Vous êtes sur la page 1sur 299

www.succesausecondaire.

org

SYSTEME
LOCOMOTEUR

DIPLÔME SUPERIEUR D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES


(DSEP)

SPECIALITE: KINESITHERAPIE

ANNÉE ACADEMIQUE 2014 / 2015

1/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

LE SYSTEME OSSEUX

Lorsque vous aurez étudié le présent chapitre, vous aurez une connaissance pratique des
fonctions du système osseux; vous devriez de plus avoir atteint les objectifs d’apprentissage énumérés
ci-dessous.

Aperçu des fonctions


Le système osseux constitue la charpente de notre corps; il protège les organes en les
enveloppant et sert de levier aux muscles squelettiques, dont la contraction permet le mouvement.

OBJECTIFS D’APPRENTISSAGE
Les os: caractéristiques générales
1- Définir les deux grandes subdivisions du squelette (axial et appendiculaire).
2- Énumérer et décrire brièvement au moins trois fonctions du système osseux.
3- Nommer et distinguer les deux grands types de tissus osseux et les quatre principales catégories
d’os; donner un exemple d’os appartenant â chacune.
4- Citer les deux grandes catégories d’éléments du relief osseux et donner leurs fonctions générales
respectives.
5- Nommer les principales régions anatomiques d’un os long.
6- Décrire l’anatomie microscopique d’un os long.
7- Expliquer la contribution de la partie inorganique et de la partie organique de la matrice osseuse
à la dureté et à la souplesse des os respectivement.
8- Décrire brièvement le processus de formation des os chez le fœtus et la croissance en longueur et
en diamètre d’un os long pendant l’enfance et l’adolescence; résumer les étapes du remaniement
osseux au cours de la vie et montrer comment les hormones, les ostéoblastes et les ostéoclastes
participent à ce processus.
9- Nommer et décrire les divers types de fractures; expliquer brièvement comment s’effectue la
consolidation dune fracture. Le squelette axial
10-Sur un crâne ou un schéma de crâne, nommer et situer les os de la tête.
11- Associer chacun des éléments qui suivent à l’os auquel il appartient et préciser sa fonction:
arcades alvéolaires, canal carotidien, crista galli, foramen jugulaire, foramen magnum, méat
acoustique externe, selle turcique.
12- Définir et situer les sinus para nasaux; décrire leur rôle et expliquer brièvement en quoi consiste
une sinusite.
13- Décrire les différences entre les os de la tête d’un nouveau-né (ou d’un fœtus) et ceux d’un adulte,
et expliquer la fonction des fontanelles.
14- Nommer les caractéristiques d’une vertèbre typique; expliquer les différences entre les vertèbres
cervicales, thoraciques et lombaires.
15- Expliquer l’importance des disques intervertébraux et des courbures de la colonne vertébrale.
16- Établir la distinction entre les courbures anormales de la colonne vertébrale (scoliose, lordose et
cyphose),

2/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

17- Décrire la structure du thorax osseux faire la distinction entre vraies côtes, fausses côtes et côtes
flottantes.

Le squelette appendiculaire
18 - Sur un squelette ou un schéma de squelette, situer et nommer les os de l’épaule, de la ceinture
pelvienne et des membres qui s’y rattachent.
19- Associer chacun des éléments suivants à l’os auquel il appartient et décrire sa fonction:
acétabulum, acromion, foramen obturé, olécrâne, processus coracoïde.
20- Comparer la ceinture scapulaire et la ceinture pelvienne sur les plans de la structure, de la fonction
et des caractéristiques de mobilité et.de stabilité,
21- Décrire les différences les marquées qui existent entre le bassin masculin et le bassin féminin.
Les articulations
22- Nommer les trois principales catégories d’articulations sur le plan fonctionnel et comparer
l’amplitude de mouvement que chacune permet.
23- Décrire les principales caractéristiques structurales des trois grandes catégories d’articulations
(fibreuse, cartilagineuse et synoviale).
24- Citer les principaux types d’articulations synoviales et donner pour chacun un exemple de
localisation dans le squelette et un exemple de mouvement permis.
25- Décrire brièvement en quoi consistent une entorse, une bursite, une entorse distinguer arthrite,
arthrose et polyarthrite rhumatoïde,

Le développement et le vieillissement du squelette


26- Décrire quelques-uns des troubles osseux et articulaires qui surviennent aux divers stades de la
vie, et donner leurs principales causes.

Le système osseux est le système de protection et de soutien principalement composé d’or et


de cartilages.
Bien que le mot squelette vienne du grec et signifie «corps desséché», notre charpente interne
est un modèle d’ingéniosité et de technicité. Résistant mais léger, le squelette est parfaitement adapté
aux fonctions de protection et de motricité qu’il assure. Sa forme actuelle s’est dessinée il y a quelques
millions d’années, quand nos ancêtres ont commencé à se dresser sur leurs membres postérieurs pour
devenir bipèdes; la disposition de nos os est telle que nous pouvons nous tenir debout et rester en
équilibre. Aucun autre animal ne possède d’aussi longs membres inférieurs (par rapport aux membres
supérieurs) ou des pieds aussi étranges que les nôtres, et la force de préhension de nos mains est
unique. Même si elle présente d’abord la forme d’une arche, la colonne vertébrale du jeune enfant
adopte rapidement la forme en S, c’est-à-dire la cambrure, nécessaire à la position debout.

Le squelette est divisé en deux parties: le squelette axial, dont les os forment l’axe longitudinal
du corps et le squelette appendiculaire, qui comprend les os des membres et des ceintures. Outre les
os, le système osseux inclut les articulations, les cartilages et les ligaments (faisceaux de tissu
conjonctif unissant les os au niveau des articulations). Les articulations confèrent au corps humain sa
souplesse et nous permettent de bouger.

Les os: caractéristiques générales


Nous avons tous entendu des expressions comme avoir mal aux os, sec comme un os, un sac
d’os, etc. Autant images peu flatteuses et inexactes de l’un des tissus les plus intéressants de notre
organisme. D’abord, c’est notre cerveau, et non les os, qui détermine la sensation d’épuisement;
3/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

ensuite, les os n’ont rien de sec; enfin, pour ce qui est du sac d’os, les os sont effectivement plus
visibles chez certains d’entre nous, mais s’ils n’étaient pas là pour former notre squelette, nous
ramperions sur le sol comme des limaces. Etudions à présent comment les os contribuent à
l’homéostasie globale de l’organisme.

LES FONCTIONS DES OS

Les os donnent à notre corps sa forme extérieure; ils remplissent aussi plusieurs fonctions
importantes:
1- Le soutien.
Les os sont les «poutres d’acier » et le « béton armé » de notre corps. Ils constituent une
structure rigide qui sert de support à notre corps de d’ancrage à tous ses organes mous. Les os des
membres inférieurs agissent comme des piliers qui portent notre tronc lorsque nous nous tenons
debout, et la cage thoracique soutient les parois du thorax.

2- La protection.
Les os protègent les organes mous. Par exemple. L’encéphale est étroitement recouvert par les os
du crâne. Les vertèbres entourent la moelle épinière et la cage thoracique abrite les organes vitaux du
thorax.

3- Le mouvement.
Les muscles squelettiques, qui sont reliés-aux os par des tendons, agissent sur les os comme des
leviers pour déplacer le corps ou ses parties. C’est ainsi que nous pouvons marcher, nager, lancer une
balle ou respirer. Imaginez un instant que vous êtes en train de courir et que vos os se mettent
soudainement à ramollir. Qu’arriverait-il ? Imaginez maintenant que vos os forment une structure
métallique rigide à l’intérieur de votre corps, comme le système de plomberie de votre maison. Quels
problèmes cette rigidité vous occasionnerait-elle? Ces images devraient vous faire mieux comprendre
la merveilleuse machine qu’est le système osseux, une machine qui nous offre soutien et protection
tout en nous permettant de bouger.

4- Le stockage de minéraux et de graisses.


Les cavités internes de certains os représentent un lieu de stockage des graisses. Le tissu osseux
lui-même constitue un réservoir de minéraux, dont les plus importants sont le calcium et le phosphore.
Une petite quantité de calcium sous forme d’ions (Ca2+) doit être constamment présente dans le sang
et le liquide interstitiel pour que le système nerveux transmette ses messages, que les muscles se
contractent et que le sang coagule. Puisque la plus grande de partie du calcium se dépose dans les os
sous forme de sels, les os fournissent au sang les ions calcium dont il a besoin. Lorsque le sang
contient trop ou pus assez, de calcium, des troubles surviennent. Des hormones régissent le transfert
du calcium entre les os et le sang en tenant compte des besoins de l’organisme. En fait, des «dépôts»
et des «retraits» de calcium (et d’autres minéraux) s’effectuent de manière presque continuelle dans
les os.

5- La formation des globules sanguins.


La formation des globules sanguins, ou hématopoïèse, a lieu dans les cavités médullaires de
certains os.

LA CLASSIFICATION DES OS
4/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Le squelette d’un adulte comprend 206 os. On distingue deux types de tissu osseux, ou os:
l’os compact, dense et d’apparence lisse et solide, et l’os spongieux, ou trabéculaire, constitué de
petites pièces (trabécules) pointues entrecoupées de nombreuses cavités.
Il existe des os de toutes les grosseurs et de toutes les formes. Par exemple, le petit os pisiforme
du poignet est de la taille et de la forme d’un petit pois, alors que le fémur (os de la cuisse) peut
mesurer près de 60 cm de longueur et est pourvu d’une grosse tête sphérique. Les os présentent chacun
une forme particulière qui répond à un besoin précis; ils sont ainsi classés en quatre catégories: les os
longs, courts, plats et irréguliers (figure 5.1).
Comme leur nom l’indique, les os longs sont habituellement plus longs que larges. Un os long
typique comprend un corps et deux extrémités. Il est surtout composé d’os compact. Tous les os des
membres sont longs, sauf ceux du carpe et du tarse.
Les os courts sont généralement cubiques et contiennent surtout de l’os spongieux. Les os du
carpe et du tarse sont des os courts. Les os sésamoïdes, qui se forment à l’intérieur des tendons, sont
un type particulier d’os court. L’exemple le mieux connu est la rotule.
Les os plats sont minces, aplatis et en général courbés. Ils sont composés de deux couches
d’os compact séparées par une couche d’os spongieux. La plupart des os de la tête, les côtes et le
sternum sont des os plats.
Les os qui n’appartiennent à aucune des catégories précédentes sont dits irréguliers. Les
vertèbres, qui forment la colonne vertébrale, et les os coxaux sont de ce type.

LA STRUCTURE D’UN OS LONG

L’anatomie macroscopique
La structure macroscopique d’un os long est illustrée à la figue 5.2. La diaphyse, ou corps
d’un os long, occupe presque toute la longueur de l’os et est constituée d’os compact. Elle est
recouverte d’une membrane de tissu conjonctif dense, le périoste, qui la protège. Des centaines de
5/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

fibres de tissu conjonctif, appelées fibres de Sharpey, servent de points d’ancrage entre le périoste et
l’os sous-jacent. Du côté interne de la diaphyse et bordant la cavité médullaire, se trouve une fine
membrane, appelée endosse, composée de cellules qui produisent la substance osseuse et d’autres
cellules qui la détruisent. Les épiphyses sont les extrémités de l’os long. Chacune est formée d’une
fine couche d’os compact délimitant une région constituée d’os spongieux. La face externe des
épiphyses est recouverte de cartilage articulaire plutôt que d’un périoste. C’est un cartilage hyalin
lisse qui réduit la friction entre les surfaces articulaires.
Chez l’adulte, une mince ligne de tissu osseux, dont l’aspect diffère du reste de l’os dans cette
région, traverse l’épiphyse. C’est la ligne épiphysaire, reliquat du cartilage épiphysite (disque plat de
cartilage hyalin) d’un os jeune en pleine croissance. Les cartilages épiphyse assurent la croissance en
longueur d’un os long. À la fin de la puberté, lorsque les hormones se mettent à inhiber la croissance
des os longs, les cartilages épiphysaires sont complètement remplacés par du tissu osseux ; seules les
lignes épiphysaires témoignent de leur présence.
La cavité de la diaphyse adulte sert principalement de réservoir pour le tissu adipeux, qui
constitue la plus grande partie de la moelle jaune. Elle est appelée cavité médullaire. Chez l’enfant,
cette cavité abrite la moelle rouge, dans laquelle se forment les globules rouges. Chez l’adulte, la
moelle rouge ne se trouve que dans la cavité de l’os spongieux des os plats et aux épiphyses
proximales de certains os longs.
Au premier coup d’œil, on peut constater que la surface des os n’est pas lisse, mais plutôt
parsemée de bosses, de trous et de crêtes. Le relief osseux, qui est décrit et illustré dans le tableau 5.1
indique les ponts d’attache de muscles, de tendons et de ligaments, et les passages de vaisseaux
sanguins et de nerfs. On distingue deux catégories d’éléments du relief osseux: a) les protubérances,
qui dépassent de la surface osseuse, et b) les dépressions, ou ouvertures, qui forment de creux dans
les os. Il n’est pas nécessaire d’apprendre ces termes maintenant, mais ils vous seront utiles lorsque
nous décrirons plus loin les particularités des différents os.

6/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

7/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

L’anatomie microscopique

À l’œil nu, la structure de l’os spongieux semble lâche et inégale, tandis que celle de l’os
compact paraît très dense. Au microscope, on petit constater à quel point la structure du tissu de l’os
compact est complexe (figure 5.3). Celui-ci possède une multitude de passages contenant des
neurofibres et des vaisseaux sanguins, entre autres éléments, qui fournissent à ses cellules vivantes
des nutriments et les débarrassent de leurs déchets. Les ostéocytes sont des cellules osseuses mûres
qui assirent l’entretien de la partie organique de la matrice osseuse; ils sont situés dans des petits
espaces vides de la matrice appelés lacunes osseuses, disposés en cercles concentriques, à la jonction
de lamelle osseuse appelées lamelles de l’ostéon et autour d’un canal central de l’ostéon. Les
lamelles de l’ostéon contiennent des fibres de collagènes parallèles, mais dont l’orientation diffère
d’une lamelle à l’autre. Chaque ensemble constitué d’un canal central et de cylindres emboîtés de
matrice osseuse formés par les lamelles est appelé ostéon, ou système de Havers. Les canaux centraux
de l’ostéon parcourent la matrice en suivant l’axe longitudinal de la diaphyse et permettent aux
vaisseaux sanguins et aux neurofibres de desservir toutes les régions de l’os. Des canaux très fins, les
canalicules, irradient du canal central de l’ostéon et le relient à toutes les lacunes. Ils servent de relais
entre les cellules osseuses et la source des nutriments, puisqu’ils traversent la matrice osseuse durcie.
C’est grâce à ce réseau complexe de canaux que les cellules osseuses sont bien alimentées, même si
la matrice osseuse est dure, et que et lésions osseuses guérissent vite et bien. La communication entre
l’extérieur de l’os et son intérieur (et les canaux centraux) est assurée par les canaux perforants de
l’os compact, ou canaux de Volkmann, qui pénètrent dans l’os compact en suivant un axe
perpendiculaire à celui de la diaphyse.

Les os comptent parmi les matériaux les plus durs du corps humain et bien qu’ils soient
relativement légers, ils offrent une extraordinaire résistance à la tension et aux autres forces qui
s’exercent sur eux. La nature a doté l’Etre humain d’une charpente extrêmement robuste et simple
(voire primaire) sans pour autant le priver de sa mobilité. Les sels de calcium et de phosphore qui se
8/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

déposent dans la matrice osseuse - et forment sa partie inorganique- confèrent à l’os sa dureté; la
substance ostéoïde (en particulier les fibres collagènes) - qui forme la partie organique de la matrice-
fourni l’os sa souplesse et sa grande force de traction.

LA FORMATION, LA CROISSANCE ET LE REMANIEMENT DES OS

Le squelette est constitué de cartilage et d’os, deux des tissus les plus forts et les plus résistants
de l’organisme. Le squelette de l’embryon humain est surtout composé de cartilage hyalin; chez le
jeune enfant, ce cartilage est presque entièrement remplacé par du tissu osseux, sauf dans certaines
régions isolées comme le dos du nez, une partie des côtes et les articulations.
Mis à part les os plats, qui se forment à partir des membranes fibreuses par ossification intra
membraneuse, la plupart des os se développent en prenant pour « modèle » les structures du cartilage
hyalin. Ce dernier processus de formation osseuse, appelé ossification endochondrale, comporte
deux grandes étapes (figure 5.4a). Dans un premier temps, le modèle de cartilage hyalin est
entièrement recouvert de matrice osseuse (ou gaine osseuse) par les ostéoblastes, cellules
productrices de matière osseuse qui synthétisent aussi une hormone agissant sur le métabolisme; ainsi,
pendant une courte période, une gaine «osseuse» recouvre l’ «os» de cartilage hyalin du fœtus. Par la
suite, le modèle de cartilage hyalin se désintègre, faisant place à une cavité médullaire dans l’os
nouvellement formé.
N.B. : Ossification est un processus hotologique de la formation du time osseux.
A la naissance ou peu après, la plupart des modèles de cartilage hyalin ont été convertis en
tissu osseux, sauf dans deux régions: les cartilages articulaires (qui recouvrent l’extrémité des os)
et les cartilages épiphysaires. Les cartilages articulaires durent la vie entière et réduisent la friction
entre les surfaces articulaires. Les cartilages épiphysaires assurent la croissance longitudinale des os
longs au cours de l’enfance. Du nouveau cartilage se forme continuellement sur la face externe du
cartilage articulaire et à la surface du cartilage épiphysaire, qui est la plus éloignée de la cavité
médullaire. En même temps, le vieux cartilage qui s’appuie sur la face interne du cartilage articulaire
et de la cavité médullaire se dégrade et est remplacé par de la matrice osseuse (figure 5.4b).
Les os en croissance doivent épaissir à mesure qu’ils s’allongent. Pour ce faire, les
ostéoblastes qui se trouvent sous le périoste ajoutent du tissu osseux à la surface externe de la
diaphyse, tandis que les ostéoclastes situés sur l’endoste détruisent l’os avoisinant la cavité
médullaire (voir la figure 5.b). Comme ces deux processus ont lieu à peu prés à la même vitesse, la
circonférence de l’os long augmente et ce dernier devient plus gros. Ce moyen utilisé par l’os pour
élargir son diamètre s’appelle croissance par opposition. Le processus de croissance des os longs est
régi pat des hormones, l’hormone de croissance en particulier, et par les hormones sexuelles pendant
l’adolescence. Il prend fin à l’adolescence, une fois que les cartilages épiphysites ont été
complètement remplacés par du tissu osseux.
On croit souvent que les os sont des structures inertes qui ne changent plus une fois que la
croissance osseuse est terminée. Rien n’est plus faux, car le tissu osseux est actif et dynamique. Les
os sont constamment remaniés pour répondre aux changements touchant 1) la concentration du
calcium sanguin et 2) les forces de traction musculaire et de gravité s’exerçant sur le squelette. On
estime que le squelette est entièrement renouvelé tous les 10 ans (certaines épiphyses, en quelques
mois seulement). Etudions maintenant la façon dont ces changements agissent sur les os.
La chute de la conversation du calcium sanguin au- dessous des valeurs homéostatiques
(hypocalcémie) stimule les glandes parathyroïdes, situées dans la gorge, qui libèrent de la
parathormone (PTH) dans le sang. La parathormone active les ostéoclastes, cellules géantes multi
nucléée et très mobiles, qui phagocytent la matrice osseuse et libèrent des ions calcium dans le sang.
9/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

De même, lorsque la concentration du calcium sanguin est trop élevée hypercalcémie, l’activité des
ostéoclastes est inhibée par la calcitonine (hormone de la glande thyroïde), et du calcium se dépose
dans la matrice osseuse sous forme de sels durs.
Le remaniement osseux est essentiel au maintien t proportions normales et de la force des os
pendant le processus de croissance des os longs, au cours duquel la taille et le poids du corps
augmentent. Il est également responsable de l’épaississement des os et de la formation de grandes
protubérances qui fortifient leurs points d’attache avec des muscles volumineux. Dans ces régions,
les ostéoblastes déposent une nouvelle matrice osseuse, qui devient en quelque sorte leur prison.
(Lorsqu’ils sont ainsi emplit donnés, les ostéoblastes deviennent des cellules osseuse mûres, ou
ostéocytes.) Par ailleurs, les des personne alitées ou inactives ont tendance à perdre de leur masse et
à s’atrophier, car ils ne subissent aucune contrainte.

Afin de simplifier le plus possible l’interaction entre ces deux mécanismes de régulation, on
peur dire d’une part que la parathorinone et la calcitonine déterminent à quel moment (ou si) des os
seront détruits ou formés pour répondre aux augmentations ou aux baisses de la concentration d’ions
calcium dans le sang. D’autre part, les forces de traction musculaire et de gravité s’exerçant sur le
squelette déterminent l’endroit où la matrice osseuse sera dégradée ou formée afin d’assurer au
squelette une force et une vitalité constantes.

10/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Déséquilibre homéostatique

Le rachitisme est une maladie infantile caractérisée par la non-calcification des os. Il provoque
un ramollissement des os et une cambrure bien définie des os des membres inférieurs qui supportent
le poids du corps. Le rachitisme est habituellement causé par une carence en calcium dans
l’alimentation ou une carence en vitamine D, qui est nécessaire à l’absorption du calcium dans le
sang.
On ajoute de la vitamine D au lait, au pain et à d’autres aliments, et la plupart des enfants
boivent suffisamment de lait riche en calcium. Cependant, le rachitisme peut atteindre les bébés
nourris au sein si la mère vient à manquer de vitamine D au cours d’un long hiver gris (le lait maternel
étant déjà, au départ, très pauvre en vitamine D). Par ailleurs, il déclenche un problème dans d’antres
régions du monde où, pour diverses raisons, l’exposition au soleil est insuffisamment.

LES FRACTURES DES OS

11/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Déséquilibre homéostatique
En dépit de leur masse relativement faible, les os ont une résistance remarquable. Songez, par
exemple, aux forces auxquelles ils sont soumis chez les joueurs de football ou de hockey
professionnel. Toutefois, malgré leur grande résistance, les os peuvent être fracturés, ou cassés, à
n’importe quel moment de la vie. Au cours de l’enfance, la plupart des fractures sont causées par un
trauma exceptionnel (l’os est tordu ou fracassé). Les activités sportives comme le football, le patinage
et le ski alpin représentent des risques pour les os, et les accidents d’automobile font leur part de
dégâts. Chez les personnes âgées, les os s’amincissent et perdent de leur solidité, et les fractures sont
de plus en plus fréquentes.
Si un os se casse net sans percer la peau, la fracture est appelée fracture fermée. Lorsqu’un
des fragments d’os traverse la peau, elle est qualifiée d’ouverte. Les types de fractures les plus
courants sont décrits et illustrés au tableau 5.2.
De tous les types de fractures, 90% se réparent spontanément sans complication. Mais il faut
d’abord traiter la fracture par réduction, intervention consistant à réaligner les parties fracturées.
Dans la réduction à peau fermée, on replace les deux extrémités de l’os dans leur position normale de
façon manuelle. Au cours d’une-réduction chirurgicale, on relie les deux extrémités fracturées au
moyen de tiges ou de fils métalliques. Après réduction, l’os est immobilisé dans un plâtre ou par
traction pour permettre le début de la consolidation. Les fractures fermées sont consolidées au bout
de six à huit semaines, mais la consolidation peut nécessiter beaucoup plus de temps dans le cas des
gros os porteurs ou chez les personnes âgées (parce que leur circulation se fait moins bien).

La consolidation d’une fracture se en quatre étapes principales (figure 5.5) :


1-Un hématome se forme. Au moment d’une fracture, les vaisseaux sanguins se rompent, ce qui
provoque la formation d’un hématome (masse de sang coagulée). Les cellules osseuses qui ne sont
plus alimentées meurent.

2- Le cal fibreux constitue une éclisse pour l’os fracture


Comme nous l’avons indiqué au chapitre 3, l’une des premières étape de la réparation d’un
tissu est la croissance de nouveaux capillaires (tissu de granulation), à l’intérieur de l’hématome qui
s’est formé au siège de la lésion, et la phagocytose des tissus morts. Entre temps, divers types de
cellules de tissu conjonctif (notamment des fibroblastes provenant du périoste) forment une masse de
12/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

tissu reconstitué, appelée cal fibreux, contenant plusieurs éléments (matrice de type cartilagineux,
matrice osseuse et fibres collagènes) et constituant une éclisse qui réunit les extrémités de la fracture.

3- Un cal osseux se forme. Les ostéoblastes et les ostéoclastes continuent de migrer du périoste vers
l’intérieur et de ce multiplié rapidement. Le cal fibreux est graduellement remplacé par un cal osseux
composé d’os spongieux

4- Un remaniement osseux s’effectue. Dans les semaines ou des mois qui suivent, selon la taille de
l’os ou et le siège de la fracture, le cal osseux subit un remaniement, car il réagit aux stimulus
mécaniques qui lui sont imposés. Il forme donc une « pièce » permanente et résistante sur la région
fracturée, comme si le tissu osseux avait été rapiécé

13/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Le squelette axial
Nous avons vu que le squelette est divisé en deux parties : le squelette axial et le squelette
appendiculaire. Le squelette axial forme l’axe longitudinal du corps et correspond aux os colorés en
brun de la figure 5.6. Il est lui-même subdivisé en trois parties : la tête osseuse, la colonne vertébrale
et le thorax osseux.

La tête osseuse
La tête osseuse (ou os de la tête) est formée de deux groupes d’os. Les os du crâne entourent
et protègent les tissus fragiles de l’encéphale. Les os de la face maintiennent les yeux en position
antérieure et permettent aux muscles faciaux de traduire nos émotions (sourire ou forcements des
sourcils, par exemple). Tous les os de la tête sont soudés par des articulations immobiles, les sutures,
qui emboîtent les os les uns dans les autres. Seule la mandibule est reliée au reste de la tête osseuse
par une articulation mobile.

Les os du crâne
Les huit grands os du crâne, qui forment une boîte, sont plats. Tous sont impairs, sauf les os
pariétaux et temporaux (figure 5.7).
L’os frontal
14/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

L’os frontal constitue le front, les proéminences osseuses sous les sourcils et la partie
supérieure de chaque orbite.
Les os pariétaux
Les deux os pariétaux forment la majeure partie des faces latérale et supérieure du crâne. Ils
se rejoignent à la ligne médiane de celui-ci pour former la suture sagittale et s’unissent à l’os frontal
au niveau de la suture coronale.
Les os temporaux
Les os temporaux sont situés au-dessous des os pariétaux qu’ils rejoignent au niveau des
sutures squameuses. Plusieurs éléments importants du relief osseux sont visibles sur l’os temporal :
• Le méat acoustique externe est un conduit qui s’étend du pavillon de l’oreille jusqu’au tympan et à
l’oreille moyenne.
• Le processus styloïde de l’os temporal est une saillie osseuse située juste au-dessous du méat
acoustique externe. Il sert de point d’attache à de nombreux muscles du cou.
. Les processus zygomatique du temporal est une mince paroi osseuse qui s’articule en avant avec
l’os zygomatique
. Le processus mastoïde forme une bosse grossière en arrière et au-dessous du méat acoustique
externe ; il renferme des petites cavités remplirent d’air appelées Cellules mastoïdiennes. Il fournit
un point d’attache à certains muscles du cou. Les cellules mastoïdiennes sont si rapprochées de
l’oreille moyenne (région très sensible aux infections) qu’elles sont elles aussi sujettes à une infection,
la mastoïdite. La mastoïdite peut se compliquer à une infection de l’encéphale, car les cellules
mastoïdiennes sont situées très près de ce dernier.
 Le foramen jugulaire,
A la jonction de l’os occipital et des os temporaux (figures 5.8 et 5.9), fournit un passage à la
veine jugulaire, la plus grande veine de la tête, qui draine l’encéphale. Juste devant, dans la cavité
crânienne, se trouve le méat acoustique interne (figure 5.8) qui ouvre le passage aux nerfs crâniens
VII et VIII (nerfs facial et vestibulocochléaire). Situé devant le foramen jugulaire, sur la face
inférieure du crâne, le canal carotidien (figure 5.9) est le lieu d’entrée de l’artère carotide interne, qui
fournit la plus grande partie de l’apport sanguin à encéphale.
L’os occipital
L’os occipital forme la hase et la partie la plus postérieure du crâne (figures 5.7, 5.8 et 5.9). Il
s’articule en avant avec les deux os pariétaux par l’intermédiaire de la suture lambdoïde. Sur sa face
inférieure se trouve le foramen magnum. C’est par cette ouverture que la partie inférieure de
l’encéphale communique avec la moelle épinière. Le foramen magnum est bordé latéralement par
les condyles occipitaux, en forme des berceaux (voir la figure 5.9), qui s’articulent avec la première
vertèbre de la colonne vertébrale.

15/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

L’os sphénoïde
L’os sphénoïde est un os en forme de papillon qui s’articule avec tous les autres os du crâne
il occupe toute la largeur de la tête et constitue une partie de la base de la cavité crânienne (voir la
figure 5.8). Sur la ligne médiane de l’os sphénoïde, la selle turcique offre un abri bien ajusté à
l’hypophyse. Le foramen ovale du sphénoïde, grande ouverture ovale en continuité avec l’extrémité
postérieure de la selle turcique (voir la figure 5.9), livre passage aux neurofibres du nerf crânien V
(nerf trijumeau) qui se rendent aux muscles masticateurs de la mâchoire inférieure (mandibule).
Diverses parties de l’os sphénoïde, plus ou moins apparentes suivant les personnes, forment une partie
des orbites et présentent deux ouvertures importantes : le canal optique, qui permet au nerf optique
d’atteindre l’œil, et la fissure orbitaire supérieure, fente par laquelle passent les nerfs crâniens III, IV
et VI qui régissent les mouvements des yeux (voir les Figures 5.8 et 5.11). Le corps central de l’os
sphénoïde renferme deux cavités, les sinus sphénoïdaux (figure 5.10)
L’os ethmoïde l’os ethmoïde, situé en avant de l’os sphénoïde, a une forme très irrégulière
(voir les Figures 5.7, 5.8 et 5.11). Il constitue le toit des cavités nasales et une partie des parois
médiales des orbites. Sa face supérieure présente un processus osseux appelé crista galli (voir la
Figure 5.8), auquel est Fixée la dure- mère, ‘enveloppe externe de l’encéphale. De part et d’autre de
la crista galli se trouve une région percée de nombreux petits trous la lame criblée de l’ethmoïde; elle
livre passage aux neurofibres olfactives qui se rendent des récepteurs de l’odorat situés dans le nez
16/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

jusqu’au cerveau. Des prolongements de l’os ethmoïde, les cornets nasaux moyen et supérieur figure
5. 11), forment une partie des parois latérales de la cavité nasale et accentuent la turbulence de l’air
qui circule dans les voies nasales.
Les os de la face
Des 14 os qui composent le squelette facial, 12 sont pairs; seuls la mandibule et le vomer sont
des os impairs. Les figures 5.7 et 5.11 montrent la plupart des os de la face.
Les maxillaires
Les deux maxillaires fusionnent et forment la mâchoire supérieure. Tous les os de la face, sauf
la mandibule, sont soudés avec les maxillaires, que l’on peut donc considérer comme les os clés du
massif facial. Les arcades alvéolaires des maxillaires maintiennent les dents supérieures en place.
Les processus palatins prolongent les maxillaires et constituent la partie antérieure du palais
osseux de la bouche (voir la figure 5.9). Comme de nombreux autres os de la face, les maxillaires
contiennent des sinus qui communiquent avec les cavités nasales (voir la figure 5.10). Les sinus
paranasaux, ainsi nommés parce qu’ils sont regroupés autour des cavités nasales, allègent les os de
la tête et augmentent la résonance de la voix. Ils sont aussi une source de désagrément pour bien des
gens. En effet, la muqueuse les tapissant communique avec celle des cavités nasales et de la gorge, et
les infections frappant ces deux régions ont tendance à se propager aux sinus, ce qui provoque la
sinusite. La sinusite peut occasionner des maux de tête où des douleurs dans la mâchoire supérieure,
selon les sinus qui sont infectés.
Les os palatins
Les os palatins sont situés derrière les processus palatins des maxillaires. Ils forment la partie
postérieure du palais osseux (voir la figure 5.9). L’absence de fusion médiane des os palatins ou des
processus palatins des maxillaires se traduit par une fente palatine et souvent un bec-de-lièvre.
Les os zygomatiques
Les os zygomatiques (ou malaires) sont plus couramment appelés os des pommettes. Ils
forment aussi une partie importante des parois latérales des orbites.

17/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Les os lacrymaux
Les os lacrymaux, délicatement sculptés en forme d’ongle, participent aux parois médiales de
chaque orbite. Chaque os lacrymal présente un sillon par lequel les larmes s’écoutent (lacrima, «
larme »).
Les os nasaux
Les os nasaux sont minces et rectangulaires; ils se joignent pour former l’arête du nez. (La
parue inférieure du squelette du nez est composée de cartilage.)
Le vomer
Le vomer (littéralement «soc de charrue») est le seul os situé sur la ligne médiane de la cavité
nasale. Il constitue la majeure partie du septum nasal.
Les cornets nasaux inférieurs
Les cornets nasaux inférieurs sont des os fins en forme de volute formant une partie des parois
latérales des cavités nasales. (Les cornets nasaux supérieurs et moyens, dont nous avons parlé plus
haut, sont similaires, mais font partie de l’os ethmoïde.)
La mandibule La mandibule, ou mâchoire inférieure, est l’os le plus volumineux et le plus
résistant de la face. Elle s’articule avec l’os temporal de chaque côté du visage, fournissant ainsi la
seule articulation mobile de la tête. On peut palper cette articulation en plaçant les doigts juste en
avant de l’ouverture du méat acoustique externe, plus en ouvrant et fermant la bouche. La partie
horizontale de la mandibule (corps de la mandibule) forme le menton. Deux tiges osseuses verticales
(branches de la mandibule prolongent le corps et relient la mandibule à l’os temporal. Les dents
inférieures sont insérées dans des cavités (alvéoles dentaires), elles-mêmes situées dans les arcades
alvéolaires du bord supérieur du corps de la mandibule.
L’os hyoïde
Même s’il ne fait pas réellement partie des os de la tête, l’os hyoïde (figure 5.12) est
étroitement relié à la mandibule et aux os temporaux. C’est le seul os du corps humain qui ne s’articule
pas directement avec un autre os. II est situé dans la région médiane du cou, à environ 2 cm au-dessus
18/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

du larynx, où il est retenu par des ligaments aux processus styloïdes des os temporaux. L’os hyoïde
est en forme de fer à cheval: il comprend un corps et deux paires de cornes. II sert de base mobile à
la langue et de point d’attache aux muscles du cou qui relèvent et abaissent le larynx lorsque nous
parlons et avalons.

La tête osseuse du fœtus


Les os de la tête chez le fœtus ou le nouveau-né sont différents à bien des égards de ceux d’un
adulte. Comme vous pouvez le constater dans la figure 5.13b, la face d’un nouveau-né est très petite
par rapport au crâne, mais la tête est volumineuse si l’on considère la longueur totale du corps. Chez
un adulte, la tête représente un huitième seulement de la longueur totale du corps, tandis que chez le
nouveau-né cette proportion est de un quart. À la naissance, le squelette est encore en formation.
Certaines parties du cartilage hyalin ne sont pas encore ossifiées, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas
encore devenues du tissu osseux. Dans certaines régions du crâne, des intervalles membraneux relient
les os entre eux; ce sont les fontanelles. On peut sentir le pouls du bébé en ces endroits, d’où leur
nom (frontannela, « petite fontaine»). Les fontanelles les plus grandes sont les, fontanelles
antérieures, en forme de losange, et la fontanelle postérieure, plus petite, en forme de triangle. C’est
grâce aux fontanelles que l’encéphale du fœtus puis du nourrisson peut poursuivre son développement
et que la tête peur subir une compression modérée à la naissance. Cela serait impossible si les os du
crâne étaient soudés comme ils le sont chez l’adulte. Les fontanelles se transforment progressivement
en os chez le nourrisson et sont imperceptibles au toucher de 22 à 24 mois après la naissance.

LA COLONNE VERTÉBRALE
La colonne vertébrale, ou rachis, offre un soutien axial du corps; elle s’étend de la tête, qu’elle
supporte, jusqu’au bassin, où elle transmet le poids du tronc aux membres inférieurs. On pense
souvent à tort que la colonne vertébrale n’est qu’une tige de soutien rigide, mais c’est en fait un
ensemble de 26 os irréguliers, reliés encre eux et renforcés par des ligaments, qui forme une structure
souple et ondulée (figure 5.14,) renfermant dans sa cavité centrale la moelle épinière, qu’elle protège
ainsi.
19/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Avant la naissance, la colonne vertébrale comprend 33 os distincts appelés vertèbres. Neuf de


ces vertèbres vont fusionner pour donner deux os, le sacrum et les coccyx, qui constituent la partie
inférieure de la colonne vertébrale. Les 24 autres vertèbres comprennent les 7 vertèbres cervicales,
les 12 vertèbres thoraciques et les 5 vertèbres lombaires, qui supportent le bas du dos.
Les vertèbres sont séparées les unes des autres par des disques intervertébraux, faits d’un
anneau de cartilage fibreux dur entourant une partie centrale gélatineuse et souple. Ces disques
servent de coussins et amortissent les chocs, tout en donnant de la flexibilité à la colonne. Chez le
jeune adulte, ils contiennent une grande quantité d’eau (environ 90%), ce qui les rend spongieux et
compressibles. Avec l’âge, la quantité d’eau décroît (comme à l’intérieur d’autres tissus de
l’organisme) ; ces derniers durcissent et perdent de leur compressibilité.

Déséquilibre homéostatique
La détérioration des disques intervertébraux de même que l’affaiblissement des ligaments de
la colonne vertébrale prédisposent les personnes âgées aux hernies discales.
Celles ci peuvent également survenir quand la colonne vertébrale est soumise à des torsions très
fortes. L’anneau fibreux du disque peut se rompre et permettre l’éjection de la partie centrale qui, en

20/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

sur la moelle épinière ou les nerfs spinaux issus de celle-ci, peut provoquer de l’engourdissement et
une douleur insupportable.
Les disques intervertébraux et la structure en forme de S de la colonne vertébrale protège la tête des
chocs pendant la marche ou la course. Ils contribuent également à rendre le tronc plus souple. Les
courbures des segments thoraciques et sacrococcygien sont des courbures primaires, car elles sont
présentes à la naissance. Plus tard, les courbures secondaires se développent. La courbure cervicale
apparaît dès que le bébé relève seul la tête, et la courbure lombaire quand il commence à marcher
Déséquilibre homéostatique

Il existe plusieurs types de courbures anormales de la colonne vertébrale. La figure 5. 15 en


montre trois: la scoliose, la cyphose et la lordose. Certaines sont congénitales (présentes à la
naissance), d’autres s’installent à la suite d’une maladie, d’une mauvaise posture ou d’une traction
musculaire sur la colonne vertébrale plus forte d’un côté que de l’autre.
Toutes les vertèbres possèdent une même structure de base (figure 5.16). Leurs principales
caractéristiques sont les suivantes:
• Corps vertébral: situé sur la face antérieure de la vertèbre, partie discoïde constituant la région
portante de la vertèbre.
• Arc vertébral: arc formé par la fusion des prolongements postérieurs du corps vertébral, soit les
lames et les pédicules.
• Foramen vertébral: orifice offrant un passage à la moelle épinière.
• Processus transverses: deux protubérances latérales du corps vertébral.
• Processus épineux: protubérance impaire issue de la face postérieure de l’arc vertébral (où les lames
fusionnent).
• Processus articulaires supérieurs et inférieurs: projections paires latérales par rapport au foramen
vertébral, offrant à la vertèbre des points d’attache avec les vertèbres adjacentes (voir aussi la figure
5.17).

21/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Outre les caractéristiques anatomiques communes décrites plus haut, les vertèbres des divers
segments de la colonne vertébrale présentent des particularités liées à leur structure. Nous décrivons
maintenant ces particularités régionales.
Les vertèbres cervicales
Les sept vertèbres cervicales, numérotées de C1 à C7, forment le segment cervical de la
colonne vertébrale. Les deux premières (l’atlas et l’axis) ont tin aspect distinct qui traduit leurs
fonctions particulières. L’atlas (C1) ne possède pas de corps vertébral et a la forme d’une bague
(figure 5.17a). Les faces supérieures de ses processus transverses présentent de grandes fosses qui
reçoivent les condyles de l’os occipital de la tête. Ces articulations nous permettent d’incliner la tête
en signe d’assentiment. L’axis (C2) est le pivot autorisant la rotation de l’atlas (et de la tête). Il est
pourvu d’un processus vertical volumineux appelé dent de l’axis, ou apophyse odontoïde, qui joue
le rôle de pivot. L’articulation entre C1 et C2 permet de tourner la tête d’un côté et de l’autre en signe
de dénégation.
Les vertèbres cervicales « typiques » (de C3 à C7) sont illustrées à la figure 5.17b. Elles sont
les plus petites et les plus légères des vertèbres, et possèdent un processus épineux court divisé en
deux tubercules, sauf la septième dont le processus épineux proéminent peut être palpé sous la peau
de la nuque. Les processus transverses des vertèbres cervicales sont percés d’un foramen transversaire
par lequel les artères vertébrales montent en direction de l’encéphale. Chaque fois que vous verrez
cette ouverture sur une vertèbre, vous saurez que c’est une vertèbre cervicale.

Les vertèbres thoraciques


Les 12 vertèbres thoraciques (de T1 à T12) sont toutes de forme semblable. Elles sont plus
grandes que les vertèbres cervicales (figure 5. 17c). Leur corps, dont le volume augmente de T1 à
T12, est plus ou moins en forme de cœur et présente de chaque côté deux fosses costales (surfaces
articulaires) qui entrent en contact avec les têtes costales. Leur processus épineux est long et dirigé
obliquement vers le bas, ce qui donne à la vertèbre l’aspect d’une tête de girafe vue de côté.

Les vertèbres lombaires


22/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Les cinq vertèbres lombaires (de L1 à L5) sont les vertèbres les plus volumineuses, elles ont
un corps massif et carré. Leur processus épineux court en forme de « hachette » (figure 5.1 7d) leur
confère un profil qui rappelle une tête d’orignal. Elles ont pour fonction de porter une lourde charge,
comme en témoigne leur structure plus robuste. La région lombaire supporte en effet la plus grande
partie de la compression que subit la colonne vertébrale.
Le sacrum
Le sacrum est issu de la fusion graduelle de cinq vertèbres (figure 5.18). Il s’articule à sa
partie supérieure avec L5 et à sa partie inférieure avec le coccyx. Ses ailes se joignent aux deux os
des hanches pour former les articulations sacro-iliaques. Le sacrum constitue la paroi postérieure, du
bassin. Sur la face postérieure, la ligne médiane est surélevée par la crête sacrale médiane (fusion
des processus épineux des vertèbres sacrales). La crête est flanquée, de part et d’autre par des
foramens sacraux-dorsaux. Le canal vertébral se poursuit dans le sacrum sous le nom de canal sacral
et se termine au-dessous par une grande ouverture appelée hiatus sacral.
Le coccyx
Le coccyx compte entre trois et cinq petites vertèbres irrégulières qui, comme dans le cas du
sacrum, se soudent graduellement entre elles avec l’âge (voir la figure 5.18).

LE THORAX OSSEUX
Le sternum, les côtes et les vertèbres thoraciques forment le thorax osseux, appelé souvent
cage thoracique puisqu’il constitue une cage de forme conique composée d’os minces protégeant les
organes de la cavité thoracique (cœur, poumons et gros vaisseaux sanguins). Le thorax osseux est
illustré à la 5.19.
Le sternum
Le sternum est un os plat typique issu de la fusion de trois os: le manubrium sternal, le
corps du sternum et le processus xiphoïde. Il s’articule avec les se1 les sept premières paires de
côtes.
Le sternum présente trois repères anatomiques importants: l’incisure jugulaire, l’angle sternal
et l’articulation sternale inférieure.
• L’incisure jugulaire (bord supérieur concave du manubrium) est facile à palper; en règle générale,
elle se situe au niveau de la troisième vertèbre thoracique.
• L’angle sternal se trouve à la jonction du manubrium et du corps du sternum. Il forme une arête
horizontale au niveau de la deuxième paire de côtes. Il fournit un repère pratique pour compter les
côtes et trouver le deuxième espace intercostal par lequel on peut écouter les bruits produits par
certaines valves cardiaques.
• L’articulation sternale inférieure, jonction entre le corps du sternum et le processus xiphoïde, fait
face à la neuvième vertèbre thoracique.
Le sternum est si rapproché de la surface corporelle qu’on peut aisément prélever sur celui-ci
des échantillons de tissu hématopoïétique pour diagnostiquer certains troubles hématologiques. Cette
procédure, qui consiste à insérer une aiguille dans cet os pour prélever un échantillon de moelle
osseuse, est appelée ponction sternale. Lorsqu’il la pratique, le médecin doit faite très attention de ne
pas transpercer le sternum, car il risque d’atteindre le cœur situé immédiatement derrière.

Les côtes
Les parois du thorax osseux sont formées de 12 paires de côtes. (Contrairement à la croyance
populaire, les hommes n’ont pas une côte de moins que les femmes!). Toutes les côtes s’articulent à
l’arrière aux vertèbres thoraciques de la colonne vertébrale, puis s’incurvent vers le bas en direction
de la paroi antérieure du thorax. Les sept premières paires, appelées vraies côtes, sont jointes
23/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

directement au sternum par des cartilages costaux, constitués de cartilage hyalin dont la flexibilité
permet les mouvements respiratoires. Les cinq autres paires de côtes sont appelées fausses côtes, car
leur point d’attache au sternum est soit indirect (elles sont reliées au corps du sternum par un cartilage
commun), soit inexistant.

Les deux dernières paires de côtes portent le nom de côtes flottantes, car elles n’ont pas de point
d’ancrage sur le sternum.
Les espaces intercostaux (espaces entre les côtes) sont occupés par les muscles intercostaux
qui participent à la respiration.
24/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Le squelette appendiculaire

25/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Dans la Figure 5.6, le squelette appendiculaire est représenté en jaune. Il comprend les 126 os
des membres supérieurs et inférieurs ainsi que des ceintures scapulaire et pelvienne, qui attachent les
membres au squelette axial.

LES OS DE LA CEINTURE SCAPULAIRE (PECTORALE)


Chaque ceinture scapulaire, aussi appelée ceinture pectorale, est formée de deux os, la
clavicule et la scapula (figure 5.20)
La clavicule est un os mince incurvé en S. Sa partie médiale (extrémité sternale) s’articule
avec le manubrium sternal, et sa partie latérale (extrémité acromiale) avec la scapula, où elle participe
à l’articulation de l’épaule. La clavicule maintient le bras écarté de la partie supérieure du thorax, ce
qui aide à prévenir la luxation de l’épaule. Cette dernière fonction devient évidente en cas de fracture
de la clavicule : toute la région de l’épaule s’éfondre alors vers l’intérieur.
Les scapulas, ou omoplates, sont des os triangulaires, on les appelle souvent les ailes, car elles
s’évasent nous étirons nos bras vers l’arrière. Chaque scapula présente un corps aplati cl deux
processus larges: l’acromion, qui termine l’épine scapulaire, et le processus coracoïde qui ressemble
à un doigt recourbé. L’acromion s’articule latéralement avec la clavicule par l’articulation
acromioclaviculaire. Le processus coracoïde fait saillie sur le bord supérieur de l’épaule et participe
à la fixation de certains muscles du bras (le muscle biceps brachial notamment y a son point d’attache
proximal). Tout près du processus coracoïde, du côté médial, se trouve la grande incisure scapulaire,
par laquelle passent des nerfs. La scapula ne s’articule pas directement avec le squelette axial; elle est
plutôt maintenue en place par des muscles du tronc. Elle présente trois bords (supérieur, médial
[spinal] et latéral [axillaire], et forme trois angles (supérieur, inférieur et latéral). La cavité glénoïdale
de la scapula, cavité peu profonde qui répond à la tête de l’humérus, est située dans l’angle latéral.
La ceinture scapulaire est très légère et procure aux membres supérieurs une liberté de mouvement
unique, pour les raisons suivantes:
1. L’articulation sternoclaviculaire est le seul point d’ancrage de la ceinture scapulaire au
squelette axial.
2. Très peu rattachée au reste du corps, la scapula peut se mouvoir assez librement sur le thorax
sous l’effet de l’activité musculaire.
3. La cavité glénoïdale de la scapula est peu profonde, et l’articulation de l’épaule est faiblement
maintenue par des ligaments.
La ceinture scapulaire possède donc une exceptionnelle flexibilité, mais, en contrepartie, celle-ci
explique la fréquence des luxations de l’épaule.

LES OS DES MEMBRES SUPÉRIEURS

26/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Trente os forment le squelette de chaque membre supérieur (figures 5.21 et 5.22). Ils se
répartissent entre le bras, l’avant-bras et la main.
Le bras
L’humérus, l’unique os du bras, est un os long typique (figure 5.2Ja et h). Son épiphyse proximale
a la forme d’une tête arrondie qui s’insère dans la cavité glénoïdale de la scapula. En face de la tête,
on trouve les grands et petits tubercules, qui servent de points d’attache aux muscles. A mi-chemin
de la diaphyse, la tubérosité deltoïdienne est le point d’attache d’aspect rugueux du gros muscle
deltoïde de l’épaule. Non loin de là, le sillon du nerf radial traverse obliquement la face postérieure
du corps de l’humérus. Ce sillon marque la trajectoire du nerf radial, nerf important du membre
supérieur. A l’extrémité distale de l’humérus, et sur sa face antérieure, on trouve du côté médial la
trochlée humérale, qui ressemble à un sablier couché sur le côté, et du côté latéral la forme arrondie
du capitulum de l’humérus. Ces deux processus s’articulent avec les os de l’avant-bras. Au-dessus
de la trochlée, la fosse coronoïdienne déprime la face antérieure, et la fosse olécrânienne, la face
postérieure. Ces deux dépressions, flanquées des épicondyles médial et latéral de l’humérus,
permettent aux processus correspondants de l’ulna de jouer librement lorsque le coude est fléchi ou
étendu. Se frapper le coude peut causer une douleur vive, qui provient de la stimulation du nerf ulnaire
qui passe su la face postérieure de l’épicondyle médial.

27/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

L’avant-bras
Deux os, le radius et l’ulna, constituent le squelette de l’avant-bras (figure 5.21c). En position
anatomique, le radius est l’os latéral (du côté du pouce). Quand on tourne la main vers l’arrière,
l’extrémité distale du radius croise l’ulna et devient médiale par rapport à ce dernier. Le radius et
l’ulna se joignent l’un à l’autre en haut et en bas au niveau des petites articulations radio-ulnaires.
La membrane interosseuse antébrachiale est une membrane flexible qui relie ces deux os sur toute
leur longueur. L’ulna et le radius ont tous deux un processus styloïde à leurs extrémités distales.
La tête discoïde du radius s’articule aussi avec le capitulum de l’humérus. Juste au-dessous de
cette tête, la tubérosité du radius fournit le point d’attache distal au muscle biceps brachial.
En position anatomique, l’ulna est l’os médial de l’avant-bras (du côté du petit doigt). Son
extrémité proximale porte le processus coronoïde de l’ulna à l’avant et l’olécrane à l’arrière, tous
deux séparés par l’incisure trochléaire. Ensemble, le processus coronoïde et l’olécrane forment une
articulation stable pour la trochlée humérale.
La main
Le squelette de la main comprend les os du carpe, les métacarpiens et les phalanges (figure
5.22). Les huit os du carpe, disposés en deux rangées irrégulières de quatre os chacune, forment la
partie de la main appelée carpe, ou plus communément le poignet. Ils sont unis par les ligaments qui
limitent les mouvements des os entre eux. (Le nom de chacun de ces os est indiqué à la figure 5.22.)
La paume de la main est formée de métacarpiens. Les phalanges sont les os des doigts. Les
métacarpiens sont numérotés de I à V, du pouce à l’auriculaire. Poing serré, les têtes des métacarpiens
deviennent proéminentes; ce sont les articulations, communément appelées jointures. Chaque main
comprend 14 phalanges. Les doigts, sauf le pouce, possèdent chacun trois phalanges (proximale,
moyenne et distale). Le pouce n’a pas de phalange moyenne.

28/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

LES OS DE CEINTURE PELVIENNE


La ceinture pelvienne est formée de deux os coxaux, appelés plus couramment os de la
hanche. L’association des os coxaux, du sacrum et du coccyx forment le bassin, ou pelvis (figure
5.23). Il faut noter que les termes ceinture pelvienne et pelvis désignent deux structures différentes.
Les os de la ceinture pelvienne, volumineux et lourds, sont fixés solidement au squelette axial.
Leurs cavités articulaires, avec lesquelles s’articulent les os de la cuisse, sont profondes et consolidées
par des ligaments qui retiennent fermement les membres sur la ceinture. La principale fonction de la
ceinture pelvienne est de supporter le poids du corps; le poids total du haut du corps repose sur le
bassin. Le bassin abrite et protège aussi les organes génitaux internes, la vessie et une partie du gros
intestin.
Chaque os coxal provient de la fusion de trois os : l’ilium, l’ischium et le pubis. L’Ilium, qui
rejoint vers l’arrière le sacrum pour former l’articulation, sacroiliaque, est un grand os évasé qui
constitue la majeure partie de l’os coxal. Lorsqu’on la pose sur la hanche, la main s’appuie sur l’aile
de l’ilium. Le bord supérieure l’aile, ou crête iliaque, fournit des points d’attache aux muscles
abdominaux et constitue un repère anatomique important lorsqu’on procède à des injections. Chaque
crête iliaque se termine en avant par l’épine iliaque antérosupérieure et en arrière par l’épine iliaque
postéro supérieure. Au-dessous se trouvent des épines inférieures.
L’ischium est l’os sur lequel on s’assied, car il constitue la partie la plus inférieure de l’os
coxal. La tubérosité ischiatique est une région épaisse qui supporte entièrement le poids du corps en
position assise. Au-dessus de la tubérosité, l’épine ischiatique est un autre repère anatomique
important, surtout pour les femmes enceintes. En effet, elle rétrécit le détroit inférieur du petit bassin
par lequel le fœtus doit passer pendant l’accouchement. Une autre structure importante de l’ischium
est la grande incisure ischiatique, que les vaisseaux sanguins et le gros nerf sciatique (ou nerf
ischiatique) empruntent à l’arrière pour pénétrer dans la cuisse, les injections dans la fesse doivent
toujours être faites loin de cette région.
Le pubis constitue la partie la plus antérieure de l’os coxal. Les deux branches antérieures d
u pubis rejoignent l’ischium vers l’arrière pour délimiter une ouverture presque entièrement fermée
par une membrane, le foramen obturé, mais qui laisse passer quelques nerfs et vaisseaux sanguins
dans la région antérieure de la cuisse.

29/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

30/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

La symphyse pubienne est un disque de cartilage fibreux formant l’articulation antérieure des
deux os coxaux.
Au point de jonction de l’ilium, de l’ischium et du pubis, on observe une profonde cavité,
l’acétabulum, dont la partie articulaire, en forme de C et recouverte de cartilage, reçoit la tête du
fémur.
Le bassin est divisé en deux régions. Le grand bassin est situé au-dessus du petit bassin et
limité latéralement par les ailes de l’ilium. Le petit bassin, situé sous les ailes de l’ilium, est circonscrit
de tous côtés par des os. La taille du petit bassin d’une femme est un facteur important à considérer,
car il doit être assez grand pour laisser passer la tête d’un bébé. Les dimensions de cette cavité, en
particulier celles du détroit inférieur du bassin (ouverture inférieure du bassin) et du détroit supérieur
du bassin (ouverture supérieure du bassin), se révèlent très importantes au moment de l’accouchement
et sont soigneusement mesurées par l’obstétricien.
Chaque bassin est unique, mais il existe des différences marquées entre le bassin féminin et le
bassin masculin. Examinez de nouveau la figure 5.23c et prenez note des caractéristiques qui
permettent de différencier chacun :
• Le bassin féminin est plus large et plus arrondi.
• Le bassin féminin est moins profond, et ses os sont plus légers et plus minces.
• Les ailes de l’ilium féminin sont plus évasées.
• Le sacrum féminin est plus court et moins recourbé; le coccyx est aussi plus droit.

31/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

• Les épines ischiatiques féminines sont plus courtes et plus éloignées les unes des autres, ce qui rend
le détroit inférieur plus large.
• L’arcade pubienne féminine est plus arrondie, car son angle est plus grand.

LES OS DES MEMBRES INFÉRIEURS


Les membres inférieurs soutiennent entièrement le poids du corps en position debout. Il n’est
donc pas surprenant que les os formant les trois segments des membres inférieurs (cuisse, jambe et
pied) soient plus massifs et plus forts que ceux des membres supérieurs

La cuisse
Le fémur est l’unique os de la cuisse (figure 5.24a et b). C’est le plus lourd et le plus fort de
tous les os du corps. A son extrémité proximale, le fémur présente une tête sphérique, in col et les
grands et petit trochanters (séparés à l’avant par la ligne intertrochantérique et à l’arrière par la crête
intertrochantérique). Les trochanters, la crête intertrochantérique et la tubérosité glutéale, située sur
la diaphyse fémorale, servent tous de points d’attache musculaires. La tête du fémur s’articule avec
l’acétabulum de l’os coxal dans une cavité profonde et sûre. Cependant, les fractures du col du fémur
sont fréquentes, en particulier chez les personnes âgées.
Le fémur oblique vers l’intérieur pour aller rejoindre les os de la jambe situés plus bas; cette
disposition permet aux genoux de se rapprocher du centre de gravité du corps. L’orientation vers
l’intérieur des deux fémurs est encore plus accusée chez la femme, dont le bassin est plus large. A
son extrémité distale, le fémur se termine par les condyles latéral et médial, qui s’articulent avec le
tibia situé au-dessous. A l’arrière, ces condyles sont séparés par une échancrure profonde, la fosse
intercondylaire. L’avant du fémur à cet endroit présente une plaque lisse, la surface patellaire, qui
forme une articulation avec la rotule (ou patella).
32/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

La jambe
Deux os, soit le tibia et la fibula, constituent le squelette de la jambe (figure 5.24c). Ces os
sont attachés l’un à l’autre sur toute leur longueur par la membrane interosseuse de la jambe. Le tibia
est le plus large des deux et le plus médial. Son extrémité proximale présente les condyles médial et
latéral (séparés par l’éminence intercondylaire), qui s’articulent avec l’extrémité distale du fémur
pour former l’articulation du genou. Le ligament patellaire est attaché à la tubérosité tibiale, région
rugueuse de la face antérieure du tibia. A l’extrémité distale, la malléole médiale forme la bosse
interne de la cheville. La face antérieure du tibia présente un bord saillant, la crête du tibia, qui n’est
pas protégée par des muscles; on peut donc la palper facilement sous la peau.
La fibula, os mince en forme de baguette, est parallèle au tibia et s’articule avec lui aux deux
bouts. Elle ne participe pas à l’articulation du genou et ne joue donc pas un rôle de support; elle
fournit cependant de nombreux points d’attache aux muscles des pieds et des orteils. En outre, à son
extrémité distale, la malléole latérale forme la bosse externe de la cheville qui s’articule avec le talus.
Le pied
Le squelette du pied comprend les os du tarse, les métatarsiens et les phalanges. Il assure deux
fonctions primordiales: il reçoit le poids du corps et agit comme un levier pour propulser celui-ci en
avant lorsque nous marchons ou courons.

Les os du tarse sont au nombre de sept (figure 5.25) et forment la moitié postérieure du pied,
le calcanéus (ou os du talon) et le talus, situé entre le tibia et le calcanéus, sont les deux plus gros os
du tarse; ils supportent presque tout le poids du corps. Les 5 métatarsiens forment la plante du pied,
et les 14 phalanges sont les os des orteils. Comme les doigts, chaque orteil possède trois phalanges,
sauf le gros orteil, qui n’en compte que cieux.
Les os du pied sont disposés de façon à former trois arcs puissants: deux arcs longitudinaux
(médial et latéral) et un arc transversal (figure 5.26). Les ligaments qui relient les os du pied et les
tendons des muscles du pied maintiennent ces os solidement en place et contribuent ensemble à garder
le pied en position arquée. Ils permettent toutefois une certaine élasticité. Lorsque les arcs
s’affaiblissent, cela provoque un affaissement du pied aussi appelé pied plat.

33/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

LES ARTICULATIONS
Chaque os du squelette s’articule avec au moins un autre os, à l’exception de l’os hyoïde du
cou. Les articulations assurent deux fonctions. Elles confèrent à squelette une certaine mobilité et
relient solidement nos os entre eux.
Les mouvements gracieux des danseuses de ballet et les rudes bousculades des joueurs de foot
illustrent bien la grande variété de mouvements que les articulations, ces points d’union de deux ou
de plusieurs os, rendent possible. Si nous avions moins d’articulations, nous bougerions comme des
robots. Néanmoins, les articulations sont tout aussi importantes pour la cohésion des os que pour leur
rôle dans la mobilité. Ainsi, c’est grâce aux articulations rigides du crâne, par exemple, que notre
précieux cerveau se trouve abrité dans un réceptacle résistant.
Les articulations sont classées selon leur structure et leur fonction. La classification
fonctionnelle prend en compte le degré du mouvement permis par l’articulation. Cette classification
comprend les articulations immobiles (ou synarthroses), les articulations semi-mobiles (ou
amphiarthroses) et les articulations mobiles (ou diarthroses). Les articulations mobiles sont plus
nombreuses dans les membres supérieurs et inférieurs, qui ont besoin d’une grande mobilité, tandis
que les articulations immobiles et semi-mobiles sont situées presque uniquement dans le squelette
axial, où la solidité des liens entre les os et la protection des organes internes importent davantage.
La classification structurale est fondée sur les matériaux qui unissent les os (cartilage ou tissu
conjonctif dense) et sur la présence ou l’absence d’une cavité articulaire; elle comprend les
articulations fibreuses, cartilagineuses et synoviales. En règle générale, les articulations fibreuses sont
immobiles et les articulations synoviales sont totalement mobiles. Les articulations cartilagineuses
offrent des exemples d’articulations immobiles et semi mobiles, bien que la plupart appartiennent à
cette dernière catégorie fonctionnelle. Les catégories structurales étant mieux définies que les
34/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

catégories fonctionnelles, nous utiliserons ici la classification structurale. La figure 5.27 présente les
types d’articulations décrits ci-après.

LES ARTICULATIONS FIBREUSES


Dans les articulations fibreuses, les os sont reliés par du tissu conjonctif. Les meilleurs
exemples deux types d’articulation sont les sutures du crâne (voir la figure 5.27a). Les bords
irrégulièrement découpés des os qui s’articulent s’emboîtent les uns dans les autres et des fibres de
tissu conjonctif soudent les os entre eux, de sorte qu’ils sont maintenus fermement en place, sans
possibilité de mouvement. Dans les syndesmoses, les fibres de tissu conjonctif sont plus longues que
dans les sutures, si bien que l’articulation a plus de «jeu». L’articulation qui relie les extrémités
distales du tibia et de la fibula est un exemple de syndesmose (voir la figure 5.27b).

35/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

36/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

LES ARTICULATIONS CARTILAGINEUSES


Les os sont unis par du cartilage dans les articulations cartilagineuses. La symphyse pubienne
du bassin (voir la figure 5.27e) et les articulations intervertébrales de la colonne vertébrale (voir la
figure 5.27d), où les surfaces articulaires sont reliées entre elles par des coussinets de cartilage
fibreux, sont des articulations cartilagineuses semi-mobiles. Les cartilages épiphysaires des os longs
en croissance forment des articulations cartilagineuses immobiles, de même que le cartilage costal
entre la première côte et le sternum (voit la figure 5.27c).
LES ARTICULATIONS SYNOVIALES
Dans les articulations synoviales, les os s’unissent par l’intermédiaire d’une cavité remplie de
liquide synovial, ou synovie (voir la figure 5.27f à h). Toutes les articulations des membres sont de
ce type. Les articulations synoviales présentent quatre caractéristiques (figure 5.28)
1. Cartilage articulaire. Les surfaces des os qui s’articulent sont recouvertes d’un cartilage
articulaire (hyalin).
2. Capsule articulaire. Les surfaces articulaires sont enfermés dans une capsule articulaire constituée
d’une membrane fibreuse, externe, et d’une membrane synoviale, interne (c’est pourquoi ces
articulations sont qualifiées de synoviales).
3. Cavité articulaire. La capsule articulaire entoure une cavité articulaire remplie de liquide synovial
lubrifiant.
4. Ligaments. La capsule articulaire est habituellement renforcée par des ligaments.
Les bourses et les gaines de tendons ne font pas véritablement partie des articulations
synoviales, mais elles leur sont souvent associées (voir la figure 5.28). Ce sont essentiellement des
pochettes de lubrifiants ; elles jouent en effet un rôle de prévention en réduisant la friction entre les
articulations et les structures adjacentes au cours des mouvements. Les bourses sont des sacs fibreux
aplatis, tapissés d’une membrane synoviale; elles contiennent une mince pellicule de liquide synovial.
La majorité des bourses se trouvent aux endroits où les ligaments, les muscles, la peau, les tendons
ou les os frottent les uns contre les autres. Une gaine de tendon (voir la figure 5.28) est une bourse
allongée qui entoure un tendon soumis à un frottement, un peu comme le petit pain entoure la saucisse
dans un hot dog.
Déséquilibre homéostatique
Une luxation est un déplacement des os de leur position normale dans une cavité articulaire.
Seul un médecin peut replacer l’os dans sa position normale en procédant à une réduction. Une
personne non formée qui tente ce genre de manœuvre risque d’empirer la situation plutôt que de
l’améliorer.

37/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

La classification des articulations synoviales selon la forme des surfaces articulaires


La forme des surfaces articulaires des os détermine la rature des mouvements autorisés par les
articulations. C’est ainsi que, selon cette forme, une articulation synoviale peur être plane,
trochléenne, trochoïde, condylaire, en selle ou sphéroïde (figure 5.29).
 Dans une articulation plane (voir la figure 5.29a), les surfaces articulaires sont plates, de
faibles dimensions en général, et elles ne permettent que de petits mouvements de glissement.
Ces mouvements sont de type non avia1 c’est-à-dire qu’il n’y a aucune rotation autour d’un
axe. Les articulations entre la plupart des os du carpe, dans le poignet, fournissent le meilleur
exemple l’articulation plane.
 Dans l’articulation trochléenne (voir la figure 5.29b), l’extrémité convexe ou cylindrique
d’un os s’ajuste à la surface concave d’un autre os. Le mouvement angulaire s’effectue dans
un seul plan et ressemble à celui d’une charnière mécanique. C’est le cas, par exemple, des
articulations du coude et de la cheville, et de celles qui se trouvent entre les phalanges des
doigts. L’articulation trochléenne est dire uniaxiale (« un axe»); le mouvement qu’elle
autorise s’effectue autour d’un seul axe, comme le montre l’unique flèche en violet de la figure
5.29b.
 Dans une articulation trochoïde, ou à pivot (voir la figure 5.29b), l’extrémité arrondie d’un
os s’adapte à un anneau osseux (ou formé de ligaments) d’un autre os. Puisque l’os qui se
déplace peut tourner seulement autour de son axe long, l’articulation est uniaxiale (voir la
flèche unique de la figure 5.20c). L’articulation radio-ulnaire proximale et celle qui est située
entre l’atlas et la dent de l’axis en sont des exemples.
 Dans une articulation condylaire (kondulos, «articulaire»), la surface articulaire convexe
d’un os s’ajuste au creux complémentaire d’un autre os (voir la figure 5.29d). Dans ce cas, les
deux surfaces articulaires sont ovales. L’articulation condylaire permet à l’os mobile de se
déplacer 1) d’un côté à l’autre et 2) d’avant en arrière, mais lui interdit de tourner autour de
son axe long. Le mouvement ayant lieu autour de deux axes, l’articulation est dite biaxiale
(bi, « deux »). Les articulations métacarpophalangiennes (des jointures) sont condylaires.
 Dans l’articulation en selle, chacune des deux surfaces articulaires possède à la fois une
partie concave dans une direction et une partie convexe dans l’autre direction, à la manière
d’une selle (voir la figure 5.29e). Cette articulation biaxiale autorise essentiellement les
mêmes déplacements que l’articulation condylaire. Le meilleur exemple est l’articulation
carpométacarpienne des pouces, et les mouvements qu’elle permet apparaissent clairement
lorsqu’on « se tourne les pouces ».

38/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

 Dans l’articulation sphéroïde (voir la figure 5.29 f), la tête sphérique d’un os s’emboîte dans
la cavité concave d’un autre os. Cette articulation multiaxiale peut bouger dans tons les plans
et permet même la rotation (voir les petites flèches de la figure 5.29f).

C’est l’articulation synoviale qui autorise la plus grande liberté de mouvement. Elle est
représentée par les articulations de l’épaule et de la hanche.
Les divers types de mouvements qu’autorisent les articulations synoviales sont décrits en détail
dans le chapitre 6, puisqu’ils sont liés à l’activité musculaire.

Déséquilibre homéostatique des articulations


La plupart d’entre nous prêtons bien peu attention à nos articulations, sauf si celles-ci nous causent
des problèmes. Les douleurs et les inflammations des articulations peuvent être attribuables à un
certain nombre de facteurs. Par exemple, une chute sur un genou peut causer une bursite douloureuse
provenant de l’inflammation d’une bourse ou d’une membrane synoviale. Les entorses et tes luxations
(dont nous avons parlé plus haut) sont d’autres types de problèmes qui occasionnent un œdème et de
la douleur. Une entorse est une élongation ou une déchirure des ligaments ou des tendons qui
renforcent une articulation. Comme les tendons et les ligaments sont des structures de tissu conjonctif
dense peu vascularisées, les entorses guérissent lentement et sont très douloureuses.
L’arthrite est l’un des troubles inflammatoires des articulations les plus douloureux. Le mot
arthrite (arthron, « articulation » ; ite ; « inflammation ») est un terme générique désignant plus
39/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

d’une centaine de maladies inflammatoires ou dégénératives qui touchent les articulations. L’arthrite
sous toutes ses formes affecte une personne sur six au Canada (dont un million au Québec). Au stade
initial, toutes les variétés présentent plus ou moins les mêmes symptômes : douleurs, raideur et enflure
de l’articulation. Selon la forme spécifique de la maladie, les lésions vont atteindre divers éléments
de l’articulation.
Les formes aiguës d’arthrite sont habituellement causées par une infection bactérienne qui doit
être traitée à l’aide d’antibiotiques. La membrane synoviale s’épaissit et la sécrétion de liquide
diminue, ce qui provoque une augmentation du frottement et de la douleur. Les variétés chroniques
d’arthrite comprennent l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde et les arthropathies goutteuses. A des
stades avancés, les symptômes et les conséquences varient pour chacune de ces maladies, que nous
décrivons ci-après.
La forme d’arthrite la plus répandue est l’arthrose, une maladie dégénérative chronique qui
s’observe plus fréquemment chez les sujets âgés (incidence maximale dans la cinquantaine). Elle
affecte les cartilages articulaires. Au fil des années, elle provoque le ramollissement, l’éraillement et
la destruction des cartilages. A mesure que la maladie progresse, l’os dénudé s’épaissit et forme des
excroissances osseuses qui empiètent sur les bords du cartilage érodé et réduisent l’amplitude du
mouvement. Les personnes atteintes se plaignent d’une raideur au lever qui s’estompe avec l’activité
physique. Les articulations touchées peuvent faire entendre un craquement (crépitation) lorsqu’elles
bougent. Les articulations qui supportent le poids du corps (genoux, hanches, celles des vertèbres
cervicales et lombaires) sont le plus souvent touchées, mais celles des doigts peuvent aussi être
atteintes.
L’évolution de l’arthrose est généralement lente et irréversible, mais cette maladie est rarement
invalidante. Dans la plupart des cas, un analgésique léger comme l’aspirine et un programme
d’exercices modérés gardant les articulations mobiles soulagent les symptômes. Le repos est conseillé
lorsque les douleurs s’intensifient. Certaines personnes atteintes d’arthrose affirment que frictionner
la peau sur les articulations douloureuses avec de la capsaïcine (extrait de piment fort) leur procure
un soulagement. D’autres jurent par les propriétés analgésiques du sulfate de glucosamine, qui est un
supplément alimentaire.
La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique au début insidieux. Elle
survient habituellement chez les personnes âgées de 40 à 50 ans, mais elle peut se présenter à tout
âge. Elle frappe presque trois fois plus de femmes que d’hommes. De nombreuses articulations,
particulièrement celles des doigts, du carpe, du tarse et des pieds, sont atteintes en même temps et de
façon symétrique. Par exemple, si le coude droit est touché, il est fort probable que le gauche le sera
aussi.
L’évolution de la polyarthrite rhumatoïde est variable et marquée de poussées suivies de rémissions.
La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune, c’est-à-dire un trouble dans lequel
le système immunitaire attaque les tissus de l’organisme. Le facteur déclenchant cette réaction est
inconnu, mais il se pourrait que des bactéries ou des virus en soient la cause.
La polyarthrite rhumatoïde se manifeste par une inflammation de la membrane synoviale.
Cette dernière s’épaissit, et le liquide synovial s’accumule et en traîne le gonflement de l’articulation.
Les cellules associées à la réaction inflammatoire (lymphocytes et autres) sortent du sang, pénètrent
dans la cavité articulaire et y déversent une marée de molécules inflammatoires qui, relâchées comme
ici de façon inappropriée, détruisent es tissus. Avec le temps, la membrane synoviale enflammée et
épaissie constitue le panus, un tissu anormal qui adhère aux cartilages articulaires. Le cartilage finit
être érodé et il se forme un tissu cicatriciel qui unit les extrémités osseuses. Par la suite, ce tissu
cicatriciel s’ossifie et les extrémités des os se soudent (ankylose), ce qui provoque souvent la
déformation des doigts (figure 5.30). Tous les cas de polyarthrite rhumatoïde n’évoluent pas jusqu’au
40/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

stade de l’ankylose invalidante, mais ils se caractérisent tous par une restriction du mouvement de
l’articulation et une douleur intense.

41/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Le traitement actuel de la polyarthrite rhumatoïde consiste à combiner toute une variété de


médicaments. Certains, comme le méthotrexate ct la cyclosporine, sont des médicaments puissants
capables de neutraliser les substances chimiques associées à la réaction inflammatoire qui sont
présentes dans les espaces articulaires et d’empêcher (c’est ce qu’on espère) la déformation des
articulations. Cependant, on commence habituellement le traitement par l’administration d’aspirine
qui, en larges doses, constitue un agent anti-inflammatoire efficace. L’activité physique permet de
maintenir le plus possible la mobilité des articulations. Les applications froides ont pour effet de
diminuer l’œdème et la douleur, et les applications chaudes peuvent être utiles pour enrayer la raideur
matinale. Les prothèses articulaires ou l’ablation de l’os sont le dernier recours des malades rendus
invalides par u ne polyarthrite rhumatoïde grave.
Dans l’arthropathie goutteuse, ou goutte, le taux d’acide urique (déchet produit
normalement par le métabolisme des purines des acides nucléiques) devient excessif; cet acide peut
se déposer dans les tissus mous des articulations sous forme de cristaux effilés. Les dépôts provoquent
des attaques de goutte, généralement très douloureuses. L’attaque touche habituellement une
articulation à la fois, le plus souvent celle du gros orteil. La goutte est quatre fois plus fréquente chez
les hommes que chez les femmes et survient rarement avant l’âge de 30 ans; Comme elle semble
frapper des familles entières, il est probable que des facteurs héréditaire sont en jeu.
Si la maladie n’est pas traitée, elle peut provoquer de véritables ravages; les extrémités des os
se soudent parfois, immobilisant ainsi les articulations. Fort heureusement, plusieurs médicaments
dont la colchicine et l’ibuprofène peuvent arrêter ou prévenir les accès de goutte. Il est conseillé aux
patients de perdre du poids s’ils sont obèses, de ne pas consommer d’aliments riches en purines,
comme le foie, les rognons et les sardines, et d’éviter l’alcool, qui inhibe l’excrétion de l‘acide urique
par les reins.
Le développement et le vieillissement du squelette
Nous avons vu plus haut que les premiers « os longs » d’un très jeune fœtus sont constitués
de cartilage hyalin et que les premiers « os plats » du crâne sont en réalité des membranes fibreuses.
A mesure que le fœtus poursuit son développement et sa croissance, ses modèles d’os plats et longs
sont convertis en tissu osseux (figure 5.31). A la naissance, certaines fontanelles restent sur le crâne
42/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

pour permettre la croissance de l’encéphale et s’ossifient graduellement au cours des deux premières
années de vie. À la fin de l’adolescence, les cartilages épiphysaires des os longs qui assurent leur
croissance en longueur pendant l’enfance s’ossifient, ce qui met un terme à la croissance des os longs.
Le squelette évolue tout au long de la vie, mais c’est chez l’enfant que les modifications sont
les plus spectaculaires. À la naissance, le crâne du bébé est énorme par rapport au visage (Figure
5.32). La croissance rapide du crâne avant et après la naissance suit de près le développement de
l’encéphale. A deux ans, le crâne a atteint les trois quarts de sa taille adulte, et à huit ou neuf ans, il a
presque atteint ses dimensions définitives. Entre 6 et 11 ans, la tête paraît grossir considérablement
parce que la face se dessine. Les mâchoires augmentent en volume, les pommettes et le nez sont plus
accusés ; ces transformations sont liées au développement des voies respiratoires et des dents
permanentes.
Les courbures primaires de la colonne vertébrale sont présentes à la naissance et montrent une
convexité postérieure, conférant à l’enfant l’allure arquée d’un quadrupède. Plus tard apparaissent les
courbures secondaires à convexité antérieure. Elles proviennent d’un remodelage des disques
intervertébraux et non de modification des vertèbres osseuses; elles produisent la courbure typique
en Forme de S que l’on observe chez l’adulte.

La plupart des anomalies touchant les courbures de la colonne vertébrale, telle la scoliose et
la lordose (voir la figure 5.15), sont congénitales, mais certaines sont également causées par des
lésions. Ces courbures sont habituellement corrigées par une intervention chirurgicale, une orthèse
43/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

ou un plâtre. De manière générale, une personne jeune et saine n’aura aucun problème osseux si elle
s’alimente bien et mène une vie raisonnablement active.
Pendant l’enfance, la croissance osseuse modifie non seulement la taille, mais également les
proportions du squelette (voir la figure 5.32). Le rapport partie supérieure (PS) / partie inférieure du
corps (PI) varie avec l’âge. A la naissance, il est de 1,7/1, c’est-à-dire que la tête et le tronc sont
environ une fois et demie plus longs que les membres inférieurs. Ceux-ci se développant beaucoup
plus vite que le tronc, le rapport n’est plus que de 1/1 environ de l’âge de 10 ans, et il demeure à peu
près constant par la suite. A la puberté, le bassin des filles s’élargir en prévision d’éventuelles
grossesses, et l’ensemble du squelette des garçons gagne en robustesse. Le squelette d’un adulte sain
ne se modifie plus guère jusqu’à la fin de la cinquantaine.

Il est essentiel de se rappeler que les os ont besoin d’être soumis à des tensions pour rester
sains. Chez les personnes physiquement actives, l’activité musculaire et la force de gravité exercent
une pression sur le squelette, qui réagit en se renforcissant. Chez les personnes totalement inactives,
les os s’amincissent et deviennent fragiles. L’ostéoporose est une maladie caractérisée par une perte
de masse osseuse qui atteint soit la moitié des femmes de plus de 65 ans et quelque 20% des hommes
de plus de 70 ans. C’est une maladie « silencieuse », ne causant pas de douleur, mais elle rend les os
si fragiles que même une étreinte ou un éternuement peuvent provoquer une fracture (figure 5.33).
Les os de la colonne vertébrale, du poignet et de la région du col du fémur sont particulièrement
vulnérables ; or, les fractures du col du fémur (« fracture de la hanche») sont mortelles dans plus de
20 % des cas (par suite d’infection ou de formation de caillots sanguins). Les tassements vertébraux

44/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

font souvent courber le dos, entrainant une déformation (cyphose) qu’on nomme familièrement bosse
de sorcière (Figure 5.31)
Les œstrogènes contribuent au maintien de la densité osseuse chez la femme, et la carence en
œstrogènes accompagnant la ménopause (cessation des menstruations) ou faisant suite à
l’ovariectomie est une des principales causes d’ostéoporose. Les autres facteurs de risque de
l’ostéoporose sont une alimentation pauvre en calcium et en protéines, une carence en vitamine D, le
tabagisme, la consommation d’alcool et un manque d’exercices physiques imposant une charge aux
os. Malheureusement, de nombreuses personnes âgées croient à tort que c’est en « ménageant leurs
forces » et en évitant tout effort physique quel les resteront en bonne santé. Cette erreur les rend
vulnérables aux fractures pathologiques (fractures spontanées sans traumatisme apparent), donc
l’incidence augmente considérablement avec l’âge et qui constituent le trouble osseux le plus courant
chez les personnes âgées.

Le vieillissement n’épargne pas non plus les articulations. Les articulations portantes
commencent à dégénérer et l’arthrose est fréquente. C’est pourquoi on entend si souvent les
personnes âgées dire que leurs articulations ne leur obéissent plus.

45/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Tous pour un, un pour tous : Les relations entre le système osseux et les autres systèmes de
l’organisme
Système endocrinien
• Le système osseux fournit une certaine protection osseuse à quelques glandes endocrines
(l’hypophyse, par exemple). Les ostéoblastes produisent une hormone qui agit sur le métabolisme.
• Les hormones règlent l’accumulation du calcium dans les os et sa libération; elles favorisent la
croissance et la maturation des os longs.
Système lymphatique et immunitaire
• Le système osseux fournit une certaine protection aux organes Lymphatiques; La moelle osseuse
est le siège de la formation des lymphocytes participant à la réponse immunitaire.
• Le système lymphatique draine Les liquides échappés des tissus; les cellules immunitaires protègent
le squelette contre les agents pathogènes.

Système digestif
• Le système osseux fournit une certaine protection osseuse aux intestins, aux organes pelviens et au
foie.
• Le système digestif fournit les nutriments nécessaires au maintien et à la croissance des os.

Système urinaire
• Le système osseux protège Les organes pelviens (la vessie, par exemple).
• Le système urinaire (les reins) active la vitamine D nécessaire à l’absorption du calcium; il évacue
les déchets azotés des cellules osseuses.

Système musculaire
• Le système osseux fournit des Leviers ainsi que du calcium pour L’activité musculaire,
• La traction des muscles sur Les os accroît leur solidité et leur vitalité; elle contribue à la
détermination de Leur forme.

Système nerveux
• Le système osseux protège l’encéphale et la moelle épinière; il sert de réservoir au calcium
nécessaire au fonctionnement du système nerveux.
• Les nerfs innervent les os et les capsules articulaires, et permettent ainsi La sensation de douleur et
de mouvement dans les articulations.

Système respiratoire
• Le système osseux protège les poumons en les enfermant (cage thoracique)
• Le système respiratoire fournit de l’oxygène aux cellules osseuses et en évacue le gaz carbonique.

46/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Système cardiovasculaire
• La moelle rouge des os est le siège de fa formation des globules rouges, des globules blancs et des
plaquettes sanguines; la matrice osseuse emmagasine le calcium nécessaire à l’activité du muscle
cardiaque
• Le système cardiovasculaire achemine les nutriments et l’oxygène aux cellules osseuses, et évacue
leurs déchets

Système génitale
 Le système osseux fournit une centaine de protection aux organes génitaux internes.
 Les gonades synthétisent des hormones qui influent sur la forme du squelette et l’ossification
des cartilages épiphysaires.

Système tégumentaire
• Le système osseux fournit un support aux organes du corps, y compris la peau
• La peau fournit la vitamine D nécessaire à la bonne absorption et à l’utilisation du calcium.

Système osseux

47/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

QUESTIONS DE REVISION

QUESTIONS A CHOIX MULTIPLE


Pour certaines questions, il peut y avoir plus d’une bonne réponse.
1. Laquelle des associations qui suivent est incorrecte ?
a. Os temporal-protection d. Tibia-déplacement de
b. Métacarpiens-soutien l’organisme
c. Côtes-protection e. Humérus stockage de calcium
2. Lesquelles des associations qui suivent sont exactes ?
a) Os court - carpe. c) Os irrégulier - sternum.
b) Os long - jambe. d) Os plat - crâne.

3. Où trouve –on du Cartilage dans un os long d’enfant ?


a) À la surface de l’épiphyse uniquement. d) À la surface de l’épiphyse et de la
b) À la surface de l’épiphyse et à la diaphyse.
jonction de épiphyse et de la diaphyse. e) À tous ces endroits.
c) À la surface de la diaphyse uniquement.
4. Un conduit servant à faire communiquer 1es ostéocytes d’un ostéon se nomme:
a) canal central. d) canalicule.
b) lamelle. e) canal perforant de l’os compact.
c) lacune.
5. Une douleur osseuse à l’arrière du méat acoustique externe est probablement associée à l’os :
a) maxillaire d) temporal
b) ethmoïde, e) lacrymal.
48/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

e) sphénoïde
6. Lesquels des os qui suivent s’articulent avec l’os sphénoïde ?
a) pariétal d) Zygomatique
b) Vomer c) Ethmoïde
7. À quel type de vertèbres peut s’appliquer la description suivante: « Corps massif et carré et
processus épineux court »?
a) Cervicales d) Sacrales.
b) Thoraciques e) Atlas ci axis.
c) Lombaires.
8. Les fausses côtes:
a) sont toutes non rattachés au sternum.
b) sont rattachées au sternum, mais ne s’articulent pas avec les vertèbres thoraciques.
c) sont soit non rattachées au sternum, soit rattachées à un cartilage qui, lui, s’arrache au sternum.
d) ne s’articulent ni avec le sternum, ni avec les vertèbres thoraciques.
9. Quel processus de l’humérus s’articule avec le radius ?
a) La trochlée, d) Le capitulum.
b) Le grand tubercule. e) La fosse olécrânienne.
c) Le petit tubercule.
10. Quel os du bras correspond au fémur du membre inférieur ?
a) L’ulna. d) Le tibia.
b) L’humérus, e) La fibula.
c) Le radius.
11. Parmi les énoncés qui suivent se rapportant aux articulations, lequel est faux?
a) Les articulations immobiles et semi-mobiles sont surtout situées dans le squelette axial.
b) Les articulations fibreuses sont en général mobiles, les articulations cartilagineuses sont surtout
semi-mobiles et les articulations synoviales sont immobiles.
c) La jonction entre l’épiphyse et la diaphyse d’un os long en croissance est constituée d’une
articulation cartilagineuse immobile.
d) Les articulations des membres supérieurs et inférieurs sont toutes des articulations synoviales.
12. À quel moment de la vie le rapport PS/Pl devient-t-il 1/1 ?
a) À la naissance d) Quand les cartilages épiphysaires
b) Vers l‘âge de 10 ans. fusionnent
c) À la puberté. e) À aucun moment

QUESTIONS À COURT DÉVELOPPEMENT

1. Donnez et décrivez trois fonctions du système osseux,


2. Quels termes anatomiques emploie-t-on pour désigner le corps d’un os long et ses extrémités?
Qu’est-ce que la moelle jaune? Quelle est la différence entre l’os spongieux et l’os compact ?
3. Qu’est-ce qui constitue la partie organique de l’os ? la partie inorganique? Quelle propriété chacune
de ces parties confèrent-t-elle à l’os?
4. Quelle est la différence entre « ligne épiphysite » et « cartilage épiphysaire » ?
5. Comparez le rôle de la parathormone et de la calcitonine d’une part et celui des forces mécaniques
d’une part qui agissent sur le squelette au cours du remaniement osseux. Quel effet pourrait avoir un
séjour de plusieurs mois dans l’espace sur la masse osseuse d’un individu ?
6. Définissez la fracture. Quels types de fractures frappent le plus souvent les personnes âgées ?
Pourquoi les fractures en bois vert sont-elles plus fréquentes chez les enfants?
49/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

7. Nommez tes trois principales parties du squelette axial.


8. Nommez les huit os du crâne.
9. Quels os sont unis par la suture coronale? Par la suture sagittale ?
10. Tous les os de la tête sont unis par des sutures, sauf un. Nommez-le.
11. Qu’est-ce qu’une fontanelle? Quelle est la fonction des fontanelles ? A quel moment de la vie
disparaissent-elles?
12. Quel os de la face forme le menton? La pommette de la joue? La mâchoire supérieure? Les
proéminences sous les sourcils ? Quels os forment l’orbite de l’œil? Le palais osseux ?
13. Donnez deux caractéristiques qui distinguent la tête osseuse d’un fœtus de celle d’un adulte.
14. Nommez les cinq principaux segments de la colonne vertébrale; combien y a-t-il de vertèbres
dans chaque segment? Quel segment est constitué des vertèbres les plus petites et les plus légères?
Lequel supporte la plus grande partie de la compression que subit la colonne vertébrale?
15. Dessinez les courbures normales de la colonne vertébrale, puis les courbures de la scoliose et de
la lordose.
16. Quelle est la fonction des disques intervertébraux?
17. Nommez les principales composantes du thorax osseux.
18. Qu’est-ce qu’une vraie côte? Une fausse côte? Une côte flottante est-elle une vraie côte ou une
fausse côte? Pourquoi les côtes flottantes se fracturent-elles facilement?
19. Qu’est-ce qu’une ponction sternale? Pourquoi pratique-t-on cette intervention au niveau du
sternum?
20. Nommez les os de la ceinture scapulaire.
21. Nommez tous les os avec lesquels l’ultra s’articule.
22. La principale fonction de la ceinture scapulaire est de procurer de la souplesse. Quelle est la
principale fonction de la ceinture pelvienne?
23. Quelle différence y a-t-il entre le pelvis et la ceinture pelvienne?
24. Nommez les trois os qui s’associent pour former l’os coxal. Lequel de ces os est le plus grand?
Lequel comprend les tubérosités sur lesquelles nous nous asseyons? Lequel est le plus antérieur ?
25. Donnez trois différences entre le bassin féminin et le bassin masculin.
26. Nommez les os des membres inférieurs, du haut vers le bas.
27. Quel est le seul os de notre organisme qui n’est articulé avec aucun autre? Quel est l’os le plus
mobile et le plus fort de l’organisme?
29. Quelles sont les deux grandes fonctions des articulations?
30. Comparez l’amplitude de mouvement permise par les articulations immobiles, semi-mobiles et
mobiles. Reliez cette classification fonctionnelle aux trois catégories d’articulations de la
classification structurale (articulations fibreuses, cartilagineuses ou synoviales).
31. Décrivez la structure d’une articulation synoviale.
34. Définissez l’arthrite. Quel est le type d’arthrite le plus fréquent chez les personnes âgées? Lequel
soupçonne-t-on d’être une conséquence dune attaque du système immunitaire sur les tissus
articulaires?
35. Qu’est-ce qu’une luxation? Une entorse? Une bursite?
36. Le professeur Robert montre le foramen magnum de la tête osseuse et déclare:
« Les aliments passent par cette ouverture quand vous avalez. » Certains étudiants le croient, mais
d’autres disent que c’est une grossière erreur. Qu’en pensez-vous ? Justifiez votre réponse.
37. Yolande examine au microscope une préparation d’os sur une laine. Elle observe des couches
concentriques autour d’une cavité ou d’un canal central. Cette coupe provient-elle de la diaphyse ou
du cartilage épiphysaire de l’échantillon d’os?
38. Donnez, deux facteurs qui contribuent à maintenir les os en bonne santé. Donnez ensuite deux
facteurs susceptibles de causer un ramollissement ou une atrophie des os.

Réflexion et application

50/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

1. À la suite d’un rhume grave accompagné de congestion nasale, Hélène se plaint d’une céphalée
frontale et d’une douleur du côté droit du visage. Quelles structures osseuses ont pu être infectées par
des bactéries ou des virus ayant causé ce rhume?
2. Mme Le Vaillant, 75 ans, a trébuché en marchant et a senti une terrible douleur dans la hanche
gauche. A l’hôpital, un examen radiographique révèle une fracture de la hanche. On observe
également que l’os compact et l’os spongieux de sa colonne vertébrale sont très minces. De quel mal
souffre Mme Le Vaillant?
4. Au travail, Bernadette reçoit sur la région deltoïdienne un carton tombé d’une étagère. A la salle
d’urgence, le médecin palpe la tète de son humérus et constate qu’elle s’est déplacée dans l’aisselle.
Qu’est-il arrivé à Bernadette?
5. On se sert parfois de radiographies des os pour déterminer si une personne a fini de grandir. Qu’est-
ce que les médecins vérifient dans ces cas-là ?

51/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

MATIERES TRANSVERSALES DSEP SANTE


* ANNEE ACADEMIQUE 2005 – 2006 *
EXAMENS NATIONAUX
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
----------------------- -----------------------
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE L’EXAMEN NAIONAL COMMISSION FOR THE ORGANIZATION
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES OF DSEP EXAM
PROFESSIONNELLES (DSEP) --------------------
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2006
Filière /Spécialité/Option : SI / TL / SF-SO / KINE / IM Epreuve : Santé Publique
I-EPIDEMIOLOGIE (15pts)
1. Définition des termes : (3pts) -Epidémiologie ; -Trépied épidémiologique ;
2. Le tableau ci-dessous présente les données d’une étude faite sur les malades atteint de la tuberculose
pulmonaire ; (7pts)
Tuberculose Malades Non Malades Total
Exposés 20 310
Non Exposés 130 2820
Total
a)Compléter le tableau 1pt b) Calculer le risque chez les personnes exposées ; 1pt
c)Calculer le risque chez les personnes non exposées ; 1pt d) Calculer le risque dans la population ; 1pt
e) Calculer le risque relatif(RR); 1pt f) Calculer le rapport de côte (l’odds ratio) 1pt
g) Calculer la fraction attribuable au risque chez les exposées(FAR) 1pt
3. Compléter les suivantes par les termes suivant : (5pts)
La contagiosité, La virulence, La pathogénicité, Le pouvoir envahissant
a).............. : c’est l’aptitude qu’à l’agent pathogène de traverser la barrière de l’organisme et de s’y propager.
b)……………………: c’est l’aptitude qu’à l’agent pathogène d’occasion, de créer des troubles morbides.
c)……………………: c’est la capacité de l’agent à produire ou à induire la maladie.
d)……: c’est l’aptitude qu’à l’agent pathogène de diffuser dans l’organisme à travers les tissus et les organes.
II-PROPHYLAXIE/VACCINATION (15pts)
1. Définition des termes : (2pts) -La prophylaxie - La désinfection
Quels sont les objectifs nationaux du P.E.V ? 3pts
2. Etablir le calendrier de vaccination chez un enfant de 2 mois.5pts
3. Vous recevez dans un service de vaccination trois enfants et une femme enceinte dont : 5pts
-Le 1er enfant a 10 semaines ; -Le 2nd enfant a 6 mois ; -Le 3ème enfant a 9 mois ;
En utilisant vos connaissances sur le P.E.V, quels sont les vaccins et les doses de vitamine que doivent recevoir ces enfants et
cette femme enceinte.
III- PLANIFICATION SANITAIRE ET EVALUATION (15pts)
1. Etablir la relation entre Information-Education-Communication. 3pts
2. Remplir le tableau suivant entre les critères de classification et les types de réunion : 9pts
Types de réunion

critères de classification Directif Semi-directif Non directif

-Degré d’autorité de l’animateur


-Degré de liberté d’expression des
participants
-Degré de communication entre les
participants
3. Enumérer les différents moyens de communication ? 3pts
IV-SANTE ET DEVELOPPEMENT (15pts)
1. Définir : 4pts –Santé ; – Santé Communautaire ;
2. Quels sont les buts de la santé publique ? 2pts
3. Dans Scénario de Développement Sanitaire en trois phases, quel est le rôle du : 3pts
a)Niveau Central ; b) Niveau Intermédiaire ; c)Niveau Périphérique ;
4. Donner les différentes dates ou se sont tenues les conférences suivantes : 3pts
a)La conférence d’ALMA-ATA b) La conférence de BAMAKO c)La conférence de LUSAKA
Quelles sont les différentes formes de Participation Communautaire ? 3pts

52/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES JUIN-


JUILLET 2006
Filière /Spécialité/Option : SI / TL / SF-SO / KINE / IM Epreuve : Santé Publique
CORRECTION
I-EPIDEMIOLOGIE
1. Définition des termes :
-Epidémiologie : C’est la science qui étudie les différents facteurs qui interviennent dans l’apparition, la
propagation, la distribution, l’évolution, ainsi que les moyens de prévention d’une maladie.
-Trépied épidémiologique : C’est une triade constituée de ; L’agent pathogène, La population cible ou hôte
réceptif, l’environnement.
2-Le tableau ci-dessous présente les données d’une étude faite sur les malades atteint de la tuberculose
pulmonaire ;
Tuberculose Malades Non Malades Total
Exposés 20 310 330
Non Exposés 130 2820 2950
Total 150 3130 3280
a)Compléter le tableau 1pt
b) Calculer le risque chez les personnes exposées ; Re= 20/310=0.065 1pt
c)Calculer le risque chez les personnes non exposées ; Ro=130/2950=0.044 1pt
d) Calculer le risque dans la population ; Rp=150/3280=0,046 1pt
e) Calculer le risque relatif(RR); RR= Re/Ro= 1,41 1pt
f) Calculer le rapport de côte (l’odds ratio) ; 0R=Re(1-Re)/Ro(1-Ro)=20*2820/310*130=1,39 1pt
g) Calculer la fraction attribuable au risque chez les exposées ;(FAR) FAR=Re-Ro/Re =0,065-
0,044/0,065=0,32 1pt
3. Compléter les suivantes par les termes suivant : (5pts)
a) La contagiosité : c’est l’aptitude qu’à l’agent pathogène de traverser la barrière de l’organisme et de s’y
propager.
b) La virulence : c’est l’aptitude qu’à l’agent pathogène d’occasion, de créer des troubles morbides.
c) La pathogénicité : c’est la capacité de l’agent à produire ou à induire la maladie.
d) Le pouvoir envahissant : c’est l’aptitude qu’à l’agent pathogène de diffuser dans l’organisme à travers les tissus
et les organes.
II-PROPHYLAXIE/VACCINATION
1. Définition des termes :
-La prophylaxie est l’ensemble des mesures visant à prévenir l’éclosion ou le développement des maladies au
sein des populations humaines.
-La désinfection : C’est la destruction de la vitalité des microorganismes pathogènes par procédé chimique ou
physique directement appliqué.
2. Quels sont les objectifs nationaux du P.E.V ?
-Atteindre 80 p.100 de couverture vaccinale par antigène (DTCoq/HepB/Hib3, VAR, VAA, VPO3, Pneumo3,
B.C.G) chez les enfants de 0-11 mois et VAT2+ chez les femmes enceintes;
-Réduire de 90 p.100 la morbidité et 95 p.100 la mortalité due à la rougeole par rapport aux taux actuels;
-Assurer la sécurité des injections ;
-Introduire des nouveaux vaccins de routine ;
-Eliminer le tétanos néonatal et maternel (un cas pour 1000 naissances vivantes) ;
-Eradiquer la poliomyélite.
3. Etablir le calendrier de vaccination chez un enfant de 2 mois.5pts

Voie Age
Contact Vaccin D’administra Dose de vaccin Recommand Sites
Tion e

1/3 supérieur de la face


0,05ml
1ER BCG Intradermique 2mois antérieur de l’avant bras
0,1ml > 1an
contact gauche
VPO 0 Orale 2 gouttes 2mois Dans la bouche
DTC/HépB
Hib1 Sous-cutané 0,5ml Deltoïde gauche
2econtact 2mois
VPO2 Orale 2 gouttes dans la bouche
Pneumo1

53/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

DTC/HépB
0,5ml
Hib2 Sous-cutané Deltoïde gauche
3econtact 3 mois
VPO2 Orale dans la bouche
2 gouttes
Pneumo2
DTC/HépB
Hib3 Sous-cutané 0,5ml Deltoïde gauche
4econtact 4 mois
VPO3 Orale 2 gouttes dans la bouche
Pneumo3
Vit A Orale 100 000 UI 6 à 11 mois Dans la bouche
e 0,5ml
5 contact VAR Deltoïde gauche
Sous-cutané 0,5ml 9 mois
VAA cuisse gauche
4. Vous recevez dans un service de vaccination trois enfants et une femme enceinte dont : 5pts
-Le 1er enfant a 10 semaines : Pentavalent2, Polio2, Pneumo13.2 ; 2pts
-Le 2nd enfant a 6 mois : VitA 100.000UI ; 1pt
-Le 3ème enfant a 9 mois :VAR, VAA, VitA 100.000UI ; 1pt
-Femme enceinte : VAT 1pt
III- PLANIFICATION SANITAIRE ET EVALUATION (15pts)
1.Etablir la relation entre Information-Education-Communication. 3pts
L’information est un volet de l’éducation pour informer, éduquer, il faut nécessairement communiquer.
La communication est donc un moyen par lequel on informe, éduque un individu, une famille ou une communauté,
notamment sur ses problèmes de santé.
2.Remplir le tableau suivant entre les critères de classification et les types de réunion : 9pts
Types de réunion
Directif Semi-directif Non directif
critères de classification

-Degré d’autorité de l’animateur Maximum(++) Réduit(+-) Minimun ou


inexistant(--)
-Degré de liberté d’expression des Minimum(+-) Réduit(+-) Maximum(++)
participants
-Degré de communication entre les Presque nul(--) Maximun(++) Maximum(++)
participants
3.Enumérer les différents moyens de communication ? 3pts
-Les moyens audio-visuels ;
-Les moyens oraux sonores ;
-Les moyens écrits ;
-Les moyens visuels et graphiques ;
IV-SANTE ET DEVELOPPEMENT (15pts)
1.Définir : 4pts
–Santé : un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en l’absence de
maladie ou d’infirmité.
–Santé Communautaire : l’ensemble des actions sanitaires menées pour une collectivité.
2.Quels sont les buts de la santé publique ? 2pts
3.Dans Scénario de Développement Sanitaire en trois phases, quel est le rôle du : 3pts
a)Niveau Central :De concevoir les politiques et de les traduire en plan d’actions
b) Niveau Intermédiaire : il transforme les plans d’action en programme et assure le suivi, la supervision du
niveau inférieur
c)Niveau Périphérique : D’organiser, programmer, mener, superviser et évaluer les activités.
4. Donner les différentes dates ou se sont tenues les conférences suivantes : 3pts
a)La conférence d’ALMA-ATA : 1978
b) La conférence de BAMAKO : 1987
c)La conférence de LUSAKA : 1985
5. Quelles sont les différentes formes de Participation Communautaire ? 3pts
-La Co-analyse ; -La Co-planification ; -La Co-évaluation ;
-La cogestion -La Co-supervision ; -La cofinancement ;

54/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Paix – Travail – Patrie REPUBLIC OF CAMEROON
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Peace – Work – Fatherland
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR THE
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) ORGANISATION OF DSEP EXAM
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2006 Epreuve : Informatique
Spécialités : DA –CJ -AN - FR - HI - SI -EM - MA -TL Durée: 2 heures
A. CONNAISSANCES MATERIELLE ET LOGICIELLE 12 pts

a) b) c)
d)

g) f)
h) e)

Les périphériques ci – dessus sont utilisés dans le cadre de votre travail au sein l'entreprise Reine&Prince.
1. Identifier chacun de ces périphériques en lui donnant un nom 0,5 * 8 = 4 pts
2. Classez ces périphériques dans un tableau montrant leur catégorie (entrée, sortie ou entrée / sortie,
stockage) 1,5 pt
3. Donnez le rôle des éléments: h) - f) - e) - a) 2 pt
4. Donnez 1 caractéristique de chacun des éléments suivants: a) - h) 1 pt
5.Classez les logiciels dans le tableau ci - dessous installés dans vos machines selon leur appartenance: 2,5 pts
Microsoft Word, Wordstar, pagemaker, Photoshop, Publisher, Dbase 4, Autocad, MS-Excel, Access, Lotus
1.2.3
Traitement de texte Tableur Bases de données Publication Dessin

6. Définir Système d'exploitation et donner une de ses fonctions 1 pt


B. CONNAISSANCES D'EXCEL 4 pts
1. Définir les termes suivants : Cellule, Référence 1pt
2. Quels sont les différents éléments permettant l’identification d’une cellule 1pt
3. Il vous est donné le tableau d’Excel ci – dessous. Remplissez les cellules grisées par les formules
appropriées. 2pts
A B C D
1 PRODUITS PRIX UNITAIRE NOMBRE PRIX TOTAL
2 SERINGUES 200 25
3 GLUCOSE PACK 800 12
4 ALCOOL 500 10
5 COTON PACK 250 40
6 GRAND TOTAL
7 MOYENNE DES PRIX TOTAUX
C. INTERNET 4 pts
1. Définir: Internet - Réseau 1 pt
2. Quels sont les équipements nécessaires pour une connexion Internet? Citez 3. 1 pt
3. Citez 2 fournisseurs d'accès Internet présents au Cameroun 1 pt 4.Citez 2 services d'Internet 1 pt
55/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Paix – Travail – Patrie REPUBLIC OF CAMEROON
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Peace – Work – Fatherland
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR THE
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) ORGANISATION OF DSEP EXAM

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2006 CORRECTION EPREUVE :
INFORMATIQUE
Spécialités : DA –CJ -AN - FR - HI - SI -EM - MA -TL
Durée: 2 heures
A. CONNAISSANCES MATERIELLE ET LOGICIELLE 12 pts
1. a. Imprimante, b. Lecteur de CD Rom, c. Lecteur de disquette, d. Souris,
e. Scanner, f. Disquette, g. Haut parleur, h. Ecran ou Moniteur
2.
Entrée Sortie Entrée / Sortie Stockage
b. Lecteur de CD a. Imprimante, g. Haut c. Lecteur de f. Disquette,
Rom, parleur, disquette,
d. Souris, e. h. Ecran ou Moniteur
Scanner,
4. a) Résolution, Vitesse d'impression - h) Résolution, Dimension exprimé en pouces
5.
Traitement de texte Tableur Bases de données Publication Dessin
WordStar, MS -Excel, Dbase 4, Publisher, Photoshop,
Microsoft Word Lotus 1.2.3 Access pagemaker Autocad
6. Système d'exploitation: Ensemble des programmes qui se chargent de la gestion des
ressources de l'ordinateur
Ses fonctions: Gestion des périphériques d'entrée et de sortie - Gestion des accès
B. CONNAISSANCES D'EXCEL 4 pts
1. Cellule : Intersection entre une ligne et une colonne
Référence : Position d’une cellule par rapport à une cellule de référence 1pt
2. Lettre représentant la colonne et le chiffre représentant la ligne 1pt
3. Il vous est donné le tableau d’Excel ci – dessous. Remplissez les cellules grisées par les
formules appropriées.
A B C D
1 PRODUITS PRIX UNITAIRE NOMBRE PRIX TOTAL
2 SERINGUES 200 25 =B2 * C2
3 GLUCOSE PACK 800 12 =B3 * C3
4 ALCOOL 500 10 =B4 * C4
5 COTON PACK 250 40 =B5 * C5
6 GRAND TOTAL =Somme(D2 :D5)
7 MOYENNE DES PRIX TOTAUX = Moyenne(D2 : D5)
C. INTERNET 4 pts
1. Internet : Le terme Internet désigne un gigantesque réseau informatique de niveau mondial
se faisant entre ordinateurs de tous les pays.
Réseau: Interconnexion de 2 ou plusieurs ordinateurs par des moyens de communication pour le
partage des ressources.
2. Modem, Ligne téléphonique, Câbles
3. MTN, Orange
4. E – mail, WWW

56/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSEION DE JUIN-JUILLET 2006
Epreuve : Déontologie et éthique professionnelle Spécialités : SI/TL/SR/KINE/IM
Durée: 02heures
I. Questions isolées (12 pts)
1 Définitions (5 pts)
- Ethique médicale, - Déontologie, - Contrat médical, - Acharnement thérapeutique, - Le
secret professionnel.
2 Questions de cours (8 pts)
1. Citez 04 droits du patient de votre choix (2 pts)
2. Quelle importance y a-t-il à garder le secret professionnel pour le malade ? (3pts)
3. Dans quelles circonstances le secret professionnel peut- il être divulgué ? (3 pts)
II Etude de Cas (7 pts) Monsieur TOURE est marié et père de deux enfants scolarisés. Il est
traité dans votre clinique pour une forme rare de pneumonie qui est souvent associée au SIDA. Les
résultats de l’examen sanguin montrent qu’il est positif au VIH. Monsieur TOURE dit vouloir décider
par lui-même d’informer ou pas sa femme de l’infection et au moment qu’il juge approprié. Vous lui
dites qu’il pourrait sauver la vie de sa femme en se protégeant de l’infection. De plus, il serait
important pour elle de faire un test du VIH. En cas de résultat positif, elle pourrait alors prendre des
médicaments pour ralentir la propagation de la maladie et ainsi prolonger sa vie. Six semaines plus
tard, Monsieur TOURE retourne à votre clinique pour un examen de contrôle. En réponse à votre
question, il vous dit qu’il n’en a pas encore parlé à sa femme. Il ne veut pas qu’elle soit au courant de
ses relations homosexuelles et craint qu’elle rompe leur relation et que leur famille soit détruite. Mais
pour la protéger, il n’a eu avec elle que des «rapports sexuels sans risque». Comme personnel
soignant, vous vous demandez si vous devriez informer Madame TOURE de cette infection par le
VIH contre le gré de son mari, pour qu’elle puisse, en cas de besoin, commencer un traitement.
Quelles questions d’éthique et de déontologie vous inspire ce cas ?

57/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2006
Epreuve : Déontologie et éthique professionnelle Spécialités : SI/TL/SR/KINE/IM
Durée: 02heures
CORRECTION
I. Questions isolées (12 pts)
1. Définitions (5 pts)
- Ethique médicale : Ensemble particulier des règles de conduite et de bonnes mœurs et de vertu morale dans
le domaine de la médecine.
- Déontologie c’est la partie de l’éthique qui traite des droits et des devoirs moraux propres à une profession.
- Contrat médical est la convention par laquelle une personne appelée médecin s’engage de donner des soins
consciencieux, attentifs et conformes aux données acquises de la science envers une autre appelée client ou patient
moyennant paiement des honoraires.
- Acharnement thérapeutique c’est l’effort démesuré, disproportionné qu’entreprennent certains médecins
pour maintenir une vie qui n’a plus rien d’humain (malade dans un coma irréversible, en état de vie végétative).
- Le secret professionnel est tout ce que l’on a appris, surpris, deviné du malade par le fait ou l’occasion de
la profession et qui doit rester secret.
2. Questions de cours (8 pts)
a) Les droits du patient :
- Le droit au consentement éclairé ; - Le droit au non discrimination ; - Le droit à la confidentialité ;
- Le droit à l’accès aux soins palliatifs ; - Le droit à l’accompagnement à la mort….
b) L’importance que revêt le secret professionnel médical, est qu’il constitue le véritable fondement au respect
de la vie privée du malade.
c) Circonstances particulières de révélation du secret professionnel.
- La révélation aux parents du malade :
• cas des mineurs consultés à la demande des parents : ces derniers ont droit à la vérité ;
• si le professionnel est consulté par le mineur à l’insu des parents, le secret doit être conservé ;
- L’examen prénuptial :
• si le professionnel a été consulté par l’un ou l’autre des fiancés, il doit garder le secret ;
• si les futurs mariés consentent d’un commun accord à consulter et à se communiquer les conclusions avant
de contracter le mariage, il n’y a pas de secret.
- Les certificats : Ils sont demandés à la requête des intéressés et doivent leur être remis. Le médecin qui établit et
délivre.
II Etude de Cas (7 pts)
L’éthique demande en général l’observation de la loi. Des tribunaux de haut niveau ont arrêté, par exemple en
Amérique du Nord, que des personnes conscientes de leur séropositivité ont le devoir d’informer en conséquence
leurs partenaires sexuels. Ils ont aussi arrêté que les médecins doivent informer les personnes qui pourraient
raisonnablement être exposées aux dangers que présentent leurs patients, en invoquant que le secret professionnel
ne tient plus lorsqu’il y a danger pour le public. Sur cette base, le personnel soignant peut se sentir éthiquement
sinon légalement obligé d’avertir la femme et les autres membres du ménage qu’ils sont exposés au risque du VIH.
Les questions éthiques et déontologiques posées par l'infection à VIH peuvent être présentés sous quatre formes :
- Problèmes liés à la prévention de l'infection à VIH,
- Problèmes liés au dépistage des personnes infectées,
- Problèmes liés à l'information et au conseil des personnes infectées,
- Problèmes du secret médical face à l'irresponsabilité de certaines personnes contaminatrices.
Toutefois, la question de la nécessaire solidarité avec les personnes atteintes du SIDA et avec leurs familles sort du
cadre propre de la bioéthique pour rejoindre celui de la morale générale.

58/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2006
Epreuve : Droit Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures

I. Droit Civil : (05 pts)


Définir : (2,5 pts)
- Constitution,
- Abrogation de la loi,
- Promulgation,
- Acte juridique,
- Jurisprudence.
Qu’est-ce qu’un acte d’état civil? Citez trois exemples (1,5 pt)
L’application de la loi dans le temps et dans l’espace. (1 pt)

II. Droit du Travail : (05 pts)


Définir : (2 pts)
- Contrat du travail,
- Délai de préavis,
- Contrat de travail à durée déterminée,
- Contrat d’engagement à l’essai.
Quels sont les critères du contrat de travail ? (1,5 pt)
Citez deux (02) sources professionnelles du droit du travail. (1,5 pt)

III. Droit Administratif : (05 pts)


Définir : (2 pts)
- Actes d’administration,
- Acte administratif,
- Contrat administratif,
- Service public.
Quels sont les caractères du droit administratif ? (1,5 pt)
Qu’est ce que l’intérêt général, premier élément constitutif du service public? (1,5 pt)
IV. Droit Constitutionnel : (05 pts)
Définitions : (2 pts)
- Etat ;
- Etat unitaire ;
- Régime parlementaire ;
- Déconcentration.
Quels sont les éléments caractéristiques de l’Etat ? (1,5 pt)
Quels sont les différents pouvoirs de l’Etat du Cameroun ?

59/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE ORGANISATION
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2006
Epreuve : DroitSpécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures CORRECTION
I. Droit Civil : (05 pts) Définir :
- Constitution est la norme fondamentale, suprême d’un pays qui inspire tous les autres textes législatifs ou
règlementaires. L’abrogation de la loi est la suppression de la loi lui faisant perdre son caractère obligatoire pour
l’avenir.
- Promulgation c’est l’acte par le Président de la République reconnait l’existence dans son ordre juridique interne
d’une nouvelle loi.
- Acte juridique c’est toute manifestation de volonté qui crée des effets de droit.
- Jurisprudence c’est l’ensemble des décisions rendues par les tribunaux et servant de fondement dans les cas
similaires.
Un acte d’état civil est un écrit instrumentaire dressé par un officier ministériel et servant de preuve à l’état de la
personne. Comme acte d’état civil, on peut citer :
- L’acte de naissance, - L’acte de mariage, - Et l’acte de décès.
Une fois promulguée, la loi n’a point d’effet rétroactif. Elle ne dispose que pour l’avenir.
II. Droit du Travail : (05 pts) Définir :
- Contrat du travail est une convention par laquelle un travailleur s’engage à mettre son activité professionnelle sous
l’autorité et la direction d’un employeur, en contrepartie d’une rémunération.
- Délai de préavis est la période qui s’écoule entre l’annonce par l’une des parties de sa décision de mettre fin à la
relation de travail.
- Contrat de travail à durée déterminée c’est celui dont le terme est connu d’avance par les parties.
- Contrat d’engagement à l’essai est un contrat provisoire conclu entre l’employeur et le postulant à un emploi bien
déterminé.
Les critères du contrat de travail :
- la prestation de travail, - la rémunération, - et le lien de subordination.
Parmi les sources professionnelles du droit du travail, on peut citer entre autre :
- Le règlement intérieur de l’entreprise, - Les conventions collectives.
III. Droit Administratif : (05 pts) Définir : (2 pts)
- Actes administratif : l’expression actes administratif désigne aussi bien les actes administratifs unilatéraux que les
contrats administratifs.
- Acte administratif l’expression actes administratif désigne aussi bien les actes administratifs unilatéraux que les
contrats administratifs.
- Contrat administratif est un contrat conclu par au moins une personne publique et dont la connaissance appartient
ou relève du juge administratif.
- Service public est une activité exercée directement par l'autorité publique (État, collectivité régionale ou locale)
ou sous son contrôle, dans le but de satisfaire un besoin défini politiquement comme étant d'intérêt général.
Le droit administratif est un droit :
- Inégalitaire, - Prétorien,
L’intérêt général :
- N’est jamais l’intérêt de tout le monde ; - C’est souvent l’intérêt de la majorité ;
- C’est parfois l’intérêt d’une minorité ; - C’est toujours l’intérêt de certains.
IV. Droit Constitutionnel : (05 pts)
Définitions :
- Etat est une personne morale de droit public. - Etat unitaire c'est une forme d'Etat dans laquelle les
divisions territoriales résultent de la volonté unilatérale de l'Etat lui-même.
- Régime parlementaire c’est celui dans lequel le Gouvernement est politiquement responsable devant le Parlement.
- Déconcentration est un système d’organisation administrative dans lequel l’Etat délègue des
compétences à des autorités le représentant dans le cadre de circonscriptions administratives.
Etat : une collectivité qui se compose d’un territoire et d’une population soumis à un pouvoir politique organisé et
se caractérise par la souveraineté. Les éléments d’identification/ constitutifs de l’Etat (c'est-à-dire les conditions
requises pour qu’on puisse parler d’Etat) sont au nombre de trois : un territoire, une population et un gouvernement.
A ceux là s’ajoute la souveraineté. Il existe trois pouvoirs au Cameroun : - Le pouvoir législatif,
- Le pouvoir exécutif, - Et le pouvoir judiciaire.
60/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2006
ENGLISH Classes : All DSEP student (SANTE)

Time : 3 hours

NB. :
 Write the answers (and the answers only) in the official booklet.
 Inscrivez les réponses (et rien que les réponses) dans le cahier de composition.

SECTION A : GRAMMAR AND SPEECH FUNCTIONS (10 marks)

I- Fill the blanks with the appropriate pronoun (2,5m)


1) That is a thief running away ; catch ___________________________________
2) We are speaking ; listen to __________________________________________
3) Would you like to come with ________________ ? They’re going to eat.
4) Take your umbrella. __________________________ may rain.
5) Anita hurt _______________________ with the knife while peeling the yams.

II- Fill the gaps with the suitable verb tense (5 marks)
1) Hardly ________________ I gone out that it started raining (to have)
2) The plane took off two hours ago. By six o’clock, it _______________ for five hours (to fly)
3) They went to the beach and ______________ for hours (to swim)
4) Has your class started __________________ the test yet ? (to do)
5) When the dog ________________, go and see if there’s a visitor at the gate (to bark).

III- Give the plural forms of the underlined words (2,5marks)


1) Please, don’t drop cigarette – end on the floor
2) The Chief of my village is very wise
3) Cameroon is building a modern stadium next year
4) My granddaughter has delivered a baby – girl
5) Our luggage is still in the airport waiting room

SECTION B : VOVABULARY (5 marks)

I- Match words in column A with the synonyms in Column B (2,5 marks)


Column A Column B
1- Quick a- Neat
2- Cunning b- Jump
3- Space c- Sly
4- Tidy d- Gap
5- Leap e- Swift

II- Give the opposites of the words in brackets (2,5 marks)


1) He is a (reliable) man ; you can trust him
2) The sky is quite (bright) this night, isn’t it
3) The cigare – so movement is fighting against the (destruction) of the environment
4) You shouldn’t eat (stale) vegetables.
5) My girl – friend is very (snobbish) in her language.

SECTION C : READING COMPREHENSION (10 marks)


Read the text below and answer the questions after it.

61/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

TEXT. ABORTION : SOMETHING SHOULD BE DONE !!

Abortion is illegal in Cameroon, yet, this atrocious act is committed everyday. Although actual statistics
are absent, abortionists including parents who force their children unto it, seem to be gaining ground.

Some clinics survive on abortion, and all health personnel, including laboratory technicians, and nurse aids
thrive on it, often doing it in the privacy of their homes. In some towns, hospital personnel and charlatans alike have
been known to go to schools to encourage teenagers to come for abortion at the price of only 15.000 CFA down
from 120.000 CFA 15 years ago.

The apparent case with which abortion is done and the growing number of practitioners call for urgent
measures to halt this infanticide. More over figures demonstrate that the age of puberty has dropped in the 20th
century with children as young as 14 years becoming pregnant. These use age as a basis form of abortion. Parents
are known to force their children to commit abortions for fear their children’s future will be jeopardized so, they do
little to educate their children to abstain from sex. The moral decadence that has eaten into the fabric of today’s
society is making terrible inroads into human consciences. Like any other surgical intervention, abortion has its
risks and pains. Gynaecologists explain that during pregnancy, the uterus is closed to protect the baby. With the
dilatation and insertion of instruments to remove the foetus, pains and lesions are created, leading to profuse
bleedings leading often to death. Other effect is the perforation of uterine walls, negative reaction to anaesthesia,
convulsion and fever. There is a risk of infection especially when pieces of foetus or placenta remain in the uterus.
Inflammatory diseases, incontinence, infertility, risk of ectopian pregnancy, premature birth, congenital
malformation are some of the risks on abortion.

Many women are unaware of these secondary effects of abortions. It’s there fore imperative that, while
government’s churches stress the sanitary of life, they should bring to the fore front, other such consequences.
Abortion constitute a crime, not only against unborn babies, but against the health of abortionists themselves. Let’s
do something to stop it.
Extract from (L’Effort Camerounais)
By Alice ASONGANYI
QUESTIONS

1) What is meant by “Abortion” ?


2) What does the writer mean through the expression “Abortion is gaining ground” ?
3) Is the any resemblance / difference between abortion and infanticide ? Justify your answer.
4) Why can we say that “abortion” is a fatal practice ?
5) Propose a solution to eradicate this social danger.

SECTION D : TRANSLATION (5 marks)

I- INTO ENGLISH (2 marks)

1) Une bonne hygiène de vie est une prévention des maladies


2) Plusieurs maladies peuvent être prévenues en adoptant une bonne hygiène de vie.

II- INTO FRENCH (3 marks)

 Translate the first paragraph of the reading comprehension text.

SECTION E : CREATIVE WRITING (10 marks)

 Write from 200 to 280 words on one of the following topics.

1) Can science and religion cohabitate ?


2) Who is the greatest responsible of abortion ?
3) Sports and national unity.

62/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Paix – Travail – Patrie REPUBLIC OF CAMEROON
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Peace – Work – Fatherland
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR THE
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) ORGANISATION OF DSEP EXAM
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2006
ENGLISH Classes : All DSEP student (SANTE)
MARKING GUIDE (ANSWERS)
SECTION A : GRAMMAR AND SPEECH FUNCTIONS (10 marks)
I- Fill the blanks with the appropriate pronoun (2,5 marks)
1) Him 2) Us. 3) Them.. 4) It. 5) Herself.
II- Fill the gaps with the suitable verb tense (5 marks)
1) Had I
2) Will have flown
3) Swam
4) Doing
5) Barks
III- Give the plural forms of the underlined words (2,5 marks)
1) Cigarette – ends
2) Chiefs
3) Stadiums
4) Baby – girls
5) Luggage.
SECTION B : VOCABULARY (5 marks)
I- Match words in column A with the synonyms in column B (2,5marks)
1) Quick = Swift
2) Cunning = Sly
3) Space = Gap
4) Tidy = Neat
5) Leap = Jump
II- Give the opposites of the words in brackets (2,5marks)
1) Unreliable
2) Dull
3) Construction
4) Cooked
5) Clear.
SECTION C : READING COMPREHENSION (10 marks)
1) It means the killing of unborn babies (2 marks)
2) It means that the rate of abortion is very high (2 marks)
3) There is resemblance which is killing, and a difference in that abortion, is the killing of unborn babies and
infanticide is the killing of children.
4) It is very harmful in that those women who are in this case are exposed to death too.
5) They should educate young girls or what abortion is and the danger of it and punish those who are involved
in this practice severely.
SECTION D : TRANSLATION (5 marks)
I- INTO ENGLISH (2 marks)
1) Healthy lifestyle is for diseases prevention (1m)
2) Many diseases can be prevented by adopting a healthy lifestyle (1 mark).
II- INTO FRENCH (3 marks)
L’avortement est illégal au Cameroun ; cependant cet acte atroce est commis tous les jours. Même si pour le moment
il n’existe pas encore de statistique à ce propos, le nombre de coupables d’avortement, de même que les parents qui
forcent leurs enfants dans cet acte ne cesse de croître au fil des ans.
SECTION E : CREATIVE WRITING (10 marks)
1) Accuracy = 2 marks
2) Expression = 3 marks
3) Contact (ideas) = 5 marks.

63/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

* ANNEE ACADEMIQUE 2006 – 2007 *

CONTRÔLES CONTINUS
CONTROLE CONTINU ANNEE ACADEMIQUE 2006/2007
Epreuve : Droit Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
I. Droit Civil : (5pts)
1. Définir : (0,5 pt x 5 = 2,5 pts)
- Loi impérative ; - Droit ; - Acte juridique ; - Le nom ; - Personnalité juridique.
2. Indiquer trois éléments permettant de distinguer la morale du droit. (1,5 pt)
3. Comment acquiert-on le nom au Cameroun. (1 pt)
II. Droit Constitutionnel : (5pts)
1. Définitions : (0,5 x 4 = 2pts)
- Souveraineté ; - Démocratie ; - Etat de droit ; - Etat fédéral.
2. Quelles sont les modes de scrutin que vous connaissez ? (1,5pt)
3. Quelles sont les fonctions de l’Etat ? (1,5pt)
III. Droit Administratif : (5pts)
1. Définitions : (2pts)
- Administration ; - Acte administratif unilatéral ; - Acte règlementaire ; - Actes d’administration.
2. Citez trois actes administratifs unilatéraux. (1,5pt)
3. Une activité d’intérêt général est- elle nécessairement un service public? (1,5pt)
IV. Droit du Travail : (5pts)
1. Indiquez la procédure d’élaboration du règlement intérieur d’une entreprise. (2pts)
2. Présentez les différentes causes de suspension du contrat de travail. (1,5pt)
3. Quelle différence faites-vous entre le contrat de travail et la gérance libre ? (1,5pt)

CONTROLE CONTINU ANNEE ACADEMIQUE 2006/2007


Epreuve : Droit Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
CORRECTION
I. Droit Civil : (5pts) Définitions :
- Loi impérative : est une loi qui ne peut être dérogée par les conventions contraires.
- Droit : ensemble des règles régissant la vie en société et dont le non respect est sanctionné par la
puissance publique.
- Acte juridique : c’est une manifestation de la volonté produisant des effets de droit.
- Le nom : est le mot qui sert à identifier un individu ou mieux l’individualiser dans la vie sociale et
juridique.
- Personnalité juridique : aptitude à être sujet de droits et d’obligatoires.
Bien que le droit et la morale aient pour but la recherche de l’harmonie dans les rapports entre les hommes
vivant en société en leur traçant une règle de conduite, il n’en demeure pas moins vrai que quelques
éléments permettent de les distinguer :
- Les sources : la morale trouve sa source dans les intuitions de la conscience alors que la règle de droit
vient des parlementaires ou autorités exécutives ;
- Le domaine : la morale impose des devoirs envers autrui et envers soi même tandis que le droit impose
seulement des devoirs envers autrui ;
- La sanction : la violation de la règle morale entraine la sanction psychologique (seule la conscience qui
est le juge), contrairement à la règle de droit qui entraine effective (elle est coercitive).
Au Cameroun, le nom peut être acquis de plusieurs manières :
- La filiation, - Le mariage, - Par voie administrative ou judiciaire,- Et par la nationalité.
II. Droit Constitutionnel : (5pts)
Définitions :
- Souveraineté : est le pouvoir absolu et perpétuel de la République.
- Démocratie : est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple.
- Etat de droit : peut être défini comme celui dans lequel tous les sujets sont soumis au respect de
la règle de droit. Cette notion s’oppose à celle de l’absolutisme
- Etat fédéral : Il est composé d'entités plus autonomes que celles qui composent l'Etat unitaire ; il
se superpose aux Etats qui le composent.

64/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

Le scrutin est l’ensemble de règles permettant de calculer comment les suffrages favorables aux candidats
déterminent ceux d’entre eux qui seront élus ». On distingue trois modes de scrutin :
- Le scrutin majoritaire ; - Le scrutin proportionnel ; - Et le scrutin mixte.
Les fonctions de l’Etat sont :
- La principale fonction de l’Etat est d’abord une fonction de défense de l’intérêt général
- L’Etat a également connu de nombreuses fonctions ou missions traditionnelles : maintenir l’ordre,
rendre la justice, défendre et administrer le pays, entretenir des relations étrangères
- De nouvelles missions d’ordre économique et social se sont par la suite ajoutées aux fonctions de
l’Etat : réglementer l’activité sociale (travail, vie professionnelle, santé, prévoyance et assistance
sociale...), organiser les missions d’enseignement, de culture et d’information, assurer la direction du
développement économique et veiller sur l’aménagement et l’équipement du territoire
III. Droit Administratif : (5pts)
Définitions :
- Administration c’est l’appareil composé de personnels et de structures qui assurent le
fonctionnement de l’Etat et qui permet au gouvernement d’accomplir ses missions d’intérêt général.
- Acte administratif unilatéral : est un acte de droit public (non législatif et non juridictionnel)
destiné à régir le comportement d’une ou plusieurs personnes.
- Acte règlementaire : est un acte juridique qui a pour destinataire une ou plusieurs personnes qu’il
désigne abstraitement ou qu’il ne désigne pas explicitement.
- Actes d’administration : c'est-à-dire les actes que prend l’administration (au sens de personne
publique).
Trois actes administratifs unilatéraux :
- Les actes règlementaires, - les actes non règlementaires, - les actes décisoires et les
actes non décisoires.
Une activité d’intérêt général ne peut être considérée comme un service public que s’il existe un certain
type de lien entre cette activité et une personne publique.
IV. Droit du Travail : (5pts)
Le règlement intérieur est un document écrit émanant du chef d’entreprise et contenant les mesures
relatives à l’organisation du travail, à la discipline, à l’hygiène et à la sécurité. C’est la loi fondamentale
de l’entreprise, son élaboration obéit au respect d’une certaine procédure régie par l’article 29 du code du
travail. Cette procédure comprend quatre principales étapes :
D’abord, l’initiative d’élaboration : aux termes de l’article 29 al.1 du C. Trav., l’obligation d’élaborer le
RI incombe personnellement au chef d’entreprise. Il n’est pas obligé d’associer les employés dans sa
conception. L’exigence du respect des formalités procédurales édulcore le caractère unilatéral du RI.
Ensuite, la communication du projet au(x) délégué(s) du personnel s’il(s) existe(nt). Cette communication
est faite en vue de recueillir leur avis. Il(s) peut (peuvent) demander la modification du projet s’il(s)
l’estime(nt) nuisible aux intérêts du personnel, dans les 20 jours qui suivent la date de communication.
Après, la communication du projet à l’inspecteur du travail. Le projet de RI établi en trois exemplaires
avec copie de la note d’observation des délégués du personnel est adressé à l’inspecteur du travail du
ressort de l’entreprise pour visa.
Enfin, la publicité du RI au lieu d’embauche et du travail et le dépôt d’une copie au greffe du TPI du lieu
de situation de l’entreprise.
La suspension du contrat de travail est l’arrêt provisoire dudit contrat pour une cause quelconque. Elle
peut être inhérente à l’employé ou à l’employeur.
- Les causes provenant de l’employé : elles sont diverses (la maladie professionnelle inférieure à
six mois, la grossesse et la maternité, la détention préventive, l’exercice des fonctions politiques et
administrative, la période d’éducation ouvrière etc.)
- Les causes provenant de l’employeur : elles se résument en trois cas (l’obligation militaire, la mise
à pied et le chômage technique.
Le gérant libre exploite le fonds de commerce à ses risques et péril et ne répond de ses dettes qu’à l’égard
de ceux de ceux qui traitent directement avec lui. L’employé ne travaille pas à ses risques et périls et n’est
responsable à l’égard de son patron que des fautes personnelles.

65/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

EXAMENS NATIONAUX
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
----------------------- -----------------------
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NAIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) --------------------

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES JUIN-


--------------------
JUILLET 2007
Filière /Spécialité/Option : SI / TL / SF-SO / KINE / IM Epreuve : Santé Publique
I-EPIDEMIOLOGIE (15pts)
1. Définition des termes : (5pts)
-Epidémiologie -Virulence - Incidence - Prévalence -Epidémie
2. Relier par des flèches les termes correspondants : (5pts)
-La période juvénile : Entre la 28e semaine de grossesse jusqu’au 7èmè jour après la naissance.
-La période périnatale : L’âge varie entre 1- 4 ans
-La période néonatale tardive : Entre la naissance et le 7ème jour de vie
-La période néonatale précoce : Entre le 28ème jour et 365 jours de vie
-La période post néonatale : Entre le 7e et le 28e après la naissance
3. Le tableau suivant représente l’évaluation du rendement d’un test de dépistage du cancer de sein : 5pts
Examen clinique et confirmé Non confirmé Total
mammographie
Positif 130 985
Négatif 46 63690
Total
a)Compléter le tableau 1pt
b) Calculer la sensibilité de ce test ? 1pt
c)Calculer la spécificité de ce test ? 1pt
d) Calculer la valeur prédictive positive (VPP)? 1pt
e) Calculer la valeur prédictive négative (VPN) ? 1pt
II-PROPHYLAXIE/VACCINATION (15pts)
1. Définition des termes : (3pts)
-Isolement -Dépistage
2. Etablir le calendrier de vaccination chez un enfant de 5 mois. 7 pts
3. Qu’est-ce qu’un vaccin lyophilisé ? 2pts
4. Citez les vaccins lyophilisés du P.E.V. 3pts
III- PLANIFICATION SANITAIRE ET EVALUATION (15pts)
1. Donner les critères de priorisation des problèmes ; 3pts
2. Citer les composantes ou éléments essentiels de la communication ? 3pts
3. Enumérer les différentes méthodes de communication ? 3pts
4. Quels sont les différents niveaux d’intervention de la communication pour la santé ? 6pts
IV-SANTE ET DEVELOPPEMENT (15pts)
1. Donner les structures de dialogue au niveau : 6pts
a) De l’aire de santé ;
b) Du District de Santé ;
c)De la délégation régionale ;
d) Du Ministère de la Santé Publique ;
2. Compléter les phrases suivantes : 4pts
a)Le slogan « Santé pour tous en l’an 2000(SPT/2000) est lancé en……..
b) La conférence d’ALMA-ATA a eu lieu en………..
c)La conférence de LUSAKA a eu lieu en……………..
d) La conférence ou L’Initiative de BAMAKO a eu lieu en………
3. Etablir la relation entre la santé et le développement : 2pts
4. D’après le Scénario de Développement Sanitaire en Trois phases, donner les formations sanitaires du
niveau central, Intermédiaire et périphérique ; 3pts

66/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES JUIN-


JUILLET 2007

Filière /Spécialité/Option : SI / TL / SF-SO / KINE / IM


Epreuve : Santé Publique
CORRECTION
I-EPIDEMIOLOGIE
1.Définition des termes :
-Epidémiologie : La science qui étudie les différents facteurs qui interviennent dans l’apparition, la fréquence, la
propagation, la distribution, l’évolution, ainsi que la mise en œuvre des moyens nécessaires à leur prévention.
-Virulence : C’est l’aptitude qu’à l’agent pathogène d’occasion, de créer des troubles morbides.
-Incidence : C’est le nombre de nouveaux cas enregistrés au sein d’une population bien définie pendant une période
déterminée.
-Prévalence : C’est le nombre de tous les cas (nouveaux et anciens cas) enregistrés dans une communauté bien
définie à un moment donné.
-Epidémie : une survenue des cas de maladie en nombre élevé avec augmentation brutale de l’incidence.

2.Relier par des flèches les termes correspondants :


La période juvénile : l’âge varie entre 1- 4 ans
La période périnatale : de la 28e semaine de grossesse jusqu’au 7èmè jour après la naissance.
La période néonatale tardive : Du 7e et le 28e après la naissance
La période néonatale précoce : Entre la naissance et le 7ème jour de vie
La période post néonatale : Entre le 28ème jour et 365 jours de vie
3.Le tableau suivant représente l’évaluation du rendement d’un test de dépistage du cancer de sein : 5pts
Examen clinique et confirmé Non confirmé Total
mammographie
Positif 130 985 1115
Négatif 46 63690 63736
Total 176 64675 64675
a)Compléter le tableau 1pt
b) la sensibilité de ce test ? 130/176 *100=73,86 % 1pt
c)la spécificité de ce test ? 63690/64675*100= 98,48 % 1pt
d) la valeur prédictive positive (VPP)=130/1115*100= 11,66 % 1pt
e) la valeur prédictive négative (VPN) =63690/63736*100= 99,93 % 1pt
II-PROPHYLAXIE/VACCINATION
1. Définition des termes :
-Isolement : C’est la séparation des personnes infectées, des autres personnes pendant la période de contagiosité
dans les lieux et dans des conditions qui empêcheront la transmission directe ou indirecte de la personne infectée à
la personne saine.
-Dépistage
C’est l’identification du germe responsable du fléau afin de le combattre avec des moyens efficaces, chez le
porteur, sans oublier les voies de transmission ou les facteurs favorisants.
2. Etablir le calendrier de vaccination chez un enfant de 5 mois. 7pts

voie age
contact vaccin dose de vaccin sites
d’administration recommande

0,05ml 1/3 supérieur de la face


1ER BCG Intradermique 0,1ml > 1 5mois antérieur de l’avant bras
contact an gauche
VPO 0 Orale 2 gouttes 5mois Dans la bouche
DTC/HépB
Hib1 0,5ml Deltoïde gauche
2econtact Sous-cutané Orale 5mois
VPO2 2 gouttes dans la bouche
Pneumo1
DTC/HépB
0,5ml
Hib2 Deltoïde gauche
3econtact Sous-cutané Orale 6 mois
VPO2 dans la bouche
2 gouttes
Pneumo2
67/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

DTC/HépB
Hib3 0,5ml Deltoïde gauche
4econtact Sous-cutané Orale 7 mois
VPO3 2 gouttes dans la bouche
Pneumo3
Vit A Orale 100 000 UI 6 à 11 mois Dans la bouche
0,5ml
5econtact VAR Deltoïde gauche
Sous-cutané 0,5ml 9 mois
VAA cuisse gauche
3. Un vaccin lyophilisé est un vaccin dont il existe un diluant dans le P.E.V
4. Citez les vaccins lyophilisés du P.E.V. 2pts
-BCG,VAR, VAA, Pentavalent(son diluant c’est le Hib) 3pts

III- PLANIFICATION SANITAIRE ET EVALUATION


1. les critères de priorisation des problèmes sont : 3pts
-La fréquence du problème ;-La gravité du problème ;-La perception du problème par la population ;
-La vulnérabilité du problème : -La population touchée ; - les conséquences socioéconomiques
2. Citer les composantes ou éléments essentiels de la communication ? 3pts
-L’émetteur ; -Le récepteur ; -Le message ; -Le canal ; -Le feedback
3. Enumérer les différentes méthodes de communication ? 3pts
-Les méthodes unilatérales -Les méthodes bilatérales ; -Les méthodes multilatérales ;
4. Quels sont les différents niveaux d’intervention de la communication pour la santé ? 6pts
-La famille ; -La communauté ; -Les services de santé ;
IV-SANTE ET DEVELOPPEMENT
1. Donner les structures de dialogue au niveau : 6pts
- De l’aire de santé ; COSA, COGE
-Du District de Santé : COSADI, COGEH ou COGEDI
-De la délégation régionale :
 Le comité Régional de développement sanitaire
 Le bureau Régional de santé
 Le comité Régional de santé (fonds provincial de promotion de santé)
-Du Ministère de la Santé Publique
 Le conseil supérieur de la santé
 Le Ministère de la santé publique
 Le centre national de développement sanitaire
2.Compléter les phrases suivantes : 4pts
-Le slogan « Santé pour tous en l’an 2000(SPT/2000) est lancé en 1975……..
-La conférence d’ALMA-ATA a eu lieu en 1978………..
-La conférence de LUSAKA a eu lieu en1985……………..
-La conférence ou L’Initiative de BAMAKO a eu lieu en…1987……
3.Etablir la relation entre la santé et le développement : 2pts
Santé et Développement entretiennent une relation d’interdépendance. Ainsi dans tous les pays et particulièrement
en AFRIQUE, l’homme est au centre du processus de développement ; il en est le moteur et le bénéficiaire. Un
ETAT qui jouit du mieux être de son peuple est certainement fort sur le plan de développement et économique, dans
la mesure où il est productif et rentre les devises par le travail de son peuple. Les richesses amassées sont ainsi
redistribuées dans différents secteurs pour assurer le développement des infrastructures sociales et équipement des
écoles, des hôpitaux, etc. Les efforts de développent permettent de réduire/améliorer le taux de mortalité infantile
et autre taux de mortalité maternelle et des moins de 5ans(TMM) qui sont les principaux indicateurs du niveau de
développement d’un pays.
4.D’après le Scénario de Développement Sanitaire en Trois phases, donner les formations sanitaires du niveau
central, Intermédiaire et périphérique ; 3pts
a)le niveau central ;CHU, Hôpitaux centraux, les hôpitaux Généraux ;
b) le niveau intermédiaire : Les hôpitaux Régionaux ;
c) le niveau périphérique :CSI, CMA ou CSM, Hôpitaux de District ;

68/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2007
Epreuve : Informatique
Spécialités : DA –CJ -AN - FR - HI - SI -EM - MA -TL Durée: 2 heures
Exercice 1 5 pts Complétez le texte lacunaire avec les mots ou expression suivants (qui peuvent intervenir
plusieurs fois) : L’unité centrale - les périphériques - le microprocesseur - la mémoire centrale
L’ensemble constitué par -------et -----est encore appelé ------. Elle est associée à un ensemble d’autres composants
électroniques qui l’assistent pour faire fonctionner les différents -------- connectés à l’ordinateur. Il ressort de tout
ceci que le centre de l’ordinateur est ----qui se trouve dans ----- tous les autres dispositifs sont au service de ------
dont ils dépendent ; c’est la raison pour laquelle on les appelle -----. Dans un système informatique, ------ sont tous
les appareils qui sont reliés à ------. Ils peuvent lui fournir des informations ou en recevoir.
Exercice 2 7 Pts
1
Soit le schéma ci – dessous représentant une fenêtre dans Windows.

8
a. Annotez le schéma ci – dessus 0,25 * 8 = 2pts
b. Quelle comparaison pouvez – vous faire entre le support de l’élément N° 5 et l’élément N° 4 1,5pt
c. Définir l’élément N° 3 et donner la procédure de création de cet élément dans Windows 1,5pt
d. Comparer les 2 termes suivants : Démarrage à chaud ; Démarrage à froid 1pt
e. Selon vous, à quoi sert le formatage des supports de stockage 1pt
Exercice 3 5 Pts
Donnez la signification des sigles suivants : HTTP - HTML - SMTP - TCP/IP 2pts
a. Donnez la définition des termes suivants : Annuaires - Moteur de recherche - Intranet -
Commerce électronique 2pts
b. Donnez 2 domaines d’application de l’intranet dans une entreprise ? 1pt
Exercice 4 3 Pts Votre petit frère Prince dispose d’un disque dur d’une capacité de 1509949440 bits.
Vous désirez copier son contenu dans des disquettes 3,5 pouces de capacité 1,44 MO.
- Après avoir défini ce que c’est un bit, un octet - Convertissez la taille de ce disque dur en octet et en
kilooctet. - Combien de disquette allez – vous utiliser pour sauvegarder tout le contenu du disque dur en
supposant qu'il est entièrement plein NB: 1 KO = 1024 Octet

REPUBLIC OF CAMEROON
69/250 Kinésithérapie Peace – Work – Fatherland
MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
NATIONAL COMMISSION FOR THE
ORGANISATION OF DSEP EXAM
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Paix – Travail – Patrie
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2007
Epreuve : Informatique /CORRECTION / Spécialités : DA –CJ -AN - FR - HI - SI -EM -MA -TL
Durée: 2 heures
Exercice 1 5 pts
L’ensemble constitué par le microprocesseur et la la mémoire centrale est encore appelé L’unité centrale.
Elle est associée à un ensemble d’autres composants électroniques qui l’assistent pour faire fonctionner les différents
périphériques connectés à l’ordinateur. Il ressort de tout ceci que le centre de l’ordinateur est le microprocesseur
qui se trouve dans L’unité centrale. Tous les autres dispositifs sont au service de L’unité centrale dont ils
dépendent ; c’est la raison pour laquelle on les appelle les périphériques. Dans un système informatique, les
périphériques sont tous les appareils qui sont reliés à L’unité centrale. Ils peuvent lui fournir des informations ou
en recevoir.
Exercice 2 7 Pts
a. 1. Bouton de réduction ; 2. Barre d’adresse ; 3. Répertoire ou dossier ; 4. Disque dur
5. Lecteur de disquette ; 6. Lecteur de CD ; 7. Flash disque ; 8. Barre des taches
b. Le disque dur est un support de stockage de grande taille, relativement fiable par rapport à la disquette et qui
reste de façon fixe dans l’ordinateur.
La disquette est un support de stockage de petite taille, peu fiable par rapport au disque dur et qui est amovible.
c. L’élément N° 3 est appelé Répertoire ou Dossier. Sa création dans Windows peut se faire par plusieurs
méthodes dont l’une des plus simples est la suivante :
A partir du Bureau de Windows, faites un clic droit dans l’espace vide et ressortez le menu contextuel, sur celui –
ci, pointez sur Nouveau et cliquez sur Dossier.
Autre méthode : A partir du bureau de Windows, double cliquez sur Poste de travail, cliquez su le menu Fichier,
pointez sur Nouveau et cliquez sur Dossier
d. Comparaison des 2 termes :
Le Démarrage à chaud se fait lorsque la machine étai déjà en fonctionnement et que celle – ci a planté en
appuyant sur la combinaison des touches du clavier : CTRL + ALT + SUPPR alors que le Démarrage à froid se
fait lorsque la machine est complètement arrêtée en pressant sur le bouton de mise sous tension de l’écran et de
celui de l’unité centrale.
e. Le formatage des supports de stockage sert à préparer le support à être utilisé en y créant des pistes et des
secteurs.
Exercice 3 5 Pts
Hypertext Transfer Protocol - Hypertext Markup Language - Simple Mail Transfer Protocol -
Transmission Control Protocol / Internet Protocol
Moteur de recherche: Programme permettant de faire la recherche par thème sur Internet à partir des mots clés
Intranet : Réseau interne à une entreprise. Commerce électronique: Echange des biens et services par Internet
c. Le partage des fichiers, partage des fax
Exercice 4 3 Pts
Votre petit frère Prince dispose d’un disque dur d’une capacité de 1509949440 bits. Vous désirez copier son
contenu dans des disquettes 3,5 pouces de capacité 1,44 MO.

 Bit: unité élémentaire de l'information  Taille en kilooctet: 184320
 Octet: ensemble de 8 bits permettant de  Taille en Megaoctet:180
représenter un caractère  Nombre de disquettes: 125 disquettes
 Taille en octet: 188743680

70/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2007
Epreuve : Déontologie et éthique professionnelle Spécialités : SI/TL/SR/KINE/IM
Durée: 02heures
I. Questions isolées (12 pts)

1 Définitions (5 pts)

- Confidentialité,
- Responsabilité professionnelle,
- Consentement éclairé,
- Droit du malade à l’information,
- Morale professionnelle.

2 Questions de cours (8 pts)

1 Quels sont les éléments du secret médical ? (2 pts)


2 Après avoir défini le don d’organes et transplantation, dites quelles sont les conditions
générales à respecter dans les prélèvements de greffes d’organes. (3 pts)
3 Peut-on prélever sur un cadavre ? (3 pts)

II. Etude de Cas (7 pts)

Monsieur YAYA est marié et père de deux enfants scolarisés. Il est traité dans votre clinique pour
une forme rare de pneumonie qui est souvent associée au SIDA. Les résultats de l’examen sanguin
montrent qu’il est positif au VIH. Monsieur YAYA dit vouloir décider par lui-même d’informer ou
pas sa femme de l’infection et au moment qu’il juge approprié. Vous lui dites qu’il pourrait sauver la
vie de sa femme en se protégeant de l’infection. De plus, il serait important pour elle de faire un test
du VIH. En cas de résultat positif, elle pourrait alors prendre des médicaments pour ralentir la
propagation de la maladie et ainsi prolonger sa vie. Six semaines plus tard, Monsieur YAYA retourne
à votre clinique pour un examen de contrôle. En réponse à votre question, il vous dit qu’il n’en a pas
encore parlé à sa femme. Il ne veut pas qu’elle soit au courant de ses relations homosexuelles et craint
qu’elle rompe leur relation et que leur famille soit détruite. Mais pour la protéger, il n’a eu avec elle
que des «rapports sexuels sans risque». Comme personnel soignant, vous vous demandez si vous
devriez informer Madame YAYA de cette infection par le VIH contre le gré de son mari, pour qu’elle
puisse, en cas de besoin, commencer un traitement.
Quelles questions d’éthique et de déontologie vous inspire ce cas ?

71/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2007
Epreuve : Déontologie et éthique professionnelle Spécialités : SI/TL/SR/KINE/IM Durée: 02H
CORRECTION
I. Questions isolées (12 pts)
1. Définitions (5 pts)
- Confidentialité : Obligation éthique de garder secrets les renseignements personnels et confidentiels au sujet
d’une personne.
- Responsabilité professionnelle est le pouvoir de rendre compte de ses actes professionnels.
- Consentement éclairé : Processus qui consiste à donner sa permission ou à faire des choix en matière de soin.
- Droit du malade à l’information signifie que toute personne a le droit d’être informée sur son état de santé.
- Morale professionnelle ensemble des règles et normes à observer à tout prix par chaque membre dans l’exercice
de sa profession régissant une profession
2. Questions de cours (8 pts)
1 Quels sont les éléments du secret médical ? (2 pts)
Les faits médicaux : Ils concernent tout ce qui se rattache à l’existence de la maladie (diagnostic, résultats
d’examens, traitement). Ils concernent aussi tout ce qui a provoqué la maladie (toxicomanie, agression, viol,
tentative de suicide, maladie naturelle...)
Les faits extra-médicaux : Concernant les faits qui n’ont pas de rapport avec la maladie, les avis sont partagés.
2 Par don d’organes et transplantation, on entend le fait de prélever un organe donné chez un sujet donneur :
celui-ci peut être conscient ou inconscient (accidenté sur la route dans un coma irréversible) c’est-à-dire que
l’électroencéphalogramme (E.E.G.) doit être complètement plat. Celui-ci obéit à quelques conditions prévues par la
loi dite « Caillavet » du 22 décembre 1976 en France, relative au prélèvement d’organe précise :
- La loi concerne les prélèvements (et donc la conservation, la préservation de l’organe) par opposition à une
ablation. Elle vise les « organes », (« partie d’un être vivant remplissant une fonction particulière ») et non pas les
plaies, tumeurs, excroissances, déchets...
- La loi instaure la gratuité ; le corps humain ne pouvant être l’objet de commerce, la règle est celle de la
gratuité.
- La loi précise que ces prélèvements ne peuvent être effectifs que dans des établissements spécialisés autorisés.
3 Ce prélèvement est possible si les trois conditions ci-après sont réunies pour un adulte, et plus une quatrième
condition lorsqu’il s’agit d’un mineur :
- Le donneur doit être effectivement en état de mort cérébrale confirmée (par un E.E.G plat) ;
- Il ne doit pas avoir fait connaître, soit par l’utilisation du registre spécial à l’hôpital, soit par des documents
qu’il porterait sur lui ou dans son portefeuille, soit par l’intermédiaire d’un tiers à condition que telle ait été
effectivement son intention de son vivant, son refus de subir un prélèvement post-mortem ;
- Le prélèvement ne peut être effectué qu’à des fins thérapeutiques ou scientifiques ;
- Si le donneur décédé est mineur à la date de son décès, il faut l’autorisation expresse des parents afin que le
cadavre de l’enfant subisse le prélèvement.
II Etude de Cas (7 pts)
L’éthique demande en général l’observation de la loi. Des tribunaux de haut niveau ont arrêté, par exemple en
Amérique du Nord, que des personnes conscientes de leur séropositivité ont le devoir d’informer en conséquence
leurs partenaires sexuels. Ils ont aussi arrêté que les médecins doivent informer les personnes qui pourraient
raisonnablement être exposées aux dangers que présentent leurs patients, en invoquant que le secret professionnel
ne tient plus lorsqu’il y a danger pour le public. Sur cette base, le personnel soignant peut se sentir éthiquement
sinon légalement obligé d’avertir la femme et les autres membres du ménage qu’ils sont exposés au risque du VIH.
Les questions éthiques et déontologiques posées par l'infection à VIH peuvent être présentés sous quatre formes :
- Problèmes liés à la prévention de l'infection à VIH, - Problèmes liés au dépistage des personnes infectées,
- Problèmes liés à l'information et au conseil des personnes infectées,
- Problèmes du secret médical face à l'irresponsabilité de certaines personnes contaminatrices.
Toutefois, la question de la nécessaire solidarité avec les personnes atteintes du SIDA et avec leurs familles sort du
cadre propre de la bioéthique pour rejoindre celui de la morale générale.

72/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2007
ENGLISH Classes : All DSEP student (SANTE)

Time : 3 hours

NB. :
 Write the answers (and the answers only) in the official booklet.
 Inscrivez les réponses (et rien que les réponses) dans le cahier de composition.

SECTION A : LANGUAGE IN USE (8 marks)

I- Fill the blanks with the correct form of verb in brackets (5 marks)
1) You __________________________ unfriendly to her because she is HIV – positive. It is quite
unnecessary (needn’t to be)
2) Drugs ___________________ if the hospital had not mushroomed the prices in the town (to buy easily).
3) Cigarettes _______________________ by students last year. But this year many of them are tasting (not to
smoke)
4) The teacher wouldn’t have sent the students out if they _________________ their homework (to do)
5) Before I went to the airport, the plane _________________________ (to leave)

II- Fill the blanks with the appropriate word chosen from the brackets (whose, who, which, to, whom, any) (3
marks)
1) I bought the oranges _________________________ were rotten in loum last week
2) She admires the doctor _____________________ always comes here with a red car
3) That is the man ___________________ son is in the university of Douala
4) Mr. John is the man to ___________________ I gave money after the conference
5) The boy didn’t have _____________________ food for lunch.
6) Doctor SAAH was going ______________ the hospital where he met her.
SECTION B : VOCABULARY (8 marks)

I- Fill the blanks with the correct form of the words in brackets (5 marks)
1) A true ______________________ is disciplined whether won or not (to champion)
2) My father received a special book as a _______________ for his birthday (to give)
3) My temperature is not normal. I have a ________________ that I am going to be sick (feel)
4) Douala is a big town. It’s __________________ is about two million (to populate)
5) After the crash at Mbanga Pongo there were no __________________ (to survive).

II- Match the words in column A to those in column B in the space provided (3 marks)
Column A Column B
a) Meal 1- To speak __________________________________________
b) Publicity 2- A hot _____________________________________________
c) About something 3- As an out cast is_____________________________________
d) To treat somebody 4- A person whose job is to receive and give out money in a bank
of company is ______________________________________
e) Network 5- Wooks is __________________________________________
f) A cashier 6- Connected system of communication is __________________

SECTION C : READING COMPREHENSION (10 marks)


Read the following passage carefully and answer the questions that follows :

THE IMPORTANCE OF EDUCATION

73/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

Education is very important. This is a fact no one can’t deny. Civilization and the ever advancing skills in
technology will make matters worse for anyone who is not educated. This is the computer with all its numerous
related services which make life easy for those who understand it and difficult for the uneducated.
Common sense shows that people who can nor read nor write, face a lot of difficulties in their daily lives.
They rely on other people to read and write their letters, explain the knowledge stored in books, directions on sign
boards and medical pamphlets. A person who is not educated is like a blind man.
We now know how important education is and how risky it is for anyone who is not educated. People who
never took education seriously when they were young are surely regretting now, it is rather too late for them to go
back to school and start all over.
Children who are fortunate to go to school must not joke. They should take their studies seriously so as to
make good grades in their exams. A good education will guarantee such children who are stubborn lazy and dodge
from school, are killing themselves when they grow up, they will find themselves on the streets looking for old jobs
to do. Do not be one of them my good children ! study seriously now : I who has written this book was one a school
chil like you. Today, I am an author. Work hard and be something tomorrow also. After reading this passage, make
up your mind to work hard until you become what you want to be, a teacher, a doctor, an engineer or any job of
your choice.

Questions
1) Why is education important ? (2 marks)
___________________________________________________________________________________________
_____________________________________________________________
2) Give two services of computer (2 marks)
___________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________
3) Name four difficulties faced by uneducated people (2 marks)
__________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________a- Give another word
for risk (1 mark)
___________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________
b- How is an educated person like a blind ? (1 mark)
___________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________
What advice is given in the text ? (2 marks)
___________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________

SECTION D : CREATIVE WRITING (8 marks)


Write and essay between 150 and 200 words on any one of the following topics :

1) How to fight against drugs in our school today


2) Write a report about how technology and globalization have changed people’s life in Cameroon
3) Prevention and fighting of AIDS.

SECTION E : TRANSLATION (6 marks)

I- INTO FRENCH (4 marks)


 Translate paragraph 3 of the reading comprehension text into French

II- INTO ENGLISH (2 marks)


 Translate these items into English
1) Suivi medical
2) Une ordonnance medicale
3) Une sexualité saine
4) Une nutrition saine.

74/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

* ANNEE ACADEMIQUE 2007 – 2008 *

CONTRÔLES CONTINUS
CONTROLE CONTINU ANNEE ACADEMIQUE 2007/2008
Epreuve : Droit Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures

I. Droit Civil : (5 pts)

1. Quelle est la différence entre un bien meuble et un bien immeuble ? (2 pts).


2. Peut-on changer de nom au Cameroun ? (1 pt)
3. Définissez l’expression « droit subjectif » et donnez en une catégorie. (2 pts)

II. Droit Constitutionnel : (5 pts)

1. Définitions : (0,5 x 3 = 1,5 pt)


 Constitution ;
 Loi ;
 Liberté.
2. Peut-on dire que l’Etat du Cameroun a une Constitution? Si oui pourquoi ? (2 pts)
3. Citez deux droits garantis aux citoyens au Cameroun. (1,5 pt)

III. Droit Administratif : (5pts)

1. Définitions : (1,5 pt)


 Activité administrative ;
 Fonctions sociales de l’administration ;
 Service public.
2. Quels sont les modes de gestion du service public ? (2 pts)
3. Quel rapport y a-t-il entre « actes administratifs » et « actes de l’administration » ? (1,5pt)

IV. Droit du Travail : (5pts)

1. L’obligation morale du travailleur. (2,5 pts)


2. Le licenciement abusif et le licenciement irrégulier. (2,5 pts)

75/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

CONTROLE CONTINU ANNEE ACADEMIQUE 2007/2008


Epreuve : Droit Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
CORRECTION
I. Droit Civil : (5 pts)
Un bien est toute chose objet d’un droit réel. Il peut être meuble ou immeuble qu’il s’agisse des biens corporels ou
incorporels. Le meuble se distingue de l’immeuble de part leur nature et leur régime juridique.
- Quant à la nature juridique, les meubles peuvent se déplacés ou être déplacés d’un lieu à un autre alors que
les immeubles sont des biens qui ont une situation fixe.
- Quant à leur régime juridique, plusieurs aspects marquent leur différence :
- La preuve de l’appropriation (en matière de meuble, la simple possession vaut titre de propriété alors qu’en
matière d’immeuble, la preuve est essentiellement écrite).
- Les règles de publicité (en matière d’immeuble, l’aliénation est soumise à la formalité de publicité alors
que cette formalité n’est pas nécessaire pour les meubles).
En principe, le nom est immuable. Mais il peut être changé des certaines circonstances limitativement prévues par
la loi. (lorsqu’il est ridicule, vexatoire… par exemple).
Le droit subjectif est l’ensemble des prérogatives attribuées à un individu dans son intérêt, lui permettant de jouir
d’une chose, d’une valeur ou d’exiger d’une personne une prestation. Exemple : le droit à la vie, au nom, le droit de
propriété etc.…
II. Droit Constitutionnel : (5 pts)
Définitions :
- Constitution : c’est la loi fondamentale d’un pays ou Etat.
- Loi : texte édicté et voté par le parlement, promulgué et publié par le Président de la République.
- Liberté : c’est le pouvoir d’agir sans contrainte ou mieux l’autodétermination.
On peut dire que le Cameroun a une Constitution parce qu’il (Etat du Cameroun) garantit des droits à ses citoyens
et le principe de séparation des pouvoirs est de mise au Cameroun.
Deux droits garantis aux citoyens au Cameroun :
- Le droit à la vie ;
- Le droit à la santé
III. Droit Administratif : (5 pts)
Définitions :
- Activité administrative: est une activité soumise au contrôle du juge administratif.
- Fonctions sociales de l’administration : ensemble de tâches ou missions majeures que l’administration
accomplit au bénéfice de la collectivité : service public et la police administrative.
- Service public : une activité assurée par une personne publique ou par une personne privée, sous le contrôle
d’une personne publique en vue, principalement, de répondre à un besoin d’intérêt général.

Un service public peut être géré soit par une personne publique, soit par une personne privée pour le compte de la
puissance publique
L’administration administre en prenant des actes ; ces actes sont dénommés actes de l’administration. Nous savons
que certains de ces actes sont des actes administratifs tandis que les autres sont des actes de droit privé. Il faut
également dire que certaines personnes privées peuvent prendre des actes administratifs.
En conséquence, l’expression actes administratifs désigne à la fois une partie des actes de l’administration et une
partie des actes de certaines personnes privées.
IV. Droit du Travail : (5pts)
L’obligation morale du travailleur c’est l’ensemble des règles issues de la déontologie professionnelle et de
l’éthique. Moralement, le travailleur a l’obligation de probité et de loyauté qui entraine plusieurs devoirs :
- Le respect du secret professionnel ;
- Le respect du devoir de discipline ;
- L’obéissance ;
- L’intégrité,
- Le devoir de non concurrence.
Le licenciement est la rupture du contrat de travail à l’initiative de l’employeur. Selon les cas, il peut être légitime
ou illégitime.
L’illégitimité du licenciement résulte de son caractère abusif ou irrégulier.
Il est dit abusif lorsqu’il ne s’appuie sur aucun motif sérieux et valable.
Exemple : un simple retard du travailleur à son poste.
Il est dit irrégulier lorsqu’il est prononcé au mépris des procédures légales
Exemple : la procédure de licenciement du délégué du personnel.

76/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

EXAMENS NATIONAUX
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NAIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES JUIN-


JUILLET 2008
Filière /Spécialité/Option : SI / TL / SF-SO / KINE / IM
Epreuve : Santé Publique DUREE : 4H
I-EPIDEMIOLOGIE (15pts)
1. Dans une usine de fabrication de peinture, on note un total de 900 ouvriers, parmi lesquels 700 sont exposés
à la silicose contre 200 qui ne le sont pas. On se rend compte qu’au bout d’un certain moment, 540 des exposés font
la maladie contre 30 de non exposés.
a)Etablir le tableau de contigence faisant ressortir :les personnes exposées malades, les personnes exposées non
malades, les personnes non-exposées malades, et les personnes non-exposées non malades. 6pts
b) Calculer le risque chez les personnes exposées ; 1pt
c)Calculer le risque chez les personnes non exposées ; 1pt
d) Calculer le risque dans la population ; 1pt
e) Calculer le risque relatif(RR); 1pt
f) Calculer le rapport de côte (l’odds ratio) 1pt
g) Calculer la fraction attribuable au risque chez les exposées(FAR) 1pt
2. Etablir la différence entre la prévention primaire, prévention secondaire, prévention tertiaire. 3pts
II-PROPHYLAXIE/VACCINATION (15pts)
1. Définition des termes : 5pts
-Vaccination
-Prophylaxie
-Vaccin
-Dératisation
-Désinsectisation
2. Quels sont les différentes stratégies mises en œuvre par le P.E.V ? 3pts
3. Quelles sont les contre-indications formelles du P.E.V ? 3pts
4. Pourquoi la vitamine A dans le P.E.V ? 2pts
5. Quelles sont les populations cibles du P.E.V ? 2pts
III- PLANIFICATION SANITAIRE ET EVALUATION (15pts)
5. Quels sont les différents canaux de communication pour la santé ; Donner deux exemples pour chaque cas?
6pts
6. Donner les critères de priorisation des comportements ; 3pts
7. Donner les critères de priorisation des forces; 3pts
8. Enumérer 3 techniques de communication ; 3pts
IV-SANTE ET DEVELOPPEMENT (15pts)
5. Définir les termes suivant : 4pts
-District de santé -Aire de santé -Participation Communautaire
-Soins de Santé Primaire(SSP)
6. Remplir le tableau suivant : 8pts
Formations Sanitaires Niveau de référence Catégories
Hôpitaux de District
Hôpitaux Régionaux
Hôpitaux Centraux
Hôpitaux Généraux
3.Quelles sont les caractéristiques des soins dans un CSI ? 3pts

77/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


JUIN-JUILLET 2008

Filière /Spécialité/Option : SI / TL / SF-SO / KINE / IM


Epreuve : Santé Publique
CORRECTION
I-EPIDEMIOLOGIE (15pts)
1-a) 6pts
Tuberculose Malades Non Malades Total
Exposés 540 160 700
Non Exposés 30 170 200
Total 570 330 900

b) Le risque chez les personnes exposées ; Re=540/700=0,77 1pt


c) Le risque chez les personnes non exposées : Ro=30/200=0,15 1pt
d) Le risque dans la population : Rp=570/900=0,63 1pt
e) Le risque relatif(RR) : RR=Re/Ro=0,77/0,15=5,13 1pt
f) Le rapport de côte (l’odds ratio) :OR=Re(1-Re)/Ro(1-Ro)=540*170/160*30=19,12 1pt
g) La fraction attribuable au risque chez les exposées(FAR)= Re-Ro/Re=0,80 1pt
2.La prévention primaire est l’interruption de la chaine épidémiologique ; Elle consiste aussi à éviter
l’apparition de la maladie.
La prévention secondaire consiste à dépister les cas cliniques et les traiter, à repérer et à surveiller les
contacts.
La prévention tertiaire réside dans le traitement afin d’éviter les séquelles et certaines conséquences
pouvant entrainer une infirmité . 3pts

II-PROPHYLAXIE/VACCINATION (15pts)
1.Définition des termes : 5pts
- La vaccination est l’introduction artificielle dans le corps d’un individu sain ou malade d’un produit
fabriqué à base d’un agent pathogène, et qui est capable d’induire dans l’organisme qui le reçoit des
anticorps spécifiques contre le développement de cet agent.
- La prophylaxie est l’ensemble des mesures visant à prévenir l’éclosion ou le développement des
maladies au sein des populations humaines.
-Vaccin C’est une substance biologique préparée à partir des germes microbiens inactivés ou vivants
atténués, ou à partir des toxines et qui introduit dans l’organisme a les propriétés de provoquer la
formation d’anticorps spécifiques à cette maladie et pour lutter contre elle plus tard.

-Dératisation c’est la destruction des rats et des souris qui sont des réservoirs de virus.
-Désinsectisation est la destruction des insectes vecteurs des maladies.
6. les différentes stratégies mises en œuvre par le P.E.V 3pts
-La stratégie de vaccination en poste fixe ;
-La stratégie de vaccination en poste avancée ;
-La stratégie de vaccination mobile, (elle est plus efficace pour les campagnes de masse, très onéreuse
pour la routine et nécessite trois passages par an) ;
-La stratégie de vaccination de rattrapage.
7. les contre-indications formelles du P.E.V 3pts
-Pas de vaccination pour un enfant qui est référé d’urgence à l’hôpital. (Il n’a pas de contre indication
médicale, mais en cas de décès de l’enfant, le vaccin peut être mis en cause à tort) ;
-Pas de BCG et VAA à un enfant présentant des symptômes de SIDA ;
-Pas de DTC/HepB/Hib2 ou de DTC/HepB/Hib3 à un enfant qui a eu des convulsions ou choc dans
les trois jours qui ont suivi l’injection d’une dose précédente de vaccin DTC/HepB/Hib ;

78/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

-Pas de DTC/HepB/Hib à un enfant ayant des convulsions répétées ou présentant une autre maladie
neurologique du système nerveux central ;
-Le VAA est contre indiqué en cas d’allergie à l’albumine ;
-De plus, on peut conclure qu’il n’est pas nécessaire de vacciner un enfant contre la rougeole lorsqu’il
est atteint de rougeole.
8. la vitamine A dans le P.E.V 2pts
Comme le PEV touche un grand nombre d’enfants, il faut en profiter pour donner la vitamine A au
cours des contacts pour la vaccination de l’enfant ainsi qu’à la mère en post partum immédiat (8
semaines après l’accouchement au plus tard).
9. Les populations cibles du P.E.V sont 2pts
-les enfants de 0 à 11 mois ; -les femmes enceintes;
III- PLANIFICATION SANITAIRE ET EVALUATION (15pts)
1. les différents canaux de communication pour la santé sont; Donner deux exemples pour chaque
cas 6pts
-les canaux de communication de masse : Radio, Télévision
-les canaux de communication interpersonnelle: tous les acteurs et les partenaires de la
communication pour la sante;
-les canaux de communication traditionnels et populaires: les griots ou les crieurs, les joueurs de tam-
tam et autres instruments traditionnels de communication, les artistes (musique, theatre, sketch).
2. les critères de priorisation des comportements ; 3pts
-L’ampleur du comportement -La gravité du comportement
-La vulnérabilité du comportement
-La population sujette à ce comportement -La perception du comportement
7. les critères de priorisation des forces; 3pts
-La gravité des forces -La vulnérabilité des forces -La perception des forces
8. Les techniques de communication sont; 3pts
-La réunion, -La causerie éducative,
-Le counseling,
-L’enquête ; -La causerie éducative ;
IV-SANTE ET DEVELOPPEMENT (15pts)
1. Définir les termes suivant : 4pts
-District de santé est une entité géographique avec une population de l’ordre de 70 000 à 120 000
habitants en zone urbaine, 50 000 à 100 000 habitants en zone rurale, 7 à 12 aires de santé desservie
par un hôpital de District ou hôpital de 1ère référence.
-Aire de santé est une entité géographique avec une population de l’ordre de 7 000 à 12 000 habitants
en zone urbaine, 5 000 à 10 000 habitants en zone rurale, desservie par un CSI ou CSM.
-Participation Communautaire est un processus par lequel les individus, les familles et la communauté
assument avec les professionnels de la santé et autres acteurs du développement la responsabilité de
décision, des activités à mener face à leur problème de santé.
-Soins de Santé Primaire(SSP) ce sont des soins essentiels, universellement accessibles à tous les
individus et à toutes les familles de la communauté par des moyens qui leur sont acceptables, avec
leur pleine participation et à un coût abordable pour la communauté et pays.
2. Remplir le tableau suivant : 8pts
Formations Sanitaires Niveau de référence Catégories
Hôpitaux de District 1ère référence Quatrième catégorie
ème
Hôpitaux Régionaux 2 référence Troisième catégorie
ème
Hôpitaux Centraux 3 référence Deuxième catégorie
Hôpitaux Généraux 4ème référence Première catégorie
3. les caractéristiques des soins dans un CSI sont 3pts
-Les soins globaux - Les soins continus - Les soins intégrés - Les soins rationnels

79/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIC OF CAMEROON
REPUBLIQUE DU CAMEROUN Peace – Work – Fatherland
Paix – Travail – Patrie MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE ORGANISATION OF DSEP EXAM
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2008
Epreuve : Déontologie et éthique professionnelle Spécialités : SI/TL/SR/KINE/IM
Durée: 02heures

I. Questions isolées (12 pts)


1 Définitions (5 pts)

- Notion de personne,
- Serment,
- Conscience morale,
- Secret professionnel,
- Devoir.
2 Questions de cours (8 pts)
1) Citez trois devoirs de l’infirmier selon le Code de déontologie du 3 mars 1989 des professions
médico-sanitaires au Cameroun. (2 pts)
2) Après avoir défini la maltraitance, dites quelle est la conduite à tenir devant les cas de
maltraitance. (3 pts)
3) Peut-on prélever sur un mineur vivant ? (3 pts)

II. Etude de Cas (7 pts)

Monsieur Franck est marié et père de deux enfants scolarisés. Il est traité dans votre clinique pour
une forme rare de pneumonie qui est souvent associée au SIDA. Les résultats de l’examen sanguin
montrent qu’il est positif au VIH. Monsieur Franck dit vouloir décider par lui-même d’informer ou
pas sa femme de l’infection et au moment qu’il juge approprié. Vous lui dites qu’il pourrait sauver la
vie de sa femme en se protégeant de l’infection. De plus, il serait important pour elle de faire un test
du VIH. En cas de résultat positif, elle pourrait alors prendre des médicaments pour ralentir la
propagation de la maladie et ainsi prolonger sa vie. Six semaines plus tard, Monsieur Franck retourne
à votre clinique pour un examen de contrôle. En réponse à votre question, il vous dit qu’il n’en a pas
encore parlé à sa femme. Il ne veut pas qu’elle soit au courant de ses relations homosexuelles et craint
qu’elle rompe leur relation et que leur famille soit détruite. Mais pour la protéger, il n’a eu avec elle
que des «rapports sexuels sans risque». Comme personnel soignant, vous vous demandez si vous
devriez informer Madame Franck de cette infection par le VIH contre le gré de son mari, pour qu’elle
puisse, en cas de besoin, commencer un traitement.
Quelles questions d’éthique et de déontologie vous inspire ce cas ?

80/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2008
CORRECTION
I. Questions isolées (12 pts)
1. Définitions (5 pts)
- Notion de personne : Une personne est un être de sexe masculin ou féminin, un individu.
- Serment : C’est l’engagement solennel donné selon les formes et devant l’autorité qualifiée de remplir au
mieux sa fonction ou ses missions.
- Conscience morale : est la cherche et le contrôle de la conformité de nos actes avec la loi morale qui donne
de la valeur à nos actes.
- Secret professionnel : est tout ce que l’on a appris, surpris, deviné du malade par le fait ou l’occasion de la
profession et qui doit rester secret.
- Devoir : signifie être obligé de donner ou de faire quelque chose au nom de la morale, c’est-à-dire au nom de
la loi, l’honneur, la religion, la raison, la coutume ou la bienséance.
2. Questions de cours (8 pts)
1) Ces devoirs de l’infirmier découlent du décret 89/354 du 03 mars 1989 portant code de déontologie des
professions d’infirmier, de sage-femme et de technicien médico-sanitaire au Cameroun signé par le Président de la
République. Il s’agit de :
- Le respect absolu de la vie ;
- Agir toujours avec correction envers le malade ;
- Le respect du libre choix du malade.
2) « L’enfant maltraité est celui qui est victime de violences physique, cruauté mentale, abus sexuels, négligences
lourdes ayant des conséquences graves sur son développement physique et psychologique ». Dans ces cas de figure,
la conduite à tenir est la suivante :
- prendre conscience à tous les niveaux de la société ;
- sensibiliser les auteurs de tous bords à prendre en considération les droits de l’homme et à travers les droits de
l’enfant ;
- constater les lésions ;
- consulter le personnel de la santé formé en général et les spécialistes en particulier qui dresseront un bilan afin de
mieux prendre en charge l’enfant.
3) La réponse est affirmative, mais cinq conditions doivent être réunies :
- Le donneur doit être le frère ou la sœur du receveur ;
- Le consentement doit être donné par le représentant légal (parent) ;
- Si l’organe est non régénérable, le consentement des parents doit être manifesté solennellement devant le Président
du tribunal de grande instance ;
- Il faut que l’enfant n’ait pas manifesté son refus de subir le prélèvement ;
- Il faut une autorisation supplémentaire délivrée par un comité d’experts comprenant au moins deux médecins dont
un doit avoir au moins vingt années d’exercice.
II Etude de Cas (7 pts)
L’éthique demande en général l’observation de la loi. Des tribunaux de haut niveau ont arrêté, par exemple en
Amérique du Nord, que des personnes conscientes de leur séropositivité ont le devoir d’informer en conséquence
leurs partenaires sexuels. Ils ont aussi arrêté que les médecins doivent informer les personnes qui pourraient
raisonnablement être exposées aux dangers que présentent leurs patients, en invoquant que le secret professionnel
ne tient plus lorsqu’il y a danger pour le public. Sur cette base, le personnel soignant peut se sentir éthiquement
sinon légalement obligé d’avertir la femme et les autres membres du ménage qu’ils sont exposés au risque du VIH.
Les questions éthiques et déontologiques posées par l'infection à VIH peuvent être présentés sous quatre formes :
- Problèmes liés à la prévention de l'infection à VIH,
- Problèmes liés au dépistage des personnes infectées,
- Problèmes liés à l'information et au conseil des personnes infectées,
- Problèmes du secret médical face à l'irresponsabilité de certaines personnes contaminatrices.
Toutefois, la question de la nécessaire solidarité avec les personnes atteintes du SIDA et avec leurs familles sort du
cadre propre de la bioéthique
REPUBLIQUE pour rejoindre celui de la morale générale.
DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
81/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

Examen National du Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles session de juin- juillet 2008
spécialité: TL, SI, SF, SO, IM, DA, CJ, AN, FR, HI, GE, MA, KT Epreuve : Informatique Durée : 2h
A. CONNAISSANCE DU MATERIEL 5pts
Soit une machine comportant les caractéristiques suivant : Pentium IV 1,5 GHz, 128 Mo de RAM, et Windows
xp
1) Que signifie RAM et donner sa particularité 1pt 2) Que représente 1,5 GHz 1pt
3) Que représente Windows xp 1.5 pt 4) Qu’est ce qu’un périphérique et énumérer les types de
périphériques informatiques 1.5pt
B. CONNAISSANCE DU LOGICIEL 5pts
1) Définir un logiciel et un didacticiel 2 pts 2) Quelle différence faites-vous entre un tableur et un texteur 1pts
1) Enumérer les deux grandes familles de logiciel avec pour chacun un exemple 2pts
C. SYSTEME DE NUMERATION 5pts
Soit le nombre suivant : (ABC,DE)16
1) Donner sa représentation polynomiale ou encore son écriture polynomiale 2pts
2) Déduire sa transcription en base 10 1pts
3) Effectuer les opérations suivantes : 2451 + 4563 (base 8) ; 11010 – 0110 (base 2) 2 pts
D. INTERNET 5 pts
1) Que signifie Internet 1pt 2)A quoi sert un navigateur ? Donner deux exemples 1.5pts
3) A quoi sert un moteur de recherche ? Donner deux exemples 1.5 pts
4) Que signifie URL et donner en un exemple de votre choix 1pt
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION

Examen National du Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles session de juin- juillet 2008
Filière/spécialité/Option : TL, SI, SF, SO, IM, DA, CJ, AN, FR, HI, GE, MA, KT CORRIGE
A. CONNAISSANCE DU MATERIEL
1) RAM signifie Random Access Memory et sa particularité est qu’elle perd toutes ces données lorsque
l’ordinateur n’est plus alimenter
2) 1,5 GHz représente la fréquence du microprocesseur 3)Windows xp représente le système d’exploitation.
4) Un périphérique est tous terme générique pouvant être attribuer aux composants de matériel informatique et
assurant la communication entre un ordinateur et le monde extérieur.
On distingue plusieurs types de périphériques à savoir :
 Les périphériques d’entrées  Les périphériques d’entrées / sortie
 Les périphériques de sortie  Les périphériques de stockage
B. CONNAISSANCE DU LOGICIEL
1) Un logiciel est un programme ou ensemble de programme chargé d’effectuer une tâche précise.
Un didacticiel est tous logiciel destiné à l’apprentissage.
2) un tableur : est un programme informatique capable d’effectuer des calculs.
Un texteur : est un programme informatique capable de faire du traitement de texte.
3) deux grandes familles de logiciels avec pour chacun un exemple :
Les logiciels de base exemple : Windows xp
Les logiciels d’applications exemple : Microsoft Word
C. SYSTEME DE NUMERATION
Soit le nombre suivant (ABC,DE)16
1) Représentation polynomiale (ABC,DE)16 <> 10*162 + 11*161 + 12*160 + 13*16-1 + 14*16-2
2) Transcription en base 10 = 2560+ 176 +12 +0.8125+ 1. 75 = (2750, 5625)10
3) Effectuer les opérations suivantes :
2451 + 4563 (base 8) = (7234)8 11010 – 0110 (base 2) = (10100)2
D. INTERNET
1) Internet signifie International Network.
2) Un navigateur permet de surfer sur Internet. Exemple : mozilla firefox et internet explorer
3) Un moteur de recherche permet de localiser les documents préalablement indexés sur l’immensité des
catalogues. Deux exemples www.google.fr ,www.yahoo.fr , www.msn.com
4) URL signifie Uniform Ressource Locator comme exemple on peut avoir http// :www.yahoo.fr

82/250 Kinésithérapie
- www.succesausuperieur.org - L’ouvrage des MAJORS

* ANNEE ACADEMIQUE 2008 – 2009 *


CONTRÔLES CONTINUS
Filière /Spécialité/Option : TL, SI, KINE, SF, SO, IM Epreuve : Informatique Durée : 2h
A. CONNAISSANCE DU MATERIEL 5pts
Votre parent a acheté un desktop ayant les caractéristiques suivantes :
Intel Pentium III 850 MHz, RAM: 64Mo, DD 10Go.
1) Quelle différence existe-t-il entre un desktop et un laptop ? (1 pt)
2) Le disque dur et la RAM (mémoire centrale) sont tous deux des mémoires car ils permettent le stockage
des informations. Quelles différences existent-t-ils entre ces deux mémoires ? 2pts
3) Donner la signification des cigles suivants : RAM et DD 1pt
4) Pourquoi dit-on que la RAM est une mémoire volatile ? 1pt
B. CONNAISSANCE DU LOGICIEL 5pts
1) Quels sont les différents types de logiciel que vous connaissez ? 1pt
2) Donner 01 exemple pour chaque type 0,25 * 4
3) Quel est le rôle d’un logiciel comme Windows Vista dans le fonctionnement général d’un ordinateur ? 1pt
4) Donner 02 fonctions d’un tel logiciel. 1pt
5) Quel est l’avantage d’un logiciel tel que Microsoft Excel par rapport à Microsoft Word ? 1Pt
C. ORGANISATION ET TRAITEMENT DES INFORMATIONS 4pts
Vous disposez d'un téléphone portable donc la carte mémoire a une capacité de 118 Mo, si vous décidez de
l'utiliser pour le stockage des photos, et qu'il s'avère que chaque photo pèse exactement 64 Ko
1) combien de photos pouvez gardez dans votre téléphone portable ? 2pts
Si vous décidez d'effacer toutes les photos contenues dans cette carte mémoire et de les remplacer par un
document contenant plusieurs pages de textes saisie dans Microsoft WORD .
2) combien de page pourra t-on enregistrer dans cette mémoire si une demi page contient en
moyenne 1000 caractères en tenant compte du fait qu'en code ASCII un caractère est codé sur 8 bits. 2pts ; NB :
1Mo = 1024Ko et 1Ko = 1024 octets 1 octet = 8bits
D. INTERNET 6pts Les URL se présentent généralement sous la forme : http// :www.yahoo.fr
1) Que signifie URL 1 pt
2) donner la signification des parties de cette URL 1,5pt
3) Après avoir définir ce que c'est qu'un butineur ? Citer en trois 2pt
4) Donner deux avantages et deux inconvénients de l’Internet 1.5 pts

CORRIGE CONTROLE CONTINU


Filière /Spécialité/Option : TL, SI, KINE, SF, SO, IM Epreuve : Informatique Durée : 2h
CONNAISSANCE DUMATERIEL
1) Différence entre desktop et labtop
Types de machine Différence
desktop  Plus encombrant
 Coûte moins chère
labtop  Moins encombrant
 Coûte plus chère
2) Différence entre la RAM et le disque dur : La RAM stocke temporairement les données alors que le
disque dur stocke permanemment les données.
3) Signification : RAM : Random Access Memory DD : Disque Dur
4) La RAM est une mémoire volatile parce qu’elle est susceptible de perdre les données dès lors qu’un
délestage survient.
A. CONNAISSANCE DU LOGICIEL
1) Les types de logiciels :
- Logiciel de base. - Logiciel d’application. - Logiciel spécifique. - Logiciel de programmation
2) Un exemple pour chaque cas :
- Logiciel de base exemple : Windows xp. - Logiciel d’application exemple : Microsoft Excel
- Logiciel spécifique exemple : logiciel de gestion de facturation NB la plus part des logiciel de gestion sont des
logiciels spécifiques. - Logiciel de programmation exemple : JAVA, DELPHI, WINDEV, Microsoft Visual basic
3) Windows vista est un logiciel de base son rôle est d’assurer la gestion des ressources matérielles et
logicielles d’un ordinateur.
4) Deux fonctions d’un tel logiciel : - Gestion du processeur. - Gestion de la mémoire vive. - Gestions des
entrées / sorties. - Gestions des informations . - Gestion des fichiers

83/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

5) L’avantage de Microsoft Excel par rapport à Microsoft Word est que Microsoft Excel est un tableur c’est-
à-dire un logiciel d’application permettant de faire des calculs à travers des feuilles de calcul
B. ORGANISATION ET TRAITEMENT DE L’INFORMATION
1) Capacité de la carte mémoire : 118 Mo Capacité d’une photo : 64 Ko
Calculons le nombre de photo pouvant être sauvegardé dans notre carte mémoire
Sachant que 1Mo = 1024 Ko Alors 118 Mo= 118 * 1024 = 120 832 Ko
Ainsi le nombre de photo est égal à 120 832 Ko / 64 Ko = 1888 photos
2) Calculons le nombre de page pouvant être stocker dans notre carte mémoire
Si 1 demi page = 1000 caractères Alors une (1) page entière = 2000 caractères = 2000 octets
Convertissons la capacité de la carte mémoire en octet
1 Mo = 1024*1024 = 1 048 576 octets
Ainsi 118 Mo = 118 * 1 048 576 = 123 731 968 octets
Donc le nombre de page est égale = 123 731 968 octets / 2000 octets = 61865 ,984 pages
NB : on peut arrondi pas défaut la valeur à 61 865 pages
C. INTERNET
1) URL signifie Uniform Ressource Locator
2) Signification des parties :
- http (Hyper Text Transfert Protocol) : est le protocole de consultation des pages web
- www (World Wide Web) : est le service standard de l’Internet
- yahoo.fr : est l’entreprise qui sollicite le service www
3) un butineur est un logiciel d’application chargé de se connecter sur Internet. Exemple : Mozilla firefox,
internet explorer, google chrome, opéra, et Netscape Navigator
4) Deux avantages de l’Internet :
- Le téléchargement des fichiers. - Le messagerie électronique. - Le commerce à distance
Deux inconvénients :
- La navigation dans les sites pornographiques chez les mineurs. - La piraterie
EXAMENS NATIONAUX
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
Examen National du Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles session de juin-juillet 2009
spécialité: TL, SI, KT, SF, SO, IM, DA, CJ, AN, FR, HI, GE, MA Epreuve : Informatique Durée : 2H
A. CONNAISSANCE DU MATERIEL 5pts
1.) Donner la signification des cigles suivants : RAM, ROM, USB et Go 1 pt
2.) Qu’est ce qu’un bus et énumérer les types de bus informatique 1,75 pts
3.) Compléter le tableau ci dessous par oui ou non (0 ,25pt * 9)
Type de mémoire ROM RAM Clé USB de 8 Go
Mémoire morte
Mémoire volatile
Mémoire secondaire
B. CONNAISSANCE DU LOGICIEL 4pts
1) Quel est le rôle d’un logiciel comme Windows Vista dans le fonctionnement général d’un ordinateur ? 1pt
1.) Donner 02 fonctions d’un tel logiciel. 2pts 2) A quelle famille de logiciel appartient t-il ? 1Pt
C. ORGANISATION ET TRAITEMENT DES INFORMATIONS 5pts
L'ordinateur de votre école dispose d'un livre d’informatique indispensable pour votre formation, Ce livre
d’informatique ayant une capacité de 31Mo n'occupe une infime partie de votre disque dur de 10 Go
1) ne disposant que des disquettes 3,5 pouces HD, combien de disquette faut t-il pour enregistrer ce livre ? 2pts
2) quel est l'espace restant sur le disque ? 1pt

84/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

3) combien de livre de ce type peut-on enregistrer dans ce disque ? 2pts


NB : 1Go = 1024 Mo ; 1Mo = 1024Ko capacité d’une disquette 3,5 pouces HD : 1,44 Mo
D. INTERNET 6pts Les URL se présentent généralement sous la forme : http// :www.yahoo.fr
1) Que signifie URL 1 pt 2) Donner la signification de chacune des parties de cette URL 1,5pt 3) Après avoir
définir ce que c'est qu'un navigateur ? Citer en trois 2pt. 4) Donner un avantage et un inconvénient de
l’Internet 1.5 pts
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION

COMMISSION NATIONALE DE NATIONAL COMMISSION FOR THE


L’ORGANISATION DES EXAMENS NATIONAL ORGANIZATION OF DSEP EXAM
DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES (DSEP)

Examen National du Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles session de juin- juillet 2009
Filière/spécialité/Option : TL, SI, SF, SO, IM, DA, CJ, AN, FR, HI, GE, MA, KT
CORRIGE
A. CONNAISSANCE DUMATERIEL
 Signification des cigles suivants : - ROM : Read Only Memory - RAM : Random Access
Memory
- USB : Universal Serial Bus - Go : Giga octet
1.) Un bus est une auto route de communication ou encore est une voie de circulation des
informations comme type de bus nous pouvons citer :
- Bus de donnée - Bus d’adresse et Bus de commande
2.) Complétons le tableau

Type de mémoire ROM RAM Clé USB de 8Go


Mémoire morte Oui Non Non
Mémoire volatile Non Oui Non
Mémoire secondaire Non Non Oui
B. CONNAISSANCE DU LOGICIEL
1.) Windows xp assure la gestion des ressources matérielles et logicielles d’un ordinateur
2.) Deux fonctions d’un tel logiciel : gestion du processeur et gestion des périphériques
3.) Il appartient à la famille des logiciels de base ou logiciel système
C. ORGANISATION ET TRAITEMENT DE L’INFORMATION
Livre de 31 Mo Disque dur 10 Go
1) Nombre de disquette nécessaire pour le transport de ce livre AN : 31 / 1,44 =
21,52777777777778 sensiblement égale 22 disquettes
Conclusion : nous aurons besoin de 22 disquettes pour le transport de ce livre d’informatique.
2) Taille restant sur le disque dur : Nous convertissons la taille du disque exprimé en
Go en Mo
Sachant que 1 Go = 1024 Mo. Alors 10 Go équivaut à 10 * 1024 = 10 240 Mo
Ainsi la taille restant sur le disque est de 10 240 - 31 Mo = 10 209 Mo
3) Nombre de livre pouvant être enregistrer sur le disque
Il suffit : 10 240 Mo / 31 Mo = 330,3225806451613 Mo sensiblement à 330 livres d’informatique
D. INTERNET

85/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1) URL signifie Uniform Ressource Locator


2) Signification des parties :
- http (Hyper Text Transfert Protocol) : est le protocole de consultation des pages web
- www (World Wide Web) : est le service standard de l’Internet
- yahoo.fr : est l’entreprise qui sollicite le service www
3) un navigateur est un logiciel d’application permettant de se connecter sur Internet. Exemple :
Mozilla firefox, internet explorer, google chrome, opéra, et Netscape Navigator
 un avantage de l’Internet : La messagerie électronique
 Un inconvénient : La navigation dans les sites pornographiques chez
les mineurs
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2009
Epreuve : Droit Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
I. Droit Civil : (05 pts)
Définir : (2,5 pts)
- Acte d’état civil, - Personnalité juridique, - Promulgation, - Acte juridique, -
Jurisprudence.
Quelles sont les causes de rectification de l’acte d’état civil? (1,5 pt)
L’application de la loi dans le temps et dans l’espace. (1 pt)
II. Droit du Travail : (05 pts)
Définir : (2 pts)
- contrat du travail, - salaire, - contrat de travail à durée déterminée, -règlement intérieur.
Quels sont les critères du contrat de travail ? (1,5 pt)
Présentez les différentes causes de suspension du contrat de travail. (1,5 pt)
III. Droit Administratif : (05 pts)
Définir : (2 pts)
- Administration, -Acte administratif, - Contrat administratif, - Service public.
Quels sont les caractères du droit administratif ? (1,5 pt)
Quels sont les modes de gestion du service public ? (1,5 pt)
IV. Droit Constitutionnel : (05 pts)
Définitions : (2 pts)
- Etat ; -Etat unitaire ; - Etat de droit ; - Etat fédéral.
Quels sont les éléments caractéristiques de l’Etat ? (1,5 pt)

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2009

86/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Epreuve : Droit Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
CORRECTION
I. Droit Civil : (05 pts)
Définir :
- Acte d’état civil est un écrit instrumentaire dressé par un officier ministériel et servant de preuve à
l’état de la personne.
- Personnalité juridique c’est l’aptitude à être sujet de droits et d’obligations.
- Promulgation c’est l’acte par le Président de la République reconnait l’existence dans son ordre
juridique interne d’une nouvelle loi.
- Acte juridique c’est toute manifestation de volonté qui crée des effets de droit.
- Jurisprudence c’est l’ensemble des décisions rendues par les tribunaux et servant de fondement dans
les cas similaires.
L’acte d’état civil peut être rectifié dans une des situations suivantes :
- Lorsqu’il est trop complet, - Lorsqu’il est inexact, - Et lorsqu’il est incomplet.
Une fois promulguée, la loi n’a point d’effet rétroactif. Elle ne dispose que pour l’avenir.
II. Droit du Travail : (05 pts)
Définir :
- contrat du travail est une convention par laquelle un travailleur s’engage à mettre son activité
professionnelle sous l’autorité et la direction d’un employeur, en contrepartie d’une rémunération.
- salaire c’est la contre partie de la prestation de travail fournie.
- contrat de travail à durée déterminée c’est celui dont le terme est connu d’avance par les
parties.
- règlement intérieur c’est la charte de l’entreprise en ce sens que ses dispositions s’imposent
tant à l’employeur qu’aux travailleurs.
Les critères du contrat de travail :
- la prestation de travail, - la rémunération, - et le lien de subordination.
La suspension du contrat de travail est l’arrêt provisoire dudit contrat pour une cause quelconque.
Elle peut être inhérente à l’employé ou à l’employeur.
- Les causes provenant de l’employé : elles sont diverses (la maladie professionnelle inférieure
à six mois, la grossesse et la maternité, la détention préventive, l’exercice des fonctions politiques et
administrative, la période d’éducation ouvrière etc.)
- Les causes provenant de l’employeur : elles se résument en trois cas (l’obligation militaire, la
mise à pied et le chômage technique.
III. Droit Administratif : (05 pts)
Définir : (2 pts)
- Administration c’est l’appareil composé de personnels et de structures qui assurent le
fonctionnement de l’Etat et qui permet au gouvernement d’accomplir ses missions d’intérêt général.
- Acte administratif l’expression actes administratif désigne aussi bien les actes administratifs
unilatéraux que les contrats administratifs.
- Contrat administratif est un contrat conclu par au moins une personne publique et dont la
connaissance appartient ou relève du juge administratif.
- Service public est une activité exercée directement par l'autorité publique (État, collectivité
régionale ou locale) ou sous son contrôle, dans le but de satisfaire un besoin défini politiquement
comme étant d'intérêt général.

87/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Le droit administratif est un droit :


- Inégalitaire, - Prétorien,
Un service public peut être géré soit par une personne publique, soit par une personne privée pour le
compte de la puissance publique.
IV. Droit Constitutionnel : (05 pts)
Définitions :
- Etat est une personne morale de droit public.
- Etat unitaire c'est une forme d'Etat dans laquelle les divisions territoriales résultent de la
volonté unilatérale de l'Etat lui-même.
- Etat de droit : peut être défini comme celui dans lequel tous les sujets sont soumis au respect
de la règle de droit. Cette notion s’oppose à celle de l’absolutisme
- Etat fédéral : Il est composé d'entités plus autonomes que celles qui composent l'Etat unitaire ;
il se superpose aux Etats qui le composent.
Etat : une collectivité qui se compose d’un territoire et d’une population soumis à un pouvoir politique
organisé et se caractérise par la souveraineté. Les éléments d’identification/ constitutifs de l’Etat
(c'est-à-dire les conditions requises pour qu’on puisse parler d’Etat) sont au nombre de trois : un
territoire, une population et un gouvernement. A ceux là s’ajoute la souveraineté.
Deux formes d’Etats de votre choix : - Etat unitaire, - Etat fédéral, - Etat
composé.

88/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2009
Epreuve : Déontologie et éthique professionnelle Spécialités : SI/TL/SR/KINE/IM Durée:
02H
I. Questions isolées (12 pts)
1- Définitions (5 pts)
- Ethique, - Déontologie, -Contrat médical, - Acharnement thérapeutique, - Le secret professionnel.
2- Questions de cours (8 pts)
a. Quel est le but de l’éthique dans la profession infirmière ? (2 pts)
b. Quelle importance y a-t-il à garder le secret professionnel pour le malade ? (3 pts)
c. Dans quelles circonstances le secret professionnel peut- il être divulgué ? (3 pts)
II Etude de Cas (7 pts)
Une séropositivité a été démontrée chez Christelle Océane, âgée de 16 ans, à la clinique du Dr Cyril
Donald, qui est soutenue par des dons caritatifs. La jeune femme indique qu’elle est la troisième épouse
de son mari, dans une culture où il est possible d’avoir plusieurs femmes, et qu’elle a des rapports sexuels
exclusivement avec lui. Le Dr Cyril Donald est au courant des autres mariages du mari et a soigné ses
deux autres épouses, sans qu’il sache si elles étaient ou on séropositives. Christelle Océane souligne que
son mari ne sait pas qu’elle est venue consulter et que, s’il l’apprenait, il serait irrité qu’elle n’ait pas
demandé son consentement préalable. Elle demande en conséquence au médecin de ne pas informer son
mari.
Questions
• Le médecin a-t-il un devoir éthique quelconque de faire connaître au mari ou aux autres épouses qu’il y
a dans leur ménage une séropositivité ?
• Ethiquement, quelles hypothèses le médecin peut-il faire quant à l’origine de la contamination de
Christelle Océane ?
• A quels dilemmes éthiques le Dr Cyril Donald est-il confronté dans cette situation ?

REPUBLIC OF CAMEROON
REPUBLIQUE DU CAMEROUN Peace – Work – Fatherland
Paix – Travail – Patrie MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2009
Epreuve : Déontologie et éthique professionnelle Spécialités : SI/TL/SR/KINE/IM Durée: 02
H
CORRECTION
I. Questions isolées (12 pts)
1. Définitions (5 pts)

89/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- Ethique est une science morale normative c’est-à-dire l’étude des mœurs, normes et valeurs qui
doivent être respectées et qui présupposent une réflexion critique sur leur validité, sur la conformité au
bien, à la vertu ou à l’amour de Dieu.
- Déontologie c’est la partie de l’éthique qui traite des droits et des devoirs moraux propres à une
profession.
- Contrat médical est la convention par laquelle une personne appelée médecin s’engage de donner
des soins consciencieux, attentifs et conformes aux données acquises de la science envers une autre
appelée client ou patient moyennant paiement des honoraires.
- Acharnement thérapeutique c’est l’effort démesuré, disproportionné qu’entreprennent certains
médecins pour maintenir une vie qui n’a plus rien d’humain (malade dans un coma irréversible, en état de
vie végétative).
- Le secret professionnel est tout ce que l’on a appris, surpris, deviné du malade par le fait ou
l’occasion de la profession et qui doit rester secret.
2. Questions de cours (8 pts)
d) Elle permet de parvenir à des normes morales universelles à partir d’une analyse réflexive sur
l’être humain.
e) L’importance que revêt le secret professionnel médical, est qu’il constitue le véritable fondement
au respect de la vie privée du malade.
f) Circonstances particulières de révélation du secret professionnel.
- La révélation aux parents du malade :
• cas des mineurs consultés à la demande des parents : ces derniers ont droit à la vérité ;
• si le professionnel est consulté par le mineur à l’insu des parents, le secret doit être conservé ;
- L’examen prénuptial :
• si le professionnel a été consulté par l’un ou l’autre des fiancés, il doit garder le secret ;
• si les futurs mariés consentent d’un commun accord à consulter et à se communiquer les conclusions
avant de contracter le mariage, il n’y a pas de secret.
- Les certificats : Ils sont demandés à la requête des intéressés et doivent leur être remis. Le médecin qui
établit et délivre.
II Etude de Cas (7 pts)
L’infection à VIH est transmissible sexuellement, mais elle peut aussi être disséminée par d’autres voies,
y compris de manière accidentelle ou incidente. Le médecin par conséquent n’est pas en droit de juger
que c’est son mari qui a contaminé Christelle Océane. Toutefois, vu la séropositivité de cette dernière,
elle pourrait lui transmettre le virus si elle n’a pas été infectée par lui et cela pourrait entraîner une
transmission à d’autres membres de leur ménage. Si le Dr Cyril Donald n’a pas de moyen d’avertir le mari
et les autres personnes concernées qu’ils sont exposés à une contamination sans divulguer directement ou
indirectement la séropositivité de Christelle Océane et le fait qu’elle a consulté à la clinique, il peut se
sentir contraint par son devoir de confidentialité de ne pas les informer. Il devrait dans tous les cas
informer Christelle Océane des implications de son état pour d’autres et des risques connexes, et la
conseiller sur les moyens d’alerter la famille qui portent le moins atteinte à sa vie privée.
L’éthique demande en général l’observation de la loi. Des tribunaux de haut niveau ont arrêté, par exemple
en Amérique du Nord, que des personnes conscientes de leur séropositivité ont le devoir d’informer en
conséquence leurs partenaires sexuels. Ils ont aussi arrêté que les médecins doivent informer les personnes
qui pourraient raisonnablement être exposées aux dangers que présentent leurs patients, en invoquant que
le secret professionnel ne tient plus lorsque qu’il y a danger pour le public. Sur cette base, le Dr Cyril
Donald peut se sentir éthiquement sinon légalement obligé d’avertir le mari et les autres membres du
ménage qu’ils sont exposés au risque du VIH.

90/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Cependant, si le médecin est disposé à rompre la confidentialité de cette manière, il doit d’abord avertir
Christelle Océane, de manière qu’elle puisse envisager de mettre un terme à sa relation thérapeutique avec
lui. D’un autre côté, le médecin peut préférer que Christelle Océane ne risque pas de devenir la victime
de la colère et de la violence de son mari. Le devoir du médecin sera plus compliqué encore si ceux qui
ont droit à une notification sont aussi ses patients. S’il se trouve que Christelle Océane est une nouvelle
patiente du Dr Cyril Donald et qu’elle a un autre médecin traitant, le Dr Cyril Donald est tenu d’informer
celui-ci de son diagnostic et pourrait satisfaire de cette manière à ses responsabilités à l’égard des autres
membres du ménage.

91/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2009
Spécialités / Options : SI, TL, SF, IM, KinéEpreuve : Santé Publique Durée :
2 heures
I- PREMIERE PARTIE : (7,5pts)
Définir les termes et / ou expressions
- La santé publique - La santé communautaire - Un programme de santé - La politique de santé -
Le système de santé
II- QUESTIONS TRADITIONNELLES
1) Quelles sont les étapes essentielles de la participation communautaire ( il y en a 4) (6pts)
2) Expliquez les trois canaux de la communication sociale (3pts)
3) Ressortez cinq critères de délimitation d’un district de santé (5pts)
4) Le COSA sert de lien entre les populations de l’aire de santé et la formation sanitaire
a- Que signifie COSA ? (1pt) b) Citez cinq (05) de ses fonctions (5pts)
5)
a- Citez sept (07) programmes prioritaires de santé au Cameroun (5,25pts)
b- Ressortez dans un tableau les activités du PEV et les populations cibles de ces activités
(10pts)
III- MISE EN SITUATION
Vous êtes chargé de suivre l’évolution des indicateurs de progrès en santé communautaire
dans l’aire de santé d’AZOMEKUT au cours de l’année 2011. Pour cela, vous avez fait une collecte
des données dont les résultats sont ci-dessous mentionnés :
- Des 2500 enfants de 12 à 23 mois inspectés, 800 sont complètement vaccinés.
- Des 700 ménages interrogés, 450 ont en permanence des médicaments essentiels disponibles
au CSI et 50 en ont à 30 minutes de marche
- Des 800 hommes âgés de 15 ans et plus interrogés, 100 seulement sont capables de lire et / ou écrire.
- Des 600 femmes âgées de 15 ans et plus interrogées, 50 seulement parviennent à lire et / ou à écrire.
- Des 200 ménages interrogés, 70 ont accès à l’eau potable à 30 minutes de marche et 15 ont l’eau
potable à domicile.
QUESTIONS Au regard de cette collecte des données :
1) Calculez les indicateurs suivants (7,5pts)
a- Approvisionnement en eau de la communauté b- Le taux de couverture vaccinale ; c- La
couverture en médicaments essentiels ; d- Le taux d’alphabétisation masculine e) Le taux
d’alphabétisation féminine.
2) Commenter les résultats obtenus et faites de recommandations à votre hiérarchie (9pts).

92/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

* ANNEE ACADEMIQUE 2009 – 2010 *


CONTRÔLES CONTINUS
MATIERE : I.E.C. DUREE : 02 HEURES SPECIALITE : DSEP NIVEAU : 3
Vous êtes responsable d’un C.S.I. dans une aire couvrant 14840 habitants. Vous décidez de mettre
en marche le programme de lutte contre le paludisme. Pour y arriver, vous deviez prendre par jour ouvrable 6h de
temps pour un total de 48 semaines. La population cible est constituée des femmes en âge de procréer (soit les 20%
de la population totale).
a) Expliquez ce que c’est qu’un programme de santé (2pts)
b) Calculez le nombre de personnes que vous utiliserez dans le cadre de ce programme (2pts)
c) Lors des séances d’imprégnation, seules les 9/11 de la cible ont été capacitées. Un an après la mise en œuvre du
programme, vous avez constaté que les 5/7 de la population bénéficiaire ont mis en œuvre les consignes reçues.
Calculez pour cette circonstance : f = 100
c1) Le taux de participation (2pts) c2) Le taux d’impact réel (2pts)
d) A quelle composante du processus gestionnaire appartient l’évaluation ? Expliquez votre réponse.
(2pts)
2) Expliquez clairement les différents types de leadership (3pts)
3) Quelle différence faites-vous entre suivi et supervision ? (Soyez précis et clair) (2pts)
4) Expliquez clairement dans le cadre de l’évaluation, le tableau IPPOPOC ; et en prenant soin de définir clairement
l’évaluation (5pts).

CONTROLE CONTINU ANNEE ACADEMIQUE 2009/2010


ENGLISH 02 HOURS DSEP 3
VOCABULARY (10 marks)
I- Name 5 diseases with their cures = (5 marks)
N° DISEASES CURES
1
2
3
4
5
II- Choose the correct word or expression from the brackets to complete the gaps (5mks)
1) The doctor gave me a __________________ to go and get some drugs (ordonance, prescription, drug list).
2) He suffers from malaria. He is ___________________ (ill, sick, well).
3) Prevention is better than ___________________ (treat, cure, medicine)
4) Alcohol is a negative ____________________ (cure, treatment, drug)
5) You should eat balanced _________________ in order to be healthy (drugs, diet, food).

A) LANGUAGE IN USE (10 marks)


1) Put the verb into their correct tenses (5 marks)
1) I didn’t come on time, I wish ________________ a faster bike to carry me along (to have).
2) Not everone thinks life is worth ________________ (to live)
3) Somebody __________________ all my problems solved (to have)
4) Nobody heard the burglar _______________ the door (to open)
5) Supposing you won 15 million frs CFA, what ___________ you __________ ? (to do)

93/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

2) Choose one word or expression from the bracket and complete the gaps (5 marks)
1) This is the lady _________________ you described (who, that, whom).
2) I prefer ferming __________________ gambling (in, to, than, for)
3) Ngué and Metap often like to tell stories to ____________ even during classes (themselves, each other,
them)
4) The master has been waiting _______________ almost half an hour (for, during, since)
5) If you wish to succed, you must have confidence ______________ yourself (in, with, on)
6) We bought ______________ chickens because there were practically none left in the market (a few, any,
few).
7) Among the children are tall and the _____________ (shorter, short, shortest)
8) He was driving extremely ________________ when we saw him. (faster, fast, fastly)
9) You must keep on saving money ________________ you buy your own car (when, unless, until)
10) The night was _________________ dark for us to see the path (so, very, too).

B) COMPREHENSION (10 marks)


Read the following passage and answer the questions bellow it.

HOW DID WE GET SO BIG ?


Genetic trat can influence a person’s tendency toward obesity, but they do not account for products, fried foods,
baked foods, snack foods, sauces, gravies, and oils are loaded with fat, and eating them can lead to obesity. How
so ?
Well, consuming more calories in the food we eat than our body expends causes us to put on weight. Fat
has nine calories per gram, compared to four calories in gram of protein or a gram of carbohydrate. So we take in
more calories when we eat fat. But there is anoter important factor the way the human body ises the energy supplied
by carbohydrates, protein, and fat. The body burns carbohydrates and protein firts, then fat. The unused fat calories
are converted into body fat. So cutting down fatty foods in an important way to reduce weight…
From Awakel

QUESTIONS

1) According to the passage which two ways mays account for weight gain ?
___________________________________________________________________________________________
_____
2) Explain how one may put on weight through food consumption
___________________________________________________________________________________________
__
3) Per gram, what is the difference in calories between fat on the one hand and proteins and carbohydrates on
the other hand ?
___________________________________________________________________________________________
_____
4) What is another factor responsible for weight gain ?
____________________________________________________________________
5) How can one reduce his/her weight ?
___________________________________________________________________________________________
_____
C) TRANSLATION (10 marks)
I- Translate into French (5 marks)
 Translate the first paragraph of the text into French.
_____________________________________________________________________________

94/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

II. Translate the sentences into English (5 marks)


1) Prévenir vaut mieux que guérir
___________________________________________________________________________
2) On achète les médicaments en pharmacie.
___________________________________________________________________________
3) Les infirmiers assistent les médecins dans leurs tâches ___________________________
___________________________________________________________________________________________
_____Les médecins ne doivent pas être absents à l’hôpital -----------------------------------------------------------
5) Etre dans le corps de la santé est mon rêve.--------------------------------------------------------------------------------
__________________________________________________________________________________

95/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

CONTROLE CONTINU
Spécialité / Option : DSEP SANTE (SI, SF/SO, TL, KINE, IM)
Epreuve : Droit Durée : 2 heures
I- DROIT CIVIL
1) Qu’est-ce que la personnalité juridique ? Quels sont les types de sujets de droit qui peuvent
s’en prévaloir ? Illustrez vos réponses par des exemples précis
2) Citez après les avoir définies, deux (02) juridictions de droit commun et deux (02) juridictions
d’exception.
II- DROIT DU TRAVAIL
1- Qu’est-ce que la mise à pied ? Donnez les éléments nécessaires à sa validité.
En quoi consiste la mise à pied d’un délégué du personnel ?
2- istinguez le licenciement abusif et le licenciement irrégulier.
III- DROIT CONSTITUTIONNEL
1- Citez et expliquez les éléments constitutifs de l’Etat.
2- Qu’est-ce que le contrôle de constitutionnalité ? quel est l’organe chargé de l’exercer ?
3- Distinguez la déconcentration et la décentralisation
IV- DROIT ADMINISTRATIF
1- Quels sont les privilèges accordés à l’administration dans le cadre d’un acte administratif
unilatéral ?
2- Quelle différence faites-vous entre un projet de loi et une proposition de loi.

CORRECTION CONTROLE CONTINU

Spécialité / Option : DSEP SANTE (SI, SF/SO, TL, KINE, IM)


Epreuve : Droit Durée : 2 heures
I- DROIT CIVIL
1- La personnalité juridique : aptitude pour une personne à avoir des droits et des obligations.
Elle est attribuée aux personnes physiques et personnes morales
- Personnes physiques : les individus
- Personnes morales : groupement de personne (société, syndicat, association…)
2- Les juridictions sont des structures chargées de régler les litiges entre les citoyens.
- Les juridictions de droit commun ont une compétence générale : elles tranchent toutes les
litiges TPI, TGI)
- Les juridictions d’exception ont une compétence spéciale : elles ne tranchent que certaines
catégories de litiges :( TCS, CSE, HCJ…)
II- DROIT DU TRAVAIL
1- La mise à pied : mesure de suspension du contrat de travail par laquelle l’employeur sanctionne un
travailleur fautif
Trois conditions sont à remplir pour sa validité :
- La notification au travailleur - La durée maximale de 08 jours ouvrables
- La communication de la sanction à l’inspecteur de travail dans les 48heures
La mise à pied conservatoire est celle qui concerne un délégué du personnel. Elle constitue une
mesure d’attente pour l’employeur à l’égard de l’inspecteur du travail.

96/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1- Licenciement abusif et licenciement irrégulier


- Licenciement est la rupture du contrat de travail par l’employeur. Il est abusif lorsqu’il est
basé sur les motifs inconsistants ; il est irrégulier lorsqu’il ne respecte pas les formalités légales
Exemple : licenciement d’un délégué du personnel sans l’accord de l’inspecteur du travail
III- DROIT CONSTITUTIONNEL
1- Elément constitutif de l’Etat
Trois éléments sociologiques composent l’Etat :
- la population, - le territoire - le pouvoir politique
2- Contrôle de constitutionnalité
Contrôle qui consiste à vérifier la conformité d’une norme à la constitution
Il est exercé par le conseil constitutionnel
3- Déconcentration et décentralisation
L’Etat unitaire est celui qui consacre un seul centre de décision mais il comporte des aménagements
consistant pour le pouvoir central à transférer des prérogatives aux autorités locales nommées par lui
(déconcentration) ou élues (décentralisation).
IV- DROIT ADMINISTRATIF
1- Les privilèges accordés à la puissance publique
L’acte administratif unilatéral est celui qui est pris par une autorité administrative et créant des droits
et obligations pour les particuliers. Il comporte deux privilèges :
- Le privilège du préalable - Le privilège de l’exécution forcée
2- Projet de loi et proposition de loi
La loi au sens strict désigne l’acte pris par le parlement à l’issue d’un vote. Les textes soumis à
l’appréciation du parlement sont initiés tantôt par le gouvernement (projet de loi), tantôt par les
parlementaire eux-mêmes (proposition de loi)

EXAMENS NATIONAUX

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2010
Epreuve : Déontologie et éthique Spécialités : SI/TL/SF/KINE Durée: 02heures
I. Questions isolées (15,5 pts)
1 Définitions (7,5 pts) - Déontologie (1,5 pts) - Responsabilité
professionnelle (1,5 pts) - Droit (1,5 pts) - Loi (1,5 pts) - Droit du malade à l’information
(1,5 pts)
2 Questions de cours (8 pts)
a. Quel est le but de l’éthique dans la profession infirmière? (2 pts)
b. Après avoir défini le don d’organes et transplantation, dites quelles sont les conditions
générales à respecter dans les prélèvements de greffes d’organes. (3 pts)

97/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

c. Peut-on prélever sur un cadavre ? (3 pts)


II Etude de Cas (4,5 pts)
Un enfant âgé de 14 ans arrive seul aux urgences après une chute de vélo à proximité de l’hôpital. Au
vu des radiographies réalisées, le médecin constate qu’il présente une facture du tibia et une luxation
du poignet.
Son état nécessitant des soins urgents, que doit faire le médecin ?
a. Délivrer sans attendre les soins nécessaires à l’enfant
b. Expliquer à l’enfant qu’il faut le soigner d’urgence et lui demander son accord
c. Contacter l’un de ses parents
d. Contacter les deuxDU
REPUBLIQUE parents pour obtenir leur consentementREPUBLIC
CAMEROUN mutuel. OF CAMEROON
Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
EXAMENNATIONAL
L’EXAMEN NATIONAL DU DU DIPLOME
DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
SUPERIEUR PROFESSIONNELLES
ORGANISATION OF DSEP EXAM
SESSION
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) DE JUIN-JUILLET 2010
Epreuve : Déontologie et éthique Spécialités : SI/TL/SF/KINE Durée: 02H Eléments de
correction
I. Questions isolées (15,5 pts)
1. Définitions (7,5 pts)
 Déontologie : c’est la partie de l’éthique qui traite des droits et des devoirs moraux propres à une
profession.
 Responsabilité professionnelle : est le pouvoir de rendre compte de ses actes professionnels.
 Droit: est l’ensemble des règles régissant les rapports des hommes en société et dont l’inobservation
entraîne des sanctions.
 Loi : est un texte édicté et voté par le parlement, promulgué et publié par le Président de la
République.
 Droit du malade à l’information : signifie que toute personne a le droit d’être informée sur son état
de santé.
2. Questions de cours (8 pts)
a. Elle permet de parvenir à des normes morales universelles à partir d’une analyse réflexive sur l’être
humain.
b. Par don d’organes et transplantation, on entend le fait de prélever un organe donné chez un sujet
donneur : celui-ci peut être conscient ou inconscient (accidenté sur la route dans un coma irréversible)
c’est-à-dire que l’électroencéphalogramme (E.E.G.) doit être complètement plat. Celui-ci obéit à quelques
conditions prévues par la loi dite « Caillavet » du 22 décembre 1976 en France, relative au prélèvement
d’organe précise :
- La loi concerne les prélèvements (et donc la conservation, la préservation de l’organe) par
opposition à une ablation. Elle vise les « organes », (« partie d’un être vivant remplissant une fonction
particulière ») et non pas les plaies, tumeurs, excroissances, déchets...
- La loi instaure la gratuité ; le corps humain ne pouvant être l’objet de commerce, la règle est celle
de la gratuité.
- La loi précise que ces prélèvements ne peuvent être effectives que dans des établissements
spécialisés autorisés.
c. Ce prélèvement est possible si les trois conditions ci-après sont réunies pour un adulte, et plus une
quatrième condition lorsqu’il s’agit d’un mineur :
- Le donneur doit être effectivement en état de mort cérébrale confirmée (par un E.E.G plat) ;

98/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- Il ne doit pas avoir fait connaître, soit par l’utilisation du registre spécial à l’hôpital, soit par des
documents qu’il porterait sur lui ou dans son portefeuille, soit par l’intermédiaire d’un tiers à condition
que telle ait été effectivement son intention de son vivant, son refus de subir un prélèvement post-mortem ;
- Le prélèvement ne peut être effectué qu’à des fins thérapeutiques ou scientifiques ;
- Si le donneur décédé est mineur à la date de son décès, il faut l’autorisation expresse des parents
afin que le cadavre de l’enfant subisse le prélèvement.
II Etude de Cas (4,5 pts)
Un enfant âgé de 14 ans arrive seul aux urgences après une chute de vélo à proximité de l’hôpital. Au vu
des radiographies réalisées, le médecin constate qu’il présente une facture du tibia et une luxation du
poignet. Son état nécessitant des soins urgents, que doit faire le médecin ?
B. Expliquer à l’enfant qu’il faut le soigner d’urgence et lui demander son accord
C. Contacter l’un de ses parents.

99/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2010
Epreuve : DroitSpécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
I. Droit Civil : (5pts)
1. Définir : (0,5 pt x 5 = 2,5 pts)
- Loi ; - Droit ; - Acte juridique ; - Fait juridique ; -
Personnalité juridique.
2. Indiquer trois éléments permettant de distinguer la morale du droit. (1,5 pt)
3. Quelle est l’autorité compétente pour la promulgation des lois au Cameroun. (1 pt)
II. Droit Constitutionnel : (5pts)
4. Définitions : (0,5 x 4 = 2pts)
 Etat ; - Etat unitaire ; - Etat de droit ; -Etat fédéral.
5. Quelles sont les éléments caractéristiques de l’Etat ? (1,5pt)
6. Quelles sont les fonctions de l’Etat ? (1,5pt)
III. Droit Administratif : (5pts)
7. Définitions : (2pts)
- Actes administratifs ; - Acte administratif unilatéral ; - Acte règlementaire ; - Actes d’administration.
8. Citez trois actes administratifs unilatéraux. (1,5pt)
9. Quel rapport y a-t-il entre « actes administratifs » et « actes de l’administration » ? (1,5pt)
IV. Droit du Travail : (5pts)
10. Indiquez la procédure d’élaboration du règlement intérieur d’une entreprise. (2pts)
11. Présentez les différentes causes de suspension du contrat de travail. (1,5pt)
12. Le respect du préavis est- il obligatoire à la rupture du contrat de travail à durée indéterminée ? (1,5pt)
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Paix – Travail – Patrie
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIC OF CAMEROON
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE Peace – Work – Fatherland
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) NATIONAL COMMISSION FOR THE
ORGANISATION OF DSEP EXAM

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2010
Epreuve : DroitSpécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
CORRECTION
I. Droit Civil : (5pts)
Définitions :
- Loi : texte voté par le pouvoir législatif ayant une portée générale et impersonnelle.
- Droit : ensemble des règles régissant la vie en société et dont le non respect est sanctionné par la puissance.
- Acte juridique : c’est une manifestation de la volonté produisant des effets de droit.
- Fait juridique : tout événement de la vie susceptible de créer des effets de droit.
- Personnalité juridique : aptitude à être sujet de droits et d’obligatoires.
Bien que le droit et la morale aient pour but la recherche de l’harmonie dans les rapports entre les hommes vivant
en société en leur traçant une règle de conduite, il n’en demeure pas moins vrai que quelques éléments permettent
de les distinguer :

100/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- Les sources : la morale trouve sa source dans les intuitions de la conscience alors que la règle de droit vient
des parlementaires ou autorités exécutives ;
- Le domaine : la morale impose des devoirs envers autrui et envers soi même tandis que le droit impose
seulement des devoirs envers autrui ;
- La sanction : la violation de la règle morale entraine la sanction psychologique (seule la conscience qui est
le juge), contrairement à la règle de droit qui entraine effective (elle est coercitive).
Le Président de la République est l’autorité compétente pour promulguer les textes de lois au Cameroun.
II. Droit Constitutionnel : (5pts)
Définitions :
- Etat : est une personne morale de droit public.
- Etat unitaire : C'est une forme d'Etat dans laquelle les divisions territoriales résultent de la volonté
unilatérale de l'Etat lui-même.
- Etat de droit : peut être défini comme celui dans lequel tous les sujets sont soumis au respect de la règle de
droit. Cette notion s’oppose à celle de l’absolutisme
- Etat fédéral : Il est composé d'entités plus autonomes que celles qui composent l'Etat unitaire ; il se
superpose aux Etats qui le composent.
L’Etat peut être défini comme étant cet ensemble de personnes vivant sur un territoire bien délimité et soumis à
une autorité politique souveraine. Il est composé de :
- Le territoire : pour qu'il y ait Etat, il faut qu'il y ait territoire (c'est un espace physique défini par des
frontières) ;
- La population : il ne saurait y avoir d'Etat sans population (ensemble d’individus vivant sur un territoire
donné à un moment bien précis) ;
- Le pouvoir de contrainte : seul l'Etat dispose du monopole de contrainte. En son sein, le pouvoir politique
édicte les normes contraignantes et les met en œuvre au nom de la collectivité nationale. Cette prévalence repose
sur l'idée de " souveraineté ".
Les fonctions de l’Etat sont :
- La principale fonction de l’Etat est d’abord une fonction de défense de l’intérêt général
- L’Etat a également connu de nombreuses fonctions ou missions traditionnelles : maintenir l’ordre, rendre
la justice, défendre et administrer le pays, entretenir des relations étrangères
- De nouvelles missions d’ordre économique et social se sont par la suite ajoutées aux fonctions de l’Etat :
réglementer l’activité sociale (travail, vie professionnelle, santé, prévoyance et assistance sociale...), organiser les
missions d’enseignement, de culture et d’information, assurer la direction du développement économique et veiller
sur l’aménagement et l’équipement du territoire
III. Droit Administratif : (5pts)
Définitions :
- Actes administratif : l’expression actes administratif désigne aussi bien les actes administratifs unilatéraux
que les contrats administratifs.
- Acte administratif unilatéral : est un acte de droit public (non législatif et non juridictionnel) destiné à régir
le comportement d’une ou plusieurs personnes.
- Acte règlementaire : est un acte juridique qui a pour destinataire une ou plusieurs personnes qu’il désigne
abstraitement ou qu’il ne désigne pas explicitement.
- Actes d’administration : c'est-à-dire les actes que prend l’administration (au sens de personne publique).
Trois actes administratifs unilatéraux :
- Les actes règlementaires, - les actes non règlementaires, - Les actes décisoires et les actes non décisoires.
L’administration administre en prenant des actes ; ces actes sont dénommés actes de l’administration. Nous savons
que certains de ces actes sont des actes administratifs tandis que les autres sont des actes de droit privé. Il faut
également dire que certaines personnes privées peuvent prendre des actes administratifs.
En conséquence, l’expression actes administratifs désigne à la fois une partie des actes de l’administration et une
partie des actes de certaines personnes privées.
IV. Droit du Travail : (5pts)

101/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Le règlement intérieur est un document écrit émanant du chef d’entreprise et contenant les mesures relatives à
l’organisation du travail, à la discipline, à l’hygiène et à la sécurité. C’est la loi fondamentale de l’entreprise, son
élaboration obéit au respect d’une certaine procédure régie par l’article 29 du code du travail. Cette procédure
comprend quatre principales étapes :
D’abord, l’initiative d’élaboration : aux termes de l’article 29 al.1 du C. Trav., l’obligation d’élaborer le RI incombe
personnellement au chef d’entreprise. Il n’est pas obligé d’associer les employés dans sa conception. L’exigence du
respect des formalités procédurales édulcore le caractère unilatéral du RI.
Ensuite, la communication du projet au(x) délégué(s) du personnel s’il(s) existe(nt). Cette communication est faite
en vue de recueillir leur avis. Il(s) peut (peuvent) demander la modification du projet s’il(s) l’estime(nt) nuisible
aux intérêts du personnel, dans les 20 jours qui suivent la date de communication.
Après, la communication du projet à l’inspecteur du travail. Le projet de RI établi en trois exemplaires avec copie
de la note d’observation des délégués du personnel est adressé à l’inspecteur du travail du ressort de l’entreprise
pour visa.
Enfin, la publicité du RI au lieu d’embauche et du travail et le dépôt d’une copie au greffe du TPI du lieu de situation
de l’entreprise.
La suspension du contrat de travail est l’arrêt provisoire dudit contrat pour une cause quelconque. Elle peut être
inhérente à l’employé ou à l’employeur.
- Les causes provenant de l’employé : elles sont diverses (la maladie professionnelle inférieure à six mois, la
grossesse et la maternité, la détention préventive, l’exercice des fonctions politiques et administrative, la période
d’éducation ouvrière etc.)
- Les causes provenant de l’employeur : elles se résument en trois cas (l’obligation militaire, la mise à pied
et le chômage technique.
Le contrat à durée indéterminée est un contrat dont la durée ou le terme n’est pas fixé d’avance. Les parties doivent
éviter d’y mettre fin de manière abusive. Ainsi, il est recommandé impérativement aux parties de respecter le préavis
qui en principe est obligatoire à la rupture du contrat de travail à durée déterminée.
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF
Paix-Travail-Patrie CAMEROON
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT Peace-Work-Fatherland
SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER
EDUCATION
COMMISSION NATIONALE DE NATIONAL COMMISSION FOR
L’ORGANISATION DES EXAMENS THE ORGANIZATION OF DSEP
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
Examen National du Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles session de juin- juillet 2010

Spécialité: TL, SI, SF, SO, IM, DA, CJ, AN, FR, HI, GE, MA, KT Epreuve : Informatique
Coef : 2 Durée : 2h
I.) DEFINITION 2pts
Définir les concepts suivants : processeur, mémoire informatique, chipset, périphérique
II.) CONNAISSANCE DU MATERIEL 3pts
1.) Citer deux caractéristiques des bus informatique 1pt
2.) Votre ordinateur est constitué de plusieurs bus parmi lequel le bus PCI express comportant une largeur
de 8bits et une fréquence 128 Mhz. Calculer son débit en Ko /S 2pts
NB : on rappelle que 1 MHz = 106 Hz ; 1 Hz = S-1 ; 1 octet = 8 bits ; 1 Ko = 1024 octet ;
et Débit = fréquence * largeur ;
III.) CONNAISSANCE DU LOGICIEL 5pts
1.) Quelles différences faites-vous entre un logiciel libre et un logiciel propriétaire 2pts
2.) Citer les grandes familles de logiciel 1pt

102/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

3.) Le logiciel qui gère le fonctionnement de l’ordinateur est :


O Un logiciel d’application O Un navigateur O Un système d’exploitation 1pt
4.) Un programme permettant de faire fonctionner un périphérique d’ordinateur est appelé :
O pilote O périphérie O antivirus 1pt
IV.) SYSTEME DE NUMERATION 5pts
1.) Citer les chiffres utilisés dans un système de numération donc la base est 10 1pt
2.) Citer les chiffres utilisés dans un système de numération donc la base est 16 1pt
3.) Pourquoi le nombre (2345,873) est un nombre qui n’appartient pas au système de numération octal 1pt
4.) Convertir en base 16 le nombre suivant exprimé en base 8 (128) 2pts
V.) INTERNET 5 pts
1.) Que signifie ISP et donner en deux exemples aux Cameroun 2pts
2.) A quoi sert un navigateur ? Donner un exemple 1pts
3.) Votre maman après avoir acheté un ordinateur, aimerait se connecter à Internet et sollicite votre aide
4.) Que lui direz-vous ? 2pts
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
Examen National du
L’ORGANISATION DES EXAMENS Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles
ORGANIZATIONsession OF
de juin-
DSEPjuillet
EXAM
2010
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
Filière/spécialité/Option
D’ETUDES PROFESSIONNELLES : TL, SI,(DSEP)
SF, SO, IM, DA, CJ, AN, FR, HI, GE, MA, KT CORRIGE
I.) DEFINITION
Le processeur est le cerveau de l’ordinateur en d’autre terme c’est le composant chargé d’exécuter
les instructions.
Une mémoire informatique est un composant électronique chargé de sauvegarder les informations.
Le chipset est un ensemble de circuit chargé de coordonner et synchroniser la circulation des
informations.
Un périphérique est tout accessoire pouvant être relier à un ordinateur par le biais de l’une de ces
interfaces d’entrée/ sortie.
II.) CONNAISSANCE DU MATERIEL
1.) Deux caractéristiques des bus informatique : la fréquence et la largeur.
2.) Déterminons le débit de ce bus
Fréquence = 128 MHz et largeur = 8 bits
Convertissons la fréquence en Hz et la largeur en Ko
1 MHz = 10 6 Hz alors 128MHz = 128 * 10 6 = 128 000 000 Hz
1 bit = (1 / 8 * 1024) Ko = 0, 0001220703125 Ko alors 8 bits = ( 8 / 8 * 1024) = 0,0009765625 Ko
Donc Débit = 128 000 000 * 0,0009765625 = 125 000 Ko / S
III.) CONNAISSANCE DU LOGICIEL
1) Le logiciel propriétaire est protégé par les droits d’auteur pourtant le logiciel libre ne l’est
pas.
2) Deux grandes familles des logiciels : les logiciels de base et les logiciels d’applications
3) Le logiciel que gère le fonctionnement d’un ordinateur est le système d’exploitation
4) Le logiciel qui gère le fonctionnement des périphériques est un pilote
IV.) SYSTEME DE NUMERATION
1) Dans le système de numération décimal, les chiffres utilisés sont :
{0 ;1 ;2 ;3 ;4 ;5 ;6 ;7 ;8 ;9}

103/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

2) Dans le système de numération hexa décimal, les chiffres utilisés sont :


{0 ;1 ;2 ;3 ;4 ;5 ;6 ;7 ;8 ;9 ;A ;B ;C ;D ;E ;F}
3) Le nombre (2345,873) n’appartient pas au système de numération octal parce que sa partie
fractionnaire est constituée du chiffre 8 qui n’est pas inclus dans la base 8.
4) Convertissons en base 16 le chiffre suivant (128)
Nous le convertissons d’abord en base 2 et nous avons (10000000)2
Ensuite nous le convertissons en base 16 et on obtient :
Le chiffre (8) 16
INTERNET
1) ISP signifie Internet Service Provider
Comme deux exemples d’ISP nous pouvons citer CAMTEL et MTN
2) Un navigateur permet de se connecter à Internet comme exemple nous pouvons citer
Mozilla firefox
3) Comme conseil pouvant être donné à notre maman, nous lui dirons de se munir d’un
navigateur et de se rapprochez d’un fournisseur d’accès Internet pour entrer en possession d’un
Modem USB

104/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

* ANNEE ACADEMIQUE 2009 – 2010 *

CONTRÔLES CONTINUS
Session de Juin – Juillet 2011 Spécialité / Options : Tronc Commun Santé

Epreuve : Contrôle Qualité Durée : 2 heures

1. Citer le matériel que doit détenir un cabinet de radiologie qui fait de la mammographie ;
décrire la fonction de chacun.
2. Qu’exige le contrôle de qualité à popos des récepteurs (casette et écran) ?

Session de Juin – Juillet 2011 Spécialité / Options : Tronc Commun Santé

Epreuve : Contrôle Qualité Durée : 2 heures

CORRECTION

1.
- Sensitométrie : lampe permettant une exposition constante du films avec lumière verte ou
bleue.
- Densitométrie : appareil de mesure de densité optique
- Fantôme MTM100 : objet-test de qualité globale image
2.
- Les casettes et les écrans doivent être identifiés
- Les casettes doivent être étanche à la lumière
- Les récepteurs doivent être exempts de poussières et propres afin d’assurer un bon cantact

105/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMEN DE MISE A NIVEAU ANNEE ACADEMIQUE 2010 / 2011

SPECIALITE : SOINS INFIRMIERS DUREE : 02 H CREDIT: ANGLAIS

SECTION A : PASSAGE

IBRAHIM AND THE MONEY DOUBLER

Ibrahim, the washer man, once went to the bank of the Manyu River to wash clothes. He had just finished his cloths
when a tall man, fair in complexion, came up to him, “this is your only chance in life to become rich” he said to
Ibrahim, pointing to the deep blue river. I am the messenger of the powerful mermald, the richest goddess who lives
in the water. Give me the money you have with you now and I’ll double it right away.
Redouble spoke so fluently and convincingly that Ibrahim believed all he said. But I have only two thousands here
he replied. That will do a trial will convince you, said the doubler. Ibrahim then handled over the two thousands to
him.
The messenger at once started to call the mermaid while running forwards and backwards. There he put the money
into an iron container, carefully lowered it into the shallow part of the river and knelt down and prayed. Finally he
brought out four thousands from the container handed the sum over to Ibrahim and said “this is for you”,
“Wonderful” shouted Ibrahim happily as he received and examined the money. All good, no counterfelt, “Surely,
dear messenger of the goddess, this is the happlest day in my life.

Answer the questions

1. Why did Ibrahim go to bank of the river ?


2. Who approached him ?
3. Who was the powerful mermaid ?
4. What did the messenger say he had the power to do ?
5. Why did Ibrahim believe him ?
6. Where did the doubler put the money ?
7. How much was given to Ibrahim all last ?
8. Why was Ibrahim very happy ?
9. To whom was the double kneeling down and praying to ?
10. Do you think after the exercice, Ibrahim could believe that the man was fake ?

SECTION B : LANGUAGE IN USE


Pick the correct alternative

1. The fire spread though the building very quickly, but fortunately everybody
____________________________________________________________________

a) Was able to escape b) Managed to escape c= Could escape

2. I’m so tired I _____________________________________ for a week


a) Can sleep b) Could sleep c) Could have sleep

3. The story __________________________________________ be true, but I don’t think it is


a) Might b) Can c) Could d) May

4. Why did you stay at a hotel when you Were in Paris ? You ___________________ with Julia
a) Can stay b) Could stay c) Could have stayed

106/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

5. I’ve lost one of my gloves, you _____________________ it somewere ?


a) Most drop b) Must have dropped c) Must be dropping

6. I was surprised that Kate wasn’t at the meeting yesterday, she _________________ about it
a) Might not know b) May not know c) Might not have known d) May not have known
7. What was the problem ? Why ___________________ leave early ?
a) Had you to b) did you have to c) must you d) you had to

8. We’ve got plenty of time. We _________________________ hurry ?


a) don’t need to b) mustn’t c) needn’t

9. You missed a great party last night. You _________________. Why didn’t you ?
a) Must have come b) Should have come c) Ought to have come

10. Jane _________________ a car with the money I’d won in the lottery
a) Suggested that I buy b) Suggested that I could buy
c) Suggested me to buy d) Suggested that would

CORRECTION - MARKING GUIDE (SUBJECT ONE)


SECTION A : COMPREHENSION (10 MARKS)
1) To wash clothes
2) A tall ; fair in complexion man
3) The richest goddess (in water)
4) To double money
5) He spoke fluently and convincing
6) In an iron container
7) Four thousands
8) Because he had unexpected fortune
9) To the goddess
10) No, he could not believe
SECTION B : LANGUAGE IN USE (10 MARKS)
1 = B = managed to escape
2 = a = can sleep
3 = b = can
4 = c = could have stayed
5 = b = must have dropped
6 = c = might not have know
7 = b = did have to
8 = a = don’t need to
9 = c = ought to have come
10 = b = suggested that I could buy

EXAMEN DE MISE A NIVEAU


ANNEE ACADEMIQUE 2010 / 2011

SPECIALITE : SOINS INFIRMIERS DUREE : 02 HEURES

UNITE DE VALEUR : ANGLAIS SUBJECT TWO

107/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

SECTION A : LANGUAGE IN USE (10 marks)

I- Fill in the blanks with the correct word from the brackets (2,5 marks)

1) Ella will not make that mistake again, _____________________________________?


(will he, won’t he, will he not, wouldn’t he)

2) I can’t help __________________________ you for this wonderful achievement.


(congratulation, congrats, congratulating)

3) The referee __________________________ the player not to touch the ball with his hand.? (ask, asked,
asking)

4) You can only travel abroad ______________________________ you have a passport (unless, by, when,
after)

5) Calvin is neither a criminal _______________________________ highway robber (either, or, nor)

II- Complete each sentences with the appropriate word from the box (2,5 marks)
Despite, during, Which, Since, However
Would have, Who, Along, Will have, Due to

1) This is the policeman __________________ found the dead man in the gutter.
2) Sandra and her friends visited London _____________________ holidays
3) ________________________the serious warning from his father that he should not swim in the river, Peter
went to swin last night and he got drowned.
4) Mathilda’s poor performance in the exam is _____________________ her ill health.
5) If Paul had known that it would rain he ______________________ taken an umbrella.

III- Complete the following sentences with the appropriate words or phrases of yours (5 marks)

1) If I pass my probatoire this year, my parents ____________________________________


________________________________________________________________________________
2) You didn’t like the coffee, ___________________________________________________
__________________________________________________________________________
3) The prisoner was planning to, _______________________________________________
________________________________________________________________________________
4) Peter and Helen, _________________________________________________________
__________________________________________________________________________
5) There’s very little water, ____________________________________________________
SECTION B : VOCABULARY (10 marks)

I- Complete the following sentences with an appropriate word from the list in brackets (2,5marks)
a) The students are having their football ______________________________________
(practice, practise, play)
b) I always forget to lock the door. Can you please _____________________________ me each time ?
(remember, tell, remind)
c) I can no longer _____________________________ the suffering I go through in my aunt’s house (support,
put on, endure)
d) We make bread from ________________________ (flower, flour, floor)

108/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

e) Eto’o is a wonderful player. He plays very __________________ (fine, good, well).

II- Match the words in column A with the meaning of the underlined word or phrase in column B.
Write out each chosen word in the space provided (2;5 marks)

Column A Column B
a) Struggle 1) The dead man was buried in a box
b) Carefully 2) I can not believe that this woman pushed her own son into the well
3) My friend had to make a great effort to pay his school fees after the death of his
c) Coffin
parents
d) Incredible 4) The doctor said this is a bad case, there’s nothing he can do
e) Hopeless 5) Please, try to move that glass cupboard so that it does not break.
1. _______________________________________________________________________

2. _______________________________________________________________________

3. _______________________________________________________________________

4. _______________________________________________________________________

5. _______________________________________________________________________

III- Fill in the blank spaces with suitable words of yours (5 marks)

1) She gave me a nice ______________________________________ of trousers last week


2) These boys are twins. Their mother gave birth to them on the same _________________
3) Money is the root ___________________________________ of most problems
4) I did not go to the party _________________________________ I had no dress to wear
5) It is not very _________________________________ to walk in the park without a guide.

SECTION A : LANGUAGE IN USE (10 MARKS)

I- Fill in the blanks with the correct word from the brackets (2,5marks)
1 = Will he ? 2) Congratulating 3) Asked 4) When 5) Nor

II- Complete the sentences with the appropriate word from the box (2,5 marks)
1 = Who 2 = During 3 = Despite 4) Due to 5 = Would have

III- Complete the following sentences with the appropriate words or phrases of yours (5 marks)

1) Would give me a phone, _________________________________________________

2) You didn’t like the coffee, did you ? _________________________________________

3) The prisoner was planning to escape (run away) ______________________________

4) Peter and Helen are married (love each other) ________________________________

109/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

5) There’s very little water to drink (in the bucket, pot, etc).

SECTION B : VOCABULARY (10 MARKS)

I- Complete the following sentences with an appropriate word from the brackets (2,5 marks)
1) Practice 2) Remind 3) Support 4) Flour 5) Well

II- Match the words in Column A with the weaning of the underlined word(s) in Column B (2,5 marks)
a=3 b=5 c=1 d=2 e=4

III- Fill in the blank spaces with suitable words of yours (5 marks)

1 = Pair 2 = Day 3 = Solution 4 = Since (because) 5 = Safe (good, nice, etc)

110/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMENS NATIONAUX
REPUBLIC OF CAMEROON
REPUBLIQUE DU CAMEROUN Peace – Work – Fatherland
Paix – Travail – Patrie MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE ORGANISATION OF DSEP EXAM
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2011
Epreuve : Déontologie et éthique Spécialités : SI/TL/SF/KINE Durée: 02heures

I. Questions isolées (15,5 pts)

3 Définitions (7,5 pts)

 Ethique (1,5 pts)


 Notion de personne (1,5 pts)
 Conscience morale (1,5 pts)
 Secret professionnel (1,5 pts)
 Devoir (1,5 pts)

4 Questions de cours (8 pts)

a) Quel est le but de l’éthique dans la profession infirmière ? (2 pts)


b) Quelle importance y a-t-il à garder le secret professionnel ? (2 pts)
c) Après avoir défini le contrat médical, dites quelle est sa finalité. (2 pts)
d) Quelles sont les conditions générales à respecter dans les prélèvements des greffes d’organes ?
(2 pts)

II Etude de Cas (4,5 pts)

Un enfant âgé de 14 ans arrive seul aux urgences après une chute de vélo à proximité de l’hôpital. Au
vu des radiographies réalisées, le médecin constate qu’il présente une facture du tibia et une luxation
du poignet.
Son état nécessitant des soins urgents, que doit faire le médecin ?

A. Délivrer sans attendre les soins nécessaires à l’enfant


B. Expliquer à l’enfant qu’il faut le soigner d’urgence et lui demander son accord
C. Contacter l’un de ses parents
D. Contacter les deux parents pour obtenir leur consentement mutuel.

111/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIC OF CAMEROON
REPUBLIQUE DU CAMEROUN Peace – Work – Fatherland
Paix – Travail – Patrie MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE ORGANISATION OF DSEP EXAM
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2011
Epreuve : Déontologie et éthique Spécialités : SI/TL/SF/KINE Durée: 02heures
Eléments de correction
I. Questions isolées (15,5 pts)
1. Définitions (7,5 pts)
 Ethique : est une science morale normative c’est-à-dire l’étude des mœurs, normes et valeurs
qui doivent être respectées et qui présupposent une réflexion critique sur leur validité, sur la
conformité au bien, à la vertu ou à l’amour de Dieu.
 Notion de personne : Une personne est un être de sexe masculin ou féminin, un individu.
 Conscience morale : est la cherche et le contrôle de la conformité de nos actes avec la loi
morale qui donne de la valeur à nos actes.
 Secret professionnel: est tout ce que l’on a appris, surpris, deviné du malade par le fait ou
l’occasion de la profession et qui doit rester secret.
 Devoir : signifie être obligé de donner ou de faire quelque chose au nom de la morale, c’est-
à-dire au nom de la loi, l’honneur, la religion, la raison, la coutume ou la bienséance
2. Questions de cours (8 pts)
a) Elle permet de parvenir à des normes morales universelles à partir d’une analyse réflexive sur
l’être humain.
b) L’importance que revêt le secret professionnel médical, est qu’il constitue le véritable
fondement au respect de la vie privée du malade.
c) Le contrat médical est la convention par laquelle une personne appelée médecin s’engage de
donner des soins consciencieux, attentifs et conformes aux données acquises de la science envers une
autre appelée client ou patient moyennant paiement des honoraires. Le contrat de soins suppose une
double finalité à savoir celle de la guérison tant souhaitée et celle de simple des soins.
d) Par don d’organes et transplantation, on entend le fait de prélever un organe donné chez un
sujet donneur : celui-ci peut être conscient ou inconscient (accidenté sur la route dans un coma
irréversible) c’est-à-dire que l’électroencéphalogramme (E.E.G.) doit être complètement plat. Celui-
ci obéit à quelques conditions prévues par la loi dite « Caillavet » du 22 décembre 1976 en France,
relative au prélèvement d’organe précise :
- La loi concerne les prélèvements (et donc la conservation, la préservation de l’organe) par
opposition à une ablation. Elle vise les « organes », (« partie d’un être vivant remplissant une fonction
particulière ») et non pas les plaies, tumeurs, excroissances, déchets...
- La loi instaure la gratuité ; le corps humain ne pouvant être l’objet de commerce, la règle est
celle de la gratuité.
- La loi précise que ces prélèvements ne peuvent être effectives que dans des établissements
spécialisés autorisés.

112/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

II Etude de Cas (4,5 pts) Un enfant âgé de 14 ans arrive seul aux urgences après une chute de
vélo à proximité de l’hôpital. Au vu des radiographies réalisées, le médecin constate qu’il présente
une facture du tibia et une luxation du poignet. Son état nécessitant des soins urgents, que doit faire
le médecin ? B. Expliquer à l’enfant qu’il faut le soigner d’urgence et lui demander son
accord. C. Contacter l’un de ses parents
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2011
Epreuve : Droit Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures

I. Droit Civil : (5 pts)

1. Quelle est la différence entre un bien meuble et un bien immeuble ? (2 pts).


2. De quel pouvoir émane la jurisprudence comme source du droit ? (1 pt)
3. Définissez l’expression « droit subjectif » et donnez en une catégorie. (2 pts)

II. Droit Constitutionnel : (5 pts)

1. Définitions : (0,5 x 3 = 1,5 pt)


 Constitution ;
 Loi ;
 Liberté.
2. Peut-on dire que l’Etat du Cameroun a une Constitution? Si oui pourquoi ? (2 pts)
3. Citez deux droits garantis aux citoyens au Cameroun. (1,5 pt)

III. Droit Administratif : (5pts)

1. Définitions : (1,5 pt)


 Activité administrative ;
 Fonctions sociales de l’administration ;
 Service public.
2. Qu’est ce que l’intérêt général, premier élément constitutif du service public? (2 pts)
3. Une activité d’intérêt général est- elle nécessairement un service public? (1,5pt)

IV. Droit du Travail : (5pts)

1. L’obligation morale du travailleur. (2,5 pts)


2. Le licenciement abusif et le licenciement irrégulier. (2,5 pts)

113/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

114/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIC OF CAMEROON
REPUBLIQUE DU CAMEROUN Peace – Work – Fatherland
Paix – Travail – Patrie MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE ORGANISATION OF DSEP EXAM
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2011
Epreuve : Droit Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
CORRECTION
V. Droit Civil : (5 pts)
Un bien est toute chose objet d’un droit réel. Il peut être meuble ou immeuble qu’il s’agisse des biens corporels ou
incorporels. Le meuble se distingue de l’immeuble de part leur nature et leur régime juridique.
- Quant à la nature juridique, les meubles peuvent se déplacés ou être déplacés d’un lieu à un autre alors que
les immeubles sont des biens qui ont une situation fixe.
- Quant à leur régime juridique, plusieurs aspects marquent leur différence :
- La preuve de l’appropriation (en matière de meuble, la simple possession vaut titre de propriété alors qu’en
matière d’immeuble, la preuve est essentiellement écrite).
- Les règles de publicité (en matière d’immeuble, l’aliénation est soumise à la formalité de publicité alors
que cette formalité n’est pas nécessaire pour les meubles).
Comme source de droit, la jurisprudence est l’ensemble des décisions des tribunaux qui servent de fondement dans
des cas similaires. Ces décisions émanent du pouvoir créateur du juge en cas de vide juridique.
Le droit subjectif est l’ensemble des prérogatives attribuées à un individu dans son intérêt, lui permettant de jouir
d’une chose, d’une valeur ou d’exiger d’une personne une prestation. Exemple : le droit à la vie, au nom, le droit de
propriété etc.…
VI. Droit Constitutionnel : (5 pts)
Définitions :
- Constitution : c’est la loi fondamentale d’un pays ou Etat.
- Loi : texte édicté et voté par le parlement, promulgué et publié par le Président de la République.
- Liberté : c’est le pouvoir d’agir sans contrainte ou mieux l’autodétermination.
On peut dire que le Cameroun a une Constitution parce qu’il (Etat du Cameroun) garantit des droits à ses citoyens
et le principe de séparation des pouvoirs est de mise au Cameroun.
Deux droits garantis aux citoyens au Cameroun :
- Le droit à la vie ; - Le droit à la santé
VII. Droit Administratif : (5 pts)
Définitions :
- Activité administrative: est une activité soumise au contrôle du juge administratif.
- Fonctions sociales de l’administration : ensemble de tâches ou missions majeures que l’administration
accomplit au bénéfice de la collectivité : service public et la police administrative.
- Service public : une activité assurée par une personne publique ou par une personne privée, sous le contrôle
d’une personne publique en vue, principalement, de répondre à un besoin d’intérêt général.
L’intérêt général :
- N’est jamais l’intérêt de tout le monde ; - C’est souvent l’intérêt de la majorité ;
- C’est parfois l’intérêt d’une minorité ; - C’est toujours l’intérêt de certains.
Une activité d’intérêt général ne peut être considérée comme un service public que s’il existe un certain type de lien
entre cette activité et une personne publique.
VIII. Droit du Travail : (5pts)
L’obligation morale du travailleur c’est l’ensemble des règles issues de la déontologie professionnelle et de
l’éthique. Moralement, le travailleur a l’obligation de probité et de loyauté qui entraine plusieurs devoirs :
- Le respect du secret professionnel ; - Le respect du devoir de discipline ; - L’obéissance ;

115/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- L’intégrité, - Le devoir de non concurrence.


Le licenciement est la rupture du contrat de travail à l’initiative de l’employeur. Selon les cas, il peut être légitime
ou illégitime. L’illégitimité du licenciement résulte de son caractère abusif ou irrégulier. Il est dit abusif lorsqu’il
ne s’appuie sur aucun motif sérieux et valable. Exemple : un simple retard du travailleur à son poste.
Il est dit irrégulier lorsqu’il est prononcé au mépris des procédures légales
Exemple : la procédure de licenciement du délégué du personnel.
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION


COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR
D'ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) THE ORGANIZATION OF DSEP EXAM

Examen National du Diplôme Supérieur d'Etudes Professionnelles (Session de Juin – Juillet 2011)

Epreuve : Economie de la santé Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures

Questions isolées (16 pts)


Définitions (6 pts)

a) Définitions de la santé.........................................................................(2 pts)


b) Définition de l’offre de santé………………………………………...(2 pts)
c) Définition de la demande de santé…………………………………...(2 pts)
Questions de cours (10 pts)
1) Qu’est-ce qu’un besoin exprimé et satisfait ?.....................................(1 pts)
2) Qu’est-ce qu’un besoin diagnostiqué, …………………………………...(3 pts)
3) Qu’est-ce qu’un besoin ressentis par la population …………………(1 pts)
4) L’influence du système de financement sur la demande de santé …(5 pts)

II Etude de Cas (4 pts)


Les performances des systèmes de santé

En économie générale, les besoins de l’homme ont toujours été nombreux et illimités tandis que les
ressources dont il dispose pour les satisfaire ont toujours été rares et limitées.

En économie de la santé, les besoins de l’homme en biens et service de santé ont toujours été nombreux
et illimités tandis les ressources pour les satisfaire ont toujours été rares et limitées. En d’autres termes,
les ressources financières dont dispose l’homme pour financer la production de l’offre de santé nécessaire
à la satisfaction de ces besoins sont rares et limitées.

Cet écart entre les besoins de santé de l’homme et les ressources nécessaires au financement de l’offre
correspondante constitue un problème de santé.
Pour résoudre ce problème de santé, l’on a inventé l’économie de la santé dont les systèmes de santé
constituent un des principaux outils. Une bonne gestion de ces systèmes de santé peut permettre à

116/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

l’homme d’utiliser les maigres ressources que les populations d’une communauté donnée disposent pour
satisfaire ses besoins nombreux et illimités en biens et services de santé.

Pour juger les performances d’un système de santé, l’OMS retient un certains nombre d’objectifs
stratégiques parmi lesquels on peut citer :
- L’efficacité - L’efficience ? - L’équité, - La prévention,
Question :
1) Quand dit-on qu’un système de santé est efficace ? ………………........................(1 pts)
2) Quand dit-on qu’un système de santé est efficient ? …………………………….(1 pts)
3) Quand dit-on qu’il y a équité et l’égalité d’accès aux soins ? ……………………..(1 pts)
4) Quand dit-on qu’un système de santé donne la priorité à la prévention et aux soins primaires ?
……………………………………...………………………………….(1 pts)

Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION


COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR
D'ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) THE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
Examen National du Diplôme Supérieur d'Etudes Professionnelles (Session de Juin – Juillet 2011)
Epreuve : Economie de la santé Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
CORRECTION
Définitions (6 pts)
a) Définitions de la santé………………………….................................(2 pts)
b) Définition de l’offre de santé…………………………...................... (2 pts)
c) Définition de la demande de santé…………………………….........(2 pts)
Question a)Définition de la santé………………………………………………………….........(2 pts)
REPONSE Définition de la santé
La définition du candidat doit contenir à peu près ces quelques notions élémentaires
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), « la santé est un état de complet de bien-être physique, mental
et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».
Cette définition de la santé par l’OMS comporte deux principaux aspects :
- La capacité de fonctionner dans son milieu appelé modèle socio médical. « La santé est un état de complet
de bien-être physique, mental et social
- L’absence de maladie appelée modèle biomédical. « Et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou
d’infirmité »
Question a)Définition de l’offre de santé....................................................................................(2 pts)
REPONSE Définition de l’offre de santé
La définition du candidat doit contenir à peu près ces quelques notions élémentaires
1) Définition de l’offre de santé
L’offre de santé c’est tout ce qu’un système de santé peut mettre à la disposition de la population pour faire face à
ses besoins dans les domaines socio médical et biomédical.
Il s’agit : de la promotion de la santé + la prévention des maladies + l’éducation pour la santé + les soins + les
services de santé.
Question a)Définition de la demande de santé.. (2 pts)
REPONSE Définition de la demande de santé
La demande de santé c’est le désir (souhait) d’une population adressés aux responsables du système de santé pour
faire face à ses besoins dans les domaines socio médical et biomédical.

117/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Il s’agit : de la promotion de la santé + la prévention des maladies + l’éducation pour la santé + les soins + les
services de santé.
NB : Une demande n’est valable que si elle est solvable
Questions de cours (10 pts)
1) Qu’est-ce qu’un besoin exprimé et satisfait ?.....................................(1 pts)
2) Qu’est-ce qu’un besoin diagnostiqué, …………………………………...(3 pts)
3) Qu’est-ce qu’un besoin ressentis par la population ………………....(1 pts)
4) L’influence du système ou mode de financement sur la demande de santé……………………….(5 pts)
Question
1) Qu’est-ce qu’un besoin exprimé et satisfait ?...............................................................(1 pts)
REPONSE
Un besoin de santé exprimé et satisfait correspond à la consommation de la population. Mais cette consommation
ne correspond pas nécessairement à ses besoins réels
Question
2) Qu’est-ce qu’un besoin diagnostiqué, .......... ................................................................(3 pts)
REPONSE Un besoin diagnostiqué est celui constaté par les professionnels de santé tels que les médecins , les
épidémiologistes ou les spécialistes de laboratoire d’analyses médicales. etc.
Question
3) Qu’est-ce qu’un besoin ressentis par la population ……..............................................(1 pts)
REPONSE Les besoins ressentis par la population qui sont le reflet de la santé telle qu’elle est perçue par les
individus
Question
4) L’influence du système de financement ou mode sur la demande de santé .............(5 pts)
REPONSE
L’INFLUENCE DU SYSTEME OU MODE DE FINANCEMENT SUR LA DEMANDE DE SOINS
La définition du candidat doit contenir à peu près ces quelques notions élémentaires
La demande de soins doit d’abord être définie. Elle peut être définie comme étant la quantité des biens et services
de soins dont une communauté a besoin et qu’elle est en mesure de payer le prix.
Il est évident que, plus le financement ou la prise en charge des frais médicaux est assuré par une personne autre
que le patient lui-même et sa famille, plus les malades ont tendance à se précipiter dans les formations hospitalières
pour se faire consulter et se soigner en cas de maladie.
De même, plus les personnes seront remboursées de leurs frais médicaux, plus elles auront tendance à manifester
l'empressement à aller se faire soigner.
Cette constatation, évidente a priori, doit tout de même être nuancée car une bonne protection sociale permet en fait
d’aller moins à l’hôpital.
Ce phénomène se confirme par la constatation que les catégories de population qui bénéficient d’une bonne
protection sociale dépensent beaucoup en soins de ville (médecine ambulatoire) mais très peu en hospitalisation
tandis que les groupes les moins assurés évitent de se soigner en ville mais ont recours plus souvent à l’hôpital.
Par contre plus le financement ou la prise en charge des frais médicaux est assuré par le malade lui-même et par sa
famille, plus les malades ont tendance à s’abstenir de se précipiter dans les formations hospitalières pour se faire
consulter et se soigner en cas de maladie et préfèrent attendre le plus longtemps possible.
Etude de Cas (4 pts)
Question :
1) Quand dit-on qu’un système de santé est efficace ? …………………………........(2 pts)
2) Quand dit-on qu’un système de santé est efficient ? ……………………………….(2pts)
Question :
1) Quand dit-on qu’un système de santé est efficace ? ………………...........................(2 pts)
REPONSE On dit qu’un système de santé est efficace quand il atteint facilement ses objectifs de départ à savoir :
l’équité, l’égalité d’accès aux soins et donne la priorité à la prévention et aux soins de santé primaires
Question :
2) Quand dit-on qu’un système de santé est efficient ? ……………..................................(2 pts)

118/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPONSE On dit qu’un système de santé est efficient quand il atteint ses objectifs à moindre coût. L’efficience
indique le rapport le rapport entre l’efficacité et le coût. On va chercher à savoir si les dépenses de santé sont
adaptées aux conditions économiques prévalant dans le pays. Sont-elles compatibles avec les ressources
publiques et privées disponibles et avec la conjoncture économique ?
Plus précisément :
1. L’efficacité et la qualité des soins constituent l’aspect médical. Quelles techniques d’information, de
prévention et de soins sont disponibles et accessibles dans le pays en question ?
2. L’équité et l’égalité d’accès des citoyens vis à vis des moyens disponibles. Ces moyens sont-ils disponibles
pour tous et, s’ils sont utilisés, confèrent-ils le même état de santé à chacun ? C’est l’aspect social.
3. La priorité donnée à la prévention et aux soins primaires par rapport aux soins curatifs et techniques.
Préfère-t-on, si possible, empêcher les maladies de survenir plutôt que les traîter ? C’est l’aspect stratégique. Il peut
se répercuter sur les coûts et sur l’organisation du système de santé.
4. La responsabilité conférée à la fois aux soignants est aux malades. Les médecins sont-ils libres et
responsables de leurs actes et les malades participent-ils au choix de leurs traîtements lorsque ceux-ci peuvent avoir
des effets différents sur leur état de santé ou sur la qualité de leur vie ? C’est l’aspect relations humaines et répartition
des pouvoirs.
5. L’efficience, c’est à dire le rapport entre l’efficacité et le coût. On s’inquiètera de savoir si les dépenses de
santé sont adaptées aux conditions économiques prévalant dans le pays. Sont-elles compatibles avec les ressources
publiques et privées disponibles et avec la conjoncture économique ? Il n’existe malheureusement aucun critère de
jugement unique sur la performance d’un système de santé permettant de situer un pays par rapport aux autres.
Privilégient-ils l’efficacité ou l’équité ? L’efficience ou la responsabilité ? Le classement des pays varie ainsi avec
l’objectif privilégié.
On retiendra dans ce chapitre trois critères de performance importants : l’efficacité, l’équité et l’efficience
économique, pour montrer quelles méthodes sont utilisées afin d’évaluer les performances des systèmes de santé et
quels résultats on peut en tirer pour les principaux pays. Ces trois critères permettent d’aborder de façon incidente
les deux autres objectifs stratégiques de l’OMS.

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2011
Spécialités / Options : Soins Infirmiers, Techniques de Laboratoire,
Sage Femme, Imagerie Médicale, Kinésithérapie
Epreuve : Santé Publique Durée : 2 heures
PREMIERE PARTIE : CLARIFICATION DES CONCEPTS (7,5pts)
Définir :
- Les soins de santé primaire - La supervision - L’évaluation d’un programme de santé
- Le médicament essentiel - La promotion de la santé
DEUXIEME PARTIE : CONNAISSANCES DU MODULE
1) L’IEC (sur formation – Education – Communication) pour la santé : repose sur 7 principes ;
énoncer ces principes (7pts)

119/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

2) Expliquer très succinctement les différents styles de supervision (6pts)


3) a- La supervision présente des avantages à 3 niveaux : quels sont ces niveaux ? (4,5pts)
b- Présenter très succinctement les avantages procurés à chacun des niveaux cités plus haut
(11,5pts)
4) a- Citez 4 zones, les plus dangereuses en milieu hospitalier (zone où les risques des infections
nosocomiales sont élevés) (4pts)
b- Pour réduire les risques évoqués à la question 4a, vous êtes chargé de préparer une solution de
décontamination avec 5L d’eau de javel à 15°.
- Quel sera le volume de la solution de décontamination à préparer ? (4pts)
NB. : 1 degré de chlore = 0,3%.
- Recommandez les conditions de conservation de cette solution de décontamination au
personnel de l’hôpital qui en fera usage. (2pts)
5) a- Quels sont les éléments d’un programme de santé (il y en a 7) (3,5pts)
b- Quelles sont les étapes du processus d’élaboration d’un programme de santé ? (4pts)
TROISIEME PARTIE : MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE
Situation 1
Vous êtes chargé de mener un programme de lutte contre les IST dans une entité socio
géographique dont la population est estimée à 12.500 habitants. 5% seulement de cette population
sont concernés par le programme. On doit consacrer par personne et par an 2 heures de temps. On
travaille 20 heures par semaine pour un total de 40 semaines par an.
1) Calculer le nombre de personnes pouvant servir ce programme (4pts)
Situation 2
Vous êtes Chef du CSI de Nyanon et vous êtes chargé :
1) d’évaluer les besoins en médicaments
2) de passer les commandes de médicaments.
Pour cela, vous constatez que la consommation de Mebendazole au cours de l’année a été de 10 500
comprimés. La période de rupture est de 1,5 mois.
- Quelle quantité de mebendazole vous faut-il pour couvrir un an ? (3pts)
- Quelle quantité annuelle de mébendazole allez-vous commander ? si le délai d’approvisionnement
est de 3 mois et le stock de sécurité 300 comprimés ? (3pts)

120/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

* ANNEE ACADEMIQUE 2011 – 2012 *

CONTRÔLES CONTINUS
Session de Juin – Juillet 2012 Spécialité / Options : Tronc Commun Santé
Epreuve : Contrôle Qualité Durée : 2 heures

Q1. Quelques critères d’acceptabilité du contrôle qualité (en radiographie) sont résumés dans le
tableau ci-dessous.
Listing des contrôles Unités Tolérance Vrai ou Faux
Exactitude du générateur % 5  Vrai Faux
Répétabilité du générateur % 5  Vrai Faux
Reproductibilité du rayonnement % 5  Vrai Faux
Répétabilité du rayonnement % 10  Vrai Faux
linéarité du rayonnement % 15  Vrai Faux
Kerma x surface % 25  Vrai Faux
Géométrie faisceau (X/image) % 5  Vrai Faux
Exposeur automatique (cellules) % 25  Vrai Faux
Exposeur automatique (dose patient) mGy 10  Vrai Faux
CDA mm 2,3  Vrai Faux

Q2. Qu’exige le contrôle de qualité à popos des récepteurs (casette et écran) ?

Session de Juin – Juillet 2012 Spécialité / Options : Tronc Commun Santé


Epreuve : Contrôle Qualité Durée : 2 heures

CORRECTION
Q1. Quelques critères d’acceptabilité du contrôle qualité (en radiographie) sont résumés dans le
tableau ci-dessous.
Listing des contrôles Unités Tolérance Vrai ou Faux
Exactitude du générateur % 5  Vrai Faux
Répétabilité du générateur % 5  Vrai Faux
Reproductibilité du rayonnement % 5  Vrai Faux
Répétabilité du rayonnement % 10  Vrai Faux
linéarité du rayonnement % 15  Vrai Faux
Kerma x surface % 25  Vrai Faux
Géométrie faisceau (X/image) % 5  Vrai Faux
Exposeur automatique (cellules) % 25  Vrai Faux
Exposeur automatique (dose patient) mGy 10  Vrai Faux
CDA mm 2,3  Vrai Faux
Q2.
- les casettes et les écrans doivent être identifiés

121/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- les casettes doivent être étanche à la lumière


- les récepteurs doivent être exempts de poussières et propres afin d’assurer un bon cantact

122/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

CONTROLE CONTINU

Epreuve : Economie de la santé Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures

I. Questions isolées (16 pts)

1 Définitions (8 pts)

a) Economie générale ...................................................................(2 pts)


b) Economie de la santé.......................................................................... (2 pts)
c) système de santé…………………………………………………….(2 pts)

2 Questions de cours (8 pts)

a. Quelles sont les parties prenantes dans un système de


santé ?.....................................................................................................(2 pts)
b. Quel est le rôle du financement dans un système de
santé ?.................................................................................................... (3 pts)
c. A quel niveau intervient les mutuelles de santé dans le financement des soins au
Cameroun ?........................................(3 pts)

II Etude de Cas (4 pts)

Le secteur de la santé au Cameroun est structuré à 3 (trois) niveaux à savoir :


- Le niveau central
- Le niveau intermédiaire
- Le niveau périphérique

Dire pour chaque niveau :


- Quelles sont les structures administratives………………............................(1 pts)
- Quelles sont les compétences exercées…………………………………….(1 pts)

123/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

CONTROLE CONTINU
Epreuve : Economie de la santé Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
CORRECTION
Question n°1 : Définitions (8 pts)
a) La science économique ……………………………………………...(2 pts)
b) Economie de la santé……………………………………………...... (2 pts)
c) système de santé……………………………………………………..(2 pts)
Question
d) Définition économie générale …………………………………………………..(2
pts)
REPONSE
La définition du candidat doit contenir à peu près ces quelques notions élémentaires.
En général, les besoins de l’homme sont nombreux et illimités et les ressources pour les satisfaire sont rares et
limitées. Entre ses besoins et ses ressources il y un écart qu’il faut combler. Cet écart constitue un problème
économique. Pour résoudre ce problème économique l’homme a inventé la science économique. L’on peut
déduire de ce constat que la science économique est la science de la gestion des ressources rares et limitées
pour faire face aux besoins nombreux et illimités.
Pour ce faire, elle s'intéresse aux opérations de la production, de la distribution et de la consommation des
biens,
Question
e) Définition Economie de la santé..............................................................(2 pts)
REPONSE
Les besoins de l’homme en biens et services de santé sont nombreux et illimités et les ressources pour les
satisfaire ces besoins sont rares et limitées. Entre ses besoins et ses ressources il y un écart qu’il faut combler.
Cet écart constitue un problème de santé. Pour résoudre ce problème de santé. L’homme a inventé l’économie
de la santé. L’on peut déduire de ce constat que l’économie de la santé est la science de la gestion des ressources
rares en biens et services de santé pour faire face aux besoins nombreux et illimités en biens et services de
santé.
Pour ce faire, elle s'intéresse aux opérations de la production, de la distribution et de la consommation des
biens et services de santé,
Question
f) Définition système de santé.................................................. (2 pts)
REPONSE
Un système de santé est une structure mis en place dans le cadre de l’économie de la santé pour équilibrer
l’offre de santé, la demande de santé et le financement de la santé dans un pays ou DANS une communauté
donnée.
Questions de cours (8 pts)
a. Quelles sont les parties prenantes dans un système de santé ?.............................(2 pts)
b. Quel est le rôle du financement dans un système de santé ?................................(2 pts)
c. Qu’est-ce qu’une mutuelle de santé ? …………………………………..............(2 pts)A quel niveau
intervient les mutuelles de santé dans le système de santé au
Cameroun………………………………………………………………………........(2 pts)
Question
a. Quelles sont les parties prenantes d’un système de santé ?...................................(2 pts)
REPONSE
Les parties prenantes d’un système de santé sont :
1) Les demandeurs de santé c'est-à-dire les populations malades ou susceptibles de l’être,

124/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

2) Les offreurs de santé c’est-à-dire tous ceux qui contribuent à l’offre de santé = infrastructures+
équipemets + ressources humaines +matérielles etc...
3) Ceux qui assurent le financements= l’Etat, les populations, les ONG et les partenaires bilatéraux et
multilatéraux.
Question
b. Quel est le rôle du financement dans un système de santé ?................................ (3 pts)
REPONSE
Dans un système de santé, le financement a pour rôle de permettre l’acquisition de l’offre de santé. Plus le
financement est élevé, plus l’offre est importante et peut permettre de satisfaire la demande. Plus il est faible,
moins on peut satisfaire la demande. Le financement joue un rôle très déterminant dans l’état de santé dune
poplation et par conséquent sur son niveau de développement.
Question
c. Qu’est-ce qu’une mutuelle de santé ?....................................................................(2 pts)
REPONSE
Les mutuelles de santé sont des association de personnes vivant dans une localité précise, qui cotisent
régulièrement de l'argent en vue de prendre en charge les coûts des soins de santé à l'hôpital. Pour exercer
légalement, la mutuelle de santé doit être reconnue au niveau de l'administration.
Question :
d. A quel niveau intervient les mutuelles de santé dans le système de santé au Cameroun……..(2 pts)
REPONSE
Les mutuelles de santé interviennent au niveau du financement dans les systèmes de santé au Cameroun.
II Etude de Cas (4 pts)
Le secteur de la santé au Cameroun est structuré à 3 (trois) niveaux à savoir :
- Le niveau central - Le niveau intermédiaire - Le niveau périphérique
Dire pour chaque niveau :
- Quelles sont les structures administratives…………………………............(1 pts)
- Quelles sont les Quelles sont les compétences exercées…………………(1 pts)
- Question :Quelles sont les structures administratives…..........................................................(1 pts)
- Au niveau central - Au niveau intermédiaire - Au niveau périphérique
- REPONSE
- Au niveau central les structures administratives sont les Services centraux
- Au niveau intermédiaire les structures administratives sont Délégations Régionales
- Au niveau périphérique les structures administratives sont les Districts de santé et les aires
de santé
- Question : Quelles sont les compétences exercées……….................1 pts)
- Au niveau central - Au niveau intermédiaire - Au niveau périphérique
- REPONSE :
- Au niveau central : Direction politique, élaboration de la politique et des stratégies
- Au niveau intermédiaire : Appui technique aux districts et programmes
- Au niveau périphérique : Mise en œuvre des programmes

CONTROLE CONTINU Filières/Spécialités/Option : IM-KINE-SI-TL-SF


Epreuve : Formation civique et éthique Durée : 2 Heures.
I. Définitions : (1x 5= 5 pts)
 Morale ;
 Ethique ;
 Patriotisme ;
 Bien public ;

125/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

 Service public.

II. Questions théoriques (7 pts)

1. Après avoir défini la population, dites de quoi est constituée celle du Cameroun. (3 pts)
2. Quelles différences faites-vous entre un bien public, un bien privé et un bien collectif (2 pts)
3. Quelles différences faites- vous entre l’Etat et la nation? (2 pts)

III. Etude de Cas (8 pts)

Le processus électoral dans les pays africains est jonché d’imperfections. Pensez-vous que le nouveau logiciel
en vue pour la gestion des élections au Cameroun puisse assurer la transparence ?
CONTROLE CONTINU
Filières/Spécialités/Option : IM-KINE-SI-TL-SF
Epreuve : Formation civique et éthique Durée : 2 H ELEMENTS DE CORRECTION
I. Définitions : (1x 5= 5 pts)
 Morale : « l’ensemble des règles de conduite socialement considérées comme bonnes » C’est
la science du bien et du mal qui veut que l’action humaine ait pour but le bien.
 Ethique : c’est la science de la morale, c’est l’art de diriger la conduite, c’est la façon de se
conduire. Tout ce qui est conforme à la morale et au bon sens
 Patriotisme : est un sentiment partagé d'appartenance à un même pays, la patrie, sentiment
qui en renforce l'unité sur la base de valeurs communes.
 Bien public : ce bien constitue le support matériel du service public dont le but final reste la
satisfaction de l’intérêt général.
 Service public : est une activité exercée directement par l'autorité publique (État, collectivité
régionale ou locale) ou sous son contrôle, dans le but de satisfaire un besoin défini politiquement
comme étant d'intérêt général.
II. Questions théoriques (7 pts)
1. La population est l’ensemble des personnes physiques qui se trouvent à un moment déterminé
sur le territoire d’un État. Celle du Cameroun est constituée de :
 Les nationaux
Un national est une personne qui est unie à un État par un lien de nationalité
 Les étrangers
Les allogènes ce sont des personnes ayant régulièrement la nationalité d’un État, et qui se trouvent
sur le territoire d’un autre État pour des raisons personnelles ou diplomatiques.
Les réfugiés, bénéficiaires du droit d’asile, les apatrides et les personnels diplomatiques.
2. Différences entre un bien public, un bien privé et un bien collectif.
Un bien est privé lorsqu’il est la propriété exclusive d’une personne physique, ou d’une personne
morale de droit privé. Un bien sera public lorsqu’il appartient à plusieurs personnes physiques à la
fois, à plusieurs personnes morales de droit public ou privé à la fois, à une personne morale de droit
public ou privé et une personne physique. Enfin, un bien est collectif lorsqu’il appartient à un groupe
de personnes. Ces biens appropriables et appropriées
Ces biens diffèrent d’abord quant à la propriété, ensuite quant au mode de gestion, enfin quant à la
finalité.

126/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

3. Différences entre l’Etat et la nation


 Rapprochement
L’État coïncide avec la nation définie en fonction d’une identité commune et qui lui confère sa
légitimité. De plus, la nation confère à l’État un espace d’accueil lui servant de corps physique et
mystique pour faire passer les exigences abstraites du rationnel dans les déterminations spatio-
temporelles du conditionné humain. Sans la nation, l’État demeurait une tête sans corps, ou une belle
âme, une volonté sans effectivité (J.J WUNENBURBER)
 Différenciation
La nation se distingue de l’État en ce sens qu’elle est une communauté humaine dont les membres
ont conscience d’avoir une histoire, une culture, des traditions, et souvent, une langue en commun.
III. Etude de Cas (8 pts)
Introduction
- Amener le sujet (partir de la colonisation des pays africains et du processus électoral au
Cameroun) - Poser le problème - Annoncer le plan
Développement : Prendre un cas précis (élections législatives et municipales) et présenter les
organisateurs. Conclusion : L’étudiant doit donner son point de vue et au besoin les leçons que les
africains peuvent tirer.
EXAMENS NATIONAUX
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2012
ENGLISH Classes : DSEP (SANTE) Time : 3 hours
SECTION A : LANGUAGE IN USE (10 marks)
I- Put each verb in brackets into the correct form (5 marks)
1) It’s too hot now. I feel like _____________ (to collapse)
2) In less than three hours, she ________________ on her bed (to lie)
3) Mary _______________ out before I arrived (to go)
4) They couldn’t help _______________ at his poor old shoes (to laugh)
5) Have you ______________ your drugs yet ? (to take)
II- Complete each sentence with a suitable word (5 marks)
1) I have just spoken to Adele. _________________ sends you her love and greetings
2) Nelson Mandela is the person to _____________________ I owe much respect
3) The first time I met my wife was _____________ we attended my brother’s wedding in 1975.
4) This is the doctor __________________ car broke down.
5) __________________ USA is a very powerful country.

SECTION B : VOCABULARY (10 marks)


I- Replace the underlined words with the most appropriate word from the list (5 marks)
(Allowed, compulsory, restricted, made it, prohibited).

127/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1) The sale of negative drugs is controlled in most countries ________________


2) Smoking is not allowed in hospitals _________________________________
3) Medical check-up is necessary for people who want to be healthy ___________
4) Did you inform John that he succeeded in his exam ______________________
5) The dentist let me wash my teeth with salted water.

II- Give the noun forms from these words (2ùks)


1- To inject ________________________________
2- To prescribe ________________________________
3- To X-ray ________________________________
4- To hospitalize ________________________________
III- Give the verb forms from these words (3mkrs)
1- Simple _____________________________________
2- Nation _____________________________________
3- Pure _____________________________________
4- Class _____________________________________
5- Local _____________________________________
6- Practice _____________________________________
SECTION C : READING AND UNDERSTANDING (10 marks)
Read the text below and answer the questions after it.
The term “drugs” covers many kinds of chemical substances which are absorbed by the body, the
majority being medicines designed to cure illnesses. They are manufactured from a variety of sources
which include animal products, plants and minerals. In recent years it has become possible to
synthesize in the laboratory many drugs which previously were obtained from plants and animal
products.
A small number of drugs can become addictive if taken excessively, that is either too
frequently, or in doses larger than recommended for medical use. Drugs intended as painkillers, or
drugs with a hypnotic effect used as sleeping pills, can both become addictive if abused. It is important
to emphasise the fact that it is the abuse of drugs which has become a widespread social problem in
many societies, and that the drug itself may have many beneficial effects when used medically. This
is why many drugs are obtained only through prescription from a doctor. Some people would argue
that addiction to drugs involves both psychological and social inadequacies. This argument implies
that it is some how the addict’s fault if he or she becomes addicted, and this is to ignore the powerful
physical effects of many drugs. Any temporary effects of the well-being soon wear off leading to
severe physical discomfort.

QUESTIONS
1) What drugs are not dangerous, but beneficial to man ?
___________________________________________________________________
2) Against what do medicines function as treatment.
___________________________________________________________________
3) Name two main sources from which drugs are manufactured
___________________________________________________________________

128/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

4) When can a drug become addictive ?


___________________________________________________________________
5) What can any temporary effects of the well-being lead to ?
___________________________________________________________________

SECTION D : CREATIVE WRITING (10 marks)


Write an essay of about 180 to 200 words on one of the following topics.

1) Write a dialogue of a séance of consultation between a doctor and a patient who doesn’t know
how to express him/herself very well in French. He or she is English speaking.
2) You have just passed your “DSEP” and you are looking for a job. You have just read an
announcement in Cameroon Tribune of the 29th May for a post. Write an application for it. Your
names are FANSI George and your address is PARASONIK – BOSS, P.O. Box 7123 Douala
3) Describe the most well-known hospital in your country.

129/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

130/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

131/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

132/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

133/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

134/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2012
Spécialité / Option : DSEP SANTE (SI, SF/SO, TL, KINE, IM)
Epreuve : Droit Durée : 2 heures

I- DROIT CIVIL

Le 26 Février 2014, Mademoiselle Mireille donne naissance à un enfant à l’Hôpital Central de


Yaoundé sa ville natale. Le géniteur présumé un certain DUPONT de nationalité français est un
diplomate basé à Douala.
1) Quel sera le domicile de l’enfant ?
2) Quel pourra être sa nationalité ?

II- DROIT DU TRAVAIL

Après avoir pris part au défilé du 1er Mai 2014 sous les couleurs du « syndicat des ouvriers unis », M.
TONYE est notifié deux jours plus tard par son employeur de son licenciement pour insubordination.
Le syndicat concerné est dirigé par M. OBIE, un concurrent de son employeur.
1- Quelle est la nature d’un tel licenciement ?
2- Quelle différence faites-vous entre un syndicat ouvrier et un syndicat patronal

III- DROIT CONSTITUTIONNEL

1- Pourquoi dit-on que le parlement camerounais est bicaméral ? précisez ses composantes et
dites sa fonction principale.
2- Comment appelle-t-on les élections visant à désigner les autorités suivantes :
 Les conseillers municipaux
 Les députés
 Les sénateurs
 Le président de la république

IV- DROIT ADMINISTRATIF

1- Citez et expliquez les fonctions juridiques de l’Etat


2- Distinguez le pouvoir discrétionnaire et la compétence liée
3- Qu’est-ce que le RGP ? quel est son importance ?

135/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

136/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2012
Spécialité / Option : DSEP SANTE (SI, SF/SO, TL, KINE, IM)
Epreuve : Droit Durée : 2 heures CORRECTION
I- DROIT CIVIL
1- Détermination du domicile de l’enfant :
Domicile : lieu du principal établissement d’une personne. Enfant naturel domicilié chez le parent
l’ayant reconnu en premier en l‘occurrence sa mère, D’où enfant domicilié chez sa mère
2- Détermination de la nationalité de l’enfant
Nationalité : lien juridique et politique entre une personne et un Etat. Elle s’attribue à la naissance par
les liens du sang (enfant né d’au moins un parent camerounais) ou par le droit du sol (enfant né en
territoire camerounais). En espèce, l’enfant est né au Cameroun d’une mère camerounaise. Il pourra
avoir la nationalité camerounaise
II- DROIT DU TRAVAIL
1- Nature du licenciement de M. TONYE
Le principe de la liberté syndicale prévoit que toute personne est libre de créer ou d’adhérer au
syndicat professionnel de son choix. En réalité, nul ne peut être inquiété pour ses opinions syndicales.
Un licenciement en pareille hypothèse serait abusif.
En l’espèce, M. TONYE est licencié pour son activité syndicale. Son licenciement est abusif
2- Syndicat ouvrier et syndicat patronal
Syndicat professionnel : groupement de personne d’un même secteur d’activité en vue de défendre
les mêmes intérêts.
Lorsqu’il est formé de travailleurs, on parle de syndicat ouvrier et lorsqu’il est formé d’employeurs,
on parle de syndicat patronal.
III- DROIT CONSTITUTIONNEL
1- Caractère bicaméral du parlement camerounais. Un parlement bicaméral est constitué de
deux chambres : une chambre haute et une chambre basse. Au Cameroun, nous avons le SENAT et
l’Assemblée Nationale. Sa mission principale consiste à faire les lois
2- Désignation des autorités par des élections :
- Conseillers municipaux : municipales - Députés : législatives
- Sénateurs : sénatoriales - Président de la république : présidentielle
IV- DROIT ADMINISTRATIF
1- Fonction juridique de l’Etat :
- Fonction législative : vote les lois
- Fonction exécutive : faire appliquer les lois
- Fonction juridictionnelle : trancher les litiges
2- Pouvoir discrétionnaire et compétence liée

137/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Le pouvoir discrétionnaire s’exerce lorsque la conduite de l’autorité administrative ne lui est par
dictée à l’avance par un texte alors que la compétence liée s’apprécie par le fait que la conduite de
l’autorité administrative est soumise au respect d’un texte
3- L’importance du RGP
Le RGP est un recours administratif qui consiste pour un justiciable lésé par un acte administratif
unilatéral à saisir son auteur pour obtenir son retrait.
Il est préalable à toute saisine du juge et son non respect entraine l’irrecevabilité de la requête.

138/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

139/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

140/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

141/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

142/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

* ANNEE ACADEMIQUE 2012 – 2013 *

CONTRÔLES CONTINUS
EVALUATION DE PHARMACOLOGIE
1) Définir
- Pharmacologie - AMM - Demi-vie - Clairance - L’ordonnance

2) Quelle différence faites-vous entre pharmacocinétique, pharmacodynamie et pharmacovigilance.


3) Citez les quatre (04) étapes de la pharmacocinétique d’un médicament.

4) Quelles sont les différentes voies d’élimination des médicaments ?

143/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

5) Lors d’une interaction médicamenteuse, quand parle – t- on de :


- Synergie - Potentialisation - Antagonisme

6) Donnez la différence qui existe entre EIA et EIB, ponctuée d’exemples (dans un tableau).
QUESTIONS A CHOIX MULTIPLES
Répondre par vrai ou faux ou cochez les réponses justes
1) Le médicament est un poison à :
a) faible dose
b) forte dose
c) doses normales
2) La DCI est une appellation propre :
a) au territoire camerounais uniquement
b) à toute la communauté internationale
c) aux pays africains uniquement

3) Un médicament générique existe sous plusieurs spécialisés pharmaceutiques


a) vrai
b) faux
4) La préparation magistrale est :
a) un médicament destiné à un seul malade
b) un médicament dont la composition est indiquée par le médecin
c) un médicament destiné à plusieurs malades ayant des pathologies différentes et préparés par
un pharmacien selon les doses et compositions indiqué par le médecin
d) un médicament préparé par le pharmacien
5) La notion de bioéquivalence compare
a) la dose du principe actif du médicament générique et la dose du principe actif du médicament
des références
b) les doses des excipients du générique et du médicament de référence
6) La biodisponibilité se définit comme étant la fraction de la dose de principe actif administré qui atteint
la circulation générale et la vitesse à laquelle elle l’atteint
a) Vrai
b) Faux
7) Les principaux organes rentrant en jeux dans les processus d’éliminations et de métabolisme des
médicaments sont :
a) le cœur
b) le foie
c) l’estomac
d) le rein
e) l’intestin
CONTROLE CONTINU
Epreuve : Formation civique et éthique Durée : 2 Heures.
Filières/Spécialités/Option : IM-KINE-SI-TL-SF-CF-TR-RH

I- Définition (5 pts)

- Etat charnière - Civique - Ethique - Etat enclavé - Etat unitaire.

144/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

II- Question de cours (7 pts)

1) Après avoir défini le mot « Etat », présentez brièvement ses éléments caractéristiques ou constitutifs
(2pts)

2) Pourquoi selon vous dit- on que le Cameroun est un Etat charnière ? (2 pts)

3) Donnez les différents modes d’acquisition de la nationalité au Cameroun et citez quelques droits et
devoirs du citoyen (3 pts)

III- Etude de Cas (8 pts)

Le processus électoral dans les pays africains est jonché d’imperfections. Pensez-vous que le nouveau logiciel
en vue pour la gestion des élections au Cameroun puisse assurer la transparence ?

CONTROLE CONTINU
Epreuve : Formation civique et éthique Durée : 2 Heures.
Filières/Spécialités/Option : IM-KINE-SI-TL-SF-CF-TR-RH
ELEMENTS DE CORRECTION
I. Définitions : (1x 5= 5 pts)
- Etat charnière : c’est un Etat qui sert de point d’articulation entre deux régions de part sa position géo-
politique.
- Civique : le terme civique est relatif au citoyen, à une instruction sur les droits et devoirs des citoyens,
au sens des responsabilités et des devoirs.
- Ethique : c’est la science de la morale, c’est l’art de diriger la conduite, c’est la façon de se conduire.
Tout ce qui est conforme à la morale et au bon sens
- Etat enclavé : c’est un Etat complètement entouré par un autre.
- Etat unitaire : C'est une forme d'Etat dans laquelle les divisions territoriales résultent de la volonté
unilatérale de l'Etat lui-même.
II. Questions théoriques (7 pts)
1) L’Etat est une personne morale de droit public. Il est composé de :
 La population : ensemble des personnes physiques qui se trouvent à un moment déterminé sur le
territoire d’un État (les nationaux et non nationaux ou étrangers)
 Le territoire : espace physique défini par les frontières (terrestre, maritime, aérien)
 Le gouvernement : la structure interne qui coordonne au quotidien les activités de l’État.
 La souveraineté ou l’indépendance : souveraineté est le principe de l'autorité suprême. "La
souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République." J. Bodin. L’indépendance est la
possibilité pour un pays d'avoir son propre gouvernement et de se diriger lui-même
2) On dit que le Cameroun est un Etat charnière parce qu’il est un point d’articulation ou de liaison entre
l’Afrique occidentale et l’Afrique centrale et souvent présenté comme une Afrique en miniature de la position
particulière qu’il occupe sur la scène africaine.
3) Modalités d’acquisition de la nationalité camerounaise et les droits et devoirs du citoyen.
 L’acquisition de la nationalité
La nationalité est le lien de droit qui existe entre un citoyen et son pays. Elle s’acquiert au Cameroun soit par :
- Les liens de sang, - La naissance sur le territoire camerounais, - Le mariage, - La naturalisation.
 Les droits et devoirs du citoyen
 Les droits : droit à la santé, droit à l’éducation, droit à un environnement sain…
 Les devoirs : devoir d’aimer son pays, de défendre sa patrie, de respecter les emblèmes et institutions

145/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

III. Etude de Cas (8 pts)


Introduction
- Amener le sujet (partir de la colonisation des pays africains et du processus électoral au Cameroun)
- Poser le problème - Annoncer le plan
Développement
Prendre un cas précis (élections législatives et municipales) et présenter les organisateurs.
Conclusion : L’étudiant doit donner son point de vue et au besoin les leçons que les africains peuvent tirer.

CONTROLE CONTINU ETHIQUE ET DEONTOLOGIE SPECIALITE : DSEP 3

EXERCICE 1
Définition des mots (03 pts)
- Ethique - Morale - Secret professionnel
EXERCICE 2 : QUESTION DE COURS (10 points)
1) Quelle relation existe-t-il entre éthique, morale et religion ? Justifiez votre réponse.
2) Quel est l’élément déclencheur de la confiance inconditionnelle du patient envers le patient ?
Justifiez votre réponse.
3) Dans quelles circonstances la notion d’expérimentation sur l’homme soulève t - elle un problème
éthique ?
4) Donnez l’historique de l’éthique.
EXERCICE 3 : CAS PRATIQUE (07 points)
Un patient après passage auprès d’un médecin, ce dernier lui a demandé de passer un certain
nombre d’examens parmi lesquels l’échographie pelvienne, lors de la réalisation de sa tâche, l’imagier
a pratiqué un examen autre que celui demandé.
1) A – t – il eu raison de le faire ? Si oui pourquoi ? Si non pourquoi ? 2) Quels
problèmes sont ici soulevés ? Etayez à chaque fois votre réponse. 3) Peut-il être poursuivi ?
Justifiez votre réponse.
Session de Juin – Juillet 2013 Spécialité / Options : Tronc Commun Santé
Epreuve : Contrôle Qualité Durée : 2 heures

Q1. Pour chaque contrôle qualité, reliez chaque dispositif de contrôle à utiliser (ECME).
N° Contrôles à réaliser ECME à utiliser
Exactitude et répétabilité de la haute Règle radio-opaque
1
tension Dosimètre
Vérification de le CDA 2 Fantôme patient
Reproductibilité, Répétabilité et Fantôme patient
3
Linéarité du rayonnement de sortie Mire de résolution spatiale
Correspondance kerma x surface 4 KpVmètre
Contrôle exposeur automatique Dosimètre
5
Plaques radio-opaques
Résolution spatiale Plaques de cuivre
6 Mire de résolution spatiale
Objet pour la résolution à bas contraste
Vérification de la haute tension 7 KpVmètre

146/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Limitation taille faisceau Dispositif d’essai limitation de faisceau


8
Récepteur d’image test
Débit de dose maximum au patient Plaques d’aluminium
9
Dosimètre
Qualité d’image Mètre Ruban
10
Dosimètre

Q2. Quelques critères d’acceptabilité du contrôle qualité (en radiographie) sont résumés dans le tableau ci-
dessous.
Listing des contrôles Unités Tolérance Vrai ou Faux
Exactitude du générateur % 5  Vrai Faux
Répétabilité du générateur % 5  Vrai Faux
Reproductibilité du rayonnement % 5  Vrai Faux
Répétabilité du rayonnement % 10  Vrai Faux
linéarité du rayonnement % 15  Vrai Faux
Kerma x surface % 25  Vrai Faux
Géométrie faisceau (X/image) % 5  Vrai Faux
Exposeur automatique (cellules) % 25  Vrai Faux
Exposeur automatique (dose patient) mGy 10  Vrai Faux
CDA mm 2,3  Vrai Faux

Session de Juin – Juillet 2013 Spécialité / Options : Tronc Commun Santé


Epreuve : Contrôle Qualité Durée : 2 heures
CORRECTION
Q1. Pour chaque contrôle qualité, reliez chaque dispositif de contrôle à utiliser (ECME).
N° Contrôles à réaliser ECME à utiliser
Exactitude et répétabilité de la Règle radio-opaque
4 haute tension 1
Dosimètre
9 Vérification de le CDA 2 Fantôme patient
Reproductibilité, Répétabilité et Fantôme patient
10 Linéarité du rayonnement de sortie 3
Mire de résolution spatiale
1 Correspondance kerma x surface 4 KpVmètre
Contrôle exposeur automatique Dosimètre
2 5
Plaques radio-opaques
Résolution spatiale Plaques de cuivre

3 6 Mire de résolution spatiale

Objet pour la résolution à bas contraste


7 Vérification de la haute tension 7 KpVmètre

147/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Limitation taille faisceau Dispositif d’essai limitation de faisceau


8 8
Récepteur d’image test
Débit de dose maximum au patient Plaques d’aluminium
9 9
Dosimètre
Qualité d’image Mètre Ruban
6 10
Dosimètre
Q2. Quelques critères d’acceptabilité du contrôle qualité (en radiographie) sont résumés dans le
tableau ci-dessous.
Listing des contrôles Unités Tolérance Vrai ou Faux
Exactitude du générateur % 5  Vrai Faux
Répétabilité du générateur % 5  Vrai Faux
Reproductibilité du rayonnement % 5  Vrai Faux
Répétabilité du rayonnement % 10  Vrai Faux
linéarité du rayonnement % 15  Vrai Faux
Kerma x surface % 25  Vrai Faux
Géométrie faisceau (X/image) % 5  Vrai Faux
Exposeur automatique (cellules) % 25  Vrai Faux
Exposeur automatique (dose patient) mGy 10  Vrai Faux
CDA mm 2,3  Vrai Faux

148/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Examen Blanc du Diplôme Supérieur d'Etudes Professionnelles (Session de Mai 2013)

Epreuve : Droit Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures

I. Droit Civil : (05 pts)

a. Quelle est la différence entre un bien meuble et un bien immeuble ? (2 pts).


b. De quel pouvoir émane la jurisprudence comme source du droit ? (1 pt)
c. Définissez l’expression « droit subjectif » et donnez en une catégorie. (2 pts)

II. Droit du Travail : (05 pts)

Définir : (2 pts)
- contrat du travail,
- salaire,
- contrat de travail à durée déterminée,
- règlement intérieur.
Quels sont les critères du contrat de travail ? (1,5 pt)
Présentez les différentes causes de suspension du contrat de travail. (1,5 pt)

III. Droit Administratif : (05 pts)

1. Définitions : (2pts)
 Actes administratifs ;
 Acte administratif unilatéral ;
 Acte règlementaire ;
 Actes d’administration.
2. Citez trois actes administratifs unilatéraux. (1,5pt)
3. Quel rapport y a-t-il entre « actes administratifs » et « actes de l’administration » ? (1,5pt)

IV. Droit Constitutionnel : (05 pts)

1. Définitions : (0,5 x 3 = 1,5 pt)


 Constitution ;
 Loi ;
 Liberté.
2. Peut-on dire que l’Etat du Cameroun a une Constitution? Si oui pourquoi ? (2 pts)
3. Citez deux droits garantis aux citoyens au Cameroun. (1,5 pt)

149/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMENS NATIONAUX
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Paix – Travail – Patrie REPUBLIC OF CAMEROON
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Peace – Work – Fatherland
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR THE
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) ORGANISATION OF DSEP EXAM

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2013
Spécialité / Option : DSEP SANTE (SI, SF/SO, TL, KINE, IM)
Epreuve : Droit Durée : 2 heures
I- DROIT CIVIL
M. MBALA est un artisan basé à Yaoundé. En vue de redynamiser ses activités, il a sollicité et obtenu
de son ami TSOUNGUI, commerçant basé à Douala, un prêt de quinze millions F CFA
(15.000.000Frs). Le prêt est consenti le 15 Janvier 2012 devant Maître EKWALLA notaire à Douala.
Jusqu’en Décembre 2013, le remboursement est fait à hauteur de trois millions cinq cent mille F CFA
(3.500.000Frs). Mais depuis lors rien n’a été versé par M. MBALA et ce malgré les nombreuses
relances de M. TSOUNGUI. Celui – ci entend alors saisir la justice pour son recouvrement.
1) Quel est le tribunal qu’il devra saisir ?
2) Quelle différence faites-vous entre une juridiction de droit commun et une juridiction
d’exception ?
II- DROIT DU TRAVAIL
M. PONCE, médecin généraliste dirige le centre de santé « le salut » depuis quatre ans. Situé à
Yaoundé au lieu dit « avenue Germaine » il emploie de façon permanente 12 (douze) salariés dont 02
laborantins, 08 infirmières, un chauffeur et un agent de sécurité. En vue de rendre opératoire la
nouvelle salle d’imagerie médicale, il désire s’attacher au service de Mlle Reine, fraichement
diplômée de l’enseignement supérieur, mais préalable, il entend tester ses capacités pour deux mois.
En outre, Grace, une des infirmières est bénéficiaire d’un congé de maternité depuis 02 semaines.
Pour assurer la continuité de sa structure, Dr PONCE a engagé Mlle LOPEZ pour la remplacer.
1) Vous préciserez les différents contrats que le centre a pu conclure dans les cas suivants :
- Avec les 12 employés permanents
- Avec Mlle Reine
- Avec Mlle Gény
2) Qu’est-ce que le congé de maternité ? quel est son impact sur l’exécution du contrat de travail
et quel est le sort de la rémunération de la salariée pendant cette période ?
III- DROIT CONSTITUTIONNEL
1) Quelle est la structure du parlement camerounais ?
Quelle est sa mission principale ?
2) Après avoir indiqué le nombre de parlementaire siégeant dans chacune des chambres, vous
préciserez leurs modes de désignation.
IV- DROIT ADMINISTRATIF
1) Définitions : concession, régie, marché public, service public
2) Citez deux juridictions administratives et précisez leurs domaines d’application

150/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

3) Pourquoi dit-on que le RGP est d’ordre public ?

151/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE NATIONAL COMMISSION FOR THE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR ORGANISATION OF DSEP EXAM
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2013
Spécialité / Option : DSEP SANTE (SI, SF/SO, TL, KINE, IM)
Epreuve : Droit Durée : 2 heures ELEMENTS DE CORRECTION
I- DROIT CIVIL
1- Détermination du tribunal compétent
- Dette initiale : 15 000 000 - Montant réglé : 3500000 - Débiteur : M. MBALA
- Montant restant : 11 500 000 - Créancier : M. TSOUNGUI basé à Douala
- Tribunal compétent : TGI du lieu du domicile du défendeur : TGI du MFOUNDI
2- Juridiction de droit commun et juridiction d’exception
Une juridiction de droit commun est celle dont la compétence est générale, elle tranche tous les litiges
pouvant naitre être les individus (TPI, TGI) ; une juridiction d’exception est celle dont la compétence est
spéciale ; elle ne tranche que des litiges particuliers. Exemple : le TCS, TM, CSE
II- DROIT DU TRAVAIL
1- Différents contrats conclus par les centres de santé
- Avec les 12 employés permanents : CDI - Avec Mlle Reine : engagement à l’essai
- Avec Mlle Gény : contrat temporaire
2- Congé de maternité
Période de repos accordée à une salarier enceinte pour lui permettre d’avoir un bon accouchement et de
conserver son emploi. Il suspend l’exécution du contrat de travail : la salarier n’exécute aucune prestation et
ne perçoit aucun salaire. Durant le congé de maternité, la salarier perçoit une indemnité journalière de maternité
qui correspond à la totalité de son salaire
III- DROIT CONSTITUTIONNEL
1- Structure du parlement camerounais : Le parlement camerounais est bicaméral (deux chambres).
Sa mission consiste à faire les lois (fonction législative).
2- Nombres de parlementaires et mode de désignation
En temps que représentant du peuple, les parlementaires sont élus par le peuple :
- l’AN compte 180 députés élus - Le SENAT compte 100 sénateurs dont 70 élus et 30 nommés par
le PR
IV- DROIT ADMINISTRATIF
1- Définition
Concession : mécanisme par lequel la puissance publique confit l’exécution d’un service public à une
personne privée
Régie : mécanisme par lequel la puissance publique confit l’exécution d’un service public à une personne
publique dotée de l’autonomie de gestion
Marché public : contrat par lequel la puissance publique confit la réalisation d’un ouvrage à une personne
physique ou morale
Service public : celui dont la finalité est la satisfaction de l’intérêt général
2- Deux juridictions administratives et leurs domaines d’application
Les juridictions administratives sont celles qui tranchent les litiges impliquant la puissance publique. Il s’agit
notamment : - Les recours en annulations - Recours en réparation
Les tribunaux concernés sont : - Les tribunaux administratifs - La chambre administrative de la cours
suprême

152/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

3- Le RGP est une mesure par laquelle un justiciable lésé par un acte prit par une autorité
administrative saisi la dite autorité au fin d’une reconsidération de son acte. Il est d’ordre public parce qu’il
présente un caractère impératif

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION


COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR
D'ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) THE ORGANIZATION OF DSEP EXAM

Examen National du Diplôme Supérieur d'Etudes Professionnelles (Session de Juin – Juillet 2013)
Epreuve : Economie de la santé Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures
Question n°1 :
Expliquer les notions de financement communautaire et de financement non communautaire de l’offre de santé dans
le système de santé au Cameroun…………………………………….04 pts
Question n°2 : Dire en quelques mots quelles sont les composantes de l’organisation d’un système de santé publique
…………………………………………….04 pts
QUESTION N°3 : Décrire l’influence de la démographie sur la demande de sante en insistant sur :
1/ Les personnes âgées. ………………………………………………………04 pts
2/ les femmes .……… …………................................... ……………………04 pts
3/ Les enfant………………………………………………………………….04 pts

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION


COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR
D'ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) THE ORGANIZATION OF DSEP EXAM

Examen National du Diplôme Supérieur d'Etudes Professionnelles (Session de Juin – Juillet 2013)
Epreuve : Economie de la sante Spécialités : SI, TL, IM, KINE, SF/SO Durée: 02heures

CORRECTION

Question n°1 :
Expliquer les notions de financement communautaire et de financement non communautaire de l’offre de santé dans
le système de santé au Cameroun………………………...…………..04 pts

Réponse

153/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Au Cameroun l’Etat et les communautés co-financent l’offre de santé. La par supportée par l’Etat s’appelle
financement non communautaire.

Le financement non communautaire

Il est apporté par l’Etat par le biais du Ministère de la Santé Publique et appuyé par les financements extérieurs
(organismes de coopération bilatéraux et multilatéraux, et ONG).Ce financement sert à :
 Construire et équiper les formations sanitaires
 Former le personnel de santé et supporter son salaires
 Doter le centre de santé du stock initial des médicaments essentiels
 Réaliser les investissements
Le financement communautaire est représenté par :
 L’achat des médicaments essentiels par la population
 Le payement des actes medico-chirurgicaux
 L’investissement humain
 Les dons et legs.

Question n°2 : Dire en quelques mots quelles sont les composantes de l’organisation d’un système de santé publique
…………………………………………..04 pts

Réponse : Dans la réponse proposée par l’étudiant il doit faire ressortir que les composantes de l’organisation d’un
système de santé sont :
 l’offre de santé : Elle est constituée par :
1) Les infrastructures = bâtiments et autres constructions;
2) Les équipements = l’ensemble du matériel mobile tel que les microscopes, les lits des malades, le pinces
de chirurgie etc .... etc....
3) Les autres ressources matérielles, humaines, financières, temps, informations etc.......

 La demande de santé : Elle est essentiellement constituée des besoins de santé ressentis, exprimés et/ou
diagnostiquées.

 Le financement de la santé : Il est essentiellement destiné au financement de l’offre de santé. Il est


constitué du finanement communautaire et non communautaire évoqués à la question n°1

QUESTION N°3 : Décrire l’influence de la démographie sur la demande de sante en insistant sur :.
1/ Les personnes âgées. …………………................…..…………………….04 pts
2/ les femmes ………………………………………...…………….……….04 pts
3/ Les enfant……. ......................................................................................….04 pts
Réponse
La consommation médicale ne se repartit pas de façon homogène dans la population.
La nature et la composition de la population sont très importantes à connaître pour comprendre la demande de santé.
En effet, les différentes catégories de population (personnes âgées, femmes, enfants) n’ont pas les mêmes besoins
et ne consomment pas les mêmes types de produits de santé.
 Ce sont les personnes âgées qui utilisent en général le plus de services de santé, que ce soit en
consultations médicales, en soins infirmiers ou Kinésithérapiques, en consommation de médicaments, en analyses
biologiques, en journées d’hospitalisation ou en institution sociale. Cette forte demande s’explique tout d’abord par
le fait que les personnes âgées souffrent d’un nombre d’affections par individu croissant avec l’âge (dégradation de
l’état de santé), puis par le recul de l’espérance de vie grâce aux progrès de la gériatrie.

154/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

En outre, les personnes âgées ont généralement dans la plupart des pays une bonne couverture sociale, ce qui les
incite à consommer plus.
 Les femmes utilisent plus de prestations de santé que les hommes et ont une mortalité et une morbidité très
largement inférieure, quel que soit le pays.
Mais toutes les études épidémiologiques descriptives différencient les comportements des hommes et ceux des
femmes car ils sont presque toujours très différents.
En fait, les femmes paraissent plus attentives que les hommes à leur sensation corporelle, ce qui induit une
consommation de soins de ville plus importante. En revanche, les hospitalisations sont moins nombreuses en dehors
des âges de fertilité.
La surveillance de la grossesse et de la maternité, ainsi que les troubles de la fécondité, sont en grande partie
responsables de l’augmentation de la demande de santé par rapport aux hommes.
 Les enfants sont aussi de forts consommateurs de soins médicaux. Il constate qu’ils sont responsables d’un
nombre élevé de consultations chez les spécialistes de ville tels que les pédiatres, les oto-rhino-laryngologistes et
les ophtalmologistes.
Cette forte consommation est due en grande partie à la fragilité relative des enfants vis-à-vis des maladies
infectieuses et à l’évolution du comportement des parents qui n’hésitent plus à appeler un médecin pour chaque
affection bénigne. De plus, les hospitalisations lors de la période périnatale deviennent importantes de par les
progrès considérables accomplis pour la prise en charge des enfants prématurés.
Enfin, les accidents domestiques et de la circulation sont extrêmement fréquents chez les enfants et constituent
même la première cause de mortalité dans certaines tranches d’âge. Ils sont la cause de très nombreuses
hospitalisations en milieu pédiatrique.

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
SESSION DE JUIN-JUILLET 2013

Spécialités / Options : Soins Infirmiers, Techniques de Laboratoire,


Sage Femme, Imagerie Médicale, Kinésithérapie

Epreuve : Santé Publique Durée : 2 heures


I- Clarification des concepts (7, 5pts)
Définir :
o La médecine communautaire
o Un facteur de risque
o Un indicateur de risque
o Epidémiologie analytique
o Un programme de santé publique

II- QUESTIONS TRADITIONNELLES


1) Quels sont été les résolutions de :
a- La Conférence de ALMA ATA 1978 ? (2,5pts)
b- La Charte d’OTTAWA 1986 ? (2,5pts)
c- La Charte de BANGKOK 2005 ? (2,5pts)
2) Ressortez 10 des 14 activités de la santé communautaire (5pts)

155/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

3) (Selon Blum 1976), quels sont les déterminants de la santé ? (4pts)

4)
a- Citez les différents niveaux de soins de santé (4,5pts)
b- Donnez les objectifs de chacun de ces niveaux de soins (4,5pts)
5) Quelles sont les missions de l’équipe de santé du district de santé en matière de santé communautaire ?
(5pts)
6) Quels sont les objectifs d’une étude d’une communauté par les membres de l’équipe de santé ? (Chaque
communauté a ses spécificités) (6pts)
7) Ressortez le processus de l’étude d’une communauté. (4pts)

8) La viabilisation des districts de santé constitue le meilleur investissement pour garantir une prestation de
soins de santé efficace et efficiente : ce processus de viabilisation passe par 3 phases ; citez – les. (3pts)

9) Quelles sont les composantes d’un district de santé viable ? (3pts)


III- MISE EN SITUATION
Soient 300 personnes mortes de cancer de poumon parmi lesquelles les fumeurs de cigarette. Le taux de
mortalité des fumeurs est de 0,72 et le risque des non exposés est de 0,28.

Calculer à partir des données :


1) Le risque relatif des fumeurs aux non fumeurs. Interpréter. (2pts)
2) La proportion et le nombre des fumeurs décédés parce qu’ils ont exclusivement fumé la cigarette. (2pts)
3) La proportion et le nombre de fumeurs de tabac décédés, qu’on aurait dû sauver si la consommation du
tabac était proscrite. (2pts)

156/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

157/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MATIERES DE
SPECIALITE
DSEP SANTE
158/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

KINESITHERAPIE

159/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

* ANNEE ACADEMIQUE 2005 – 2006 *

CONTRÔLES CONTINUS

EXAMEN BLANC DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


JUIN-JUILLET 2006

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales

EXERCICE 1 : (5pts)

On considère l’élément chimique suivant : Césium (Z = 55).

a) Déterminer le nombre de protons que compte cet élément. (1pt)


b) Ecrire sa structure électronique (1pt)
c) Donner l’équation de passage de cet atome à l’ion correspondant. (1pt)
d) Déduire leur place dans la classification périodique et nommer leur famille. (2pts)

EXERCICE 2 : (5pts)

1) a- Dans quel compartiment de la cellule se déroule l’épissage de l’ARNm ? (0,5pt)


b- Expliquer son mécanisme (1pt)

2) Quelles sont les deux principales caractéristiques de la réplication de l’ADN ? (0,5pt x 2 =


1pt)

3) Citer 04 facteurs qui influencent les besoins nutritionnels de l’organisme (0,5pt x 4 = 2pts)

4) Quelle est la nature chimique de l’information génétique ? (0,5pt)

EXERCICE 3 : (5pts)

Soit une quantité de produit liquide S à partager entre 3 tubes a, b et c tel que le partage soit
proportionnel aux nombres 4, 3, 2.
1) Comparer les quantités a, b, c (2pts)

2) Le tube a contient 5ml de plus que b. Calculer la quantité de produit utile ainsi que les
quantités a, b et c de chaque tube. (3pts)

EXERCICE 4 : (5pts)

Vous êtes en service dans l’unité de kinésithérapie de l’hôpital régional de Douala lorsque vous voyez
venir vers vous un jeune homme avec une boiterie d’esquive du membre inferieur droit. Apres

160/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

interrogatoire, il dit avoir fait un « faux pas » lors d’un déplacement latéral vers la droite au cours de
sport. Il ne veut pas que vous palpiez le pourtour inferieur de la malléole externe droite.
1. Qu’est ce qu’une boiterie d’esquive ? (3 Pts)

2. Quelle est votre impression ? (2 Pts)

161/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMEN BLANC DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


JUIN-JUILLET 2006

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales

CORRIGE

Exercice 1: (5pts)

a) Nombre de protons = 55 (1pt)


b) Ecrire la structure électronique : (1pt)
Cs : 1s² 2s² 2p 3s² 3p 4s² 3d 4p 5s² 4d10 5p6 6s1
6 6 10 6

ou
K² L M18 N18 O8 P1
8

c) Equation de passage de cet atome aux ions : (1pt)


𝐶𝑆  𝐶𝑆+ + 𝑒 −
d) Déduire : (1,5pt x 2 = 2pts)
 Classification groupe = 1er groupe
période = 6e période
 Nommer leur famille : c’est un alcalin.

Exercice 2: (5pts)

1) a- L’épissage de l’ARNm se déroule dans le noyau de la cellule (0,5pt)


b- Mécanisme : il consiste à éliminer les introns sur l’ARN messager qui vient d’être
transcrit, et à réunir les exons entre eux. (1pt)
2) Les deux principales caractéristiques : (0,5pt x 2 = 1pt)
 Elle est semi-conservatrice
 Elle est bidirectionnelle

3) Les facteurs qui influencent les besoins nutritionnels : (0,5pt x 4 = 2pts)


 L’âge
 L’état pathologique (santé)
 La température du milieu
 L’état physiologique (enceinte, allaitante).

4) La nature chimique de l’information génétique est l’ADN. (0,5pt)

Exercice 3: (5pts)

1) Comparons les quantités a, b, c : (2pts)

162/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Exercice 4: (5pts)
1. Qu’est ce qu’une boiterie d’esquive ? (3 Pts)
La boiterie d’esquive correspond à un évitement de l’appui du côté douloureux, ce qui se
manifeste par une diminution du temps d’appui unipodal et de la force d’appui. (2 Pts)
Elle est liée à la présence d’une douleur à la mise en charge du membre inferieur. (1 Pt)

2. Quelle est votre impression ? (2 Pts)


Entorse du ligament latéral (collatéral) de la cheville droite.

163/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

164/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMEN BLANC DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


JUIN-JUILLET 2006

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales

EXERCICE 1 : (5pts)

On considère l’élément chimique suivant : Césium (Z = 55).


a) Déterminer le nombre de protons que compte cet élément. (1pt)
b) Ecrire sa structure électronique (1pt)
c) Donner l’équation de passage de cet atome à l’ion correspondant. (1pt)
d) Déduire leur place dans la classification périodique et nommer leur famille. (2pts)

EXERCICE 2 : (5pts)

1) a- Dans quel compartiment de la cellule se déroule l’épissage de l’ARNm ? (0,5pt)


b- Expliquer son mécanisme (1pt)
2) Quelles sont les deux principales caractéristiques de la réplication de l’ADN ? (0,5pt x 2 =
1pt)
3) Citer 04 facteurs qui influencent les besoins nutritionnels de l’organisme (0,5pt x 4 = 2pts)
4) Quelle est la nature chimique de l’information génétique ? (0,5pt)

EXERCICE 3 : (5pts)

Soit une quantité de produit liquide S à partager entre 3 tubes a, b et c tel que le partage soit
proportionnel aux nombres 4, 3, 2.
1) Comparer les quantités a, b, c (2pts)
2) Le tube a contient 5ml de plus que b. Calculer la quantité de produit utile ainsi que les
quantités a, b et c de chaque tube. (3pts)

EXERCICE 4 : (5pts)

Vous êtes en service dans l’unité de kinésithérapie de l’hôpital régional de Douala lorsque vous voyez
venir vers vous un jeune homme avec une boiterie d’esquive du membre inferieur droit. Apres
interrogatoire, il dit avoir fait un « faux pas » lors d’un déplacement latéral vers la droite au cours de
sport. Il ne veut pas que vous palpiez le pourtour inferieur de la malléole externe droite.

1. Qu’est ce qu’une boiterie d’esquive ? (3 Pts)

2. Quelle est votre impression ? (2 Pts)

165/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMENS NATIONAUX

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2006
Spécialité / Option : Kinésithérapie / Epreuve: Sciences fondamentales / Durée : 2 H

EXERCICE 1 (4points)

Equilibrer les équations suivantes en utilisant les nombres entiers naturels comme coefficients
stœchiométriques :
a) Fe3O3 + CO Fe + CO2
b) KNO3 + C N + CO2 + K2CO3
c) NH3 + Cl2 N2 + NH4Cl
d) H3PO4 + Ca(OH)2 Ca3 (PO4)2 + H2O

EXERCICE 2 (6points)

Répondre aux questions suivantes :


1) Citer et expliquer les étapes de la synthèse des protéines dans l’organisme. Où se déroule t –
elle dans la cellule ?
2) Nommer les structures de l’organisme qui permettent aux nutriments d’atteindre le milieu
intérieur et préciser les 02 voies empruntées par ces nutriments.
3) Quelle différence faites-vous entre méiose et mitose ? Indiquer le type de cellules de
l’organisme concerné par chaque processus.
4) Au cours d’une activité physique ou bien en période d’inactivité, quels sont les produits
obtenus par les deux voies de la glycolyse ?
5) Citer 04 facteurs qui influencent les besoins nutritionnels de l’organisme.

EXERCICE 3 (5points)

Soit une quantité de produit liquide S à partager entre 3 tubes a, b et c tel que le partage soit
proportionnel aux nombres 4, 3, 2 :
1) Comparer les quantités a, b, c
2) Le tube a contient 5ml de plus que b. calculer la quantité de produit utile ainsi que les quantités
a, b et c de chaque tube.

166/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXERCICE 4 (5 points)
Répondre aux questions :
1) Donnez le nombre de degrés de liberté de votre articulation coxo – fémorale. Citer les
différents mouvements rencontrés.
2) Quel est l’intérêt du cours de biomécanique chez un kinésithérapeute ?
3) Définir chaîne cinétique
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY


OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR
D'ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) THE ORGANIZATION OF DSEP EXAM

Examen National du Diplôme Supérieur d'Etudes Professionnelles (Session de Juin – Juillet 2006)
Spécialité : Kinésithérapie Epreuve : Pathologies spéciales Durée : 02h

I- Vous recevez dans votre cabinet des soins, un enfant âgé de 3 ans. A l’examen clinique, vous
constatez une déformation du pied gauche en hyperflexion dorsale dans l’axe de la jambe. A
la marche, l’enfant s’appuie sur le talon alors que l’avant pied ne touche pas le sol.
a) De quelle pathologie s’agit-il ? (1pt)
b) La définir. (1pt)
c) Citez trois considérations étiologiques de cette affection. (3pts)
d) Citez deux groupes musculaires mis en jeux dans cette affection. (2pts)
e) Parler du traitement orthopédique.(1pt)
f) Parler du traitement kinésithérapique. (2pts)

II- M. AWO âgé de 65 ans, est hospitalisé en médecine depuis deux semaines. Le médecin traitant
vous rappelle qu’il souffre d’une bronchite chronique. A l’examen clinique, il présente une
toux productive avec expectoration muco-purulente.
a) Définir Bronchite chronique. (1pt)
b) Donnez les quatre buts principaux des techniques de rééducation respiratoire chez ce
patient. (4pts)
c) Citez trois produits pouvant être administrés par l’aérothérapie chez ce dernier.
(3pts)
d) Citez aux maladies des bronches que vous connaissez (avec définitions à l’appui).
(2pts)

167/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

168/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY


OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR
D'ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) THE ORGANIZATION OF DSEP EXAM

Examen National du Diplôme Supérieur d'Etudes Professionnelles (Session de Juin – Juillet 2006)
Spécialité : Kinésithérapie Epreuve : Pathologies spéciales Durée : 02heures

Correction
I-
a) Il s’git d’un pied bot talus
b) Définition : c’est une attitude du pied telle que le pied est en plein flexion dorsale permanente
et l’avant pied ne touche pas el sol pendant la marche.
c) Citons trois considérations étiologiques :
- Congénitale - Neuro-musculaire
- Acquise
d) Citons deux groupes musculaires mis en jeu :
- Les extenseurs de la cheville qui - Les fléchisseurs de cheville qui sont
sont étirés rétractés.
e) Le traitement kinésithérapie se fait par massage tonifiant des extenseurs de la cheville et
décontractant des fléchisseurs, étirement des fléchisseurs pour combattre la rétraction et des
mobilisations passives de la cheville.
II-
a) Définition de la bronchite chronique : c’est une inflammation des bronches persistant depuis
au moins deux années consécutives, et ce durant une période de plus de 3 mois.
b) Les quatre principaux buts des techniques de rééducation respiratoires sont :
- Le désencombrement bronchique
- La lutte contre l’asynchronisme ventilatoire
- La prévention des complications ventilatoires
- Assurer une réhabilitation respiratoire.
c) Trois produits pouvant être administrés par aérosolthérapie :
- Un fluidifiant
- Un antibiotique
- Un corticoïde.

169/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

d) Deux autres maladies des bronches avec définition à l’appui :


- Bronchectasie : c’est une augmentation du calibre des bronches de manière permanente
- Asthme bronchique : c’est un syndrome respiratoire caractérisé par des crises de dyspnée
paroxystique à rythme lent et à prédominance expiratoire.
* ANNEE ACADEMIQUE 2006 – 2007 *

CONTRÔLES CONTINUS

EXAMEN BLANC JUIN-JUILLET 2007

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales

EXERCICE 1 : (5pts)

1) Donner la formule électronique des atomes suivants : (2pts)


15P ; 10Ne ; 19K

2) Nommer les corps suivants, puis les classer en corps purs simples, composés et élémentaires
(vous présenterez votre résultat sous forme de tableau) (3pts)
H2, Ar, Al2 (SO4)3, Ca (OH)2, Fe, O3.

EXERCICE 2 : (5pts)

1) a- Dans quel processus obtient – on les fragments d’OKASAKI ? (0,25pt)

b- Nommez l’élément nécessaire pour relier ces morceaux en une chaîne continue de
nucléotides. (0,25pt)

2) Quelles sont les trois principales caractéristiques de l’enzyme ? (0,25pt x 3 = 0,75pt)

3) Donner trois rôles du noyau dans la vie cellulaire (0,5pt x3 = 1,5pt)

4) Définir les termes suivants : Promoteur, génome, gène. (0,75pt x 3 = 2,25pt)

EXERCICE 3 : (5pts) maths

1) Calculer les variables x, y et z telles que : (2pts)

170/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

2) Effectuer l’opération (3pts)

EXERCICE 4 : (5pts)

Q : Qu’est ce que la notion de « placement scapulaire » ? (4 Pts)

171/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMEN BLANC JUIN-JUILLET 2007


Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales

CORRIGE
Exercice 1: (5pts)
1) Formule électronique (2pts)
15P = 1s² 2s² 2p6 3s² 3p3 ou K² L8 M5
10Ne = 1s² 2s² 2p6 (K² L8)
19K = 1s² 2s² 2p6 3s² 3p6 4s1 (K² L8 M8 N1).
2) Nommer et classer les composés (3pts)
Corps Noms du corps Nature

H2 Dihydrogène Corps pur simple

A2 Argon Corps pur élémentaire

Al2 (SO4)3 Sulfate d’alluminium Corps pur compose

Ca (OH)2 Hydroxyde de calcium Corps pur compose

Fe Fer Corps pur élémentaire

O3 Ozone ou trioxygène Corps pur simple

Exercice 2: (5pts)
1) a- Ce processus est la réplication ou duplication (0,25pt)
b- L’élément nécessaire pour relier les fragments est une enzyme appelée ligase.
(0,25pt)
2) Trois principales caractéristiques de l’enzyme : (0,75pt)
- Agit à un point précis
- Est spécifique à un substrat
- A un maximum d’activité à 37°C
3) Trois rôles du noyau : (1,5pt)
 Assure la reproduction des cellules et la transmission des caractères héréditaires
 Transmet aux organistes intra cytoplasmiques, les ribosomes en particulier, les
informations pour la synthèse protéique
 Assure la croissance et la multiplication des cellules
4) Définir les termes suivants : (2,25pts)
Promoteur : c’est une courte séquence spécifique d’ADN, située au début des gènes,
sur laquelle se fixe l’enzyme qui effectue la transcription.
Génome : ensemble de l’information génétique d’un organisme.
Gène : Fragment d’ADN portant les informations nécessaires à la synthèse des
protéines.

172/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Exercice 3: (5pts)
1) Calculer les variables (3pts)

2) Effectuer l’opération (4pts)

Exercice 4: (5pts)
Q : Qu’est ce que la notion de « placement scapulaire » ? (4 Pts)
C’est le placement initial de la scapula en adéquation avec l’humérus qui conditionne la suite
du mouvement.
Leur mobilité doit être en corrélation pour avoir un mouvement harmonieux, le plus efficace et
le plus économique.

173/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Ca fait partie de la stratégie anticipatrice du mouvement et doit être prise en compte lors de la
rééducation
Ex : faire claquer un fouet, dégainer un revolver (cow-boy), porter une bouteille sur un
plateau…
Q : Effet ténodèse (1 Pt)
C’est la partie de la flexion des doigts provoquée par la mise en tension :
- Des fléchisseurs lors d’une extension du poignet
- Des extenseurs lors d’une flexion du poignet
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON
Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY


OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR
D'ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) THE ORGANIZATION OF DSEP EXAM

Examen Blanc du Diplôme Supérieur d'Etudes Professionnelles (Session de Juin – Juillet 2007)
Spécialité : Kinésithérapie Epreuve : Pathologies spéciales Durée : 02h

I- Lorsqu’un kinésithérapeute débute un traitement, il lui est nécessaire de procéder par un


examen clinique. Donnez les buts de cet examen. (4pts)
II- Place de la kinésithérapie en chirurgie abdominale. (2pts)
III- Finalité de la kinésithérapie en rééducation fonctionnelle. (2pts)
IV- Un homme de 25 ans, victime d’un accident de la voie publique ayant entraîné une fracture
fermée du 1/3 inférieur du fémur droit a été amené au service de traumatologie.
Un plâtre a été pratiqué pour réduire la fracture. Après l’ablation, le médecin traitant l’oriente
au service de kinésithérapie pour rééducation fonctionnelle.
a) Donnez les différents bilans envisagés avec leurs objectifs. (8pts)
b) Proposez un programme de prise en charge kinésithérapique standard. (4pts)

174/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY


OF HIGHER EDUCATION
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE
L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR NATIONAL COMMISSION FOR
D'ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP) THE ORGANIZATION OF DSEP EXAM

Examen Blanc du Diplôme Supérieur d'Etudes Professionnelles (Session de Juin – Juillet 2007)
Spécialité : Kinésithérapie Epreuve : Pathologies spéciales Durée : 02h

Correction
I- L’examen fait par le kinésithérapeute lui permet :
- De mieux connaître le patient et son affection
- D’établir les modalités exactes et bien adaptées du traitement
- De contrôler le traitement
- De composer les progrès du patient.
II- Place de la kinésithérapie en chirurgie abdominale.
L’ouverture chirurgicales de la paroi abdominale et du péritoine entraînera une chute de pression
intra-abdominales responsable de troubles respiratoires et circulatoires ainsi que d’autres
difficultés telles la diminution du reflexe de déglutition et de toux. La kinésithérapie pré et post
opératoire sera donc très importante pour les opérés de l’abdomen. Elle sera à prédominante
respiratoire et circulatoire sans oublier les problèmes statiques et musculaires.
III- Finalité de la kinésithérapie en rééducation fonctionnelle : la kinésithérapie constitue l’essentiel
du traitement lorsqu’il s’agit de la récupération fonctionnelle ; sa finalité est la réhabilitation le
plus compète possible du patient dans le temps le plus court et la compensation des séquelles la
plus efficace possible, limitant ainsi les conséquences locomotrices, socioprofessionnelles et
psychologiques.
IV-
a) Les différents bilans envisagés avec leurs objectifs :
1- Bilan morpho statique : pour apprécier la forme du patient
2- Bilan sensitif : pour mettre en évidence els troubles de la sensibilité éventuellement dus à
des atteintes nerveuses.
3- Bilan musculaire : pour déceler des éventuelles atrophies et hypertrophies musculaires,
hypotonie et hypertonie musculaire dues à l’immobilisation prolongée
4- Bilan articulaire pour apprécier les mobilités articulaires.
b) Programme de prise en charge kinésithérapie standard.

175/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- Irradiation aux IR du membre inférieur traumatisé pour ses effets trophiques et


circulatoires.
- Massage circulatoire et trophique de tout le membre traumatisé
- Mobilisations activo-passives de toutes les articulations du membre traumatisé
- Tonification des muscles affaiblis par l’immobilisation
- Rééducation à la marche.
EXAMENS NATIONAUX
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2007

Spécialité / Option : Kinésithérapie / Epreuve : Sciences fondamentales / Durée : 2 H

EXERCICE 1 (5points)
On considère les éléments chimiques suivants : 11Na , 17Cl
1) Donner la structure électronique de ces éléments en utilisant les sous-couches
électroniques
2) Déduire :
a- La représentation de LEWIS de ces éléments
b- Les ions correspondant
c- Le groupe et la période de chaque élément

EXERCICE 2 (7points)
Répondre aux questions suivantes :
1) Quelle est la nature chimique de l’information génétique ? Décrivez brièvement et
successivement les mécanismes qui le permettent d’assurer le renouvellement
protéique de l’organisme (en 02 paragraphes).
2) Citer 03 rôles des nutriments ingérés par les cellules de notre organisme en illustrant
chaque cas par un exemple.
3) Nommer les structures de l’organisme qui permettent aux nutriments d’atteindre le
milieu intérieur et préciser les 02 voies empruntées par ces nutriments.
4) Donner 04 rôles joués par les sels minéraux et 04 rôles joués par l’eau dans le milieu
intérieur
5) Citer 04 facteurs qui influencent les besoins nutritionnels de l’organisme.

EXERCICE 3 (3points)

176/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Déterminer les nombres a, b, c tel que :


2a  7 3b  1 6c  1
 
3 2 7
3a  2b  c  6

EXERCICE 4 (5points)
Répondre aux questions suivantes :
1) Quel est l’intérêt du cours de biomécanique chez un kinésithérapeute ?
2) Définir chaîne cinétique et biomécanique
3) Différence entre chaîne cinétique ouverte et chaîne cinétique fermée.

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
JUIN-JUILLET 2007
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie humaine et physiologie

I- Définir sarcomère puis donner les rôles des molécules de calcium et d’ATP lors de l’activité
du sarcomère. (3 Pts)

II- Nommer les constituants du système nerveux intrinsèque du cœur (2 Pts)

III- Donner quelques effets des hormones thyroïdiennes (T3 et T4) sur les systèmes
cardiovasculaire et musculaire respectivement dans les conditions définies par le tableau ci-dessous
(un effet par condition physiologique) : (3 Pts)
Système touché Effets Effets de Effets de
physiologiques l’hyposécrétion l’hypersécrétion
normales
Système
cardiovasculaire
Système
musculaire

IV- Nommer les trois structures avasculaires du globe oculaire (1,5 Pts)

177/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

V- Donner les caractéristiques fonctionnelles d’un neurone (1,5 Pts)


VI- La ventilation pulmonaire
1- Définir : hypercapnie, hyperpnée, hyperventilation (1,5 Pts)
2- Quels sont les facteurs chimiques susceptibles de modifier la fréquence et l’amplitude
respiratoires ? (1,5 Pts)
3- Nommer et localiser les récepteurs qui réagissent à ces fluctuations chimiques (2 Pts)
4- Etablir une différence entre hyperventilation et hyperpnée sur la base de la variation de la
pression partielle en CO2. (2 Pts)
5- Tommy un jeune nageur pense améliorer son aptitude en pratiquant l’hyper ventilation
avant le début de l’épreuve. Expliquer lui en quelques le risque qu’il court. (2 Pts)

178/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
JUIN-JUILLET 2007
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie humaine et physiologie
CORRECTION
I- Définir sarcomère puis donner les rôles des molécules de calcium et d’ATP lors de l’activité
du sarcomère. (3 Pts)

Sarcomère plus petite unité contractile de la fibre musculaire.


Le calcium en se fixant sur la troponine, permet la modification sa forme entrainant une
libération de site de liaison de la myosine sur l’actine par déplacement de la tropomyosine et
permet de lever l’inhibition de l’activité ATPasique exercée par la troponine I sur la tête de
myosine.
L’ATP fournit l’énergie nécessaire à la formation du complexe actine myosine et à sa rupture
II- Nommer les constituants du système nerveux intrinsèque du cœur (2 Pts)

Nœud sinusal ou nœud de Keith et Flack ; nœud atrio ventriculaire ou nœud


d’Arschoft et Tawara ; faisceau de His, réseau de Purkinje
III- Donner quelques effets des hormones thyroïdiennes (T3 et T4) sur les systèmes
cardiovasculaire et musculaire respectivement dans les conditions définies par le tableau ci-dessous
(un effet par condition physiologique) : (3 Pts)

Système touché Effets Effets de Effets de


physiologiques l’hyposécrétion l’hypersécrétion
normales
Système Favorise leDiminution de Augmentation de
cardiovasculaire fonctionnement l’efficacité de pompe la fréquence
normal du cœur cardiaque ; de sa cardiaque et des
fréquence et de la PA palpitations, de la
PA
Système Favorise le Hypotonie, Atrophie et
musculaire développement et le crampes musculaire, faiblesse
myalgie musculaire.

179/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

fonctionnement des
muscles
IV- Nommer les trois structures avasculaires du globe oculaire (1,5 Pts)
La cornée transparente ; le cristallin ; le corps vitré
V- Donner les caractéristiques fonctionnelles d’un neurone (1,5 Pts)
Excitabilité conductivité transmissibilité…..
VI- La ventilation pulmonaire
1- Définir : hypercapnie, hyperpnée, hyperventilation (1,5 Pts)
Hypercapnie : élévation de la PCO2 dans le sang
Hyperpnée : augmentation rapide de la respiration
Hyperventilation : augmentation de la fréquence et de l’amplitude de la respiration.
2- Quels sont les facteurs chimiques susceptibles de modifier la fréquence et l’amplitude
respiratoires ? (1,5 Pts)
Les variations de la PCO2 de la PO2 et du pH dans le sang.
3- Nommer et localiser les récepteurs qui réagissent à ces fluctuations chimiques (2 Pts)
Les chimiorécepteurs centraux situés de part et d’autre du bulbe rachidien ; les
chémorécepteurs périphériques dans la crosse aortique et les corpuscules carotidiens
4- Etablir une différence entre hyperventilation et hyperpnée sur la base de la variation de la
pression partielle en CO2. (2 Pts)
Une hyperventilation a pour effet de chasser le CO2 du sang et donc de diminuer sa
concentration. Elle se diffère de l’hyperpnée dans ce sens que l’hyperpnée intervient au début
de la période d’exercice pour permettre l’expulsion rapide du CO 2 sans toutefois modifier sa
concentration sanguine car cette expulsion est compensée par sa production au niveau des
muscles.
5- Tommy un jeune nageur pense améliorer son aptitude en pratiquant l’hyper ventilation avant
le début de l’épreuve. Expliquer lui en quelques le risque qu’il court. (2 Pts)
En pratiquant l’hyperventilation, juste avant l’épreuve, Tommy court le risque
d’étourdissement voir d’évanouissement. Car, l’état d’hypocapnie cause la constriction des
vaisseaux cérébraux et provoque ainsi une ischémie cérébrale. Ce qui dans l’eau est risquant
car la noyade peut survenir avant le rétablissement normale de la respiration.

180/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIC OF CAMEROUN
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Peace-Work-Fatherland
Paix-Travail-Patrie
---------
---------
MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT
-----------------------
SUPERIEUR
NATIONAL COMMISSION FOR THE
-----------------------
ORGANIZATION OF DSEP EXAM
COMMISSION NATIONALE
--------------------
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2007
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologie spéciale
Définir (1 pt)

Kinésithérapie

QORC (3,5 pts)


1- Citer les types de paralysie (0,5 pt)
2- Citez trois techniques de kinésithérapie avec une indication pour chacune des techniques (3 pts)
Problèmes / Cas Pratiques (15,5 pts)
Problème 1 : (8 pts)
Vous recevez dans une votre unité de physiothérapie un bébé à vous référé par un chirurgien pédiatre,
avec comme indication « Paralysie obstétricale du Plexus Brachial ». Il précise que des bandages
d’immobilisation ont été faits pendant trois semaines et a prescrit le médicament nommé « Uteplex »
pour l’enfant.
1- Qu’est-ce que la paralysie Obstétricale du plexus brachial ? (0,5 pt)
2- Donner et décrire brièvement la classification de « Seddon » des affections nerveuses (3 pts)
3- Quelles sont les présentations de paralysies obstétricales du plexus brachial ? (1,5 pts)
4- En supposant que le nourrisson est victime d’une lésion de type Sunderland I, quelle serait le
pronostic ? (0,5 pt)
5- Enoncer quelques objectifs de prise en charge (1,5 pts)
6- Citer quatre points importants du protocole kinésithérapeutique (1 pt)
Problème 2 : (7,5 pts)
Mme M. ancienne secrétaire de direction, fait appel à vous pour examiner le cas de son mari âgé de
57 ans, a été victime d’une maladie qui l’a maintenu alité pendant trois mois à l’hôpital général.
A l’examen clinique, le patient se plaint de douleurs aux articulations, fatigue, et vertiges
A l’examen physique, vous remarquez que la majorité des groupes musculaires des membres
inferieurs sont gradués à 2 sur l’échelle d’Oxford.
Les paramètres sont les suivants :
TA : 95/70 mmHg ; FR : 12 respirations par minute ; Température 37,2 oC
1- Que signifie « 2 » sur l’échelle d’Oxford ? (0,5 pt)
2- Quel diagnostic prévisionnel pouvez-vous évoquer ? (0,5 pt)

181/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Apres avoir amélioré certaines capacités de votre patient, au moment de le mettre debout, vous vous
rendez compte qu’il a peur de se déplacer. Il vous avoue qu’en réalité il a peur de tomber lorsqu’il est
debout et essaye de faire un pas.
3- Comment appelle-t-on ce phénomène ? (0,5 pt)
4- Proposez un protocole général de rééducation fonctionnelle pour améliorer la marche de ce
patient. (6 pts)

REPUBLIC OF CAMEROUN
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Peace-Work-Fatherland
Paix-Travail-Patrie
---------
---------
MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT
-----------------------
SUPERIEUR
NATIONAL COMMISSION FOR THE
-----------------------
ORGANIZATION OF DSEP EXAM
COMMISSION NATIONALE
--------------------
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES


PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2007
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologie spéciale
CORRIGE
Définir (1 pt)

Kinésithérapie : Application d'exercices basés sur des principes scientifiques adaptés au renforcement
musculaire, à l'endurance et à la mobilité de personnes ayant des limitations fonctionnelles avec un
besoin prolongé de conditionnement physique.

QORC (3,5 pts)

1- Citer les types de paralysie (0,5 pt)


- Paralysie flasque
- Paralysie spastique

2- Citez trois techniques de kinésithérapie avec une indication pour chacune des techniques (3 pts)

- Massages : Tensions des tissus mous, Douleur, Œdème


- les agents physiques Tensions des tissus mous, Douleur, Œdème, Réduction de la
commande motrice, Plaies, Parésie, Faiblesse musculaire…
- les mobilisations articulaires actives, passives et actives aidées : Réductions de
l’amplitude articulaire, Faiblesse musculaire, Douleur articulaire …
- la facilitation de la commande motrice : paralysie centrale ou périphérique ;

182/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- le renforcement musculaire : amyotrophie et d’affaiblissement consécutifs à des


pathologies orthopédiques, rhumatologiques et neurologiques ;
- le réentraînement à la marche : et l’amélioration de l’équilibration dans le processus de
vieillissement, après immobilisation prolongée, pathologies orthopédiques et
neurologiques ;
- la rééducation ventilatoire : Chirurgie du thorax et de l’abdomen, pathologies
bronchopulmonaires obstructives ou restrictives ;
- le réentraînement à l’effort : déconditionnement consécutif à des inactivités prolongées,
pathologies cardiaques et pulmonaires.

Problèmes / Cas Pratiques (15,5 pts)


Problème 1 : (8 pts)
Vous recevez dans une votre unité de physiothérapie un bébé à vous référé par un chirurgien pédiatre,
avec comme indication « Paralysie obstétricale du Plexus Brachial ». Il précise que des bandages
d’immobilisation ont été faits pendant trois semaines et a prescrit le médicament nommé « Uteplex »
pour l’enfant.
7- Qu’est-ce que la paralysie Obstétricale du plexus brachial ? (0,5 pt)
La paralysie obstétricale du plexus brachial est la conséquence d'un traumatisme par étirement
des racines nerveuses à leur origine, consécutif à une traction excessive lors de l'accouchement
8- Donner et décrire brièvement la classification de « Seddon » des affections nerveuses (3 pts)
- Neurapraxie (0,5 pt) + 0,5 pt
La continuité des axones est préservée ainsi que l’excitabilité des structures nerveuses en aval
de la lésion.
L'étirement est faible, il n'y a pas de lésion anatomique, mais une simple interruption
fonctionnelle de la transmission nerveuse.
La récupération se fait dans des délais variables pouvant aller jusqu’à 12 semaines.
- Axonotmesis (0.5 pt) + 0,5 pt
Elle implique une perte de la continuité axonale au site lésionnel (étirement ou compression).
La dégénérescence wallérienne du segment distal est complète mais les tubes endoneuraux
demeurent intacts.
Le temps de récupération correspond donc au temps mis par la régénération axonale pour
atteindre les cibles motrices distales.
Le signe de Tinel progresse à la vitesse de 1 mm par jour et la récupération est en général
complète, sauf pour une lésion très proximale qui peut être suivie d’une dénervation prolongée
des organes terminaux cibles, entraînant une limitation de la récupération fonctionnelle.
- Neurotmésis (0,5 pt) + 0,5 pt
Elle se caractérise par une rupture totale du nerf ou une destruction de sa structure interne
(périnèvre et tubes endoneuraux).
La désorganisation de la structure interne nécessite une réparation nerveuse pour obtenir une
récupération fonctionnelle.
La rupture des axones s’accompagne d’un changement de la structure du corps cellulaire qui
se prépare au remplacement de la perte axoplasmique.

183/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

9- Quelles sont les présentations de paralysies obstétricales du plexus brachial ? (1,5 pts)
- Présentation d’Erb (lesion de (Lésion de C5-C6)
- Présentation de Klumpke (Lésion de C7-T1)
- Présentation mixte (Erb/Klumpke) (Lésion de C5-T1)
10- En supposant que le nourrisson est victime d’une lésion de type Sunderland I, quelle serait le
pronostic ? (0,5 pt)
- Récupération complète,
- Avec possible retard fonctionnel du membre affecté
(La première proposition suffit pour avoir l’intégralité de points)
11- Enoncer quelques objectifs de prise en charge (1,5 pts)
- IEC (Information, Education, Communication): Eduquer le garde-malade sur la
manière de tenir, positionner, et habiller le bébé
- Améliorer et/ou maintenir les amplitudes de mouvement
- Améliorer et/ou maintenir la force musculaire
- Améliorer la sensation et la sensibilité
- Prévenir les déformations
(Trois propositions suffisent pour avoir l’intégralité des points)
12- Citer quatre points importants du protocole kinésithérapeutique (1 pt)
- Mobilisations passives. (0,25 pt)
- Stimulations sensitives. (0,25 pt)
- Stimulations musculaires / Massage / manipulations des tissus mous. (0,25 pt)
- Immobilisation / Attelle. (0,25 pt)
Problème 2 : (7,5 pts)
Mme M. ancienne secrétaire de direction, fait appel à vous pour examiner le cas de son mari âgé de
57 ans, a été victime d’une maladie qui l’a maintenu alité pendant trois mois à l’hôpital général.
A l’examen clinique, le patient se plaint de douleurs aux articulations, fatigue, et vertiges
A l’examen physique, vous remarquez que la majorité des groupes musculaires des membres
inferieurs sont gradués à 2 sur l’échelle d’Oxford.
Les paramètres sont les suivants :
TA : 95/70 mmHg ; FR : 12 respirations par minute ; Température 37,2 oC
5- Que signifie « 2 » sur l’échelle d’Oxford ? (0,5 pt)
Mouvement possible dans toute l’amplitude de mouvement en éliminant la gravité
6- Quel diagnostic prévisionnel pouvez-vous évoquer ? (0,5 pt)
Déconditionnement physique (lié à un alitement prolongé)
Apres avoir amélioré certaines capacités de votre patient, au moment de le mettre debout, vous vous
rendez compte qu’il a peur de se déplacer. Il vous avoue qu’en réalité il a peur de tomber lorsqu’il est
debout et essaye de faire un pas.
7- Comment appelle-t-on ce phénomène ? (0,5 pt)
Kinésiophobie
8- Proposez un protocole général de rééducation fonctionnelle pour améliorer la marche de ce patient.
(6 pts)
a) Objectif postural (2 pts)
- Verticalisation une heure par jour
- Proprioception :

184/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

 Statique (patient immobile)


 Dynamique (Plan instable)
b) Rééducation passive (2 pts)
- Etirements passifs
- Mobilisations passives anatomiques / articulation par articulation
- Mobilisations passives fonctionnelles / chaines articulaires (cinématiques) / en
diagonales
c) Rééducation active / réentrainement a l’effort (2 pts)
- Mouvements actifs assistés
- Mouvements actifs non assistés
- Mouvements actifs résistés
- Vélo stationnaire, barres parallèles, tapis roulant…

* ANNEE ACADEMIQUE 2007 – 2008 *

CONTRÔLES CONTINUS

EXAMEN BLANC JUIN-JUILLET 2008

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales

EXERCICE 1 : (5pts)

Le noyau d’un atome (Al) comporte une charge de 20,8.10-19C. La masse de l’atome est 45,9
-27
x 10 kg.

1) Quel est son numéro atomique ? (1pt)


2) Donner sa structure électronique (1pt)
3) Donner l’équation de passage de cet atome à l’ion correspondant (1pt)
4) Représenter son modèle de Bohr (2pts)
On donne ; charge du proton = 1,6.10-19C.

EXERCICE 2 : (5pts)

185/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1) Chez les eucaryotes, les gènes sont le plus souvent constitués de deux types de séquence
nucléotidique : Nommez-les. (1pt)
2) a- Nommer le nutriment protidique qui est absorbé après la digestion. (1pt)
b- Préciser les 03 voies métaboliques de ce nutriment dans le milieu intérieur (0,5 x 3 =
1,5pt)
3) Nommer en les décrivant, les 03 phases de la synthèse protéique. (0,5 x 3 = 1,5pt)

EXERCICE 3 : (5pts)

1) Calculer les variables x, y, z telles que : (2pts)

2) Effectuer l’opération : (3pts)

EXERCICE 4 : (5pts)

Définir les termes suivants :


- Biomécanique (2pts)
- Cinématique (1,5pt)
- Kinésiologie (1,5pt)

186/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMEN BLANC JUIN-JUILLET 2008

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales

CORRIGE

Exercice 1: (5pts)

1) Calcul du numéro atomique (1pt)

Structure électronique (1pt)


1s² 2s² 2p6 3s² 3p1

2) Equation de passage à l’ion : (1pt)


Al  Al3+ + 3e-

3) Le modèle de Bohr : (2pts)

Exercice 2: (5pts)

1) Ces deux types de séquences sont : les introns et les exons (1pt)

2) a- C’est l’acide aminé (1pt)


b- Les 03 voies métaboliques sont : (1,5pt)
- la synthèse des protéines
- la production de l’énergie
- la décomposition de l’excès des acides aminés en urée.

3) a- Les 03 phases sont : (1,5pt)

 l’initiation : elle débute toujours par le codon initiateur AUG.

187/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

 L’élongation : le ribosome se déplace sur l’ARNm, assurant ainsi l’établissement


des liaisons peptidiques entre les acides aminés qui se désolidarise des ARN de
transfert au fur et à mesure que la chaîne polypeptidique s’allonge.
 La terminaison : la lecture s’achève lorsque aucun ARN de transfert activé
n’identifie le codon situé sur l’ARNm. Il s’agit donc d’un codon stop.

Exercice 3: (5pts)

Exercice 4: (5pts)

Définition des termes :

Biomécanique :

Exploration des propriétés mécaniques des organismes vivants ainsi que l'analyse des principes
d'ingénierie faisant fonctionner les systèmes biologiques. Elle traite des relations existantes entre les
structures et les fonctions à tous les niveaux d’organisation du vivant à partir des molécules, comme
le collagène ou l’élastine, aux tissus et organes. (2 Pts)

188/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Cinématique :

Partie de la mécanique/biomécanique qui étudie les mouvements, indépendamment de ce qui les


provoque. Elle étudie le mouvement pour lui-même. (1,5Pt)

Kinésiologie :

etude du mouvement du corps humain a la perspective de trois sciences physiques qui sont :
L’anatomie musculo-squelettique, la physiologie neuro-musculaire et la biomécanique. (1,5 Pt)

189/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMENS NATIONAUX

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2008
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie humaine et physiologie

I- Apres avoir défini les termes organes et système, donner la fonction de chacun des systèmes
suivants : système urinaire ; système respiratoire ; système digestif (5 Pts)

II- Donner la structure des fibres de chacun des trois types de tissus musculaire. (3Pts)

III- Les reflexes se produisent dans des voies nerveuses particulières appelées arc reflexes. Sur le
plan fonctionnel, on classe les reflexes en reflexes somatiques et en reflexes autonomes.
1- Définir reflexe (1 Pt)
2- Donner les éléments essentiels intervenant dans un arc reflexe (1 Pt)
3- Quelle différence faites vous entre reflexe somatique et reflexe autonome (1 Pt)
4- Où situe t’on les centres d’intégration des reflexes somatiques et comment nomme t’on
l’ensemble des reflexes issues de ces centres ? (1 Pt)

IV- Le document 1 représente l’innervation cardiaque.


1- Reporter sur la copie les légendes 1 à 3et nommer les centres A à C ainsi que les nerfs a à d.
(2,5 Pts)
2- Lors de l’étude de l’action (sympathicomimétique ou parasympathicomimétique) d’une
substance X sur le cœur d’un sujet, les données du document 2 ont été enregistrées au cours de la
révolution cardiaque.
a- Définir révolution cardiaque (1 Pt)
b- Calculer la fréquence et le débit cardiaque dans chaque cas. En déduire les effets de la
substance X sur ce sujet. (2,5 Pts)
c- Quel effet produirait la stimulation du nerf a et celle du nerf b ? (1 Pt)
d- Par comparaison aux effets définit à la question c, quelle conclusion tirer sur l’activité
cardiaque de la substance X chez ce sujet? (1 Pt)

190/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Document 1 :

Document 2:

Durée de la révolution Volume d’éjection systolique


cardiaque (en seconde) (en ml)
Absence de la substance X 0,9 70
Présence de la substance X 0,45 40

191/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2008

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie humaine et physiologie

CORRECTION

I- Apres avoir défini les termes organes et système, donner la fonction de chacun des
systèmes suivants : système urinaire ; système respiratoire ; système digestif (5 Pts)

Un organe est composé de plusieurs types de tissus qui assurent, de façon coordonnée, une
fonction déterminée.

Un système est composé de 2 organes ou plus et de tissus, qui constituent une unité
assurant la même fonction ou un ensemble de fonctions.

Le système urinaire élimine les déchets transportés par le sang : régule la composition
chimique, le volume, et la balance électrolytique du sang, et participe au maintien de l'équilibre
acido-basique de l'organisme.

Le système respiratoire assure l'oxygénation du sang, élimine le dioxyde d carbone, et


participe à la régulation de la balance acido-basique.

Le système digestif assure la dégradation mécanique et chimique des aliments pour qu'ils
puissent être utilisés par les cellules et élimine les déchets.

II- Donner la structure des fibres de chacun des trois types de tissus musculaire. (3Pts)

Muscle lisse : Fibres allongées, effilées; non striées, contenant un seul noyau.
Muscle cardiaque : Fibres striées, ramifiées, avec un noyau unique et des disques
intercalaires.
Muscle squelettique : Fibres cylindriques, striées, multinucléées.

III- Les reflexes se produisent dans des voies nerveuses particulières appelées arc reflexes.
Sur le plan fonctionnel, on classe les reflexes en reflexes somatiques et en reflexes autonomes.

192/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1- Définir reflexe (1 Pt)

Reflexe : réponse motrice rapide et involontaire à un stimulus


2- Donner les éléments essentiels intervenant dans un arc reflexe (1 Pt)

L’arc reflexe nécessite la présence de cinq éléments : un récepteur, un neurone sensitif,


un centre d’intégration, un neurone moteur, un effecteur.
3- Quelle différence faites vous entre reflexe somatique et reflexe autonome (1 Pt)

Les reflexes somatiques activent les muscles squelettiques et les reflexes autonomes
activent les muscles viscéraux.

4- Où situe t’on les centres d’intégration des reflexes somatiques et comment nomme
t’on l’ensemble des reflexes issues de ces centres ? (1 Pt)
Dans la moelle épinière
Ce sont les reflexes spinaux

IV- Le document 1 représente l’innervation cardiaque.

1- Reporter sur la copie les légendes 1 à 3et nommer les centres A à C ainsi que les nerfs
a à d. (2,5 Pts)

1 neurone inhibiteur ; 2 ganglion étoilé ; 3 sinus carotidien ; A centre bulbaire


parasympathique ; B centre sympathique ; C centre médullaire sympathique ; a nerf
cardiaque ; b nerf X ; c nerf de Cyon ; d nerf de Héring

2- Lors de l’étude de l’action (sympathicomimétique ou parasympathicomimétique)


d’une substance X sur le cœur d’un sujet, les données du document 2 ont été enregistrées au cours de
la révolution cardiaque.

a- Définir révolution cardiaque (1 Pt)

Révolution cardiaque : ensemble des phénomènes dont le cœur est le siège du début d’une
contraction au début de la contraction suivante.

b- Calculer la fréquence et le débit cardiaque dans chaque cas. En déduire les effets de la
substance X sur ce sujet. (2,5 Pts)

Fréquence cardiaque : sans X Fc = 60/0,9 = 66,67 soit 66 bat/min Avec X Fc = 60/0.45 =


133,33 soit 133 bat/min
Débit cardiaque : Dc = VES x Fc sans X Dc = 70 x 66 = 4620 ml/min ; Avec X Dc = 40 x
133 = 5320 ml/min
Déduction X augmente la fréquence et le débit cardiaque.

193/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

c- Quel effet produirait la stimulation du nerf a et celle du nerf b ? (1 Pt)


Effet de la stimulation : nerf a = nerf sympathique = augmentation de la Fréquence
cardiaque ; nerf b = nerf parasympathique = diminution de la fréquence cardiaque

d- Par comparaison aux effets définit à la question c, quelle conclusion tirer sur l’activité
cardiaque de la substance X chez ce sujet? (1 Pt)

La substance X a les mêmes effets que la stimulation du nerf a donc c’est un


sympathicomimétique.
* ANNEE ACADEMIQUE 2008 – 2009 *

CONTRÔLES CONTINUS

EXAMENS NATIONAUX
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2009
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie humaine et physiologie

I- Apres avoir définit le terme endocytose, nommer et décrire les trois types d’endocytose. (3,5 pts)

II- Définir unité motrice en donnant ses éléments constitutifs (1,5Pts).

III- Citer et expliquer les quatre fonctions essentielles de l’appareil digestif (3 pts)

IV- Quelle molécule fournit l’énergie nécessaire à la contraction musculaire ? Citer sans les décrire
les différentes voies de production de cette molécule (2 pts)

V- L’hémostase définit l’ensemble des mécanismes physiologiques mis en jeu pour l’arrêt d’un
saignement lorsqu’un vaisseau est lésé.
1- Citer les phases de l’hémostase (1,5Pts)
2- Citer deux inhibiteurs de la coagulation ? (1Pt)
3- Quel est l’ion indispensable dans le processus de coagulation ? (1Pt)

194/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

VI- Un cœur déconnecté du système nerveux a un rythme de 120 pulsations par minute. Alors que
chez un sujet normal au repos le rythme cardiaque est de 75 à 80 pulsations par minute.
1- Justifier l’autonomie du cœur (2 pts)
2- Définir système nerveux autonome et donner le rôle de chacun de ses composants sur le système
cardiovasculaire (2 pts)
3- Expliquer le passage de 120 pulsations à 75 pulsations par minutes lorsque le cœur est connecté
au système nerveux (sujet normal) (2,5 pts)

195/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2009

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie humaine et physiologie

CORRECTION

I- Apres avoir définit le terme endocytose, nommer et décrire les trois types d’endocytose. (3,5
pts)

Endocytose : mécanisme de transport actif qui consiste à faire entrer les molécules dans la
cellule. Il comprend :

 La Phagocytose : ici, la cellule mange ; lors de la phagocytose, des portions de la membrane


plasmique et du cytoplasme s’étendent pour entourer un objet relativement gros ou solide
(amas bactériens, débris cellulaires, ….)se trouvant à l’extérieur de la cellule et l’englobent.
La vesicule ainsi formée fusionne dans la plupart des cas avec un lysosome intracellulaire
dont les enzymes vont digérer son contenu.

 La Pinocytose : ici, la cellule boit ; lors de la pinocytose, un repli de la membrane plasmique


englobe une gouttelette de liquide externe contenant des molécules dissoutes. Les bords de
la membrane fusionnent en formant une vésicule à l’intérieure de la cellule.

 Endocytose par récepteurs interposés : ici le mécanisme d’endocytose est sélectif. La


substance venant de l’extérieur se lie à des récepteurs membranaires, et des vésicules
tapissées se forment.

II- Définir unité motrice en donnant ses éléments constitutifs (1,5Pts).


C’est le plus petit élément contractile que le système nerveux puisse mettre en jeu. Il est composé
d’un motoneurone alpha, de son axone et des fibres musculaire qu’il innerve.

196/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

III- Citer et expliquer les quatre fonctions essentielles de l’appareil digestif (3 pts)
Mobilité / motilité : il assure la propulsion et le brassage des aliments par les mouvements
contractiles des muscles lisses du tube digestif.

La sécrétion : les glandes exocrines secrètent différents sucs digestifs dans la lumière du tube
pour la digestion chimique des aliments

Digestion : le tube digestif permet la décomposition des grosses molécules des aliments en petites
molécules (nutriments)
L’absorption : il assure le passage des nutriments dans le sang ou la lymphe
IV- Quelle molécule fournit l’énergie nécessaire à la contraction musculaire ? (0,5 pts)
ATP
Citer sans les décrire les différentes voies de production de cette molécule (1,5 pts)
ADP + créatine phosphate ; glycogénolyse (anaérobie) ; phosphorylation oxydative (aérobie)

V- L’hémostase définit l’ensemble des mécanismes physiologiques mis en jeu pour l’arrêt d’un
saignement lorsqu’un vaisseau est lésé.

1- Citer les phases de l’hémostase (1,5Pts)


Hémostase primaire, coagulation et fibrinolyse

2- Citer deux inhibiteurs de la coagulation ? (1Pt)


Protéine C, protéine S, anti thrombine

3- Quel est l’ion indispensable dans le processus de coagulation ? (1Pt)


Ca 2+
VI- Un cœur déconnecté du système nerveux a un rythme de 120 pulsations par minute. Alors que
chez un sujet normal au repos le rythme cardiaque est de 75 à 80 pulsations par minute.

1- Justifier l’autonomie du cœur (2 pts)

Le cœur possède un système nerveux qui lui est propre appelé tissu nodal. Ce système nerveux
intrinsèque lui permet d’assurer son autonomie contractile.

2- Définir système nerveux autonome et donner le rôle de chacun de ses composants sur le système
cardiovasculaire (2 pts)

197/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Le système nerveux autonome est un système constitué du système nerveux sympathique et le


système nerveux parasympathique, assurant les fonctions végétatives de l’organisme.

3- Expliquer le passage de 120 pulsations à 75 pulsations par minutes lorsque le cœur est connecté
au système nerveux (sujet normal) (2,5 pts)

Lorsque le cœur est connecté au système nerveux, le système nerveux parasympathique et le


système nerveux sympathique envoient sans cesse des influx au nœud sinusal, mais
l’influence est l’inhibition de la stimulation du nœud sinusal par les neurofibrilles motrices
des nerfs vagues (nerf X). Le muscle cardiaque a donc un tonus vagal.
* ANNEE ACADEMIQUE 2009 – 2010 *

CONTRÔLES CONTINUS

EXAMENS NATIONAUX

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2010
Spécialités / Options : Kinésithérapie Epreuve : Mathématiques
Exercice 1
Soit une quantité de produit liquide S à partager entre 3 tubes a, b et c tel que le partage soit
proportionnel aux nombres 4, 3, 2.

3) Comparer les quantités a, b, c


4) Le tube a contient 5ml de plus que b. Calculer la quantité de produit utile ainsi que
les quantités a, b et c de chaque tube.

Exercice 2
3) Calculer les variables x, y, z telles que :

4) Effectuer l’opération :

198/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Exercice 3
3) Calculer les variables x, y et z telles que :

4) Effectuer l’opération

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2010

Spécialités / Options : Kinésithérapie Epreuve : Mathématiques

Corrigé Mathématiques

Exercice 1

2) Comparons les quantités a, b, c :

199/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

200/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Exercice 2

201/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

202/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

203/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2010

Spécialités / Options : Kinésithérapie Epreuve : Chimie Physiologique

A/ Chaque série d’affirmations peut comporter une ou plusieurs réponses correctes. Repérez-les :
1) L’ARN messager :
a) Est formé par deux chaînes complémentaires de nucléotides
b) Est synthétisé au contact de l’ADN grâce à l’ADN polymérase
c) Guide la synthèse de plusieurs chaînes polypeptidiques aux séquences identiques
d) Guide la synthèse de plusieurs chaînes polypeptidiques aux séquences différentes

2) La traduction est une opération qui :


a) S’effectue dans le noyau cellulaire
b) Nécessite de l’énergie
c) Fait intervenir les ARNt
d) Permet la synthèse des acides aminés

3) La synthèse dans le cytoplasme de la chaîne polypeptidique :


a) Ne peut s’effectuer qu’au niveau des ribosomes
b) Débute toujours par un peptide signal lorsque la chaîne doit être exportée hors de la
cellule
c) Nécessite l’intervention d’une ARN polymérase
d) Produit une chaîne dont la longueur dépend de la longueur de la molécule d’ARN
messager.

4) Le code génétique
a) Est un système de correspondance entre les codons de l’ARNm et les acides aminés
b) Comporte 20 codons différents par un acide aminé
c) Est « écrit » à l’aide de quatre lettres seulement : A, T, C, G.

B/ Questions à réponses ouvertes et courtes (QROC)


1) Chez les eucaryotes, les gènes sont le plus souvent constitués de deux types de séquence
nucléotidique : Nommez-les.
2) a- Nommer le nutriment protidique qui est absorbé après la digestion.
b- Préciser les 03 voies métaboliques de ce nutriment dans le milieu intérieur
3) a- Nommer en les décrivant, les 03 phases de la synthèse protéique.

204/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

b- Quel est l’élément responsable de l’arrêt de la synthèse d’une chaîne polypeptidique au


cours de la traduction ?

4) Définir les termes suivants : Exons, introns, réplication.

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2010

Spécialités / Options : Kinésithérapie Epreuve : Chimie Physiologique

CORRIGE

A/ Choisir les bonnes réponses :


1- c) 2- b) ; c) 3- a) 4- a)

B/ Q.R.O.C.

1) Ces deux types de séquences sont :


Les introns et les exons

2) a- C’est l’acide aminé


b- Les 03 voies métaboliques sont :
- la synthèse des protéines
- la production de l’énergie
- la décomposition de l’excès des acides aminés en urée.

3) a- Les 03 phases sont :


 l’initiation : elle débute toujours par le codon initiateur AUG.
 L’élongation : le ribosome se déplace sur l’ARNm, assurant ainsi l’établissement des
liaisons peptidiques entre les acides aminés qui se désolidarise des ARN de transfert au
fur et à mesure que la chaîne polypeptidique s’allonge.
 La terminaison : la lecture s’achève lorsque aucun ARN de transfert activé n’identifie le
codon situé sur l’ARNm. Il s’agit donc d’un codon stop.

4) Définir les termes :

205/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Exons : ce sont les parties codantes de l’ARN messager

Introns : ce sont les parties non codantes de l’ARNm

Réplication : C’est le mécanisme de synthèse de l’ADN permettant de transmette


l’information génétique d’une cellule ou d’un organisme à sa descendance.

206/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2010

Spécialités / Options : Kinésithérapie Epreuve : Chimie générale


Exercice 1

On considère l’élément chimique suivant : Césium (Z = 55).


e) Déterminer le nombre de protons que compte cet élément.
f) Ecrire sa structure électronique
g) Donner l’équation de passage de cet atome à l’ion correspondant.
h) Déduire leur place dans la classification périodique et nommer leur famille.

Exercice 2

Le noyau d’un atome (Al) comporte une charge de 20,8.10-19C. La masse de l’atome
est 45,9 x 10-27kg.
5) Quel est son numéro atomique ?
6) Donner sa structure électronique
7) Donner l’équation de passage de cet atome à l’ion correspondant
8) Représenter son modèle de Bohr
On donne ; charge du proton = 1,6.10-19C.

Exercice 3

3) Donner la formule électronique des atomes suivants :


15P ; 10Ne ; 19K

4) Nommer les corps suivants, puis les classer en corps purs simples, composés et
élémentaires (vous présenterez votre résultat sous forme de tableau)
H2, Ar, Al2 (SO4)3, Ca (OH)2, Fe, O3.

207/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2010

Spécialités / Options : Kinésithérapie Epreuve : Chimie générale

Corrigé Chimie générale

Exercice 1

e) Nombre de protons = 55
f) Ecrire la structure électronique :
Cs : 1s² 2s² 2p6 3s² 3p6 4s² 3d10 4p6 5s² 4d10 5p6 6s1
ou
K² L8 M18 N18 O8 P1
g) Equation de passage de cet atome aux ions :
𝐶𝑆  𝐶𝑆+ + 𝑒 −

h) Déduire :
 Classification groupe = 1er groupe
période = 6e période

 Nommer leur famille : c’est un alcalin.

Exercice 2

4) Calcul du numéro atomique

208/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

5) Structure électronique
1s² 2s² 2p6 3s ² 3p1

6) Equation de passage à l’ion :


Al  Al3+ + 3e-

7) Le modèle de Bohr :

Exercice 3

3) Formule électronique
15P = 1s² 2s² 2p6 3s² 3p3 ou K² L8 M5
10Ne = 1s² 2s² 2p6 (K² L8)
19K = 1s² 2s² 2p6 3s² 3p6 4s1 (K² L8 M8 N1).

4) Nommer et classer les composes

Corps Noms du corps Nature

H2 Dihydrogène Corps pur simple

A2 Argon Corps pur élémentaire

Al2 (SO4)3 Sulfate d’alluminium Corps pur compose

Ca (OH)2 Hydroxyde de calcium Corps pur compose

Fe Fer Corps pur élémentaire

O3 Ozone ou trioxygène Corps pur simple

209/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

210/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NAIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2010
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie Humaine et Physiologie
I- LE METABOLISME
1- Définir les termes : métabolisme, digestion, respiration, régulation (2pts)
2- Etablir la contribution succincte de chacun des systèmes : digestif, respiratoire et
cardiovasculaire dans la réalisation des processus métaboliques (2pts)
3- Citer les deux grands systèmes régulateurs du fonctionnement de l’organisme (1pt)
4- Parmi ces systèmes régulateurs, lequel intervient plus dans la régulation du métabolisme ?
(1pt)
II- LE TISSU MUSCULAIRE
1- Définir myocytes et justifiez leur appellation de fibres musculaires: (1pt)
2- Citer les differents types de tissus musculaires (1,5 pts)
3- Compléter le tableau suivant : (2,5 pts)
Types de Descriptions Localisation Fonctions Commande
tissu motrice
musculaire
Cellules allongées et Locomotion ;expression
Cylindriques ; du visage
multinucléées ; striées.
Cellules ramifiées et
emboitées ; striées ;
mononuclées.
Fusiformes et accolées les involontaire
unes aux autres ;
Non striées ;
Un noyau central
III- HISTOLOGIE
La cellule humaine comporte trois régions principales : un noyau, un cytoplasme et une membrane
plasmique.
1- Donner succinctement le rôle de chaque région sus citée (1,5Pts)
2- Donner quatre fonctions des protéines membranaires (2Pts)
3- Parmi les organites cytoplasmiques, lequel est le siège principal de production de l’ATP ? (0,5Pts)
IV- CIRCULATION SANGUINE

211/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

En dépit des modifications structurales des veines (grandes lumières et valvules), la pression veineuse
est habituellement trop basse pour provoquer le retour veineux. Par conséquent des adaptations
fonctionnelles («pompes respiratoire et musculaire ») doivent y pourvoir.
1- Donner la fonction des valvules dans le retour veineux (1pt)
2- Dans quelle partie du corps retrouve t’on chacune de ces pompes ? (2 pts)
3- Quelle serait selon vous la coséquence de l’exercice d’une activité à station debout prolongé comme
la coiffure par exemple ? (2pts)
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NAIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2010

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie Humaine et Physiologie

CORRECTION
I- Le métabolisme

1- Définir les termes : métabolisme, digestion, respiration, régulation (2pts)

Métabolisme : ensemble des réactions de dégradation et de synthèses qui se déroulent dans


la cellule
Digestion : processus de dégradation des aliments en molécules simples qui peuvent passer
dans le sang

Respiration : mécanisme par lequel les organismes vivants prélèvent et utilisent l'oxygène du
milieu ambiant et rejettent du dioxyde de carbone

Régulation : contrôle de la constance du fonctionnement et de la stabilité ou du rythme d’un


mécanisme

2- Etablir la contribution succincte de chacun des systèmes : digestif, respiratoire et


cardiovasculaire dans la réalisation des processus métaboliques (2pts)

212/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Le système respiratoire apporte l’oxygène ; le système digestif fournit les nutriments et le


système cardiovasculaire distribue les molécules à travers l’organisme

3- Citer les deux grands systèmes régulateurs du fonctionnement de l’organisme (1pt)


Système nerveux et système endocrinien

4- Parmi ces systèmes régulateurs, lequel intervient plus dans la régulation du métabolisme ?
(1pt)
Le système endocrinien régule le métabolisme

II- Le tissu musculaire


1- Définir myocytes et justifiez leur appellation de fibres musculaires: (1pt)
Ce sont les cellules musculaires ou fibres musculaires à cause de leur forme allongées

2- Citer les differents types de tissus musculaires (1,5 pts)


Cardiaques ; squelettiques ; lisses

3- Compléter le tableau suivant : (0,25 x 10 pts)

Types de tissu Descriptions Localisation Fonctions Commande


musculaire motrice
Tissus Cellules allongées et Attaché aux os Locomotion ; Volontaire
musculaires Cylindriques ; et dans quelques expression du
squelettiques multinucléées ; cas à la peau visage
striées.
Tissus Cellules ramifiées et Paroi du cœur Propulser le Involontaire
musculaires emboitées ; striées ; sang
cardiaques mononuclées.
Tissus Fusiformes et Organes creux Faire avancer Involontaire
musculaires accolées les unes les substances
lisses aux autres ; ou les objets à
Non striées ; travers les
Un noyau central tubes
III- Histologie
La cellule humaine comporte trois régions principales : un noyau, un cytoplasme et une membrane
plasmique.

1- Donner succinctement le rôle de chaque région sus citée (1,5Pts)


Le noyau régit toutes les activités de la cellule ; le cytoplasme baigne les organites cellulaires
et la membrane plasmique assure la communication et la protection

2- Donner quatre fonctions des protéines membranaires (2Pts)

213/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Transport ; enzymes ; sites récepteurs ; jonctions intercellulaire ; reconnaissance cellulaire ;


adhésion ou fixation à la matrice extracellulaire

3- Parmi les organites cytoplasmiques, lequel est le siège principal de production de l’ATP ?
(0,5Pts) Mitochondrie

IV- Circulation sanguine

En dépit des modifications structurales des veines (grandes lumières et valvules), la pression
veineuse est habituellement trop basse pour provoquer le retour veineux. Par conséquent des
adaptations fonctionnelles («pompes respiratoire et musculaire ») doivent y pourvoir.

1- Donner la fonction des valvules dans le retour veineux (1pt)


Empêcher le reflux du sang dans les veines (imposer la circulation dans un seul sens)

2- Dans quelle partie du corps retrouve t’on chacune de ces pompes ? (2 x 1pts)
Pompe respiratoire : cavité abdominale ; La pompe musculaire : membres inferieures.

3- Quelle serait selon vous la coséquence de l’exercice d’une activité à station debout prolongé
comme la coiffure par exemple ? (2pts)
La station debout prolongée entraine une inactivité de la pompe musculaire qui fait stagner
le sang au niveau des chevilles entrainant des œdèmes.

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN


COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION
DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME Paix – Travail – Patrie
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2010

Spécialité / Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologies spéciales

I- DEFINITIONS (02 PTS)

Maladie hyaline, Incontinence, Grossesse, Prolapsus

II- QUESTIONS A REPONSES OUVERTES (05 PTS)

1) Citer les muscles du plan superficiel du périnée (01pt)

2) Schémas annoté d’une coupe transversale du sein (02 pts)

214/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Schéma anatomique du sein

3) Expliquez et décrivez le score APGAR (02 pts)

III- ETUDES DES CAS PRATIQUES (13 PTS)

1) Mme Smith âgé de 52 ans, multipare avec un poids de 110 Kg pour 1,65m.

a) Donnez son indice de masse corporel (IMC). (0.25pt)

b) Que pouvez-vous dire d’elle ? (0.25pt)


c) Due à son poids et sa multiparité, de quel pathologie gynécologique pourrait-elle souffrir ?
Définissez-la. (1pt)

d) Donnez les causes probables de sa pathologie. (1pts)

e) Donnez un Protocol complet de traitement kinésithérapique. (04pt)

2) Le 15 décembre 2013, vous recevez dans votre cabinet un enfant de trois (03) ans qui est née
avec une « spina bifida » et une hydrocéphalie. Cet enfant avait déjà été opéré de
l’hydrocéphalie et du spina bifida. En grandissant, ses parents constatent qu’il ne pouvait
contrôler ses besoins.

a) De quoi souffre ce petit garçon ? (0.5pt)

b) Donnez votre Protocole de traitement (03pts)

3) Mme ONGUENE à mis au monde (accouchée) un enfant de sexe. A l’examen, la sage femme
constate que ce bébé à une cyanose des extrémités, quelques mouvements spontanés et faisant

215/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

des grimaces et une hypotonie et le reste de ses caractéristiques est normale. Quelque instants
après elle réexamine l’enfant et note les caractéristiques suivantes: battements cardiaques
supérieur à 100 min, une respiration normale, une coloration rose, une hypotonie et fais les
grimaces.

a) Comment appel-t-on ce qu’a noté la sage-femme (0.5pt)

b) Donnez une note (détaillé) à cet enfant. (01pt)

c) Qu’a fait la sage femme pour que les constatations faites sur le bébé change ? (0,5pt)

d) Quelles notes (détaillées) pouvez-vous attribués à ce bébé après la deuxième constatation


de la sage femme ? (01pt)

216/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN


COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION
DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME Paix – Travail – Patrie
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2010

Spécialité / Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologies spéciales

CORRECTION

I- DEFINITIONS
Maladie hyaline: c’est une maladie qui est lié à une mauvaise maturation pulmonaire chez le fœtus.

Incontinence: urinaire est définie par une perte involontaire d’urines objectivement constatée.
L’incontinence anale est définie par l’exonération involontaire de matières fécales (gaz, selles
liquides ou solides).

Grossesse: c’est la période où la femme porte un fœtus en développement normalement dans l’utérus.
La grossesse dure normalement approximativement 266 jours du jour de la conception au jour de la
naissance du bébé, ou 280 jours allant de la datation des dernières règles (DDR) au jour de la
naissance du bébé

Prolapsus: Le prolapsus génital est une extériorisation plus ou moins complète et permanente à
travers le vagin des organes génito-urinaires féminins, secondaire à l'altération du soutien stato-
dynamique des viscères pelviens, normalement assurés par les muscles et ligaments périnéaux.

II- QUESTIONS A REPONSES OUVERTES


1)
 L’aponevrose périnéale superficielle
 Le muscle ischio-caverneux
 Le muscle bulbo-caverneux
 Le muscle transverse superficiel du périnée
 Le muscle sphincter externe de l’anus

2)

217/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1: cage thoracique ; 2: muscles pectoraux ; 3: lobules ; 4: mamelon ; 5: aréoles ; 6: canaux


galactophores ; 7: tissu adipeux ; 8: peau
3) Expliquez et décrivez le score APGAR (02 pts)

Le score Apgar consiste en une note globale attribuée à un nouveau-né suite à l’évaluation de cinq
éléments spécifiques qui sont: le rythme cardiaque, la respiration, le tonus, la couleur de la peau et
la réactivité. Chacun des éléments est noté à 0, 1 ou 2 points, selon les conditions observées. Le
résultat total permet l’appréciation globale de l’état de santé du nouveau-né. Le résultat maximal est
de 10, suggérant la meilleure condition de santé possible, alors qu’un score en dessous de 7 réfère à
une détresse.
L’évaluation est administrée 60 secondes après la naissance, ainsi qu’à 5 minutes. En cas de scores
faibles aux premières évaluations, celle-ci peut être répétée à 10, 15 et 20 minutes. Le score à 5
minutes se veut davantage prédictif de mort ou d’anomalies neurologiques que celui de 60
secondes, dans les cas où il est sous la normale.
En cas d’un score Apgar bas à 5 minutes de vie, les risques de handicap et de séquelles neuro-
développementales sont accrus. Ainsi, l’enfant est plus à risque de paralysie cérébrale, de déficience
intellectuelle, de troubles de la motricité fine, d’épilepsie, de diminution des performances dans les
apprentissages, de troubles de comportement, du langage ou même de l’audition.

III- ETUDES DES CAS PRATIQUES (13 PTS)


1)
f) indice de masse corporel (IMC) 40.404
g) elle est dite Obese
h) Prolapsus de l’utérus (Hystérocele) : c’est la descente partielle ou totale de l’utérus dans l’orifice
vaginal due à une faiblesse ligamentaire ou faiblesse musculaire
i) âge, multiparité qui à fragilisé les ligaments qui retiennent l’utérus et son poids ici cause
une pression énorme au niveau des viscères et la faiblesse des muscles du périnée profond.
j)

Vue son âge, poids et multiparité, une évaluation propre confirmera un prolapsus de l’utérus du
troisième degré (hystérocele). (0.25pt)
Du à la gravité de son état, la patiente est référé chez un gynécologue qui possédera à une chirurgie
de repositionnement de l’organe en question. Suite à ceci, le kinésithérapeute pourra commencer
son traitement qui va consister à : (0.25pt)
Calmer les douleurs : pour ceci, nous pouvons utiliser un électrostimulateur avec la fonction TENS
(transcutanous electrical nerve stimulator). (0.5pt)
Après avoir calmer les douleurs, L’électrostimulation peut aussi être avec fonction EMS (electrical
muscle stimulation) : Une sonde placée dans le vagin stimule les différentes fibres musculaires. La
fréquence de l’impulsion se situe entre 20 et 80 Htz, la longueur d’impulsion va de 20 à 740 μsec,
par ailleurs on respectera également un temps de repos entre les contractions. (0.5pt)

218/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

La fausse inspiration thoracique ou gymnastique hypopressive : Cette technique permettra le


repositionnement des viscères, le renforcement de la sangle abdominale et du périnée. Les postures
durent de 10 à 30 secondes, on préconise 10 séances à raison d’une séance d’une heure, une à deux
fois par semaine. (0.5pt)
Travail des abdominaux : ici le but est de renforcer les muscles abdominaux car leur relâchements
pourra entrainer à nouveaux une forte pression au niveau des viscères. (0.5pt)
La rééducation manuelle (kegel exercises) :
Elle nécessite bien sûr confiance et respect, elle sera fonction du bilan établi.
 Travail sur le plan profond :
- Fibres toniques (majoritaires), contractions lentes et maintenues, ensuite demander contraction à
70% de la capacité plusieurs fois en augmentant le temps de tenue mais pas l’intensité. Dans un
deuxième temps, on recommence l’exercice au début et on augmente la résistance avec les doigts.
(Temps de Travail=Temps de repos).
- Fibres phasiques, contractions brèves tout en augmentant la résistance et la durée. (0.5pt)
 Travail du plan moyen à superficiel (majorité de fibres phasiques):
- Dans un premier temps on demande à la femme de serrer son périnée pendant que nous essayons
d’écarter nos doigts (pas plus de 5 secondes) = travail des fibres toniques.
- Ensuite on écarte les doigts au maximum et on demande des contractions rapides (fibres
phasiques). (0.5pt)
A la fin nous devons donner les conseils à la patiente dont: perdre du poids pour éviter une
éventuelle récidive, repos, éviter le port des charges lourdes, éviter la constipation et adopter une
habitude alimentaire saine. (01pt)
2)
c) Incontinence urinaire et fécale (incontinence mixte)
d)

Vue l’âge de ce petit garçons, le traitement que nous pouvons lui faire est un travail passive car il ne
peut respecter ni pratiqué les exercices actives. (01pt)
L’électrostimulation: Une sonde placée dans l’anus stimule les différentes fibres musculaires
(patient passive). La fréquence de l’impulsion se situe entre 20 et 80 Htz, la longueur d’impulsion

219/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

va de 20 à 740 μsec ; par ailleurs on respectera également un temps de repos entre les contractions.
(01pt)
Par la suite nous pouvons donner les conseils à ses parents dont de contrôler la quantité de fluide
ingéré et à quel moment il urine. (01pt)
3)
e) Score APGAR
f)
Battements cardiaques : 2/2 Tonus musculaire : 1/2
Respiration : 1/2 Réactivité à la stimulation : 1/2
Coloration : 1/2
Ce qui nous fera une note de 06/10
g) Elle a pratiquée une Réanimation
h)
Battements cardiaques supérieur à 100 min: 2/2
Respiration normale: 2/2
Coloration rose: 2/2,
Hypotonie (tonus musculaire): 1/2
Grimaces (réactivité à la stimulation): 1/2.
Ce qui nous donnera une note de 08/10
* ANNEE ACADEMIQUE 2010 – 2011 *

CONTRÔLES CONTINUS

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN


COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION
DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME Paix – Travail – Patrie
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2012

Epreuve : Biologie Humaine et physiologie Spécialité : Kinésithérapie Durée : 04h

BIOLOGIE CELLULAIRE-HISTOLOGIE 9 POINTS

1- Citez et décrivez les quatre catégories majeures de prélèvement d’échantillons


biologiques ? 1 x 4 = 4 pts
2- Définissez : apoptose – traduction – chaîne respiratoire 1pt x 3 = 3 pts
3- Accordez ensemble, deux à deux, en inscrivant sur votre feuille de composition le chiffre suivi
de la lettre, les termes de chacune des deux listes suivantes qui vous paraissent le mieux en
relation. 0,5 pt x 4 = 2 pts

220/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1) Cellules de soutien A- Barrière, absorption, sécrétion


2) Cellules épithéliales B- Communication cellulaire indirecte
3) Cellules endocrines C- Maintien de la structure de l’organisme
4) Cellules nerveuses D- Communication cellulaire directe

I- ANATOMIE 7 POINTS

1- Définissez : anatomie fonctionnelle – ontogenèse 1pt x 2 = 2 pts


2- Schéma annoté d’une articulation 3 pts
3- Donnez :
- Un exemple d’organe pair 0,5 pt
- Un exemple d’organe impair 0,5 pt
- Deux exemples d’organes asymétriques 0,5 pt x 2 = 1 pt

II- NEUROPHYSIOLOGIE 05 POINTS

1- Citez quatre sciences au carrefour desquelles se trouve la neurophysiologie 0,5 pt x 4 =


2 pts
2- Expliquez pourquoi la bungarotoxine, peptide de 74 acides aminés contenu dans le venin des
serpents (Bungare) de la famille des Cobras, provoque une paralysie des muscles. 3 pts

III- PHYSIOLOGIE CARDIO-RESPIRATOIRE 10 POINTS

1- Définissez : fibrillation ventriculaire – épreuves fonctionnelles respiratoires


2- a) que signifie ECG 0,24 pt
b) dessinez un tracé ECG 1 pt
c) donnez une signification aux différentes variations de cette courbe 0,5 x 4 = 2 pts

3- a) quelles sont - les voies respiratoires supérieures ? 0,25 x 3 = 0,75 pt


- les voies aériennes inférieures ? 0,25 x 4 = 1 pt

b) quel est la physiopathologie d’une crise d’asthme ? 1 pt


4- décrivez le mécanisme de l’hématose en mettant un accent particulier sur les pressions partielles
de chacun des gaz mis en jeu. 2 pts

IV- PHYSIOLOGIE NEUROMUSCULAIRE 10 POINTS

1- Expliquez les manifestations ioniques responsables du potentiel d’action. 3 pts

221/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

2- Décrivez la notion de sommation temporelle de conduction de l’influx nerveux. 3 pts


3- Expliquez le mécanisme de relaxation musculaire observé à la fin d’une contraction. 4 pts

V- PHYSIOLOGIE DES MOUVEMENTS 10 POINTS

1- Définissez : Dorsiflexion – pronation 1 pt x 2 = 2 pts


2- Citez 4 propriétés du muscle 0,25 pt x 4 = 1 pt
3- Quels sont les éléments qui entrent dans un mouvement ? 0,5 pt x 3 = 1,5 pt
4- Décrivez brièvement chacune des 4 phases de déroulement de la contraction d’une cellule
musculaire « type » 1 pt x 4 = 4 pts
5- Expliquez la notion de recrutement qui a lieu au cours de la conduction de l’influx nerveux.
1,5 pts

VI- PHYSIOLOGIE METABOLIQUE HUMAINE ET SPECIALE 9 POINTS

1- Discutez des variations observées dans le sang du rapport insuline / glucagon


1,5 pts x 3 = 4,5 pts
2- Quelles sont les fonctions du rein ? 0,5 pt x 3 = 1,5 pts
3- Schéma annoté d’un néphron sur lequel vous indiquerez les régions qui s’occupent de chacune
des fonctions. 3 pts

222/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMENS NATIONAUX
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION
DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME Paix – Travail – Patrie
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2011

Spécialité / Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologies spéciales

IV- DEFINITIONS (02 pts)


Pica, Contraction de Braxton Hicks, Vaginisme, La puberté

V- QUESTIONS A REPONSES OUVERTES (07 pts)

1) Schémas annoté (03 pts)

VULVE EN POSITION GYNECOLOGIQUE

2) Identifiez les schémas suivantes et donnez la définition de chacun: (02 pts)

223/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

a) b

3) Qu’est-ce que le détroit inférieur ? (0.5 pt)


4) Donnez les différentes formes de détroit supérieur : (01,5 pts)

VI- Etudes des cas (11 pts)

1)
Vous recevez Mr ZOUPET âgé de 33 ans dans votre département pour une rééducation ano-rectal
(incontinence fécale) référé par son médecin traitant. (05 pts)
a) Quelles sont les causes d’une incontinence fécale ? (01 pt)
b) Donnez une évaluation de la tonicité des tissus ano-rectal de Mr ZOUPET. (1.5pts)
c) Donnez la rééducation détaillé et complète de Mr ZOUPET ? (2.5 pts)

2)
Vous recevez Mme JENNY multipare et âgé de 40 ans et avec une aménorrhée de 36 semaines qui
à été référé par son médecin traitant pour une rééducation du diastasi.
a) Causes du diastasis (0.5 pt)
b) Comment déterminer un diastasi ? (01 pt)
c) Donnez le Protocol de traitement complet de Mme JENNY ? (1.5 pts)

3)
Mme Virginie âgé de 40 ans à eu un accouchement « difficile » et quelque jours plupart, elle
constate quelle se mouille (urine) constamment sans percevoir la sensation de miction au moindre
geste.
a) De quoi souffre-elle ? (01 pt)
b) Donnez la prise en charge complète de Mme Virginie. (02 pts)

224/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN


COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION
DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME Paix – Travail – Patrie
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2011

Spécialité / Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologies


spéciales

CORRECTION

DEFINITIONS (02 PTS)


Pica : c’est un trouble du comportement alimentaire caractérisé par l'ingestion durable (plus d'un
mois) de substances non nutritives (terre, craie, sable, papier…).
Contraction de Braxton Hicks: contractions normales ressentie par une parturiente qui sont
occasionnelles, irrégulières et indolores qui se produisent plusieurs fois par jour.

Vaginisme : contractions involontaires (réflexes) du périnée empêchant toute pénétration ou rendant


celle-ci très difficile et douloureuse.

La puberté : désigne l'ensemble des phénomènes physiques et psychiques qui définissent le passage
de l'état d'enfant à l'état d'adulte aboutissant à l’acquisition de la taille définitive et de la fonction de
reproduction. Cette période, qui dure environ 4 ans, se caractérise par une accélération de la vitesse
de croissance contemporaine de l'apparition des caractères sexuels secondaires.

I- QUESTIONS A REPONSES OUVERTES (07 PTS)


5) Schémas annoté (03 pts)

225/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

VULVE EN POSITION GYNECOLOGIQUE


6) Identifiez les schémas suivants et donnez la définition de chacun: (0.5 par identification, 0.5
par définition correcte)

a) Cystocèle: prolapsus de la vessie dans le vagin chez la femme.


b) rectocèle: gonflement du rectum avec une projection antérieur dans le vagin souvent associé au
prolapsus de l’utérus.
7)
Le détroit inférieur se définit comme le plan de dégagement de la présentation Il forme l'orifice
inférieur du bassin. C’est la zone d’insertion des muscles superficiels du périnée.
8)

Le bassin platypelloide ou plat, Le bassin anthropoïde ou ovale, Le bassin androïde ou triangulaire.

II- ETUDES DES CAS (11 PTS)


4)
d)
Contraction trop fréquente du rectum, faiblesse des muscles du plancher pelvien et du sphincter et
ou le traumatisme de ces derniers.
e)
Comme tous les bilans, il débute par une anamnèse. Celle-ci intègrera : le motif de consultation, les
antécédents (familiaux, médicaux, chirurgicaux, gynécologiques, obstétricaux, ano-rectaux), la
récolte des informations d’ordre psycho-sexo-sociologiques, la mise en évidence des signes de

226/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

troubles uro-génitaux ainsi que ano-rectaux, on demandera enfin un calendrier des habitudes
mictionnelles.
On effectuera ensuite le testing proprement dit, c’est à dire l’évaluation de la tonicité des tissus. On
distinguera le travail des fibres musculaires phasiques et toniques, en effet chaque muscle est
constitué des deux types de fibres, on peut cependant observer que les muscles du périnée profond
sont composés d’une majorité de fibres toniques et que le périnée superficiel contient une majorité
de fibres phasiques.
Le score est établi comme suit:
0 = aucune contraction des muscles
1 = frémissement sous les doigts
2 = contractions bien senties tenues 2 secondes et 2 fois
3 = contractions dans toute l’amplitude pendant 3 secondes et 3 fois sans résistance
4 = contractions dans toute l’amplitude pendant 4 secondes et 4 fois
5 = contractions dans toute l’amplitude et 5 fois
Lors du testing des fibres phasiques (fibres fatigables) on observera un temps de repos égal à
2 fois le temps de travail, pour les fibres toniques, le temps de repos doit être égal au temps de
travail.
f)
La fausse inspiration thoracique ou gymnastique hypopressive
La rééducation manuelle (kegel exercises)
 Travail sur le plan profond :
 Travail du plan moyen à superficiel (majorité de fibres phasiques):
 Le réentraînement à l’effort :
Le biofeedback
L’électrostimulation anale
Le travail des abdominaux

5)
d)
L’étirement du muscle abdominal par l'utérus grandissant.
Multipares du fait d'épisodes répétés d'étirement.
e)
 Augmentation de la distance intermusculaire à différents niveaux de la ligne blanche
 distance normale interrectus-abdominis : 0,6 à 0,8 cm au sternum ; 1, 5 à 2,5 cm à
l’ombilic.
 distance communément admise pour définir le diastasis : 1 à 4 cm selon les études
f)
Aucun traitement n'est nécessaire pour les femmes aussi longtemps qu'elles sont enceintes. Il est
important de préciser aux femmes qu’il faut 6 semaines pour que les 15 cm d’étirement des grands
droits et le diastasis dus à la grossesse se résorbent et s’éliminent et pour que la taille se marque de
nouveau.
Le diastasis des grands droits peut dans certains cas être corrigé ou diminué à l'aide des techniques
de physiothérapie:
Le renforcement de la sangle abdominale par la fausse inspiration thoracique.

227/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Nous travaillerons ensuite les abdos par des mouvements du bassin, nous renforcerons les
transverses et réduirons le diastasis.
Dans les cas extrêmes il est corrigé par une opération de chirurgie plastique, appelée
« abdominoplastie », qui consiste à replier la ligne blanche et coudre ensemble les grands droits.

6)
c) Incontinence urinaire d’effort par défaut sphinctérien.
d)
Ici le traitement consistera au renforcement des muscles du plancher périnéal par :
Le renforcement de la sangle abdominale par la fausse inspiration thoracique ; Le travail des
abdominaux ; La rééducation manuelle (kegel exercises) ; L’électrostimulation et le biofeedback.

228/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2011

Spécialités / Options : Kinésithérapie Epreuve : Chimie Physiologique

A/ Chaque série d’affirmations peut comporter une ou plusieurs réponses correctes.


Repérez-les :
5) Le codon initiateur de la synthèse protéique code pour l’acide aminé ci-dessous :
a- La sérine c- la leucine e- la proline
b- La glycine d) la méthionine f) la lysine

6) L’information génétique est redondante parce que :


a- La plupart des acides aminés sont désignés par plusieurs anticodons
b- Tous les codons désignent un acide aminé
c- Plusieurs triplets peuvent coder pour un même acide aminé

7) Parmi les 64 triplets de nucléotides possibles, on dénombre :


a- 03 codons – stop c- 10 codons – stop
b- 05 codons – stop d- 08 codons – stop

8) Dans le processus de la réplication :


a- Le brin précoce est synthétisé dans le sens 5’  3’
b- Le brin retardé est synthétisé dans le sens 5’  3’
c- Le brin retardé est synthétisé dans le sens 3’  5’

B/ Questions à réponses ouvertes et courtes (Q.R.O.C.)


5) a- Dans quel processus obtient – on les fragments d’OKASAKI ?
b- Nommez l’élément nécessaire pour relier ces morceaux en une chaîne continue de
nucléotides.

6) Quelles sont les trois principales caractéristiques de l’enzyme ?

229/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

7) Donner trois rôles du noyau dans la vie cellulaire

8) Définir les termes suivants :


Promoteur, génome, gène.

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2011

Spécialités / Options : Kinésithérapie Epreuve : Chimie Physiologique


CORRIGE

A/ Choisir les bonnes réponses


1- d) 2- c) 3- a) 4- a) et c)

B/ Q.R.O.C.

5) a- Ce processus est la réplication ou duplication


b- L’élément nécessaire pour relier les fragments est une enzyme appelée ligase.

6) Trois principales caractéristiques de l’enzyme


- Agit à un point précis
- Est spécifique à un substrat
- A un maximum d’activité à 37°C

7) Trois rôles du noyau :


 Assure la reproduction des cellules et la transmission des caractères héréditaires
 Transmet aux organistes intra cytoplasmiques, les ribosomes en particulier, les
informations pour la synthèse protéique
 Assure la croissance et la multiplication des cellules

8) Définir les termes suivants :

230/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Promoteur : c’est une courte séquence spécifique d’ADN, située au début des gènes,
sur laquelle se fixe l’enzyme qui effectue la transcription.

Génome : ensemble de l’information génétique d’un organisme.

Gène : Fragment d’ADN portant les informations nécessaires à la synthèse des


protéines.

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NAIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2011

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie Humaine et Physiologie

I- DIVISIONS ANATOMIQUES DU CORPS

1- Dans les divisions anatomiques du corps, donner le terme anatomique se rapportant à chacune
des régions suivantes : bras ; cuisse ; poitrine ; fesse (2Pts)
2- Suivant les divisions anatomiques quelle relation faites vous entre plan et coupe ? (1Pt)

II- FONCTIONS DE NUTRITION ET METABOLISME

1- Citer sans les décrire les six (06) processus de la digestion (3Pts)
2- Nommer la structure des conduits respiratoires dont la fonction est d’aiguiller (orienter) l’air
et les aliments dans leur voies respectives. Puis définir le rôle de l’épiglotte dans cette fonction (1 Pt)
3- Donner l’apport de chacun des systèmes respiratoire et digestif sur le métabolisme cellulaire
(1Pt)
4- Citer les voies productrices d’énergie (1,5Pts)
5- Laquelle de ces voies prédomine dans les muscles des jambes d’un cycliste de fond (0,5Pts)
6- Expliquer quelques mots pourquoi l’activité du système respiratoire sera accélérée pendant
cet exercice contrairement à celle du système digestif (2Pts)

III- ACTIVITES NERVEUSES

231/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Voici une liste de nerfs craniens : olfactif (I) ; optique (II) ; vestibulo-cochléaire (VIII) . nommer
les zones sensorielles auxquels sont rattachés ces nerfs ainsi que la fonction sensorielle auquelle est
rattachée chacune de ces zones. Ces nerfs assurent exclusivement chacun une fonction sensitive
1- Citer deux autres nerfs craniens assurant exclusivement une fonction motrice (1Pt)
2- Citer deux autres nerfs craniens assurant exclusivement une fonction mixte (1Pt)
3- Définir : reflexe puis citer les éléments nécessaires à la réalisation d’un reflexe (3Pts)
4- En quoi correspond les reflexes spinaux (1Pt)
5- Combien de paires de nerfs spinaux existe spinaux compte on (0,5Pts)
6- Quelle est la particularité de ces nerfs spinaux en rapport avec la transmission de l’information
(0,5Pts)

IV- ACTIVITES MUSCULAIRES (2Pts)


1- Quel est l’organe effecteur de la motricité somatique ? (0,5Pts)
2- Nommer les protéines à l’origine de la contraction dans un sarcomère (1Pt)
3- Nommer le centre nerveux responsable de la motricité volontaire (0,5Pts)
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2011
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie Humaine et Physiologie
CORRECTION
I- Divisions anatomiques du corps
1- Dans les divisions anatomiques du corps, donner le terme anatomique se rapportant à chacune des
régions suivantes : bras ; cuisse ; poitrine ; fesse (2Pts)
Bras : brachiale ; Cuisse : fémorale ; Poitrine : pectorale ; Fesse : glutéale
2- Suivant les divisions anatomiques quelle relation faites vous entre plan et coupe ? (1Pt)
Le corps peut être sectionné selon les lignes imaginaires (plan) de manière à obtenir une coupe ou on
effectue les coupes le long d’un plan
II- Fonctions de nutrition et métabolisme
1- Citer sans les décrire les six (06) processus de la digestion (3Pts)
Ingestion ; propulsion ; digestion mécanique ; digestion chimique ; absorption ; défécation
2- Nommer la structure des conduits respiratoires dont la fonction est d’aiguiller (orienter) l’air et les
aliments dans leur voies respectives. Puis définir le rôle de l’épiglotte dans cette fonction (0,5 x2 Pts)
Le larynx
L’épiglotte ferme le larynx lorsqu’on avale
3- Donner l’apport de chacun des systèmes respiratoire et digestif sur le métabolisme cellulaire (1Pt)
Le système respiratoire apporte de l’oxygène pour l’activité cellulaire et évacue le CO2 issue de
l’activité cellulaire. Le système digestif approvisionne les cellules en nutriments nécessaires pour leurs
activités
4- Citer les voies productrices d’énergie (1,5Pts)
La phosphorylation directe : réaction couplée de la créatine phosphate et de l’ADP ; La voie
anaérobie : glycolyse et formation d’acide lactique ; Voie aérobie : phosphorylation oxydative
5- Laquelle de ces voies prédomine dans les muscles des jambes d’un cycliste de fond (0,5Pts)
La voie aérobie
6- Expliquer quelques mots pourquoi l’activité du système respiratoire sera accélérée pendant cet
exercice contrairement à celle du système digestif (2Pts)
A l’appréciation du correcteur

232/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

III- Activités nerveuses


Voici une liste de nerfs craniens : olfactif (I) ; optique (II) ; vestibulo-cochléaire (VIII) . nommer les zones
sensorielles auxquels sont rattachés ces nerfs ainsi que la fonction sensorielle auquelle est rattachée chacune
de ces zones. Ces nerfs assurent exclusivement chacun une fonction sensitive
1- Citer deux autres nerfs craniens assurant exclusivement une fonction motrice (1Pt)
Oculo-moteur (III), trocléaire (IV), abducens (VI), accessoire ( XI), hypoglosse (XII)
2- Citer deux autres nerfs craniens assurant exclusivement une fonction mixte (1Pt)
Trijumeau (V) ; facial (VII) ; vague (X), glosso-pharyngien(IX)
3- Définir : reflexe puis citer les éléments nécessaires à la réalisation d’un reflexe (0,5x6Pts)
Un reflexe est une réponse motrice rapide et involontaire à un stimulus
Un récepteur, un neurone sensitif, un centre d’intégration, un neurone moteur et un effecteur
4- En quoi correspond les reflexes spinaux (1Pt)
Ce sont des reflexes somatiques dont les centres d’intégration sont situés dans la moelle épinière
5- Combien de paires de nerfs spinaux existe spinaux compte on (0,5Pts)
31 paires
6- Quelle est la particularité de ces nerfs spinaux en rapport avec la transmission de l’information
(0,5Pts)
Ils sont tous mixtes
IV- Activités musculaires
1- Quel est l’organe effecteur de la motricité somatique ? (0,5Pts)
Le muscle squelettique
2- Nommer les protéines à l’origine de la contraction dans un sarcomère (1Pt)
Les filaments d’actine et de myosine, la troponine, la tropomyosine
3- Nommer le centre nerveux responsable de la motricité volontaire (0,5Pts) L’encéphale
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2011
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologie spéciale
Définir (1 pt) Kinésithérapie
QORC (3,5 pts)
1- Citer les types de paralysie (0,5 pt)
2- Citez trois techniques de kinésithérapie avec une indication pour chacune des techniques (3 pts)
Problèmes / Cas Pratiques (15,5 pts)
Problème 1 : (8 pts)
Vous recevez dans une votre unité de physiothérapie un bébé à vous référé par un chirurgien pédiatre,
avec comme indication « Paralysie obstétricale du Plexus Brachial ». Il précise que des bandages

233/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

d’immobilisation ont été faits pendant trois semaines et a prescrit le médicament nommé « Uteplex »
pour l’enfant.
1- Qu’est-ce que la paralysie Obstétricale du plexus brachial ? (0,5 pt)
2- Donner et décrire brièvement la classification de « Seddon » des affections nerveuses (3 pts)
3- Quelles sont les présentations de paralysies obstétricales du plexus brachial ? (1,5 pts)
4- En supposant que le nourrisson est victime d’une lésion de type Sunderland I, quelle serait le
pronostic ? (0,5 pt)
5- Enoncer quelques objectifs de prise en charge (1,5 pts)
6- Citer quatre points importants du protocole kinésithérapeutique (1 pt)
Problème 2 : (7,5 pts)
Mme M. ancienne secrétaire de direction, fait appel à vous pour examiner le cas de son mari âgé de
57 ans, a été victime d’une maladie qui l’a maintenu alité pendant trois mois à l’hôpital général.
A l’examen clinique, le patient se plaint de douleurs aux articulations, fatigue, et vertiges
A l’examen physique, vous remarquez que la majorité des groupes musculaires des membres
inferieurs sont gradués à 2 sur l’échelle d’Oxford.
Les paramètres sont les suivants :
TA : 95/70 mmHg ; FR : 12 respirations par minute ; Température 37,2 oC
1- Que signifie « 2 » sur l’échelle d’Oxford ? (0,5 pt)
2- Quel diagnostic prévisionnel pouvez-vous évoquer ? (0,5 pt)
Apres avoir amélioré certaines capacités de votre patient, au moment de le mettre debout, vous vous
rendez compte qu’il a peur de se déplacer. Il vous avoue qu’en réalité il a peur de tomber lorsqu’il est
debout et essaye de faire un pas.
3- Comment appelle-t-on ce phénomène ? (0,5 pt)
4- Proposez un protocole général de rééducation fonctionnelle pour améliorer la marche de ce
patient. (6 pts)

234/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2011
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologie spéciale
Corrigé (20 pts)
Définir (1 pt)

Kinésithérapie : Application d'exercices basés sur des principes scientifiques adaptés au renforcement
musculaire, à l'endurance et à la mobilité de personnes ayant des limitations fonctionnelles avec un
besoin prolongé de conditionnement physique.

QORC (3,5 pts)

1- Citer les types de paralysie (0,5 pt)


- Paralysie flasque
- Paralysie spastique

2- Citez trois techniques de kinésithérapie avec une indication pour chacune des techniques (3 pts)

- Massages : Tensions des tissus mous, Douleur, Œdème


- les agents physiques Tensions des tissus mous, Douleur, Œdème, Réduction de la
commande motrice, Plaies, Parésie, Faiblesse musculaire…
- les mobilisations articulaires actives, passives et actives aidées : Réductions de
l’amplitude articulaire, Faiblesse musculaire, Douleur articulaire …
- la facilitation de la commande motrice : paralysie centrale ou périphérique ;
- le renforcement musculaire : amyotrophie et d’affaiblissement consécutifs à des
pathologies orthopédiques, rhumatologiques et neurologiques ;
- le réentraînement à la marche : et l’amélioration de l’équilibration dans le processus de
vieillissement, après immobilisation prolongée, pathologies orthopédiques et
neurologiques ;
- la rééducation ventilatoire : Chirurgie du thorax et de l’abdomen, pathologies
bronchopulmonaires obstructives ou restrictives ;

235/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- le réentraînement à l’effort : déconditionnement consécutif à des inactivités prolongées,


pathologies cardiaques et pulmonaires.

Problèmes / Cas Pratiques (15,5 pts)

Problème 1 : (8 pts)
Vous recevez dans une votre unité de physiothérapie un bébé à vous référé par un chirurgien pédiatre,
avec comme indication « Paralysie obstétricale du Plexus Brachial ». Il précise que des bandages
d’immobilisation ont été faits pendant trois semaines et a prescrit le médicament nommé « Uteplex »
pour l’enfant.

1- Qu’est-ce que la paralysie Obstétricale du plexus brachial ? (0,5 pt)


La paralysie obstétricale du plexus brachial est la conséquence d'un traumatisme par étirement
des racines nerveuses à leur origine, consécutif à une traction excessive lors de l'accouchement

2- Donner et décrire brièvement la classification de « Seddon » des affections nerveuses (3 pts)

- Neurapraxie (0,5 pt) + 0,5 pt


La continuité des axones est préservée ainsi que l’excitabilité des structures nerveuses en aval
de la lésion.
L'étirement est faible, il n'y a pas de lésion anatomique, mais une simple interruption
fonctionnelle de la transmission nerveuse.
La récupération se fait dans des délais variables pouvant aller jusqu’à 12 semaines.

- Axonotmesis (0.5 pt) + 0,5 pt


Elle implique une perte de la continuité axonale au site lésionnel (étirement ou compression).
La dégénérescence wallérienne du segment distal est complète mais les tubes endoneuraux
demeurent intacts.
Le temps de récupération correspond donc au temps mis par la régénération axonale pour
atteindre les cibles motrices distales.
Le signe de Tinel progresse à la vitesse de 1 mm par jour et la récupération est en général
complète, sauf pour une lésion très proximale qui peut être suivie d’une dénervation prolongée
des organes terminaux cibles, entraînant une limitation de la récupération fonctionnelle.

- Neurotmésis (0,5 pt) + 0,5 pt


Elle se caractérise par une rupture totale du nerf ou une destruction de sa structure interne
(périnèvre et tubes endoneuraux).
La désorganisation de la structure interne nécessite une réparation nerveuse pour obtenir une
récupération fonctionnelle.
La rupture des axones s’accompagne d’un changement de la structure du corps cellulaire qui
se prépare au remplacement de la perte axoplasmique.

3- Quelles sont les présentations de paralysies obstétricales du plexus brachial ? (1,5 pts)

236/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- Présentation d’Erb (lesion de (Lésion de C5-C6)


- Présentation de Klumpke (Lésion de C7-T1)
- Présentation mixte (Erb/Klumpke) (Lésion de C5-T1)

4- En supposant que le nourrisson est victime d’une lésion de type Sunderland I, quelle serait le
pronostic ? (0,5 pt)

- Récupération complète,
- Avec possible retard fonctionnel du membre affecté
(La première proposition suffit pour avoir l’intégralité de points)

5- Enoncer quelques objectifs de prise en charge (1,5 pts)

- IEC (Information, Education, Communication): Eduquer le garde-malade sur la


manière de tenir, positionner, et habiller le bébé
- Améliorer et/ou maintenir les amplitudes de mouvement
- Améliorer et/ou maintenir la force musculaire
- Améliorer la sensation et la sensibilité
- Prévenir les déformations
(Trois propositions suffisent pour avoir l’intégralité des points)
6- Citer quatre points importants du protocole kinésithérapeutique (1 pt)
- Mobilisations passives. (0,25 pt)
- Stimulations sensitives. (0,25 pt)
- Stimulations musculaires / Massage / manipulations des tissus mous. (0,25 pt)
- Immobilisation / Attelle. (0,25 pt)
Problème 2 : (7,5 pts)
Mme M. ancienne secrétaire de direction, fait appel à vous pour examiner le cas de son mari âgé de
57 ans, a été victime d’une maladie qui l’a maintenu alité pendant trois mois à l’hôpital général.
A l’examen clinique, le patient se plaint de douleurs aux articulations, fatigue, et vertiges
A l’examen physique, vous remarquez que la majorité des groupes musculaires des membres
inferieurs sont gradués à 2 sur l’échelle d’Oxford.
Les paramètres sont les suivants :
TA : 95/70 mmHg ; FR : 12 respirations par minute ; Température 37,2 oC
5- Que signifie « 2 » sur l’échelle d’Oxford ? (0,5 pt)
Mouvement possible dans toute l’amplitude de mouvement en éliminant la gravité
6- Quel diagnostic prévisionnel pouvez-vous évoquer ? (0,5 pt)
Déconditionnement physique (lié à un alitement prolongé)
Apres avoir amélioré certaines capacités de votre patient, au moment de le mettre debout, vous vous
rendez compte qu’il a peur de se déplacer. Il vous avoue qu’en réalité il a peur de tomber lorsqu’il est
debout et essaye de faire un pas.
7- Comment appelle-t-on ce phénomène ? (0,5 pt)
Kinésiophobie
8- Proposez un protocole général de rééducation fonctionnelle pour améliorer la marche de ce patient.
(6 pts)

237/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

d) Objectif postural (2 pts)


- Verticalisation une heure par jour
- Proprioception :
 Statique (patient immobile)
 Dynamique (Plan instable)
e) Rééducation passive (2 pts)
- Etirements passifs
- Mobilisations passives anatomiques / articulation par articulation
- Mobilisations passives fonctionnelles / chaines articulaires (cinématiques) / en
diagonales
f) Rééducation active / réentrainement a l’effort (2 pts)
- Mouvements actifs assistés
- Mouvements actifs non assistés
- Mouvements actifs résistés
- Vélo stationnaire, barres parallèles, tapis roulant…
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NAIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2011

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales

Exercice 1 :

1- Donner la configuration des atomes de l’élément situé dans la classification périodique.


a) la 4ème période et à la 2ième colonne
b) la 3ème période et à la 17ème colonne
c) la 5ème période et à la 13ème colonne
d) la 5ème période et à la 7ème colonne

2- Définir les termes suivants :


- Matière
- Transformation chimique
- Isotopes.

Exercice 2 :

238/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Répondre aux questions suivantes :


1- Que représente le terme « capping » sur l’ARNm ? Donner 03 importances du capping sur l’ARNm.
2- Par quel nom désigne-t-on le mécanisme qui consiste à passer de l’ ARNm immature à l’ ARNm
mature ?
3- Comment appelle-t-on la courte séquence spécifique sur l’ADN située au début des gènes, sur
laquelle se fixe l’enzyme qui effectue la transcription ? Nommer cet enzyme.
4- Que savez-vous de l’ARN primase et de son rôle dans la replication ?
5- Définir les termes suivants : Apoptose - Anticodon

Exercice 3 :

Dans une classe de 30 élèves, la moyenne des 20 filles est 11,5 et la moyenne des 10 garçons est 8,5.
1- Trouver le total des notes des filles et celui des garçons
2- Donner la moyenne de la classe

Exercice 4 :
1- Définir les termes suivants : Levier, Intensité d’une force.
2- Quelles sont les caractéristiques d’une force ?
3- En biomécanique, citer les 03 types de leviers en donnant un exemple dans chaque cas.
REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN
Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NAIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES JUIN-
JUILLET 2011
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales
CORRECTION
Exercice 1 :
1- Configuration des atomes
a) 1S22S22P63S23P64S2 soit K2 L8 M8 N2
b) 1S22S22P63S23P5 soit K2 L8 M7
c) 1S22S22P63S23P64S2 3d10 4P6 5S2 4d105P1
d) 1S22S22P63S23P64S23d104P65S24d5 soit K2 L8 M8 N13 O2
2- Définitions des termes suivants :
- Matière : c’est tout ce qui possède un volume et une masse.
- Transformation chimique : c’est un processus au cours duquel les liaisons chimiques se brisent et de nouvelles
liaisons se créent.
- Isotopes : ce sont des nucléides ayant le même nombre de charge mais de nombre de masse ou de neutrons
différents.
Exercice 2 :
1- Le terme « capping » représente l’extrémité 5’ de l’ARNm qui est coiffée
03 importances du « capping »

239/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- Permet la migration des ARNm vers le cytoplasme


- Favorise l’initiation de la traduction
- Stabilise l’extrémité 5’ des ARNm
2- Ce mécanisme est l’épinage
3- Cette courte séquence spécifique est appelée promoteur. L’enzyme est l’ARN polymérase
4- L’ARN primase est une enzyme responsable de la synthèse d’amorces d’ARN que l’ADN polymérase utilise
pour polymériser les nouveaux brins.
5- Définitions les termes suivants :
Apoptose : c’est la mort cellulaire programmée
Anticodon : c’est un triplet de nucléotide porté par l’ARNt et capable de reconnaître par complémentarité le
codon sur l’ARNm.
Exercice 3 :
1. Trouver le total de notes des filles et des garçons :
 Total de notes des filles : 11,5 x 20 = 230
 Total de notes des garçons : 8,5 x 10 = 85

2. Moyenne de la classe :
Exercice 4 :
1- Définition des termes :
Levier : C’est une barre rigide, mobile autour d’un point fixe (point d’appui, axe de rotation) et soumis à 2 forces
qui tendent à le faire tourner en sens opposé.
Intensité d’une force : C’est l’action plus ou moins grande avec laquelle elle agit.
2- Les caractéristiques d’une force sont : son intensité, sa direction, son sens.
3- Les 03 types de levier avec exemple :
- Les leviers inter-appuis. Exemple : la tête
- Les leviers inter-résistants. Exemple : la cheville
- Les leviers inter-puissants. Exemple : le coude

* ANNEE ACADEMIQUE 2011 – 2012 *

CONTRÔLES CONTINUS

EXAMEN BLANC JUIN-JUILLET 2012

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales

Exercice 1 :

1- Citer les états de la matière et nommer les différentes transformations observées entre ces états.
2- Nommer la couche électronique qui a une structure en duet
3- Définir les termes suivants :
 Transformation physique
 Matière

Exercice 2 :

240/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Répondre aux questions suivantes :


1. Qu’appelle-ton « brin d’ADN informatif » ? Dans quel processus évoque-t-on c terme ?

2. Citer les 03 types de transcriptases qu’on retrouve chez les eucaryotes en précisant le rôle de
chacune.

3. Que signifie nh dans ARNnh ? Définir ARNnh

4. Quand dit-on qu’une protéine est dénaturée ?

5. Qu’est-ce que la conformation native des molécules protéiques ?

Exercice 3 :

Le tableau suivant donne une répartition des salaires mensuels en euros des employés d’une
entreprise.
Salaire [1000 ; 1200[ [1200 ; 1500[ [1500 ; 2000[ [2000 ; 3000[ [3000 ; 10.000[
Effectif 326 112 35 8 3

1- Quel est le nombre d’employés de l’entreprise ?


2- Quel est le nombre d’employés touchant un salaire mensuel supérieur ou égal à 1 200 euros
3- Quel est le salaire moyen des employés de l’entreprise ?

Exercice 4 :

1- En biomécanique, donner les caractéristiques de chaque type de levier matérialisé par un schéma
qui indique le point d’appui A, la résistance R, la puissance P.

2- Donner 02 exemples de force résistante au mouvement dans l’organisme humain.

241/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMEN BLANC JUIN-JUILLET 2012


Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales
CORRECTION
Exercice 1 :
1- Etat solide, état liquide, état gazeux.
Transformations observées :

1
Solide Liquide
2
6 3

5 4
Gaz

1 Fusion 4 Evaporation

2 Solidification (congélation) 5 Cristallisation

3 Liquéfaction (condensation) 6 Sublimation

2- C’est la couche K
3- Définition des termes :
 Transformation physique : C’est toute transformation qui n’implique aucune altération à
l’identité chimique de la substance qui la subit.
 Matière : c’est tout ce qui possède un volume et une masse.

Exercice 2 :
1-
 Brin d’ADN informatif est le polynucléotide qui sert de matrice lors de la synthèse de l’ ARNm.
 C’est lors de la transcription de l’ADN.
2- 03 types de transcriptase et leurs rôles
 ARN polymérase I responsable des synthèses de l’ARNr
 ARN polymérase II responsable des synthèses de l’ARNm
 ARN polymérase III responsable de la synthèse de petits ARN, en particulier les ARNt
3- nh dans ARNnh signifie ARN nucléaire hétérogène
4- Une protéine est dénaturée quand elle a perdu sa fonction biologique (à la suite de la perte de sa
conformation native)
5- La conformation native est la forme sous laquelle une molécule protéique est stable et active.

Exercice 3 :
1- Nombre d’employés de l’entreprise
N = 326 + 112 + 35 + 8 + 3  N = 484
2- Nombre d’employés touchant un salaire mensuel supérieur ou égal à 1 200 euros :
n = 112 + 35 + 8 + 3  n = 158

242/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

3- Calcul du salaire moyen des employés de l’entreprise :


NB : on utilise le milieu de chacune des classes.

 salaire moyen = 1261,47 euros soit 1261 euros.

Exercice 4 :
1-
- Les leviers inter-appui : l’axe ou le point d’appui (A) se situe entre els forces P et R

R A P
- Les leviers inter-résistants : la résistance R se situe entre la force P et l’axe A
P
A R
- Les leviers inter-puissants : la puissance P se situe entre la force R et l’axe A.
P
A
R
2- 02 exemples de force résistante au mouvement dans l’organisme humain :
 La résistance des muscles antagonistes
 Les tensions ligamentaires.

243/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMEN BLANC SESSION DE JUIN-JUILLET 2012

Spécialité / Option : Kinésithérapie / Epreuve : Sciences fondamentales / Durée : 2H

EXERCICE 1 (5points)

Calculer les masses molaires moléculaires suivantes :


a) Ca3 (PO4)2 b) Ca (OH)2 c) P2O5 d) C12H22O11 e) C2H6O

On donne les masses molaires atomiques suivantes :


c = 12g/mol O = 16g/mol Ca = 40g/mol H = 1g/mol P = 31g/mol

EXERCICE 2 (6points)

Répondre aux questions suivantes :.

1) Donner 04 rôles joués par les sels minéraux et 04 rôles joués par l’eau dans le milieu
intérieur.

2) Citer 03 rôles des nutriments ingérés par les cellules de notre organisme en illustrant
chaque cas par un exemple

3) Quelle est la nature chimique de l’information génétique ? Décrivez brièvement et


successivement les mécanismes qui lui permettent d’assurer le renouvellement
protéique de l’organisme (en 02 paragraphes).

4) Définir tonus musculaire et nommer l’ion minéral qui intervient dans la contraction
musculaire.

5) Définir anticodon et nommer la molécule qui le porte.

EXERCICE 3 (4points)
Le tableau suivant donne la répartition de 100 ménages en fonction du nombre de leurs
enfants :
Nombre d’enfants 0 1 2 3 4 5
Nombre de ménages 15 25 30 18 10 2
Trouver la moyenne de cette répartition.

EXERCICE 4 (5points)
Répondre aux questions suivantes :

244/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1) En biomécanique, quelles sont les structures anatomiques intéressées par le


mouvement ?

2) Donner la différence entre chaîne cinétique ouverte et chaîne cinétique fermée


3) Définir Biomécanique.

Examen Blanc du Diplôme Supérieur d'Etudes Professionnelles (Session de Juin – Juillet 2012)
Epreuve : Biologie Humaine et physiologie Spécialité : Kinésithérapie Durée : 04h

I- BIOLOGIE CELLULAIRE ET PHYSIOLOGIE (10pts)


1- Définissez : Phosphorylation oxydative – Transduction – Apoptose (1pt x 3 =
3pts)
2- Citez deux modes de conservation d’échantillons biologiques dans un état proche
possib le de l’état in vivo. (0,5 x 2 = 1pt)
3- Citez et expliquez les quatre catégories majeures de prélèvement d’échantillons
biologiques. [(0,5 x 4) + (1 x 4) = 6pts]

II- ANATOMIE (8pts)


1- Définissez : ontogénèse – Anatomie (1pt x 2 = 2pts)
2- Quels sont les trois plans de l’espace que l’on utilise en anatomie ? Décrivez chacune
d’elle. (1pt x 3 = 3pts)
3- Donnez 02 exemples : (0,5x2 x 3 = 3pts)
- D’organes pairs
- D’organes impairs
- D’organes asymétriques.

III- NEUROPHYSIOLOGIE (5pts)


1- Citez trois propriétés du tissu nerveux. (0,5pt x 3 = 1,5pt)
2- Citez 04 sciences au carrefour desquelles se trouve la neurophysiologie. (0,25pt x 4
= 1pt)
3- Expliquez pourquoi la bungarotoxine, peptide de 74 acides aminés contenus dans le
venin des serpents (Bungare) de la famille des cobras, provoque une paralysie des
muscles. (2,5pts)

IV- PHYSIOLOGIE CARDIO-RESPIRATOIRE (10pts)


1- a) Schéma annoté montrant la réparation du tissu nodal. (4pts)
b) Quel est le rôle du tissu nodal ? (0,5pt x 2 = 1pt)
2- a) Qu’entend-t-on par épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) ? (1pt)
b) Quel est l’appareil de référence utilisé pour la réalisation des EFR ? (0,5pt)
3- Décrivez les différents volumes d’air qui constituent la capacité vitale respiratoire.
(0,5pt x 3 = 1,5pt)

245/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

4- Décrivez le mécanisme de l’hématose en mettant un accent particulier sur les pressions


partielles de chacun des gaz mis en jeu. (2pts)

V- PHYSIOLOGIE NEUROMUSCULAIRE (10pts)


1- Quelle différence faites-vous sur le plan physiologique entre une fibre myélinique et
une fibre amyélinique ? (1pt)
2- Après avoir expliqué le mécanisme de naissance et de propagation d’un potentiel de
naissance et de propagation d’un potentiel d’action, faites-en un schéma annoté ainsi
que celui du dispositif de sa mesure. (6pts)
3- Le système nerveux autonome est composé de deux sous systèmes nerveux
antagonistes qui luttent en permanence pour maintenir l’homéostasie de notre
métabolisme.
a) Quels sont ces deux sous-systèmes ? (0,5pt x 2 = 1pt)
b) Citez deux effets de chacun des deux sous-systèmes. [(0,5pt x 2) + (0,5pt x 2) =
2pts]

VI- PHYSIOLOGIE DES MOUVEMENTS (10pts)


1- Définissez : Dorsiflexion – Pronation (1pt x 2 = 2pts)
2- Citez 4 propriétés du muscle (0,25pt x 4 = 1pt)
3- Quels sont les éléments qui entrent dans un mouvement ? (0,5pt x 3 = 1,5pt)
4- Décrivez brièvement chacune de 4 phases de déroulement de la contraction d’une
cellule musculaire « type ». (1pt x 4 = 4pts)
5- Expliquez la notion de recrutement qui a lieu au cours de la conduction de l’influx
nerveux. (1,5pt)

VII- PHYSIOLOGIE METABOLIQUE HUMAINE ET SPECIALE (6pts)


1- Discutez des variations observées dans le sang du rapport insuline / glucagon. (1pt
x 3 = 3pts)
2- Décrivez le mécanisme de régulation du dépit sanguin mis en place par l’organisme à al
suite d’une déshydratation causée par une diarrhée aiguë (mécanisme qui met en jeu
l’aldostérone). (4pts)

246/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMENS NATIONAUX
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION
DE L’EXAMEN NATIONAL DU
DU DIPLOME
DIPLOME Paix – Travail – Patrie
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2012
Spécialité / Option : Kinésithérapie Epreuve : Chimie Générale
Exercice : 5pts
1- Définir : réactif nucléophile ; réactif électrophile. 1pt
2- On considère l’atome de manganèse (Mn ; Z=25) et l’atome d’oxygène (O ; Z=8).
2-1- Quelle est la configuration électronique du manganèse dans son état fondamental ? Combien
possède t-il d’électron célibataires ? 0.5*2=1pt
2-2- Dans quel bloc du tableau périodique se trouve le manganèse ? 0.5pt
2-3- Quel réarrangement de la couche de valence (hybridation) faut-il envisager pour obtenir sept
électrons célibataires autour du manganèse? 0.5pt
3- Quelle est la représentation de Lewis de l’atome d’oxygène ; de l’ion O- ? 1pt
4- En déduire la représentation de Lewis de l’ion MnO4- ; quelle est sa géométrie ? 1pt
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION
DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME Paix – Travail – Patrie
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2012
Spécialité / Option : Kinésithérapie Epreuve : Chimie Générale.
CORRECTION
1- Définitions :
Réactif nucléophile : c’est un réactif ou substance chimique riche en électrons. 0.5pt
Réactif électrophile : c’est un réactif ou substance chimique pauvre en électrons. 0.5pt
2-2-1- configuration électronique du manganèse dans son état fondamental :
1s22s22p63s23p64s23d5 0.5pt
il possède cinq (5) électrons célibataires. 0.5pt
2-2- le manganèse se trouve dans le bloc « d ». 0.5pt
2-3- il faut faire un réarrangement ou une hybridation spd5. 0.5pt
.
3- Représentation de Lewis de l’atome d’oxygène : o . 0.5pt Représentation de Lewis de
l’ion O 0.5pt
4- Représentation de Lewis de l’ion MnO4- : 0.5pt

247/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Mn

il a une géométrie plan carré 0.5pt


MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION
DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME Paix – Travail – Patrie
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2012

Spécialité / Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologies spéciales

I- DEFINITIONS (02 PTS)


Le diastasis, Dyspareunie, Varices, Fistule

II- QUESTIONS A REPONSES OUVERT ES (07 PTS)

1) Expliquez brièvement la méthode Billings (01pt)

2) Schémas annoté (02 pts)

248/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

PLAN MOYEN DU Périnée

3) Exercices pendant la grossesse : Remplissez le tableau ci-dessous (05 pts)


Bicyclette stationnaire, Danse aérobique à faible impact, Football, Jogging et course à pied,
Gymnastique Haltérophilie, Cyclisme sur route, Basketball, Exercices en position couchée sur le
dos, Aquaforme, Plongée sous-marine, Lutte, Natation, aquajogging, Exercices en altitude (. 2500
m), Hockey, marche, Escalade
Activités à éviter Activités non Activités souhaitables Activités fortement
absolument recommandées recommandées

III- ETUDES DES CAS (10 PTS)


1)
Mme Angéline à une aménorrhée de 28 semaines et présente une lombalgie.
a) Donnez les différentes causes de la lombalgie. (1.5 pts)
b) Donnez le traitement kinésithérapique de la lombalgie de Mme Angéline : (2.5 pts)

2)
Mme Eyenga à une aménorrhée de 30 semaines avec les membres inférieurs volumineux.
a) De quoi souffre-t-elle ? donner les causes probables de son état. (01 pt)
b) Donnez son traitement. (02 pts)

3)
Mme Bélinga à mis au monde (accouchée) un enfant de sexe. A l’examen, la sage femme constate
que ce bébé à une cyanose des extrémités, quelques mouvements spontanés et faisant des grimaces
et une hypotonie et le reste de ses caractéristiques est normale. Quelque instants après elle
réexamine l’enfant et note les caractéristiques suivantes: battements cardiaques supérieur à 100 min,
une respiration normale, une coloration rose, une hypotonie et fais les grimaces.
i) Comment appel-t-on ce qu’a noté la sage-femme (0.5pt)
j) Donnez une note (détaillé) à cet enfant. (01pt)
k) Qu’a fait la sage femme pour que les constatations faites sur le bébé change ? (0,5pt)
l) Quelle note (détaillé) pouvez-vous attribués à ce bébé après la deuxième constatation de la
sage femme. (01pt)

249/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN


COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION
DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME Paix – Travail – Patrie
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN-JUILLET 2012

Spécialité / Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologies spéciales

CORRECTION

I- DEFINITIONS (02 PTS)

Le diastasis c’est un trouble défini par la séparation du muscle abdominal droit entre ses parties
gauches et droites. Normalement, les deux côtés du muscle sont joints au niveau de la ligne blanche
de l’abdomen sur la ligne médiane du corps.

Dyspareunie : douleurs lors des rapports sexuels (d’origine psychologique, infectieuse, traumatique
(plaie),…).
Varices : dilatations permanentes des veines, le plus souvent sur le membre inférieur et dont le
diamètre est supérieur à 3 mm.
Fistule: canal pathologique mettant en communication anormale deux viscères (fistule interne) ou un
viscère et la peau (fistule externe)

II- QUESTIONS A REPONSES OUVERT ES (07 PTS)


1) Expliquez brièvement la méthode Billings (01pt)
2) Schémas annoté (02 pts)

1-feuillet inférieur 6-bulbe vestibulaire


2-muscle transverse superficiel 7-piliers du clitoris
3-muscle transverse profond 8-sphincter externe de l’urètre
4-centre tendineux du périnée 9-feuillet profond de l’aponévrose périnéale
5-glande vestibulaire moyenne
3)

Activités à éviter Activités non Activités souhaitables Activités fortement


absolument recommandées recommandées

Plongée sous-marine Hockey Marche Bicyclette stationnaire


Escalade Boxe Natation

250/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Haltérophilie Lutte Danse aérobique à Aquaforme


Exercices en altitude (. Football faible impact aquajogging
2500 m) Gymnastique Jogging et course à pied
Exercices en position Cyclisme sur route
couchée sur le dos Basketball

III- ETUDES DES CAS (10 PTS)


4)
c)
Il est dû à des modifications mécaniques (la prise de poids abdominale et le déplacement du centre
de gravité vers l'avant entraînent une modification de posture, notamment une hyperlordose) et
hormonales (la relaxine, hormone préparant le bassin à l'accouchement, induit aussi un relâchement
général des tissus musculaires et ligamentaires).
d)
 Thermothérapie (coussins chauffants) pour calmer les douleurs
 Légers massages
 Exercices modéré : exercices à l’aide du gymball
 gymnastique en piscine.
Conseils : Éviter une prise de poids trop importante, éviter les talons hauts, autocorrection de
l'hyperlordose par la mise en avant du pubis, protection de la colonne lombaire (redressement de la
colonne lombaire et blocage de celle-ci avant tout effort).
5)
c)
Elle souffre des œdèmes.
Les causes sont les suivantes :
 La compression de la veine cave inférieure (VCI) et des veines pelviennes par l'utérus
augmente la pression hydrostatique dans les extrémités inférieures.
 Consommation des aliments très riches en sel.
 Station debout ou assise prolongés.
d)
Élever les jambes au-dessus du cœur, faire dormir la patiente sur le côté.
Donner les exercices de mobilisation active (plantaflexion/dorsiflexion) de la cheville.
Prodiguer les conseils tels : éviter la consommation des aliments très riches en sel et la station
debout ou assise prolongés.
6)
m) Score APGAR
n)
Battements cardiaques : 2/2
Respiration : 1/2
Coloration : 1/2
Tonus musculaire : 1/2
Réactivité à la stimulation : 1/2
Ce qui nous fera une note de 06/10

251/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

o) Elle a pratiquée une Réanimation


p)
Battements cardiaques supérieur à 100 min: 2/2
Respiration normale: 2/2
Coloration rose: 2/2,
Hypotonie (tonus musculaire): 1/2
Grimaces (réactivité à la stimulation): 1/2.
Ce qui nous donnera une note de 08/10

252/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

253/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2012

Spécialités / Options : Kinésithérapie Epreuve : Chimie Physiologique

A/ Les affirmations suivantes sont toutes inexactes. Modifier les phrases (en remplaçant, en
supprimant ou en complétant certaines parties) pour les rendre exactes :

1) Le code génétique est constitué par l’ensemble des codons présents sur une molécule
d’ARN messager.
2) Les différents ARN de transfert peuvent se lier à n’importe quel codon de l’ARNm.
3) Tous les codons d’un ARNm sont « traduits » en acides aminés
4) La synthèse des protéines s’effectue uniquement au niveau des polysomes liés à la
membrane du réticulum endoplasmique.

B/ Questions à Réponses Ouvertes et Courtes (Q.R.O.C.)

5) a- Dans quel compartiment de la cellule se déroule l’épissage de l’ARNm ?


b- Expliquer son mécanisme

6) Quelles sont les deux principales caractéristiques de la réplication de l’ADN ?

7) Citer 04 facteurs qui influencent les besoins nutritionnels de l’organisme

8) Quelle est la nature chimique de l’information génétique ?

9) Définir les termes suivants : Gène, exons, duplication.

254/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2012
Spécialités / Options : Kinésithérapie Epreuve : Chimie Physiologique
CORRIGE
A/ Corrigé des affirmations
1) Le code génétique est constitué par l’ensemble des codons que la cellule utilise pour
traduire en acides aminés, les triplets de nucléotides.
2) Les différents ARN de transfert ne peuvent se lier que par complémentarité à un
codon de l’ARNm.
3) Tous les codons d’un ARNm sont « traduits » en acides aminés, excepté les codons –
stop.
4) La synthèse des protéines s’effectue uniquement au niveau des polysomes liés à la
membrane du réticulum endoplasmique granulaire.

B/ Q.R.O.C.
5) a- L’épissage de l’ARNm se déroule dans le noyau de la cellule
b- Mécanisme : il consiste à éliminer les introns sur l’ARN messager qui vient d’être
transcrit, et à réunir les exons entre eux.

6) Les deux principales caractéristiques :


 Elle est semi-conservatrice
 Elle est bidirectionnelle
7) Les facteurs qui influencent les besoins nutritionnels :
 L’âge
 L’état pathologique (santé)
 La température du milieu
 L’état physiologique (enceinte, allaitante).
8) La nature chimique de l’information génétique est l’ADN
9) Définir les termes :

255/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Gène = Fragment d’ ADN portant les informations nécessaires à la synthèse des


protéines
Exons : ce sont les parties codantes de l’ARN messager
Duplication : c’est le mécanisme de synthèse de l’ADN permettant de transmettre
l’information génétique d’une cellule ou d’un organisme à sa descendance.

REPUBLIC OF CAMEROUN
REPUBLIQUE DU CAMEROUN Peace-Work-Fatherland
Paix-Travail-Patrie ---------
--------- MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT -----------------------
SUPERIEUR NAIONAL COMMISSION FOR THE
----------------------- ORGANIZATION OF DSEP EXAM
COMMISSION NATIONALE --------------------
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL
DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2012

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie Humaine et Physiologie

I- LA CROISSANCE OSSEUSE

Dans le processus de croissance osseuse en longueur, il se produit constamment un remaniement


afin d’éviter certaines anomalies de croissance
1- Comment se fait la croissance des os longs ? (2Pts)
2- Expliquer le remaniement osseux (2Pts)
3- De quoi aurait l’air un os long à la fin de l’adolescence s’il n’avait pas subi de remaniement ?
(1,5Pts)
4- Quelle membrane tapisse les canaux internes et recouvre les travées de l’os spongieux ?
(0,5Pts)

II- METABOLISME CALCIQUE

Les os fonctionnement comme un réservoir d’où l’organisme tire le calcium ionique dont il a
besoin par le canal de deux hormones
1- Citer ces hormones (1Pt)
2- Quelles en sont les cellules productrices (1Pt)
3- Quel est l’effet de chaque hormone sur le calcium osseux (2Pts)
4- Expliquer brièvement l’action antagoniste de ces deux hormones sur les ostéoclastes (2Pts)
Les ions calcium sont nécessaires à un nombre de processus physiologique comme la transmission
de l’influx nerveux, la contraction musculaire, la coagulation sanguine… De même, plusieurs

256/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

systemes interviennent dans la disponibilité sanguine en calcium entre autre le système tegumentaire,
le système rénale, le système digestif , le système digestif
5- Etablir une relation simple entre ces differents système sur la teneur du sang en calcium (2Pts)
6- Parmi les structures ci après laquelle contient plus de calcium au repos : Tubule transverse,
mitochondrie, réticulum sarcoplasmique ? (0,5Pts)
7- Pourquoi dit-on que le Ca2+ est le signal final du déclenchement d’une contraction ? (1,5Pt)
8- Quel est le premier signal du déclenchement d’une contraction ? (1Pt)

III- FONCTIONS RENALES


1- Définir néphrons (1Pt)
2- Donner les fonctions des néphrons. (1Pt)
3- Quels rôles ces fonctions confèrent- elles aux reins ? (1Pt)

257/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NAIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2012
Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biologie Humaine et Physiologie
CORRECTION
I- La croissance osseuse
Dans le processus de croissance osseuse en longueur, il se produit constamment un remaniement
afin d’éviter certaines anomalies de croissance
1- Comment se fait la croissance des os longs ? (2Pts)

La croissance des os long se fait en longueur par croissance interstitielle des cartilages
épiphysaires et leur remplacement par la matière osseuse; la croissance en diamètre et en
épaisseur par apposition du périoste
2- Expliquer le remaniement osseux (2Pts)
Sous l’effet de stimuli hormonaux et mécaniques, il se produit continuellement un dépôt et
une résorption de matière osseuse. L’ensemble de ces processus constitue le remaniement
osseux
3- De quoi aurait l’air un os long à la fin de l’adolescence s’il n’avait pas subi de remaniement ?
(1,5Pts)
La diaphyse aurait conservé sa longueur et les épiphyses seraient très allongées et dilatées
4- Quelle membrane tapisse les canaux internes et recouvre les travées de l’os spongieux ?
(0,5Pts)
L’endoste

II- Métabolisme calcique

Les os fonctionnement comme un réservoir d’où l’organisme tire le calcium ionique dont il a
besoin par le canal de deux hormones
1- Citer ces hormones (1Pt)
La parathormone (PTH) et la calcitonine
2- Quelles en sont les cellules productrices (1Pt)
Les glandes parathyroïdes pour la PTH
Les cellules para-folliculaires (cellules C) de la thyroïde pour la calcitonine
3- Quel est l’effet de chaque hormone sur le calcium osseux (2Pts)

258/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

La PTH stimule la libération du calcium par les os et la calcitonine provoque un dépôt de sel
de calcium dans la matrice osseuse
4- Expliquer brièvement l’action antagoniste de ces deux hormones sur les ostéoclastes (2Pts)

La PTH stimule l’activité des ostéoclastes sur la résorption osseuse et la calcitonine l’inhibe
Les ions calcium sont nécessaires à un nombre de processus physiologique comme la transmission
de l’influx nerveux, la contraction musculaire, la coagulation sanguine… De même, plusieurs
systemes interviennent dans la disponibilité sanguine en calcium entre autre le système tegumentaire,
le système rénale, le système digestif , le système digestif
5- Etablir une relation simple entre ces differents système sur la teneur du sang en calcium (2Pts)

La peau fournit la vitamine D inactive que les reins activent cette vitamine D facilite
l’absorption intestinale du calcium
6- Parmi les structures ci après laquelle contient plus de calcium au repos : Tubule transverse,
mitochondrie, réticulum sarcoplasmique ? (0,5Pts)

Le réticulum sarcoplasmique
7- Pourquoi dit-on que le Ca2+ est le signal final du déclenchement d’une contraction ? (1,5Pt)

Parce que la liaison du calcium à la troponine libère les sites actifs de l’actine auxquels
peuvent se lier les têtes de myosine
8- Quel est le premier signal du déclenchement d’une contraction ? (1Pt)

Le premier signal est la liaison du neurotransmetteur qui déclenche la propagation d’un


potentiel d’action le long du sarcolemme
III- Fonctions rénales
1- Définir néphrons (1Pt)
Les néphrons sont les unités structurales et fonctionnelles des reins.
2- Donner les fonctions des néphrons. (1Pt)
Les fonctions du néphron sont : la filtration, la réabsorption tubulaire et la sécrétion
tubulaire.
3- Quels rôles ces fonctions confèrent- elles aux reins ? (1Pt)
Grace à ces fonctions, les reins éliminent les déchets métaboliques azotés, et ils règlent le
volume la composition et le pH du sang.

259/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

260/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIC OF CAMEROUN
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Peace-Work-Fatherland
Paix-Travail-Patrie
---------
---------
MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT
-----------------------
SUPERIEUR
NATIONAL COMMISSION FOR THE
-----------------------
ORGANIZATION OF DSEP EXAM
COMMISSION NATIONALE
--------------------
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL
--------------------
DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2012

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologie spéciale

Définir (4 pts)
Rééducation (1 pt), Incapacité (1 pt), Bronchectasie (1 pt), Spondylite (1 pt)

QORC (7,5 pts)

1- Expliquer comment est-ce qu’une affection peut entrainer un handicap (2 pts)

2- A partir de quel moment pensez-vous qu’un patient puisse être orienté vers le service de
kinésithérapie ? Justifiez votre réponse. (2pts)

3- Différence entre spondylolyse et spondylolisthèse (2 pts)

4- A quoi est due la crépitation dans les fractures ? (1,5 pts)

Problème : Cas Pratique (8,5 pts)


Mlle C., 29 ans, hôtesse dans une grande société spécialisée dans l’organisation de manifestations,
vient consulter dans votre service et se plaint de douleurs dans le bas du dos, le mollet, et le gros
orteil, évoluant depuis environ trois mois.
A l’examen clinique, elle dit passer de longues heures debout soit sur place, soit en déplacements sur
des chaussures à talons hauts de 7 cm.
A l’examen physique, vous noter une déformation latérale des gros orteils au niveau de l’articulation
metatarso-phalangienne, un durcissement du mollet qui est douloureux a la palpation, une exagération
de la lordose lombaire.

1- Expliquer les problèmes rencontrés lors de l’examen physiques (2,5 pts)

2- Depuis 5 jours, Mlle C. a la sensation qu’une décharge électrique traverse l’arrière de sa jambe droite
jusqu’au gros orteil. La douleur est calmée par le repos, et est impulsive à la toux et à la défécation.
a- Comment appelle-t-on ce phénomène ? (0,5 pt)
b- Quel est votre diagnostic prévisionnel ou impression ? (0,5 pt)
c- Décrire le signe de Lasègue (0,75 pt)

261/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

3- Le signe de Lasègue est positif. Quels arguments avez-vous en faveur d’une origine discale ? (0,75 pt)

4- Est-il strictement nécessaire de faire un bilan radiographique du dos dans ce cas ? (1 pt)

5- Quels conseils pouvez-vous donner à Mlle C. ? (1 pt)


6- Quels seront vos objectifs de prise en charge pour le mollet et le dos de Mlle C. ? (1,5 pts)
REPUBLIC OF CAMEROUN
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Peace-Work-Fatherland
Paix-Travail-Patrie
---------
---------
MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT
-----------------------
SUPERIEUR
NATIONAL COMMISSION FOR THE
-----------------------
ORGANIZATION OF DSEP EXAM
COMMISSION NATIONALE
--------------------
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN NATIONAL
--------------------
DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2012

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologie spéciale

Corrigé (20 pts)

Définir (4 pts)

Rééducation (1 pt) :

Techniques qui visent à aider l’individu à réduire les déficiences et les incapacités d’un patient.

Incapacité (1 pt) :

Difficulté à pouvoir exécuter une ou plusieurs fonctions de l’organisme (en rapport avec une
défaillance ou déficience donnée) dans les limites considérées normales pour le sujet concerné.

Bronchectasie (1 pt) :

Augmentation permanente et irréversible du calibre des bronches.

Spondylite (1 pt) :

très souvent associée à une inflammation du disque intervertébral adjacent (on parle alors de
spondylodiscite).

QORC (7,5 pts)

5- Expliquer comment est-ce qu’une affection peut entrainer un handicap (2 pts)

262/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Une affection étant une modification pathologique du fonctionnement de l’organisme, elle peut
entrainer une perte de fonction au niveau de l’organisme, qui en s’aggravant ou si elle est mal
gérée, entrainerait une incapacité à pouvoir accomplir des taches sociale autant que les autres
personnes ; ceci étant considéré comme handicap.

6- A partir de quel moment pensez-vous qu’un patient puisse être orienté vers le service de
kinésithérapie ? Justifiez votre réponse. (2pts)

Lorsque le patient présente des troubles fonctionnels au niveau de l’organisme principalement et/ou
social (accessoirement car ceci est du ressort de l’ergothérapeute quand il est présent)

Justification : Les troubles au niveau organique affectent les activités basiques et instrumentales de la
vie courante. Le patient nécessite donc un protocole de rééducation fonctionnelle qui a pour but
principal de le rapprocher au maximum de ses capacités initiales et de prévenir toute attitude vicieuse
qui compromettrait profondément son pronostic fonctionnel et sa réinsertion sociale.

7- Différence entre, spondylolyse, spondylolisthèse (2 pts)

Spondylolyse est une rupture entre le corps d'une vertèbre et son arc postérieur, survenant au
niveau d'une portion rétrécie appelée isthme vertébral tandis que la spondylolisthèse est un
glissement vers l'avant d'une vertèbre par rapport à la vertèbre sous-jacente( affectant le plus
souvent les vertèbres lombaires inférieures, notamment la 5e, qui glisse alors sur le sacrum).

8- A quoi est due la crépitation dans les fractures ? (1,5 pts)

Crépitation : Sensation tactile, parfois audible, comparable à un bruit de pas sur la neige ou à
du sel qui éclate dans le feu. (0,75 pt)

Lors d'une fracture : elles témoignent alors de frictions lors du glissement du cartilage ou des
fragments osseux entre eux. (0,75 pt)

Problème : Cas Pratique (8,5 pts)

Mlle C., 29 ans, hôtesse dans une grande société spécialisée dans l’organisation de manifestations,
vient consulter dans votre service et se plaint de douleurs dans le bas du dos, le mollet, et le gros
orteil, évoluant depuis environ trois mois.
A l’examen clinique, elle dit passer de longues heures debout soit sur place, soit en déplacements sur
des chaussures à talons hauts de 7 cm.
A l’examen physique, vous noter une déformation latérale des gros orteils au niveau de l’articulation
metatarso-phalangienne, un durcissement du mollet qui est douloureux a la palpation, une exagération
de la lordose lombaire.

263/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

7- Expliquer les problèmes rencontrés lors de l’examen physiques (2,5 pts)

La majorité des problèmes de Mlle C. sont liés au port de talons hauts et la station debout prolongée. (1
pt)
- Les talons hauts imposent les appuis sur les articulations metatarso-phalangiennes, qui couplés
au bout pointu des chaussures favoriseront le Halux Valgus (0,5 pt)

- La colonne vertébrale se cambre davantage à cause du déplacement antérieur (en avant) du


centre de gravitée, qui oblige un rejet en arrière des épaules et la saillie du ventre en avant. (0,5
pt)

- Les talons hauts provoquent un raccourcissement prolongé des muscles du mollets qui ne
s’allongent pas pendant la marche. L’insuffisance du travail musculaire au niveau des mollets
conduit à une inefficacité du retour veineux-stagnation du sang dans le réseau inferieur de la
circulation sanguine (Les muscles gatrosoleus sont aussi surnommés « cœur périphérique »). (0,5
pt)
8- Depuis 5 jours, Mlle C. a la sensation qu’une décharge électrique traverse l’arrière de sa jambe droite
jusqu’au gros orteil. La douleur est calmée par le repos, et est impulsive à la toux et à la défécation.

d- Comment appelle-t-on ce phénomène ? (0,5 pt)

- Irradiation

e- Quel est votre diagnostic prévisionnel ou impression ? (0,5 pt)

- Lombosciatique/lombosciatalgie

f- Décrire le signe de Lasègue (0,75 pt)

- Patient en décubitus dorsal


- Le Kinésithérapeute lève passivement la jambe tendue du patient avec dorsiflexion de la cheville
- Le signe est positif lorsque les symptômes sont provoqués en dessous de 70o de flexion de la
hanche

9- Le signe de Lasègue est positif. Quels arguments avez-vous en faveur d’une origine discale ? (0,75 pt)

- Femme jeune
- Station debout prolongée
- Signe de Lasègue positif

10- Est-il strictement nécessaire de faire un bilan radiographique du dos dans ce cas ? (1 pt)

- Aucun bilan radiographique n’est nécessaire dans ce cas (0.5 pt)


- Les radiographies peuvent être faites quelques temps après le début de la prise en charge
médicale et kinésithérapeutique si aucune amélioration sensible n’est constatée. (0.5 pt)

264/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

11- Quels conseils pouvez-vous donner à Mlle C. ? (1 pt)

- Arrêter de porter les chaussures à talons hauts, sinon, limiter la hauteur des talons à 3cm ou
4cm maximum
- Eviter les chaussures serrées à bouts pointus
- S’assoir régulièrement et se reposer autant que possible après le travail
- Enseignement sur l’hygiène du dos et l’adoption de bonnes postures en position debout et assise.
(Deux propositions suffisent pour avoir l’intégralité des points)

12- Quels seront vos objectifs de prise en charge pour le mollet et le dos de Mlle C. ? (1,5 pts)

- Réduction de la douleur de 40% à 60% dans la première semaine


- Récupération de l’amplitude articulaire dans trois semaines environ
- Rééquilibrage des forces musculaires et retour à la pratique normale des activités sans douleur
dans environ trois mois.

* ANNEE ACADEMIQUE 2012 – 2013 *

CONTRÔLES CONTINUS
BIOMECANIQUE GENERALE

Questions et exercices
Définir : (8 Pts)

Biomécanique ; Cinématique ; Kinésiologie ; Anthropométrie

QORC (7 Pts)

Q : Qu’est ce que la notion de « placement scapulaire » ? (5 Pts)

Q : Effet ténodèse (2 Pts)

Exercice 1 : 10 Pts

Vous êtes en service dans l’unité de kinésithérapie de l’hôpital régional de Douala lorsque vous voyez
venir vers vous un jeune homme avec une boiterie d’esquive du membre inferieur droit. Apres
interrogatoire, il dit avoir fait un « faux pas » lors d’un déplacement latéral vers la droite au cours de
sport. Il ne veut pas que vous palpiez le pourtour inferieur de la malléole externe droite.

265/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

3. Qu’est ce qu’une boiterie d’esquive ? (3 Pts)

4. Quelle est votre impression ? (2 Pts)

5. Décrire le mécanisme du traumatisme. Et préciser le mouvement à éviter pour ne pas aggraver la


situation. (2 Pts)

6. Quels sont les mouvements possibles de l’articulation de la cheville ? préciser les plans de mouvements
et les axes de rotation. (3 Pts)

7. Quel protocole d’attaque standard préconisez-vous ? (Bonus 1Pts)

Exercice 2 : 15 Pts

Madame B., 55 ans vient à votre consultation pour une douleur des genoux évoluant depuis environ
deux ans. Elle dit que les douleurs s’exacerbent le matin et sont considérablement réduites le soir.
Les douleurs sont fortes lorsqu’après une position assise prolongée, elle essaye de se lever.

Examen clinique
- To : 37,2 oC ; TA : 130/80 mmHg ; Poids : 86 Kg ; Taille : 1,60m
- Amplitude articulaire : Flexion active: 98o; Flexion passive: 108o (Limitée par la douleur)
- Déformation des genoux qui se rapprochent lors de la marche
- Crépitations à l’extension du genou

1. Quelle est votre impression? (2 Pts)

2. Citer deux facteurs de risques de ce problème. (2 Pts)

3. Calculer l’indice de Masse Corporel (IMC) de la patiente. Commenter. (3 Pts)

4. Comment appelle-t-on la déformation visible au niveau des genoux de votre patiente? (1 Pt)

5. Comment appelle-t-on l’angulation médiale normale du genou ? Quelle est sa valeur ? (2 Pts)

6. Qu’est-ce qu’une amplitude articulaire ? Donner les amplitudes normales pour les
mouvements du genou. (4 Pts)

7. Quel est le premier conseil que vous donneriez à votre patiente ? (1 Pt)

Exercice 3 : (15 Pts)

266/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Un patient hémiplégique se présente dans votre service et a une démarche caractérisée par un genou
raide lors de la phase oscillante, avec le membre inferieur décrivant un demi-cercle au sol. Il a une
attitude en varus équin du pied et de la cheville associe à un défaut de flexion du genou.

1. De quel type de démarche s’agit t-il ? (2 Pts)

2. Citer en décrivant succinctement les deux grandes étapes du Cycle de la marche. (5 Pts)

3. Citez les quatre principaux paramètres temporels de la marche (4 Pts)

4. En quoi est-ce que les troubles de la marche de votre patient sont différents de ceux du
syndrome parkinsonien ? (4 Pts)

267/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

CORRECTION
Questions et exercices

Définir : (8 Pts)

Biomécanique : Exploration des propriétés mécaniques des organismes vivants ainsi que l'analyse
des principes d'ingénierie faisant fonctionner les systèmes biologiques. Elle traite des relations
existantes entre les structures et les fonctions à tous les niveaux d’organisation du vivant à partir des
molécules, comme le collagène ou l’élastine, aux tissus et organes. (2 Pts)

Cinématique : Partie de la mécanique/biomécanique qui étudie les mouvements, indépendamment


de ce qui les provoque. Elle étudie le mouvement pour lui-même. (2 Pts)

Kinésiologie : étude du mouvement du corps humain a la perspective de trois sciences physiques qui
sont : L’anatomie musculo-squelettique, la physiologie neuro-musculaire et la biomécanique. (2 Pts)

Anthropométrie : méthode de mesure et de description du corps humain utilisée pour identifier des
caractéristiques propres à un individu ou à un groupe. (2 Pts)

QORC (7 Pts)

Q : Qu’est ce que la notion de « placement scapulaire » ? (5 Pts)

C’est le placement initial de la scapula en adéquation avec l’humérus qui conditionne la suite
du mouvement.
Leur mobilité doit être en corrélation pour avoir un mouvement harmonieux, le plus efficace et
le plus économique.
Ca fait partie de la stratégie anticipatrice du mouvement et doit être prise en compte lors de la
rééducation
Ex : faire claquer un fouet, dégainer un revolver (cow-boy), porter une bouteille sur un
plateau…

Q : Effet ténodèse (2 Pts)

C’est la partie de la flexion des doigts provoquée par la mise en tension :


- Des fléchisseurs lors d’une extension du poignet
- Des extenseurs lors d’une flexion du poignet

Exercice 1 : 10 Pts

268/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Vous êtes en service dans l’unité de kinésithérapie de l’hôpital régional de Douala lorsque vous voyez
venir vers vous un jeune homme avec une boiterie d’esquive du membre inferieur droit. Apres
interrogatoire, il dit avoir fait un « faux pas » lors d’un déplacement latéral vers la droite au cours de
sport. Il ne veut pas que vous palpiez le pourtour inferieur de la malléole externe droite.

1. Qu’est ce qu’une boiterie d’esquive ? (3 Pts)


La boiterie d’esquive correspond à un évitement de l’appui du côté douloureux, ce qui se
manifeste par une diminution du temps d’appui unipodal et de la force d’appui. (2 Pts)
Elle est liée à la présence d’une douleur à la mise en charge du membre inferieur. (1 Pt)

2. Quelle est votre impression ? (2 Pts)


Entorse du ligament latéral (collatéral) de la cheville droite.

3. Décrire le mécanisme du traumatisme. Et préciser le mouvement à éviter pour ne pas aggraver la


situation. (2 Pts)
Inversion forcée de la cheville.
Il faut éviter l’inversion active ou passive de la cheville traumatisée

4. Quels sont les mouvements possibles de l’articulation de la cheville ? préciser les plans de mouvements
et les axes de rotation. (3 Pts)
Flexion (ou dorsiflexion) et extension (ou flexion plantaire) : Plan sagittal, Axe transversal (1,5
Pts)
Inversion et éversion : Plan frontal, axe sagittal (1,5 Pts)

5. Quel protocole d’attaque standard préconisez-vous ? (Bonus 1Pts)


Repos : éviter tout mouvement
Froid : appliquer la glace
Compression : Bandage
Elévation : pour éviter les œdèmes

Exercice 2 : 15 Pts

Madame B., 55 ans vient à votre consultation pour une douleur des genoux évoluant depuis environ
deux ans. Elle dit que les douleurs s’exacerbent le matin et sont considérablement réduites le soir.
Les douleurs sont fortes lorsqu’après une position assise prolongée, elle essaye de se lever.
Examen clinique
- To : 37,2 oC ; TA : 130/80 mmHg ; Poids : 86 Kg ; Taille : 1,60m
- Amplitude articulaire : Flexion active: 98o; Flexion passive: 108o (Limitée par la douleur)
- Déformation des genoux qui se rapprochent lors de la marche
- Crépitations à l’extension du genou

1. Quelle est votre impression? (2 Pts)


Gonarthrose bilatérale

269/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

2. Citer deux facteurs de risques de ce problème. (2 Pts)


Ménopause, surcharge pondérale ou Obésité, âge.

3. Calculer l’indice de Masse Corporel (IMC) de la patiente. Commenter. (3 Pts)


IMC=m/(h)2 (PI=33,59 kg/m2) (2 Pts). Obésité (Grade I) (1 Pt)

4. Comment appelle-t-on la déformation visible au niveau des genoux de votre patiente? (1 Pt)
Genu Valgum

5. Comment appelle-t-on l’angulation médiale normale du genou ? Quelle est sa valeur ? (2 Pts)
Genu Valgum physiologique (Angulation latérale de 170o)

6. Qu’est-ce qu’une amplitude articulaire ? Donner les amplitudes normales pour les mouvements
du genou. (4 Pts)

Amplitude articulaire : Angle au cours duquel le mouvement autour d’une articulation peut
s’exprimer librement sans contraintes.
Pour le genou, la flexion est d’environ 120o à 135 o, et l’extension est de 0 o.

7. Quel est le premier conseil que vous donneriez à votre patiente ? (1 Pt)
Réduction du poids.

Exercice 3 : (15pts)

Un patient hémiplégique se présente dans votre service et a une démarche caractérisée par un genou raide
lors de la phase oscillante, avec le membre inferieur décrivant un demi-cercle au sol. Il a une attitude en
varus équin du pied et de la cheville associe à un défaut de flexion du genou.

1. De quel type de démarche s’agit t-il ? (2 Pts)


Fauchage : Défaut de raccourcissement du membre inferieur

2. Citer en décrivant succinctement les deux grandes étapes du Cycle de la marche. (5 Pts)
- La phase d’appui : Période ou le pied est en contact avec le sol. Son début correspond au contact
initial (contact du pied avec le sol). Et sa fin au décollement des orteils (Perte de contact du pied
avec le sol). Elle s’étend de 0 à 60% du cycle de marche. Soit une durée de 60% du cycle de
marche.
- La phase oscillante : Période où le pied n’est plus en contact avec le sol et qui permet l’avancée
du membre inferieur. Son début correspond au décollement des orteils et sa fin au contact initial
suivant du même pied. Elle s’étend de 60 à 100% du cycle de marche, soit 40% du cycle de
marche.

3. Citez les quatre principaux paramètres temporels de la marche (4 Pts)

270/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

La cadence
La vitesse de marche
Le temps d’appui unipodal
Le temps d’appui bipodal

4. En quoi est-ce que les troubles de la marche de votre patient sont différents de ceux du syndrome
parkinsonien ? ($ Pts)
Le syndrome parkinsonien entraine généralement des troubles de la marche généralement qualifiée
de marche rapide à petits pas. Les perturbations ici sont souvent associées à des troubles de
l’équilibre :
- Difficultés à l’initiation de la marche
- Raccourcissement des pas
- Cadence irrégulière (Festination)
- L’enrayage cinétique (Freeziing)
- Perte du balancement d’un ou des membres supérieurs
- Demi-tour décomposé

EXAMEN BLANC JUIN-JUILLET 2013


Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales
Exercice 1 :
On considère les éléments chimiques suivants :

1- Donner la structure électronique de ces éléments chimiques

2- Donner la représentation de l’ion formé par chacun de ces éléments

3- Donner la représentation de Lewis de ces éléments

4- Déduire la formule électronique de chaque ion.

Exercice 2 :
Répondre aux questions suivantes :
1- Que représentent les transcrits primaires dans le processus de la transcription ? Par quel nom
désigne-t-on l’ensemble de ces transcrits primaires ? A quoi est due leur hétérogénéité ?

2- Donner et expliquer quatre caractéristiques du code génétique

3- Dans un ADN bicaténaire, combien de liaisons hydrogènes s’impliquent-elles dans


l’appariement de deux bases azotées ?

4- Quelle différence y a-t-il entre un nucléoside et un nucléotide monophosphate ?

271/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

5- Que savez-vous de l’ARN primase et de son rôle dans la replication ?

Exercice 3 :
Déterminer la médiane de chacune des séries suivantes
a) 101 101 105 105 107 108 111

b) 87 88 89 90 92 92 93 97 99 99

Exercice 4 :
1- Citer 04 propriétés des muscles en les définissant

2- Donner 02 exemples de force résistante au mouvement dans l’organisme

3- Citer les 03 types de leviers en biomécanique puis comparez-les sur le critère de l’efficacité et de
l’amplitude de la puissance P.

272/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMEN BLANC JUIN-JUILLET 2013

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Sciences fondamentales

CORRECTION

Exercice 1 :

1- Structure électronique :
2 2 6 2 6 1 2 8 8 1
19K : 1S 2S 2P 3S 3P 4S soit K L M N
2 2 6 2 6 2 9 2 8 17 2
29Cu : 1S 2S 2P 3S 3P 4S 3d soit K L M N
2 2 4 6 2
8O :1S 2S 2P soit K L
2 2 6 2 5 6 2
8Cl :1S 2S 2P 3S 3P soit K L

2- Représentation de l’ion formé /


K+. Cu2+ ; O2+ ; Cl-

3- Représentation de LEWIS

4- La formule électronique
K+ : 1S22S22P63S23P6 soit K2 L8 M8
Cu2+ : 1S22S22P63S23P63d9 soit K2 L8 M17
O2- :1S22S22P6 soit K2 L8
Cl- :1S22S23P63S23P6 soit K2 L8 M8

Exercice 2 :
1-
 Les transcrits primaires représentent les molécules d’ARN nouvellement produits par l’ARN
polymérase II dans le noyau cellulaire
 L’ensemble de ces transcrits primaires est appelé ARNnh (ARN nucléaire hétérogène)
 Leur hétérogénéité est due en grande parte à la présence de longues séquences introniques dans
les transcrits primaires.
 Leur hétérogénéité est due en grande partie à la présence longue séquence intronique dans les
transcrits primaires.

2- Le code génétique est :


 Non chevauchant c’est à dire que le paysage est lu sans interruption par groupes de trois bases
à la suite les uns des autres
 Universel c'est-à-dire qu’il est le même pour tous les êtres vivants

273/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

 Possède des codons de départ et d’arrêt spécifiques


 Dégénère c’est à dire à 2 exceptions près, il y a plus d’un codon correspondant à un acide
aminé.
3- Deux liaisons entre Adénine et Thymine
Trois liaisons entre cytosine et guanine.
4- Nucléoside = pentose (ribose ou désoxyribose) et une base azotée nucléotide monophosphate =
nucléoside et acide phosphorique
5- L’ARN primase est une enzyme responsable de la synthèse d’amorces d’ARN que l’ADN
polymérase utilise pour polymériser les nouveaux brins.
Exercice 3 :

1- Cette série est ordonnée et comporte 8 termes. La médiane est la moyenne du quatrième et du
cinquième terme.

2- Médiane est 92
Exercice 4 :

1- 04 propriétés des muscles en les définissants :


Excitabilité : capacité à répondre à la stimulation
Elasticité : propriété d’un muscle ou d’un corps de se déformer sous l’influence d’une force, puis
de reprendre sa forme initiale quand la contrainte cesse.
Tonicité : capacité à garder un état certain de contraction même au repos
Contractilité : capacité du muscle à se raccourcir, puis à retrouver sa longueur d’origine.

2- 02 exemples de force résistante


 La résistance des muscles antagonistes
 Les tensions ligamentaires

3- 03 types de leviers en biomécanique


 Les leviers inter-appuis : P peut être égal à R à l’équilibre
 Les leviers inter-résistants : efficacité de P plus grande et amplitude réduite
 Les leviers inter-puissants : efficacité de P réduite et amplitude plus grande.

274/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN BLANC DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2013

Spécialité / Option : Kinésithérapie Epreuve : Anatomie Locomoteur Durée : 02 heures

I- QUESTIONS A CHOIX MULTIPLES (10 Pts)

Encercler la proposition juste

1 : Concernant le squelette

A. Le corps est composé de 209 os.


B. L’os coxal appartient au squelette axial.
C. Le squelette appendiculaire est symétrique.
D. Tous les os peuvent être classés soit en os long, court, et plats.

2 : Concernant la morphologie osseuse

A. Sur un os long, le corps est appelé épiphyse.


B. L’épiphyse sépare la diaphyse de la métaphyse.
C. La scapula est un os plat.
D. Le condyle est séparé de l’épiphyse par un col.
E. Une apophyse (ou processus) est une saillie articulaire très marqué.

3 : Toutes les propositions suivantes sont vraies, sauf

A. La corticale se situe à la diaphyse et est constitué d’os compact.


B. Le système ogival est formé par les travées osseuses de l’os spongieux.
C. Les os longs se développent à partir d’une matrice cartilagineuse et selon un mode
d’ossification enchondral.
D. Le cartilage de conjugaison permet la croissance en épaisseur de l’os.

4 : L’os tissé désigne

A. L’architecture particulière d’un os


B. Un os immature
C. Un os lamellaire

275/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

D. Un os ayant la texture d’un tissu

5 : Le tissu osseux est constitué de

A. Cellules osseuses réunies ensemble dans le liquide interstitiel pour exécuter une même
fonction
B. D’os compact et os lamellaire séparés par l’endoste, l’ensemble couvert par le périoste
C. De matière minérale et de matière organique encore appelée ostéoïde
D. Ostéoïde représentant 2/3 de la matrice et de cellules représentant le tiers restant
E. De tous les types d’os

6 : Concernant l’ossification

A. C’est le processus de formation des os après la puberté


B. Il existe deux types d’ossification : membranaire et exochondrale
C. C’est la même chose que le remodelage
D. Il s’agit du mécanisme de formation des os au cours de la vie embryonnaire
E. Il aboutit à la formation d’un os lamellaire

7 : Concernant les types d’articulation, toutes les propositions suivantes sont vraies sauf :

A. On dénombre trois grandes familles d’articulations, sutures, amphiarthroses et articulations


synoviales.
B. Les amphiarthroses sont immobiles.
C. On trouve des synchondroses au niveau du crâne.
D. On ne retrouve jamais d’amphiarthrose au niveau des membres.

8 : Un fascicule est un :

A. Muscle
B. Faisceaux de fibres musculaires enveloppées par une membrane de tissu conjonctif
C. Faisceaux de myofibrilles
D. Groupe de myofilaments

9 : Le rôle des tubules T dans a contraction musculaire est de :

A. Fabriquer et stocker le glycogène


B. Relâcher le Ca2+ a l’intérieur de la cellule
C. Transmettre le potentiel d’action en profondeur dans la cellule musculaire
D. Fabriquer les protéines

10 : Le neurotransmetteur relâché par le neurone moteur somatique au niveau de la plaque


motrice est :
A. L’acétylcholine

276/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

B. Acétylcholinestérase
C. Norépinephrine
D. Adrénaline

QORC (10 pts)


3- Quel est le rôle de l’acétylcholinestérase dans la contraction de la cellule musculaire (4 pts)
4- Décrire les mouvements suivant (Donner le plan et l’axe): Flexion /Extension,
Abduction/Adduction. (2 pts)
5- Comparer dans un tableau les trois types de muscles (Localisation, rôle, aspect des cellules)
(4 pts)
EXAMEN BLANC D’EPIDEMIOLOGIE

Spécialités : KINE Durée : 02 heures

Exercice 1 : (4 points)

1- Définir épidémiologie et faire la différence entre épidémiologie et médecine clinique (2 points)

2- Lister et expliquer le trépied épidémiologique (2 points)

Exercice 2 : Etude de cas (6 points)

Un chercheur a suivi 200 femmes qui pratiquent régulièrement une activité physique et 300 autres
qui n’en pratiquent pas régulièrement. Après 30 ans de suivi, l’ostéoporose est diagnostiquée chez
20 femmes du groupe qui pratique régulièrement l’activité physique et 30 femmes du groupe qui
n’en pratique pas régulièrement.

1- De quel type d’étude s’agit-il ? (1 point)


2- Citer 2 avantages de ce type d’étude (1 point)
3- Faire le tableau de contingence qui résume les données de cette étude. (1,5 point)
4- Calculer le risque relatif de développer l’ostéoporose entre les deux groupes (1,5 point)
5- Interpréter le résultat obtenu à la question 4. (1 point)

Exercice 3 : QCM (01×8 points)

QCM 1 : Parmi ces propositions, laquelle est exacte ? (une seule bonne réponse)
1. l’épidémiologie est une discipline de la santé publique
2. L’épidémiologie est une branche de la médecine
3. Il faut être médecin pour être spécialiste de santé publique

QCM 2 : Parmi ces propositions, laquelle est exacte ? (une seule bonne réponse)

277/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1. Tous les facteurs associés sont des facteurs de risque


2. Tous les facteurs de risque sont des facteurs associés
3. Il n’y a pas de différence entre facteurs de risque et facteurs associés

QCM 3 (une seule bonne réponse). Parmi les études suivantes, quelle est celle dont les résultats sont
les plus probants ?
1. Les études cas-témoins
2. Les études de cohorte
3. Les essais randomisés

QCM 4 (une seule bonne réponse). Parmi les affirmations suivantes, quelle est celle qui vous parait
la plus appropriée ?
1. Il est important de trouver une explication biologique à une association retrouvée dans une
étude épidémiologique
2. Il est facile de démontrer que l’exposition précède la maladie
3. Une étude méthodologiquement rigoureuse suffit à démontrer la causalité.

QCM 5 (une seule bonne réponse). Quelle est la fausse déclaration parmi les suivantes?
1. Une prévalence est une proportion
2. Une prévalence est un taux
3. Une prévalence est un ratio

QCM 6 (une seule bonne réponse). Un système de surveillance cherche avant tout à :
1. Etre représentatif
2. Etre exhaustif
3. Détecter les tendances

QCM 7 (une seule bonne réponse). Les témoins :


1. Doivent être représentatifs de la population source des cas
2. Doivent être représentatifs de la population « générale » du pays où a lieu l’étude
3. Ne doivent pas être exposés

QCM 8 (une seule bonne réponse). Le biais de mémorisation (recall bias en anglais) survient :
1. Quand les faits sont très anciens et que les participants de l’étude font des erreurs de
mémorisation.
2. Quand les faits sont imprécis et que les participants de l’erreur se trompent en décrivant
leurs expositions
3. Quand les malades et les témoins se souviennent différemment des expositions à rapporter

Exercice 4 : Appariement (2 points)

278/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1. Temps de réalisation long A. Etudes corrélationnelles


2. Idéal pour les maladies rares B. Etudes transversales
3. Temps de réalisation court C. Etudes cas-témoins
4. Rapide et peu couteuse D. Etudes cohorte

279/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMEN BLANC ANATOMIE DU SYSTEME URINAIRE


Durée : 02 heures
Exercice I : Définir : (0,5 x 10 = 05pts)
Cellules chémoréceptrices, cellules baroréceptrices, cellules osmoréceptrices, trigone, diurèse,
incontinence urinaire, pollakiurie, pyurie, dysurie, anurie

I. Exercice II : Noter sur votre feuille le numéro de la proposition, et dites si elle est vraie ou
fausse. (0,25 x 10 = 2,5pts)
1. Les reins deviennent fonctionnels à partir de la 6ème semaine de la vie embryonnaire

2. Les glandes surrénales ont une importance physiologique essentielle pour l’appareil urinaire.

3. Les reins sont vascularisés par l'aorte qui naît de l'artère rénale, et par la veine cave qui se jette
dans la veine rénale.

4. Les voies urinaires comprennent : la substance corticale, la substance médullaire, les


corpuscules de Malpighi, les pyramides de Malpighi.

5. La vascularisation artérielle rénale est une vascularisation fonctionnelle et nourricière à la fois.

6. Chaque rein reçoit 1500 L de sang par jour.

7. Chaque rein filtre 150 à 160 L par jour.

8. Chaque jour un individu émet environ 2000 ml d’urine par jour.

9. L’urine qui sort de la vessie est toujours stérile.

10. les urines émises par un individu en santé contiennent des protéines mais jamais de glucose.

II.Exercice III : Sur votre feuille associer les numéros de la colonne A, aux lettres de la
colonne B. (0,25 x 5 = 1,25pts)
A B
(1) Rénine (a) Au contact de la macula densa des capillaires.
(2) Cellules (b) Sécrétion des cellules juxtaglomérulaires.
juxtaglomérulaires
(3) Miction (c) Conduit qui relient les reins à la vessie.
(4) Uretère (d) Unité fonctionnelle du rein
(5) Néphron (e) Evénements physiologiques conduisant à l'émission
de l'urine.

III.Exercice IV : Questions à Réponse Ouverte Courte (8,25pts)

280/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1) Quelles sont les divisions fonctionnelles de l’appareil urinaire ? (0,5 x 2 = 1pt)

2) De quoi sont constituées d’une part les voies excrétrices et d’autre part les voies évacuatrices? (1 x 2
= 2pts)

3) De quoi est constitué l’appareil juxta glomérulaire ? (0,75 x 3 = 2,25pts)

4) Citez six fonctions essentielles des reins ? (0,5 x 6 = 3pts)

IV. Exercice V : Schéma annoté. Noter sur votre feuille le numéro et associez la proposition juste.
(0,5 x 6 = 03pts)

281/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

EXAMENS NATIONAUX

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
EXAMEN--------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
JUIN-JUILLET 2013

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biomécanique Générale

Questions et exercices
Définir : (8 Pts)

Biomécanique ; Cinématique ; Kinésiologie ; Anthropométrie

QORC (7 Pts)

Q : Qu’est ce que la notion de « placement scapulaire » ? (5 Pts)


Q : Effet ténodèse (2 Pts)

Exercice 1 : 10 Pts

Vous êtes en service dans l’unité de kinésithérapie de l’hôpital régional de Douala lorsque vous voyez
venir vers vous un jeune homme avec une boiterie d’esquive du membre inferieur droit. Apres
interrogatoire, il dit avoir fait un « faux pas » lors d’un déplacement latéral vers la droite au cours de
sport. Il ne veut pas que vous palpiez le pourtour inferieur de la malléole externe droite.
1. Qu’est ce qu’une boiterie d’esquive ? (3 Pts)
2. Quelle est votre impression ? (2 Pts)
3. Décrire le mécanisme du traumatisme. Et préciser le mouvement à éviter pour ne pas aggraver la
situation. (2 Pts)
4. Quels sont les mouvements possibles de l’articulation de la cheville ? préciser les plans de mouvements
et les axes de rotation. (3 Pts)
5. Quel protocole d’attaque standard préconisez-vous ? (Bonus 1Pts)

Exercice 2 : 15 Pts

282/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Madame B., 55 ans vient à votre consultation pour une douleur des genoux évoluant depuis environ
deux ans. Elle dit que les douleurs s’exacerbent le matin et sont considérablement réduites le soir.
Les douleurs sont fortes lorsqu’après une position assise prolongée, elle essaye de se lever.
Examen clinique
- To : 37,2 oC ; TA : 130/80 mmHg ; Poids : 86 Kg ; Taille : 1,60m
- Amplitude articulaire : Flexion active: 98o; Flexion passive: 108o (Limitée par la douleur)
- Déformation des genoux qui se rapprochent lors de la marche
- Crépitations à l’extension du genou

1. Quelle est votre impression? (2 Pts)


2. Citer deux facteurs de risques de ce problème. (2 Pts)
3. Calculer l’indice de Masse Corporel (IMC) de la patiente. Commenter. (3 Pts)
4. Comment appelle-t-on la déformation visible au niveau des genoux de votre patiente? (1 Pt)
5. Comment appelle-t-on l’angulation médiale normale du genou ? Quelle est sa valeur ? (2 Pts)
6. Qu’est-ce qu’une amplitude articulaire ? Donner les amplitudes normales pour les
mouvements du genou. (4 Pts)
7. Quel est le premier conseil que vous donneriez à votre patiente ? (1 Pt)

Exercice 3 : (15 Pts)

Un patient hémiplégique se présente dans votre service et a une démarche caractérisée par un genou
raide lors de la phase oscillante, avec le membre inferieur décrivant un demi-cercle au sol. Il a une
attitude en varus équin du pied et de la cheville associe à un défaut de flexion du genou.

5. De quel type de démarche s’agit t-il ? (2 Pts)

6. Citer en décrivant succinctement les deux grandes étapes du Cycle de la marche. (5 Pts)

7. Citez les quatre principaux paramètres temporels de la marche (4 Pts)

8. En quoi est-ce que les troubles de la marche de votre patient sont différents de ceux du
syndrome parkinsonien ? (4 Pts)

283/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN


Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
--------- ---------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR -----------------------
----------------------- NATIONAL COMMISSION FOR THE
COMMISSION NATIONALE ORGANIZATION OF DSEP EXAM
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN --------------------
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
JUIN-JUILLET 2013

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Biomécanique Générale

CORRECTION

Questions et exercices
Définir : (8 Pts)
Biomécanique : Exploration des propriétés mécaniques des organismes vivants ainsi que l'analyse
des principes d'ingénierie faisant fonctionner les systèmes biologiques. Elle traite des relations
existantes entre les structures et les fonctions à tous les niveaux d’organisation du vivant à partir des
molécules, comme le collagène ou l’élastine, aux tissus et organes. (2 Pts)

Cinématique : Partie de la mécanique/biomécanique qui étudie les mouvements, indépendamment


de ce qui les provoque. Elle étudie le mouvement pour lui-même. (2 Pts)

Kinésiologie : étude du mouvement du corps humain a la perspective de trois sciences physiques qui
sont : L’anatomie musculo-squelettique, la physiologie neuro-musculaire et la biomécanique. (2 Pts)

Anthropométrie : méthode de mesure et de description du corps humain utilisée pour identifier des
caractéristiques propres à un individu ou à un groupe. (2 Pts)

QORC (7 Pts)
Q : Qu’est ce que la notion de « placement scapulaire » ? (5 Pts)

C’est le placement initial de la scapula en adéquation avec l’humérus qui conditionne la suite
du mouvement.
Leur mobilité doit être en corrélation pour avoir un mouvement harmonieux, le plus efficace et
le plus économique.
Ca fait partie de la stratégie anticipatrice du mouvement et doit être prise en compte lors de la
rééducation

284/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Ex : faire claquer un fouet, dégainer un revolver (cow-boy), porter une bouteille sur un
plateau…

Q : Effet ténodèse (2 Pts)


C’est la partie de la flexion des doigts provoquée par la mise en tension :
- Des fléchisseurs lors d’une extension du poignet
- Des extenseurs lors d’une flexion du poignet

Exercice 1 : 10 Pts
Vous êtes en service dans l’unité de kinésithérapie de l’hôpital régional de Douala lorsque vous voyez venir
vers vous un jeune homme avec une boiterie d’esquive du membre inferieur droit. Apres interrogatoire, il dit
avoir fait un « faux pas » lors d’un déplacement latéral vers la droite au cours de sport. Il ne veut pas que vous
palpiez le pourtour inferieur de la malléole externe droite.

1. Qu’est ce qu’une boiterie d’esquive ? (3 Pts)


La boiterie d’esquive correspond à un évitement de l’appui du côté douloureux, ce qui se manifeste par
une diminution du temps d’appui unipodal et de la force d’appui. (2 Pts)
Elle est liée à la présence d’une douleur à la mise en charge du membre inferieur. (1 Pt)

2. Quelle est votre impression ? (2 Pts)


Entorse du ligament latéral (collatéral) de la cheville droite.

3. Décrire le mécanisme du traumatisme. Et préciser le mouvement à éviter pour ne pas aggraver la situation. (2
Pts)
Inversion forcée de la cheville.
Il faut éviter l’inversion active ou passive de la cheville traumatisée

4. Quels sont les mouvements possibles de l’articulation de la cheville ? préciser les plans de mouvements et les
axes de rotation. (3 Pts)
Flexion (ou dorsiflexion) et extension (ou flexion plantaire) : Plan sagittal, Axe transversal (1,5 Pts)
Inversion et éversion : Plan frontal, axe sagittal (1,5 Pts)

5. Quel protocole d’attaque standard préconisez-vous ? (Bonus 1Pts)


Repos : éviter tout mouvement
Froid : appliquer la glace
Compression : Bandage
Elévation : pour éviter les œdèmes

Exercice 2 : 15 Pts
Madame B., 55 ans vient à votre consultation pour une douleur des genoux évoluant depuis environ deux ans.
Elle dit que les douleurs s’exacerbent le matin et sont considérablement réduites le soir. Les douleurs sont
fortes lorsqu’après une position assise prolongée, elle essaye de se lever.
Examen clinique
- To : 37,2 oC ; TA : 130/80 mmHg ; Poids : 86 Kg ; Taille : 1,60m
- Amplitude articulaire : Flexion active: 98o; Flexion passive: 108o (Limitée par la douleur)
- Déformation des genoux qui se rapprochent lors de la marche
- Crépitations à l’extension du genou

285/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

1. Quelle est votre impression? (2 Pts)


Gonarthrose bilatérale

2. Citer deux facteurs de risques de ce problème. (2 Pts)


Ménopause, surcharge pondérale ou Obésité, âge.

3. Calculer l’indice de Masse Corporel (IMC) de la patiente. Commenter. (3 Pts)


IMC=m/(h)2 (PI=33,59 kg/m2) (2 Pts). Obésité (Grade I) (1 Pt)

4. Comment appelle-t-on la déformation visible au niveau des genoux de votre patiente? (1 Pt)
Genu Valgum

5. Comment appelle-t-on l’angulation médiale normale du genou ? Quelle est sa valeur ? (2 Pts)
Genu Valgum physiologique (Angulation latérale de 170o)

6. Qu’est-ce qu’une amplitude articulaire ? Donner les amplitudes normales pour les mouvements du
genou. (4 Pts)
Amplitude articulaire : Angle au cours duquel le mouvement autour d’une articulation peut s’exprimer
librement sans contraintes.
Pour le genou, la flexion est d’environ 120o à 135 o, et l’extension est de 0 o.

7. Quel est le premier conseil que vous donneriez à votre patiente ? (1 Pt)
Réduction du poids.

Exercice 3 : (15pts)
Un patient hémiplégique se présente dans votre service et a une démarche caractérisée par un genou raide lors
de la phase oscillante, avec le membre inferieur décrivant un demi-cercle au sol. Il a une attitude en varus
équin du pied et de la cheville associe à un défaut de flexion du genou.

1. De quel type de démarche s’agit t-il ? (2 Pts)


Fauchage : Défaut de raccourcissement du membre inferieur

2. Citer en décrivant succinctement les deux grandes étapes du Cycle de la marche. (5 Pts)
- La phase d’appui : Période ou le pied est en contact avec le sol. Son début correspond au contact
initial (contact du pied avec le sol). Et sa fin au décollement des orteils (Perte de contact du pied avec
le sol). Elle s’étend de 0 à 60% du cycle de marche. Soit une durée de 60% du cycle de marche.
- La phase oscillante : Période où le pied n’est plus en contact avec le sol et qui permet l’avancée du
membre inferieur. Son début correspond au décollement des orteils et sa fin au contact initial suivant
du même pied. Elle s’étend de 60 à 100% du cycle de marche, soit 40% du cycle de marche.

3. Citez les quatre principaux paramètres temporels de la marche (4 Pts)


La cadence
La vitesse de marche
Le temps d’appui unipodal
Le temps d’appui bipodal

286/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

4. En quoi est-ce que les troubles de la marche de votre patient sont différents de ceux du syndrome
parkinsonien ? ($ Pts)
Le syndrome parkinsonien entraine généralement des troubles de la marche généralement qualifiée de
marche rapide à petits pas. Les perturbations ici sont souvent associées à des troubles de l’équilibre :
- Difficultés à l’initiation de la marche
- Raccourcissement des pas
- Cadence irrégulière (Festination)
- L’enrayage cinétique (Freeziing)
- Perte du balancement d’un ou des membres supérieurs
- Demi-tour décomposé

287/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

REPUBLIC OF CAMEROUN
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Peace-Work-Fatherland
Paix-Travail-Patrie
---------
---------
MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT
-----------------------
SUPERIEUR
NATIONAL COMMISSION FOR THE
-----------------------
ORGANIZATION OF DSEP EXAM
COMMISSION NATIONALE
--------------------
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES


PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2013

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologie spéciale

Définir (4 pts)
Paresthésie (1 pt), Défaillance (1 pt), Dystonie (1 pt) , Douleur (1 pt)

QORC (7,5 pts)


1- Comparer arthrite rhumatoïde et arthrose (4 pts)

2- Citer les types d’infirmité motrice cérébrale (IMC) (1,5 pts)

3- Citer les types d’AVC (1 pt)

4- Citer les types d’hypertonie musculaire (1 pt)

Problème / Cas Pratique (8,5 pts)


Vous êtes en service dans l’unité de Kinésithérapie lorsque vous recevez Mr G. 36ans, conducteur de
taxi, amputé au niveau du milieu du tibia gauche des suites d’un accident de la voie publique, au cours
duquel son pied fut broyé par un véhicule.
Le médecin qui vous l’envoie indique dans sa fiche de transfert : « Impotence fonctionnelle du
membre inferieur gauche. »
A l’examen, les mouvements sont limités au niveau du membre amputé, et Mr G. a peur de se lever
de sa chaise, et semble affaiblit.

1- « Lors d’une amputation, le pronostic vital est parfois en jeu et, le pronostic fonctionnel est toujours en
jeu. » Expliquer (3 pts)

2- Mr G. a parfois l’impression que la partie amputée est toujours présente. Comment appelle-t-on ce
phénomène ? (0,5 pt)

288/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

3- Qu’est-ce qu’un névrome d’amputation ? (1 pt)

4- Citer les quatre grands types d’Indications d’amputations. (2 pts)

5- En quoi consistera votre rôle de rééducateur dans ce cas ? (2 pts)

REPUBLIC OF CAMEROUN
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Peace-Work-Fatherland
Paix-Travail-Patrie
---------
---------
MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT
-----------------------
SUPERIEUR
NATIONAL COMMISSION FOR THE
-----------------------
ORGANIZATION OF DSEP EXAM
COMMISSION NATIONALE
--------------------
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES


PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2013

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Pathologie spéciale

Corrigé (20 pts)


Définir (4 pts)

Paresthésie (1 pt) : Sensation anormale, non douloureuse mais désagréable, ressentie sur la peau.
Défaillance (1 pt): insuffisance plus ou moins grave liée à une affection physiologique d’un
organe (qui nuit au bon fonctionnement de l'organisme ou à celui de l'intelligence).
Dystonie (1 pt) : Contraction involontaire et douloureuse figeant tout ou partie du corps dans
une position anormale.
Douleur (1 pt): Sensation pénible/désagréable se manifestant sous différentes formes (brûlure,
piqûre, crampe, pesanteur, étirement, etc.) d'intensité et d'extension variables.

QORC (7,5 pts)

1- Comparer arthrite rhumatoïde et arthrose (4 pts)


Arthrite rhumatoïde Arthrose
Principales Petites articulations des extrémités de Grosses articulations
articulations membres supportant le poids du corps
Systémique Oui Non
Maladie Auto-immune ou Il y'a
Mécanisme destruction de la membrane synoviale Dégénérescence du cartilage

289/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Affecte généralement les


Début Affecte les personnes de tous les âges personnes âgées
Etendu de l'affection Généralement Polyarticulaire Mono, Bi, ou polyarticulaire
Epaississement de la membrane Mouvements réduits et
Symptômes synoviale (inflammation) douleurs dans l'articulation
(Quatre éléments de comparaison suffisent pour avoir l’intégralité des points)

2- Citer les types d’infirmité motrice cérébrale (IMC) (1,5 pts)


- IMC Spastique
- IMC avec mouvements involontaires / choréathétosique / dystonique
- IMC ataxique

3- Citer les types d’AVC (1 pt)


- AVC Ischémiques
- AVC Hémorragiques

4- Citer les types d’hypertonie musculaire (1 pt)


- Hypertonie musculaire spastique
- Hypertonie musculaire plastique

Problème : Cas Pratique (8,5 pts)


Vous êtes en service dans l’unité de Kinésithérapie lorsque vous recevez Mr G. 36ans, conducteur de taxi,
amputé au niveau du milieu du tibia gauche des suites d’un accident de la voie publique, au cours duquel son
pied fut broyé par un véhicule.
Le médecin qui vous l’envoie indique dans sa fiche de transfert : « Impotence fonctionnelle du membre
inferieur gauche. »
A l’examen, les mouvements sont limités au niveau du membre amputé, et Mr G. a peur de se lever de sa
chaise, et semble affaiblit.

1- « Lors d’une amputation, le pronostic vital est parfois en jeu et, le pronostic fonctionnel est toujours en jeu. » Expliquer
(3 pts)
- Amputation = Ablation d’un membre ou d’un segment de membre (0,25 pt)
- Le pronostic est la prévision sur l’évolution et l’issue d’une maladie ou d’un acte (0,25 pt)
- Pronostic vital traite de l’impact de sur la vie du patient alors que pronostic fonctionnel indique l’impact
sur la capacité du patient à exécuter une fonction particulière comme l’exécution d’un geste à but précis.
(0,5 pt)
- Le pronostic vital lors d’une amputation est parfois en jeu parce qu’à cause de la section des vaisseaux
sanguins, une hémorragie non ou mal maitrisée entrainerait un état de choc qui peut se compliquer en
coma, puis mort du patient. (1 pt)
- Le pronostic fonctionnel est toujours en jeu parce la suppression d’une partie ou de tout un membre limite,
et peut annuler la capacité du patient à exécuter la fonction liée à la partie supprimer si une adaptation
adéquate n’est pas possible. (1 pt)

2- Mr G. a parfois l’impression que la partie amputée est toujours présente. Comment appelle-t-on ce phénomène ? (0,5
pt)
- Membre fantôme

3- Qu’est-ce qu’un névrome d’amputation ? (1 pt)

290/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

- Le névrome d'amputation se développe quand un nerf a été sectionné et quand son extrémité est très
éloignée de sa racine, ou lorsque la section est due à l'amputation d'un membre. À la racine, des fibres
(axones) repoussent, mais, n'étant plus guidées par une gaine nerveuse, elles s'enchevêtrent et forment
une petite masse, le névrome.

4- Citer les quatre grands types d’Indications d’amputations. (2 pts)


- Pathologie vasculaire périphérique (≈ 80%)
- Pathologie infectieuse
- Pathologie traumatique
- Pathologie tumorale
5- En quoi consistera votre rôle de rééducateur dans ce cas ? (2 pts)
La rééducation précoce est essentielle pour :
- lutter contre les rétractions (mobilisation passive et active),
- Lutter contre les attitudes vicieuses (mobilisation, posture manuelle, attelle, voire même traction ... ),
- Lutter contre l'amyotrophie (contraction isométrique, globulisation ... ),
- Guider le patient dans sa nouvelle fonctionnalité.
- Permettre un appareillage rapide temporaire ou définitif
(Quatre propositions suffisent pour avoir l’intégralité des points)
REPUBLIC OF CAMEROUN
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Peace-Work-Fatherland
Paix-Travail-Patrie
---------
---------
MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT
-----------------------
SUPERIEUR
NAIONAL COMMISSION FOR THE
-----------------------
ORGANIZATION OF DSEP EXAM
COMMISSION NATIONALE
--------------------
D’ORGANISATION DE L’EXAMEN
NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR
D’ETUDES PROFESSIONNELLES (DSEP)
--------------------
EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES
PROFESSIONNELLES JUIN-JUILLET 2013

Filière /Spécialité/Option : Kinésithérapie Epreuve : Epreuve Professionnelle de Synthèse

Questions :

1) Définitions :
Spina bifida, attitude scoliotique dexto-convexe,

2) Après votre formation, on vient de vous octroyer un poste de kinésithérapeute principal à l’hôpital
régional de Bafoussam. Dans cet hôpital, il n’existait pas la kiné, alors il vous est alloué une modeste
somme pour mettre sur pied un labo de kinésithérapie. Que vous faut-il comme matériel ? (10pts)

3) Après un accident de circulation sur le triangle de la mort, on vous conduit des blessés parmi
lesquels une dame d’une cinquantaine d’années qui présente une impotence fonctionnelle au membre
supérieur gauche et à la jambe droite. Elle est conduite en chirurgie :
 faire un diagnostic

291/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

 quels sont les muscles, les os, les nerfs sur ses membres susceptibles d’être altérés. Citez en
au moins 8 pour chaque groupe

4) La même dame revient plus tard avec une lombarthrose, un pincement des disques révélé par une
radio
 évaluation et plan de traitement
 conseils
 dans quelle position doit-on la transporter ?
 après les soins infirmiers, à quel traitement doit-on la soumettre ? la rééducation, à la
réadaptation, ou à la réhabilitation ?
 donner le Protocole des soins de kiné du début à la fin tenant compte de son âge
 donner le « home programme »
 quels sont les examens à faire ?
 comment et avec quoi pourra-t-elle ambuler pendant le traitement ?

5) Vous êtes technicien en kinésithérapie, chef d’unité technique de kiné de Figuil. Vous recevez une
jeune fille de 13 ans élève en classe de 4eme dans un internat qui présente : des troubles
d’équilibre, elle tremble vers les membres inferieurs ; ils sont frêle.s
 citer les muscles affectés
 définir le phénomène
 suspicion
 donner un diagnostic
 quel traitement proposerez-vous pour cette patiente ?
 conseil
 home programme

6) Vous êtes le kiné de l’Union de Douala. Durant un match de football, votre joueur de Choix dans
un duel aérien en ressort avec une impotence du bras droit ; il crie de douleur :
 1er secours
 diagnostiquer
 citer les 3 articulations de l’épaule les muscles et les nerfs qui l’entoure
 schématiser cette articulation
 management avant et après
 conseils

7) A quoi sert l’hydrothérapie ?


 Pourquoi ?
 Indications
 procédure

8) A quoi sert la balnéothérapie ?

292/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

 pourquoi ?
 indication ?
 procédure
 relever la différence entre la balnéothérapie et l’hydrothérapie

9) Vous recevez une patiente âgée de 30 ans présentant les signes d’une paralysie faciale côté gauche
 quels sont les causes ?
 quels sont les facteurs prédisposant ?
 management
10) vous recevez un jeune homme de 20 ans avec une paralysie côté droit depuis une semaine. Après
scanner on parle d’AVC hémorragique
 combien de type d’avc existe –t-il ?
 management
 pourra-t-il se remettre comme par le passé ?

293/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE DU CAMEROUN

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION Paix – Travail – Patrie


DE L’EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME
SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES
(DSEP)

EXAMEN NATIONAL DU DIPLOME SUPERIEUR D’ETUDES PROFESSIONNELLES


SESSION DE JUIN 2013

Spécialité / Option : Kinésithérapie Epreuve : Epreuve Professionnelle de Synthèse (E.P.S.)

CORRIGE EPS

1) Définition
- Spina Bifida : malformation congénitale altérant la colonne vertébrale chez les nouveaux –
nés. 2pts
- Attitude scoliotique dexto-connexe : déformation de la colonne vertébrale en scoliose se
présentant de manière concave.

2) Matériels pour un laboratoire de kinésithérapie


o Table de massage - Cage de rocher
o Gym ball - Musculo stimulateur
o Infra – rouge - table de traction
o Vibro – masseur - TENS
o Poulis - Véli – fixe

3) Diagnostic
- Accident de la voie publique, dislocation, dé axation, fractures, entorses, luxation.
- Fracture possible des membres supérieurs : fracture de l’humérus, radius, ulna, fracture de la
clavicule, fracture de l’omoplate.
- Fracture des membres inférieurs
 Fracture fémur  Fracture du tibia
 Fracture de la rotule  Fracture de la rotule
 Fracture du périnée  Fracture des tarses

- Les muscles pouvant être affectés


o Membres supérieurs :
 Les rotateurs  Le brachial
 Les biceps et triceps  Les pronateurs, les
 Le deltoïde supinateurs

o Membres inférieurs :
 Le quadriceps  Les gluteaux

294/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

 Le biceps fémoral  Les fléchisseurs et les


 Les adducteurs extenseurs
 Les abducteurs  Le psoas iliaque

Les nerfs :

Membres supérieurs :
- Le nerf huméral - Le nerf axial
- Le nerf radial - Le brachial

Membres inférieurs
- Le nerf fémoral - Le nerf poplité
- Le nerf tibial - Le nerf péronéal

Les os :

Membres inférieurs :
- Le fémur - Le tibia
- L’hélium - La rotule
- Le péroné - Le thalus.

4)
* Evaluation 3pts
- Flexion - Amplitude des mouvements au niveau
- Extension des segments
- Rotation sur le plan transversal

Plan de traitement
- Préparation psychologique du patient
- Révision sur les antécédents (présence d’un corps étranger)
- Mobilisations (légères)
- Massages (matériels physiothérapie)
- Renforcement
- Relaxation.
- On doit la transporter en position couché sur un plan dur.
- On devra la soumettre à un traitement de physiothérapie (réadaptation).

Protocole des soins


o Couché décubitus ventral o Renforcements 10 minutes
o I/R/ 25 minutes o Streching 5 minutes
o Massage 10minutes o Relaxation 10 minutes
Conseils :
o Port d’une ceinture lombaire appropriée
o Utiliser plus les jambes que le dos dans l’exécution des mouvements.

295/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

Home program
o 1 heure : renforcement des muscles dorsaux
o Renforcement des abdominaux.

Les examens à faire : Radiologiques, I.R.M., scanner, sérologique (calcium, magnésium,


sucre).
Moyens ambulatoire : les béquilles pour le soutient.

5) 3pts
* Les muscles affectés
o Les ischio – jambiers o Les solaires, jumeaux
o Le biceps fémoral o Les muscles fessiers
o Les adducteurs de la jambe (fluteaux)
o Les abducteurs

* Définir le phénomène
o Hypotonie des M.I. o Flaccidité des M.I.

* Suspicion
o Poliomyélite o Hydro encéphalite.
o Méningite

* Traitement
o Traitement clinique antibiotique
o Traitement physiothérapeutique basé sur renforcement ++ des M.I., rééducation
fonctionnelle.

- Conseil
o Entretient psychologique

Home programm :
o Vélo fixe ++ 3h/j
o Musculo renforceurs 3h/j
o Marche 3h/j.

6) - 1er séjour 1pt


o Soins infirmiers si blessure Rick
o Glaçons + immobilisation si
pas de blessure.

7) 1pt A quoi sert l’hydrothérapie ?


Traitement kinésithérapeute
o pour renforcement o Pour relaxation

296/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

8) Balnéothérapie 1pt
Traitement d’appoint pour homéostasie.
o Renforcement o Rééducation fonctionnelle
o Relaxation
- Différence entre Balnéo et hydrothérapie 1pt
La balnéo se fait dans une baignoire et l’hydro dans une piscine, dans la mer ou rivière.
- Paralysie faciale :
Causes :
 Idiopathique  Le stress
 D’ordre émotionnelle
(bonne ou mauvaise)
- Les facteurs prédisposants
 Hypertension artériel  Cholestérol élevé
 Diabète  Maladie imuno
 Maladies vasculaires et déficitaire.
coronaires
- Management
 Neuro stimulation  Contention
 Musculo renforcement
7) 2pts
- Il existe deux grands types d’AVC
* Hémorragique * Ischémique
A côté, nous avons des petits AVC (mild stroke) qui frappe juste les sens.

Management AVC
- Neuro stimulation +++ - Mobilisation ++
- Renforcement +++ - Entretien psychologique
- Streching +
Pourra t- il se remettre comme par le passé ?
Non ? les séquelles resteront toujours.

297/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

QUELQUES CONSEILS PRATIQUES POUR REUSSIR AVEC SUCCES VOTRE EXAMEN

I. Ne JAMAIS négliger les matières transversales telles que l’anglais, le français, le droit, l’économie
de la santé pour ne citer que celles-là.

II. Maîtriser toutes les matières qui constituent l’Epreuve Professionnelle de Synthèse (EPS) car cette
dernière dure 6 heures de temps et porte sur plusieurs matières, ne pas valider cette matière
pourrait être fatale.

III. Travailler ardemment les matières qui vous font défaut. En d’autres termes, ne pas oublier ou
négliger les matières sur lesquelles on est faible, car en maîtrisant ces matières, vous augmenterez
vos chances de succès au supérieur.

IV. Ne pas perdre tout son temps dans la rédaction du rapport de stage qui ne porte que sur un
coefficient très faible par rapport aux autres matières.

V. Toujours vérifier tout son matériel avant de sortir de chez soi le jour de l’examen, notamment :

a) stylo à bille, e) règle,


b) crayon, f) carte d’identité,
c) gomme, g) badge universitaire
d) calculatrice, h) etc…

VI. Mettre toutes les chances de son côté en travaillant toutes les épreuves proposées dans cet
ouvrage.

VII. Se rendre à l’adresse facebook de « succès au supérieur » et cliquer sur « j’aime » si vous avez
apprécié cet ouvrage.

BONNE CHANCE A TOUTES ET A TOUS.


298/250 Kinésithérapie
www.succesausecondaire.org

QUE L’INTELLIGENCE, LA METHODOLOGIE & LE SUCCES SOIENT AVEC VOUS

299/250 Kinésithérapie