Vous êtes sur la page 1sur 2

vie de l’OIE

Ateliers régionaux de l’OIE destinés aux points focaux et séminaires d’information pour les nouveaux Délégués

Séminaire pour le bien-être animal Moyen-Orient


Beyrouth, Liban, 4-6 décembre 2012
Le discours de bienvenue du pays hôte
a été prononcé par le Docteur Ulrich Herzog,
Délégué de l’Autriche auprès de l’OIE, qui a
souligné l’importance du sujet abordé par le
séminaire. La Docteure Elisabeth Erlacher-
Vindel a également prononcé une allocution
de bienvenue, au nom de l’OIE.

Le programme se composait
d’exposés suivis de séances
de travail en groupe axées sur :
– la discussion et l’application des
lignes directrices VICH,
– l’utilisation responsable des
médicaments vétérinaires,
– l’élaboration d’un plan de
contrôle des résidus de médicaments
vétérinaires, Un séminaire a été organisé du 4 au 6 décembre
– la mise en place d’une 2012 à l’intention des points focaux nationaux de l’OIE pour
surveillance de l’antibiorésistance et le bien-être animal, dans le but de débattre des concepts
des quantités d’agents antimicrobiens de bonne gouvernance destinés à améliorer la santé et le
utilisés chez les animaux. bien-être des animaux au niveau national, et d’expliquer et de
clarifier le rôle et les responsabilités des points focaux.
Sur les douze pays conviés, neuf ont participé au
séminaire : Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Irak,
Les intervenants des deux Centres Jordanie, Koweït, Liban, Syrie et Yémen.
collaborateurs de l’OIE sur les médicaments Des représentants d’organisations non gouvernementales
vétérinaires, à savoir l’Agence nationale et de l’industrie y ont également assisté.
de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de L’OIE a été sollicité pour soutenir la mise en place et
l’environnement et du travail (ANMV-ANSES, l’application de stratégies régionales sur le bien-être animal
France) et la Food and Drug Administration dans le cadre des recommandations découlant de la troisième
(FDA, États-Unis d’Amérique), ainsi que Conférence mondiale de l’OIE sur ce thème, qui avait été
ceux de l’Organisation mondiale de la santé, organisée à Kuala Lumpur, en Malaisie, du 6 au 8 novembre
de l’Agence européenne des médicaments 2012. Dans le cadre de ses activités actuelles de renforcement
et de la Fédération vétérinaire européenne des capacités, il est possible que l’OIE obtienne des fonds qui
ont présenté leurs activités dans le domaine lui permettront de former des équipes de formateurs dans
des produits vétérinaires. les pays, chargés de fournir des programmes de formation et
Le séminaire fut une vraie réussite. La de mise à niveau sur les meilleures pratiques en matière de
majorité des participants ont félicité le Siège transport et d’abattage dans certains pays éligibles de
et la Représentation régionale de l’OIE pour la région.
la qualité de cette réunion, son organisation
et sa logistique irréprochable.

32 2013 • 1
vie de l’OIE
Ateliers régionaux de l’OIE destinés aux points focaux et séminaires d’information pour les nouveaux Délégués

Durant les trois jours du séminaire, les experts ont mis en lumière l’importance
Les priorités identifiées d’adopter une stratégie régionale et exhorté les pays à s’assurer que leurs
au cours du précédent séminaire programmes nationaux en matière de législation, de formation et d’information sont
destiné aux points focaux de l’OIE à même de faciliter la mise en œuvre des normes de l’OIE relatives au bien-être
pour le bien-être animal, tenu à animal.
Beyrouth du 23 au 25 novembre Les normes et les procédures de l’OIE sur ce sujet ont été décrites au cours
2010, ont été rappelées aux du séminaire, en particulier les normes relatives au transport et à la mise à mort
participants. d’animaux à des fins de contrôle sanitaire. La question de l’abattage religieux a
Elles se résument comme suit : également été abordée.
1. assurer l’application des normes de
l’OIE sur le bien-être animal à travers
une approche régionale coordonnée ; Les thématiques suivantes ont été retenues
2. mettre au point un plan d’application en raison de leur importance pour la réussite
pratique des stratégies régionales des stratégies régionales en matière de bien-être animal :
sur le bien-être animal, avec l’appui 1. le soutien apporté aux Pays Membres de l’OIE par des personnalités
des gouvernements, de sociétés de politiques au plus haut niveau ;
protection des animaux, de vétérinaires 2. la désignation d’un point focal de l’OIE pour le bien-être animal (à savoir
praticiens, de scientifiques et de une personne de contact) placé sous l’autorité générale du Délégué de l’OIE
représentants de l’industrie ; dans chaque pays ;
3. mettre en place un groupe de 3. la mobilisation de ressources permettant d’assurer l’accès à l’expertise
coordination des stratégies régionales technique et à l’information scientifique, et le développement de partenariats
sur le bien-être animal, placé sous avec les acteurs concernés ;
l’autorité de la Commission régionale de 4. la participation active des acteurs concernés : éleveurs de bétail,
l’OIE et chargé de la conception et de représentants de l’industrie, organisations non gouvernementales,
la supervision du plan d’application ; universitaires, et la profession vétérinaire, dans ce processus ;
4. diffuser les connaissances sur le 5. des méthodes de mise en œuvre conformes aux politiques générales et
bien-être animal dans la région et aux normes de l’OIE, ainsi qu’aux conclusions de la troisième Conférence
les promouvoir au moyen d’actions mondiale sur le bien-être animal qui s’est déroulée en Malaisie ;
efficaces de coordination, de 6. la démonstration des avantages sociaux et commerciaux d’une
communication, de formation et amélioration du bien-être animal au niveau de la région ;
de renforcement des capacités ; 7. la coordination et la communication efficaces et professionnelles entre
5. assurer une amélioration durable les pays de la région, par l’entremise du groupe de coordination sur les
du bien-être animal grâce au stratégies régionales pour le bien-être animal ;
développement de la recherche aux 8. la validation du plan de mise en œuvre des stratégies régionales pour le
niveaux régional et international ; bien-être animal par la Commission régionale de l’OIE et par l’Assemblée
6. mettre en place des mécanismes mondiale des Délégués de l’OIE.
durables en vue de la coordination
et de la promotion des programmes Les participants comptent améliorer la santé et le bien-être des animaux au
de bien-être animal, en tenant niveau régional en abordant les sujets précités.
compte des priorités de la région ;
7. nouer des alliances avec des
acteurs influents pour faciliter la mise
en œuvre des normes de l’OIE.

2013 • 1 33