Vous êtes sur la page 1sur 3

Introduction

EN ALGERIE, le français est la première langue étrangère enseignée. L’élève algérien


est en contact avec cette langue dès l’école primaire et même avant, elle est également
présente dans son contexte social : à la télévision, à la radio, au sein de sa famille, ainsi que
dans les endroits publiques comme les administrations, les hôpitaux les réseaux
sociaux …..ETC

L’objectif de l’enseignement et l’apprentissage de la langue française en Algérie est


de développer les compétences de l’apprenant qui pourra lire , écrire et même de produire
d’une façon correcte des textes de différents types (explicatif , argumentatif , narratif …… ) ,
d’autre part , pour acquérir des compétence de communication en français qui peuvent être
utilisées en classe ou dans des situations hors du contexte scolaire. .

Avec la réforme du nouvel enseignement primaire, la langue française a été


introduite depuis 2006/2007 à partir de la troisième année primaire au lieu de la quatrième
année primaire. Cette nouvelle mesure vise principalement à initier l'apprenant à la langue
française à l'avance.

D'un autre côté, les apprenants continuent de rencontrer des difficultés pour apprendre
et maîtriser cette langue étrangère. Ainsi, dans une classe du FLE, la relation enseignant /
apprenant doit être établie afin que la confiance et l'assurance soient assurées entre eux.

Les cours de soutien scolaire sont un accompagnement qui vise à montrer les difficultés
éducatives personnelles de certains apprenants, suivis par des étapes. Il permet de combler
quelques problèmes dans leurs formation éducative, en raison des situations qu’ils ont vécu
comme le cas des absences et qu’ils venaient d’autre région parce que n’ayant pas le niveau
requis et souffrent d'un manque linguistique.

Notre travail de recherche s’inscrit dans le champ didactique précisément la didactique


et langues appliquées. Notre thème porte sur les cours de soutien scolaire dans
l’enseignement /apprentissage du FLE

Concernant le choix de ce sujet il y a plusieurs raisons qui nous ont motivées. D’abord
pour savoir si les cours de soutien existent au niveau de tous les établissements à Relizane,
ensuite voir les types d’apprenants qui sont sélectionnés pour les cours de soutien, ainsi de
la manière et le déroulement de ces cours. Ce sujet n’a pas été traité scientifiquement à ce
jour à Relizane à notre connaissance, par ce choix du sujet nous désirons faire émerger
l’information des cours de soutien, apporter des améliorations et des recommandations s’il y
a lieu et de répandre ces cours aux nouveaux établissements.

Problématique :

Des nombreux apprenants ont trouvé des difficultés dans une ou plusieurs matières et
surtout l’apprentissage d’une langue étrangère comme la langue française que ce soit  au
niveau d’assimilation , compréhension , manque de concentration , baisse de niveau ……etc.

Ce qui les a motivés à s’interroger sur le rôle des cours de soutien scolaire comme une
solution pour répondre à leur besoin et pour dépasser ses difficultés et développer leurs
capacités

Nous avons donc pu formuler la problématique suivante :

Est-ce que les cours de soutien renforcent l’apprentissage ? Si c’est oui comment ?

Les hypothèses :

Notre hypothèse de base serait que les cours fiaient lors des cours

De soutien sont différent qui vont aider les élèves à savoir et faire en sorte à

Ce que ces derniers soient efficace pour combler les lacunes qui ont fait surface

Lors des cours obligatoires, et aussi acquérir plus de connaissance.

A la lumière de cette problématique nous avons proposé les hypothèses suivantes :

- Nous pensons que les cours de soutien renforcent l’apprentissage


- Il se pourrait que les cours de soutien ne renforcent pas l’apprentissage
- Nous supposons que les exercices proposés lors des cours de soutien sont les mêmes
que les cours obligatoires mais ils sont simplifiés.

Notre travail se composera ainsi de deux parties, une partie théorique et une partie
pratique.
Dans le cadre théorique, deux chapitres seront consacrés aux fondements théoriques
de notre travail de recherche, le premier chapitre sera dédié aux concepts fondamentaux
tels
que l’oral, l’expression orale, la communication orale etc., quant au deuxième chapitre, il
sera
destiné à présenter la finalité de l’enseignement d’une langue étrangère, l’approche
communicative, les stratégies de communication etc..
Le cadre pratique, se composera lui aussi de deux chapitres. Dans le premier chapitre,
nous présenterons quelques éléments concernant notre domaine de recherche, comme
la situation d’enseignement et le public visé. Le deuxième chapitre sera réservé aux
analyses et interprétations des données recueillies par l’observation et l’enquête, pour
ressortir les difficultés et les pratiques en expression orale, afin de découvrir quelles sont
les facteurs provoquant le silence et le blocage chez les étudiants en classe, et c’est ainsi
que nous pouvons proposer quelques solutions méthodiques dans le but de lutter contre
les blocages.
Enfin, nous conclurons ce présent travail par la confirmation ou l’infirmation de nos
hypothèses citées auparavant