Vous êtes sur la page 1sur 24

Montage – entretien – rechange Notice nº 736–9811

Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T

9811 Gare motrice

Montage de la poulie motrice

Cette notice remplace la notice nº 550, et peut remplacer le chapitre 1 de la


notice nº 494 jusqu’à l’indice 8911. Elle traite du montage des poulies sur les
réducteurs ou sur des roulements, et de la lubrification.
Le réglage de l’alignement du câble dans la poulie, ainsi que le remplacement
du bandage caoutchouc, font maintenant l’objet de la notice nº 748 :
”alignement du câble et bandage caoutchouc”.
Le montage de la poulie sur le réducteur PK, se retrouve aussi dans la notice
nº 758 concernant l’Oméga.

9811 Sommaire

1. Montage sur l’arbre du réducteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C2


2. Consignes générales pour la lubrification des roulements . . . . C5
3. Montage sur un réducteur Poma–Kissling
avec un fourreau de dissociation couple–tension
jusqu’à la saison 1997/98 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C6
4. Montage sur un réducteur Poma–Kissling
avec un fourreau de dissociation couple–tension
à partir de la saison 1998/99 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C12
5. Montage sur deux paliers avec groupe moteur enterré . . . . . . . C18
6. Montage sur un palier à deux roulements
avec groupe moteur enterré . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C19
7. Montage sur fourreau fixe avec groupe moteur enterré . . . . . . C20
8. Tableau d’entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C24

Les parties modifiées ou ajoutées par rapport à l’édition précédente de


la notice (indice 9808), sont signalées par le nouvel indice (9811).

Notice réalisée par Poma :


préparation et rédaction J.P. Bas – dessins J.P. Bouthors et J.P. Gardet – compo sur Interleaf 6 C. Prunay et J.P. B.
Ce document est la propriété de Pomagalski S.A. Il ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation.
Pomagalski S.A. se réserve le droit de modifier le contenu de ce document.

POMAGALSKI SA, 109 RUE ARISTIDE BERGES, BP 47 – 38340 VOREPPE – TEL 04 76 28 70 00 – TELEX 320174F – FAX SAV 04 76 28 70 02 C1
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

1. Montage sur l’arbre du réducteur 9811

Sur les stations motrices suivantes, la poulie est emmanchée directement sur
l’arbre petite vitesse du réducteur : motrice au sol sur fût ou sur béton, Delta,
Alpha, aérienne de téléportés débrayables.

1.1 Montage sur réducteur Poma–Kissling


(dessins A)

Sur ce dessin, le
montage des
bagues (8) est celui 8
qui a été fait
jusqu’en 1994

1b

A2 : 1 1b 2 4 3 5 1a 1c 6
détail d’un pion d’entraînement Une vis est serrée
pour un montage sur PK 24000 dans chaque pion (1b)
ou PK 350
A1 : ensemble du montage

A3 : montage des bagues (8) à partir de 1994

C2
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

Montage sur l’arbre


Le montage initial et tout remontage ultérieur éventuel, doivent être faits de
la façon suivante.
• Enduire l’arbre de graisse – partie lisse et cannelures : utiliser la même graisse
que pour les roulements de la poulie de retour.
• Emmancher la poulie suivant la procédure Poma nº 8909–29, et l’amener en
butée contre l’épaulement de l’arbre.
• Pour un montage sur un réducteur PK 24 000 ou PK 350, les entretoises (7)
(dessin A2) doivent être mises en place sur les pions d’entraînement (1b). Du
fait de l’espace important qu’il y a entre la pièce (1a) et la rondelle de
blocage (2), ces entretoises sont destinées à empêcher tout dégagement
intempestif des pions d’entraînement (1b).
• Placer la rondelle de blocage (2), la plaquette d’arrêt (5), la vis de serrage (3),
et les trois vis d’arrêt en rotation (4).
• Bloquer la rondelle (2) contre le moyeu de la poulie, en serrant la vis (3).
Bloquer également les vis (4).
• Rabattre les bords de la plaquette d’arrêt (5) contre la tête des vis : la vis de
serrage (3) est ainsi immobilisée en rotation.
• Pour terminer, injecter de la graisse par le ou les graisseurs (6), à l’aide d’une
pompe ; depuis 1989, il y a un graisseur qui est renvoyé en dehors des rayons de
la poulie, au bout d’un flexible. Utiliser la graisse citée plus haut.
Démontage de la partie cannelée
La partie cannelée (1a) est liée au moyeu de la poulie à l’aide des pions
d’entraînement (1b), et ceux–ci sont emmanchés avec du serrage.
S’il est nécessaire de démonter cette partie, procéder comme suit :
• Amarrer la poulie pour l’empêcher de descendre (dans le cas d’un arbre PV vers
le bas), et ôter la rondelle de blocage (2).
• Oter les vis (1c) et placer des vis d’extraction dans les trous prévus à cet effet
dans la partie (1a). En vissant progressivement et successivement ces vis, la
partie cannelée (1a) va se séparer du moyeu.
• On peut aussi procéder à ce démontage, en extrayant les pions (1b) l’un après
l’autre, à l’aide d’une vis à placer dans leur orifice ; sur un réducteur PK 24 000
ou PK 350, il faut ôter auparavant les entretoises (7) (dessin A2).
Montage des bagues entre le moyeu et l’arbre
Afin de supprimer les risques de grippage qui rendraient les démontages
difficiles, des bagues en fonte GS sont placées entre le moyeu de la poulie et
l’arbre du réducteur.
• Montage jusqu’en 1994 (dessin A1)
Jusqu’en 1994, ces bagues (8) sont ajustées dans le moyeu de la poulie.
Ce montage nécessite un appoint annuel de graisse par le graisseur (6).
• Montage à partir 1994 (dessin A3)
. A partir de 1994, ces bagues sont ajustées sur l’arbre du réducteur, de telle sorte
qu’elles restent en place sur l’arbre lors d’une dépose de la poulie.
Ainsi, en cas de fausse manœuvre au remontage, les risques de détérioration
de l’arbre sont reportés sur ces bagues que l’on peut remplacer facilement.
. Effectuer un regraissage après 10 ans de service, par le graisseur (6) renvoyé au
bout d’un flexible.

C3
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

1.2 Montage sur réducteur


Hansen, Merger, ou Weco.
• L’arbre entraîne la poulie par une clavette parallèle ou une double clavette
parallèle coin.
• S’adresser au S.A.V. Poma pour des éventuels démontage et remontage.

1.3 Montage sur réducteur Kissling


de gare Bamby
• L’arbre entraîne la poulie par une double clavette parallèle coin.
S’adresser au S.A.V. Poma pour des éventuels démontage et remontage.
• L’arrêt en translation de la poulie est réalisé par un boîtier contenant un
roulement à rotule à deux rangées de rouleaux, faisant office de support de
toiture. En effet, l’arrière de la toiture de la gare repose sur ce roulement.
Montage et entretien du roulement :
. au montage, ce roulement doit être rempli de graisse, en prenant la précaution
de bien faire pivoter la cage intérieure dans tous les sens ;
. faire des appoints de graisse par le graisseur latéral du boîtier, jusqu’à ce que la
graisse existante du roulement ressorte en haut du boîtier ;
. le remplacement de la graisse consiste à injecter de la graisse par le graisseur,
jusqu’à ce que la graisse neuve sorte par le haut du boîtier ;
. utiliser le type de graisse préconisé au chapitre 2.

1.4 Montage sur réducteur Kissling


de gare Junior
• L’arbre entraîne la poulie par une double clavette parallèle coin.
• S’adresser au S.A.V. Poma pour des éventuels démontage et remontage.

C4
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

2. Consignes générales
pour la lubrification des roulements 9811 : chapitre modifié

Dans les motrices avec machinerie enterrée ou sous les quais, la poulie motrice
aérienne, ou son arbre moteur, sont montés sur roulements. L’arbre de la poulie
est entraîné par un cardan qui est lié à l’arbre petite vitesse du réducteur.
La poulie motrice tourne également sur roulements lorsqu’elle est montée sur un
fourreau de dissociation couple–tension.

2.1 Roulements lubrifiés à la graisse


Graisse préconisée
• Graisse dont les caractéristiques sont les suivantes :
– extrême pression de grade 2 pour roulements lents et chargés,
– plage des températures d’utilisation adaptée aux températures d’exploitation,
– anti–usure, anti–oxydant, anti–corrosion,
– bonne tenue à l’eau.
• Se reporter au manuel nº 417 ”lubrifiants recommandés”.
• La graisse doit être absolument propre, car une pollution par des particules,
même très fines, diminue la durée de vie des roulements.
Graissage des roulements au montage
• Avant montage, les roulements et l’espace libre dans les paliers doivent être
remplis de graisse, en faisant pivoter la bague intérieure pour que la graisse
pénètre entre les rouleaux et la bague extérieure.
• Faire également pénétrer la graisse entre les rouleaux et la bague intérieure.

2.2 Roulements lubrifiés par bain d’huile


• Utiliser une huile extrême–pression à forte viscosité, pour roulements lents et
chargés, pouvant assurer une lubrification efficace à basse température.
• Vicosité mini nécessaire : 195 mm2/s à 40° C ;
Point d’écoulement nécessaire : –25 à –30° C environ, pour les sites où il y a de
basses températures (montagne).
Se reporter au manuel ”lubrifiants recommandés” n° 417.
• L’huile doit être absolument propre, car une pollution par des particules, même
très fines, diminue la durée de vie des roulements.

C5
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

3. Montage sur réducteur Poma–Kissling avec


un fourreau de dissociation couple–tension
jusqu’à la saison 1997/98

3.1 Montage fixe lubrifié à la graisse (dessin B)

2’

4’

5 6

B : montage de la poulie et des arbres

C6
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

Montage
Le montage de la poulie motrice est fait de façon à dissocier la transmission
du couple moteur de la tension exercée par le câble porteur–tracteur.
Pour cela :
• Le système est composé principalement de deux arbres pour la poulie motrice :
– un arbre creux fixe (1) qui est centré et bloqué dans le châssis, pour la reprise de
la tension du câble,
– un arbre PV tournant (2) qui traverse l’arbre creux (1), et qui est entraîné par le
réducteur (3) grâce à une partie cannelée (2’), pour la transmission du couple
moteur à la poulie.
• La poulie motrice (4) tourne sur l’arbre creux fixe (1) ; à cet effet son moyeu est
équipé de deux roulements à rotule à deux rangées de rouleaux (4’).
• L’arbre PV tournant (2) est lié en rotation, par des cannelures, à un moyeu (5) ;
ce moyeu entraîne la poulie par des doigts ajustés (6).
Lubrification des roulements
9811 • Lubrifiant à utiliser
9811 Voir le chapitre 2.
• Appoint de graisse
Pour améliorer la sécurité du personnel et pour rendre le graissage plus
pratique, les graisseurs sont montés en bout de flexibles agrafés aux rayons de
la poulie.
. Oter le graisseur du roulement inférieur, et injecter 490 g de graisse par le
graisseur du roulement supérieur. Replacer ensuite le graisseur démonté.
. Oter le graisseur du roulement supérieur, et injecter 350 g de graisse par le
graisseur du roulement inférieur. Replacer ensuite le graisseur démonté.
• Remplacement de la graisse
. Oter le graisseur du roulement inférieur, puis injecter de la graisse par le
graisseur du roulement supérieur, jusqu’à ce que la graisse neuve sorte par
l’orifice.
Replacer ensuite le graisseur démonté.
. Oter le graisseur du roulement supérieur, puis injecter de la graisse par le
graisseur du roulement inférieur, jusqu’à ce que la graisse neuve sorte par
l’orifice. Replacer ensuite le graisseur démonté.
Pièces de rechange
voir plan et nomenclature :
– 3 039 891 pour le TC4 de Luchon – Super Bagnères,
– 3 040 797 pour les gares Alpha de télésièges.

C7
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

3.2 Montage fixe lubrifié à l’huile (dessin C)

maxi

mini

2’
D : détail du niveau (N)

1 R

2
N
D

N’

4 6

4’ P

5
F

C : montage et lubrification de la poulie


Montage
Le montage de la poulie motrice est fait de façon à dissocier la transmission
du couple moteur de la tension exercée par le câble porteur–tracteur.
Pour cela :
• Le système est composé principalement de deux arbres pour la poulie motrice :
– un arbre creux fixe (1) qui est centré et bloqué dans le châssis, pour la reprise de
la tension du câble,
– un arbre PV tournant (2) qui traverse l’arbre creux (1), et qui est entraîné par le
réducteur (3) grâce à une partie cannelée (2’), pour la transmission du couple
moteur à la poulie.
• La poulie motrice (4) tourne sur l’arbre creux fixe (1) ; à cet effet son moyeu est
équipé de deux roulements à rotule à deux rangées de rouleaux (4’).
• L’arbre PV tournant (2) est lié en rotation, par des cannelures, à un moyeu (5) ;
ce moyeu entraîne la poulie par des pions ajustés (6).
• L’arbre creux (1) doit être orienté de telle sorte que l’orifice de raccordement du
tube (R) soit dans un axe transversal, et non pas dans l’axe de la ligne.

C8
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

Lubrification des roulements


9811 • Lubrifiant à utiliser
9811 Voir le chapitre 2.
• Contrôle du niveau d’huile (dessins C et D)
. En fonctionnement, le tube de niveau (N), souple et transparent, est rabattu et
fixé en (N’) contre le voile de la poulie.
. Pour contrôler le niveau, ramener le tube souple à la verticale (N), et contrôler
que le niveau d’huile est situé entre le maxi et le mini (dessin D).
. Ensuite, rabattre de nouveau le tube en (N’).
• Remplissage (dessin C)
. Redresser le tube souple de niveau d’huile (N) et ôter son bouchon.
. Remplir lentement par le tube (R), après avoir enlevé le bouchon de fermeture.
. Lorsque le niveau est atteint, replacer les 2 bouchons et rabattre le tube de
niveau en (N’).
. Faire tourner la poulie, recontrôler le niveau d’huile, et compléter si besoin est.
• Vidange de l’huile (dessin C)
La vidange s’effectue proprement à l’aide d’une fiche de vidange “RPV” (F) que
l’on visse dans la prise à clapet (P) du couvercle inférieur.
9811 . Oter le bouchon de remplissage (R) pour permettre l’entrée d’air.

. Desserrer et ôter le bouchon de protection à 6 pans creux de la prise (P) :


l’étanchéité est maintenue par le clapet interne de la prise.
. Visser manuellement la fiche de vidange (F) dans la prise (P), ce qui a pour
effet d’ouvrir le clapet interne : l’huile s’écoule alors normalement.
9811 . Pour terminer, replacer le bouchon (R), dévisser et ôter la fiche de vidange (F),

et revisser le bouchon de protection à 6 pans creux ; couple de serrage = 25 Nm.


Nota : la prise (P) est vissée dans le couvercle avec un couple de 80 Nm.
• Clapet de décharge
Pour éviter toute surpression en fonctionnement, un clapet de décharge (D) est
placé sur le couvercle supérieur du moyeu de poulie.
Ce clapet doit être maintenu propre.
Pièces de rechange
– avec poulie de gare Alpha Ø 4,00 m . nomenclature 3 040 797.

C9
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

3.3 Montage débrayable lubrifié à la graisse (dessin E)


2’ 3

4’ lorry

10 12

5 8
9 11

E : montage de la poulie et des arbres

Montage de la poulie
La poulie motrice est liée au réducteur par un accouplement débrayable qui
permet de dissocier la transmission du couple moteur de la tension exercée
par le câble porteur–tracteur. Pour cela :
• Le système est composé principalement de deux arbres pour la poulie motrice :
– un arbre creux fixe (1) qui est centré et bloqué dans le lorry de tension, pour la
reprise de la tension du câble,
– un arbre tournant (2) qui traverse l’arbre creux (1), et qui est entraîné par le
réducteur (3) grâce à une partie cannelée (2’), pour la transmission du couple
moteur à la poulie.

C10
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

• La poulie motrice (4) tourne sur l’arbre creux fixe (1) ; à cet effet son moyeu est
équipé de deux roulements à rotule à deux rangées de rouleaux (4’).
• L’arbre tournant (2) est lié en rotation, par des cannelures, à un moyeu (5) ;
ce moyeu entraîne la poulie par des doigts ajustés (6), via un crabotage (7).
Débrayage de l’accouplement (dessin B)
• Pour débrayer l’accouplement, afin que la poulie soit libre en rotation, dans le
cas de la marche avec une transmission de secours par pignon et couronne
dentée par exemple :
– s’assurer que les freins de poulie motrice sont serrés,
– dévisser les écrous papillon (8) et déposer la plaque de visite (9),
– dévisser progressivement les vis (10), pour faire descendre le moyeu (5) et
l’amener en appui contre la butée (11) – sous la poussée des ressorts (12) – et
entraîner ainsi le décrabotage en (7).
• Pour embrayer l’accouplement, afin que la poulie soit liée en rotation au
réducteur, pour l’exploitation normale :
– serrer progressivement et à fond les vis (10), pour faire monter ainsi le moyeu
(5) et obtenir le crabotage en (7),
– replacer la plaque de visite (9) et serrer les écrous papillon (8).
Lubrification des roulements
9811 • Lubrifiant à utiliser
9811 Voir le chapitre 2.
• Appoint de graisse
. Oter les graisseurs du roulement inférieur, et injecter 490 g de graisse par les
graisseurs du roulement supérieur. Replacer ensuite les graisseurs démontés.
. Oter les graisseurs du roulement supérieur, et injecter 350 g de graisse par les
graisseurs du roulement inférieur. Replacer ensuite les graisseurs démontés.
• Remplacement de la graisse
. Oter les graisseurs du roulement inférieur, puis injecter de la graisse par les
graisseurs du roulement supérieur, jusqu’à ce que la graisse neuve sorte par les
orifices.
Replacer ensuite les graisseurs démontés.
. Oter les graisseurs du roulement supérieur, puis injecter de la graisse par les
graisseurs du roulement inférieur, jusqu’à ce que la graisse neuve sorte par les
orifices. Replacer ensuite les graisseurs démontés.
Pièces de rechange
– avec poulie Ø 4,00 m . nomenclature 3 041 904
– avec poulie Ø 4,90 m . nomenclature 3 041 908

C11
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

4. Montage sur réducteur Poma–Kissling avec


un fourreau de dissociation couple–tension
à partir de la saison 1998/99 9811 : tout ce chapitre est nouveau

4.1 Montage fixe lubrifié à l’huile


3

2’
châssis de la gare
1

D B1 N B2

4’ P

6 F

5 V F : montage et lubrification de la poulie

C12
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

Montage (dessin F)
• Le système est composé principalement de deux arbres pour la poulie motrice :
– un arbre creux fixe (1) qui est centré et bloqué dans le châssis, pour la reprise de
la tension du câble,
– un arbre PV tournant (2) qui traverse l’arbre creux (1), et qui est entraîné par le
réducteur (3) grâce à une partie cannelée (2’), pour la transmission du couple
moteur à la poulie.
• La poulie motrice (4) tourne sur l’arbre creux fixe (1) ; à cet effet son moyeu est
équipé de deux roulements à rotule à deux rangées de rouleaux (4’).
• L’arbre PV tournant (2) est lié en rotation, par des cannelures, à un moyeu (5) ;
ce moyeu entraîne la poulie par des pions ajustés (6).
Pièces de rechange
Voir la nomenclature du groupe moteur de l’installation.
Lubrification des roulements (dessin F)
• Lubrifiant à utiliser
Voir le chapitre 2.
• Contrôle du niveau d’huile
. Faire tourner la poulie pour amener le niveau transparent (N) sur un axe
perpendiculaire à la ligne de l’installation (croquis G).
. Oter les bouchons de dépression (B1) et (B2).
. Le niveau de l’huile ne doit pas être en dessous du trait gravé sur le bloc
transparent (N). Faire un appoint d’huile si nécessaire.
. Replacer ensuite les deux bouchons.
• Remplissage
N . Faire tourner la poulie pour amener le niveau transparent (N) sur un axe
perpendiculaire à la ligne de l’installation (croquis G).
G : position du niveau pour le contrôle . Oter les bouchons de dépression (B1) et (B2), ainsi que le bouchon (R).
. Remplir lentement par l’orifice (R) jusqu’à ce que le niveau soit atteint (voir
paragraphe précédent), puis replacer les trois bouchons.
. Faire tourner la poulie, recontrôler le niveau d’huile, et compléter si besoin est.
• Vidange de l’huile
La vidange s’effectue proprement à l’aide d’une fiche de vidange “RPV” (F) que
l’on visse dans la prise à clapet (P) du couvercle inférieur.
. Oter le bouchon de remplissage (R) pour permettre l’entrée d’air.
. Desserrer et ôter le bouchon de protection à 6 pans creux de la prise (P) :
l’étanchéité est maintenue par le clapet interne de la prise.
. Visser manuellement la fiche de vidange (F) dans la prise (P), ce qui a pour
effet d’ouvrir le clapet interne : l’huile s’écoule alors normalement. Parfaire la
vidange en ôtant le bouchon (V).
. Pour terminer, replacer les bouchons (R) et (V), dévisser et ôter la fiche de
vidange (F), et revisser le bouchon de protection à 6 pans creux ; couple de
serrage = 25 Nm.
Nota : la prise (P) est vissée dans le couvercle avec un couple de 80 Nm.
• Clapet de décharge
Pour éviter toute surpression en fonctionnement, un clapet de décharge (D) est
placé sur le couvercle supérieur du moyeu de poulie.
Ce clapet doit être maintenu propre.

C13
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

4.2 Montage débrayable lubrifié à l’huile

2’
châssis de la gare
1

D B1 N B2

4’ P

5b F

5a V
H : montage et lubrification de la poulie

C14
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

Montage (dessin H)
• Le système est composé principalement de deux arbres pour la poulie motrice :
– un arbre creux fixe (1) qui est centré et bloqué dans le châssis, pour la reprise de
la tension du câble,
– un arbre PV tournant (2) qui traverse l’arbre creux (1), et qui est entraîné par le
réducteur (3) grâce à une partie cannelée (2’), pour la transmission du couple
moteur à la poulie.
• La poulie motrice (4) tourne sur l’arbre creux fixe (1) ; à cet effet son moyeu est
équipé de deux roulements à rotule à deux rangées de rouleaux (4’).
• L’arbre PV tournant (2) est lié en rotation, par des cannelures, à un moyeu (5a)
et un moyeu (5b) ; ce dernier entraîne la poulie par des pions ajustés (6).
Pièces de rechange
Voir la nomenclature du groupe moteur de l’installation.
Lubrification des roulements (dessin H)
• Lubrifiant à utiliser
Voir le chapitre 2.
• Contrôle du niveau d’huile
. Faire tourner la poulie pour amener le niveau transparent (N) sur un axe
perpendiculaire à la ligne de l’installation (croquis I).
. Oter les bouchons de dépression (B1) et (B2).
. Le niveau de l’huile ne doit pas être en desous du trait gravé sur le bloc
transparent (N). Faire un appoint d’huile si nécessaire.
. Replacer ensuite les deux bouchons.
• Remplissage
N . Faire tourner la poulie pour amener le niveau transparent (N) sur un axe
perpendiculaire à la ligne de l’installation (croquis G).
I : position du niveau pour le contrôle . Oter les bouchons de dépression (B1) et (B2), ainsi que le bouchon (R).
. Remplir lentement par l’orifice (R) jusqu’à ce que le niveau soit atteint (voir
paragraphe précédent), puis replacer les trois bouchons.
. Faire tourner la poulie, recontrôler le niveau d’huile, et compléter si besoin est.
• Vidange de l’huile
La vidange s’effectue proprement à l’aide d’une fiche de vidange “RPV” (F) que
l’on visse dans la prise à clapet (P) du couvercle inférieur.
. Oter le bouchon de remplissage (R) pour permettre l’entrée d’air.
. Desserrer et ôter le bouchon de protection à 6 pans creux de la prise (P) :
l’étanchéité est maintenue par le clapet interne de la prise.
. Visser manuellement la fiche de vidange (F) dans la prise (P), ce qui a pour
effet d’ouvrir le clapet interne : l’huile s’écoule alors normalement. Parfaire la
vidange en ôtant le bouchon (V).
. Pour terminer, replacer les bouchon (R) et (V), dévisser et ôter la fiche de
vidange (F), et revisser le bouchon de protection à 6 pans creux ; couple de
serrage = 25 Nm.
Nota : la prise (P) est vissée dans le couvercle avec un couple de 80 Nm.
• Clapet de décharge
Pour éviter toute surpression en fonctionnement, un clapet de décharge (D) est
placé sur le couvercle supérieur du moyeu de poulie.
Ce clapet doit être maintenu propre.

C15
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

2’

5b

6
8
5a
9

7
9’

5a’ 10

J : débrayage et embrayage de l’accouplement

C16
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

Débrayage de l’accouplement (dessin J)


• Tirer le verrou (7) et le tourner pour le bloquer en position retiré.
• Desserrer et ôter les vis (8).
• Avec une clé, dévisser l’axe (9), qui est pourvu d’un carré à cet effet, jusqu’à
sentir un blocage (position 9’) ; à partir de ce moment là, ne pas forcer et arrêter
l’opération : le moyeu (5a) est alors descendu en (5a’), ses cannelures ne sont
plus en prise avec celle du moyeu (5b) et l’axe (2) ne pourra donc plus entraîner
la poulie (4).
• Le débrayage étant effectué, il est maintenant possible de faire tourner la poulie
par le moteur de secours, ou par gravité, selon l’équipement de l’installation.
Embrayage de l’accouplement (dessin J)
• Tirer le verrou (7), le tourner et le relâcher en position enfoncé.
• Tourner à la main l’arbre GV du réducteur afin de faire tourner le moyeu (5a)
jusqu’à ce que le verrou s’enclenche dans l’une des rainures de positionnement
du moyeu (5a) : lorsque cela est fait, les cannelures de (5a) sont alignées avec
celles de (5b).
• Avec une clé, visser à fond l’axe (9) : le moyeu (5a) est alors remonté et ses
cannelures sont en prise avec celle du moyeu (5b).
• Replacer et serrer les vis (8).
• L’embrayage étant effectué, il est maintenant possible de faire tourner la poulie
par la motorisation principale pour l’exploitation normale de l’installation.

C17
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

5. Montage sur deux paliers


avec groupe moteur enterré avant 1987 (dessin K) 9811

5.1 Montage
• L’arbre (1) entraîne la poulie par l’intermédiaire de ses clavettes (2),
et du moyeu (3).
• Le palier supérieur (4) encaisse une grosse partie de la tension du câble tracteur,
tandis que le palier inférieur (5) supporte le poids de la poulie et de son arbre.
Chaque palier contient un roulement à rouleaux à rotule.

5.2 Graissage
• Oter les bouchons de vidange (6) et (8).
• A la pompe, injecter de la graisse par le graisseur (7) : la graisse usagée va
s’évacuer par les orifices de vidange.
• Arrêter lorsque la graisse neuve commence à sortir, puis remettre les bouchons.

K : montage sur deux paliers

C18
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

6. Montage sur un palier à deux roulements


avec groupe moteur enterré 1987 et 1988 9811

6.1 Montage
Pièces de rechange
• Ce montage concerne les installations suivantes :
Badaling – Super Morzine – La Villette à Vaujany – Gulmarg – Gulming
Pantiaz à la Chapelle d’Abondance – Fierney le Crozet
La Grande Terche à St Jean d’Aulp.
• Voir le plan d’ensemble et la nomenclature 8 040 043.
Description
• L’arbre moteur est entraîné par le cardan, par l’intermédiaire d’une bride
cannelée.
• L’arbre tourne sur deux roulements à rotule à deux rangées de rouleaux, qui sont
montés dans un palier.
• La poulie est emmanchée sur l’arbre moteur ; elle est liée en rotation à celui–ci
par l’intermédiaire d’une bride.
La bride est montée sur la partie cannelée de l’arbre, et elle entraîne la poulie
par six pions ajustés.
• Au montage, remplir l’espace libre entre les deux joints d’étanchéité inférieurs,
en injectant de la graisse par le graisseur qui est sous le palier.

6.2 Graissage
Appoint de graisse
• Oter le bouchon de vidange qui est sous la face inférieure du palier, et injecter
300 g de graisse par le graisseur inférieur du palier.
Remettre ensuite le bouchon.
• Oter le bouchon de vidange supérieur, et injecter 500 g de graisse par le
graisseur supérieur du palier.
Remettre ensuite le bouchon.
• Les clapets de décharge empêchent uniquement les surpressions en
fonctionnement.
Remplacement de la graisse
• Oter le bouchon de vidange qui est sous la face inférieure du palier, puis injecter
de la graisse par le graisseur inférieur du palier, jusqu’à ce que la graisse neuve
sorte par l’orifice de vidange. Remettre ensuite le bouchon de vidange.
• Oter le bouchon de vidange latéral placé au milieu du palier.
Oter également le bouchon latéral placé sur le couvercle supérieur.
Injecter de la graisse par le graisseur supérieur du palier, jusqu’à ce que la
graisse neuve sorte par les deux orifices de vidange.
Remettre ensuite les deux bouchons.

C19
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

7. Montage sur un fourreau fixe avec groupe


moteur enterré à partir de 1987
(généralisé à partir de 1989 sur les téléportés débrayables sauf Oméga et Oméga T) (dessin L) 9811

12
7

10
8

9
11

13

15
15
montage
14 avec frette
à 2 disques
montage
avec frette 4
à 1 disque
14
3
4
2

L : montage sur un fourreau fixe

C20
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

7.1 Montage général


Ce montage concerne les installations Pièces de rechange
suivantes :
Mont Vallon au Mottaret • Voir le plan d’ensemble et la nomenclature :
Le Poutran à Oz – Le Prorel à Briançon – 8 048 622 pour la TC6 de liaison Venosc–Les 2 Alpes,
Les Bruyères aux Menuires
L’Alpette à Oz – Olympiatoppen à Are
– 8 048 647 pour la TC12 de Orelle,
Formier à la Tania – 8 048 976 pour la TC8 La Vizelle à Courchevel,
TC6 de liaison Venosc–Les 2 Alpes – 8 049 178 (nomenclature) pour la TC8 de Muju (Corée),
Francoz–Plan Bouchet à Orelle
La Vizelle à Courchevel – 8 048 901 pour la TC8 Del Poble à Soldeu,
Le Village à Méribel. – 3 042 255 pour le télésiège fixe du Village à Méribel,
– 8 040 018 pour les autres installations.
Description
• L’arbre moteur (1) est entraîné par le cardan (2), par l’intermédiaire d’une
bride (3) ; cette bride est liée à l’arbre par une frette (4). Celle–ci est soit du
type à 1 disque, soit du type à 2 disques.
• L’arbre traverse le fourreau fixe (5) et entraîne la poulie (6) par six pions ajustés (7).
• La poulie tourne sur deux roulements à rotule à deux rangées de rouleaux (8), et
ceux–ci sont emmanchés sur le fourreau (5).
• Le couple moteur est transmis par l’arbre (1), et la tension du câble
porteur–tracteur est reprise par le fourreau (5) qui est soudé sur un châssis fixé
contre la bigue de la gare.

7.2 Graissage des roulements


Depuis 1994, pour améliorer la sécurité du personnel et pour rendre le graissage
plus pratique, les graisseurs (9) et (10) sont montés en bout de flexibles agrafés
aux rayons de la poulie.
Appoint de graisse
• Oter les bouchons de vidange inférieurs (13), et injecter 300 g de graisse par le
graisseur inférieur (9) (*). Replacer ensuite les bouchons.
• Oter les clapets supérieurs (12), et injecter 360 g de graisse par le graisseur
supérieur (10) (*). Replacer ensuite les clapets.
• Les clapets (11) et (12) empêchent par ailleurs, les surpressions en fonctionnement.

Remplacement de la graisse
• Oter les trois bouchons de vidange inférieurs (13), puis injecter de la graisse par
le graisseur supérieur (10) (*), jusqu’à ce que la graisse neuve sorte par les
orifices de vidange.
• Oter les trois clapets de décharge supérieurs (12), puis injecter de la graisse par
(*) l’un des trois graisseurs, lorsque le graisseur inférieur (9) (*) et le graisseur supérieur (10) (*), jusqu’à ce que la
ceux–ci ne sont pas montés en bout d’un
graisse neuve sorte par les orifices (13) et (12).
flexible. • Remettre ensuite les trois bouchons (13) et les trois clapets (12).

C21
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

7.3 Montage de la frette de serrage (dessin M)

15
1

14
15
4
14
3
4

montage montage
avec frette avec frette
à 1 disque à 2 disques

M : montage de la frette de serrage

Présentation
• La frette utilisée est du type :
– à un disque (4) (STUVE HSD 360–23–350),
– ou à deux disques (4) (Posiva TAS type 3091–350),
selon l’installation.
• Le rôle de la frette est de lier l’arbre lisse (1) et le moyeu (3), afin de transmettre
le couple moteur et un effort axial.
• La frette est montée sur le moyeu (3). Elle se compose d’un ou deux disques
(4), d’une bague conique ou biconique (14), et de vis de serrage (15).
• Le serrage des vis a pour effet de ramener le disque (ou les disques) et la bague
l’un vers l’autre. Il en résulte un serrage par déformation élastique du moyeu (3)
sur l’arbre (1).
On crée ainsi les pressions superficielles nécessaires à la transmission du couple
entre l’arbre et le moyeu.
• Pour un démontage, le désaccouplement se fait par le simple desserrage
des vis (15). Le moyeu (3) et la bague conique (14) retrouvent alors
instantanément leurs dimensions et tolérances d’origine, car leur déformation
reste toujours inférieure à leur limite élastique.
• Aucun grippage entre les pièces n’est à craindre, car :
– les pentes des parties coniques sont supérieures à celles du coincement,
– les parties coniques sont lubrifiées,
– le serrage des pièces entre elles rend l’ensemble hermétique et empêche une
corrosion par pénétration d’humidité.

C22
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

Montage (effectuer les opérations dans l’ordre)


• La frette est livrée prête au montage et convenablement graissée.
Si les parties (4), (14), et (15) ont été démontées et souillées pour une raison
quelconque, il faut, avant le remontage, refaire les graissages des parties
coniques et des filets des vis. Utiliser pour cela les lubrifiants suivants :
– Molykote 321 R (1 201 286) pour les parties coniques,
– Molykote BR2 pour les vis.
• Dégraisser l’alésage du moyeu (3) et l’arbre (1).
• Emmancher la frette (4 + 14 + 15) sur le moyeu.
La partie extérieure du moyeu peut être graissée.
Attention ! ne jamais serrer les vis avant que le moyeu (3) ne soit emmanché
sur l’arbre (1).
• Engager le moyeu (3) sur l’arbre (1) et faire le serrage des vis (15).

Serrage des vis


• Si la frette est du type à 2 disques, assurer le parallélisme plan des deux disques.
• Serrer les vis progressivement et régulièrement dans un même ordre (pas ”en
croix”), dans le sens des aiguilles d’une montre.
Plusieurs tours dans le même ordre sont nécessaires avant que les vis soient
serrées au couple voulu.
• Utiliser une clé dynamométrique pour obtenir le couple de serrage :
– de 820 Nm pour les vis H M27 d’une frette à un ou deux disques,
– de 340 Nm pour les vis H M20 de la frette à deux disques du TC6 de liaison
Venosc–les 2 Alpes (12 273).
Le couple de serrage doit être marqué sur la frette.
Démontage
Il s’effectue selon un processus inverse, dans l’ordre ci–après.
• Desserrer les vis progressivement et régulièrement dans un même ordre, en
effectuant de nouveaux plusieurs tours. Pour une frette à deux disques, veiller à
éviter le coincement des disques sur la bague intérieure.
• Ne pas sortir complètement les vis pour éviter de les souiller, et pour éviter
au (x) disque (s) de se détacher.
• Si le disque (4) a du mal à se désolidariser de la bague (14), sur une frette à un
disque, placer et visser quelques vis de serrage dans les taraudages d’extraction.
• Avant de retirer le moyeu, il faut enlever les traces d’oxydation pouvant s’être
formées sur l’arbre devant la frette.

C23
Notice nº 736
Téléportés fixes et débrayables sauf Oméga et Oméga T – Montage de la poulie motrice

8. Tableau d’entretien
Périodicité Opérations Chapitre
Journalière • Vérifier l’absence de bruit anormal dans la poulie en fonctionnement
(paliers à roulements, clavetage, cannelures).
Mensuelle • Poulie montée sur roulements lubrifiés à l’huile : contrôler le niveau de 3.2 ou 4.1
l’huile. ou 4.2
• Poulie montée sur roulements lubrifiés à la graisse : contrôler l’absence de 3.1 ou
fuite de graisse. 3.3 ou 5. ou
6. ou 7.
Fin et début • Dans le cas de la poulie montée directement sur l’arbre PV du réducteur 1.1
de saison Poma–kissling avant 1994 (chapitre 1.1 ) : faire un appoint de graisse au
ou deux fois par an moyeu de la poulie.
• Poulie montée sur roulements lubrifiés à la graisse : faire un appoint de grais- 2. et 3.1 ou
se aux roulements. 3.3 ou 5. ou
6. ou 7.
Annuelle • Poulie montée sur roulements lubrifiés à l’huile : vidanger et remplacer 2. et 3.2 ou
l’huile de lubrification, et s’assurer de la propreté du clapet de décharge. 4.1 ou 4.2
Deux saisons • Poulie montée sur roulements lubrifiés à la graisse : remplacer la graisse de 2. et 3.1 ou
ou deux ans chaque roulement. 3.3 ou 5. ou
6. ou 7.
10 ans • Dans le cas de la poulie montée directement sur l’arbre PV du réducteur 1.1
Poma–Kissling à partir de 1994 (chapitre 1.1 ) : faire un appoint de graisse
au moyeu de la poulie.

C24