Vous êtes sur la page 1sur 60

Première partie

59e année n° spécial

J OURNAL O FFICIEL
de la
République Démocratique du Congo
Cabinet du Président de la République
Kinshasa – 28 mars 2018

SOMMAIRE Néanmoins, l’essor du secteur minier, censé


rapporter à l’Etat des recettes substantielles pour son
développement économique et social, n’a pas su
PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
rencontrer ces attentes.
09 mars 2018 - Loi n°18/001 modifiant et
Cette situation insatisfaisante a conduit à
complétant la Loi n° 007/2002 du 11 juillet 2002
portant Code minier, col. 1. reconsidérer ce Code minier et son application. Cette
reconsidération a été justifiée par un certain nombre
Exposé des motifs, col. 1. des lacunes et faiblesses dans son chef.
Loi, col. 6.
_____________ Il s’agit notamment de :
1. la survivance du régime conventionnel et de
celui du droit commun, ainsi que la clause de
PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE stabilité des droits acquis sur une période des
dix ans, impactant régulièrement le rendement
Loi n°18/001 du 09 mars 2018 modifiant et de régime fiscal et douanier ;
complétant la Loi n° 007/2002 du 11 juillet 2002
2. l’insuffisance des dispositions relatives au gel
portant Code minier
des substances minérales dans les périmètres
Exposé des motifs couverts par les droits miniers et de carrières ;
3. la modicité de la quotité de la participation de
L’ordonnance-loi n° 81-013 du 02 avril 1981 portant l’Etat dans le capital social des sociétés
législation générale sur les Mines et Hydrocarbures, minières ;
telle que modifiée et complétée par l’ordonnance-loi
n°82-039 du 05 novembre 1982 a été abrogée et 4. le faible taux des droits fixes pour
remplacée par la loi n°007/2002 du 11 juillet 2002 l’enregistrement des hypothèques et des
portant Code minier. contrats de cession ;
La nouvelle législation se voulait plus compétitive, 5. l’extension, sans conditions préalables, des
avec des procédures d’octroi des droits miniers et/ou régimes privilégiés du Code aux sous-traitants et
des carrières objectives, rapides et transparentes, sociétés affiliées ainsi qu’aux titulaires des droits
ainsi qu’un régime fiscal, douanier et de change miniers en production depuis plusieurs années ;
incitatif pour l’investisseur. 6. l’éligibilité aux droits miniers et de carrières des
Son application de juillet 2002 au 31 décembre 2016 personnes physiques, peu susceptibles de
a été à la base de l’augmentation sensible du disposer des capacités financières et techniques
nombre des sociétés minières et des droits miniers et exigées des droits miniers et de carrières ;
des carrières ainsi que de l’accroissement de la 7. la question des profits excédentaires engendrés
production minière en République Démocratique du par des prix du marché en très forte hausse et
Congo. leur répartition ;
1 2
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

8. l’absence d’un contrat type, référence pour 7. l’exclusivité de l’activité de la sous-traitance


l’élaboration des contrats de partenariat dans le secteur de mines et carrières aux
engageant les sociétés publiques ; seules sociétés dont la majorité du capital est
9. l’absence d’un cahier des charges type détenue par des congolais ;
reprenant les obligations socio- 8. la précision des modalités de superposition
environnementales des opérateurs miniers vis-à- des périmètres des droits miniers et/ou des
vis des communautés locales ; carrières ;
10. le manque de transparence et le faible profit 9. la participation requise d’au moins 10 % des
retiré par l’Etat congolais de l’exploitation des personnes physiques de nationalité congolaise
substances minérales de son sol et de son sous- dans le capital social des sociétés minières ;
sol. 10. la restriction d’accès à l’exploitation artisanale
D’où la nécessité d’une révision. Celle-ci est motivée, aux seules personnes physiques majeures de
d’une part, par le souci d’accroître le niveau de nationalité congolaise, membres d’une
contrôle de la gestion du domaine minier de l’Etat, coopérative agréée ;
des titres miniers et des carrières, de repréciser les 11. le retrait des droits miniers et la récupération
éléments relatifs à la responsabilité sociale et du périmètre ;
environnementale des entreprises minières à l’égard
des communautés affectées par leurs projets, ainsi 12. la participation des congolais dans le capital
que d’équilibrer le régime fiscal, douanier et de des comptoirs d’achat et de vente des matières
change dans le cadre du partenariat entre l’Etat et précieuses et de traitement ;
les opérateurs miniers et, d’autre part, le besoin 13. l’introduction de la notion de mine distincte et
législatif de conformer le Code minier à l’évolution du l’obligation de création d’une société de droit
contexte politico-administratif, marquée par congolais pour son exploitation ;
l’avènement d’une nouvelle Constitution en 2006
mettant en jeu de nouveaux intervenants dans la 14. l’introduction du cahier de charges pour les
gestion du Code. sociétés minières en rapport avec leur
responsabilité sociale vis-à-vis des populations
Dans cette optique, elle apporte plusieurs locales ;
innovations, notamment :
15. l’introduction du certificat environnemental
1. l’inclusion du stockage, de la détention et du pour l’obtention d’un Permis d’exploitation ;
transport des substances minérales dans le
champ d’application du présent Code ; 16. le renforcement de la responsabilité industrielle
du titulaire ;
2. la restriction de l’éligibilité aux droits miniers à
la seule personne morale ; 17. la prise en compte des principes et critères de
l’initiative pour la transparence des industries
3. le relèvement de la quotité de la participation extractives ;
de l’Etat dans le capital social des sociétés
minières ; 18. la restriction du régime privilégié du Code ;

4. le paiement des droits proportionnels ; 19. l’élargissement de l’assiette et le relèvement


des taux de la redevance minière ;
5. le renforcement des conditions d’octroi, de
transformation, de renouvellement et de 20. la cessation du bénéfice des droits d’entrée au
cession des droits miniers et de carrières ; taux préférentiel pour les titulaires qui auront
accompli six ans et plus d’exploitation ;
6. la prise des mesures incitatives à l’endroit des
provinces en déficit d’infrastructures afin de 21. l’effectivité et le contrôle du rapatriement de 60
permettre leur essor économique ; % ou 100% de recette des ventes à
l‘exportation ;

3 4
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

22. l’intervention d’autres ministres sectoriels dans Loi


la sphère des compétences du Ministre des
mines du fait de la transversalité de L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté ;
l’exploitation minière ; Le Président de la République promulgue la Loi
23. la précision du cadre juridique pouvant dont la teneur suit :
exceptionnellement autoriser l’exportation des
minerais à l’état brut ; Article 1er
24. l’autorisation d’exportation, selon le cas des Les articles 1er, 2, 3, 4, 5, 6, 7 du Chapitre Ier et 16 du
substances minérales ; Chapitre II du Titre Ier de la loi n°007/2002 du
25. l’institution d’une collaboration entre l’Agence 11juillet 2002 portant Code minier sont modifiés
Congolaise de l’Environnement et la Direction comme suit :
de la protection de l’environnement sur les
questions ayant trait à l’instruction
« TITRE Ier : DES GENERALITES
environnementale et sociale ;
CHAPITRE Ier : DES DEFINITIONS DES TERMES,
26. le remplacement de l’avis environnemental par
DU CHAMP D’APPLICATION ET DES PRINCIPES
le certificat environnemental ;
FONDAMENTAUX
27. l’attribution exclusive au Premier ministre de la
Article 1er : Des définitions
compétence de classer ou de déclasser une
zone interdite à l’activité minière ou aux Aux termes du présent Code, on entend par :
travaux de carrières, de déclarer le classement 1. acheteur : tout employé agréé d’un comptoir
ou le déclassement d’une substance minérale d’achat, d’une entité de traitement d’or, de diamant et
en une substance réservée ; d’autres substances minérales d’exploitation
28. l’obligation de construction du bâtiment abritant artisanale, qui exerce ses activités conformément
le siège social dans le chef-lieu de la province aux dispositions du présent Code ;
de l’exploitation ; 1ter. ACE, Agence Congolaise de
29. l’application des règles d’amortissement l’Environnement : établissement public à caractère
linéaire des immobilisations ; technique et scientifique, créé par décret n° 14/030
du 18 novembre 2014 en vertu de la Loi portant
30. la fixation du montant du capital social à au
principes fondamentaux relatifs à la protection de
moins 40% des ressources nécessaires à la
l’environnement et exerçant, sur toute l’étendue du
réalisation de l’investissement ;
territoire national, les activités d’évaluation et
31. l’évaluation du gisement en cas de cession d’approbation de l’ensemble des études
d’actifs immobiliers et la prise en compte de sa environnementales et sociales ainsi que le suivi de
valeur dans le capital social de la société leur mise en œuvre et veillant à la prise en compte
commune; de la protection de l’environnement dans l’exécution
32. l’attribution de pas de porte à la société des projets miniers ;
commerciale appartenant à l’Etat ayant 2. activités minières : tous services, fournitures ou
effectué les travaux d’étude et de travaux de l’art des mines directement liés à la
documentation sur le gisement. recherche, à l’exploitation minières et au traitement
Telle est l’économie générale de la présente loi. et/ou transformation des substances minérales, y
compris les travaux de développement, de
construction et d’infrastructure ;

5 6
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

3. Administration des mines : ensemble des 9 ter. Certificat environnemental : document


directions, divisions et autres services publics des administratif délivré par l’Agence Congolaise de
mines et des carrières ; l’Environnement à l’issue de l’instruction
3bis. aire protégée : espace géographique environnementale et sociale attestant que l’exécution
clairement défini, reconnu, consacré et géré par tout du projet ainsi que l’exploitation de l’ouvrage se
moyen efficace, juridique ou autre, afin d’assurer à conforment aux principes de sauvegarde
long terme la conservation de la nature ainsi que les environnementale et sociale ;
services des écosystèmes et les valeurs culturelles 9 quater.certification : ensemble de mécanismes,
qui lui sont associées conformément à l’article 2.1 de procédures et procédés visant à établir la nature, les
la Loi n°14/003 du 11 février 2014 relative à la caractéristiques physiques et/ou chimiques, l’origine
conservation de la nature ; et la provenance légale et licite des substances
5. ayant-droit : toute personne physique de minérales, et ce, conformément aux normes
nationalité congolaise ayant la jouissance du sol en nationales, régionales et internationales en la
vertu du droit coutumier ou toute personne physique matière, prenant en compte à la fois le suivi et la
ou morale occupant le sol en vertu d’un titre foncier ; traçabilité des substances minérales tout au long de
la chaine d’approvisionnement ;
5bis. bonus de signature : rémunération non
remboursable exigée par l’offrant, l’Etat, et acceptée 9 quinquies. communauté locale : population
par le sollicitant au titre de droit d’accès, lors de la traditionnellement organisée sur la base de la
procédure d’appel d’offres, pour un gisement étudié, coutume et unie par les liens de la solidarité clanique
documenté ou travaillé appartenant à l’Etat, perçue ou parentale qui fonde sa cohésion interne. Elle est
par le Trésor public ; caractérisée, en outre, par son attachement au
territoire du projet minier ;
5quater. carré : unité cadastrale minimum
octroyable, de caractère indivisible, délimitée par les 10 bis. contribuable : titulaire d’un droit minier de
méridiens et les parallèles du système des recherches ou d’exploitation, d’une autorisation
coordonnées de la carte de retombes minières, ayant d’exploitation de carrières permanente ainsi que le
une superficie de 84,95 Ha ; sous-traitant préalablement agréé conformément à la
loi sur la sous-traitance ;
7. carte d’exploitant artisanal : titre en vertu duquel
l’exploitant artisanal se livre à l’exploitation artisanale 10 ter. coopérative minière : société coopérative
; régie par l’Acte Uniforme du 15 décembre 2010
relatif au droit des sociétés coopératives regroupant
8. carte de négociant : titre délivré conformément les exploitants artisanaux, agréée par le ministre, et
aux dispositions du présent Code, qui autorise la s’adonnant à l’exploitation artisanale de substances
personne au nom de laquelle il est établi de se livrer minérales ou de produits de carrières à l’intérieur
aux opérations d’achat des substances minérales d’une zone d’exploitation artisanale ;
provenant de l’exploitation artisanale auprès des
coopératives minières agréées et de les revendre 16. entité de traitement : toute entité économique
aux comptoirs agréés et aux entités de traitement ; constituée sous forme d’une entreprise individuelle,
de société commerciale ou de coopérative minière
9 bis. CEEC, Centre d’Expertise, d’Evaluation et qui, par des procédés minéralurgiques et/ou
de Certification : établissement public à caractère métallurgiques obtient, à partir des minerais, un
technique régi par la Loi sur les établissements produit minier marchand sous forme d’un concentré
publics et ayant pour objet l’expertise, l’évaluation et ou de métal affiné ou raffiné ;
la certification des substances minérales précieuses,
semi-précieuses et pierres de couleur, les métaux 17. entité de transformation : toute entité
précieux et semi-précieux, métaux rares ainsi que économique constituée sous forme d’une entreprise
des substances minérales produites par l’exploitation individuelle, de société commerciale ou de
artisanale ; coopérative minière qui, par des procédés

7 8
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

industriels, change la forme et la nature du concentré préalable au projet d’aménagement, d’ouvrage,


ou du métal affiné ou raffiné et en obtient les produits d’équipement, d’installation ou d’implantation d’une
finis ou semi-finis commercialisables ; exploitation minière ou de carrière permanente, ou
18. Etat : le Pouvoir central, la Province et l’Entité d’une entité de traitement, et permettant d’en
Territoriale Décentralisée ; apprécier les conséquences directes ou indirectes
sur l’environnement ;
18 bis. étude de faisabilité : un rapport détaillé
faisant état de la faisabilité de la mise en exploitation 19bis. exploitant artisanal : toute personne
d’un gisement découvert dans le périmètre minier physique majeure de nationalité congolaise
couvert par les droits de recherches et exposant le détentrice d’une carte d’exploitant artisanal en cours
programme envisagé pour cette mise en exploitation de validité membre d’une coopérative minière qui se
lequel devra comprendre notamment : livre aux travaux d’exploitation artisanale des
substances minérales à l’intérieur d’une zone
a. l’évaluation des réserves exploitables d’exploitation artisanale ;
conformément aux normes internationalement
admises ; 20. exploitation : toute activité par laquelle une
personne morale se livre, à partir d’un gisement
b. le choix de la méthode d’exploitation et sa identifié, et au moyen des travaux de surface et/ou
justification ; souterrains, à l’extraction des substances minérales
c. le choix du procédé de traitement et sa d’un gisement ou d’un gisement artificiel, et
justification sur base des résultats des tests de éventuellement à leur traitement afin de les utiliser
traitement ; ou de les commercialiser ;
d. le planning de construction des installations 21. exploitation artisanale : toute activité par
principales de production et infrastructures laquelle un exploitant artisanal, se livre, dans une
connexes ; zone d’exploitation artisanale à l’extraction et à la
concentration des substances minérales en utilisant
e. le compte d’exploitation prévisionnel assorti des des outils, des méthodes et des procédés non
détails sur les coûts opératoires ; industriels conformément aux dispositions du présent
f. le coût total d’investissement en ce compris, le Code ;
coût en capital devant être exposé pour acquérir 22. exploitation minière à petite échelle ou de
et installer toutes les machines, équipements petite mine : toute activité par laquelle une personne
nécessaires de production et infrastructures morale se livre à une exploitation de petite taille et
connexes ; permanente, exigeant un minimum d’installations
g. les spécifications des produits à élaborer et tous fixes, en utilisant des procédés semi-industriels ou
les produits intermédiaires.; industriels, après la mise en évidence d’un gisement;
h. le programme séquentiel des opérations 23. exploitation des rejets des mines : toute
d’exploitation au regard des objectifs de activité par laquelle un tiers, personne morale, extrait
production ; d’un gisement artificiel des substances afin de les
i. le plan de commercialisation des produits et frais traiter éventuellement et de les utiliser ou de les
correspondants ; commercialiser ;

j. le calendrier arrêté pour la mise en route de la 23 bis. extinction d’un droit minier ou de
production commerciale tenant compte de la carrières : fin de la validité d’un droit minier ou de
période d’essais. carrières du fait de la caducité, de l’annulation, du
retrait, de la renonciation et de l’expiration du droit,
19. EIES, Etude d’Impact Environnemental et conformément aux dispositions du présent Code ;
Social : processus systématique d’identification, de
prévision, d’évaluation et de réduction des effets 24. installation classée de la catégorie 1A : source
physiques, écologiques, esthétiques et sociaux fixe ou mobile, quel que soit son propriétaire ou son

9 10
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

affectation, susceptible d’entraîner des nuisances et gisement distinct nécessitant des méthodes
porter atteinte à l’environnement, notamment aux d’exploitation et des procédés de traitement séparés
ressources du sol, du sous-sol, en eau, à l’air et aux ainsi que des moyens de production nettement
ressources forestières soumise à autorisation. individualisés, ou du fait de leur éloignement ou de
28 bis. loi sur la protection de l’environnement : leurs conditions d’exploitation, nécessitant la création
loi n° 11/009 du 9 juillet 2011 portant principes d’installations minières distinctes ;
fondamentaux relatifs à la protection de 30bis. minerais radioactif : toute roche contenant
l'environnement ; un ou plusieurs minéraux radioactifs possédant un
28 ter. loi sur les établissements publics : loi n° ou plusieurs éléments chimiques ayant une valeur
08/009 du 07 juillet 2008 portant dispositions économique ;
générales applicables aux établissements publics ; 31bis. minéraux industriels : substances et
28 quater. matériaux de construction à usage minéraux, non métalliques pour la plupart, se
courant : toutes substances minérales non trouvant en concentrations variables dans divers
métalliques de faible valeur, classées en carrières et types de roches naturelles et qui sont utilisées
utilisées dans l’industrie du bâtiment comme comme matières premières de base ou
matériaux ordinaires non décoratifs, exploitées complémentaires dans les processus de fabrication
extensivement à petite échelle, tels qu’énumérés par de nombreux secteurs industriels. Ce sont
voie réglementaire ; essentiellement les argiles, la silice, le kaolin, le
quartz, le gypse, le talc, le mica, le feldspath et
28 quinquies. métaux de base : métaux qui l'andalousite ;
s’oxydent, se ternissent ou se corrodent de manière
relativement aisée quand ils sont exposés à l’air ou à 32. ministre : ministre du Gouvernement ayant les
l’humidité. Le cuivre, l’étain, l’aluminium, le nickel, le Mines et les Carrières dans ses attributions ;
zinc et le plomb en font partie. Du fait de leur 32bis. ministre des Finances : ministre du
abondance naturelle dans la croûte terrestre, les Gouvernement ayant les Finances dans ses
métaux de base ont des prix de loin plus bas que attributions ;
ceux des métaux précieux tels l’or, le rhodium, le 32ter. ministre de l’environnement : ministre du
platine, le palladium, l’argent ; Gouvernement ayant l’Environnement et le
28 sexies. métaux ferreux : outre le fer et la fonte, Développement durable dans ses attributions ;
les aciers dits au carbone et les aciers spéciaux ; 32quater. ministre provincial : ministre du
28septies. métaux non-ferreux : métaux de base Gouvernement provincial ayant les mines et les
auxquels peuvent être ajoutés certains métaux rares carrières dans ses attributions ;
et semi-précieux comme le titane, le cobalt, le 33. négociant : toute personne physique majeure de
vanadium et le molybdène. Ces métaux entrent dans nationalité congolaise, détentrice d’une carte de
la composition des alliages ne contenant que très négociant délivrée conformément aux dispositions du
peu ou pas de fer ; présent Code ;
29. mine : tout gisement exploitable à ciel ouvert ou 34. non-résident : une personne qui n’a ni domicile
en souterrain avec l’usine comprise de traitement ou ni résidence en République Démocratique du Congo;
de transformation des produits issus de cette
exploitation et se trouvant dans le périmètre minier, y 36. organisme spécialisé de recherches :
compris les installations et les matériels mobiliers et établissement public placé sous la tutelle du ministre,
immobiliers affectés à l’exploitation ; créé par décret du Premier ministre, en vue de
réaliser des activités d’investigation du sol ou du
29bis. mine distincte : mine distincte d’une autre sous-sol dans le but d’améliorer la connaissance
mine existante et de ce fait nouvelle, qui fait l’objet géologique du territoire national ou des provinces à
d’un nouveau droit minier d’exploitation ou d’un
contrat d’amodiation, dès lors qu’elle concerne un
11 12
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

des fins scientifiques ou d’amélioration et de minières ou de carrières, en vue de la découverte ou


promotion de l’information géologique ; de l’exploitation d’un gisement et la
36bis. pas de porte : taxe non remboursable perçue commercialisation des produits marchands ;
par l’Etat, en cas d’appel d’offres, au titre de 42quater. projet minier d’exploitation : projet mis
rémunération des efforts initialement consentis ou sur pied par le titulaire d’un droit minier d’exploitation
fournis par l’Etat ou une entreprise minière de son visant l’exploitation soit d’une ou plusieurs mines se
portefeuille pour découvrir un gisement considéré trouvant dans le même périmètre minier soit d’une
dès lors comme étudié, documenté et travaillé ou un mine distincte ;
gisement repris par l’Etat après extinction d’un droit 42quinquies. projet minier de recherches : tout
minier d’exploitation, conformément aux dispositions projet mis sur pied par le titulaire d’un ou de
du présent Code ; plusieurs droits miniers de recherches visant la
39bis. pierres précieuses : substances minérales recherche d’une ou plusieurs substances
précieuses constituées d’un ou de plusieurs minérales ;
éléments chimiques et possédant les propriétés 44bis. rayonnement ionisant : rayonnement
particulières qui leur donnent ainsi une valeur capable de produire des paires d’ions dans la
marchande élevée. Il s’agit notamment de : diamant, matière biologique ;
émeraude, rubis, saphir, chrysobéryl, topaze,
andésine, tanzanite, corindon, tourmaline et toute 45. règlement minier : ensemble des mesures
autre pierre de joaillerie de valeur comparable d’exécution des dispositions du présent Code, prises
généralement négociée en carats ; par Décret du Premier ministre délibéré en Conseil
des ministres ;
41. PGES, Plan de Gestion Environnementale et
Sociale : cahier des charges environnementales du 46. rejets des mines : les stériles ou le remblai
projet minier consistant en un programme de mise en provenant de l’exploitation minière ou tout résidu
œuvre et de suivi des mesures envisagées par solide ou liquide provenant du traitement
l’EIES pour supprimer, réduire et éventuellement minéralurgique ou métallurgique ;
compenser les conséquences dommageables du 46bis. requérant : toute personne qui sollicite
projet minier sur l’environnement ; l’obtention d’un titre minier ou de carrières ;
41bis. pleine concurrence : principe selon lequel 46ter. SAEMAPE, Service d’Assistance et
les prix pratiqués pour des transactions entre d’Encadrement de l’Exploitation Minière à Petite
sociétés affiliées ou toutes autres conditions échelle : service public à caractère technique doté
convenues qui s’appliquent auxdites transactions, d’une autonomie administrative et financière, lequel a
doivent être établis par référence aux prix pratiqués pour objet l’assistance et l’encadrement de
sur le marché par des entreprises indépendantes ; l’exploitation artisanale et à petite échelle des
42. produit marchand : toute substance minérale substances minérales ;
commercialisable, légalement extraite de manière 48. sous-traitant : toute personne morale de droit
artisanale, semi-industrielle ou industrielle, ou tout congolais à capitaux congolais fournissant du
produit élaboré dans des usines de concentration, matériel ou effectuant des travaux et/ou prestations
d’extraction métallurgique ou de traitement, et ce, des services nécessaires pour le compte du titulaire
conformément à la nomenclature édictée par dans le cadre de ses activités minières en vertu de
l’autorité compétente ; son titre minier et comprenant notamment la
42bis. produits radioactifs : tous produits issus du construction des infrastructures industrielles,
traitement et/ou de la transformation des substances administratives, socio-culturelles et autres
radioactives ; nécessaires au projet ainsi que toutes autres
prestations directement liées au projet minier ;
42ter. projet ou Projet minier : tout projet mis sur
pied par le titulaire, visant une ou plusieurs activités

13 14
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

48 bis. substance radioactive : toute substance ou genre, comprenant, notamment les revenus des
matière contenant des atomes radioactifs instables exploitations et des transactions minières, la
qui émettent du rayonnement ionisant lorsqu’ils se publication des statistiques de production et de
désintègrent ; vente, la publication des contrats et la divulgation
48ter. substance réservée : toute substance des propriétaires réels des actifs miniers ainsi que
minérale qui, pour des exigences liées à la nécessité les données sur l’allocation des ressources
d’assurer la sûreté nationale et/ou la sécurité des provenant du secteur minier. Elle s’étend également
populations, est déclarée comme telle conformément au respect des obligations de procédures
aux dispositions du présent Code, notamment la d’acquisition et d’aliénation des droits miniers ;
substance radioactive ; 55bis. valeur commerciale brute : valeur du produit
48quater. substance stratégique : toute substance marchand au moment de sa sortie des installations
minérale qui, suivant la conjoncture économique d’extraction ou de traitement pour expédition. Cette
internationale du moment, à l’appréciation du valeur est égale à la cotation moyenne du produit
Gouvernement, présente un intérêt particulier au marchand sur le marché international pendant le
regard du caractère critique et du contexte mois précédant cette sortie ou, à défaut, tout autre
géostratégique ; indice fiable du marché ;

49bis. superprofits ou profits excédentaires : 56. zone d’exploitation artisanale : aire


profits supplémentaires au-delà des taux de géographique délimitée en surface et en profondeur
rentabilité actuels et normaux, et dus à des par le ministre.
conditions particulièrement favorables du marché ; Article 2 : Du champ d’application
49ter. taxe : tout prélèvement autre que les impôts Les dispositions du présent Code s’appliquent, dans
et les droits de douane, perçu soit au profit du leur intégralité et dans leur ensemble, aux opérations
Gouvernement, de la province, de l’Entité territoriale de recherches, d’exploitation industrielle, semi-
décentralisée soit au profit d’autres services publics industrielle et artisanale ainsi que de traitement, de
personnalisés de tous niveaux ; stockage, de détention, de transport, de
53. titulaire : toute personne morale au nom de commercialisation et d’exportation des substances
laquelle un droit minier ou de carrières est accordé et minérales.
un titre minier ou un titre de carrières est établi, Les activités de transformation des substances
conformément aux dispositions du présent Code. minérales et des produits des carrières extraits ou
Toutefois, l’amodiataire est assimilé au titulaire ; traités, effectuées par une personne autre que le
53bis. traçabilité : mécanisme mis en place pour titulaire d’un droit minier ou de carrière d’exploitation,
assurer le suivi des étapes de la filière de production sont régies par la législation et la réglementation
minière et de flux financiers subséquents depuis le générale sur l’industrie.
site d’extraction des produits miniers jusqu’à leur Sont exclues du champ d’application du présent
exportation en passant par leur détention, transport, Code, la prospection, l’exploration et l’exploitation
commercialisation, traitement et/ou transformation ; des hydrocarbures liquides ou gazeux ainsi que les
54. traitement : procédé minéralurgique et/ou activités ou opérations concernant les eaux
métallurgique qui aboutit à l’obtention d’une thermales ou minérales qui sont régies par la loi
substance minérale commercialisable à partir des portant régime général des hydrocarbures ou par les
minerais extraits ; législations particulières ,selon le cas.

54bis. transparence : ensemble de règles , Article 3 al. 1er


mécanismes et pratiques rendant obligatoires les Les gîtes des substances minérales, y compris les
déclarations et les publications, de la part de l’Etat et gîtes artificiels, les eaux souterraines et les gîtes
des entreprises extractives, en particulier celles de géothermiques se trouvant sur la surface du sol ou
l’industrie minière, des revenus et paiements de tout renfermés dans le sous-sol ou dans les cours d’eaux
15 16
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

du territoire national sont la propriété exclusive, L’exploitant détenteur d’une carte d’exploitant
inaliénable et imprescriptible de l’Etat, fondée sur sa artisanal ne peut commercialiser les produits issus
souveraineté sur les ressources naturelles. de l’exploitation artisanale que par le truchement de
Article 4 al. 2 et 4 la coopérative minière à laquelle il a adhéré.

Sont classés en mines, les gîtes ou gisements des Article 6 al. 1, 2 , 3 , 4 et 5


substances minérales non classées en carrières, Si la sûreté nationale, la sécurité publique,
autres que les combustibles minéraux liquides ou l’incompatibilité de l’activité minière et des travaux de
gazeux. carrières avec d’autres usages existants ou planifiés
Nonobstant la classification ci-dessus, le Premier du sol ou du sous-sol, la protection de
ministre peut, par décret délibéré en Conseil des l’environnement ainsi que la préservation des sites
ministres, sur proposition du ministre, après avis de touristiques l’exigent, le Premier ministre peut, sur
l’organisme spécialisé de recherches, s’il y a proposition du ministre et des ministres ayant
opportunité, décider de classer, de déclasser ou de respectivement l’Aménagement du territoire,
reclasser une substance des mines en produit de l’Environnement et le Tourisme dans leurs
carrières et inversement. attributions ou du Gouverneur de province, après
avis du Cadastre minier et de l’organisme spécialisé
Article 5 : De l’autorisation des opérations de recherches, déclarer une zone interdite aux
minières et/ou de carrières activités minières et/ou aux travaux de carrières.
Toute personne morale est autorisée à se livrer à la La déclaration de classement d’une zone interdite est
recherche ou à l’exploitation non artisanale des faite sans limitation de durée par décret délibéré en
substances minérales sur toute l’étendue du territoire Conseil des ministres.
national, à condition qu’elle soit titulaire d’un droit
minier et/ou de carrières en cours de validité accordé Lorsque la conservation de la faune, de la flore, du
par l’autorité compétente conformément aux sol, des eaux, et en général d’un milieu sensible
dispositions du présent Code. présente un intérêt spécial nécessitant de les
soustraire à toute intervention susceptible d’en
Toute personne physique majeure de nationalité altérer l’aspect, la composition et l’évolution, le
congolaise, excepté la femme enceinte, qui désire se Premier ministre peut, par décret délibéré en Conseil
livrer à l’exploitation artisanale des substances des ministres, sur proposition conjointe du ministre et
minérales sur toute l’étendue du territoire national, ne des ministres ayant l’Environnement et la
peut le faire que dans le cadre d’une coopérative conservation de la nature ainsi que le Tourisme dans
minière agréée, conformément aux dispositions du leurs attributions, délimiter une portion du territoire
présent Code et dont l’adhésion est subordonnée à national en aire protégée, après avis du Cadastre
la détention d’une carte d’exploitant artisanal. minier et de l’organisme spécialisé de recherches.
Sont autorisés à commercialiser les substances Le décret portant délimitation des aires protégées
minérales : peut en déterminer la durée.
- les titulaires des droits miniers et/ou de carrières Il ne peut être octroyé de droits miniers ou de
d’exploitation ; carrières dans une aire protégée ni y être érigé une
- les entités de traitement ; zone d’exploitation artisanale.
- les comptoirs agréés ; Article 7 al. 1er et 2
- les coopératives minières agréées ; Si la sécurité publique l’exige, le Premier ministre
peut, par décret délibéré en Conseil des ministres,
- les négociants. sur proposition du ministre, après avis du Cadastre
Toutefois, ne peuvent exporter que les titulaires des minier et de l’Organisme spécialisé de recherches,
droits miniers et/ou de carrières d’exploitation, les déclarer une substance minérale substance
entités de traitement et les comptoirs agréés. réservée qu’il soumet à des règles spéciales.
17 18
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Le décret classant une substance minérale en Article 26 al. 1er


substance réservée précise les règles et les Sans préjudice des dispositions de l’article 27 ci-
dispositions auxquelles est soumise cette substance. dessous, seules les personnes physiques majeures
CHAPITRE II : DU ROLE DE L’ETAT ET DE LA de nationalité congolaise détentrices des cartes
REPARTITION DES COMPETENCES d’exploitant artisanal et affiliées aux coopératives
minières ou des produits de carrières agréées sont
Article 16 : De la restriction de compétence éligibles à l’exploitation artisanale.
Sans préjudice des dispositions de l’article 46 du Sans préjudice des dispositions de l’article 27 ci-
présent Code et des dispositions du Règlement dessous, seules les personnes physiques majeures
minier, en dehors des ministères en charge des de nationalité congolaise peuvent acquérir et détenir
Mines, de l’Environnement et des Finances, des les cartes de négociant.
gouvernements provinciaux, des services publics qui
en dépendent ou qui sont sous leur tutelle ainsi que Article 27
des organes de l’Etat expressément visés dans le Ne sont pas éligibles pour solliciter et obtenir les
Code ou dans le Règlement minier, aucun autre cartes d’exploitant artisanal, de négociant, l’agrément
service ou organisme public ou étatique n’est au titre de coopérative minière ou des produits de
compétent pour faire appliquer les dispositions du carrières ainsi que l’agrément au titre de comptoir
présent Code et agir directement dans le secteur d’achat et de vente des substances minérales
minier. d’exploitation artisanale :
Article 16 bis : De la formation a) les agents et fonctionnaires de l’Etat, les
Le Gouvernement définit et met en œuvre la politique magistrats, les membres des Forces Armées,
de l’emploi et de la formation des nationaux dans le les agents de la Police nationale et des Services
secteur des mines. de Sécurité, les employés des organismes
publics habilités à procéder aux opérations
Le Règlement minier fixe les modalités de minières.
l’application du présent article.
Toutefois, cette incompatibilité ne concerne pas leur
prise de participation dans le capital des sociétés
Article 2. minières ;
Les articles 23, 26, 27 du Chapitre Ier, 28, 30, 31 du b) toute personne frappée d’incapacité juridique
Chapitre II, 33, 34, 35, 37, 38, 40, 42, 43, 45, 46 et prévue à l’article 215 de la loi n°87-010 du 01
47 du Chapitre III au Titre II sont modifiés comme août 1987 portant Code de la Famille, telle que
suit : modifiée à ce jour ;
« TITRE II : DES DISPOSITIONS COMMUNES c) toute personne frappée d’interdiction,
CHAPITRE Ier : DE L’ELIGIBILITE notamment :
Article 23 litteras a et b de l’alinéa 1er a. la personne condamnée par un jugement
a. toute personne morale de droit congolais qui a coulé en force de chose jugée pour des
son siège social et administratif sur le territoire infractions à la législation minière et de
national et dont l’objet social porte carrières ou à celles se rapportant aux
exclusivement sur les activités minières ; activités économiques de ses droits miniers
et de carrières et de ses sociétés affiliées et
b. toute personne morale de droit étranger dont ce, pendant dix ans ;
l’objet social porte exclusivement sur les
activités minières et qui se conforme aux lois de b. la personne à laquelle la carte d’exploitation
la République ; artisanale ou de négociant a été retirée et
ce, pendant trois ans ;

19 20
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

c. la personne à laquelle l’agrément au titre Article 31 dernier alinéa


des comptoirs d’achat et de vente des La nature et la forme de la borne ainsi que les
substances minérales d’exploitation modalités de réalisation du bornage sont
artisanale a été retirée et ce, pendant cinq déterminées par le Règlement minier.
ans.
Chapitre III : DE LA PROCEDURE D’OCTROI DES
CHAPITRE II : DES PERIMETRES MINIERS ET DE DROITS MINIERS ET/OU DE CARRIERES ET DE
CARRIERES LA DELIVRANCE DES TITRES MINIERS ET DE
Article 28 al. 2 CARRIERES

Le périmètre est en forme de polygone composé de Article 33 al. 1er, 2, 3, 4 et 7


carrés entiers contigus, sous réserve des limites Le Gouvernement, par le truchement du ministre,
imposables par les frontières du territoire national et soumet à l’appel d’offres, ouvert ou restreint, les
celles se rapportant aux zones interdites et aires droits miniers et de carrières portant sur tout
protégées telles que précisées dans le Règlement gisement étudié, documenté ou éventuellement
minier. travaillé par l’Etat, à travers ses services.
Article 30 litteras b, c et d Dans ce cas, le ministre réserve, par arrêté, les
b. le périmètre d’un droit minier d’exploitation peut droits miniers sur le gisement à soumettre à l’appel
être superposé sur le périmètre d’un droit de d’offres. Avant de réserver des autorisations des
carrières de recherches ou d’exploitation carrières pour l’appel d’offres, le ministre consulte le
temporaire. Le droit sur la partie du périmètre de ministre provincial des mines et la communauté
l’Autorisation de recherches des produits de locale concernée dans le cadre d’une commission de
carrières sur laquelle le périmètre d’un droit consultation dont les modalités sont fixées par voie
minier d’exploitation est superposé, est éteint réglementaire.
moyennant une juste indemnisation ; La réservation des droits miniers et/ ou de carrières
c. le périmètre d’une autorisation de recherches des sur le gisement soumis à l’appel d’offres est
produits de carrières peut être superposé sur le confirmée par le Premier ministre dans les trente
périmètre d’un droit minier de recherches, jours de l’entrée en vigueur de l’arrêté y relatif du
moyennant le consentement du titulaire du ministre.
Permis de recherches. L’appel d’offres est conclu endéans neuf mois à
d. le périmètre d’une autorisation de carrières compter de la réservation du gisement à soumettre à
d’exploitation peut être superposé sur le l’appel d’offres.
périmètre d’un droit minier de recherches ou, L’appel d’offres se fait conformément à la procédure
avec le consentement du titulaire, sur une partie prévue par la législation congolaise en matière de
du périmètre d’un Permis d’exploitation. passation des marchés publics et à celle
e. le périmètre d’une zone d’exploitation artisanale généralement admise ou reconnue par la pratique
peut être superposé sur le périmètre d’un droit minière internationale.
minier ou de carrières avec l’autorisation Article 34 al. 1er
expresse et écrite du titulaire. Dans tous les cas,
le titulaire est tenu de déposer concomitamment Sans préjudice de l’octroi des droits miniers et/ou de
une demande de renonciation sur la partie du carrières suivant la procédure d’appel d’offres prévue
périmètre empiétée par la zone d’exploitation à l’article 33 du présent Code, et sauf si elles sont
artisanale. irrecevables, les demandes des droits miniers et/ou
de carrières pour un périmètre donné sont inscrites
dans l’ordre chronologique de leur dépôt.

21 22
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 35 al. 1er d) - l’existence de l’entièreté du périmètre demandé


Toute demande des droits miniers ou de carrières à l’intérieur du périmètre faisant l’objet du
est rédigée sur un formulaire à retirer auprès du Permis de recherches ou de l’Autorisation de
Cadastre minier pour le droit concerné et comprend recherches des produits de carrières, s’il s’agit
des renseignements ci-après : d’une demande des droits miniers ou celle
d’exploitation de carrière permanente ;
a. les statuts, l’inscription au Registre de - la production de la preuve d’immatriculation du
Commerce et de Crédit Mobilier, et la preuve de requérant au Registre du Commerce et de
publication au Journal officiel ; Crédit Mobilier s’il est légalement assujetti à
b. les renseignements sur l’identifiant fiscal ; cette obligation.
c. la qualité et le pouvoir de la personne habilitée à
engager la personne morale et l’identité de son Article 40 al. 1er, 3 et 4 nouveau
mandataire si la demande est introduite par ce Le Cadastre minier central ou provincial procède à
dernier ; l’instruction cadastrale dans un délai de vingt jours
d. l’adresse du siège social de la personne morale, ouvrables au maximum à compter du dépôt de la
ainsi que tous les changements ultérieurs ; demande.
e. le type de droit minier ou de carrières demandé ; Aux fins d’instruction, le Cadastre minier vérifie si :
f. l’indication des substances minérales pour a. le requérant est éligible pour le type de droit
lesquelles le droit minier et/ou de carrières est minier et/ou de carrières demandé;
sollicité ;
b. les limites du nombre de droit minier et/ou de
g. l’emplacement géographique du périmètre
carrières, de la forme et de la superficie du
sollicité ;
Périmètre demandé ont été respectées ;
h. le nombre de carrés constituant la superficie du
c. le périmètre demandé empiète sur un périmètre
périmètre requis ;
faisant l’objet d’un droit minier ou de carrière ou
i. l’identité des sociétés affiliées du requérant ;
d’une demande en instance d’instruction, sauf
j. la nature, le nombre et la superficie des empiétements autorisés à l’article 30 du présent
périmètres de droit minier ou de carrières déjà Code.
détenus par le requérant et ses sociétés
affiliées ; Lors de l’instruction cadastrale des demandes des
k. la preuve de la capacité financière du requérant. droits miniers et/ou de carrières, les règles suivantes
s’appliquent en cas d’empiètements autres que ceux
Article 37 al. 1er prévus à l’article 30 du présent Code :
Il est perçu, en contrepartie de la prestation, au titre
des frais de dépôt, un montant à l’occasion du dépôt a. lorsqu’une demande des droits miniers et/ou de
de chaque demande d’institution, de renouvellement, carrières de recherches porte sur un périmètre
d’extension, de mutation ou d’amodiation d’un droit dont plus de 25% empiètent sur un autre
minier ou de carrières. périmètre minier ou de carrières en cours de
validité ou est introduite pendant qu’une autre
Article 38 litteras a, b et d demande est en instruction, cette demande est
a) l’existence de tous les renseignements requis à rejetée.
l’article 35 du présent Code ; b. lorsqu’une demande des droits miniers et/ou de
b) la production de la preuve du paiement des frais carrières de recherches porte sur un périmètre
de dépôt ainsi que celle du numéro fiscal, dont 25% au maximum empiètent sur un autre
d’identification nationale et du Registre de périmètre minier ou de carrières en cours de
Commerce et de Crédit Mobilier pour les validité ou est introduite pendant qu’une demande
personnes morales ; est en instruction, la situation est corrigée de
façon à éliminer les empiètements.

23 24
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Dans tous le cas, les demandes suivantes ne Dans un délai maximum de cinq jours ouvrables à
peuvent être rejetées pour cause d’empiétement lors compter de la réception du certificat
de l’instruction cadastrale : environnemental, le Cadastre minier procède à :
a. la demande de droits miniers ou de carrières a. l’affichage du certificat environnemental de
d’exploitation du titulaire de droit minier ou de l’Agence Congolaise de l’Environnement dans la
carrières de recherches sur le même périmètre ; salle déterminée par le Règlement minier. Une
b. la demande de transformation des droits miniers copie du certificat environnemental est
ou de carrières de recherches ou d’exploitation communiquée au requérant ;
en plusieurs droits miniers ou de carrières de b. la transmission du dossier de demande, avec
recherches ou d’exploitation sur le même l’avis cadastral, l’avis technique et le certificat
périmètre ; environnemental, le cas échéant, à l’autorité
c. la demande du Permis d’exploitation des rejets
compétente pour décision.
du titulaire du droit minier couvrant le périmètre L’Agence Congolaise de l’Environnement, en
sur lequel sont entreposés les rejets. collaboration avec la Direction chargée de la
protection de l’environnement minier instruit
Article 42 : De l’instruction environnementale et également le PAR soumis par le titulaire des droits
sociale miniers et/ou des carrières de recherches et
Conformément aux dispositions des articles 16 et transmet, à la conclusion, son certificat
185 du présent Code et des dispositions concernant environnemental au Cadastre minier dans le délai
chaque type des droits miniers et/ou de carrières, prescrit dans le Règlement minier.
l’Agence Congolaise de l’Environnement, le Fonds Toute personne qui, pour les besoins d’une activité
national de promotion et de service social, en minière, est contrainte de déboiser une portion de
collaboration avec la Direction chargée de la forêt, est tenue au préalable d’obtenir à cet effet un
protection de l’environnement minier et, le cas permis de déboisement auprès de l’administration
échéant, tout autre organisme de l’Etat concerné, compétente.
instruisent l’EIES et le PGES relatifs à la demande
de droit minier d’exploitation ou de l’autorisation Article 43 al. 1 et 4
d’exploitation de carrière permanente, le PAR relatif A la réception du dossier de demande avec avis
à une demande d’autorisation d’exploitation de cadastral et, le cas échéant, technique,
carrière temporaire, le dossier de la demande de environnemental et social favorables, l’autorité
transfert du droit minier ou de l’autorisation compétente prend et transmet sa décision d’octroi au
d’exploitation de carrières permanente, ainsi que le Cadastre minier dans le délai de décision prescrit
plan pour la contribution du projet au développement pour chaque type de demande de droit minier ou de
des communautés environnantes. carrières.
Le requérant demande au Cadastre minier, dans les
Une synthèse de l’EIES, du PGES ou du PAR, le cas
soixante jours de l’expiration du délai imparti à
échéant, est publiée au site web du ministère en
l’autorité compétente, de procéder à l’inscription de
charge des Mines dans les quinze jours après
son droit et à la délivrance du titre y afférent. Passé
réception. Le demandeur du droit minier et/ou de
ce délai, le droit est d’office renoncé.
carrières concerné est tenu de publier cette synthèse
sur son propre site web, au cas où il en a un. Le Règlement minier détermine les modalités de
L’Agence Congolaise de l’Environnement transmet, à cette renonciation d’office.
la conclusion de l’instruction environnementale Article 45 al. 1er
réalisée, son certificat environnemental, le cas Le délai d’octroi ou de refus d’octroi de droit minier
échéant, au Cadastre minier dans le délai prescrit ou de carrières imparti à l’autorité compétente par les
pour chaque type des droits miniers et/ou de dispositions du présent Code commence à courir au
carrières. Une copie du certificat environnemental est jour de la réception du dossier transmis par le
communiquée au requérant.

25 26
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Cadastre minier avec les avis cadastral et, le cas « TITRE III : DES DROITS MINIERS
échéant, technique, environnemental et social requis.
CHAPITRE Ier : DE LA RECHERCHE MINIERE
La transmission du dossier à l’autorité compétente
par le Cadastre minier se fait par courrier avec Article 50 : De la portée du Permis de recherches
accusé de réception. Le Permis de recherches porte sur les substances
Article 46 al. 2 et 3 minérales classées en mines pour lesquelles il a été
Dans les quarante-huit heures de la réception de la accordé et sur les substances associées, si son
requête, le Président du Tribunal de Grande Instance titulaire en demande l’extension à ces dernières.
territorialement compétent fixe l’affaire à la première Article 52 : De la durée du Permis de recherches
audience utile de sa juridiction. Le Tribunal notifie, La durée du Permis de recherches est de cinq ans
par voie d’huissier, le jour et l’heure de l’audience au renouvelable une fois pour la même durée pour
requérant, au Cadastre minier et à l’Officier du toutes les substances minérales.
Ministère public.
Conformément aux dispositions de l’article 68 alinéa Article 56 : Des conditions d’octroi du Permis de
2 et en dérogation de celles de l’article 69 alinéa 1er recherches
de la loi organique n°013/011-B du 11 avril 2013 Pour obtenir un Permis de recherches, le requérant :
portant organisation, fonctionnement et compétence - apporte la preuve de la capacité financière et de
des juridictions de l’ordre judiciaire, le Ministère la compétence technique nécessaires pour
public émet son avis verbalement sur les bancs mener à bien les recherches afférentes au
lequel est acté au plumitif de l’audience. Permis sollicité ;
Article 47 - remplit les exigences formulées aux articles 23
En cas de décision d’octroi ou en cas de décision bis et 38 du présent Code.
d’inscription par voie judiciaire prévue à l’article 46
du présent Code, le Cadastre minier délivre au Article 58
requérant les titres miniers et/ou de carrières Conformément à l’article 56 du présent Code, la
constatant les droits miniers ou des carrières capacité financière minimum est fonction du budget
octroyés, moyennant paiement des droits prévu pour l’exécution du programme de recherches.
superficiaires annuels par carrés y afférents.
Dans tous les cas, la capacité financière minimum ne
Aux fins de la délivrance du titre, le Cadastre minier
peut être inférieure à cinquante fois le montant total
s’assure de l’authenticité des preuves de paiement
des droits superficiaires annuels payables pour la
des droits superficiaires annuels par carré et inscrit le
dernière année de la première période de la validité
titre minier ou de carrières dans le registre
du Permis de Recherches sollicité.
correspondant.
Sans préjudice des dispositions de l’article 198 du Les fonds représentant cette capacité sont versés
présent Code, les droits superficiaires annuels par dans un compte ouvert auprès d’une banque
carré sont payés, pour la première année, au plus congolaise agréée et sont bloqués pendant toute la
tard trente jours ouvrables à compter de la période de l’examen du dossier.
notification de l’octroi du droit sollicité et des notes de Article 60 al. 2
débit afférentes aux droits superficiaires annuels par
La déclaration de renonciation partielle ou totale
carré. Passé ce délai, le droit accordé devient
adressée au ministre, déposée au Cadastre minier,
d’office caduc. »
précise les coordonnées du tout ou de la partie du
Article 3. périmètre renoncée et celle retenue. Elle prend effet
Les articles 50, 52, 56, 58, 60, 61, 62 du Chapitre Ier, au jour du donner acte du ministre ou dans tous les
64, 67, 69, 71, 75, 76, 77, 80 et 85 du Chapitre II, 88, cas, dans les trois mois à dater du dépôt de la
91, 95 du Chapitre III, 97, 99, 101, 104 et 107 du déclaration.
Chapitre IV du Titre III sont modifiés comme suit :
27 28
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 61 al. 3 et 4 a. les mentions prévues aux litteras b et c de


A l’expiration du Permis de recherches, le Cadastre l’article 35 du présent Code ;
minier notifie immédiatement au titulaire l’expiration b. le nombre de carrés à renouveler et leur
de son droit avec copie à l’Organisme spécialisé de localisation ;
recherches et à la Direction de géologie. c. l’identité des sociétés ;
Toutefois, le titulaire n’est pas déchargé de ses d. la nature, le nombre et la superficie des
responsabilités en matière de réhabilitation périmètres des Permis de recherches détenus
environnementale après l’expiration de son droit. par le titulaire et ses sociétés affiliées.
Article 62 : Des conditions du renouvellement du A l’occasion du renouvellement, le titulaire du Permis
Permis de recherches de recherches renonce d’office à au moins 50% du
Le Permis de recherches est renouvelable à périmètre couvert par son permis et doit élaborer et
condition que le titulaire : obtenir l’approbation du Plan d’atténuation et de
réhabilitation révisé pour l’activité proposée, avant de
a. n’ait pas failli à ses obligations de maintien de la
poursuivre les travaux de recherches minières.
validité du permis prévues aux articles 196 à
199 du présent Code, en présentant : Le Règlement minier détermine les modalités du
dépôt, de la recevabilité ou de l’irrecevabilité, de
- la preuve de la certification de
l’instruction, de la décision du renouvellement du
commencement des travaux dûment délivrée
Permis de recherches ainsi que son inscription et
par le Cadastre minier ;
affichage.
- la preuve de paiement des droits
superficiaires annuels par carré et de l’impôt CHAPITRE II : DE L’EXPLOITATION MINIERE
sur la superficie des concessions minières et
d’hydrocarbures. Article 64 : De la portée du Permis d’exploitation
b. dépose un rapport des travaux de recherches Le Permis d’exploitation autorise son titulaire
réalisés pendant la période antérieure de validité d’exploiter, à l’intérieur du périmètre qu’il couvre, les
de son titre et les résultats obtenus ; substances minérales pour lesquelles il est
c. dépose un calendrier d’exécution des travaux de spécifiquement établi. Ces substances minérales
recherche ; sont celles que le titulaire a identifiées et dont il a
d. prouve l’ouverture effective d’un Centre de démontré l’existence d’un gisement économiquement
recherches dûment constaté par les autorités exploitable.
locales et la Division provinciale des mines ; Sans préjudice de l’article 33 du présent Code, la
e. n’ait pas failli à ses obligations fiscales, superficie du périmètre faisant l’objet du Permis
parafiscales et douanières ; d’exploitation est celle du Permis de recherches dont
f. détermine les phases restantes à réaliser pour il découle ou celle de la partie du périmètre d’un ou
arriver à l’étape finale de certification des plusieurs Permis de recherches transformée en
réserves et l’élaboration des études de Permis d’exploitation ou encore celle du périmètre du
faisabilité; Permis d’exploitation en cas de la transformation
g. présente le budget complémentaire en rapport d’un Permis d’exploitation en plusieurs autres Permis
avec le programme des travaux de recherches d’exploitation.
correspondant aux phases restantes reprises ci- Le Permis d’exploitation peut s’étendre aux
dessus. substances associées ou non-associées
La demande de renouvellement du Permis de conformément aux dispositions de l’article 77 du
recherches est adressée par le requérant au présent Code.
Cadastre minier au moins trois mois et pas plus de Le Règlement minier détermine les conditions de
six mois avant la date de l’expiration du Permis, et ladite transformation.
doit contenir les renseignements ci-après :

29 30
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 67 : De la durée du Permis d’exploitation - la preuve de la certification de commencement


La durée de validité du Permis d’exploitation ne peut des travaux dûment délivrée par le Cadastre
excéder vingt-cinq ans. minier ;

Il est renouvelable sur demande de son titulaire pour - la preuve de paiement des droits superficiaires
des périodes n’excédant pas quinze ans chacune. annuels par carré et de l’impôt sur la
superficie des concessions minières ;
Article 69 littera f
h. donner la preuve de la capacité de traiter et de
Il est joint à la demande les documents ci-après : transformer les substances minérales en République
f. le rapport sur les consultations avec les Démocratique du Congo et déposer un acte
communautés locales et leurs représentants en d’engagement de traiter et de transformer ces
application notamment des dispositions de la loi substances sur le territoire congolais.
portant principes fondamentaux relatifs à la Article 75 : Du délai de l’instruction
protection de l’environnement ; environnementale et sociale de la
Article 71 litteras b, c, d, e, f, g et h demande du Permis d’exploitation
b. démontrer l’existence des ressources financières L’instruction environnementale et sociale de l’EIES et
nécessaires pour mener à bien son projet selon du PGES afférente à une demande de Permis
un plan de financement des travaux de d’exploitation déclarée recevable est réalisée dans
développement, de construction et d’exploitation les six mois à compter de la date de transmission du
de la mine ainsi que le plan de réhabilitation du dossier de demande par le Cadastre minier à
site à sa fermeture. Ce plan précise chaque type l’Agence Congolaise de l’Environnement et le Fonds
de financement, les sources de financement national de promotion et de service social, en
visées et les justifications de leur disponibilité collaboration avec la Direction chargée de la
probable. Dans tous les cas, le capital social protection de l’environnement minier, conformément
apporté par le requérant ne peut être inférieur à à la réglementation en matière de protection de
40% desdites ressources ; l’environnement.
c. obtenir au préalable l’approbation de l’EIES et du Article 76 : De la décision du ministre
PGES du projet ; Si les avis cadastral, technique, environnemental et
d. céder à l’Etat 10% des parts ou actions social à la suite de l’instruction de la demande du
constitutives du capital social de la société Permis d’exploitation sont favorables, le ministre
requérante. Ces parts sont libres de toutes prend sa décision d’octroi dans un délai de trente
charges et non diluables ; jours ouvrables à compter de la date de la réception
du dossier de demande lui transmis par le Cadastre
e. créer, à chaque transformation, dans le cadre minier.
d’une mine distincte ou d’un projet minier
d’exploitation distinct, une société affiliée dans Si l’avis cadastral sur une demande de Permis
laquelle la société requérante détient au moins d’exploitation est défavorable, le ministre prend sa
51% des parts ou actions sociales; décision de rejet de la demande dans le délai de
trente jours ouvrables à compter de la date de
f. déposer un acte d’engagement de se conformer réception du dossier de demande lui transmis par le
au cahier des charges définissant la Cadastre minier.
responsabilité sociétale vis-à-vis des
communautés locales affectées par les activités Si l’avis technique sur une demande de Permis
du projet ; d’exploitation est défavorable mais l’avis cadastral
favorable, le ministre prend sa décision de rejet dans
g. avoir respecté les obligations de maintien de la un délai de trente jours ouvrables à compter de la
validité du permis prévues aux articles 196, 197, date de réception du dossier de demande lui
198 et 199 du présent Code, en présentant : transmis par le Cadastre minier.
31 32
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Si les avis cadastral et technique à la suite de Article 80 : Des conditions du renouvellement du


l’instruction de la demande du Permis d’exploitation Permis d’exploitation
sont favorables mais le certificat environnemental est Le Permis d’exploitation est renouvelable à condition
défavorable, le ministre prend sa décision de refus que le titulaire :
dans un délai de trente jours ouvrables à compter de
la date de la réception du dossier de demande lui a. n’ait pas failli à ses obligations de maintien de la
transmis par le Cadastre minier. validité du permis prévues aux articles 196 à
199 du présent Code.
Si les avis cadastral et technique à la suite de
l’instruction de la demande du Permis d’exploitation b. présente une nouvelle étude de faisabilité qui
sont favorables mais le certificat environnemental démontre l’existence de réserves exploitables ;
n’est pas encore émis, le ministre prend une décision c. démontre l’existence des ressources financières
d’approbation préliminaire et conditionnelle dans un nécessaires pour continuer à mener à bien son
délai de vingt jours ouvrables à compter de la date projet selon le plan de financement et de travaux
de la réception du dossier de demande lui transmis d’exploitation de la mine ainsi que le plan de
par le Cadastre minier et diffère sa décision finale réhabilitation du site à sa fermeture. Ce plan
d’octroi ou de rejet du Permis d’exploitation jusqu’à la précise chaque type de financement visé et les
réception du certificat environnemental. justifications de leur disponibilité probable ;
La décision d’approbation préliminaire et d. obtienne l’approbation de la mise à jour de
conditionnelle du ministre a pour effet d’entériner de l’EIES et du PGES ;
façon définitive les avis cadastral et technique. Elle
conditionne sa décision finale d’octroi à la réception e. souscrive un engagement de continuer
d’un certificat environnemental favorable. activement son exploitation ;

Le ministre prend et transmet la décision d’octroi ou f. démontre l’entrée en phase de rentabilité du


de rejet motivé du Permis d’exploitation au Cadastre projet ;
minier pour exécution dans un délai de trente jours à g. démontre la mise en valeur régulière et
compter de la date de réception du certificat ininterrompue du gisement ;
environnemental lui transmis par le Cadastre minier. h. cède à l’Etat à chaque renouvellement 5% des
Article 77 : De l’extension aux substances parts ou actions du capital social de la société
minérales associées en sus de celles cédées précédemment ;
Avant de procéder aux activités de recherches ou i. n’ait pas failli à ses obligations fiscales,
d’exploitation visant des substances minérales autres parafiscales et douanières ;
que celles pour lesquelles son Permis d’exploitation j. dépose un acte d’engagement de se conformer
a été établi, le titulaire est tenu d’obtenir l’extension au cahier des charges définissant la
de son permis à ces autres substances associées. responsabilité sociétale vis-à-vis des
Dans le cas où le titulaire du Permis d’exploitation ne communautés locales affectées par les activités
sollicite pas une telle extension, la Direction des du projet.
mines le met en demeure de la solliciter dans un La demande de renouvellement du Permis
délai de soixante jours. d’exploitation est adressée par le titulaire du Permis
A l’expiration de ce délai, les dispositions de l’article d’exploitation au Cadastre minier au moins un an et
299 du présent Code s’appliquent au titulaire s’il pas plus que cinq ans avant la date d’expiration du
continue à exploiter ces substances. Permis d’exploitation. Cette demande comprend les
Toute substance minérale associée découverte et renseignements ci-après :
renoncée par le titulaire du Permis d’exploitation a. les mentions prévues aux litteras a, b et c de
dans le cadre de l’extension, devient d’office l’article 35 du présent Code ;
propriété de l’Etat.
33 34
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

b. l’identité des sociétés affiliées ; CHAPITRE IV : DE L’EXPLOITATION MINIERE A


c. la nature, le nombre et la superficie du périmètre PETITE ECHELLE
détenu par le titulaire et ses sociétés affiliées. Article 97 : De l’accès à l’exploitation minière à
Le Règlement minier fixe les modalités de petite échelle
l’établissement, du dépôt, de la recevabilité ou de Sans préjudice des dispositions de l’article 23 littera
l’irrecevabilité, de l’instruction cadastrale, technique, a du présent Code, les personnes morales qui se
environnementale et sociale de la demande de proposent d’exploiter à petite échelle une mine
renouvellement du Permis d’exploitation ainsi que de peuvent solliciter et obtenir un Permis d’exploitation
la décision de renouvellement, de son inscription, de petite mine.
notification et affichage.
Article 99 : De la portée du Permis d’exploitation
Article 85 : De la commercialisation des produits de petite mine
d’exploitation minière
Les dispositions de l’article 64 du présent Code
La commercialisation des produits miniers qui s’appliquent au Permis d’exploitation de petite mine.
proviennent des Périmètres d’exploitation est libre.
Le titulaire d’un Permis d’exploitation peut vendre Article 101 : De la durée du Permis d’exploitation
ses produits aux clients de son choix à des prix de petite mine
librement négociés. La durée de validité du Permis d’exploitation de
petite mine est de cinq ans renouvelable une fois
CHAPITRE III : DE L’EXPLOITATION DES REJETS pour la même durée.
DES MINES
Toutefois, à la demande du titulaire et après avis
Article 88 : De la portée du Permis d’exploitation favorable de la Direction des mines, le ministre peut
des rejets proroger la durée d’un Permis d’exploitation de petite
Le Permis d’exploitation des rejets porte sur les mine au-delà de dix ans, suivant le cas et pour les
substances minérales pour lesquelles il est substances dont l’exploitation dépasse dix ans.
spécifiquement établi. Le Permis d’exploitation des Article 104 al. 1er
rejets peut s’étendre à d’autres substances En sus des conditions prévues aux litteras b à g de
minérales conformément aux dispositions de l’article l’article 71 du présent Code, nul ne peut obtenir un
77 du présent Code. Permis d’exploitation de petite mine s’il ne démontre
Article 91 al. 2 pas l’existence d’un gisement dont les facteurs
Sans préjudice des dispositions de l’alinéa techniques ne permettent pas une exploitation
précédent, le requérant cessionnaire partiel d’un industrielle rentable en présentant une étude de
Permis d’exploitation présente l’acte de cession faisabilité accompagnée d’un plan d’encadrement
partielle au Cadastre minier pour enregistrement technique de développement, de construction et
auquel est jointe sa demande de Permis d’exploitation de la mine.
d’exploitation des rejets. Article 107 : Des conditions du renouvellement
Article 95 : Du renouvellement du Permis du Permis d’exploitation de petite
d’exploitation des rejets mine.

Les dispositions de l’article 80 du présent Code La demande de renouvellement du Permis


s’appliquent au dépôt, à l’instruction de la demande d’exploitation de petite mine adressée au ministre est
ainsi qu’à l’octroi ou au refus du renouvellement du déposée au Cadastre minier au plus tôt un an et au
Permis d’exploitation des rejets. plus tard six mois avant la date d’expiration dudit
Permis. Cette demande comprend les
renseignements énumérés à l’article 80 alinéa 2 in
fine du présent Code.

35 36
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Le Permis d’exploitation de petite mine est « TITRE IV : DE L’EXPLOITATION ARTISANALE


renouvelable à condition que le titulaire : DES MINES ET CARRIERES
a. n’ait pas failli à ses obligations de maintien de la CHAPITRE Ier : DE L’EXPLOITATION
validité du permis prévues aux articles 196 à ARTISANALE PROPREMENT DITE
199 du présent Code ; Article 109 : De l’institution d’une zone
b. présente une nouvelle étude de faisabilité qui d’exploitation artisanale
démontre l’existence de réserves exploitables ; Lorsque les facteurs techniques et économiques qui
c. démontre l’entrée en phase de rentabilité du caractérisent certains gîtes des substances
projet; minérales classées en mines ou carrières ne
d. démontre la mise en valeur régulière et permettent pas d’en assurer une exploitation
ininterrompue du gisement ; industrielle ou semi-industrielle, mais permettent une
exploitation artisanale, de tels gîtes sont érigés, dans
e. démontre l’existence des ressources financières les limites d’une aire géographique couvrant
nécessaires pour continuer à mener à bien son maximum deux carrés, en zone d’exploitation
projet selon le plan de financement des travaux artisanale.
d’exploitation de la mine ainsi que le plan de
réhabilitation du site à sa fermeture. Ce plan L’institution d’une zone d’exploitation artisanale est
précise chaque type de financement visé et les faite par voie d’arrêté du ministre après avis de
justifications de leur disponibilité probable ; l’Organisme spécialisé de recherches, du
Gouverneur de province, du Chef de Division
f. obtienne l’approbation de la mise à jour de provinciale des mines, de l’autorité de l’entité
l’EIES et du PGES ; territoriale décentralisée et du Cadastre minier.
g. souscrive un engagement de continuer Un périmètre minier ou de carrières faisant l’objet
activement son exploitation ; d’un titre minier ou de carrières en cours de validité
h. n’ait pas failli à ses obligations fiscales, ne peut être transformé en zone d’exploitation
parafiscales et douanières. artisanale. Un tel périmètre est expressément exclu
des zones d’exploitation artisanale instituées
Le Règlement minier fixe les modalités de conformément aux dispositions de ce chapitre.
l’établissement, du dépôt, de la recevabilité ou de
l’irrecevabilité, de l’instruction cadastrale, technique L’institution d’une zone d’exploitation artisanale est
et environnementale de la demande de notifiée par le Secrétaire général aux mines au
renouvellement du Permis d’exploitation de petite SAEMAPE pour l’encadrement et l’assistance des
mine ainsi que de la décision de renouvellement, de exploitants artisanaux affiliés à une coopérative
son inscription, de sa notification et de son minière agréée et au Cadastre minier qui la porte sur
affichage. » la carte de retombes minières. Tant qu’une zone
d’exploitation artisanale existe, aucun titre minier ou
de carrières ne peut y être octroyé.
Article 4.
Sur la base des données pertinentes sur la
Les intitulés du Titre IV, des chapitres Ier et II du minéralisation et la gîtologie d’une zone d’intérêt
même Titre II ainsi que les articles 109, 110, 111, identifiée par l’organisme spécialisé de recherches,
112, 113, 114, 115, 117, 119, 120, 122, 123, 124, le SAEMAPE peut requérir l’institution d’une zone
126, 127 et 128 sont modifiés comme suit : d’exploitation artisanale.
Toutefois, l’organisme spécialisé de recherches peut
à tout moment procéder aux travaux de prospection
et de recherches dans les zones d’exploitation
artisanale.

37 38
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 110 : De la fermeture d’une zone Article 111 : De l’accès à la zone d’exploitation
d’exploitation artisanale artisanale
Lorsque les facteurs qui ont justifié l’institution d’une Dans la zone d’exploitation artisanale, seuls les
zone d’exploitation artisanale ont cessé d’exister ou membres des coopératives minières ou des produits
qu’un nouveau gisement ne relevant pas de de carrières agréées sont autorisés à y accéder pour
l’exploitation artisanale vient à être découvert, le exploiter toute substance minérale classée en mines
ministre, sur avis de l’organisme spécialisé de ou produits de carrières.
recherches, du SAEMAPE et du Gouverneur de la Les modalités de cette autorisation sont définies
province concernée, procède à la fermeture de la dans le Règlement minier.
zone d’exploitation artisanale.
Article 112 al. 1er
La fermeture d’une zone d’exploitation artisanale est
notifiée par le Secrétaire général aux mines à la La coopérative minière ou des produits de carrières
Division provinciale des mines du ressort, au et l’exploitant artisanal des mines, chacun en ce qui
Cadastre minier et au SAEMAPE. Ce dernier en le concerne, respectent les normes en matière de
informe les coopératives minières ou des produits de sécurité, d’hygiène, d’utilisation de l’eau et de
carrières agréées, selon le cas, et se charge protection de l’environnement qui s’appliquent à son
éventuellement de la relocalisation dans une autre exploitation conformément à la réglementation en
zone d’exploitation artisanale légalement instituée. vigueur.
Dans ce cas, les coopératives minières ou des Article 113 : De la transformation des produits de
produits de carrières agréées sont tenues de libérer l’exploitation artisanale.
la zone d’exploitation artisanale dans les soixante
jours à compter de la notification de la décision de L’agrément au titre de coopérative minière ou des
fermeture. produits de carrières n’autorise pas son détenteur de
transformer les produits de l’exploitation artisanale.
La coopérative minière ou de produits de carrières
agréée travaillant dans la zone d’exploitation Toutefois, la transformation des produits par la
artisanale concernée dispose d’un droit de coopérative minière ou des produits de carrières
préemption pour solliciter un Permis en vue d’une agréée peut se faire moyennant une autorisation
exploitation à petite échelle conformément aux préalable accordée par le ministre.
dispositions du présent Code. Article 114 : Du retrait de la carte d’exploitant
Cette coopérative minière ou de produits de carrières artisanal des mines ou des produits
agréée dispose d’un délai de cent quatre-vingts de carrières
jours, à compter de la notification de fermeture par le La carte d’exploitant artisanal des mines ou des
Secrétaire général aux mines, pour faire connaître si produits de carrières peut être retirée par le ministre
elle entend faire jouer son droit de préemption provincial des mines qui l’a émise, après une mise
conformément aux dispositions du présent Code. en demeure de trente jours sans remédier à la
La coopérative minière ou de produits de carrières situation par la personne qui détient la carte, pour
agréée se conforme, dans le délai de préemption lui tout manquement aux obligations prévues à l’article
imparti, aux conditions fixées à l’article 69 du présent 112 du présent Code.
Code pour l’obtention d’un Permis d’exploitation ou Le cas échéant, la personne à laquelle la carte a été
d’exploitation de petite mine. retirée n’est pas éligible pour obtenir une nouvelle
L’établissement, le dépôt, la recevabilité et carte d’exploitant artisanal des mines ou des produits
l’instruction de la demande du Permis d’exploitation de carrières pendant trois ans.
de petite mine sont régis par les dispositions de Le retrait de la carte d’exploitant artisanal des mines
l’article 103 du présent Code. ou des produits de carrières donne droit aux recours

39 40
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

prévus dans les dispositions des articles 315 et 316 Article 120 al. 4
du présent Code. Une redevance dont le montant est déterminé par
voie réglementaire est perçue au profit du Trésor
CHAPITRE II : DE LA DETENTION, DU public lors de l’agrément et à chaque
TRANSPORT ET DE LA COMMERCIALISATION renouvellement.
DES PRODUITS D’EXPLOITATION ARTISANALE
Le requérant à l’agrément au titre de comptoir est
Article 115 : De la détention et du transport des tenu de constituer une caution conformément aux
produits de l’exploitation artisanale modalités de versement fixées par voie
Sans préjudice des dispositions de l’alinéa 2 ci- réglementaire.
dessous, à l’intérieur de l’ensemble du territoire Article 122
national, mais en dehors des Périmètres faisant
l’objet des titres miniers exclusifs, nul ne peut détenir L’acheteur d’un comptoir agréé exerce ses activités
ou transporter les produits de l’exploitation artisanale conformément à la réglementation en vigueur.
des substances minérales : Article 123 al.1er
1. s’il n’a pas la carte d’exploitant artisanal et n’agit La demande d’agrément au titre de comptoir d’achat
pas au nom et pour le compte d’une coopérative et de vente des substances minérales d’exploitation
minière ou des produits de carrières ; artisanale est adressée, par toute personne éligible
2. s’il n’a pas la carte de négociant en cours de conformément à l’alinéa 2 de l’article 25 du présent
validité ; Code, à la Direction des Mines et comporte les
éléments ci-après :
3. s’il n’est pas acheteur agréé au service d’un
comptoir d’achat, d’une entité de traitement ou de a. la preuve de l’inscription au Registre de
transformation agréé ; Commerce et de Crédit Mobilier.;

4. s’il n’est pas gérant ou préposé d’une coopérative b. les statuts notariés, s’il s’agit d’une personne
minière. morale ;

Article 117 al. 2 c. l’extrait de casier judiciaire de la première


résidence datant de trois mois au plus et
La carte de négociant est délivrée par le ministre l’attestation de bonne conduite, vie et mœurs,
provincial à la personne majeure de nationalité s’il s’agit d’une personne physique ;
congolaise qui la demande. Le requérant d’une carte
de négociant produit, à l’appui de sa demande, son d. le numéro d’Identification Nationale ;
attestation de nationalité et la preuve de sa e. le numéro impôt ;
déclaration ou de son immatriculation au Registre de f. la preuve de détention d’un compte ouvert au
Commerce et de Crédit Mobilier. nom du requérant dans une banque agréée ;
Article 119 al. 1er g. la lettre d’immatriculation à la Banque Centrale
La carte de négociant peut être retirée par le Ministre du Congo et le numéro Import-Export.
provincial qui l’a émise si, après une mise en Article 124 al. 3
demeure de trente jours, le négociant n’a pas
remédié au manquement afférent lui incombant en Dans tous les cas, l’instruction de la demande ne
vertu de l’article 118 du présent Code. Le cas peut excéder trente jours à compter de la date du
échéant, la personne à laquelle la carte a été retirée dépôt de la demande d’agrément. Passé ce délai,
n’est pas éligible pour obtenir une nouvelle carte de l’avis favorable de la Direction des mines est réputé
négociant pendant trois ans. acquis et ce, sans préjudice des dispositions de
l’article 123 ci-dessus.

41 42
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 126 al.2 litteras d et e Une personne morale et les sociétés affiliées ne
d. disposer en propriété d’au moins un immeuble en peuvent détenir plus de dix autorisations de
matériaux durables dans chaque centre recherches des produits de carrières.
d’activités endéans une année ; Article 143 al. 1er
e. avoir au sein de la société une participation de La capacité financière minimum requise doit
25% au moins du capital social réservée aux correspondre au montant global du budget prévu
congolais. pour l’exécution du programme de recherches.
Article 127 al. 1er Dans tous les cas, elle ne peut être inférieure à
L’agrément au titre de comptoir d’achat et de vente cinquante fois le montant total des droits
des substances minérales d’exploitation artisanale superficiaires annuels par carré payables pour la
peut être retiré par le ministre, après mise en période de la validité de l’Autorisation de recherches
demeure de trente jours faite par la Direction des des produits de carrières demandée.
mines, si le comptoir agréé concerné n’a pas Article 144 dernier alinéa
remédié à tout manquement aux obligations lui A l’expiration de l’Autorisation de recherches des
incombant en vertu des dispositions de l’article 126 produits de carrières, le Cadastre minier notifie
du présent Code. Le cas échéant, le comptoir déchu immédiatement au titulaire l’expiration de son droit
de ses droits n’est pas éligible à l’agrément comme avec copie à la Direction des mines. Dans ce cas,
comptoir pendant cinq ans. sauf si un Permis d’exploitation est accordé, le
Article 128 al. 1er et 2 périmètre sur lequel porte l’Autorisation de
Aucun marché boursier d’achat et vente des autres recherches est libre de tout droit à compter de la
substances minérales d’exploitation artisanale ne date de l’expiration du permis.
peut opérer sur le territoire national sans agrément CHAPITRE III : DE L’EXPLOITATION DES
préalable de la Banque Centrale du Congo et du CARRIERES
ministre.»
Article 146 : De la portée des Autorisations
Article 5. d’exploitation de carrières

Les articles 136, 139, 143, 144 du Chapitre II, 146, L’Autorisation d’exploitation de carrières permanente
147, 149, 150, 154, 158, 161, 164 et 165 du ou temporaire porte sur les produits de carrières pour
Chapitre III du Titre V sont modifiés comme suit : lesquels elle est spécifiquement établie. Ces produits
de carrières sont ceux que le titulaire a identifiés et
« TITRE V : DES DROITS DE CARRIERES dont il a démontré l’existence d’un gisement
CHAPITRE II : DE LA RECHERCHE DES économiquement exploitable.
PRODUITS DE CARRIERES La superficie des périmètres faisant l’objet des
Article 136 : De la portée de l’Autorisation de Autorisations d’exploitation de carrières est celle des
recherches des produits de carrières Autorisations de recherches dont elles découlent ou
celle des parties des périmètres des Autorisations de
L’Autorisation de recherches des produits de recherches des produits de carrières transformées
carrières porte sur les substances minérales en Autorisations d’exploitation de carrières, sous
classées en carrières pour lesquelles elle a été réserve des dispositions de l’article 150, alinéa 2 du
accordée. présent Code.
Article 139 al. 1er et 3 L’Autorisation d’exploitation de carrières permanente
La superficie du périmètre faisant l’objet d’une ou temporaire peut s’étendre à d’autres substances
Autorisation de recherches des produits de carrières de carrières conformément à l’article 162 du présent
ne peut pas dépasser un maximum de 4 carrés. Code.

43 44
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 147 : Des limitations de l’Autorisation du présent Code et ne pas dépasser un maximum de
d’exploitation de carrières quatre carrés.
temporaire Le Périmètre d’une Autorisation d’exploitation de
Sans préjudice des dispositions de l’article 146 bis ci- carrières ne peut pas être superposé sur une
dessus, l’autorisation d’exploitation de carrières superficie qui fait l’objet d’une autorisation de
temporaire fixe la quantité des substances à extraire, recherches de carrières ni d’un droit minier
les conditions d’occupation des terrains nécessaires d’exploitation détenu par un tiers qui n’a pas donné
aux prélèvements et aux activités connexes et son consentement écrit.
indique les taxes à payer. Elle précise également les Toutefois, le ministre peut autoriser l’établissement
obligations du bénéficiaire notamment en ce qui d’un périmètre d’exploitation de carrières sur un
concerne l’environnement et la remise en état des périmètre faisant l’objet d’un Permis d’exploitation ou
lieux après prélèvement. d’un Permis d’exploitation de petite mine si le titulaire
Toutefois, une quantité excédentaire au volume fixé du Permis a refusé de donner son consentement de
par l’autorisation d’exploitation est à signaler au mauvaise foi. Le cas échéant, la demande est
service en charge des carrières et des matériaux de instruite et fait l’objet d’un contentieux administratif
construction pour faire objet d’une taxation auquel le titulaire et le requérant participent si ce
supplémentaire au profit du Trésor public sous peine dernier fournit, avec sa demande, des preuves que le
d’être confisquée. titulaire a refusé de donner son consentement de
Article 149 : De la durée des Autorisations mauvaise foi.
d’exploitation de carrières Une personne morale et ses affiliés ne peuvent
La durée de validité de l’Autorisation d’exploitation détenir qu’un maximum de dix Autorisations
des produits de carrière permanente est de cinq ans d’exploitation permanente des produits de carrières.
renouvelable plusieurs fois pour la même durée. Article 154 littera d et ajout du littera f :
La durée de validité de l’Autorisation d’exploitation d. apporter une déclaration de vacance des terres
des produits de carrière temporaire est d’un an non établie par le Conservateur des titres
renouvelable. Toutefois, son titulaire a le droit de immobiliers du ressort ou la preuve du
demander une nouvelle Autorisation d’exploitation consentement du concessionnaire foncier, si la
temporaire pour le même Périmètre qui prendrait superficie qui fait l’objet de la demande de
effet à l’échéance de l’autorisation en cours. Pendant l’autorisation d’exploitation de la carrière est
la durée de son Autorisation d’exploitation de située dans le Périmètre foncier de ce dernier ;
carrières temporaire, seul le titulaire a le droit de f. déposer un acte d’engagement de se conformer
déposer une demande d’une nouvelle Autorisation au cahier des charges définissant la
d’exploitation sur le même périmètre. responsabilité sociétale vis-à-vis des
Article 150 al. 1, 2, 3, 5 et 7 : Des Périmètres des communautés locales affectées par les activités
Autorisations d’exploitation des carrières du projet.
Une Autorisation d’exploitation de carrières Article 158 : De la décision de l’autorité
permanente ou temporaire peut être accordée sur la compétente
totalité du Périmètre qui fait l’objet de l’Autorisation Si les avis cadastral, technique, environnemental,
de recherches des produits de carrières en cours de suite à l’instruction de la demande de l’autorisation
validité octroyée au requérant ou sur une partie de d’exploitation de carrières permanente, sont
périmètre conformément aux dispositions de l’article favorables, l’autorité compétente prend une décision
28 du présent Code. d’octroi de l’autorisation d’exploitation de carrières
Si le Périmètre n’a pas fait l’objet d’une autorisation permanente.
de recherches de carrières, il doit être conforme aux
dispositions relatives à la forme prévue à l’article 28
45 46
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Si l’avis cadastral sur une demande d’Autorisation Article 161 al. 1er
d’exploitation de carrières permanente est L’Autorité compétente prend et transmet sa décision
défavorable, l’autorité compétente rend sa décision d’octroi ou de refus motivée de l’autorisation
de refus de la demande dans le délai de quinze jours d’exploitation de Carrières permanente ou
ouvrables à compter de la date de réception du temporaire au Cadastre minier dans un délai de
dossier de la demande lui transmis par le Cadastre quarante-cinq jours à compter de la date de la
minier. réception du dossier de la demande lui transmis par
Si l’avis technique sur une demande d’Autorisation le Cadastre minier.
d’exploitation de carrières permanente est Article 164 al. 1er et 4
défavorable, l’autorité compétente prend sa décision
de refus dans un délai de trente jours ouvrables à Le titulaire d’une Autorisation d’exploitation de
compter de la date de réception du dossier de la carrières permanente peut renoncer à tout moment
demande lui transmis par le Cadastre minier. en tout ou en partie au droit relatif à la superficie
faisant l’objet de son autorisation. La déclaration de
Si les avis cadastral et technique, suite à l’instruction renonciation est adressée à l’autorité qui a octroyé
de la demande de l’Autorisation d’exploitation de l’autorisation.
carrières permanente, sont favorables, mais que le
certificat environnemental est défavorable, l’autorité La déclaration de renonciation, établie sur un
compétente prend une décision de refus d’octroi de formulaire à retirer et à déposer au Cadastre minier,
l’Autorisation d’exploitation de carrières permanente. précise les coordonnées de la partie concernée et
celles de la partie retenue.
Si les avis cadastral et technique, suite à l’instruction
de la demande de Permis d’exploitation, sont La partie faisant l’objet de la renonciation est
favorables, mais que le certificat environnemental composée de carrés entiers et contigus, et la partie
n’est pas encore rendu, l’autorité compétente prend retenue doit respecter les conditions sur la forme
une décision d’approbation préliminaire et d’un Périmètre d’exploitation précisées par le présent
conditionnelle dans un délai de vingt jours ouvrables Code.
à compter de la date de transmission du dossier de La renonciation prend effet trois mois après la date
la demande par le Cadastre minier et diffère sa de réception de la déclaration de renonciation par
décision finale d’octroi ou de refus de l’Autorisation l’autorité compétente.
d’exploitation de carrières permanente jusqu’à la
réception du certificat environnemental. Article 165 al. 4, 5 et 8 : Du renouvellement de
l’Autorisation d’exploitation de carrières
La décision d’approbation préliminaire et permanente ou temporaire
conditionnelle de l’autorité compétente a pour effet
d’entériner de façon définitive les avis cadastral et L’étude du document technique fourni par le
technique favorables. Elle conditionne sa décision requérant est limitée à la vérification de la mise à jour
finale d’octroi à la réception d’un certificat de l’étude de faisabilité initiale et un engagement
environnemental favorable. souscrit. Le renouvellement de l’Autorisation
d’exploitation de carrières permanente ou temporaire
L’autorité compétente prend et transmet sa décision ne peut être refusé que pour les mêmes raisons que
d’octroi ou sa décision de refus motivé de pour l’octroi d’une Autorisation d’exploitation de
l’Autorisation d’exploitation de carrières permanente carrières permanente. Toutefois, le titulaire obtient
ou temporaire au Cadastre minier dans un délai de l’approbation d’une mise à jour de son EIES et de
trente jours à compter de la date de réception du son PGES pour continuer ses travaux au-delà du
certificat environnemental lui transmis par le terme de l’Autorisation initiale et déposer un acte
Cadastre minier. d’engagement de se conformer au cahier des
charges définissant la responsabilité sociale vis-à-vis
des communautés locales affectées par les activités
du projet.
47 48
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Le titulaire d’une Autorisation d’exploitation de Article 172 al. 2


carrières temporaire qui arrive à l’expiration a le droit Toutefois, le créancier hypothécaire peut se
de demander, pour le même périmètre, une nouvelle substituer au débiteur défaillant et requérir ainsi la
Autorisation qui prend effet à l’échéance de mutation partielle ou totale du droit minier ou de
l’Autorisation initiale. carrières à son propre nom s’il réunit les conditions
Pendant la durée de son Autorisation d’exploitation d’éligibilité prévues à l’article 23 du présent Code.
de carrières temporaire, seul le titulaire a le droit de Article 175 : Des hypothèques légales
déposer une demande de nouvelle Autorisation
d’exploitation sur le même périmètre. » Par dérogation aux articles 169 et 170 du présent
Code, les dispositions des articles 253, 254 et 255
de la loi n°73-021 du 20 juillet 1973 portant régime
Article 6. général des biens, régime foncier et immobilier et
Les articles 169, 171, 172, 175 du Chapitre Ier et 176 régime des sûretés telle que modifiée et complétée à
du Chapitre II au Titre VI sont modifiés comme suit : ce jour relatives aux hypothèques du Trésor et du
sauveteur ainsi que celles des articles 210 et 212 de
« TITRE VI : DES SURETES l’Acte uniforme portant organisation des sûretés
CHAPITRE Ier : DES HYPOTHEQUES relatives aux hypothèques de masses de créanciers
et des architectes, entrepreneurs et autres
Article 169 al. 5, 6 et 7 personnes employées pour édifier, réparer ou
La Direction des mines transmet son avis technique reconstruire des bâtiments, sont inscrites et
au ministre et au Cadastre minier dans un délai de enregistrées conformément aux dispositions du
dix jours ouvrables à compter de la réception du présent Code.
dossier lui transmis par le Cadastre minier.
Le ministre prend et transmet sa décision CHAPITRE II : DU GAGE
d’approbation ou de refus motivée au Cadastre Article 176 al. 2 et 3
minier dans un délai de quarante-cinq jours à Le gage portant sur les produits marchands est régi
compter de la date de réception du dossier lui par les dispositions des articles 92, 93, 94, 95, 96,
transmis par ce dernier. 97, 98, 99, 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106, 107,
Passé ce délai, l’approbation est réputée acquise. 108, 109, 110, 111, 112, 113, 114, 115, 116, 117,
Article 171 al. 1er et 3 118, 119, 120, 121, 122, 123 et 124 de l’Acte
Uniforme portant organisation des sûretés.
L’hypothèque est enregistrée moyennant paiement,
au profit du Trésor public, d’un droit Le créancier gagiste des produits marchands avec
d’enregistrement équivalent en francs congolais, dépossession est responsable des taxes, impôts et
dont le taux applicable, suit le palier dégressif ci- des obligations environnementales découlant du fait
après : de la possession desdits produits dont il détient le
droit de stocker, détenir, manutentionner, transporter,
- 0,5 % : de 1 à 100.000.000 USD ; commercialiser et d’exporter. »
- 0,3 % : de 100.000.001 à 500.000.000 USD ;
- 0,2 % : de 500.000.001 à 1.000.000.000 USD ; Article 7.
- 0,1 % : au-delà de 1.000.000.000 USD. Les articles 177 et 179 du Chapitre Ier, 182, 183,
Le Règlement minier fixe les modalités 184,185, 187, 188, 193, 196, 197, 216 et 218 du
d’enregistrement de l’hypothèque et du paiement du Chapitre II du Titre VII sont modifiés comme suit :
droit d’enregistrement visé au premier alinéa du
présent article.

49 50
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

« TITRE VII : DE L’AMODIATION ET DES gisement est faite conformément aux dispositions de
MUTATIONS l’Acte Uniforme relatif au Droit des sociétés
commerciales et du groupement d’intérêt
CHAPITRE Ier : DE L’AMODIATION économique.
Article 177 al. 1er Article 183 : De l’instruction de la demande de
L’amodiation consiste en un louage pour une durée cession
fixe ou indéterminée, sans faculté de sous louage, de L’instruction de la demande de cession se fait
tout ou partie d’un droit minier d’exploitation ou conformément aux dispositions des articles 40, 41,
d’Autorisation d’exploitation de carrières permanente, 42 et 178 du présent Code.
moyennant une rémunération fixée par accord entre
l’amodiant et l’amodiataire Article 184 : De la cession partielle

Article 179 al. 4 La cession partielle de droit minier de recherches, de


droit minier d’exploitation ou de l’Autorisation
Le contrat d’amodiation est enregistré par le d’exploitation de carrière permanente est enregistrée
Cadastre minier moyennant paiement, au profit du au moment de l’octroi du nouveau droit par l’autorité
Trésor public, d’une taxe pour enregistrement dont le compétente, et le Cadastre minier en délivre un
montant est déterminé par voie réglementaire. nouveau titre minier.
Article 185 : De l’instruction technique et de
CHAPITRE II : DES MUTATIONS l’audit environnemental
Article 182 : De l’acte de cession Sans préjudice des dispositions des articles 40, 41,
Les droits miniers et les Autorisations d’exploitation 42 et 178 du présent Code, l’instruction technique du
de carrière permanente en cours de validité peuvent dossier de la demande de transfert du droit minier ou
faire l’objet d’une cession totale ou partielle. Cette de l’Autorisation d’exploitation de carrières
cession est définitive et irrévocable dès permanente au nom du cessionnaire est réalisée
l’endossement du titre. En l’absence de dispositions dans un délai de vingt jours ouvrables à compter de
contraires, le droit commun sur la cession s’applique. la date de transmission du dossier de la demande à
L’acte de cession contient le prix du transfert du droit la Direction des mines par le Cadastre minier.
ainsi que l’engagement du cessionnaire à assumer L’instruction technique consiste à :
toutes les obligations du titulaire vis -à -vis de l’Etat a. vérifier la capacité financière du cessionnaire ;
qui découlent du droit de recherches ou
d’exploitation, notamment celui de céder à l’Etat les b. vérifier la prise en charge par le cessionnaire
parts ou actions prévues au littera d de l’article 71 du des obligations liées au droit minier ou à
présent Code. l’Autorisation d’exploitation de carrières
permanente et vérifier la prise en charge des
Nonobstant ce qui précède, le cessionnaire n’est pas obligations du cédant par le cessionnaire ;
tenu d’assumer les obligations de protection de
l’environnement pour lesquelles le cédant est c. déterminer, le cas échéant, que tout
responsable avant la cession, en application de changement que le cessionnaire propose
l’article 185 alinéas 3 et 4 du présent Code. d’effectuer dans les documents initiaux sur la
base desquels le droit minier ou l’Autorisation
Lorsqu’une entreprise du portefeuille de l’Etat fait d’exploitation de carrières permanente a été
apport d’un gisement minier, soit à une société octroyé ne modifie pas les conclusions
existante, soit en vue de la constitution d’une techniques sur le projet.
nouvelle société, la participation de ladite entreprise
au capital de la société existante ou à constituer est Un audit environnemental in situ est réalisé par
fixée en fonction de la valeur réelle du gisement l’Agence Congolaise de l’Environnement en
minier faisant l’objet de l’apport. L’évaluation du collaboration avec la Direction chargée de la

51 52
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

protection de l’environnement minier dans un délai s’il réalise un certain investissement et/ou un travail
de trente jours ouvrables à compter de la date de dans le cadre des activités minières concernant le
transmission du dossier de la demande par le Permis de Recherches en cause.
Cadastre minier à l’Agence Congolaise de Le contrat d’option peut aussi se conclure pour les
l’Environnement afin de vérifier le respect des travaux de recherches entrepris dans un périmètre
obligations de protection de l’environnement couvert par un Permis d’exploitation.
souscrites par le cédant dans le plan de gestion
environnementale et sociale approuvé. Article 196 al. 1er et littera c
Une attestation de libération des obligations c. respecter ses engagements vis-à-vis des
environnementales est émise et transmise au obligations sociales conformément au
Cadastre minier. chronogramme repris dans le cahier des charges.
Article 187 : Des actes de transmission Le manquement par le titulaire aux obligations
énumérées au chapitre II du présent Titre est
Les droits miniers et les Autorisations d’exploitation sanctionné par des amendes et/ou éventuellement,
de carrières permanentes sont susceptibles de par un ordre de suspendre les opérations ou, en cas
transmission en tout ou en partie pour cause de d'infractions, par des poursuites judiciaires.
décès, dans le cas d’une société unipersonnelle, en
vertu de la fusion, de la scission ou de l’apport partiel Article 197 al. 1er, 4, 5, 6 et 7
d’actifs. En l’absence des dispositions contraires, le Le titulaire d’un Permis de recherches est tenu de
droit commun sur les mutations ainsi que l’Acte commencer les travaux de recherches dans un délai
Uniforme du 30 janvier 2014 relatif au droit des d’un an à compter de la délivrance du titre constatant
sociétés commerciales et du groupement d’intérêt son droit.
économique s’appliquent.
Le titulaire d’une Autorisation d’exploitation de
La personne en faveur de laquelle la transmission carrières permanente doit commencer les travaux
est faite remplit les conditions prévues à l’article 182 dans un délai d’un an à compter de la délivrance du
bis applicables à la transmission. titre constatant son droit.
Article 188 : De la transmission partielle Le titulaire d’un droit minier et de carrières repris aux
En cas de transmission partielle d’un droit minier de alinéas précédents est également tenu avant de
recherches, le Cadastre minier délivre un nouveau commencer les travaux, d’ouvrir un centre de
titre minier. recherches ou d’exploitation dans les délais prévus
pour chaque type des droits mentionnés ci-dessus.
En cas de transmission partielle d’un droit
d’exploitation ou d’autorisation d’exploitation de Le titulaire de droit minier de recherches doit joindre
carrière permanente, la cession partielle est à son attestation de commencement de travaux,
enregistrée au moment de l’octroi du nouveau droit. déposée au Cadastre minier, un calendrier
d’exécution des travaux.
La transmission partielle des droits miniers et des
Autorisations d’exploitation de carrières permanentes Le titulaire d’un droit minier d’exploitation est tenu de
est faite dans le respect des dispositions des articles construire un bâtiment abritant son siège social
28 et 29 du présent Code. selon les normes des standards internationaux au
chef-lieu de la province d’exploitation dans les cinq
Article 193 : Du contrat d’option ans à dater de la délivrance du titre.
Le Permis de recherches peut faire l’objet d’un Article 216 : Des registres, rapports et
contrat d’option. Celui-ci est conclu librement entre publications
parties et donne à son bénéficiaire le droit d’obtenir
une participation dans la jouissance du droit minier Le titulaire des titres miniers ou de carrières et le
d’exploitation découlant du Permis de recherches ou détenteur d’un agrément au titre de comptoir ou
lors de la transformation totale ou partielle de celui-ci d’entité de traitement ont l’obligation de tenir les

53 54
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

registres, d’élaborer et de déposer les rapports de pour toutes ses activités minières réalisées sur le
leurs activités conformément au Règlement minier. territoire national.
En outre, les titulaires des droits miniers ou de Jouissent également du bénéfice de l’ensemble du
carrières d’exploitation est tenu de publier à la fin de régime fiscal, douanier et de recettes non fiscales,
chaque mois sur un formulaire ad hoc, les quantités prévu par le présent Code :
produites, vendues ou exportées des substances a. les sous-traitants conformément à la loi n°
minérales, leurs qualités, leurs valeurs, les montants 17/001 du 08 février 2017 fixant les règles
de divers impôts, droits, taxes et redevances dus et applicables à la sous-traitance dans le secteur
payés au profit du Trésor public, aux entités privé ;
territoriales décentralisées et aux organismes de
l’Etat. b. le titulaire d’une autorisation d’exploitation de
carrières permanente, autre que celle des
Article 218 : De l’ouverture et de la fermeture matériaux de construction d’usage courant ;
d’un centre de recherches ou d’exploitation
c. les détenteurs des agréments au titre des entités
Toute ouverture ou fermeture d’un centre de de traitement agréés.
recherches ou d’exploitation minière ou de carrières
permanente est effectuée dans le délai prévu à Les titulaires des autorisations de recherches des
l’article 197 du présent Code et déclarée à produits de carrières et d’exploitation de carrières
l’Administration des mines selon les modalités fixées temporaire, celles d’exploitation de carrières
par le Règlement minier. » permanente non visées au littera b ci-dessus sont
assujetties au régime fiscal, douanier et de recettes
non fiscales de droit commun.
Article 8.
Article 220 : Du régime fiscal, douanier et des
L’intitulé du Chapitre II du Titre VIII est modifié taxes exclusif et exhaustif
comme suit : Des obligations relatives aux
opérations en vertu du titre minier ou de Sans préjudice des dispositions de l’article 221 du
carrières ou d’agrément au titre d’entité de présent Code, le régime fiscal, douanier et des taxes
traitement ou de transformation. applicable aux activités minières du titulaire sur le
territoire national est celui défini exclusivement et
exhaustivement au titre IX du présent Code.
Article 9. Ce régime concerne les impôts, taxes, droits,
Les intitulés du Titre IX, des Sections Ière,
III, IV, Ve redevances et autres prélèvements parafiscaux
et VII du Chapitre III du même Titre ainsi que les perçus tant au profit du Gouvernement qu’à celui des
articles 219, 220 et 224 du Chapitre Ier, 225, 226, provinces et des entités territoriales décentralisées.
229, 232, 233 et 234 du Chapitre II, 236, 237, Toutefois, le Premier ministre peut, par décret
238,240, 241, 242, 244, 245, 246, 247, 248, 249, délibéré en Conseil des ministres, accorder un
251, 253, 254, 255, 256, 257, 258 et 259 du Chapitre certain nombre des mesures incitatives à l’endroit de
III et 262 du Chapitre IV sont modifiés comme suit : provinces souffrant de déficit d’infrastructures pour
« TITRE IX : DU REGIME FISCAL DOUANIER ET booster leur essor économique à partir des
DES RECETTES NON FISCALES APPLICABLE ressources minières.
AUX ACTIVITES MINIERES Article 224 : De la procédure fiscale et douanière
CHAPITRE Ier : DES DISPOSITIONS GENERALES Sans préjudice des dispositions du présent Code, la
procédure fiscale et douanière applicable est celle du
Article 219 : Des contribuables visés droit commun.
Le titulaire est soumis au régime fiscal, douanier et
de recettes non fiscales défini dans le présent titre

55 56
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

CHAPITRE II : DU REGIME DOUANIER A partir de la date de commencement de


Article 225 al. 1er l’exploitation effective, constatée conformément aux
dispositions du présent Code et du Règlement
Avant de commencer les travaux, le titulaire d’un minier, pendant une période se terminant à la fin de
droit minier de recherche ou d’exploitation, le titulaire la troisième année à compter de la date de la
d’une autorisation d’exploitation de carrières première production, tous les biens à vocation
permanente, autre que celle des matériaux de strictement minière, importés par le titulaire d’un droit
construction d’usage courant, le détenteur d’un minier, le titulaire d’une Autorisation d’exploitation de
agrément au titre de l’entité de traitement et/ou de carrière permanente, autre que celle des matériaux
transformation agréée, présentent la liste de construction d’usage courant, le détenteur d’un
comprenant le nombre et la valeur des biens agrément au titre d’entité de traitement et/ou de
mobiliers, des équipements, des engins directement transformation agréée et le sous-traitant sont soumis
liés aux techniques minières et opérations au taux unique de 5%, à condition que ces biens
extractives minérales et intrants qui rentrent dans le figurent sur la liste prévue à l’alinéa premier de
champ d’application du régime privilégié prévu dans l’article 225 du présent Code.
la présente loi. La liste est préalablement approuvée
par arrêté conjoint des ministres ayant les Mines et Tous les biens intermédiaires et autres
les Finances dans leurs attributions dans les consommables sont taxés au taux de 10% de droits
soixante jours ouvrables suivant la réception de la de douane.
lettre de demande d’approbation au ministère en Dans tous les cas, les carburants et lubrifiants
charge des Mines. destinés aux activités minières sont soumis au taux
Article 226 ajout d’un 5e alinéa de 5%.

Sans préjudice des dispositions du présent article, Les droits d’accises sont perçus conformément au
les exportations des échantillons visées aux alinéas droit commun.
2, 3 et 4 du présent article sont soumises au Sans préjudice des dispositions de l’article 233 du
paiement d’une taxe sur exportation des échantillons. présent Code, le titulaire d’un Permis d’exploitation,
Article 229 al. 2 d’une Autorisation d’exploitation de carrières
permanente, autre que celle des matériaux de
La déclaration de l’arrêt des travaux est construction d’usage courant qui entrent en phase de
immédiatement faite aux Administrations des production, cessent de bénéficier du régime douanier
douanes, des recettes non fiscales, des impôts et préférentiel à partir de la sixième année à compter
des mines. de la date de l’octroi du titre. Les entités de
Article 232 : Des droits d’entrée aux taux traitement agréées, les détenteurs des agréments au
préférentiels titre des entités de traitement agréés et les sous-
traitants cessent de bénéficier du régime douanier
Avant la date de commencement de l’ exploitation préférentiel à partir de la sixième année à compter
effective de la mine constatée conformément aux de la date de l’agrément.
dispositions du présent Code et du Règlement
minier, tous les biens d’équipements à vocation Article 233 : Des importations dans le cadre des
strictement minière importés par le titulaire d’un droit travaux d’extension sur un même
minier, le titulaire d’une Autorisation d’exploitation de périmètre
carrière permanente, autre que celle des matériaux Le titulaire d’un titre minier qui réalise un
de construction d’usage courant, le détenteur d’un investissement d’extension après la mise en
agrément au titre d’entité de traitement et/ou de exploitation de la mine, le titulaire d’une Autorisation
transformation agréée et le sous-traitant sont soumis d’exploitation de carrières permanente, autre que
à un droit d’entrée au taux de 2%, pour autant que celle des matériaux de construction d’usage courant
ces biens figurent sur la liste prévue à l’alinéa et l’entité de traitement et/ou de transformation
premier de l’article 225 du présent Code.
57 58
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

agréée peuvent pour le matériel, les équipements et manutention ou de traction, utilisés exclusivement
les intrants à importer dans ce cadre, bénéficier du dans l’enceinte du périmètre minier.
régime douanier préférentiel prévu aux alinéas 2, 3 Article 238 : De la taxe de superficie sur les
et 4 de l’article 232 du présent Code pour autant qu’il concessions minières
introduise une demande auprès du Cadastre minier
et démontre que les travaux à réaliser ont pour objet Le titulaire d’un Permis de Recherches est redevable
l’augmentation de la capacité de production de la de la taxe de superficie sur les concessions
mine ou de l’entité de traitement et/ou de minières aux taux en francs congolais équivalant à
transformation agréée en question d’au moins 30%. 0,2 USD par hectare pour la première année, en
francs congolais équivalent à 0,3 USD par hectare
La demande indique la date à laquelle seront pour la deuxième année, en francs congolais
achevés les travaux d’extension. équivalant à 0,35 USD par hectare pour la troisième
Dans l’hypothèse où les travaux d’extension ne sont année et en francs congolais équivalant à 0,4 USD
pas achevés de la manière ou dans le délai indiqué par hectare pour les autres années suivantes.
au moment de la demande visée à l’alinéa 1er ci- Le titulaire d’un droit minier d’exploitation est
dessus et/ou dans l’hypothèse où la capacité de redevable de la taxe de superficie sur les
production n’augmente pas effectivement de 30% et concessions minières aux taux en francs congolais
ce, conformément aux modalités fixées par le équivalant à 0,4 USD par hectare pour la première
Règlement minier, le titulaire est rétroactivement année, en francs congolais équivalant à 0,6 USD par
redevable, sur les importations réalisées, des droits hectare pour la deuxième année, en francs congolais
d’entrée au taux applicable en phase d’exploitation. équivalant à 0,7 USD par hectare pour la troisième
Toutefois, en cas de fraude sur la déclaration lors de année et en francs congolais équivalant à 0,8 USD
l’importation en rapport avec la présente disposition, par hectare pour les autres années suivantes.
le titulaire est passible des droits d’entrée et de la Article 240 : De l’assiette de la redevance minière
Taxe sur la Valeur Ajoutée à l’importation au taux du
droit commun. Le titulaire du Permis d’exploitation, du Permis
d’exploitation des rejets, du Permis d’exploitation de
Article 234 al. 3 petite mine, de l’Autorisation d’exploitation de
Les redevances et frais en rémunération des carrières permanente, autres que celles des
services rendus à l’exportation des produits matériaux de construction d’usage courant, et l’entité
marchands ou des biens à l’exportation temporaire de traitement et/ou de transformation agréée sont
pour perfectionnement ne peuvent excéder 1% de assujettis à une redevance minière dont l’assiette est
leur valeur commerciale brute. calculée sur la base de la valeur commerciale brute.

CHAPITRE III : DU REGIME FISCAL Les titulaires visés à l’alinéa précédent du présent
article sont redevables de cette redevance sur tout
Section Ière : Des impôts réels produit marchand, à compter de la date de
Article 236 : De l’impôt foncier commencement de l’exploitation effective.
Le titulaire est redevable de l’impôt foncier La redevance minière est calculée et due au moment
conformément au droit commun uniquement sur les de la sortie du produit marchand du site de
immeubles pour lesquels l’impôt sur la superficie des l’extraction ou des installations de traitement pour
concessions minières n’est pas dû. expédition.
Article 237 : De l’impôt sur les véhicules Article 241 : Des taux de la redevance minière
Le titulaire est redevable de l’impôt sur les véhicules Les taux de la redevance minière sont de :
conformément au droit commun. Toutefois, l’impôt a. 0% pour les matériaux de construction d’usage
sur les véhicules n’est pas dû sur les véhicules de courant ;
transport de personnes ou de matériaux, de

59 60
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

b. 1% pour les minéraux industriels, les Les intérêts payés par le titulaire à des affiliés en
hydrocarbures solides et autres substances non vertu des emprunts contractés à l’étranger ne
citées ; sont exonérés de l’impôt mobilier que si les taux
c. 1% pour le fer et les métaux ferreux; d'intérêts et les autres conditions d'emprunt
destinées à la réalisation des projets sont établis
d. 3,5% pour les métaux non ferreux et/ou de base; conformément au principe de pleine
e. 3,5% pour les métaux précieux ; concurrence.
f. 6% pour les pierres précieuses et de couleur ; b. les dividendes et autres distributions versés par le
titulaire à ses actionnaires qui sont assujettis à
g. 10% pour les substances stratégiques. l’impôt mobilier au taux de 10%.
Le Règlement minier précise les éléments concernés Article 247 : De l’Impôt sur les bénéfices et
par la classification ci–dessus. profits
Article 242 : De la répartition de la redevance Le titulaire est redevable de l’impôt sur les bénéfices
minière et profits au taux de 30%.
La redevance minière est versée par le titulaire du Article 248 : Du bénéfice imposable
titre minier d’exploitation à raison de :
Les bénéfices nets de l’exploitation imposables à
- 50 % acquis au Pouvoir central ; l’Impôt sur les Bénéfices et Profits sont déterminés
- 25 % versés sur un compte désigné par conformément au plan comptable, à la législation
l’Administration de la province où se trouve le fiscale en vigueur et aux dispositions des articles
projet ; 249, 250, 251, 252, 253, 254, 255, 256, 257 et 258
du présent Code.
- 15 % sur un compte désigné par l’entité
territoriale décentralisée dans le ressort de Dans tous les cas, les états de synthèses ainsi que
laquelle s’opère l’exploitation ; les livres sont tenus en français.
- 10 % au Fonds minier pour les générations Article 249 : De l’amortissement
futures. Les règles applicables en matière d’amortissement
Article 244 : De l’Impôt professionnel sur les sont celles de l’amortissement linéaire.
rémunérations Article 251 : Du report déficitaire
Le titulaire est le redevable légal de l’Impôt Les pertes professionnelles d’un exercice comptable
professionnel sur les rémunérations à charge des peuvent être déduites des bénéfices réalisés au
employés au taux de droit commun. cours des exercices suivants jusqu’au cinquième qui
Article 245 : De l’Impôt sur les revenus locatifs suit l’exercice déficitaire, conformément aux
modalités d’imputation définies par le droit commun.
Le titulaire est redevable de l’Impôt sur les revenus
locatifs conformément au droit commun. Article 253 al. 1er : Des plus-values et moins-
values sur cession des titres
Section III : Des Impôts sur les Revenus miniers
Article 246 : De l’Impôt mobilier Le titulaire intègre la plus-value ou la moins-value
réalisée à l’occasion de la cession d’un titre minier
Le titulaire est redevable de l’impôt sur les revenus
dans l’assiette de l’impôt sur les bénéfices et profits.
mobiliers conformément au droit commun, à
l’exception des revenus suivants : Si la cession se fait entre entités affiliées, le prix et
les conditions de la cession doivent être au moins
a. les intérêts payés par le titulaire en vertu des
égaux à ceux qui se seraient appliquées à une
emprunts contractés en devises à l’étranger qui
cession en pleine concurrence.
sont exonérés de l’impôt mobilier ;

61 62
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Si le cédant a acquis le titre d’une personne autre pour autant qu’ils aient été ajoutés aux
que celle ayant engagé les dépenses de recherches rémunérations ;
et de développement, la plus–value ou la moins- e. les frais de transport, d’assurance, de courtage,
value professionnelle est égale à la différence entre de commissions. Toutefois, les dépenses
le prix total de cession et le coût d’acquisition. consistant en commissions, courtages,
Article 254 : De la déduction des intérêts payés à ristournes commerciales ou autres, vacations,
l’étranger honoraires occasionnels ou non, gratifications et
Les intérêts payés par le titulaire à l’étranger en autres rétributions quelconques ne sont admises
vertu des emprunts extérieurs ne sont déductibles en déduction que s’il en est justifié par
de l’impôt sur les bénéfices et profits que si : l’indication exacte du nom et du domicile des
bénéficiaires ainsi que de la date des paiements
- ces emprunts ont été effectivement destinés à la et des sommes allouées à chacun d’eux.
réalisation du projet minier ; Toutefois, les frais de transport sur vente des
- le taux d’intérêt ne dépasse pas la moyenne substances minérales ne sont pas admis comme
annuelle des taux effectifs pratiqués par les dépenses déductibles ;
établissements de crédit du pays où est établie i. l’impôt réel ayant le caractère d’une charge
l’entreprise prêteuse selon les données fournies d’exploitation acquittée dans le délai, pour
par la Banque Centrale du Congo. autant qu’elle n’ait pas été établie d’office.
Article 255 : De la déduction de la redevance Les sommes versées par le titulaire à une personne
minière physique ou morale de droit étranger avec laquelle
La redevance minière versée par le titulaire d’un droit elle est liée, soit par la voie d’une participation
minier d’exploitation, l’entité de traitement ainsi que directe dans son capital, soit par l’intermédiaire de
le titulaire d’une Autorisation d’exploitation de participations détenues par une ou plusieurs autres
carrières permanente qui procède à la transformation entreprises du même groupe, en rémunération d’un
des produits de carrières est déductible de la base service rendu, ne sont susceptibles d’être admises
imposable à l’impôt sur les bénéfices et profits. dans les charges professionnelles de l’entreprise
qu’à la quadruple condition que :
Article 256 al.1er litteras a, c, e et i ; al. 2 litteras
a, b, c et d et al.3 : Des charges professionnelles a. la qualité du service rendu soit clairement
déductibles démontrée;
Sans préjudice des dispositions du présent Code, b. le service en cause ne puisse être rendu sur le
sont notamment considérées comme dépenses territoire national ;
professionnelles déductibles des revenus c. le montant de la rémunération corresponde à la
imposables: valeur réelle du service rendu ;
a. le loyer réellement échu et les charges locatives d. le bénéficiaire ne soit établi dans un territoire à
afférents aux immeubles ou parties d’immeubles fiscalité privilégiée.
affectés à l’exercice de la profession et tous frais
généraux résultant notamment de leur entretien Par territoire à fiscalité privilégiée, il faut entendre, le
et éclairage. Toutefois, la valeur locative des territoire où le taux de prélèvement sur les bénéfices
immeubles ou parties d’immeubles dont le et profits ou de l’impôt sur les revenus des
redevable est propriétaire n’est pas considérée personnes physiques est inférieur de 30% par
comme un loyer ou comme une charge locative ; rapport à celui pratiqué en République Démocratique
du Congo.
c. les traitements, les salaires, les gratifications et
les indemnités des employés et des ouvriers au
service de l’exploitation, les avantages en nature

63 64
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 257 : De la provision pour reconstitution Article 10.


de gisement Les intitulés du Titre X et du Chapitre Ier, ainsi que
Le titulaire est autorisé à constituer, en franchise de les articles 264 et 265 du Chapitre Ier, 266, 268, 269,
l’impôt sur les bénéfices et profits, une provision pour 270, 271 et 272 du Chapitre II, 273, 274 et 276 du
reconstitution de gisement dont le montant maximal Chapitre III du même Titre sont modifiés comme
est égal à 0,5% du chiffre d’affaires de l’exercice au suit :
cours duquel elle est constituée. « TITRE X : DE LA REGLEMENTATION DE
Cette provision est utilisée dans ses activités de CHANGE ET DES GARANTIES DE L’ETAT
recherches sur le territoire national avant l’expiration CHAPITRE Ier : DE LA REGLEMENTATION DE
d’un délai de trois ans à compter de la clôture de CHANGE
l’exercice au cours duquel la provision a été
constituée. Article 264 al. 1er : Des règlements des biens et
services, des transferts des revenus primaires et
Faute d’avoir été utilisée dans les conditions définies secondaires ainsi que les transferts en capital et
à l’alinéa précédent, la provision pour reconstitution opérations financières
de gisement est réintégrée dans le bénéfice
imposable au titre du quatrième exercice suivant Sans préjudice des dispositions des alinéas 2, 3 et 4
celui au cours duquel elle a été constituée. du présent article, le titulaire des droits miniers est
autorisé à réaliser au profit des non-résidents et vice
Article 258 al.1er et ajout de l’alinéa 3 : De la versa, après paiement des taxes et contributions
provision pour réhabilitation du site dues, des règlements des biens et services, des
Le titulaire est tenu de constituer, en franchise de transferts des revenus primaires et secondaires ainsi
l’impôt sur les bénéfices et profits, une provision pour que les transferts en capital et les transferts en
réhabilitation du site sur lequel sont conduites les raison des opérations financières ci-après en relation
opérations minières. directe avec les opérations autorisées en vertu de
Il est tenu au respect de la directive sur l’EIES telle son droit minier :
que prévue dans le Règlement minier. Article 265 al. 2
Section V : De l’application de la Taxe sur la Toute opération commerciale entre sociétés affiliées
Valeur Ajoutée se déroule selon le principe de pleine concurrence.
Article 259 : De la Taxe sur la Valeur Ajoutée CHAPITRE II : DE LA GESTION DES RECETTES
Les titulaires des droits miniers et/ou des carrières DES VENTES A L’EXPORTATION
sont assujettis à la Taxe sur la Valeur Ajoutée Article 266 al. 1er et 3
conformément au droit commun.
Le titulaire est autorisé à exporter et à
CHAPITRE IV : DU REGIME FISCAL ET commercialiser sa production au prix du marché,
DOUANIER APPLICABLE A L’EXPLOITATION sous réserve du droit pour l’Etat de déterminer la
ARTISANALE ET A L’EXPLOITATION MINIERE A quotité de production à exporter en fonction des
PETITE ECHELLE besoins de l’industrie locale. Les recettes en devises
Article 262 al. 4 y relatives sont encaissées dans les quarante-cinq
jours calendrier à dater de la sortie des biens du
Le paiement de l’imposition forfaitaire prévue à territoire national pour un pays africain et de
l’alinéa précédent exempte le titulaire du paiement l’embarquement à partir du territoire national ou d’un
de la redevance minière, de l’impôt mobilier, de pays africain, sauf si le contrat de vente comporte
l’impôt sur les bénéfices et profits, de l’impôt des dispositions particulières concernant le délai de
exceptionnel sur les rémunérations des expatriés. » paiement.

65 66
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Le Règlement minier fixe la quotité ainsi que les peut servir à financer les transactions reprises à
modalités d’application de la réserve émise à l’alinéa l’article 264 du présent Code.
1er du présent article. Article 270 : Du paiement de la redevance de
Article 268 al. 2 et 3 suivi de change
S’il a ouvert plusieurs comptes auprès du système Le titulaire est tenu de payer à la Banque Centrale
bancaire national, le titulaire d’un droit minier a du Congo la redevance de suivi de change de
l’obligation de rapatrier les recettes d’exportation 2/1000 sur les opérations suivantes :
dans le compte ouvert dans une banque agréée a. tout paiement vis-à-vis de l’étranger effectué par
auprès de laquelle l’exportation a été domiciliée. les banques agréées sur les comptes en banque
Article 269 al. 1er, 2 et 3 du titulaire en République Démocratique du
Le titulaire qui, en phase d’amortissement de son Congo, aussi bien en recette qu’en dépense, à
investissement, exporte les produits marchands des l’exception des rapatriements des recettes qui
mines est : proviennent du compte principal ;

a. autorisé à garder et à gérer dans son compte b. toute opération de débit ou de crédit effectuée
principal et ses comptes de service de la dette sur son compte principal à l’exception des
étrangère les recettes de ses ventes à transferts en faveur de comptes de service de la
l’exportation à concurrence de 40%. Les dette étrangère, les paiements effectués de ces
modalités de l'approvisionnement des comptes comptes de service de la dette étrangère sont
destinés au service de la dette étrangère, ainsi également exonérés de la redevance de suivi de
que les modalités de paiement du service de la change.
dette étrangère du titulaire, sont établies dans Le titulaire des droits miniers est tenu de payer à la
les conventions d'emprunt conclues par Banque Centrale du Congo ou à toute personne
l’emprunteur avec ses bailleurs de fonds mandatée par cette dernière une redevance de suivi
étrangers ; de Change de 2‰ sur la totalité de 100 % du
b. tenu de rapatrier obligatoirement dans son compte montant de toute exportation réalisée. Cette
tenu en République Démocratique du Congo, redevance est calculée sur la totalité des recettes
60% des recettes d’exportation dans les quinze d’exportation et est prélevée sur la quotité rapatriée.
jours à dater de l’encaissement au compte Article 271 al. 3, 4 et 5
principal prévu à l’article 267 du présent Code. Pour ce faire, le titulaire des droits miniers a
En cas d’amortissement de son investissement, il est l’obligation, dans les trente jours dès réception de
tenu de rapatrier 100% des recettes de ses ventes à cette correspondance, d’accuser réception et de
l’exportation dans son compte national principal en transmettre à la Banque Centrale du Congo la copie
République Démocratique du Congo dans le délai légalisée de la lettre adressée à son banquier
prescrit au littera b de l’alinéa précèdent. autorisant la vérification des opérations effectuées
Ne peut garder une quotité des recettes d’exportation sur son compte principal.
ou des préfinancements à l’étranger que le titulaire La Direction des mines est chargée de surveiller et
des droits miniers qui a communiqué les d’exercer le contrôle sur les titulaires des droits
coordonnées bancaires et qui transmet miniers d’exploitation et des droits de carrières
trimestriellement à la Banque Centrale du Congo le d’exploitation, en rapport avec les opérations de
rapport de ses activités enregistrées dans le compte rapatriement obligatoire des recettes d’exportation.
principal, tel que disposé à l’article 271 du présent Ce pouvoir de vérification s’exerce aussi sur toutes
Code. les Institutions bancaires qui interviennent dans ces
La quotité rapatriée est destinée à couvrir les opérations de rapatriement des recettes
dépenses domestiques en faveur des résidents et ne

67 68
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

d’exportation en collaboration avec la Banque « CHAPITRE III : DES GARANTIES ET DU


Centrale du Congo. CONTROLE PAR L’ETAT ».
Article 272 al. 2 Article 12
Le titulaire des droits des carrières est soumis au Les articles 278 du Chapitre Ier, 279 et 281 du
droit commun quant à l’ensemble de ses opérations Chapitre II au Titre XI sont modifiés comme suit :
de change, à l’exception du titulaire d’une
Autorisation d’exploitation de carrières permanente « TITRE XI : DES RELATIONS DES TITULAIRES
qui produit du ciment qui jouit des dispositions de la DES DROITS MINIERS ET/OU DE CARRIERES
réglementation de change prévue dans le présent ENTRE EUX ET AVEC LES OCCUPANTS DU SOL
Code. CHAPITRE Ier : DES RELATIONS ENTRE
CHAPITRE III : DES GARANTIES DE L’ETAT TITULAIRES
Article 273 littera e Article 278 : Des servitudes
e. la libre circulation sur le territoire national de leur CHAPITRE II : DES RELATIONS DES TITULAIRES
personnel et de leurs produits ; AVEC LES OCCUPANTS DU SOL
Article 274 al. 2, 3 et 4 : Du rachat des devises Article 279
Si les besoins de l’économie nationale l’exigent, Alinéa 1er, litteras c, h et j :
l’Etat et la Banque Centrale du Congo sont autorisés c. situé à moins de cinq cents mètres des limites
à racheter les devises des recettes rapatriées aux d’un barrage hydroélectrique ou d’un bâtiment
taux et hauteur à négocier. appartenant à l’Etat ;
En cas de rachat des devises, les besoins exprimés h. situé à moins de huit cents mètres des limites
par les titulaires des droits miniers sont traités et d’un village, d’une cité, d’une commune ou d’une
servis en priorité. ville;
Le Règlement minier en détermine les modalités j. compris dans un parc national et sites touristiques.
pratiques.
Article 276 al. 2 Alinéa 2, litteras a, b et c

L’Etat assure au titulaire des droits octroyés sous a. mille mètres de maisons ou des bâtiments
l’empire de la présente loi, la garantie de stabilité du occupés, inoccupés ou temporairement
régime fiscal, douanier et de change qui demeure inoccupés;
acquise et intangible jusqu’ à la fin d’une période de b. huit cents mètres des terres sarclées et
cinq ans, à compter de la date de : labourées pour cultures de ferme ;
a. l’entrée en vigueur du présent Code pour les c. huit cents mètres d’une ferme ayant un élevage
droits miniers d’exploitation valides existant à de bovins, un réservoir, un barrage
cette date ; hydroélectrique ou une réserve d’eau privée.
b. l’octroi du droit minier d’exploitation acquis Article 281 ajout des alinéas 7 et 7 bis : De
postérieurement en vertu d’un Permis de l’indemnisation des occupants du sol
recherches valide existant à la date de l’entrée Toute occupation de terrain privant les ayant-droits
en vigueur de la présente loi. » de la jouissance du sol, toute modification rendant le
terrain impropre à la culture entraîne, pour le titulaire
Article 11. ou l’amodiataire des droits miniers et/ou de
carrières, à la demande des ayants-droits du terrain
L’intitulé du Chapitre III du Titre X est modifié comme et à leur convenance, l’obligation de payer une juste
suit : indemnité correspondant soit au loyer, soit à la

69 70
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

valeur du terrain lors de son occupation, augmentée « TITRE XII : DES MANQUEMENTS AUX
de la moitié. OBLIGATIONS ADMINISTRATIVES, SOCIALES ET
Par sol dont il est question à l’alinéa ci-dessus, il faut DES SANCTIONS
entendre le sol sur lequel les individus ont toujours CHAPITRE Ier : DES MANQUEMENTS AUX
exercé ou exercent effectivement une activité OBLIGATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES
quelconque.
Article 286 : Du non-paiement des droits
Le règlement à l’amiable du litige s’effectue par superficiaires, du défaut de commencer les
toutes voies de droit non juridictionnelles, notamment travaux dans le délai légal et du non respect des
la transaction, le compromis, l’arbitrage ou devant un engagements vis-à-vis des obligations sociales
Officier de Police Judiciaire ou un Officier du dans le délai réglementaire
Ministère public.
Sont considérés comme manquements aux
Faute d’arrangement à l’amiable entre les parties obligations administratives et sociales :
dans les trois mois à compter de la date de la
survenance du litige, les indemnités seront allouées - le non-paiement des droits superficiaires
par le tribunal compétent en vertu des règles de annuels par carré ;
l’organisation et de la compétence judiciaires en - le défaut de commencer les travaux dans le
vigueur en République Démocratique du Congo. délai légal prévu aux articles 196, 197, 198 et
Toutefois, l’occupant du terrain coutumier peut, en 199 ;
accord avec le titulaire, continuer à exercer son droit - le défaut de correction dans un délai de 60 jours
de culture à condition que les travaux des champs ne après la mise en demeure prévu à l’article 292
gênent pas les opérations minières. Le propriétaire du présent Code ;
du terrain ne pourra dès lors plus continuer à y - le non-respect des engagements vis-à-vis des
construire des bâtiments. obligations sociales conformément au
Enfin, le simple passage sur le terrain ne donne droit chronogramme repris dans le cahier des
à aucune indemnité si aucun dommage n’en résulte. charges prévu dans le Règlement minier.
Le passage doit s’effectuer dans les meilleures Article 288 : Du constat de non-commencement
conditions de préservation de l’environnement. des travaux et de l’instruction des
En cas de déplacement des populations, l’opérateur dossiers
minier est tenu préalablement de procéder à Le non-commencement des travaux dans les délais
l’indemnisation, à la compensation et à la est constaté par la Direction des mines qui transmet
réinstallation des populations concernées. le procès-verbal de son constat au ministre et au
Les modalités pratiques d’application des Cadastre minier. Ce dernier le notifie à l’intéressé
dispositions de cet article sont déterminées par le dans un délai de dix jours ouvrables après la fin de la
Règlement minier. période pendant laquelle les travaux auraient dû
commencer.
Article 13 CHAPITRE II : DES SANCTIONS
Les intitulés du Titre XII et du Chapitre Ier ainsi que Article 290 : Du retrait des droits miniers et/ou de
les articles 286 et 288 du Chapitre Ier, 290, 291 et l’Autorisation d’exploitation de
296 du Chapitre II du même Titre sont modifiés carrières permanente
comme suit :
Les droits miniers et l’Autorisation d’exploitation de
carrières permanente sont retirés par le ministre
lorsque le titulaire n’a pas exercé le recours contre la
décision de déchéance et lorsque les voies de
recours sont forcloses ou si le recours est rejeté. La
71 72
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

décision de retrait intervient au jour du rejet du seulement, quiconque se rend coupable de vol ou de
recours ou au dernier jour utile où le recours aurait recel des substances minérales.
dû être engagé. Article 309 : Des outrages ou violences envers
La décision de retrait est notifiée au Cadastre minier les agents de l’Administration et des Services
qui procède à son inscription dans le registre des spécialisés des Mines
titres annulés. Le Périmètre qui fait l’objet d’un droit Sans préjudice des autres dispositions prévues par
minier ou de carrières retiré revient au domaine le droit commun, est puni d’une peine de servitude
public de l’Etat et peut être reversé dans les zones pénale ne dépassant pas six mois et d’une amende
réservées à la recherche géologique. dont le montant en francs congolais est l’équivalent
Le Règlement minier fixe les modalités de la création de 1.000 USD à 5.000 USD ou de l’une de ces
et de la gestion des zones réservées à la recherche peines seulement, celui qui aura outragé par faits,
géologique. paroles, gestes, menaces ou frappé un agent de
Article 291 : De l’interdiction l’administration ou des services spécialisés des
mines, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice
Les titulaires des droits miniers et de l’Autorisation de ses fonctions.
d’exploitation de carrières permanente déchus de
leurs droits et dont les titres sont retirés ne peuvent Article 311 : Des contraventions aux arrêtés du
obtenir de nouveaux droits miniers ou autorisation ministre et du Gouverneur de
d’exploitation de carrières permanente qu'après un province
délai de cinq ans à compter de la date d'inscription Tout contrevenant aux dispositions des arrêtés
du retrait au registre tenu par le Cadastre minier. En ministériels notifiés par le Secrétaire général aux
outre, le retrait des droits miniers ou de l’Autorisation mines et des arrêtés du Gouverneur de province
d’exploitation de carrières permanente n’a pas pour dans le secteur minier artisanal ou industriel au titre
effet de dégager le titulaire de ses obligations de mesures d’application du présent Code est puni
environnementales et fiscales. de sept jours à un mois de servitude pénale et d’une
Article 296 : De la défaillance et de la fraude dans amende dont le montant en francs congolais ne
le paiement des droits, taxes et redevances dépasse pas l’équivalent de 1.000 USD pour le
secteur minier artisanal, et 10.000 USD pour le
Le défaut de paiement, le retard de paiement et/ou la secteur minier industriel ou de l’une de ces peines
minoration de la somme due constituent des seulement.»
manquements sanctionnés conformément à la
législation en la matière. » Article 15
Article 14 L’article 319 du Chapitre IV du Titre XIV est modifié
Les articles 300, 309 et 311 du Titre XIII sont comme suit :
modifiés comme suit : « TITRE XIV : DES RECOURS
« TITRE XIII : DES INFRACTIONS ET DES CHAPITRE IV : DU RECOURS ARBITRAL
PENALITES
Article 300 : Du vol et du recel des substances Article 319 al. 2 et 3
minérales Du fait de l’acceptation de la délivrance du titre
Sans préjudice des dispositions particulières en minier ou de carrière par le Cadastre minier, le
matière des substances précieuses et de celles titulaire est censé avoir donné d’office son
prévues par le Code pénal, est puni d’une peine de consentement à un tel arbitrage conformément à
servitude pénale d’un mois à deux ans et d’une ladite convention et l’exprime tant en son nom qu’en
amende de l’équivalent en francs congolais de 5.000 celui de ses sociétés affiliées. Il accepte, en outre,
USD à 20.000 USD ou de l’une de ces peines qu’une telle société affiliée soit considérée comme

73 74
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

ressortissant de l’Etat duquel l’Investisseur est un date de la promulgation de la présente loi, sont tenus
ressortissant d’un autre Etat contractant. de les reformuler conformément aux dispositions du
Si l’investisseur a effectué son investissement par présent Code dans un délai de trois mois, à compter
l’intermédiaire d’une société affiliée de droit de son entrée en vigueur.
congolais, une telle société est considérée, aux fins On entend par demandes en instance, les demandes
de la Convention CIRDI comme un ressortissant de des droits miniers et de carrières déposées au
l’Etat duquel l’Investisseur est un ressortissant. Cadastre minier, en cours d’instruction cadastrale,
Sans préjudice des dispositions de l’alinéa 5 du technique et/ou environnementale.
présent article, les titulaires qui ne sont pas CHAPITRE IV : DE LA MISE EN APPLICATION DE
ressortissants d’un autre Etat contractant peuvent NOUVELLES DISPOSITIONS
soumettre les litiges survenant à l’occasion de
l’interprétation ou de l’application des dispositions du Article 334 : Des modalités d’application de la
présent Code à tout tribunal arbitral compétent de présente loi
leur choix pour autant que ce tribunal ne soit pas régi
par les lois de leur pays et n’y siège. Les modalités d'application des dispositions du
présent Code sont fixées par le Règlement minier tel
Les titulaires qui ne sont pas ressortissants d’un que modifié et complété et par d’autres décrets
autre Etat contractant notifient au Cadastre minier les d’application pris dans les 90 jours suivant la
noms, les coordonnées et le règlement de trois promulgation de la présente loi.
tribunaux arbitraux choisis par eux, dans un délai de
trente jours à compter de la délivrance du titre minier. En attendant la publication des mesures prévues à
L’Etat agrée un tribunal arbitral parmi les trois l’alinéa précédent du présent article, les modalités
proposés, sous réserve pour lui d’objecter, pour les d’application urgentes peuvent être prises par voie
motifs mentionnés à l’alinéa précédent in fine, dans d’arrêté ministériel ou interministériel, le cas échéant.
le délai de trois mois à compter de la date de la Article 335 : De la suspension des demandes des
notification du choix des tribunaux arbitraux. droits miniers et de carrières, des
A défaut d’agrément ou d’objection par l’Etat dans le cartes d’exploitation artisanale et
délai de trois mois, le titulaire notifie au Cadastre d’agrément.
minier dans un délai de trente jours le tribunal arbitral Les nouvelles demandes d’octroi de droits miniers et
de son choix parmi les trois proposés.» de carrières de recherches, des cartes d’exploitant
artisanal et de négociant ainsi que les demandes
Article 16 d’agrément au titre de comptoirs d’achat et de vente
des substances minérales, des entités de traitement,
L’intitulé du Titre XVI et les articles 328 du Chapitre des coopératives minières agréées sont suspendues
II, 334, 335 et 340 du Chapitre IV du même Titre sont pendant la période qui court de la promulgation de la
modifiés comme suit : présente loi à l’entrée en vigueur du Règlement
« TITRE XVI : DES DISPOSITIONS minier révisé.
TRANSITOIRES ET FINALES Les demandes d’octroi des droits miniers ou de
CHAPITRE II : DES DEMANDES RELATIVES AUX carrières d’exploitation, les demandes de
DROITS MINIERS ET/OU DE CARRIERES EN renouvellement, de mutations, d’amodiation,
INSTANCE d’extension, de sûretés relatives aux droits miniers
ou des carrières en cours de validité, la réalisation de
Article 328 : Des demandes d’octroi en instance à tous autres actes et procédés juridiques concernant
la date de la promulgation du présent Code de tels droits se font au cours de la période visée à
l’alinéa précédent conformément aux dispositions du
Les requérants qui ont des demandes d’octroi des présent Code et des autres règlements en vigueur.
droits miniers et/ou de carrières en instance à la

75 76
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Au cours de la période visée par le premier alinéa du Toute personne titulaire de droits miniers ou de
présent article, une commission ad hoc instituée par carrières à l’extérieur du périmètre couvert par ces
le ministre procède à l’inventaire des gisements droits, désireuse d’effectuer des travaux de
miniers dont les droits miniers et des carrières ont terrassement, quel que soit le lieu ou l’objet, est
été versés dans le domaine public conformément tenue de solliciter et d’obtenir auprès de la Direction
aux dispositions du présent Code. de géologie une autorisation préalable de
Article 340 : De la validité des conventions terrassement avant ces travaux.
minières Les travaux d’utilité publique font l’objet d’une
Toutes les conventions minières en vigueur à la déclaration préalable à la Direction de géologie.
promulgation de la présente loi sont régies par les Les agents compétents de la Direction de géologie
dispositions du présent Code.» disposent du libre accès à tous sondages, ouvrages
souterrains, travaux de fouilles, travaux de
terrassement et travaux d’utilité publique organisés
Article 17 par le présent article et peuvent se faire remettre
Il est inséré au Chapitre Ier les articles 5 bis, 7 bis, 7 tous échantillons et se faire communiquer tous les
ter et 7 quater, au Chapitre II les intitulés des documents et renseignements d’ordre géologique,
sections Ière, II, III et IV ainsi que les articles 8, 8 bis, géotechnique, hydrologique, topographique,
9, 10, 10bis, 11, 11 bis, 11 ter, 12 et 12 bis du Titre chimique ou minier dans le respect des dispositions
Ier de la loi n°007/2002 du 11 juillet 2002 portant de l’article 324 du présent Code.
Code minier, libellés comme suit : Les conditions et procédures afférentes aux
« TITRE Ier : DES GENERALITES déclarations visées à l’alinéa 1er , 2 et 4 du présent
article ainsi que celles de la demande de
CHAPTRE Ier : DES DEFINITIONS, DES TERMES, l’autorisation de terrassement visée à l’alinéa 3 du
DU CHAMP D’APPLICATION ET PRINCIPES présent article sont fixées par le Règlement minier.
FONDAMENTAUX
Article 7 bis : Des substances minérales
Article 5 bis : Des sondages, ouvrages stratégiques
souterrains, fouilles, levées géophysiques,
travaux de terrassements, travaux d’utilité Si la conjoncture économique nationale ou
publique internationale le permet, le Premier ministre peut, par
décret délibéré en Conseil des ministres, sur avis
Toute personne titulaire de droits miniers ou de des ministres sectoriels concernés, déclarer
carrières, à l’extérieur du périmètre couvert par son certaines substances minérales substances
droit, qui entreprend des travaux de recherches, stratégiques.
notamment sondages, ouvrages souterrains, fouilles,
quel qu'en soit l'objet, à l'exception des puits à usage L’accès, la recherche, l’exploitation et la
domestique, dont la profondeur dépasse dix mètres, commercialisation des substances stratégiques sont
est tenue de faire une déclaration préalable auprès régis par des dispositions réglementaires
de la Direction de géologie. particulières.

Sans préjudice des dispositions du présent Code, Article 7 ter : De la transparence, la traçabilité et
toute personne qui désire faire des levées la certification
géophysiques ou toutes campagnes de prospection Des mesures légales ou réglementaires particulières
géochimique fait préalablement une déclaration sont édictées en application des normes nationales,
auprès de la Direction de géologie et est tenue de régionales et internationales en matière de
communiquer à cette dernière les résultats de ces transparence dans l'industrie minière, de traçabilité et
levées et campagnes qui sont couverts par la de certification des substances minérales,
confidentialité en application de l’article 324 du notamment la divulgation et la publication des
présent Code. contrats et des bénéficiaires réels des actifs miniers
77 78
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

ainsi que les déclarations de tous les impôts, taxes, a. édicter ou modifier le Règlement minier pour
droits et redevances dus et payés à l’Etat. l’application du présent Code ;
Article 7 quater : De la publication b. classer, déclasser ou reclasser les substances
Les contrats miniers, leurs annexe et avenant sont minérales en mines ou en produits des carrières
publiés au Journal officiel et sur le site web du et inversement ;
ministère des mines endéans soixante jours de la c. confirmer la réservation d’un gisement soumis à
date de leur signature. l’appel d’offres faite par arrêté du ministre ;

CHAPITRE II : DU ROLE DE L’ETAT ET DE LA d. déclarer une substance minérale substance


REPARTITION DES COMPETENCES minérale stratégique ;
e. décréter une zone interdite aux travaux miniers, à
Section 1ère : Du rôle de l’Etat l’activité minière ou aux travaux de carrières ;
Article 8 : De la promotion et de la régulation du f. déclarer le classement ou le déclassement d’une
secteur minier substance minérale en substance réservée ;
Le rôle principal de l’Etat est de promouvoir et de g. délimiter ou classer une portion du territoire en
réguler le développement du secteur minier. aire protégée.
L’Etat assure la mise en valeur des substances Le Premier ministre exerce les prérogatives ci-
minérales dont il est propriétaire en faisant appel dessus par voie de décret, délibéré en Conseil des
notamment à l’initiative privée conformément aux ministres sur proposition du ministre, et le cas
dispositions du présent Code. échéant, des ministres compétents.
A cet effet, il entreprend, à travers des organismes L’exercice des prérogatives reconnues au Premier
spécialisés créés à cet effet, des activités ministre au littera a de l’alinéa 1 du présent article
d’investigation du sol ou du sous-sol dans le but n’est pas susceptible de délégation.
d’améliorer la connaissance géologique du territoire
national ou à des fins scientifiques ou d’amélioration Article 10 : Du ministre
et de promotion de l’information géologique du pays Conformément aux dispositions du présent Code et
ou de la province qui ne requièrent pas l’obtention aux autres textes en la matière, le ministre est
d’un droit minier ou d’un droit de carrières. compétent pour :
Article 8 bis : Du fonds minier pour les a. octroyer ou refuser d’octroyer les droits miniers
générations futures et/ou de carrières pour les substances minérales
Il est institué un fonds minier pour les générations autres que les matériaux de construction à
futures. Les ressources du fonds minier pour les usage courant ;
générations futures sont constituées d’une quotité de b. déchoir le titulaire, retirer les droits miniers et/ou
la redevance minière. de carrières, donner acte aux déclarations de
Un décret du Premier ministre, délibéré en Conseil renonciation aux droits miniers et/ou de carrières
des ministres, crée et organise le fonds minier pour et acter l’expiration des droits miniers et/ou de
les générations futures. carrières, conformément aux dispositions du
présent Code ;
Section II : De la compétence du pouvoir central
c. autoriser, par dérogation, les exportations des
Article 9 : Du Premier ministre minerais à l’état brut par arrêté interministériel
Conformément aux dispositions du présent Code et délibéré en Conseil des ministres ;
des autres textes en la matière, le Premier ministre d. instituer les zones d’exploitation artisanale ;
est compétent pour :
e. agréer et retirer l’agrément des comptoirs
d’achat des produits de l’exploitation artisanale,
79 80
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

des coopératives minières ou des produits de t. approuver, conjointement avec le ministre ayant
carrières et des entités de traitement des les Finances dans ses attributions, les listes des
substances minérales ; biens à importer sous le régime douanier
f. autoriser l’extension des travaux d’exploitation ; privilégié ;

g. approuver les hypothèques minières ; u. fixer, conjointement avec le ministre ayant les
Finances dans ses attributions, les taux des
h. exercer la tutelle des Services publics droits, taxes et redevances à percevoir à
spécialisés du ministère des Mines ; l’initiative du ministre en charge des mines.
i. réserver les gisements à soumettre à l’appel Article 10 bis : De l’Administration des mines
d’offres, à confirmer par le Premier ministre ;
L’Administration des mines comprend le Secrétariat
j. accepter ou refuser l’extension d’un droit minier général, les directions, les divisions et autres
ou de carrières aux substances non associées ; services administratifs du ministère en charge des
k. délivrer les autorisations de traitement des mines, y compris ceux qui interviennent dans
produits de l’exploitation artisanale ; l’administration du Code minier et de toutes ses
mesures d’application. Ils sont régis conformément
l. proposer au Premier ministre le classement, le aux textes légaux et réglementaires en vigueur
reclassement ou le déclassement des relatifs à l’Administration publique.
substances réservées, des substances
minérales classées en mines ou en produits de Les directions techniques qui interviennent dans le
carrières et inversement ainsi que des zones processus de l’octroi de droits miniers et/ou de
interdites ; carrières sont :
m. nommer, sur proposition des ministres sectoriels • la Direction de géologie ;
concernés, les membres de la Commission • la Direction des mines ;
interministérielle chargée de sélectionner les
offres relatives à l’exploitation d’un gisement • la Direction de protection de l’environnement
soumis à l’appel d’offres ainsi que les membres minier.
de la Commission interministérielle chargée Le Règlement minier détermine les attributions de
d’examiner les listes des biens à importer pour chacun des services de l’Administration des mines.
les activités minières ;
Section III : De la compétence de la province
n. agréer les mandataires en mines et carrières ;
Article 11 : Du Gouverneur de province
o. agréer les laboratoires d’analyses des
substances minérales ; Sans préjudice des prérogatives lui reconnues
notamment par la loi sur la libre administration des
p. agréer les bureaux d’études géologiques ; provinces et d’autres lois en la matière, le
q. approuver ou refuser les transferts des droits Gouverneur de province est, conformément aux
miniers ; dispositions du présent Code, compétent pour :
r. édicter, en collaboration avec les ministres ayant a. élaborer et proposer, conformément aux normes
l’Economie et le Commerce extérieur dans leurs générales du planning national, à l’assemblée
attributions, la nomenclature des produits provinciale la politique provinciale relative aux
marchands; programmes miniers, minéralogiques,
industriels, énergétiques d’intérêt provincial ;
s. statuer sur les résultats des audits
environnementaux conjointement avec le b. superviser l’exécution par le gouvernement
ministre ayant l’Environnement dans ses provincial des édits relatifs à la politique
attributions ; provinciale relative aux programmes miniers,

81 82
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

minéralogiques, industriels, énergétiques h. octroyer les autorisations de recherches des


d’intérêt provincial ; produits de carrières et les Autorisations
c. proposer l’érection d’une zone interdite aux d’exploitation de carrières de matériaux de
activités minières ; construction à usage courant ;

d. émettre un avis en cas d’institution d’une zone i. décider de l’ouverture des carrières pour les
d’exploitation artisanale. travaux d’utilité publique sur les terrains
domaniaux.
Le Règlement minier organise les normes générales
du planning national en matière minière, et fixe le Le Règlement minier détermine les procédures de la
cadre général des programmes miniers, délivrance des cartes d’exploitant artisanal et de
minéralogiques, industriels et énergétiques d’intérêt négociant ainsi que les règles de collaboration entre
provincial. les services techniques du ministère en charge des
mines et des établissements sous tutelle du ministre.
Article 11 bis : Du ministre provincial
Article 11 ter : Du Chef de Division provinciale
Conformément aux dispositions du présent Code et des mines
sans préjudice des dispositions de la loi sur la libre
administration des provinces, le ministre provincial Conformément aux dispositions du présent Code et
est compétent, après avis de conformité du Chef de sans préjudice d’autres prérogatives lui assignées
Division provinciale des mines, pour : par le cadre organique du ministère des mines, le
Chef de Division provinciale des mines est
a. exécuter, sous la supervision du Gouverneur de compétent pour :
province et, le cas échéant, en concertation
avec d’autres départements ministériels a. contrôler et surveiller les activités minières en
provinciaux impliqués, les édits relatifs à la province ;
politique provinciale relative aux programmes b. réceptionner les dépôts de demande d’agrément
miniers, minéralogiques, industriels, au titre des coopératives minières adressée au
énergétiques d’intérêt provincial ; ministre ;
b. délivrer les cartes d’exploitant artisanal ; c. émettre des avis de conformité préalablement aux
c. délivrer les cartes des négociants des produits décisions et actes du ministre provincial
d’exploitation artisanale ; relativement à l’administration des dispositions
du présent Code.
d. autoriser la détention des produits miniers par des
bijoutiers, joailliers, artistes et dentistes ; Section IV : Des Services techniques spécialisés

e. exercer, en harmonie avec les services Article 12 : Du Cadastre minier


techniques du ministère des mines et des Le Cadastre minier est un établissement public
établissements sous tutelle du ministre, la chargé de la gestion du domaine minier ainsi que
supervision des activités des services du celle des titres miniers et des carrières et placé sous
ministère des mines installés en province; la tutelle du ministre.
f. délivrer un récépissé au titulaire d’un droit minier Pour couvrir ses frais de fonctionnement, le Cadastre
ou de carrières avant le commencement de ses minier est autorisé à percevoir et à gérer les frais de
activités dans la province, conformément aux dépôt des dossiers et une quotité des droits
dispositions de l’article 215 du présent Code ; superficiaires annuels par carré.
g. accorder aux artistes agréés par le ministère en Un décret du Premier ministre, délibéré en Conseil
charge de la Culture et des Arts l’autorisation des ministres, en fixe les statuts, l’organisation et le
spéciale dont il est question à l’article 115 du fonctionnement conformément au présent Code et à
présent Code ; la loi n°08/008 du 7 juillet 2008 portant dispositions
générales applicables aux établissements publics.

83 84
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 12 bis : De l‘organisme spécialisé des Après le délai de trois mois dont question à l’alinéa
recherches précédent du présent article, à l’initiative du Cadastre
Un décret du Premier ministre institue un organisme minier, de l’officier du ministère public ou de tout tiers
spécialisé chargé de la recherche dans le domaine lésé, l’inéligibilité du titulaire peut être constatée par
minier. une décision de justice, coulée en force de chose
jugée, laquelle est notifiée au Cadastre minier par
Il en détermine l’organisation et le fonctionnement.» l’officier du ministère public, le juge ou tout tiers lésé.
Dans ce cas, le Cadastre minier prépare et envoie à
Article 18 l’autorité d’octroi, dans les dix jours qui suivent la
Il est inséré au Chapitre Ier les articles 23 bis et 27 notification, un projet d’arrêté du retrait dudit droit
bis, au Chapitre II un article 33 bis et au Chapitre III avec effet rétroactif au jour de la perte de l’éligibilité.
les articles 48 bis et 48 ter du Titre II libellés comme CHAPITRE II : DES PERIMETRES MINIERS ET
suit : DES CARRIERES
«TITRE II : DES DISPOSITIONS COMMUNES Article 33 bis : De l’accès à l’exploitation d’un
CHAPITRE Ier : DE L’ELIGIBILITE gisement étudié.

Article 23 bis : De l’accès à l’exercice des droits L’accès à l’exploitation d’un gisement étudié,
miniers et de carrières documenté ou travaillé appartenant à l’Etat, obtenu
par appel d’offres, est conditionné par le versement
Les personnes morales désireuses d’investir dans le d’un pas de porte à ce dernier, représentant 1% de la
secteur minier sont tenues de fournir les documents valeur en place dudit gisement. La valeur en place
ci-après : du gisement est définie comme étant le prix obtenu
a. l’attestation fiscale ou l’équivalent, en cours de pour ledit gisement dans le cadre de l’appel d’offres.
validité délivrée par l’Institution compétente du Lorsque le gisement a été étudié, documenté ou
pays d’origine du requérant ; travaillé par une société commerciale appartenant à
b. l’attestation de bonne vie et mœurs et l’extrait du l’Etat, le pas de porte revient à 100% à cette société.
casier judiciaire en cours de validité pour les CHAPITRE III : DE LA PROCEDURE D’OCTROI
associés de la personne morale, délivrés par les DES DROITS MINIERS ET/OU DE CARRIERES ET
autorités compétentes du pays d’origine ; DE LA DELIVRANCE DES TITRES MINIERS
c. l’engagement écrit de déclarer en République ET/OU DE CARRIERES
Démocratique du Congo les profits et revenus Article 48 bis : Du début de la durée de validité
réalisés. des droits miniers et/ou de
Article 27 bis : De la remise en cause de carrières.
l’éligibilité aux droits minier et de La durée de validité des droits miniers et/ou de
carrières carrières commence à courir à compter du jour de la
L’éligibilité du titulaire d’un droit minier ou de notification de la décision d’octroi au requérant, de la
carrières ne peut être remise en cause et entraîner notification de l’inscription d’office ou de la
l’annulation dudit droit par le juge, conformément à signification de la décision du juge prévue à l’article
l’article précédent du présent Code, à la diligence du 46 du présent Code.
Cadastre minier, de l’officier du ministère public ou Article 48 ter : De l’extinction des droits miniers
de tout tiers lésé, que dans les trois mois qui suivent et/ou de carrières
la publication de cette loi au Journal officiel ou à
défaut, dans les trois mois qui suivent la date de la Les droits miniers et/ou de carrières s’éteignent par :
prise de connaissance de son existence. a. la caducité ;
b. l’annulation. ;

85 86
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

c. l’expiration; Le Règlement minier détermine les modalités


d. la renonciation; d’application de cet article.»

e. le retrait. Article 19
Les droits miniers et/ou de carrières deviennent Il est inséré les Chapitres V et VI, un article 50 bis
caducs de plein droit en application de l’article 47 au Chapitre Ier, les articles 64 bis, 71 bis, 77 bis, 77
alinéa 2 du présent Code. ter et 80 bis au Chapitre II, un article 88 bis au
Ils peuvent faire l’objet d’annulation, avec effet Chapitre III, un article 99 bis au Chapitre IV du Titre
rétroactif, par décision du juge administratif saisi en III libellés comme suit :
annulation par un officier du ministère public ou un
tiers lésé, dans les trois mois qui suivent la « TITRE III : DES DROITS MINIERS
publication de la décision d’octroi au Journal officiel
ou à défaut, dans les trois mois qui suivent la date de CHAPITRE Ier : DE LA RECHERCHE MINIERE
la prise de connaissance de son existence, pour Article 50 bis : Des droits conférés par le Permis
illégalité, en cas d’incompétence de l’autorité d’octroi, de recherches
de vice de forme ou en cas de détournement de
pouvoir par l’autorité d’octroi. Le Permis de recherches confère à son titulaire le
droit exclusif d’effectuer, à l’intérieur du Périmètre sur
Les droits miniers et/ou de carrières expirent lequel il est établi et pendant la durée de sa
lorsqu’ils arrivent à terme, conformément aux articles validité, les travaux de recherches des substances
61, 78, 94, 106, 144 et 163 du présent Code. minérales classées en mines pour lesquelles le
Ils s’éteignent par renonciation totale de leurs permis est accordé et les substances associées, si le
titulaires, conformément aux articles 60, 79, 96, 108, titulaire demande l’extension du permis à ces
145 alinéa 4 et 164 du présent Code. En cas de substances.
renonciation partielle, les droits miniers et/ou de Toutefois, le titulaire du Permis de recherches ne
carrières s’éteignent sur la partie du périmètre qui fait peut initier des travaux sur le terrain sans avoir
l’objet de ladite renonciation, conformément aux obtenu au préalable l’approbation de son PAR,
mêmes dispositions. conformément aux dispositions du présent Code.
A l’issue de la déchéance du titulaire, le Permis de Le titulaire d’un Permis de recherches est autorisé à
recherches, le Permis d’exploitation, le Permis prélever des échantillons des substances minérales
d’exploitation des rejets et le Permis d’exploitation de dans le Périmètre faisant l’objet de son Permis de
petite mine, les autorisations d’exploitation de recherches pour des analyses ou des essais
carrières permanente autres que celles des industriels dans le laboratoire ou dans l’usine de son
matériaux de construction d’usage courant sont choix.
retirés par le ministre, et par le ministre provincial
des mines pour les Autorisations d’exploitation de Tout échantillon prélevé dans le cadre du Permis de
carrières permanente, conformément à l’article 290 recherches est propriété de l’Etat.
du présent Code. Sans préjudice de la législation douanière, si le
Les droits miniers et/ou de carrières peuvent être titulaire désire envoyer les échantillons prélevés à
retirés ou rapportés, sans effet rétroactif, par l’étranger pour analyse ou essais, il dépose
l’autorité d’octroi en cas d’illégalité lors de l’octroi, préalablement une description desdits échantillons
dans les trois mois qui suivent la publication de la reprenant notamment leurs nombre, volume et poids
décision d’octroi au Journal officiel ou à défaut, dans auprès de la Direction de géologie et obtient le visa
les trois mois qui suivent la date de la prise de de ce service sur une copie de la description, qui
connaissance de son existence, soit à la demande vaut laissez-passer pour les échantillons prélevés.
d’un tiers lésé, soit à l’initiative de l’autorité d’octroi.

87 88
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Le Permis de recherches confère également à son Article 71 bis : De la participation des personnes
titulaire le droit d’obtenir un Permis d’exploitation physiques de nationalité
pour tout ou partie des substances minérales qui font congolaise au capital social
l’objet du Permis de recherches et les substances La participation des personnes physiques de
associées à l’intérieur de la superficie couverte par le nationalité congolaise est requise pour la constitution
Permis de recherches s’il en découvre un gisement de capital social des sociétés minières.
économiquement exploitable.
Les personnes visées à l’alinéa précédent détiennent
CHAPITRE II : DE L’EXPLOITATION MINIERE au moins 10 % de capital social.

Article 64 bis : Des droits conférés par le Permis Article 77 bis : De l’exploitation des substances
d’exploitation minérales non-associées

Le Permis d’exploitation confère à son titulaire le Le titulaire d’un Permis d’exploitation qui désire
droit exclusif d’effectuer, à l’intérieur du périmètre sur exploiter les substances minérales non-associées est
lequel il est établi et pendant la durée de sa validité, obligé de demander un droit minier d’exploitation
les travaux de recherche, de développement, de distinct sur ces substances, conformément aux
construction et d’exploitation visant les substances dispositions du présent Code.
minérales pour lesquelles le permis est établi et les Dans le cas où le titulaire du Permis d’exploitation ne
substances associées ou non associées s’il en a sollicite pas une telle extension, la Direction des
demandé l’extension. Il permet en outre, sans mines le met en demeure de la solliciter dans un
limitation de : délai de soixante jours.
a. entrer dans le Périmètre d’exploitation pour Le titulaire qui ne sollicite pas l’octroi d’un nouveau
procéder aux opérations minières ; titre, alors qu’il exploite lesdites substances dans le
b. construire les installations et infrastructures contexte d’une mine distincte, se fait appliquer les
nécessaires à l’exploitation minière ; dispositions de l’article 299 du présent Code.

c. utiliser les ressources d’eau et du bois se Le Règlement minier détermine les modalités de
trouvant à l’intérieur du périmètre minier pour les cette exploitation.
besoins de l’exploitation minière, en se Article 77 ter : De l’extension des travaux
conformant aux normes définies dans l’EIES et d’exploitation
le PGES ; Le titulaire d’un Permis d’exploitation qui désire
d. disposer, transporter et commercialiser procéder à l’extension de ses travaux est tenu de
librement ses produits marchands provenant du solliciter l’autorisation du ministre.
Périmètre d’exploitation ; A cet effet, il présente une étude de faisabilité
e. procéder aux opérations de concentration, de additionnelle intégrant les opérations requises pour
traitement métallurgique ou technique des ladite extension.
substances minérales extraites du gisement à Le dépôt, la recevabilité et l’instruction de la
l’intérieur du Périmètre d’exploitation ; demande d’extension sont soumis aux conditions
f. procéder aux travaux d’extension de la mine. prévues aux articles 37, 38, 39, 40, 41 et 42 du
Le titulaire du Permis d’exploitation a l’obligation de présent Code.
traiter et de transformer sur le territoire congolais les Article 80 bis : De la transformation du Permis
substances minérales par lui exploitées. d’exploitation en plusieurs Permis
d’exploitation
En cas de nécessité et si les conditions techniques le
permettent, le titulaire d’un Permis d’exploitation peut
solliciter la transformation de son Permis
89 90
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

d’exploitation initial en multiples Permis d’exploitation CHAPITRE V : DE L’INDUSTRIALISATION DU


sur tout ou partie du périmètre de son Permis en se SECTEUR MINIER
conformant aux dispositions des articles 28, 29 et 68 Article 108 bis : De l’obligation du titulaire
à 76 du présent Code. d’effectuer le traitement des
La durée des multiples Permis d’exploitation issus de substances minérales sur le
la transformation du Permis d’exploitation initial est Territoire national
égale à la durée non échue du Permis d’exploitation Sans préjudice des articles 64 alinéa 1er littera e, 88,
initial. 99 et 146 du Code minier, le titulaire d’un droit minier
Le Règlement minier détermine les modalités de d’exploitation ou d’une Autorisation d’exploitation de
transformation du Permis d’exploitation en plusieurs carrière permanente est tenu de traiter ou de faire
Permis d’exploitation. traiter les substances minérales en produits
marchands dans ses propres installations ou auprès
CHAPITRE III : DE L’EXPLOITATION DES REJETS des entités de traitement agréées établies sur le
DES MINES territoire national.
Article 88 bis : Des droits conférés par le Permis Tout titulaire d’un droit minier d’exploitation ou d’une
d’exploitation des rejets autorisation d’exploitation de carrière permanente est
Le Permis d’exploitation des rejets confère à son tenu de présenter à la Direction des mines son plan
titulaire les mêmes droits que ceux conférés au d’industrialisation contenant un programme de
titulaire du Permis d’exploitation par l’article 64 bis du traitement des produits miniers extraits de son
présent Code. périmètre dans ses propres installations ou auprès
des entités de traitement agréées établies sur le
Toutefois, les droits conférés au titulaire du Permis territoire national.
d’exploitation des rejets se limitent à la surface qu’il
couvre et ne s’étendent pas en profondeur. Le Règlement minier fixe le contenu du plan
d’industrialisation ainsi que ses modalités de dépôt,
Le Règlement minier détermine les modalités d’instruction, d’approbation et de suivi.
d’application de l’alinéa précédent.
Article 108 ter : Du traitement exceptionnel des
CHAPITRE IV : DE L’EXPLOITATION MINIERE A substances minérales brutes à
PETITE ECHELLE l’extérieur du territoire national
Article 99 bis : Des droits conférés par le Permis Par dérogation aux dispositions de l’article
d’exploitation de petite mine précédent, le titulaire d’un droit minier d’exploitation
Le Permis d’exploitation de petite mine confère à son peut être autorisé, pour une durée d’une année, à
titulaire les mêmes droits qu’au titulaire d’un Permis faire traiter ses produits miniers à l’extérieur du
d’exploitation prévu à l’article 64 bis du présent territoire national par un arrêté interministériel du
Code. ministre ainsi que de celui ayant le commerce
extérieur dans ses attributions, délibéré en Conseil
Le titulaire d’un Permis d’exploitation de petite mine des ministres, moyennant le paiement de la taxe y
peut transformer ce dernier en Permis d’exploitation afférente.
si les conditions techniques de l’exploitation le
justifient. L’autorisation n’est accordée que si le titulaire
démontre à la fois :
De même, le titulaire d’un Permis d’exploitation peut
transformer ce dernier en Permis d’exploitation de a. l’inexistence d’une possibilité de traitement dans
petite mine. le territoire national à un coût économiquement
rentable pour le projet minier ;
Le Règlement minier fixe les conditions dont
question aux alinéas 2 et 3 du présent article. b. l’existence d’un contrat de traitement à façon
des produits miniers à l’extérieur du territoire

91 92
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

national conclu avec une firme établie à CHAPITRE VI : DE LA DETENTION, DU


l’étranger ; TRANSPORT, DE L’ENTREPOSAGE, DU
c. son acceptation que les statistiques du métal STOCKAGE, DE LA COMMERCIALISATION ET DE
produit à l’issue du traitement à l’étranger seront L’EXPORTATION DES PRODUITS MINIERS
comptabilisées en exportation pour le compte de Article 108 sexies : De la détention du Produit
la République Démocratique du Congo ; Minier
d. son acceptation d’être assujetti aux droits et Sans préjudice des dispositions de l’article 5 alinéa 3
taxes dus au Trésor public en rapport avec le du présent Code, les établissements de crédit
traitement exceptionnel des substances régulièrement installées sur le territoire national, le
minérales brutes à l’étranger. Trésor public, l’Administration des mines et certaines
Le Règlement minier détermine les modalités de universités et institutions de recherche sont autorisés
demande, de délivrance et de renouvellement de à détenir les produits miniers.
l’autorisation de traitement exceptionnel des La détention des produits miniers par des bijoutiers,
substances minérales brutes à l’extérieur du territoire joailliers, artistes et dentistes est subordonnée à
national. l’autorisation délivrée par le Gouverneur de province.
Article 108 quater : De l’entité de traitement et de Toutefois, la Division provinciale des mines accorde
l’usine de transformation aux artistes agréés par le ministère en charge de la
a. De l’entité de traitement Culture et des Arts l’autorisation spéciale visée à
l’article 115 du présent Code.
Toute personne non détentrice d’un titre minier
d’exploitation qui se propose de se livrer uniquement Article 108 septies : Du transport et de
au traitement des substances minérales requiert et l’entreposage des produits
obtient une autorisation de traitement auprès du miniers
ministre conformément aux dispositions du présent Les personnes citées à l’article 5 alinéa 3 du présent
Code et du Règlement minier. Code ont le droit de transporter ou de faire
b. De l’usine de transformation transporter par le transporteur de leur choix, les
produits miniers qui proviennent de leurs sites
Toute personne qui se propose de se livrer d’exploitation, usines, comptoirs ou points d’achat
uniquement à la transformation des substances pour les négociants, selon le cas. Dans ce cas, elles
minérales, se conforme à la législation en la matière. sont tenues, en conformité avec l’article 7 ter du
Toute personne non détentrice d’un titre minier présent Code, de faire identifier leur transporteur.
d’exploitation qui se propose de se livrer uniquement Elles ont, en outre, le droit d’entreposer ou de
au traitement des substances minérales réserve au stocker leurs produits miniers dans des sites
moins 50% du capital social aux Congolais. clôturés, aménagés à cette fin, situés aux alentours
Article 108 quinquies : De la sous-traitance des lieux de chargement, à condition de respecter la
réglementation sur la sécurité du site et sur le
Les activités de sous-traitance déterminées à l’article contrôle de la pollution industrielle.
1 point 48 du présent Code sont exercées
conformément à la Loi n° 17/001 du 08 février 2017 Le Règlement minier fixe les conditions et modalités
fixant les règles applicables à la sous-traitance dans d’identification des transporteurs, du transport et de
le secteur privé. l’entreposage des produits miniers.
Article 108 octies : De la commercialisation et de
l’exportation des produits
miniers
La commercialisation des produits miniers qui
proviennent des Périmètres d’exploitation ou des
93 94
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

entités de traitement ou de transformation agréées Article 114 bis : De la coopérative minière et/ou
s’effectue conformément aux lois et règlements en des produits de carrières agréée
vigueur en République Démocratique du Congo. Le La coopérative minière et/ou des produits de
titulaire d’un Permis d’exploitation peut vendre ses carrières agréée est autorisée à exploiter toute
produits aux clients de son choix au prix juste par substance minérale exploitable artisanalement et à la
rapport aux conditions du marché. commercialiser localement conformément aux
Toutefois, en cas de vente locale, il ne peut vendre dispositions du présent Code et de ses mesures
ses produits qu’à une personne morale exerçant d’application.
l’activité minière ou à des manufactures ayant un lien Un droit fixe dont le montant est déterminé par voie
avec l’activité minière. règlementaire est perçu lors de l’agrément.
Les produits miniers marchands sont conformes à la La demande d’agrément au titre de coopérative
nomenclature telle que fixée par la règlementation en minière et/ou des produits de carrières adressée au
la matière. » ministre est déposée auprès de la Division
provinciale des mines du ressort.
Article 20
A la demande sont joints les éléments suivants :
Il est inséré au Chapitre Ier les articles 111 bis et 114
bis du Titre IV libellés comme suit : a. les statuts dûment notariés de la coopérative
d’exploitants artisanaux signés par les
« TITRE IV : DE L’EXPLOITATION ARTISANALE fondateurs ;
CHAPITRE Ier : DE L’EXPLOITATION b. la liste reprenant les noms et adresses des
ARTISANALE DES MINES ET/OU DE CARRIERES fondateurs ;
Article 111 bis : De la carte d’exploitant artisanal c. la photocopie certifiée conforme de la carte
des mines et/ou des produits de d’exploitant artisanal de chaque membre ;
carrières d. le procès-verbal de l’assemblée générale
Les cartes d’exploitant artisanal des mines et/ou des constitutive ;
produits de carrières sont délivrées par le ministre e. les noms, adresse et profession des dirigeants ;
provincial des mines du ressort aux personnes
éligibles et qui s’engagent à respecter la f. la preuve de l’adhésion libre de chaque membre
réglementation en matière de protection de au groupement d’exploitants artisanaux ;
l’environnement, de l’hygiène et de la sécurité dans g. la preuve que les conditions d’adhésion au
les zones d’exploitation artisanale, conformément groupement ne sont pas prohibitives ;
aux modalités fixées par le Règlement minier, après h. les preuves de versements effectués au titre de
en avoir pris connaissance. souscription au capital social ;
Un droit fixe dont le montant est déterminé par voie i. les moyens techniques et financiers ainsi que
réglementaire est perçu lors de la délivrance de les ressources humaines que la coopérative
chaque carte. entend mettre en œuvre pour la réalisation de
La durée de la carte d’exploitant artisanal est d’un ses objectifs.
an, renouvelable pour la même durée sans limitation. L’obtention de l’agrément au titre de coopérative
En cas de perte, de destruction ou de vol de la carte minière et/ou des produits de carrières, est
d’exploitant artisanal, aucun duplicata ne sera subordonnée aux conditions suivantes :
délivré. Le détenteur est tenu de faire opposition, a. être constituée conformément à l’Acte uniforme
avant d’en solliciter une nouvelle. sur le droit de sociétés coopératives ;
Le Règlement minier fixe les modalités
d’établissement de la carte d’exploitant artisanal.
95 96
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

b. être composée au minimum de vingt personnes de l’autorisation de recherches à l’intérieur de la


physiques majeures de nationalité congolaise superficie couverte par l’Autorisation de recherches,
détentrices des cartes d’exploitant artisanal des s’il en découvre un gisement.
mines et/ou des produits de carrières valable Toutefois, un droit minier peut être accordé dans un
pour une province donnée ; Périmètre qui fait l’objet d’une autorisation de
c. avoir pour objet social, principalement les recherches des produits de carrières.
activités minières et/ou des produits de Lorsqu’un Périmètre fait l’objet d’une Autorisation de
carrières. recherches des produits de carrières, aucune
L’agrément au titre de coopérative minière et/ou des demande d’Autorisation de carrières sur le même
produits de carrières est accordé ou refusé par le Périmètre n’est recevable, hormis la demande
ministre. d’Autorisation d’exploitation de carrières sollicitée par
La décision d’octroi ou de refus est notifiée par le le titulaire de ladite Autorisation de recherches.
Secrétaire général aux mines au SAEMAPE et au Si un Permis d’exploitation est octroyé sur la
Cadastre minier. superficie qui fait l’objet d’une Autorisation de
Tout refus est motivé et donne droit au recours, recherches des produits de carrières, cette dernière
conformément aux dispositions des articles 313 et est éteinte d’office. Dans ce cas, le titulaire de
316 du présent Code. l’Autorisation de recherches des produits de carrières
éteinte, a droit à une juste indemnisation.
Sous peine du retrait d’agrément par le ministre, la
coopérative minière et/ou des produits de carrières CHAPITRE III : DE L’EXPLOITATION DE
agréée est tenue, en sus des obligations prévues à CARRIERES
l’article 112 du présent Code, de transmettre Article 146 bis : Des droits conférés par
mensuellement au SAEMAPE les statistiques de sa l’Autorisation d’exploitation de carrières
production et d’indemniser les exploitants agricoles
pour tout dommage engendré par son activité. L’Autorisation d’exploitation de carrières permanente
ou temporaire confère à son titulaire le droit exclusif
Le Règlement minier fixe les conditions et modalités d’effectuer, à l’intérieur du Périmètre sur lequel elle
de l’instruction de la demande d’agrément au titre de est établie et pendant la durée de sa validité, les
coopérative minière et/ou de produits de carrières.» travaux de recherche, de développement, de
construction et d’exploitation visant les substances
Article 21 de carrières pour lesquelles l’Autorisation est établie
Il est inséré au Chapitre II un article 136 bis, au et les autres substances s’il en a demandé
Chapitre III un article 146 bis du Titre V libellés l’extension.
comme suit : Elle permet en outre, sans limitation, de :
« TITRE V : DES DROITS DE CARRIERES a. accéder au Périmètre couvert par l’Autorisation
d’exploitation pour procéder aux opérations de
CHAPITRE II : DE LA RECHERCHE DES carrières ;
PRODUITS DE CARRIERES
b. construire les installations et infrastructures
Article 136 bis : Des droits conférés par nécessaires à l’exploitation de carrières ;
l’Autorisation de recherches des c. utiliser les ressources d’eau et du bois se
produits de carrières trouvant à l’intérieur du Périmètre de carrière
L’Autorisation de recherches des produits de pour les besoins de l’exploitation, en se
carrières confère à son titulaire le droit d’obtenir une conformant aux normes définies dans l’EIES et
Autorisation d’exploitation de carrières pour tout ou le PGES ou le PAR selon qu’il s’agit de carrière
une partie des substances minérales qui font l’objet permanente ou temporaire ;

97 98
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

d. disposer, transporter et commercialiser CHAPITRE II : DES MUTATIONS


librement ses produits marchands provenant du
Périmètre d’exploitation ; Article 185 bis : De la décision d’approbation ou
de refus du transfert du droit
e. procéder aux opérations de traitement ou de
transformation des substances de carrières A la réception du dossier de demande avec avis
extraites du gisement à l’intérieur du Périmètre cadastral, technique, environnemental et social
d’exploitation; favorables ou défavorables, lui transmis par le
Cadastre minier, l’autorité compétente prend et
f. procéder aux travaux d’extension de la carrière. » transmet sa décision d’approbation ou de refus du
transfert du droit au Cadastre minier dans un délai de
Article 22 dix jours ouvrables.
Il est inséré au Chapitre II les articles 182 bis, 185 En cas de décision d’approbation du transfert, le
bis, 185 ter et 185 quater du Titre VII libellés comme Cadastre minier procède à l’enregistrement de la
suit : cession dans un délai de cinq jours ouvrables,
« TITRE VII : DE L’AMODIATION ET DES conformément aux dispositions de l’article 171 du
MUTATIONS présent Code et notifie la décision au requérant.
Passé ces délais, le cessionnaire peut se prévaloir
CHAPITRE Ier : DE L’AMODIATION des dispositions des articles 43 et 46 du présent
Article 182 bis : Des conditions de cession Code.
La cession des droits miniers et des autorisations En cas de refus du transfert, le Cadastre minier
d’exploitation de carrières permanente est notifie la décision de refus au requérant.
subordonnée aux conditions suivantes : Article 185 ter : De l’enregistrement et de
1. Pour le cessionnaire : l’opposabilité de l’acte de cession
a. être préalablement une personne éligible à Pour être opposable aux tiers, la cession totale ou
requérir et à détenir les droits miniers ou les partielle est enregistrée par le Cadastre minier contre
autorisations d’exploitation de carrière le paiement au profit du Trésor public, d’un droit
permanente conformément à l’article 23 du d’enregistrement de 1 % du prix de la cession
présent Code ; immédiatement exigible. Le prix peut, le cas échéant,
b. justifier, en cas de cession d’un permis de faire l’objet d’un contrôle à posteriori par les services
recherche, de la capacité financière prévue compétents.
aux articles 56 et 58 du présent Code ; Le Règlement minier détermine les modalités
c. remplir, en cas de cession d’un droit minier d’expertise du bien cédé, en vue d’en déterminer le
d’exploitation, la condition prévue à l’article 71 juste prix.
littera d, 71 bis et l’article 104 alinéa 2 du Article 185 quater : Du transfert du droit
présent Code ; Le transfert du droit minier ou de l’Autorisation
d. respecter, en cas de cession partielle, les d’exploitation de carrières permanente est inscrit au
dispositions des articles 28 et 29 du présent registre approprié tenu par le Cadastre minier
Code. conformément à l’article 172, immédiatement après
2. Pour le cédant : avoir respecté ses obligations la notification de la décision d’approbation du
de protection de l’environnement prévues par le transfert au cédant et au cessionnaire.
plan environnemental approuvé. Le transfert ne peut porter que sur les droits miniers
ou les Autorisations d’exploitation de carrières
permanentes en cours de validité. »

99 100
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 23 14. redevance sur les carburants terrestres et


Il est inséré au Chapitre Ier les articles 220 bis, 220 lubrifiants ;
ter et 220 quater, au Chapitre III les articles 238 bis, 15. bonus de signature ;
239 bis, 241 bis, 244 bis, 246 bis, 247 bis, 251 bis, 16. pas de porte.
253 bis et 258 bis ainsi qu’une Section VII du Titre IX b. Aux impôts, taxes, droits et redevances
libellés comme suit : suivant les modalités du droit commun :
« TITRE IX : DU REGIME FISCAL ET DOUANIER 1. taxe sur la Valeur Ajoutée, en sigle TVA ;
POUR LES MINES 2. taxe sur l’autorisation de minage
temporaire ;
CHAPITRE Ier : DES DISPOSITIONS GENERALES
3. taxe sur les exportations des échantillons
Article 220 bis : Du régime des impôts, taxes, destinés aux analyses et essais industriels
droits et redevances et autres lorsque ceux-ci sont exportés en violation
prélèvements parafiscaux à percevoir de l’article 50 alinéa 3 du Code minier,
au profit du Pouvoir central. vendus aux tiers au profit ou par le fait du
titulaire avant ou après analyse ou essai, et
Le contribuable visé est soumis, au profit du Pouvoir enfin en cas d’exportation qui revêt un
central, dans le cadre de ses activités minières : caractère commercial ;
a. Aux impôts, taxes, droits et redevances suivant 4. taxe d’implantation et taxe rémunératoire
les modalités du présent Code : annuelle de l’environnement ;
1. impôt sur les bénéfices et profits ; 5. taxe de déboisement ;
2. impôt professionnel sur les prestations de 6. droit d’octroi de la carte de travail pour
services rendus par des personnes étranger ;
physiques ou morales non établies en 7. taxes sur la télécommunication ;
République Démocratique du Congo ; 8. taxe d’agrément des dépôts des explosifs ;
3. impôt sur les revenus des capitaux 9. droit d’enregistrement des dragues ;
mobiliers ou impôt mobilier ;
10. redevance annuelle et caution pour les
4. l’impôt professionnel sur les rémunérations; entités de traitement de toutes les
5. l’impôt exceptionnel sur les rémunérations catégories et tailleries ;
des expatriés ; 11. agrément de boutefeux.
6. droits d’entrée ;
Article 220 ter : Du régime des impôts et taxes
7. droits d’accises ; d’intérêt commun, à percevoir au
8. droit proportionnel pour approbation et profit des provinces et autres entités
enregistrement des hypothèques; décentralisées
9. droit proportionnel pour approbation et Le titulaire est soumis, au profit des provinces et
enregistrement des cessions ; autres entités décentralisées, dans le cadre de ses
10. droit proportionnel pour approbation et activités minières :
enregistrement d’amodiation, de contrat
d’option et de transmission ; a. Aux impôts suivants:
11. droits superficiaires annuels par carré ; 1. impôt foncier ;
12. droits proportionnels pour la cession des 2. impôt sur les véhicules ;
parts et actions sociales ; 3. impôt sur les revenus locatifs.
13. redevance minière ; b. Aux taxes d’intérêts communs suivants :
1. la taxe spéciale de circulation routière ;
101 102
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

2. la taxe de superficie sur les concessions Article 241 bis : Des modalités de recouvrement
minières. de la redevance minière
Les impôts, droits, taxes et redevances prévus dans Les modalités de recouvrement de la redevance
le présent article, sont perçus conformément à la minière sont déterminées par les textes légaux fixant
législation sur les recettes des provinces et des la nomenclature des droits, taxes et redevances du
entités territoriales décentralisées. Pouvoir central, et portant réforme des procédures
Article 220 quater : Du régime des taxes, droits et relatives à l’assiette, au contrôle et aux modalités de
redevances applicables aux activités recouvrement de recettes non fiscales.
autres qu’activités minières du Article 244 bis : De l’Impôt exceptionnel sur les
titulaire rémunérations versées au
Sans préjudice des dispositions de l’article 234 personnel expatrié
alinéa 3 du présent Code, le titulaire est soumis, Le titulaire est redevable de l’impôt exceptionnel sur
dans le cadre de l’exercice des activités autres que les rémunérations versées au personnel expatrié à la
ses activités minières, aux autres droits, taxes et moitié du taux fixé par le droit commun pour les dix
redevances de la compétence du Pouvoir central et premières années du projet et au taux du droit
de celui des provinces et des entités territoriales commun pour les années suivantes. Il est déductible
décentralisées prévus par les lois fixant de l’impôt sur les bénéfices et profits.
nomenclature ainsi qu’aux redevances et taxes Article 246 bis : De l’impôt professionnel sur les
rémunératoires qui contribuent aux frais de prestations de services
fonctionnement des services publics personnalisés.
Le titulaire est redevable de l’impôt professionnel sur
CHAPITRE III : DU REGIME FISCAL les prestations de services pour les sommes payées
en rémunérations des services de toute nature lui
Article 238 bis : Des taxes et redevances du rendus par des personnes physiques ou morales,
secteur forestier et protection de non établies en République Démocratique du Congo,
l’environnement au taux de 14%.
Le titulaire des droits miniers et des carrières est Article 247 bis
assujetti, sans préjudice des dispositions des articles
257 et 258 du présent Code, au paiement des taxes Les dispositions relatives au droit commun en
et redevances ci-après : matière d’impôt sur les bénéfices et profits non
visées sont de pleine application suivant leurs libellés
- taxe de déboisement ; à la date de la promulgation du présent Code.
- taxe d’implantation sur les installations classées Article 251 bis : De l’impôt spécial sur les profits
de la catégorie 1A ; excédentaires
- taxe rémunératoire annuelle sur les installations Par profits excédentaires ou super profits, il faut
classées de la catégorie 1A ; entendre les bénéfices réalisés lorsque les cours des
- taxe de pollution sur les installations classées de matières ou des commodités connaissent un
la catégorie 1A. accroissement exceptionnel, supérieur à 25% par
rapport à ceux repris dans l’étude de faisabilité
Article 239 bis : De l’impôt sur les revenus bancable du projet.
locatifs
Le super profit est déterminé à partir de l’excédent
Le titulaire est redevable de l’impôt sur les revenus brut d’exploitation dégagé de la comptabilité du
locatifs conformément au droit commun. titulaire. Pour la détermination des profits
excédentaires, les dispositions de l’article 252 ne
s’appliquent pas.

103 104
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

L’impôt spécial sur les profits excédentaires est Article 258 bis : De la dotation pour contribution
imposable au taux de 50%. Le revenu soumis à aux projets de développement
l’impôt spécial sur le profit excédentaire n’est pas communautaire
imposable à l’impôt sur les bénéfices et profits. Le titulaire de droit minier d’exploitation ou
Le Règlement minier fixe les modalités pratiques de d’autorisation d’exploitation des carrières
détermination des profits excédentaires. permanente est tenu de constituer, en franchise de
Article 253 bis : De l’impôt spécial sur les plus- l’impôt sur les bénéfices et profits, une dotation pour
values de cession d’actions ou contribution aux projets de développement
de parts sociales communautaire dont le montant minimal est égal à
0,3 % du chiffre d’affaires de l’exercice au cours
Toute cession d’actions ou de parts sociales d’une duquel elle est constituée.
personne morale titulaire d’un titre minier ou de
carrières est taxée selon le régime des plus-values. La dotation doit être entièrement mise à disposition
des communautés locales avant l’expiration de
La plus-value sur la cession d’une action ou part l’exercice suivant celui au cours duquel elle a été
sociale est constituée par la différence entre le prix constituée.
de cession de l’action ou de la part sociale et la
valeur nette comptable de cette action ou part Section VII : Des modalités de recouvrement des
sociale. recettes non fiscales

Cette plus-value constatée au niveau de la personne Article 260 bis : Des droits, taxes et redevances
morale ayant cédé les actions ou parts sociales est Les modalités de recouvrement des droits, taxes et
réputée être de source congolaise dans la mesure où redevances prévus dans le présent Code, sont fixées
les actifs de la personne morale dont les actions ou par les textes qui régissent les procédures relatives à
parts sociales cédées sont situées en République l’assiette, au contrôle et au recouvrement des
Démocratique du Congo. Lorsque les actifs sont recettes non fiscales.»
situés dans plusieurs juridictions, la plus-value n’est
calculée que sur la valeur des actifs appartenant à la Article 24
filiale de droit congolais.
Il est inséré au Chapitre II un article 272 bis du Titre
L’impôt est retenu à la source par la personne X libellé comme suit :
morale cessionnaire qui le reverse suivant les
modalités de paiement des impôts dus au Trésor « TITRE X : DE LA REGLEMENTATION DE
public. Cette retenue à la source est exigible au CHANGE ET DES GARANTIES DE L’ETAT
moment de l’encaissement ou de la mise à CHAPITRE II : DE LA GESTION DES RECETTES
disposition du revenu de la cession d’actions ou de DES VENTES A L’EXPORTATION
parts sociales. Toute opération de conversion ou
d’échange d’actions ou de parts sociales est Article 272 bis :
assimilée à un encaissement de revenu de cession Toute matière relative au change qui n’aurait pas été
d’actions ou de parts sociales initiales. traitée par le présent Code sera régie par des
Aux fins de l’application du présent article, tout dispositions de la Banque Centrale.»
projet de cession des parts sociales ou d’actions est
préalablement notifié à la société détentrice des titres Article 25
et aux associés ou actionnaires. Il est inséré au Chapitre III les articles 276 bis, 276
Les règles concernant les modalités de calcul, de ter, 276 quater et 276 quinquies du Titre X libellés
déclaration et de règlement de cet impôt sont comme suit :
précisées par voie réglementaire.

105 106
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

« Article 276 bis : De la transmission des parts aux biens et à l’environnement du fait de ses
sociales et des actions activités minières, même en l'absence de toute faute
Toute transmission des parts sociales ou d’actions ou négligence. Il est tenu à les réparer.
au sein d’une société titulaire d’un permis Il ne peut être exonéré que s’il apporte la preuve que
d’exploitation entrainant la prise de contrôle de celle- ces dommages proviennent d’une cause étrangère à
ci par le bénéficiaire de la transmission est soumise son activité minière.
à l’accord préalable de l’Etat. Le Règlement minier fixe les modalités de la
Toute modification de l’actionnariat d’une société de réparation.
droit congolais ou de droit étranger, ayant le contrôle Article 285 ter : Des dommages causés à des
d’une société filiale associée ou actionnaire dans une personnes et à l’environnement par
société titulaire d’un permis d’exploitation et contamination
entrainant la prise de contrôle de la société filiale
contrôlée, est également soumise à l’accord La responsabilité du titulaire d’un droit minier et/ou
préalable de l’Etat. des carrières est également engagée en cas de
contamination directe ou indirecte du fait des
Article 276 ter : De la fusion activités minières ayant un impact sur la santé de
L’accord préalable de l’Etat est également requis l’homme et/ou entrainant la dégradation de
pour toute opération de fusion entrainant l’absorption l’environnement et se traduisant notamment par la
d’une société titulaire d’un Permis d’exploitation par pollution des eaux, du sol, de l’atmosphère et
une autre. causant des dommages à l’homme, à la faune et à la
Article 276 quater : De la prise de contrôle flore.

Au sens du présent article, on entend par prise de Article 285 quater : Des maladies imputables à
contrôle, l’acquisition du pouvoir, par le fait de la l’activité minière
détention de la majorité des droits de vote, de Le titulaire du droit minier et/ou de carrière est tenu
déterminer les décisions de la société notamment de réparer tout dommage causé par des maladies
celles de nommer ou de révoquer la majorité des imputables à l’activité minière conformément aux
membres des organes d’administration, de direction règles de droit commun.
ou de surveillance de la société. La liste des maladies imputables à l’activité minière
Article 276 quinquies est déterminée dans le Règlement minier.
Le Règlement minier détermine les modalités Article 285 quinquies : De la prescription de
d’application des dispositions du présent chapitre». l’action en réparation des dommages
causés
Article 26
Les actions en réparation des dommages causés par
Il est inséré au Titre XI les chapitres III et IV libellés les activités minières sur l’homme et l’environnement
comme suit : sont imprescriptibles.
« TITRE XI : DES RELATIONS DES TITULAIRES
DES DROITS MINIERS ET/OU DE CARRIERES CHAPITRE IV : DE LA RESPONSABILITE
ENTRE EUX ET AVEC LES OCCUPANTS DU SOL SOCIETALE DU TITULAIRE

CHAPITRE III : DE LA RESPONSABILITE Article 285 sexies : De l’obligation de contribuer


INDUSTRIELLE DU TITULAIRE au financement des projets de
développement communautaire
Article 285 bis : De la responsabilité industrielle
du titulaire Sans préjudice des dispositions des articles 212,
213, 214 et 242 alinéa 2 du présent Code, le titulaire
Tout titulaire d’un droit minier et/ou des carrières est des droits miniers d’exploitation et de l’autorisation
responsable des dommages causés aux personnes, d’exploitation de carrières permanentes est tenu de
107 108
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

contribuer, durant la période de son projet, à la communautés locales affectées par les activités
définition et à la réalisation des projets de minières.
développement socio-économiques et industriels des Article 285 octies : De la gestion de la dotation
communautés locales affectées par les activités du pour contribution aux projets de
projet sur la base d’un cahier des charges pour développement communautaire
l’amélioration des conditions de vie desdites
communautés. Conformément au principe de la transparence dans
l’industrie minière prescrit par la présente loi, une
Article 285 septies : Du cahier des charges dotation minimale de 0,3% du chiffre d’affaires pour
Conformément à la présente loi, le cahier des contribution aux projets de développement
charges définit la responsabilité sociétale des communautaire prévu par l’article 258 bis du présent
titulaires de droits miniers d’exploitation ou de Code est mise à disposition et gérée par une entité
l’autorisation d’exploitation de carrières permanente juridique comprenant les représentants du titulaire et
vis-à-vis des communautés locales affectées par les des communautés locales environnantes
activités minières. directement concernées par le projet .
Le cahier des charges a pour objet d’orienter et Le Règlement minier détermine la nature juridique de
d’organiser la mise en œuvre des engagements des l’entité chargée de la gestion de la dotation, le
titulaires de droits miniers d’exploitation ou de nombre de membres de chaque composante ainsi
l’autorisation d’exploitation de carrière permanente que les modalités de leur collaboration et de contrôle
relatifs à la réalisation des infrastructures par les ministères en charge des mines et des
socioéconomiques et services sociaux au profit des affaires sociales.
communautés locales affectées par ses activités Article 285 nonies : Des substances minérales
minières. précieuses trouvées occasionnellement
Il vise également à servir de cadre d’accord devant Toute personne physique de nationalité congolaise
permettre la concrétisation des actions du qui trouve occasionnellement une substance
développement durable visant à améliorer le bien- minérale précieuse, dont le commerce est
être économique, social et culturel des populations réglementé, est autorisée de la vendre auprès d’un
locales affectées par les activités minières des négociant ou d’un comptoir agréé moyennant
titulaires de droits miniers d’exploitation ou de paiement d’une taxe appropriée fixée par le ministre,
l’autorisation d’exploitation de carrières permanente pour autant que l’origine ne soit pas illicite. »
pendant et après l’exploitation.
Le titulaire de droits miniers d’exploitation ou de Article 27
l’autorisation d’exploitation de carrières permanente
est tenu, à partir de la délivrance de son titre minier Il est inséré au Chapitre Ier un article 288 bis du Titre
et/ou de carrières et au plus tard dans les six mois XII libellé comme suit :
avant le début de l’exploitation, d’élaborer et de « TITRE XII : DES MANQUEMENTS AUX
déposer le cahier des charges définissant la OBLIGATIONS ADMINISTRATIVES, SOCIALES ET
responsabilité sociale vis-à-vis des communautés DES SANCTIONS
locales affectées par les activités minières et d’en
obtenir l’approbation du Gouvernement provincial CHAPITRE Ier : DES MANQUEMENTS AUX
après avis des services techniques. OBLIGATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES
Le Règlement minier détermine les règles afférentes Article 288 bis : Du constat du non-respect des
aux négociations ainsi que les modalités pratiques engagements vis-à-vis des obligations
de l’établissement, du dépôt, de la recevabilité, de sociales
l’instruction et de l’approbation du cahier des charges
définissant la responsabilité sociétale vis-à-vis des Le non-respect par le titulaire de ses engagements
vis-à-vis des obligations sociales dans le délai est
109 110
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

constaté par l’Agence Congolaise de lois sur la protection des droits humains, des droits
l’Environnement en collaboration avec la Direction de de l’enfant, ou des droits de la femme a fait l’objet
protection de l’environnement minier, après enquête d’un constat par procès-verbal d’une autorité
sur site et consultation des communautés compétente. Le Règlement minier fixe les modalités
concernées, qui transmet le procès-verbal de son du constat.
constat au ministre et au Cadastre minier. Ce dernier Sans préjudice des dispositions de l’article 299 du
le notifie à l’intéressé dans un délai de dix jours présent Code, quiconque se livre à l’exploitation
ouvrables après la fin de la période pendant laquelle minière en violation du présent article est puni d’une
ses engagements auraient dû se réaliser. amende dont le montant est l’équivalent en francs
Dans un délai maximum d’un jour ouvrable suivant la congolais de 10.000 USD par jour jusqu’à la
réception du procès-verbal, le Cadastre minier cessation de la violation.
affiche le constat de l’Agence Congolaise de Sans préjudice des dispositions de l’article 302 du
l’Environnement en collaboration avec la Direction de présent Code, quiconque se livre au commerce des
protection de l’environnement minier dans une salle produits miniers en violation du présent article est
indiquée par le Règlement minier. Une copie de ce puni d’une amende égale à trois fois la valeur
procès-verbal est remise au titulaire. commerciale des produits en question.
Chaque titulaire a la responsabilité de s’informer du Article 309 bis : Du non rapatriement des recettes
constat de l’Agence Congolaise de l’Environnement d’exportation
en collaboration avec la Direction de protection de
l’environnement minier concernant son projet. Le titulaire qui ne rapatrie pas les 60% des recettes
d’exportation, conformément aux dispositions de
Le titulaire dont le non-respect des engagements vis- l’article 268 alinéa 2 du présent Code, est puni d’une
à-vis des obligations sociales a été constaté peut amende d’un montant égal à 5 % du montant non
présenter tout document relatif à sa défense dans les rapatrié.
quarante-cinq jours qui suivent la date d’affichage du
constat. Article 311 ter : De la fraude et du pillage des
ressources naturelles minières
L’Agence Congolaise de l’Environnement, en
collaboration avec la Direction de protection de Est puni d’une peine de servitude pénale de dix à
l’environnement minier, instruit le dossier de la vingt ans et d’une amende dont le montant s’élève à
défense dans un délai de trente jours à compter de la l’équivalent en francs congolais de 250.000 à
fin du délai fixé à l’alinéa précédent et transmet son 500.000 USD, quiconque aura, par tout acte
avis technique au ministre et au Cadastre minier qui généralement quelconque, tout accord, toute
en informe le titulaire concerné. convention, tout arrangement ou tout autre fait, qui a
pour conséquence de priver la nation, les personnes
Le Cadastre minier transmet le dossier y afférent et physiques ou morales de tout ou partie de leurs
le projet de décision au ministre pour compétence. » propres moyens d’existence tirés de leurs ressources
ou richesses minières, outre la confiscation des
Article 28 biens et avoirs issus du délit.
Il est inséré au Titre XIII les articles 299 bis, 309 bis, Article 311 quater : De l’entrave à la
311 ter et 311 quater libellés comme suit : transparence et à la traçabilité dans
« TITRE XIII : DES INFRACTIONS ET DES l’industrie minière
PENALITES Est passible d’une amende dont le montant s’élève à
Article 299 bis : Des violations des droits l’équivalent en francs congolais de 100.000 à
humains 1.000.000 USD, quiconque, par tout acte, tout
accord, toute convention, tout arrangement ou tout
Sont illicites l’exploitation et le commerce de produits autre fait, entrave à la transparence et à la traçabilité
miniers provenant d’un site où une contravention des dans l’industrie minière.»
111 112
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 29 liste des droits des carrières octroyés dans sa


Il est inséré au Titre XV les articles 311 quinquies et province à partir de 2003.
326 bis libellés comme suit : Il dresse, dans le même délai, un inventaire des
« TITRE XV : DES DISPOSITIONS DIVERSES dossiers clos archivés, des dossiers en cours
d'instance, des contentieux ouverts par devant lui, en
Article 311 quinquies : De l’omission et du refus vue de leur dévolution au ministre provincial ayant
de communiquer le changement de domicile les mines dans ses attributions qui intervient dans le
Est puni, après une mise en demeure de quinze mois qui suit l’entrée en vigueur du Règlement minier
jours ouvrables faite par la Direction des mines ou le révisé.
Cadastre minier, selon le cas, d’une amende dont le
montant s’élève à l’équivalent en franc congolais de CHAPITRE IV : DE LA MISE EN APPLICATION DE
5.000 USD par jour, toute personne qui aura omis ou NOUVELLES DISPOSITIONS
refusé de signaler auprès de ces services tout Article 342 bis: De la garantie de stabilité
changement de localisation de son domicile ou du Les dispositions de la présente loi sont d’application
siège social et administratif. immédiate à l’ensemble des titulaires des droits
Le délai court à dater de l’envoi de ladite mise en miniers valides à la date de son entrée en vigueur.
demeure à la dernière adresse renseignée auprès En cas de modification législative dans les cinq ans à
des services concernés. dater de l’entrée en vigueur du présent Code, les
Article 326 bis : De la propriété des biens titulaires des droits miniers visés à l’alinéa précédent
mobiliers et immobiliers bénéficient de la garantie de stabilité du régime
Sans préjudice des obligations de réhabilitation du fiscal, douanier et de change du présent Code.
site prévues dans son plan de gestion Article 342 ter : Du délai d’application de
environnementale et sociale, la propriété des biens l’obligation de traitement et de transformation en
immobiliers de toute nature acquis par le titulaire des République Démocratique du Congo pour les
droits miniers et/ou des carrières dans le cadre de titulaires actuels des droits miniers
ses activités et se trouvant sur le périmètre est Les titulaires des droits miniers en cours de validité
transférée à l’Etat en cas d’expiration, de retrait, disposent d’un délai de trois ans pour procéder, sur
d’annulation ou de renonciation totale du titre minier le territoire de la République Démocratique du
et/ou des carrières. Congo, au traitement et à la transformation des
Le Règlement minier détermine les modalités substances minérales par eux exploitées.
d’application de cette disposition. » Le délai prévu à l’alinéa premier du présent article ne
peut être réduit ou prorogé que par une modification
Article 30 de la présente disposition par les deux chambres du
Il est inséré au Chapitre II un article 330 bis et au Parlement.
Chapitre IV les articles 342 bis et 342 ter du Titre XVI La présente disposition produit ses effets dès l’entrée
libellés comme suit : en vigueur de la présente loi.
« TITRE XVI : DES DISPOSITIONS TRANSITOIRES
Article 31
CHAPITRE II : DES DEMANDES RELATIVES AUX
DROITS DE CARRIERES EN INSTANCE Sont abrogés à la date de l’entrée en vigueur de la
présente loi :
Article 330 bis : Des droits de carrières 1. les points 5 et 43 de l’article 1er et les
Dans les 3 mois qui suivent l’entrée en vigueur du dispositions des articles 13, 14, 15, 17, 18, 19,
présent Code, le Chef de division des mines établit la 20, 21, 22, 66, 83, 84, 85, 102, 202, 222, 223,
227, 243, 260, 327, 329, 330, 331, 332, 333,
113 114
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

336, 337, 338, 339, 341, 342 et 344 de la Loi


n°007/2002 du 11 juillet 2002 portant Code
minier ;
2. Toutes autres dispositions du Code minier de
2002 et les dispositions légales et
réglementaires contraires à la présente loi.

Article 32
La présente Loi entre en vigueur à la date de sa
promulgation.

Fait à Kinshasa, le 09 mars 2018

Joseph KABILA KABANGE

_____________

115 116
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

117 118
28 mars 2018 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

119 120