Vous êtes sur la page 1sur 10

Troisième Partie : Mise en Œuvre des Machines à Courant Continu à Collecteur Mécanique 121

V EXERCICES

V. 1 ENONCES

Exercice 1

Un disque conducteur a un rayon de 70 cm et tourne à 1500 tr/mn dans un


champ d'induction magnétique uniforme avec B = 0,50 T. Calculer la différence de
potentiel
entre le centre et l'extrémité du disque.

Exercice 2

Les relevés à vide, de la fem Ev en fonction du courant inducteur d'une génératrice à


excitation séparée entraînée à 1400 tr/mn et dont la résistance d'induit R = 0,28 Ω,
sont les suivants:

Ev V) 6 30 58 114 153 179


J(A) 0 0,10 0,20 0,40 0,60 0,80

1. Tracer la caractéristique à vide de cette génératrice quand elle est entraînée à


1000 tr/mn.

2. Quand la machine est entraînée à 1400 tr/mn et que le courant inducteur J


est fixé à 0,60 A, déterminer le pourcentage de la chute de tension
aux bornes de cette génératrice pour un courant nominal débité de 60 A (
l'effet de la réaction magnétique d'induit et de la chute de tension balais-
lames du collecteur sont négligés).

Exercice 3

Une génératrice à excitation shunt délivre sous une tension de 120 V une puissance de
6 kW avec une fem de 133 V et une résistance du circuit inducteur Rd = 60 Ω.

1. Calculer la résistance d'induit ( effet de réaction magnétique d'induit et


chute de tension balais-lames du collecteur supposés négligeables).

2. Calculer la fem quand la génératrice fournit une puissance de 2 kW sous


une tension U de 135 V.

Exercice 4

Déterminer le nombre de spires par pôle inducteur (Nsé) de l'enroulement série d'une
génératrice compound (montage longue dérivation) nécessaires pour maintenir la
tension à 240 V entre le fonctionnement à vide et la pleine charge qui correspond à
une puissance délivrée de 20 kW. On sait que pour maintenir la tension constante à
240 V entre le fonctionnement à vide et à pleine charge, sans inducteur série le courant
de l'inducteur shunt, qui possède 600 spires (Nd) par pôle, passe de 4 A à 5 A.

R. Ibtiouen
Troisième Partie : Mise en Œuvre des Machines à Courant Continu à Collecteur Mécanique 122

Exercice 5

Une génératrice à excitation compound (longue dérivation) porte sur sa plaque P = 10


kW et U = 125 V. Ses pertes constantes sont estimées à 580 W, sa résistance d'induit
est R = 0,12 Ω celle de son inducteur série est Rs = 0,022 Ω et celle de son
inducteur shunt est Rd = 62,50 Ω. Calculer son rendement au point de fonctionnement
nominal.

Exercice 6

Un moteur à excitation shunt a une résistance d'induit R égale à 0,25 Ω et une


résistance du circuit inducteur Rex = 100 Ω. Sa tension d'alimentation est U = 220 V.
A vide ce moteur absorbe un courant total de 5 A pour une vitesse nv = 1250 tr/mn. A
pleine charge le courant, fourni au moteur par la source d'alimentation, passe à 60 A.
Calculer la vitesse du moteur à pleine charge.

Exercice 7

Un moteur à courant continu à excitation shunt alimenté sous 240 V absorbe


un courant d'induit, dont la résistance est R = 0,10 Ω, de 70 A et tourne à
850 tr/mn. Calculer la résistance à mettre en série avec celle de l'induit pour ramener
la vitesse à
650 tr/mn pour un courant d'induit de 50 A.

Exercice 8

Un moteur shunt qui a une résistance d'induit R = 0,40 Ω et une résistance de


l'inducteur Rd = 160 Ω tourne à vide à 800 tr/mn sous une tension d'alimentation de
240 V. Déterminer la résistance Rh à mettre en série au niveau de l'inducteur pour que
le moteur tourne à 950 tr/mn avec un courant d'induit de 20 A (on suppose que le flux
par pôle inducteur est proportionnel au courant d'excitation et que les pertes constantes
sont négligeables).

Exercice 9

Une génératrice compound montée en courte dérivation présente les


spécifications suivantes: R = 0,06 Ω, Rd = 100 Ω, Rs = 0,03 Ω, ∆ub ~ 2 V, Pn =
50 kW et Un = 250 V. Calculer la fem en charge nominale.

Exercice 10

Un moteur à excitation shunt a une tension d'induit de 220 V. Les résistances


respectives de l'inducteur et de l'induit sont Rd = 80 Ω et R = 0,05 Ω. Pour une vitesse
de rotation (pratiquement à vide) de 1100 tr/mn, la source fournit un courant de 7 A
(l'effet de saturation est supposée négligeable).

1. Quelle sera la vitesse du moteur quand la source fournit un courant de 40 A.

2. Pour ce même courant, fourni par la source d'alimentation et qu'on


suppose constant, on augmente la résistance du circuit d'excitation à l'aide

R. Ibtiouen
Troisième Partie : Mise en Œuvre des Machines à Courant Continu à Collecteur Mécanique 123

d'un rhéostat Rh en série avec l'inducteur Rd de sorte à ce


que Rex = Rh + Rd = 100 Ω. Quelle est la nouvelle vitesse du moteur?

3. Pour le même courant de charge que pour la question (1.) mais


avec Rh = 0 Ω (Rd = 80 Ω), on met en série une résistance Rhd
= 0,10 Ω avec l'induit. Déterminer la vitesse du moteur et la puissance
dissipée par la résistance Rhd.

Exercice 11

Un moteur à courant continu à excitation shunt, alimenté sous U = 230 V absorbe


un courant total de 40 A. Il présente un moment d'inertie J important et fonctionne à
1500 tr/mn. Ses résistances pour le circuit d'induit et pour le circuit inducteur sont
respectivement R = 0,12 Ω et Rd = 125 Ω. En ce point de fonctionnement, le champ
inducteur subit une hausse soudaine de 20%. Sachant que le couple reste constant,
montrer quelles sont les effets de cette brusque variation du champ inducteur sur le
courant d'induit et sur la vitesse.

Exercice 12

Un moteur shunt présente la plaque signalétique suivante: Un = 230 V, P = 7 kW,


In = 35 A (courant absorbé par le moteur à partir de la source) et Nn = 600 tr/mn. Les
résistances des circuits d'induit et d'inducteur sont respectivement R = 0,40 Ω et Rd =
380 Ω. Calculer:

1. La vitesse en rd/s.

2. Le rendement nominal.

3. La puissance électromagnétique et les pertes constantes (pertes fer (pfer) et


pertes mécaniques (pméc.)).

4. Le couple électromagnétique et le couple utile.

Exercice 13

La caractéristique à vide Ev(J), en génératrice à excitation séparée d'une


machine à courant continu bipolaire à 1500 tr/mn, dont les résistances d'induit R et de
l'inducteur Rd sont respectivement égales à 0,20 Ω et à 176 Ω, est donnée sur
le Tableau 1. Utilisée en moteur à excitation shunt alimenté sous tension constante
U = 220 V, cette machine absorbe un courant nominal de 16 A. Les pertes
mécaniques, la chute de tension balais-lames du collecteur et l'effet de la
réaction magnétique d'induit sont supposés négligeables.

1. Calculer la vitesse à vide et la vitesse en charge du moteur.

2. Calculer la puissance et le couple utiles au point de fonctionnement nominal.

R. Ibtiouen
Troisième Partie : Mise en Œuvre des Machines à Courant Continu à Collecteur Mécanique 124

3. On place en série avec la résistance de l'inducteur un rhéostat de champ (Rh)


produisant un courant J' de sorte à obtenir une vitesse de rotation à vide de 1800
tr/mn sous une tension d'alimentation U = 220 V.

3. 1. Pour un courant d'excitation J' et une vitesse de 1500 tr/mn,


quelle est la fcém du moteur?

3. 2. Déterminer ce courant d'excitation J' ainsi que la


résistance du rhéostat de champ Rh.

J(A) 0,00 0,25 0,50 0,75 1,00 1,25 1,50 1,75


Ev(V) 6 77 144 182 204 220 230 239
Tableau 1

Exercice 14

Un moteur à courant continu à excitation shunt est alimenté sous une tension de 1000
V. Sa puissance nominale est P = 400 kW, son rendement est de 93%. Ses résistances
pour le circuit d'induit et pour le circuit inducteur sont respectivement R = 0,07 Ω
et Rd = 105 Ω. Une résistance de freinage Rf peut être connectée en série avec l'induit,
au moment où la polarité est inversée (inversion des bornes de l'inducteur branchées
en parallèle sur l'induit) de sorte à ce que le couple de freinage ne dépasse pas 1,5
fois le couple nominal. Déterminer la valeur de cette résistance Rf (le flux 
inducteur est supposé constant).

Exercice 15

Un moteur à courant continu à excitation séparée a une résistance d'induit R = 0,25 Ω.


L'effet de réaction magnétique d'induit est négligeable comme l'est également la chute
de tension au niveau des contacts balais-lames du collecteur. Un essai à vide a donné
une vitesse du moteur égale à 2400 tr/mn et une fem Ev de 240 V. Le circuit inducteur
est alimenté sous tension constante. Le circuit d'induit est alimenté sous tension
continue U variable de sorte à produire un couple constant de 20 N.m. Les pertes
constantes sont considérées insignifiantes et on peut assimiler le couple mécanique au
couple électromagnétique.

1. Calculer le courant absorbé par l'induit du moteur produisant le couple


constant.

2. Pour une tension d'induit de 280 V, calculer la vitesse de rotation du moteur.

3. Donner la relation liant la vitesse du moteur à la tension d'induit.

Exercice 16

Deux génératrices à excitation séparée dont les courants inducteurs sont constants sont
couplées en parallèle sur un jeu de barres de 220 V. A vide, la fem de la
première génératrice est E1 = 240 V celle de la deuxième est E2 = 245,5 V. Leurs
résistances totales d'induit valent respectivement R1 = 0,50 Ω et R2 = 0,51 Ω
(pour les deux

R. Ibtiouen
Troisième Partie : Mise en Œuvre des Machines à Courant Continu à Collecteur Mécanique 125

génératrices, on considère négligeables la chute de tension balais-lames du collecteur


ainsi que la réaction magnétique d'induit).

1. Donner le montage (avec l'appareillage nécessaire), le procédé et les


conditions permettant de réaliser le couplage en parallèle de ces deux génératrices.

2. Calculer le courant débité par chacune des deux génératrices ainsi que le
courant total.

3. En prenant un courant total de 120 A, calculer les courants débités par


chacune des deux génératrices ainsi que leur tension commune (les vitesses et
les courants inducteurs restant identiques à ceux à vide).

Exercice 17

Une génératrice à excitation composée délivre un courant de charge de 100 A sous 120
V (on suppose qu'elle est parfaitement compensée et que la chute de tension balais-
lames du collecteur est négligeable). Ses résistances totales d'induit de
l'inducteur série et de l'inducteur shunt valent respectivement R = 0,050 Ω Rs
= 0,025 Ω
et Rex = (Rh + Rd) = 100 Ω

1. Donner les schémas de montages courte et longue dérivation de la génératrice en


disposant les appareils nécessaires à la mesure des courants.

2. Pour chacun des deux montages (courte et longue dérivation), calculer:


a) Les courants au niveau de l'induit et au niveau de l'inducteur shunt.
b) Les fem en charge.
c) La puissance électromagnétique produite par la génératrice pour chaque
type de montage.
d) Quelle est votre conclusion pour les deux montages en ce qui
concerne la puissance électromagnétique?

3. Tracer sur un même graphe les allures des caractéristiques externes U(I) à
vitesse et à résistance du circuit inducteur fixées pour les cas suivants:
a) L'inducteur shunt est utilisé seul en génératrice à excitation séparée.
b) L'inducteur shunt est utilisé seul en génératrice à excitation shunt.
c) L'inducteur série et l'inducteur shunt sont tous deux utilisés ( considérer
le cas d'une génératrice composée à flux additifs parfaitement compensée).

Exercice 18

Un moteur à excitation série, tournant à 960 tr/mn et utilisé comme démarreur d'une
voiture donnée, fait appel à un courant de 180 A sous une tension de 11 V. Il fournit
une puissance utile de 1 kW. Déterminer:

1. Le rendement du démarreur sachant que les pertes mécaniques sont de 30 W.


2. Le couple utile.
3. Les pertes par effet Joule, la résistance totale (induit et inducteur série) et sa
fcém.

R. Ibtiouen
Troisième Partie : Mise en Œuvre des Machines à Courant Continu à Collecteur Mécanique 126

Exercice 19

Un moteur à excitation shunt alimenté sous tension constante U = 110 V a une


résistance d'induit R = 1,20 Ω. Sa réaction magnétique d'induit est
parfaitement compensée et la chute de tension balais-lames du collecteur est
négligeable.

1. On dispose en série avec l'induit un rhéostat de démarrage Rhd


comportant 04 résistances additionnelles Rhdi (i = 1 à 4) de sorte à ce que le
courant de démarrage Id = Imax. = 27,50 A.

a) Calculer la valeur Imin. du courant d'induit.

b) Calculer chacune des valeurs Rhi des 04 résistances additionnelles


que comporte le rhéostat de démarrage.

2. Sachant que la fcem à vide est Ev = 101 V, que la vitesse à vide nv = 1500
tr/mn et que la résistance du circuit inducteur est Rd = 100 Ω:

a) Déterminer la vitesse du moteur en charge quand l'induit


absorbe un courant de 10 A.

b) De combien doit-on augmenter la résistance du circuit inducteur


pour atteindre dans ce cas la vitesse de 1500 tr/mn?

3. Au point de fonctionnement nominal, l'induit absorbe un courant de 17 A


sous 110 V. Le courant d'excitation est de 1,10 A alors que la vitesse vaut 1430
tr/mn.

a) Calculer le rendement du moteur en ce point nominal


sachant que les pertes constantes sont égales à 100 W.

b) Calculer le couple utile au point nominal.

c) A partir d'une transmission mécanique, le moteur entraîne une


charge à une vitesse v égale à 18 km/h. Calculer dans ce
cas l'effort de traction F.

Exercice 20

1. Donner le schéma de montage, en disposant l'appareillage de mesure nécessaire,


permettant de relever la caractéristique électromécanique de vitesse d'un moteur
à excitation shunt alimenté sous tension continue constante. Donner l'allure de
celle-ci.

2. Dans le cas d'une alimentation sous tension continue constante,


rappeler brièvement les conclusions principales concernant les
caractéristiques mécaniques des moteurs à excitation série et à excitation shunt
et donner leurs allures sur un même graphe.

R. Ibtiouen
Troisième Partie : Mise en Œuvre des Machines à Courant Continu à Collecteur Mécanique 127

3. Dans le cas d'un moteur électrique à courant continu utilisé au niveau d'un
véhicule (bus par exemple), conseilleriez vous un moteur à excitation shunt ou
un moteur à excitation série? Pourquoi?

4. Donner un exemple d'utilisation d'un moteur à courant continu à excitation


compound à flux additifs et expliquer brièvement ce choix.

5. Donner un ancien exemple d'utilisation d'une génératrice à excitation compound


à flux soustractifs.

Exercice 21

Un moteur à excitation shunt est alimenté sous une tension continue constante U = 110
V. Ses pertes à vide dites pertes constantes (Pc = Pfer + pmécaniques) valent 1 kW, sa
résistance d'induit est R = 0,10 Ω alors que la résistance du circuit inducteur
sans rhéostat d'excitation est Rd = 100 Ω.

1. Sachant que l'induit absorbe un courant de 60 A quand la vitesse est de 1500


tr/mn, calculer la fcém, le rendement et le couple disponible en bout d'arbre.

2. Pour un courant de démarrage fixé à Id = Imax. = 125 A, calculer la résistance du


rhéostat de démarrage Rhd ainsi que le couple de démarrage (supposer que l'effet
de saturation est négligeable).

3. Calculer la vitesse de rotation à vide en considérant que ne subsistent dans ce


cas que les pertes fer et les pertes mécaniques.

4. Calculer la résistance Rh à mettre en série avec celle de l'inducteur de sorte à


obtenir n = 1600 tr/mn pour I = 60 A.

Exercice 22

Un véhicule électrique est équipé de 02 moteurs à excitation série tétrapolaires


identiques dont possédant chacun un enroulement de type imbriqué simple à 04 voies
d'enroulement et 200 conducteurs actifs. On suppose l'effet de réaction
magnétique d'induit, la chute de tension balais-lames du collecteur et toutes les pertes
de n'importe quelle nature comme étant négligeables.
L'essai de l'un des deux moteurs a produit sous une tension U = 1500 V, un courant de
750 A à une vitesse de 3000 tr/mn correspondante, par transmission mécanique, à une
vitesse du véhicule de 200 km/h.

1. Calculer le flux par pôle inducteur de chacun des deux moteurs.

2. Calculer le couple moteur et l'effort de traction du véhicule.

Exercice 23

Un moteur à courant continu à excitation indépendante dont l'inducteur est alimenté


sous une tension fixée à 220 V a produit, lors d'un fonctionnement en génératrice à
excitation séparée à vide, une fem Ev = 210 V à une vitesse de 1560 tr/mn. Les

R. Ibtiouen
Troisième Partie : Mise en Œuvre des Machines à Courant Continu à Collecteur Mécanique 128

valeurs nominales de la tension et du courant d'induit du moteur sont respectivement


Un = 220 V et In = 45 A. La résistance du circuit d'induit est R = 0,40 Ω (les pertes à
vide, la chute de tension balais-lames du collecteur et l'effet de la saturation sont
considérés négligeables).
Ce moteur entraîne une charge dont le couple résistant r est proportionnel au carré de
la vitesse n exprimée en tr/s et tel que: r = a.n2 où a est une constante (a = 0,06).

1. Calculer la vitesse du groupe moteur-charge entraînée.

2. Quelle est la valeur du courant d'induit en ce dernier point de


fonctionnement?

Exercice 24

Une génératrice à courant continu entraînée à 1000 tr/mn fournit une puissance de 200
kW sous 250 V à un jeu de barres. A quelle vitesse tournera t-elle en moteur abordant
une puissance de 25 kW sous 250 V quand le dispositif d'entraînement mécanique
est déconnectée? La résistance du circuit d'induit est R = 0,012 Ω.

Exercice 25

Alimenté sous un tension de 250 V, l'induit d'un moteur shunt, dont la résistance R
vaut 0,50 Ω, absorbe un courant de 20 A et tourne à 1000 tr/mn. Quelle résistance faut
- il insérer en série avec l'induit pour ramener cette vitesse à sa moitié tout en
conservant le couple constant?

Exercice 26

Un moteur série tétrapolaire a produit lors d'un essai en génératrice à excitation


séparée entraînée à 700 tr/mn la caractéristique suivante:

E(V) 75 138 175 195 210 220 238


J(A) 5 10 15 20 25 30 40

La mesure de la résistance d'induit a donné R = 0,40 Ω et de celle de l'inducteur série


Rs = 0,20 Ω. L'enroulement d'induit est de type ondulé simple et comporte 654 brins
actifs. Donner la variation de la caractéristique mécanique quand la machine
fonctionne en moteur série alimenté sous une tension continue constante (U = 250 V).

Exercice 27

Un moteur à courant continu fonctionne sous 230 V à 1680 tr/mn avec un appel de
courant de 28 A. Sa résistance d'induit est R = 0,25 Ω A vide on considère
comme négligeables toutes les pertes et donc l'appel de courant à vide est nul (Iv ~ 0).

1. Calculer la vitesse à vide.


2. Calculer le pourcentage de variation de la vitesse entre le
fonctionnement à vide et le fonctionnement en charge.
3. Calculer le couple développé en charge.

R. Ibtiouen
Troisième Partie : Mise en Œuvre des Machines à Courant Continu à Collecteur Mécanique 129

Exercice 28

Un moteur à courant continu à excitation shunt alimenté sous 220 V absorbe en charge
un courant d'induit, dont la résistance est R = 0,25 Ω, de 24 A. On suppose que le
flux inducteur est soumis à une décroissance subite de 2,50% de sa valeur initiale.

1. Quel est dans ce cas l'effet immédiat sur le couple développé?

2. Déterminer la nouvelle valeur de la vitesse en régime permanent après


la décroissance du flux inducteur en sachant que le moteur tournait avant
cette chute de flux à 640 tr/mn.

Exercice 29

Un moteur à courant continu dont la résistance d'induit est R = 0,048 Ω, est


alimenté par un hacheur sous 120 V comme le montre la Figure Ex. 29. Le rapport
cyclique est de 50% , la puissance absorbée est de 5 kW à 600 tr/mn.

1. Calculer la puissance mécanique disponible en bout d'arbre.

2. Calculer la nouvelle vitesse et la nouvelle puissance mécanique si le rapport


cyclique augmente à 60%.

Moteur à courant continu

I Interrupteur
électronique
R
+
L
-
120 V
Diode de roue libre

Figure ex. 29

Exercice 30

Un moteur à excitation shunt alimenté sous tension continue constante U = 220 V, est
représenté sur la Figure Ex. 30. La résistance de l'induit est R = 0,10 Ω et celle
de l'inducteur est Rd = 200 Ω. Ce moteur comporte une résistance de démarrage Rhd
=3
Ω et possède les autres paramètres suivants connus (Tableau 2):

R. Ibtiouen
Troisième Partie : Mise en Œuvre des Machines à Courant Continu à Collecteur Mécanique 130

Inductance propre de Ld 55 H
l'enroulement inducteur

Inductance propre de L 0
l'enroulement d'induit

Moment d'inertie de la Jr 1,30 kg.m2


charge entraînée

Frottement Fr 0,11 N.m/rd/s

Moment d'inertie du rotor Ja 0,45 kg.m2

Valeur maximum de la
mutuelle inductance M 1,30 H
induit-inducteur (les balais
sont calés sur la ligne
neutre)

Tableau 2

K
1 U

R
hd

R ,L
d d
R, L
M

Figure Ex. 30

Déterminer la vitesse, le courant d'induit (i) et le couple à l'instant t = 1s après


la fermeture de l'interrupteur K1(Figure Ex. 30).

R. Ibtiouen

Vous aimerez peut-être aussi