Vous êtes sur la page 1sur 12

Résultats

Et
discussion
Résultats et discussion

2 Analyses des extraits AQ du Ziziphus lotus


-Analyses qualitative
-Tests biochimiques préliminaires
Le tableau ci-dessous montre les déférents tests biochimiques de la présence de quelques
Métabolites secondaires dans l’extrait AQ des parties aérienne (feuilles et tiges ) du Zizyphus
lotus dans les deux régions Mansora et Barien au niveau de la Wilaya du Ghardaïa

Tableau : Résultats des tests biochimiques préliminaires de quelque métabolite secondaire


des extraits AQ des parties aérienne du Zizyphus lotus.

Métabolite Remarqu Résultats Image photographique


s e R.M R.B
secondaire
s
Tanin Vert datre +++ ++

Flavonoïdes Jaune ++ ++

2
Résultats et discussion

Saponosides  +++ ++
+

Anthocyanes Jaune ++ ++
+

Leuco Absence de - -
anthocyanes la couleur
rouge cerise

Alcaloïdes Pas de - -
précipité
blanc

des Terpènes  Anneau +++ ++


brun
rougeâtre

3
Résultats et discussion

des Stérols  Anneau - -


blanc

++ Présence, +++ présence plus importantes, - absence.


A l’égard des résultats obtenus, la présence des flavonoïdes et des tanins dans les les extraits
du Zizyphus lotus pour les deux sites MANSORA ET BARIEN est évidente, ce qui est en
accord avec les résultats obtenus par Borgi et al. (2007), L’apparition de la couleur verdâtre
reflète la présence des tanins catéchiques (condensés) dans les extraits du Zizuphus lotus .
Les mêmes résultats sont trouvés par Borgi et al. (2007(b), qui ont effectué le test préliminaire
des tanins sur différents extraits obtenus à partir des différents organes du Zizyphus lotus.

4
Résultats et discussion

-Analyses quantitatives des extraits aqueux des parties aériennes et


racinaires du Zizyphus lotus
1- Dosage des polyphénols totaux
Afin de caractériser les différents extraits préparés à partir des parties aériennes et sous
terrain du Zizyphus lotus pour les deux sites de prélèvements ,un dosage des polyphénols
totaux a été effectué. Le choix du dosage de ces substances réside dans le fait que la majorité
des propriétés antioxydantes des plantes leur sont attribués.

Le dosage des polyphénols totaux dans les extraits de zizyphus lotus a été effectué par la
méthode sepectrophotométrique de Folin ciocalteu(FCR). Afin de caractériser la teneur des
extraits aqueux préparés à partir des racines et parties aériennes du Zizyphus lotus.

Le contenu en polyphénols totaux dans les extraits bruts a été exprimée en mg équivalent
acide gallique par gramme de matière végétale sèche (mg EAG / g MVS) où l’acide gallique a
été utilisé comme standard (765nm).

_La Partie aérienne et la partie souterrain


_ Utilisation du extrait aqueuse Par macération (4 extraits après filtration).
_Avec trois répétition des tubes du mesuré.
_dosage spectroscopie

do
0.9
0.8 f(x) = 0.09 x
0.7 R² = 0.99
0.6
0.5 do
Axis Title 0.4 Linear (do)
0.3
0.2
0.1
0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Axis Title

Figure01 : la courbe droit d’étalonnage d’acide gallique.

5
Résultats et discussion

Les résultats sont représentés dans le tableau (2) après l’analyse des résultats accord de la
courbe de la gamme d’étalonnage d’acide gallique :

Tableau(2) .Dosage des polyphénols totaux, dans les différents extraits du Zizyphus lotus
des deux sites Mansora et Barien

Extraits AQ Polyphénol (a)


Partie aérienne région Mansora 847.8mg équivalent acide
gallique /gMVS
Partie aérienne région Barien 860.232mg équivalent acide
gallique /gMVS
Partie sous terrain Mansora 1063.98mg équivalent acide
gallique /gMVS202

Partie sous terrain Barien 217mg équivalent acide gallique


/gMVS

La quantité de composés phénoliques totaux aurait varié considérablement à travers les diverses
parties de plante et de site de prélèvements

La Tableau 02 montre les résultats obtenus des teneurs en polyphénols totaux dans les
différents extraits aqueuses étudiées qui sont respectivement de l’ordre de 847.8  ; 1063.98 ;
860.232  ;202.217EAG/g d’extrait.
D’après ces résultats, la teneur la plus élevée est obtenue dans l’extrait aqueuses celle de la
région de mansora la partie souterraine,et par comparaison avec la partie souterraine barrien
est faible pour la même partie de mansora. En effet, les teneurs rapportées par Bakchiche et
al., en 2013 sur le dosage des composés phénoliques dans d’autres parties du Zizyphus lotus,
ont démontrés que les écorces des racines apparaissent plus riches en polyphénols.
les partie aériennes de la région mansora et la région barrien sont considérablement très
élevées par comparaison avec d’étude faite par Bakchiche et al., (2014) sur le dosage des
polyphénols dans la partie aérienne de Zizyphus lotus (14.79-+ 0.54 mg EQ/g),et un autre
étude montre que la tenuer en polyphénol des feuilles des ziziphus lotus peut arriver a
562.04(benslama et al)

Ces variations peuvent s’expliquer par le fait que la quantité des composés phénoliques des
extraits de la plante étudiée dépend essentiellement : de son origine (Ebrahimzadeh et al,
2008), de la variété, de la saison de culture, de la saison de récolte, des conditions climatiques

6
Résultats et discussion

et environnementales, de la localisation géographique, des différentes maladies qui peuvent


affecter la plante, de la maturité de la plante (Park et Cha, 2003) et de la durée de
conservation (İzgüven et al, 1998)

Activités biologiques
1 - Activité antioxydant
1-1Evaluation de l’activité antioxydante par diphényle-picryl-hydrazyl (DPPH)

La mesure de l’absorbance (ou densité optique DO) a été effectuée par spectrophotométrie à
517 nm. A partir des valeurs obtenues, nous avons calculé les pourcentages d’inhibition en
utilisant la formule donnée auparavant. Les valeurs obtenues ont permis de tracer la courbe de
la variation du pourcentage d’inhibition en fonction de différentes concentrations d’extraits de
la plante.
la concentration correspondante à 50 % d’inhibition (IC50), qui constitue l’activité
antioxydante des extraits étudiés a été déterminé graphiquement

L’activité antioxydante des extraits aqueuses d’zizyphus lotus a été évaluée par leur activité
inhibitrice sur une solution méthanolique du DPPH, les résultats seront comparés avec le
standard qui est le Trolox .
A partir des courbes des taux d’inhibition, permettre de déduire graphiquement les valeurs
d’IC50 de Trolox et des extraits aqueux de la plante étudiée .
La valeur de L’IC50 est inversement proportionnelle à la capacité antioxydante (taux
d’inhibition I%) d'un composé, car elle reflète la quantité d'antioxydant requise pour
neutraliser 50% de la concentration initiale du radical libre dans le milieu. Plus la valeur
d’IC50 est faible, plus l'activité anti radicalaire d'un composé est appréciable. Les résultats
des valeurs d’IC50 sont représentés dans le (tableau 03 ) figure 1.2.3.4. les gammes
d’étalonnage.

Tableau 03:

Aérienne Racinnaire Aérienne Racinnaire


Sitte / parties Mansora Mansora Barien Barien
IC 50
3,169 3,7505 3.4817 3.929

7
Résultats et discussion

90 80
80 70
70 60
60 50
50 40
40
30
30
20
20
10
10
0 0
0 1 2 3 4 5 6 0 1 2 3 4 5 6 7

Figure : Variation de l’inhibition du DPPH Figure : Variation de l’inhibition du DPPH


en fonction de la concentration d’extrait AQ en fonction de la concentration d’extrait AQ
du parties aérienne Mansora du parties sous terrain de Mansora

80
70
70
60
60
50
50
40
40
30 30
20 20
10 10
0 0
0 1 2 3 4 5 6 0 1 2 3 4 5 6 7

Figure Aérienne Barien figure racine Barien

8
Résultats et discussion

Figure : Variation de l’inhibition du DPPH en fonction de la concentration de Trolox

D’après le profil des figure el le tableau présidentes que les parties aérienne de MANSORA
exhibent la plus grande valeur d’activité antioxydante dans Le test DPPH et les parties
aériennes sont plus actives par rapport les parties souterraines.
En comparaison avec standard Trolox , tous les extraits testés s’avèrent mois actifs
comparable a le trolox.

L’activité D’IC50 des extraits étudiées varie entre 3. 169 mg/ ml et 3.929 mg/ml, et qui sont
tous supérieures à IC50 de trolox qui de 0.75 mg /ml.

La teneurs rapporté par (Bakchiche et, al.2014) L’activité des parties aériennes de ziziphus .l
varie entre 0.006 mg /ml et 0.235 mg/ml qui est hautement plus actifs à L’activité D’IC50
des extraits étudiés de notre résultats.

1.2. Test de l’ABTS: Activité antioxydante totale AAT ou capacité


antioxydante en équivalent trolox CAET.

Dans ce travail, nous avons évaluée l’activité anti radicalaire des extraits hydro_alcolique de
ziziphus lotus par le test du piégeage du ABTS .les valeurs obtenus a été comparée à celle
de trolox CAET qui est un antioxydant synthétique de référence.
La mesure de l’absorbance (ou densité optique DO) a été effectuée par spectrophotométrie à
734 nm. A partir des valeurs obtenues, nous avons calculé les pourcentages d’inhibition en
utilisant la formule donnée auparavant. Les valeurs obtenues ont permis de tracer la courbe de
la variation du pourcentage d’inhibition en fonction de différentes concentrations d’extraits de
la plante.
la concentration correspondante à 50 % d’inhibition (IC50), qui constitue l’activité
antioxydante des extraits étudiés a été déterminé graphiquement.

Les figures 06.07.08 et 09 représentent respectivement le suivi de la réduction du cation


radical ABTS solution par les différents extraits de ziziphus lotus.

9
Résultats et discussion

90
aérienne mansora
80
f(x) = 58.86 x + 22.6
70
R² = 0.77
60
50 % Inhibition
40
Linear (%
30 Inhibition)
20
10
0
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2
Figure06 : la courbe d’inhibition en fonction de la variation du concentration de l’extraits
méthanolique de la partie aérienne mansora

racine mansora
120
100
80 f(x) = 58.97 x + 30.16
R² = 0.71
60
%Inhibition
40
Linear
20 (%Inhibition)
0
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2

Figure07 : la courbe d’inhibition en fonction de la variation du concentration de l’extraits


méthanolique de la partie racine mansora.

10
Résultats et discussion

aérienne barraine
90
80
f(x) = 69.45 x + 11.97
70
R² = 0.9
60
50
40
%
30
Inibitio
20 n
10
0
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2

Figure08 : la courbe d’inhibition en fonction de la variation du concentration de l’extraits


méthanolique de la partie aérienne barraine

racine barraine
60
50 f(x) = 49.07 x + 5.82
R² = 0.94
40
30 %Inhibition
20
Linear
10 (%Inhibition)
0
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2

Figure09 : la courbe d’inhibition en fonction de la variation du concentration de l’extraits


méthanolique de la partie racine barraine.

_ le suivi de la réduction du cation radical ABTS solution par le trolox CAET avec son
différation concentration représenter par la figure 10.

11
Résultats et discussion

Figure10 :les pourcentages d’inhibition en fonction des variation de concentration de trolox


CAET.

Tableau 04  : représente les valeurs des IC50 des extraits méthanoliques.


Aérienne souterraine Aérienne Souterraine
mansora mansora barraine barraine
IC50a mg/ ml 0.4487 0.32031 0.5475 0.90033
IC50b mg/ml 0.46559 0.336447 0.55647 0.90042
Moyen mg/ml 0.457147 0.32837 0.5519 0.900378
Ecart type 0.011943 0.0114105 0.00775321 0.000058309

L’activité antioxydants qui été évaluée par le test ABTS , pour ce test ,les résultats obtenus
(tableau 04) montrent que nos extraites présentent des absorbances élevées par rapport le
contrôle négatif.et nous remarquerons que les quatre extraits réduisent la concentration de ce
radical libre ABTS.

_D’après le profil des figure el le tableau présidentes que les extraits de la région mansora
sont plus actives par rapport les extraits de région barraine
En comparaison avec standard Trolox , tous les extraits testés s’avèrent mois actifs
comparable a le trolox CAET mais que évidement les extraits exercent une activité
antioxydante avec une différence très peu .significatives comparable a le trolox CAET.

_L’activité D’IC50 des extraits étudiées varie entre 0.32837 et 0.900378 mg/ml, et qui sont
tous supérieures a IC50 de trolox CAET qui de 0.2739 mg /ml.
_ La teneurs rapporté par (Bakchiche et, al.2014) L’activité des parties aériennes de
ziziphus .l varie entre 0.009 mg /ml et 0.150 mg/ml qui est hautement plus actifs à
L’activité D’IC50 des extraits étudiés de notre résultats.
_les valeurs trouvées par le radical ABTS sont plus importantes que celle trouvées par le
radical DPPH.
Il est évident que la forte activité des extraits AQ est attribuée à leur richesse aux composés
phénoliques, flavonoides et tanins Une étude faite par Kang et al. (2003) a suggéré que les
molécules polaires présentes dans les extraits végétaux contribuent à l’augmentation de
l’activité antiradicalaire.

12

Vous aimerez peut-être aussi