Vous êtes sur la page 1sur 5

Page |1

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN


-------------- Paix – travail – Patrie
--------------
UNIVERSITE DE YAOUNDE I
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE
INSTITUT UNIVERSITAIRE SIANTOU
CYCLE DE LICENCE PROFESSIONNELLE
Discipline-Travail-Efficacité (l’Ecole des Majors)

Travaux Dirigés Gestion des Projets


QRO
1. Définir les expressions suivantes : cycle de vie d’un projet, MOE, MOA, tâche critique, Jalon, marge totale, marge
libre, gestion des projets, chemin critique
2. Quelles sont les caractéristiques d’un projet système d’information
3. Présenter les organisations fonctionnelles et matricielles en faisant ressortir les avantages et les inconvénients de
chacune d’elle ?
4. Après avoir défini la planification dans le cadre d’un projet, citez deux outils de planification en précisant le rôle
de chacun
5. Présenter les principes de planification au plus et de planification au plus tard selon GANTT
6. En quoi consistent les opérations de nivellement et de lissage ?
7. Expliquer la technique de timebox

QCM
1. Quelles sont les étapes de la gestion des risques qualitatifs ?
a) Identification, Évaluation et hiérarchisation, Traitement, Suivi et contrôle, Capitalisation.
b) Évaluation et hiérarchisation, Identification, traitement, suivi et contrôle ; Capitalisation.
c) Capitalisation, Identification, Évaluation et hiérarchisation, traitement, suivi et contrôle.
2. À quoi sert le diagramme d’Ishikawa ?
a) C’est un diagramme sous forme de pieuvre destiné à recenser des idées de conséquences d’un risque lors d’un
brainstorming.
b) C’est un arbre de décision destiné à évaluer la probabilité d’occurrence d’un risque.
c) C’est un diagramme qui peut être utilisé pour identifier/hiérarchiser les différentes causes d’un risque.
3. Comment est défini l’Indice de criticité ?
a) Par le coût du risque.
b) C’est la probabilité d’occurrence du risque que multiplie la gravité des conséquences.
c) Si la tâche est sur le chemin critique.
4. Qu’est qu’un aléa ?
a) Un risque qui n’a pas été envisagé dans le référentiel du projet.
b) Un risque qui a été envisagé comme une déviation accidentelle au processus prévu.
c) Un risque envisagé au moment du référentiel, sans que l’on sache si les conséquences sont favorables ou non.
5. Pour éliminer les risques inacceptables, une mesure qui consiste à limiter la gravité des conséquences est une mesure
de :
a) protection.
b) prévention.
6. Le management des risques consiste à gérer/limiter les risques sur trois axes ?
a) Productivité, Coût, Délais.
b) Coût, Qualité, Délais.
c) Configuration, Coût, Délais.
7. Quels risques traite-on en priorité ?
a) Les risques acceptables.
b) Les risques non acceptables.
c) Les risques les plus critiques (LPC).
4. La marge libre est toujours inférieure à la marge totale !

Dr NGUENANG Conduite et Gestion des Projets Lipro GLBD, ISIR, MSA, PM


Page |2

a) C’est toujours vrai car les plannings en retard ne sont jamais diffusés, c’est le principe de la méthode du
chemin critique
b) C’est faux, car comme son nom l’indique, son degré de liberté est plus élevé.
c) C’est souvent vrai, sauf qu’elle ne peut jamais être négative alors que la marge totale si.
6. Toute tâche sur le chemin critique a forcément une marge nulle ou négative ?
a) Vrai, c’est la définition du chemin critique !
b) Faux, cela signifierait qu’aucune marge n’a été prévue dans le planning initial !
7. Tout retard sur le chemin critique entraîne un retard de la date de fin de projet ou des jalons contractuels…
a) Exact, c’est la définition du chemin critique.
b) C’est vrai uniquement sur les plannings contenant des liens de type Fin-Début.
c) Faux, la criticité dans un réseau logique est une notion subjective.
12. La technique la plus pertinente pour mesurer l’avancement physique d’une tâche est ?
a) La technique dite « unités équivalentes »
b) La technique dite « des jalons intermédiaires »
c) La technique dite « pourcentage à dire d’expert »

Exercices : Construire le réseau PERT des cas d’études suivant


Cas d’étude N° 1 : La construction d'un entrepôt est découpée en dix tâches dont les caractéristiques sont données dans
le tableau suivant :
tâches nature Travaux antérieurs durée en jours
A Acceptation des plans par le propriétaire 4
B Préparation du terrain 2
C Commande des matériaux A 1
D Creusage des fondations A, B 1
E Commande des portes et fenêtres A 2
F Livraison des matériaux C 2
G Coulage des fondations D, F 2
H Livraison des portes et fenêtres E 10
I Pose des murs, de la charpente et du toit G 4
J Mise en place des portes et fenêtres H, I 1

Cas d’étude N° 2 : L'entreprise SDB-Plus fabrique et commercialise, auprès des particuliers, du mobilier de salle de
bains. Les services de fabrication de la SDB-Plus ont étudié l'ordonnancement des tâches à partir de la commande d'un
client dans un magasin jusqu'à la livraison. Le tableau suivant répertorie les tâches et les contraintes d'enchaînement.
tâches durée en jours Travaux antérieurs Successeurs
A 10 D, E, F
B 20 E
C 5 E, F
D 40 A J
E 10 A, B, C G
F 4 A, C G
G 12 E, F H, I
H 5 G J
I 15 G J
J 3 D, H, I

Problème 1 : Planification d’un projet


La société Génie Informatique du Cameroun, en abrégé GIC, est une PME spécialisée dans la production de logiciels.
Basée à Yaoundé, elle déploie ses activités sur le territoire camerounais et se propose de conquérir le marché régional de
la CEMAC. Cette évolution entraînera une augmentation de la clientèle d’une part, et d’autre part une multiplicité de
version des logiciels distribués et une réhabilitation de son réseau d’interconnexion. Vous êtes désigné pour conduire le
projet de réhabilitation de réseau dont les tâches nécessaires, leurs durées ainsi que les conditions d'antériorité qui les
relient figurent dans le tableau ci-dessous :
Code de la tâche Désignation de la tâche Durée en jours Tâches antérieures

Dr NGUENANG Conduite et Gestion des Projets Lipro GLBD, ISIR, MSA, PM


Page |3

A Definition des contraintes du réseau 2 BE


B Mise en place du projet 6 -
C Mise à jour des droits d'accès 2 F
D Achat des composants matériels 8 J
E Définition du budget 3 -
F Mise à jour des groupes utilisateurs 2 K
G Formation de l'administrateur réseau 5 J
H Câblage 10 J
I Commande de Windows Server 2012 4 D
J Choix des fournisseurs et des intervenants 5 A
K Mise à jour logicielle des postes clients 1 M
L Mise à jour matérielle des postes 2 D
M Installation Windows Server 2012 2 LIHG
Questions:
1. Construire le graphe d'ordonnancement du projet selon la méthode PERT.
2. Déterminer le chemin critique et indiquer la durée minimale de réalisation du projet.
3. Le responsable redoute maintenant des difficultés techniques sur la mise à jour matérielle des postes, difficultés
qui porteraient de 2 à 8 jours la durée de la tâche L. Indiquer l'incidence sur la durée globale du projet
d'allongement de la durée de la tâche L.
4. Proposer un planning GANTT au plus tôt pour la réalisation de ce projet

Problème 2 : Planification d’un projet


La société SANTA LUCIA, magasins alimentaires à grande surface veut diversifier son activité en créant des
commerces dans les petites villes. La société crée le fonds de commerce qui est ensuite géré de façon
autonome par un commerçant franchisé. La société réalise une étude d'implantation puis elle installe le
commerce. Les tâches à exécuter sont résumées dans le tableau suivant :

Liste des tâches Durée en jours Tâches antérieures


A- Recherche d'un local 50
B- Recherche d'un franchisé 45
C- Constitution du dossier du franchisé 15 A, B
D- Constitution du dossier pour la chambre de commerce 10 A, B
E- Formation du franchisé 30 B
F- Aménagement, plâtrerie, peinture du magasin 20 A
G- Réfection façade, enseigne 8 A
H- Equipement chambre froide 8 A, F
I- Equipement rayonnage 5 A, F
J- Implantation du magasin 6 A, B, E, F, G, H, I
K- Tirage des feuillets publicitaires 6 A, B, D
L- Distribution des feuillets publicitaires 2 A, B, D, K
M- Envoi des invitations pour l'inauguration 6 A, B, D
N- Inauguration du magasin 1 toutes
Questions:
1. Construire le graphe d'ordonnancement du projet selon la méthode PERT.
2. Déterminer le chemin critique et indiquer la durée minimale de réalisation du projet.
3. Le responsable redoute maintenant des difficultés liées à la l’arrivée de la saison pluvieuse, difficultés qui
porteraient de 2 à 8 jours la durée de la tâche L. Indiquer l'incidence sur la durée globale du projet d'allongement
de la durée de la tâche L.

Problème 3 : Planification d’un projet


Une société pétrolière décide de construire un nouveau pipe-line. L'analyse des tâches élémentaires et de
leurs interdépendances permet d'établir le tableau suivant :
tâches désignation durée en jours Travaux antérieurs
A Dossier d’exécution 10 -
B Installation du Chantier 20 A

Dr NGUENANG Conduite et Gestion des Projets Lipro GLBD, ISIR, MSA, PM


Page |4

C Fabrication des canalisations 40 A


D Fabrication des valves 28 A
E Implantation du pipe-line 8 B
F Tranchée et fouilles 30 B, E
G Mise en place des canalisations 24 A, C, F
H Ancre béton 12 F, G
I Terrassement spéciaux 10 C
J Chambre à valves 20 C, F
K Mise en place des valves 10 D, I, J
L Essai du pipe-line 6 H, K
M Remblais 10 H, K
N Aménagement 4 L, M
O Fin des chambres 6 H, K
P Repli du Chantier 4 N, O

1. Tracer le réseau PERT


2. Pour chaque étape de réalisation, calculer la date au plus tôt et la date au plus tard.
3. Quel est la durée minimale de réalisation du projet ?
4. Quel est le chemin critique ?
5. Identifier pour chaque étape, la marge totale et la marge libre.
6. Réaliser le diagramme de GANTT
7. Un retard de 2 jours sur la mise en place de la tranchée et les fouilles est-il envisageable ? Si ce n’est pas
le cas, quelles sont les conséquences sur le projet?
8. Un retard de 10 jours est-il envisageable sur la mise en place des canalisations ? Si ce n’est pas le cas,
quelles sont les conséquences sur le projet ?

Problème 4 : Planification d’un projet


Soit un projet avec les caractéristiques suivantes :
Durée
tâches Travaux antérieurs Durée optimiste Durée Probable
Pessimiste
A B 3 5 7
B 2 3 4
C A 1 2 3
D C 1 2 9
E A 1 4 4
F D 4 8 12
G H 1 3 17
H A 1 2 3
I F, G, J 2 2 2
J E, H 2 3 4

1. Tracer le réseau PERT du projet.


2. Calculer la durée moyenne et l’écart-type de chaque tâche.
3. Calculer les marges totales et libres de chaque tâche.
4. Quelles sont les tâches du chemin critique ?
5. Calculer la durée moyenne du projet et son écart-type.
6. Tracer le diagramme GANTT calé au plus tôt.
7. La durée de chaque tâche est calculée de façon qu’elle soit réalisée par une seule personne (si on affecte
deux personnes à une tâche, la durée de celle-ci sera réduite de moitié). Quel est le nombre minimal de
personnes nécessaires pour réaliser le projet dans les délais ?
8. Une clause contractuelle stipule que le projet doit être achevé en 20 jours, faute de quoi une pénalité de 200
000 FCFA sera appliquée. Les durées des tâches sont incompressibles, sauf celles des tâches C, D, E et G
moyennant un coût supplémentaire. La durée des tâches C, D et G peuvent être réduite de 1 jour au coût

Dr NGUENANG Conduite et Gestion des Projets Lipro GLBD, ISIR, MSA, PM


Page |5

150 000, 90 000 et 120 000 FCFA (respectivement). La durée de E peut être réduite de 1 ou 2 jours pour un
coût de 80 000 FCFA par jour. Quelle stratégie recommandez-vous si l’on vise uniquement à réduire les
coûts ? justifiez
9. Le délai du projet a été renégocié avec le client qui accepte le délai que vous avez calculé à la question 5.
Après 13 jours du début du projet (au début du 14ème jour) vous vous intéressez à la tâche G après avoir
constaté que toutes les tâches antérieures se sont bien déroulées sans dépassement de délai ou de budget. A
ce stade, vous constatez que 30% de la tâche G a été réalisé et la dépense s’élève à 200 000 FCFA. Le Budget
planifié pour cette tâche était de 100 000 FCFA par jour. Tracer les courbes représentant le CBTP, CBTE et le
CRTE de la tâche G (nous supposons que ces grandeurs varient linéairement avec le temps).
10. Quelle est la valeur de ces grandeurs à la date du constat ?
11. Quelle est la durée totale et le budget total de la tâche si la tendance se maintient ?
12. Quelle en sera l’influence sur le projet ?

Problème 4 : Planification d’un projet


Vous gérez un projet dont certaines informations sont présentées sur le tableau ci-dessous
Durée
tâches Prédécesseur
Pessimiste Probable optimiste
A - 5 4 3
B - 5 1.5 1
C A 1.5 1 0.5
D A, B 1.5 1 0.5
E A 2.5 2 1.5
F C 5 1.5 1
G D, F 3 2 1
H E 17 9 7
I G 11 3 1
J H, I 1.5 1 0.5

1 Tracer le diagramme PERT du projet.


2 Quelle est la durée moyenne du projet ?
3 Quelles sont les tâches critiques du projet ?
4 Calculer les marges libre et totale de chaque tâche.
5 On considère que les durées moyennes des tâches sont calculées de façon que celles-ci soient réalisées par
une seule personne. Quel est le nombre minimum de personnes nécessaires à la réalisation du projet ?
6 Peut-on réduire ce nombre ? si oui comment ? sinon pourquoi ?
7 Le projet a démarré ! où en est-on ?
Nous nous intéressons à la tâche I pour laquelle le budget prévu est de 150 000 FCFA par jour. Après 14 jours
(écoulés) du début du projet, vous avez relevé les constatations suivantes :
• La tâche C est achevée avec un retard de 2 jours.
• La tâche F est achevée avec un retard d’un jour.
• Le taux d’avancement de la tâche I est de 25 %.
• Les dépenses de la tâche I s’élèvent à 200 000 FCFA
• Toutes les autres tâches ont été réalisées conformément à la planification (durée moyenne et
budget respectés).
8 Tracer les courbes représentant le CBTP, CBTE et le CRTE de la tâche I (nous supposons que ces grandeurs
varient linéairement avec le temps).
9 Quelle est la valeur de ces grandeurs (CBTP, CBTE et le CRTE) à la date du constat ?
10 Que peut-on dire de l’avancement de la tâche I (délai et budget) ?
11 Quelle est la durée totale et le budget total de la tâche si la tendance se maintient ?
12 Quelle en sera l’influence sur le projet ?

Dr NGUENANG Conduite et Gestion des Projets Lipro GLBD, ISIR, MSA, PM