Vous êtes sur la page 1sur 6

EXPOSE DE GROUPE Institut Théologique et Biblique Campus Abengourou

INTRODUCTION
« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature… », Nous dit l’apôtre Paul.
Ce faisant, toute personne qui croit au Seigneur Jésus doit mener une vie nouvelle contraire à
celle de sa vie ancienne. Vivre cette vie chrétienne comme Dieu le veut s’impose donc à nous
si nous voulons plaire à notre sauveur. Toutefois, seuls ceux qui ont fait l’expérience de
l’œuvre régénératrice de Dieu dans leurs vies ont la capacité d’atteindre le but de la maturité
spirituelle.
Au moyen de l’œuvre salvatrice de Jésus, le croyant reçoit tout ce dont il a besoin pour
mener une vie chrétienne authentique.
Dans notre exposé, nous porterons notre réflexion sur « la vie chrétienne dans le
monde ». Pour mieux comprendre cette unité, il sera question pour nous d’étudier trois
leçons : communication et direction, racheter le temps, et comprendre la souffrance.

LEÇON 1 : COMMUNICATION ET DIRECTION


Dans cette première partie, il sera question d’énumérer les moyens pour recevoir la
direction. Ensuite les conditions pour recevoir la direction et enfin les domaines
problématiques dans la direction.
A. LES MOYENS POUR RECEVOIR LA DIRECTION
Pour ce concerne les moyens pour recevoir la direction, nous allons énumérer six
moyens qui sont :
1. La Bible
Elle est la parole inhérente de Dieu. C’est le rapport écrit de ce que Dieu a dit à un
certains nombre de personnes pour le bénéfice de l’humanité. Les commandements directs de
ce que nous devons ou ne devons pas faire. Les principes de vie sont également contenus dans
la Bible. Elle doit être notre premier manuel de base en matière de direction. (2 Timo 3v16-
17)
2. La révélation directe
A certain moment, Dieu a utilisé les rêves, les visions, les anges, et autres phénomènes
inhabituel pour délivrer des messages aux gens. (Gen 28v10-17  ; Job 33v14-15 ; Lév 16v8).
De nos jours, Dieu nous nous parle par son Fils. (Héb 1v2)
3. La providence
Par la providence nous comprenons que Dieu met tout simplement devant nous un
ensemble de circonstances pour accomplir sa volonté. Exemple de Joseph dans Genèse 39v45
et Genèse 45v5.
4. Le conseil sage
Dieu utilise d’autres personnes pour communiquer avec nous et nous guider. (2 Sam
12v1-14)

1 Thème : LA VIE CHRETIENNE DANS LE MONDE


EXPOSE DE GROUPE Institut Théologique et Biblique Campus Abengourou

5. L’illumination
Dieu communique aussi avec nous par l’illumination du Saint-Esprit. L’illumination
fait référence au ministère du Saint-Esprit dans lequel il clarifie le sens de la parole de Dieu
aux croyants qui la lit. (1 Corin 2v11 ; Jean 16v12-15  ; 1 Corin 2v14 ; Gal 5v16)
6. Les chrétiens dotés de dons
Dieu communique sa volonté et ses désirs à travers les chrétiens dotés de dons
spirituels. L’exemple de Moïse (Exo 4v10-17) et Paul (1 Corin 2v1-5), illustrent bien cette
pensée.
B. CONDITIONS POUR RECEVOIR LA DIRECTION
Il existe de nombreuses manières par lesquelles Dieu communique avec nous et nous
guide. Cependant cette direction divine est conditionnée par l’obéissance, la douceur et
l’humilité.
1. L’obéissance
La première condition pour recevoir la direction est l’obéissance à celle déjà reçue.
Avant de nous confier une responsabilité, Dieu prend le soin de nous appeler étant donné qu’il
voudrait atteindre un objectif avec nous. Il s’attend donc à ce que nous nous mettions à sa
disposition. Lorsque nous sommes obéissants à cette direction reçue de Dieu, alors il nous
donnera la feuille de route avec les moindres détails pour accomplir sa mission.
2. La douceur et l’humilité
La seconde condition pour la direction divine est la douceur et l’humilité. Elles se
caractérisent par le fait de se soumettre à l’autorité et au contrôle de Dieu. ( Nb 12v1-15 ; Ps
25v9)
C. LES DOMAINES PROBLEMATIQUES DANS LA DIRECTION
Dans le processus de prise de décision, le croyant peut rencontrer des difficultés en ce
qui la direction. Dans cette partie, nous verrons quelques domaines problématiques.
1. Les portes ouvertes
Elles sont un problème en ce sens qu’elles soulèvent des questions pour le croyant qui
cherche la volonté de Dieu. Exemple : comment les interpréter ? Sont-elles des signes de
l’approbation de Dieu ?
2. Déposer une toison
Bien que la toison a été un signe pour Gédéon pour recevoir la confirmation de la
direction de Dieu, cela ne doit pas être obligatoirement un principe pour rechercher la
direction de divine.
3. Moyens interdits de la direction
Tous les moyens utilisés par les hommes ne sont pas forcement des moyens que Dieu
approuve. Exemple : Consulter les morts pour avoir la direction de Dieu.

2 Thème : LA VIE CHRETIENNE DANS LE MONDE


EXPOSE DE GROUPE Institut Théologique et Biblique Campus Abengourou

4. Les mauvais choix


Le plus souvent avant que vous ne receviez une direction ou que vous ne preniez une
décision il a une bataille en vous entre les tendances conflictuelles ou désirs. Lorsque vous
recevez une direction authentique et que vous agissez en conséquence ou prenez la bonne
décision sur la base d’un conseil ou d’une parole de sagesse cesse. (Luc 15v11-24 ; 2 Sam
12v7-18)

D. LES PAS POUR CONNAITRE LA VOLONTE DE DIEU


Sur la base de ce que nous avons étudié voici quelques suggestions pratiques sur les
manières de connaître la volonté de Dieu dans des situations diverses :
1. Engagez-vous à faire la volonté de Dieu. (Rom 12v1-2 ; Col 3v16 ; Héb 4v12-13)
2. Consultez le Seigneur dans toutes les situations et n’ayez recours à aucun de ses
moyens condamnés par les écritures.
3. Pour toute décision que vous voulez prendre, voyez si Dieu a dit quelque chose dans
l’Ecriture qui s’applique à la situation en question.
4. Dans ces domaines où la Bible ne donne aucun commandement ou principe, cherchez
la direction du Seigneur. (Deut 13v1-5 ; Mat 7v15-22) ; Si vous ne recevez aucune
direction ne vous tracassez pas, le silence peut simplement indiquez que Dieu veut
simplement employer d’autres moyens pour communiquer avec vous.

LEÇON 2 : RACHETER LE TEMPS


Le temps est une notion très importante selon la Bible et une denrée très difficile à gérer.
Nous ne pouvons pas rattraper le temps perdu mais nous pouvons le racheter. Le Racha du
temps doit tenir compte d’un certain nombre de principes de base. Dans cette partie il sera
question pour nous de relever deux grands aspects. Dans un premier temps nous verrons :
survivre à pressions journalières, et dans un second : développer les priorités.

A. SURVIVRE AUX PRESSIONS JOURNALIERES

1. Une perspective biblique du travail

La perspective biblique du travail et celle du monde séculier sont a la base oppose. Le


monde le perçoit comme une source de richesse, un moyen de souvenir a leurs besoin et cela
leurs conduit a des attitudes égaux centrique. Cette conception est totalement oppose a la
pensée divine. Selon la bible le travail est divine, il est intrinsèquement bon lorsqu’on le prend
comme un acte d’adoration (Col 3 :22-24). C’est le péché qui a entache sa nature sinon le
travail nous permet de développer le potentiel que Dieu ami en nous.

2. Le témoignage par faire face.

Dans l’exercice quotidiens du travail, le chrétien doit adopter une attitude qui leu permet
de témoigner du christ. Dans notre conduite de chaque jour nos actions doivent être en
harmonie avec les écritures en évitant la fraude et la tromperie comme nous le dit (Éphésiens
6 :5-8).

3 Thème : LA VIE CHRETIENNE DANS LE MONDE


EXPOSE DE GROUPE Institut Théologique et Biblique Campus Abengourou

B. DEVELOPPER LES PRIORITES

1. Identifier les domaines d’importance

Nous distinguons plusieurs domaines de responsabilité, elles sont d’ordre spirituel et


religieux, socio-économique et professionnel. (Marc 12 :30) (1Timothee 4 :3).

2. Equilibrer les Exigences de la vie

Nous sommes face a plusieurs responsabilité qui nous limite dans le temps, c’est
pourquoi la priorité doit être mis sur Dieu pour un équilibre raisonnable qui va fait intervenir
une bonne planification prenant en compte deux critères de base : le besoin actuel et la
négligence intérieur.

En s’appuyant sur Ephésiens 5 :16, la bible nous exhortes à être sage afin de racheter
le temps et profiter de toutes opportunité. Nous devons donc avoir une attitude saine et une
vision claire du travail et toutes les autres taches régulières de la vie en vue d’une bonne
planification de notre temps de façon à glorifier Dieu en reflétant son caractère dans notre vie
tout en manifestant sa puissance dans le service et l’obéissance.

LEÇON 3 : COMPRENDRE LA SOUFFRANCE

Cette dernière partie nous aidera à comprendre la souffrance sous les perspectives
bibliques d’une part. Ensuite, nous verrons cinq buts de la souffrance et enfin notre réponse à
la souffrance.

A. PERSPECTIVES BIBLIQUES SUR LA SOUFFRANCE


1. La souffrance de l’homme a pour origine le péché.
En réalité Adam et Eve ont péché contre Dieu par désobéissance en mangeant le fruit
interdit. Ils ont donc succombés à la tentation du diable selon Genèse 3/6. Des lors,
l’humanité toute entière est corrompue et soumise à la souffrance ainsi qu’à la mort.

2. L’usage que Dieu fait de la souffrance


Bien que la souffrance soit la conséquence du péché, elle peut être un moyen
d’éducation de Dieu à l’homme. En effet, Dieu utilise parfois la souffrance comme un
mégaphone soi pour attirer l’attention de l’homme, soit pour l’enseigner davantage sur sa
personne, soit pour le préparer ou le former à d’éventuelles situations, mais dans la but de
donner gloire à son Nom telle que la souffrance de Job.

3. La Fin de la souffrance
Bien vrai que nous souffrons ici-bas sur la terre à cause du péché, nous avons une
espérance plus glorieuse qui nous attend dans le royaume des cieux. C’est pourquoi nous

4 Thème : LA VIE CHRETIENNE DANS LE MONDE


EXPOSE DE GROUPE Institut Théologique et Biblique Campus Abengourou

devons en toute situation supporter toute souffrance que nous endurerons dans ce monde
(Romains 8/18).

B. CINQ BUTS DE LA SOUFFRANCE


1. La souffrance offre une plate-forme pour l’évangélisation et l’édification
La souffrance ou la persécution offre une plate-forme pour l’évangélisation dans ce
qu’elle peut être un instrument de conversion des non-croyants. Dans les Actes des apôtres le
chapitre 8, la persécution des disciples a permis la propagation de l’évangile dans les autres
contrés de Jérusalem et jusqu’aux extrémités de la terre.
Cette souffrance offre également l’occasion pour l’édification et pour l’affermissement
des croyants tel que les Thessaloniciens de qui Paul mentionne avec fierté leur persévérance
et leur foi lorsqu’il parla aux églises.

2. La souffrance affine notre perspective et notre caractère.


Dieu peut permettre la souffrance, la tentation et l’épreuve dans notre vie avec l’espoir
que la croissance sera le résultat lorsque nous surmonterons par la foi. Mais la souffrance
nous motive à dépendre de Dieu plus constamment, plutôt qu’à compter sur nous-mêmes.
Dieu était plus intéressé à ce que les souffrances de Job l’aident à affirmer son caractère.

3. La souffrance nous discipline au moment de la désobéissance


La souffrance peut-être une indication que nous avons péché. Elle peut-être le moyen
par lequel Dieu attire notre attention sur le danger du péché. Il nous faut donc examiner notre
vie afin de déterminer la cause de notre souffrance.

4. La souffrance renforce nos relations avec les gens


Lorsque nous participons aux souffrances d’une autre personne par nos prières et nos
encouragements, nous renforçons nos relations et notre unité Chrétienne avec elle.

5. La souffrance approfondit notre loyauté à Christ


Satan et nos persécuteurs ont utilisé la persécution comme un moyen de stopper la
propagation de l’Évangile. Cependant, l’effet a été l’inverse. L’histoire de l’Eglise montre que
le sang des martyrs a plutôt renforcé la communion des chrétiens avec Christ.

C. NOTRE REPONSE A LA SOUFFRANCE


1. Notre préparation à la souffrance
Etant donné que nous sommes encore sur terre, la souffrance est à notre porte. Il faut donc
nous y préparer en craignant Dieu, en nous soumettant à sa volonté puis en méditant sa parole
car celui qui s’abandonne entre les mains de Dieu est mieux préparé à affronter la souffrance
comme Christ l’a fait avant la croix.

5 Thème : LA VIE CHRETIENNE DANS LE MONDE


EXPOSE DE GROUPE Institut Théologique et Biblique Campus Abengourou

2. Notre réaction à la souffrance


La bonne manière de réagir face à la souffrance est de donner gloire à Dieu par des actions de
Grâce et par la louange, en étant certain qu’il nous en délivrera. Nous devons dans cette
situation éviter la désobéissance qui attire sur nous la colère de Dieu.

CONCLUSION
Au terme notre exposé, nous pouvons retenir que la vie chrétienne implique plusieurs
réalités auxquelles doit fait face chaque croyant ; entre autre la vie chrétienne dans le monde.
Pour réussir cette vie, il nous faut avant tout établir une communication permanente avec Dieu
en tenant compte de sa direction. Aussi convient-il pour nous de racheter le temps et
comprendre la souffrance pour mieux l’appréhender.

6 Thème : LA VIE CHRETIENNE DANS LE MONDE