Vous êtes sur la page 1sur 6

OREILLE ET VOIES ACOUSTIQUES

Sa structure est formée de cartilage élastique sauf au niveau


INTRODUCTION ET GENERALITES du lobule (partie inf), des ligaments et muscles intrinsèques
et extrinsèques sous un revêtement cutané.
L’oreille est l’organe de l’audition et de l’équilibre. Elle est
située à la partie latérale du crâne, dans une partie de l'os Les différents reliefs :
temporal appelée le rocher, sous le lobe temporal du • L’hélix : part de la racine de sa racine juste au-dessus du
cerveau dont elle est séparée par une coque osseuse. CAE. Il forme une circonférence à concavité antérieure
Subdivisée en trois parties : jusqu’au lobule de l’oreille.
• L’anthélix : séparé de l’hélix par la gouttière scaphoïde.
• Oreille externe : Il par du lobule, remonte et se subdivise en deux
- Pavillon, branches, sup et inf. Ces deux branches délimitent entre
- Conduit auditif externe CAE elles la fosse triangulaire.
• Oreille moyenne : • Le tragus et l’antitragus : séparés par l’incisure inter-
- Tympan, traguienne. Délimitent le CAE.
- Osselets, • La conque : juste en arrière du CAE, partie cartilagineuse
- Caisse du tympan et la trompe d’Eustache. revêtue d’une peau fine.
• Oreille interne :
- Cochlée,
- Vestibule.

CONDUIT AUDITIF EXTERNE


C’est un canal ostéo-cartilagineux, faisant suite à l’auricule
OREILLE EXTERNE au niveau de la conque et se terminant au niveau du
tympan. Il a la forme d’une S en italique dans le plan
Elle comprend deux parties : le pavillon ou auricule, et le horizontal.
CAE.
Mesure 2,5 cm de profondeur pour 1 cm de diamètre, et
présente à décrire :
PAVILLON
C’est une expansion lamelleuse essentiellement formée de • Une charpente fibro-cartilagineuse revêtue d’une peau
cartilage élastique qui lui confère sa forme et sa souplesse. épaisse, en dehors.
Il a une forme ovalaire, à grosse extrémité supérieure. • Une charpente osseuse revêtue d’une peau fine et
fragile, en dedans.
Il présente : • Son 1/3 externe est marqué par des follicules pileux et
- Une face interne adhérente au crâne dont elle est des glandes cérumineuses sécrétant le cérumen qui
séparée par le sillon retro-auriculaire, s’oppose à la pénétration des germes.
- Une face externe faite de reliefs.
OREILLE MOYENNE « de 1 cm de diamètre ». Tendue entre l’annulus
fibreux périphérique et le manche du malléus.
Elle est formée de cavités creusées dans le rocher et • La pars flaccida ou membrane de shrapnell qui ferme
présente à décrire : la cavité atticale.

• Le tympan
• La caisse du tympan,
• Les cavités mastoïdiennes,
• La trompe d’Eustache,
• La chaîne des osselets,
• La fenêtre ovale et la fenêtre ronde.

Donc, la forme du tympan est plus ou moins circulaire, avec


le manche du Malléus au centre appliqué contre la Pars
Tensa, entre la spatule et la petite apophyse.

Son insertion périphérique est représentée par l’annulus.


Le triangle lumineux se trouve en bas, il est visible à
l’otoscope.
La Pars Flaccida se trouve au-dessus du col et de la petite
apophyse du malléus, sans intérêts pour les vibrations.
Elle communique en avant avec le rhinopharynx par la Le rôle du tympan est de propager les vibrations
trompe d’Eustache, en arrière avec l’antrum par l’aditus ad acoustiques via la chaîne des osselets vers l’oreille interne.
antrum.

Elle a la forme d’une cavité à six paroi, dont la paroi externe CAISSE DU TYMPAN
est fermée par le tympan, et la paroi interne renferme deux C’est une cavité aérienne creusée dans la pyramide
fenêtres : pétreuse de l'os temporal, elle contient les osselets et
communique :
o Fenêtre ovale fermée par le stapès,
o Fenêtre ronde plus basse, fermée par une membrane. - En avant, avec le rhinopharynx par la trompe
d'Eustache.
- En arrière, avec les cavités mastoïdiennes (Antre
mastoïdien) par l’aditus ad antrum.

Elle est constituée de 2 étages et de 6 parois :

• L'étage supérieur ou attique est occupé


essentiellement par les osselets et communique
avec l'antre mastoïdien.
• L'étage inférieur ou atrium répond à l'ouverture de
la trompe d'Eustache et au tympan.

L’hypotympanum représente l’étage atrial sous-


TYMPAN NORMAL tympanique.
Une membrane mince, semi-transparente, de coloration
gris-bleu. Il comprend deux parties : La communication entre la caisse du tympan et la trompe
d’Eustache permet le drainage et l’équilibre des pressions
• La pars Tensa ou membrane vibrante qui représente entre l’oreille interne et moyenne.
les 9/10 de sa surface de forme régulière circulaire
PAROIS DE LA CAISSE DU TYMPAN Elle s’ouvre dans le rhinopharynx en arrière de l’orifice
• Externe : essentiellement constituée par le tympan postérieur des fosses nasales par l’orifice tubaire.
dans lequel est inclus le manche du malléus. Rôles :
• Interne : sépare l'oreille moyenne de l'oreille interne et
présente 2 orifices, la fenêtre ovale et la fenêtre ronde. - Drainage de la caisse du tympan,
• Postérieure : communique par l’aditus ad antrum avec - Egalisation des pressions entre l’oreille moyenne et
les cellules mastoïdiennes. externe | entre l’oreille moyenne et interne.
• Supérieure : répond au lobe temporal - La transmission des infections rhinopharyngées vers
• Inférieure : en rapport avec le golfe de la veine la caisse est possible.
jugulaire.
OSSELETS
Trois osselets de dedans en dehors :

• Malléus (marteau) : le plus externe, au contact du


tympan.
• Incus (enclume) : s’articule avec le malléus en
avant, le stapès en bas et arrière. C’est le plus grand
et le plus lourd.
• Stapès (étrier) : le plus interne, et le plus léger des
os du corps humain (2 mg). Sa tête s’articule avec le
processus lenticulaire de la branche longue de
l’incus. Il se prolonge par deux branches qui se
terminent sur une base (platine) tapissant la
CAVITES MASTOÏDIENNES fenêtre ovale.
Elles sont situées en arrière de la caisse du tympan et
communiquent avec celle-ci grâce à un fin canal appelé
aditus ad antrum .

On y identifie plusieurs cellules dont la plus volumineuse


s’appelle antre mastoïdien. Ces rapports expliquent la
propagation des infections de l’oreille moyenne aux cavités
mastoïdiennes, réalisant une mastoïdite.

Cette chaîne est fixée en dehors au tympan, et en dedans


au labyrinthe. Elle est aussi suspendue par des ligaments :

• Malléus (marteau) : fixé par un ligament supérieur,


TROMPE D’EUSTACHE antérieur et latéral.
C’est un conduit osseux et fibro-cartilagineux de 4 cm qui • Incus (enclume) : fixé par un ligament supérieur et
relie la partie antérieure de la caisse du tympan à la partie un ligament postérieur.
latérale du rhinopharynx. • Stapès (étrier) : retenue contre la fenêtre ovale par
un ligament annulaire.
Canal osseux en arrière prolongeant la caisse du tympan et
fibro-cartilagineux en avant entouré par 2 muscles Il existe deux muscles qui permettent de mouvoir la chaîne
péristaphylins interne et externe qui ouvrent et ferment tympano-ossiculaire, et ce de façon antagoniste :
l’orifice de la trompe.
Muscle du marteau (tenseur du tympan) : mesure 2 cm en
moyenne. Prend naissance au niveau du canal qui le
contient et du sphénoïde, et s’étend au-dessus de la trompe
auditive. Il s’attache par un tendon sur la partie haute et
interne du manche du marteau.

Sa contraction tend la chaine tympano-ossiculaire en


venant pousser vers l'intérieur l'étrier dans la fenêtre ovale.

Muscle de l’étrier (stapédien) : plus petit (7 mm). Il naît du


canal de la pyramide et son tendon s'insère sur la face
postérieure de la tête de l'étrier.

Il bascule l'étrier en dehors et détend la chaîne tympano-


ossiculaire (action antagoniste de celle du marteau).

Entre les branches de l’incus et du marteau passe la corde où s’articule la platine de l’étrier et la fenêtre
du tympan, branche du nerf facial VII ronde.

LABYRINTHE MEMBRANEUX
C’est l’organe souple contenu dans le labyrinthe osseux, de
forme comparable au labyrinthe osseux, formé donc de
deux parties :

• Partie antérieure : cochlée membraneuse où se


trouve le canal cochléaire contenant l’organe de
Corti « organe sensoriel de l’audition ».

Le nerf cochléaire prend naissance par des fibres nerveuses


reliant les cellules sensorielles ciliées de l’organe de Corti
vers les centres auditifs.

• Partie postérieure : vestibule membraneux où se


trouvent deux cavités arrondies (utricule et saccule)
OREILLE INTERNE et des canaux semi-circulaires membraneux
homologues aux canaux semi-circulaires osseux.
L’oreille interne est de forme complexe et comprend une
cavité osseuse appelée labyrinthe osseux dans laquelle Le labyrinthe membraneux contient l’endolymphe, il est
flotte un organe souple et comparable appelé labyrinthe séparé du labyrinthe osseux par la périlymphe.
membraneux. Elle est formée de la cochlée en avant, du
vestibule en arrière.

L’oreille interne communique avec l’oreille moyenne par


l’intermédiaire de 2 fenêtres :

- Fenêtre ovale : communique avec le vestibule,


- Fenêtre ronde : communique avec la cochlée.

LABYRINTHE OSSEUX
Comprend deux parties :

• Partie antérieure appelée : cochlée osseuse ou LABYRINTHE ANTERIEUR | COCHLEE


limaçon Dans la cochlée se trouve le cana cochléaire encadré part et
• Partie postérieure appelée : vestibule osseux où on d’autre par les rampes vestibulaires et tympanique. C’est à
y voit les canaux semi-circulaires (antérieur, son niveau que se trouve l’organe spiralé de Corti.
postérieur et latéral), la fenêtre ovale (vestibulaire)
La rampe vestibulaire débouche dans la fenêtre • Les conduits semi-circulaires sont situés dans les canaux
vestibulaire (ovale), tandis que la rampe cochléaire semi-circulaires dont ils occupent le quart du volume. Ils
débouche dans la fenêtre cochléaire (ronde). s’ouvrent sur l’utricule. Chaque canal possède une
dilatation appelée ampoule contenant une cupule et une
Le mouvement de la périlymphe se fait lorsque le stapès
crête ampullaire.
pousse la fenêtre ovale. Le liquide monte dans la rampe
• Le canal endolymphatique naît de l’union des canaux
vestibulaire, parcourt toute la cochlée jusqu’à son apex où il
utriculaire et sacculaire et se termine par le sac
y a continuité avec la rampe tympanique. De là, il rejoint la
endolymphatique. Il chemine dans l’aqueduc du vestibule.
rampe tympanique.
• Le sac endolymphatique représente la portion distale du
système endolymphatique. Il présente une forme ovalaire
et est situé dans un dédoublement de la dure-mère à la
face postéro-supérieure du rocher.

LABYRINTHE POSTERIEUR
Composé du vestibule (utricule et saccule), des conduits
semi-circulaires, du canal et du sac endolymphatiques.

• Utricule : sac allongé d’avant en arrière, situé à la partie


postéro-supérieure du vestibule. Son segment antéro-
supérieur contient la macule utriculaire, sur laquelle
sont implantées les ampoules des canaux semi-
circulaires latéral et supérieur. Son segment postérieur
est en rapport avec l’ampoule du canal postérieur, il
donne le canal utriculaire « branche du canal
endolymphatique ».
• Le saccule : sphérique, repose sur le plancher du
vestibule sous l’extrémité antérieure de l’utricule. Il
répond au récessus sphérique de la paroi médiale du
vestibule. Il contient la macule sacculaire.
Il donne deux canaux :
o Un ductus reuniens de Hensen : vers le conduit
cochléaire.
o Un canal sacculaire : branche du canal
endolymphatique.

Labyrinthe membraneux
1. Conduit cochléaire 6
2. Saccule 4
3. Utricule
5
4. Conduits semi-circulaires
5. Conduit endolymphatique
6. Sac endolymphatique 3
7. Fenêtre vestibulaire (ovale) 2
8. Fenêtre tympanique 7
(ronde)