Vous êtes sur la page 1sur 12

08/02/18 à 13:30

UE8 : Système neurosensoriel


Pr Elizabeth Vitte
Ronéotypeur : Athénaïs Bur
Ronéoficheur : Sarah Bui

COURS n°10 :

Anatomie du cerveau : rappels de


morphologie et noyaux gris centraux

Mail du professeur Vitte : elizabeth.vitte@aphp.fr. Selon elle, il faut savoir «décrire un cerveau » et
connaître les aires de projection corticale. La ronéo relue sera publiée sur le weebly.

Ronéo 3 UE8 cours 10 1


Sommaire

Introduction

I. Télencéphale
A. Hémisphères cérébraux
B. Zones fonctionnelles
C. Ventricules latéraux
D. Commissures inter-hémisphériques
E. Morphologie interne

II. Diencéphale

III. Noyaux gris centraux

Ronéo 3 UE8 cours 10 2


Introduction :

Le cerveau est la partie du SNC qui est située sur l'étage antérieur et moyen de la base du crâne et sur la tente
du cervelet. Il est constitué de deux parties : les hémisphères cérébraux + le diencéphale qui entoure le 3ème
ventricule.
Le cerveau est plus ou moins plissé selon les individus (plus il est plissé plus les circuits neuronaux sont
nombreux). On retrouve tout de même plusieurs grandes structures : des lobes divisés en gyrus.

Les hémisphères sont séparés par une lame de dure-mère qu'on appelle la faux du cerveau. Elle s'insère en
avant sur les processus crista galli, en arrière sur la tente du cervelet , et en haut sur la dure-mère qui tapisse
la calvaria. Cette dure mère présente des gros sinus (grosses veines de drainage) que sont les sinus sagittal
supérieur, antérieur, et droit. Ils se drainent dans la veine jugulaire interne via le sinus transverse et le sinus
caverneux.

Faux du cerveau

I. Télencéphale

1. Hémisphères cérébraux

FACE LATERALE

1.Sillon central (de Rolando)


2.Sillon latéral (de Sylvius)
3.Sillon pariéto-occipital (perpendiculaire
externe)

4.Lobe frontal
5.Lobe pariétal
6.Lobe temporal
7.Lobe occipital

Les hémisphères présentent 3 grands sillons et 5 lobes (l'insula est un lobe interne vu seulement en face
médiale).

Ronéo 3 UE8 cours 10 3


On retrouve dans le lobe frontal :
• Les gyrus frontaux supérieur, moyen et inférieur aussi appelés F1, F2 et F3
• Le gyrus précentral = aire primaire de la motricité ; de là partent tous les motoneurones primaires
qui vont innerver les muscles (lésion → hémiplégie controlatérale). Ce gyrus a une fonction
motrice mais est aussi impliqué dans des processus mnésiques et d'inhibition.

On retrouve dans le lobe pariétal :


• P1 ou lobule pariétal supérieur et P2 ou lobule pariétal inférieur
• Le gyrus post-central = aire primaire de la sensibilité ; toutes les voies sensitives arrivent et partent
de ce gyrus. On retrouve dans chaque lobe une aire primaire d'où arrivent et partent les neurones, et
autour de celle-ci des aires associatives qui servent au traitement et au décryptage de l'information.
• Le gyrus supra-marginal = aire de Wernicke ; une lésion de cette zone entraîne un trouble de la
parole chez le droitier. Les aires sensorielles sont revues un peu plus loin.
• Le gyrus angulaire.

On retrouve dans le lobe temporal :


• Les gyrus supérieur, moyen et inférieur T1 T2 et T3 qui se continuent avec O1 O2 et O3 dans le lobe
occipital.

Ci-contre :
1.F1
2.F2
3.F3
4.Gyrus pré-central
5.Gyrus post-central
6.P1
7.P2

Ci-dessous :
1.T1 2.T2 3.T3

Ronéo 3 UE8 cours 10 4


FACE MEDIALE

Sillon central Précunéus ou


Sillon cingulaire
lobule quadrilatère

Gyrus cingulaire
Sillon pariéto-
occipital

O6 ou cunéus
Uncus

Sillon calcarin
T5 ou gyrus O4
parahippocampique
O5 (gyrus lingual)
T4 T3
Légendes 5, 6, 7, 8 : lobe frontal, lobe pariétal, lobe temporal, lobe occipital.

• 4 lobes + l'insula : 5ème lobe du cerveau ne possédant pas de partie extérieure (vu seulement en
coupe).
• 4 sillons : sillon cingulaire, sillon central, sillon pariéto-occipital et le sillon calcarin qui est la
terminaison des voies optiques, en cas de lésion il y a une hémi/quadranopsie altitudinale (cf cours 5
sur les atteintes des voies visuelles).
• Gyrus : → Lobe frontal : F1 et gyrus pré-central
→ Lobe pariétal : gyrus post-central et précunéus
→ Lobe temporal : gyrus T3, T4, T5
→ Lobe occipital : gyrus O3, O4, O5, O6
• Le gyrus cingulaire est situé entre le sillon cingulaire et le corps calleux. Il se continue dans le lobe
temporal pour former le lobe limbique avec l'hippocampe.

Selon la prof, les parties ci-dessus sont le minimum à savoir pour décrire un cerveau.

FACE INFERIEURE

Sillon orbitaire (en H)


Sillon olfactif sur lequel repose le bulbe olfactif

Gyrus central

Sillon sagittal

Substance perforée
antérieure

Chiasma optique
Sillon collatéral

Le gyrus droit ou gyrus central est atteint dans la maladie d'Alzheimer.

Ronéo 3 UE8 cours 10 5


La substance perforée antérieure est perforée par de nombreux vaisseaux terminaux dont les artères
cérébrales postérieures (qui vont vasculariser la face inférieure et antérieure du thalamus). En cas de lésion
de cette zone on peut alors faire un infarctus cérébral ou thalamique.

2. Zones fonctionnelles
Les zones fonctionnelle motrices et sensitives sont situées de part et d'autre du sillon central :

L’aire de la motricité volontaire est localisée au niveau du gyrus précentral (lobe frontal) :
→ Sur la face médiale du cerveau se trouve l’aire de la motricité des membres inférieurs
→ Sur la face latérale du cerveau se trouve l’aire de la motricité des membres supérieurs et de la face.

L’aire de la sensibilité est localisée au niveau du gyrus postcentral (lobe pariétal) :


→ Sur la face médiale du cerveau se trouve l’aire de la sensibilité des membres inférieurs
→ Sur la face latérale du cerveau se trouve l’aire de la sensibilité des membres supérieurs et de la face.

L'homonculus cérébral est une représentation de l'être humain qui montre que la surface cérébrale d'une
fonction est proportionnelle à l'importance de cette fonction (face et main +++)

Les zones fonctionnelles sensorielles sont situées :

Pour le langage chez le droitier dans l'aire de Broca et l'aire de Wernicke (aussi appelée cortex
vestibulaire),
Pour la vision dans le sillon calcarin,
Pour l'audition dans le planum temporal (partie du gyrus T1).

Retenir :
L. frontal = moteur + langage
L. pariétal = sensitif + langage
L. temporal = émotion & mémoire + audition,
L. occipital = vision

Ronéo 3 UE8 cours 10 6


3. Ventricules latéraux
1.Corne frontale
2.Corne temporale
3.Corne occipitale
4.Corne pariétale
5.Trigone collatéral
6.Trou de Monro (foramen interventriculaire)

Ils ont une forme de fer à cheval à concavité


antérieure.

Les ventricules latéraux sont un réservoir de LCS et le sécrètent via les plexus choroïdes. Ceux-ci sont
situés au plancher de la corne pariétale, au niveau du trigone et au toit de la corne temporale (s'enroulent).
Les ventricules latéraux communiquent avec le troisième ventricule via le foramen inter-ventriculaire ou
trou de Monro.

4. Commissures inter-hémisphériques

Schéma de droite : fornix vu de l'arrière (« ant. Pillars of fornix »= piliers antérieurs du fornix)

• (1) Corps calleux = le plus gros. Constitué d'un bec, d'un genou, d'un corps et d'un bourrelet
(splénium). Il sert à faire communiquer les deux hémisphères entre eux.
• (2) Fornix = faisceau de fibres arciformes reliant les corps mamillaires à l'hippocampe. Constitué de
colonnes qui s'insèrent sur les corps mamillaires, d'un corps, et de piliers s'insérant sur l'hippocampe.
C'est un faisceau jouant un rôle très important dans la mémoire via le circuit hippocampo-
mamillo-thalamique (circuit de Papez). L'alcoolisme chronique entraîne à terme une nécrose des
corps mamillaires, donc une perte de mémoire.
• (3) Commissure antérieure du cerveau reliant les gyrus antérieurs temporaux et les gyrus
antérieurs frontaux.
• (4) Commissure postérieure du cerveau reliant les lobes occipitaux.

→ Le plan est axial en IRM si la CA et la CP sont alignées.

Ronéo 3 UE8 cours 10 7


5. Morphologie interne

Thalamus

Les noyaux gris centraux comprennent : → le noyau caudé


→ le noyau lenticulaire
+ le thalamus qui est diencéphalique.

Entre les trois, on trouve la (très importante) capsule interne composée de substance blanche. Dans cette
capsule passe le grand faisceau de la motricité donc une lésion entraîne obligatoirement une hémiplégie
totale.
La capsule interne est composée : d'un bras antérieur lenticulo-strié, d'un genou -situé entre les 3 noyaux-
dans lequel passe le faisceau cortico-géniculé (nerfs III à XII) qui innerve tout le visage, et d'un bras
postérieur lenticulo-thalamique dans lequel passe le faisceau pyramidal, grand faisceau de la motricité.

II. Diencéphale
Dans le diencéphale se situe le troisième ventricule, aussi appelé ventricule central. Ses trois parois ont une
importance fonctionnelle : le thalamus qui a un rôle principalement sensitif, l'hypothalamus régulant les
fonctions végétatives, et le subthalamus ayant un rôle moteur. Il a un rôle de ventricule c'est-à-dire la
sécrétion et le stock de LCS.

Voir schéma ci-dessous

Dans l'habénula sont transmises des informations rétiniennes qui iront stimuler l'épiphyse afin d'obtenir des
rythmes circadiens.

→ Thalamus : gros noyau sensitif

→ Hypothalamus : situé dans le sillon limitant. Sa partie antérieure est reliée à l'hypophyse, sa partie
médiane contrôle le système limbique et sa partie postérieure est végétative (contrôle du SNA)

→ Subthalamus : rôle moteur dans la programmation du mouvement. Comprend le noyau subthalamique


et la zona incerta qui communiquent avec le locus niger dans le mésencéphale (lésion = chorée ou
Parkinson).

Ronéo 3 UE8 cours 10 8


Thalamus Corps calleux

Subthalamus
Habénula
Hypothalamus
Epiphyse
Fornix
Commissure blanche
Commissure blanche postérieure
antérieure Colliculi supérieurs et inférieurs

Chiasma optique
Aqueduc du
Hypophyse mésencéphale
Corps 4ème
mamillaires Mésencéphale Pont ventricule

Sur les schémas ci-contre on peut voir l'enroulement des vésicules


1 télencéphaliques (1) autour du diencéphale (2), les plexus choroïdes
sont donc situés chez l'embryon au toit du diencéphale et au
2 plancher du télencéphale.

Cela permet de comprendre la disposition finale des plexus


choroïdes. Leur localisation correspond à la fente de Bichât ou
fissure transverse du cerveau (dépression profonde située à la
partie postéro-médiane du thalamus en forme de fer à cheval). Cette
fente de Bichât ne se prolonge pas jusqu'en frontal d'où l'absence de
plexus choroïdes au lobe frontal. On peut théoriquement passer un
doigt dans cette fente de Bichât.

Ronéo 3 UE8 cours 10 9


Coupe de Charcot : coupe frontale passant par les corps mamillaires.

Gyrus cingulaire
Corps calleux
Septum pellucidum
Noyau claustrum F1
F2
Plexus choroïdes Corps du fornix
F3
Noyau caudé
Noyau lenticulaire

Insula (au
Noyau du
CI CE CE fond du
diencéphale =
sillon
thalamus
central)

Subthalamus Isthme du lobe


temporal

3ème ventricule Fente de


Corne temporale
Corps Bichât
mamillaires
Légende :
CI : capsule interne.
CE : entre le noyau lenticulaire et le claustrum : capsule externe.
CE : entre le claustrum et l'insula : capsule extrême.
Le septum pellucidum sépare les ventricules latéraux.

Zoom sur la corne temporale :

Terminaison du
Hippocampe = comme un fornix : fimbria
GPS, sert à s'orienter dans
NC
l'espace et à la mémoire
temporo-spatiale Lame de substance
blanche qui borde
l'hippocampe : alvéus
Sillon de T5
l'hippocampe T4 T3
Sillon collatéral
Toile choroïdienne

Légende :
NC = queue du noyau caudé.

Une lésion de la corne temporale entraîne démence + désorientation temporo-spatiale.

Ronéo 3 UE8 cours 10 10


Thalamus :

Noyau caudé, recouvert de Corps du fornix


toile choroïdienne

Sillon terminal Thalamus

Sillon choroïdien

Habénula, recouverte de
toile choroïdienne
Corps pinéal
(épiphyse)

III. Noyaux gris centraux (ex ganglions de la base)

Ils correspondent au striatum avec le noyau caudé et une partie du noyau lenticulaire.
Le noyau lenticulaire est divisé en 2 parties :
• Partie externe : putamen
• Partie interne : pallidum

+Annexe des noyaux gris centraux :


• Noyau subthalamique
• Globuspallidus interne et externe
• Locus niger : substance noire mésencéphalique

Ronéo 3 UE8 cours 10 11


Les noyaux gris centraux sont impliqués dans le mouvement via la boucle cortico-thalamo-corticale
organisée en deux circuits :

Ces schémas ne sont pas à apprendre néanmoins il faut connaître le trajet des circuits

→ Le circuit direct (facilitateur) qui initie le mouvement :


Trajet : passe par le cortex, le putamen (le noyau lenticulaire) et la substance noire (régulatrice via récepteurs
D1 activateurs)

→ Le circuit indirect (sous la dépendance du noyau subthalamique) qui inhibe le mouvement :


Trajet : passe par le cortex, le putamen (le noyau lenticulaire), la substance noire (régulatrice via récepteurs
D2 inhibiteurs) et le subthalamus.

Dès qu’il y a une anomalie des noyaux gris centraux, la personne a des mouvements anormaux. Les noyaux
gris centraux contrôlent donc les mouvements, l’oculomotricité (mouvements en saccades) et le
comportement (via le système limbique : hippocampe en relation avec le globuspallidus interne).

Ronéo 3 UE8 cours 10 12