nombre de catégories à classer,
choisir de classer les nombres les plus grands ou les nombres les
plus petits, sélectionner la séquence de classement, trier le
classement en ordre croissant ou décroissant ou utiliser la
fonction de reclassement automatique.

Tri Déterminer les paramètres du bouton Tri de la barre d'outils.


Vous pouvez définir l'ordre de tri des lignes, des colonnes et des
couches ou sélectionner l'option de nouveau tri automatique.

174 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

Onglet Pour
Démarrage Définir le type de rapport implicite pour la création de rapports,
agrandir le rapport et l'application au démarrage de PowerPlay et
décider si la boîte de dialogue de bienvenue doit s'afficher ou
non.

Suppression Supprimer les valeurs nulles, les résultats des divisions par zéro,
les valeurs manquantes et les valeurs de débordement.

Documentation complémentaire
• « Personnalisation de la boîte à outils de la fenêtre des dimensions » (p. 179)
• « Personnalisation de la boîte à outils de la fenêtre des dimensions » (p. 179)
• « Exploitation en mode autonome: aperçu » (p. 181)

Personnalisation des menus


Vous pouvez créer vos propres menus et ajouter les commandes dont vous avez besoin. Lorsque
vous modifiez les menus implicites ou que vous créez des menus, les modifications sont enregis-
trées dans un fichier .mnu, mis à jour à chaque modification.
Remarque : Les menus personnalisés ne s'affichent que lorsqu'un rapport est ouvert.

Procédure
1. Dans le menu Outils, cliquez sur la commande Personnaliser.
2. Cliquez sur l'onglet Menus.
Une liste de commandes apparaît dans la zone Commandes disponibles. La zone Présentation
du menu affiche la structure de menu actuelle.
3. Vous pouvez effectuer l'une des opérations suivantes :

But Opération
Ajouter des menus, sous-menus, Faites glisser les boutons que vous voulez
séparateurs de menus ou commandes de ajouter, de la zone Commandes disponibles vers
menus la zone Présentation du menu.

Afficher seulement les commandes d'un Dans la zone Catégorie, cliquez sur le nom du
menu déterminé menu. Par exemple, cliquez sur le menu Fichier
pour afficher uniquement les commandes
disponibles dans le menu Fichier.

Réorganiser les commandes des menus Dans la zone Présentation du menu, faites glisser
des commandes d'un menu à un autre.

Supprimer un menu ou une commande de Dans la zone Présentation du menu, cliquez sur
menu le menu ou la commande de votre choix, puis
cliquez sur Enlever.

Modifier le nom d'une commande de Dans la zone Présentation du menu, cliquez sur
menu une commande de menu. Sous Caractéristiques,
dans la zone Nom, indiquez un nouveau nom.

Modifier la combinaison de touches de Dans la zone Présentation du menu, cliquez sur


raccourci d'une commande de menu une commande de menu. Sous Caractéristiques,
dans la zone Raccourci, saisissez une nouvelle
combinaison de touches. Si la combinaison de
touches est déjà affectée à une commande de
menu, un message vous avertit que ce raccourci
est déjà utilisé.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 175


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

But Opération
Créer une touche d'accès rapide pour un Dans la zone Présentation du menu, cliquez sur
menu une commande de menu. Sous Caractéristiques,
dans la zone Nom, tapez le signe & et saisissez
le nom de la commande de menu. Par exemple,
&Nouveau a pour touche d'accès rapide N.

4. Cliquez sur le bouton OK.

Conseils
• Pour organiser un menu, vous pouvez ajouter une ligne séparatrice entre les groupes de com-
mandes apparentées.
• Pour restaurer les menus implicites, cliquez sur le bouton Réinitialiser.

Configuration d'une commande de menu de lancement


Vous pouvez ajouter une commande de lancement à n'importe quel menu. Vous pouvez configurer
chaque commande de menu de lancement pour qu'elle exécute une macro ou un programme diffé-
rent.

Procédure
1. Dans le menu Outils, cliquez sur la commande Personnaliser.
2. Cliquez sur l'onglet Menus.
3. Cliquez sur Nouveau.
La boîte de dialogue Nouvel élémentapparaît.
4. Dans la zone Nom, saisissez le nom que vous affectez à la commande de lancement.
5. Dans la zone Description, saisissez l'info-bulle de la commande de menu.
6. Dans la zone Type, cliquez sur Macro ou Application.
7. Dans la zone Commande, recherchez l'emplacement de la macro ou de l'application.
8. Dans la zone Paramètres, saisissez les paramètres que vous souhaitez ajouter à la macro ou au
programme.
9. Si vous souhaitez réduire la fenêtre affichée lors du lancement de l'application ou de la macro,
activez la case à cocher Minimiser l'application avant le lancement.
10. Cliquez sur le bouton OK.
Conseil : Pour modifier une commande du menu de lancement, cliquez dessus dans la zone Présen-
tation du menu, puis cliquez sur Modifier.

Personnalisation des barres d’outils et des boutons


Vous pouvez masquer, afficher, créer, supprimer et modifier des barres d’outils. Les modifications
apportées sont enregistrées dans un fichier d'initialisation sur votre ordinateur, à l'intention de
l'utilisateur en cours.

Affichage ou masquage des barres d'outils


Vous pouvez afficher ou masquer les barres d'outils en fonction des commandes qui vous intéres-
sent.

Procédure
1. Dans le menu Outils, cliquez sur la commande Personnaliser.
2. Sélectionnez l'onglet Barres d'outils.
Une liste de barres d'outils apparaît dans la zone Barres d'outils disponibles.
3. Activez la case à cocher en regard de chacune des barres d'outils que vous souhaitez afficher.

176 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

Conseil : Vous pouvez supprimer une barre d'outils de la zone Barres d'outils disponibles en
cliquant successivement sur le nom de la barre d'outils et sur Enlever.
4. Cliquez sur le bouton OK.
Les paramètres sont enregistrés sur votre ordinateur.

Conseils
• Pour afficher les info-bulles de chaque barre d'outils, activez la case à cocher Afficher les info-
bulles.

Création d’une barre d'outils personnalisée


Vous pouvez créer une barre d'outils personnalisée ne comportant que les outils dont vous avez
besoin.

Procédure
1. Dans le menu Outils, cliquez sur la commande Personnaliser.
2. Sélectionnez l'onglet Barres d'outils.
3. Cliquez sur Nouveau.
4. Dans la zone Nom de la barre d'outils, saisissez le nom que vous souhaitez affecter à la barre
d'outils.
5. Dans la zone Emplacement initial, cliquez sur l'emplacement implicite de la barre d'outils.
6. Cliquez sur le bouton OK.
Le nom de la nouvelle barre d'outils apparaît dans la zone Barres d'outils disponibles. Vous
pouvez maintenant ajouter des boutons à la nouvelle barre d'outils.
Conseil : Pour restaurer les paramètres implicites des barres d'outils et supprimer les barres
d'outils personnalisées, cliquez sur Réinitialiser dans l'onglet Menus. Vous pouvez aussi réinitiali-
ser les barres d'outils en supprimant le fichier tbinfo.ini ou en le déplaçant jusqu'à un autre dos-
sier.

Personnalisation des boutons d'une barre d'outils


Vous pouvez modifier les boutons d'une barre d'outils implicite ou ajouter des boutons à une
barre d'outils personnalisée. Vous pouvez également supprimer des boutons de toute barre
d'outils.
Conseil : Pour connaître le rôle d'un bouton, sélectionnez son nom dans la zone Boutons disponi-
bles, puis consultez Description du bouton.
Supposons, par exemple, que vous êtes responsable des importations dans un service ministériel.
Vous diffusez régulièrement des rapports à des services en Grande-Bretagne, ce qui implique la
conversion de vos rapports en livres sterling. Vous désirez personnaliser votre barre d'outils en
créant et en ajoutant un bouton Monnaie.

Procédure
1. Dans le menu Outils, cliquez sur la commande Personnaliser.
2. Cliquez sur l'onglet Boutons de la barre d'outils.
3. Faites glisser les boutons que vous voulez ajouter, de la zone Boutons disponibles vers la barre
d'outils.
Conseils
• Utilisez la zone Catégorie pour modifier la sélection de boutons. Par exemple, cliquez sur
Fichier pour afficher uniquement les boutons disponibles dans la barre d'outils Fichier.
• Pour ajouter un espace entre des boutons, ajoutez un bouton séparateur (que vous trouve-
rez dans la catégorie Divers).
4. Pour enlever des boutons, faites-les glisser hors de la barre d'outils.
5. Cliquez sur le bouton OK.
Conseil : Pour revenir aux paramètres originaux, cliquez sur Réinitialiser dans l'onglet Barre
d'outils.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 177


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

Configuration d'un bouton de lancement


Vous pouvez ajouter jusqu'à 64 boutons de lancement à une barre d'outils personnalisée. Vous
pouvez configurer chaque bouton pour qu'il exécute une macro ou un programme différent.
Supposons, par exemple, que vous êtes directeur d'un service ministériel. Vous conservez les
fichiers de données source de vos rapports dans des feuilles de calcul Excel. Quand vous consultez
vos rapports, vous voulez examiner les fichiers de données source. Vous personnalisez la barre
d'outils pour exécuter Excel directement à partir de PowerPlay, Impromptu ou Transformer.

Procédure
1. Dans le menu Outils, cliquez sur la commande Personnaliser.
2. Cliquez sur l'onglet Boutons de la barre d'outils.
3. Dans la zone Catégorie, cliquez sur Divers.
Les boutons de la catégorie Divers figurent dans la zone Boutons disponibles.
4. Cliquez sur le bouton de lancement de la barre d'outils, puis faites-le glisser jusqu'à une barre
d'outils.
5. Cliquez deux fois sur le nouveau bouton de lancement.
La boîte de dialogue Nouvel élémentapparaît.
6. Dans la zone Nom, saisissez le nom du bouton de lancement.
7. Dans la zone Description, saisissez une description succincte de la fonction du bouton.
L'info-bulle apparaît lorsque vous placez le pointeur par-dessus le bouton.
8. Dans la zone Type, cliquez sur Macro ou Application.
9. Dans la zone Commande, recherchez l'emplacement de la macro ou du programme.
10. Dans la zone Paramètres, saisissez les paramètres que vous souhaitez ajouter à la macro ou au
programme.
11. Si vous souhaitez réduire la fenêtre affichée lors du lancement de l'application ou de la macro,
activez la case à cocher Minimiser l'application avant le lancement.
12. Dans la zone Image, cliquez sur l'image que vous souhaitez voir figurer sur le nouveau bouton
de lancement.
13. Dans la zone Chemin, recherchez l'emplacement de l'image du bouton.
14. Cliquez sur le bouton OK.
Conseil : Pour modifier les paramètres d'un bouton de lancement, vérifiez que la boîte de dialogue
Personnaliser est fermée et appuyez sur la touche Ctrl tout en cliquant sur le bouton de lancement,
puis apportez des modifications dans la boîte de dialogue Modification de l'élément.

Diffusion des menus personnalisés et des barres d'outils


Vous pouvez diffuser des menus et des barres d'outils personnalisés à d'autres utilisateurs.
Les barres d'outils sont enregistrées dans le fichier tbinfo.ini et les menus dans le fichier
menuinfo.mnu à l'emplacement suivant :
<répertoire_d'installation>\Documents and
Settings\<id_utilisateur>\Application Data\Cognos\cern\<nom_fichier.exe>.
Par exemple, si vous lancez Impromptu, vous trouverez les fichiers tbinfo.ini et menuinfo.mnu à
l'emplacement suivant :
<répertoire_d'installation>\Documents and
Settings\<id_utilisateur>\Application Data\Cognos\cern\\impadmin

Exemple
Supposons que vous êtes directeur d'un service ministériel qui supervise l'application des politi-
ques de transport. Vous avez travaillé en étroite collaboration avec votre analyste système pour
concevoir des menus et des barres d'outils personnalisés répondant aux besoins de votre service.
Vous voulez diffuser ces menus et ces barres d'outils aux autres employés de votre service.

178 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

Procédure
1. Choisissez un emplacement accessible aux utilisateurs et placez-y une copie des fichiers conte-
nant les paramètres des barres d'outils et des menus personnalisés.
2. Dans le menu Outils, cliquez sur la commande Personnaliser.
3. Cliquez sur Charger.
4. Recherchez l'emplacement du fichier tbinfo.ini ou du fichier menuinfo.mnu à importer.
5. Cliquez sur le bouton OK.
Les barres d'outils ou les menus personnalisés s'affichent.
Remarque : Les utilisateurs ne peuvent pas importer un fichier de configuration créé dans
PowerPlay 7.0 et les versions précédentes. Vous devez exécuter PowerPlay avec les anciens para-
mètres et cliquer sur Enregistrer sous pour enregistrer les paramètres dans un nouveau fichier
d'initialisation.

Personnalisation de la boîte à outils de la fenêtre des


dimensions
Vous pouvez personnaliser les boutons apparaissant dans la boîte à outils de la fenêtre des dimen-
sions. Vous pouvez également décider de positionner la boîte à outils sur la gauche, sur la droite,
en haut ou en bas du volet.
Les boutons de la barre d'outils suivants sont disponibles pour des rapports de type Explorer
uniquement :

Bouton Pour
Remplacer les lignes par les catégories sélectionnées.

Remplacer les colonnes par les catégories sélectionnées.

Remplacer les couches par les catégories sélectionnées.

Les boutons de la barre d'outils suivants sont disponibles pour des rapports de type Reporter
uniquement :

Bouton Pour
Ajouter les catégories sélectionnées en tant que lignes.

Ajouter les catégories sélectionnées en tant que colonnes.

Ajouter les catégories sélectionnées en tant que couches.

Afficher la moyenne des catégories sélectionnées dans une nouvelle catégorie.

Afficher les valeurs des catégories sélectionnées sous forme d'un pourcentage de
leur catégorie de niveau supérieur.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 179


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

Bouton Pour
Afficher la somme des catégories sélectionnées dans une nouvelle catégorie.

Ajouter des catégories au niveau inférieur suivant à partir de la catégorie


sélectionnée.

Ajouter toutes les catégories au niveau le plus fin à partir de la catégorie


sélectionnée.

Afficher les catégories sélectionnées en tant que nouvelles catégories


individuelles dans un rapport.

Indiquer l'intersection entre deux catégories.

Préserver la relation parent-enfant lors de l'imbrication de niveaux provenant


d'une dimension.

Ouvrir la boîte de dialogue Sous-ensemble évolué, dans laquelle vous pouvez


créer une définition de sous-ensemble évolué.

Ouvrir la boîte de dialogue Sous-ensembles d'une catégorie dans laquelle vous


pouvez créer une définition de sous-ensemble d'une catégorie.

Les boutons de la barre d'outils suivants sont disponibles à la fois pour les rapports de type Explo-
rer et ceux de type Reporter :

Bouton Pour
Filtrer des données en utilisant la catégorie sélectionnée.

Passer de la version longue à la version courte des noms de catégories et vice


versa.

Ouvrir la boîte de dialogue Format des nombres, dans laquelle vous pouvez
appliquer un format aux mesures de votre rapport.

Ouvrir la boîte de dialogue Recherche dans un cube, dans laquelle vous pouvez
créer une définition de sous-ensemble de recherche dans un cube.

Exemple
Vous n'utilisez que les noms longs des catégories dans vos rapports. Aussi vous voulez supprimer
le bouton Noms abrégés ou longs de la boîte à outils.

Étapes

Personnalisation de la boîte à outils


1. Cliquez sur la boîte à outils avec le bouton droit de la souris et sélectionnez l'option Personna-
liser.
2. Effectuez l'une des opérations suivantes :

180 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

• Pour ajouter un nouveau bouton, cliquez sur celui-ci dans la zone Boutons disponibles,
puis sur le bouton Ajouter.
• Pour supprimer un bouton, cliquez sur celui-ci dans la zone des boutons de la barre
d'outils, puis sur le bouton Supprimer.
• Pour rétablir les paramètres implicites de la boîte à outils, cliquez sur le bouton Réinitiali-
ser.
3. Si vous voulez modifier l'ordre des boutons, cliquez sur un bouton activé, puis sur Monter ou
Descendre jusqu'à l'emplacement souhaité.
4. Si vous souhaitez insérer un espace devant un bouton dans la boîte à outils, cliquez sur un
bouton activé, puis ajoutez un bouton Séparateur.
5. Cliquez sur le bouton OK.

Modification de la position de la boîte à outils


1. Cliquez sur la boîte à outils avec le bouton droit de la souris et sélectionnez l'option Emplace-
ment.
2. Sélectionnez l'une des quatre positions d'ancrage.

Documentation complémentaire
• « Personnalisation de la boîte à outils de la fenêtre des dimensions » (p. 179)
• « Exploitation en mode autonome: aperçu » (p. 181)
• « Personnalisation de PowerPlay » (p. 173)

Exploitation en mode autonome: aperçu


Vous pouvez continuer à travailler avec PowerPlay même lorsque vous n'êtes pas connecté au cube
d'origine ou au réseau sur lequel est stocké le cube. Cette fonction est particulièrement utile lors-
que vous travaillez depuis votre domicile ou lors d'un voyage d'affaires.
Vous pouvez préparer un rapport contenant un sous-ensemble des données du cube et enregistrer
ces données sous forme de sous-cube (.mdc). Lorsque vous enregistrez uniquement les informa-
tions utilisées pour créer le rapport, vous ne disposez que des dimensions qui ont été enregistrées.
Lorsque vous avez terminé de travailler en mode autonome, vous pouvez mettre à jour automati-
quement le sous-cube avec les données extraites du cube d'origine.
Remarque : Pour travailler en mode autonome, il est nécessaire d'installer la version utilisateur de
PowerPlay ou PowerPlay Transformer (version Windows ou UNIX).

Documentation complémentaire
• « Mise à jour automatique d'un sous-cube » (p. 183)
• « Enregistrement d'un sous-cube » (p. 182)
• « Configuration d'un rapport pour l'utilisation d'un sous-cube » (p. 183)
• « Désactivation de la mise à jour des sous-cubes » (p. 181)

Désactivation de la mise à jour des sous-cubes


Implicitement, les sous-cubes que vous créez sont mis à jour automatiquement. Pour travailler en
mode autonome, vous devez désactiver l’option de mise à jour automatique. L’option est alors
désactivée pour tous les rapports et cubes que vous ouvrez.

Étapes
1. Dans le menu Fichier, cliquez sur l'option Préférences.
2. Cliquez dans l'onglet Options.
3. Enlevez la coche de la case Mettre à jour les sous-cubes.
4. Cliquez sur le bouton OK.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 181


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

Documentation complémentaire
• « Mise à jour automatique d'un sous-cube » (p. 183)
• « Enregistrement d'un sous-cube » (p. 182)
• « Configuration d'un rapport pour l'utilisation d'un sous-cube » (p. 183)
• « Exploitation en mode autonome: aperçu » (p. 181)

Enregistrement d'un sous-cube


Vous pouvez travailler sur un rapport PowerPlay en mode autonome à condition de l'avoir enre-
gistré sous forme de sous-cube. Pour pouvoir créer un sous-cube, le cube d’origine doit répondre
aux conditions suivantes :
• Être un cube créé par Transformer, mais pas un cube créé par Hyperion d'Essbase ou Services
d'analyse de Microsoft SQL Server, anciennement appelé Microsoft SQL Server OLAP Servi-
ces (MS SSOS).
• Être un cube distant ; en outre, l’administrateur de PowerPlay Enterprise Server doit avoir
autorisé la création de sous-cubes à partir du cube.

Remarque
• Si vous enregistrez un sous-cube à partir d’un cube local, ne lui donnez pas le même nom que
celui du cube d’origine.
• Vous ne pouvez pas enregistrer un sous-cube qui est filtré sur une dimension autre que la date,
si le cube que vous utilisez est un cube découpé en partitions de temps (ou membre). Si vous
essayez de l'enregistrer, vous recevrez le message suivant, « Ligne des dimensions de sous-cube
non valide (sous-cube). »
• Il est impossible d'enregistrer un fichier .cub si votre rapport contient une mesure calculée.
• Si vous créez et enregistrez un rapport à l'aide d'une connexion à un cube des services d'ana-
lyse de Microsoft SQL Server comme source de données et que vous exécuter ensuite le rap-
port à partir d'un cube local Microsoft (.cub) enregistré, la présentation et le contexte du
rapport ne seront peut-être pas conservés. Lorsque vous enregistrez un cube en tant que cube
local Microsoft, le fichier .cub contient les données que vous voulez, mais certaines catégories
risquent de ne plus correspondre exactement aux catégories du cube en ligne d'origine. Par
conséquent, vous devrez peut-être modifier le rapport enregistré pour conserver la présenta-
tion et le contexte du rapport d'origine, tels que les dimensions filtrées ou les dimensions
actuellement affichées dans le tableau croisé.

Exemple
Vous êtes directeur du service de marketing dans une grande agence de publicité. Vous avez récem-
ment créé un rapport destiné aux clients, démontrant la capacité de votre société à augmenter son
chiffre d'affaires et ses revenus. Un client potentiel vous demande à la dernière minute de visiter sa
société et de présenter brièvement les points forts de votre agence. Avant de partir, vous enregistrez
votre rapport et créez un sous-cube sur votre portable pour pouvoir continuer à travailler sur
votre présentation lors du voyage.

Étapes
1. Préparez le rapport en passant au niveau d'informations (inférieur ou supérieur) dont vous
avez besoin.
2. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Enregistrer sous pour enregistrer le sous-cube.
Il est impératif d'installer la version utilisateur de PowerPlay ou PowerPlay Transformer (ver-
sion Windows ou UNIX) pour enregistrer un sous-cube.
3. Recherchez le dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer le sous-cube.
4. Dans la zone Nom de fichier, saisissez le nom du sous-cube.
5. Dans la zone Type de fichier, sélectionnez l'une des options suivantes :
Cube PowerPlay (*.mdc)
Cube local Microsoft (*.cub)

182 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

Un fichier .cub est uniquement disponible si vous accédez aux données à partir d'une base de
données des services d'analyse de Microsoft SQL Server, anciennement appelé Microsoft SQL
Server OLAP Services (MS SSOS).
6. Cliquez sur Enregistrer.

Documentation complémentaire
• « Mise à jour automatique d'un sous-cube » (p. 183)
• « Configuration d'un rapport pour l'utilisation d'un sous-cube » (p. 183)
• « Désactivation de la mise à jour des sous-cubes » (p. 181)
• « Exploitation en mode autonome: aperçu » (p. 181)

Configuration d'un rapport pour l'utilisation d'un sous-cube


Après avoir enregistré le rapport et le sous-cube, vous devez ouvrir le rapport en utilisant le
sous-cube, puis enregistrer le rapport de nouveau. De cette façon, le rapport accède toujours au
sous-cube plutôt qu’au cube d’origine.

Étapes
1. Dans le menu Fichier, cliquez sur Ouvrir.
2. Sélectionnez la case à cocher Rechercher le cube.
3. Dans la zone Type des fichiers, sélectionnez Rapports PowerPlay (*.ppr, *.ppx).
4. Recherchez le rapport et sélectionnez-le.
5. Cliquez sur Ouvrir.
Si vous avez ouvert un cube distant lors de la session précédente de PowerPlay, la boîte de dia-
logue Sélection d'un cube distant apparaît.
6. Dans la zone Accès, cliquez sur Local.
Il est impératif d'installer la version utilisateur de PowerPlay ou PowerPlay Transformer (ver-
sion Windows ou UNIX) pour pouvoir accéder à un cube local.
7. Recherchez le sous-cube et sélectionnez-le.
8. Cliquez sur Ouvrir.
9. Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Enregistrer pour que le rapport utilise le
sous-cube.
Lorsque vous ouvrez le rapport dans une autre session de PowerPlay, il est connecté automati-
quement au sous-cube.

Remarque
• Le rapport ne doit être configuré qu’une fois pour utiliser un sous-cube.
• Si vous voulez que le rapport accède au cube d’origine ou à un autre cube, suivez la procédure
ci-dessus, et sélectionnez le cube voulu. Si le cube se trouve sur un serveur, sélectionnez Dis-
tant à l’étape 6.

Documentation complémentaire
• « Mise à jour automatique d'un sous-cube » (p. 183)
• « Enregistrement d'un sous-cube » (p. 182)
• « Désactivation de la mise à jour des sous-cubes » (p. 181)
• « Exploitation en mode autonome: aperçu » (p. 181)

Mise à jour automatique d'un sous-cube


Quand vous vous connectez de nouveau au réseau où se trouve le cube d’origine, vous pouvez
configurer PowerPlay de façon à ce qu’il mette à jour automatiquement le sous-cube en utilisant
les données du cube parent la prochaine fois que vous ouvrirez le rapport. Quand vous voulez tra-
vailler en mode autonome, vous devez désactiver cette option.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 183


Chapitre 15 : Personnalisation de PowerPlay

Exemple
Vous êtes de retour d'un voyage d'affaires au cours duquel vous avez présenté un rapport à un
client. Vous souhaitez maintenant mettre à jour le sous-cube afin d’actualiser votre rapport.

Étapes
1. Fermez le rapport ou le sous-cube que vous souhaitez mettre à jour.
2. Dans le menu Fichier, cliquez sur l'option Préférences.
3. Cliquez dans l'onglet Options.
4. Sélectionnez la coche de la case Mettre à jour les sous-cubes.
5. Ouvrez le sous-cube ou le rapport établi sur ce sous-cube.
Le sous-cube est mis à jour avec les nouvelles informations provenant du cube d'origine.

Remarque
• Si un message d'erreur apparaît lorsque vous essayez de vous reconnecter au cube, cela peut
venir du fait que vous tentez de vous reconnecter au mauvais cube ou que certaines dimen-
sions ont été supprimées du cube depuis votre dernière connexion.
• Si le mot erreur apparaît dans une catégorie après ouverture du rapport, cela peut venir du fait
que la catégorie a été supprimée du cube ou que, vous étant connecté au mauvais cube, les
catégories ne correspondent pas.
• Si le cube d’origine est protégé, vous devez peut-être saisir votre code d’accès, selon le type de
sécurité spécifié pour le cube.

Documentation complémentaire
• « Enregistrement d'un sous-cube » (p. 182)
• « Configuration d'un rapport pour l'utilisation d'un sous-cube » (p. 183)
• « Désactivation de la mise à jour des sous-cubes » (p. 181)
• « Exploitation en mode autonome: aperçu » (p. 181)

184 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Pourquoi ne puis-je pas publier de rapports dans Upfront ?


Avant de pouvoir utiliser la commande Publication dans Upfront du menu Fichier, vous devez :
❑ vous enregistrer en tant qu'utilisateur dans Access Manager,
❑ configurer votre ordinateur à l'aide de l'assistant de configuration d'Access Manager.
Vous pouvez uniquement publier dans Upfront des rapport créés dans des cubes distants.
Pour en savoir davantage, contactez votre administrateur.

Comment installer la présentation rapide ?


Vous pouvez installer la présentation rapide de deux manières :
• l'installation typique comprend la présentation rapide mais ne comprend pas les fichiers vidéo
(.avi),
• l'installation personnalisée comprend tous les composants de la présentation rapide.

Comment obtenir les dernières informations au sujet de PowerPlay ?


Visitez le site Web du support de Cognos à l'adresse suivante : http://support.cognos.com.
Nous mettons à votre disposition un forum de questions et réponses, nous publions des informa-
tions sur les dernières versions des produits et fournissons des conseils. Nous suggérons également
des techniques pour une utilisation optimale de PowerPlay. Vous pouvez télécharger des informa-
tions mises à jour ou bien les consulter directement à partir du serveur.

Pourquoi mon rapport semble-t-il différent dans PowerPlay pour Excel ?


Si vous enregistrez un rapport .ppx comprenant un graphique dans PowerPlay, il apparaît en tant
que tableau lorsque vous l'ouvrez dans PowerPlay pour Excel. Tout calcul ou toute mise en forme
que vous créez dans votre rapport .ppx ne sera pas affichée dans PowerPlay pour Excel. Power-
Play pour Excel est une macro complémentaire. Tout calcul, mise en forme et présentation graphi-
que particulières sont effectués dans Microsoft Excel. Seules les données sont transférer à partir de
PowerPlay pour Windows.

Comment imprimer les parties sélectionnées d'un rapport ?


Sélectionnez les graphiques, les lignes ou les colonnes que vous voulez imprimer. Dans le menu
Fichier, cliquez sur la commande Imprimer. Dans la boîte de dialogue Impression, cliquez sur le
bouton Options, puis sur Graphiques sélectionnés (onglet Impression). Cliquez sur OK pour reve-
nir à la boîte de dialogue Impression. Dans la zone Étendue d'impression, cliquez sur l'option
Sélection, puis sur OK.

Pourquoi ne puis-je imprimer que la première page d'un rapport de plusieurs


pages ?
Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Imprimer, puis sur le bouton Options. Dans la
zone Impression (onglet Impression), activez la case à cocher Graphiques sélectionnés ou Rapport
en entier.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 185


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Pourquoi ne puis-je pas démarrer PowerPlay ?


Après avoir installé PowerPlay et essayé de le démarrer, il est possible que vous obteniez ce mes-
sage d'erreur :
« Ce programme va être fermé car il a effectué une opération non conforme. »
PowerPlay requiert 256 couleurs. Si le système utilise une définition inférieure, PowerPlay ne fonc-
tionnera pas.

Que faire si je n'arrive pas à me connecter à un cube distant ?


Vous risquez de rencontrer des difficultés pour vous connecter à un cube distant si :
• vous n'êtes pas enregistré en tant qu'utilisateur dans Access Manager.
Si le message d'erreur « Accès refusé » s'affiche, utilisez l'Assistant de configuration (menu
Démarrer) pour configurer la source d'authenfication pour le cube.
Pour en savoir davantage, contactez l'administrateur.
• le cube a été créé avec la version Windows de Transformer et vous pouvez y accéder à partir
de PowerPlay Enterprise Server installé sous UNIX.
Assurez-vous que le cube a été transmis à Enterprise Server installé sous UNIX par FTP en
mode binaire.
Pour en savoir davantage, contactez l'administrateur.

Pourquoi ne puis-je pas afficher la fenêtre des dimensions ?


Dans certains cas, la fenêtre des dimensions n'apparaît pas, bien que l'icône indique qu'elle est
active. Cela signifie qu'elle peut avoir été redimensionnée et avoir une largeur égale à zéro. Placez
le pointeur de la souris sur le bord le plus à gauche de l'application. Lorsqu'il prend la forme d'une
flèche bidirectionnelle, cliquez, puis déplacez la fenêtre vers la droite. La fenêtre des dimensions
apparaît à côté.

Dois-je utiliser un rapport de type Explorer ou un rapport de type Reporter ?


Utilisez un rapport de type Explorer lorsque vous souhaitez explorer les informations d'un cube.
Ce type de rapport est très utile lorsque le cube a été modifié et que vous souhaitez connaître les
catégories, les dimensions et les mesures ayant été ajoutées ou supprimées. Il permet d'afficher les
informations sous forme de pourcentage de la ligne, de la colonne, de la couche ou du récapitulatif
total.
Utilisez un rapport de type Reporter lorsque vous connaissez avec exactitude les informations que
vous devez ajouter à un rapport et lorsque vous souhaitez effectuer des calculs. Ce type de rapport
permet d'effectuer des calculs.

Pourquoi un message d'avertissement apparaît-il lorsque je passe d'un rapport


de type Reporter à un rapport de type Explorer ?
Certaines informations risquent d'être perdues lorsque vous passez d'un rapport de type Reporter
à un rapport de type Explorer. Par exemple, les catégories calculées et les catégories de classement
sont perdues lorsque vous basculez d'un rapport de type Reporter vers un rapport de type Explo-
rer.

Est-il possible d'utiliser des rapports existants après la mise à jour du cube ?
Dans la plupart des cas, vous pouvez utiliser les rapports existants avec un cube mis à jour. Vous
risquez de rencontrer des problèmes si :
• l'administrateur a supprimé une catégorie du cube. Il est possible d'ouvrir le rapport, mais la
catégorie affiche le mot erreur au lieu d'afficher des valeurs. Supprimez cette catégorie de
votre rapport.
• l'administrateur a supprimé une dimension. Il est recommandé de recréer le rapport.

186 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Pourquoi le format de mon rapport change-t-il lorsque j'utilise un fichier .cub


comme source de données ?
Si vous créez et enregistrez un rapport à l'aide d'une connexion à un cube des services d'analyse de
Microsoft SQL Server comme source de données et que vous exécuter ensuite le rapport à partir
d'un cube local Microsoft (.cub) enregistré, la présentation et le contexte du rapport ne seront
peut-être pas conservés. Lorsque vous enregistrez un cube en tant que cube local Microsoft, le
fichier .cub contient les données que vous voulez, mais certaines catégories risquent de ne plus cor-
respondre exactement aux catégories du cube en ligne d'origine. Par conséquent, vous devrez
peut-être modifier le rapport enregistré pour conserver la présentation et le contexte du rapport
d'origine, tels que les dimensions filtrées ou les dimensions actuellement affichées dans le tableau
croisé.

Comment savoir quel manuel en ligne consulter ?


PowerPlay contient une liste de tous les manuels et de leur contenu. Dans le menu ? (Aide), cliquez
sur Introduction à la documentation.

Comment arrêter un processus avant qu'il ne soit terminé ?


Dans PowerPlay, vous pouvez appuyer sur la touche [Échap] pour annuler un long processus tel
que :
• filtrage
• changement de niveau
• classement
• tri
• suppression des zéros
• ouverture d'un sous-ensemble
• insertion d'un sous-ensemble dans un rapport

Comment identifier les données que je consulte ?


La ligne des dimensions vous permet de vous repérer dans les données.
Dans les rapports de type Explorer, la ligne des dimensions change lorsque vous passez au niveau
supérieur ou inférieur ou lorsque vous éliminez par filtrage les informations non pertinentes. Dans
les rapports de type Reporter, en revanche, la ligne des dimensions change uniquement lorsque
vous éliminez par filtrage les informations inutiles.
Cliquez sur le dossier de dimension pour visualiser une grille indiquant l'emplacement des don-
nées. Le menu des dimensions apparaît.

Pour en savoir davantage sur une catégorie (par exemple lorsque son libellé est p1430), utilisez la
commande Expliquer (menu Affichage) pour afficher la description de cette catégorie. L'adminis-
trateur ajoute des descriptions lors de la création du cube.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 187


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Comment désactiver le message d'avertissement de subdivision d'un


sous-ensemble ?
Si les lignes ou les colonnes de votre rapport contiennent à la fois des catégories de sous-ensembles
et des catégories n'appartenant pas à un sous-ensemble et que vous essayez de trier le rapport, la
boîte de dialogue Subdivision d'un sous-ensemble apparaît. Elle indique que le tri du rapport va
entraîner la subdivision du sous-ensemble et vous demande si vous souhaitez continuer.
Si vous cliquez sur OK, le tri sera appliqué et le sous-ensemble sera subdivisé.
Si vous cliquez sur Annuler, le tri ne sera pas appliqué et le sous-ensemble ne sera pas subdivisé.
Après avoir cliqué sur Annuler, la boîte de dialogue Subdivision d'un sous-ensemble risque d'appa-
raître chaque fois que vous modifiez ou ouvrez votre rapport. Pour désactiver ce message d'aver-
tissement, ouvrez la boîte de dialogue Tri du menu Exploration, puis cliquez sur l'option Aucun
dans les zones Lignes, Colonnes ou Couches.

Pourquoi ne suis-je pas en mesure de modifier un sous-ensemble personnalisé ?


Lorsque vous ouvrez des rapports PowerPlay Web Explorer (.ppx) qui contiennent des
sous-ensembles personnalisés créés dans PowerPlay Web, vous pouvez explorer ces sous-ensem-
bles comme vous le feriez pour toute branche de niveau secondaire. Toutefois, vous ne pouvez pas
modifier ces sous-ensembles dans PowerPlay pour Windows.
Les sous-ensembles personnalisés créés dans PowerPlay Web sont affichés en tant que hiérarchies
secondaires dans la fenêtre des dimensions et ne s'affiche pas dans la fenêtre des sous-ensembles.

Pourquoi la restriction de valeur de mon sous-ensemble évolué n'est-elle pas


disponible ?
Après avoir créé des filtres de valeurs et enregistré votre rapport, il arrive parfois que les filtres de
valeurs ne soient plus valides lorsque vous ouvrez de nouveau ce rapport. Ce problème entraîne la
modification du rapport. PowerPlay traite ces situations en cas de :
• Dimension non valide
Lorsqu'une dimension n'est plus valide parce qu'elle a été supprimée, renommée ou rendue
invisible en raison de restrictions de sécurité, tous les filtres de valeurs basés sur cette dimen-
sion sont supprimés du rapport.
• Définition d'une dimension non valide
Si une dimension non valide fait partie d'un filtre de valeur, la dimension non valide sera sup-
primée du filtre de valeur. Le filtre sera appliqué en fonction des paramètres de dimensions
restants. Vous pouvez ne pas vous apercevoir qu'il manque une ou plusieurs dimensions dans
les définitions des dimensions lorsque vous les modifiez.
• Ajout d'une nouvelle dimension
Lorsqu'une nouvelle dimension est ajoutée à un cube, le filtre de valeur du cube précédent
n'est plus valide. Le nom du filtre sera alors suivi de « Non valide ». Lorsque vous modifiez le
filtre, le message « <Nouvelle dimension> — Non valide » apparaît dans la zone En fonction
du paramètre de dimension de la boîte de dialogue Restrictions selon les valeurs. L'ordre dans
lequel se trouve la nouvelle dimension dans les paramètres est le même que celui de la ligne
des dimensions. Sélectionnez la nouvelle dimension, puis cliquez sur Modifier pour sélection-
ner une catégorie disponible dans la nouvelle dimension. Avant de pouvoir cliquer sur OK
pour accepter vos modifications, vous devez sélectionner une catégorie pour chacune des
dimensions non valides.
• Catégorie non valide

188 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Lorsqu'une ou plusieurs catégories sont supprimées d'une dimension alors que la dimension
en question reste valide, le filtre de valeur n'est plus valide. Le nom du filtre sera alors suivi de
« Non valide ». Lorsque vous modifiez ce filtre, les noms des catégories qui ne sont pas vali-
des s'affichent dans la zone En fonction du paramètre de dimension de la boîte de dialogue
Restrictions selon les valeurs et sont suivies de la mention « Non valide ». Sélectionnez la caté-
gorie, puis cliquez sur Modifier pour choisir une catégorie valide. Avant de pouvoir cliquer sur
OK pour accepter vos modifications, vous devez sélectionner une catégorie pour remplacer
chacune des catégories non valides.
• Mesure non valide
Si la mesure sur laquelle le filtre de valeur est établi est supprimée ou renommée, ce filtre ne
sera plus valide. Le nom du filtre sera alors suivi de « Non valide ». Lorsque vous modifiez ce
filtre, la mention « Non valide » est ajoutée au nom de la mesure dans la boîte de dialogue
Restrictions selon les valeurs. Vous pouvez alors sélectionner une mesure valide. La mesure
non valide est supprimée. Avant de pouvoir cliquer sur OK pour accepter vos modifications,
vous devez sélectionner une mesure pour remplacer la mesure non valide.
• Filtre de valeur non valide
Si un filtre de valeur non valide est associé à un sous-ensemble évolué, ce filtre ne sera pas exé-
cuté. Cliquez sur OK pour supprimer du sous-ensemble le filtre de valeur non valide.

Pourquoi la fonction de mise en évidence automatique des exceptions n'est-elle


pas disponible ?
La mise en évidence automatique des exceptions n'est pas disponible dans les rapports de type
Reporter.

Pourquoi certaines catégories n'apparaissent-elles pas dans mon rapport de


type Explorer ?
Si vous avez créé, dans un rapport de type Reporter, une définition d'exceptions personnalisées
basée sur une catégorie particulière ne s'appliquant pas dans un rapport de type Explorer, alors
cette catégorie n'apparaît pas dans les définitions d'exceptions personnalisées de rapports de type
Explorer.
Par exemple, si vous établissez une définition d'exception sur Toutes les années, puis passez à un
rapport de type Explorer, la catégorie mère Toutes les années n'existe pas dans la définition
d'exception personnalisée.

À quoi sert le bouton Intersection de la boîte à outils ?


Plutôt que de combiner des catégories par imbrication, vous pouvez utiliser le bouton Intersection
pour faire apparaître les catégories sous forme de catégorie unique unifiée et non sous forme des
catégories qui les composent.
Par exemple :
Ouvrez le rapport de type Reporter Vacances et aventure. Dans la fenêtre des dimensions, sélec-
tionnez la dimension Produits, puis cliquez sur la dimension Lieux tout en maintenant la touche
[Ctrl] enfoncée. Dans la boîte à outils, cliquez sur le bouton Descendants de niveau suivant, sur le
bouton Intersection, puis sur le bouton Ajouter en tant que lignes. Dans le menu Exploration, cli-
quez sur l'option Classer. Sélectionnez une colonne à classer ainsi que l'ordre de classement des
rangs, puis cliquez sur le bouton OK. Ceci permet de classer des catégories indépendamment de
leur regroupement dans des dimensions.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 189


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Pourquoi les valeurs récapitulatives ne correspondent-elles pas au contenu des


cellules ?
Si les mesures sont ventilées de façon proportionnelle (en fonction d'autres mesures) ou sous
forme de valeurs constantes, alors les sommes des valeurs affichées dans PowerPlay ne correspon-
dent pas nécessairement aux valeurs affichées dans les lignes, les colonnes ou les couches récapitu-
latives.
Consultez l'administrateur.

Pourquoi le format des données de mon rapport est-il différent de celui des
données des versions antérieures de PowerPlay ?
Les formats de données dépendent de la configuration des paramètres régionaux de votre produit
Cognos Series 7. Par défaut, les produits serveur Cognos Series 7 et Cognos Impromptu utilisent
un fichier de configuration des formats de données appelé cerlocale.xml. Cognos Architect,
Cognos Visualizer, Cognos PowerPlay pour Windows, et Cognos Transformer utilisent les para-
mètres régionaux et les informations de formats de données de Windows. Toutefois, ces produits
peuvent aussi être configurés pour utiliser le fichier de configuration des formats de données.
Pour en savoir davantage sur la gestion des formats de données, la copie d'informations de for-
mats de données ou la modification du fichier de configuration des formats de données, repor-
tez-vous au Guide de l'utilisateur de Configuration Manager ou contactez votre administrateur.

Pourquoi ne puis-je pas créer de calcul ?


Assurez-vous d'être en mode Reporter ou que l'opération est possible en mode Explorer, puis
sélectionnez une ou plusieurs lignes ou colonnes.

Pourquoi les calculs apparaissent-ils dans un format différent ?


Les valeurs calculées apparaissent sous forme de dièses (###), nd, ou en notation scientifique (par
exemple, 1,7976931348623158e+308).
Si les valeurs apparaissent sous forme ###, ceci signifie que la cellule n'est pas assez large. Pour
afficher les valeurs, augmentez la largeur de la cellule.
Si les valeurs apparaissent sous forme nd, ceci signifie que votre calcul contient une catégorie com-
prenant une valeur nulle.
Si elles apparaissent en notation scientifique, ceci signifie que le résultat est un nombre de plus de
15 chiffres.

Comment afficher les valeurs sous forme de pourcentage d'une catégorie ?


Si un rapport de type Explorer est actif, utilisez la commande Afficher les valeurs sous forme de
(menu Exploration).
Si un rapport de type Explorer est actif et que vous affichez des valeurs sous forme de pourcentage
des totaux de lignes, il suffit de faire passer le document en type Reporter pour faire réapparaître
les valeurs sous leur format d'origine.
Si un rapport de type Reporter est actif, utilisez la commande Pourcentage de la base (menu Cal-
cul). Sélectionnez le total des lignes, des colonnes ou des couches comme valeur de base pour le
calcul.
Si un rapport de type Reporter est actif, ajoutez des catégories au rapport sous forme de fraction
de leur catégorie mère. Dans la fenêtre des dimensions, sélectionnez les catégories que vous sou-
haitez ajouter au rapport, puis cliquez sur le bouton Fraction de de la boîte à outils.

190 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Pourquoi aucune courbe de régression logarithmique n'apparaît dans mon


graphique ?
Ce type de courbe n'est pas affiché lorsqu'une ligne contient uniquement des valeurs négatives.

Comment les courbes de régression sont-elles calculées ?


Lorsque vous sélectionnez Régression linéaire, PowerPlay affiche une ligne droite calculée à l'aide
de la méthode des moindres-carrés. L'équation utilisée est la suivante : y = mx + b, où m = pente et
b correspond à l'interception de l'axe des y (valeur de y lorsque x est égal à zéro).
Lorsque vous sélectionnez Régression logarithmique, PowerPlay affiche une courbe logarithmique
calculée à l'aide de la méthode des moindres-carrés. L'équation utilisée est la suivante : y = a*ln(x)
+ b, où a et b sont des constantes et ln est la fonction logarithmique naturelle.

Pourquoi mes nombres sont-ils incohérents ?


Si une mesure ne s'applique pas à toutes les dimensions ou à tous les niveaux et toutes les catégo-
ries d'une dimension, l'administrateur peut ventiler les valeurs de la mesure dans les catégories
appropriées.
Lorsque la mesure est ventilée sous forme de constante, la même valeur (ou une série de valeurs
nulles) apparaît à tous les niveaux et dans tous les totaux.
Lorsque la mesure est ventilée en fonction d'une autre mesure, les valeurs apparaissent propor-
tionnellement aux valeurs de l'autre mesure. Par exemple, une mesure de prévision des ventes
régionales peut être fonction de la mesure des ventes réelles de l'année précédente.

Exemple
Un rapport affiche le revenu, le nombre d'employés et le revenu par employé pour chaque trimes-
tre. Le nombre d'employés est une constante qui ne s'additionne pas, puisqu'il y a toujours 10
salariés. La mesure Nombre d'employés est ventilée en tant que constante (dans le cas présent, le
nombre 10) dans la dimension Années.

Revenu Nombre d'employés Revenu par employé


Tr.1 200 k 10 20 k

Tr.2 300 k 10 30 k

Tr.3 250 k 10 25 k

Tr.4 450 k 10 45 k

1996 1200 k 10 120 k

Pourquoi tous les nombres s'affichent-ils sous forme de valeurs nulles ?


Vous avez éliminé par filtrage des catégories du rapport. Ces catégories sont toujours présentes,
mais affichent des valeurs nulles. Par exemple, trois catégories de la dimension Produits (Produits
de plein-air, Ligne de sport VA et Ligne environnementale) apparaissent dans les différentes colon-
nes. Si, à l'aide des menus de dimension, vous filtrez la dimension Produits en fonction de Ligne de
sport VA, les deux colonnes restantes du rapport affichent des valeurs nulles.
Vous avez effectué un filtrage dans un rapport de type Reporter affichant toujours d'autres catégo-
ries dans la dimension filtrée. Vous pouvez effacer les catégories affichant des valeurs nulles ou les
supprimer en utilisant la commande Suppression des zéros (menu Exploration).

Exemple
Le rapport suivant est filtré pour n'afficher que les données de Ligne de sport VA ; cependant, les
autres gammes de produits apparaissent toujours dans les colonnes sous forme de zéros.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 191


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Pourquoi le mot « erreur » apparaît-il dans les cellules ?


Ceci peut s'expliquer de plusieurs façons :
• Vous n'êtes peut-être pas connecté au cube adéquat. Consultez l'administrateur si le problème
persiste.
• Une catégorie ou une dimension peut avoir été supprimée du cube.
• Les calculs sont combinés de manière illogique.

Pourquoi les valeurs apparaissent-elles sous forme d'une série de dièses (###) ?
Les cellules sont trop petites pour afficher les nombres.
Sélectionnez les catégories et redimensionnez-les ou changez le format des nombres.

Pourquoi les valeurs apparaissent-elles sous forme d'une série de points


d'interrogation (???) ?
Si PowerPlay n'extrait pas les données automatiquement, vous voyez apparaître des points d'inter-
rogation au lieu des valeurs lorsque vous passez au niveau inférieur ou procédez à un classement
ou à une opération nécessitant de nouvelles données.
Assurez-vous que l'option Automatiquement de la commande Obtenir des données (menu Explo-
ration) est sélectionnée ou choisissez l'option Maintenant de cette même commande.

Pourquoi des mesures ne possèdent-elles pas de valeurs dans certaines


dimensions ?
Des valeurs peuvent manquer dans PowerPlay pour les raisons suivantes :
• les données source ne contiennent aucune valeur pour la mesure, auquel cas le module Trans-
former inscrit la valeur 0 dans le cube,
• la mesure ne s'applique qu'à une partie de la dimension, auquel cas Transformer ne ventile pas
la mesure sur les niveaux inférieurs.
Demandez à l'administrateur d'adopter l'une des solutions suivantes :
• Nettoyer les données source pour exclure de l'interrogation les enregistrements dans lesquels il
manque des valeurs.
• Omettre du cube la mesure qui n'est pas nécessaire.
• Ventiler les valeurs de mesure sur les niveaux inférieurs soit de façon proportionnelle, en fonc-
tion d'autres valeurs de mesure, soit sous forme de valeur constante. Si vous ventilez sous
forme de constante, gardez à l'esprit que la même valeur va apparaître dans toutes les cellules
d'un tableau pour les catégories auxquelles vous aurez attribué la valeur constante.

Est-il possible d'avoir une année de 13 mois ?


Vous pouvez définir une catégorie spéciale pour qu'une année comporte 13 mois.
• L'administrateur peut créer un modèle utilisant l'exercice financier de votre entreprise, une
année lunaire, des périodes spécifiques à l'industrie telles que des périodes de fabrication de
13 semaines et des périodes relatives telles que l'année à ce jour.

192 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Pourquoi ne puis-je pas modifier un objet OLE dans mon rapport ?


Vous ne pouvez pas effectuer de modifications en ligne si vous ne disposez pas de l'application
source permettant de modifier l'objet. Par exemple, si vous désirez incorporer un document
Microsoft Word, l'application Word doit être installée sur votre PC.

Pourquoi ne puis-je pas visualiser les objets OLE dans mon rapport ?
PowerPlay peut afficher les objets OLE uniquement en mode Largeur de page ou Page entière.
Utilisez la commande Largeur de page (menu Affichage) ou la commande Page entière (menu Affi-
chage).

Pourquoi ne puis-je pas annuler ou rétablir une opération ?


Si vous venez juste de basculer d'un rapport de type Explorer vers un rapport de type Reporter ou
inversement, il est impossible d'annuler les opérations effectuées dans l'autre type de rapport. La
mémoire tampon d'annulation est réinitialisée lorsque vous modifiez le type de rapport.
Vous pouvez sélectionner le nombre d'opérations d'annulation enregistrées par PowerPlay. Utilisez
l'onglet Options (boîte de dialogue Préférences). Assurez-vous que la zone Nombre maximal
d'opérations d'annulation indique un nombre suffisamment élevé pour vos besoins.

Comment annuler des modifications ou remonter dans un rapport ?


• Utilisez la commande Annuler (menu Édition) pour annuler la dernière opération effectuée.
Vous pouvez annuler plusieurs modifications. Vous ne pouvez pas annuler les modifications
effectuées avant le dernier enregistrement du rapport.
• Utilisez la commande Réinitialiser les dimensions (menu Exploration) pour revenir au niveau
le plus élevé.
Dans les rapports de type Explorer, si vous souhaitez enlever tous les filtres et afficher les catégo-
ries de niveau supérieur dans les dimensions en cours au lieu des éléments apparaissant actuelle-
ment dans votre rapport, cliquez sur la commande Réinitialiser les dimensions.
Pour enlever tous les filtres dans les rapports de type Reporter, cliquez sur la commande Réinitiali-
ser les dimensions. Les catégories ajoutées au rapport ne sont pas supprimées.
• Pour passer à une catégorie de niveau supérieur, cliquez deux fois sur un libellé ou une valeur
de catégorie, à l'endroit où le pointeur prend la forme d'une croix accompagnée d'un caret ou
d'une flèche orientée vers le haut.

Pourquoi suis-je incapable d'accéder au détail de mon cube ou rapport d'accès


au détail cible ?
À l'aide de Transformer, les modeleurs de cubes peuvent associer des cibles d'accès au détail seule-
ment aux niveaux inférieurs d'une dimension, éliminant ainsi le besoin de manipuler de gros rap-
ports complexes. Vous vous assurez ainsi que les utilisateurs accèdent au détail des rapports de
l'étendue seulement. Souvent, en raison du volume de données, vous ne voulez pas lancer l'accès
au détail à partir des niveaux supérieurs d'une dimension.
Si vous devez avoir accès aux données des niveaux supérieurs d'un cube, contactez votre adminis-
trateur.

Pourquoi mon rapport semble-t-il différent une fois enregistré ?


Si vous avez enregistré un rapport en laissant la commande Dimensions partagées active, tout rap-
port créé ultérieurement à l'aide du même cube applique ses filtres au rapport enregistré.
Vous pouvez désactiver la commande Dimensions partagées (menu Fichier) avant d'enregistrer un
rapport.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 193


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Pour modifier les paramètres implicites de façon à ce que les nouveaux rapports ne partagent pas
la ligne des dimensions, désactivez la case Partager la ligne des dimensions dans l'onglet Dimen-
sions (boîte de dialogue Préférences).

Pourquoi ne puis-je pas enregistrer mes exceptions personnalisées et mes


styles ?
Lorsque vous créez des définitions d'exceptions personnalisées partagées, des informations sur les
exceptions personnalisées et les styles sont enregistrées dans les fichiers Ppexcept.ini et Ppstyles.ini
stockés dans le dossier emplacement d'installation\Cognos\cern\bin. Le numéro de version n s'affi-
che dans le chemin d'installation. Pour enregistrer des exceptions personnalisées et des styles, vous
devez disposer de droits en écriture pour ce dossier.
Si vous utilisez PowerPlay sur un ordinateur pour lequel vous disposez uniquement de droits
d'accès en lecture seule, vos exceptions personnalisées et vos styles ne sont pas enregistrés.
Pour en savoir davantage sur les droits en écriture, contactez votre administrateur.

Puis-je appliquer des motifs de fond à certaines parties de mon rapport ?


Pour appliquer un motif aux libellés, sélectionnez l'option Libellés seulement de la commande
Catégories (menu Format).
Pour appliquer un motif aux libellés, sélectionnez l'option Libellés seulement de la commande
Catégories (menu Format).
Pour appliquer un fond au diagramme uniquement, à l'exclusion des tableaux et des graphiques
circulaires, utilisez l'onglet Fond de la boîte de dialogue Options d'affichage (menu Format).
Pour appliquer un fond à l'ensemble du rapport, utilisez la commande Fond de l'écran (menu For-
mat).

Pourquoi ne puis-je pas déplacer une colonne ou une ligne ?


Vous n'arrivez pas à déplacer une colonne ou une ligne dans un rapport de type Explorer. Lorsque
vous essayez, les lignes et les colonnes permutent.
Vous pouvez passer à un rapport de type Reporter ou reproduire le rapport de type Explorer sous
forme de rapport de type Reporter.

Pourquoi ne puis-je pas ouvrir les boîtes de dialogue Mise en page et


Impression ?
PowerPlay n'arrive pas à localiser l'imprimante implicite. Utilisez le gestionnaire d'impression
pour installer une imprimante implicite et la sélectionner.

Comment puis-je faire tenir mon rapport sur une seule page ?
Effectuez au moins l'une des opérations suivantes :
• Cochez la case Ajuster à la page (boîte de dialogue Impression). Cet élément est uniquement
disponible si l'option Graphiques sélectionnés ou Rapport en entier (boîte de dialogue
Options d'impression) est sélectionnée et si la case Imprimer dans un fichier n'est pas cochée.
• Échangez les lignes et les colonnes.
• Réduisez les marges de la page.
• Changez l'orientation de la page.
• Si votre rapport se présente sous forme d'un tableau imbriqué, essayez d'utiliser une présenta-
tion avec retraits.

194 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Puis-je imprimer plusieurs rapports sans les ouvrir tous ?


L'administrateur peut créer une macro qui utilise une commande Shell pour appeler la ligne de
commande de chaque rapport à imprimer. Les noms des rapports peuvent être inclus dans la
macro ou vous pouvez être invité à les saisir avant son exécution. La macro peut également être
définie dans le module Programmateur pour être exécutée à un moment précis.

Quelle est la signification des chiffres qui apparaissent en mode Aperçu avant
impression ?
Lorsque vous insérez les numéros de pages dans les titres, les en-têtes ou les cartouches, les infor-
mations suivantes s'affichent dans l'aperçu avant impression :

Ces chiffres correspondent aux options sélectionnées dans la boîte de dialogue Options d'impres-
sion.
Si vous :
• sélectionnez l'option Imprimer les lignes et les couches spécifiées, le nombre de couches sélec-
tionnées apparaît en tant que nombre total de couches tandis que le nombre de lignes sélec-
tionnées apparaît en tant que nombre total de graphiques.
Remarque : Vous devez sélectionner un graphique à courbe simple, un graphique à barres
simples, un graphique circulaire ou un graphique de corrélation pour que la case à cocher
Toutes les lignes soit disponible.
• incluez la légende, le décompte des pages augmente d'une unité,
• sélectionnez la case d'option Page entière (boîte de dialogue Options d'impression), le
décompte des pages est égal à 1 car, dans cette vue, seule la première page est imprimée.
L'ordre de sélection des graphiques du rapport affecte l'ordre d'impression. Le graphique sélec-
tionné en premier est imprimé en dernier.

Pourquoi est-il impossible d'imprimer des couleurs en tant que motifs ?


Il s'agit d'un bogue du gestionnaire d'impression HPPCL. Passez à la version Postscript du ges-
tionnaire de votre imprimante.

Pourquoi est-il impossible d'imprimer du blanc sur du noir ?


Si vous utilisez une imprimante avec le gestionnaire d'impression HPPCL de niveau 4 et des poli-
ces TrueType, sélectionnez la couleur bleu foncé pour le fond et le premier plan plutôt que la cou-
leur noire. Vous devez choisir l'option d'imprimante Imprimer TrueType en mode graphique pour
que le texte en blanc apparaisse sur un fond noir.

Pourquoi le texte s'imprime-t-il sur les graphiques ?


Utilisez une police autre que Times New Roman, Courier New ou Arial ou essayez de désactiver
l'option d'imprimante Télécharger les polices TrueType en tant que polices logicielles bitmap.

Comment restaurer les menus implicites ?


Si vous avez créé des barres d'outils et des menus personnalisés à l'aide de la commande Personna-
liser (menu Outils), vous pouvez cliquer sur le bouton Réinitialiser dans l'onglet Barres d'outils ou
Menus pour rétablir les barres d'outils ou les menus implicites.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 195


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Vous pouvez aussi réinitialiser les menus en recherchant et supprimant le fichier .mnu sur votre
ordinateur. Les menus implicites devraient s'afficher la prochaine fois que vous lancerez Power-
Play.

Est-il possible de déplacer des rapports et des cubes sans les recréer ?
Vous pouvez déplacer des rapports et des cubes sans les recréer. Faites glisser ou copiez les rap-
ports et les cubes vers le nouvel emplacement. La commande Fichiers récents n'est pas disponible.
Utilisez la commande Ouvrir ou la commande Nouveau.
Vous n'êtes pas obligé de déplacer à la fois les rapports et le cube qu'ils utilisent. Vous pouvez
déplacer les rapports ou le cube uniquement. Si vous déplacez un rapport, le cube ou les deux, il se
peut que PowerPlay ne trouve pas le cube lorsqu'il ouvre le rapport.
Lorsque vous ouvrez un rapport dont le cube a été déplacé, cochez la case Rechercher le fichier
MDC dans la boîte de dialogue Ouvrir.
Il est impossible de déplacer l'application PowerPlay elle-même vers un nouvel emplacement en la
faisant glisser ou en la copiant. Pour déplacer PowerPlay vers un nouvel emplacement, vous devez
réinstaller l'application.

Comment améliorer les performances de mes rapports ?


Essayez au moins l'une des méthodes suivantes :
• Désactivez la fonction d'extraction automatique des données jusqu'à ce que vous soyez prêt à
mettre à jour les informations de votre rapport.
• Désactivez la fonction d'extraction automatique des données lorsque vous passez au niveau
inférieur, effectuez une division en secteurs ou une mise en forme, etc. Lorsque l'aspect du rap-
port vous convient, utilisez la commande Maintenant du menu Obtenir des données (menu
Exploration) pour extraire des données.
• Réduisez le nombre d'opérations d'annulation stockées par PowerPlay à l'aide de l'onglet
Options (boîte de dialogue Préférences). Vous libérez ainsi de la mémoire.
• Désactivez la fonction de suppression des zéros dans l'onglet Suppression (boîte de dialogue
Préférences).
• Limitez le nombre de catégories dans un rapport de type Reporter en supprimant les catégo-
ries superflues.
• Supprimez les catégories masquées.
• Divisez un grand cube en une série de cubes plus petits et plus maniables. L'administrateur
peut le faire à votre place ou demandez-lui quel paramètre doit remplacer ReadCacheSize.
L'augmentation du paramètre ReadCacheSize améliore les performances de PowerPlay.
• Récapitulez les détails et triez les catégories restantes selon vos spécifications. L'administra-
teur peut le faire pour vous. Par exemple, si le cube comprend plus de niveaux de détail que
nécessaire et si les catégories ne sont pas triées de façon logique, il est possible que vous ne
puissiez pas analyser rapidement l'activité de votre entreprise. L'administrateur peut modifier
le modèle afin de faciliter l'accès aux informations requises.
• Limitez le nombre de calculs de classement. Procédez à des classements manuels plutôt qu'à
des classements automatiques.
• Ajustez les performances de Windows en général. Reportez-vous à la documentation de
Microsoft Windows pour en savoir davantage.

Pourquoi ne puis-je pas envoyer mon rapport ?


Cette option ne fonctionne qu'avec Microsoft Mail ou Microsoft Exchange. Assurez-vous que l'un
de ces deux programmes est installé.

196 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

Que signifie le message suivant « Le cube n'est pas disponible, ou il n'est pas
activé » ?
Si vous utilisez un rapport basé sur un cube distant qui se trouve dans PowerPlay Enterprise Ser-
ver, vous recevrez peut-être le message suivant :
« Le cube n'est pas disponible, ou le cube n'est pas activé. PPDSRe-
mote;<nom_serveur>;<nom_cube>. Le fait d'enregistrer les rapports ou de rétablir la connexion
au cube risque d'entraîner la perte des dernières opérations. »
Ce message peut signifier que votre connexion réseau a dépassé le délai maximal d'attente ou que
le cube auquel vous êtes connecté n'est plus disponible. Vous pouvez cliquer sur Reconnecter pour
essayer de rétablir votre connexion ou sur Enregistrer pour sauvegarder votre travail. Si vous cli-
quez sur Reconnecter et que le cube n'est toujours pas disponible, vous serez invité à enregistrer
votre travail.

Que signifie le message suivant « Cette opération dépassera les limites des
ressources disponibles. » ?
PowerPlay affiche ce message lorsque vous demandez un rapport dont les résultats dépassent la
quantité de mémoire disponible. Vous pouvez augmenter le paramètre Taille maximale de l'axe à
l'aide de Configuration Manager et demandez le rapport une nouvelle fois. Ce paramètre permet
de limiter le nombre d'éléments tels que les lignes, les colonnes et les couches qui existent sur l'axe.
Pour en savoir davantage, reportez-vous au Guide de l'utilisateur de Configuration Manager ou
contactez votre administrateur.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 197


Chapitre 16 : Foire aux questions — PowerPlay

198 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Annexe A : Options de la ligne de commande

Cette annexe comporte les sections suivantes :


• Pourquoi utiliser les options de la ligne de commande ?
• Écran de titre invisible
• Rapport de type Explorer
• Rapport de type Reporter
• Nom de cube
• Nom de cube distant
• Nom de rapport

Pourquoi utiliser les options de la ligne de commande ?


Vous pouvez utiliser les options de la ligne de commande pour :
• lancer PowerPlay sans afficher l'écran de titre,
• créer un nouveau rapport de type Explorer en utilisant un cube spécifique,
• créer un nouveau rapport de type Reporter en utilisant un cube spécifique,
• créer un rapport en utilisant un cube spécifique,
• ouvrir un rapport spécifique.
La syntaxe est la suivante :
PWRPLAY.EXE
[/nologo]
[/e=nom.mdc]
[/r=nom.mdc]
[nom_fichier_mdc]
ppdsremote;<serveur>;<cube>[;<délai_inactivité>]
[nom_rapport]
Il est possible de combiner des options de la ligne de commande. Par exemple, la commande qui
suit lance PowerPlay, ouvre un nouveau rapport de type Explorer basé sur le cube Inventaire
(inventaire.mdc), ouvre un nouveau rapport de type Reporter basé sur le cube Comptes (comp-
tes.mdc) et ouvre un rapport nommé Fin d'année sans faire apparaître l'écran de titre :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE /e=inventaire.mdc /r=comptes.mdc fin_année.ppr /nologo

Remarque
• La syntaxe de la ligne de commande ne tient pas compte de la distinction entre majuscules et
minuscules.

Écran de titre invisible


L'option /nologo lance PowerPlay sans afficher l'écran de titre ou la boîte de dialogue Bienvenue.

Exemple
La commande suivante lance PowerPlay mais n'affiche pas l'écran de titre :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE /nologo

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 199


Annexe A : Options de la ligne de commande

Rapport de type Explorer


L'option /e=nom.mdc ouvre un nouveau rapport de type Explorer.

Exemples
La commande suivante lance PowerPlay et ouvre un nouveau rapport de type Explorer basé sur le
cube Inventaire (inventaire.mdc) :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE /e=inventaire.mdc
La commande suivante lance PowerPlay et ouvre un nouveau rapport de type Explorer en utilisant
le cube Inventaire (inventaire.mdc) se trouvant dans le dossier c:\rapports :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE C:\rapports /e=inventaire.mdc

Rapport de type Reporter


La commande /r=nom.mdc ouvre un nouveau rapport de type Reporter.

Exemples
La commande suivante lance PowerPlay et ouvre un nouveau rapport de type Reporterbasé sur le
cube Inventaire (inventaire.mdc) :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE /r=inventaire.mdc
La commande suivante lance PowerPlay et ouvre un nouveau rapport de type Reporter en utilisant
le cube Inventaire (inventaire.mdc) se trouvant dans le dossier c:\rapports :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE C:\rapports /r=inventaire.mdc

Nom de cube
L'option nom_fichier_mdc ouvre un nouveau rapport basé sur un cube spécifié.

Exemples
La commande suivante lance PowerPlay et le cube Inventaire (inventaire.mdc) :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE inventaire.mdc
La commande suivante lance PowerPlay et le cube Inventaire (inventaire.mdc) se trouvant dans le
dossier c:\rapports :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE C:\rapports\inventaire.mdc

Nom de cube distant


La commande ppdsremote;<serveur>;<cube>[;<délai_inactivité>] ouvre un cube distant sur un ser-
veur PowerPlay, où
• « ppdsremote » indique que vous voulez ouvrir un cube distant.
Cet élément doit toujours être « ppdsremote ».
• « serveur » identifie le serveur PowerPlay où le cube a été ajouté.
• « cube » identifie le cube spécifique sur le serveur.
Le nom doit correspondre au libellé utilisé pour identifier le cube sur le serveur.
• « délai_inactivité » indique le délai d’inactivité du serveur.
Cet élément est facultatif.

Exemple
La commande suivante lance PowerPlay et ouvre le cube Inventaire sur le serveur Comptes, en
précisant un délai d’attente de 60 secondes :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE ppdsremote;Comptes;Inventaire;60

200 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Annexe A : Options de la ligne de commande

Nom de rapport
L'option nom_rapport ouvre le rapport spécifié.

Exemples
La commande suivante lance PowerPlay et ouvre le rapport nommé Fin d'année :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE fin_année.ppr
La commande suivante lance PowerPlay et ouvre le rapport Fin d'année se trouvant dans le dos-
sier c:\rapports :
C:\COGNOS\PWRPLAY.EXE C:\rapports\fin_année.ppr

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 201


Annexe A : Options de la ligne de commande

202 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Annexe B : Obtention des cubes dont vous avez
besoin

Dans ce chapitre, vous apprenez à utiliser Transformer pour construire exactement les cubes dont
vous avez besoin. Vous pouvez
• modifier les mesures d'un cube,
• modifier les catégories d'un cube,
• ajouter des détails supplémentaires.
Pour en savoir davantage sur la création et la modification de cubes, reportez-vous au manuel À la
découverte de Transformer.

Modification des mesures d'un cube


Vous pouvez être amené à modifier des mesures existantes ou à en ajouter de nouvelles selon vos
besoins lors de la création de rapports. Par exemple :
• Si une mesure apparaît pour des catégories, des niveaux ou des dimensions erronés, vous pou-
vez modifier les propriétés de ventilation de la mesure.
• Si vous utilisez souvent des calculs qui n'apparaissent pas dans votre cube et qui doivent être
effectués à chaque fois que vous créez un rapport, vous pouvez définir vos calculs en tant que
mesures, afin d'afficher facilement les résultats dans chaque rapport.
• Si vous recherchez une mesure qui compte les enregistrements d'une catégorie, vous avez la
possibilité de créer une telle mesure.

Ventilation des mesures


Lorsque vous examinez un rapport, vous pouvez remarquer que certaines mesures n'existent
qu'au niveau récapitulatif. Par exemple, la mesure des dépenses prévues existe au niveau des
années, mais apparaît sous forme de valeurs nulles pour chacun des mois de l'année. Vous pouvez
être amené à modifier la ventilation des mesures en fonction de la manière dont votre entreprise
obtient certaines mesures.

Exemple
Vous êtes responsable du service des finances d'une entreprise de boissons non alcoolisées. La
société en question est propriétaire de 10 entreprises de mise en bouteille. Les frais de gestion liés
au siège social de l'entreprise sont actuellement pris en charge par l'usine la plus importante, mais
vous souhaitez que chacune des usines de l'entreprise absorbe 10 % des frais de gestion.

Utilisation de Transformer
La fonction de ventilation permet de diffuser les données spécifiées au niveau récapitulatif d'une
dimension à des niveaux inférieurs. Par exemple, les recettes réelles des ventes peuvent être suivies
quotidiennement, tandis que les prévisions peuvent être établies pour chaque trimestre. La ventila-
tion peut s'avérer utile pour répartir les prévisions trimestrielles aux niveaux Mois et Jour.
Trois types de diffusion sont possibles :
• Non disponible (ne pas ventiler),
• Constante (ventiler une mesure en tant que valeur constante à toutes les catégories descendan-
tes),
• Mesure (ventiler proportionnellement aux catégories descendantes en fonction d'une autre
mesure).

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 203


Annexe B : Obtention des cubes dont vous avez besoin

Vous pouvez ventiler les mesures sur divers objets :


• des dimensions entières, lorsque la mesure apparaît dans une source de données ne faisant pas
référence à cette dimension,
• des niveaux au sein d'une dimension donnée, lorsque la mesure est spécifiée à un niveau de la
dimension en question,
• des catégories au sein de niveaux, lorsque la mesure est spécifiée pour le niveau en question.
Les fonctions telles que le filtre 80/20, les expressions calculées, les branches secondaires ou spé-
ciales de niveaux et les sous-ensembles personnalisés peuvent être affectées par les modifications
apportées à la ventilation des mesures.

Définition de calculs en tant que mesures


Certains calculs sont cruciaux pour la compréhension de votre entreprise, mais définir ceux-ci
dans chacun des rapports prend un temps considérable. Vous pouvez rendre ces mesures disponi-
bles en tant que mesures dans votre cube.

Exemple
Vous êtes le chef de produit d'une entreprise de boissons non alcoolisées. Votre cube contient des
mesures correspondant aux revenus des ventes et aux coûts des produits de toute votre gamme de
produits. Vous voulez néanmoins pouvoir déterminer rapidement la rentabilité de diverses combi-
naisons de saveurs et de tailles de bouteilles. La marge bénéficiaire pour chaque type de produit
peut être calculée de la manière suivante :
(Revenu-Coût)/Revenu
Puisque vous souhaitez que votre cube comprenne cette mesure calculée, vous pouvez évaluer la
marge bénéficiaire pour chaque type de produit de votre gamme de boissons non alcoolisées sans
devoir calculer cette catégorie chaque fois que vous créez ce rapport.

Utilisation de Transformer
Vous pouvez réaliser divers calculs pour créer des mesures. Les mesures calculées génèrent de nou-
velles données à partir d'autres mesures, fonctions ou constantes.

Obtention de mesures comptant les enregistrements


Vous souhaitez disposer d'une mesure qui compte le nombre d'enregistrements.

Exemple
Vous êtes chef de produit dans une entreprise vendant deux types de boissons non alcoolisées dans
des bouteilles de 1 litre. Pour évaluer un marché spécifique, vous avez décidé de distribuer gratui-
tement votre boisson non alcoolisée pendant trente jours. Comme aucun prix de vente n'est asso-
cié à ce produit, vous devez faire en sorte que votre mesure du prix de vente ne tienne pas compte
de ce produit promotionnel lors du décompte des enregistrements pour déterminer les ventes tota-
les du mois.

Utilisation de Transformer
Vous pouvez ajouter une mesure qui compte tous les enregistrements ou uniquement les enregis-
trements qui ne sont pas associés à des valeurs nulles.
Par exemple, si vous spécifiez Compte complet en tant que sommaire pour le prix de vente
(méthode utilisée pour récapituler les données de mesure jusqu'à l'arborescence des catégories
pour le prix de vente), le résultat obtenu est 3, car la valeur manquante est prise en compte. Si
vous spécifiez Compte en tant que sommaire, le résultat obtenu est 2, car la valeur manquante
n'est pas prise en compte.

Date Ligne Item Coût Prix de vente


19980930 Bouteille de 1 litre Orange 100 125

204 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Annexe B : Obtention des cubes dont vous avez besoin

Date Ligne Item Coût Prix de vente


19980930 Bouteille de 1 litre Boisson non 120 150
alcoolisée

19980930 Bouteille de 1 litre Boisson non 120 néant


alcoolisée
promotionnelle

Modification de catégories d'un cube


Vous pouvez être amené à modifier des catégories existantes ou à en créer selon vos besoins lors de
la création de rapports. Par exemple :
• Si vous souhaitez utiliser une échelle temporelle autre que l'année civile standard, vous pouvez
créer un modèle basé sur l'exercice financier de votre entreprise, une année lunaire, des pério-
des de temps spécifiques à votre domaine d'activité, telles que des cycles de fabrication de
13 semaines, ainsi que des périodes de temps relatives, définissant par exemple le temps écoulé
jusqu'à ce jour.
• Si vous souhaitez modifier la structure des données pour faciliter l'exploration et la création
de rapports, vous pouvez trier, enlever, supprimer ou récapituler des catégories.
• Si vous souhaitez qu'une catégorie apparaisse en tant que fraction d'un tout, par exemple, les
recettes d'un produit donné en fonction des recettes globales de l'entreprise, vous pouvez défi-
nir toute catégorie de votre choix en tant que fraction d'une autre catégorie de la dimension.
• Si vous souhaitez regrouper au sein de la même dimension des catégories provenant de
niveaux différents à des fins analytiques (par exemple, pour identifier vos clients faisant partie
du gouvernement), vous pouvez définir des catégories spéciales ne respectant pas la structure
hiérarchique habituelle.
• Si vous souhaitez utiliser une autre branche de niveaux pour visualiser votre entreprise de
manière différente, vous pouvez définir des branches de niveaux supplémentaires dans cette
optique.

Utilisation de périodes de temps différentes


Une dimension de date est un type de dimension contenant des catégories représentant des pério-
des de temps (il s'agit généralement de dates). Les dimensions de date permettent de créer des rap-
ports sur des données en utilisant diverses périodes de temps. Parfois, vous pouvez avoir besoin
d'analyser vos données en utilisant une période de temps qui n'est pas disponible dans votre cube.

Exemple
Vous souhaitez déterminer les performances de votre gamme de boissons non alcoolisées cette
année par rapport à la même période l'année dernière. Vous préparez un rapport PowerPlay com-
parant les performances jusqu'à ce jour cette année aux performances jusqu'à ce jour l'année der-
nière et devez donc faire en sorte que la catégorie Jusqu'à ce jour apparaisse dans votre dimension
de date.

Utilisation de Transformer
Vous pouvez définir de nouvelles périodes de temps de sorte qu'elles apparaissent en tant que
mesures dans votre cube. Vous pouvez définir par exemple :
• des périodes de temps classiques, telles que les années, les trimestres, les mois, les semaines et
les jours,
• des périodes spécifiques à votre branche d'activité, telles que des cycles de fabrication de 13
semaines ou des saisons (automne, hiver, printemps, été),
• des périodes personnalisées, telles que les années fiscales, les heures ou les minutes,
• des périodes lunaires, telles que des années lunaires,
• des périodes de temps relatif, telles que l'année en cours ou le trimestre précédent.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 205


Annexe B : Obtention des cubes dont vous avez besoin

Modification de la structure des données


Vous travaillez régulièrement avec des cubes contenant de grandes quantités de données et avez
souvent besoin de créer des rapports très rapidement. Il est parfois difficile de trouver et d'isoler
les données dont vous avez besoin pour ces rapports et vous aimeriez donc modifier l'organisation
et la structure de votre cube.

Exemple
Vous avez construit un cube contenant trois niveaux de détail pour la dimension Produits, chacun
de ceux-ci contenant plus de 100 éléments. Chaque fois que vous passez aux niveaux inférieurs,
trop de catégories apparaissent simultanément pour que vous puissiez évaluer rapidement la situa-
tion. Pour améliorer la lisibilité des données, vous pouvez créer des niveaux supplémentaires qui
trient de manière logique les catégories qu'ils contiennent et facilitent donc le passage aux niveaux
inférieurs.

Utilisation de Transformer
Vous pouvez trier, récapituler, enlever et supprimer des catégories et faire de toute catégorie la
catégorie de niveau le plus élevé dans la hiérarchie. De même, si un niveau donné contient trop de
catégories, vous pouvez créer des niveaux supplémentaires. Modifier la structure du cube permet
de créer de manière plus rapide et plus simple les rapports PowerPlay dont vous avez besoin.

Définition d'une catégorie en tant que fraction d'une autre catégorie


Vous souhaitez visualiser une catégorie en tant que fraction d'une catégorie de niveau supérieur
afin de déterminer les performances de cette catégorie par rapport à la catégorie de niveau supé-
rieur.

Exemple
Vous êtes le chef de la production pour une usine de mise en bouteille de boissons non alcoolisées
produisant ces boissons sous forme de bouteilles de 750 millilitres, 1 litre et 2 litres. Vous remar-
quez que, ce mois-ci, le taux de rejet pour les bouteilles de 1 litre semble particulièrement élevé.
Grâce à la mesure Taux de rejet, vous pouvez comparer le taux de rejet pour chacun des types de
bouteilles au taux de rejet global et déterminer si le taux de rejet pour les bouteilles de 1 litre est
anormal.

Utilisation de Transformer
Vous pouvez définir n'importe quelle catégorie en tant que fraction d'une catégorie de niveau plus
élevé de la même dimension. Lorsque vous passez aux niveaux inférieurs dans votre rapport
PowerPlay de type Reporter, la catégorie se présente sous forme d'une fraction d'un niveau supé-
rieur.

Configuration des catégories spéciales


Vous souhaitez regrouper des catégories provenant de différents niveaux dans un ensemble spécial
pour les besoins de votre analyse.

Exemple
Vous êtes responsable des ventes pour une entreprise commercialisant des boissons non alcooli-
sées. Dans une large mesure, vos représentants commerciaux travaillent exclusivement dans une
seule zone géographique définie. Néanmoins, deux de vos représentants commerciaux sont chacun
responsables de quelques zones géographiques de moindre envergure. Pour comparer efficacement
le revenu total généré par vos représentants commerciaux, vous pouvez créer une catégorie regrou-
pant les recettes totales de ces deux représentants.

Utilisation de Transformer
Vous pouvez définir des catégories spéciales pour les données que vous souhaitez regrouper, quel-
les qu'elles soient. Une catégorie spéciale regroupe des catégories normales de n'importe quel
niveau dans une même dimension sans tenir compte de leur structure hiérarchique normale.

206 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Annexe B : Obtention des cubes dont vous avez besoin

Une catégorie spéciale se présente de la même façon et obéit aux mêmes règles que les autres caté-
gories de la fenêtre des dimensions. Lorsque vous passez aux niveaux inférieurs, vous passez direc-
tement aux catégories que vous avez sélectionnées pour cette catégorie spéciale.

Branches secondaires de niveaux


Vous souhaitez définir des branches secondaires de niveaux afin de pouvoir passer directement
aux informations que vous utilisez le plus fréquemment.

Exemple
Vous êtes responsable des ressources humaines pour une entreprise fabricant des boissons non
alcoolisées. Vous souhaitez analyser les congés maladie de vos employés. Votre cube présente une
dimension Congés maladie possédant six niveaux : 0, 1-5, 6-10, 11-20, 21-30 et 30+. Vous êtes
particulièrement intéressé par les données relatives aux employés ayant été malades plus de
30 jours et souhaitez accéder directement à ce niveau sans passer par les autres niveaux.

Utilisation de Transformer
Vous pouvez définir autant de branches secondaires de niveaux que vous le souhaitez pour analy-
ser vos données de manière plus efficace. Les branches secondaires de niveaux permettent de faci-
liter la navigation dans les rapports et de créer des branches qui mettent particulièrement en valeur
les tendances. Un nombre excessif de branches secondaires de niveaux introduit néanmoins une
certaine confusion.

Ajout de détails supplémentaires


Transformer permet d'ajouter des détails qui décuplent la portée de votre analyse dans PowerPlay.
Par exemple :
• Si vous voulez visualiser les détails au niveau des transactions, vous pouvez lier un ou plu-
sieurs rapports Impromptu aux mesures d'un cube (à condition d'avoir accès à Impromptu).
Lorsque vous passez au niveau des transactions, Impromptu démarre, et vous pouvez accéder
au détail du rapport PowerPlay.
• Si vous voulez bénéficier de descriptions des données afin de faire la différence entre des cubes
similaires ou connaître les formules utilisées dans une mesure calculée, vous pouvez lier des
descriptions aux données du cube.
• Si vous souhaitez convertir une monnaie qui n'est pas disponible dans PowerPlay, vous pouvez
ajouter la monnaie en question au cube.

Accès au détail du niveau des transactions


Afin d'interpréter de manière exacte les tendances du rapport, il peut s'avérer utile d'accéder aux
détails du niveau des transactions se cachant derrière les données numériques.

Exemple
Vous êtes le directeur régional des ventes d'une entreprise de boissons non alcoolisées. Après exa-
men de votre rapport PowerPlay, vous vous apercevez que l'un de vos commerciaux a augmenté
ses ventes de manière considérable au cours du dernier trimestre. Vous voulez savoir quelles sont
les raisons de ce succès soudain, notamment s'il s'agit d'un client particulier, d'un groupe de
clients, d'une campagne promotionnelle ou de tout autre facteur. Vous devez voir les détails du
niveau des transactions pour mieux comprendre les raisons de cette amélioration des ventes.

Utilisation de Transformer
Vous pouvez définir des branches d'accès au détail implicites vers Impromptu pour les mesures
définies dans un cube. Si le cube utilise une définition d'interrogation d'Impromptu en tant que
source de données, vous pouvez accéder implicitement au détail vers Impromptu. Vous pouvez
également définir l'accès au détail vers Impromptu, même si vous n'utilisez pas de définition
d'interrogation d'Impromptu. Vous pouvez accéder au détail vers Impromptu à partir d'une cellule
d'un rapport PowerPlay afin d'afficher les détails correspondant à la cellule.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 207


Annexe B : Obtention des cubes dont vous avez besoin

Remarque : L'accès au détail vers Impromptu est disponible uniquement si la version 4


d'Impromptu ou une version ultérieure est installée sur votre ordinateur et si le cube est lié à vos
rapports.

Obtention d'une description des données


Lorsque vous ouvrez un rapport, de nombreux types de catégories et de mesures apparaissent. Il se
peut que vous ayez ajouté ces données à votre cube il y a longtemps ou que celui-ci vous ait été
donné par votre administrateur. Dans les deux cas, il peut s'avérer utile d'en savoir plus sur les
données avant de les utiliser pour interpréter les résultats d'un rapport.

Exemple
Vous êtes responsable du service des finances pour la région centrale d'une entreprise de boissons
non alcoolisées. Vous gérez à la fois les petits et les grands comptes. Vous recevez quotidiennement
deux cubes de votre administrateur. L'un contient les données relatives aux petits comptes et
l'autre contient les données relatives aux grands comptes. Les deux cubes contiennent plusieurs
mesures calculées similaires. Vous voulez connaître la formule que votre administrateur a appli-
quée pour créer ces mesures avant d'utiliser vous-même ces dernières pour analyser votre rapport.

Utilisation de Transformer
Vous pouvez ajouter une description pour toute dimension, tout niveau, toute catégorie ou toute
mesure afin d'identifier plus facilement les données que vous étudiez. Vous pouvez accéder à cette
description dans PowerPlay via la commande Expliquer.

Ajout d'une autre monnaie


Vous souhaitez convertir les mesures de votre rapport en une monnaie non disponible.

Exemple
Vous êtes directeur des ventes au sein de l'agence centrale de votre entreprise. Chaque mois, vous
devez envoyer un rapport aux agences commerciales de votre entreprise dans plusieurs pays.
Avant d'envoyer un tel rapport, vous devez convertir les données en diverses monnaies.

Utilisation de Transformer
Vous pouvez rendre une nouvelle monnaie disponible dans le cube. Vous pouvez également modi-
fier le taux de conversion des monnaies déjà disponibles.

208 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Annexe C : Spécifications

Attribut Limite
Taille de l'image Limité par la mémoire disponible

Paramètres de couleur (bleu, vert, rouge) Minimum : 0


Maximum : 255

Teinte (paramètre de couleur) Minimum : 0


Maximum : 239

Plus grand nombre négatif autorisé Défini dans le cube

Plus grand nombre positif autorisé Défini dans le cube

Luminosité (paramètre de couleur) Minimum : 0


Maximum : 240

Marges de la page Déterminées par les paramètres de


l'imprimante active

Nombre maximal de barres dans un graphique 500


(sans défilement)

Nombre de catégories par rapport (lignes, La limite du nombre de catégories est fixée à
colonnes ou couches) 6 442 450 940. En fonction de la mémoire
disponible sur votre ordinateur, cette limite est
possible, même si 100 000 est déjà une limite
raisonnable.

Nombre de caractères pour l'emplacement et le Maximum : 126


nom du fichier de l'image ajoutée au fond d'un
graphique

Nombre de caractères par libellé de catégorie 255

Nombre de couleurs disponibles Limité par le nombre de couleurs pris en charge


par votre moniteur ou votre imprimante

Nombre de chiffres par opérande (addition, 11


soustraction, multiplication, division,
pourcentage, maximum, minimum, moyenne,
exponentiation)

Nombre de dimensions dans la ligne des 255


dimensions

Nombre de graphiques par rapport Limité par la mémoire disponible

Nombre de fichiers dans la liste des fichiers 9


récents (menu Fichier)

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 209


Annexe C : Spécifications

Attribut Limite
Nombre de polices par rapport Limité par la mémoire disponible et par le
nombre de polices pris en charge par votre
système

Nombre de rapports ouverts Limité par la mémoire disponible

Nombre de niveaux de catégories imbriquées Limité par la mémoire disponible

Nombre de barres d'outils 20

Nombre d'opérations d'annulation La limite se situe entre 5 et 5 000, comme cela


est indiqué dans l'onglet Options (boîte de
dialogue Préférences)

Saturation (paramètre de couleur) Minimum : 0


Maximum : 240

Plus petit nombre négatif autorisé Défini dans le cube

Plus petit nombre positif autorisé Défini dans le cube

210 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Annexe D : Formules de calcul des prévisions

Les méthodes de prévision dans PowerPlay utilisent toutes des techniques univariées, ce qui signi-
fie que chaque catégorie, qu'il s'agisse d'une ligne, d'une colonne, d'une ligne récapitulative ou
d'une colonne récapitulative, est traitée en tant que période particulière.
Pour obtenir des détails sur la fonction de prévision et des explications d'ordre légal sur ses condi-
tions d'utilisation, reportez-vous à la section « Calcul d'une prévision » (p. 115).

Formule de calcul des prévisions de tendance


La formule de prévision d'une tendance est la suivante :

y correspond à la variable dépendante (par exemple, revenu), t à la variable de temps indépen-


dante et

(la pente de la ligne de tendance)

et

(interception)

Le coefficient de détermination, mesure de l'ajustement de l'évolution des tendances aux données


historiques, est défini selon l'équation suivante :

(carré de la somme des erreurs résiduelles)

et

Formule de calcul des prévisions de croissance


La formule de prévision d'une croissance est la suivante :

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 211


Annexe D : Formules de calcul des prévisions

b correspond à l'interception et a aux taux de croissance constant.


PowerPlay utilise un modèle de régression transformé par un logarithme afin de résoudre l'équa-
tion.

Formule de calcul des prévisions d'auto-régression


La formule de prévision d'une autorégression est la suivante :


(dj sont des coefficients de prédiction
linéaire (LP).)

et

(auto-corrélation des données historiques)

PowerPlay utilise l'algorithme de Burg et une fenêtre de données (M) correspondant à la moitié du
nombre de points de données pour résoudre ces équations.

212 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Glossaire

accès au détail
Fonction qui perment d'afficher l'information associée à une valeur dans un rapport (de type
PowerPlay, PowerPlay Web, Impromptu, Impromptu Web ou Cognos Web Query), un cube
(PowerPlay ou autre) ou une macro. Par exemple, vous pouvez accéder au détail d'une valeur afin
d'afficher les transactions de vente détaillées pour un client précis. Tout filtrage d’information
dans l’objet d'origine est effectué automatiquement.

activer
Ouvrir un objet OLE dans son application source de façon à pouvoir l'explorer ou le modifier.
Lorsqu'un objet est activé sur place, il reste dans la fenêtre dans laquelle il est lié ou incorporé,
tandis que les éléments d'interface (barres d'outils et menus) fusionnent avec ceux de l'application
source.

alias
Adresse URL appliquée à un répertoire par l'intermédiaire de l'outil d'administration d'un serveur
Web. On utilise aussi le terme « répertoire virtuel » pour désigner ce concept.

association
Définition des liens entre un élément d'un modèle de Transformer (par exemple, un niveau) et les
colonnes, les attributs ou les tables qui y sont associés dans la source de données. L'association
précise un type (comme une colonne) et un rôle (source, libellé, description ou cible d'accès au
détail).

attribut
Propriété qui qualifie, identifie, classe ou quantifie une entrée. Par exemple, l'entité Client peut
contenir les attributs Nom du client, Code du client et Adresse.

autorégression
Une méthode de prévision basée sur la technique d'autocorrélation utilisée pour effectuer des pré-
visions en série chronologique. L'autorégression est une méthode particulièrement fiable quand les
facteurs déterminants de l'entreprise ont une incidence saisonnière sur les mesures.

axe horizontal
Axe des abscisses dans un graphique.

axe vertical
Axe des ordonnées dans un graphique.

barre de filtre
Dans Microsoft Excel, barre d'outils qui apparaît lorsque le module d'extension de PowerPlay
pour Excel est activé. La barre de filtre affiche les dossiers de dimension et sert à filtrer des catégo-
ries ou des mesures spécifiques.

base de données de tableur


Feuille de calcul qui contient une liste d’enregistrements sous forme de table de base de données. Il
est possible d'utiliser une base de données de tableur comme source de données pour un modèle, à
condition que cette base de données contienne un intervalle nommé identifiant la matrice de don-
nées à utiliser.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 213


Voir également « tableur » (p. 236).

blancs
Lignes ou colonnes vides insérées dans un rapport pour créer un effet particulier, par exemple
pour isoler la ligne et la colonne récapitulatives des autres données.

branche de niveaux
Succession de catégorie racine et catégories feuilles que l'on retrouve dans une catégorie de bran-
che.

branche principale de niveaux


Dans les rapports, une des branches de niveaux d'une dimension qui contient plusieurs branches
de niveaux.
Dans Transformer, il s'agit de la première branche de niveaux d'une dimension qui contient plu-
sieurs branches de niveaux. Certaines tâches peuvent être accomplies uniquement au niveau de la
branche principale de niveaux, par exemple, le découpage en partitions et la ventilation.
Voir également « branche secondaire de niveaux » (p. 214).

branche secondaire de niveaux


Dans un cube, branche de niveaux supplémentaire qui, dans une même dimension, mène aux caté-
gories filles.
Dans Transformer, il s'agit d'un chemin d’accès unique partant de la catégorie racine, passant par
une catégorie de branche, et menant à une catégorie inférieure. Certaines tâches, notamment le
découpage en partitions et la ventilation, ne peuvent pas être effectuées dans une branche secon-
daire de niveaux.
Voir également « branche principale de niveaux » (p. 214).

calcul
Catégorie créée en appliquant un opérateur à au moins une catégorie.
Voir également « catégorie calculée » (p. 215).

calcul de sommaire
Expression permettant de créer une catégorie calculée qui applique la fonction de sommaire (addi-
tion, minimum, maximum ou moyenne) indiquée par la mesure pour les catégories sélectionnées.

calcul de sous-ensemble
Calcul effectué sur tous les membres d'un sous-ensemble. Les calculs de sous-ensembles compren-
nent : l'addition, la multiplication, le minimum, le maximum et la moyenne. Un calcul de
sous-ensemble s'affiche toujours directement après le sous-ensemble. Il est recalculé à chaque
modification du sous-ensemble.

catégorie
Éléments qui correspondent à une certaine description ou classification. Les catégories peuvent
représenter différents niveaux d'informations dans une dimension. Elles peuvent être regroupées
sous des catégories plus générales. Par exemple, les dates peuvent être regroupées en mois, les mois
en trimestres et les trimestres en années.
Voir également « catégorie calculée » (p. 215), « code de catégorie » (p. 216), « libellé de
catégorie » (p. 227), « valeur source » (p. 237) et « catégorie spéciale » (p. 216).

catégorie ancêtre
Dans un cube, une catégorie au-dessus d'une autre dans une branche de niveaux. Par exemple,
1999 est une catégorie ancêtre de Avr.
Dans Transformer, diagramme qui affiche les ancêtres directs (les parents) d’une catégorie qui
apparaît à gauche de la catégorie, relié par une ligne.

214 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Voir également « catégorie descendante » (p. 215).

catégorie calculée
Dans un cube, catégorie basée sur le résultat d'un calcul.
Dans Transformer, catégorie créée d'après un calcul. Les catégories calculées deviennent partie
intégrante du cube et peuvent être appliquées à n'importe quelle mesure dans PowerPlay. Les caté-
gories calculées prédéfinies sont affichées dans la fenêtre des dimensions et sont identifiées par une
icône de calculatrice.
Voir également « calcul » (p. 214).

catégorie de branche
Descendant immédiat (enfant) d'une catégorie racine. Sert uniquement à définir les propriétés
d'une branche de niveaux.

catégorie de classement
Nouvelle ligne ou colonne qui affiche les valeurs de classement.

catégorie de date relative


Catégorie spéciale d'une dimension de date permettant aux utilisateurs de cubes de créer des rap-
ports qui utilisent des périodes telles que Mois en cours, Mois précédent et Trimestre à ce jour,
chacune de ces périodes étant définie par rapport à la période en cours.
Transformer effectue automatiquement la mise à jour des catégories de date relative en fonction de
la période en cours définie pour la dimension.

catégorie descendante
Dans PowerPlay et PowerPlay pour Excel, catégorie située au niveau au-dessous d'une autre caté-
gorie dans une branche de niveaux. Par exemple, Avr. 1999 est une catégorie fille de 1999.
Dans Transformer, catégorie associée se trouvant à un niveau inférieur dans une dimension. Dans
un diagramme, les descendants d'une catégorie apparaissent dans une zone située à droite de cette
catégorie et y sont reliés par des lignes.
Voir également « catégorie ancêtre » (p. 214) et « catégorie fille » (p. 215).

catégorie directrice
Catégorie dont les valeurs sont comparées à celles spécifiées dans la définition d'exception person-
nalisée.

catégorie feuille
Catégorie située au niveau le plus fin d'une dimension. Si, par exemple, une dimension comprend
les niveaux Département, Ville et Magasin de détail et que ces niveaux contiennent les catégories
Loire-Atlantique, Ventes et Fournitures Pro Form, la catégorie Fournitures Pro Form est alors une
catégorie feuille.

catégorie fille
Catégorie située au niveau au-dessous d'une autre catégorie dans une branche de niveaux. Par
exemple, Tr.1 1999, Tr.2 1999, Tr.3 1999 et Tr.4 1999 sont les catégories filles de 1999.

catégorie imbriquée
Catégories organisées en niveaux multiples le long des lignes, colonnes ou couches d'un tableau.
Elles forment des groupes d'informations qui ajoutent une perspective différente au rapport.

catégorie mère
Catégorie située au niveau au-dessus d'une autre catégorie dans une branche de niveaux. Une caté-
gorie peut compter plus d'une catégorie mère si elle se trouve dans plus d'une branche de niveaux.
Par exemple, 1999 est la catégorie mère de Tr.1 1999, Tr.2 1999, Tr.3 1999 et Tr.4 1999.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 215


catégorie racine
Catégorie d'une dimension ou d'une sous-dimension à partir de laquelle descendent toutes les
autres catégories.

catégorie spéciale
Catégorie qui regroupe un ensemble de catégories ordinaires de tout niveau dans la même dimen-
sion, sans tenir compte de leur organisation hiérarchique.
Par exemple, une dimension nommée Direction peut inclure les niveaux nommés Cadres supé-
rieurs, Cadres subalternes et Cadres moyens. Une catégorie spéciale nommée Comité d'entreprise
pourrait être composée d'employés provenant de chacun de ces niveaux.

catégories combinées
Fonction qui combine des catégories provenant de dimensions différentes. Par exemple, il est pos-
sible de sélectionner l'intersection entre les catégories Produits et Régions, puis d'ajouter la nou-
velle catégorie combinée sous forme de lignes. Si la catégorie Années est ajoutée sous forme de
colonnes, le rapport affiche le nombre de produits vendus par région au cours des années concer-
nées.
Cette commande est disponible uniquement pour les rapports de type Reporter.

catégories sœurs
Catégories qui partagent une même catégorie mère.
Par exemple, Tr.1 1999, Tr.2 1999, Tr.3 1999 et Tr.4 1999 sont des catégories soeurs.

classe d'utilisateurs
Dans Transformer, objet d'une hiérarchie représentant un groupe d'utilisateurs qui remplissent
généralement des fonctions similaires dans une entreprise. Il est possible de limiter l'accès aux
cubes pour les membres de classes d'utilisateurs particulières en créant des vues de classes d'utili-
sateurs personnalisées.
Les classes d'utilisateurs sont définies dans Access Manager.

classeur
Dans le portail Web de Cognos, entrée qui contient un élément.

code de catégorie
Nom qui identifie une catégorie de façon unique au sein d'une dimension. Le code de catégorie est
généré par le module Transformer lors de la création de la catégorie.
Voir également « catégorie » (p. 214), « libellé de catégorie » (p. 227), « identificateur de
l'objet » (p. 226), « valeur source » (p. 237) et « catégorie spéciale » (p. 216).

CognosScript
Langage de programmation compatible avec Visual Basic. S'utilise avec une interface d'automati-
sation OLE pour créer des macros.

collection
Dans PowerPlay Enterprise Server, dossier dont la source de données est un répertoire physique.
Le contenu d'une collection est mis à jour de façon dynamique en même temps que le contenu du
répertoire.

colonne
Dans les rapports, catégorie regroupant des informations connexes dans une liste verticale.
Dans Transformer, représente un élément de la source de données.

216 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


colonne calculée
Colonne dont les valeurs sont calculées à partir d'autres colonnes, fonctions, constantes et colon-
nes calculées. Permet d'obtenir de nouvelles données pour un modèle.

compte de catégories
Mesure qui enregistre le nombre de valeurs uniques, présentes et différentes de zéro dans les caté-
gories de la dimension et du niveau indiqués.

conception automatique
Fonction du module Transformer qui permet de générer un modèle préliminaire de dimensions et
de mesure basé sur les relations détectées dans les données source.

consolidation
Processus de combinaison d'au moins deux enregistrements de la source de données en un seul
enregistrement dans le cube. La consolidation n'est possible que pour les enregistrements qui pos-
sèdent le même ensemble de valeurs de feuille. Les valeurs de mesure des enregistrements contri-
buants sont combinées par l'application des règles de fonction de sommaire spécifiées pour les
mesures.

constante
Élément nommé qui représente une valeur numérique ou une chaîne qui ne change pas.

couche
Ensemble de catégories de dimension, y compris les lignes et les colonnes, qu'un utilisateur peut
ajouter à un rapport. Les détails d'une autre dimension donnent une nouvelle perspective des
résultats du rapport. Bien qu'un rapport puisse contenir différentes couches, l'utilisateur ne peut
en consulter qu'une seule à la fois.
Supposons qu'un rapport affiche le nombre de tentes vendues en Belgique entre 1999 et 2000.
L'utilisateur ajoute une couche pour obtenir la valeur correspondant au nombre de tentes ven-
dues. Les deux couches affichent les mêmes lignes et colonnes, mais utilisent des mesures différen-
tes.

croissance
Méthode de prévisions basée sur la technique de régression exponentielle utilisée pour effectuer
des prévisions en série chronologique. Les prévisions de croissance sont particulièrement fiables
quand les facteurs déterminants de l'entreprise ont une incidence exponentielle sur les mesures.

cube
Représentation multidimensionnelle des données. Un cube contient des informations organisées en
dimensions afin d'accélérer les extractions et les accès au niveau inférieur dans les rapports.

cube
Reportez-vous à la section « cube » (p. 217).

cube de contrôle
Cube qui renferme les informations structurelles nécessaires pour combiner en un seul cube
découpé en partitions de temps des cubes multiples divisés par tranches de temps.

cube découpé en partitions de temps


Cube qui combine plusieurs cubes divisés en tranches de temps ; l'agencement se fait en fonction
des informations structurelles que renferme un cube de contrôle.

cube protégé
Cube dans lequel les membres de diverses classes d'utilisateurs ont accès à des catégories, à des
mesures ou à des dimensions spécifiques selon leurs droits d'accès respectifs.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 217


découpage en partitions
Dans Transformer, processus qui récapitule à l'avance des parties des données du cube dans des
sous-cubes imbriqués, appelés partitions, ce qui accélère l’accès aux données pendant la création
de rapports.

définition de sous-ensemble
Informations enregistrées avec un rapport et qui définissent un nouvel ensemble de catégories
selon des critères spécifiques. Il existe trois types de définitions de sous-ensemble : la définition de
sous-ensemble d'une catégorie, la définition de sous-ensemble de recherche dans un cube et la défi-
nition de sous-ensemble évolué.

définition de sous-ensemble de recherche dans un cube


Définition de sous-ensemble créée à l'aide de l'outil Recherche dans un cube et qui recherche le
texte saisi dans la zone Objet à rechercher. L'utilisateur peut effectuer une recherche dans toutes
les catégories ou dimensions d'un cube selon des critères spécifiques. Il peut effectuer une recher-
che en respectant les majuscules et les minuscules, dans une catégorie complète ou à l'aide de chaî-
nes génériques.
Voir également « définition de sous-ensemble évolué » (p. 218), « restrictions selon les
valeurs » (p. 233) et « définition de sous-ensemble d'une catégorie » (p. 218).

définition de sous-ensemble d'une catégorie


Définition de sous-ensemble basée sur la relation parent-enfant sous un niveau spécifique. Il est
possible de baser la définition du sous-ensemble sur les catégories du niveau inférieur suivant, des
deux niveaux inférieurs suivants ou du niveau le plus fin.
Voir également « définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 218), « restrictions
selon les valeurs » (p. 233) et « définition de sous-ensemble évolué » (p. 218).

définition de sous-ensemble évolué


Interrogation qui sélectionne de nouvelles catégories en se basant sur une dimension, une branche
de niveau et un ou plusieurs niveaux. Il est possible de restreindre encore davantage la sélection en
ajoutant des définitions de recherche dans un cube et des restrictions selon les valeurs et en
incluant ou en excluant des catégories mères.
Voir également « définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 218), « définition
de sous-ensemble d'une catégorie » (p. 218), « restrictions selon les valeurs » (p. 233) et
« définition de sous-ensemble » (p. 218).

diagramme
Représentation graphique des catégories dans une dimension ou une partie d'une dimension et des
relations qui existent entre les catégories.
Voir également « diagramme de dimension » (p. 218), « vue des dimensions » (p. 237) et
« vue » (p. 237).

diagramme de dimension
Diagramme présentant la structure entière d'une dimension, y compris les branches principales de
niveaux, les branches secondaires de niveaux, ainsi que les structures de catégories spéciales.

diagramme non équilibré


Diagramme représentant des dimensions qui contiennent des sous-dimensions, lesquelles sont dif-
férentes, en tout ou en partie, des sous-dimensions des autres dimensions.
Par exemple, dans un diagramme affichant les dimensions 1999, 2000 et 2001. La dimension
2001 contient des sous-dimensions pour les trimestres et, dans les trimestres, des sous-dimensions
pour les mois. La dimension 2000 contient des sous-dimensions pour les trimestres uniquement.
La dimension 1999 ne contient aucune sous-dimension.

218 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


dimension
Groupe général de données descriptives concernant un aspect commercial important, tel que les
produits, les dates ou les marchés. Chaque dimension comprend différents niveaux de catégories
dans une ou plusieurs branches de niveaux, ainsi qu'un ensemble facultatif de catégories spéciales.

dimension de date
Dimension qui contient des catégories représentant des périodes. Transformer indique une dimen-
sion de date à l'aide d'une icône en forme d'horloge située à gauche du nom de la dimension.
Une dimension de date peut extraire ses catégories des valeurs d'une seule colonne ou être person-
nalisée de façon à extraire ses valeurs à partir de plusieurs colonnes.
Une dimension de date comprend de façon implicite les niveaux Année, Trimestre et Mois.
Voir également « dimension de date personnalisée » (p. 219).

dimension de date personnalisée


Dimension dont les valeurs proviennent de plusieurs colonnes et dont la structure est créée
manuellement.
Voir également « dimension de date » (p. 219).

dimension verrouillée
Dimension à laquelle il n'est pas possible d'ajouter de catégories. Les enregistrements qui appar-
tiennent à de nouvelles catégories sont supprimés. Le verrouillage d'une dimension verrouille tous
les niveaux qui la composent. Une icône de cadenas s'affiche à chaque niveau. Les niveaux peu-
vent être verrouillés séparément.
Voir également « niveau verrouillé » (p. 229).

dimensions partagées
Dimension commune liée qui se trouve dans au moins deux rapports ouverts. Quand l'utilisateur
effectue une opération telle que le filtrage, le changement de niveau ou la division en secteurs, la
dimension partagée est mise à jour dans chaque rapport. La ligne des dimensions peut être consti-
tuée de n'importe quelle combinaison de rapports de type Reporter et Explorer.

division en secteurs
Modifie et organise les données lorsque l'utilisateur :
• choisissez différentes catégories pour le rapport,
• passe au niveau inférieur ou au niveau supérieur,
• fait glisser des dimensions depuis la ligne des dimensions,
• échange des lignes, des colonnes ou des couches,
• procèdez au filtrage des informations.
Supposons qu'un rapport affiche le nombre de produits vendus par chaque succursale à la fin du
dernier trimestre. Il est possible de diviser les informations en secteurs pour afficher les recettes de
chaque gamme de produits au cours des deux derniers mois.

données éparses
Source de données où le nombre effectif de représentations de données sous forme de points dans
un intervalle est très réduit par rapport à la capacité de données sous forme de points possibles
dans cet intervalle.
Dans PowerPlay, le nombre possible de représentation de données sous forme de points corres-
pond au produit de toutes les catégories feuilles de chaque dimension. En général, ce nombre est
largement supérieur au nombre effectif d'enregistrements de données dans un cube.

dossier des mesures


Dossier qui regroupe les mesures d'un modèle de PowerPlay dans des ensembles logiques. Le dos-
sier des mesures peut être hiérarchique et regrouper des mesures semblables ou des mesures calcu-
lées à partir de mesures existantes.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 219


Dans Cognos Visualizer, il est possible de faire référence aux dossiers de mesure calculées pendant
la création d'un graphique ou d'un filtre; ce n'est pas possible pour les dossiers de mesures qui ne
font que regrouper les mesures semblables.
Voir également mesure calculée.

échange
Dans un rapport, échange de position entre les catégories. Il est possible d’échanger des lignes et
des colonnes, des colonnes et des couches ou des lignes et des couches. Les termes « ligne » et
« colonne » varient en fonction de l’affichage courant. Dans un graphique circulaire, les lignes et
les colonnes sont appelées graphiques et secteurs.

échelle de temps
Ensemble de quatre ou douze colonnes de données adjacentes dans un fichier de source de don-
nées qui représentent les valeurs de mesure pour quatre trimestres ou douze mois consécutifs.

élément
Dans le portail Web de Cognos, entrée qui représente un rapport, une interrogation ou une adresse
URL.

enfants
Catégories situées au niveau au-dessous d'une autre catégorie dans une branche de niveaux. Par
exemple, les catégories Produits de plein air, Ligne environnementale et Ligne de sport VA sont des
enfants de la catégorie Produits.

enregistrement de format monétaire


Informations sur le format utilisé par PowerPlay pour afficher les données relatives à la monnaie.
Cette information est stockée au même niveau de détail que la dimension de date du modèle.

enregistrement double
Les enregistrements sont doubles lorsque les catégories feuilles de toutes les dimensions sont iden-
tiques. Par exemple, les enregistrements de données source suivants sont doubles car ils représen-
tent tous la ville de Limoges (catégorie France, région Europe), le 13 avril 1999 :
19990413, USA, NORTHEAST REGION, NEW YORK, 1.0, 100.00, 200.00
19990413, USA, NORTHEAST REGION, NEW YORK, 5.4, 550.00, 275.00
19990413, USA, NORTHEAST REGION, NEW YORK, 6.8, 450.00, 256.00

ensemble de catégories
Sous-ensemble des catégories d'une dimension. Les catégories peuvent provenir d'un seul niveau
ou de différents niveaux de la même dimension. Lors de la création d'une catégorie calculée dans
Transformer, il est possible de définir un ensemble de catégories comme paramètre dans certaines
fonctions. Les ensembles de catégories constituent une méthode pratique pour regrouper les caté-
gories lorsque vous ne voulez pas inclure le niveau entier dans votre formule.

en-tête de niveau
Partie supérieure d'un diagramme qui affiche le nom d'un niveau dans une dimension.

espace-noms
Source de données d'authentification utilisée par Access Manager, présente sous forme d'annuaire
sur un serveur d'annuaire ou sous forme d'entrée dans un fichier local d'exportation d'authentifi-
cation (.lae), selon le serveur de sécurité implicite défini dans la base de registre du système.
Données de sécurité stockées dans chaque espace-noms, telles que les informations de code d'accès
pour les utilisateurs, les classes d'utilisateurs, les serveurs d'application et les sources de données,
qui permettent de distinguer chaque entrée par rapport à tous les autres espaces-noms du référen-
tiel.

220 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


exceptions automatiques
Fonction qui met automatiquement en évidence les valeurs exceptionnelles. Une valeur est consi-
dérée exceptionnelle lorsqu'elle diffère de manière significative de la valeur attendue calculée à
partir des pourcentages indiqués dans la ligne et la colonne correspondantes, ou des valeurs de
série chronologiques prévues. Il est possible de contrôler la mise en évidence en définissant la sen-
sibilité du nombre des écarts-types.

exceptions personnalisées
Ensemble de règles appliquées aux données d'un rapport. Lorsque les données d'un rapport rem-
plissent les conditions requises, un format leur est appliqué. Par exemple, les nombres négatifs
sont affichés dans une couleur différente.

exclusion
Le fait de retirer une catégorie et ses descendants d'une vue de dimension, mais en récapitulant les
valeurs dans les catégories ancêtres. Cette catégorie n'est générée dans aucun cube utilisant la vue
des dimensions et n'est pas visible dans les cubes utilisant la vue de classe d'utilisateurs. La catégo-
rie demeure dans le modèle. Cette option combine les fonctions de récapitulation et d'omission.
Cette opération ne s'applique pas aux catégories spéciales.

expression
Toute combinaison d'opérateurs, de constantes, de fonctions et d'autres composants qui donne
une valeur simple.

fenêtre des catégories


Partie du diagramme de dimension qui affiche la hiérarchie des catégories de la dimension sélec-
tionnée et qui offre un procédé de manipulation des catégories.

fenêtre des dimensions


Vue organisée de toutes les dimensions, de tous les niveaux et de toutes les catégories du cube
sélectionné. La fenêtre des dimensions sert à ajouter des catégories sous forme de lignes ou de
colonnes et à filtrer les informations.
Il est également possible d'utiliser la fenêtre des dimensions dans Windows pour ajouter des caté-
gories en tant que couches, créer des définitions de sous-ensemble, appliquer un format aux mesu-
res et définir des ensembles de catégories.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 221


fenêtre des sous-ensembles
Dans PowerPlay pour Windows, volet situé dans la partie inférieure de la fenêtre des dimensions.
La fenêtre des sous-ensembles affiche les définitions de sous-ensembles créées par les outils
sous-ensemble d'une catégorie, recherche dans un cube ou sous-ensemble évolué. Il est possible
d'ajouter des catégories à partir des résultats en tant que ligne, colonne ou couche, ou d'utiliser les
catégories résultantes pour créer un sous-ensemble.

Dans PowerPlay pour Excel, volet qui affiche les définitions de sous-ensemble créées par les outils
sous-ensemble de recherche d'une catégorie, sous-ensemble de recherche dans un cube et
sous-ensemble évolué. Il est possible de redimensionner la vue des sous-ensembles, de la fermer et
de la dissocier de la fenêtre du navigateur.

fenêtre Explication
Fenêtre qui contient des informations supplémentaires relatives à la dimension ou à la catégorie
sélectionnée. La position du curseur dans le rapport détermine les éléments qui seront affichés
dans la fenêtre Explication. L'administrateur décrit les dimensions et les catégories lors de la créa-
tion d'un cube dans Transformer.

feuille de calcul PowerPlay


Dans PowerPlay pour Excel, feuille de calcul associée à un cube. Au moment de l'enregistrement
du classeur d'Excel, les informations d'interrogation nécessaires pour établir à nouveau la con-
nexion au cube sont enregistrées avec la feuille de calcul de PowerPlay.

fichier .csa
Reportez-vous à la section « fichier d'administration de sécurité de Cognos (.csa) » (p. 223).

fichier .iqd
Reportez-vous à la section « fichier de définition d'interrogation d'Impromptu (.iqd) » (p. 223).

222 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


fichier .lae
Reportez-vous à la section « fichier local d'exportation d'authentification (.lae) » (p. 224).

fichier .log
Enregistrement des activités qui ont lieu au cours d'un processus dans un ordinateur. Par exemple,
un fichier journal contient des informations sur le traitement d'un modèle dans Transformer ou
sur les activités reliées au serveur dans PowerPlay Enterprise Server.

fichier .mdl
Fichier qui représente un modèle et qui est stocké en format texte à l'aide du langage de définition
de modèles (MDL) de Transformer. Les fichiers .mdl peuvent être ouverts dans Transformer et
dans tout éditeur de texte.

fichier .mdp
Fichier qui contient une ou plusieurs partitions d'un cube. Pour contourner la restriction de 2 Go
associée aux fichiers .mdc simples, si un cube dépasse un nombre prédéfini d'enregistrements (la
valeur implicite est 30 millions), il est automatiquement extrait dans plusieurs fichiers. Les parti-
tions du cube sont distribuées également entre les fichiers .mdp et ses métadonnées sont stockées
dans un fichier .mdc.

fichier .ppr
Format de fichier pouvant être lu par n'importe quel client de PowerPlay pour Windows.

fichier .ppx
Reportez-vous à la section « fichier de rapport transférable de PowerPlay (.ppx) » (p. 224).

fichier .py?
Fichier modèle stocké dans le format binaire implicite. Le point d'interrogation (?) de l'extension
« .py? » est remplacé par le caractère utilisé dans votre version de Transformer.
Voir également « fichier .mdl » (p. 223)

fichier .qy?
Fichier temporaire qui contient les entrées de point de reprise de chaque étape importante du pro-
cessus de création de cubes. Étant donné que ce fichier est supprimé lorsque le processus se ter-
mine normalement, la présence d'un fichier .qy? indique que Transformer s'est arrêté de façon
inattendue. Le point d'interrogation (?) de l'extension .qy? est remplacé par le caractère de la ver-
sion de Transformer utilisée.

fichier d'administration de sécurité de Cognos (.csa)


Fichier utilisé par Access Manager pour stocker les informations de connexion. Le fichier, dont
l'extension est .csa, gère les informations de connexion du serveur d'annuaire et du fichier .lae ; il
gère aussi le serveur d'annuaire configuré pour être actif et les détails de l'état des nœuds dans
l'arborescence des répertoires. L'outil Access Manager - Assistant de configuration peut utiliser un
fichier .csa pour définir automatiquement les informations de configuration d'exécution.

fichier de cube (.mdc)


Voir également « cube » (p. 217) ou « fichier MDC » (p. 224).

fichier de définition d'interrogation d'Impromptu (.iqd)


Fichier créé par Impromptu et qui contient la définition d'une interrogation de base de données.

fichier de modèle exporté (.mdl)


Reportez-vous à la section « fichier .mdl » (p. 223).

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 223


fichier de rapport transférable de PowerPlay (.ppx)
Format de fichier qui peut être lu par toutes les applications clients de PowerPlay. Vous pouvez
créer des fichiers .ppx dans PowerPlay pour Windows et PowerPlay pour Excel.

fichier de texte à zones délimitées


Fichier contenant des données texte dans lequel les zones de chaque enregistrement sont séparées
(délimitées) par un caractère spécifique, tel qu'une virgule ou une tabulation.

fichier de texte à zones fixes


Fichier qui contient des données texte alignées dans des colonnes de longueur fixe.

fichier en format PDF


Fichier qui garde la mise en forme du document original. L'utilisateur peut afficher et imprimer un
fichier .pdf sans que l'application d'origine ou les polices de caractère soient installées sur son
ordinateur.

fichier local d'exportation d'authentification (.lae)


Source de données d'authentification dans Access Manager, indépendante d'un serveur d'annuaire
et pouvant être utilisée pour :
• authentifier les utilisateurs autonomes qui ne peuvent pas l'être par l'intermédiaire d'un réseau
(version d'exécution),
• mettre à jour indirectement les données d'authentification d'un utilisateur (version d'exécu-
tion),
• transférer des données d'authentification entre des espaces-noms (version d'administration),
• définir une organisation pour utiliser Access Manager sans serveur d'annuaire (version
d'administration).

fichier MDC
Fichier de Cognos qui représente un cube. Le fichier peut contenir des données et servir de fichier
pointeur vers une source OLAP tierce.

fichier PDF
Reportez-vous à la section « fichier en format PDF » (p. 224).

fichier pointeur
Fichier .mdc qui contient des informations sur la source OLAP tierce et qui stocke les informations
de connexion qui désignent cette source.

filtre
Dans les rapports, sélection d'une catégorie dans un dossier de ligne de dimension à inclure dans
un rapport. Par exemple, au lieu d'afficher l'intégralité des ventes, il est possible de visualiser les
ventes pour une région, une gamme de produits ou un marché démographique spécifique sans
pour autant supprimer des données du rapport.
Dans Transformer, voir « retrait » (p. 233).

fonction
Calcul prédéfini qui prend au moins une valeur, effectue une opération et donne une valeur en
retour.

fonction de date relative


Fonction préétablie, définie par les propriétés d'une catégorie de date relative dans une dimension
de date et qui détermine les catégories associées.
Une catégorie de date relative peut, par exemple, utiliser la fonction de date relative Année à ce
jour pour générer les catégories principales qui lui sont associées.

224 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


fonction de sommaire
Méthode utilisée pour récapituler les valeurs des mesures dans l'arborescence des catégories. L'uti-
lisateur peut sélectionner les paramètres de la fonction de sommaire dans la feuille de propriétés de
la mesure.
Voir également « consolidation » (p. 217).

graduations
Petites lignes qui coupent perpendiculairement un axe à la façon des graduations sur une règle.

graphique
Dans PowerPlay, type de diagramme ou de représentation graphique.
Il est possible de modifier le type de graphique ou d'insérer un autre graphique dans le même rap-
port.

graphique à barres groupées


Graphique qui regroupe les informations semblables et compare les récapitulatifs et les catégories.

graphique à barres multiples


Graphique qui fait ressortir les tendances et les cycles, les compare, tout en reflétant les relations
entre des variables. Il affiche également les analyses sur des périodes et les relations entre des
variables.

graphique à barres simples


Graphique qui affiche un changement sur une période donnée, qui oppose deux variables ou plus
et qui révèle les tendances et les irrégularités sous forme de barres.

graphique à barres superposées


Graphique qui affiche les proportions relatives des parties à un tout et la relation qui existe entre
les parties sous forme de barres superposées.

graphique à courbe simple


Graphique qui affiche un changement sur une période donnée, qui oppose deux variables ou plus
et qui révèle les tendances et les irrégularités sous forme de courbes.

graphique circulaire
Graphique qui affiche la relation des parties au tout. Ce type de graphique peut, par exemple,
illustrer la part du budget d'un service dédiée aux fournitures de papier.

graphique de corrélation
Graphique qui indique les valeurs de deux mesures aux fins de comparaison. Les barres représen-
tent une mesure et une ligne représente l'autre mesure. Au moins deux mesures sont nécessaires
pour utiliser ce type de graphique.

graphique de nuage de points


Graphique qui compare deux mesures. Au moins deux mesures sont nécessaires pour utiliser effi-
cacement ce type de graphique.

graphique imbriqué
Représentation graphique de données imbriquées. L'utilisateur peut afficher plusieurs diagrammes
qui représentent les lignes et les colonnes externes d'un graphique. Dans PowerPlay pour Win-
dows, cette option n'est pas disponible pour les graphiques à barres horizontales.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 225


grille des dimensions
Tableau qui présente le modèle de Transformer sous forme de lignes et de colonnes. Les colonnes
d'une grille des dimensions représentent des dimensions comme Dates, Produits et Ventes par
région. Les lignes de la grille représentent les niveaux à l'intérieur des dimensions tels que les
années, les mois et les jours pour une dimension de date, ou est, ouest, nord et sud pour une
dimension de région.

groupe de cubes
Ensemble de cubes similaires générés dans Transformer. Chaque groupe de cubes se rapporte à un
seul niveau dans une dimension du modèle. Chaque membre du groupe se rapporte à l'une des
catégories du niveau.

groupe de cubes
Reportez-vous à la section « groupe de cubes » (p. 226).

identificateur de l'objet
Dans Transformer, valeur numérique unique du modèle qui identifie une catégorie. Elle s'affiche
dans la barre de titre de la feuille des propriétés de la catégorie lorsque l'utilisateur coche la case
Identificateur de l'objet dans l'onglet Titres de la boîte de dialogue Préférences. Transformer
génère ce code lors de la création de la catégorie.
Voir également « code de catégorie » (p. 216), « libellé de catégorie » (p. 227), « valeur
source » (p. 237) et « catégorie spéciale » (p. 216).

incorporer
Insertion, dans une application donnée, d’informations créées dans une autre application. Une fois
incorporées, les données sont des objets OLE.
Il est possible d'incorporer des objets dans un rapport PowerPlay ou d'incorporer un rapport
PowerPlay dans une autre application qui reconnaît les objets OLE.
Voir également « lier » (p. 227).

indicateurs de performance
Reportez-vous à la section « mesure » (p. 228).

interrogation
Informations décrivant un fichier ou une table source. Les informations sur les interrogations sont
contenues dans le modèle de Transformer. Les propriétés de l'interrogation permettent de savoir
où et sous quelle forme les données sont conservées. Une interrogation ou une source de données
s'affiche sous la forme d'une icône de cylindre dans la liste des sources de données.
Les sources de données peuvent être de structure ou de transaction.

isolement
Catégorie créée manuellement dans un niveau manuel et qui est désignée comme catégorie mère
des catégories récemment générées. La catégorie d'isolement doit d'abord être désignée dans le
diagramme des dimensions.
Voir également « isolement d'origine » (p. 226).

isolement d'origine
Catégorie créée par Transformer pour servir de catégorie mère à de nouvelles catégories dont
l’ancêtre n’est pas bien défini en raison d’un manque d’informations contextuelles.
Si, par la suite, des informations supplémentaires sur les catégories ancêtres des nouvelles catégo-
ries sont disponibles, Transformer connecte automatiquement les catégories à leurs ancêtres légiti-
mes.
Implicitement, l'attribut omission des catégories d'isolement d'origine est activé.

226 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


item
Représentation d'un attribut, d'un filtre ou d'une demande dans un pack. Les items attribut qui se
trouvent dans un sujet sont basées sur les attributs de l'entité à laquelle le sujet fait référence. Il est
également possible d'ajouter des items qui font référence aux attributs d'autres entités, dans la
mesure où ils sont reliés sans équivoque à l'entité principale.
Les modifications apportées à l'item d'un pack n'ont pas d'incidence sur l'objet sous-jacent dans le
modèle de gestion.

légende
Liste explicative des catégories du rapport. Affiche le nom de la catégorie et la couleur représen-
tant les données associées. Les tableaux, les graphiques à barres simples, les graphiques à courbe
simple et les graphiques à barres 3-D n'ont pas de légende.

libellé
Nom d'une ligne, d'une colonne ou d'une couche.

libellé de catégorie
Nom donné à une catégorie.
Voir également « catégorie » (p. 214), « code de catégorie » (p. 216), « identificateur de
l'objet » (p. 226), « valeur source » (p. 237) et « catégorie spéciale » (p. 216).

lier
Connexion d'un objet incorporé à l'application dans laquelle il a été créé. Lorsque des modifica-
tions sont apportées au fichier source, elles se répercutent dans le fichier où est enregistré l'objet
incorporé. Les informations liées peuvent être mises à jour manuellement ou automatiquement.
Voir également « OLE (liaison et incorporation d'objets) » (p. 229).

ligne
Catégorie qui affiche des informations connexes dans une liste horizontale.

ligne des dimensions


Dans PowerPlay et PowerPlay pour Excel, une ou plusieurs lignes qui affichent les catégories de
chaque dimension permettant de filtrer les données pour le rapport actif.
Dans PowerPlay Web, une ou plusieurs lignes qui affichent les catégories permettant de filtrer les
données de chaque dimension dans un cube. Dans un navigateur Web, elle se situe au-dessus du
graphique.
Dans Transformer, ce terme désigne la ligne des noms de dimensions qui s'affiche en haut de la
fenêtre Grille des dimensions ou juste en dessous des boutons d'options Mesures et Sources de
données dans la fenêtre Afficher la portée.

liste
Fenêtre qui affiche les noms de toutes les sources de données, les mesures, les objets de cube ou les
classes d'utilisateurs d'un modèle.

macro
Séquence d'instructions personnalisées (« macro-commandes ») qui peuvent être exécutées par les
applications.

marque
Représentation graphique d'un point de données unique dans un graphique. Seuls les graphiques
de corrélation, à courbes multiples, à nuages de points et à courbe simple peuvent contenir des
marques.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 227


MDL
Acronyme de « Model Definition Language » (langage de définition de modèle); langage proprié-
taire qui duplique les fonctionnalités de l'interface utilisateur de Transformer. MDL est compatible
avec les différentes versions de Transformer. Les fichiers de modèle de Transformer qui sont for-
matés pour l'exportation ont l'extension .mdl.

menu de dimension
Dans PowerPlay et PowerPlay pour Excel, menu qui s'affiche quand l'utilisateur clique sur un dos-
sier de dimension. Un menu de dimension peut servir à filtrer des informations inutiles. Lorsque
l'utilisateur sélectionne une catégorie dans le menu, le niveau de dimension est modifié, tout
comme les valeurs du rapport.

mesure
Indicateur de performances clé quantifiable utilisé pour déterminer la réussite d'une entreprise.
Par exemple, les mesures peuvent être : Revenu, Revenu par employé et % de marge bénéficiaire.

mesure calculée
Mesure dont les valeurs sont calculées à partir d'autres mesures, de mesures calculées, de fonctions
ou de constantes numériques dans une équation arithmétique.
Voir également « mesure » (p. 228).

mesure d'état dans le temps


Mesure qui représente l'état d'un système à un moment donné.
Une mesure d'état peut, par exemple, afficher le nombre d'employés d'une société au début de
chaque mois ou le solde d'un compte bancaire à un jour donné de chaque semaine. Ce type de
mesure se distingue des mesures de transaction telles que le montant d'une vente.

métadonnées
Données à propos de données. Par exemple, les noms de colonnes, les types de données et la taille
d'une source de données sont toutes des métadonnées à propos d'une source de données.

mise à jour incrémentielle


Recréation d'un cube en ne mettant à jour qu'une partie des données. La mise à jour incrémen-
tielle permet d'ajouter de nouvelles données à un cube sans avoir à le recréer dans son intégralité.
Les anciennes données sont conservées.

mise en évidence des exceptions


Dans PowerPlay, mise en forme appliquée lorsque les informations du rapport répondent aux con-
ditions de la définition d'exception personnalisée ou de la sensibilité pour la détection des excep-
tions automatiques.

modèle
Dans Transformer, représentation multidimensionnelle d'une entreprise ou d'une société compre-
nant les structures et les spécifications pour un ou plusieurs cubes. Les informations sur un modèle
sont conservées dans un fichier modèle portant l'extension .py? (binaire) ou .mdl (texte). Le point
d'interrogation (?) de l'extension .py? est remplacé par le caractère utilisé dans votre version de
Transformer. Le modèle peut être traité localement ou sur le serveur.

NetInfo
Utilitaire livré avec PowerPlay et installé localement, qui permet de valider les connexions aux
modèles de Transformer basés sur le serveur et de transmettre des commandes à PowerGrid.

niveau
Objet qui contient des attributs implicites ou communs pour toutes ses catégories. Lorsque les uti-
lisateurs passent au niveau inférieur d'une dimension, ils passent d'un niveau à l'autre dans les
catégories.

228 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Dans une grille des dimensions de Transformer, les niveaux de chaque dimension se présentent
sous forme de hiérarchie verticale. Dans un diagramme de dimension, les niveaux sont identifiés
par des zones nommées. Les niveaux source contiennent des catégories d'une colonne source asso-
ciée. Les niveaux manuels contiennent les catégories créées par l'utilisateur.

niveau de convergence
Niveau de jonction d'au moins deux branches de niveaux secondaires.

niveau de date
Niveau d'une dimension de date qui extrait des catégories pour les années, les trimestres, les mois
et les jours à partir des dates de la source de données.
Par exemple, à partir d'une date telle que 19990113 dans la source de données, Transformer peut
générer des catégories de date telles que 1999, Janv. 1999, Tr.1 1999 et 13 janv.

niveau le plus fin


Plus petit niveau d'informations disponible. Par exemple, une catégorie intitulée 1999 est divisée
en quatre trimestres. Les trimestres sont divisés en mois, lesquels sont ensuite divisés en semaines.
Le niveau de détail le plus fin disponible pour cette dimension est le niveau des semaines.
Voir également « catégorie feuille » (p. 215).

niveau manuel
Niveau auquel aucune colonne source n'est associée. Dans les niveaux manuels, les catégories doi-
vent être créées et mises à jour manuellement. Dans la grille des dimensions, les niveaux manuels
sont représentés par une icône en forme de main.

niveau verrouillé
Niveau auquel de nouvelles catégories ne peuvent pas être ajoutées lors de la génération de catégo-
ries. Les enregistrements qui appartiennent à de nouvelles catégories sont supprimés. Une icône de
cadenas s'affiche à chaque niveau. Une dimension peut également être verrouillée.
Voir également « dimension verrouillée » (p. 219).

nom abrégé
Abréviation ou nom codé qui réfère au nom long d'une dimension ou d'une catégorie. Par exem-
ple, le nom long « Tous les produits » peut être représenté par le nom abrégé « Prods ». Les noms
abrégés sont définis dans Transformer.

nom long
Nom exhaustif d'une dimension ou d'une catégorie, souvent accompagné d'un nom court appelé
« nom abrégé ». Par exemple, le nom long « Tous les produits » peut être représenté par le nom
abrégé « Prods ». Les noms longs sont définis dans Transformer.
Voir également « nom abrégé » (p. 229).

objet de cube
Objet dans un modèle qui correspond à un cube. Il contient des spécifications sur la façon de créer
le cube et d'en répercuter l'état après sa création.

objet de cube
Reportez-vous à la section « objet de cube » (p. 229).

OLE (liaison et incorporation d'objets)


Acronyme de « Object Linking and Embedding » (liaison et incorporation d'objets) ; technologie
qui permet aux applications de partager des données par l’intermédiaire d’une connexion établie
par l’utilisateur. L'automatisation OLE permet d'utiliser des objets OLE de plusieurs applications
avec des outils de développement, des langages de macro et d'autres applications qui prennent en
charge cette norme.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 229


Il existe des objets OLE statiques et des objets OLE actifs. Un objet OLE actif est un objet lié qu'il
est possible de mettre à jour. Un objet OLE statique est un objet incorporé qui ne peut pas être
activé.

omission
Masque une catégorie dans une vue de dimension. Dans tous les cubes qui incluent la vue, les des-
cendants immédiats de la catégorie supprimée sont directement reliés à la catégorie ancêtre immé-
diate. Dans le cube, l'utilisateur voit uniquement les catégories ancêtres et descendantes
immédiates de la catégorie omise.
Voir également « exclusion » (p. 221) et « récapitulatif » (p. 232).

opérateur
Symbole qui indique comment traiter les valeurs associées.
• Opérateur arithmétique : effectue une opération arithmétique sur deux parties d'une expres-
sion.
• Opérateur de comparaison : compare une ou plusieurs valeurs.
• Opérateur logique : définit les liens entre deux parties d'une expression.
• Opérateur sur chaîne : relie deux chaînes de caractères.

partition
Sous-cube imbriqué créé par Transformer pour accélérer l'accès aux données.

partition récapitulative
Partition qui contient des valeurs pré-récapitulées pour les catégories de niveaux supérieurs d'une
ou de plusieurs dimensions. Les demandes d'informations qui peuvent être satisfaites à partir de la
partition récapitulative peuvent utiliser les valeurs pré-récapitulées et nécessitent ainsi moins de
calculs au moment de la demande.

passage au niveau inférieur


Opération qui affiche les catégories filles.

passage au niveau supérieur


Dans un rapport de type Explorer de PowerPlay pour Windows, opération qui permet de suppri-
mer les catégories filles et d'ajouter les catégories mères et les catégories sœurs.
Dans un rapport de type Reporter de PowerPlay pour Windows et PowerPlay pour Excel, opéra-
tion qui permet de supprimer les catégories filles du rapport.

Passage aux niveaux inférieurs ou supérieurs


Reportez-vous à la section « passage au niveau inférieur » (p. 230).

période en cours
Catégorie d'une dimension de date utilisée par Transformer pour déterminer la composition des
catégories de date relative de la dimension, le cas échéant. Chaque dimension de date possède sa
propre période en cours.

230 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Si, par exemple, une dimension de date contient une catégorie de date relative intitulée Mois préc.
et que la période en cours est définie à février 1999, Transformer déduit alors que le mois précé-
dent est janvier 1999. Lorsque la période en cours de la dimension change, Transformer met à jour
la catégorie du Mois préc.

pointeur
Dans PowerPlay Enterprise Server, cube mappé ou rapport qui achemine les requêtes à traiter sur
un ordinateur autre que celui sur lequel l'objet est ajouté.

portée de mesure
Grille des dimensions codée par des couleurs et mettant en évidence les relations entre les mesures
et les niveaux au sein d'une dimension.

portée de source de données


Grille des dimensions codée par des couleurs et soulignant les relations entre les dimensions et les
niveaux pour chaque source de données et mesure du modèle.
Voir également « portée de mesure » (p. 231).

PowerGrid
Logiciel de communication utilisé entre les versions de Transformer sous Windows et sous UNIX.

PowerPlay Web Explorer


Application Web utilisée pour l'exploration de données multidimensionnelles. Une des deux appli-
cations qui composent PowerPlay Web.

PowerPlay Web Viewer


Application Web utilisée pour l'affichage de rapports sur demande. Une des deux applications qui
composent PowerPlay Web. PowerPlay Web Viewer convertit les rapports transférables de Power-
Play en format PDF.

pré-récapitulation
Récapitulation des calculs effectués lors de la construction d'un cube.
Voir également « partition récapitulative » (p. 230).

présentation avec retraits


Mise en page des tableaux. Dans la zone des lignes, les catégories des différents niveaux sont affi-
chées verticalement et en retrait.
Voir également « présentation standard » (p. 231).

présentation standard
Mise en page des tableaux. Dans la zone des lignes, les catégories des différents niveaux s'affichent
horizontalement, sans retrait.
Voir également « présentation avec retraits » (p. 231).

prévision
Calcul d'une valeur future basé sur les valeurs actuelles indiquées dans le graphique. Dans Power-
Play, ce genre de calcul permet de prédire les valeurs futures au-delà des données qui s'affichent
dans la fenêtre en cours.

prioriété de calcul
Ordre dans lequel PowerPlay effectue des calculs croisés. Les calculs sont effectués dans l'ordre
suivant :
1. mesure calculée (calcul après sommaire)
2. catégorie calculée

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 231


3. sommaire dynamique
4. sommaire ordinaire (le cas échéant, la conversion de monnaies se fait avant sommaire)

processeur de rapports
Composant de PowerPlay Enterprise Server qui traite les requêtes de rapports et qui génère les
résultats pour PowerPlay Web Viewer.

processeur d'interrogations
Composant de PowerPlay Enterprise Server qui traite les requêtes de cubes et génère les résultats
pour PowerPlay Web Explorer, PowerPlay et PowerPlay pour Excel.

Rang
Action qui consiste à attribuer un chiffre aux valeurs de la ligne ou de la colonne sélectionnée. Il
est possible d'attribuer des chiffres aux valeurs supérieures ou inférieures et de les trier par ordre
croissant ou décroissant.

Rapport
Présentation d'informations sur un sujet donné préparée selon une mise en page définie par un
auteur. Il existe plusieurs types de rapports Cognos, y compris les visualisations, les requêtes
Impromptu et les interrogations CQ.
Dans PowerPlay pour Windows, un rapport contient les plus récentes données provenant d'au
moins un cube, ainsi que des règles de filtrage et de formatage des données. Quand vous ouvrez un
rapport, vous appliquez celui-ci à un cube. Il est possible de stocker un rapport soit en format .ppr
soit en format .ppx.
Dans PowerPlay pour Excel, un classeur Excel peut contenir plusieurs feuilles de calcul et chacune
d'entre elles peut faire référence à un rapport.

rapport de type Explorer


Un rapport créé qui affiche un niveau d'une dimension dans chaque ligne et chaque colonne. Il est
possible d’ajouter d'autres niveaux des mêmes dimensions ou d'autres dimensions en tant que
catégories imbriquées.
Voir également « rapport de type Reporter » (p. 232).

rapport de type Reporter


Dans PowerPlay, rapport flexible qui permet d’ajouter les éléments suivants :
• des catégories simples provenant de différents niveaux de la même dimension,
• des catégories provenant de différentes dimensions,
• des catégories imbriquées provenant de la même dimension ou de dimensions différentes.
Voir également « rapport de type Explorer » (p. 232).

rapport standard
Rapport enregistré qui est actualisé chaque fois qu’il est ouvert pour tenir compte des change-
ments apportés au cube ou aux données du cube. Un rapport standard contient des informations
spécifiques, telles que des définitions de sous-ensemble.

récapitulatif
Calcule la somme de toutes les catégories descendantes d'une catégorie donnée et omet les descen-
dants.
Voir également « exclusion » (p. 221).

232 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


recherche dans un rapport
Recherche des données dans un rapport à l'aide de correspondance dans les motifs et de chaînes
génériques. L'utilisateur peut effectuer une recherche dans une couche ou dans toutes les couches
et dans les libellés de lignes, de colonnes ou de couches.

régression
Fonction statistique qui produit une courbe adaptée à la croissance logarithmique. Une courbe de
régression logarithmique peut être ajoutée à un graphique dans PowerPlay. La régression est utili-
sée de façon optimale lorsqu'elle représente la croissance d'une mesure par rapport à une dimen-
sion de date.

répertoire de source de données


Répertoire dans lequel Transformer recherche les fichiers source utilisés dans un modèle. L'utilisa-
teur peut définir le répertoire source des données dans l'onglet Répertoires (boîte de dialogue Pré-
férences).

restrictions selon les valeurs


Définition de sous-ensemble évolué créée à l'aide de la boîte de dialogue Restrictions selon les
valeurs. Il est possible de limiter les mesures sélectionnées aux valeurs les plus élevées ou les plus
basses ou à un intervalle de valeurs.
Voir également « définition de sous-ensemble de recherche dans un cube » (p. 218), « définition
de sous-ensemble d'une catégorie » (p. 218) et « définition de sous-ensemble évolué » (p. 218).

retrait
Dans Transformer, omission d'une catégorie et de toutes les données associées à la catégorie et à
ses descendants à partir d'une vue des dimensions ou d'une vue de classe d'utilisateurs. Cette caté-
gorie ainsi que ses descendants ne sont pas générés dans les cubes qui utilisent la vue des dimen-
sions. La catégorie demeure dans le modèle.
Dans les versions de Transformer antérieures à 6.6, cette commande s'appelait « filtre ».

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 233


rôle
Description de l'association entre un élément d'un modèle et une source de données. Par exemple,
une association peut comprendre le rôle source « numéro de produit » et le rôle libellé « nom de
produit ». Dans ce cas, la valeur de la catégorie source fait référence au numéro de produit et le
libellé de catégorie fait référence au nom du produit.
Voir également « association » (p. 213).

serveur d'annuaire
Base de données spécialisée qui stocke les attributs des utilisateurs, les classes d'objets et d'autres
informations de type schéma sous forme de hiérarchie. Utilisé par Access Manager pour stocker et
gérer les données relatives aux utilisateurs et aux classes d'utilisateurs.

sommet
Vue des dimensions qui omet les ancêtres et les soeurs d'une catégorie. La catégorie de base dans la
vue des dimensions est la catégorie au sommet. Dans un cube créé à partir de cette dimension ou
de cette vue de classe d'utilisateurs, les utilisateurs ne voient que la catégorie au sommet, ses caté-
gories descendantes, et les catégories spéciales qui s'y rapportent.
Il n'est possible d'attribuer un sommet qu'aux diagrammes de vue.
Voir également « retrait » (p. 233).

source de données
Dans PowerPlay et PowerPlay pour Excel, emplacement à partir duquel les informations sont
extraites pour un rapport. La source peut être un cube, créé par Transformer (fichier .mdc) ou un
cube créé par Microsoft PivotTable Services (fichier .cub).
Dans Transformer, interrogation ou fichier utilisé pour remplir un modèle.

source de données de structure


Reportez-vous à la section « table de dimensions » (p. 235).

source de données de transaction


Reportez-vous à la section « table de faits » (p. 235).

sous-dimension
Arborescence de catégories comportant des niveaux indépendants des niveaux de dimension. Une
sous-dimension peut fournir différents détails ou différents niveaux de détail pour les catégories
d'un niveau. Elle peut prendre en charge une branche secondaire de niveaux.

sous-ensemble
Groupe de catégories créé pour isoler les informations ayant des critères communs. L'ajout d'une
définition de sous-ensemble à un rapport crée un sous-ensemble.
Voir également « définition de sous-ensemble évolué » (p. 218), « définition de sous-ensemble de
recherche dans un cube » (p. 218), « restrictions selon les valeurs » (p. 233) et « définition de
sous-ensemble d'une catégorie » (p. 218).

234 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


style
Ensemble d'options de mise en forme appliquées à des catégories sélectionnées ou à une définition
d'exception personnalisée.

sujet
Représentation d'une entité dans un pack. L'utilisateur peut spécifier les chemins des interroga-
tions de façon explicite pour chaque item attribut dans un sujet.
Les modifications apportées à un sujet dans un pack n'ont pas d'incidence sur l'entité sous-jacente
dans le modèle de gestion.

synchronisation
Processus de transmission des informations entre un modèle client et un modèle serveur de sorte
que les modèles soient identiques. Les deux fichiers modèles doivent être au format .py?. Le point
d'interrogation (?) de l'extension « .py? » est remplacé par le caractère utilisé dans votre version
de Transformer. La synchronisation s'effectue lors de chaque connexion à un modèle serveur à
partir de la version Windows de Transformer.

table de dimensions
Selon la conception de schémas en étoile, source de données qui contient des colonnes qui corres-
pondent aux niveaux et aux catégories afin de créer une dimension dans un modèle de Transfor-
mer. Ce concept est également désigné par le terme « source de données de structure » parce qu'il
définit la structure du modèle. Une table des dimensions, contrairement aux tables de faits et aux
sources de données de transaction, ne comprend pas de valeurs de mesures.

table de faits
Selon la conception de schémas en étoile, source de données qui contient des enregistrements qui
fournissent les valeurs de mesures pour les cubes. Connue également sous le nom de « source de
données de transaction ». Les tables de faits, associées à une ou plusieurs tables de dimensions ou
sources de données structurelles, alimentent le modèle de Transformer.

table des monnaies


Table d'informations sur les monnaies qui peut se trouver directement dans Transformer ou être
chargée depuis une source de données externe. Une table de base des monnaies indique la monnaie
implicite du pays sélectionné dans les paramètres régionaux du système d'exploitation, par exem-
ple le franc français. Une table de l'euro contient les taux de conversion fixes utilisés pour conver-
tir des valeurs vers des monnaies nationales des pays de l'UEM, ou l'inverse, en utilisant l'euro
comme monnaie intermédiaire. La table de base et la table de l'euro sont toutes deux nécessaires
après 1998 pour effectuer des conversions entre les monnaies des pays qui ne sont pas membres de
l'UEM et les monnaies des pays qui en sont membres.

tableau croisé
Graphique affichant des données au format tabulaire.

tableau imbriqué
Tableaux qui contiennent des catégories organisées en niveaux multiples le long des lignes, des
colonnes ou des couches. Les catégories des différents niveaux peuvent provenir de différentes
dimensions.
Dans les rapports de type Explorer, l'utilisateur peut choisir les catégories qui remplacent les
niveaux existants ou ajouter des catégories comme nouveaux niveaux imbriqués.
Dans les rapports de type Reporter, l'utilisateur peut ajouter des catégories imbriquées à des
niveaux existants ou les ajouter au rapport comme nouveaux niveaux. Des catégories imbriquées
peuvent être ajoutées n'importe où. L'utilisateur peut ajouter une catégorie imbriquée à toutes les
catégories d'un niveau ou seulement à certaines catégories d'un niveau.
Voir également « catégorie imbriquée » (p. 215).

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 235


tableur
Feuille de calcul qui contient des intervalles nommés qui deviennent les colonnes du modèle lors
de leur importation dans Transformer.
Voir également « base de données de tableur » (p. 213).

tendance
Méthode de prévisions basée sur la technique de régression linéaire utilisée pour effectuer des pré-
visions en série chronologique. Les prévisions de tendances sont particulièrement fiables quand les
facteurs déterminants de l'entreprise ont une incidence linéaire sur les mesures.

trait connecteur
Ligne qui relie une valeur au secteur qu'elle représente dans un graphique circulaire.

Transformer sous UNIX


Version de Transformer qui tourne sous un ordinateur UNIX. Il est possible de générer des catégo-
ries et des cubes sur un serveur à partir d'une ligne de commande ou des commandes émises dans
Transformer sous Windows.
Voir également « Transformer sous Windows » (p. 236).

Transformer sous Windows


Version de Transformer qui tourne sous le système d'exploitation Windows.
Voir également « Transformer sous UNIX » (p. 236).

tri
Organise les valeurs par ordre numérique ou les libellés par ordre alphabétique. L'ordre du tri
peut être croissant ou décroissant.
Voir également « Rang » (p. 232).

triangulation
Processus de conversion d'une monnaie en une autre en passant par une monnaie intermédiaire.
Cette méthode sert à convertir une monnaie de l'Union monétaire européenne en une autre, ou à
convertir une monnaie autre que celles de l'UME en une monnaie de l'UME.
Par exemple, pour convertir des francs français en lires italiennes, les francs sont d'abord convertis
en euros, puis les euros sont convertis en lires.

type de données
Le format utilisé pour stocker des valeurs dans les sources de données et dans les fichiers de travail
temporaires. Par exemple, si les valeurs source représentent du texte ou des libellés de catégorie
alphanumériques, elles sont stockées en tant que « Texte ».

unicité
Option permettant de spécifier que la valeur source suffit à identifier chaque catégorie du niveau
sans qu'il soit nécessaire de faire référence à ses ancêtres. L'utilisateur doit spécifier que les don-
nées sont uniques lorsqu'un niveau constitue le niveau de convergence pour les branches secondai-
res de niveaux ou lorsque le modèle contient plusieurs sources de données.

valeur de base
Catégorie dont les valeurs servent à calculer des proportions dans les calculs de type Pourcentage
de la base.

valeur de débordement
Valeur qui excède la limite autorisée du type de données de la mesure. Dans un rapport, une valeur
de débordement peut créer une erreur ou retourner une erreur. L'administrateur définit le type de
données de la mesure lors de la création du cube.

236 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


valeur manquante
Valeur qui manque à une catégorie en fonction du contexte en cours ou lorsqu'aucune donnée
n'est disponible. Dans un rapport, les valeurs manquantes s'affichent sous forme de zéros, de la
mention ND (non disponible), de blanc (cellule vide), selon la configuration des mesures dans le
cube.

valeur source
Valeur des données extraite d'un enregistrement de données source et qui sert à identifier ou à
trouver une catégorie.

variable
Symbole représentant une valeur donnée par votre ordinateur ou par PowerPlay. Par exemple, la
variable « date » représente la date du jour. Il est possible d'ajouter une variable de rapport telle
qu'une date à un titre, à un en-tête ou à un pied de page.

ventilation
Processus qui consiste à placer les données récapitulatives dans un niveau, une dimension, ou une
catégorie. Les valeurs peuvent être ventilées en tant que constantes ou proportionnellement à une
autre mesure.

vue
Dans PowerPlay, mode d'affichage d'un rapport : Normal, Page entière ou Largeur de page. L'uti-
lisateur peut combiner les différents modes d'affichage. Le mode Normal, par exemple, peut être
utilisé pour travailler dans le rapport et le mode Page entière ou Largeur de page pour organiser
les parties du rapport.
Dans Transformer, sous-ensemble des niveaux et des catégories d'une dimension. Il est possible
d'utiliser une vue pour créer des cubes. Il existe deux types de vues : les vues des dimensions et les
vues de classes d'utilisateurs.
Voir également « graphique » (p. 225).

vue de classe d'utilisateurs


Vue qui utilise des opérations telles que récapitulatif, exclusion, retrait et sommet afin de limiter
l'accès à un cube aux membres d'une classe d'utilisateurs donnée.
Voir également « vue des dimensions » (p. 237).

vue des dimensions


Sous-ensemble d'une dimension utilisé pour créer des cubes qui ne contiennent que des aspects
sélectionnés des données représentées par le modèle complet. Par exemple, une vue basée sur des
pays ou des régions spécifiques serait utile pour s'assurer que les utilisateurs ne voient que les don-
nées qui leur sont pertinentes.

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 237


238 Cognos PowerPlay(R) pour Windows
Index

Entrées numériques modification des couleurs, 154


modification des motifs, 154
80/20
mosaïques, 155
Suppression, 28
nuage de points, 163
plusieurs graphiques, 131, 132
A Redimensionnement, 131
abrégé réorganisation, 155
nom de dimension, 141 rotation, 157
accès sous-ensembles, 50
cubes distants, 186 Suppression, 131
cubes protégés, 11, 186 traits connecteurs dans des graphiques circulaires, 160
accès au détail utilisation pour comparaison, 128
autres applications, 75 valeurs dans des graphiques, 135
cube, 75 valeurs nulles sous forme de blancs, 152
définition, 213 ajout
détails, 79 affichage, 135
du niveau des transactions, 207 catégories, 17, 24, 61
niveaux de transaction, 78 catégories calculées, 121
par une macro, 79 catégories classées, 81
PowerPlay, 75 catégories imbriquées, 19
vers d'autres cubes, 207 Colonnes, 19, 119
vers Impromptu, 75, 78, 207 couches, 24, 119
accessibilité détails supplémentaires dans un cube, 207
aperçu de solution de rapport, 30 en-têtes, 143
activer images, 145
définition, 213 Lignes, 19, 119
affichage pieds de page, 143
affichage, 134 titres, 143
affichage de plusieurs graphiques, 132 types de graphiques, 131
affichage de plusieurs types, 131 valeurs, 135
affichage des marques, 158 Ajustement
affichage des valeurs, 135 rapports sur une page imprimée, 172
ajout de courbes statistiques, 136 algorithme de Burg
application de fonds, 154 prévision, 212
barres d'outils, 176 alias
catégories, 25, 26 définition, 213
catégories récapitulatives, 133 alignement
corrélation, 163 libellés et valeurs, 147
courbe en gras dans des graphiques à courbes multiples, analyse
161 dimensions de scénario, 61
définir implicitement, 134 annulation
disposition, 155, 156 longs processus, 187
données en pourcentages, 151 modifications, 193
ensemble d'informations, 129 modifications dans les rapports, 25, 193
en-têtes et pieds de page, 143 application
graphique, 134 définitions d'exceptions personnalisées, 92, 94
graphiques, 128, 134 fonds, 154, 194
graphiques à barres groupées, 129 mise en évidence automatique des exceptions, 93
graphiques circulaires, 129 motifs, 194
identification de tendances, 130 motifs de fond, 142
Impression, 131 styles, 141
marques, 158 arrêt
modification de l'angle, 156

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 239


Index

interruption d'un long processus à l'aide de la touche branches principales de niveaux


[Échap], 187 définition, 214
long processus avant fin, 187 branches secondaires de niveaux, 207
associations définition, 214
définition, 213 brutes
attributs calculs de marges bénéficiaires, 107
définition, 213
automatique C
classement, 82
mise en évidence des exceptions, 89, 93, 189 calcul
tri, 82 définition, 214
automatiquement calculs
extraction de données, 192 addition, 109
mise à jour de rapports, 36 affichage de chaque catégorie, 119
autonome affichage de la moyenne des catégories, 119
exploitation, 181 affichage de la somme des catégories, 119
autorégression affichage des catégories sous forme d'un pourcentage de
définition, 213 leurs catégories mères, 119
axe horizontal affichées sous forme de dièses, 190
définition, 213 affichés sous forme de formules, 190
axe vertical affichés sous forme nd, 190
définition, 213 ajout sous forme de nouvelles catégories, 119
contrôle de la priorité, 124
courbes de régression, 191
B création, 97, 190
barres d'outils cumul,, 103
affichage ou masquage, 176 dans des rapports imbriqués, 97
configuration des boutons, 177 définition en tant que mesures dans un cube, 204
diffusion, 178 dépannage, 190
modification des boutons, 177 division, 99, 104, 107, 109
personnalisation, 176, 177, 195 exponentiation, 114
réinitialisation, 176, 195 fraction, 100, 112
barres de défilement groupés, 122
utilisation avec de grandes quantités de données, 133 marges bénéficiaires, 107
barres de filtre marges contributives, 106
définition, 213 moyenne, 101
basculer multiplication,, 109
entre différents types de rapports, 25 pourcentage, 112
types de rapports, 186 pourcentage cumulatif, 103
bases de données de tableur pourcentage de croissance, 99
définition, 213 pourcentage du total, 100
bénéfices prévision, 115
calcul par salarié, 104 ratios financiers, 104
blancs seuil de rentabilité, 109
affichage des valeurs nulles, 152 sommaire, 123
définition, 214 soustraction, 99, 106, 107, 109
boîte à outils sur des sous-ensembles, 49
bouton Intersection, 189 totaux cumulatifs, 103
personnalisation, 179 valeurs capitalisées, 114
boutons valeurs minimales et maximales, 111
personnalisation, 176, 177 calculs de sommaire
boutons de la barre d'outils, définition, 214
personnalisation, 176 calculs de sous-ensemble
boutons de lancement définition, 214
définition, 178 caractères non valides
branches fichiers .pdf, 167
passage au niveau supérieur, 63 catégorie « Autre »
passer au niveau inférieur, 61 Passage aux niveaux inférieurs, 29
principales, 61, 63 catégories
secondaires, 61 « Autre », 29
branches de niveaux affichage, 25, 26
définition, 214 ajout, 17, 19, 24, 61, 121

240 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Index

branches de niveaux, 42, 44, 45, 46 automatiquement, 82


classement, 81 catégories, 81
combinaison, 23 catégories imbriquées, 85
copie, 25 colonnes ou lignes, 81
définition, 214 liens dans un rapport, 84
dépannage, 29 manuel, 82
filtrage, 66 Rapports, 84
fraction d'une autre, 100 tableaux imbriqués, 85
intersection, 23, 189 valeurs identiques, 84
masquage, 25, 26, 29 classes d'utilisateurs
modification de cube, 206 définition, 216
part de marché, 112 classeur
partagées, 206 définition, 216
Passage aux niveaux inférieurs, 61, 63 publication dans Upfront, 168
remplacement, 24 codes de catégorie
spéciales, 192, 206 définition, 216
Suppression, 29 coefficient de détermination, 211
totalisation, 119 Cognos
tri, 81 site Web, 185
catégories ancêtres CognosScript
définition, 214 définition, 216
catégories calculées collection
ajout, 121 définition, 216
définition, 215 Colonnes
catégories combinées affichage de plusieurs mesures, 70
définition, 216 affichage des récapitulatifs, 26
catégories de branche ajout, 17
définition, 215 ajout de sous-ensembles, 50
catégories de classement ajout sous forme de calculs, 119
définition, 215 changement de niveau, 61, 63
catégories de date relative classement, 81
définition, 215 copie, 25
catégories descendantes déplacement, 159, 194
définition, 215 Échange, 137
catégories directrices flottantes, 159
définition, 215 insertion de blancs, 158
catégories feuilles mise en forme des libellés, 147, 149
définition, 215 totaux, 151
catégories filles tri, 81
définition, 215 colonnes
catégories imbriquées définition, 216
classement, 85 colonnes calculées
définition, 215 définition, 217
tri, 86 combinaison
catégories imbriquées, catégories, 23, 189
tri, 86 commandes de menu de lancement
catégories mères définition, 176
définition, 215 comparaison
catégories partagées, 206 mesures, 128
catégories racines variables, 128
définition, 216 comptes de catégories
catégories sœurs définition, 217
définition, 216 Conception automatique
catégories spéciales, 206 définition, 217
définition, 216 conception de rapports accessibles, 30
cerlocale.xml, 190 conditionnelle
chaînes génériques, 41 format, 89, 94
utilisation lors de la recherche de données, 67 conditions d'utilisation
changement de niveau prévision, 115
accès au détail, 61 configuration
branches secondaires de niveaux, 207 formats des données, 190
classement Préférences, 174

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 241


Index

connexion définitions de sous-ensemble, 38


à des cubes OLAP, 11 définitions de sous-ensemble d'une catégorie, 37, 38
connexions à distance définitions de sous-ensemble de recherche dans un cube,
création, 13 39
modification, 13 définitions de sous-ensemble évolué, 42, 44, 45, 46
modification des numéros de port, 13 macros pour les rapports imprimés, 195
modification des propriétés des délais d'attente, 13 modèles de rapport, 34
modification des types de serveurs, 13 nouveaux rapports à l'aide de cubes locaux, 14
suppression, 13 prévisions, 115
consolidation Rapports, 11
définition, 217 rapports à l'aide de cubes distants, 14
constantes rapports de type Explorer, 186
définition, 217 rapports de type Reporter, 186
Consultation de rapports HTML, 170 sous-ensembles, 50
contrôle styles, 141
priorité de calcul, 124 croissance
Conversion définition, 217
monnaie, 72 cube de contrôle
Rapports, 186 définition, 217
copie cube découpé en partitions de temps
entre les rapports, 25 définition, 217
copyright, 2 Cubes
corrélation accès au détail, 75
affichage, 163 accès distant, 186
affichage des marques dans les graphiques, 158 ajout de détails supplémentaires, 207
mise à l'échelle des mesures dans les graphiques, 163 création d'une définition de sous-ensemble de recherche
couches dans un cube, 39
affichage de plusieurs mesures, 70 dépannage, 197
ajout, 24 déplacement, 196
ajout sous forme de calculs, 119 désactivé, 197
changement de niveau, 24, 61, 63 distantes, 36
copie, 25 enregistrement d'une partie, 182
définition, 217 enregistrement des sous-cubes, 182
déplacement, 24 locales, 35
Échange, 137 mise à jour des sous-cubes, 181, 183
mise en forme des libellés, 147 modification de catégories, 205, 206
modification du contenu, 24 modification de la structure, 206
Suppression, 24 modification des branches de niveaux, 207
totaux, 151 modification des descriptions des données, 208
couleurs modification des mesures, 203, 204
application aux fonds des rapports, 142 modification des monnaies, 208
graphiques, 154 non disponible, 197
courbe simple OLAP, 11
affichage des marques dans les graphiques, 158 options de la ligne de commande, 200
courbes ouverture d'un cube distant, 15
ajout de légendes aux graphiques circulaires, 160 ouverture d'un cube local, 16
courbes multiples protégés, 11
affichage, 161 recherche de données dans les, 67
affichage des marques dans les graphiques, 158 sécurité d'accès, 11, 186
gras, 161 sélection, 11
lignes en gras, 161 cubes
courbes statistiques définition, 217
ajout, 136 cubes distants
linéaires, 136 dépannage, 197
logarithmiques, 136, 191 désactivé, 197
régression, 136, 191 non disponible, 197
courrier électronique ouverture, 15
envoi de rapports, 172 utilisation pour créer un rapport, 14
création cubes locaux
calculs, 97 cube local Microsoft (.cub), 14, 16
connexions à distance, 13 ouverture, 16
définitions d'exceptions personnalisées, 89 utilisation pour créer des rapports, 14

242 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Index

cubes OLAP Fenêtre des dimensions, 186


connexion, 11 filtres de valeurs, 188
cubes protégés Impression, 185, 194, 195
définition, 217 installation de PowerPlay, 186
cumul masquage des données, 25
calculs, 103 mémoire insuffisante, 197
menus implicites, 195
D mise à niveau des versions de rapports, 186
mise en évidence des exceptions,, 189
débordement nombres, 191
valeurs, 28 objets OLE, 193
découpage en partitions performance des rapports, 196
définition, 218 présentation rapide, 185
définition publication dans Upfront, 185
boutons de lancement, 178 Rapports, 193, 196
commandes de menu de lancement, 176 rapports transférables, 185
définition de sous-ensemble d'une catégorie récapitulatifs, 190
définition, 218 sous-ensembles évolués, 188
définition de sous-ensemble de recherche dans un cube tri, 188
utilisation de chaînes génériques, 41 valeurs, 190, 192
définition de sous-ensemble de recherche dans un cube déplacement
définition, 218 colonnes ou lignes, 159, 194
définition de sous-ensemble de restrictions selon les valeurs entre les couches, 24
définition, 233 rapports et cubes, 196
définition de sous-ensemble évolué désactivation
définition, 218 mise en évidence automatique des exceptions, 189
définitions descriptions
modification d'un sous-ensemble, 47 création de définitions de sous-ensemble évolué, 45
définitions d'exceptions personnalisées recherche dans des sous-ensembles, 39
aperçu, 89 détails
application, 92 accès au détail, 78
définition, 221 lignes extérieures, récapitulatifs, 26
définitions de sous-ensemble, 47 niveau de transaction, 78
catégorie, 38 niveau inférieur et supérieur, 61
création, 38 diagrammes
définition, 38 définition, 218
ouverture d'un sous-ensemble, 47 diagrammes des dimensions
définitions de sous-ensemble d'une catégorie définition, 218
création, 38 diagrammes non équilibrés
définitions de sous-ensemble évolué définition, 218
création, 38, 42, 44, 45, 46 dièses
définitions de sous-ensembles dans les calculs, 190
définition, 218 valeurs, 192
demandes différences
définition dans des rapports, 27 entre des catégories, 99
dépannage diffusion
accès aux cubes distants, 186 barres d'outils personnalisées, 178
accès aux cubes protégés, 186 menus personnalisés, 178
annuler, 193 Rapports, 167
barres d'outils implicites, 195 Dimensions
calculs, 190 définition, 61
catégories, 29, 189 division en secteurs, 61
courbes de régression, 191 dossiers, 61
cube non activé, 197 Échange, 61
cube non disponible, 197 mesures sans aucune valeur, 192
cubes désactivés, 197 mise à jour de rapports, 186
cubes mis à jour, 186 noms, 141
cubes non disponibles, 197 partage, 193
déplacement de colonnes ou de lignes, 194 scénario, 61
erreurs, 192 dimensions
exceptions personnalisées, 92 définition, 219
exceptions personnalisées et styles, 194 dimensions de date

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 243


Index

définition, 219 définition, 220


utilisation dans les rapports, 205 enregistrement
dimensions de date personnalisées cube local Microsoft (.cub), 182
définition, 219 exceptions personnalisées et styles, 194
dimensions de scénario partie d'un cube, 182
analyse, 61 Rapports, 193
dimensions partagées rapports transférables, 167, 185
définition, 219 enregistrements de formats monétaires
dimensions verrouillées définition, 220
définition, 219 enregistrements doubles
disposition définition, 220
affichage, 155 ensembles de catégories
division définition, 220
par zéro, 28 en-têtes
division en secteurs ajout, 143
ajout de catégories, 17 définition de valeurs implicites, 143
ajout de catégories imbriquées, 19 insertion des numéros de pages, 195
ajout de couches, 24 en-têtes de niveau
définition, 219 définition, 220
échange des lignes, colonnes et couches, 137 envoi
données par courrier électronique, 172
classement, 81 Rapports, 196
Exceptions, 89 erreurs
exploration, 187 dans les cellules, 192
extraction automatique, 192 message lorsqu'une opération nécessite plus de ressources
masquées, 25 que celles disponibles, 197
Mise en évidence, 89, 91, 94 messages apparaissant lors du changement de type de rap-
mise en forme des graphiques, 153 port, 186
représentation graphique de grandes quantités, 133 mise à jour de rapports, 186
Suppression, 28, 29 espaces-noms
tri, 81 définition, 220
données éparses Exceptions
définition, 219 application, 92, 93, 94
dossier des mesures création, 89
définition, 219 définitions personnalisées, 89, 91, 189
dossiers dépannage, 92, 189
Dimensions, 61 Mise en évidence, 89, 92, 189
duplication mise en évidence à l'aide de macros, 89
Rapports, 25 mise en évidence automatique, 89, 93
valeurs implicites, 91
E exceptions automatiques
définition, 221
Échange exceptions personnalisées
Colonnes, 137 enregistrement, 194
couches, 137 exclusion
Dimensions, 61 définition, 221
Lignes, 137 exécution
échange calculs, 97
définition, 220 exercices
échelles de temps financiers, 192
définition, 220 exercices financiers
écran de titre invisible durée, 192
options de la ligne de commande, 199 exploitation en mode autonome
effacement aperçu, 181
Mise en évidence, 89 exploration
Éléments informations, 75
publication dans Upfront, 168 Exportation
éléments Rapports, 57
définition, 220 expressions
En termes d'unités définition, 221
marges contributives, 106
enfants

244 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Index

F fichiers de modèle exporté


définition, 223
fenêtre des catégories
fichiers de rapport transférable de PowerPlay (.ppx)
définition, 221
définition, 224
Fenêtre des dimensions
fichiers de texte à zones délimitées
dépannage, 186
définition, 224
fermeture, 17
fichiers de texte à zones fixes
ouverture, 17
définition, 224
personnalisation de la boîte à outils, 179
fichiers de texte ASCII délimité, 58
fenêtre des dimensions
fichiers en format PDF
définition, 221
définition, 224
fenêtre des sous-ensembles
fichiers locaux d'exportation d'authentification (.lae)
définition, 222
définition, 224
fenêtres Explication
fichiers pointeurs
définition, 222
définition, 224
feuilles de calcul PowerPlay
filtrage
définition, 222
catégories, 66
fichier .ppr
données, 61
définition, 223
par description, 45
fichier de définition d'interrogation d'Impromptu (.iqd)
par nom, 45
définition, 223
par valeur, 46
fichiers
Filtres
Exportation, 57
application aux rapports, 193
incorporation, 55
création, 66
fichiers .csa
Suppression, 67
définition, 222
utilisation pour explorer les données, 61
Fichiers .csv, 58
valeurs, 188
fichiers .cub
filtres
enregistrement, 182
définition, 224
ouverture, 14, 16
flottantes
fichiers .ini, 178
colonnes et lignes, 159
fichiers .iqd, 222
fonctions
définition, 222
définition, 224
fichiers .lae
fonctions de date relative
définition, 223
définition, 224
fichiers .log
fonctions de sommaire
définition, 223
définition, 225
fichiers .mdc
fonds
définition, 224
application aux graphiques, 154
fichiers .mdl
application de motifs, 142
définition, 223
application de motifs aux rapports, 142
fichiers .mdp
dans des graphiques, 194
définition, 223
dans les rapports, 194
fichiers .mnu, 175, 178
motifs, 142
fichiers .pdf
Format, 147
définition, 224
données, 147
fichiers .ppx
libellés, 147
définition, 223
libellés de colonne, 147
enregistrement de rapports, 167
monnaie, 72
fichiers .py?
Rapports, 139, 147, 153
définition, 223
titres des axes, 149
fichiers .qy?
format
définition, 223
application de définitions d'exceptions personnalisées, 92
fichiers ASC, 58
application de la mise en évidence automatique des excep-
fichiers CSV, 58
tions, 93
fichiers d'administration de sécurité de Cognos (.csa)
données exceptionnelles, 89
définition, 223
données exceptionnelles personnalisées, 94
fichiers de cube (.mdc)
formats
définition, 223
données, 190
fichiers de cubes locaux Microsoft
formats des données, 190
enregistrement, 182
configuration, 190
ouverture, 14, 16
formules

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 245


Index

algorithme de Burg, 212 affichage des libellés et des légendes, 160


auto-régression, 212 ajout de traits connecteurs aux graphiques, 160
courbes de régression, 191 définition, 225
création, 97 modification, 156
croissance, 211 rotation des graphiques, 157
prévision, 211 graphiques complexes
tendance, 211 voir graphiques imbriqués, 160
graphiques de corrélation
G définition, 225
graphiques imbriqués
gains affichage des libellés et des légendes, 160
calcul par action, 104 définition, 225
graduations sélection, 132
définition, 225 gras
graphiques courbe d'un graphique à courbes multiples, 161
affichage de l'ensemble des données, 129 grille des dimensions
ajout de courbes statistiques, 136 définition, 226
angle des graphiques, 156 groupés
barres, 156 calculs, 122
branches de niveaux, 207 groupes de cubes
catégories d'un cube, 205, 206 définition, 226
changement des types de graphiques, 134
couleurs, 154
courbes statistiques, 136 H
définition, 225 HTML
descriptions dans un cube, 208 publication de rapports au format, 169
données, 193
échange des colonnes, 137 I
échange des colonnes, couches et lignes, 137
échange des couches, 137 identificateurs d'objet
échange des lignes, 137 définition, 226
grandes quantités de données, 133 identification
graphique circulaire, 156 données dans des cubes, 39, 45, 67
imbriqués, 132 données dans les rapports, 67
insertion, 145 Exceptions, 89
libellés, 147 tendances, 130
libellés de récapitulatifs, 150 images
marques dans les graphiques, 158 insertion, 145
mesures, 70, 203, 204 imbriqués
modification, 134 catégories, 19
monnaies disponibles, 208 Tableaux, 19
motifs, 154 Impression, 195
structure d'un cube, 206 affichage, 131
styles, 141 aperçu, 195
graphiques à barres parties sélectionnées, 185
modification, 156 plusieurs pages, 185
graphiques à barres 3D plusieurs rapports, 195
rendre transparentes les barres, 165 problèmes, 194, 195
rotation, 157 rapport sur une seule page, 194
graphiques à barres groupées Rapports, 194, 195
définition, 225 rapports contenant une grande quantité de données, 171
graphiques à barres multiples rapports sur une page imprimée, 172
définition, 225 Impromptu
graphiques à barres simples accès au détail, 75, 207
définition, 225 inclinaison
graphiques à barres superposées angle des graphiques, 156
définition, 225 incorporation
graphiques à courbe simple objets, 51, 55, 56
définition, 225 objets OLE, 193
graphiques à nuage de points incorporer
définition, 225 définition, 226
graphiques circulaires indicateurs
performances, 69, 70, 71

246 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Index

indicateurs de performance totaux, 151


définition, 226 tri, 81
informations lignes
Suppression, 28, 29 définition, 227
insertion lignes de quadrillage
images, 145 masquer dans des rapports, 162
lignes ou colonnes en blanc, 158 lignes des dimensions
installation de PowerPlay utilisation, 187
dépannage, 186 limites
intégration produit, 209
PowerPlay avec d'autres applications, 51 linéaires
interrogation courbes statistiques, 136
définition, 226 listes
intersection définition, 227
catégories, 23, 189 logarithmiques
isolements courbes statistiques, 136
définition, 226 long
isolements d'origine nom de dimension, 141
définition, 226
items M
définition, 227
macros
création pour les rapports imprimés, 195
L définition, 227
lancement mise en évidence des données exceptionnelles, 89
PowerPlay, 186 utilisation d'un bouton de la barre d'outils, 178
légendes utilisation d'une commande de menu, 176
ajout de lignes aux graphiques circulaires, 160 utilisation pour mettre en évidence les exceptions person-
dans des graphiques circulaires, 160 nalisées, 94
définition, 227 manquantes
liaison, 193 suppression de valeurs, 28
objets, 51, 52, 53 valeurs, 28, 152
objets OLE, 193 manuel
libellés classement, 82
dans des graphiques circulaires, 160 mise à jour de rapports, 36
définition, 227 mise en évidence des exceptions,, 89
Format, 147 tri, 82
graphiques, 147, 150 manuels
mise en retrait, 149 accès en ligne, 187
récapitulatif, 150 marges
renommer, 147 calculs, 106, 107
libellés de catégorie marques
définition, 227 dans des graphiques, 158
lier définition, 227
définition, 227 masquage
rupture de l'objet source, 55 barres d'outils, 176
ligne des dimensions catégorie de classement, 81
définition, 227 catégories, 25, 26, 29
Lignes données, 25
affichage de plusieurs mesures, 70 grilles d'un rapport, 162
affichage des récapitulatifs, 26 masquées
ajout, 17, 81 données, 25
ajout de sous-ensembles, 50 MDL (Model Definition Language, langage de définition de
ajout sous forme de calculs, 119 modèles)
changement de niveau, 61, 63 définition, 228
classement, 81 mémoire
copie, 25 dépassement, 197
déplacement, 159, 194 menu de dimension
Échange, 137 définition, 228
flottantes, 159 menus
insertion de blancs, 158 ajout de commandes, 175
mise en forme des libellés, 147, 149 création, 175, 179

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 247


Index

diffusion, 178 monnaie


personnalisation, 175, 195 Conversion, 72
réinitialisation, 175, 195 Format, 72
mesures graphiques, 208
aucune valeur dans les dimensions, 192 mosaïques
comparaison, 128 affichage, 155
comptant les enregistrements, 204 motifs
définition, 69, 228 application, 142, 147, 194
définition de calculs, 204 graphiques, 154
graphiques, 70, 192, 203 moyennes
imbriqués, 70 calculs, 101
mise en forme des libellés, 149
modification de la mise en forme, 71 N
nombres, 191
plusieurs, 70 NetInfo
Redimensionnement, 163 définition, 228
valeurs, 191 nettes
ventilation, 203 calculs de marges bénéficiaires, 107
mesures calculées niveau le plus fin
définition, 228 définition, 229
mesures d'état dans le temps niveaux
définition, 228 définition, 228
métadonnées niveaux de convergence
définition, 228 définition, 229
mise à jour niveaux de date
mise à jour manuelle de rapports, 36 définition, 229
objets liés, 53 niveaux manuels
Rapports, 186 définition, 229
rapports standard, 33 niveaux verrouillés
sous-cubes, 181, 183 définition, 229
mise à niveau nom de rapport
Rapports, 186 options de la ligne de commande, 201
Mise en évidence nombres
données exceptionnelles, 89, 92, 93 aperçu avant impression, 195
effacement, 89 erreurs, 191
exceptions à l'aide de macros, 89 modification de la mise en forme des mesures, 71
exceptions automatiques, 93 sous forme de valeurs nulles, 191
exceptions personnalisées, 89, 91, 94 noms
sous-ensembles, 48, 50 dimension, 141
mise en évidence des exceptions noms abrégés
définition, 228 définition, 229
mise en retrait noms de catégories
libellés de récapitulatifs, 149 libellés dans des graphiques imbriqués, 160
mises à jour incrémentielles noms longs
définition, 228 définition, 229
mises en page nuage de points
tableaux, 139 affichage, 163
modèles affichage des marques dans les graphiques, 158
définition, 228 mise à l'échelle des mesures dans les graphiques, 163
ouverture de cubes distants, 36 numéros de port
ouverture de cubes locaux, 35 graphiques, 13
rapport, 34
utilisation de rapports, 35, 36 O
modification objets
annulation, 25, 193 incorporation, 51, 55
connexions à distance, 13 liaison, 51, 52, 53, 193
définitions de sous-ensemble, 47 mise à jour des objets liés, 53
objets incorporés, 56 modification, 53, 56
objets liés, 53 modification des sources liées, 54
types de rapports, 25 objets de cube
mois définition, 229
année de 13 mois, 192 OLE

248 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Index

définition, 229 mise en forme des indicateurs, 71


objets dans les rapports, 193 rapports de type Explorer ou Reporter, 196
omission suivi, 128
définition, 230 périodes
opérateur mois de l'année, 192
définition, 230 périodes de temps
options de déploiement utilisation dans les rapports, 205
définition dans des rapports, 27 périodes en cours
options de la ligne de commande, 199 définition, 230
cube, 200 personnalisation
écran de titre invisible, 199 affichage, 154
nom de rapport, 201 barres d'outils, 176, 177, 195
rapport de type Explorer, 200 boîte à outils, 179
rapport de type Reporter, 200 boutons, 176
ouverture boutons de la barre d'outils,, 176, 177
cubes distants, 15 boutons de lancement, 176, 178
cubes locaux, 16 commandes de menu de lancement, 176
définitions de sous-ensemble, 47 contenu des rapports, 27
fichiers .cub, 14, 16 menus, 175, 179, 195
Rapports, 193 PowerPlay, 173
rapports dans PowerPlay pour Excel, 185 pieds de page
rapports locaux, 16 ajout, 143
définition de valeurs implicites, 143
P insertion des numéros de pages, 195
plus grands
Pages contributeurs au revenu, 111
insertion des numéros de pages, 195 plus petits
paramètres contributeurs au revenu, 111
paramètres régionaux, 190 plusieurs
paramètres régionaux affichage, 131, 132
configuration, 190 plusieurs mesures
paramètres, 190 sous forme de colonnes, 70
part de marché sous forme de couches, 70
calculs, 112 sous forme de lignes, 70
partage pointeur
définitions d'exceptions personnalisées, 91 définition, 231
Dimensions, 193 points d'interrogation
Partage de la ligne des dimensions, 33 valeurs, 192
partitions portée de mesure
définition, 230 définition, 231
partitions récapitulatives portée de source de données
définition, 230 définition, 231
passage au niveau inférieur pourcentage de croissance
définition, 230 calcul, 99
passage au niveau supérieur Pourcentages
branches secondaires de niveaux, 63 affichage de données, 151
définition, 230 du total, 100
détails, 61 part de marché, 112
passage aux niveaux inférieurs ou supérieurs totaux cumulatifs, 103
définition, 230 PowerGrid
passer au niveau inférieur définition, 231
branches secondaires de niveaux, 61 PowerPlay
catégorie « Autre », 29 accès au détail, 75
détails, 61 fonctions, 11
dossiers de dimension, 61 informations produit, 185
PDF intégration avec d'autres applications, 51
caractères non valides, 167 personnalisation, 173
définition des options, 27 spécifications du produit, 209
enregistrement de rapports, 167 PowerPlay Web Explorer
performances définition, 231
dépannage, 196 PowerPlay Web Viewer
indicateurs, 69, 70, 71 définition, 231

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 249


Index

Préférences définition, 232


boîte à outils de la fenêtre des dimensions, 179 rapport de type Reporter
création de menus, 179 options de la ligne de commande, 200
définition, 174 Rapports, 167, 186, 193, 194, 195, 196
paramètres, 173 accessibilité, 30
PowerPlay, 173 ajout de catégories imbriquées, 19
pré-récapitulation ajout de sous-ensembles, 50
définition, 231 amélioration des performances, 196
présentation avec retraits annulation des modifications, 193
définition, 231 application de fonds, 142
présentation rapide changement de types, 25
installation, 185 création à l'aide d'un cube distant, 14
introduction à PowerPlay, 9 création à l'aide d'un cube local, 14
présentations standards définition d'options de déploiement, 27
définition, 231 définition en tant que modèles, 34
prévision dépannage, 196
définition, 231 déplacement, 196
Prévision d'autorégression désactivation des mises à jour automatiques, 36
définition, 116 diffusion, 167
exemple, 117 duplication, 25
Prévision de croissance enregistrement, 185, 193
définition, 116 enregistrement dans des formats transférables, 167
exemple, 117 envoi par courrier électronique, 172, 196
Prévision de tendance évolués, 33
définition, 115 Explorer, 186
exemple, 116 Exportation, 57
prévisions Filtres, 193
autorégression (saisonnier), 116 Format, 139, 147
conditions d'utilisation, 115 Impression, 171, 194, 195
création, 115 impression sur une seule page, 194
croissance (courbée ou ligne courbe), 116 masquer les grilles, 162
exemple d'autorégression, 117 mise à jour manuelle, 36
exemple de croissance, 117 mise à jour standard, 33
exemple de tendance, 116 mise à niveau de la version 5.x à la version 6.x, 186
exemples, 116 nouveau, 14
formule d'autorégression, 212 objets OLE, 193
formule de croissance, 211 ouverture, 16, 193
formule de tendance, 211 ouverture dans PowerPlay pour Excel, 185
formule du coefficient de détermination, 211 paramètres pour l'utilisation d'un sous-cube, 183
formules, 211 passage de Reporter à Explorer, 186
tendance (linéaire ou ligne droite), 115 publication dans Upfront, 168
principales recherche de données dans les, 67
branches, 61, 63 types, 11
priorité de calcul utilisation de sous-cubes, 183
contrôle, 124 utilisation en tant que modèles, 35, 36
priorité des calculs Voir aussirapports accessibles, 30
définition, 231 rapports
processeurs d'interrogations définition, 232
définition, 232 rapports accessibles
processeurs de rapports considérations de conception, 30
définition, 232 rapports de type Explorer
produits affichage de données en pourcentages, 151
affichage de l'ensemble des données, 129 ajout de catégories, 17
propriétés des délais d'attente copie, 25
modification dans les connexions à distance, 13 création, 186
publication définition, 232
dans Upfront, 168, 185 duplication, 25
rapports HTML, 169 options de la ligne de commande, 200
passer à un rapport de type Reporter, 25, 186
R rapports de type Reporter
affichage de données en pourcentages, 151
rang copie, 25

250 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Index

création, 186 sous-ensembles évolués, 188


définition, 232
duplication, 25 S
exécution de calculs, 119
passer à un rapport de type Explorer, 25, 186 secondaires
rapports standards branches, 61, 63
définition, 232 sécurité
rapports transférables cubes, 11
enregistrement au format .ppx, 167 sélection
enregistrement en tant que fichiers PDF, 167 Cubes, 11
ratios financiers plage d'impression, 185
calculs, 104 serveurs d'annuaire
récapitulatif définition, 234
affichage des catégories, 133 serveurs OLAP
catégories, 26 connexion, 11
définition, 232 sommaire,
dépannage, 190 calculs, 123
libellés, 149, 150 sommet
recherche dans un rapport définition, 234
définition, 233 sources
Redimensionnement fichiers pour des objets liés, 54
affichage, 131 sources de données
mesures, 163 définition, 234
régression sources de données de structure
calcul des courbes linéaires et logarithmiques, 191 définition, 234
courbes statistiques, 136, 191 sources de données de transaction
définition, 233 définition, 234
réinitialisation sous-cubes, 182
barres d'outils, 176, 195 configuration d'un rapport pour leur utilisation, 183
menus, 175, 195 enregistrement, 181, 182
remplacement mise à jour, 181, 183
catégories, 24 sous-dimensions
renommer définition, 234
libellés, 147 sous-ensemble, création, 49
réorganisation sous-ensembles, 47
affichage, 155 affichage, 50
répertoires de sources de données ajout à un rapport, 50
définition, 233 création, 33
ressources création d'une définition de sous-ensemble évolué, 42
dépassement, 197 création de définitions, 37
restriction création de définitions de sous-ensemble de recherche dans
catégories mère, 44 un cube, 39
noms, 45 création de définitions évoluées, 42
valeurs, 46 création de sous-ensembles évolués avec restrictions par
restrictions par catégorie mère catégorie mère, 44
création de sous-ensembles, 44 création de sous-ensembles évolués avec restrictions par
restrictions par nom:création de sous-ensembles, 45 description, 45
restrictions par valeur création de sous-ensembles évolués avec restrictions par
création de sous-ensembles, 46 nom, 45
sous-ensembles évolués, 188 création de sous-ensembles évolués avec restrictions par
rétablissement valeur, 46
modifications, 193 définition, 234
modifications dans les rapports, 25 Mise en évidence, 48
retrait modification d'une définition, 47
définition, 233 ouverture d'une définition de sous-ensemble, 47
revenus restriction, 46
calcul des plus grands ou des plus petits contributeurs, 111 rupture, 50
rôles Suppression, 50
définition, 234 suppression, 50
rupture visualisation, 48
liaisons aux objets, 55 sous-ensembles évolués
sous-ensembles, 50 dépannage, 188

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 251


Index

restrictions par valeur, 188 définition de valeurs implicites, 143


rupture, 188 Format, 149
spécifications insertion des numéros de pages, 195
produit, 209 totaux
structure ajout aux rapports, 26, 119
modification de cube, 206 pourcentage, 100
styles touche [Échap]
création et application, 141 utilisation pour annuler un long processus, 187
définition, 235 traits connecteurs
définition pour les définitions d'exceptions personnalisées, affichage, 160
91 définition, 236
suivi Transformer sous UNIX
performances, 128 définition, 236
sujets Transformer sous Windows
définition, 235 définition, 236
Suppression transparents
affichage, 131 graphiques à barres 3D, 165
catégories, 29 tri
connexions à distance, 13 automatiquement, 82
couches, 24 catégories, 81
Filtres, 67 catégories imbriquées, 86
informations, 29 catégories imbriquées,, 86
informations inutiles, 66 Colonnes, 81
sous-ensembles, 50 couches, 81
styles, 141 définition, 236
suppression dépannage, 188
affichage, 131 données, 81
catégories, 29 Lignes, 81
connexions à distance, 13 manuel, 82
couches, 24 Rapports, 85
en fonction de la règle 80/20, 28 tableaux imbriqués, 86
informations inutiles, 28 triangulation
sous-ensembles, 50 définition, 236
synchronisation types de données
définition, 235 définition, 236
types de serveurs
T modification dans les connexions à distance, 13
Tableaux
ajout de tableaux imbriqués, 19 U
classement, 85 unicité
mise en forme des libellés et des valeurs, 147 définition, 236
sélection d'une mise en page, 139 Upfront
tableaux croisés définition d'invites, 27
définition, 235 dépannage, 185
tableaux imbriqués publication de rapports dans les classeurs, 168
classement, 85 utilisation
définition, 235 chaînes génériques, 41
tri, 86 périodes de temps différentes, 205
tables de dimensions
définition, 235 V
tables de faits
définition, 235 valeurs
tables des monnaies affichage dans des graphiques à barres groupées, 135
définition, 235 affichage dans des graphiques à barres simples, 135
tableurs affichage dans des graphiques à courbe simple, 135
définition, 236 affichage des valeurs nulles sous forme de blancs, 152
tendance affichage sous forme de pourcentages, 151
définition, 236 affichées sous forme de dièses, 192
identification, 130 affichées sous forme de points d'interrogation, 192
titres au-dessus des marques, 135
ajout, 143 calcul de la valeur capitalisée, 114
dans des graphiques, 135

252 Cognos PowerPlay(R) pour Windows


Index

dans les mesures, 191


débordement, 28
dépannage, 190
libellés dans des graphiques imbriqués, 160
suppression, 28
sur des barres, 135
valeurs capitalisées
calculs, 114
valeurs de base
définition, 236
valeurs de débordement
définition, 236
valeurs implicites
définition d'en-têtes, 143
définition de pieds de page, 143
définition de titres, 143
pour les définitions d'exceptions personnalisées, 91
restauration, 195
valeurs manquantes
définition, 237
valeurs nulles
contrôle de la suppression, 28
suppression, 28
valeurs source
définition, 237
variables
définition, 237
variance
affichage, 128
analyse, 99
suivi, 128
ventilation
mesures, 203
ventilations
définition, 237
Version du document, 2
visualisation
affichage, 155
grandes quantités de données dans un graphique, 133
sous-ensembles, 48
vues
définition, 237
vues de classes d’utilisateurs
définition, 237
vues des dimensions
définition, 237

Z
zéros
affichage dans des graphiques, 135
affichage des valeurs sous forme de blancs, 152
suppression de valeurs, 28
tous les nombres, 191
valeurs, 152

Guide de l'utilisateur de PowerPlay 253


Index

254 Cognos PowerPlay(R) pour Windows