Vous êtes sur la page 1sur 40

REPUBLIQUE DU SENEGAL

UN PEUPLE UN BUT UNE FOI

MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE


INSTITUT SUPERIEUR DE MANAGEMENT

Ecole d’ingénieur
LIAGE3 : LICENCE EN INFORMATIQUE APPLIQUEE A LA GESTION DES ENTREPRISES

MISE EN PLACE D’UN SERVEUR HYPER-V ET VMWARE ESXI

Exposants : Professeur :

Pr. Massamba Lo,

Enseignant à l’institut Supérieur de Management (ISM)

Almamy Diakho Liage3

Macodou Fall Liage3

Baba Cora Sene Liage3

Pape Thierno Dieng Liage 3

Anna Ndiaye Fall Liage3

Ndeye Penda Seck Liage3


Plan
Définition :

 Qu’est-ce que la virtualisation ?

 Qu’est-ce que l’Hyperviseur ?

INFORMATION :

 Hyperviseur de type 1

 Hyperviseur DE TYPE 2

SOLUTION :

 Quels sont les différents types de solutions d’hyperviseur

APPLICATION :

 Installation D’hyper-v sous Windows server 2012 sous Virtualbox

 Installation VMware ESXI 6.7 sous VMware Workstation


DEFINITION :
Qu’est-ce que la Virtualisation ?

La virtualisation est un mécanisme informatique qui consiste à faire fonctionner plusieurs


systèmes, serveurs ou applications, sur un même serveur physique.

La virtualisation doit respecter deux principes fondamentaux :

Le cloisonnement : chaque système d’exploitation a un fonctionnement indépendant, et ne peut


interférer avec les autres en aucune manière.

La transparence : le fait de fonctionner en mode virtualise ne change rien au fonctionnement


du système d’exploitation et a fortiori des applications.

Qu’est-ce que l’hyperviseur ?

Un hyperviseur est une plate-forme de virtualisation qui permet à plusieurs systèmes


d’exploitation de travailler sur une même machine physique en même temps.

INFORMATION
Hyperviseur de type 1

Un hyperviseur de type 1, ou natif, voire "bare metal" (litteralement "metal nu") est
un système qui s’installe directement sur la couche matérielle du serveur .

Parmi les hyperviseurs de type 1 on trouve des systèmes comme Xen, VMware ESX et Oracle
VM

Schéma de type 1
Hyperviseur de type 2

Un hyperviseur de Type 2 est un logiciel qui s’exécute à l’intérieur d’un autre système
d’exploitation. Un système d’exploitation invite s’exécutera donc en troisième niveau au-dessus
du matériel. L’intérêt qu’on peut trouver c’est le fait de pouvoir exécuter plusieurs hyperviseurs
simultanément vu qu’ils ne sont pas liés à la couche matérielle.

Parmi les hyperviseurs de type 2, on trouve VMware Fusion, VMware Workstation, et


VirtualBox.

Schéma de type 2
Solutions
Les différents types de solution sont :

1. XEN

Xen est une solution de virtualisation open source développée initialement par le département
informatique de l’Université de Cambridge. Son développement est aujourd’hui activement
sponsorisé par Citrix, qui a racheté l’éditeur initial XenSource. Citrix distribue une version
commerciale de Xen, nommée Citrix XenServer, particulièrement adaptée à la virtualisation
des OS Microsoft Windows et Linux RHEL et SLES.

2. KVM

KVM, Kernel Virtual Machine, est intègre depuis le noyau 2.6.20 et permet une virtualisation
matérielle et donc une accélération de la virtualisation de système d’exploitation. C’est un
système optimise pour la virtualisation de serveur. Pour virtualiser des systèmes de type
desktop, on peut lui préférer virtualbox.

3. VMware ESX

VMware vSphere est un logiciel d’infrastructure de Cloud computing de l’éditeur VMware,


c’est un hyperviseur de type 1 (Bare Metal), base sur l’architecture VMware ESXi. VMware
vSphere nécessite une configuration matérielle restreinte précisée dans le guide de comptabilité
VMware.

La gestion de ce serveur hôte peut se faire via plusieurs possibilités : par le navigateur Web
avec une connexion directe, par une console cliente avec une connexion directe ou par un outil
de gestion centralisée nomme VMware vCenter Server.

4. Hyper-V

Hyper-V, également connu sous le nom de Windows Server Virtualisation, est un système de
virtualisation base sur un hyperviseur 64 bits de la version de Windows Server 2008.

5. OpenVZ

Une des solutions les plus avancées et matures dans le domaine de l’isolation est OpenVZ. Ce
produit se présente sous la forme d’un patch pour le noyau Linux, et d’un ensemble d’outils
d’administration.
6. LXC
LXC est une solution de virtualisation de type isolateur. Cette solution permet la virtualisation
par container au niveau du noyau. LXC est très récent et remplace Linux-VServer et OpenVZ.

APPLICATION
Procédure d’installation d’Hyper-V sous Windows server 2012 (VMware Workstation)
Au cas où vous ajoutez des rôles et fonctionnalités d’hyper-V, vous avez cette erreur voire
photo

Voici la Procédure pour résoudre cette problème :


Éteignez votre machine virtuelle comme ceci :
Nous devons modifier le fichier de configuration VMX de la machine virtuelle, ce dernier se
trouve dans le répertoire de stockage de la VM. Vous devriez retrouver une arborescence
comme ceci et le fichier. vmx :

Éditez ce fichier de configuration avec votre éditeur de texte préféré et ajoutez ceci à la fin du
fichier :

Le paramètre "hypervisor. cpuid. v0" lorsqu'il est actif indique à l'OS de la machine virtuelle
qu'il est exécuté sur un environnement virtualisé. On le passe à FALSE pour que Windows
Server ne se rende pas compte qu'il est virtualisé.
Le paramètre "mce.enable" permet de rendre actif le Machine Check Exception afin
d'autoriser la machine virtuelle à rapporter des erreurs CPU. Enfin, "vhu.enable" permet
d'activer le mode nested.
Une fois les modifications effectuées, sauvegardez le fichier de configuration. Ensuite,
accédez aux paramètres de votre VM en effectuant un clic droit sur son nom dans VMware
Workstation puis "Settings". Accédez à la section "Processors" et cochez les deux options
suivantes utiles pour le mode nested :
- Virtualize Intel VT-x/EPT or AMD-V/RVI
- Virtualize CPU performance counters
Après avoir résoudre le problème reprendre l’installation jusqu’à la partie Rôle de serveur.
Procédure de déploiement Windows 7 (Hyper-V)
Voilà Windows 7 est déployé dans le gestionnaire d’hyper-V.
Procédure de déploiement Debian 9 (Hyper-V)
Même procédure que Windows 7
Voilà Debian est déployé dans le gestionnaire Hyper-V

Procédure d’installation de VMware ESXI 6.7 sous VMware Workstation.


Prérequis

VMware ESXi 6.7 est gratuit, mais il requiert un numéro de série gratuit pour passer la version
d'évaluation de 60 jours en une version complète. Pour télécharger VMware ESXi, vous serez
donc obligé de créer gratuitement un compte sur vmware.com. Lorsque vous tenterez de
télécharger VMware ESXi, VMware générera un nouveau numéro de série : VMware vSphere
Hypervisor 6 License. Pour commencer, choisissez le téléchargement "ESXi ISO image".

Afin de pouvoir installer et utiliser VMware vSphere ESXi 6, vous devez impérativement l'installer sur
un serveur disposant d'un processeur supportant la technologie Intel-VT ou AMD-V. Ces
dernières permettent d'exécuter plusieurs systèmes d'exploitation en même temps sur la même
puce. Sans cette technologie, vous ne pourrez pas utiliser VMware VSphere.

De plus, il est recommandé d'utiliser un serveur disposant d'une grande capacité de stockage et
une grande capacité en terme de RAM selon le type de machine virtuelle que vous souhaitez
faire tourner. En effet, si vous choisissez de virtualiser un serveur SharePoint et un
serveur Exchange sur le même hôte, il vaut mieux disposer d'une grande capacité de RAM. En
revanche, si vous optez pour des serveurs Linux sans interface graphique, votre besoin de RAM
sera beaucoup moins conséquent.

Le site officiel de VMware propose une liste de serveur étant apte ou non à l'installation
de VMware vSphere ESXi 6. Vous trouverez le lien ci-dessous :

Lien vers le site de VMware : http://www.vmware.com/resources/compatibility/search.php

Procédure d'installation

Au démarrage, vous verrez un menu "ESXi 6.7.0 standard Boot Menu".


Appuyez sur Enter.

L'installeur démarre.
Si ce dernier est compatible, pressez la touche "Entrer" afin de procéder à l'installation.
Acceptez le contrat de licence en appuyant sur F11.

Sélectionnez le disque dur sur lequel vous souhaitez installer VMware ESXi.
Sélectionnez la langue de votre clavier.

Indiquez un mot de passe pour le compte administrateur (root) du serveur ESXi.

Ce mot de passe doit comporter :

Au moins une majuscule

Un chiffre

6 carractères minimum
SI elle n'est PAS activée, VMware ESXi affichera cet avertissement : Hardware Virtualization is not a
feature of the CPU, or is not enabled in the BIOS.
Si besoin, consultez notre tutoriel : Activer la virtualisation (Intel VT-x / AMD-V)

Pour confirmer l'installation de VMware ESXi sur le disque dur souhaité, appuyez sur F11.

Pressez F11 pour lancer l'installation.


L'installation de vSphere peut prendre plusieurs minutes. Une fois l'installation complétée,
vous devriez avoir un message confirmant le succès de l'installation de cette dernière.

Votre serveur a besoin de redémarrer pour continuer. Appuyez sur "Entrer" pour lancer le
redémarrage.
Votre hyperviseur est à présent installé. Cependant, il reste quelques configurations à faire afin
de pouvoir utiliser au mieux notre serveur de virtualisation.

Configuration Post-installation
Afin de gérer VMware vSphere ESXi6, nous allons passer l'adresse IP de notre serveur
en Statique. En effet, par défaut, l'adresse est distribuée par DHCP.
Pour renseigner une IP fixe à notre serveur, appuyez sur la touche F2.
Elle vous permettra d'accéder au panneau d'administration du serveur. Cependant, vous
devrez renseigner le login et le mot de passe que vous avez dû mettre lors de l'installation
du serveur.
Ensuite, rendez-vous dans "Configure Management Network" et "IP configuration".
Puis renseigner l'IP de votre choix. Pour les besoins de cet article, nous allons entrer l'adresse
:
Configuration de DNS

Pour valider la nouvelle adresse IP, pressez la touche "Entrer" puis appuyez sur "Esc" pour retourner à
la page d'accueil. Un message apparait vous demandant de confirmer la nouvelle configuration.

Entrer "Y" pour valider et appliquer les changements.


Installation du client vSphere
Afin de créer et gérer les machines virtuelles et notre hyperviseur, nous allons installer
un client. Ce dernier nous permettra, via une interface graphique, de gérer et
d'administrer notre serveur.

Il existe plusieurs méthodes pour administrer un serveur vSphere :


vSphere Client : simple logiciel à installer vous permettant d'administrer votre serveur.
vCenter Server : ce dernier permet de gérer plusieurs serveurs vSphere en même temps et
permet d'effectuer des tâches supplémentaires (création de Cluster entre deux hôtes, Gestion
de la HA, gestion de toutes les machines virtuelles, etc...) Si vous ne disposez que d'un seul
vSphere, il est superflu d'installer vCenter, le client vSphere est largement suffisant pour les
tâches d'administrations basiques.
vSphere Web Client : Le vSphere Web Client permet de se connecter au
serveur vCenter depuis un navigateur et permet donc d'effectuer les mêmes tâches
d'administrations (voire plus) depuis le navigateur.
Dans notre cas nous avons choisi vSphere Web Client :
L’interface de vmware

Création d’une machine virtuelle


Procédure de déploiement Windows 7 sous VMware ESXI 6.7
Emplacement pour charger l’image de Windows 7
Voilà Windows 7 déployés sous vmware 6.0