Vous êtes sur la page 1sur 3

Bases de Données Réparties 2019-2020

Chapitre I : Introduction aux bases de données


réparties

Définition
Une base de données répartie (distribuée) est une base de données logique dont les données
sont distribuées sur plusieurs SGBD et visibles comme un tout.
 Les données sont échangées par messages
 Si les données sont dupliquées, on parle plutôt de BD répliquée

Buts de la répartition des bases de données


Les bases de données réparties ont une architecture plus adaptée à l’organisation des
entreprises décentralisées.

 Plus de fiabilité : les bases de données réparties ont souvent des données répliquées.
La panne d’un site n’est pas très importante pour l’utilisateur, qui s’adressera à autre
site.
 Meilleures performances : réduire le trafic sur le réseau est une possibilité d’accroître
les performances. Le but de la répartition des données est de les rapprocher de
l’endroit où elles sont accédées. Répartir une base de données sur plusieurs sites
permet de répartir la charge sur les processeurs et sur les entrées/sorties.
 Faciliter l’accroissement: l’accroissement se fait par l’ajout de machines sur le réseau.

Problèmes à surmonter
On ne met en place une BD répartie qu’en cas de réel besoin à cause des problèmes suivants:
1. Coût : la distribution entraîne des coûts supplémentaires en terme de communication,
et en gestion des communications (–hardware et software à installer pour gérer les
communications et la distribution).
2. Problème de concurrence.
3. Sécurité : la sécurité est un problème plus complexe dans le cas des bases de données
réparties que dans le cas des bases de données centralisées.

Khaoula TOUATI Page 1


Bases de Données Réparties 2019-2020

4. La démarche de conception est délicate


5. La gestion des données est complexe
6. L’évolution du SI peut invalider la solution retenue…

Exemples de raisons valables :


 Le grand volume de données,
 Des sites distants,
 Fusions de systèmes d’informations

Principe fondamental
Pour l’utilisateur, un système distribué doit paraître exactement comme un système non
distribué.
Il doit en effet garantir les points suivants
1. Autonomie locale : La BD locale est complète et autonome (intégrité, sécurité,
gestion), elle peut évoluer indépendamment des autres
2. Egalité entre sites : Un site en panne ne doit pas empêcher le fonctionnement des
autres sites (mais perturbations possibles)
3. Fonctionnement continu : Distribution qui permet la résistance aux fautes et aux
pannes (en théorie)
4. Localisation transparente : Accès uniforme aux données quel que soit leur site de
stockage
5. Fragmentation transparente : Des données (d’une même table) éparpillées doivent être
vues comme un tout
6. Indépendance à la réplication : Les données répliquées doivent être maintenues en
cohérence (délai possible)
7. Requêtes distribuées : L’exécution d’une requête peut être répartie (automatiquement)
entre plusieurs sites (si les données sont réparties)
8. Transactions réparties : Le mécanisme de transactions peut être réparti entre plusieurs
sites.
9. Indépendance vis-à-vis du matériel : Le SGBD fonctionne sur les différentes
plateformes utilisées
10. Indépendance vis-à-vis du système d’exploitation : Le SGBD fonctionne sur les
différents systèmes d’exploitation

Khaoula TOUATI Page 2


Bases de Données Réparties 2019-2020

11. Indépendance vis-à-vis du réseau : Le SGBD est accessible à travers les différents
types de réseau utilisés
12. Indépendance vis-à-vis du SGBD : La base peut être distibuée sur des SGBD
hétérogènes

Autres définitions équivoques :

BD distribuée
 Un schéma global
 Les données sont réparties sur plusieurs sites et accessibles à partir du site central ou
de tous les sites

BD fédérée
 Chaque site a son schéma local, pas forcément inclus entièrement dans le schéma
global (il y a un site central)

Système multi-bases
 Pas de schéma global, pas de site central. Accès à (une partie des) données distantes.

SGBD réparti

Une base de données centralisée est gérée par un seul SGBD, est stockée dans sa totalité à un
emplacement physique unique et ses divers traitements sont confiés à une seule et même unité
de traitement. Par opposition, une base de données distribuée est gérée par plusieurs
processeurs, sites ou SGBD.
Un système de bases de données réparties ne doit donc en aucun cas être confondu avec un
système dans lequel les bases de données sont accessibles à distance. Il ne doit non plus être
confondu avec une multibase ou une BD fédérée.
Dans une multibase, plusieurs BDs interopérent avec une application via un langage commun
et sans modèle commun.
Dans une BD fédérée, plusieurs BDs hétérogènes sont accédées comme une seule via une vue
commune.

Khaoula TOUATI Page 3