Vous êtes sur la page 1sur 5

ELEMENTS DE CORRECTION

I -MATHEMATIQUES GENERALES
2 2

f ( x )=e−x et g ( x ) =x e− x sur R .

1- Etude de f
 Parité : ∀ xϵ R ,−xϵ R et f (−x )=e ¿=f ( x ) ⇒f est paire.
¿

 lim f ( x )=0 et lim f ( x ) =0


x⟶−∞ x ⟶+∞

 Sens de variation : f est continue et dérivable sur R comme fonction


2

exponentielle et f ' ( x )=−2 xe−x


2
'
∀ xϵ R , e− x > 0⟹ le signe de f ( x ) est celui de −2 x

⟹ ∀ x ∈¿−∞ ; 0[, f ' ( x ) >0 et ∀ x ∈]0; +∞ ¿

⟹ f ↗ sur¿−∞ ; 0[et f ↘sur ]0 ;+ ∞¿

x −∞ 0+∞
f '(x) + −¿
1
f (x)
0 0
2- Etude de g
 Parité : ∀ xϵ R ,−xϵ R et g (−x )=−x e ¿=−g ( x ) ⇒ g est impaire.
¿

 lim g ( x )=0 et lim g ( x ) =0


x⟶−∞ x ⟶+ ∞

 Sens de variation : g est continue et dérivable sur R comme produit de


2 2 2

fonctions continues et dérivables et g' ( x )=e−x −2 x 2 e− x =( 1−2 x 2) e− x

x −1 1
−∞ +∞
√2 √ 2
1−2 x 2 - + -
g' ( x ) - + -
0
g(x) 0

−1 1
g ↘sur ¿−∞ ; [∪] ;+ ∞ ¿
√2 √2
−1 1
g ↗sur ¿ ; ¿
√ 2 √2
3- Positions relatives de (C) et (C’).

Page 1 sur 5
2 2 2

f ( x )−g ( x )=e− x −x e− x =(1−x)e−x

∀ x ∈ ¿−∞ ; 1¿

∀ x ∈ ¿1 ;+ ∞ ¿

II- MATHEMATIQUES FINANCIERES 

1- les deux premières lignes et la dernière

Capital restant dû en
Période Intérêt du capital Amortissement
début de période Annuité

1 12 000 000 84 000 1 677 550 2517 550


2 10 322 450 722 570 1 794 980 2517 550
3
4
……… …………….. ……………. ………………. ………………
……… ……………. …………….. ………………. ……………..

2 352 850 164 700 2352850 2517 550

1794980(1+i)2 = 2055070

1+i=1,07 i=0,07 t=7%

2- Calcul de la durée

1 677 550 (1+i)n-1= 2352850

(1+i)n-1= 2352850 /1 677 550

(1+i)n-1= 1 ,40255134

n-1log1,07= log 1 ,40255134 n-1 =5

n=6

3- calcul de la durée et de l’annuité théorique

 Taux réel
Coupon = 12 000x0,1025 = 1230
Tr=1230 /12300 tr= 10%

Page 2 sur 5
1er amort (A1)= 48 671 000

24 600 000
Dernier amort (An)=
0,1

An= 246 000 000

48 671 000 (1+i)n-1= 246 000 000

n=18ans

III- STATISTIQUE ET PROBABILITE

Exercice 1 : Probabilité

A52 A 23 A 22 28 14
1- P1= + + = =
A 210 A210 A210 90 45
A13 × A17 A 23 3 ×7+ 6 27 3
2- P2= + 2= = =
A210 A 10 90 90 10
A 28 A12 × A18 8 ×7+ 2× 8 72 4
3- P3= 2 + = = =
A10 A 210 90 90 5

Exercice 2 : Statistique

Classes ]1 ;3] ]3 ;4] ]4 ;5,5] ]5,5 ;6] ]6 ;8] ]8 ;10] ]10 ;11] ]11 ;12,5 Total
]
Effectifs (ni) 4 8 10 14 20 12 9 3 80
Densités 2 8 6,67 28 10 6 9 2
Centres (ci) 2 3,5 4,75 5,75 7 9 10,5 11,75
ni× ci 8 28 47,5 80,5 140 108 94,5 35,25 541,75
ni× ci2 16 98 225,625 462,87 980 972 992,25 414,1875 4160,1875
5

1- Voir graphique

Page 3 sur 5
2- Voir graphique
541,75
3- Moyenne : m= =6,77
80
Mode : c’est le centre de la classe de densité maximale (]5,5 ;6]) c’est-à-dire 5,75.
1 2
4- Variance : V = ×4160,9375−( 6,77 ) =6,18
80
Ecart type : σ =√ 6,18=2,49

IV-RECHERCHE OPERATIONNELLE(5pts)

1- Formulation du problème :
Variables économiques : - X1 : Quantité de P1 à produire ; X2 : Quantité de P2 à produire.

D’où le programme linéaire (P) (programme primale) à résoudre :

Max Z = 75 X1 + 45 X2

Sous contraintes

3X1 + X2 ≤ 150 (Disponibilité en h dans l’atelier A1)

2X1 + 4X2 ≤ 250 (Disponibilité en h dans l’atelier A2)

Avec X1≥0, X2≥0

2- Donner la solution optimale du problème primale par une résolution simplexe :

Page 4 sur 5
- Mise sous la forme standard :

Max Z = 75 X1 + 45 X2 + 0e1 + 0e2

Sous contraintes

3X1 + X2 + e1 + 0e2 = 150 (Disponibilité en h dans l’atelier A1)

2X1 + 4X2 + 0e1 + e2 = 250 (Disponibilité en h dans l’atelier A2)

Avec X1≥0, X2≥0

Soit le tableau après mouvement :

BASE X1 X2 e1 e2 RESULTAT
X1 1 0 35
X2 0 1 -1/5 3/10 45
Zk 0 0 -21 -6 Z=4650

Conclusion :

Toutes les valeurs de la ligne Zk du tableau sont ≤ 0 donc la solution optimale est atteinte
dans ce tableau.

La solution de base optimale primale est :

HB : e1 = 0 e2= 0

B : X1 = 35, X2 = 45

Zmax = |-4650| = 4650 F

3- Donner l’interprétation économique de la solution optimale  :

Pour réaliser un chiffre d’affaire Maximum de 4650 F, on doit produire et vendre 35 kilos de P1 et
45 kilos de P2 avec plein emploi en facteurs heures machine dans les ateliers A1 et A2.

Page 5 sur 5

Vous aimerez peut-être aussi