Vous êtes sur la page 1sur 123

ROYAUME DU MAROC

AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE


DU BOUREGREG ET DE LA CHAOUIA
BENSLIMANE

APPEL D'OFFRES OUVERT

N° 44/2012/ABHBC

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux


pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin
Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia

« Cahier des Prescriptions Spéciales »

Année 2012
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ROYAUME DU MAROC
AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE
DU BOUREGREG ET DE LA CHAOUIA
BENSLIMANE

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux


pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin
Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia

*********************

Appel d’offres ouvert sur offre de prix, séance publique, en application du


paragraphe 1 de l'article 16 et l'alinéa 3 du paragraphe 3 de l'article 17 du
décret n°2-06-388 du 16 moharrem 1428 (05 Février 2 007), fixant les
conditions et les formes de passation des marchés de l'Etat ainsi que
certaines règles relatives à leur contrôle et à leur.

Le marché qui découle du présent appel d’offres sera conclu entre les
contractants :

L’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia sise à


Benslimane, B.P. 262, créée par décret n° 2-00-478 du 17 châabane 1421 (14
Novembre 2000). Représentée par son Directeur, Mr Abdelaziz ZEROUALI, et
désigné ci-après par le Maître d’ouvrage.

D'une part,

ET :

La société………………..……………………………………………………. .
Au capital de ………………………………………………………………..…
Faisant élection de domicile : ……………………………………..…………
Inscrit au registre de commerce, sous le n° ………………… ..…………….
Affilié à la Caisse Nationale de Sécurité sociale, sous le n° ……………….
Patente n°………………………………………………………………….……
Titulaire du compte bancaire n° …….…………………………………..… ..
Ouvert………………………………………………………………………….
Représentée par ………………………………………………………………
Désigné ci-après par le titulaire.

D'autre part,

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

SOMMAIRE

CHAPITRE I : INDICATIONS GENERALES ET DESCRIPTION DES TRAVAUX

CHAPITRE I : PRESCRIPTIONS SPECIALES 5


ARTICLE 1 - OBJET DE L’APPEL D’OFFRES 5
ARTICLE 2 - PIECES CONTRACTUELLES 5
ARTICLE 3 - REFERENCES AUX TEXTES GENERAUX 5
ARTICLE 4 - RECONNAISSANCE DES LIEUX 6
ARTICLE 5 - CAUTIONNEMENT PROVISOIRE - CAUTIONNEMENT
DEFINITIF 6
ARTICLE 6 - NANTISSEMENT 6
ARTICLE 7 - CONTRE VERIFICATION ET CONTROLE 7
ARTICLE 8 - DELAIS D’EXECUTION 7
ARTICLE 9 - PENALITES 8
ARTICLE 10 - RETENUE DE GARANTIE 8
ARTICLE 11 - RECEPTION DES TRAVAUX ET DELAI DE GARANTIE 8
ARTICLE 12 - ENTRETIEN DES OUVRAGES - CAS DE FORCE MAJEURE 9
ARTICLE 13 - MAIN D’ŒUVRE 9
ARTICLE 14 - MATERIELS DE CHANTIER 10
ARTICLE 15 - TRANSPORTS 10
ARTICLE 16 - IMPOTS ET FRAIS DOUANES 10
ARTICLE 17 - OBLIGATIONS DIVERSES 11
ARTICLE 18 - MESURES DE SECURITE ET D’HYGIENE 11
ARTICLE 19 - VALIDITE DU MARCHE 11
ARTICLE 20 - DROITS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT 11
ARTICLE 21 - PRESENCE DE L’ENTREPRENEUR – ENCADREMENT DU
CHANTIER 11
ARTICLE 22 - ORDRES DE SERVICE, LETTRES ET INSTRUCTIONS 12
ARTICLE 23 - DOCUMENTS – PLANS – PHOTOS – LABORATOIRE 12
ARTICLE 24 - MALFAÇONS 13
ARTICLE 25 - RESILIATION 13
ARTICLE 26 - LITIGES 13
ARTICLE 27 - DOMICILE DU TITULAIRE 13
ARTICLE 28 - PRINCIPES GENERAUX DU REGLEMENT 13
ARTICLE 29 - MODE DE REGLEMENT DES TRAVAUX 14
ARTICLE 30 - ATTACHEMENTS 15
ARTICLE 31 - ACOMPTES SUR APPROVISIONNEMENT 15
ARTICLE 32 - ACOMPTE SUR L’INSTALLATION DU CHANTIER 15
ARTICLE 33 - REVISION DES PRIX 15
ARTICLE 34 - OBJET DU CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES
PARTICULIERES 17
ARTICLE 35 - CONSISTANCE DE LA PRESTATION 17
ARTICLE 36 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 18

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

1. RESEAUX DE COLLECTE ET DE DISTRIBUTION DES EAUX PLUVIALES 19


2. RESERVOIR DE STOCKAGE DE 60 M3 ET CHAMBRE DES VANNE 19
3. RESEAU D’EVACUATION DES EAUX DU RESERVOIR ET DE LA CHMABRE DES VANNES 20
ARTICLE 37 - DESCRIPTION DES TRAVAUX DE GENIE CIVIL 20
1. FOURNITURE ET TRANSPORT 20
2. DESCRIPTION COMMUNE DES TRAVAUX 20
3. DESCRIPTION DES TRAVAUX DE GENIE CIVIL DE LA CUVE DU RESERVOIR 23
4. DESCRIPTIONS DES TRAVAUX DE LA CHAMBRE DES VANNES 27
5. TUYAUTERIES EN POLYPROPYLENE ‘’RANDOM’’ 30
6. EQUIPEMENT DE POMPAGE 31
ARTICLE 38 - NORMES ET REGLES DE REFERENCE 32
1. LES CAHIERS DES PRESCRIPTIONS COMMUNES 32
2. DEVIS GENERAL D'ARCHITECTURE (DGA) 35
3. SECURITE ET HYGIENE 35
4. CONTRADICTION ENTRE LES DOCUMENTS 35
ARTICLE 39 - PROGRAMME D’EXECUTION 36
ARTICLE 40 - PLANS ET DESSINS D’EXECUTION 37
ARTICLE 41 - IMPLANTATION DES OUVRAGES 37
ARTICLE 42 - INSTALLATION DE CHANTIER 38
ARTICLE 43 - LIEUX D’EMPRUNTS ET DE DEPOTS 38
ARTICLE 44 - ETABLISSEMENT DES PLANS D’EXECUTION ET DU BETON
ARME 38
ARTICLE 45 - PROVENANCE ET QUALITE DES MATERIAUX 40
ARTICLE 46 - CONTROLE DES MATERIAUX 40
ARTICLE 47 - FOUILLES A L'AIR LIBRE ET DEBLAIS 41
ARTICLE 48 - REMBLAIS ET DECHARGES 42
ARTICLE 49 - PREPARATION DU BETON 43
ARTICLE 50 - ACIERS A BETON 46
ARTICLE 51 - LES ECHAFAUDAGES 47
ARTICLE 52 - COFFRAGE 50
ARTICLE 53 - ETAT DES SURFACES ET REPARATIONS 51
ARTICLE 54 - MACONNERIES 51
ARTICLE 55 - ENDUITS - CREPIS - CHAPES 53
ARTICLE 56 - GRILLES CAILLEBOTIS 56
ARTICLE 57 - MATERIEL ENROBE - SCELLEMENTS 56
ARTICLE 58 - REVETEMENTS ET CARRELAGES 58
ARTICLE 59 - MENUISERIE - SERRURERIE - QUINCAILLERIE 59
ARTICLE 60 - CANALISATIONS 61
ARTICLE 61 - PLOMBERIE 63
ARTICLE 62 - PEINTURE 63
ARTICLE 63 - VITRERIE 64
ARTICLE 64 - IMPLANTATION DES OUVRAGES 65
ARTICLE 65 - PROTECTION ANTI-CORROSIVE 65
ARTICLE 66 - ESSAIS D’ETANCHEITE 66
ARTICLE 67 - SPECIFICATIONS DES FOURNITURES – GENERALITES 68
ARTICLE 68 - : CONDUITES , TUYAUTERIES ET PIECES SPECIALES 68
1. CONDUITES ET TUYAUTERIES 68
2. MATIERES PREMIERES 68
3. EPAISSEUR DES CONDUITES 69
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 69 - VANNES DE SECTIONNEMENT 69


ARTICLE 70 - VENTOUSES 69
ARTICLE 71 - VANNE HYDROALTIMETRIQUE 70
ARTICLE 72 - VANNE AUTOMATIQUE 70
ARTICLE 73 - JOINTS DE DEMONTAGE 70
ARTICLE 74 - CREPINES 70
ARTICLE 75 - CLAPETS ANTI-RETOUR 71
ARTICLE 76 - MANOMETRES 71
ARTICLE 77 - CAPTEUR DU NIVEAU D’EAU 71
ARTICLE 78 - PANNEAU 71
ARTICLE 79 - FILTRE D’EAU 71
ARTICLE 80 - AUTRES SPECIFICATIONS 71
ARTICLE 81 - DEFINITIONS DES PRIX 72
SERIE 01 : GENIE CIVIL 72
A. RESERVOIR DE 60 M3 72
CHAMBRE DE VANNES 78
SERIE 02 : EQUIPEMENTS HYDROMECANIQUES 83
CONDUITE D’ARRIVEE 84
CONDUITE DE DEPART 85
BY-PASS (PN 10 BARS) 87
TROP-PLEIN ET VIDANGE (PN 10 BARS) 88
SYSTEME DE POMPAGE 89
SYSTEME DE BASCULEMENT 89
SERIE 03 : EQUIPEMENTS ELECTRIQUES 89
SERIE 04 : PLOMBERIE – SANITAIRE 90
ARTICLE 82 - BORDERAU DES PRIX- DETAIL ESTIMATIF 1
ARTICLE 83 - ANNEXES (PLANS) 29

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

CHAPITRE I : PRESCRIPTIONS SPECIALES

ARTICLE 1 - OBJET DE L’APPEL D’OFFRES

Le présent appel d’offres a pour objet la réalisation d’un système pilote de collecte des
eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique de Bouregreg et
de la Chaouia.

ARTICLE 2 - PIECES CONTRACTUELLES

Les pièces contractuelles constituant le marché sont :

1. l'acte d'engagement ;
2. le cahier des prescriptions spéciales ;
3. le bordereau des prix formant le détail estimatif ;
4. le cahier des clauses administratives générales (CCAGT).

ARTICLE 3 - REFERENCES AUX TEXTES GENERAUX

Le titulaire est soumis aux obligations des textes réglementaires suivants :

Textes généraux :

1. Le Décret n° 2-06-388 du 16 Moharrem 1428 (5 Fév rier 2007) fixant les


conditions et les formes de passation des marchés de l’état, ainsi que
certaines règles relatives à leur gestion et à leur contrôle.
2. Le Cahier des Clauses Administratives Générales applicables aux
marchés de travaux exécutés pour le compte de l’Etat, approuvé par le
décret n° 2- 99 -1087 du 29 Moharrem 1421 (4 mai 20 00).
3. Le Décret Royal n° 330-66 du 10 Moharrem (21 Avr il 1967) portant
règlement général de la Comptabilité Publique.
4. Le Dahir n°1-03-195 du 15 ramadan 1424 (11 novem bre 2003) portant
promulgation de la loi 69.00 relative au contrôle financier de l’Etat sur les
entreprises publiques et autres organismes.
5. La législation et la réglementation du travail, notamment : Les Dahirs du
21 mars 1943 et 27 décembre 1944 concernant les accidents du travail,
ainsi que les textes portant réglementation des salaires.
6. Le décret N° 2-06-574 du 10 Hija 1427 (31 décemb re 2006) pris pour
l’application de la taxe sur la valeur ajoutée prévue au titre III du code
général des impôts.
7. Le Dahir du 28 août 1948 Relatif au Nantissement des Marchés Publics,
modifié par les Dahirs 1-60-371 du 31-01-1961 et 1-62-202 du 29-10-
1962.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

8. Le Décret n° 2-89-61 du Rabia II 1410 (10/11/198 9) fixant les règles


applicables à la comptabilité des Etablissements publics
9. La décision du premier ministre n° 2125 DE/SPC d u 06 Mai 2005 relative
au seuil des marchés à soumettre au visa des contrôleurs d’état.
10. Les normes applicables au Maroc.

Ainsi que toutes dispositions réglementaires en vigueur se rapportant à l’objet du


marché résultant du présent appel d’offres.
Dans le cas des textes généraux prescrivant des clauses contradictoires, le titulaire se
conformer aux plus récents d’entre eux.
Nota : Le titulaire devra s’il ne possède pas ces brochures, se les procurer au
ministère de l’équipement ou à l’imprimerie officielle.

Il ne pourra en aucun cas exciper de l’ignorance de ces documents pour se


soustraire aux obligations qui en découlent

Si le présent appel d’offres déroge à une prescription du C.C.A.G-T, le titulaire se


conformera aux prescriptions du présent cahier des charges.

ARTICLE 4 - RECONNAISSANCE DES LIEUX

Le titulaire doit reconnaître l’emplacement et les difficultés des travaux à exécuter. Il


est censé avoir une parfaite connaissance des lieux et des sujétions résultants des
conditions des sites.

Le titulaire ne pourra en aucun cas formuler de réclamations basées sur une


reconnaissance insuffisante des lieux et des conditions locales d’exécution des
travaux.

ARTICLE 5 - CAUTIONNEMENT PROVISOIRE - CAUTIONNEMENT


DEFINITIF

Le cautionnement provisoire est fixé à : quinze mille dirhams (15.000,00 DHS).


Le titulaire devra constituer dans les trente (30) jours qui suivent la notification de
l'approbation du marché un cautionnement définitif fixé à trois pour cent (3 %) du
montant initial du marché.

ARTICLE 6 - NANTISSEMENT

Le titulaire pourra, s’il remplit les conditions requises, bénéficier du régime institué
par le Dahir du 23 Chaoual 1367 (28 Août 1948) relatif au nantissement des
marchés publics, modifié et complété par les Dahir n° 1-60-371 du Chaabane 1380
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

(31 Janvier 1961) et n° 1-62-202 du 19 Joumada 1382 (29 Octobre 1962). Il lui sera
remis à cet effet, une copie du futur marché revêtu de la mention prévue par l’article
2 du dit Dahir. Cette mention devant être signée spécialement par l’autorité qui a
signé le marché.

Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement du marché, il est prévu que:

1. La liquidation des sommes dues par le maître de l’ouvrage en exécution du


marché résultant du présent appel d’offres sera opérée par les soins du
Directeur de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia,
Ordonnateur ;
2. Le fonctionnaire chargé de fournir à le titulaire ainsi qu’au bénéficiaire des
nantissements ou subrogations, les renseignements ou états prévus à
l’article 7 du Dahir du 28 Août 1948 est Monsieur le Directeur de l’Agence du
Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia, Ordonnateur ;
3. Les paiements prévus au marché résultant du présent appel d’offres seront
effectués par le Trésorier Payeur de l’Agence du Bassin Hydraulique du
Bouregreg et de la Chaouia à Benslimane, seul qualifié pour recevoir les
significations des créanciers du titulaire.

ARTICLE 7 - CONTRE VERIFICATION ET CONTROLE

Pendant toute la durée des travaux, les agents de contrôle du Maitre d’Ouvrage
pourront prélever aussi souvent que nécessaire les échantillons de matériaux à
mettre en œuvre.

En cours d'exécution, les représentants du Maitre d’Ouvrage auront à tout moment


droit d'intervention dans l'exécution des travaux, soit sur le terrain, soit au bureau, et
pourront procéder à toutes vérifications portant sur la qualité du travail exécuté et sur
le volume des prestations.

Nonobstant, le contrôle et la surveillance normale des travaux par le Maitre


d’Ouvrage, le titulaire devra laisser libre accès de ses chantiers aux représentants
du Maitre d’Ouvrage chargés du contrôle des travaux, leur présenter s'ils demandent
toutes les pièces du marché, de fournir tous renseignements utiles, photos illustratifs
et explications pour faciliter leur mission.

Le contrôle sur site des ouvrages réalisés par le Maitre d’Ouvrage ne désengage
pas le titulaire de la responsabilité des erreurs qu'il aurait pu commettre et toutes les
conséquences en découlant.

ARTICLE 8 - DELAIS D’EXECUTION

L’entrepreneur prendra les dispositions nécessaires pour terminer la totalité des


travaux dans un délai de six (06) mois.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 9 - PENALITES

A défaut par l’entrepreneur d'avoir terminé les travaux à la date prévue, une pénalité
de un pour mille (1/1000) par jour de retard sur les délais prévus à l'article 9 du CPS
lui sera appliquée, plafonnée à 10% du montant initial du marché.

Cette pénalité sera décomptée sur les situations de plein droit sans mise en
demeure préalable.

ARTICLE 10 - RETENUE DE GARANTIE

Conformément à l'article 59 du C.C.A.G-T, une retenue de Dix pour cent (10 %) sera
effectuée sur chaque décompte provisoire.

La retenue de garantie cessera de croître lorsqu'elle aura atteint Sept pour cent (7
%) du montant initial du marché.

La retenue de garantie pourra être remplacée par une caution bancaire dans les
conditions prévues par la réglementation en vigueur.

ARTICLE 11 - RECEPTION DES TRAVAUX ET DELAI DE GARANTIE

1. Réception Provisoire

Dès que l'ensemble des travaux aura été achevé, le titulaire sera tenu d'en aviser le
Maitre d’Ouvrage par lettre recommandée. Il sera alors procédé aux vérifications
permettant de s'assurer de la bonne exécution des travaux.

Il reste entendu que la réception provisoire ne pourra être prononcée que dans la
mesure où les opérations de vérification n'auront donné lieu à aucune observation
importante de la part du Maitre d’Ouvrage. Dans le cas contraire, elle ne pourra être
prononcée que lorsque toutes les reprises de mise au point nécessaire auront été
effectuées sans lui entraîner pour autant une quelconque modification des délais
contractuels prévus à l'article 9.

Des réceptions provisoires partielles anticipées pourront être prononcées pour les
parties d'ouvrages qui risqueraient d'être non visibles en fin de chantier. Toutefois la
validité de ces réceptions ne prendra effet, en ce qui concerne les délais d'exécution
qu'à partir de la date de réception provisoire des travaux.

Lorsque tous les travaux faisant l'objet du présent appel d’offres auront été achevés
et réceptionnés dans les conditions susvisées, il sera établi un procès verbal de
réception provisoire à la date duquel commencera le délai de garantie.

2. Délai de garantie - Réception définitive


Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Le délai de garantie à compter de la date de réception provisoire de l'ensemble des


travaux est fixé à douze (12) mois.

Pendant toute la durée de ce délai, le titulaire sera tenu d'entretenir les ouvrages et
de réparer à ses frais les parties d'ouvrage qui auraient été reconnues défectueuses.

La réception définitive qui implique l'expiration du délai de garantie sera prononcée à


la suite d'une visite contradictoire au cours de laquelle le Maitre d’Ouvrage pourra si
elle le juge nécessaire faire procéder à une nouvelle série de vérifications.

ARTICLE 12 - ENTRETIEN DES OUVRAGES - CAS DE FORCE


MAJEURE

Pendant toute la durée des travaux, le titulaire sera entièrement responsable de la


surveillance et du maintien en bon état des ouvrages, des installations provisoires,
des matériaux et du matériel de construction apportés sur le chantier par le titulaire
en vu de l'exécution des travaux.

En cas de pertes, dommages ou avaries quelque soit la cause (en dehors des cas
de forces majeures dégageant la responsabilité du titulaire définis ci-après),
l’entrepreneur devra à ses frais procéder aux réparations et aux remises en état
correspondantes, afin d'assurer la livraison, en fin des travaux, des ouvrages en
bonnes conditions avec les dispositions du présent document et les instructions du
Maitre d’Ouvrage.

Les événements qui peuvent être considérés à caractère de force majeure :

 Précipitations dont l’intensité dépasse 80 mm par heure ;


 Tremblement de terre d’une force dépassant 7 degrés sur l’échelle
Richter.

Aussi, en cas de force majeur, il sera fait applications des stipulations de l’article 43
du C.C.A.G-T.

ARTICLE 13 - MAIN D’ŒUVRE

La main d’œuvre nécessaire à l'exécution des travaux sera recrutée par le titulaire
sous sa responsabilité.

Le titulaire devra respecter la législation en vigueur ou à venir portant règlement du


travail et des salaires au Maroc.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Le titulaire devra prévoir l'emploi maximum de la main d’œuvre ordinaire compatible


avec ses obligations. La main d’œuvre ordinaire sera exclusivement marocaine et
locale.

Le titulaire devra avoir sur le chantier la liste constamment tenue à jour des ouvriers
permanents employés sur le chantier.

Les ouvriers devront pouvoir présenter à toute demande du service de contrôle


l'attestation d'identité délivrée par les autorités locales qui seront de résidence
imposée, en application des lois en vigueur.

ARTICLE 14 - MATERIELS DE CHANTIER

Tout le matériel de chantier nécessaire à une bonne exécution des travaux sera
fourni, conduit, manipulé, entretenu, et réparé par le titulaire et à ses frais.

Le titulaire doit soumettre au Maitre d’Ouvrage la liste du matériel qui compte mettre
en place pour la réalisation des travaux, ainsi que les fiches techniques y afférents
qui mentionnent leur âge, leur état et leur rendement.

La liste du matériel fournie par le titulaire n’est pas limitative et elle ne peut faire
l’objet d’aucune réclamation si les prestations à réaliser nécessitent la modification
ou le renforcement de ce matériel.

Le retrait d’une partie du matériel par le titulaire avant l’achèvement des travaux ne
peut être fait sans l’accord écrit du Maitre d’Ouvrage. Le titulaire doit assumer les
responsabilités et les conséquences relatives au retrait de ce matériel.

ARTICLE 15 - TRANSPORTS

Le titulaire demeure responsable en ce qui concerne le transport des ouvriers,


matériels et matériaux au chantier.

ARTICLE 16 - IMPOTS ET FRAIS DOUANES

Le titulaire est réputé avoir examiné en détail l'établissement de son prix et toutes les
incidences des lois fiscales en vigueur.

Le personnel de l’entrepreneur ne bénéficiera d'aucune exemption d'impôts, taxes


ou frais douaniers et l’entrepreneur sera tenu de faire observer strictement les
règlements fiscaux par ses employés.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 17 - OBLIGATIONS DIVERSES

1. Le titulaire sera tenu de provoquer lui-même toutes les instructions qui


pourraient lui manquer, il ne pourra jamais se prévaloir du manque de
renseignements pour justifier une exécution contraire à la volonté du Maitre
d’Ouvrage ;
2. En application de l'article 40 Paragraphe 2 du C.C.A.G.-T le délai fixé pour le
dégagement, le nettoiement et la remise en état des emplacements mis à la
disposition du titulaire est fixé à QUINZE (15) jours à compter de la date de
Réception provisoire ;
3. Le dégagement et le nettoiement devront être exécutés sur le chantier au fur
et à mesure de la finition de chaque partie d'ouvrage.

ARTICLE 18 - MESURES DE SECURITE ET D’HYGIENE

 Le titulaire doit veiller sur les conditions du logement du personnel du


chantier, assurer son ravitaillement et son hygiène ;
 Pour la sécurité du chantier, le titulaire doit prévoir toutes les dispositions qui
peuvent provenir des matières employées (acide,...) comme il doit doter
l'ensemble du personnel de l'habillement adéquat de protection contre tous les
risques (casque, gants, bottes, lunettes,...) ;
 Le titulaire doit doter le chantier d'un véhicule ;
 Le titulaire doit veiller à la protection de l'environnement ;
 Le titulaire doit assurer le gardiennage durant la période des travaux et
jusqu’à la réception provisoire des ouvrages exécutés.

ARTICLE 19 - VALIDITE DU MARCHE

Le marché résultant du présent appel d’offres ne sera valable, définitif et exécutoire


qu'après visa du Contrôleur Financier de l’Agence du Bassin Hydraulique du
Bouregreg et de la Chaouia et notification de son approbation par le Directeur de
l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia.

ARTICLE 20 - DROITS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT

Les droits de timbres et éventuellement d'enregistrement seront à la charge du


titulaire.

ARTICLE 21 - PRESENCE DE L’ENTREPRENEUR – ENCADREMENT


DU CHANTIER

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Le titulaire sera tenu d'assister personnellement ou par son représentant aux


rendez-vous de chantiers qui seront fixés dès la 1ère réunion par le Maitre
d’Ouvrage.

Pendant la durée des travaux, le titulaire sera représenté en permanence sur le


chantier par un responsable qualifié. La direction de ce chantier devra être
effectivement assurée sans interruption. Si la qualification du responsable apparaît
insuffisante, le Maitre d’Ouvrage pourra en demander le remplacement ou
l'assistance jugée nécessaire.

ARTICLE 22 - ORDRES DE SERVICE, LETTRES ET INSTRUCTIONS

Le titulaire se conformera strictement aux plans, tracés, dessins de détails élaborés


par le Maitre d’Ouvrage, ainsi qu'aux ordres de services, lettres et instructions qui lui
seront adressés par le Maitre d’Ouvrage.

ARTICLE 23 - DOCUMENTS – PLANS – PHOTOS – LABORATOIRE

Le titulaire est tenu de signaler en temps voulu toutes les erreurs matérielles qui
auraient pu se glisser dans les plans ou pièces écrites qui lui seraient notifiées.

Aucune côte ne sera prise à l'échelle sur les plans pour l'exécution des travaux. Le
titulaire devra s'assurer sur place avant toute mise en œuvre de la possibilité de
suivre les côtes et indications des plans et dessins de détails.

Les plans de béton armé seront à la charge du titulaire. Il devra les remettre au
Maitre d’Ouvrage pour validation. Le bureau d'études chargé de l'étude de béton
armé procèdera aussi, à la charge du titulaire, à la réception des ferraillages et des
coffrages des différents éléments de structure.

Le titulaire aura également à sa charge la rémunération d’un laboratoire agréé qui


procèdera à la réception des fonds de fouille ainsi qu’à la détermination du taux de
travail du sol et des résistances de béton à la compression et à la traction.

Aussi, le titulaire aura l’obligation de réaliser à ses frais, des études et des plans
d’adduction en eau potable, d’assainissement et d’électricité du bâtiment projeté.
Ces plans doivent être soumis à l’approbation du Maître d’Ouvrage.

Le titulaire est tenu de prendre les photos numériques de qualité satisfaisante en


permanence par son chef de chantier pour illustrer les différentes étapes de
réalisation des ouvrages.

Le titulaire présentera au Maître d’Ouvrage à la fin des travaux un rapport de fin de


travaux en quatre exemplaires qui détaille les travaux réalisés avec des photos
illustratifs. Il remettra aussi au Maitre d’Ouvrage un calque et trois tirages, pliés au
format 21x29,7 et un support informatique (CD ROM) des dessins côtés des
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ouvrages non visibles dont la réalisation peut être différente des dessins primitifs et
tels que ces ouvrages ont été réellement exécutés (plans de recollement).

ARTICLE 24 - MALFAÇONS

Si des malfaçons viennent d’être décelées, les ouvrages seront démolis et refaits à
la charge du titulaire. Si ces réfections entraînent des dépenses pour d'autres corps
d'état, ces dépenses seront également à la charge du titulaire.

ARTICLE 25 - RESILIATION

Elle sera faite en application des dispositions du C.C.A.G.-T.

ARTICLE 26 - LITIGES

Les différends, auxquels pourraient donner lieu l’exécution du futur marché seront
soumis aux tribunaux compétents.

ARTICLE 27 - DOMICILE DU TITULAIRE

Toute notification concernant les travaux objet du futur marché sera valablement
faite au domicile du titulaire indiqué dans son acte d’engagement.

ARTICLE 28 - PRINCIPES GENERAUX DU REGLEMENT

Les ouvrages définitifs seront réglés par application aux quantités réellement
exécutées des prix du bordereau, sous les réserves prévues au présent cahier des
prescriptions spéciales et en particulier les surdimensionnements qui sont exécutés
par le titulaire et qui ne peuvent être pris en compte.

Tous les prix du bordereau des prix formant détail estimatif ont un caractère
absolument forfaitaire. Ils tiennent compte de tous les frais, faux frais et bénéfices
inhérents à l'exécution des travaux et prescriptions faisant l'objet du présent C.P.S.
et comprenant notamment :

 les dépenses résultantes des installations de chantier nécessaires à la


bonne exécution des travaux ainsi que les frais de repliement du chantier et
de remise en état des lieux ;
 tous les frais de transport à pied d’œuvre ;
 tous les frais de main d’œuvre et frais afférents, charges sociales,
indemnités de toute nature, primes, frais de déplacement et de transport ;
 les frais de piquetage, d'outillage et du matériel ;

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

 les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant au titulaire ;
 l'installation provisoire de toute nature nécessaire à l'exécution des travaux
y compris les terrassements, dragages et pompages éventuels, les
batardeaux, les échafaudages, les passerelles, le blindage, étaiement,
bétonnage, calage et coffrage de toute nature ainsi que les frais de
repliement et d'évacuation en fin de chantier avec remise en état des lieux ;
 les frais de production des différentes autorisations ;
 les frais d'assurance et l'indemnisation des dommages causés aux tiers par
le titulaire ;
 toutes les dépenses que le titulaire peut avoir à engager pour satisfaire aux
mesures de police et de sécurité et en général tous les frais accessoires
(éclairage, signalisation) ;
 les frais résultant des dégâts aux chemins, du maintien de la circulation sur
les routes et chemins des accès des propriétés privées et de leur clôture, de
l'écoulement des eaux pluviales et ménagères ainsi que l'évacuation ou
l'épuisement des venues d'eau souterraine ;
 les frais généraux et le bénéfice du titulaire.

Ces prix tiennent compte également de toutes les difficultés que le titulaire pourrait
rencontrer pendant l'exécution des travaux et qui étaient prévisibles à la date de la
soumission, et d'une façon générale toutes les dépenses qui sont les conséquences
nécessaires et directes du travail.

ARTICLE 29 - MODE DE REGLEMENT DES TRAVAUX

1- Situation mensuelle

Le titulaire soumettra à l'approbation du Maitre d’Ouvrage mensuellement une


situation des travaux exécutés accompagnée de tous les métrés, attachements et
pièces justificatives nécessaires à la vérification. Les situations seront établies en
trois (3) exemplaires, qui permettent d'établir les décomptes provisoires.

2- Règlement des sommes dues

Les paiements des quantités réellement exécutées, seront établis sur décomptes par
le Maitre d’Ouvrage, sur présentation des situations, des attachements et des
factures par l’entrepreneur. Le Maitre d’Ouvrage se libérera valablement des
sommes dues par lui en créditant le compte bancaire indiqué dans l'acte
d'engagement du titulaire.

3- Décompte général définitif

Après la réception provisoire de l'ensemble des ouvrages, le titulaire soumettra au


Maitre d’Ouvrage un projet de décompte général du total des sommes qu'il estimera
lui être dues en exécution des travaux accompagné de tous les métrés,
attachements et pièces justificatives nécessaires à la vérification.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 30 - ATTACHEMENTS

Le titulaire présentera régulièrement à la signature de l'ingénieur responsable du


chantier la liste des travaux exécutés avec les quantités réalisées pour chaque
rubrique du bordereau des prix.

Pour faciliter le contrôle mensuel des dépenses, un attachement sera mis au point
sur lequel figurent les quantités réalisées et les dépenses correspondantes. Cet
attachement sera établi en trois exemplaires et signé à la fois par le chef du chantier
du titulaire et les surveillants du Maitre d’Ouvrage sur le chantier à partir des
constatations faites.

ARTICLE 31 - ACOMPTES SUR APPROVISIONNEMENT

Il ne sera pas délivré au titulaire d'acompte sur l'approvisionnement du chantier.

ARTICLE 32 - ACOMPTE SUR L’INSTALLATION DU CHANTIER

Le titulaire ne pourra prétendre aucun acompte tant sur le gros matériel qu'il aura à
pied d’œuvre pour l'exécution de ces travaux, sur les installations réalisées par lui
pour loger son personnel, ses ouvriers ou abriter son matériel.

ARTICLE 33 - REVISION DES PRIX

A cause du délai d'exécution, les prix du futur marché sont révisables. Le montant,
tant des travaux exécutés chaque mois, seront révisé par application de la formule
suivante :

P/Po=[0,15+0,85(I/Io)] [(100+T)/(100+To)]

 Po : le montant des travaux au moment de l'offre;


 P : le montant révisé des travaux;
 Io : la valeur de l'index global relatif à la présentation considérée à la
date de réception de l'offre;
 I : la valeur du même Index à la date d'exigibilité de la révision;
 To : le taux du TVA applicable au moment de l'offre;
 T : le même taux de la TVA à la date d'exigibilité de la révision.

Le Ministère de l'Equipement arrête l'ensemble des index de révision des prix. Il


constate et publie mensuellement les valeurs des index de révision.

En cas de retard de publication des valeurs des index, les décomptes sont révisés
provisoirement par application des dernières valeurs publiées.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Toutefois, en cas de retard d'exécution des prestations imputable au titulaire, on


prend la valeur la plus faible des deux valeurs à savoir :

 A la fin de délai contractuel;


 A la fin des travaux hors délai.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

CHAPITRE II : PRESCRIPTIONS TECHNIQUES ET DESCRIPTION DES


TRAVAUX

ARTICLE 34 - OBJET DU CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES


PARTICULIERES

Le présent document a pour objet de définir les prestations techniques relatives à


l'étude et travaux de construction de l’aménagement de captage des eaux de pluies au
siège de l’Agence du Bassin Hydraulique de Bouregreg et de la Chaouia ainsi que la
fourniture et l'installation des équipements hydrauliques.

Le présent chapitre définit la consistance des prestations à réaliser.

Le chapitre II définit les prestations techniques des matériaux, leur fourniture, leur mise
en œuvre et le mode d’exécution des travaux :

Le chapitre III définit les prescriptions techniques particulières l’appareillage


hydraulique.

ARTICLE 35 - CONSISTANCE DE LA PRESTATION

La prestation comprendra en particulier :

1. Les études

Il est à noter que les études suivantes seront réalisées à la charge du titulaire du
marché :

♦ Les études de stabilité et d'optimisation des ouvrages.

♦ Les études concernant l'établissement des plans d'exécution du génie civil


permettant une parfaite intelligence du projet et de l'exécution des travaux ;

♦ Toutes les études complémentaires nécessaires à l'exécution des travaux (étude


géotechnique des sols de fondation des ouvrages, études des bétons, protection
des ouvrages contre les inondations, etc ...) ;

♦ Les études concernant l'organisation du chantier et la conduite des travaux suivant


un planning à faire agréer par l’ABHBC ;

♦ L'implantation des ouvrages.

1. Les travaux

Les travaux qui seront réalisés dans le cadre du présent marché comporteront :

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

♦ Les terrassements en tous terrains nécessaires à la construction des ouvrages, les


remblais divers, le réglage ou la mise à la décharge des terres excédentaires aux
décharges publiques ;

♦ La fourniture, le transport à pied d'œuvre et la mise en œuvre de tous les matériaux


nécessaires à l'exécution des travaux (béton, mortiers, granulats, remblais et
matériaux divers...) ;

♦ Tous les travaux de finition, plomberie, menuiserie, revêtement, étanchéité des


toitures, peinture, vitrerie, électrification, etc... ;

♦ La fourniture, le transport et le montage des équipements des réservoirs ;

♦ Les travaux d'exécution d'accès aux ouvrages ;

♦ La fourniture, le transport des équipements hydromécaniques, leurs montage et


mise en service et leurs raccordements avec les ouvrages existants et les
installations des autres lots ;

♦ Le rinçage et la stérilisation des ouvrages ;

♦ L'établissement des plans de récolement, certifiés conformes à l'exécution ;

♦ La mise en service ;

♦ L'entretien des ouvrages pendant le délai de garantie.

L'énumération des prestations indiquées ci-dessus et dans les divers chapitres des
Clauses Techniques Particulières n'est nullement limitative. En fait, la mission confiée
au titulaire s'étend à l'ensemble des études, fournitures et travaux nécessaires à
l'achèvement complet de tous les ouvrages prévus par le présent marché. De même,
le titulaire s'engage à fournir et à mettre en service un ensemble en parfait état de
marche.

L’ABHBC prendra en charge la mise à la disposition du titulaire des terrains


nécessaires à l'exécution des travaux.

ARTICLE 36 - DESCRIPTION DES OUVRAGES

L'objet du présent article est de détailler la description des ouvrages à réaliser cités ci-
dessus.

Les ouvrages seront exécutés conformément aux plans et dossiers qui seront notifiés
"bon exécution" par l'ABHBC au titulaire et qui seront en principe analogues à ceux
figurant au bordereau des plans du présent dossier ou s'en rapprochement
sensiblement.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Les dimensions et cotes portées sur les plans sont celles des ouvrages et travaux
terminés.

Le titulaire sera tenu de vérifier les cotes sur place et de signaler au Maître de l’œuvre,
en temps utile, toutes erreurs matérielles ou omissions qui auraient pu se glisser dans
les plans et pièces écrites qui lui sont remis.

Les cotes de niveau indiquées dans les plans et dans les pièces écrites sont données
par rapport au niveau du TN pris égale à 0.

Les dimensions sur le plan, sont données à titre indicatif. Les dimensions définitives
seront données sur les plans de béton armé étudiés par un bureau d’études agrée et
aux frais du titulaire.

1. RESEAUX DE COLLECTE ET DE DISTRIBUTION DES EAUX PLUVIALES

Le réseau de collecte sera constitué d’une conduite qui transporte les eaux pluviales
assemblées dans les toitures vers le réservoir de stockage. Une autre conduite viendra
de la cave du bâtiment, afin de transporter les eaux pompées jusqu’au même réservoir.
Le diamètre de ces deux conduites est de : DN 20 mm
Une pompe assure le relevage de l’eau du réservoir de stockage vers un ballon en
sous-pression qui alimente les chasses d’eau via une conduite de distribution.

2. RESERVOIR DE STOCKAGE DE 60 M3 ET CHAMBRE DES VANNE

Au droit du jardin du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la


Chaouia, un réservoir semi enterré de 60 m3 sera réalisé. Il aura les caractéristiques
techniques suivantes :

 Type : semi enterré


 Forme : rectangulaire
 Volume : 60 m3
 Longueur interne : 4.5 m
 Largeur interne : 4.5 m
 Cote TN : 0
 Cote Radier : - 1.20 m
 Cote Trop Plein : +1.50 m
 Hauteur utile d’eau : 3.2 m

La chambre de vanne contenant les équipements hydrauliques (conduites d’arrivée et


de départ et les équipements de vidange et de trop plein, les pompes, le ballon) aura
les dimensions suivantes (L*h*l) : 6.8*3.75*1.85

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

3. RESEAU D’EVACUATION DES EAUX DU RESERVOIR ET DE LA CHMABRE DES VANNES

Les eaux de pluie, recueillies sur les coupoles ou terrasses des réservoirs, et locaux
de pompage seront évacuées par des gargouilles et des buses en PVC DN 315 vers
le réseau de collecte des eaux pluviales.

Les eaux de fuite des caniveaux ainsi que les eaux de vidange et du trop-plein
seront collectées dans un regard en béton armé B3, construit à l'extérieur des
ouvrages puis évacuées vers le collecteur principal d’évacuation des eaux qui
débouchera vers une un exutoire proche.

ARTICLE 37 - DESCRIPTION DES TRAVAUX DE GENIE CIVIL

1. FOURNITURE ET TRANSPORT

La fourniture et le transport des matériaux, matériel et pièces d’appareillage


nécessaires à la réalisation des ouvrages seront à la charge du titulaire.

Ces matériaux, matériel et pièces comprennent :

- Agrégats, ciment, adjuvant pour béton acier, coffrage, etc….


- Menuiseries
- Peintures et vitrerie
- Etanchéité et isolation sur les terrasses
- Aménagement des abords
- sanitaire

Cette liste n’est qu’indicative et nullement limitative en fait le titulaire doit fournir et
transporter tous les matériaux, matériel et pièces nécessaires pour une bonne
exécution des ouvrages.

2. DESCRIPTION COMMUNE DES TRAVAUX

Les travaux cités dans le présent article ne sont pas limitatifs, en fait, l’entrepreneur
exécutera tous les travaux nécessaires pour la réalisation des ouvrages. Les travaux
comprendront essentiellement:

A. Terrassements et remblais

Les remblais seront exécutés en matériaux extraits des fouilles et seront compactés
par couches à leur compacité d'origine. Les déblais excédentaires seront évacués à
la décharge publique ou en tout autre lieu désigné par le représentant de l’ABHBC.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

B. Terrassements en terrain rocheux

Dans le cas où le titulaire rencontre au moment des terrassements du terrain


rocheux dont le creusement nécessite l'emploi d'un système mécanique ou autre
(marteau pneumatique, dynamites), la quantité des terres dégagée sera payée le
prix des terrassements sans plus-value.

C. Bétons

- Les murs de fondations seront exécutés en béton cyclopéen sur lequel reposera
le chaînage inférieur en béton armé B3 de 0,20 m d'épaisseur et 0,40 m de
largeur.
- L'ossature sera constituée par, poteaux, poutres, dalles de couverture et acrotère
en béton armé B2 bien soigné. Les poteaux prendront appui sur massifs de
fondations et supporteront les dalles de couverture qui auront une épaisseur de
0,10 m.
- Le plancher du bâtiment sera calculé en fonction des charges et réactions
imposées par les équipements.
- Les massifs des pièces spéciales et les supports de la conduite seront en béton
B3.

D. Maçonnerie

Les murs de la chambre de vanne seront exécutés en agglomérés de ciment de


0,20 m, ces murs prendront appui sur le chaînage du bâtiment.

E. Etanchéité des terrasses conformes au DTU 43.1

Isolation pour toitures plates:

La dalle de couverture recevra une forme de pente de l'ordre de 2%. Sur cette
terrasse, il sera réalisé une étanchéité, conforme au DTU 43.1, en feutre bitumineux
multicouche sur laquelle sera réalisée une protection thermique.

a- Ecran pare vapeur


 Une couche adhésive à froid de 0,5 kg/m2 (enduit d’imprégnation à froid
EIF) ;
 Une couche adhésive de bitume oxydé 90/40 de 1,5 kg/m2;
 Une couche adhésive de feutre bitumé surfacé 36S de 1,8 kg/m2.

b- Isolation thermique
 Une couche adhésive de béton oxydé 90/40 de 1,5 kg/m2 ;
 Une couche liège de 4 cm d’épaisseur.

c- Ecran d’indépendance
 Une couche adhésive de bitume oxydé 90/40 de 1,5 kg/m2;
 Papier kraft.


Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

d- Revêtement multicouche
 Une couche adhésive de bitume oxydé 90/40 de 1,5 kg/m2;
 Une couche adhésive de feutre bitumé surfacé 36 S de 1,8kg/m2;
 Une couche adhésive de bitume oxydé 90/40 de 1,5 kg/m2;
 Une couche adhésive de feutre bitumé surfacé 36 S de 1,8kg/m2 ;
 Une couche adhésive de bitume oxydé 90/40 de 1,5 kg/m2 ;
 Chape souple de bitume armé type 40 de 1,8 kg/m2.

Le second feutre sera collé perpendiculairement au 1er pour éliminer les


chevauchements des joints.

e- Protection
La protection de l'étanchéité sera réalisée soit par dallettes de béton grain de riz de
4 cm d'épaisseur, posées jointivement sur couche de sable soit par galets posé
également sur une couche de désolidarisation.

La protection lourde ne doit pas être solidaire au revêtement multicouche, une


couche de désolidarisation par lit de sable d’épaisseur 2 cm et un papier Kraft est
obligatoire entre le revêtement et la protection lourde.

f- Les relevés

Les relevés doivent obligatoirement comporter un larmier de largeur ≥ 4 cm ou ≥ 7


cm en cas de protection en dur. Les relevés protégés par mortier grillagés (terrasses
accessibles ou inaccessibles) sont constitués de la même façon à la seule différence
que le bitume armé de 40 TV peut ne pas être auto protégé et dans ce cas, il est
recouvert par couche d’enduit d’application à chaud (EAC).

F. Etanchéité pour toitures courbes (coupole du réservoir) :

L'étanchéité de la coupole du réservoir devra être composée comme suit: une


couche EIF, une couche EAC, un bitume armé type 40 TV-VV-HR soudé ou collé, un
bitume armé 40 TV auto-protégé aluminium ou granulé minéral.

L'étanchéité remontera jusqu'aux points hauts de l'acrotère.

Remarques:

Le titulaire prend entièrement à sa charge toutes les protections, contre la pluie,


nécessaires durant la durée de ses travaux.

G. Ventilation de locaux

La ventilation des locaux se fera par des basculants sur charnières horizontales
montés sur cadre et seront protégés soit par des grilles en fer carré de 12x12 mm
dont le dessin sera choisi par le responsable de l’ABHBC chargé des travaux.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

H. Menuiseries - Ferronnerie

Toutes les menuiseries seront exécutées suivant les normes du cahier des charges
applicables au programme de bâtiment administratif de l’ABHBC. La fermeture des
caniveaux sera assurée par des tôles striées 5/7 posées sur feuillure en fer
cornières.

I. Peinture et vitrerie

L'ensemble des parois extérieures enduites recevra un badigeon en peinture


vinylique à 3 couches, les parties traitées en brut de décoffrage recevront une
application d'un vernis de silicone incolore de marque et nature à déterminer par
l'Entrepreneur.

Toutes les menuiseries, ferronneries et ouvrages de plomberie recevront 2 couches


de peinture en "Email Celluc" après deux couches antirouille au minium de plomb.
Les teintes des peintures et badigeon seront précisées en cours de l'exécution par le
responsable de l’ABHBC, chargé des travaux.

La vitrerie sera adaptée aux menuiseries et aux lieux de pose. Elle sera mise en
place sous parclose à bains de mastic et fixée par vis.

3. DESCRIPTION DES TRAVAUX DE GENIE CIVIL DE LA CUVE DU RESERVOIR

A. Terrassements et remblais

Les remblais seront exécutés en matériaux en principe extraits des fouilles


compactées par couches à leur compacité d’origine.

Les terres excédentaires seront conservées pour le talutage et la mise à niveau du


terrain naturel, s’il y a des surplus elles seront évacuées aux décharges publiques
qui seront indiquées par le responsable des travaux.

B. Terrassements en terrain rocheux


Dans le cas où le titulaire rencontre au moment des terrassements du terrain
rocheux dont le creusement nécessite l'emploi d'un système mécanique ou autre
(marteau pneumatique, dynamites), la quantité des terres dégagée sera payée en
sur le prix des terrassements sans plus-value.

C. Fondations et dimensions des différentes parties d’ossatures

La surface ainsi dégagée, recevra un hérisson (en pierres ou en moellons calcaires)


ou un blocage en pierres sèches de 0,20 m d’épaisseur, puis une couche de béton
de propreté de 0,10 m d’épaisseur. Toutefois, les fondations seront exécutées
conformément aux recommandations de l’étude du sol.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

D. Béton de propreté
Sur l'ensemble de l'hérissonnage, sera coulé un béton de propreté sur lequel
reposera le radier du réservoir qui aura une épaisseur de 0,10 m. Le béton sera
coffré latéralement. Au moment du coulage une pente de l'ordre de 3 à 5 mm/m sera
prévue.

E. Dallage et caniveaux

Le dallage au niveau du sol sera constitué comme suit :

 Un hérissonage en moellons calcaires de 0.20 cm d’épaisseur posé


soigneusement à la main ;
 Béton de propreté B5 de 10 cm d’épaisseur ;
 Béton légèrement armé B4 de 10 cm d’épaisseur avec enrichissement
superficiel d’un ciment soigneusement lissé et bouchardé ;

F. Radier de la cuve

- Le radier du réservoir sera constitué d'une dalle en béton armé (béton B2) avec
adjonction d'un hydrofuge de masse, type « SIKA » ou similaire, et avec une forme
de pente de 0,005 m/m vers une souille où seront placées les conduites de départ
et de vidange.
- Le radier sera ensuite au mortier de ciment dosé à 400 kg/m3 avec incorporation
d’un hydrofuge de masse de même marque que celui utilisé pour le béton armé
B2 : épaisseur 3 cm. Le béton de forme de pente sera en béton cellulaire.

Le titulaire est tenu de réserver lors du coulage du béton de trous à l’endroit indiqué
sur le plan d’ensemble pour l’emplacement des manchettes à colorettes assurant le
passage de la tuyauterie ainsi que la cheminée d’accès et le lanterneau.

G. Parois verticales

Les parois verticales des cuves seront exécutées en B.A. B2 avec adjonction d’un
hydrofuge de masse vibré et coffré latéralement, les trous de passage des
différentes tuyauteries seront réservés lors du coulage munis des fourreaux
étanches en attente.

La ceinture sera réalisée du même genre de béton armé vibré et coffré que celui des
parois verticales, les dimensions sont données sur le plan; elle sera coulée en même
temps que l'acrotère qui sera réalisé suivant le plan et les dimensions indiquées.

Le lanterneau sera réalisé en B.A. B2 vibré et coffré; des ouvertures seront prévues
dans ses parois verticales.

H. Coupole supérieure

La coupole supérieure sera réalisée en béton armé B2.


Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Le titulaire est tenu de réserver lors du coulage du béton des trous à l’endroit indiqué
sur le plan d’ensemble pour l’emplacement des fourreaux étanches assurant le
passage de la tuyauterie ainsi que l’ouverture d’accès et le lanterneau.

I. Aération- Eclairage

L'aération et l'éclairage de la cuve du réservoir seront assurés par des ouvertures


prévues dans le lanterneau. Chaque ouverture sera munie d'un châssis métallique
sur lequel est soudé un grillage en laiton à maille fine (moustiquaire) protégé par du
métal déployé.

J. Accès

- L’accès à l’intérieur du réservoir se fera par un trou d'homme de diamètre intérieur


φ 715 mm. Cette ouverture sera munie d'un capot étanche en acier bombé de 715
mm d'ouverture à fermeture de sûreté.

- Pour accéder à la terrasse, une échelle métallique en acier galvanisé à chaud de


43 cm de longueur installée sur l’extérieur.

- La descente à l’intérieur de l’ouvrage se fera à l’aide d’une échelle métallique de 43


cm de largeur, en acier galvanisé à chaud, qui sera scellée sur la paroi du trou
d'homme à sa partie haute et sur une butée en béton armé sur le radier à sa partie
inférieure.

A l’extérieur du réservoir, une échelle métallique de 0,40 cm de largeur permettra


l'accès sur la terrasse.

K. Enduits

Enduit extérieur

Tous les parements extérieurs recevront un enduit au mortier de ciment de 0,02 m


d'épaisseur.

Enduit intérieur

Un enduit étanche de 0,03 m d'épaisseur au mortier de ciment sera appliqué sur le


radier et la paroi verticale de la chambre des vannes.

L. Drainage sous radier


Un drain en pierres sèches sera prévu à la base la cuve sur son pourtour pour sa
protection contre les eaux d'infiltration et des buses perforées seront placées au-
dessous du radier.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Pour évacuer les eaux de fuites sous le radier du réservoir un système de drainage
est prévu comme suit :
• Une couche d’asphalte de 2 cm d'épaisseur sera appliquée directement sur
le béton de propreté pour assurer une bonne étanchéité,
• une couche drainante en béton poreux de 20 à 40 cm d'épaisseur coulée
sur la couche étanche d’asphalte avec une pente de 2 % vers le caniveau
de drainage inférieur.
• et des buses perforées pour la collecte des eaux de fuites.
Pour l'évacuation de ces eaux, dans un ou deux regards placés aux points bas du
caniveau puis vers un ou deux autres regards situés à l’extérieur par des buses en
PVC DN 110 de diamètre.

M. Equipement hydraulique

Il s’agit de la fourniture, le transport et la mise en place de la tuyauterie, les pièces


spéciales, les vannes, les coudes, les tés, les joints de démontage, etc., y compris
les accessoires pour la mise en place de l’appareillage et toutes sujétions de
raccordement avec les conduites d’arrivée, de départ, de vidange et trop plein du
réservoir. Afin d’éviter la pénétration des corps étrangers dans la cuve, un clapet
d’extrémité sera placée au bout de la conduite trop plein et vidange. Ce dernier sera
abrité dans la chambre de vanne.

Pour les essais des équipements du réservoir, le titulaire est tenu de fournir une
installation fiable et en parfait état de marche.

N. Désinfection des réservoirs

Quatre méthodes peuvent être utilisées: dans tous les cas il faut obligatoirement
nettoyer soigneusement les parois et le fond des ouvrages en vue d'éliminer toutes
les souillures et débris afin d'augmenter l'efficacité de la désinfection.

Méthode 1
Elle consiste à appliquer directement sur les surfaces internes du réservoir une
solution de chlore fortement concentrée. Cette solution concentrée est alors projetée
sur les surfaces internes des ouvrages vides à l'aide des appareils de pulvérisation.
La surface à désinfecter doit rester en contact avec la solution désinfectante pendant
une demi-heure.

Méthode 2
Elle consiste à introduire directement dans l'eau destinée au remplissage des
ouvrages du CaCl2 ou Ca (Clo) 2 dosé à 50 p.p.m. Il faut d'abord délayer le
désinfectant en poudre pour obtenir une pâte que l'on mélange ensuite
énergiquement avec de l'eau. Les résultats seront meilleurs si la suspension est
ajoutée en plusieurs fois, au fur et à mesure que l'ouvrage se remplit. L'eau chlorée
doit rester en contact avec celui-ci pendant 12 heures.

Méthode 3
Elle consiste à procéder à la chloration de l'eau pendant le remplissage même du
réservoir, au moyen d'un chlorométre portatif ou pompe d'injection manuelle. Afin
d'avoir une dose de 50 mg/l de chlore, si le débit de l'eau est inconnu et s'il est
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

impossible de le calculer avec exactitude, il faut utiliser du chlore en excès. Un


temps de contact de 24 heures serait nécessaire.

Méthode 4
Nettoyage des parois et du fond du réservoir avec jets d'eau sous-pression. Il faut
procéder comme suit :

 Préparation de la quantité d'hypochlorite de sodium nécessaire pour avoir la


concentration de 10 mg/l de chlore dans le volume total du réservoir;
 Ajout de cette quantité d'eau de Javel dans le réservoir vide, mais ayant été
bien nettoyée;
 Remplissage du réservoir jusqu'au cinquième de son volume;
 Après un temps de contact de 24 heures, compléter avec de l'eau le
remplissage du réservoir;
 Laisser encore un contact pendant 48 heures;
 Après ce dernier temps de contact, procéder à des prélèvement pour analyser
bactériologiques, si le taux du chlore résiduel est inférieur à 1 mg/l. Au cas où
le chlore résiduel est supérieur à 1 mg/l après 48 heures de contact, diluer
avec de l'eau légèrement chlorée pour baisser le chlore résiduel et prélever
des échantillons;
 Attendre le résultat des analyses avant la mise en service.

Lorsque l'ouvrage désinfecté a été convenablement rincé, des prélèvements de


contrôle sont faits immédiatement par le laboratoire de l’ABHBC. Si les résultats sont
satisfaisants, l'ouvrage peut être mis en service, si non l'opération devra être
renouvelée. Les produits désinfectants sont à la charge du titulaire. La réception
provisoire ne peut être prononcée qu'après exécution de la désinfection selon les
modalités ci-dessus.

4. DESCRIPTIONS DES TRAVAUX DE LA CHAMBRE DES VANNES

A. Bétons

Les murs de fondations seront exécutés en maçonnerie sur lequel reposera le


chaînage inférieur en béton armé B3 de 0,20 m d'épaisseur.

L'ossature sera constituée par du chaînage, poteaux, poutres, dalles de couverture et


acrotère en béton armé B2 bien soigné. Les poteaux prendront appui sur des massifs
de fondations et supporteront les dalles de couverture qui auront une épaisseur de
0,15 m.

B. Dallages

Chambre des vannes

Pour le sol de la chambre des vannes et pourtours, une chape de ciment


soigneusement lissée et bouchardée sera réalisée.

Les plinthes des murs seront exécutées également en ciment et auront une hauteur
de 10 cm, pour les dalles revêtues d’une chape de ciment.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

C. Maçonnerie

Pour masquer le vide entre les deux chaînages inférieur et supérieur, des murs en
agglomérés de 0,20 m seront prévus pour la chambre des vannes.

Ces murs prendront appui sur le chaînage inférieur des bâtiments.

D. Enduit et revêtement

Les parois intérieures et le plafond de la chambre des vannes seront enduits en mortier
de ciment type C avec une épaisseur minimale de 2 cm.

Les parois extérieures seront enduites au mortier bâtard avec une épaisseur de 2 cm.

E. Etanchéité des terrasses

Les dalles de couvertures plates recevront une forme de pente de l'ordre de 2%. Sur
ces terrasses, elle sera réalisée une étanchéité, en feutre bitumineux multicouches,
conforme au DTU 43.1, sur laquelle sera réalisée une protection thermique.

L'écoulement des eaux pluviales sera assuré vers les descentes en PVC de diamètre
100 mm par des pentes de 2% et aux point-bas par une gargouille en plomb munie
d'une crapaudine en fil de fer galvanisé.

F. Peinture et vitrerie

L’ensemble des parois extérieures enduites recevra un badigeon en peinture vinylique


à 3 couches, les parties traitées en brut de décoffrage recevront une application d’un
vernis de silicone incolore de marque et nature à déterminer par le titulaire.

Sur les murs intérieurs des salles d’eau peinture laquée Durochoc ou similaire (2
couches après couches d’impression glycérophtalique).

Les parois intérieures et plafonds des autres salles recevront 2 couches de peinture
vinylique sur enduit glycérophtalique après ponçage à l’eau et au papier abrasif.

Toutes les menuiseries et ferronneries recevront deux couches de peinture


glycérophtalique genre "EMAIL CELLUC" après deux couches anti-rouille au minium
de plomb.

Les teintes des peintures et badigeon seront précisées au cours de l'exécution par le
responsable de l’ABHBC, chargé des travaux.

Les dallettes de béton grain de riz pour la protection des dalles de couverture ainsi que
certaines pièces indiquées sur les plans (têtes de portails etc..) seront badigeonnées à
la chaux alunée (trois couches)

La vitrerie sera adaptée aux menuiseries et aux lieux de pose. Elle sera en verre
double et placée sous pare close à bain de mastic.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

G. Equipement électrique

L’équipement électrique à la charge du titulaire comprendra :

 Electrification de la chambre de vanne,


 Eclairage extérieur de l’enceinte du réservoir,

a. Equipement d’alimentation

Cet équipement comportera :

 Une boite de coupure abonné avec protection HPC 10 à 160 A agrée par le
distributeur d’électricité y compris raccordement à la boite de branchement
 Un coffret pour le compteur fourni par le distributeur d’électricité
 Câble de raccordement à la boite de coupure y compris terrassement, buse de
protection, grillage avertisseur, regards, …
 Un tableau général basse tension regroupant les équipements suivants :
 Un disjoncteur de branchement magneto-thermique tétrapolaire 4x60 A.
 un départ par disjoncteur type Multi 9, 4 x 15A pour éclairage normal-secours
(N.S.) intérieur et extérieur des locaux
 un départ par disjoncteur type Multi 9,4 x 20 A pour prises de courant 2P + T
 un départ par disjoncteur type Multi 9,4 x 32 A pour prises de courant 3P + T
 un départ par sectionneur fusible avec transfo auxiliaire d'isolement 380/220 V
pour alimentation des auxiliaires
 un départ par sectionneur fusible avec transfo auxiliaire d'isolement 220/24 V
pour alimenter les prises 24 V
 Une prise sera prévue au niveau de chaque chambre d’accès au dessus du
réservoir pour le branchement d’une baladeuse.

b. Eclairage intérieur-extérieur et prises de courant

Cet équipement, concernant l’intérieure de la chambre des vannes et l’éclairage


extérieur du réservoir, comprendra les éléments suivants :

 Hublots étanches sur façades


 Eclairage intérieur en tubes fluorescents compensés 2 x 40 W, avec réflecteur
simple
 Les prises de courant seront étanches avec boîtier mural
 Les câbles concernant l'éclairage à l'intérieur des bâtiments et sur les façades
ainsi que les prises de courant seront réalisés en câbles U500V placés sous
tube isoranges encastrés.

A titre indicatif, le minimum à prévoir pour l’éclairage intérieur de la chambre des


vannes et l’éclairage extérieur du réservoir est donné dans le tableau suivant :

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Eclairage
Prises de courant
Intérieur Extérieur
Hublot Bloc
Tube Extérieur, balisage U.R.A
Ouvrage étanche avec 3 PH Mono
fluorescent lanternes sur Prise de
lampes 3 2P+
2x40 W poteaux de 2,50 m secours
halogène P+T T
intérieur avec lampes fluo- 24 V 60 Lms
75 W 32 A 20 A
étanche ballons de 125 W
extérieur
Réservoir
2 1 8 2 2 2 1
semi enterré

 L’éclairage intérieur sera réalisé avec des tubes fluorescents 2x40 W.


 Les lanternes seront de type 3334 L ou équivalent équipées de lampes
fluorescentes.
 Les prises de courant seront du type étanche avec boîtier mural. Les câbles
concernant les prises de courant seront réalisés en câbles U 1000 R 12 N
placés sous tubes P.V.C ainsi que l’éclairage.

c. Réseau de mise à la terre

Les prises de terre et liaisons équipotentielles concerne la réalisation d’une prise de


terre de résistance maximale de trois Ohms et comprend :

 Réalisation de tranchées et de puits de terre,


 Fourniture, pose et raccordement de piquets de terre, d’une borne de terre et
des câbles de raccordement en cuivre nu de 28 mm²,
 Fourniture, pose et raccordement de liaisons équipotentielles en câble cuivre nu
de 28 mm² de toutes les masses métalliques y compris l’armature de l’ouvrage.

5. TUYAUTERIES EN POLYPROPYLENE ‘’RANDOM’’

La distribution principale ainsi que la collecte des eaux pluviales des toitures et de la
cave du bâtiment, sera réalisée en tube PP-R (polypropylène ‘’Random’’, PN20 de
marque ARIET 25 ou similaire, avec raccords en PP-R selon la norme DIN 1988 et les
directives W 534.

Toutes les pièces métalliques incorporées dans les raccords seront en laiton 0T58
Nickelé.

Les parties encastrées ou en tranchées seront d’un seul tenant avec protection.
Les essais seront effectués à 10 bars en présence de la maîtrise d’œuvre et feront
l’objet d’un procès verbal.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Les colonnes montantes seront droites, et seront guidées par des cavaliers ou des
collions coulissantes sans contact métallique avec le tube situé en fonction du diamètre
du tube de 0,70 à 1,25.

6. EQUIPEMENT DE POMPAGE

Une pompe à ballon de vessie sera prévue pour alimenter ce ballon depuis les eaux
stockées dans le réservoir. L’installation comprendra les conduites d’aspersion et de
refoulement et tous matériels nécessaires au bon fonctionnement de la pompe.

Les caractéristiques de la pompe sont comme suit:


- Q = 1 m3/h
- HMT = 10 m
- Rendement = 20 %

Une autre Pompe immergée crépinée à démarrage automatique sera placée dans le
regard de la cave afin de permettre de refouler les eaux de drainage de celle-ci vers le
réseau de collecte des eaux pluviales et alimenter le réservoir de stockage.

 AMENAGEMENTS DES ABORDS, CLOTURES

A. Evacuation des eaux pluviales

Les eaux de pluie, recueillies sur les coupoles du réservoir, chambre des vannes
et seront évacuées par des gargouilles et des buses en PVC DN 200.

L’évacuation se fera vers les regards de dimensions 60 cm* 60 cm en béton armé,


dosé à 300 kg/m3, de 10 dm d’épaisseur avec un tampon en fonte ductile de 40
cm * 40 cm.

B. Evacuation des eaux de fuite, vidange et trop plein

Le regard, prévu pour l’évacuation des eaux de drainage, ainsi que le regard
recevant les eaux du trop-plein et celles de la vidange, auront une profondeur
variable suivant la pente, ils seront exécutés en béton armé B3, coffré et vibré.
L’ensemble des eaux seront recueillies dans des regards de dimensions 60 cm* 60
cm.

En ce qui concerne les parois verticales, elles seront d’une épaisseur de 12 cm. Le
radier sera exécuté avec le même béton et aura une épaisseur de 10 cm, coulé sur
un blocage de 20 cm d’épaisseur en moellons cassés dont la plus grande
dimension ne dépassant pas 10 cm.

Les regards seront munis de dallettes de couverture, elles seront exécutées en


béton armé et levables, elles reposeront sur des feuillures en fer cornière de 5/5
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

cm. Dans la partie haute de la couverture, il sera scellé un anneau permettant le


levage. Ils déboucheront à l’extérieur, vers le réseau d’assainissement (voir plan
d’implantation).

Une conduite en PVC de diamètre 20 assurera le drainage de la chambre de


vanne vers le regard de la cave. Une autre conduite en PVC de diamètre 200 sera
connectée depuis le trop plein et la vidange du réservoir vers le réseau
d’assainissement.

 ASSURANCE DE LA GARANTIE DECENNALE

Le titulaire doit fournir à la fin des travaux une police d’assurance relative à la
garantie décennale des ouvrages réalisés. Elle doit être fournie par un assureur
agrée et autorisé à exercer au Maroc.

L’assurance de la garantie décennale prend effet à partir de la réception définitive


des ouvrages.

La réception définitive ne peut être prononcée si le titulaire n’a pas délivré la police
de l’assurance décennale.

ARTICLE 38 - NORMES ET REGLES DE REFERENCE

Le titulaire est soumis aux lois réglementaires en vigueur au Maroc, et en particulier


aux normes et règles de références ci-après:

1. LES CAHIERS DES PRESCRIPTIONS COMMUNES

En application de la Circulaire n°2/1242 DNRT du 13 /7/87, le Cahier des


Prescriptions Communes (C.P.C) applicables aux travaux dépendant de
l'Administration des Travaux Publics, comprend entre autres:
a. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux travaux routiers
courants approuvé par arrêté n°451-83 du 06/12/1982 ;
b. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux marchés de
constructions scolaires approuvé par arrêté n°452-8 3 du 17/03/1983;
c. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux routes désertiques
approuvé par arrêté n°732-89 du 30/05/1989;
d. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux marchés d'études
routières, approuvé par arrêté n°1161-89 du 31/07/1 989;
e. le Cahier des Prescriptions Communes applicables au mode de mesurage et
d'évaluation des travaux de bâtiment approuvé par arrêté n°1224-89 du
17/08/1989;
f. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux d'études relatives au
calcul statique des tuyaux enterrés pour canalisations d'assainissement,
approuvé par arrêté n°833-87 du 22/10/1990;

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

g. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux marchés d'études


relatives au calcul des surcharges dues au vent, approuvé par arrêté n°834-87
du 22/10/1990
h. le Cahier des Prescriptions Communes applicables à l'exécution des travaux
de béton armé, approuvé par arrêté n°85-95 du 29/09 /1995;
i. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux travaux d'étanchéité
des toitures terrasses par feuilles d'étanchéité à base de bitume oxydé,
approuvé par arrêté n°82-95 du 29/09/1995;
j. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux travaux du lot
"menuiserie bois-quincaillerie", approuvé par arrêté n°84-95 du 29/09/1995;
k. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux travaux de peinture en
bâtiment, approuvé par arrêté n°83-95 du 29/09/1995 ;
l. le Cahier des Prescriptions Communes applicables au gros béton approuvé par
arrêté n°2082-89 du 23/10/1996
m. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux travaux bathymétriques
approuvé par arrêté n°2083-96 du 23/10/1996;
n. le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux travaux de dragage
approuvé par arrêté n°2084-96 du 23/10/1996;
o. à titre provisoire, pour les prescriptions communes autres que celles se
rapportant aux dispositions des arrêtés sus-visés, les fascicules du Cahier des
Clauses Techniques Générales applicables aux marchés publics de travaux
passés au nom de l'Etat Français:
• Fascicule 62 titre 1 section 2 du C.C.T.G. (BAEL 91) révisé 99.
• Règles techniques de conception et de calcul des fondations des ouvrages de
génie civil. Cahier des clauses techniques générales applicables aux marchés
publics de travaux Fascicule N°62 -Titre V.
• Recommandations AFPS 90 pour la rédaction des règles relatives aux
ouvrages et installations à réaliser dans les régions sujettes aux séismes.
• Régles parasismiques marocaines (RPS 2000)
• Méthodes pour la mesure des grandeurs associées à la durabilité – Journées
techniques AFPC-AFREM “Durabilité des bétons” 11-12 Décembre 1997 –
Toulouse France.
• Recommandations pour la prévention des désordres dus à l’alcali-réaction,
LCPC juin 1994.
• Standards ASTM C 1202 – 97 « Electrical indication of concrete’s Ability to
Resist Chloride Ion Penetration »
• ROM 05-94 – Géotechnical recommandations for the design of maritime and
harbour works.
• ROM 05-94 – Action in the design of maritime and Harbour works.
• British standard code practice for maritime structure BS 6349.
• Recommandations pour le Calcul aux Etats Limites des Ouvrages Maritimes
et Fluviaux.
• Fascicule 4 (titre 1er) : Fourniture d'acier et autres métaux. Armatures pour
béton armé.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

• Fascicule 4 (titre II) : Armature à haute résistance pour construction en béton


(titre II) précontraint par pré ou post-tension
• Fascicule 4 (titre III) : Aciers laminés pour constructions métalliques.
• Fascicule 4 (titre IV) : Rivets en acier, boulonnerie à serrage contrôlé,
destinés à l'exécution des constructions métalliques.
• Fascicule 28 : Chaussée en béton de ciment
• Fascicule 29 : Construction et entretien des chaussées pavées.
• Fascicule 31 : Bordures et caniveaux en pierres naturelles ou en béton et
dispositifs de retenue en béton.
• Fascicule 32 : Construction de trottoirs
• Fascicule 35 : Travaux d'espaces verts, d'aires et de sports et de loisirs.
• Fascicule 65A Exécution des ouvrages de génie civil en béton armé ou béton
précontraint y compris additif (version 1993)..
• Fascicule 61 titre I du C.C.T.G. « Programmes de charges et épreuves des
ponts routes ».
• DTU 13.12 règles pour le calcul des fondations superficielles (détermination
de la valeur ultime qu à partir des essais de laboratoire), 1 .Fascicule 68 du
C.C.T.G. travaux.
• Fascicule 61 (Titre V) : Conception et calcul des ponts et constructions
métalliques en acier.
• Fascicule 62 (Titre 1e Section II) : Règles techniques de conception de calcul
des ouvrages et constructions en béton précontraint suivant la méthode des
états limites dites règles BPEL 91.
• Fascicule 63 : Exécution et mise en oeuvre des bétons non armés.
• Fascicule 64 : Travaux de maçonnerie d'ouvrages de génie civil.
• Fascicule 65 : Exécution des ouvrages et constructions en béton armé.
• Fascicule 66 : (chapitre 1er, Titres II,IV,V,VI) : Exécution de ponts et autres
ossatures métalliques de technique analogue.
• Fascicule 67 : Etanchéité des ouvrages d'art.
• Fascicule 68 (Titre I) : Exécution des travaux de fondation d'ouvrages.
• Fascicule 70 : Canalisations d'assainissement et ouvrages annexes.
• Fascicule 71 : Fourniture et pose de canalisations d'eau, accessoires et
branchements.
• Fascicule 73 : Equipement hydraulique, mécanique et électrique des stations
de pompage d'eaux d'alimentation et à usage industriel ou agricole.
• Fascicule 74 : Construction des châteaux d'eau, en béton armé, en béton
précontraint, ou en maçonnerie et des ouvrages annexes.
• Fascicule 85 : Construction d'installation de broyage des déchets ménagers.
• DTU-NV 65: Règles définissant les effets de la neige et du vent sur les
constructions + additifs.
• DTU-CM 66: Règles de calcul des constructions en acier - Additif 1980.
• DTU-PS 69 : Règles parasismiques, annexes et addenda 1982.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

• Régies Neige et Vent 65 révisées 1984 (NV 65).


• NFC 14.100 – Installations électriques comprises entre la distribution publique
d’énergie électrique et l’installation intérieure de première catégorie.
• NFC 15.100 – Installations électriques à basse tension règles UTE de juin
1976.
• Les normes NM de la série 10.2 (Charpentes, menuiserie, serrurerie)
• Les normes NM de la série 13.6 (Bois et liège)
• DTU - Mémento pour les Maîtres d’œuvre - Choix des fenêtres en fonction de
leur exposition ( DTU 36-1 / 37-1)
• DTU - 36.1 : Menuiserie en bois (décembre 84)
• Annexe commune aux DTU 36-1/37-1 : Caractéristiques dimensionnelles des
baies dans le gros œuvre destinées à recevoir des menuiseries (Février 85).
• NM de la série 06.1 : Installations électriques
• NM de la série 06.3 : Conducteurs nus et isolés
• NM de la série 06.4 : Mesure - Commande - Régulation
• NM de la série 06.5 : Matériel produisant ou transformant l'énergie électrique
• NM de la série 06.6 : Appareillage - Matériel d'installation
• NM de la série 06.7 : Matériel utilisant l'énergie électrique.

2. DEVIS GENERAL D'ARCHITECTURE (DGA)

Il sera fait application du DGA pour tout ce qui n'est pas couvert par :

• le CPC tel que défini ci-dessus;


• les normes en vigueur;
• le présent CCTG ;
• le CCTP.

3. SECURITE ET HYGIENE

Le titulaire est tenu de se conformer aux mesures particulières de sécurité prescrites


par la réglementation en vigueur concernant l'hygiène et la sécurité des travailleurs.

4. CONTRADICTION ENTRE LES DOCUMENTS

Si des documents présentent des clauses contradictoires, le titulaire se


conformera au plus récent d'entre eux, étant entendu que ceux édités au MAROC :

a) Dahirs, Décrets Royaux, Arrêtés et Règlements Ministériels.


b) Règles des Organismes ou Comités Techniques dont l'application a été
rendue obligatoire par une Décision Ministérielle.
c) Règle des Organismes ou Comités Techniques dont l'application n'a pas été
rendue obligatoire par une Décision Ministérielle.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Ont priorité sur les textes étrangers, auxquels il est provisoirement fait référence.
Dans le cas où les clauses du marché et celles des documents généraux ci-dessus
ne prescriraient rien ou n'apporteraient pas de précisions suffisantes sur tel sujet
concernant l'application du marché ou l'exécution des travaux, et dans ce cas
seulement, on se référera aux usages. Enfin, il est spécifié que les Entreprises sont
autorisées à se référer à des normes équivalentes ou supérieures à celles des
documents cités ci-dessus.

ARTICLE 39 - PROGRAMME D’EXECUTION

Dans un délai d’un mois à partir de l'entrée en vigueur du contrat, le titulaire doit
soumettre au Maître de l'Ouvrage un programme détaillé d'exécution des travaux.

Ce programme doit comprendre plusieurs documents:

A. Programme des travaux établi, avec la semaine comme unité de temps.

B. Note technique et graphique définissant l'ordonnancement des tâches


administratives et techniques, par nature des travaux, d'une part, et par ouvrage
d'autre part, les liaisons entre tâches élémentaires étant clairement définies sur le
graphe.

Cette note technique comprendra en outre:

- Le projet des installations de chantier comprenant une note technique et


quelques plans d'ensemble et de détail.
- Le projet définissant les procédés d'exécution des travaux.
- Toutes informations sur références, analyses, brevets et toutes pièces
justificatives du mode d'exécution des ouvrages.

Le Maître d'Ouvrage fera connaître son accord ou ses observations au titulaire sur
l'ensemble des documents énumérés ci-dessus dans un délai de deux semaines.
Passé ce délai, si le Maître de l'Ouvrage n'a pas formulé d'observations, le titulaire
peut considérer que le programme d'exécution est approuvé.

En cours de chantier, des imprévus, aléas ou modifications décidés par le Maître de


l'Ouvrage peuvent avoir des répercussions sur le programme d'exécution. Dans ce
cas, le titulaire est tenu d'effectuer une mise à jour et de soumettre au Maître
d'Ouvrage dans un délai de deux semaines au début de chaque trimestre:

* le programme rectifié,
* une note justifiant les modifications.

Le nouveau programme peut être considéré approuvé si le Maître d'Ouvrage n'a pas
présenté d'observations au titulaire dans un délai de deux semaines.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 40 - PLANS ET DESSINS D’EXECUTION

Les plans et dessins d'exécution nécessaires à la réalisation de tous les ouvrages


sont établis sur support magnétique avec fichiers numérisés (non digitalisés) par le
titulaire avec le visa du Maître d'Ouvrage.

Le programme d'établissement des plans d'exécution sera élaboré par le titulaire en


fonction du programme d'exécution des travaux.

Les plans d'exécution comprennent les plans d'implantation, les dessins de coffrage et
de ferraillage et les listes de fer.

Les documents ci-après sont également à la charge du titulaire :

- les levés topographiques complémentaires;


- les plans d'installation de chantier;
- les dessins des échafaudages, coffrages et cintres;
- les dessins des ouvrages provisoires nécessaires à la desserte du
chantier, au moment des travaux et à la protection en cours de travaux
contre les eaux de ruissellement;
- l'établissement de certains plans d'exécution de parties d'ouvrages
dépendant d'une variante acceptée par le Maître de l'Ouvrage qui ne
pourraient se faire qu'avec le concours du titulaire.

Des adaptations des dessins d'exécution aux conditions réelles du terrain


s'imposeront probablement au cours du chantier de terrassement. Le titulaire devra
fournir au Maître d'Ouvrage les levés de profils et constatations visuelles qui pourront
permettre ces adaptations. Le titulaire doit faire sur place tous les relevés nécessaires
à la vérification des côtes portées sur les dessins d'exécution. Il demeure responsable
des conséquences de toute erreur de mesure.

ARTICLE 41 - IMPLANTATION DES OUVRAGES

* Piquetage général:

Le piquetage général des axes principaux des ouvrages est établi par le
titulaire sur la base des éléments fournis par le Maître d'Ouvrage (Schémas
d’implantation, tableaux de coordonnées, repères généraux de triangulation et
de nivellement). Il est matérialisé sur le terrain par des bornes repères, en
béton, implantées en des points caractéristiques. La fourniture et la pose de
ces bornes sont à la charge du titulaire.

Le titulaire est tenu de veiller à la conservation des bornes. Il doit les remplacer
si l'avancement des travaux ne permet pas de les conserver à leur
emplacement primitif et donner immédiatement au Maître d'Ouvrage les
coordonnées des nouvelles bornes ainsi qu'un croquis de repérage.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

* Piquetage complémentaire:

Le titulaire est tenu de compléter le piquetage par autant de repères qu'il est
nécessaire à l'exécution des travaux.

ARTICLE 42 - INSTALLATION DE CHANTIER

Le titulaire doit soumettre au Maître d'Ouvrage, dans un délai de quatre semaines à


partir de l'entrée en vigueur du contrat, son projet d'installation de chantier.

Ce projet doit définir:

- les installations générales, c'est à dire bureaux, ateliers, magasins, aires de


circulation, alimentation en eau et en énergie, etc ...

- les installations fixes de bétonnage;

Il doit se composer de plans d'ensemble et de détail et fait partie du programme


d'exécution demandé à l'article 8.

L'eau et l'électricité d'alimentation du chantier seront à la charge du titulaire.

Le titulaire doit préciser dans son projet d'installation de chantier ses intentions en ce
qui concerne les dispositions restant à sa charge pour l'alimentation en eau et en
énergie électrique de ses installations.

Un bureau de chantier équipé d’un bureau de réunion et de 8 chaises, sera


obligatoirement mis par le titulaire à la disposition des agents du Maître d'Ouvrage
chargés du contrôle d'exécution.

ARTICLE 43 - LIEUX D’EMPRUNTS ET DE DEPOTS

Les lieux d’emprunts et de dépôts de matériaux, provisoires et définitifs, nécessaires à


la réalisation des travaux doivent être définis par le titulaire, sous réserve de l'accord
du Maître d'Ouvrage.

Les dépôts provisoires doivent être nettoyés à la fin du chantier.

ARTICLE 44 - ETABLISSEMENT DES PLANS D’EXECUTION ET DU


BETON ARME

Le titulaire doit établir à ses frais les plans d’exécution, ainsi que les notes de calcul
et les plans du béton armé par un bureau d’étude agrée et accepté par l’ABHBC.

Le titulaire aura également à sa charge l’approbation des plans d’exécution du béton


armé par un bureau de contrôle agrée et accepté par l’ABHBC.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Il est à noter que le calcul du béton armé doit tenir compte de la stabilité et de la
résistance de l’ouvrage ainsi que l’optimisation de son coût.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

CHAPITRE II : MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX DE GENIE CIVIL

ARTICLE 45 - PROVENANCE ET QUALITE DES MATERIAUX

Tous les matériaux, matières et produits utilisés dans la construction des ouvrages
faisant l'objet du présent lot proviendront de carrières ou d'usines agréées par le Maître
d’Ouvrage. Le titulaire ne pourra, en aucun cas, se prévaloir de l'éviction par le Maître
d’Ouvrage de fournisseurs ou sous-traitants pour demander une majoration
quelconque sur le prix forfaitaire de la fourniture.

Conformément aux instructions des circulaires ministérielles du 12.2.1959 et du


6.10.1959, les matériaux et produits proviendront, chaque fois que possible, de
l'industrie et de l'artisanat du pays. Le Maître d’Ouvrage sera seul compétent pour
juger de la qualité des matériaux et décider de leur lieu d'emploi. En particulier le lieu
de provenance des matériaux ne pourra en aucune façon préjuger de leur qualité.

Chaque espèce de matériaux, matières et produits devra satisfaire aux normes


marocaines en vigueur à la signature du marché. Dans le cas où il n'existerait pas de
normes marocaines à cette époque, on se référera aux normes AFNOR, DIN, ISO ou
équivalentes également en vigueur à la date de signature du marché ou, à défaut,
aux règles de l'art usuelles, dont certaines sont rappelées ou précisées dans les
présentes spécifications.

Le Maître d’Ouvrage pourra effectuer aux frais du titulaire tous les essais qu'il
estimerait nécessaires pour vérifier que les matériaux sont de bonne qualité et
conformes aux règles de l'art et aux spécifications imposées. Ces essais sont
complémentaires à ceux que le titulaire est tenu d'effectuer également à ses frais. Le
Maître d’Ouvrage pourra exiger l'éloignement du chantier des matériaux ne
satisfaisant pas aux conditions ci-dessus aux frais de titulaire.

ARTICLE 46 - CONTROLE DES MATERIAUX

Le Maître d’Ouvrage se réserve le droit de contrôler tous les chantiers, ateliers et


magasins du titulaire et de ses fournisseurs pour la fabrication, le stockage et le
transport de tous les matériaux. A cet effet, il pourra nommer des agents spéciaux
ou s'y faire représenter par des organismes de contrôle de son choix.

Pendant toute la période de construction, le titulaire donnera toutes les facilités aux
représentants dûment habilités du Maître d’Ouvrage pour permettre le contrôle
complet des matériaux ainsi que pour effectuer tout essai sur ceux-ci.

Les contrôles ne diminuent en rien la responsabilité du titulaire quant à la bonne


qualité des matériaux, matières et produits.

Le titulaire et les fournisseurs livreront gratuitement aux laboratoires de contrôle


toutes les quantités requises, pour les essais qui s’avéreraient nécessaires. Le
nombre et la nature de ces essais seront définis par le Maître d’Ouvrage. La

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

sélection des échantillons sera effectuée par le Maître d’Ouvrage en présence du


titulaire qui recevra un procès-verbal.

Le Maître d'Ouvrage se réserve le droit de prélever, à tout moment, des échantillons


de tous les matériaux destinés à être incorporés dans les ouvrages, afin de procéder
aux essais. Le titulaire fournira la main d’œuvre nécessaire aux essais, ainsi que la
main d’œuvre et le matériel pour l'obtention et le transport des échantillons. Il
acceptera toute interruption des travaux occasionnée par ce fait ou par les résultats
des essais. Le titulaire respectera les consignes qui lui seront données, soit en vue
des contrôles, soit à la suite de ces contrôles.

Dans le cas contraire, le Maître d'Ouvrage pourra exiger par écrit, l'arrêt des travaux
soit en carrière, soit sur les ouvrages eux-mêmes. Les travaux ne reprendront qu'au
reçu d'une autorisation écrite.

Tous les résultats des essais seront communiqués au itulaire.

Des rapports seront établis chaque mois, indiquant les quantités de matériaux en
stock, leurs provenances, leurs lieux de stockage antérieur et les quantités utilisées
dans chaque partie des ouvrages.

Pour les matériaux et procédés de construction utilisés pour les ouvrages, tous les
essais effectués pour juger des qualités de ces matériaux seront agréés par le
Maître d'Ouvrage et conformes en principe, aux normes françaises AFNOR, si cela
n'est pas indiqué explicitement dans les présentes spécifications. Quand ces normes
feront défaut, le Maître d'Ouvrage en fixera d'autres, appropriées au type de
matériaux ou de procédé à utiliser.

Le Maître d'Ouvrage pourra effectuer aux frais du titulaire tous les essais qu'il
estimerait nécessaires pour vérifier que les matériaux sont de bonne qualité et
conformes aux règles de l'art et aux spécifications imposées.

Ces essais sont complémentaires à ceux que le titulaire est tenu d'effectuer
également à ses frais.

Le Maître d’Ouvrage pourra exiger l'éloignement du chantier des matériaux ne


satisfaisant pas aux conditions ci-dessus aux frais du titulaire.

ARTICLE 47 - FOUILLES A L'AIR LIBRE ET DEBLAIS

Les travaux comprennent tout nettoyage de surface, décapage, excavation, étayage,


étanchement, transport et mise en dépôt des déblais, ceci quelle que soit la
profondeur et la qualité des matériaux rencontrés ainsi que tout nettoyage et mise à
sec des fouilles pour les préparer en vue des bétonnages ou remblayages ultérieurs.
Les procédés et engins utilisés doivent être agréés par le Maître d'Ouvrage qui se
réserve également le droit d'apporter toute modification aux pentes et aux
profondeurs des excavations s'il juge qu'il est nécessaire ou possible de le faire.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Le titulaire est tenu de prendre toutes les précautions nécessaires pour assurer la
stabilité des fouilles. Il est responsable de cette stabilité et de toutes les
conséquences d'écroulements éventuels.

Le bétonnage des fondations ne pourra être commencé que si les surfaces


d'excavation ont été inspectées approuvées par écrit par le Maître d'Ouvrage.
Le Maître d'Ouvrage pourra après son inspection demander un approfondissement
de la fouille, le bétonnage ne pourra pas être exécuté avant qu'il ait inspecté la
fouille ainsi rectifiée et qu'il l'ait approuvée par écrit.

Pour inspecter les fouilles au moment de leur exécution, le Maître d’Ouvrage pourra
exiger que les surfaces soient complètement dégagées et nettoyées.

Les déblais provenant des fouilles seront mis en décharge en des zones et selon les
modalités agréées par le Maître d’Ouvrage. Certains déblais de nature convenable
pourront être utilisés comme remblais. Au cas ou ces déblais n'auraient pas leur
utilisation immédiate au moment de l'exécution des fouilles le titulaire pourra les
mettre en dépôt sur des aires nettoyées, dans des zones et selon des modalités qui
devront être agréées par le Maître d’Ouvrage.

Les surfaces de terrain sous les fondations seront formées soigneusement pour
présenter le profil indiqué par les plans. Si nécessaire, les 20 derniers centimètres
seront enlevés à la main juste avant la mise en place du béton. Les trous et cavités
seront complètement remplis et la surface sera aplanie et débarrassée des
matériaux mous. Il est notamment rigoureusement interdit d’abandonner des bois
dans les fouilles. Les matériaux non convenables seront creusés, rejetés et
remplacés par les matériaux approuvés par le Maître d’Ouvrage. Les fonds de
fondations seront normalement compactés pour créer un soubassement résistant.

Les méthodes et engins utilisés pour l'exécution de ces excavations sont soumis à
l'accord du Maître d’Ouvrage. Toute autre excavation effectuée pour les seules
convenances du titulaire ou la rectification de fouilles précédentes dans un but
quelconque devra être agréée par le Maître d’Ouvrage de la même manière.

ARTICLE 48 - REMBLAIS ET DECHARGES

Les matériaux utilisés pour les remblais devront être agréés par le Maître d’Ouvrage.
Il s'agira en principe de matériaux meubles qui devront être débarrassés des
branches, racines, mottes de terre, déchets et autres matériaux impropres, opération
comprise dans les prix unitaires.

Le titulaire devra maintenir les remblais et décharges dans des conditions


satisfaisantes à tout moment jusqu'à l'achèvement complet et la réception définitive
des travaux couverts par le marché. Au cas où des glissements se produiraient
pendant la construction ou parés l’achèvement mais avant réception définitive de
l'ouvrage, le titulaire devrait enlever les matériaux ayant glissés, rétablir les prescrits,

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

effectuer tous les travaux de consolidation nécessaires et réparer à sa charge tous


les dommages qui en résulteraient.

Aucun remblai ne pourra être mis en place avant qu'une réception des fouilles n'ait
été prononcée par le Maître d’Ouvrage ou que celui-ci ait donné son accord.

Les essais de contrôle seront à la charge du Maître d’Ouvrage, sauf lorsque les
résultats seront inacceptables, auquel cas ils devront être refaits sur les nouveaux
remblais au frais du titulaire.

Les remblais seront en principe compactés, les engins utilisés devant être proposés
à l'agrément du Maître d’Ouvrage. La mise en place des matériaux s'effectuera par
couche, en fonction de l'engin de compactage et des matériaux utilisés. Le degré de
compactage à obtenir est de 100% de l'indice de compactage PROCTOR
STANDARD.

Les déblais qui ne sont pas utilisés dans les remblais seront évacués aux décharges
dans les zones indiquées par le Maître d’Ouvrage.

Les décharges devront être disposées de telle manière qu'à l'achèvement des
travaux l'aspect des lieux soit convenable. Les décharges seront organisées avec
soin, de manière à offrir à tous les stades d'exécution une stabilité telle qu'il n'y ait
pas à redouter de glissement. Les décharges devront être disposées de façon à ne
pas gêner l'écoulement des eaux.

ARTICLE 49 - PREPARATION DU BETON

La préparation du béton se fera selon les règles de l'art et devra satisfaire les
normes suivantes:

- matériaux de construction granulométrie des agrégats .....: NM 10.01.F.005


- bétons de ciment usuels ......... : NM 10.03.F.009
- technique des essais pour granulats, eau de gâchage,
contrôle des bétons…. : NM 10.01.13.025

En cas d'utilisation de béton prêt à l'emploi, préparé en usine, le béton devra être
conforme aux normes NM 10.01.F.030.

Le titulaire devra en outre demander l'agrément du Maître d’Ouvrage pour l'usine


chargée de livrer le béton.

Les ciments seront du type Portland à prise lente CPJ 35 pour les bétons massifs
non armés et CPJ 45 pour les bétons armés.

Les bétons sont définis par leurs classes de résistance, fonction de la résistance
nominale à la compression mesurée à 28 jours sur cylindre: Voir tableau ci-après.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

RESISTANCE NOMINALE A 28 JOURS EN BARS (1)

DESIGNATION DE LA LA COMPRESSION TRANSACTION


CLASSE ET DESIGNATION SUR CYLINDRES PAR FLEXION
DESTINATION DE LA CLASSE N° 28 SUR
COURANTE DU DU CIMENT EPROUVETTES...
BETON (2)
N° = 3,6 M
--------
a3
CLASSE B1:

Bétons de résistance
mécanique élevée CPA ou CPJ 45 300 24,0
(éléments en béton armé ou 55
fortement sollicités et
éléments en béton
précontraint).
CLASSE B2:

Bétons de résistance
mécanique assez élevée CPA ou CPJ 45 270 20 minimum
(différents éléments des ou 55
ouvrages en béton armé
normalement sollicités).
CLASSE B3:

Bétons de résistance
mécanique moyenne CPA ou CPJ 45 230 non définie
(différents éléments du ou 55
béton armé faiblement
sollicités).
CLASSE B4:

Bétons de résistance
mécanique peu élevée
(éléments peu armés, de CPA ou CPJ 35 180 non définie
petites dimensions,
dallage, éléments non
armés assez fortement
sollicités en
compression).
CLASSE 5:

Bétons de résistance
mécanique faible
(éléments non armés, CPA ou CPJ 35 130 non définie
peu sollicités de grandes
dimensions, béton coulé
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

RESISTANCE NOMINALE A 28 JOURS EN BARS (1)

DESIGNATION DE LA LA COMPRESSION TRANSACTION


CLASSE ET DESIGNATION SUR CYLINDRES PAR FLEXION
DESTINATION DE LA CLASSE N° 28 SUR
COURANTE DU DU CIMENT EPROUVETTES...
BETON (2)
N° = 3,6 M
--------
a3
en grosse masse, gros
massif de fondation,
bétons de
remplissage..).
CLASSE B4 E et B5 E:

Bétons des classes B4 CPA ou CPJ 35 130 à 180 (3) non définie
et B5 de faible
perméabilité

Les bétons sont définis par leurs classes de résistance, fonction de la résistance
nominale à la compression mesurée à 28 jours sur cylindre:

Béton classe B2 : 270 bars


Béton classe B3 : 230 bars
Béton classe B4 : 180 bars
Béton classe B5 : 130 bars

ARTICLE 50 -

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ACIERS A BETON

Les aciers à béton seront d'un type et d'une nuance agréés par le Maître d’Ouvrage,
soit:

- des barres rondes lisses en acier doux


- des barres à haute adhérence du type "CARON", "TOR" ou similaire.
- des treillis soudés.

Leurs caractéristiques devront satisfaire aux normes suivantes :

- barres à haute résistance pour béton armé NM 10.01-F-012


- ronds lisses pour le béton armé NM 20.01-F-003.

Les armatures seront exemptes de pailles, tentes, criques, stries, gerçures,


souillures et autres défauts préjudiciables à leur résistance. Leur surface ne devra
pas présenter d'aspérités susceptibles de blesser les ouvriers.

Trois essais de traction et trois essais de flexion au moins, seront effectués sur
chaque lot de 5 tonnes d'acier; deux certificats seront tournis par le fabricant pour
chaque essai.

Avant leur mise en place, les armatures (et tous leurs supports métalliques) seront
nettoyés pour éliminer les traces de béton, de poussières diverses, de graisse et
toute autre matière néfaste. Les plaques de rouille ou de calamine qui pourront
s'enlever par brossage énergique seront considérées comme néfastes. Après leur
mise en place, les armatures seront maintenues propres jusqu'à l'enrobage complet.

Les armatures seront placées avec précision et maintenues solidement de façon à


ne pouvoir bouger lors de bétonnage; on s'attachera tout spécialement à éviter de
déplacer des armatures du béton déjà coulé. Des chevalets, suspentes, épingles
métalliques, cales en béton, ou tout autre système acceptable, pourront être utilisés
à cet effet.

Toutes les ligatures en fil de fer se termineront du côté de la masse du béton et ne


devront pas pointer vers les parements.

Les tolérances pour la mise en place des armatures sont les suivantes sauf
exception bien précisée :

+ 2 cm pour l'espacement entre deux barres voisines, ou pour la distance totale


entre deux barres séparées par d'autres.

+ 1 cm pour la distance aux parements.

Tout façonnage, recouvrement, ancrage, assemblage par soudure sera conforme


aux normes C.C.B.A 68 ou BAEL 83 sauf indication contraire. En particulier, il faudra
tenir compte de la présence de brouillards salins pour l'enrobage des armatures.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

La distance minimale des armatures aux parements sera donc de 4 cm côté air et de
2 cm côté terre et eau dans les réservoirs.

ARTICLE 51 - LES ECHAFAUDAGES

Le titulaire doit exécuter des échafaudages convenables et s’assurer avant


d’autoriser l’usage par son personnel, que ces échafaudages répondent aux normes
de sécurité.

Les échafaudages doivent être constitués par des matériaux de bonne qualité, ils
doivent être construits de manière à empêcher, en cours d’utilisation, le déplacement
d’une quelconque partie.

1/ DISPOSITIONS GENERALES:

Les échafaudages fixes doivent être construits, entretoisés et contreventés de


manière à supporter les charges auxquelles ils sont soumis et à résister aux
contraintes résultant de la poussée du vent; ils doivent être solidement amarrés aux
ancres à tout point présentant une résistance suffisante.

Les montants doivent reposer sur les sols ou assises d’une résistance suffisante.

L’assemblage des éléments horizontaux aux éléments verticaux doit être réalisé au
moyen de dispositif spécialement conçus pour cet usage et doivent être fixés de
manière à ne pas glisser sous les efforts auxquels ils sont soumis.

Les boulins doivent être soigneusement fixés à leur extrémité, leur écartement doit
être en rapport avec les charges supportées et la nature du plancher.

Les planchers des échafaudages doivent avoir une largeur suffisante pour que la
sécurité des travailleurs ne soit pas comprise.

Les planches et madriers doivent avoir une portée en rapport avec leur résistance et
les charges supportées, et reposer sur trois boulins au moins, de manière à ne pas
basculer. Les planches et madriers de moins de 1,50 m peuvent reposer sur deux
boulins.

S’il subsiste un porte - à faux dangereux ou lorsque l’installation ne comporte que


deux boulins, le basculement doit être empêché par fixation.

Les planches et madriers d’une même file, doivent se recouvrir au-dessus d’un
boulin sur une longueur d’au moins 10 cm de part et d’autre de l’axe du boulin,
lorsqu’ils sont mis bout à bout, de manière à éviter un ressaut, leurs extrémités
doivent reposer sur deux boulins bien distincts.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Les planches et madriers constituant le plancher d’un échafaudage doivent être


placés les uns contre les autres, sans intervalles de façon à couvrir la portée des
boulins.

Le bord du plancher d’un échafaudage ne doit pas être éloigné de plus de 20 cm de


la construction. La pente du plancher ne doit pas être supérieure à 15%.

Les échafaudages doivent être munis sur les côtés extérieurs:

a/- de garde-corps constitués par deux lisses placées l’une à 1 m, l’autre à 45


cm au-dessus du plancher.
b/- des plinthes d’une hauteur de 15 cm.

Lorsqu’un échafaudage est établi contre un mur ou toute autre construction ne


dépassent pas 90 cm au moins du niveau du plancher, il doit être installé sur l’autre
face du mur ou de la construction, soit un auvent, un éventail, une plate-forme ou
tout autre dispositif protecteur capable d’arrêter un travailleur avant qu’il ne soit
tombé.

Lorsque deux échafaudages se rejoignent à l’angle d’une construction, un montant


doit être placé à l’intersection des longerons extérieurs prolongés.

2/ ECHAFAUDAGE FIXE EN BOIS:

Les montants fixes en bois doivent être encastrés dans le sol ou fixés de manière à
empêcher tout déplacement du pied. Deux longerons situés à un même niveau ne
peuvent être assemblés d’au droit du montant.

Lorsqu’il est fait usage de cordages pour fixer les éléments horizontaux aux éléments
verticaux, ils doivent être d’une seule pièce et d’une seule longueur suffisante pour
faire un nombre de tous en rapport avec leur résistance et la charge supportée, en
aucun cas, ils ne doivent faire moins de cinq fois le tour des éléments horizontaux et
les éléments verticaux, les nœuds doivent être effectués de telle façon que les brins
soient également serrés.

Lorsqu’il est fait usage des clous, leurs dimensions, leurs nombre et leur disposition
doivent être appropriés aux efforts mis en jeu. Dans le cas ou il y a un risque de
sollicitation à l’arrachement, les pointes doivent être rabattues.

Lorsque des échelles sont utilisées comme montants d’échafaudage, ces échelles
doivent être en bon état et soigneusement rabattues.

Lorsqu’un échafaudage comporte des consoles en bois fixées par clouage sur des
montants, ceux-ci doivent être en équerre, soit entaillés d’une manière telle que
l’appui se fasse sur une face plane d’une surface suffisante.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

3/ ECHAFAUDAGES FIXES EN METAL:

Des clés appropriées doivent être mises à la disposition des travailleurs pour le
serrage des boulons, afin que ceux-ci ne subissent lors de cette opération, que des
déformations élastiques admissibles.

L’extrémité inférieure des montants reposant sur le sol doit être soutenue par un
embase qui doit avoir une surface et une épaisseur lui permettant de résister sans
déformation à la charge, elle doit être assemblée avec le montant de telle façon que
la charge soit centrée sur cette embase.

4/ ECHAFAUDAGES FIXES SUR ROUES:

Ils doivent satisfaire aux dispositions complémentaires ci-après:

a) ils doivent être calés et fixés pendant leur utilisation de manière à ne


pouvoir déplacer ni basculer.
b) ils doivent être munis d’un dispositif capable d’empêcher leur reversement.

5/ ECHAFAUDAGES VOLANTS:

a) leur longueur ne doit pas dépasser 8 m.


b) les planches et madriers constituant le plancher doivent être placés les
uns contre les autres, sans intervalles.
c) le plancher doit être supporté par des longerons d’une seule pièce. Ces
longerons doivent reposer sur des étriers métalliques espacés de 3,5 m
au plus, les porte-à-faux au delà des étriers ne doivent en aucun cas
dépasser 50 cm.
d) ils doivent être munis:
* sur les côtés extérieurs, de garde-corps et de plinthes établis
conformément aux normes de sécurité.
* sur le côté tourné vers le parement, d’un garde-corps constitué par une
lisse rigide placée à 70 cm du plancher.
e) les garde-corps doivent être portés par des montants espacés à 1,75 m au
plus, solidement fixés au plancher.
f) l’ensemble constitué par le plancher, le garde-corps, les plinthes, doit être
rigide.
g) Lorsqu’un échafaudage volant est en position de travail, le plancher doit
toujours être sensiblement horizontal.

Les échafaudages volants doivent reposer sur trois étriers au moins, suspendus par des
cordages, câbles ou chaînes bien adaptés.

6/ DISPOSITIONS DIVERSES:

Les échafaudages ne doivent pas être surchargés et les charges doivent être réparties.

Avant d’installer des appareils de levage sur des échafaudages, des précautions spéciales
doivent être prises pour assurer la résistance et la stabilité de l’ensemble.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Les échafaudages doivent être constamment débarrassés de tous décombres.

Il est interdit de laisser en porte-à-faux, à proximité des échafaudages, du matériel


non fixé, sur lequel un travailleur risque de marcher ou de perdre appui.

Des mesures doivent être prises contre toute glissade (eau, pluie, ...).

Les échafaudages installés ne peuvent être modifiés qu’après accord du Maître


d’Ouvrage.

Les échafaudages doivent être examinés au moins une fois tous les trois mois et à
cet effet un registre doit être établi et mis à jour.

ARTICLE 52 - COFFRAGE

En règle générale, les parements nus des ouvrages en béton ne reçoivent ni enduits
ni chapes.

Tous les coffrages seront soigneusement étudiés et construits avec des joints
garantis étanchés. Ils seront rigides et suffisamment étayés pour éviter toute et toute
fuite de mortier ou de laitance pendant la construction. Ils seront conçus de façon à
pouvoir être aisément enlevés lors de décoffrage, sans dommage pour le béton.

La surface intérieure des coffrages de parement sera traitée avec un produit


l'empêchant d'adhérer au béton. Ce produit ne devra ni tâcher ni colorer le parement.

Tous les coffrages seront implantés correctement, et toute trace de sciure ou de


matériau étranger sera soigneusement enlevée avant le bétonnage; si nécessaire,
on prévoira dans les panneaux des ouvertures provisoires à cet effet. Si on doit
bétonner à plus de 20° sur l'horizontale, la face s upérieure sera coffrée de façon à
assurer un serrage correct à moins de précision contraire.

A la fin du bétonnage, les trous d'ancrage des boulons de coffrage seront


soigneusement remplis de mortier et nettoyés en surface. Si des armatures doivent
traverser le coffrage, on assurera des joints étanches autour de chaque barre. Les
étais ou supports métalliques ou les câbles utilisés au maintien du coffrage et
abandonnés ensuite dans le béton, ne se trouveront en aucun cas à moins de 10 cm
des parements destinés à être exposés à l'eau et à moins de 5 cm des autres.

Les coffrages pour parements fins doivent permettre de réaliser des parements
d'aspect soigné, parfaitement dressés et sans irrégularités. Pour obtenir ce résultat,
ils doivent être réalisés soit en planches bouvetées ou rabotées, soit en feuilles de
contreplaqué ou de produit synthétique, soit en tôles bien dressées, ou par tout autre
dispositif agréé par le Maître d’Ouvrage. Le système de joints entre éléments doit
être tel qu'il ne permette pas la sortie du lait de ciment lors du bétonnage. Ce
système sera proposé par le titulaire à l'approbation du Maître d’Ouvrage.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

La définition du type de coffrage ou parement doit obligatoirement figurer sur les


dessins d'exécution et être approuvée par le Maître d’Ouvrage.

Décoffrage

Le décoffrage se fera toujours en présence d'un représentant du Maître d’Ouvrage.

Il se fera le plus tôt possible pour éviter tout retard dans le début du traitement des
parements et permettre au plus tôt les réfections des parties défectueuses. Mais il ne
se fera jamais avant que le béton ait atteint une résistance suffisante pour ne faire
craindre ni affaissement ni dommage quelconque du fait des contraintes qu'on lui
imposerait.

L'enlèvement des étais ou les opérations de décoffrage s’effectueront suivant des


règles rigoureusement établies avec l'accord du Maître d’Ouvrage.

Après décoffrage, les balèvres sont enlevées, mais des ragréages ne peuvent être
autorisés par le Maître d’Ouvrage que dans des cas exceptionnels, ils sont alors
exécutés suivant les instructions de celui-ci et avec un mortier permettant d'obtenir
les qualités demandées : adhérence, teinte identique à celle du béton voisin, état de
surface, etc...

ARTICLE 53 - ETAT DES SURFACES ET REPARATIONS

La tolérance de position des surfaces du béton, par rapport aux surfaces définies sur
les dessins, sera de 10 mm.

Toute partie d'ouvrage qui ne satisfera pas aux tolérances sera traitée en
conséquence ou pourra être démolie et reconstruite aux frais de du titulaire.

Les rejets ou décalages dus à des déplacements de coffrage, une mauvaise mise en
place, une forme défectueuse, un mouvement quelconque, seront meulées
soigneusement ou traitées de manière satisfaisante aux frais du titulaire.

Les procédés employés seront adoptés de cas en cas avec l'approbation du Maître
d’Ouvrage, mais en aucun cas la pente des raccordements, par rapport aux surfaces
théoriques, ne devra dépasser 1/20.

ARTICLE 54 - MACONNERIES

1. Types de maçonneries:

La maçonnerie sera soit en plots de ciment soit en briques de terre cuite. Elle est
construite suivant différents modes de pose. Elle sert par exemple de:
- paroi porteuse
- paroi de remplissage
- paroi de séparation, etc...
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Deux formes visuelles doivent être nettement définies :


- paroi recevant ultérieurement un enduit ou crépi ou le plot de ciment ou
la brique de terre cuite deviendront donc invisibles
- paroi dont la structure est définitive, donc visible recouverte ou non de
peinture.

En ce qui concerne les briques, trois types de briques peuvent entrer en ligne de
compte :
- briques pleines
- briques perforées
- briques pour parement visible

Le choix du type restant l'affaire du Maître d’Ouvrage.

Suivant le style de maçonnerie, différents plots de ciment ou briques, autant en


forme, en structure qu'en dimensions, ainsi qu'en mode de pose, peuvent entrer en
ligne de compte. Les conditions statiques impliquent le type de cette construction en
dimensions portantes et le type d'appareillage des pierres en découlant.

La construction de parois en plots de ciments se caractérise par la haute valeur


statique, et en particulier par sa résistance à la compression.

La construction de parois en briques de terre cuite se caractérise par de bonnes


valeurs thermiques ou acoustiques, et représente un excellent élément anti-feu.

2. Matériaux:

Les matériaux devront satisfaire aux normes suivantes:

- blocs en béton de ciment pour murs et cloisons ................. : NM 10.01-


F-016

- briques de terre cuite pour ouvrages de maçonnerie courante.. : NM 10.01-F-018

3. Exécution:

Les faces extérieures de maçonnerie fraîchement exécutées seront rapidement


protégées de l'influence des rayons solaires.

Le déchargement des briques lors de leur transport ne se fera en aucun cas par le
moyen d'un pont basculant de camion. Elles sont à entreposer au sec, protégées de
l'humidité et de tous facteurs d'impuretés (boues, poussières, etc...).

4. Mortier de pose:
Le sable entrant dans la composition du mortier sera propre, bien lavé et exempt de
toutes impuretés organiques. Le grain maximum ne sera pas supérieur à 5 mm. Le
sable aura une composition granulomètrique adéquate, conforme aux normes.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Le mortier sera préparé dans une malaxeuse et le temps de sa mise en place ne


dépassera pas 60 minutes. Dépassé ce de délai, il sera refusé.

Lors de températures inférieures à 0 °C aucune maço nnerie ne pourra être exécutée.

L'eau de gâchage aura une température minimum de 8°C et ne contiendra aucune


substance nocive et en particulier des éléments organiques.

Le dosage sera le suivant :

350 kg de ciment Portland pour 1200 l de sable.

ARTICLE 55 - ENDUITS - CREPIS - CHAPES

1- Le but des enduits, crépis et chapes est d’assurer une protection des parois
extérieures et intérieures et des sols contre toute forme d'humidité provenant du sol,
des précipitations atmosphériques etc... et d'assurer l'étanchéité des réservoirs. Les
crépis, en plus de la protection décrite ci-dessus, peuvent entrer dans le concept
architectural de l'ensemble par leur structure.

On distingue donc les types de protection suivants :

- crépis extérieurs
- enduits ou crépis sur parois intérieures
- enduits étanches
- chapes étanches

Le matériau de base se trouvant être du sable mélangé de ciment, de chaux ou


autres additifs, il est important que la granulométrie de ce sable corresponde aux lois
des courbes données dans les normes. Dans tous les cas, ce sable sera nettoyé de
toute impureté (en particulier organique) et le matériau sera sain, sans aucun
élément de pierre décomposée. Le matériau de base pourra être refusé par le Maître
d’Ouvrage si ces conditions ne sont pas respectées.

La structure porteuse, qu'elle soit en béton, béton armé, briques de terre cuite, plots
de ciment ou autres, n'aura aucune fissure et en règle générale sera construite
depuis plus de 4 semaines. La surface recevant l'enduit sera solide, propre,
rugueuse, plane et homogène. Les surfaces en béton ou béton armé seront rendues
rugueuses par traitement mécanique, et seront également exemptes de déchets de
bois de coffrage, et d'éléments métalliques ou plastiques provenant de la
construction et de la stabilisation du coffrage. Elles seront préalablement lavées à
l'eau sous-pression et exemptes de toutes poussière. Toutes les taches
d'efflorescence sur les surfaces porteuses auront préalablement été nettoyées à la
brosse métallique.

L'enduit fraîchement appliqué est à protéger de l'effet des rayons solaires, vents
secs, etc... au moyen de toiles par exemple. Il sera, dès le moment de sa prise,
humidifié si nécessaire de manière à éviter un durcissement trop rapide.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Certains enduits et crépis pourront éventuellement être armés dans leur 2ème
couche par un treillis métallique représentant 1,7 kg/m2.

2 - La mise en place s'effectuera en plusieurs couches:

- La première dénommée COUCHE GRASSE, entièrement recouvrante,


sera telle qu'on ne distingue plus brique ou plot. Elle présentera une légère
et fine fissuration de retrait et son temps de séchage sera au minimum de
3-4 semaines.
- La deuxième couche dite de FOND sera une couche de régularisation des
surfaces pour rendre l'enduit plan.
- La troisième couche dite DE FINITION peut être un enduit ribé, dont la
structure est définie par échantillon ou un CREPI également défini par
échantillon et d'une structure imposée par l'architecture. Cette dernière
couche ne présentera aucune forme de fissuration et sera résistante aux
effets atmosphériques et en particulier à l'ensoleillement.

Les autres éléments de construction (fenêtres, portes, cadres, joints de dilatation,


etc...), seront recouverts d'une bande collante type SCOTCH pour préserver ces
éléments et obtenir une transition rectiligne. Un léger chanfrein de l'enduit aux
raccordements pourra être exigé. Les travaux mentionnés dans cette spécification
feront l'objet d'échantillonnage compris dans les prix unitaires et ne pourront être
exécutés dans l'ensemble qu'après consentement du Maître d’Ouvrage.

3 - La composition des crépis, enduits, et chapes est la suivante:

Enduits et crépis extérieurs : (environ 20 mm)

1ère couche dite grasse : épaisseur 3-5 mm


Jet à la truelle d'un mortier composé de :
- 700 kg/m3 de ciment Portland
- sable de granulométrie 0-2 mm
- additif SIKA-1 ou similaire suivant prescriptions du fournisseur.

2ème couche dite de fond : épaisseur 12-14 mm


- 60 kg/m3 de ciment Portland
- 300 kg/m3 de chaux hydraulique
- sable de granulométrie 0-4/6 mm.

3ème couche dite de finition en crépis rugueux : épaisseur moyenne 2-5 mm.
- 80 kg/m3 de ciment Portland
- 350 kg/m3 de chaux hydratée
- sable pour enduit 0-2 mm de granulométrie
- sable pour crépis jusqu'à 6 mm de granulométrie
- sable de quartz de 0-2 mm de granulométrie pour certains enduits
rustiques.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Enduits intérieurs : (environ 15-20 mm)

1ère couche dite grasse : épaisseur 3-5 mm


- 500 kg/m3 de ciment Portland
- 200 kg/m3 chaux hydraulique avec éventuellement 10% de chaux
hydratée
- sable de 0-2 mm de granulométrie.

2ème couche dite de fond : épaisseur 3 mm


- 50 kg/m3 de ciment Portland
- 350 kg/m3 chaux hydraulique
- sable de 0-2 mm de granulométrie.

Enduits étanches :

Sur parois verticales, épaisseur totale 20 mm.

1ère couche dite grasse : épaisseur 3-5 mm


Jet à la truelle d'un mortier composé de :
- 700 kg/m3 de ciment Portland
- sable de granulométrie 0-2 mm
- additif SIKA-1 ou similaire suivant prescriptions du fournisseur.

2ème couche dite de fond : épaisseur 12-14 mm


- 550 kg/m3 de ciment Portland
- sable de granulométrie 0-2 mm
- additif SIKA-1 ou similaire suivant prescriptions du
fournisseur.

3ème couche dite de finition : épaisseur 3 mm


- 700 kg/m3 de ciment Portland
- sable de granulométrie 0-2 mm
- additif SIKA-1 ou similaire suivant prescriptions du fournisseur.
- glaçage immédiat du fond à la truelle pour obtenir une surface lisse et
brillante.

Le titulaire peut proposer à l'approbation du Maître d’Ouvrage en lieu et place de l'enduit


étanche un autre type d'enduit résineux.

Chapes étanches sur sols (épaisseur env. 30 mm)

1ère couche dite préalable:


Bojacca d'une consistance fluide formée de ciment Portland pur avec un
additif de SIKA-1 ou un produit similaire dans le rapport de 1:10. L'application
se fera au balai sur un sol humidifié préalablement.

2ème couche dite de fond : épaisseur 5 mm


- 350 kg/m3 de ciment Portland
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

- additif SIKA-1 ou similaire suivant prescriptions du fournisseur.

3ème couche dite de finition : épaisseur 25 mm


Son application se fera à la suite de la 2 ème couche encore humide mais
ayant commencé sa prise.
- 450 kg/m3 de ciment Portland
- additif SIKA-1 ou similaire suivant prescriptions du fournisseur.
- sable d'une granulométrie jusqu'à 8 mm
- le mélange aura une consistance "terre humide" et comprimé jusqu'aux
venues d'eau en surface
- cette surface réglée sera saupoudrée de ciment mélangé à du sable
très fin pour glaçage à la truelle ou autres formes de structure.

ARTICLE 56 - GRILLES CAILLEBOTIS

Les grilles caillebotis lorsqu'elles figurent sur les plans sont placées au niveau des
sols finis. Elles servent au recouvrement de fossés, de canaux, d'ouvertures de
montage etc... et peuvent également être placées sous certaines machines ou
appareils présentant un écoulement d'eau de condensation. Les grilles sont
généralement de forme angulaire: elles sont souvent percées d'évidements pour le
passage de tuyauteries et peuvent comporter un clapet ouvrant.

L'appui sera un fer cornière. Ce fer est muni de pattes de scellement ou goujons.
L'ensemble sera réglé avant la pose de manière à garantir un appui continu de la
grille sur le fer cornière. Aucun voilement de la grille ne sera toléré.

La confection des évidements et le mortier de pose est à inclure dans le prix et sera
du ressort de le titulaire.

Avant la commande de l'exécution, le titulaire contrôlera sur place toutes les


dimensions des formes spéciales éventuelles.

L'ensemble de la construction sera zingué au bain chaud, puis sera redressé de


façon à ne présenter aucune déformation visible.

ARTICLE 57 - MATERIEL ENROBE - SCELLEMENTS

Cette spécification concerne les pièces de l'équipement électromécanique à fixer


dans les coffrages pour être scellées et servir de support aux équipements montés
ultérieurement.

Cette spécification ne concerne que le matériel devant être mis en place avant les
travaux de bétonnage et nullement les pièces fixées dans des évidements réservés
pour scellement ultérieur.
Chaque pièce sera munie d'un bon de livraison indiquant:

1. Sa destination dans l'ouvrage.


2. Le nombre de pièces.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

3. Les numéros des plans de référence.


4. Le poids de la livraison sans emballage.
5. Eventuellement conditions spéciales de pose et l'exactitude de cette pose.

Avant le bétonnage, tout le matériel à enrober ou à sceller devra être solidement fixé
à un emplacement exact. Il sera propre, exempt de toute graisse, débarrassé de
rouille, peinture, calamine, ou laitance. Sauf autorisation spéciale du Maître
d’Ouvrage, on ne noiera pas de bois dans le béton.

Toutes les conduites d'air ou d'eau noyées pour les besoins du chantier respecteront
les consignes ci-dessus et seront remplies de béton ou de coulis dès qu'elles
n'auront plus d'utilité.

Les petits scellements (de section inférieure à 0,20 * 0,20 m, quelle que soit la
profondeur), seront exécutés avec du mortier composé, en poids, de deux parts de
sable et d'une part de ciment. Il contiendra assez d'eau pour assurer une consistance
et une maniabilité satisfaisantes. Des coffrages seront installés si nécessaire et on
remplira soigneusement tous les vides du béton de première phase. Du mortier "terre
humide" pourra dans certains cas être utilisé suivant les instructions particulières à
chaque cas.

Pour les autres scellements, on utilisera, en principe, du béton de granulats


maximum 16 mm, dosé 375 kg/m3.

Toutes les tuyauteries seront soigneusement assemblées et mises en place. Elles


devront être maintenues propres et débouchées. Avant le bétonnage, toute
tuyauterie sera essayée par injection d’air ou d’eau sous pression, puis
immédiatement obturée ou bouchée de façon à éviter toute introduction de corps
étrangers.

Des contrôles seront ensuite effectués pendant le bétonnage. Toute canalisation, si


elle ne peut être débouchée sera démolie ou remplacée aux frais du titulaire jusqu’à
la satisfaction du Maître d’ Ouvrage.

L'exécution des scellements comprendra :

- Transport des pièces du dépôt au lieu de pose.


- Pose soignée dans les coffrages suivant les plans mis à disposition par
l'Entreprise électromécanique. Toute pièce posée incorrectement sera,
même après le bétonnage, à replacer convenablement aux frais de
l'Entrepreneur.
- L'Entrepreneur prend l'entière responsabilité de la manière dont il réalisera
la fixation rigide des pièces dans les coffrages, fixation devant assurer la
stabilité de ces dernières pendant les travaux de bétonnage.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 58 - REVETEMENTS ET CARRELAGES

Les matériaux pour revêtements et carrelages seront conformes aux normes


suivantes :

- Carreaux de faïence à émail vitrifié pour revêtements - Méthodes d'essais : NM


10-03-B-042

- Carreaux de faïence à émail vitrifié pour revêtements - Spécifications : NM 10-


03-C-041

- Carreaux éléments et accessoires de grés cérame fin vitrifié - Méthodes


d'essais: NM 10-03-B-044

- Carreaux éléments et accessoires de grés cérame fin vitrifié-Spécifications:


NM10-03-B-043

- Carreaux de ciment et de pierre reconstituée de mosaïque, de pierre dure


(granito) et de marbre: NM 10-01-C-031

1 - Revêtements muraux:

Le titulaire tiendra compte de la présence des revêtements dans l'exécution du gros-


oeuvre : planéité des murs, retours d'équerre, réservation éventuelle de l'épaisseur
du revêtement.

Les carreaux ne seront déballés qu'au moment de l'emploi.

Le revêtement pourra être posé soit au mortier traditionnel, soit à la colle.

Toutes les précautions seront prises pour que l'aspect final soit totalement
satisfaisant, en planéité et en régularité des joints.

2 - Revêtements de sol:

Le gros-oeuvre tiendra compte de la présence de carrelage ou autres revêtements


de sol pour que les niveaux finis soient respectés avec les épaisseurs normales à
chaque type de revêtement. Des formes pourront être prévues à cet effet dans les
pièces à revêtement plus mince que ceux des locaux voisins.

Les sols bruts seront convenablement nettoyés et débarrassés de tous déchets,


notamment de toute pellicule de plâtre ou de laitance de ciment.

Le mortier de pose sera fabriqué avec du ciment, de la chaux, ou avec un mélange


ciment-chaux, et du sable fin tamisé. Il sera fabriqué par petites quantités, au fur et à
mesure de l'avancement des travaux. L'emploi de mortier rabattu est interdit.

Les coulis de joints seront en ciment, pur ou mortier dosé à 800 ou 900 kg de ciment
par mètre cube de sable très fin.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Après coulage des joints, les sols revêtus seront immédiatement nettoyés au chiffon
sec ou à la sciure de bois blanc.

Eventuellement, une protection spéciale des sols sera mise en place pour qu'ils ne
soient pas détériorés par la suite des travaux de montage ou autres.

ARTICLE 59 - MENUISERIE - SERRURERIE - QUINCAILLERIE

1 - Menuiserie en bois:

La provenance ainsi que les origines et les caractéristiques des matériaux devront
être, au préalable, soumis à l'approbation du Maître d’Ouvrage.

Les bois comportant des lésions dues à des parasites animaux ou végétaux seront
enlevés du chantier.

Les contre-plaqués seront de la classe à peindre.

Les contre-plaqués employés à l'extérieur seront fabriqués avec des colles


phénoliques résistant à l'humidité.

Les contre-plaqués seront garantis par les labels C.T.B. et C.T.B.X.

Mise en oeuvre

a) Préparation

Après l'agrément à la réception, le titulaire devra effectuer :

- l'implantation des différents éléments selon les plans,


- le réglage avant la fixation des huisseries et bâtis dormants,
- l'ajustage des parties mobiles des portes et fenêtres et le parfait
fonctionnement des organes de serrurerie,
- la fourniture des aiguilles provisoires,
- la fourniture d'un nombre suffisant de cadres de montage.

Une deuxième vérification faite par le Maître d’Ouvrage ou son représentant après la
pose et avant scellement portera spécialement sur l'implantation de la verticalité des
montants et leur parallélisme.

Le titulaire devra fournir toutes les pattes à scellement, les équerres, etc... la pose
sera pratiquée par entailles et par des vis à bois à tête fraisée.

Pour chaque type de menuiserie, il sera fait par le titulaire un modèle qui devra être
soumis à l'acceptation du Maître d’Ouvrage.

b) Mode de pose
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Toutes les précautions nécessaires à la pose et au calage des différents éléments


devront être prises par le titulaire qui devra assurer un aplomb, un alignement et un
niveau corrects.

Le titulaire sera seul responsable de la bonne qualité et de la solidité des


scellements et calfeutre-ments. Il devra prendre toutes les mesures de protection et
précautions nécessaires au cours de la prise du mortier de scellement pour éviter le
descellement ou le déplacement des éléments en place.

Les objets de quincaillerie seront, avant la pose, vérifiés et soigneusement graissés


par le titulaire qui devra s'assurer de leur parfait état de fonctionnement.

Tous les articles seront posés avec le plus grand soin, les entailles nécessaires
auront les formes et dimensions exactes des ferrures qui, une fois entaillées devront
accuser par rapport à la surface finie du bois, une marge libre d'environ 1,5 mm de
profondeur, les entailles seront passées au minium de plomb avant pose.

2 - Menuiserie métallique:

Les aciers laminés et tôles d'acier auront la qualité THOMAS ADX répondant aux
normes françaises et conditions ci-après :

- limite d'élasticité : 30 kg/mm2


- résistance à la traction : 42 - 50 kg/mm2
- allongement à la rupture : 22 %

Tous les aciers seront dépourvus de rouille adhérente, de fissures, de stries et de


gerçures.

Toutes les barres et tôles défoncées seront éliminées du chantier.

Les tôles d'acier devront avoir les caractéristiques mécaniques, chimiques et


dimensionnelles précisées dans les normes françaises correspondantes.
Les boulons et vis seront de fabrication correcte en acier doux.

Les soudures seront exécutées en atelier à l'arc électrique ou au chalumeau


oxyacétylénique. Elles seront exécutées avec le plus grand soin, sans cratères et
seront affleurées à la meule. Les cordons intérieurs seront décalaminés et brossés.
Les gouttelettes seront enlevées au burin puis soigneusement limées.

En atelier, à l'exception des aciers galvanisés, toutes les pièces recevront une
couche de chromate de zinc.

Fenêtres

On veillera spécialement pour l'exécution en acier à ce que les ventaux présentent


une rigidité suffisante et ne soient pas voilés. Les vitres seront retenues par une
baguette vissée en aluminium. Toutes les faces de l'ensemble acier seront
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

proprement nettoyées en usine à la brosse métallique et recevront deux couches de


peinture à base de chlore-caoutchouc au minium.

Les fenêtres munies de joints seront étanches. Le joint se trouvera donc sur tout le
pourtour du ventail.

Toutes les poignées seront en métal blanc chromé. Les gonds seront en acier.

Portes

Les portes seront de type anti vandale.

Le cadre sera en acier (tôle pliée de 2 mm) et la porte se fera en acier double face.
L'exécution pourra être soit en tôle pliée soudée au point avec renforcement
intérieur, soit formée d'un cadre en tubes carrés ou rectangulaires (profondeur
minimum du cadre 40 mm) recouvert d'un double revêtement en tôle de 2 mm.

La peinture antirouille extérieure consistera en un nettoyage à la brosse métallique


en usine et en deux couches de peinture à base de chlore-caoutchouc.
Toutes les poignées seront en métal blanc chromé. Les gonds seront en acier ou
métal chromé pour toutes les portes.

Les portes seront munies de serrures de sécurité du type cylindre de la meilleure


qualité disponible sur le marché national.

Les clefs seront hiérarchisées selon un plan d'utilisation à faire approuver par le
Maître d’Ouvrage.

3 - Remise des clefs:

Le titulaire sera responsable de la remise des clefs au Maître d’Ouvrage, le jour de la


réception provisoire. Il devra donc au cours du chantier prendre toutes dispositions
utiles pour assurer l'accès aux locaux des personnes habilitées à y pénétrer sans
qu'il soit nécessaire de leur confier les clefs.

Les trousseaux seront étiquetés, chaque clef comportera l'indication de la porte à


laquelle elle correspond. Les clefs seront hiérarchisées selon un programme à faire
approuver par le Maître d’Ouvrage.

ARTICLE 60 - CANALISATIONS

Le titulaire devra présenter à l'approbation du Maître d’Ouvrage, avant


l'approvisionnement, les échantillons et caractéristiques des fournitures qu'il se
proposerait d'employer.

Les canalisations intérieures d'assainissement proviendront d'usines agréées par le


Maître d’Ouvrage.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Les descentes d'eaux pluviales seront en fonte "Série assainissement". Les tuyaux
seront de marque approuvée par le Maître d’Ouvrage.

1 - Canalisations enfouies sous dalle:

a) Terrassements

Les terrassements pour les canalisations de réception au sol seront exécutés en


tranchée après piquetage. Ces tranchées seront en alignement droit entre les
ouvrages et auront une largeur suffisante pour que les cotes de radier des ouvrages
et les pentes de canalisations soient rigoureusement respectées. Les déblais seront
mis en dépôt de part et d'autre de la tranchée en vue du réemploi en remblai.

Il est admis que, lorsque plusieurs canalisations suivent le même tracé en plan, elles
pourront être placées dans une tranchée commune, sous réserve que les conduites
ne soient pas posées sur remblai, mais sur une banquette réservée lors de
l'exécution des terrassements. Les canalisations devront avoir une distance et un
niveau différent et approprié à la nature de leur fonction, par exemple, les
canalisations d'eau potable seront posées à un niveau supérieur aux canalisations
des eaux usées.

b) Pose et raccordement des canalisations

Les canalisations comporteront toutes les pièces utiles aux branchements,


éventuellement aux raccordements d'appareils prévus. Les joints seront exécutés
conformément aux prescriptions données par le fournisseur.

Les tuyaux seront posés sur une couche de sable fin de 5 à 10 cm d'épaisseur, dans
les fonds de fouille ou sur remblai préalablement et soigneusement compacté.

Avant le recouvrement des tuyaux et l'exécution de dalles au sol du bâtiment,


l'Entrepreneur devra procéder à tous les essais d'étanchéité que le Maître d’Ouvrage
jugera nécessaires.

Tous les orifices des tuyaux en attente devront être protégés de façon efficace par
un bouchon ajusté au diamètre du tuyau.

2 - Canalisations enfouies à l'extérieur du bâtiment:

Les tuyaux en béton, seront amenés à pied d'oeuvre avec toutes les précautions
nécessaires. Tout tuyau présentant la moindre épaufrure, fêlure, etc... sera
immédiatement évacué du chantier.

Les tuyaux seront posés sur un lit de sable de 5 à 10 cm, formant réglage de fond de
fouille.

Les tuyaux devront présenter en plan, des alignements parfaitement droits, en profil,
la pente donnée devra être respectée et ne présenter aucune rupture.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Les joints au ciment seront exécutés d'une façon continue au mortier de ciment; ils
feront un bourrelet de 5 cm de largeur et 3 cm d'épaisseur sur toute la circonférence,
de chaque coté du collet. Aucune saillie à l'intérieur ne sera tolérée.

La façon de pose décrite ci-dessus reste valable dans tous les cas sauf pour les tuyaux
insuffisamment couverts, situés sous les voies de circulation des véhicules. Si la
couverture est inférieure à 0,60 m au dessus de la génératrice supérieure de la
conduite, l'Entrepreneur devra enrober la conduite d'une couche de gros béton d'une
épaisseur minima de 0,20 m autour de la canalisation. L'enveloppe ainsi constituée
aura extérieurement la forme d'un parallélépipède rectangle posé à plat sur le sol.

3 - Pose des tuyaux apparents d'évacuation des eaux pluviales:

Les tuyaux posés verticalement seront fixés par des colliers à brides démontables en
acier galvanisé, munis de tiges à scellement placées à 0,30 m de part et d'autre de
chaque joint. Les tuyaux seront distants de 3 cm minimum du nu fini du mur et tous les
scellements seront pratiqués au mortier de ciment à prise lente.

ARTICLE 61 - PLOMBERIE

L'ensemble des appareils livrés sera de première qualité reconnue sur le marché
national.
Tous les tubes d'acier seront en acier galvanisé (y compris robinet, vanne etc...).
Tout l'appareillage sera présenté au Maître d’Ouvrage pour approbation.

ARTICLE 62 - PEINTURE

Tous les produits utilisés seront conformes à des normes équivalentes à celles du
document technique unifié français no.59, sauf pour les produits de marques de
réputation solidement établie, qui seront utilisables uniquement suivant le mode
d'emploi obligatoirement indiqué par le fabricant.

Le titulaire s'assurera que les différentes couches formeront un système


recommandé par le fournisseur de peinture et vérifiera que la matière chimique des
produits de première impression permet un bon accrochage des couches
supplémentaires.

Les peintures ne seront appliquées que sur les surfaces parfaitement sèches et
nettoyées. Les pièces métalliques seront éventuellement dérouillées, et les murs
retouchés pour dissimuler les défauts locaux qui ne nécessitent pas d'enduit
généralisé.

Etablissement de surfaces témoins :

Avant l'exécution du travail, le titulaire réalisera des surfaces témoins sur les divers
éléments (murs, plafonds, portes, etc...) en vérifiant que la nature du travail et la
qualité des peintures sont bien respectées.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Teintes :

Pour tous les travaux, les teintes seront à convenir sur place par le Maître
d’Ouvrage. Les essais seront effectués à la charge de le titulaire.

Contrôle des travaux :

En cours de travaux, le Maître d’Ouvrage se réserve le droit de vérifier si les


caractéristiques imposées concernant la nature du travail et la qualité des matériaux
sont bien respectées d'une part, par comparaison avec les surfaces témoins, d'autre
part, par mesure des poids de peinture utilisée au m2.

ARTICLE 63 - VITRERIE

Les vitres, mortiers et accessoires de pose correspondront aux normes du document


technique unifié français no.39/1. Les glaces et vitrages épais correspondront aux
normes du document analogue no.39/4.

Les épaisseurs seront déterminées en fonction des dimensions, des volumes et de la


pression conventionnelle du vent définie par les documents susvisés.

Tous les matériaux mis en oeuvre seront neufs. Les glaces seront de la qualité
"vitrage".
Les vitres ne seront posées que sur des supports secs ayant reçu suivant leur
nature, la couche d'impression voulue.

La coupe des verres sera franche et sans éclat, et aboutira à des dimensions de
vitres respectant les jeux normaux en feuillures.

Les vitrages ne sont posés que sur les fenêtres en état de fonctionnement et leur
pose ne doit pas modifier ce fonctionnement.

Les vitrages sont fixés pour éviter tout déplacement sous l'action des efforts
auxquels ils doivent résister. La fixation est obtenue par pointes, goupilles ou
parcloses vissées.

Le mastic de pose sera choisi en fonction de la nature du support. Il devra garnir


complètement les jeux entre vitrage et support pour assurer parfaitement l'étanchéité
et le calfeutrement.

L'Entrepreneur doit faire l'entretien des vitrages pendant le délai de garantie et ne


peut en être dégagé que pour des causes indépendantes de sa fourniture ou de sa
mise en oeuvre.

Le prix de la vitrerie est compris dans les prix des portes, fenêtres, chassis, etc...

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 64 - IMPLANTATION DES OUVRAGES

Le titulaire exécutera à ses frais et sous sa responsabilité toutes les opérations de


piquetage et d'implantation nécessaires à la réalisation des ouvrages.

Un procès-verbal de piquetage sera établi pour chacun des ouvrages. Les


vérifications opérées par le Maître d’Ouvrage ne diminueront en rien la
responsabilité du titulaire.

ARTICLE 65 - PROTECTION ANTI-CORROSIVE

1 - Supports:

La totalité des supports métalliques seront protégés par sablage et galvanisation à


chaud.
Epaisseur du zinc : 80 microns.

2 - Boulonnerie:

Elle sera du type "cadmié" sauf celle étant en contact avec l'eau.

3 - Tuyaux en acier:

Revêtement intérieur

Le revêtement intérieur sera, en principe, un revêtement à base de bitume de


pétrole. Il pourra cependant lui être substitué un revêtement par résine époxy.

Le revêtement bitumineux sera du type ENDOPLAST 25 de la Société des bitumes


spéciaux, ou équivalent. Le point de ramollissement B.A. suivant Norme NFT 66.008
ne sera pas inférieur à 100 °C. La pénétration suiv ant Norme NFT 66.004 sera de 20
minimum à 25 °C et de 60 maximum à 40 °C.

Quel que soit son type, le revêtement devra être de qualité alimentaire. Après
séchage, il ne devra communiquer en aucun cas ni saveur ni odeur à l'eau circulant
dans canalisations.

La mise en place du revêtement comportera les opérations suivantes:

Préparation de la surface du métal à revêtir par sablage

Mise en place d'une peinture bitumineuse (" primer " d'accrochage )

Mise en place du bitume par centrifugation ou à la brosse sur primer sec au doigt à
une température voisine de 200°C sur tuyau préchauf fé.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

L'épaisseur du revêtement intérieur ne sera en principe pas inférieure à 3 mm.

Protection extérieure

Après sablage et dépoussiérage, il sera appliqué une ou plusieurs couches de zinc,


projetées par schoopisation. La couche de zinc doit avoir une épaisseur minimum de
80 microns.

En plus des conditions des normes AFNOR - A 91.210, les deux conditions ci-après
sont exigées:

L'épaisseur du zinc ne doit être inférieure de plus de 20% ( vingt pour cent ) à
l'épaisseur nominale

Les mesures d'épaisseur par elcomètres font foi.

Les raccords de canalisations par soudage seront soigneusement décapés à la


brosse métallique et recouverts d'une peinture protectrice à froid, à base de zinc,
agréée par le Maître d’ouvrage.

Les pièces usinées qu'il n'est pas d'usage de peindre recevront, avant expédition,
une couche de vernis anti-rouille ou de graisse de bonne qualité, facile à enlever sur
place.

Les pièces ou soudures à éprouver pour réception par le Maître d’Ouvrage. ne


doivent pas recevoir de couche de peinture ni de vernis avant la réception.

ARTICLE 66 - ESSAIS D’ETANCHEITE

Dans le cas où le présent lot comporte la réalisation d'un réservoir, les essais
d'étanchéité se feront suivant les stipulations ci-après.

En principe les essais d'étanchéité seront effectués avant achèvement des enduits
intérieurs de la cuve. Toutefois, le Maître d’ouvrage. pourra demander que ces
essais aient lieu après exécution des enduits. Par ailleurs dans le cas d'ouvrages
partiellement enterrés, les essais seront effectués avant le remblayage des fouilles
en contact avec les parois et avant exécution des enduits extérieurs.

La cuve sera mise en oeuvre progressivement. La durée de remplissage ne sera pas


inférieure à 24 heures. Après 15 jours de remplissage au niveau maximal on
s'assurera que l'ouvrage ne présente pas de fuites, notamment aux points de
traversées des canalisations et aux raccords en béton et que les traces d’humidité
qui auraient pu apparaître sur les parois extérieures au début de la mise en eau sont
en voie d'assèchement.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Les pertes ne devront pas dépasser compte tenu des variations de température et
de l'évaporation une valeur moyenne de 250 cm3/jour/m2.

Les préparations et les essais seront à la charge du titulaire. L'eau sera fournie par
le Maître d’ouvrage.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

CHAPITRE III : SPECIFICATIONS PARTICULIERES POUR L’EQUIPEMENT

ARTICLE 67 - SPECIFICATIONS DES FOURNITURES –


GENERALITES

Les fournitures d'appareillage hydraulique à la charge du titulaire doivent satisfaire


aux conditions générales suivantes selon leur usage :
1. La surface intérieure doit être lisse et régulière,
2. Les surfaces de contact doivent être soigneusement usinées et dressées,
3. Elles doivent résister sans dommage à tous les efforts qu'elles sont appelées à
supporter en service et au cours des essais prévus au présent marché,
4. Elles doivent être étanches dans toutes les conditions de service et d'essai,
5. Elles doivent résister d'une façon durable à tous les facteurs extérieurs soit par
elles-mêmes, soit, d'une part par leur revêtement intérieur, en ce qui concerne
l'action de l’eau transitée soit, d'autre part, par leur revêtement extérieur en ce
qui concerne l'action du sol, des butées ou, d'une manière plus générale, du
milieu environnant,
6. Elles doivent être incapables de modifier en quelque façon que ce soit les
qualités physiques, bactériologiques ou organiques des eaux y circulant.

ARTICLE 68 - : CONDUITES , TUYAUTERIES ET PIECES


SPECIALES

1. CONDUITES ET TUYAUTERIES

Les spécifications techniques en matière de conception , fabrication (mise en forme


et assemblage), installation, contrôle et essais relatifs aux conduites métalliques
sont précisés dans le Cahier des Prescriptions Communes (CPC) applicables aux
marchés, passés pour le compte du Département de l’Equipement, relatifs aux
Conduites d’Alimentation en Eau Potable N°12/97 app rouvé par arrêté du Minuter de
l’Agriculture et de l’Equipement et de l’Environnement N°1059 / 97 du JOUMADA I (
5 septembre 1997).

2. MATIERES PREMIERES

Les canalisations et pièces spéciales en acier (convergent, divergents, coudes, Tés)


seront :
- Constituées de tubes qualité BOUILLEUR ou équivalent, pièces WALOUREC
ou équivalent pour les diamètres inférieurs à 400 mm
- En tôles soudées en acier qualité S235 JR conforme à la norme EN10.005 pour
les autres diamètres.

Les profilés, brides, bagues ainsi que tous les accessoires seront en acier de même
qualité.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Les caractéristiques des métaux seront celles définies par les normes marocaines
ou à défaut
celles définie par les normes ISO en vigueurs.
3. EPAISSEUR DES CONDUITES

Le calcul des épaisseurs des conduites sera mené suivant les règles CODETI (
Code français de Construction des Tuyauteries Industrielles) du SNCT (Syndicat
National de la Chaudronnerie de la Tôlerie et de la Tuyauterie Industrielles), ou un
code International équivalent. Il sera prévu :
- 1,50 mm de surépaisseur pour tenir compte de la corrosion.
- 0,80 pour le coefficient de soudure .

ARTICLE 69 - VANNES DE SECTIONNEMENT

La matière constituant ces appareils qui sera en contact avec l’eau doit satisfaire à la
réglementation en vigueur concernant le cas de l’eau potable : solubilité, saveur,
alimentarité.
Les vannes à opercule en caoutchouc seront conformes aux normes suivantes (sont
données à titre indicatifs) : NFE 29.306, NFE 29.301, NFE 29.307, NFE 29.308, NFE
29.311, NFE 29.312, NFE 29.323, NFE 29.324.
Le corps, chapeau et arcades seront réalisés en fonte ductile. Quant à la tige de
manœuvre, elle sera en acier inoxydable, l’obturateur sera également en fonte
ductile surmoulé élastomère et le corps sera réalisé en une seule pièce. La fonte
grise est interdite.
Le revêtement intérieur et extérieur sera par poudrage époxy en produit alimentaire
d’épaisseur minimale de 150 microns.
Les brides seront conformes aux normes NFE 29.206 ou NFA 48.840.
Le dispositif d’entraînement sera manuel moyennant une clef de manœuvre, le
chapeau d’ordonnance sera carré 30x30x40 mm.
En plus, pour les vannes papillon, elles seront en PN16 GN10 et conformes aux
normes suivantes (sont données à titre indicatifs) : NFE 29.203, NFE 29.206, NFE
29.305, NFE 29.401, NFE 29.430, NFE 29.431
Le corps et le papillon seront en fonte ductile revêtue intérieur et extérieur par
poudrage époxy en produit alimentaire d’épaisseur minimale de 150 micron. L’axe et
l’arbre du papillon et toute la visserie seront en acier inoxydable. Les joints seront en
EPDM.
Les robinets vannes à installer dans le cadre du présent marché seront tous de type
à papillon.

ARTICLE 70 - VENTOUSES
Les ventouses seront de type Pont-A-Mousson, Bayard, Ramus ou similaire.
Les appareils qui pourraient être proposés en variante devront présenter au
minimum les mêmes qualités de fonctionnement et de matériau de fabrication.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 71 - VANNE HYDROALTIMETRIQUE

Les vannes hydroaltimétriques seront de construction répondant à la norme


d’aptitude à l’emploi pour adduction distribution des eaux Pr NF EN 1074 partie 5 et
aux normes NF EN 558 partie 1 série 1 et ISO 5752 série 1 pour l’encombrement
face-à-face.
Le corps sera en fonte, le siège en acier inoxydable et le clapet en EPDM. Le
revêtement intérieur et extérieur seront par poudrage époxy en produit alimentaire
d’épaisseur minimale de 150 micron.
Les vannes hydroaltimétriques seront de type Bayard, Ramus, PAM ou similaire.
Elles seront équipées de manomètres amont et aval.

ARTICLE 72 - VANNE AUTOMATIQUE

La vanne automatique est commandée par un servomoteur, utilisé dans le système


de basculement du réseau d’alimentation par les eaux de captage de pluies au
réseau d’alimentation en eau potable.
Une vanne automatique est composée :
 d'un servomoteur dont le rôle est d'actionner la tige des clapets ;
 d'un corps de vanne contenant les sièges et clapets, cette dernière partie est
montée en série sur la canalisation ;
 d'un positionneur convertisseur dont le rôle est d'asservir en position la tige
des clapets et de convertir le signal électrique de commande en un signal
pneumatique.

ARTICLE 73 - JOINTS DE DEMONTAGE

Il sera installé pour chaque organe de robinetterie (vanne, compteur, clapet, …) un


joint de démontage permettant le démontage et le remontage de l'organe de façon
correcte et sans avoir à déplacer les tuyauteries adjacentes.
Ces joints permettront de transmettre à 100% les forces longitudinales c'est à dire ils
ne subissent aucun changement longitudinal pendant le service (joints autobutés).
Ces joints de démontage pourront être supprimés dans le cas où un coude contigu à
l'organe peut permettre le démontage et le remontage dans les mêmes conditions.
Ils auront la même pression de service PMS que les appareils auxquels ils sont
associés.

ARTICLE 74 - CREPINES

Les crépines de départ de réservoir et d'aspiration de pompe seront en cuivre ou en


acier galvanisé, et la perte de charge au débit maximum sera inférieure à 0,05 bar.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 75 - CLAPETS ANTI-RETOUR

Les clapets seront du type à mouvement rectiligne, à fermeture rapide et silencieuse,


du type CLASAR ou similaire.

Le clapet anti-retour est sans pieds et ne nécessite aucune fondation.


Les appareils qui pourraient être proposés en variante devront présenter des qualités
de fonctionnement aussi bonnes en ce qui concerne le bruit, l'endurance, la rupture et
la perte de charge.

Le titulaire fournira en annexe à son offre les données concernant le coefficient K de


perte de charge des pièces spéciales.

ARTICLE 76 - MANOMETRES

Les manomètres seront du type Bourdon avec amortisseur réglable de coup de


bélier; leur diamètre sera de 100 mm et ils seront raccordés avec des vannettes trois
voies permettant la purge et l'étalonnage. L'étendue de l'échelle sera 150 % de la
PMS.

ARTICLE 77 - CAPTEUR DU NIVEAU D’EAU

Les capteurs du niveau d’eau devront être proposés au Maître d’ouvrage par le
titulaire afin de détecter le niveau d’eau dans le réservoir de stockage et le regard de
la cave.

ARTICLE 78 - PANNEAU

Un panneau sur support inox illustrant le schéma de fonctionnement du système de


collecte des eaux pluviales devra être proposé par le titulaire au Maître d’ouvrage, et
installé dans la chambre de vanne. La forme, le style, le contenu et les dimensions
du panneau seront arrêtés par le Maitre d’ouvrage.

ARTICLE 79 - FILTRE D’EAU

Un système de filtrage d’eau pour le traitement des eaux pluviales à la sortie du


réservoir pour l’alimentation des bâtiments de l’administration devra être proposé par
le titulaire au Maître d’ouvrage, et installé dans la chambre de vanne.

ARTICLE 80 - AUTRES SPECIFICATIONS

Pour tous les équipements, les brides seront conformes aux normes NFE 29001,
NFA 48840, NFE 29203, NFE 29204 et NFE 29206, les boulons cadmiés conformes
aux normes NFE 25112 et NFE 25401 et les joints seront en élastomère EPDM.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 81 - DEFINITIONS DES PRIX

Le bordereau des prix doit être lu en corrélation avec les autres documents du
marché inclus dans ce dossier. La désignation de chaque nature d'ouvrages, telle
qu'elle figure dans le bordereau des prix, doit être complétée par les Prescriptions
Techniques.

SERIE 01 : GENIE CIVIL


A. RESERVOIR DE 60 M3

a) Gros oeuvre, revêtement et étanchéité

 Prix 1 : Terrassement
Pour l’application des prix des terrassements, les cubes à prendre en compte sont
les résultats établis par comparaison entre les plans et profils levés
contradictoirement avant et après exécution des travaux pris en attachement. Ces
volumes sont pris en compte dans la limite des tolérances prescrites. Les hors profils
éventuels par rapport aux directives fournies par des dessins d’exécution ne feront
en aucun cas l’objet de rémunération et seront en totalité à la charge du titulaire.

Le terrassement en terrain de toute nature et à toute profondeur en pleine masse, en


tranchée, en puits ou en rigole y compris toutes sujétions d'étaiement, blindage,
réglages aux alentours de l'ouvrage, Consolidation du sol, mise en dépôt, remblai
compacté par couches de 20 cm autour des ouvrages, déblais, évacuation des
terres excédentaires à la décharge autorisée, épuisement des eaux, débroussaillage
et défrichement des bois et cultures, dessouchage d'arbres abattus et déforestage
par coupe d'arbre de toute hauteur et de toute circonférence se trouvant dans
l'enceinte de l'ouvrage, réglage du terrain sur l'emprise du chantier et toutes
sujétions.

Les matériaux non réutilisables et mis en dépôt définitif ne donnent lieu à aucune
rémunération spéciale, leur mise en place par simple déchargement, leur régalage et
leur modelage étant inclus dans les prix de déblais.
Les prix concernant les remblais (et compactages) s’appliquent par mètre cube au
volume théorique dans la limite du profil défini par les plans d’exécution.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Les volumes des déblais sont mesurés en place avant extraction dans la limite du
profil défini par les plans d’exécution.
L’évaluation du mètre cube extrait se fait conformément aux dispositions des plans
d’exécution des remblais.
Les prix des terrassements pour canaux comprendront :
• La matérialisation du tracé des ouvrages en fonction des éléments fournis par
le Maitre d’Ouvrage.
• Le nettoyage complet des emprises
• L’exécution des terrassements proprement dits
• La remise en état des emprises.
• Toutes autres sujétions.

 Prix 2 : Déblais et remblai


Ce prix s’applique au mètre cube de déblai pour tout l’ouvrage d’interception des
eaux. Le volume pris en compte correspondra d'une part, à la cote sous le radier et
d'autre part à un plan incliné de 0.5H/1V à l'extérieur des parements de l'ouvrage.
Ce prix entend régler les terrassements quel que soit leur mode d’exécution, le
transport des déblais et leur mise en dépôts éventuelle et toutes sujétions
d’exécution et de régalage.
Le volume pris en compte des remblais est le volume théorique en place, fini selon
les plans d’exécution. Il s’applique au mètre cube de remblai autour des ouvrages
principaux (réservoir de stockage).

 Prix 3 : Gravier à granulométrie décroissante


Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre du Gravier à
granulométrie décroissante pour drainage autour de la cuve suivants les exigences
du CPS et des plans d’exécution ainsi que toutes sujétions de mise en place.

 Prix4 : Hérissonnage en pierre sèche


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre d'hérissonnage en
pierres sèches de 20 cm d'épaisseur y/c drainage , arrosage et toutes sujétions de
mise en œuvre.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

 Prix 5 : Béton poreux y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre d’un béton poreux
pour drainage des eaux d'infiltration.

 Prix 6 : Couche d’asphalte


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre d’une couche
d'asphalte ou arase étanche en feutre bitumineux en 36S.

 Prix 7 : Béton de propreté y compris toutes sujétions


Ce prix est applicable au béton de catégorie B5 (31.5/15) fabriqué avec des
granulats de composition granulométrique définie, dont le diamètre maximal est égal
à 31.5 mm, dont la résistance spécifiée à 28 jours est de 15 MPa et dont le dosage
de principe est de 220 kg de ciment par mètre cube.
Ce prix s'applique au mètre cube de béton mis en oeuvre, principalement pour les
bétons dits de propreté de 10 cm d'épaisseur y compris le réglage et compactage du
terrain de fondation, ainsi que le coffrage et mise à niveau et toutes sujétions de
mise en oeuvre.

 Prix 8 : Béton cellulaire y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre d’un béton
cellulaire pour forme de pente sur le radier de la bâche.

 Prix 9 : Béton pour dalle de couverture y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre de béton de
catégorie B2 (31.5/27) fabriqué avec des granulats de composition granulométrique
définie, dont le diamètre maximal est égal à 31.5 mm, dont la résistance spécifiée à
28 jours est de 27 MPa et dont le dosage de principe est de 350 kg de ciment par
mètre cube
Il s’applique pour dalle de couverture, ceinture supérieur, acrotère, lanterneau y
compris coffrage soigné, vibrage et toutes sujétions de mise en œuvre pour parties
courbes à simple ou double courbure, pentes, formes irrégulières, les réserves de
larmiers, les engravures, les trémies réservées, les passages pour fourreaux.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

 Prix 10 : Béton Armé des parois verticales y compris toutes


sujétions
Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre de béton pour B.A
de classe B2, avec incorporation d'un hydrofuge de masse, pour parois de la cuve et
radier, y compris coffrage soigné, vibrage et toutes sujétions de mise en œuvre pour
parties courbes à simple ou double courbure, pentes, formes irrégulières, les
réserves de larmiers, les engravures, les trémies réservées, les passages pour
fourreaux.

 Prix 11 : Béton de caniveaux y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre d’un béton B3
pour caniveaux y compris coffrage soigné, vibrage et toutes sujétions.

 Prix 12 : Aciers durs à haute adhérence y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère en Kg la fourniture et la mise en œuvre d'acier TORS pour B.A. y
compris fil de fer pour ligatures, éléments de support et de fixation, mise en œuvre
et toutes sujétions.
 Prix 13 : Enduit à l’intérieur y compris toutes sujétions
Ce prix rémunère au mètre carrée la fourniture et la mise en œuvre d'enduit étanche
à l'intérieur de la cuve, d'une épaisseur de 3 cm au mortier de ciment type E, à
réaliser en trois couches avec adjonction d'un produit SIKALITE y compris
échafaudages et toutes sujétions de mise en œuvre.

 Prix 14 : Enduit à l’extérieur y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre d'enduit extérieur
au mortier bâtard de 2 cm d'épaisseur y compris échafaudages et toutes sujétions
de mise en œuvre.

 Prix 15 : Etanchéité y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre de la forme de
pente, pare vapeur, étanchéité, protection et isolation thermiques conforme au
CCTP y compris toutes sujétions.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

 Prix 16 : Solins d’étanchéité y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre linéaire la fourniture et la mise en œuvre d’un Solins
d'étanchéité y compris relevé d'étanchéité, matériel de ferblanterie, gorge et toutes
sujétions.

 Prix 17 : Barbacane d’eau


Ce prix rémunère en unité les barbacanes d’eau pluviales.

 Prix 18 : Demi buse en amiante y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre linéaire la fourniture et la mise en œuvre une demi buse
en amiante ciment DN 200 du talus pour les eaux pluviales y compris toutes
sujétions.

b) Menuiserie - ferronnerie

 Prix 19: Echelle métallique en acier galvanisé y compris toutes


sujétions
Ce prix rémunère au mètre linéaire la fourniture et la mise en œuvre d’une échelle
métallique en acier galvanisé à chaud de 40 cm de largeur à l'intérieur et à
l'extérieur de la bâche y compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

 Prix 20 : Châssis métallique de 0,6 x 0,45 m y compris toutes


sujétions
Ce prix rémunère en unité la fourniture et la mise en œuvre d’un châssis métallique
avec grillage à mailles fines moustiquaire de 0,6 x 0,45 m.

 Prix 21 : Châssis métallique de 0,30 x 0,45 m y compris toutes


sujétions
Ce prix rémunère en unité la fourniture et la mise en œuvre d’un Châssis
métallique avec grillage à mailles fines moustiquaire de 0,30 x 0,45 m.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

 Prix 22 : Portillon métallique y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de portillon métallique en
tôle galvanisé a froid 15/10 de dimensions 0,6x1,0 m2 y compris quincailleries
complètes et serrures pour l'anternaux.

 Prix 23 : Capot regard y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère en unité la fourniture et pose de capot regard D 715 mm type PAM
ou similaire à fermeture de sûreté.
 Prix 24 : Caniveau y compris toutes sujétions
Ce prix rémunère en unité la fourniture et la mise en œuvre de Caniveau de 0.60 *
0.60 m.

 Prix 25 : Regard en béton armé à grille de 0,60 x 0,60 m


Ce prix rémunère en unité la fourniture et la mise en œuvre de Regard en béton
armé à grille de 0,60 x 0,60 m.

 Prix 26 : Regard en béton armé à grille de 0,60 x 0,60 m


Ce prix rémunère en unité la fourniture et la mise en œuvre de Regard pour
décantation en béton armé à grille de 0,60 x 0,60 m.

c) Peinture

 Prix 27 : Peinture vinylique en 3 couches y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre de peinture
vinylique en 3 couches sur les parements vus de l'extérieur y compris la préparation
de la surface, brossage, dépoussiérage, rebouchage, couche d’impression,
échafaudages et protections et toutes sujétions.

 Prix 28 : Badigeon au flinkote pour parois enterrées y compris


toutes sujétions
Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre de badigeon au
flinkote pour parois enterrées y compris la préparation de la surface, brossage,
dépoussiérage, rebouchage, couche d’impression et toutes sujétions

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

 Prix 29 : Peinture sur menuiserie métallique y compris toutes


sujétions
Ce prix est forfaitaire pour peinture en "Email Celluc" sur menuiserie métallique en 3
couches dont une antirouille au minium de plomb y compris toutes sujétions

d) Divers

 Prix 30 : Rinçage et stérilisation du réservoir y compris toutes


sujétions
Ce prix est forfaitaire pour le rinçage et stérilisation du réservoir y compris fourniture
de l'eau et du produit désinfectant et toutes sujétions.

 Prix 31: Essai d’étanchéité du réservoir y compris toutes sujétions


Ce prix est forfaitaire pour les essais d’étanchéité du réservoir y compris fourniture de
l'eau et du produit désinfectant et toutes sujétions.

CHAMBRE DE VANNES

a) Gros œuvre, revêtement et étanchéité

 Prix 32 : Terrassement

Terrassement en terrain de toute nature et à toute profondeur en pleine masse, en


tranchée, en puits ou en rigole y compris toutes sujétions d'étaiement, blindage,
réglages aux alentours de l'ouvrage, Consolidation du sol, mise en dépôt, remblai
compacté par couches de 20 cm autour des ouvrages, déblais, évacuation des
terres excédentaires à la décharge autorisée, épuisement des eaux,
débroussaillage et défrichement des bois et cultures, dessouchage d'arbres abattus
et déforestage par coupe d'arbre de toute hauteur et de toute circonférence se
trouvant dans l'enceinte de l'ouvrage, réglage du terrain sur l'emprise du chantier et
toutes sujétions.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

 Prix 33 : Hérissonnage en moellons calcaires


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre d'hérissonnage en
moellons calcaires de 20 cm d'épaisseur y compris drainage , arrosage et toutes
sujétions.
 Prix 34 : Béton poreux y compris toutes sujétions
Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre d’un béton B5 de
propreté de 10 cm d'épaisseur y compris le réglage et compactage du terrain de
fondation, ainsi que le coffrage et mise à niveau et toutes sujétions de mise en
oeuvre..
 Prix 35 : Béton poreux y compris toutes sujétions
Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre d’un béton B4
pour les allées piétonnières d'épaisseur 10 cm avec enrichissement superficiel de
ciment soigneusement lissé et bouchardé y compris armature en quadrillage F 6
espacé de 20 cm..

 Prix 36 : Béton poreux y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre d’un béton B3
pour dallage de forme, chaînage inférieur, supports, socls et butées y compris
coffrage soigné, vibrage et toutes sujétions.

 Prix 37 : Béton pour poteaux, semelles, longrines, poutres, linteaux,


dalle, chaînage supérieurs y compris toutes sujétions
Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre d’un béton B2
pour poteaux, semelles, longrines, poutres, linteaux, chaînage supérieure, dalle de
couverture, acrotère y compris coffrage soigné, vibrage et toutes sujétions.

 Prix 38: Aciers durs à haute adhérence y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère en Kg la fourniture et la mise en œuvre d'acier TORS pour B.A. y compris fil de fer
pour ligatures, éléments de support et de fixation, mise en œuvre et toutes sujétions.

 Prix 39 : Maçonnerie en moellon pour fondation y compris toutes


sujétions
Ce prix rémunère en mètre cube la fourniture et la mise en œuvre de la maçonnerie en
moellon pour fondation y compris mortier de rejointoiement et toutes sujétions.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

 Prix 40: Aciers durs à haute adhérence y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère en mètre carré la fourniture et la mise en œuvre Murs en agglos de
ciment de 0,20 m d'épaisseur.

 Prix 41 : Enduit à l’intérieur y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre carrée la fourniture et la mise en œuvre d'enduit intérieur
type C de 2 cm d'épaisseur pour les surfaces non en contact avec l'eau y compris
échafaudages et toutes sujétions de mise en œuvre.

 Prix 42 : Enduit à l’extérieur y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre d'enduit extérieur
au mortier bâtard de 2 cm d'épaisseur y compris échafaudages et toutes sujétions de
mise en œuvre.

 Prix 43: Chape de ciment


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre de la Chape de
ciment lisse et bouchardée.
 Prix 44 : Plinthe en ciment de 10 cm
Ce prix rémunère en unité la fourniture et la mise en œuvre de la plinthe en ciment
de 10 cm.
 Prix 45 : Forme de pente y compris toutes sujétions
Ce prix rémunère au mètre linéaire la fourniture et la mise en œuvre d’une forme de
pente, étanchéité et protection thermique y compris toutes sujétions.
 Prix 46 : Solins d’étanchéité y compris toutes sujétions
Ce prix rémunère au mètre linéaire la fourniture et la mise en œuvre d’un Solins
d'étanchéité y compris relevé d'étanchéité, matériel de ferblanterie, gorge et toutes
sujétions.
 Prix 47 : Descente d’eau pluviale en amiante y compris toutes
sujétions
Ce prix rémunère en unité la fourniture et la mise en œuvre la descente d'eau
pluviale en amiante ciment DN 100 et gargouille avec crapaudine en fil de fer
galvanisé y compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

b) Menuiserie - ferronnerie

 Prix 48 : Porte métallique anti-vandale y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de porte métallique anti-
vandale de dimension 1.0x1.80 m en tôle tôle forte pliée en 3 mm d'épaisseur
soudé sur les deux faces sur un cadre en U 60 comprenant traversées diagonales
en L 65*45 montée finie y compris quincailleries complètes et serrures de sûreté
avec deux clés et paumelles montées sur un fer rond D 50 avec trois pattes de
scellement ancrées dans le béton, un système de verrouillage anti-vandale pivotant
multi points conformément au CCTP.

 Prix 49: Châssis y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère en unité la fourniture et la mise en œuvre d’un châssis ouvrant
basculant sur charnière horizontale 1.00 x 0.70 m y compris châssis métallique,
vitrerie, grille de protection en fer carré de 12x12, pattes de scellement et toutes
sujétions de pose et de raccordement.

 Prix 50: Châssis y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère en unité la fourniture et pose d’un panneau illustrant le schéma de
fonctionnement du système de captage et de distribution des eaux pluviales au droit
de la chambre de vanne.

c) Peinture et vitrerie

 Prix 51 : Peinture glycérophtalique en 2 couches sur les parements


intérieurs et plafonds
Ce prix rémunère au mètre carrée la fourniture et la mise en œuvre de la peinture
glycérophtalique laquée en 2 couches au minimum sur les parements intérieurs et
plafonds, y compris la préparation de la surface et protections et, éventuellement, la
ventilation nécessaire.

 Prix 52 : Peinture vinylique en 3 couches sur les parements vus de


l'extérieur y compris toutes sujétions

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre de peinture


vinylique en 3 couches sur les parements vus de l'extérieur y compris la préparation
de la surface, brossage, dépoussiérage, rebouchage, couche d’impression et
protections et toutes sujétions.

 Prix 53 : Peinture en "Email Celluc" sur menuiserie métallique y


compris toutes sujétions
Ce prix rémunère en forfait pour peinture en "Email Celluc" sur menuiserie métallique
en 3 couches dont une antirouille au minium de plomb y compris la préparation de la
surface, brossage, dépoussiérage, rebouchage, couche d’impression et toutes
sujétions.

 Prix 54 : Peinture glycérophtalique laquée sur les canalisations y


compris toutes sujétions
Ce prix rémunère en forfait pour peinture glycérophtalique laquée (Email Celluc) sur
les canalisations, et équipements métalliques divers en 3 couches dont une antirouille
au minium de plomb y compris la préparation de la surface, brossage, dépoussiérage,
rebouchage, couche d’impression et toutes sujétions.

d) Aménagement des abords

 Prix 55 : Mur de clôture en maçonnerie de moellons y compris


toutes sujétions
Ce prix rémunère en mètre linéaire la fourniture et la mise en œuvre d’un mur de
clôture en maçonnerie de moellons de 0,4 m d'épaisseur et de 2 m de hauteur
conformément au plan d'exécution y compris terrassement, maçonnerie, béton de
propreté, béton B3, aciers tors pour chaînages et poteaux, coffrage soignés, mortier
de rejointement et toutes sujétions.

 Prix 56 : Béton d’allées piétonnières y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère en mètre carré la fourniture et la mise en œuvre d’allées
piétonnières en Béton B4 d'épaisseur 10 cm avec enrichissement superficiel de

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ciment soigneusement lissé et bouchardé y compris armature en quadrillage F 6


espacé de 20 cm.
 Prix 57 : Gazon de type Bouture stenotaphum y compris toutes
sujétions
Ce prix rémunère en mètre carré la fourniture, transport et mise en place de gazon de
type Bouture stenotaphum y compris toutes sujétions.
e) Drainage et évacuation

 Prix 58 : Buse en PVC DN 20 y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la mise en œuvre de buse en PVC
DN 20 type assainissement y compris terrassement, lit de pose, regards et toutes
sujétions.
La construction de regards en B.A. dosé à 300 Kg/m3, de 15 cm d'épaisseur, y
compris terrassement, étaiements, hérissonage, béton de propreté, béton armé,
coffrage, ferraillage, enduit intérieur d’étanchéité, badigeon au flinkote sur surfaces
extérieures enterrées, échelons de descente ou échelles en acier galvanisé, dispositif
d’aération, trappe en béton y compris cadres, fourreaux étanches, peinture et toutes
sujétions.

 Prix 59 : Regard en béton armé à grille de 0,50 x 0,50 m


Ce prix rémunère en unité la fourniture et la mise en œuvre de Regard en béton
armé à grille de 0,50 x 0,50 m pour la visite et l’entretient des conduites.

 Prix 60 : Regard en béton armé à grille de 0,50 x 0,50 m


Ce prix rémunère en unité la fourniture et la mise en œuvre de Regard en béton
armé à grille de 0,50 x 0,50 m pour l’inspection des vannes de manœuvre des
conduites d’arrivée d’eau.

SERIE 02 : EQUIPEMENTS HYDROMECANIQUES

Cette série comprend la fourniture, transport, montage, essais et mise en service de


l'ensemble des équipements hydromécaniques y compris terrassement pour les
conduites enterrées, butées, supports, ancrages, scellement, protection contre la
corrosion et toutes sujétions

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Les pièces spéciales en acier galvanisé à chand seront faites en utilisant le tube acier
sans soudure (NF A 49-111) avec galvanisation à chaud et protection par toile de jute
bitumée pour les parties enterrées.

CONDUITE D’ARRIVEE

 Prix 61 : Conduite d’alimentation y compris toutes sujétions


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture, transport et pose de conduites en PVC
PN10 à assemblage par bague de joint, de diamètre extérieur DN 20 y compris
coudes de tout angle, calage, ancrage, buttage, terrassement, lit de pose et toutes
sujétions de mise en œuvre et bonne exécution.
 Prix 62 : Raccord bride major DN 20/20
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Raccord bride major DN
25/25 mm.
 Prix 63 : Manchette de traversée à brides
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Manchette de traversée
à brides, DN 20 mm, L = 0,50 m.
 Prix 64 : Élément droit en AGC à brides
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit en AGC à
brides DN 20 mm, L= 2,40 m.
 Prix 65 : Té BBTB DN 20/20 mm
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Té BBTB DN 20/20 mm.
 Prix 66 : Élément droit à bride en AGC avec piquage bridé pour
ventouse.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit à bride en
AGC DN 20 mm, avec piquage bridé pour ventouse DN 20 mm, L= 0,50 m.
 Prix 67 : Ventouse avec vanne d'isolement DN 20 mm
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Ventouse avec vanne
d'isolement DN 20 mm.
 Prix 68 : Joint de démontage auto butée DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Joint de démontage auto
butée DN 20 mm.
 Prix 69 : Robinet vanne à opercule en caoutchouc DN 20 mm.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Robinet vanne à


opercule en caoutchouc DN 20 mm.
 Prix 70 : Boite à crépine DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Boite à crépine DN 20
mm.
 Prix 71 : Equipement complet d'une vanne hydro-altimétrique DN 20
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’équipement complet d'une
vanne hydro-altimétrique DN 20 y compris toutes sujétions
 Prix 72 : Coude 1/4 à patin, bridé DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Coude 1/4 à patin, bridé
DN 20 mm.

 Prix 73: Élément droit en AGC à brides


Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit en AGC à
brides DN 20 mm,L=2.20m.

 Prix 74 : Coude 1/4 bridé DN 20 mm.


Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Coude 1/4 bridé DN 20
mm.

 Prix 75 : Manchette de traversée à brides avec collerette de


scellement
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Manchette de traversée
à brides avec collerette de scellement, DN 20 mm, L = 0,65 m.
 Prix 76 : Élément droit en AGC à brides
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit en AGC à
brides DN 20 mm L=2.10m.
 Prix 77 : Élément droit en AGC à brides
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit en AGC à
brides DN 20 mm, L=0.30m.

CONDUITE DE DEPART

 Prix 78 : Crépine d'aspiration à bride DN 20 mm.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Crépine d'aspiration à


bride DN 20 mm.

 Prix 79 : Manchette de traversée à brides avec collerette de


scellement,
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Manchette de traversée
à brides avec collerette de scellement, DN 20 mm, L = 0,70 m.
 Prix 80 : Té BBTB DN 20/20 mm
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Té BBTB DN 20/20 mm.

 Prix 81 : Coude 1/4 bridé DN 20 mm.


Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Coude 1/4 bridé DN 20
mm.
 Prix 82 : Élément droit à bride en AGC avec piquage bridé pour
ventouse.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit à bride en
AGC DN 20 mm, avec piquage bridé pour ventouse DN 20 mm, L= 0,50 m.
 Prix 83 : Ventouse avec vanne d'isolement DN 20 mm
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Ventouse avec vanne
d'isolement DN 20 mm.
 Prix 84 : Joint de démontage auto butée DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Joint de démontage auto
butée DN 20 mm.
 Prix 85 : Élément droit à bride en AGC.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit à bride en
AGC DN 20 mm, L=0.70m.
 Prix 86 : Robinet vanne à opercule en caoutchouc DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Robinet vanne à
opercule en caoutchouc DN 20 mm.
 Prix 87 : Té BBTB DN 20/20 mm
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Té BBTB DN 20/20 mm.
 Prix 88 : Cône de réduction DN 20/20 mm..

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Cône de réduction DN


20/20 mm.

 Prix 89 : Élément droit à bride en AGC.


Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit à bride en
AGC DN 20 mm L=1.10m.
 Prix 90 : Compteur.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d‘un compteur DN 20 mm..
 Prix 91 : Joint de démontage auto butée DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Joint de démontage auto
butée DN 20 mm.

 Prix 92: Manchette de traversée à brides, DN 20 mm, L = 0,50 m.


Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Manchette de traversée
à brides, DN 20 mm, L = 0,50 m.
 Prix 93 : Raccord bride major DN 20/20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Raccord bride major DN
20/20 mm,.
 Prix 94 : Conduite de départ y compris toutes sujétions
Ce prix rémunère en mètre linéaire la fourniture, transport et pose de conduites en
PVC PN10 à assemblage par bague de joint, de diamètre extérieur DN 20 y compris
coudes de tout angle, calage, ancrage, buttage, terrassement, lit de pose et toutes
sujétions de mise en oeuvre et bonne exécution.

BY-PASS (PN 10 BARS)

 Prix 95 : Élément droit à bride en AGC DN 20 mm , L= 0,90 m.


Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit à bride en
AGC DN 20 mm , L= 0,90 m.
 Prix 96 : Robinet vanne à opercule en caoutchouc DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Robinet vanne à
opercule en caoutchouc DN 20 mm.
 Prix 97 : Joint de démontage auto butée DN 20 mm.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Joint de démontage auto


butée DN 20 mm.
TROP-PLEIN ET VIDANGE (PN 10 BARS)

 Prix 98 : Manchette de traversée à brides avec collerette de


scellement,
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Manchette de traversée
à brides avec collerette de scellement, DN 20 mm, L = 1,00 m.
 Prix 99 : Coude 1/4 bridé DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Coude 1/4 bridé DN 20
mm.
 Prix 100 : Élément droit à bride en AGC.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit à bride en
AGC DN 20 mm, L=3.90m.
 Prix 101: Té BBTB DN 20/20 mm
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Té BBTB DN 20/20 mm.
 Prix 102 : Robinet vanne à opercule en caoutchouc DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Robinet vanne à
opercule en caoutchouc DN 20 mm.
 Prix 103: Joint de démontage auto butée DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Joint de démontage auto
butée DN 20 mm.
 Prix 104 : Élément droit à bride en AGC.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose d’élément droit à bride en
AGC DN 20 mm, L=1.30m.
 Prix 105 : Capteur du niveau d’eau.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, le transport et pose de capteur de niveau
d’eau, y compris les câbles d’alimentation et de raccordement avec les vannes et
toutes sujétions.
 Prix 106 : Clapet d'extrémité DN 20 mm.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Clapet d'extrémité DN 20
mm.
 Prix 107 : Conduite de Vidange DN 200 mm.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Fourniture, transport et pose de conduites en PVC PN10 à assemblage par bague de


joint, de diamètre extérieur DN 200 y compris coudes de tout angle, calage, ancrage,
buttage, terrassement, lit de pose et toutes sujétions de mise en oeuvre et bonne
exécution

SYSTEME DE POMPAGE

 Prix 108 : Pompe du réservoir


Ce prix rémunère la fourniture, le transport et l’installation des Groupes de pompage
complets avec un ballon à vessie, y compris les conduites d’aspersion et de
refoulement, un kit manométrique, capteur de niveau d’eau, un clapé anti-retour,
câbles et toutes les sujétions d'exécution.

Caractéristiques :
- Q = 1 m3/h
- HMT = 10 m
- Rendement = 20 %

 Prix 109 : Pompe immergée


Ce prix rémunère la fourniture, le transport et l’installation complète d’une pompe
immergé à crépine, avec un système automatique de démarrage et capteur de
niveau d’eau, y compris et toutes les sujétions d'exécution.
SYSTEME DE BASCULEMENT

 Prix 110 : Robinet vanne automatique.


Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de Robinet vanne
automatique y compris le servomoteur, le corps de vanne, le positionneur
convertisseur et toutes sujétions .
 Prix 111 : Capteur de niveau d’eau.
Ce prix rémunère en unité la fourniture, transport et pose de capteur de niveau d’eau,
y compris les câbles d’alimentation et de raccordement avec les vannes et toutes
sujétions.

SERIE 03 : EQUIPEMENTS ELECTRIQUES

 Prix 112: Alimentation électrique,


Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Ce prix rémunère en Forfait pour alimentation électrique conformément au CCTP et


au plan d'exécution y compris installation de l’alimentation photovoltaïque, des boite
de coupure, coffret du compteur, câble de raccordement, tableau général,
disjoncteurs, fusibles, câbleries et toutes sujétions.

 Prix 113 : Eclairage interne et externe.


Ce prix rémunère Forfait pour éclairage interne et externe du réservoir et du bloc
sanitaire conformément au CCTP et au plan d'exécution y compris protections par
disjoncteurs, tubes fluorescents, hublots étanches, prises de courant, câbleries,
réseau de mise à la terre, ensemble des chemins de câbles et toutes sujétions.

SERIE 04 : PLOMBERIE – SANITAIRE


 Prix 114 : Tuyauterie en polypropylène ‘’random’’
La distribution principale, sera réalisée en tube PP-R (polypropylène ‘’Random’’, PN20
de marque ARIET 25 ou similaire, avec raccords en PP-R selon la norme DIN 1988 et
les directives W 534.
Toutes les pièces métalliques incorporées dans les raccords seront en laiton 0T58
Nickelé.
Les parties encastrées ou en tranchées seront d’un seul tenant avec protection.
Les essais seront effectués à 10 bars en présence de la maîtrise d’œuvre et feront
l’objet d’un procès verbal.
Les colonnes montantes seront droites, et seront guidées par des cavaliers ou des
collions coulissantes sans contact métallique avec le tube situé en fonction du
diamètre du tube de 0,70 à 1,25.
Ce prix comprend également le calorifugeage en armaflex pour les tubes en PPR
conçus pour l’eau chaude sanitaires.
Ouvrage payé au mètre linéaire, fourni, posé en ordre de marche y compris,
calorifugeage, découpe, chutes, dispositif de dilatation, raccords spécifiques, pièces de
raccordement en Polypropylène, attentes avec bouchons éventuelles, colliers avec
joints anti-vibratiles, percements, rebouchage, support, repérage, essais,
raccordement, anti-bélier et appareils de purge d’air sur le sommet de chaque colonne
et toutes sujétions ; selon prix : Tuyau en PP-R DN25

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

 Prix 115 : Vannes d’arrêt


Ce prix comprend la fourniture, transport et pose de vannes d’arrêt de type à
boisseau sphériques ¼ tour pour réseau intérieur placées aux départs des
canalisations d’alimentation principale, avant l’entrée dans les salles d’eau et après
chaque piquage alimentant les groupes sanitaires y compris raccords spécifiques,
raccordements, supports, repérage pour un parfait état de marche des installations.
Les vannes seront de marque ITAP ou équivalent
Ouvrage payé pour l’ensemble à l’unité de vanne en ordre de marche y compris
toutes sujétions de fourniture, de pose, de protection et de raccordement ; selon
diamètre : Vanne d’arrêt DN25

 Prix 116 : Robinets pour irrigation


Ce prix comprend fourniture, pose, raccordement, mise en œuvre et installation
complète en ordre de marche de Robinet pour irrigation.

 Prix 117 : Mécanisme économique pour WC. A l’anglaise


Fourniture et pose de mécanisme économique silencieux à bouton poussoir pour
W.C à l’anglaise à chasse basse .
- Le mécanisme à bouton poussoir sera à double débit 3/6litre de marque
JACOB DELAFOND ou de qualité équivalente.

Ce prix comprend également :


- robinet d’arrêt droit ∅ 12/17mm chromé
- pièces de raccords
- tube cuivre écroui pour le raccordement y compris une couche de vernis
incolore appliquée au pinceau après polissage, les assemblages, cintrage,
soudures, raccords, supports, fixations et tout les accessoires et traitements
nécessaires pour un parfait état de marche des installations.
Les WC seront de marque JACOB DELAFON série Odéon ou équivalent
Ouvrage payé à l’unité y compris toutes sujétions de fourniture, de pose, de fixation
et de raccordement.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

 Prix 118 : Chasse d’eau pour WC à la turque


Ce prix comprend la fourniture, transport et pose de :
- Robinet d'ablution SNR diamètre ½
- Robinet de chasse chromé à grand débit et à fermeture automatique type
bouton poussoir de marque PRESTO ou de qualité identique
- Raccordement EF en PPR

Ouvrage payé pour l’ensemble à l’unité de WC à la turque en ordre de marche y


compris alimentation évacuation et toutes sujétions de fourniture, de pose, de
fixation et de raccordement

 Prix 119 : Filtre d’eau


Ce prix comprend la fourniture, transport et pose d’un système de filtre d’eau et
toutes sujétions.

 Prix 120 : Prise d’irrigation


Ce prix comprend la fourniture, transport et pose des conduites de prise d'irrigation
et toutes sujétions.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique
du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 82 - BORDERAU DES PRIX- DETAIL ESTIMATIF

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)

SERIE 01 : GENIE CIVIL

A- RESERVOIR DE 60 m3

a) Gros œuvre, revêtement et étanchéité

1 Terrassement en terrain de toute nature et à toute profondeur en pleine


masse, en tranchée, en puits ou en rigole y compris toutes sujétions
d'étaiement, blindage, réglages aux alentours de l'ouvrage, Consolidation
du sol, mise en dépôt, remblai compacté par couches de 20 cm autour
des ouvrages, déblais, évacuation des terres excédentaires à la décharge
autorisée, épuisement des eaux, débroussaillage et défrichement des bois
et cultures, dessouchage d'arbres abattus et déforestage par coupe
d'arbre de toute hauteur et de toute circonférence se trouvant dans
l'enceinte de l'ouvrage, réglage du terrain sur l'emprise du chantier et
toutes sujétions.

Le mètre cube m3 130

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)

2 Réalisation d'un talus 3/2 compacté avec utilisation des terres


sélectionnée exempte de fine provenant des déblais y compris plantation
en doigts de sorcière et toutes sujétions.
Le mètre carré
m2 40

3 Fourniture et mise en œuvre d'hérissonnage en pierres sèches de 20 cm


d'épaisseur y/c drainage , arrosage et toutes sujétions de mise en oeuvre.

Le mètre carré m2 9

4 Gravier a granulométrie décroissante pour drainage autour de la cuve y


compris toutes sujétions.
Le mètre cube
m3 27

5 Béton poreux pour drainage des eaux d'infiltration


Le mètre cube
m3 9
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)

6 Couche d'asphalte ou arase étanche en feutre bitumineux en 36S


Le mètre carré
m2 1

7 Fourniture et mise en œuvre de béton B5 de propreté de 10 cm


d'épaisseur y compris le réglage et compactage du terrain de fondation,
ainsi que le coffrage et mise à niveau et toutes sujétions de mise en
œuvre.
Le mètre cube
m3 5

8 Béton cellulaire pour forme de pente sur le radier de la bâche.


Le mètre cube
m3 3

9 Béton B2 pour dalle de couverture, ceinture supérieur, acrotère,


lanterneau y compris coffrage soigné, vibrage et toutes sujétions de mise
en œuvre pour parties courbes à simple ou double courbure, pentes,
formes irrégulières, les réserves de larmiers, les engravures, les trémies
réservées, les passages pour fourreaux.
Le mètre cube
m3 6

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
10 Béton pour B.A de classe B2, avec incorporation d'un hydrofuge de
masse, pour parois de la cuve et radier, y compris coffrage soigné soigné,
vibrage et toutes sujétions de mise en œuvre pour parties courbes à
simple ou double courbure, pentes, formes irrégulières, les réserves de
larmiers, les engravures, les trémies réservées, les passages pour
fourreaux.
Le mètre cube
m3 14

11 Béton B3 pour caniveaux y compris coffrage soigné, vibrage et toutes


sujétions.
Le mètre cube
m3 28

12 Fourniture et mise en œuvre d'acier TORS pour B.A. y compris fil de fer
pour ligatures, éléments de support et de fixation, mise en œuvre et toutes
sujétions.
Le kilogramme
Kg 3614

13 Fourniture et mise en œuvre d'enduit étanche à l'intérieur de la cuve,


d'une épaisseur de 3 cm au mortier de ciment type E, à réaliser en trois
couches avec adjonction d'un produit SIKALITE y compris échafaudages
et toutes sujétions de mise en œuvre.
Le mètre carré
m2 84

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
14 Fourniture et mise en œuvre d'enduit extérieur au mortier bâtard de 2 cm
d'épaisseur y compris échafaudages et toutes sujétions de mise en
œuvre.
Le mètre carré
m2 117

15 Forme de pente, pare vapeur, étanchéité, protection et isolation


thermiques conforme au CCTP y compris toutes sujétions.
Le mètre carré
m2 5

16 Solins d'étanchéité y compris relevé d'étancheité, matériel de ferblanterie,


gorge et toutes sujétions.
Le mètre linéaire
ml 23

17 Barbacane d'eau pluviale.


L'unité
U 6

18 Demi-buse en amiante ciment DN 200 du talus pour les eaux pluviales y


compris toutes sujétions,
Le mètre linéaire
ml 5

b) Menuiserie- ferronnerie

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)

19 Echelle métallique en acier galvanisé à chaud de 40 cm de largeur à


l'intérieur et à l'extérieur de la bâche y compris toutes sujétions de pose et
de raccordement.
Le mètre linéaire
ml 8

20 Châssis métallique avec grillage à mailles fines moustiquaire de 0,6 x 0,45


m.
L'unité
U 3
21 Châssis métallique avec grillage à mailles fines moustiquaire de 0,30 x
0,45 m.
L'unité
U 4

22 Fourniture, transport et pose de portillon métallique en tôle galvanisé a


froid 15/10 de dimensions 0,6x1,0 m2 y compris quincailleries complètes
et serrures pour l'anternaux
L'unité
U 1

23 Fourniture et pose de capot regard D 715 mm type PAM ou similaire à


fermeture de sûreté.
L'unité
U 1

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
24 Caniveau en béton armé à grille de 0,60 x 0,60 m
L'unité
U 1

25 Regard en béton armé à grille de 0,60 x 0,60 m


L'unité
U 1

26 Regard en béton armé à grille pour décantation de 0,60 x 0,60 m


L'unité
U 1

c) Peinture

27 Fourniture et mise en œuvre de peinture vinylique en 3 couches sur les


parements vus de l'extérieur y compris la préparation de la surface,
brossage, dépoussiérage, rebouchage, couche d’impression,
échafaudages et protections et toutes sujétions
Le mètre carré

m2 55

28 Badigeon au flinkote pour parois enterrées y compris la préparation de la


surface, brossage, dépoussiérage, rebouchage, couche d’impression et
toutes sujétions
Le mètre carré
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
m2 1

29 Forfait pour peinture en "Email Celluc" sur menuiserie métallique en 3


couches dont une antirouille au minium de plomb y compris toutes
sujétions
Le forfait
Ft 1

d) Divers
30 Rinçage et stérilisation de la cuve y compris fourniture de l'eau et du
produit désinfectant et toutes sujétions
Le forfait
Ft 1

31 Essais d'étanchéité du réservoir y compris toutes sujétions


Le forfait
Ft 1

B- CHAMBRE DE VANNES

a) Gros œuvre, revêtement et étanchéité

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
32 Terrassement en terrain de toute nature et à toute profondeur en pleine
masse, en tranchée, en puits ou en rigole y compris toutes sujétions
d'étaiement, blindage, réglages aux alentours de l'ouvrage, Consolidation
du sol, mise en dépôt, remblai compacté par couches de 20 cm autour
des ouvrages, déblais, évacuation des terres excédentaires à la décharge
autorisée, épuisement des eaux, débroussaillage et défrichement des bois
et cultures, dessouchage d'arbres abattus et déforestage par coupe
d'arbre de toute hauteur et de toute circonférence se trouvant dans
l'enceinte de l'ouvrage, réglage du terrain sur l'emprise du chantier et
toutes sujétions.
Le mètre cube
m3 20

33 Hérissonnage en moellons calcaires de 20 cm d'épaisseur y compris


drainage, arrosage et toutes sujétions.
Le mètre carré
m2 4

34 Fourniture et mise en œuvre de béton B5 de propreté de 10 cm


d'épaisseur y compris le réglage et compactage du terrain de fondation,
ainsi que le coffrage et mise à niveau et toutes sujétions de mise en
œuvre.
Le mètre cube
m3 2

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
35 Béton B4 pour les allées piétonnières d'épaisseur 10 cm avec
enrichissement superficiel de ciment soigneusement lissé et bouchardé y
compris armature en quadrillage Φ 6 espacé de 20 cm.
Le mètre carré
m2 1

36 Béton B3 pour dallage de forme, chaînage


inférieur, supports, socls et butées y compris
coffrage soigné, vibrage et toutes sujétions.
Le mètre cube
m3 2

37 Béton B2 pour poteaux, semelles, longrines, poutres, linteaux, chaînage


supérieure, dalle de couverture, acrotère y compris coffrage soigné,
vibrage et toutes sujétions.
Le mètre cube
m3 10

38 Fourniture et mise en œuvre d'acier TORS pour B.A. y compris fil de fer
pour ligatures, éléments de support et de fixation, mise en œuvre et toutes
sujétions.
Le kilogramme
Kg 1898

39 Maçonnerie en moellon pour fondation y compris mortier de rejointoiement


et toutes sujétions.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
Le mètre cube
m3 4

40 Murs en agglos de ciment de 0,20 m d'épaisseur.


Le mètre carré
m2 41

41 Fourniture et mise en œuvre d'enduit intérieur type C de 2 cm d'épaisseur


pour les surfaces non en contact avec l'eau y compris échafaudages et
toutes sujétions de mise en œuvre.
Le mètre carré
m2 43

42 Fourniture et mise en œuvre d'enduit extérieur au mortier bâtard de 2 cm


d'épaisseur y compris échafaudages et toutes sujétions de mise en
œuvre.
Le mètre carré
m2 64

43 Chape de ciment lisse et bouchardée.


Le mètre carré
m2 4
44 Plinthe en ciment de 10 cm
Le mètre linéaire
ml 3
45 Forme de pente, étanchéité et protection thermique y compris toutes

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
sujétions.

Le mètre carré
m2 4
46 Solins d'étanchéité y compris relevé d'étancheité, matériel de ferblanterie,
gorge et toutes sujétions.
Le mètre linéaire
ml 17
47 Descente d'eau pluviale en amiante ciment DN 100 et gargouille avec
crapaudine en fil de fer galvanisé y compris toutes sujétions de pose et de
raccordement.
L'unité
U 1
b) Menuiserie- ferronnerie
48 Fourniture, transport et pose de porte métallique anti-vandal de dimension
1.0x1.80 m en tôle tôle forte pliée en 3 mm d'épaisseur soudé sur les deux
faces sur un cadre en U 60 comprenant traversées diagonales en L 65*45
montée finie y compris quincailleries complètes et serrures de sureté avec
deux clés et paumelles montées sur un fer rond D 50 avec trois pattes de
scellement ancrées dans le béton, un système de verouillage anti-vandal
pivotant multi points conformément au CCTP
L'unité
U 1
49 Châssis ouvrant basculant sur charnière horizontale 1.50 x 0.60 m y
compris chassis métallique, vitrerie, grille de protection en fer carré de
12x12, pattes de scellement et toutes sujétions de pose et de
raccordement.
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
L'unité
U 5
50 Fourniture et pose d’un panneau illustrant le schéma de fonctionnement
du système de captage et de distribution des eaux pluviales

L'unité
U 1

c) Peinture et vitrerie

51 Peinture glycérophtalique laquée en 2 couches au minimum sur les


parements intérieurs et plafonds, y compris la préparation de la surface et
protections et, éventuellement, la ventilation nécessaire

Le mètre carré
m2 43

52 Fourniture et mise en œuvre de peinture vinylique en 3 couches sur les


parements vus de l'extérieur y compris la préparation de la surface,
brossage, dépoussiérage, rebouchage, couche d’impression et protections
et toutes sujétions
Le mètre carré
m2 64
53 Forfait pour peinture en "Email Celluc" sur menuiserie métallique en 3
couches dont une antirouille au minium de plomb y compris la préparation
de la surface, brossage, dépoussiérage, rebouchage, couche d’impression
et toutes sujétions
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
Le forfait
Ft 1

54 Forfait pour peinture glycérophtalique laquée (Email Celluc) sur les


canalisations, et équipements métalliques divers en 3 couches dont une
antirouille au minium de plomb y compris la préparation de la surface,
brossage, dépoussiérage, rebouchage, couche d’impression et toutes
sujétions
Le forfait
Ft 1

d) Aménagement des abords


55 Mur de clôture en maçonnerie de moellons de 0,4 m d'épaisseur et de 2 m
de hauteur conformément au plan d'exécution y compris terrassement,
maçonnerie, béton de propreté, béton B3, aciers tors pour chainages et
poteaux, coffrage soignés, mortier de rejointement et toutes sujétions
Le mètre linéaire
ml 80

56 Allées piétonnières en Béton B4 d'épaisseur 10 cm avec enrichissement


superficiel de ciment soigneusement lissé et bouchardé y compris
armature en quadrillage Φ 6 espacé de 20 cm.

Le mètre carré
m2 1
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)

57 Fourniture, transport et mise en place de gazon de type Bouture


stenotaphum y compris toutes sujétions conformément au CCTP
Le mètre carré
m2 1
e) Drainage et évacuation

58 Buse en PVC DN 20 type assainissement y compris terrassement, lit de


pose, regards et toutes sujétions
Le mètre linéaire
ml 44

Construction de regards en B.A. dosé à 300 Kg/m3, de 15 cm d'épaisseur,


y compris terrassement, étaiements, hérissonage, béton de propreté,
béton armé, coffrage, ferraillage, enduit intérieur d’étanchéité, badigeon
au flinkote sur surfaces extérieures enterrées, échelons de descente ou
échelles en acier galvanisé, dispositif d’aération, trappe en béton y
compris cadres, fourreaux étanches, peinture et toutes sujétions.
59 Regard en béton armé à grille de 0,50 x 0,50 m
L'unité
U 2

60 Regard en béton armé à grille de 0,50 x 0,50 m


L'unité
U 2

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
TOTAL SERIE 01

SERIE 02 : Equipements hydromécaniques (PN 10 bars)

Fourniture, transport, montage, essais et mise en service de


l'ensemble des équipements hydromécaniques y compris
terrassement pour les conduites enterrées, butées, supports,
ancrages, scellement, protection contre la corrosion et toutes
sujétions
Les pièces spéciales en acier galvanisé à chand seront faites en
utilisant le tube acier sans soudure (NF A 49-111) avec galvanisation
à chaud et protection par toile de jute bitumée pour les parties
enterrées .

Conduite d'arrivée (PN 10 bars)


61 Fourniture, transport et pose de conduites en PVC PN10 à assemblage
par bague de joint, de diamètre extérieur DN 20 y compris coudes de tout
angle, calage, ancrage, buttage, terrassement, lit de pose et toutes
sujétions de mise en œuvre et bonne exécution
Le mètre linéaire
ml 92
62 Raccord bride major DN 20/20 mm,
L'unité
U 1

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
63 Manchette de traversée à brides, DN 20 mm, L = 0,50 m.
L'unité
U 1

64 Élément droit en AGC à brides DN 20 mm, L= 2,40 m.


L'unité
U 1

65 Té BBTB DN 20/20 mm
L'unité
U 1

66 Élément droit à bride en AGC DN 20 mm, avec piquage bridé pour


ventouse DN 20 mm, L= 0,50 m.
L'unité
U 1

67 Ventouse avec vanne d'isolement DN 20 mm.


L'unité
U 1

68 Joint de démontage auto butée DN 20 mm.


L'unité
U 1

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)

69 Robinet vanne à opercule en caoutchouc DN 20 mm.


L'unité
U 5
70 Boite à crépine DN 20 mm.
L'unité
U 1

71 Equipement complet d'une vanne hydro-altimétrique DN 20 y compris


toutes sujétions
L'unité
U 1
72 Coude 1/4 à patin, bridé DN 20 mm.
L'unité
U 1

73 Élément droit en AGC à brides DN 20 mm, L= 2,20 m.


L'unité
U 1

74 Coude 1/4 bridé DN 20 mm.


L'unité
U 3

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
75 Manchette de traversée à brides avec collerette de scellement, DN 20
mm, L = 0,65 m.
L'unité
U 1

76 Élément droit en AGC à brides DN 20 mm, L= 2,10 m.


L'unité
U 1

77 Élément droit en AGC à une bride DN 20 mm, L= 0,30 m.


L'unité
U 1

Conduite de départ (PN 10 bars)

78 Crépine d'aspiration à bride DN 20 mm.


L'unité
U 1

79 Manchette de traversée à brides avec collerette de scellement, DN 20


mm, L = 0,70 m.
L'unité
U 1
80 Té BBTB DN 20/20 mm
L'unité
U 2
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)

81 Coude 1/4 bridé DN 20 mm.


L'unité
U 2

82 Élément droit à bride en AGC DN 20 mm, avec piquage bridé pour


ventouse DN 20 mm, L= 0,50 m.
L'unité
U 1

83 Ventouse avec vanne d'isolement DN 20 mm.


L'unité
U 1

84 Joint de démontage auto butée DN 20 mm.


L'unité
U 1

85 Élément droit à brides en AGC DN 20 mm , L= 0,70 m.


L'unité.
U 1

86 Robinet vanne à opercule en caoutchouc DN 20 mm.


L'unité
U 2

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
87 Té BBTB DN 20/20 mm
L'unité
U 1

88 Cône de réduction DN 20/20 mm.


L'unité
U 2

89 Élément droit à bride en AGC DN 20 mm , L= 1,10 m.


L'unité
U 1

90 Compteur DN 20 mm.
L'unité
U 1

91 Joint de démontage auto butée DN 20 mm.


L'unité
U 1

92 Manchette de traversée à brides, DN 20 mm, L = 0,50 m.


L'unité
U 1

93 Raccord bride major DN 20/20 mm,


L'unité
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
U 1
94 Fourniture, transport et pose de conduites en PVC PN10 à assemblage
par bague de joint, de diamètre extérieur DN 20 y compris coudes de tout
angle, calage, ancrage, buttage, terrassement, lit de pose et toutes
sujétions de mise en œuvre et bonne exécution
Le mètre linéaire
ml 73

By pass (PN 10 bars)

95 Élément droit à bride en AGC DN 20 mm , L= 0,90 m.


L'unité
U 1

96 Robinet vanne à opercule en caoutchouc DN 20 mm.


L'unité
U 1

97 Joint de démontage auto buté DN 20 mm.


L'unité
U 1

Trop-plein et vidange (PN 10 bars)


98 Manchette de traversée à une bride avec collerette de scellement, DN 200
mm, L = 1,00 m.
L'unité
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
U 2

99 Coude 1/4 à brides DN 200 mm.


L'unité
U 2

100 Élément droit à bride en AGC DN 200 mm , L= 3,90 m.


L'unité
U 1

101 Té BBTB DN 200/200 mm


L'unité
U 1

102 Robinet vanne à opercule en caoutchouc DN 200 mm.


L'unité
U 1

103 Joint de démontage auto butée DN 200 mm.


L'unité
U 1

104 Élément droit à bride en AGC DN 200 mm , L= 1,30 m.


L'unité
U 1

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
105 Fourniture, le transport et pose de capteur de niveau d’eau, y compris les
câbles d’alimentation et de raccordement avec les vannes et toutes
sujétions
L'unité
U 1

106 Clapet d'extrémité DN 200 mm.


L'unité
U 1
107 Fourniture, transport et pose de conduites en PVC PN10 à assemblage
par bague de joint, de diamètre extérieur DN 200 y compris coudes de
tout angle, calage, ancrage, buttage, terrassement, lit de pose et toutes
sujétions de mise en œuvre et bonne exécution
Le mètre linéaire
ml 42
Système de pompage
108 Fourniture, le transport et l’installation des Groupes de pompage complets
avec un ballon à vessie, y compris les conduites d’aspersion et de
refoulement, un kit manométrique, capteur de niveau d’eau, un clapé anti-
retour, câbles et toutes les sujétions d'exécution.
L'unité
U 1

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
109 Fourniture, le transport et l’installation complète d’une pompe immergé à
crépine, avec un système automatique de démarrage et capteur de niveau
d’eau, y compris et toutes les sujétions d'exécution

L'unité
U 1
Système de basculement
110 Fourniture, le transport et pose de Robinet vanne automatique y compris
le servomoteur, le corps de vanne, le positionneur convertisseur et toutes
sujétions.
L'unité
U 3

111 Fourniture, le transport et pose de capteur de niveau d’eau, y compris les


câbles d’alimentation et de raccordement avec les vannes et toutes
sujétions
L'unité
U 1
TOTAL SERIE 02
SERIE 03 : Equipements électriques

112 Forfait pour alimentation éléctrique conformément au CCTP et au plan


d'exécution y compris boite de coupure, coffret du compteur, câble de
raccordement, tableau général, disjoncteurs, fusibles, câbleries et toutes
sujétions
Le forfait
Ft 1
Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)

113 Forfait pour éclairage interne et externe du réservoir et du bloc sanitaire


conformément au CCTP et au plan d'exécution y compris protections par
disjoncteurs, tubes fluorescents, hublots étanches, prises de courant,
câbleries, réseau de mise à la terre, ensemble des chemins de câbles et
toutes sujétions
Le forfait
Ft 1

TOTAL SERIE 03
SERIE 04 : Plomberie – sanitaire

114 Ouvrage payé au mètre linéaire, fourni, posé en ordre de marche y


compris, calorifugeage, découpe, chutes, dispositif de dilatation, raccords
spécifiques, pièces de raccordement en Polypropylène, attentes avec
bouchons éventuelles, colliers avec joints anti-vibratiles, percements,
rebouchage, support, repérage, essais, raccordement, anti-bélier et
appareils de purge d’air sur le sommet de chaque colonne et toutes
sujétions ; selon prix - Tuyau en PP-R DN20 et toutes les sujétions
d'exécution.
Le mètre linéaire
ml 1

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
115 Fourniture, transport et pose de vannes d’arrêt de type à boisseau
sphériques ¼ tour pour réseau intérieur placées aux départs des
canalisations d’alimentation principale, avant l’entrée dans les salles d’eau
et après chaque piquage alimentant les groupes sanitaires y compris
raccords spécifiques, raccordements, supports, repérage pour un parfait
état de marche des installations, y compris toutes les sujétions
d'exécution.. Les vannes seront de marque ITAP ou équivalent

L'unité
U 1
116 Fourniture, pose, raccordement, mise en œuvre et installation complète en
ordre de marche de Robinet pour irrigation
L'unité
U 4
117 Fourniture et pose de mécanisme économique silencieux à bouton
poussoir pour W.C à l’anglaise à chasse basse, y compris toutes les
sujétions d'exécution.
L'unité
U 1
118 Fourniture, transport et pose de robinet d'ablution SNR diamètre ½,
robinet de chasse chromé à grand débit et à fermeture automatique type
bouton poussoir de marque PRESTO ou de qualité identique,
raccordement EF en PPR y compris alimentation évacuation et toutes
sujétions de fourniture, de pose, de fixation et de raccordement

L'unité

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

Prix Désignation des ouvrages et prix unitaires Hors Taxes Unité Quantité Prix Prix Prix partiel
N° unitaire unitaire (DH HT)
En chiffres En lettres
(DH HT) (DH HT)
U 1
119 Fourniture, transport et pose d’un système de filtre d’eau et toutes
sujétions.
L’Unité.
U 1

120 Fourniture, transport et pose des conduites de prise d'irrigation et toutes


sujétions.
Le mètre linéaire
ml 1

TOTAL SERIE 04

TOTAL HORS TVA

TAUX TVA (20 %)

TOTAL T.T.C.

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
ABHBC Cahier des Prescriptions Spéciales

ARTICLE 83 - ANNEXES (PLANS)

Réalisation d’un système pilote de collecte des eaux pluviales au niveau du siège de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia